La production de ce document a été réalisée grâce au financement du Conseil académique en santé (CAS) de la région de Champlain.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La production de ce document a été réalisée grâce au financement du Conseil académique en santé (CAS) de la région de Champlain."

Transcription

1 Adaptation des documents suivants : Paré,L., Maziade, J., Pelletier, F. (2008). Le travail d équipe. Université Laval. Paré,L., Maziade, J., Pelletier, F. (2008). Formation interprofessionnelle pour une pratique en collaboration centrée sur le patient. Université Laval. La production de ce document a été réalisée grâce au financement du Conseil académique en santé (CAS) de la région de Champlain. 1

2 Table des matières Glossaire... 4 Facilitateur... 4 Formation interprofessionnelle (FIP)... 4 Pratique de collaboration interprofessionnelle (PCI)... 4 Stagiaire... 4 Superviseur... 4 Activité interprofessionnelle d entrevue avec un patient simulé... 5 Introduction... 5 Objectifs de l activité pédagogique... 5 Plan de l activité... 5 Identification des responsables de l animation de l atelier... 6 Identification des participants... 6 L entrevue simulée... 6 Ressources humaines et physiques... 6 Documentation... 7 Horaire de l activité... 7 Plan de la réunion d équipe... 8 Débriefing... 8 La gestion des conflits Plan de la gestion des conflits Déroulement de la gestion des conflits Étapes de la progression d un conflit Principales causes de conflits Démarches pour la résolution de problèmes et de conflits Annexe A : Histoires de cas Entrevue avec un patient simulé : rôle féminin, histoire de cas Entrevue avec un patient simulé : rôle masculin, histoire de cas Entrevue avec un patient simulé : rôle féminin, histoire de cas Entrevue avec un patient simulé : rôle masculin, histoire de cas Entrevue avec un patient simulé : rôle féminin, histoire de cas Annexe B : Grilles interprofessionnelle Histoire de cas Histoire de cas Histoire de cas

3 Histoire de cas Histoire de cas Annexe C : Grille interprofessionnelle de cueillette de données Annexe D : Document préparatoire au concours interprofessionnel d études de cas Annexe E : Présentation Power Point Annexe F : Grille de planification de plan de soins Annexe G : Évaluation de la pratique en collaboration Annexe H : Évaluation du déroulement d une équipe* Annexe I : ECOS-É Annexe J : Vidéos sur la résolution de conflits Annexe K : Mise en situation : La gestion des conflits* Annexe L : Mise en situation : La résolution de problèmes et de conflits* Annexe M : Références

4 Glossaire S.V.P., prendre note que l utilisation du masculin a pour seul but d alléger la lecture du texte Facilitateur Le facilitateur est un formateur qui guide l apprentissage des stagiaires de façon non directive. Il met les ressources nécessaires pour leur apprentissage à leur disposition. Il est lui-même une ressource. Il tient compte des aspects intellectuels et affectifs des étudiants et devient un participant aux apprentissages et un membre actif du groupe (Legendre, 2005). Formation interprofessionnelle (FIP) Occasion où des professionnels de deux ou plusieurs professions apprennent avec, à partir et à propos des autres afin d améliorer la collaboration et la qualité de soins (Barr, 2002). Pratique de collaboration interprofessionnelle (PCI) La collaboration interprofessionnelle en soins de santé est une orientation de la pratique, une façon pour les professionnels de la santé de travailler ensemble, et avec leurs patients. Elle fait appel à une interaction continue entre deux professionnels ou disciplines et plus, qui s organisent vers un but commun pour résoudre ou examiner des questions communes, tout en cherchant à obtenir la meilleure participation possible du patient. La pratique en collaboration centrée sur le patient a pour but de favoriser la participation active de chaque discipline aux soins du patient. Elle met l accent sur les objectifs et les valeurs centrés sur le patient et la famille, offre des mécanismes de communications continues entre les différents intervenants, optimise la participation du personnel aux décisions cliniques des différentes disciplines et favorise le respect des apports disciplinaires de tous les professionnels (Herbert, 2005). Stagiaire Apprenant qui participe à une formation en milieu de travail, peu importe le secteur d activité professionnel ou l année de scolarité. Le terme stagiaire englobe, selon la profession, les termes internes, résident, apprenant et étudiant (Legendre, 2005) Superviseur Désigne, dans ce rapport, un praticien d expérience en relation pédagogique avec un ou plusieurs stagiaires dans le but d améliorer la compétence professionnelle de l apprenant. Le terme superviseur englobe d autres mots connexes comme mentor, précepteur, maître, patron, chef clinique et formateur interne. (ibid) **Tiré du Guide d activités de stage interprofessionnel pour les stagiaires de la médecine, des sciences infirmières et des professions de la santé, décembre 2011.** 4

5 Activité interprofessionnelle d entrevue avec un patient simulé Introduction À travers leur cheminement académique les étudiants effectuent diverses activités d apprentissage permettant de développer leurs compétences à intégrer la pratique en collaboration interprofessionnelle (PCI). Les étudiants sont ainsi exposés à différentes modalités d enseignement. Parmi celles-ci, se trouve l apprentissage par la pratique. Cette modalité favorise une plus grande rétention du matériel éducatif comparativement aux groupes de discussion, démonstrations, lectures ou cours magistraux (Dale, 1969). Afin d offrir une activité d apprentissage innovatrice avec une rétention élevée du contenu, ainsi qu optimiser la formation interprofessionnel (FIP), l entrevue professionnelle avec un patient simulé a été développée. Celle-ci s est déroulée dans le cadre du programme de soutien à l intégration d activités de FIP en milieu clinique, financé par le Conseil académique en santé (CAS). Elle a été offerte aux stagiaires des professions de la santé. Objectifs de l activité pédagogique Mettre en pratique les techniques d entrevue initiale propre à chaque profession. Favoriser les occasions auxquelles les étudiants apprennent avec, à partir et à propos des autres en milieu clinique afin d améliorer la collaboration et la qualité des soins fournis aux patients. (Barr, 2002) Connaître et appliquer les compétences interprofessionnelles dans sa pratique. Plan de l activité La durée de l activité est d environ quatre heures, selon le nombre de participants. Celle-ci est divisée en trois étapes : Étapes Activités Durée 1. Entrevue professionnelle avec un patient simulé se minutes déroulant dans le laboratoire de simulation Rétroaction avec un superviseur (débriefing individuel) 2. Introduction aux compétences minutes interprofessionnelles Expérience clinique observée et structurée en équipe (ECOS-É) à l aide d une réunion d équipe. Planification d un plan d intervention Débriefing de groupe 3. Gestion de conflit Évaluation de l activité 45 minutes Selon le temps disponible à la suite de la deuxième étape, l activité de gestion des conflits pourrait être annulée ou remise à la semaine suivante selon la disponibilité des stagiaires. Cependant, l étudiant de 5

