Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE"

Transcription

1 B LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE 2 Fourqueux est caractérisée par une forte place de la voiture individuelle dans les déplacements de ses habitants. A l instar de plusieurs communes périphériques de l agglomération parisienne centrale, Fourqueux souffre, en effet, du manque de liaisons ferrées transversales, de la faiblesse de son réseau de bus et d une mauvaise accessibilité aux gares. La Ville s est donc saisie de la question et a formalisé plusieurs objectifs visant à rééquilibrer la part modale des transports en commun et des modes doux. Le projet Cœur de village est le premier qui permettra de mettre en œuvre ces objectifs. 1. Une insertion dans l agglomération francilienne Fourqueux présente des enjeux communs à beaucoup de villes situées comme elle en périphérie de l agglomération centrale. La voiture individuelle est majoritaire pour se rendre au travail, principalement en raison du manque de liaisons ferrées transversales en Ile de France, d une faiblesse du réseau bus et d une mauvaise accessibilité des gares. Contexte : Des liaisons indispensables avec l Ile de France La question de la connexion de la Ville au reste de l Ile de France est sensible : la majorité des actifs occupant un emploi travaille, en effet, en dehors de Fourqueux. LOCALISATION DU LIEU DE TRAVAIL DES FOULQUESIENS Moyen de transport Lieu de travail Nb de personnes Dans la commune de résidence Dans une autre commune du département Dans un autre département de la région Hors région en France métropolitaine Hors région dans Dom, Com ou à l'étranger Ensemble SOURCE : INSEE RP 2008

2 Des infrastructures où les transports en commun sont désavantagés Pour répondre à ce besoin de mobilité, plusieurs moyens s offrent aux Foulquesiens : - La gare RER A de St Germain en Laye est proche du territoire. Son accès est cependant complexe depuis Fourqueux, du fait de l existence d une seule ligne de bus desservant la gare, des fréquents embouteillages entre les deux villes et du tarif élevé de son parking souterrain, - La gare de St Germain en Laye Bel Air Fourqueux du trancilien L située à St Germain, - La gare de Mareil Marly qui est la plus accessible depuis Fourqueux, - L A14 et l A13 sont deux axes majeurs de transports qui «encadrent» la ville et la relient aux grands pôles d emploi et de services de l ouest parisien. INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DESSERVANT LA VILLE SOURCE : PLU 2

3 INFRASTRUCTURES DE TRANSPORTS EN COMMUN SOURCE : SNCF Plusieurs «faiblesses» du réseau de bus rendent difficile l accès des gares ferroviaires aux Foulquesiens autrement qu en voiture : - la seule ligne desservant la gare RER (ligne R5) stoppe son service en heures creuses en semaine, le samedi à partir de 14h00 et le Dimanche, - la zone des «hauts de Fourqueux» n est pas desservie du fait de la configuration de la voirie qui ne permet pas la circulation de bus. RÉSEAU DE TRANSPORT RÉSALYS SOURCE : VEOLIA TRANSPORT 3

4 Une prédominance de la voiture Le recensement de la population (INSEE RP 2008) indique que la voiture est le mode de transport majoritaire. Cette part majoritaire est particulièrement visible pour les trajets domicile travail (58,6%) et notamment pour les trajets domicile-travail à destination d une autre commune du département. La faiblesse des liaisons de banlieues à banlieues explique, en effet, le faible recours aux transports en commun des actifs travaillant sur une autre commune des Yvelines soit 5,5%. Les transports en commun sont pas contre plus utilisés pour se rendre dans «un autre département de la région». Cette catégorie INSEE prend en compte les déplacements vers Paris et en dehors des Yvelines. La bonne desserte de la capitale en transports en commun (TC) et la faible efficacité du réseau routier desservant Paris expliquent leur plus grande utilisation pour cette catégorie de déplacements. Cependant, la voiture reste très utilisée pour se rendre dans le reste de la région. Moyen de transport Lieu de travail Pas de transport Marche à pied Dans la commune de résidence Dans une autre commune du département Dans un autre département de la région Hors région en France métropolitaine Hors région ds Dom, Com ou à l'étranger Deux roues Voiture, camion Transports en commun Nb de personnes Ensemble MODES DE DÉPLACEMENTS UTILISÉS DANS LES DÉPLACEMENTS DOMICILE TRAVAIL SOURCE : INSEE RP 2008 Actions engagées : Les objectifs régionaux L un des défis majeurs de la politique transport de la Région est de renforcer l attractivité des modes collectifs. L objectif est d augmenter leur fréquentation de 20% d ici Cela doit passer par un renforcement de l offre de 25% : 4

