Présence. e_culturemgen_2013_v1-4.indd 1 29/08/13 11 P. 6-7 L INTERGÉNÉRATION EN ACTION. CONFÉRENCE de Carole Gadet Chargée de mission à la DGESCO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présence. e_culturemgen_2013_v1-4.indd 1 29/08/13 11 P. 6-7 L INTERGÉNÉRATION EN ACTION. CONFÉRENCE de Carole Gadet Chargée de mission à la DGESCO"

Transcription

1 Présence mutualiste Le bulletin départemental de la MGEN des Bouches-du-Rhône - Octobre 2013 / n Nouvelle carte nouveaux avantages Détails P. 11 e_culturemgen_2013_v1-4.indd 1 29/08/13 11 P. 4-5 ÉLECTIONS AU COMITÉ DE SECTION Date limite pour se porter candidat(e) 31/10/2013 P. 6-7 L INTERGÉNÉRATION EN ACTION CONFÉRENCE de Carole Gadet Chargée de mission à la DGESCO Mercredi Pensez à récupérer vos invitations 09 octobre 18h Un événement labellisé

2 Sommaire En bref... 2 En bref Galaxie Dys et troubles de l enfant Édito... 3 Vie politique Élection au comité de section Santé L intergénération en action La MGEN et vous Accès aux droits sociaux... 8 Samarcande... 9 Actions et partenaires Métiérama Prévention violence Les théâtres Bulletin MGEN 13 - Bouches du Rhône N 42 Octobre Bi-annuel Nous vous accueillons : à Marseille (6 e ) : 65 avenue Jules Cantini à Aix-en-Provence : 20 rue Granet Vous pouvez nous adresser vos courriers au : 44 rue Callelongue Marseille Cedex 20 Vos fax au : Numéro d appel unique : Prix d un appel local (coût selon opérateur) Directeur de publication : Julien Villevieille Administration : Ludovic Laurens Publication du bulletin tirage : exemplaires Crédits photos : Photothèques libres de droits MGEN, Istockphotos, Thinkstockphotos. Conception et réalisation : Produire supports de communication - imprimé en France suivant les normes de production répondant au respect de l environnement : sur papier sans chlore certifié PEFC (forêts durablement gérées) - conditionné sous film photo dégradable. Cette publication est la revue MGEN du département des Bouches du Rhône. Sa vocation est de fournir des informations locales 2 fois dans l année. Elle se distingue de la revue Valeurs Mutualistes qui est la seule publication officielle nationale. Les indications portées dans la présente sont données sous réserve d erreurs typographiques. Si vous souhaitez obtenir un exemplaire de la dernière publication de présence mutualiste, merci d adresser votre demande au directeur de la publication. La MAIF et la MGEN avaient programmé une conférence de Léonard VANNETZEL le 29 mai dernier. Celle-ci n avait pu se tenir et est donc reprogrammée le jeudi 7 novembre à 18 heures. Au programme de cette soirée : vérités et croyances : les troubles des apprentissages à l épreuve de la complexité; de Dys en Dys : tout change, rien ne change? parents, enseignants, psychologues et partenaires de santé : quelles alliances pour l enfant en difficulté? Pour y assister vous pouvez faire une demande d invitation auprès de la MAIF Formation «Accompagnateurs de Randonnées» À Brignoles, les 6 et 7 avril, week-end studieux pour nos dévouées accompagnatrices de rando! La 2F OPEN-JS avait dépêché deux formateurs nationaux, Serge et Véronique. Formation décentralisée à notre initiative, Niçois et Grassois s étaient joints au groupe MGEN 13. Nos accompagnatrices sont maintenant diplômées et agréées pour encadrer les randos au sein du Club. Félicitations et rendez-vous, plus tard, pourquoi pas pour le niveau 2. Le club des retraités vous accueille : Institution S ts Anges 272, avenue de Mazargues MARSEILLE (parking assuré) Contactez-nous Par tél. : ou par mail : Toutes nos activités (une vingtaine) sont animées par des adhérents bénévoles! Nos permanences se tiennent les lundis et vendredis de 14h30 à 17h. Les nouveaux retraités, ainsi que les plus anciens, y trouveront un accueil chaleureux et convivial... Nous vous y attendons! Élections à la mutualité française Marc Devouge, administrateur national de la MGEN chargé de la région Paca-Corse a été élu à l unanimité secrétaire général de l union régionale (UR) PACA de la FNMF*. Max Musso, vice président délégué de la MGEN 13 a été réelu à l unanimité secrétaire général de la délégation départementale de l UR PACA. Michel Brunet, directeur de la MGEN 13 a été élu administrateur de l union territoriale (UT) SSAM* PACA. Jacques Bessy, ancien président de la MGEN 13 a été élu à la commission de contrôle de l UT SSAM* PACA. Avec ces élections, la MGEN est bien présente dans les structures mutualistes départementales et régionales. * FNMF : Fédération Nationale de la Mutualité Française * SSAM : Service de Soin et d Accompagnement Mutualiste 2 / Présence Mutualiste / n 42 / Octobre 2013

3 Édito Ma santé, une marchandise? Pendant des années, adhérer à la MGEN allait de soi. Cela était aussi évident que d emprunter à la CASDEN ou de s assurer à la MAIF. De son côté, la MGEN a fait en sorte que son modèle fonctionne : une cotisation correspondant à un même pourcentage du traitement, quel que soit l âge ou l état de santé. C est ce modèle qui a garanti à des générations d adhérents une couverture santé complète, un complément de revenus en cas de longue maladie, des solutions pour l acquisition de son logement Notre mutuelle s était dotée d un système sûr et solidaire nous garantissant une protection maximale. Deux éléments sont venus, ces dernières années, bouleverser notre rapport à la santé : l appétit de certains acteurs économiques et la chute vertigineuse de notre pouvoir d achat. Ces acteurs économiques dans leur course effrénée aux parts de marché cherchent par tous les moyens à nous positionner comme des consommateurs. Nous sommes aujourd hui ardemment sollicités par telle mutuelle qui nous propose de rembourser des accessoires de mode (ou des lunettes, on ne sait plus très bien de quoi il s agit) à hauteur de 400 euros ou par tel assureur qui affirme rembourser 500 % du tarif sécu (peu lui importe que ce tarif sécu ne représente qu un ou deux pourcent de ce que coûte réellement le soin). Alors que le rôle d une complémentaire santé est de protéger et de simplifier notre vie, nous nous retrouvons perdus au milieu d offres plus compliquées et plus aguicheuses les unes que les autres. Du côté de notre pouvoir d achat on constate que vivre aujourd hui en France coûte cher, bien plus cher qu hier. Alors que pour l immense majorité d entre nous, nos salaires sont - au mieux - en pleine stagnation, il n y a plus de poste budgétaire qui apparaisse comme une évidence et notre santé n échappe pas à cette dure réalité. Notre santé, c est pourtant elle qui est à la base de tout ce que nous entreprenons dans nos vies. Pouvoir réaliser ses projets c est d abord libérer son esprit de toutes sortes d inquiétudes. De l inquiétude, par exemple, de ne pouvoir faire face à certaines dépenses, de l inquiétude de ne pas avoir lu certaines clauses de notre contrat écrites en tous petits caractères ou de l inquiétude des cotisations exorbitantes que nous aurons à payer lorsque notre âge commencera à être un peu trop avancé. La MGEN vous protège, elle est transparente et vous permet de regarder tout cela tranquillement. Réclamer un monde meilleur, cela ne commencerait-il pas par refuser de monnayer ce qui nous est essentiel? Julien Villevieille, Président de la MGEN 13, Remerciements Je tiens à exprimer ma profonde gratitude à mon prédécesseur, Jacques Bessy. Après des années passées à porter l idéal mutualiste il a fait le choix d offrir plus temps à ses proches. Avant de quitter la présidence de notre section il a tout fait pour que le passage de relai se déroule dans les meilleures conditions. Sa prévenance et sa bienveillance m ont permis d aborder la fonction dans des conditions idéales. Je tiens également à remercier les membres du comité de section qui m ont élu à l unanimité le 12 juin dernier. Cette forte marque de confiance sera le moteur de mon engagement à servir notre mutuelle. Présence Mutualiste / n 42 / Octobre 2013 / 3

4 Vie politique Élections au comité de sec votre mutuelle vous appart Un comité de section? Le comité de section des Bouches du Rhône compte 35 membres issus d horizons divers : professeurs des écoles, professeurs de collège ou de lycée, CPE, universitaires, personnels administratifs adhérents MGEN Filia. Certains sont jeunes, d autres moins jeunes, certains sont en activité, d autres sont retraités. Tous sont adhérents à la MGEN et ont décidé un jour d être acteurs de la vie de leur mutuelle. Pourquoi m engager? Par solidarité, seule valeur qui de tout temps ait permis aux hommes et aux femmes de se rassembler pour construire des projets communs. Pour être, par le mandat qu on exerce, le dépositaire de ce grand projet de protection mutuelle contre les accidents de la vie. Pour agir sur l avenir de notre mutuelle : tous les choix la concernant sont faits en assemblée générale, tous les ans, par des délégués des comités de section. Pas d actionnaires. Le niveau de vos remboursements, le montant de vos cotisations, les prestations auxquelles vous avez droit, tout cela n est pas décidé par des actionnaires : c est vous qui prenez ces décisions. Dans chaque département, des élus, vos élus, font vivre ce débat sur les orientations à donner au sein d un comité de section : c est là que commence le processus démocratique. Je m engage à quoi? Le comité de section se réunit à minima trois fois par an. Il est possible qu il ait lieu sur le temps de travail si les autorisations d absences étaient accordées. Des demandes en ce sens ont déjà été formulées auprès des administrations concernées. Les élus se penchent sur les grandes orientations que la mutuelle doit prendre et sur l actualité plus concrète de la section départementale. Les frais de déplacement des membres du comité de section sont bien sûr remboursés par la MGEN. 4 / Présence Mutualiste / n 42 / Octobre 2013

5 tion : ient! Être candidat, comment? Il vous suffit de demander un formulaire d acte de candidature par mail au président de la section et de le renvoyer avant le 31/10/2013. Afin que les électeurs n aient pas à choisir entre des candidats qu ils ne connaissent pas, ces derniers seront invités à rédiger quelques lignes pour présenter leur candidature. La présentation des candidats vous sera très probablement adressée par mail. Les élu(e)s deviendront membres du comité de section. Début du scrutin 17/01/2014 Comment voter? C est très simple, vous recevrez votre matériel de vote par courrier. A l aide de celui-ci vous pourrez voter soit par internet (à l aide des identifiants qui vous seront fournis), soit par courrier (en retournant votre bulletin de vote). Le nombre de votants, lui aussi, aura son importance! Plus que quelques jours! 13 DATE LIMITE pour se porter candidat(e) 31/10/2013 Soyons nombreux! Le nombre de candidatures, a toute son importance : 11 des 35 membres voient leur mandat se terminer. A l heure où la concurrence n a d autre but que de dégager des profits, plus vous serez nombreux à manifester le désir de vous engager, plus la MGEN pourra compter de relais dans nos structures (écoles, collèges, lycées, administrations et universités). Être élu n est pas l essentiel, l essentiel est de dire, par sa candidature, que l on souhaite donner quelque chose de soi à ce collectif. Fin du scrutin 14/03/2014 Correspondant, l alternative Etre ou devenir correspondant MGEN - c est simple. Il s agit essentiellement de mettre en relation ses collègues, proches et amis avec la MGEN, désormais ouverte à tous, et d être le relai de sa politique culturelle. Toutes les infos sur : Présence Mutualiste / n 42 / Octobre 2013 / 5

6 Santé Un événement labellisé L intergénération en ac Rencontre avec une b D ici à la fin de l année Marseille aura vu se dérouler de nombreuses manifestations de grande qualité. Le et optimisme à notre regard sur les relations entre les générations. Voici un avant-goût de cet événement Votre intérêt pour la question du lien entre générations n est pas venu par hasard Quand j avais 14 ans, ma grand-mère est entrée dans une maison de repos qui faisait aussi maison de retraite et j ai vu des personnes âgées qui attendaient désespérément leur famille derrière des baies vitrées. Je me suis alors dit qu un jour, j œuvrerai pour améliorer la condition de vie des personnes âgées. Après de multiples actions de bénévolat nationales et internationales dans des associations en parallèle de mon métier d enseignante, un jour, alors que j enseignais à cette époque dans le 20 e arrondissement de Paris dans une école en ZEP, j ai appris qu une maison de retraite se construisait juste à côté de l école. J ai contacté la directrice générale qui a donné son accord pour que je monte un projet intergénérationnel, projet nouveau et très innovant. J ai ainsi créé des ateliers pédagogiques annuels soutenus par l Éducation nationale. Mes élèves ont été transformés grâce à ce projet : leur sortie préférée était la visite à la maison de retraite chaque mois. Au fil des années, j ai affiné ces ateliers pédagogiques en fonction des niveaux scolaires. Et j ai non seulement développé des ateliers en EHPAD* mais aussi pour tout type de retraités : actifs isolés, en association ou dépendants en établissement. Ces ateliers permettent de lutter contre la violence, l illettrisme, le décrochage scolaire mais ils favorisent aussi le rapprochement des générations et le lien social. Monter un projet intergénérationnel dans sa classe permet de travailler des compétences pluri et transdisciplinaires. Toute une méthodologie a ainsi été créée et les élèves et personnes retraitées participent à des ateliers lecture, conte, théâtre, patrimoine, Histoire et mémoire, sciences de la vie et de la terre, langues vivantes, nouvelles technologies mais aussi gymnastique douce, ou encore danses et chorales intergénérationnelles Ce que les adultes ne comprennent pas forcément aujourd hui, c est que mettre ensemble les enfants et les seniors, même dépendants, cela est très riche pédagogiquement parlant pour les uns et les autres : il y a transmission et échange de savoirs. Pour des élèves qui ne peuvent pas forcément voir leurs grands-parents très souvent et pour des seniors qui ne sont pas en relation fréquemment avec leurs enfants et petits enfants, cela apporte beaucoup de joie, de gaieté et de rire. L intergénération en action! L association ENSEMBLE DEMAIN et la vous inviten Conférence de Carole Gade Mercredi 09 octobre Auditorium de la Caisse d Épargne 3 cours Pierre Puget Marseille Un événement organisé dans le cadre de En partenariat avec la et la Pensez à récupérer vos invitations sur 6 / Présence Mutualiste / n 42 / Octobre 2013

7 tion! âtisseuse de ponts Un événement soutenu par le ministère délégué à la réussite éducative 9 octobre sera l occasion d assister à la conférence de Carole Gadet. Celle-ci viendra apporter fraicheur organisé par la MGEN et l association Ensemble demain, en partenariat avec la MAIF et la CASDEN : t à la t > 18h Qu est-ce qui vous a amené à fonder l association Ensemble demain? La canicule de 2003 a été un déclic. Quelques années plus tard, on me demande d exposer le projet : les photos, vidéos, contenus pédagogiques du projet mis en place dans ma classe dans des lieux prestigieux en France A ce moment là, je suis devenue chargée de mission en tant que coordinatrice ZEP. J ai alors pu consacrer plus de temps au développement de projets pédagogiques innovants de la maternelle au collège dont le projet intergénérationnel Ensemble demain qui s est ainsi développé à plus grande échelle en partenariat avec un public de retraités élargi. Durant cette période, j ai également beaucoup développé les ateliers Histoire, mémoire et patrimoine : les enfants ne comprennent pas forcément l Histoire, mais lorsqu elle est incarnée par une figure vivante, c est différent. Ils comprennent que l Histoire ce ne sont pas que des manuels et des documents, mais qu elle a été vécue, au travers des témoignages de retraités sur leurs parcours de vie, leurs métiers, d anciens déportés, résistants, sur des événements historiques vécus... La création de l association Ensemble demain en 2005 parrainée par Albert Jacquard et Edgar Morin, était la suite logique de cela. L association a reçu, en 2005 le prix notre temps de la semaine bleue et en 2008, le premier prix des initiatives de la bien-traitance de la mairie de Paris. Votre projet connaît une véritable ascension depuis En 2011, ce projet a en effet été sélectionné par le ministère de l Éducation nationale comme projet pédagogique innovant et a ainsi été exposé à l UNESCO. Cette même année, je devenais chargée de mission approches intergénérationnelles pour l académie de Paris puis chargée du dossier intergénérationnel à la DGESCO*. Le projet a été présenté ces dernières années au niveau national (formations) et international (conférences au Québec, en République Tchèque, Suisse, Belgique, Hongrie...). Depuis quelques années, les conférences, formations et expositions s enchainent. En 2011 puis en 2012, l association Ensemble demain présente son programme au Salon européen de l Éducation en partenariat avec la MGEN et l Éducation nationale. En 2012, l association présente le programme Ensemble demain à la Commission européenne à Bruxelles; l association et le projet Ensemble demain sont alors labellisés européens par la Commission européenne. Parallèlement, la Commission européenne nous a demandé de créer des fiches ressources pour les enseignants européens qui souhaitent monter un projet intergénérationnel en classe. Une campagne de communication Ensemble demain - par le biais de spots européens - sur la question de l intergénération - aura marqué l année 2012 (année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle). J ai ensuite décidé de créer une collection de livres sur le thème des rapports entre les générations (santé, logement, école, argent ) en 2013/2014 en partenariat avec la MGEN et la Casden. En février 2013, l association organise le premier colloque intergénérationnel Ensemble demain composé de personnalités célèbres et faisant intervenir toutes les générations. L association Ensemble demain est lauréate du prix des talents «notre temps» en La conférence du 9 octobre, labellisée Marseille 2013, qui s inscrit dans le cadre de Marseille, capitale européenne de la culture, est, pour moi, une étape importante Carole Gadet Chargée des projets intergénérationnels à la DGESCO et fondatrice de l association Ensemble demain Contact association : * EHPAD : Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes * DGESCO : Direction Générale de l Enseignement Scolaire (ministère éducation nationale) Présence Mutualiste / n 42 / Octobre 2013 / 7

8 La MGEN et vous Accès aux droits sociaux... Le non-recours en question Le non-recours aux droits sociaux est un phénomène évalué depuis peu. Méconnaissance, complexité des démarches, inhibition Les raisons pour lesquelles certains renoncent aux prestations auxquelles ils ont droit sont multiples et le coût humain bien réel. Le montant des aides sociales non réclamées, estimé à 4 milliards d euros par l Observatoire des non-recours aux droits et services (Odenore), surpasse largement le montant de la fraude sociale qui pourtant concentre l attention du politique et contribue à la stigmatisation de populations déjà fragilisées. En 2012, plus d 1 million de personnes se sont vu délivrer une attestation de droit à l Aide pour une complémentaire santé (ACS). Ce dispositif permet, selon l âge des bénéficiaires composant le foyer, de recevoir une attestation-chèque qui viendra en déduction de la cotisation à une complémentaire santé. Malgré les avantages du système, le taux de recours est estimé entre 33 et 47 % ce qui veut dire que plus de la moitié des personnes qui pourraient y prétendre n en a pas fait la demande. Comment faire sa demande d ACS? Si l ensemble de vos ressources ne dépassent pas les plafonds ci-après, vous devez remplir un formulaire pour l ensemble de votre foyer, disponible sur le site cmu.fr rubrique Démarches et formulaires. Une fois le dossier complété, il faut le renvoyer avec l ensemble des justificatifs à votre centre de Sécurité sociale. Le délai de traitement varie entre un et deux mois. Lorsque l ACS est attribuée, vous avez 6 mois pour transmettre votre attestation-chèque à votre mutuelle. Plafonds de ressources en vigueur depuis le 01/07/13 Montant des chèques santé de l ACS Âge Montant - de 16 ans à 49 ans à 59 ans ans et La fraude fiscale au sens large (1), quant à elle, pourrait représenter un manque à gagner global de 50 à 80 milliards d euros par an pour la France (2). Sachant cela, les plus démunis ne devraient plus être gênés de faire valoir leurs droits. Valérie Garito, déléguée MGEN 13 (1) Travail non déclaré, dissimulation d activité, non reversement de la TVA, détournement de la règlementation, évasion fiscale... (2) Rapport du syndicat de fonctionnaires de l administration fiscale, Solidaires Finances Publiques.Valeurs mutualistes n 283). Sites à consulter : odenore. msh-alpes.fr - inégalités.fr - atd-quartmonde.fr L Aide pour une complémentaire santé : un chèque pour vous aider à financer votre mutuelle Nbre de pers. au foyer Plafond annuel Soit par mois (montant arrondi) Par personne en , ,683 Publié avec l autorisation d ATD quart monde Le conseil MGEN : Si vous avez un doute sur vos droits, utilisez plutôt le formulaire de demande commun à la CMU-C (Couverture maladie universelle Complémentaire) et à l ACS. Si vous avez surestimé vos ressources, il se peut que vous ayez droit plutôt à la CMU-C, c est-à-dire à une couverture complémentaire spécifique et gratuite. Informations complètes et simulateurs de droits sur cmu.fr et ameli.fr. Exemple : Vous êtes assistant(e) d éducation adhérent(e) MGEN, vous avez moins de 30 ans et vous élevez seul(e) 1 enfant de 10 ans. Avec un salaire avoisinant les 1080 par mois à temps plein, et des ressources totales (1) inférieures à par mois, vous êtes éligible à l ACS. Votre cotisation MGEN annuelle est de 96 pour votre enfant et d environ 386 pour vous (2), soit 478 au total (environ 40 par mois). Après déduction des chèques santé de 100 et 200, votre enfant sera couvert gratuitement et votre cotisation sera ramenée à 186 pour 12 mois. La révision de vos mensualités interviendra dès l enregistrement de vos chèques. Votre cotisation famille passe donc de 40 à moins de 16 par mois, pour une couverture santé et prévoyance performante, identique à celle de l ensemble des mutualistes! (1) Le calcul inclut l ensemble des ressources y compris les avantages liés au logement. Voir site cmu.fr. (2) Calcul de la cotisation purement indicatif. La MGEN peut vous aider dans vos démarches, n hésitez pas à prendre contact avec un conseiller, au 3676 ou dans l un de nos Espaces Mutuels. > 20 rue Granet Aix en provence > 65 avenue Jules Cantini Marseille 8 / Présence Mutualiste / n 42 / Octobre 2013

9 Marcher, c est déjà se soigner «Vieillir est encore le seul moyen que l on ait trouvé pour vivre longtemps» Sainte Beuve Vieillir, donc, mais en bonne santé! Le graphique suivant présente les déterminants contribuant à une bonne ou mauvaise santé au regard des investissements alloués à ces différents aspects. On constate que le système de soins et les médicaments absorbent 90 % des investissements alors qu ils ne pèsent que pour 10 % dans leur contribution à la réduction de la mortalité. En revanche, nos modes de vie et de consommation influent, eux, pour 40 % sur les risques de mortalité précoce ou de santé détériorée mais ne recueillent quasiment aucun investissement. Répartition des investissements pour la santé au regard de leurs impacts Biologie humaine Environnement Mode de vie et consommation Systèmes de soins 30% 20% 40% 10% Contribution potentielle à la réduction de la mortalité 90% des budget sont consacrés au système de soins* 7,9% 89% Affectation actuelle des dépenses de santé (U.S.A.) 1,5% 1,6% Source : Roland Cecchi-Tenerini (ancien directeur de la «Direction de la santé» MGEN mars 2010 : Investissements alloués aux dépenses de santé au regard des causes de mortalité) Face à ce constat, l évidence nous amène à nous interroger, sans culpabilisation aucune, sur ce que nous pouvons mettre en œuvre pour améliorer nos modes de vie et de consommation. Nos modes de vie et en particulier notre rapport à l activité physique. En effet, la DREES 1 note que «les excès dans l alimentation, un environnement marqué par une augmentation des comportements sédentaires et un manque d activité physique participent à un développement encore trop important des excès de poids et à un risque important de maladies chroniques, diabète et maladies cardiovasculaires (hypertension artérielle, accidents vasculaires cérébraux, infarctus du myocarde, etc.).» La MGEN sous l impulsion des sections 13 et 05, a initié un programme régional visant à accompagner 500 adhérents inscrits dans une démarche globale, durable et ludique d évolution de leurs comportements vis-à-vis d une activité physique majeure : la marche à pied dans la vie quotidienne. La marche est l activité physique par excellence tant elle peut être pratiquée par tous, tout au long de sa vie et à n importe quel moment de la journée. Elle présente en outre d énormes avantages : cette activité peut être fractionnée, elle est gratuite, peu traumatique et ne nécessite aucune infrastructure particulière. 500 adhérents ont participé à la première édition qui s est clôturée fin juin ; la seconde édition déjà complète aura lieu à l automne Si cela vous intéresse, vous pouvez dès à présent vous pré-inscrire sur le site (1) DREES : Direction de la Recherche, de l Evaluation et des Etudes Statistiques «Etat de santé de la population française 2011» * (Médicaments, consultations, hôpitaux...) Alors qu ils ne contribuent qu à 10% de notre santé Inscrivez-vous au programme Samarcande La MGEN initie un programme simple, ludique et gratuit d encouragement à l exercice physique qui répond aux recommandations de l OMS : Marcher pas par jour Pré-inscription et informations dès à présent sur Il s agit d informer, d encourager et d accompagner dans une démarche active de santé par la marche les adhérents MGEN de la région PACA-Corse. Présence Mutualiste / n 42 / Octobre 2013 / 9

10 Actions et partenaires Métierama Un salon des Métiers et des formations ouvert aux publics collégiens, lycéens, étudiants de l Académie d Aix-Marseille ainsi qu à leurs parents. Dans un hall de 6845 m 2 au Parc Chanot, pendant 3 jours, vous y découvrirez 20 secteurs professionnels et 5 espaces spécifiques. 3 jours de rendez-vous privilégiés pour construire selon son âge, sa situation et son parcours professionnel, connaitre les réalités professionnelles et les passerelles entre les secteurs d activité, découvrir les métiers avec les démonstrations, les expérimentations, les conférences et rendez-vous, et partager des parcours réussis. Concours Audio Visuel 2014 Dans le cadre de ses activités «extra-salon» et pour la cinquième fois consécutive, Métierama-Adime organisera un concours audio-visuel ouvert aux établissements de l Académie ayant des formations professionnelles avec pour thème «Découvre le métier que je prépare dans mon établissement!». Il s agira d élaborer un film vidéo de 5 minutes maximum présentant la formation suivie pour préparer un métier. Comme en 2013, la MGEN 13 nous apportera son soutien pour le concours de Le concours audio visuel 2013 présidé par M. Armogathe, président de la cinémathèque, nous a permis de récompenser 4 établissements. Le 1 er prix a été attribué au collège Marcel Pagnol de Pertuis avec la présentation du métier de chocolatier. Vidéos 2013 : rencontrer les bons interlocuteurs et s informer sur tous les métiers existants en PACA, participer à des Tables Rondes, se donner la chance de tout savoir sur les dispositifs de formation initiale ou tout au long de la vie, les aides, la reconversion professionnelle, les contacts internationaux. envisager l alternance pour mieux avancer sur sa voie professionnelle. Rendez-vous pour les 35 ans de Métierama, février 2014 au Parc Chanot à Marseille! La remise des prix a eu lieu le 10 avril à la chambre des métiers et de l artisanat avec la particiaption d Isabelle Magni représentant la MGEN13 Prévention violence L Adosen Prévention Santé MGEN au service des équipes éducatives propose une formation sur deux jours qui s adresse aux établissements scolaires du second degré. Celle-ci s appuie sur un engagement de l équipe éducative et notamment du chef d établissement, qui évalue la situation de départ puis fait part des attentes et des besoins. Elle est animée par Jérôme Reynaud, sociologue, et porte sur trois axes : 1 Mieux comprendre l adolescence 2 Définir les mécanismes de la violence et décrire les procédures à tenir 3 Travailler en équipe dans le cadre du CESC selon la méthodologie de projet Inscription sur : 10 / Présence Mutualiste / n 42 / Octobre 2013

11 Vous avez reçu avec ce bulletin votre nouvelle carte culture. Ce qui change vraiment, ce n est pas son aspect visuel, mais bien ce à quoi elle vous donne accès Vous pourrez désormais, en plus du théâtre des Salins et du théâtre de la Criée, bénéficier de conditions privilégiées auprès de nombreux nouveaux partenaires. La liste complète de ces partenaires et le détail des avantages proposés est à consulter sur la page départementale de votre section. Accès depuis ou directement via L actualité de nos partenaires vous sera par ailleurs régulièrement communiquée par mail (si vous n avez pas reçu notre première lettre en ligne, pensez à nous communiquer votre adresse mail par le biais du formulaire en ligne : Les conjoints et enfants bénéficiaires ont, eux aussi, droit à cette carte. Vous pouvez la récupérer pour eux dans l un de nos accueils Marseille : 65 avenue Jules Cantini Aix-en-Provence : 20 rue Granet ou auprès d un de vos correspondant MGEN (liste des correspondants sur la page de votre section départementale). e_culturemgen_2013_v1-4.indd 1 29/08/13 11 Présence Mutualiste / n 42 / Octobre 2013 / 11

12 Un bulletin plus écologique et plus économique! La mise en place de la diffusion du bulletin au format numérique se prépare. Il continuera à être imprimé sur papier pour être diffusé dans les établissements scolaires, aux partenaires et aux adhérents qui le souhaitent. Par défaut chaque adhérent le recevra SEULEMENT au format numérique. Si vous souhaitez continuer à recevoir votre bulletin chez vous, sur papier, il vous suffit de remplir ce formulaire en ligne : ou de retourner le coupon ci-dessous. Si vous ne recevez pas nos mails pensez à nous communiquer votre adresse électronique par le biais du formulaire en ligne ou de ce coupon. L économie de papier réalisée sera une contribution à la protection de l environnement et l économie financière sera intégralement réinvestie dans des actions culturelles notamment en direction de nos adhérents, en votre direction. Coupon à renvoyer à : MGEN 13 - Présence Mutualiste - 65 avenue Jules Cantini Marseille Nom :... Prénom :... Adresse :... Code postal : Ville :... Mail :... Je souhaite continuer à recevoir présence mutualiste chez moi, sur papier Je vous transmets ce coupon afin que vous enregistriez mon adresse mail et m expédiez présence mutualiste au format numérique

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT?

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Des aides existent pour financer votre complémentaire santé. CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Parlez-en avec votre conseiller. SANTÉ PRÉVOYANCE PRÉVENTION CMUC OU ACS LA MUTUELLE FAMILIALE VOUS

Plus en détail

Les guides pratiques de la MNT

Les guides pratiques de la MNT Les guides pratiques de la MNT Tout ce qu il faut savoir sur... Les aides à l acquisition d une complémentaire santé Les aides à l acquisition d une complémentaire santé : mode d emploi à l usage des agents

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

santé AIDE pour votre

santé AIDE pour votre santé AIDE pour financer votre complémentaire santé Le chèque santé, une démarche simple et immédiate L Aide POUR UNE Complémentaire Santé (A.C.S.), un soutien pour protéger votre santé Il s agit d une

Plus en détail

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction

Plus en détail

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ LE CHÈQUE SANTÉ, UNE DÉMARCHE SIMPLE ET IMMÉDIATE L AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ (A.C.S.), UN SOUTIEN POUR PROTÉGER VOTRE SANTÉ Il s agit d une

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

Comment réduire ma cotisation Santé?

Comment réduire ma cotisation Santé? Santé Comment réduire ma cotisation Santé? Chèque Complémentaire Santé Une contribution significative à votre cotisation et un accès facilité à la plupart des solutions Santé d AXA Chèque Complémentaire

Plus en détail

Offre MMJ - Ouverture

Offre MMJ - Ouverture M U T U E L L E D U M I N I S T E R E D E L A J U S T I C E Bulletin d adhésion Offre MMJ - Ouverture MES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Merci de renseigner les informations demandées EN LETTRES CAPITALES N

Plus en détail

La Mutualité en chiffres Édition 2011

La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 6 Sommaire Message du directeur général de la Mutualité Française

Plus en détail

RÈGLEMENT MUZIK CASTING, édition 2015

RÈGLEMENT MUZIK CASTING, édition 2015 RÈGLEMENT MUZIK CASTING, édition 2015 (CASTING ET DÉPÔT DE MUSIQUE SUR INTERNET) ARTICLE 1 L ORGANISATEUR L association FÉDÉRATION RHÔNE ALPES DU CRÉDIT AGRICOLE, dont le siège social est situé 465 rue

Plus en détail

BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE

BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE Paris, le 5 février 2008 BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE Le dispositif consiste dans la prise en charge par la commune d une partie du coût du permis de conduire en échange d une activité bénévole d intérêt

Plus en détail

Couverture maladie universelle complémentaire

Couverture maladie universelle complémentaire Couverture maladie universelle complémentaire Aide pour une Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir : - la CMU complémentaire, ou - l Aide pour une, une présentation des

Plus en détail

Règlement intérieur Modifié par décision de l Assemblée Générale du 1 ier juillet 2015

Règlement intérieur Modifié par décision de l Assemblée Générale du 1 ier juillet 2015 Mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du code de la mutualité Enregistrée au répertoire SIRENE sous le N 782 825 368 Règlement intérieur Modifié par décision de l Assemblée Générale du 1 ier juillet

Plus en détail

Mieux comprendre la protection sociale

Mieux comprendre la protection sociale Mieux comprendre la protection sociale www.cnrs.fr Direction des ressources humaines Service du développement social Septembre 2010 1 - En préambule Premier volet : ma protection sociale en quelques lignes

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE MUTUELLES DE FRANCE. En France. 10 millions. de personnes ne peuvent pas se soigner. Débattonsen. www.unemutuel lepourtous.

CAMPAGNE NATIONALE MUTUELLES DE FRANCE. En France. 10 millions. de personnes ne peuvent pas se soigner. Débattonsen. www.unemutuel lepourtous. 1 9 S E P T E M B R E 2 0 1 3 CAMPAGNE NATIONALE MUTUELLES DE FRANCE En France 10 millions de personnes ne peuvent pas se soigner. www.unemutuel lepourtous.com Débattonsen! Affiche40x60.indd 1 10/09/13

Plus en détail

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité,

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes La Garantie Santé Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, immatriculée au registre national des mutuelles sous le

Plus en détail

Prendre soin des miens jusqu à la fin, pour moi, c est capital.

Prendre soin des miens jusqu à la fin, pour moi, c est capital. SOLLICITUDES ASSURANCE OBSÈQUES MGEN Prendre soin des miens jusqu à la fin, pour moi, c est capital. Sans questionnaire médical Capital décès garanti mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit!

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit! Conférence de presse du 30 novembre 2011 Session budgétaire de la Région Auvergne* Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi Unique et inédit! L Auvergne : 1 ère Région de France à lancer une

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Je vote Tu votes Elle vote Il vote Nous votons Vous votez GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Septembre 2010 Préface Elaboré au

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé

Aide pour une complémentaire santé Aide pour une complémentaire santé Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir l Aide pour une complémentaire santé, une présentation du dispositif, une demande à compléter,

Plus en détail

Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord

Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord 1 Centre Communal d Action Sociale Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord DOCUMENT UNIQUE VALANT : ACTE D ENGAGEMENT CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES REGLEMENT DE CONSULTATION Date

Plus en détail

Mes Indispensables SMEREP

Mes Indispensables SMEREP Mes Indispensables Année universitaire 2014-2015 La et moi 617 Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire dès lors que je suis étudiant

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur de la Croix-Rouge française adopté par l assemblée générale extraordinaire du 20 janvier 2012 et approuvé par le ministre de l Intérieur RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA

Plus en détail

Participation financière aux frais de voyage et de séjour des candidats AIC invités à se rendre aux épreuves d accréditation interinstitutionnelles

Participation financière aux frais de voyage et de séjour des candidats AIC invités à se rendre aux épreuves d accréditation interinstitutionnelles Participation financière aux frais de voyage et de séjour des candidats AIC invités à se rendre aux épreuves d accréditation interinstitutionnelles Sommaire: 1. Principes de remboursement 2. Transmission

Plus en détail

FORMATION AU DIPLOME D ETAT DE PROFESSEUR DE MUSIQUE INFORMATIONS UTILES CONCOURS D ENTREE 2015

FORMATION AU DIPLOME D ETAT DE PROFESSEUR DE MUSIQUE INFORMATIONS UTILES CONCOURS D ENTREE 2015 FORMATION AU DIPLOME D ETAT DE PROFESSEUR DE MUSIQUE INFORMATIONS UTILES CONCOURS D ENTREE 2015 Centre de Formation Supérieure Diplômante des Enseignants de Musique 380 Avenue W.A. Mozart - 13100 Aix en

Plus en détail

Mes Indispensables SMEREP

Mes Indispensables SMEREP Mes Indispensables Année universitaire 2013-2014 La et moi Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire dès lors que je suis étudiant

Plus en détail

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 Conception et réalisation : direction de la Communication de la Ville de Saint-Étienne pour

Plus en détail

Clôture des comptes de la coopérative scolaire OCCE Liste des opérations à effectuer

Clôture des comptes de la coopérative scolaire OCCE Liste des opérations à effectuer Clôture des comptes de la coopérative scolaire OCCE Liste des opérations à effectuer I - Comptes établis avec le cahier de comptabilité 1. Calculer la situation générale (colonne 14). 2. Totaliser les

Plus en détail

De la seconde à la terminale. Tout pour réussir ses années lycée! Aujourd hui lycéen, demain étudiant

De la seconde à la terminale. Tout pour réussir ses années lycée! Aujourd hui lycéen, demain étudiant De la seconde à la terminale Tout pour réussir ses années lycée! Aujourd hui lycéen, demain étudiant Lycéen de seconde à terminale, la vous accompagne pour réussir vos années lycée! La, acteur majeur de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013 Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité. REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

Plus en détail

Le Conseil Municipal des Jeunes Qu est-ce qu un Conseil Municipal des Jeunes? Le Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) est une assemblée qui réunit des jeunes Volvicois de la 6 ème à la 4 ème. Il est composé

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

CONVENTION DE MISE EN PLACE D UNE MINI-ENTREPRISE EPA ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 LYCEES CFA - MFR

CONVENTION DE MISE EN PLACE D UNE MINI-ENTREPRISE EPA ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 LYCEES CFA - MFR CONVENTION DE MISE EN PLACE D UNE MINI-ENTREPRISE EPA ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 LYCEES CFA - MFR Entre : L association ENTREPRENDRE POUR APPRENDRE Rhône-Alpes représentée par son Président Monsieur Pascal

Plus en détail

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants Règlement intérieur de l Union des Démocrates et Indépendants TITRE I - LES ADHERENTS Article 1 : Adhésions, cotisations et dons Les demandes d adhésion sont adressées soit aux fédérations, soit aux personnes

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2ème édition 2014/2015 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement

Plus en détail

WORLDWIDE HOSPITALITY SCHOOL AWARDS 2014 5 e édition MEILLEURE INNOVATION PEDAGOGIQUE ECOLE DE MANAGEMENT HOTELIER

WORLDWIDE HOSPITALITY SCHOOL AWARDS 2014 5 e édition MEILLEURE INNOVATION PEDAGOGIQUE ECOLE DE MANAGEMENT HOTELIER WORLDWIDE HOSPITALITY SCHOOL AWARDS 2014 5 e édition MEILLEURE INNOVATION PEDAGOGIQUE ECOLE DE MANAGEMENT HOTELIER Intercontinental Paris Le Grand Hotel 17 Novembre 2014 CRITERES D EVALUATION MEILLEURE

Plus en détail

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités)

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) A réception : - du mandat ci-dessous signé, accompagné d un chèque de 118,00 s il s agit d un premier contrat ou 60,00

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Principales autorisations d absence. Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives

Principales autorisations d absence. Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives Principales autorisations d absence Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives Les autorisations d'absence de droit Travaux d'une assemblée

Plus en détail

Votre contrat santé IRP AUTO Livret salariés

Votre contrat santé IRP AUTO Livret salariés salariés santé Votre contrat santé IRP AUTO Livret salariés Réseau AUTOVISION SANTÉ I PRÉVOYANCE I ÉPARGNE I RETRAITE I ACTION SOCIALE ET CULTURELLE IRP AUTO, LE GROUPE DE PROTECTION SOCIALE DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie!

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie! - 10 % si vous adhérez en couple Mutex Indépendance Services Gardez le contrôle de votre vie! Les 10 raisons de souscrire Mutex Indépendance Services Une rente mensuelle de 300 f à 2000 f en fonction de

Plus en détail

Législatives 2012. Le financement de la campagne électorale

Législatives 2012. Le financement de la campagne électorale Législatives 2012 Le financement de la campagne électorale Quelques rappels : La campagne débutera après l investiture du nouveau Président de la République et la formation du nouveau gouvernement soit

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

Santé ET Prévoyance. Complémen ter vous accompagne vraiment plus loin!

Santé ET Prévoyance. Complémen ter vous accompagne vraiment plus loin! Santé ET Prévoyance vous accompagne vraiment plus loin! 3 offres labellisées pour bien accompagner votre démarche de protection sociale La participation financière de votre collectivité fait avancer la

Plus en détail

E. Avantages alloués par le comité d entreprise

E. Avantages alloués par le comité d entreprise E. Avantages alloués par le comité d entreprise 1) Bons d achat et cadeaux Les bons d achat et cadeaux alloués par le comité d entreprise doivent en principe être assujettis aux cotisations de Sécurité

Plus en détail

livret d accueil Frais de santé

livret d accueil Frais de santé www.verspieren.com livret d accueil Frais de santé Santé Prévoyance Ce document n a pas de valeur contractuelle. Télétransmission, tiers-payant, décompte frais de santé un langage parfois compliqué pour

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité Mutuelle d Entreprises Schneider Electric (MESE) REGLEMENT INTERIEUR APPROUVE PAR L ASSEMBLEE GENERALE MESE du

Plus en détail

--------------------------------------------------------------- Mars 2015 --------------------------------- Les effectifs

--------------------------------------------------------------- Mars 2015 --------------------------------- Les effectifs --------------------------------------------------------------- Mars 2015 --------------------------------- Le mot du Président Cher(e)s Collègues, C'est avec un plaisir renouvelé que je m'adresse à vous

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE SE SOIGNER A MOINDRE FRAIS... 2 La CMU de BASE... 3 LA CMU COMPLEMENTAIRE... 5 L ACS... 7 TABLEAU... 8 L'AME... 9 LE CMP...

Plus en détail

le guide pratique santé

le guide pratique santé le guide pratique santé introduction En quelques points AG2R-MACIF Prévoyance est une institution de prévoyance issue du partenariat en assurances collectives santé et prévoyance entre le groupe MACIF

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «NOUVEL HORIZON»

STATUTS DE L ASSOCIATION «NOUVEL HORIZON» STATUTS DE L ASSOCIATION «NOUVEL HORIZON» TITRE 1 : DEFINITION DE L ASSOCIATION Article 1 : Dénomination Il est fondé entre toutes les personnes morales ou physiques qui adhèrent aux présents statuts une

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE PROTECTION SOCIALE Note d information N 2012-22 du 6 avril 2012 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires (Journal officiel

Plus en détail

Des envies d emménager plein la tête?

Des envies d emménager plein la tête? Solutions Acquisition MGEN Solutions Acquisition MGEN Pour en savoir plus contactez-nous au 36 76 Coût d un appel local depuis un poste fixe, hors coût opérateur, seulement pour la métropole. Consultez

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 er CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «L Union pour un Mouvement Populaire» (UMP),

Plus en détail

C est la rentrée! n 4. Toujours plus d infos sur http://www.cfecgc-santesocial.fr

C est la rentrée! n 4. Toujours plus d infos sur http://www.cfecgc-santesocial.fr C est la rentrée! n 4 Toujours plus d infos sur http://www.cfecgc-santesocial.fr 1- Le Mag Santé-Social - 4ème trimestre 2014 L édito Lors du QUE VIVE LE DIALOGUE SOCIAL Dans son discours à l Assemblée

Plus en détail

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité (adopté par le Conseil d administration du 8 octobre 2014) * Chapitre 1. Dispositions électorales communes aux instances de gouvernance Article 1.

Plus en détail

CONCOURS INTERNATIONAL D ECRITURE

CONCOURS INTERNATIONAL D ECRITURE CONCOURS INTERNATIONAL D ECRITURE CHANSONS SANS FRONTIERES Règlement de la 9 ème édition 2014/2015 Date limite de dépôt des textes Dimanche 11 janvier 2015 Fusaca et Accord Production organisent CHANSONS

Plus en détail

41,29 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent* 59,87 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent*

41,29 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent* 59,87 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent* Siège social : 110 boulevard de la Salle Boigny-sur-Bionne 45432 CHECY CEDEX Voici le bulletin d adhésion aux offres IBaMéo. Celui-ci vous rappelle le détail des cotisations de chacune des offres ainsi

Plus en détail

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche ÉDITORIAL Pour la Corse et pour la France, une démocratie politique et sociale vraiment neuve Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche de réalisations possibles, la

Plus en détail

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Modifié et voté en CA le 21/11/2013 Article 1er : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur Le présent règlement intérieur entrera

Plus en détail

J ai beau être son superpapa, je ne suis pas immortel.

J ai beau être son superpapa, je ne suis pas immortel. RASSURCAP SOLUTIONS J ai beau être son superpapa, je ne suis pas immortel. Assurance décès Capital à partir de 7500 mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite RASSURCAP SOLUTIONS Le pouvoir de

Plus en détail

Dans le cas contraire, l ouverture de votre compte ne pourra être finalisée.

Dans le cas contraire, l ouverture de votre compte ne pourra être finalisée. DOSSIER D OUVERTURE DE COMPTE > BANQUE > COMPTE BANCAIRE 1 / REMPLISSEZ INTÉGRALEMENT LE FORMULAIRE CI-APRÈS, DATEZ-LE SIGNEZ-LE. Si vous souhaitez garder une copie de votre dossier, pensez à photocopier

Plus en détail

Livret d epargne SaLariaLe

Livret d epargne SaLariaLe Livret d Epargne Salariale Chère collaboratrice, Cher collaborateur, En tant que salarié(e) de PAGE PERSONNEL, vous bénéficiez de l accord de participation en vigueur dans l entreprise. En complément de

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

CIRCULAIRE CDG90 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE CIRCULAIRE CDG90 07-13 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, article 22 bis. Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions

Plus en détail

Parlons retraite. Découvrez notre nouveau site. Mes dates de paiement. CALENDRIER PAIEMENTS 2014 Votre retraite de base

Parlons retraite. Découvrez notre nouveau site. Mes dates de paiement. CALENDRIER PAIEMENTS 2014 Votre retraite de base La lettre aux retraités du régime général de la Sécurité sociale Parlons retraite 2014 Du nouveau sur notre site national www.lassuranceretraite.fr Fotolia Découvrez notre nouveau site Désormais, la page

Plus en détail

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN Cardif Retraite Professionnels Plus CONTRAT LOI MADELIN Donnez plus de vie à votre future retraite BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

Les producteurs des végétaux d'ornement

Les producteurs des végétaux d'ornement 67 è Congrès de la Fédération Nationale Les producteurs des végétaux d'ornement 23/24 juin 2011 Le VÉGÉT L en CAPIT LE Dossier congressiste en Île de France, à Paris à l'espace du Centenaire Paris C est

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Artisans, commerçants et professionnels libéraux Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Octobre 2014 AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL Vous ne pouvez pas bénéficier

Plus en détail

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite de réversion

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite de réversion Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite de réversion Nous sommes soucieux de vous apporter une aide pour l accomplissement de vos démarches. Pour cela nous avons créé

Plus en détail

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

l'avenir de de décès

l'avenir de de décès Assurer l'avenir de votre famille en cas de décès Mutuelles santé prévoyance AUTONOMIE retraite Pourquoi souscrire un contrat de prévoyance? Le décès, un risque trop fréquemment sous-estimé 1 personne

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION STAGE «CINEMA» - 11-15 ANS

DOSSIER D INSCRIPTION STAGE «CINEMA» - 11-15 ANS DOSSIER D INSCRIPTION STAGE «CINEMA» - 11-15 ANS Du 04 au 07 mai 2015 à Marseille Du lundi 04 Mai au jeudi 07 Mai 2015, de 13h à 18h Durant le stage les principales étapes à la réalisation d un court métrage

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

DUT carrières sociales

DUT carrières sociales université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 DUT carrières sociales Option : éducation Spécialisée Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé (DEES) présentation générale

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

LES MUNICIPALES ET L EUROPE

LES MUNICIPALES ET L EUROPE Viviane de Beaufort LES MUNICIPALES ET L EUROPE Secrétaire Nationale Europe, Présidente des Affaires Etrangères et Européennes, Expert auprès de l Union Européenne, liste Municipales 2009 dans le 9è, candidate

Plus en détail

Règlement du concours «Les Etoiles du Tourisme»

Règlement du concours «Les Etoiles du Tourisme» Règlement du concours «Les Etoiles du Tourisme» Article 1 : objet du concours A la demande du Secrétariat d Etat chargé du commerce, de l artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des

Plus en détail

TITRE DE VOTRE PROJET :...

TITRE DE VOTRE PROJET :... PREFET DE L AIN Nous vous invitons à prendre contact avec l un des référents mentionnés à l annexe 7 pour l accompagnement et le suivi de votre projet. Nous vous invitons à prendre connaissance avec attention

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Présentation MFAM 2013

Présentation MFAM 2013 Présentation MFAM 2013 1 Présentation générale 2 Qui sommes nous? une entreprise de droit privé un organisme mutualiste à but non lucratif implanté en Maine et Loire et en Mayenne siège à Angers / délégation

Plus en détail

La protection sociale complémentaire des agents

La protection sociale complémentaire des agents CIRCULAIRE N 2012-22 Châlons-en-Champagne, le 10 mai 2012 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames et Messieurs les Maires Mesdames et Messieurs les Présidents d Etablissements Publics Communaux La

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Livret d accueil. Service Appartements «Les Nouveaux Cèdres»

Livret d accueil. Service Appartements «Les Nouveaux Cèdres» Plan d accès RER B station du vert galant Autoroute A1 et A3 sortie Tremblay en France, Villepinte Livret d accueil Service Appartements «Les Nouveaux Cèdres» 12 avenue Pasteur 93290 Tremblay en France

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

13-14-15 février 2014 Parc Chanot Hall 2 Marseille GUIDE DE L EXPOSANT 2014

13-14-15 février 2014 Parc Chanot Hall 2 Marseille GUIDE DE L EXPOSANT 2014 GUIDE DE L EXPOSANT 2014 1 SOMMAIRE Conditions particulières 3, 4, 5 Renseignements généraux 6 Organisation des Rencontres 7 Prestations 8, 9 Logistique 10 Processus d inscription 11 2 CONDITIONS PARTICULIERES

Plus en détail

ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O. à l usage des candidats

ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O. à l usage des candidats ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O à l usage des candidats Décembre 2014 7.1.5.Les sanctions Le fait de ne pas déposer une déclaration de situation patrimoniale ou d intérêts, d omettre

Plus en détail

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome.

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome. INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON LA FORME JURIDIQUE (Circ. n 2008-095 du 23/07/2008) Association : ce que dit la loi 1901 La Constitution

Plus en détail

Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents

Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents Un nouveau régime de frais de soins de santé et un nouveau régime de prévoyance communs à l ensemble des agents de Pôle emploi seront mis en

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi

APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi . APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi Règlement d attribution & Mode d emploi Seine-Maritime page 1 Préambule Considérant que les bénéficiaires du RMI avaient parfois besoin d être soutenus financièrement

Plus en détail