6 médecine ne pourrait participer à cette partie, puisque leur stage est d une durée d une semaine seulement. Ce pourrait également être le même scénario avec d autres professions de la santé. Identification des responsables de l animation de l atelier Le coordonnateur des activités interprofessionnelles agit en tant que facilitateur pour le déroulement de l activité. Les superviseurs de chaque discipline ou des professionnels de la santé ayant des connaissances en FIP peuvent participer à l animation de l activité. Identification des participants L activité est destinée en premier lieu aux étudiants de médecine en stage d externat avec option obligatoire de troisième année, en réadaptation, de l Université d Ottawa. L activité ne peut avoir lieu que lorsque des étudiants des autres professions de la santé sont en stage au même moment que les étudiants de médecine. Les professionnels généralement impliqués sont les suivants : diététiste, ergothérapeute, orthophoniste, physiothérapeute, thérapeute respiratoire et travailleur social. Le coordonnateur des activités interprofessionnelles communique avec les étudiants qui sont sollicités pour l activité interprofessionnelle, afin de leur expliquer les objectifs de l activité ainsi que des modalités pédagogiques. L entrevue simulée Quelques semaines avant l activité, le coordonnateur des activités interprofessionnelles sélectionne une histoire de cas qui est remise à une actrice qui jouera le rôle du patient simulé. La journée de l activité, la coordonnatrice rencontre l actrice brièvement, avant le début de la première entrevue, afin de clarifier le rôle du patient simulé. Les étudiants effectuent leur entrevue initiale selon le modèle d intervention qui est propre à leur discipline. C est une occasion pour les superviseurs d évaluer la capacité des étudiants à établir une relation efficace avec leur patient en faisant preuve d habiletés de communication, tout en préconisant une méthode clinique centrée sur le patient. Ressources humaines et physiques L activité est intégrée à l horaire des étudiants de médecine de troisième année en stage d externat en réadaptation, selon la disponibilité du laboratoire de simulation. Les étudiants des autres disciplines sont fortement encouragés à y participer. Un technicien de simulation et téléprésence est responsable de la planification de l environnement du laboratoire de simulation ainsi que du fonctionnement des équipements audiovisuels et des émetteursrécepteurs. Le coordonnateur des activités de simulation et de téléprésence s occupe de réserver les services d acteurs simulés. La coordonnatrice de la formation interprofessionnelle est responsable de la planification ainsi que du déroulement de l activité. 6

7 Documentation Les documents suivants sont utilisés, au besoin : Histoire de cas (annexe A) Grille interprofessionnelles (annexe B) Grille interprofessionnelle de cueillette de données (annexe C) Document préparatoire au concours interprofessionnel d études de cas (annexe D) Présentation Power Point (annexe E) Grille de planification de plan de soins (annexe F) Grille d évaluation de la pratique en collaboration (annexe G) Grille d évaluation du déroulement d une équipe (annexe H) Grille d'évaluation clinique objective et structurée en équipe ÉCOS-E (annexe I) Vidéo présentant des conflits en milieu de travail (annexe J) Feuille de mises en situation : La gestion des conflits (annexe K) ainsi que les éléments de réponse pour le facilitateur de l activité (annexe L) Horaire de l activité L horaire est conçu selon le nombre d étudiants qui participeront à l activité. Celle-ci débute, de façon générale, avec l étudiant de médecine. Lorsque l étudiant a terminé son entrevue et a reçu de la rétroaction de son superviseur, il reçoit un document à lire : «le document préparatoire au concours interprofessionnel d études de cas» (annexe D) et est invité à revenir pour la rencontre d équipe. L étudiant reçoit également un émetteur-récepteur portatif qui permet au coordonnateur des activités interprofessionnelles de rejoindre l étudiant afin de l aviser de l heure de la rencontre d équipe. Le tout est reproduit pour chaque stagiaire de professions différentes. Le tableau suivant illustre un exemple de l horaire des activités. Heures 8h15 8h35 8h35-9h00 8h40-9h10 9h10-9h25 9h15-9h30 9h30-9h45 9h35-9h55 9h55-10h15 Activités Entrevue simulée complétée par l étudiant de médecine Rétroaction faite à l étudiant de médecine par le superviseur de stage Entrevue simulée complétée par l étudiant d ergothérapie Rétroaction faite à l étudiant d ergothérapie par le superviseur de stage. Entrevue simulée complétée par l étudiant de thérapie respiratoire Rétroaction faite à l étudiant de thérapie respiratoire par le superviseur Entrevue simulée complétée par l étudiant de physiothérapie Rétroaction faite à l étudiant de physiothérapie par le superviseur de stage. 10h25-10h40 Retour en grand groupe : Activité brise-glace pour tous Discussion sur les compétences interprofessionnelles 10h40-11h40 Réunion d équipe Debriefing de groupe 11h40-12h10 Discussion sur la gestion/résolution des conflits Visionnement d une vidéo 7