5 - Le Plan de Déplacement Urbain d Ile de France (PDUIF) considère la gare transilien de St Germain en Laye Bel Air Fourqueux comme un point d accès au réseau ferré francilien, - Le Schéma directeur du RER A doit permettre de fiabiliser son fonctionnement, - Une tangentielle ouest exploitée en Tram train, prolongeant la grande ceinture ouest, desservira St Cyr RER, St Germain en Laye RER, Achères er Cergy, - Prolongement du RER E de manière à délester le RER A. Le développement des transports en commun concernera également le développement des liaisons de banlieue à banlieue ou liaisons tangentielles. L objectif est de diminuer l usage de la voiture pour les personnes habitant en périphérie de l agglomération centrale et travaillant en dehors de Paris. PROJETS D AMÉLIORATION DU RÉSEAU FERRÉ FRANCILIEN SOURCE : PDUIF

6 Les projets municipaux La ville s est dotée d objectifs en conformité avec le PDUIF. - D une part, le Plan Local d Urbanisme (PLU) a, entre autres, comme orientations l amélioration de l accès aux gares. La gare RER de St Germain apparait comme prioritaire mais le Plan d Aménagement et de Développement Durable prend également en compte le projet de tangentielle Ouest. Cependant, le PLU précise qu une action intercommunale sera nécessaire pour apprécier le «caractère performant de ce [futur] réseau» ouest. - D autre part, l étude de déplacement rendue en 2012 préconise le développement des modes doux, orientation reprise dans le PLU. Est ainsi prévu un partage de la voirie afin de pouvoir développer un réseau cyclable par la création d itinéraires directs et sûrs (voir plus bas). Cependant, le relief pourrait se révéler être un frein à la desserte en vélo de la gare RER de St Germain. 2. La réduction de la place de la voiture en ville Bien que le territoire offre de nombreux atouts en termes de cadre de vie, de regroupement des équipements et de limitation de son aire urbaine, les habitants utilisent tout de même leur voiture de façon majoritaire. Cela pose également des soucis de sécurité. Face à cela, plusieurs actions sont mises en place. Contexte : L impact de la prédominance de la voiture La voiture individuelle est le mode de déplacement privilégié des foulqueusiens (voir plus haut) mais elle est à l origine de nombreux désagréments : pollutions, nuisances sonores, dégradation du cadre de vie : - Les déplacements motorisés sont responsables de 44,68% des émissions d oxyde d azote sur le territoire (48% au niveau national) et de 17,26% des émissions de gaz à effet de serre (source AirParif), - Ils sont également source de nuisances sonores : La RD98 (classée en catégorie 3) et la voie ferrée (classée catégorie 4) en sont les principales sources. Les émissions d oxyde d azote elles demeurent une des préoccupations sanitaires majeures au sein de l Union européenne, puisque ces derniers peuvent provoquer une altération de la fonction respiratoire, une hyperréactivité bronchique chez l asthmatique et un accroissement de la sensibilité des bronches aux infections chez l enfant. 6

7 Nuisances sonores Les niveaux sonores sont calculés en fonction des caractéristiques des voies (trafics, vitesses, allures, pourcentage de poids lourds, revêtement de chaussée, géométrie de la voie : profil, largeur, rampe). Ils permettent de déterminer la catégorie de l infrastructure (de 1 à 5, étant le niveau de nuisance le plus important) de laquelle est déduit la largeur maximale du secteur de nuisances sonores (allant de 10 à 300 mètres). Les habitants ne sont pas les seuls à circuler sur la ville : elle accueille un trafic de transit pour les véhicules qui préfèrent emprunter la RN13 plutôt que les deux autoroutes ; ainsi qu un flux dû aux personnes se déplaçant sur l axe St Germain Plaisir. Le volume de ce trafic de transit n a pas été évalué. Par ailleurs, certaines rues voient des véhicules y circuler à une vitesse trop élevée, ce qui pose des problèmes de sécurité. Enfin, la RD 98, très empruntée, n a pourtant pas fait l objet récemment de comptage de trafic (le plus récent est de 2011 et il son résultat vient d être publié). Une forme urbaine peu favorable à la voiture Le centre historique s organise autour de rues étroites et sinueuses, ce qui est une contrainte physique aux déplacements en voiture. Une autre contrainte est le manque de raccordement du centre à la RD98. Un réseau de bus peu efficace 4 lignes traversent le ou passent à proximité du territoire : - Les lignes R5, R1 et R2 sont exploitées par Véolia, - La ligne 23 est gérée par CSO. Sur ces 4 lignes, seule 1 (R5) desserre véritablement le village de Fourqueux mais elles ne fonctionnent pas le dimanche. Actions engagées : Une prise en main des déplacements par la Ville En 2012, la Ville a réalisé une étude des déplacements sur le territoire. Plusieurs grands objectifs sont ressortis de ce travail, ils visent : - l amélioration de la sécurité routière : établir une hiérarchie claire et lisible du réseau de voirie communale, dissuader le trafic de transit dans le centre-ville de Fourqueux, sécuriser les cheminements doux (piétons, vélos) et des traversées dans le centre-ville et aux abords des équipements, la diminution de la vitesse des véhicules dans les rues du centre-ville par 7

