l'energie, un défi majeur pour le groupe BG Ingénieurs Conseils

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "l'energie, un défi majeur pour le groupe BG Ingénieurs Conseils"

Transcription

1 l'energie, un défi majeur pour le groupe BG Ingénieurs Conseils Dr Olivier Ouzilou, Responsable de l'unité Bâtiment, Energie, Territoire (BET) 1

2 Un des défis du futur Environnement Mobilité Infrastructures Territoire Formation Habitat Energie Ressources Population 2

3 Face à une double contrainte Concentration en CO 2 et le changement climatique Epuisement inéluctable des ressources fossiles 3

4 Plusieurs stratégies de réponse Réduire la consommation d'énergie Réduire la production de CO 2 Agir en parallèle sur ces deux axes Vision d'une société à long termes: 2000W, Facteur 4, Negawatt, concept 3*20 Réduction de la consommation d'énergie primaire à 2000 watts par habitant à l'horizon

5 Des remèdes possibles Mobilité individuelle 10 litres/100 km Essence diesel Bâtiment 10 litres de mazout/m 2 /an Sources d énergie fossiles (pétrole, gaz, charbon) Déchets 350 kg/an/personne Mobilité collective et individuelle efficace 3 litres/100km (gaz, H 2 ) Bâtiment basse consommation (Minergie P, HQE) 3 litres de mazout/m 2 /an Sources d énergie renouvelables (solaire, éolien, géothermie, biomasse) Recyclage et valorisation énergétique 150 kg/an/personne 5

6 BG s'organise Autour de la problématique: avec l'intégration horizontale des savoir-faire (transversalité) Autour des projets: avec l'intégration verticale des compétences (pluridisciplinarité) 6

7 Autour de la problématique : Le pôle transversal de compétences "Energie" Direction de BG Eau et Environnement Bâtiment et Energie Infrastructures et Transports Pôle Energie Hydrologie des barrages Conduites forcées Turbines hydrauliques Incinération des déchets Méthanisation déchets verts Bâtiments à basse consommation Planification énergétique territoriale Chaufferies au bois Réseaux de chauffage à distance Energie solaire et géothermie Barrages hydroélectriques Transports publics Infrastructures énergétiques 7

8 Autour des projets: exemple de l'hydroélectricité Pluridisciplinarité des disciplines : Géologie Sciences de l'environnement Génie civil Hydrologie Electricité Mécanique Physique Economie Droit Communication Etc 8

9 Une intervention à toutes les échelles Planification énergétique territoriale de 375 hectares à Marseille Efficacité énergétique et durabilité pour l'a-one- Business-Center à Rolle 9

10 Film sur la planification énergétique et environnementale territoriale (PEET) 6 minutes RN006/Vul/Hou 25 juin

11 Cas d'école: Genève Lac Nation Capter et rejeter l'eau sans modification de la qualité Échanges d'énergie et circuits séparés Chauffage à basse température Rafraîchissement à haute température Objectif de raccordement Mesures conservatoires GLN District 1 ère phase des travaux SERONO 11

12 Cas d'école: Quartier de Florence Champendal N PLQ Ch. de la Florence Le soleil comme source d'énergie pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire pour alimenter de nouveaux bâtiments de logement labellisés Minergie Collège et Ecole de Commerce PLQ Ch. de la Doctoresse Champendal Cycle d'orientation de la Florence 12

13 Quelques autres contributions de BG Mobilité individuelle 10 litres/100 km Essence diesel Bâtiment 10 litres de mazout/m 2 /an Sources d énergie fossiles (pétrole, gaz, charbon) Déchets 350 kg/an/personne Mobilité collective et individuelle efficace 3 litres/100 km (gaz, H 2 ) Bâtiment basse consommation (Minergie P, HQE) 3 litres de mazout/m 2 /an Sources d énergie renouvelables (solaire, éolien, géothermie, biomasse) Recyclage et valorisation énergétique 150 kg/an/personne 13

14 Infrastructures de transport public Projets de mobilité collective Métro m2, Lausanne Lyon-Turin ferroviaire (LTF) TransRun 14