8 Plan de la réunion d équipe (Durée : minutes) La réunion d équipe sert à établir un plan d intervention interprofessionnel pour l étude de cas simulé par l acteur. Le facilitateur débute la rencontre en établissant les normes du groupe ce qui permet de créer un milieu de travail positif et respectueux. Le tableau suivant décrit les étapes du déroulement de la réunion d équipe. Étapes Activités Durée 1. Présentation des objectifs de l activité pédagogique, du plan de la réunion et des tâches à réaliser. 5 minutes 2. Activité brise-glace pour permettre aux étudiants de se présenter ainsi qu introduire leurs notions de PCI. Discussion à propos des compétences interprofessionnelles. 10 minutes 3. Choix d un animateur et un secrétaire par les étudiants 4. Réunion d équipe Identification des problèmes nécessitant une intervention (10 minutes) La grille de planification de plan de soins (annexe C) peut être utilisée Négociation des rôles de chacun en lien avec les problèmes (10 minutes) Établissement d un plan d intervention (10 minutes) 30 minutes 5. Complétion des grilles d évaluation de la pratique en collaboration (annexe D) et du déroulement de la réunion d équipe (annexe E) par les étudiants. 6. Complétion de la grille d évaluation ECOS-E (annexe K) par le facilitateur. Rétroaction sur les compétences interprofessionnelles observées durant la rencontre par le facilitateur. Ce processus permet de valider la compréhension des compétences interprofessionnelles. 5 minutes 10 minutes 7. Débriefing de groupe 20 minutes Débriefing Le coordonnateur des activités interprofessionnelles facilite cette partie de l activité. Il remercie les participants pour leur apport et leur contribution. Par la suite, il explique le but du débriefing ainsi que le rôle du facilitateur. 8

9 Durant le débriefing, les phases du cycle de l expérience d apprentissage (Kolb, 1984) sont explorées. Elles sont illustrées dans le schéma ci-dessous. Phases du cycle de l expérience d apprentissage (Kolb, 1984) Observation Réfléchie Expérimentation concrète Conceptualisation abstraite Expérimentation active Voici quelques exemples de questions qui pourraient être posées durant chaque phase. Observation Réfléchie : Quel était votre objectif en disant ceci, ou faisant cela? Que s est-il passé? Qu est-ce qui vous a surpris? Quel a été l élément déclencheur? Qu est-ce qui vous a influencé ou poussé à..? Qu est-ce qui s est bien ou mal passé? Quels sont les gains réalisés pour le patient? Quelle est l information pertinente à transmettre à l équipe et à recevoir des autres membres? Conceptualisation abstraite : Y a-t-il un lien ou une ressemblance avec une expérience de stage vécue auparavant? Quelles démarches devriez-vous faire pour atteindre votre objectif initial? Qu avez-vous découvert sur vous-même? Expérimentation active : Comment pouvez-vous transférer vos apprentissages dans le cadre de votre stage ou lorsque vous débuterez votre carrière? Si vous pouviez refaire cette activité, que feriez-vous autrement? 9

10 Dans le futur, comment communiquer avec les professionnels (ex : notes au dossier, discussions informelles, réunion, téléavertisseurs, appels téléphoniques ) Comment s entendre sur l information à transmettre au patient et quel professionnel sera responsable? Que devriez-vous continuer de faire, faire davantage, arrêter de faire ou faire différemment? Expérimentation concrète : Idéalement, les étudiants retourneraient dans le laboratoire pour une seconde activité afin de mettre en pratique les connaissances apprises. Cela n est pas possible dans le cadre de cette activité. Cependant, les étudiants sont encouragés à appliquer leur apprentissage à l intérieur de leur stage clinique. À la suite au débriefing, et seulement si le temps ne permet pas d aborder les notions de gestion de conflits, les étudiants sont invités à compléter un formulaire d évaluation de l activité d apprentissage. Dans le cadre de cette activité, le formulaire d évaluation de séance de simulation, développée par le centre de développement professionnel continue Prométhée, est utilisé. La gestion des conflits Tel que mentionné précédemment, cette section pourrait être annulée ou reportée à la semaine suivante selon la disponibilité des étudiants. Si le temps le permet, la notion de gestion des conflits sera abordée. Afin d introduire la résolution de conflits, la coordonnatrice des activités interprofessionnelles peut aborder les relations plus problématiques entre les professionnels qui ont été soulevés lors de conceptualisation abstraite : Qu est-ce qui aurait pu causer une situation plus tendue au cours de la réunion d équipe? Comment auriez-vous réagi? Avez-vous déjà vécu des situations conflictuelles avec des collègues ou d autres professionnels? Plan de la gestion des conflits Étapes Activités Durée 1. Visionnement de la vidéo de résolution de conflit 15 minutes 2. Discussion et synthèse 25 minutes 3. Évaluation 5 minutes Déroulement de la gestion des conflits La mise en situation sert comme point de départ pour aborder la résolution de problèmes et de conflits. Pendant le visionnement, on invite les étudiants à répondre aux questions figurant sur la feuille de mise en situation : La gestion des conflits (annexe A) ainsi que la grille d évaluation de la pratique en collaboration (annexe D). Les réponses à ces questions permettront d alimenter les discussions sur les situations difficiles ou conflictuelles que les étudiants ont déjà vécues et les stratégies de résolution utilisées. Les animateurs s appuient sur la figure ci-dessous afin d orienter la discussion et amener les étudiants à explorer les 10

11 différentes pistes de solutions possibles pour favoriser la résolution de problèmes ou de conflits en évaluant aussi l impact des différentes options. Lorsqu ils jugent à propos, les superviseurs peuvent faire des liens avec les aspects déjà abordés touchant la communication et le travail d équipe. Étapes de la progression d un conflit Voici quelques points de repères permettant d identifier les étapes de la progression d un conflit. Chaque point représente un maillon de l engrenage. Le conflit s amplifie à chaque étape pour se cristalliser un peu plus. (Pronovost et al., 1986; FCRSS, 2006). Étapes de la progression d un conflit Accumulation de frustrations et de ressentiment Indifférence contrôlée Évitement Guerre froide Guerre ouverte Accumulation de frustration et de ressentiment : Se fait suite à des défaites, des propos ou des gestes désobligeants; une mauvaise compréhension des paroles, faits et gestes, des divergences d opinions ou des faits agaçants. Indifférence contrôlée : Fait référence au contrôle de l expression des sentiments. Le contact avec l autre est générateur de tension que l on tente de masquer. Chacun réussi à se parler mais sans plaisir. 11