8 l aménagement de certaines rues et carrefours et la mise en place d une zone 30 ; - l adaptation de l offre de stationnement aux besoins des acteurs du territoire (adapter l offre de stationnement à la demande sur la voie publique, favoriser la rotation du stationnement à proximité des équipements), - l action en faveur des modes de transport doux : proposer un meilleur partage de la voirie entre les différents modes dans le centre-ville, créer des itinéraires cyclables directs et sûrs. Ces itinéraires auront vocation à relier les zones d habitat aux équipements et commerces du centre bourg, les équipements sportifs, la piste cyclable de la route départementale et la forêt domaniale. EXEMPLE DE PARTI PRIS D AMÉNAGEMENT POUR LE PARTAGE DE LA VOIRIE SOURCE : ÉTUDE DE DÉPLACEMENT FOURQUEUX 2012 A noter que le PLU, réalisé avant cette étude, porte des orientations cohérentes avec ces objectifs. PLAN GÉNÉRAL DES PROPOSITIONS D ACTION DE L ÉTUDE DE DÉPLACEMENT SOURCE : ÉTUDE DE DÉPLACEMENTS 8

9 Sur le plan des réalisations, les bus ont connu quelques améliorations (augmentation de fréquence, qui est désormais de 15 minutes en heure de pointe). La fréquence reste cependant de 60 minutes en heures creuses. Un plan de circulation est en cours de définition afin de diminuer le trafic de transit et la vitesse des véhicules. Le projet Cœur de Village Ce projet d envergure constitue une première mise en œuvre sur le secteur Mairie Avenue Foch des orientations visant à réduire l usage de la voiture. Il s agit tout d abord de maîtriser la circulation automobile par un partage de la voirie mais aussi de l espace public : des zones de rencontre sont ainsi prévues dans le centre et sur la place du marché. Elles seront principalement piétonnes avec une vitesse des véhicules limitée à 20 km/h. Le partage de l espace public et de la voirie sera lisible par un traitement différencié des réseaux voitures, piétons et vélos qui devrait permettre de circonscrire la prépondérance de la voiture. L aménagement des carrefours (avenue Foch et rue des Trois Quignons) dans le but de réduire la vitesse des véhicules est également prévu ainsi que l élargissement de plusieurs trottoirs. Les transports en communs sont favorisés par l aménagement de quais aux normes d accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. 3. Le développement des modes doux Bien que le territoire communal ait une topographie peu favorable aux modes doux, leur développement fait partie des orientations municipales. Contexte : Une ébauche de réseau Plusieurs sentes piétonnes permettent de relier les quartiers entre eux et d autres offrent un accès, depuis les zones résidentielles, à la forêt de Marly-le-Roi. La RD98 dispose d une voie cyclable. Mais il n existe pas de véritables aménagements pour les vélos, sur le réseau communal. Le relief du territoire est un frein important à l usage des modes de transport doux notamment au vélo. 9

10 ETAT ACTUEL DU RÉSEAU DE CIRCULATIONS DOUCES SOURCE : PLU Une place importante de la voiture malgré des avantages évidents en faveur des modes doux Les équipements culturels, scolaires, commerciaux sont regroupés sur les deux centres-villes. Grâce à cette position centrale, ils semblent assez facilement accessibles autrement qu en voiture, depuis les différentes zones résidentielles de la ville. En revanche, les équipements sportifs situés à l est du territoire, sur la frontière avec Saint-Germain-en-Laye paraissent d autant plus isolés qu ils se situent en contre bas du village à une altitude de 75 mètres soit 100 mètres en deçà des hauts de Fourqueux. Le cadre de vie foulqueusien, sa taille humaine, son caractère de «village» sont des atouts qui devraient favoriser l usage des modes de transports doux. Pourtant, il semble que les habitants privilégient la voiture - même sur des trajets internes à la ville (domicile-crèche ; domicile-école etc.). Actions engagées : L étude de déplacement L étude de déplacement faite en 2012 a formulé plusieurs orientations destinées à susciter un report modal de la voiture individuelle vers les modes doux (voir enjeu 2 pour les projets de mise en place). L étude préconise notamment de relier les liaisons douces aux zones d activités de la ville et de partager la voirie (voir plus haut). Une étude est actuellement en cours pour partager la rue du Maréchal Foch. Le projet Cœur de Village Le projet «Cœur de Village» prévoit également de faciliter les déplacements en modes de transports doux notamment entre les deux centres-villes. Ce projet 10

11 prévoit la mise en place de pistes cyclables (rue Foch depuis la Mairie) qui seront les premières réalisations d un futur schéma global de développement des circulations douces. Un maillage global est, en effet, envisagé à terme. Les cheminements piétons seront, eux, sécurisés et ils seront matérialisés par des matériaux particuliers. Par ailleurs, deux zones de rencontres seront créées où piétons et voitures se cotoiront mais où les voitures seront limitées à 20 km/h et les piétons prioritaires. Le nouveau parc (voir fiche aménagement) sera traversé par des sentes piétonnes qui permettront d assurer des liaisons douces entre le centre ancien et le centre de la Grille. A noter que ces cheminements piétons sont en retrait de la circulation automobile. PLAN DES LIAISONS PIÉTONNES CRÉÉES PAR L'AMÉNAGEMENT DU "CŒUR DE VILLAGE" SOURCE: CAHIER DES CHARGES URBAIN ARCHITECTURAL ET PAYSAGER Forces - Une bonne desserte routière - Un territoire peu étendu et des possibilités limitées d extension Opportunités - La mise en place du PDUIF - Le projet cœur de village Pistes d action Faiblesses - Un relief peu favorable aux circulations douces - Un réseau de bus peu performant - Une prédominance de la voiture Menaces - Améliorer la performance du réseau de bus - La mise en place d un réseau de pistes cyclables 11