15 Quelques autres contributions de BG Mobilité individuelle 10 litres/100 km Essence diesel Bâtiment 10 litres de mazout/m 2 /an Sources d énergie fossiles (pétrole, gaz, charbon) Déchets 350 kg/an/personne Mobilité collective et individuelle efficace 3 litres/100 km (gaz, H 2 ) Bâtiment basse consommation (Minergie P, HQE) 3 litres de mazout/m 2 /an Sources d énergie renouvelables (solaire, éolien, géothermie, biomasse) Recyclage et valorisation énergétique 150 kg/an/personne 15

16 Bien construire: Efficacité énergétique et durabilité Centre administratif et de recherche Merck-Serono à Genève Utilisation de l'eau du lac comme source thermique EMS à Butini Géothermie et géo-cooling 16

17 Bien rénover: Audit de patrimoines industriels et administratifs La Poste, France Suivi des audits technique du bâtiment et des installations, accès handicap, présence amiante Typologie: bureaux postaux, centres de tri, bâtiments administratifs L'Oréal, Monde Référentiel de construction durable "Sustainable Building" Stratégie d'optimisation énergétique Elaboration d'indicateurs de performance 17

18 Bien rénover: Audits immobiliers légers ImmoDiag Mise sur pied et formation d'une équipe d'auditeurs Réalisation de près de 300 audits énergétiques de bâtiments pour le compte des propriétaires immobiliers 18

19 Quelques autres contributions de BG Mobilité individuelle 10 litres/100 km Essence diesel Bâtiment 10 litres de mazout/m 2 /an Sources d énergie fossiles (pétrole, gaz, charbon) Déchets 350 kg/an/personne Mobilité collective et individuelle efficace 3 litres/100 km (gaz, H 2 ) Bâtiment basse consommation (Minergie P, HQE) 3 litres de mazout/m 2 /an Sources d énergie renouvelables (solaire, éolien, géothermie, biomasse) Recyclage et valorisation énergétique 150 kg/an/personne 19

20 Géothermie Praille-Acacias-Vernets, Genève Rapport sur les contraintes et opportunités liées au sous-sol Changement de paradigme: les ressources passent avant les besoins Tunnel du Galgenbuck (Schaffhouse) Récupération de la chaleur dans les géostructures 20

21 Hydroélectricité Barrage de Fah Serra, Energie Electrique du Simplon SA (EES) Trois lacs, trois usines Turbinage-pompage Nouveau barrage de 80 m de hauteur Puissance: 110 MW 21

22 Réseaux de chauffage à distance et eau froide Planification du réseau de chauffage à distance, Champagne, Vaud Maintien et développement d'une indépendance énergétique, basée sur le bois de chauffage, visant à l'entretien forestier de la région Centrale de chauffe et réseaux de transport et de distribution de la chaleur Installation du chauffage urbain du Grand Lyon 3 réseaux de distribution d énergies Typologie de "clients": immeubles locatifs, hôpitaux, écoles, bâtiments administratifs et surfaces commerciales Longueur totale de tracé de plus de 50 km 22

23 Quelques autres contributions de BG Mobilité individuelle 10 litres/100 km Essence diesel Bâtiment 10 litres de mazout/m 2 /an Sources d énergie fossiles (pétrole, gaz, charbon) Déchets 350 kg/an/personne Mobilité collective et individuelle efficace 3 litres/100 km (gaz, H 2 ) Bâtiment basse consommation (Minergie P, HQE) 3 litres de mazout/m 2 /an Sources d énergie renouvelables (solaire, éolien, géothermie, biomasse) Recyclage et valorisation énergétique 150 kg/an/personne 23

24 Gestion des déchets: Usine d'incinération d'ivry-sur-seine Transformation de l'usine en centre de valorisation biologique et énergétique Zone urbaine, 300'000 habitants, capacité de t/an Production d'électricité par turbine à vapeur (combustion des boues), production d'eau chaude 24

25 Conclusion La problématique énergétique devient la clé du développement durable Les solutions combinent: Une réduction de la consommation (modification de l'offre, mesures incitatives, coercitives, etc.) Une amélioration des performances Le recours à des sources renouvelables d'énergie BG apporte une contribution caractérisée par: Une réponse globale aux multi-échelles Une action pluridisciplinaire incluant aussi les aspects non techniques 25

26 Merci de votre attention Pour plus d'informations : Olivier Ouzilou RN006/Vul/Hou 25 juin

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase ENERGIE SOLAIRE SA, Bernard Thissen www.energie- solaire.com JPPAC 15, Lausanne 10.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville.