12 Évitement : Les ressentiments ne peuvent plus être étouffés et on préfère éviter de se retrouver en sa présence. Les rencontres sont espacées ou avec une tierce personne et elles génèrent beaucoup de stress. Guerre froide : Il y a une recherche d alliances auprès des autorités et des collègues, les coups indirects à l autre (rétention de l information, lancement de rumeurs, attaques subtiles à la réputation ou à la compétence) Guerre ouverte : Le conflit est connu et des comportements hostiles sont manifestés. Les personnes impliquées n établissent un contact que pour se combattre : la seule solution envisagée est la défaite ou la disparition de l adversaire. Principales causes de conflits Nous pouvons travailler côte à côte sans jamais nous comprendre réellement. L éducation différente et les perceptions erronées sont des dimensions qui insidieusement peuvent miner nos relations. Il y a aussi les différences de langage, les cultures professionnelles, les aspects économiques, le pouvoir, l identité sexuelle et les diverses philosophies de soins qui peuvent constituer des difficultés et des problèmes, mais sans nécessairement mener à un conflit. Le jour où la situation entraîne une impasse et que l opposition latente ou explicite entre des personnes les engagent dans une lutte pour défendre leurs positions, le problème évolue vers le conflit et la relation de collaboration est grandement compromise. Les principales causes de conflits peuvent se regrouper autour de quatre dimensions. Communication : Absence de communication Difficulté dans la communication (respect, écoute, rétroaction, clarté) Jugements non validés Perceptions de mauvaise volonté Manque de compréhension de la réalité de l autre Travail : Nature et clarté des rôles et des tâches Charge de travail Distribution du travail Sentiment d iniquité Chevauchement des responsabilités Désaccord sur les règles de fonctionnement Perception que les règles et les ententes ne sont pas respectées. Principales causes de conflits Individus : Incompatibilité des caractères Conflits antérieurs non réglés Contexte de compétition, de pouvoir Perception d incompétence Comportements inadéquats Valeurs : Différences dans les valeurs, croyances, méthodes Poursuite d objectifs divergents Manque de connaissance du travail effectué 12

13 Démarches pour la résolution de problèmes et de conflits La démarche suivante peut guider la résolution d un conflit : 1-Comprendre le problème/le conflit Source Analyse Nature RECONNAISSANCE de l existence d un problème ou d un conflit DÉFINITION DU PROBLÈME/CONFLIT : Cueillette et analyse des données pour déterminer la nature du problème Identification du contexte, facteurs déclencheurs, perceptions des personnes impliquées VALIDATION de l énoncé auprès des personnes concernées DIAGNOSTIC posé sur la nature du problème/conflit; besoins divergents et convergents 2-Identifier les actions à entreprendre ÉTABLISSEMENT des priorités à traiter IDENTIFICATION des personnes et des éléments aidants ou des réseaux d influence dans la démarche de résolution IDENTIFICATION des objectifs communs EXPLORATION ET ANALYSE DES SOLUTIONS pour trouver celle convenant le mieux 3-Faire le bilan/assurer un suivi RÉVISION des interventions et des changements opérés selon un échéancier IDENTIFICATION d autres suivis s il y a lieu BILAN avec les personnes impliquées sur les apprentissages réalisés (clarification des réalités de chacun, habiletés nouvelles, meilleure écoute de soi et de l autre, souci de prévention ) À la fin de cette étape, les étudiants sont invités à compléter un formulaire d évaluation de l activité d apprentissage. Dans le cadre de cette activité, le formulaire d évaluation de séance de simulation, développée par le centre de développement professionnel continue Prométhée, fut utilisé. 13

14 Annexe A : Histoires de cas 14

15 Entrevue avec un patient simulé : rôle féminin, histoire de cas 1 Introduction Vous jouez le rôle de Mme Émily Caron, 71 ans, enseignante à la retraite. Vous avez un médecin de famille mais ne pouviez prendre rendez-vous avec celui-ci car il est en vacances. Vous avez entendu parler positivement de la clinique médicale interprofessionnelle. Une amie vous a suggéré de prendre un rendez-vous car vous sentez davantage dyspnéique et vous êtes dépassée par la situation. Lorsqu on vous appelle de la salle d attente, vous vous levez, vous avez la tête basse. Vous boitez avec la jambe droite (vous vous êtes foulé la cheville il y a 6 semaines). Histoire du problème Dépression Depuis 3 mois, vous vous sentez plus fatiguée. Vous vous demandez si c est la température qui vous rends si fatiguée. Vous dormez plus de 10 heures par nuit, vous qui n aviez besoin que de 8 heures auparavant. Vous dormez très longtemps, mais vous avez beaucoup de difficulté à vous endormir. Il vous arrive de prendre une pilule pour dormir (lorazepan) que votre amie vous a donné. Vous avez de la difficulté à vous impliquer avec vos enfants (Marianne, Luc et Sophie) et vos petitsenfants. Vous vous sentez inutile. Vous ne trouvez plus qu il fait bon de vivre. Si on vous pose la question, vous n avez jamais eu de test pour l apnée du sommeil. Trouble de mémoire Depuis quelques semaines, Marianne et Sophie ont remarqué des changements au niveau de votre mémoire. La semaine dernière lorsque Luc est arrivée, il a éteins un rond de poêle que vous aviez laissé allumer. Vous lui avez dit que vous veniez juste de l allumer lorsqu il est arrivé. Vous ne voulez pas l inquiéter avec cela aussi. Vos filles vous disent que vous répétez les même propos. Lorsqu elles vous demandent ce que vous avez fait durant la journée, vous devez y penser très fort. Vous inventez par moment, car vous n avez aucune idée. C est frustrant, car vous aviez une bonne mémoire auparavant et l on disait que vous aviez une mémoire d éléphant. Par moment, vous chercher vos mots. Vous avez beau vous concentrer, vous ne pouvez pas trouver ce mot, aussi simple soit-il. C est plus facile de discuter avec votre fils car il complète vos phrases sans même sans rendre compte. Il ne semble pas réaliser que vous avez des pertes. Vous êtes plus détendue auprès de lui. Vous n aimez plus parler au téléphone, les conversations sont difficiles à suivre. 15

