Bilan de la Journée Terrain

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan de la Journée Terrain"

Transcription

1 Bilan de la Journée Terrain N 10 Les Saintes-Maries de la Mer : 12 septembre 2014 Synthèse de la Journée Terrain 1) Réunion des présidents d association... page 2 2) Visite des commerces... page 2 3) Enjeux et problématiques soulevés sur ce territoire par les «Décideurs Territoriaux... page 2 4) Problématiques et besoins soulevés sur ces territoires par les «Chefs d entreprise»... page 3 5) Autres questions abordées, mises en relation... page 6 6) Bilan quantitatif et qualitatif... page 7 7) Calendrier des prochaines Journées Terrain... page 7 1

2 1) Réunion Présidents d association : 1 er rendez-vous de la journée entre les présidents d'associations de commerçants, les élus et techniciens de la CCI du Pays d'arles. Ce moment privilégié permet d'aborder le tissu économique de nos cœurs de villes. Pour la première fois depuis la mise en place des Journées Terrain il n y a pas eu de rencontre avec l association de commerçants des Saintes-Maries de la Mer. Il n existe aucune association à ce jour. Compte-tenu du contexte il n'a pas été opportun d organiser une réunion sur le thème de l association. 2) Visite des commerces : Suite aux visites des commerces le matin, nous avons rencontré des personnes conscientes des défis à relever. Provence Prestige à Bruxelles semble avoir eu un impact avec un nombre de touristes belges plus important. Un représentant de la ZA a regretté que la CCI ne soit pas passée visiter la zone. La commune des Saintes-Maries de la Mer reste une pépite de notre territoire, c est une ville d exception qui attire beaucoup de monde. Un représentant de la ZA a regretté que la CCI ne soit passée visiter la zone. 3) Enjeux et problématiques soulevés sur ce territoire par les décideurs territoriaux Les enjeux du territoire spécifique sont abordés lors d'un débat entre les décideurs économiques et politiques : maires, présidents des communautés d'agglomérations et de communes, Sous-Préfet,... Francis Guillot Président de la CCI du Pays d Arles rappelle les objectifs de la Journée Terrain ainsi que les objectifs de la rencontre avec les Décideurs Territoriaux : - Quelles sont les difficultés que les collectivités ont avec les entreprises? - Comment la CCI peut aider les collectivités? Le maire des Saintes-Maries de la Mer, pris par d autres engagements, s est fait représenter par des élus. o Les élus présents sont tous des chefs d entreprise : - expert-comptable - commerçant - cafetier. 2

3 o o Les élus sont ravis de la présence de la CCI. Son rôle est reconnu, notamment sur la question de la formation et des TIC, également par les remontées enregistrées par M. Pack, adjoint aux finances et expert-comptable. Les élus proposent de soutenir la CCI pour mieux faire connaître les services rendus aux entreprises. 4) Problématiques et besoins soulevés sur ce territoire par les chefs d entreprise COMMERCE : Vol à l étalage et comportements plus agressifs Déclin des ouvertures le soir en dehors de la période 14/7-31/8. Séjour de vacances de plus en plus court. Nécessité de créer une association de commerçants. Problème de stationnement des commerçants et vacanciers. Besoin d animations pour vacanciers en dehors des périodes estivales. CHARGES : (récurrent) Beaucoup d'heures pour un travail de moins en moins rémunérateur, charges importantes. Charges trop lourdes (RSI). EMBAUCHE : Rencontre des difficultés pour recruter dans le domaine de l'équitation. Difficultés à trouver du personnel saisonnier sérieux : a eu plusieurs personnes qui ne sont pas restées pendant la saison. Problème à trouver du personnel compétent. De nombreux professionnels n ont plus de salariés. 3

4 DEVELOPPEMENT : Faire connaitre son entreprise. FORMATION : Un commerçant souhaiterait une formation informatique, seulement il habite dans le Gard en hiver lorsqu'il aurait le temps de suivre une formation (transmis à DEF). FONCIER : Besoin de terrains qui ne soient pas en zone rouge. FORMALITES : Changement de statut juridique, besoin d'aide pour choisir le statut adapté. TRESORERIE : Baisse de CA (liée au climat + baisse pouvoir achat). Problèmes pour remplir le carnet de commande d'une entreprise locale de 12 personnes. URBANISME : Permis de construire - Non consultation pour travaux réalisés par la société d'économie mixte locale. DIVERS :. Actualité : de nombreux commerçants et hôteliers se plaignent du fait que les chambres de la maison de retraite soient commercialisées pour des séjours de vacances sur Booking.. Signalétique : Des commerçants souhaitent être plus visibles sur la commune des Saintes-Maries de la mer.. Qualité des visiteurs en baisse.. Trouver des saisonniers et les loger.. Hors saison pas d'activité. 4