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains N 299 Comment les centres et leur accès sont-ils pris en compte dans les documents d urbanisme et de planification régionaux? Si le SDRIF donne des recommandations très générales, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon.

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon. 3ème rencontre des agences d urbanisme de l espace Rhin-Rhône 25 juin 2013 Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour notre territoire

Une nouvelle ambition pour notre territoire Une nouvelle ambition pour notre territoire Réseaux saturés Il est temps d agir! Chacun l a constaté, le réseau routier est de plus en plus saturé. Ce constat préoccupant est renforcé par un déficit de

Plus en détail

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités DE L ADEUS mobilité et accessibilité dans les zones d'activités 83 NOVEMBRE 2012 DéPLACEMENT De par leurs aménagements initiaux, les zones d activités restent souvent mal desservies en transport en commun

Plus en détail

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie.

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. 2 POLE AMENAGEMENT URBAIN ET HABITAT Direction Pôle aménagement Urbain et Habitat DELIBERATION DU CONSEIL SEANCE DU 21 juillet 2006 N 2006/0519

Plus en détail

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19)

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) Le projet s inscrit dans une démarche durable prenant largement en compte le contexte du projet (économique, social

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

COMPTE-RENDU REUNION 16/05/2014

COMPTE-RENDU REUNION 16/05/2014 REVISION DU PLU DE LA COMMUNE DE LABENNE 1/5 COMPTE-RENDU REUNION 16/05/2014 Commune de Labenne Révision du PLU Atelier thématique n 2 Département des Landes Dossier n 130497 REVISION DU PLU DE LA COMMUNE

Plus en détail

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Le plan de déplacements urbains Le PDU définit pour les 10 années à venir les principes d'organisation des transports de

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail

Déplacements et transports

Déplacements et transports B 1 La ville de Saint-Brice-sous-Forêt est bien intégrée dans le réseau de transport du nord de l agglomération parisienne, notamment au niveau routier. Dès lors, la voiture reste le mode de transport

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Loir-et-Cher Commune de Salbris Pièce 3 Plan Local d Urbanisme Orientations d Aménagement et de Programmation ECMO Sarl 1 rue Nicéphore Niepce 45700 VILLEMANDEUR Tèl : 02.38.89.87.79 Fax

Plus en détail

en matière aménagement et d urbanisme

en matière aménagement et d urbanisme Les principales variables d action en matière d aménagement et d urbanisme Avoir une vision systémique de l aménagement de l espace Retenir surtout que le choix d une politique de transport est une variable

Plus en détail

Co-construction des pistes d action :

Co-construction des pistes d action : Co-construction des pistes d action : 1. Définir des critères précis et adaptés d une «bonne» desserte en transports en commun d une commune : - Couverture du territoire en transport en commun : la couverture

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Le PDU Qu est ce que c est? Plan de déplacements urbains réunion publique du 26 jui n 2012 2 Définition

Plus en détail

MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES

MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES Objectif 5 6 7 8 MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES La réduction du trafic automobile figure au premier rang des objectifs assignés aux PDU par l article 28.1 de la Loi d Orientation sur les Transports

Plus en détail

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement.

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement. Sommaire introduction 1) éléments de contexte 2) état des lieux 3) enjeux du projet 4) programme 5) scénarios d aménagement 6) calendrier 7) prochaine réunion publique Introduction : politique de restructuration

Plus en détail

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE SAINTE MARIE DES CHAMPS Elaboration du POS Prescrite le : 05.07.1978 Approuvée le : 13.01.1984 Sources : Normandie vue du ciel 1 e Modification Approuvée le

Plus en détail

Les paramètres clés des déplacements professionnels

Les paramètres clés des déplacements professionnels Les paramètres clés des déplacements professionnels 9 Les déplacements professionnels Les déplacements professionnels des répondants sont effectués à 70 % via des véhicules légers (véhicule personnel ou

Plus en détail

Plan marche de Plaine Commune

Plan marche de Plaine Commune 1 Plan marche de Plaine Commune 7 e séminaire DUEE / RSTT du CEREMA & du CNFPT Mobilité / Aménagement / Qualité de l air : Comment les articuler au service de la santé? 26 novembre 2015, Lyon Espascaf

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Document support au débat d orientations

Document support au débat d orientations Conseil Municipal du Document support au débat d orientations Un projet de territoire structuré autour des trois axes majeurs qui constituent le territoire vélizien : CONFORTER L IDENTITÉ ASSURER L ÉQUILIBRE

Plus en détail

GPSO GPSO GPSO. l essentiel à retenir FERROVIAIRE FERROVIAIRE GRAND PROJET DU SUD-OUEST GRAND PROJET DU SUD-OUEST DU SUD-OUEST

GPSO GPSO GPSO. l essentiel à retenir FERROVIAIRE FERROVIAIRE GRAND PROJET DU SUD-OUEST GRAND PROJET DU SUD-OUEST DU SUD-OUEST GRAND PROJET FERROVIAIRE l essentiel à retenir GRAND PROJET FERROVIAIRE GRAND PROJET FERROVIAIRE : un projet responsable : un projet utile Pour la conception des deux lignes nouvelles, RFF a pris des engagements

Plus en détail

PROJET COEUR DE VILLE

PROJET COEUR DE VILLE PROJET COEUR DE VILLE Atelier n 4 du 11 juin 2013 Un avenir à imaginer ensemble DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGÉ D i r e c t i o n d e l A m é n a g e m e n t e t d u C a d r e d e V i e S e r v i c e U

Plus en détail

Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation

Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation VILLE DE NEUILLY-SUR-MARNE Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation 3.1. Flux : continuités écologiques et maillage visant à faciliter les déplacements Approuvé par délibération

Plus en détail

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Rapporteur : M. Jean-Claude ROY, Vice-Président AVIS Bureau Validation du Vice-Président

Plus en détail

VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement

VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement A ce stade de son développement, les dynamiques et les enjeux sur la commune sont multiples. Ils concernent à la fois des enjeux de développement

Plus en détail

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette Direction de la voirie plan modes doux Vélos Marche à pied Rollers Trotinette 2009 2020 plan modes doux D i re c t i o n d e l a v o i r i e 2009 2020 sommaire Le bilan du plan modes doux 2003 Le plan

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Etude de la qualification urbaine de l EX-RN2 de l Avenue de Flandres à l A 104. Synthèse des ateliers en vue d une charte de préfiguration

Etude de la qualification urbaine de l EX-RN2 de l Avenue de Flandres à l A 104. Synthèse des ateliers en vue d une charte de préfiguration Etude de la qualification urbaine de l EX-RN2 de l Avenue de Flandres à l A 104 Synthèse des ateliers en vue d une charte de préfiguration Une méthode Une co-élaboration CG93 CA Plaine Commune, CA Est

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Huit fiches de synthèse pour un diagnostic partagé La Ville de Paris a lancé son Agenda

Plus en détail

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE Historique de la Voie de Valdonne La voie de Valdonne : la ligne du bassin minier 82 ans de trafic voyageurs, 120 ans de trafic marchandises 1868 : mise en service de la voie sur la section Aubagne-Valdonne

Plus en détail

MOBILITE ET PATRIMOINE. Déplacements doux Strasbourg. 05 27 novembre 2014

MOBILITE ET PATRIMOINE. Déplacements doux Strasbourg. 05 27 novembre 2014 MOBILITE ET PATRIMOINE Déplacements doux Strasbourg 05 27 novembre 2014 Ville et Communauté urbaine de Strasbourg Ville de Strasbourg: 264 000 habitants Communauté urbaine: 28 communes (306 km²) 456 000

Plus en détail

Ville de Neuilly-sur-Seine

Ville de Neuilly-sur-Seine DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE Ville de Neuilly-sur-Seine P l a n l o c a l d u r b a n i s me Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) PLU approuvé Sommaire de L OAP: LES ORIENTATIONS

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune du Blanc-Mesnil Plan Local d Urbanisme Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 16 juillet 2015 arrêtant le

Plus en détail

B 3. Déplacements LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE

B 3. Déplacements LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE B 3 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE Pôle d attraction économique et commerciale de première importance en Ile-de- France, le manque de points d entrée sur le territoire en limite fortement l accessibilité

Plus en détail

Extension de la ligne A

Extension de la ligne A Les ERGNES Extension de la ligne A Le Tram Arrive! Extension de la ligne A du tramway jusqu au quartier des Vergnes : Quels avantages le tramway va-t-il offrir? Qu est ce qui va changer concrètement? Pourquoi

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) liée à l Annexe I G Thème de la FICHE : Objectif thématique n 7 correspondant

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

Orientations* d aménagements** ( Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal approuvant le PLU le 28 mars 2013 *

Orientations* d aménagements** ( Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal approuvant le PLU le 28 mars 2013 * version V illeparisis S e i n e e t M a r n e PlanLocal d Urbanisme Orientations d aménagements Le Maire, José HENNEQUIN Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal approuvant le PLU le

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

EXTRAITS DES OAP OAP : ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

EXTRAITS DES OAP OAP : ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION COMMUNE DE CHALONNES-SUR-LOIRE (49) Modification n 1 EXTRAITS DES OAP OAP : ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION Révision n 1 du PLU approuvée le 09 juillet 2012 Modification simplifiée n 1 approuvée

Plus en détail

de Rosny-sous-Bois 3. ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP)

de Rosny-sous-Bois 3. ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3 P LU p r e s c r i t l e 1 6 d é c e m b r e 2 0 1 0 P LU a r r ê t é l e 1 6 d é c e m b r e 2 0 1 4 PLU P l a n Ville L o c a l d U r b a n i s m e de Rosny-sous-Bois DÉPARTEMENT DE S E I N E - S A

Plus en détail

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Transports LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Dossier de presse Besançon > le 13 janvier 2016 La nouvelle ligne 3, l une des principales du réseau Ginko, constitue la

Plus en détail

Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville. Le 27 novembre 2012, de 19 h à 21 h 30 Bureau d arrondissement COMPTE RENDU

Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville. Le 27 novembre 2012, de 19 h à 21 h 30 Bureau d arrondissement COMPTE RENDU Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville Le 27 novembre 2012, de 19 h à 21 h 30 Bureau d arrondissement COMPTE RENDU Plus d une centaine de personnes ont pris part à la soirée Demain Montréal de l arrondissement

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales 1 COMMUNE D UCEL PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT : CANTON : COMMUNE : Ardèche Vals les Bains Ucel P.A.D.D ( Projet d A ménagement et de Développement D urable) Les orientations

Plus en détail

La ligne nouvelle en Provence-Alpes-Côte d Azur I COMMENT. apportant une réponse équilibrée aux différentes attentes

La ligne nouvelle en Provence-Alpes-Côte d Azur I COMMENT. apportant une réponse équilibrée aux différentes attentes La ligne nouvelle en Provence-Alpes-Côte d Azur I COMMENT Chapitre 4Les solutions apportant une réponse équilibrée aux différentes attentes 46 À l occasion des deux Comités d orientation et des quatorze

Plus en détail

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2 DU 2012-2022 Orientation N 2 Organisation des trafics Le lan de Déplacements Urbains (DU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes de déplacement

Plus en détail

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1-

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1- Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne Bureau d études Réalités 180 rue Clément Ader 42153 RIORGES Tél. 04 77 67 83 06 Fax 04 77 23 01 85 E-mail urbanisme@realites-be.fr -1- ROMAGNAT PREAMBULE

Plus en détail

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012 Surveillance de la qualité de l air en Île-de-France Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris Document final Octobre 2012 AIRPARIF - Surveillance de la

Plus en détail

IV. LA GESTION DU CHANTIER ET LA MAÎTRISE

IV. LA GESTION DU CHANTIER ET LA MAÎTRISE Projet de dénivellation et de couverture de la RN13 à Neuilly-sur-Seine IV. LA GESTION DU CHANTIER ET LA MAÎTRISE DES NUISANCES PENDANT LES TRAVAUX. La période des travaux nécessitera une réorganisation

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051 COMMUNE DE BEAUZAC PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Projet 6 Mai 2013 Réf : 37051 Le Plan Local d Urbanisme est l expression du projet urbain de la commune de Beauzac et constitue ainsi

Plus en détail

Pôle d échanges de Saint-Antoine à MARSEILLE

Pôle d échanges de Saint-Antoine à MARSEILLE Pôle d échanges de Saint-Antoine à MARSEILLE Un pôle d échanges majeur à l échelle de l agglomération A l échelle de l agglomération, Saint-Antoine est situé dans le couloir d entrée Nord de Marseille.

Plus en détail

Projet de contournement par fer de l ouest lyonnais

Projet de contournement par fer de l ouest lyonnais LYON-MÉTRO TRANSPORTS PUBLICS Tel 04.72.77.19.88 Fax 04.72.77.19.89 Courriel : lyonmetro-tp@wanadoo.fr 32, rue Sainte Hélène 69002 LYON Projet de contournement par fer de l ouest lyonnais Le déficit en

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

Transports et Déplacements

Transports et Déplacements THEMATIQUE Transports et Déplacements 36 PARTIE 1 : LES INDICATEURS DE FONCTIONNEMENT Le territoire du SCOT est concerné par l intervention de plusieurs autorités organisatrices des transports : - Limoges

Plus en détail

agora Etude de la gare TER de Dourges Phase 2: Propositions de scénarios d aménagement Mairie de Dourges 25 Juin 2010

agora Etude de la gare TER de Dourges Phase 2: Propositions de scénarios d aménagement Mairie de Dourges 25 Juin 2010 agora E T U D E S urbanisme environnement planification mobilité espace public Etude de la gare TER de Dourges Phase 2: Propositions de scénarios d aménagement 26 rue Montagne aux Anges B 1081 Bruxelles

Plus en détail

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Grand Douaisis 29 novembre 2013 La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Eléments de cadrage Mars 2013 Eléments de cadrage Le Pays de Saint-Omer : Une

Plus en détail

AMENAGEMENT DU QUARTIER DU CHAMP DE MONSIEUR

AMENAGEMENT DU QUARTIER DU CHAMP DE MONSIEUR AMENAGEMENT DU QUARTIER DU CHAMP DE MONSIEUR 2 Contexte Compte tenu : o De la superficie de la réserve foncière communale à laquelle se rajoutent des zones à urbaniser à plus ou moins long terme inscrites

Plus en détail

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES POINT 4: L engagement national pour le fret ferroviaire et le Schéma Directeur pour un nouveau Transport écologique de Marchandises de la SNCF : application dans le Grand Sud-Est Introduction Président

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger

Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger Projet de la gare Viger Doc. 5.1 Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger Présenté à la commission chargée de mener la consultation publique Par : Marc Breton Contexte Vente du site par

Plus en détail

Agenda 21 de la ville de Voreppe

Agenda 21 de la ville de Voreppe 1 Agenda 21 de la ville de Voreppe Compte rendu de l Atelier 21 de diagnostic n 2 : «Gestion des ressources et à l aménagement de l espace» 1 4 mars Mairie de Voreppe 19 H 30 M. Michel MOLLIER, quatrième

Plus en détail

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton.

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton. Projet urbain Cœur de ville i Information Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez Menu Plateau piéton Renseignements 0800 560 006 Respirez, flânez, savourez 2010 : le visage de votre

Plus en détail

Marianne Duquesne - Jean-Christophe Culot

Marianne Duquesne - Jean-Christophe Culot MASTER COMPLEMENTAIRE EN URBANISME ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE Exercice intégré - Année académique 2008/2009 Intégration d une ligne de Tram dans le quartier Saint-Léonard à Liège Synthétisation de l

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS 2013-2023 Annexe 1

PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS 2013-2023 Annexe 1 Communauté Intercommunale du NOrd de la Réunion PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS 2013-2023 Annexe 1 CONCLUSIONS MOTIVEES DE L ENQUETE PUBLIQUE CONCLUSIONS MOTIVEES Enquête Publique sur le projet de Plan de

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE DU MERCREDI 4 FEVRIER 2009. Concerne : Etude de réorganisation de l espace public dans le centre ville Etat des réflexions

CONFERENCE DE PRESSE DU MERCREDI 4 FEVRIER 2009. Concerne : Etude de réorganisation de l espace public dans le centre ville Etat des réflexions A T E L I E R 4 D A D A T R A N S I T E C CONFERENCE DE PRESSE DU MERCREDI 4 FEVRIER 2009 Concerne : Etude de réorganisation de l espace public dans le centre ville Etat des réflexions Préambule L espace

Plus en détail

Étude 2015. Caractérisation des franges périurbaines. loury

Étude 2015. Caractérisation des franges périurbaines. loury Étude 2015 Caractérisation des franges périurbaines loury Agence d urbanisme de l agglomération orléanaise - www.auao.org Le «carreau» (2005-2015) Accessibilité Vers Neuville-aux-Bois Paris Vers Pithiviers

Plus en détail

6. La desserte en transports collectifs

6. La desserte en transports collectifs 6. La desserte en transports collectifs 6.1 Les relations en transports collectifs avec l extérieur du périmètre Le rôle du RER A Les gares dans le périmètre d étude Le développement de Marne-la-Vallée

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Les déplacements des salariés de la Presqu'île : Synthèse de l enquête réalisée auprès de 1200 salariés Résumé Les enjeux et objectifs de la

Plus en détail

Assemblée de quartier Joliot-Curie

Assemblée de quartier Joliot-Curie Révision du Plan Local d Urbanisme Assemblée de quartier Joliot-Curie 7 avril 2015 ORDRE DU JOUR : 1. Rappel du contenu du diagnostic PLU 2. Présentation des données clés du diagnostic 3. Travail par groupes

Plus en détail

Pièce 4. Orientations particulières d aménagement. Décembre 2007. Cabinet Jean-Yves MARTIN

Pièce 4. Orientations particulières d aménagement. Décembre 2007. Cabinet Jean-Yves MARTIN Pièce 4 Orientations particulières d aménagement Décembre 2007 Cabinet Jean-Yves MARTIN SOMMAIRE LOCALISATION DES SECTEURS DE PROJET...3 VIEIL ORLY...4 AVIATEURS...5 PIERRE AU PRETRE...6 LES ROSES...7

Plus en détail

Commune de Lys-Saint-Georges (36)

Commune de Lys-Saint-Georges (36) PLAN LOCAL D URBANISME Commune de Lys-Saint-Georges (36) 2 Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Version provisoire n 4 : octobre 2013 Elaboration du PLU prescrite le : Étude lancée

Plus en détail

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 1: Promotion du mode de déplacement Vélo

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 1: Promotion du mode de déplacement Vélo 4 ème Orientation TRANSPORTS THEMATIQUE 1: Promotion du mode de déplacement Vélo Fiche action n 4.1.1 MISE EN PLACE D'UN SCHEMA DE REFERENCE POUR LES DEPLACEMENTS VELOS 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES Mise en

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Département de la Saône et Loire Commune de CIEL PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PREAMBULE LES TEXTES Article L110 du Code de l Urbanisme Le territoire français

Plus en détail

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme 2 3 Situé dans la vallée de la Seine, à moins de trois kilomètres au sud de Paris, desservi aujourd hui par les RER C et D, l autoroute A 86 et demain par le réseau du Grand Paris Express, le territoire

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris Pièce E : Evaluation

Plus en détail

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Les récents travaux de recherche nationaux et européens sur le sujet du financement des transports publics à moyen et long

Plus en détail

Projet de Renouvellement Urbain Quartier du Gumenen

Projet de Renouvellement Urbain Quartier du Gumenen Projet de Renouvellement Urbain Quartier du Gumenen Mission de maitrise d œuvre /// Ville d AURAY / Bretagne Sud Habitat REUNION PUBLIQUE Restitution Phase DIAGNOSTIC + Orientations // 03 JUILLET 2014

Plus en détail

Bilan de la concertation débat public : tous les extraits (sauf un qui nous aurait échappé) concernant la ligne 18 ex-verte,

Bilan de la concertation débat public : tous les extraits (sauf un qui nous aurait échappé) concernant la ligne 18 ex-verte, Bilan de la concertation débat public : tous les extraits (sauf un qui nous aurait échappé) concernant la ligne 18 ex-verte, Exposé des motifs (page 5) Les questions portant sur l opportunité, les modalités

Plus en détail

Le député Guy TEISSIER visite le chantier du BHNS place Castellane / pôle universitaire de Luminy

Le député Guy TEISSIER visite le chantier du BHNS place Castellane / pôle universitaire de Luminy Dossier de presse Le député Guy TEISSIER visite le chantier du BHNS place Castellane / pôle universitaire de Luminy Lundi 25 janvier 2016 Service Presse Tél. : 04 88 77 62 54 /49 contact.presse@marseilleprovence.fr

Plus en détail

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE Approuvé le 13 avril 2010 Modification n 1 du 24 octobre 2013 Modification n 2 du 2 juillet 2015 Modification n 3 du 2 juillet 2015 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

Plus en détail

3. Les orientations d aménagement par secteur. 07 juin 2010

3. Les orientations d aménagement par secteur. 07 juin 2010 3. Les orientations d aménagement par secteur 07 juin 200 Du 20 septembre 200 au 25 octobre 200 SOMMAIRE L OBJET DES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT PAR SECTEUR 3 LA PORTÉE DES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT PAR

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

Strasbourg se distingue par une politique pionnière

Strasbourg se distingue par une politique pionnière Concertation publique du 7 mars au 20 avril 2016 * Prolongée jusqu au 2 juin 2016 Projet de desserte tramway du quartier de Koenigshoffen depuis le centreville de Strasbourg Strasbourg se distingue par

Plus en détail

Les distances de déplacements dans l agglomération dijonnaise

Les distances de déplacements dans l agglomération dijonnaise Les distances de déplacements dans l agglomération dijonnaise Décembre 2011 Par Florent GALLET (laboratoire ThéMA) Distances à vol d'oiseau à partir du centre-ville dijonnais Daix Plombière-lès-Dijon Fontaine-lès-Dijon

Plus en détail

Atelier Thématique n 3

Atelier Thématique n 3 Les lundis du PLU Atelier Thématique n 3 Mobilité et développement durable 29 mars 2010 SOMMAIRE I. Les éléments de constat II. Les enjeux III. L organisation du Débat I. Les éléments de constat La mobilité

Plus en détail

ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION

ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION Objectif 7. 8 ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION La vie d une agglomération ainsi que son développement économique supposent un volume

Plus en détail

Nantes métropole. vers une politique des transports et déplacements durables. Echo Bruit. Dossier 4 es Assises

Nantes métropole. vers une politique des transports et déplacements durables. Echo Bruit. Dossier 4 es Assises le maazine de l environnement sonore DES POLITIQUES GLOBALES POUR RÉDUIRE LE BRUIT EN AGGLOMÉRATION Nantes métropole vers une politique des transports et déplacements durables Olivier SORIN Nantes Métropole

Plus en détail

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale.

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. AUTEUR Yamina Lamrani CERTU (Centre d Etudes sur les Réseaux,

Plus en détail

Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Transport Public

Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Transport Public Plan de Déplacements Urbains Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Transport Public ATELIER DU 25 NOVEMBRE 2005 Cette réunion était consacrée au diagnostic du PDU pour : - évaluer les principaux

Plus en détail

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse Nantes, le 10 décembre 2010 de Nantes Métropole Contact presse Nacéra Arnauld des Lions Tél. : 02 40 99 48 44 Port. : 06 75 25 04 17 Nantes Métropole Direction de la communication 44 923 Nantes CEDEX 9

Plus en détail

INSEE Franche-Comté - l'essentiel Nº 78 1 nº 78 mars 2005 L intensification et l allongement des déplacements domicile-travail sont responsables pour une large part du trafic dans l agglomération bisontine.

Plus en détail