16 Si on vous pose la question, votre médecin vous a déjà fait passer le folstein (MMSE). Vous parlez de ce test stupide où on vous a fait copier un dessin. Vous n avez jamais été bonne en dessin. Vous levez le ton. Et les 3 mots qui ne veulent rien dire! Vous ne voulez pas embarquer dans le sujet. Si on vous demande la date, l année et le lieu, faite des erreurs au niveau de la date (2010). Rationaliser votre réponse si on vous mentionne la bonne date. Dites que depuis que vous êtes à la retraite, vous ne tenez plus compte de la date. Perte d appétit Vous avez perdu 15 livres dans les deux derniers mois. Vous avez une sensation de picotement dans la gorge souvent dans la journée. Vous n aimez pas cette sensation. Vous devez vous forcer pour manger car vous n en avez pas envie. Vous refusez les invitations à manger chez vos enfants car cela vous fatigue trop. Par moment, vous vous demandez si vous avez mangé. Si on vous demande ce que vous mangez durant une journée, répondez que vous n êtes pas certaine. Vous mangez un ou deux repas/jour, mais vous grignotez un peu. Lorsqu on vous demande ce que vous mangez, soyez sur la défensive, dites que vous mangez des aliments comme tout le monde, des 4 groupes alimentaires. Vous vous calmez et mentionnez que vous mangez ce qu il y a dans le congélateur et l armoire. Plus de mets en canne et repas congelés maintenant. Vous perdez les aliments frais. Parfois, après avoir mangé ou avalé des médicaments, ils remontent et reviennent dans votre bouche en toussant. Ça remontre dans votre gorge. Cela vous surprend car il peut s être écoulé un certain temps (vous n êtes pas certaine combien de minutes). Vous n avez pas de problèmes avec les liquides. Vous avez souvent une mauvaise haleine. Si on vous pose la question, vous ne prenez pas de médicament pour le reflux gastrique. Vous demandez qu est-ce que c est. Vous n avez pas de diarrhée ou de vomissement. Il vous arrive de vous étouffer avec vos médicaments. Si on vous pose la question, vous êtes essoufflée en mangeant. Si on vous pose la question, vous avez la peau sèche. Transport Vous utilisez toujours la même route pour vous rendre chez votre fille mais vous vous êtes perdue en voiture il y a 2 semaines. Elle voulait que vous soyez présente pour la livraison de ses appareils électroménagers puisqu elle travaille durant la journée et ne pouvait être présente. Vous étiez nerveuse d oublier ou d arriver en retard. Il y avait de la construction sur la route et vous vous êtes perdue en tentant de suivre les indications de détour et votre GPS. Ce foutu GPS vous a tout mêlé. Vous avez de la difficulté à l utiliser. Vous croyez qu il est de mauvaise qualité et vous donne les mauvaises indications. Depuis cet incident, vous avez peur de prendre la voiture. Gestion des finances Vous avez toujours réussi à arriver, malgré le décès de votre époux. Vous avez su planifié votre retraite. Vous avez travaillé plus longtemps que vos collègues mais êtes très fière de vous. Votre maison deux 16

17 étages ainsi que votre voiture sont entièrement payées. Vos dépenses mensuelles ne sont pas très élevées. Vous n aviez pas de problèmes d argent. La plupart de vos factures sont prélevées automatiquement. Cependant, vous avez reçu quelques avis de retard de paiement sur votre carte de crédit et votre compte téléphonique. Vous utilisez une carte de crédit juste pour les points que vous accumulez. Vous avez l argent de disponible dans votre compte. Vous vous demandez pourquoi votre facture de téléphone cellulaire est si élevée. Vous ne l avez pas utilisé depuis quelques mois. Vous vous demandez d ailleurs où il se trouve. Cela vous demande trop d énergie que d investiguer. Douleur Vous vous êtes foulé la cheville droite il y a 6 semaines. Vous étiez en train de faire votre lessive au sous-sol, il y avait des piles de vêtements au sol. Vos vêtements sales s accumulaient et vous aviez finalement trouvé la motivation de faire une brassée. Le téléphone a sonné, vous vous êtes précipitée pour répondre et n avez pas fait attention où vous mettiez les pieds. Vous vous êtes tordu la cheville. Votre cheville est sensible et plus faible. Vous n avez plus le goût de faire vos exercices. Vous les faites de temps en temps car vous savez que c est important pour votre récupération. Vous êtes une personne très active. Vous marchiez beaucoup avant. Vous avez quitté votre club de marche il y a 3 mois. Si on vous pose la question, vous prenez des médicaments pour votre douleur. Vous ne vous souvenez pas du nom. Quelques fois, vous vous sentez étourdie. Essoufflement Votre MPOC est moins bien contrôlée. Vos inhalateurs ne vous aident plus autant qu avant. Monter les escaliers de votre domicile vous rends désormais essoufflée. Vous êtes plus essoufflée lors de vos AVQ (activité de la vie quotidienne) et AVD (activité de la vie domestique). Vous en faites moins pour cette raison. Rester vague quant à l utilisation de vos inhalateurs. On ne vous a jamais enseigné la technique. Vous suivez ce qui était écrit avec le livret d instructions. Si on vous pose la question, vous répondez que vous avez des poings au cœur en plus de l essoufflement. La douleur cesse lorsque vous arrêtez l activité. Vous n avez pas de diagnostic de maladie cardiaque. Histoire sociale Vous avez perdu votre mari Paul dans un accident de voiture il y a 30 ans. Paul était votre amour d adolescence et vous l aimiez profondément. Depuis, vous avez tenté à quelques reprises d entrer en relation avec d autres hommes, mais n avez jamais poursuivi la relation. Cela ramenait votre deuil en surface et vous n aimiez pas ces sentiments. En étant monoparental, l éducation de vos 3 enfants et votre carrière d enseignante ont pris toute la place. Vous avez dû travailler jusqu à 65 ans pour avoir un bon fond de pension. Vous êtes très travaillante. Au début de votre retraite, vous vous êtes beaucoup investie auprès de vos petits-enfants. Vous les gardiez durant la journée. Vous avez cessé de garder il y a 6 mois car les petits-enfants fréquentent maintenant le service de garde de l école. Cela vous a énormément attristée car vous aimiez beaucoup passer du temps avec eux. 17