5 . Souhaiterait aborder le manque d'intérêt des acteurs politiques et économiques pour la filière roseaux et par conséquent le manque de dynamique de celle-ci malgré son énorme potentiel. Globalement les entreprises des Saintes-Maries de la Mer se plaignent d un mois de juillet dramatique en termes de fréquentation à cause des conditions météorologiques. Elles espèrent se rattraper avec un mois de septembre meilleur. Certains précisent que le fait d être propriétaire des murs les sauve par ces temps de crise. Le Président Francis Guillot clôture la réunion d échange Chefs d entreprise / CCI Pays d Arles en précisant : «Si vous avez besoin de nous, nous sommes à votre entière disposition. Venez à la CCI nous solliciter, utilisez-nous sans modération!» 5

6 5) Autres questions abordées, mises en relation : COMMERCE : Connaitre les dispositions à prendre concernant la législation sur l'accessibilité pour mettre aux normes "l'accès handicapés" (Fabrice Maréchal Conseiller CCI). - Respect des normes dont l accessibilité :. Proposition : la mairie distribue un document Cerfa à tous les commerces. Problématique avec les auto-entrepreneurs : la concurrence déloyale (réponse donnée par M. Marty Expert-comptable : un Ministre a proposé une modification du statut d auto-entrepreneur il y a un projet de loi pour le rapprocher du statut de l artisan classique) FORMATION : Un restaurateur souhaiterait une formation «cuisine» pour avoir de nouvelles recettes et améliorer sa carte. (Réponse de Roger Merlin Chef de l école de cuisine du Mas des Colverts et Président du Conservatoire de Camargue. Il précise qu il a un numéro de formateur et d agrément mise en place des programmes pour l hiver et fait intervenir d autres chefs, également). SITE INTERNET : Souhaite qu'un site de réservation soit créé en Pays d'arles de sorte que les frais de commission soient moins élevés pour les hôteliers, ceux de Booking étant prohibitifs. (Réponse faite par JM Bijoux Directeur DDE à la CCI). Provence Pays d Arles avec les OT du pays d Arles, mise en place à la demande des hôteliers d une centrale de réservation concurrentielle de Booking et en même temps qui a le potentiel de faire la promotion de l ensemble des activités touristiques du Pays d Arles toutes communes confondues. Une commerçante souhaite des renseignements pour la création d'un site internet. Elle est régulièrement démarchée par des sociétés de création de sites, elle ne sait pas comment faire le bon choix (Réponse faite par Patrice Brie Conseiller CCI Il précise qu il est expert dans le numérique. L information se fait soit par le conseil individuel, il peut également se déplacer chez le chef d entreprise, soit par des opérations d informations collectives internet et les nouvelles technologies. C est le moyen pour eux d acquérir cette culture et de progresser dans leurs pratiques et usages des nouvelles technologies). 6

7 DIVERS : Retard pour le paiement du C.I.C.E. (Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi) par l'état... (réponse faite par M. Marty Expert-Comptable) Attente mobilisation des professionnels et municipalité pour animations nocturnes pour les touristes (ex. cinéma plein air, etc..) : part importante du chiffre d affaires (Réponse d une Conseillère Municipale déléguée à la Culture et à la Communication de la Mairie qui précise qu ils vont faire des propositions, ils sont très présents et vont faire un inventaire de ce qui se passe, qu ils travaillent déjà dans ce sens). 6) Bilan quantitatif et bilan qualitatif de la JT : Bilan quantitatif : - la commune a accueilli la JT, rencontres et échanges avec les décideurs territoriaux, entreprises ont été invitées par courrier à assister aux JT : réunion Chefs d entreprise, - 37 ont participé à la réunion Chefs d entreprise, 8 ont témoigné, 42 entreprises ont été visitées dont 40 commerces de centre-ville et 2 entreprises qui ont reçu la CCI dans leurs locaux. Bilan qualitatif : Lors de la visite des commerces le matin : Très bon accueil des commerçants. Retombées des actions de la CCI Pays d Arles par l organisation de Provence Prestige à Bruxelles, une clientèle belge très présente en Provence notamment sur la commune des Saintes-Maries de la Mer. Des professionnels qui cherchent à adapter leur offre et qui jouent la carte de la qualité. Rappel : Calendrier des prochaines Journées Terrain Prévisionnel 2014 JT11 : Mallemort, Alleins et Vernègues 14 novembre 2014 Prévisionnel 2015 JT12 : Mouriès et Aureille - 10 février 2015 JT13 - Orgon, Plan d'orgon 14 avril 2015 JT14 - St Martin de Crau 10 juin 2015 JT15 - Arles 9 octobre 2015 L action JT aura permis à la CCIPA d être présente sur les 36 communes de son territoire en octobre

de l Office de tourisme

de l Office de tourisme l e s p e c t a c l e e n c o n t i n u Rejoignez une dynamique de rayonnement grâce aux : «Packs» services de l Office de tourisme Guide du partenariat Offres à la carte 2015 www.tourisme-paysdedole.fr