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Source des données : statistiques et cas réels Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Logements Surfaces et nombre d habitants Logements : surface

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE Jacques Haushalter Responsable Commercial France et Suisse, Correspondant pour la Belgique francophone Wärtsilä France sas - Power 1 rue de la Fonderie BP1210

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage

Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage Contenu Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage Actualités dans le domaine de l énergie et des bâtiments Le programme Ecobuilding Comment entreprendre les rénovations Les check-up

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

Cofely Services et la condensation biomasse Journée technique CIBE ATEE Lorraine Forbach-Farébersviller 1 er avril 2014

Cofely Services et la condensation biomasse Journée technique CIBE ATEE Lorraine Forbach-Farébersviller 1 er avril 2014 Journée technique CIBE ATEE Lorraine Forbach-Farébersviller 1 er avril 2014 Condensation biomasse Journée technique CIBE ATEE Lorraine Cofely Services Le choix de la condensation biomasse Fonctionnement

Plus en détail

Fabricant français d équipements thermiques pour réseaux de chaleur et froid.

Fabricant français d équipements thermiques pour réseaux de chaleur et froid. Fabricant français d équipements thermiques pour réseaux de chaleur et froid. Spécialiste des applications standard ou sur-mesure en réseau secondaire, notamment en sous-stations thermiques, de 10 kw à

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

La biomasse bois, pour se chauffer et produire simultanément de l électricité. «Solution innovante de micro-cogénération énergie granulés bois»

La biomasse bois, pour se chauffer et produire simultanément de l électricité. «Solution innovante de micro-cogénération énergie granulés bois» La biomasse bois, pour se chauffer et produire simultanément de l électricité. «Solution innovante de micro-cogénération énergie granulés bois» 20/11/2015 1 Micro-cogénération Faites des économies de chauffage

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique

Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique Olivier Epelly, directeur,, GE Soleure, le 14 novembre 2013 12.11.13

Plus en détail

Genève Cité de l énergie

Genève Cité de l énergie COMMUNIQUE DE PRESSE Genève Cité de l énergie Le 29 septembre, la Ville de Genève se verra décerner officiellement le label suisse Cité de l énergie. Attribué par l Office fédéral de l énergie et l Association

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Passeport énergétique

Passeport énergétique pas de numéro pas de numéro 0/0/0 0 07 //00 Classe de performance énergétique Classe d'isolation thermique Besoins économes Bâtiment à basse consommation d'énergie Classe de performance énergétique La

Plus en détail

La cogénération et PAC

La cogénération et PAC Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable «Remplacement des chaudières dans les immeubles à appartements» La cogénération et PAC Yves LEBBE Spécialiste Cogénération 7 octobre 201

Plus en détail

GLOSSAIRE ECO HABITAT - [ objectifeko, eco habitat, eco construction, eco renovation ]

GLOSSAIRE ECO HABITAT - [ objectifeko, eco habitat, eco construction, eco renovation ] Aérogénérateur : Un aérogénérateur, ou une éolienne convertit l énergie du vent en énergie mécanique, elle-même transformée en électricité grâce à un générateur Plus d informations sur l aérogénérateur

Plus en détail

Le résidentiel Scénario tendanciel régional

Le résidentiel Scénario tendanciel régional Le résidentiel Scénario tendanciel régional 999 :,8 (% du bilan),5,5,5 Chauffage : RT/5 ; pas de réhabilitation Chauffage urbain Bois Electricité GPL Gaz naturel Fioul Charbon CU d ECS : +5% entre 5 et

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE -

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - Définition des enjeux - Disposer à la fin des grosses opérations de construction en cours (Tranche 1 et 2 du Plan Directeur MCO-Plateau Technique/Pôle

Plus en détail

Le thermoréseau. l énergie de votre confort par la valorisation des déchets

Le thermoréseau. l énergie de votre confort par la valorisation des déchets Le thermoréseau l énergie de votre confort par la valorisation des déchets Le chauffage à distance est fiable Pensez à long SATOM UN immense chauffage central Le chauffage à distance utilise l énergie

Plus en détail

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule.

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule. Glossaire Source : http://www.energie-info.fr/glossaire#top http://www.centreinfo-energie.com/ Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation

Plus en détail

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château Réseau de chaleur Cantagrelh Commune d Onet-le-Château Maître d ouvrage : Mairie d Onet-le-château 12, rue des Coquelicots BP 5-12850 Onet le Château Télécopie : 05 65 78 00 91 - www.onet-le-chateau.fr

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité : Version septembre 2011 Chaufferie bois Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Direction Régionale Ile de France Page 1/8 SOMMAIRE A.- OBJECTIFS

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

13-14 - 15 novembre 2013. Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord

13-14 - 15 novembre 2013. Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord 13-14 - 15 novembre 2013 Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord L Association Syndicale Libre du Réseau de la Divette Objet : Gestion et entretien du réseau de chaleur Composition

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

Production d électricité. Teacher: M.Malaty & M.Morel

Production d électricité. Teacher: M.Malaty & M.Morel Production d électricité Différentes productions mondiales Différentes productions mondiales d origine renouvelable Les centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques L'énergie hydraulique est

Plus en détail

Chauffage par pompe à chaleur. Habitat existant. Guide. des solutions durables CIAT N 08.53 B

Chauffage par pompe à chaleur. Habitat existant. Guide. des solutions durables CIAT N 08.53 B Chauffage par pompe à chaleur Habitat existant u n i v e r s a l c o m f o r t 0 810 810 142 Guide des solutions durables CIAT N 08.53 B Pompes à chaleur : faites le plein d avantages! Avantage n 1 : Libérez-vous

Plus en détail

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables.

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. 1 La société La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. => Conception et fabrication de systèmes de production d ECS pour le tertiaire

Plus en détail

Réseaux de chaleur. une solution économique et durable. www.cofely-gdfsuez.fr. Tour Voltaire 1 place des Degrés 92 059 Paris La Défense CEDEX

Réseaux de chaleur. une solution économique et durable. www.cofely-gdfsuez.fr. Tour Voltaire 1 place des Degrés 92 059 Paris La Défense CEDEX Tour Voltaire 1 place des Degrés 92 059 Paris La Défense CEDEX Réseaux de chaleur une solution économique et durable www.cofely-gdfsuez.fr L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action Leader

Plus en détail

ADEME/ Energie-Cités Energie et Territoires octobre 2004. Un Plan municipal pour maîtriser les gaz à effet de serre.

ADEME/ Energie-Cités Energie et Territoires octobre 2004. Un Plan municipal pour maîtriser les gaz à effet de serre. Energie et Territoires Chalon-sur-Saône Un Plan municipal pour maîtriser les gaz à effet de serre. ASPECTS GENERAUX Chalon-sur-Saône doit son origine extrêmement ancienne et son rôle de carrefour et de

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE Présenté par M.Mohammed LISSER Direction de l Electricité et des Energies Renouvelables Division des Energies Renouvelables et de la Maitrise de

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE

FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE PARTIE 2 CHAPITRE 7 FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE EDF OPTIMAL SOLUTIONS : L ÉNERGIE DE VOTRE PISCINE

Plus en détail

Ses objectifs sont à l'horizon 2020 : une réduction de 30 % des émissions

Ses objectifs sont à l'horizon 2020 : une réduction de 30 % des émissions Décision 2015CP0247 de la Commission Permanente du 25 septembre 2015 Publication de la Région Poitou-Charentes / n 13, septembre 2015 ENVIRONNEMENT Le soutien régional au développement des énergies renouvelables

Plus en détail

Rénovation énergétique

Rénovation énergétique Rénovation énergétique Vers des feuilles de route pragmatiques pour les logements équipés de chauffage collectif Une étude confiée par Fedene à Cardonnel Ingénierie Conférence de presse 2 avril 2014 Flora

Plus en détail

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur Introduction En Europe, le secteur «bâtiment» consomme plus du tiers de l énergie globale. De ce fait, les logements représentent le plus grand gisement d économies d énergie. Ainsi, l amélioration de

Plus en détail

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec :

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? UN OUTIL pour la maîtrise des charges locatives

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

énergie par 4 dans le bâtiment existant : Pourquoi? Comment? » - Parc des Expositions de Metz Métropole

énergie par 4 dans le bâtiment existant : Pourquoi? Comment? » - Parc des Expositions de Metz Métropole Nécessité de diviser les consommations d éd énergie par 4 dans le bâtiment existant : Pourquoi? Comment? Jeudi 29 mars 2007 à partir de 09 h 00 Salon des «Eco-Industries» - Parc des Expositions de Metz

Plus en détail

ETUDES TECHNIQUES ELECTRICITE ET FLUIDES HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE (HQE)

ETUDES TECHNIQUES ELECTRICITE ET FLUIDES HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE (HQE) ETUDES TECHNIQUES ELECTRICITE ET FLUIDES EFFICACITE ENERGETIQUE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE (HQE) ENERGIES RENOUVELABLES Z.I. Punaruu - Punaauia - BP 40234-98713 Papeete - Tahiti - Polynésie Française

Plus en détail

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ PIXEL PUBLIé PAR BNP PARIBAS REAL ESTATE 28 FEBRUARY 14 Type de projet : Construction Neuve Type de bâtiment : Immeuble de bureaux Année

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

La chaufferie bois du Bout des Landes Diversification des ressources énergétiques

La chaufferie bois du Bout des Landes Diversification des ressources énergétiques La chaufferie bois du Bout des Landes Diversification des ressources énergétiques Nantes Habitat diversifie ses ressources énergétiques. En complément des réseaux de chaleur, des panneaux photovoltaïques,

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Un système de CAD est composé de trois éléments :

Un système de CAD est composé de trois éléments : Chauffage à distance Un système de CAD est composé de trois éléments : une (ou plusieurs) centrale de production de chaleur ; un réseau de distribution ; des consommateurs L avantage est de permettre la

Plus en détail

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Création et vision Le Centre de Recherches Energétiques et Municipales CREM a été conjointement créé en 1986 par la Ville de Martigny et

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

Exercice 1 : Chaudière

Exercice 1 : Chaudière Exercice 1 : Chaudière Les grandeurs suivantes ont été relevées sur une chaudière (située à Lausanne), d une puissance de 13kW : Nombre d heures de fonctionnement : 820 [h/an] Puissance de maintien de

Plus en détail

Besoin en puissance d une chaufferie

Besoin en puissance d une chaufferie Besoin en puissance d une chaufferie Le surdimensionnement fréquent des anciennes chaufferies trouve son origine dans le fait que les chauffagistes ou les bureaux d'étude avaient pour habitude de prendre

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

Ingénierie durable I Introduction

Ingénierie durable I Introduction Ingénierie durable I Introduction Jacques Gangloff L énergie Moteur de la vie Sources d énergie : La source primaire d énergie est nucléaire Elle provient de la transformation de la matière (E=mc²) Sources

Plus en détail

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment 1 Atelier Les Eco-cités Micro-Cogénération Présentation Olivier CAMP 2 Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment Micro-cogénération Faites des économies de chauffage ET produisez

Plus en détail

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme :

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme : Empreintes Les milieux Le défi de l'énergie L'énergie est indispensable, mais c'est aussi un des secteurs posant les plus grands défis en matière de pollution et de changements climatiques. Il existe plusieurs

Plus en détail

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout Qu'est-ce qu'une chaudière? Le rôle d'une chaudière est d'assurer une bonne combustion et de transférer le maximum d'énergie thermique aux circuits de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Quelles sont

Plus en détail

Eco Construction & Habitat durable

Eco Construction & Habitat durable Eco Construction & Habitat durable ulrick.liman@lausanne.ch Responsable développement durable SLG - CLP Politique du logement durable Quartiers 21 Préavis 3000 logements Une démarche participative pour

Plus en détail

Tendances 2014 Tendances 2014

Tendances 2014 Tendances 2014 1 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Tendances 2014 Tendances 2014 Consommation

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Performance Énergétique et Bâtiments Existants

Performance Énergétique et Bâtiments Existants Performance Énergétique et Bâtiments Existants LE CONSTAT??? IL EST FAIT!!! Enjeux Outils Concepts Méthodes Exemples LES SOLUTIONS??? ELLES EXISTENT!!! ALTERÉCO 1 Performance énergétique et patrimoine

Plus en détail

Les énergies renouvelables en Ile-de-France. Philippe SALVI ARENE Ile-de-France

Les énergies renouvelables en Ile-de-France. Philippe SALVI ARENE Ile-de-France Les énergies renouvelables en Ile-de-France Philippe SALVI ARENE Ile-de-France Les énergies renouvelables : définition Les nergies renouvelables par opposition aux nergies de stock (fioul, charbon, gaz,

Plus en détail

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE Condensol Chaudière sol gaz à condensation CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE 3 MODÈLES DE 24, 28 ET 34 KW CHAUFFAGE AVEC EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE VERSION VENTOUSE/CHEMINÉE* CONDENSATION GARANTIE 3 ANS *

Plus en détail

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire 1 Préparation de l eau chaude sanitaire 2 1) Différents systèmes de production A Chaudière combinée

Plus en détail

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement Conférence de presse Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement 13 septembre 2012 Régime actuel (2008-2012)

Plus en détail

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE Production combinée de chaleur et d électricité SOLUTION POUR L INDUSTRIE Récupération de chaleur-rejets thermiques La ligne de produits ENEFCOGEN GREEN est conçue pour

Plus en détail

UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété

UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété I. Les moyens de production de l électricité : L énergie électrique peut être produite

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes de production de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

Résumé et comparaison des coûts

Résumé et comparaison des coûts Salon Greentech Fribourg Energies de chauffage Etat des lieux et perspectives Résumé et comparaison des coûts des différents systèmes de chauffage Jeudi 22 octobre 29 1 Comparaison des vecteurs énergétiques

Plus en détail

LE RESEAU ELECTRIQUE

LE RESEAU ELECTRIQUE I) LA PRODUCTION EN FRANCE. Quand elle est n est pas d origine chimique (batteries et accumulateurs), ou photovoltaïques (énergie solaire), l électricité «industrielle» est toujours produite selon le même

Plus en détail

La Renaissance Immobilière Châlonnaise

La Renaissance Immobilière Châlonnaise Isolation extérieure Programme Vauban La Renaissance Immobilière Châlonnaise Saint Memmie Rome Saint Charles La Renaissance Immobilière Châlonnaise Saint Memmie Programme Vauban Pour cette opération exemplaire,

Plus en détail

Océane : Fruit et Légume nantais

Océane : Fruit et Légume nantais Page1 Océane : Fruit et Légume nantais Date de création : 16/01/2010 Date de mise à jour : 02/03/2010 Rédacteur : Inès Dassonville Alice Lemasson Contact :Chantemerle 44118LA CHEVROLIERE : 02 51 72 93

Plus en détail

La distribution de l électricité 7

La distribution de l électricité 7 La distribution de l électricité 7 Objectif Connaître le fonctionnement d un circuit électrique : de la centrale à la prise électrique. Matériel Fiche image «De la centrale à la prise électrique» (pour

Plus en détail

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi?

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet, grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie et les émissions

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P )

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) de Treize immeubles d habitation Pour la Société Coopérative d Habitation 10.03.2014 1. INTRODUCTION 1.1Présentation de la société candidate

Plus en détail

2775GR005.doc. L Orée de Crissier. Concept énergétique. Avril 2014. Genève, le 11 avril 2014 Réf. D. Kaba / E. Seoane

2775GR005.doc. L Orée de Crissier. Concept énergétique. Avril 2014. Genève, le 11 avril 2014 Réf. D. Kaba / E. Seoane L Orée de Crissier Concept énergétique Avril 2014 Genève, le 11 avril 2014 Réf. D. Kaba / E. Seoane Résumé Le projet l Orée de Crissier se situe sur la commune de Crissier et prévoit la construction d

Plus en détail

BONUS Chaudière bois-bûches/option brûleur à granulés de bois à combustion inversée assistée par extracteur

BONUS Chaudière bois-bûches/option brûleur à granulés de bois à combustion inversée assistée par extracteur BONUS Chaudière bois-bûches/option brûleur à granulés de bois à combustion inversée assistée par extracteur Biomasse TRÈS HAUT RENDEMENT > 89 % CONFORME À LA NORME EN 303.5 - CLASSE 3 COMBUSTION OPTIMALE

Plus en détail

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise REVE PROJET Objectifs Moyens Actions Freins Indicateurs Résultats Attentes des parties prenantes Bilan global Diagnostic stratégique

Plus en détail