18 Histoire familiale Vous considérez que votre mère avait une santé relativement bonne. Vous n avez jamais été très proche de votre père. Il était souvent absent. Votre père était connu avec HTA (haute tension artérielle), diabète de type II, RGO (reflux gastro-œsophagien) et dyslipidémie. Il a été diagnostiqué avec une démence à l âge de 80 ans, mais vous aviez remarqué un déclin bien avant cela. Votre mère a pris soin de lui durant plus de 15 ans. Votre père est décédé à l âge de 85 ans. Votre mère est morte peu de temps après votre père, à 81 ans, suite à un IM (infarctus du myocarde). Pourtant, vous ne saviez pas qu elle avait des problèmes de cœur. Réseau de soutien Vous n avez aucun frères ni sœurs. Vous avez une amie de longue date de qui vous êtes très proche. Vous avez des contacts avec elle environ une fois par semaine. C est d ailleurs elle qui vous a parlé de la clinique. C est la seule personne à qui vous vous confiez. Vous alliez régulièrement au club de marche de la ville. Vous aimiez échanger avec les autres marcheurs et les gens aimaient votre compagnie. Vous avec toujours été très forte devant vos enfants. Vous avez été leur seul soutient lorsque leur père est mort. Vos parents ont aidé les premières années, mais ils étaient plus âgés et n ont jamais pu s impliquer comme vous auriez voulu. C est d ailleurs la raison pour laquelle vous aidez tellement vos enfants. La famille de votre époux n ont jamais été très présents. Vous les visitiez lors d évènements spéciaux et de fêtes. Antécédents médicaux MPOC depuis 10 ans (prends des inhalateurs) Liste des médicaments Bronchodilatateur : Atrovent, vous n êtes pas certaine Médicament pour la douleur : Celebrex (celecoxib) 100mg bid Médicament que vous prenez que votre amie vous a donné : Ativan (Lorazepan) vous ne savez pas le dosage Habitudes de vie 18

19 Tabac : ancienne fumeuse. A cessé il y a 10 ans. La cigarette vous manque ces temps-ci. Vous ne comprenez pas trop pourquoi car vous n aviez pas vraiment de pulsion de fumer auparavant. Alcool : Vous en consommer à l occasion. 1-2 verre de vin/semaine Drogues illicites : Vous n en avez jamais consommé Exercices : Vous marchiez beaucoup il y a quelques mois. 2 x60min/sem avec le groupe de marche, puis vous y alliez seule environ 45 min/jour. Vos petits-enfants vous gardaient active durant la journée. Vous ne les gardez plus depuis 6 mois. Religion Vous êtes croyante catholique pratiquante. Cependant, vous n êtes pas allée à l Église depuis plusieurs mois. Vous n avez plus envie. C est surprenant car vous reprochez à vos enfants de ne pas y aller. Ce n est pas la façon dont vous les avez élevés. Liste des personnages : Émily Caron : patiente simulée, 71 ans, enseignante à la retraite Marianne Caron : 40 ans, fille aînée Luc Caron : 37 ans, fils Sophie Caron : 35 ans, fille Vous allez être évaluée par quelques étudiants de diverses professions de la santé parmi les suivantes : 3 eme année de médecine en stage en réadaptation, ergothérapie, nutrition, orthophonie, physiothérapie, sciences infirmières, travail social et thérapie respiratoire. 19

20 Indices à donner à l étudiant de médecine Durée totale : 15 minutes Énoncé initiale : «Docteur je suis de plus en plus essoufflée et je suis dépassée par tout ce qui se passe dans ma vie.» Lorsqu il reste 10 minutes : Si le résident n a pas questionné sur les symptômes de dépression, dites : «Je ne sais pas si c est la température, mais je me sens toujours fatiguée. Pourtant, je dors plus de 10 heures par nuit, moi qui avait seulement besoin de 8 heures avant!» Lorsqu il reste 5 minutes : «Il vous reste maintenant trois minutes.» À 0 minute : «Votre temps est écoulé.» NOTE : si vous avez épuisé les indices ci-dessus, il ne sera pas nécessaire de donner d autres indices au cours des trois dernières minutes de l entrevue. Vous devriez permettre à l étudiant de médecine de conclure l entrevue pendant ces dernières minutes. 20

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Gérer la MPOC DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Je sais que j aurai toujours la MPOC. Que puis-je faire pour la gérer? La MPOC est une maladie chronique, c est-à-dire qu elle ne se guérit pas. Il existe

Plus en détail

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés produit par L Association yukonnaise d éducation et d information juridiques janvier 2015 L Héritage de Jean Une production de

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

Bien vivre. son année scolaire. Guide pour les parents afin de favoriser le bien-être à l école

Bien vivre. son année scolaire. Guide pour les parents afin de favoriser le bien-être à l école Bien vivre son année scolaire Guide pour les parents afin de favoriser le bien-être à l école La rentrée scolaire peut être une source de stress pour bien des enfants, des adolescents et leurs parents.

Plus en détail

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation Communication Description La capacité de communiquer efficacement est une compétence très importante pour réussir au travail. Une bonne communication en milieu de travail permet aux gens de recevoir et

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes

Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes Cahier De Travail Etape 1 INTRODUCTION Le Route en Etapes Vers Une Haleine Fraîche, Saine Et Naturelle Ce cahier de travail appartient à: Date de début du

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

Mieux vivre avec votre asthme

Mieux vivre avec votre asthme Mieux vivre avec votre asthme L éducation thérapeutique pour bien gérer votre asthme au quotidien Bien gérer sa maladie permet de reconnaître et maîtriser les symptômes afin de limiter la gêne respiratoire.

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation.

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. UNE FILLE ENGAGÉE Facteurs de succès pour l étudiante en formation non traditionnelle Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. Cet outil t est remis en début de

Plus en détail

La gestion du stress

La gestion du stress La gestion du stress Colloque en santé et sécurit s curité Octobre 2012 1. Présentation de l animatrice de l atelier Christine Meunier, intervenante communautaire en santé mentale, employée du CSSST depuis

Plus en détail

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques L expérience de l équipe de Rééducation cardiaque du C.H.U. de Nîmes Intervention du 22/03/2012 à la Réunion de l Association

Plus en détail

Questionnaire des troubles du sommeil

Questionnaire des troubles du sommeil Questionnaire des troubles du sommeil NOM :... PRÉNOM :... Date de naissance :.../.../... Date de ce jour :.../.../... Consultez un proche si nécessaire pour répondre attentivement aux questions suivantes.

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Comment bien gérer votre temps

Comment bien gérer votre temps Comment bien gérer votre temps Bonjour, je m appelle Marie-Ève. Au secondaire, vous aviez l habitude d être en classe 30 heures par semaine, alors qu à l université, vous pouvez avoir de 15 à 25 heures

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Connaître vos revenus et vos dépenses

Connaître vos revenus et vos dépenses Connaître vos revenus et vos dépenses NIVEAU 9-12 La présente leçon donnera l occasion aux élèves d examiner leurs revenus et leurs dépenses, et d apprendre à établir un budget. Cours Initiation aux affaires

Plus en détail

Renforcer votre engagement à changer

Renforcer votre engagement à changer RENFORCER VOTRE ENGAGEMENT À CHANGER PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le deuxième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement?