Plus en détail

Animation : M. Jean-Luc BOULIN, Directeur de la MOPA

Animation : M. Jean-Luc BOULIN, Directeur de la MOPA Animation : M. Jean-Luc BOULIN, Directeur de la MOPA Intervenants : M. Mathieu DAUBON, Chargé de l ingénierie, du développement et de l animation chez Offices de tourisme de France M. Julien VRIGNON, Directeur

Plus en détail

www.artizart.fr 04 90 49 82 03 contact@artizart.fr

www.artizart.fr 04 90 49 82 03 contact@artizart.fr www.artizart.fr 04 90 49 82 03 contact@artizart.fr Présentation Afin de soutenir la création et promouvoir la création artisanale et artistique auprès du public, le réseau Rue des créateurs et la société

Plus en détail

Sommaire. Sigles. Note

Sommaire. Sigles. Note Les dispositifs de financement spécifiques aux Arts Sommaire Aide à la création - DMDTS... 2 Aide à l'itinérance des cirques - DMDTS... 2 Aide a la résidence - DMDTS... 3 Jeunes Talents Cirque DMDTS /

Plus en détail

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs sans Hébergement «L Escargot» ENRIAL001

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs sans Hébergement «L Escargot» ENRIAL001 La Ville de La Rochette Règlement Intérieur Accueil de Loisirs sans Hébergement «L Escargot» ENRIAL001 Service Petite Enfance, Enfance, Jeunesse, Restauration Les accueils collectifs de mineurs accueillent

Plus en détail

A chaque âge, son activité!

A chaque âge, son activité! A chaque âge, son activité! Petite Enfance Autour de l école Pendant les vacances scolaires et les mercredis édito Quel mode de garde choisir? Quelle activité proposer à vos enfants? Où trouver une structure

Plus en détail

RYTHMES & VIE SCOLAIRES

RYTHMES & VIE SCOLAIRES RYTHMES & VIE SCOLAIRES La rentrée 2014 / 2015 à L Isle-sur-la-Sorgue Ce qui change pour vos enfants... I. ÉDITO À l occasion de la rentrée scolaire 2014/2015, la Ville de L Isle-sur-la-Sorgue poursuit

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Chrétiens dans le Monde Rural Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Préambule Le concept d emploi type La fiche métier Animateur Permanent Fédéral décrit 5 grandes

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS. Code : Politique 5.1. Date d entrée en vigueur : Le 12 juillet 2004

POLITIQUE D ACHAT MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS. Code : Politique 5.1. Date d entrée en vigueur : Le 12 juillet 2004 MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS POLITIQUE D ACHAT Code : Politique 5.1 Date d entrée en vigueur : Le 12 juillet 2004 Nombre de pages : 7 Origine : Service des finances Endroit

Plus en détail

Et si la commune n avait pas mis en place la réforme

Et si la commune n avait pas mis en place la réforme Le gouvernement a mis en oeuvre, par décret du 24 janvier 2013, la réforme des rythmes scolaires. La Ville de Châteaudun a travaillé depuis plusieurs mois aux modalités de passage de la semaine scolaire

Plus en détail

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Lancement du chantier Eurartisanat Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social 22 mai 2015 DISCOURS Seul le prononcé fait foi Monsieur

Plus en détail

«Le Limousin vous emmène aux sources du Luxe»

«Le Limousin vous emmène aux sources du Luxe» AQUITAINE - LIMOUSIN - POITOU-CHARENTES PROGRAMME DE PROFESSIONNALISATION des professionnels du tourisme en Limousin 2016 «Le Limousin vous emmène aux sources du Luxe» Marketing territorial Accueil, Marketing

Plus en détail

Rôle d une association de commerçants

Rôle d une association de commerçants Rôle d une association de commerçants Dynamiser le commerce L association de commerçants, relais naturel et partenaire privilégié - Le commerce est un acteur naturel du développement des villes. - Le commerce

Plus en détail

Les communes du Pays de Figeac en mouvement!

Les communes du Pays de Figeac en mouvement! QuickTime et un décompresseur Graphismes sont requis pour visionner cette image. Accueillir de nouveaux habitants Les communes du Pays de Figeac en mouvement! Séminaire des élus 9 juillet 2012 INTRODUCTION

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er - Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, les

Plus en détail

La réglementation accessibilité

La réglementation accessibilité Direction Départementale des Territoires et de la Mer - Service Appui aux Collectivités et Bâtiment - Unité Bâtiment Durable La réglementation accessibilité Information des commerçants Introduction Notions

Plus en détail

Les Français, leurs élus et le développement durable.

Les Français, leurs élus et le développement durable. SYNTHÈSE DE L ÉTUDE Les Français, leurs élus et le développement durable. Premier Baromètre Auxilia, réalisé en partenariat avec OpinionWay Réalisé fin octobre 2013, ce baromètre portant sur les Français,

Plus en détail

nouvelle Taxe de séjour

nouvelle Taxe de séjour La Norma hiver 2015-2016 nouvelle Taxe de séjour guide pratique et fiche déclarative Un outil pour le développement touristque Au service de votre station pourquoi une taxe de séjour? La taxe de séjour

Plus en détail

Année scolaire 2016-2017

Année scolaire 2016-2017 Ministère de la culture et de la communication, direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-Calais, Ville de Roubaix, dans le département du Nord, Ministère de l éducation nationale académie

Plus en détail

Étude sur les centres labellisés Qualité français langue étrangère en France. Résultats complets

Étude sur les centres labellisés Qualité français langue étrangère en France. Résultats complets Étude sur les centres labellisés Qualité français langue étrangère en France Résultats complets Contacts BVA : Erwan Lestrohan Directeur d études, BVA Opinion 01 71 16 90 88 Thomas Genty Chargé d études,

Plus en détail

Partie I. Points de repères et recommandations pour conduire sa formation

Partie I. Points de repères et recommandations pour conduire sa formation Partie I Points de repères et recommandations pour conduire sa formation 1/ A qui s adresse le BAFD? Le Brevet d Aptitude aux Fonctions de Direction (BAFD) a pour finalité de «développer, dans le cadre

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DU VIEUX PORT. Phasage des travaux et dispositifs d accompagnement pour les commerçants

AMÉNAGEMENT DU VIEUX PORT. Phasage des travaux et dispositifs d accompagnement pour les commerçants AMÉNAGEMENT DU VIEUX PORT Phasage des travaux et dispositifs d accompagnement pour les commerçants AVRIL 2012 Sommaire Accompagnement administratif p. 4 Le guichet fiscal et social unique Le médiateur

Plus en détail

149 Rue du Faubourg Bonnefoy 31500 TOULOUSE @ sy.d@free.fr 07.83.05.42.66 / 06.61.79.61.24

149 Rue du Faubourg Bonnefoy 31500 TOULOUSE @ sy.d@free.fr 07.83.05.42.66 / 06.61.79.61.24 s Consultante Formatrice en Droit Social et Ressources Humaines Sur Toulouse et région Midi-Pyrénées 149 Rue du Faubourg Bonnefoy 31500 TOULOUSE @ sy.d@free.fr 07.83.05.42.66 / 06.61.79.61.24 Siret 791

Plus en détail

ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES

ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES Marché à procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Ville de Maromme Place

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Signature du. Contrat de service public. Intervention de Jean-Paul BAILLY

Signature du. Contrat de service public. Intervention de Jean-Paul BAILLY Signature du Contrat de service public Intervention de Jean-Paul BAILLY Président du groupe La Poste Le mardi 22 juillet 2008 à 17 h (Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi) Seul le prononcé

Plus en détail

Plan régional en faveur de l égalité

Plan régional en faveur de l égalité Plan régional en faveur de l égalité entre les personnes handicapées et les personnes valides Avec l'adoption du Plan handicap, la Région Rhône-Alpes s'engage à favoriser l'égalité entre personnes handicapées

Plus en détail

Lancement de la saison touristique 2014 en Pays Roussillonnais

Lancement de la saison touristique 2014 en Pays Roussillonnais Lancement de la saison touristique 2014 en Pays Roussillonnais PRESENTATION DES OUTILS DE LA SAISON 2014 Le guide touristique 2014 -Un guide pratique qui présente toute l offre tourisme & loisirs -Un document

Plus en détail

VOTRE CONGRES A BESANÇON

VOTRE CONGRES A BESANÇON VOTRE CONGRES A BESANÇON Capitale de la Région Franche-Comté Capitale des Microtechniques Inscrite au Patrimoine Mondial de l UNESCO Dossier de demande de subvention Service Tourisme Dans le cadre de sa

Plus en détail

Aide et soins à domicile en 2015: attentes des patientes et des patients

Aide et soins à domicile en 2015: attentes des patientes et des patients Aide et soins à domicile en 2015: attentes des patientes et des patients Jean-François Steiert conseiller national, vice-président de la Système de santé: attentes générales Accès aux prestations indépendant

Plus en détail

SOMMAIRE. Mise en place de la Taxe de Séjour Page 20. Modalités de perception Page 30. Tarifs en vigueur Page 50. Obligations de l hébergeur Page 70

SOMMAIRE. Mise en place de la Taxe de Séjour Page 20. Modalités de perception Page 30. Tarifs en vigueur Page 50. Obligations de l hébergeur Page 70 SOMMAIRE Mise en place de la Taxe de Séjour Page 20 Modalités de perception Page 30 Tarifs en vigueur Page 50 Obligations de l hébergeur Page 70 Modèles Page 80 -Déclaration en Mairie des Meublés de Tourisme

Plus en détail

Ville de La Celle Saint-Cloud

Ville de La Celle Saint-Cloud Ville de La Celle Saint-Cloud Règlement des restaurants scolaires et des activités périscolaires 1 La ville de La Celle Saint-Cloud met en place la restauration scolaire et des accueils périscolaires pour

Plus en détail

CONNAÎTRE. Séminaire national et groupe de travail des praticiens du GECT. Synthèse. les programmes européens

CONNAÎTRE. Séminaire national et groupe de travail des praticiens du GECT. Synthèse. les programmes européens Séminaire national et groupe de travail des praticiens du GECT avec urop Act CONNAÎTRE les programmes européens Synthèse Édition Décembre 2011 Premier Ministre Ministère de l Agriculture, de l Alimentation,

Plus en détail

4. INFORMATIONS GENERALES «Marques et Labels»

4. INFORMATIONS GENERALES «Marques et Labels» POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs Activités de pleine nature 4. INFORMATIONS GENERALES «Marques et Labels» Lieux de visite et sites culturels QUELQUES DÉFINITIONS Un label

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui Sécurité Pôle Routière d Appui Poitou-Charentes Sécurité Routière Poitou-Charentes Octobre 2014 1 Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui

Plus en détail

Voirie et espaces publics

Voirie et espaces publics PREFET DE L'ALLIER 51, Boulevard Saint-Exupéry CS 30110-03403 YZEURE Cedex Site internet : http://www.allier.gouv.fr Téléphone 04 70 48 79 79 Télécopie 04 70 48 79 01 horaires d ouverture : 8h30-12h00

Plus en détail

AERALP une entreprise aéronautique iséroise unique en France!

AERALP une entreprise aéronautique iséroise unique en France! AERALP une entreprise aéronautique iséroise unique en France! Rencontre avec Frank Chaulet, Directeur Aeralp Propos recueillis par F Fiesinger Ecobiz tourisme/club euro alpin /web-academy vendredi 29 août

Plus en détail

Indicateurs de gestion 2011

Indicateurs de gestion 2011 Indicateurs de gestion 0 Nom : Coaticook Code géographique : 4407 Type d'organisme municipal : Municipalité locale TABLE DES MATIÈRES PAGE MOT DE L'ORGANISME MUNICIPAL SOMMAIRE DES INDICATEURS DE GESTION

Plus en détail

Synthèse des rencontres des personnes vieillissantes de notre territoire par la commission «bien vieillir» du centre social.

Synthèse des rencontres des personnes vieillissantes de notre territoire par la commission «bien vieillir» du centre social. Synthèse des rencontres des personnes vieillissantes de notre territoire par la commission «bien vieillir» du centre social. Café des Ainés 2015 Page 1 1 Introduction Les membres de la commission «bien

Plus en détail

Le panel de l enquête

Le panel de l enquête Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de Loire-Atlantique en matière d implantation économique, la CCI Nantes St-Nazaire a réalisé une enquête auprès des chefs d entreprise sur leurs

Plus en détail

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 15-089 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER Vu l article 458.42 de la Loi sur les cités et villes (RLRQ, chapitre C-19); À l assemblée

Plus en détail

Invitation aux formations

Invitation aux formations Invitation aux formations SOMMAIRE : La gestion de conflits Le 16 Page 2 Entretien d embauche Le 24 Page 3 Table-ronde sur les stagiaires et l hygiène Le 5 février Page 4 BEPS Les 3-7-10-14 et 17mars Page

Plus en détail

MONTFORT LE GESNOIS VENDREDI 14 NOVEMBRE 2014 ACCESSIBILITE ERP. Montfort-le-Gesnois

MONTFORT LE GESNOIS VENDREDI 14 NOVEMBRE 2014 ACCESSIBILITE ERP. Montfort-le-Gesnois MONTFORT LE GESNOIS VENDREDI 14 NOVEMBRE 2014 ACCESSIBILITE ERP Les textes de référence sur la loi Handicap Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation

Plus en détail

des concours financiers aux communes et groupements de communes

des concours financiers aux communes et groupements de communes Guide pratique des concours financiers aux communes et groupements de communes D.E.T.R. (Dotation d Equipement des Territoires Ruraux) Produit Amendes de Police 2 0 1 6 S O M M A I R E Page DETR. 3 Objectifs

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES* Saint. ce qui va changer pour vos enfants a la rentree 2014-2015 ' '

RYTHMES SCOLAIRES* Saint. ce qui va changer pour vos enfants a la rentree 2014-2015 ' ' RYTHMES SCOLAIRES* ce qui va changer pour vos enfants a la rentree 2014-2015 ' ' Mon enfant pourra-t-il quitter l école plus tôt l après-midi? Comment s organise la journée du mercredi et celle du vendredi?

Plus en détail

3èmes RENCONTRES TERRITORIALES DE LA COHESION URBAINE 10-11 septembre 2015 à Pantin

3èmes RENCONTRES TERRITORIALES DE LA COHESION URBAINE 10-11 septembre 2015 à Pantin 3èmes RENCONTRES TERRITORIALES DE LA COHESION URBAINE 10-11 septembre 2015 à Pantin Problématique générale de l évènement Les contrats de ville constituent le nouveau cadre de mise en œuvre de la politique

Plus en détail

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE Paris, le 09 NOV 2011 Direction générale de l administration et de la fonction publique B9 n 11- MFPF1130836C Le ministre de la fonction publique A Monsieur le ministre

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

Comportements des clients sur le web : comprendre le cheminement numérique depuis leur canapé jusqu à notre destination

Comportements des clients sur le web : comprendre le cheminement numérique depuis leur canapé jusqu à notre destination Comportements des clients sur le web : comprendre le cheminement numérique depuis leur canapé jusqu à notre destination Mardi 26 janvier de 9h30 à 12h30 : St Jean Le Vieux Jeudi 28 janvier de 9h30 à 12h30

Plus en détail

Votre ville accueille une arrivée d'étape

Votre ville accueille une arrivée d'étape Le projet Le 6 octobre 2013, lors de Alternatiba Bayonne ayant rassemblé plus de 12 000 personnes, Madame Hessel, épouse de Stéphane Hessel, parrain de l événement, à lu un appel à multiplier les Villages

Plus en détail

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers www.cic.gc.ca/etudier Le Canada est doté de l un des systèmes d éducation les meilleurs et les plus respectés au monde. Chaque

Plus en détail

LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI

LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI Les cordées «Bac Pro/BTS» Fiche-conseils Matières professionnelles BAC GA LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI BTS AG PME-PMI Résultats Compétences Activités Tâches 1.1.1 Tenue des dossiers fournisseurs et sous

Plus en détail

www.example.com Et voilà cette année encore je suis présente à Voyage en multimédia une des plus importants salons e tourisme de France.

www.example.com Et voilà cette année encore je suis présente à Voyage en multimédia une des plus importants salons e tourisme de France. Mon voyage en multimédia Saint-Raphaël - 4 et 5 février 2016 Dédié aux secteurs du tourisme et des nouvelles technologies, le salon Voyage en Multimédia représente un espace de rencontre entre les professionnels

Plus en détail

«Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL

«Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL «Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL Enquête menée auprès des étudiants dans toute la France, en septembre

Plus en détail

REVUE DE PRESSE CCI VIGICOMMERCE 2014

REVUE DE PRESSE CCI VIGICOMMERCE 2014 REVUE DE PRESSE CCI VIGICOMMERCE 2014 Article du Pays d Auge (23/12/14) L association des commerçants de Trouville-Hennequeville (UCAT) est revenue sur ses nombreuses actions lors de son assemblée générale.

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Secteur tertiaire SOUS ÉPREUVE ECONOMIE ET DROIT

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Secteur tertiaire SOUS ÉPREUVE ECONOMIE ET DROIT BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Secteur tertiaire SOUS ÉPREUVE ECONOMIE ET DROIT SUJET zéro PROPOSITION DE CORRECTION Remarque préalable Les propositions qui suivent ne prétendent pas à l exhaustivité ni à

Plus en détail

Projet de loi C 479, Loi modifiant la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition (équité à l égard des victimes)

Projet de loi C 479, Loi modifiant la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition (équité à l égard des victimes) Projet de loi C 479, Loi modifiant la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition (équité à l égard des victimes) Commentaires préparés par Arlène Gaudreault pour l Association

Plus en détail

Indicateurs de gestion 2014

Indicateurs de gestion 2014 Indicateurs de gestion 04 Nom : Granby Code géographique : 4707 Type d'organisme municipal : Municipalité locale TABLE DES MATIÈRES PAGE MOT DE L'ORGANISME MUNICIPAL SOMMAIRE DES 4 SÉCURITÉ PUBLIQUE Sécurité

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

Présentation du service

Présentation du service Présentation du service Conseil en Energie Partagé (CEP) en Pays Vallée de la Sarthe Mutualiser un technicien spécialisé en énergie pour proposer un conseil personnalisé et ainsi faire des choix pertinents

Plus en détail

RAPPORT MORAL 2013. Page 1

RAPPORT MORAL 2013. Page 1 RAPPORT MORAL 2013 Lors de notre assemblée générale de l année dernière, à l Opéra de Nice, nous vous annoncions déposer notre dossier de renouvellement d agrément le lendemain. Les nouvelles procédures

Plus en détail

PARTAGER UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL AVEC SOLUTIONSAUTO.CA, C EST S ASSOCIER AVEC LES MEILLEURS DE L INDUSTRIE!!!

PARTAGER UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL AVEC SOLUTIONSAUTO.CA, C EST S ASSOCIER AVEC LES MEILLEURS DE L INDUSTRIE!!! LA SOLUTION La SOLUTION pour vendre plus!!! PARTAGER UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL AVEC SOLUTIONSAUTO.CA, C EST S ASSOCIER AVEC LES MEILLEURS DE L INDUSTRIE!!! Les AVANTAGES d un service complet Un produit

Plus en détail

INTRODUCTION Octobre 2015 1

INTRODUCTION Octobre 2015 1 INTRODUCTION 1 PRINCIPALES ÉTAPES Second semestre 2019 : fin théorique de l expérimentation, déploiement et redéploiement Fin 2017 : bilan intermédiaire i Second semestre 2016 : lancement de l expérimentation

Plus en détail

VILLE DE LA CROIX VALMER. TAXE DE SéJOUR

VILLE DE LA CROIX VALMER. TAXE DE SéJOUR VILLE DE LA CROIX VALMER TAXE DE SéJOUR taxe de séjour Commune de La Croix Valmer Sommaire: - Qu est que la taxe de séjour?... - Qui est assujetti à la taxe de séjour?... - Les tarifs... - Les réductions,

Plus en détail

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée.

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. EHPAD SAINT MENS INTRODUCTION : L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. Ce temps de vie est souvent de plusieurs mois voire plusieurs années. Nous

Plus en détail

Graines de Pays. Le Laboratoire des Possibles. L objet de l Association

Graines de Pays. Le Laboratoire des Possibles. L objet de l Association Graines de Pays Le Laboratoire des Possibles L objet de l Association La création, le développement et l animation d initiatives locales pour un développement durable des territoires Graines de Pays Des

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

GUIDE DE L ADHERENT 2015 Office de Tourisme Oraison

GUIDE DE L ADHERENT 2015 Office de Tourisme Oraison GUIDE DE L ADHERENT 2015 Office de Tourisme Oraison «Changez d horizon, venez à Oraison!» Oraison une si jolie «ville à la campagne» Ce guide a été réalisé par les chargées de mission de l Office de Tourisme

Plus en détail

KEEZAM PRÉPARER ET ORGANISER LA RÉUNION D INFORMATION PARENTS D UN VOYAGE SCOLAIRE. Fiche Enseignants

KEEZAM PRÉPARER ET ORGANISER LA RÉUNION D INFORMATION PARENTS D UN VOYAGE SCOLAIRE. Fiche Enseignants KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Enseignants Nombre de pages : 5 PRÉPARER ET ORGANISER LA RÉUNION D INFORMATION PARENTS D UN VOYAGE SCOLAIRE. Cette fiche

Plus en détail

Le meilleur des cours Personnalisés. www.idealog.ma. Tél. 05 24 457 957-06 44 53 76 81

Le meilleur des cours Personnalisés. www.idealog.ma. Tél. 05 24 457 957-06 44 53 76 81 www.idealog.ma Le meilleur des cours Personnalisés En Entreprise Pour l Hôtellerie Pour Étrangers Préparation examens Tél. 05 24 457 957-06 44 53 76 81 www.idealog.ma www.idealog.ma COURS en ENTREPRISE

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS CONVENTION ADHÉSION À LA PRESTATION «DOCUMENT UNIQUE» POUR L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE VENDÉE PAR LE CENTRE DE GESTION DANS L ÉLABORATION DE LEUR DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION

Plus en détail

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS M A I R I E D E L U R S Hôtel de Ville 04700 - LURS Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce multiservices à LURS Cahier des charges M A R C H E P U B L I C E N P R O C É D U R E A D A P T É

Plus en détail

Indicateurs de gestion 2014

Indicateurs de gestion 2014 Indicateurs de gestion 04 Nom : Vaudreuil-Dorion Code géographique : 708 Type d'organisme municipal : Municipalité locale TABLE DES MATIÈRES PAGE MOT DE L'ORGANISME MUNICIPAL SOMMAIRE DES INDICATEURS DE

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 21 2. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES La gestion des ressources humaines a pour objectif de mettre l institution en mesure de réaliser au mieux ses choix stratégiques dans un environnement en mutation.

Plus en détail

Vision 2025, 30 novembre 2007

Vision 2025, 30 novembre 2007 Vision 2025, 30 novembre 2007 Le marketing territorial : Enjeux et Défis Éric Gauthier, M.Sc; Directeur de la recherche Promotion Saguenay Fusion Politique (complétée avec la fusion de sept municipalités

Plus en détail

Chers membres et amis de la European Choral Association - Europa Cantat,

Chers membres et amis de la European Choral Association - Europa Cantat, A l attention des membres de la European Choral Association Europa Cantat Et à toutes les personnes intéressées par le sujet «Partager les bienfaits du chant» Bonn, 15/07/2015 Invitation à Helsinki, Finlande

Plus en détail

hôtels cafés restaur ants tr aiteurs formation et conseil

hôtels cafés restaur ants tr aiteurs formation et conseil hôtels cafés restaur ants formation tr aiteurs et conseil 2015 Parce que la vie professionnelle est en perpétuelle évolution, parce l on ne peut pas se charger de tout, parce que la remise en question

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal

Plan Local d Urbanisme Intercommunal ARCHITOUR Architectes et associés GAMA Environnement Plan Local d Urbanisme Intercommunal Réunions publiques de lancement Fay : 16 juin 2014 Pruillé le Chétif : 20 juin 2014 Trangé : 23 juin 2014 Chaufour

Plus en détail

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 LA GRANDE-MOTTE NOTE DE TENDANCES L AVIS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME GRAND-MOTTOIS TENDANCES GENERALES JUIN 2014 : TENDANCES EQUIVALENTES A CELLES DE 2013 Juin 2014

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

OPTIMISER LE TRAVAIL DE L EQUIPE MUNICIPALE

OPTIMISER LE TRAVAIL DE L EQUIPE MUNICIPALE L EQUIPE MUNICIPALE PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Programme d une journée 2016 6 février 19 mars, 11 avril, 23 avril, 28 mai, 25 juin, 9 juillet Optimiser le travail de l équipe municipale, favoriser la motivation

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DU LAC DU DER GUIDE DU PARTENARIAT 2014

OFFICE DE TOURISME DU LAC DU DER GUIDE DU PARTENARIAT 2014 OFFICE DE TOURISME DU LAC DU DER GUIDE DU PARTENARIAT 2014 Office de Tourisme du Lac du Der - Station Nautique - 51290 Giffaumont Champaubert www.lacduder.com Le mot du Président, Créé à l initiative du

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

Projet éducatif et pédagogique

Projet éducatif et pédagogique ARIZE LOISIRS JEUNESSE Mairie 09 290 Le Mas d Azil Projet éducatif et pédagogique Relais d assistantes maternelles de l Arize Projet éducatif Relais d assistantes maternelles de l Arize Le projet éducatif

Plus en détail

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines 2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines UNION EUROPÉENNE La politique urbaine intégrée soutenue par l Europe : un enjeu aujourd hui, un principe pour demain Depuis 2007, l Europe investit

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE SONORE DE SEGRÉ COMPTE RENDU ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 10 JANVIER 2015

BIBLIOTHÈQUE SONORE DE SEGRÉ COMPTE RENDU ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 10 JANVIER 2015 BIBLIOTHÈQUE SONORE DE SEGRÉ COMPTE RENDU ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 10 JANVIER 2015 Présence : 32 personnes Mr Gilles GRIMAUD, maire de Segré Mme Jocelyne CACCIALI- Déléguée Régionale B.S.OUEST Bureau B.S.

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous. Questions / Réponses. F.A.Q Page 1 sur 7

La fibre optique arrive chez vous. Questions / Réponses. F.A.Q Page 1 sur 7 La fibre optique arrive chez vous Questions / Réponses F.A.Q Page 1 sur 7 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 Le réseau fibre optique... 3 Qu est-ce-que la Fibre optique?... 3 Qui est concerné par la Fibre?... 3 Les

Plus en détail

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME?

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? Contrat n FR/06/B/P/PP-152512 QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? REUNION DU PARTENARIAT FRANÇAIS : CCCA-BTP, MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, CREDIJ Paris, le 22 janvier 2008 de 10 h à

Plus en détail

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes)

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) COFOR SANTE Des interventions* en : - Communication - Management - Relation client - Qualité - Gestion Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) * cf. nos programmes

Plus en détail

Promouvoir son territoire : stratégie et outils

Promouvoir son territoire : stratégie et outils Formation sur 1 jour 2014 : Présentation et objectifs Les collectivités dans le contexte de mondialisation et de concurrence entre les territoires sont amenées à favoriser de nouveaux modes de développement

Plus en détail

Poids des hébergements chez les particuliers dans les Offices de Tourisme

Poids des hébergements chez les particuliers dans les Offices de Tourisme Poids des hébergements chez les particuliers dans les Offices de Tourisme Résultats enquête juillet/août 2015 Préambule La commission hébergements touristiques, dans le cadre de son travail sur les hébergements

Plus en détail

MON IDÉE DEVIENT PROJET À QUI M ADRESSER?

MON IDÉE DEVIENT PROJET À QUI M ADRESSER? MON IDÉE À QUI M ADRESSER? 5 HP_Photo - Fotolia.com Étape 1 > Mon activité et mon offre > Mes qualités et mes compétences > Mes ressources > Je reprends une entreprise > Je cumule ma future création d

Plus en détail

CRE du mardi 18 février 2014 au centre de Lomme

CRE du mardi 18 février 2014 au centre de Lomme CRE du mardi 18 février 2014 au centre de Lomme En dehors des élus et des représentants syndicaux, étaient présents Jean-Marie Quintard en tant que Président du CRE et Sandrine Leroux-Drolez (RRH). C est

Plus en détail

Service petite enfance

Service petite enfance Ville d Albertville C C A S Service petite enfance Livret d accueil www.albertville.fr Livret d accueil - Service petite enfance - 1 EDITO SOMMAIRE Edito... p.3 Préface... p.4 L équipe du service petite

Plus en détail

Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek

Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek Les Missions locales Organismes d Insertion SocioProfessionnelle (ISP) Asbl Actions au

Plus en détail

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire.

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire. Atelier participatif DOSSIER DE PRESSE Rénovation énergétique de l habitat en Cornouaille Organisé par l Espace Info Energie de Quimper Cornouaille Développement 7 novembre 2014 à Ergué Gabéric Dans le

Plus en détail