Plus en détail

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Le «blues du post-partum» est FRÉQUENT chez les nouvelles mères. Quatre mères sur cinq auront le blues du post-partum. LE «BLUES DU POST-PARTUM» La

Plus en détail

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ En tenant compte des préférences de

Plus en détail

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale ont souvent un triste état de santé buccodentaire.. Selon certains

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Nom : Prénom : Date : Mode d emploi Des situations en contexte professionnel ont été élaborées sous forme de questions à choix multiples.

Plus en détail

D r Roger Saint-Laurent Psychologue clinicien

D r Roger Saint-Laurent Psychologue clinicien D r Roger Saint-Laurent Psychologue clinicien www.drsaintlaurent.com RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS SUR LE CLIENT Veuillez répondre de façon détaillée aux questions suivantes. N hésitez pas à m informer

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

FICHE RESSOURCE N 3 GUIDE D ENTRETIEN

FICHE RESSOURCE N 3 GUIDE D ENTRETIEN Cette fiche vous propose une base de guide d entretien illustrée par des exemples pour comprendre le travail de salariés afin d effectuer l étape 2a : repérer des situations-problème. Avant d utiliser

Plus en détail

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Dans le cadre du baromètre social institutionnel, vous avez la possibilité de poser quelques questions spécifiques à votre organisme et à

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

Un cardiologue vous parle

Un cardiologue vous parle Un cardiologue vous parle Martine Montigny, MD, M.Sc. Toutes les images de cette présentation ont été extraites sur Google et appartiennent à leur auteur Histoire vécue Monsieur Denis Faillant a 69 ans.

Plus en détail

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat (Traduction du webinaire www.lawhelpontario.org/videos/webcast.132633- Working_Effectively_With_Your_Lawyer) Travailler avec une avocate ou un avocat

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 1 b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 2 z6creation.net Notre santé dépend en grande partie d une bonne qualité du sommeil. Bien dormir, cela se prépare : la présente brochure vous

Plus en détail

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Programmes d enseignement thérapeutique Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Pour qui? Quelles prestations? 3 Les programmes proposés par le service d

Plus en détail

N 1 1 er trimestre 2011

N 1 1 er trimestre 2011 SUPPORT DU DÉBAT L article du débat «En 2013, ton emploi du temps risque de changer!» En 2013, ta semaine d école passera peut-être de quatre jours à quatre jours et demi, et tes vacances d été seront

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS 1 Nom de l organisation INTRODUCTION Merci de prendre le temps de participer à ce sondage. Les résultats nous fourniront des données essentielles afin de mesurer l efficacité de la formation. Ces données

Plus en détail

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 1 Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 Le chargé de cours à forfait bénéficie d une protection salariale en cas de maladie ou d accident, entièrement

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences prévenir. Troubles de la concentration, du sommeil, dépression Un nombre grandissant de salariés déclarent souffrir de symptômes

Plus en détail

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous ne savez pas quelque chose en stage éprouvez des

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE RÉDUCTION ET ARRÊT DU TABAC NOUVEAU FRUIT EXOTIQUE NICOTINE 2 mg GOMME À MÂCHER MÉDICAMENTEUSE PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE UNE MÉTHODE SIMPLE POUR RÉDUIRE À MON RYTHME Médicament réservé à l adulte

Plus en détail

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN MATHÉMATIQUE Les tâches familiales Planification des activités PRIMAIRE 1er cycle,

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

Activité : L'île déserte

Activité : L'île déserte CPS : Problèmes, Décisions Thème : Prise de décision collective Type d'activités : Exploration Activité : L'île déserte Niveau : 8-12 ans Participants : 25 Durée : 45 45 mn Objectifs : S inscrire en groupe

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

Guide d accueil Maison Levinschi. transition. www.douglas.qc.ca

Guide d accueil Maison Levinschi. transition. www.douglas.qc.ca Guide d accueil Maison Levinschi Programme de transition communautaire www.douglas.qc.ca BIENVENUE Programme de transition communautaire L équipe traitante de la Maison Levinschi vous souhaite la bienvenue.

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Les formulaires ci-après doivent être présentés dans les dix jours ouvrables suivant le début

Plus en détail

Indicateurs de perte d autonomie chez la personne âgée

Indicateurs de perte d autonomie chez la personne âgée Indicateurs de perte d autonomie chez la personne âgée L objectif est de repérer des personnes âgées à risque de perte d autonomie. Certains indices observables sont énumérés ici. Un seul critère n est

Plus en détail

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014 MATINEE RH CCI 18 30 octobre 2014 2 Qu est-ce que c est? Pourquoi le faire? 3 Qu est-ce c est? C est un outil de management et de gestion des ressources humaines C est un moment de dialogue privilégié

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

AU VOLANT DE MA SANTÉ

AU VOLANT DE MA SANTÉ AU VOLANT DE MA SANTÉ AÎNÉS, êtes-vous à risque? La conduite automobile est une activité complexe. En fait, plusieurs exigences sont nécessaires pour l exercer, comme de : > bien connaître les règles

Plus en détail

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Katja Ingman Être pro en anglais Sous la direction de Marie Berchoud, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Fiche 1 Grow Your English : autoévaluation et plan d action Passez à l action : définissez votre objectif,

Plus en détail

INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE

INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE Définition de la toxicomanie : Habitude de consommer un ou plusieurs produits psychoactifs, susceptibles d'entraîner une dépendance psychique et parfois physique.

Plus en détail

L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1

L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1 L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1 Grégory GUILLAN Formateur I.F.S.I. Charles Foix Octobre 2011 1 Raisonnement et démarche clinique L infirmier(ère) comprend le problème de santé d un patient et

Plus en détail

Message à l élève À l école secondaire Eurêka Chacun a des droits Chacun a des responsabilités

Message à l élève À l école secondaire Eurêka Chacun a des droits Chacun a des responsabilités Message à l élève À l école secondaire Eurêka Chacun a des droits Chacun a des responsabilités Cette école est ton école et tu es le premier responsable du climat de vie qui y règne. Tu as le droit d y

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL

QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL Date du questionnaire :... Envoyé par le docteur : Adresse du médecin :... NOM :...Prénom... Nom de naissance :... Né(e) le :...à... Adresse... Tél. Dom. Tél. Prof.. Port: Profession

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

Sensibilisation à la déglutition chez les bébés et les jeunes enfants

Sensibilisation à la déglutition chez les bébés et les jeunes enfants Sensibilisation à la déglutition chez les bébés et les jeunes enfants DANS CE NUMÉRO : Choses à savoir sur l absorption de solides et de liquides Liste de contrôle de la déglutition Informations générales

Plus en détail

Que sont les somnifères et les tranquillisants?

Que sont les somnifères et les tranquillisants? Que sont les somnifères et les tranquillisants? Les somnifères et les tranquillisants sont des médicaments utilisés pour soulager : l anxiété le stress l insomnie la tension musculaire On les appelle aussi

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail

Bienvenue! Coordonnées : Docteur Christophe ROBIN 37, avenue Maréchal Foch 64100 BAYONNE Tél. : 05 59 59 71 77

Bienvenue! Coordonnées : Docteur Christophe ROBIN 37, avenue Maréchal Foch 64100 BAYONNE Tél. : 05 59 59 71 77 Docteur Christophe ROBIN 37, avenue Maréchal Foch 64100 BAYONNE Tél. : 05 59 59 71 77 Bienvenue! Je vous propose de préparer notre premier entretien en voulant bien répondre au questionnaire ci-dessous,

Plus en détail

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool.

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool. Dossier : fatigue Introduction S endormir au volant peut être fatal. Pourtant, de nombreux conducteurs continuent à conduire alors qu ils se sentent fatigués. Ils pensent pouvoir chasser le sommeil qui

Plus en détail

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Alcool Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Pour réduire sa consommation Alcool Vous envisagez de réduire votre consommation de boissons alcoolisées, mais vous vous posez des questions : vous

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Organisation / Gestion du temps

Organisation / Gestion du temps Organisation / Gestion du temps Séquence 3 : La gestion des tâches dans le temps La transition entre le collège et le lycée pose de nombreuses questions. Au collège 1, le premier élément expliquant l échec

Plus en détail

MAITRISE DE SOI ÉCOLE SECONDAIRE PREMIER ET DEUXIÈME CYCLES

MAITRISE DE SOI ÉCOLE SECONDAIRE PREMIER ET DEUXIÈME CYCLES MAITRISE DE SOI ÉCOLE SECONDAIRE PREMIER ET DEUXIÈME CYCLES Les élèves ayant des troubles d apprentissage ou un trouble du déficit de l attention avec hyperactivité (TDA/H) ont souvent de la difficulté

Plus en détail

A2. [POUR SONDAGE PARENT] Quel est votre lien de parenté avec [NOM DU CLIENT]? Êtes-vous son [LIRE CHAQUE]

A2. [POUR SONDAGE PARENT] Quel est votre lien de parenté avec [NOM DU CLIENT]? Êtes-vous son [LIRE CHAQUE] A. INFORMATION SUR LE CLIENT A1. Préférez-vous continuer en français ou en anglais? 1 Anglais 2 Français A2. [POUR SONDAGE PARENT] Quel est votre lien de parenté avec [NOM DU CLIENT]? Êtes-vous son [LIRE

Plus en détail

Synthèse Mon projet d emploi

Synthèse Mon projet d emploi Synthèse Mon projet d emploi Nom : Date : Complété par : TÉVA Estrie 2012 La synthèse permet de recueillir les informations notées dans les questionnaires et de constater les ressemblances et les différences

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

La formation professionnelle selon le programme d études de 1955

La formation professionnelle selon le programme d études de 1955 Jacky TESSIER, premier directeur de l Institut de Formation en Soins Infirmiers d Allonnes, nous a laissé son témoignage à propos du «cheminement de la formation initiale du personnel soignant sur près

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

Helsana Case Management

Helsana Case Management «Après mon accident de voiture, j ai tout de suite su que mon avenir professionnel serait remis en question. Cela m a encore plus affecté que l accident lui-même. Helsana Case Management Grâce au case

Plus en détail

Nos 8 conseils pour arrêter de ronfler

Nos 8 conseils pour arrêter de ronfler Nos 8 conseils pour arrêter de ronfler Découvrez tous nos conseils et astuces pour diminuer vos ronflements et retrouver le plaisir de nuits sereines 1/5 Le ronflement : un problème très répandu. Il est

Plus en détail

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager!

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager! La gestion d une équipe vie scolaire Quelques petits conseils pour être un super manager! Les facteurs de stress Dans une équipe, on peut repérer différents facteurs de stress Une direction trop autoritaire

Plus en détail

VISIOCONFÉRENCE : Guide de planification à l enseignement À l intention des enseignants et enseignantes

VISIOCONFÉRENCE : Guide de planification à l enseignement À l intention des enseignants et enseignantes VISIOCONFÉRENCE : Guide de planification à l enseignement À l intention des enseignants et enseignantes 2015 2 Rédaction Marie-Josée Tondreau Suzanne Paradis 3 Quand je planifie l ensemble du cours : Je

Plus en détail

Stratégies de recherche d emploi ou de stage

Stratégies de recherche d emploi ou de stage Stratégies de recherche d emploi ou de stage Service-conseil en gestion de carrière Service des stages et du placement 2015-2016 Pour prendre un rendez-vous: service.placement@polymtl.ca 1 Service conseil

Plus en détail

La procédure concernant une demande d aide

La procédure concernant une demande d aide Version n : 1 Dernière actualisation : 11-12-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Quand est-ce que je peux demander de l aide au CPAS? 3) Comment obtenir une aide du CPAS? Étape n 1 : l introduction de

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

Coaching Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres

Coaching Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances IT & Office Avantages immédiats

Plus en détail

Le cancer et la planification préalable des soins

Le cancer et la planification préalable des soins Le cancer et la planification préalable des soins Vous venez de recevoir un diagnostic de cancer. Que faire maintenant? Vous avez beaucoup de choses à considérer, et vous ne savez sûrement pas par où commencer.

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail