Institut UPSA de la Douleur Mini Kit de Formation DOULEUR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Institut UPSA de la Douleur Mini Kit de Formation DOULEUR"

Transcription

1 Institut UPSA de la Douleur Mini Kit de Formation DOULEUR

2 Annexe : Échelles d évaluation de la douleur

3 Echelle Visuelle Analogique Cette échelle est composée, côté verso d une ligne horizontale allant de «pas de douleur» à «douleur maximale imaginable». Le praticien explique au patient que cette ligne représente «un thermomètre» de la douleur et que le côté gauche correspond à «pas de douleur», l extrémité droite correspondant à «douleur maximale imaginable». Le patient indique, avec le curseur, son niveau de douleur sur la ligne. Le score de la douleur s affiche sur le recto de l échelle.

4 Echelle Verbale Simple L'Echelle Verbale Simple est constituée par 4 ou 5 catégories ordonnées de descripteurs. A chaque catégorie, un score correspondant peut être affecté (de 0 à 4).

5 Echelle Numérique L'échelle numérique (EN) permet au patient de donner une note de 0 à 10 (ou 100). La note 0 est définie par «douleur absente» et la note maximale 10 (ou 100) par «douleur maximale imaginable». Pour le soulagement, on peut le demander en pourcentage par rapport à la douleur de référence.

6 Echelle des visages Le praticien demande à l enfant de choisir le visage qui représente non pas ce qu il fait voir aux autres, mais ce qu il éprouve tout au fond de lui-même : «montre moi le visage qui a mal autant que toi». Le score de la douleur se lit sur le recto de l échelle.

7 Echelle verticale Le praticien présente l échelle verticalement (côté triangle rouge) et demande à l enfant de placer le doigt «aussi haut que sa douleur est grande». Le score de la douleur s affiche sur le recto de l échelle.

8 QDSA Le QDSA (Questionnaire Douleur Saint-Antoine) est un questionnaire d'adjectifs qui a été traduit du Mac Gill Pain Questionnaire par François Boureau. Plus complexe que les échelles globales, il se présente comme un outil de recherche. Il permet d'offrir la possibilité d'une évaluation à la fois quantitative et qualitative, en particulier de la composante sensorielle et affective de la douleur. Ce type de questionnaire ne se prête pas à des mesures répétées mais est adapté à des passations plus espacées à plus long terme, pour la douleur chronique par exemple.

9 Questionnaire DN4 Le questionnaire DN4 est un outil de dépistage des douleurs neuropathiques. Ce questionnaire comporte 7 items pour l interrogatoire du patient et 3 items d examen clinique. Ces 10 items sont regroupés dans 4 questions : Questions 1 et 2 (7 items) : le praticien interroge le patient et remplit le questionnaire. Questions 3 et 4 (3 items) : à partir de l examen clinique, le praticien remplit les données. A chaque item, il doit apporter une réponse OUI ou NON. A la fin du questionnaire, le praticien comptabilise les réponses, 1 pour chaque OUI et 0 pour chaque NON. La somme obtenue donne le score du patient, noté sur 10. Si le score du patient est égal ou supérieur à 4/10, le test est positif.

10 Doloplus L'échelle d'évaluation comportementale Doloplus est destinée aux sujets âgés présentant des difficultés d'expression, des troubles de la mémoire ou encore des troubles cognitifs. Elle se compose de dix items répartis en trois groupes : Retentissement somatique Retentissement psychomoteur Retentissement psycho-social La cotation de chaque item se situe entre 0 et 3 et le score total est compris entre 0 et 30. Un score de 5 sur 30 manifeste la présence de la douleur.

11 ECPA L'échelle ECPA (Echelle Comportementale pour Personnes Âgées) est utilisée en gériatrie pour des personnes présentant des troubles de la parole. Cette échelle comporte huit items comprenant chacune cinq possibilités, cotées de 0 à 4. Le score total est compris entre 0 et 32 et va d'une absence de douleur à une douleur totale. L'observation du patient par le soignant, qui aboutira à la cotation, se réalise en deux temps. La première partie a lieu cinq minutes minimum avant le soin, la seconde a lieu après le soin. Le temps de cotation est de 1 à 5min. Il est impératif de remplir la première partie avant le soin et de ne pas le faire de tête à la fin du soin.

12 Algoplus Cette échelle est une échelle comportementale de la douleur aigüe chez la personne âgée souffrant de troubles de la communication verbale. Elle est constituée de cinq items. L'observation d'un seul comportement correspondant à un des items implique sa cotation par le soignant. Chaque item côté «oui» vaut un point. Le soignant doit ensuite additionner les points pour obtenir un résultat sur cinq. Un score supérieur ou égal à deux signale la présence d'une douleur.

13 BPI (Brief Pain Inventory) Le Brief pain Inventory (BPI) est un questionnaire concis de la douleur Le BPI explore les principales dimensions de la douleur : Intensité, soulagement, incapacité fonctionnelle, retentissement social, vie de relation, détresse psychologique.

14 HADS Les émotions jouant un rôle important dans la plupart des maladies, ce questionnaire a été conçu de façon à permettre au médecin de se familiariser avec ce que le patient peut éprouver sur le plan émotif. Le principe est le suivant, le patient doit lire le questionnaire, sans faire attention aux chiffres et aux lettres imprimés à gauche, et souligner la réponse qui exprime le mieux ce qu'il a éprouvé au cours de la semaine qui vient de s'écouler. Une fois rempli, ce questionnaire sert à l'évaluation de la douleur par le médecin.

EVALUATION DE LA DOULEUR

EVALUATION DE LA DOULEUR EVALUATION DE LA DOULEUR Catherine GRENIER IADE -Cadre de Santé -Formateur 18/11/2015 CG - Promotion MONET 2015-2018 et Promotion VAN GOGH 2015-2016CG - Douleur - Promotion 2013-2016 Votre expérience en

Plus en détail

Évaluation de la Douleur : de la théorie à la pratique

Évaluation de la Douleur : de la théorie à la pratique Caractère complexe de la douleur Évaluation de la Douleur : de la théorie à la pratique Le patient est le seul expert pour évaluer sa douleur Une douleur exprimée doit toujours être prise en compte, même

Plus en détail

Evaluation douleur personne

Evaluation douleur personne Evaluation douleur personne âgée avec troubles cognitifs Dr N. SAFFON Equipe Résonance Douleur, soins palliatifs, soins de support CHU Toulouse Fondamentaux de l évaluation Rôle propre du soignant A adapter

Plus en détail

la douleur chez la personne âgée Bernard Pradines anesthésiste-réanimateur gériatre (ancien PH-PT au SLD-Albi)

la douleur chez la personne âgée Bernard Pradines anesthésiste-réanimateur gériatre (ancien PH-PT au SLD-Albi) la douleur chez la personne âgée Bernard Pradines anesthésiste-réanimateur gériatre (ancien PH-PT au SLD-Albi) Saint Julien en Genevois octobre 2010 contexte démographie des personnes âgées et très âgées,

Plus en détail

L iste des techniques de soins

L iste des techniques de soins L iste des techniques de soins Aider le patient à comprendre et à être compris...57 Angiographie cérébrale ou artériographie...106 Conduite à tenir face à une crise d épilepsie...48 Électroencéphalographie

Plus en détail

LA DOULEUR: Signes cliniques, évaluation. Docteur Gérard TERRIER Service d Accompagnement et de Soins palliatifs CHU Dupuytren 87042 Limoges

LA DOULEUR: Signes cliniques, évaluation. Docteur Gérard TERRIER Service d Accompagnement et de Soins palliatifs CHU Dupuytren 87042 Limoges LA DOULEUR: Signes cliniques, évaluation Docteur Gérard TERRIER Service d Accompagnement et de Soins palliatifs CHU Dupuytren 87042 Limoges Définitions: Douleur: Expérience sensorielle et émotionnelle

Plus en détail

L EVALUATION DE LA DOULEUR. Evaluation de la douleur

L EVALUATION DE LA DOULEUR. Evaluation de la douleur L EVALUATION DE LA DOULEUR 1 Interrogatoire du patient et de son entourage (mode d apparition topographie, intensité, signes d accompagnements, conséquences fonctionnelles, ATCD, ) Avez-vous mal maintenant?

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR 1 Profil des répondants et provenance des réponses Nombre de répondants au 20 décembre 2013 : 1 277 établissements et services. Taux de réponse

Plus en détail

Djea SARAVANE, MSc, MD

Djea SARAVANE, MSc, MD Douleur et Schizophrénie: Comment évaluer? Réseau Douleur Basse Normandie, 15 Octobre 2013 Djea SARAVANE, MSc, MD Chef de Service-Directeur de l Enseignement Membre Associé CHUS Sherbrooke-Canada CENTRE

Plus en détail

COMITE DE LUTTE CONTRE LA DOULEUR

COMITE DE LUTTE CONTRE LA DOULEUR COMITE DE LUTTE CONTRE LA DOULEUR Évaluer la douleur Véronique BLIN Véronique FOURNIER Christelle ROCHETEAU 1 Méthodes d évaluation Critères de choix d une méthode d évaluation Facile et rapidement comprise

Plus en détail

Prise en charge de la douleur

Prise en charge de la douleur Prise en charge de la douleur 1 Rappel des obligations La prise en charge de la douleur est une obligation légale. Loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits du malade et à la qualité du système

Plus en détail

Dépression et maladie chronique

Dépression et maladie chronique Pr. Grégory NINOT Laboratoire EA4206 Conduites Addictives, de Performance et Santé www.performance-sante.fr Nosologie État de tristesse et diminution de l intérêt pour toutes ou presque toutes les activités

Plus en détail

Douleur et bien être chez les diabétiques. Dorothée Jean, IDE, Chambéry (73)

Douleur et bien être chez les diabétiques. Dorothée Jean, IDE, Chambéry (73) Douleur et bien être chez les diabétiques Dorothée Jean, IDE, Chambéry (73) Contexte Le réseau Savédiab (Savoie éducation diabète) a pour but d apporter une aide adaptée aux patients diabétiques type II

Plus en détail

R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger

R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger «si c est au plan physique que l on ressent la douleur, c est le psychisme qui la supporte». François BOUREAU Quelques définitions

Plus en détail

La douleur chez l enfant

La douleur chez l enfant La douleur chez l enfant M.M. Landru Hôpital A. Chenevier, Service d Odontologie du Pr. B. Gogly Définition de la douleur expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage tissulaire

Plus en détail

Test n 1 : Test de Benton : orientation dans le temps

Test n 1 : Test de Benton : orientation dans le temps www.reseauneuropsylimousin.com Test n 1 : Test de Benton : orientation dans le temps Posez les questions suivantes : 1) En quel mois sommesnous? /1 2) Quelle est la date d aujourd hui? /1 3) En quelle

Plus en détail

Cause Lésion. Cercle vicieux. Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie

Cause Lésion. Cercle vicieux. Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie Cause Lésion Renforcement DOULEUR Apprentissage Mémoire Cercle vicieux Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie Retentissement Affectif Pensée négative Prise en charge pluridisciplinaire Les approches

Plus en détail

EVALUATION DE LA QUALITE DE VIE D UN GROUPE DE PATIENTS PORTEURS DE LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE

EVALUATION DE LA QUALITE DE VIE D UN GROUPE DE PATIENTS PORTEURS DE LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE EVALUATION DE LA QUALITE DE VIE D UN GROUPE DE PATIENTS PORTEURS DE LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE Pierre ALEXANDRE Kinésithérapeute Cadre de santé. Service central de rééducation Fonctionnelle Pr. Ch.HERISSON

Plus en détail

Protocole d évaluation SAPHIRE : Outil d évaluation de la satisfaction du patient hospitalisé en SSR

Protocole d évaluation SAPHIRE : Outil d évaluation de la satisfaction du patient hospitalisé en SSR «Pour l amélioration de la qualité, la gestion des risques et l évaluation en santé en Loire Atlantique et Vendée» Protocole d évaluation SAPHIRE : Outil d évaluation de la satisfaction du patient hospitalisé

Plus en détail

Bientraitance des personnes âgées. Questionnaire d auto-évaluation

Bientraitance des personnes âgées. Questionnaire d auto-évaluation Bientraitance des âgées accueillies en EHPAD Questionnaire d auto-évaluation Source : ANESM - www.anesm.gouv.fr Dans le cadre de l opération «Bientraitance des âgées accueillies en établissement» annoncée

Plus en détail

Soutien à la recherche sur la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques - 2008

Soutien à la recherche sur la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques - 2008 22 mai 2008 Soutien à la recherche sur la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques - 2008 Appel à soutien d équipe émergente En 2008, l Institut de Recherche en Santé Publique (IReSP),

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

EloKanz. Manuel d utilisation. Version 1.0.0 - Copyright c Lionel Fontan 2012

EloKanz. Manuel d utilisation. Version 1.0.0 - Copyright c Lionel Fontan 2012 EloKanz Version 1.0.0 - Copyright c Lionel Fontan 2012 Manuel d utilisation 1 Enregistrer un patient 2 1.1 Sélectionner l entrée micro........................... 2 1.2 Avant l enregistrement.............................

Plus en détail

Mesure de l épuisement Professionnel chez les médecins et principes de prévention Monique MARPINARD Médecin du Travail CHU de Toulouse

Mesure de l épuisement Professionnel chez les médecins et principes de prévention Monique MARPINARD Médecin du Travail CHU de Toulouse Mesure de l épuisement Professionnel chez les médecins et principes de prévention Monique MARPINARD Médecin du Travail CHU de Toulouse 1 Les outils de mesure L évaluation du burn - out peut être envisagée

Plus en détail

Echelles d évaluation. Traitement de la douleur

Echelles d évaluation. Traitement de la douleur Traitement de la douleur Pourquoi évaluer? Identifier des malades algiques Prendre une décision thérapeutique adaptée Améliorer la relation médecin-malade Permettre aux équipes soignantes d utiliser des

Plus en détail

Dossier de presse des 50 ans Doliprane (paracetamol )*

Dossier de presse des 50 ans Doliprane (paracetamol )* Dossier de presse des 50 ans Doliprane (paracetamol )* Quelle définition pour la douleur La douleur est une «expérience sensorielle et émotionnelle désagréable» Elle exprime une réaction de l organisme

Plus en détail

2. Durée et structure de la formation postgraduée

2. Durée et structure de la formation postgraduée SIWF ISFM Annexe 6 1. Généralités 1.1 Description de la discipline La néphrologie pédiatrique est la discipline médicale qui traite des causes et des séquelles des affections rénales et des voies urinaires

Plus en détail

Douleur et internet. La douleur et les sites internet. Mots clés via google.be. Facebook 28/07/2015. V@lérie M@rte@u

Douleur et internet. La douleur et les sites internet. Mots clés via google.be. Facebook 28/07/2015. V@lérie M@rte@u Douleur et internet Réunion scientifique vendredi 5 décembre La douleur et les sites internet V@lérie M@rte@u Mots clés via google.be Douleur : 45.500.000 Douleur aiguë : 620.000 Douleur chronique : 938.000

Plus en détail

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE TABLE DES MATIERES Contributeurs 11 Remerciements 12 de la edition : Serge 13 Preface de la edition : Ronald 15 Glossaire 17 Table des abreviations 20 INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE Troubles

Plus en détail

COURS DE DENOMBREMENT

COURS DE DENOMBREMENT COURS DE DENOMBREMENT 1/ Définition des objets : introduction Guesmi.B Dénombrer, c est compter des objets. Ces objets sont créés à partir d un ensemble E, formé d éléments. A partir des éléments de cet

Plus en détail

Dépister le stress en entreprise

Dépister le stress en entreprise PREVENTICA LILLE 22-24 24 janvier 2008 Dépister le stress en entreprise Dépister le stress en entreprise Définition du stress Tests de dépistage Tests pratiqués Enquête: méthodologie et résultats Qu est-ce

Plus en détail

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DANS LA SEP Pr Michèle Montreuil Professeur de psychologie Université Paris 8 La dépression, l anxiété et la labilité émotionnelle ne sont pas rares Dans la sclérose en plaques,

Plus en détail

ReSanté-Vous. le groupe. Accompagnement

ReSanté-Vous. le groupe. Accompagnement ReSanté-Vous le groupe Accompagnement Edito En 2007, suite à deux études cliniques sur l effet des approches non médicamenteuses chez les personnes atteintes d une démence de type Alzheimer, nous avons

Plus en détail

Fonctions Exécutives

Fonctions Exécutives Remédiation Cognitive des Fonctions Exécutives Stéphanie de Bournonville, psychologue spécialisée en neuropsychologie, Fondation Vallée Stéphanie Iannuzzi, psychologue spécialisée en neuropsychologie,

Plus en détail

Mobilisation Toucher Bien Être en Fin de Vie

Mobilisation Toucher Bien Être en Fin de Vie Mobilisation Toucher Bien Être en Fin de Vie Stéphane Martin MK-O Bastien Djidel Hennenfent :Psychomotricien Pourquoi Mobiliser? Pourquoi Mobiliser? Prévenir les décompensations de décubitus Limiter les

Plus en détail

Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident

Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident M. Hours (1), P. Charnay (1), E. Fort (1), M. Bernard (1), V. Bonnavion (1),

Plus en détail

Troubles cognitifs et accès au Web

Troubles cognitifs et accès au Web Troubles cognitifs et accès au Web Claude Touzet Université de Provence, UMR 6149 Neurobiologie Intégrative et Adaptative, Case 362, F-13397 Marseille Cedex 20, France Claude.Touzet@up.univ-mrs.fr Pierre

Plus en détail

QMP-7. Questionnaire de Motivation à la réussite en situation Professionelle RÉSULTATS. Yann FORNER U55MA65U 08/01/2014 MIAOU. Masculin.

QMP-7. Questionnaire de Motivation à la réussite en situation Professionelle RÉSULTATS. Yann FORNER U55MA65U 08/01/2014 MIAOU. Masculin. Questionnaire de Motivation à la réussite en situation Professionelle Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 08/01/2014 Masculin Âge: 37 Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation Professionnelle

Plus en détail

(Le questionnaire est à remplir OBLIGATOIREMENT et COMPLETEMENT avec votre médecin traitant)

(Le questionnaire est à remplir OBLIGATOIREMENT et COMPLETEMENT avec votre médecin traitant) CONSULTATION D EVALUATION ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR AUTO-QUESTIONNAIRE (vaut courrier du médecin traitant) (Le questionnaire est à remplir OBLIGATOIREMENT et COMPLETEMENT avec votre médecin traitant)

Plus en détail

TECHNIQUES D EXAMEN DE LA PAROLE ET DU LANGAGE. Cours DU Neuropsychologie. S.Chomel-Guillaume 1

TECHNIQUES D EXAMEN DE LA PAROLE ET DU LANGAGE. Cours DU Neuropsychologie. S.Chomel-Guillaume 1 TECHNIQUES D EXAMEN DE LA PAROLE ET DU LANGAGE Cours DU Neuropsychologie. S.Chomel-Guillaume 1 Introduction Objectifs Apprécier le niveau fonctionnel de communication résiduelle Décrire et classer les

Plus en détail

Education thérapeutique et Médecine Physique et Réadaptation

Education thérapeutique et Médecine Physique et Réadaptation Education thérapeutique et Médecine Physique et Réadaptation E Coudeyre 1,2 Cours national DES/DIU de MPR, Rouen 2009 1 Service de Médecine Physique et Réadaptation, CHU Clermont-Ferrand, Université d

Plus en détail

Date de création : 05/10/1999 Version validée le : 10/12/2009

Date de création : 05/10/1999 Version validée le : 10/12/2009 BPA-PEC-0912DOULEUR PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR AIGUE CANCEREUSE AU SEIN DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET INSTITUTIONS MEDICO-SOCIALES, EN APPLICATION DE LA CIRCULAIRE N DGS/DH/SQ2/99-84 du 11 FEVRIER

Plus en détail

Les médicaments de la maladie d Alzheimer

Les médicaments de la maladie d Alzheimer BON USAGE DES MÉDICAMENTS Les médicaments de la maladie d Alzheimer à visée symptomatique en pratique quotidienne Compte tenu de la gravité de la maladie d Alzheimer, de l enjeu de santé publique qu elle

Plus en détail

Evaluez la satisfaction des usagers : 1 La démarche d enquête

Evaluez la satisfaction des usagers : 1 La démarche d enquête Evaluez la satisfaction des usagers : 1 La démarche d enquête Evaluer les activités et la qualité des prestations d un établissement ou d un service passe par une évaluation régulière de la satisfaction

Plus en détail

PQuest. Prise en main rapide. Psychological Questionnaires Engine Version 1.0. Avant l installation

PQuest. Prise en main rapide. Psychological Questionnaires Engine Version 1.0. Avant l installation PQuest Psychological Questionnaires Engine Version 1.0 Prise en main rapide Avant l installation Pré-requis : Système Windows Mobile 2003 ou supérieur Espace de stokage libre : 300 Ko Mémoire disponible

Plus en détail

Difficultés et troubles des apprentissages

Difficultés et troubles des apprentissages Difficultés et troubles des apprentissages chez l enfant à partir de 5 ans A l usage des structures de soins à domicile Mise en œuvre : Société Française de Gériatrie et Gérontologie avec le soutien de

Plus en détail

Le sein sensuel résiste-t-il au traitement du cancer mammaire?

Le sein sensuel résiste-t-il au traitement du cancer mammaire? Le sein sensuel résiste-t-il au traitement du cancer mammaire? Dr Isabelle GABELLE-FLANDIN CHU Grenoble Présentation Dr Philippe GABELLE GHM Grenoble Assises de sexologie. Perpignan 2013 Objectifs de l

Plus en détail

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Collège Français d'orl Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Surdités...4

Plus en détail

Version MoCA 7.3, 23 avril 2014 Z. Nasreddine MD www.mocatest.org

Version MoCA 7.3, 23 avril 2014 Z. Nasreddine MD www.mocatest.org Montreal Cognitive Assessment (MoCA) Instructions pour l administration et la cotation Le Montreal cognitive assessment (MoCA) a été conçu pour l évaluation des dysfonctions cognitives légères. Il évalue

Plus en détail

Carnet de Stage de L'Externe en Médecine Générale. Nom : Prénom : DFASM1 DFASM2

Carnet de Stage de L'Externe en Médecine Générale. Nom : Prénom : DFASM1 DFASM2 1 Carnet de Stage de L'Externe en Médecine Générale Nom : Prénom : DFASM1 DFASM2 Stage du / /.. au / /.. Coordonnées de l externe 2 Coordonnées du ou des maîtres de stage des universités Maître de stage

Plus en détail

La douleur en neurologie

La douleur en neurologie La douleur en neurologie Pr. Hamid Ouhabi Chef de pôle Neurologie-Neurophysiologie Hôpital Cheikh Khalifa, Casablanca 22 Mai 2016 DEFINITION : Définition de l IASP : International Association for Study

Plus en détail

La réévaluation des médicaments anti-alzheimer

La réévaluation des médicaments anti-alzheimer LES SYNTHÈSES DE LA TRANSPARENCE La réévaluation des médicaments anti-alzheimer Compte tenu de la gravité de la maladie d Alzheimer, de l enjeu de santé publique qu elle représente et des débats suscités

Plus en détail

DESCRIPTION DE COURS. Nom du cours : Mathématiques 8. Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet. Année Scolaire : 2009 2010

DESCRIPTION DE COURS. Nom du cours : Mathématiques 8. Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet. Année Scolaire : 2009 2010 DESCRIPTION DE COURS Nom du cours : Mathématiques 8 Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet Année Scolaire : 2009 2010 1. Description du cours : Le programme de mathématiques de la 8 e année vise à

Plus en détail

Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie

Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie Organisé par C. L. E. F. Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Jeudi 27 et vendredi 28 novembre 2014 Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie Programme DPC Conçue et animée par : Docteur Marie Pierre

Plus en détail

EVALUATION THÉORIQUE MODULE 1 ACCOMPAGNEMENT D UNE PERSONNE DANS LES ACTIVITÉS DE LA VIE QUOTIDIENNE

EVALUATION THÉORIQUE MODULE 1 ACCOMPAGNEMENT D UNE PERSONNE DANS LES ACTIVITÉS DE LA VIE QUOTIDIENNE Page 1 de 10 Institut de Formation en Soins Infirmiers Formation Aide Soignante 04 93 69 70 59 Promotion 2009/2010 EVALUATION THÉORIQUE MODULE 1 ACCOMPAGNEMENT D UNE PERSONNE DANS LES ACTIVITÉS DE LA VIE

Plus en détail

Recensement des échelles d évaluation de la douleur

Recensement des échelles d évaluation de la douleur Recensement des échelles d évaluation de la douleur Liste non exhaustive (septembre 2010) ECHELLES D EVALUATION DE LA DOULEUR CHEZ L ADULTE...2 ECHELLES D AUTO-EVALUATION DE LA DOULEUR... 3 - Echelle Numérique

Plus en détail

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH Mercredi 7 Octobre 2015 NANTES JF. Souchon, M. Laprevotte, N. Edeb, A. Simon, O Benveniste Département de Médecine Interne Pôle

Plus en détail

EVALUATION DE LA DOULEUR CHEZ LA PERSONNE NON COMMUNICANTE

EVALUATION DE LA DOULEUR CHEZ LA PERSONNE NON COMMUNICANTE EVALUATION DE LA DOULEUR CHEZ LA PERSONNE NON COMMUNICANTE Gabrielle DAUCE, Morgan FRIBAULT Infirmières coordinatrices 2017 INTRODUCTION La douleur de la personne âgée est sous estimée alors que la fréquence

Plus en détail

Baccalauréat S Centres étrangers 12 juin 2014

Baccalauréat S Centres étrangers 12 juin 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Centres étrangers juin 04 A. P. M. E. P. Dans l ensemble du sujet, et pour chaque question, toute trace de recherche même incomplète, ou d initiative même non fructueuse,

Plus en détail

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes linéaires, affines et constantes 1. linéaires Comme il existe une infinité de fonctions différentes, on les classe par catégories. La première catégorie est constituée par les fonctions linéaires. Une

Plus en détail

UNIVERSITE DE CAEN ----------- FACULTE DE MEDECINE THESE POUR L OBTENTION DU GRADE DE DOCTEUR EN MEDECINE -------------

UNIVERSITE DE CAEN ----------- FACULTE DE MEDECINE THESE POUR L OBTENTION DU GRADE DE DOCTEUR EN MEDECINE ------------- UNIVERSITE DE CAEN ----------- FACULTE DE MEDECINE Année 2006 N THESE POUR L OBTENTION DU GRADE DE DOCTEUR EN MEDECINE ------------- Présentée et soutenue publiquement le : par Monsieur Nicolas BOYER Né

Plus en détail

Bienvenue dans cette leçon portant sur l'identification, l évaluation et la surveillance du syndrome d immobilisation.

Bienvenue dans cette leçon portant sur l'identification, l évaluation et la surveillance du syndrome d immobilisation. 1 Bienvenue dans cette leçon portant sur l'identification, l évaluation et la surveillance du syndrome d immobilisation. À la fin de cette activité, vous serez en mesure d identifier les indicateurs de

Plus en détail

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux L implantation et la conduite d une démarche efficace de prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

Maîtriser le binaire et les conversions réciproques binaire-décimal.

Maîtriser le binaire et les conversions réciproques binaire-décimal. Support Réseau des Accès Utilisateurs SI 2 BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année Support Réseau des Accès Utilisateurs Objectifs : Chapitre 1 : Codage de l'information Le système binaire

Plus en détail

1 Retour sur le cours 3 Présentation de tableaux et graphiques Les mesures de tendance centrale Moyenne Mode (et classe modale) Médiane Les mesures de position Quartiles Déciles Mesures tendance centrale

Plus en détail

Troubles de lecture au collégial Compte-rendu d un projet PARÉA

Troubles de lecture au collégial Compte-rendu d un projet PARÉA Troubles de lecture au collégial Compte-rendu d un projet PARÉA Zohra Mimouni, Collège Montmorency Laura King, Cégep André-Laurendeau Chantal Courtemanche, Collège Montmorency Troubles de lecture? Distinguer

Plus en détail

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant Avant-propos à la troisième édition................................................ Avant-propos à la deuxième édition................................................ Les auteurs...................................................................

Plus en détail

FORMATION DOULEURS ET DEMENCES

FORMATION DOULEURS ET DEMENCES L EXPERIENCE DU TERRAIN 2011 AU SERVICE DE VOS EXIGENCES 2012 FORMATION DOULEURS ET DEMENCES Le F : Centre de Liaison d Etude et de Formation 1 SOMMAIRE Présentation de la Société p.3 à 5 Concept de la

Plus en détail

DEUXIEME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Trouble psychosomatique Question 289

DEUXIEME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Trouble psychosomatique Question 289 DEUXIEME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES Trouble psychosomatique Question 289 Rédaction : M. Ferreri Fl. Ferreri C. Agbokou M. Lejoyeux Le trouble psychomatique se définit comme un trouble somatique

Plus en détail

Troubles de base de la sensibilité cutanée lors de lésions neurologiques : définitions, évaluation & rééducation...30

Troubles de base de la sensibilité cutanée lors de lésions neurologiques : définitions, évaluation & rééducation...30 TABLE DES MATIÈRES Contributeurs...11 Remerciements...12 Préface de cette 2 ème édition : Ronald Melzack...13 Préface de l édition anglaise : A. Lee Dellon...15 Préface de la 1 ère édition : Jean-Pierre

Plus en détail

Étude d évaluation des termes utilisés par les ostéopathes pour caractériser les pathologies de leurs patients

Étude d évaluation des termes utilisés par les ostéopathes pour caractériser les pathologies de leurs patients Étude d évaluation des termes utilisés par les ostéopathes pour caractériser les pathologies de leurs patients 1 L ostéopathie au GIM (Groupe Initiatives Mutuelles) 2005 : décision de prise en charge dans

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

La surveillance de la douleur

La surveillance de la douleur 26 La surveillance de la douleur L Association internationale pour l Étude de la douleur définit ainsi le processus douloureux comme : «une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable liée à des

Plus en détail

Réseau Santé Bucco-Dentaire. Handicap. Le Réseau poursuit 5 objectifs basés sur ses valeurs fondamentales :

Réseau Santé Bucco-Dentaire. Handicap. Le Réseau poursuit 5 objectifs basés sur ses valeurs fondamentales : Réseau Santé Bucco-Dentaire & Handicap Rhône-Alpes Le RÉSEAU SANTE BUCCO-DENTAIRE & HANDICAP RHÔNE ALPES, association loi 1901. Faciliter l accès aux soins bucco-dentaires des personnes en situation de

Plus en détail

LOGICIEL SYSLAB GESTION LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL D UTILISATION VERSION 3.1

LOGICIEL SYSLAB GESTION LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL D UTILISATION VERSION 3.1 LOGICIEL SYSLAB GESTION LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL D UTILISATION VERSION 3.1 PRESENTATION Le logiciel SysLab exploitation permet d effectuer les taches suivantes : Saisie des demandes d analyse

Plus en détail

Hospitalisation à domicile et prise en charge en oncologie

Hospitalisation à domicile et prise en charge en oncologie Hospitalisation à domicile et prise en charge en oncologie Quelques chiffres sur la France (FNEHAD) Prise en charge pour 2014 *105.000 patients en HAD/66 millions d habitants *4.4 millions de journées

Plus en détail

Le guide de remplissage qui suit est destiné à accompagner les ESSMS d un point de vue méthodologique.

Le guide de remplissage qui suit est destiné à accompagner les ESSMS d un point de vue méthodologique. GUIDE DE REMPLISSAGE QUESTIONNAIRE «BIENTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ACCUEILLIES EN ETABLISSEMENT» Dans le cadre de l opération «Bientraitance des âgées accueillies en établissement» lancée par le secrétariat

Plus en détail

Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie. Etudes cliniques dans l autisme. Introduction

Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie. Etudes cliniques dans l autisme. Introduction Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie Etudes cliniques dans l autisme Marie-Christine Picot Congrès Epsylon 5 avril 2013 Introduction Mesurer la Qualité de Vie liée à la Santé : Evaluer les

Plus en détail

Douleur et Troubles somatoformes

Douleur et Troubles somatoformes Douleur et Troubles somatoformes Françoise Radat Bordeaux Eric Serra Amiens Caen le 15 octobre 2013 Plan La douleur en médecine La somatisation Les diagnostics psychiatriques Pas de conflit d intérêt Les

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LE REMPLISSANGE DE LA FEUILLE DE MATCH. Attention! Placer le carton de séparation avant de commencer à écrire

DIRECTIVES CONCERNANT LE REMPLISSANGE DE LA FEUILLE DE MATCH. Attention! Placer le carton de séparation avant de commencer à écrire DIRECTIVES CONCERNANT LE REMPLISSANGE DE LA FEUILLE DE MATCH Attention! Placer le carton de séparation avant de commencer à écrire I. Avant le match Avant le tirage au sort, le marqueur doit enregistrer

Plus en détail

"BANDELETTES" POSÉES PAR VOIE VAGINALE. Rapport d enquête. Décembre 2005

BANDELETTES POSÉES PAR VOIE VAGINALE. Rapport d enquête. Décembre 2005 "BANDELETTES" POSÉES PAR VOIE VAGINALE Rapport d enquête Décembre 2005 Afssaps, décembre 2005 SOMMAIRE CONTEXTE OBJECTIF DE L ENQUÊTE 4 MÉTHODOLOGIE 5 Information des établissements 5 Recueil de données

Plus en détail

Conséquences de la douleur chez le sujet âgé. perte d autonomie. EVALUATION de la DOULEUR. chez le sujet âgé

Conséquences de la douleur chez le sujet âgé. perte d autonomie. EVALUATION de la DOULEUR. chez le sujet âgé EVALUATION de la DOULEUR chez le sujet âgé Conséquences de la douleur chez le sujet âgé Cascade d évènements défavorables P RAT G PICKERING perte d autonomie Hospitalisations Institutionnalisation DECES

Plus en détail

Application Stage Gestion des Conventions de Stages et des Offres de stages SOMMAIRE

Application Stage Gestion des Conventions de Stages et des Offres de stages SOMMAIRE Application Stage Gestion des Conventions de Stages et des Offres de stages SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 Application STAGES... 2 1. Accueil... 2 2. Gestion des conventions de stage... 2 2.1. Visualiser mes conventions

Plus en détail

Guide pratique graphiques interactifs

Guide pratique graphiques interactifs Guide pratique graphiques interactifs 1 - Sommaire - Choix des cours et de la durée de l historique - Choix de la périodicité - Lecture du détail des cours - Utilisation du curseur de l échelle des temps

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences prévenir. Troubles de la concentration, du sommeil, dépression Un nombre grandissant de salariés déclarent souffrir de symptômes

Plus en détail

LA MALADIE D ALZHEIMER

LA MALADIE D ALZHEIMER LA MALADIE D ALZHEIMER Définition Maladie du cerveau Affection neurodégénérative Entraîne une détérioration progressive et définitive des cellules nerveuses Retentissement sur la vie quotidienne des malades

Plus en détail

Instructions pour la sauvegarde et l envoi du questionnaire

Instructions pour la sauvegarde et l envoi du questionnaire Instructions pour la sauvegarde et l envoi du questionnaire 1) Pour accéder aux options de sauvegarde et d envoi du questionnaire, veuillez cliquer sur le bouton représenté ci-après, situé en dernière

Plus en détail

CONSTRUCTION, ANIMATION ET

CONSTRUCTION, ANIMATION ET 2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D'UN ATELIER RECIT Celine Lorenz Réd. Celine Lorenz 14/06/2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D UN ATELIER Ce kit vous permettra de réaliser

Plus en détail

Communiquer sur le droits des patients. Journée des usagers Angers 12 décembre 2013

Communiquer sur le droits des patients. Journée des usagers Angers 12 décembre 2013 Communiquer sur le droits des patients Soyons concrets Journée des usagers Angers 12 décembre 2013 Contexte Loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé 4 mars 2002 Certification

Plus en détail

Rapport écrit : recommandations et instructions

Rapport écrit : recommandations et instructions Projet d Elèves Ingénieurs 2007-2008 Restitutions Rapport écrit : recommandations et instructions L importance du rapport écrit est à souligner : destiné à des décideurs, il représente ce qui restera de

Plus en détail

Vécu de la douleur et relation thérapeutique après traitement initial d un cancer du sein

Vécu de la douleur et relation thérapeutique après traitement initial d un cancer du sein Vécu de la douleur et relation thérapeutique après traitement initial d un cancer du sein Marc-Karim BENDIANE 1,2 & Laura SPICA 1, Patrick PERETTI-WATEL 1,2. (1) INSERM UMR 912 Sciences Economiques & Sociales,

Plus en détail

Le langage à l école maternelle Scéren. Les difficultés d apprentissage du langage

Le langage à l école maternelle Scéren. Les difficultés d apprentissage du langage Le langage à l école maternelle Scéren Les difficultés d apprentissage du langage Le rôle premier de l enseignant est de suivre les progrès de ses élèves et de créer les conditions pour les susciter. Ce

Plus en détail

CRÉATION D UN FORMULAIRE AVEC ADOBE ACROBAT

CRÉATION D UN FORMULAIRE AVEC ADOBE ACROBAT CRÉATION D UN FORMULAIRE AVEC ADOBE ACROBAT Si la version professionnelle d Adobe Acrobat permet de lire et d annoter des fichiers PDF comme de nombreux outils gratuits elle dispose également de fonctions

Plus en détail

Les troubles attentionnels sont de plus en plus diagnostiqués chez les enfants. On parle de TDAH : Trouble Déficitaire de l Attention et Hyperactivité

Les troubles attentionnels sont de plus en plus diagnostiqués chez les enfants. On parle de TDAH : Trouble Déficitaire de l Attention et Hyperactivité Cour infirmier Troisième année sur les troubles attentionnels 1. Introduction Les troubles attentionnels sont de plus en plus diagnostiqués chez les enfants. On parle de TDAH : Trouble Déficitaire de l

Plus en détail

Caisse_Fac (Edition de chèques)

Caisse_Fac (Edition de chèques) Caisse_Fac (Edition de chèques) T.F. Informatique F-61570 ALMENECHES http://www.tfinformatique.com Chèques_Fac, est destiné à vous supprimer la corvée du remplissage des chèques de vos client dans le Logiciel

Plus en détail

GCI 107 - Communication graphique en ingénierie

GCI 107 - Communication graphique en ingénierie GCI 107 - Communication graphique en ingénierie Démonstrations et exercices dirigés sur Catia V5 - Semaine #1 Version 1.0 Table des matières DÉMONSTRATION #1 : Solide extrudé... 2 DÉMONSTRATION #2 : Solide

Plus en détail

REPERAGE DE L USAGE NOCIF DE CANNABIS EN MEDECINE GENERALE. Georges Bonnemaison, CSST «Port Bretagne», Tours

REPERAGE DE L USAGE NOCIF DE CANNABIS EN MEDECINE GENERALE. Georges Bonnemaison, CSST «Port Bretagne», Tours REPERAGE DE L USAGE NOCIF DE CANNABIS EN MEDECINE GENERALE Georges Bonnemaison, CSST «Port Bretagne», Tours 44 ème Journées de Formation Médicale Continue, Tours, septembre 2006 I - DEFINITIONS DES DIFFERENTS

Plus en détail

Aménagement des cycles et recherche de la performance

Aménagement des cycles et recherche de la performance Aménagement des cycles et recherche de la performance Docteur Carole MAITRE INSEP Cette thématique nous amène à nous poser plusieurs questions : Les cycles peuvent-ils être un frein à la performance? Le

Plus en détail

La douleur et sa prise en charge Evaluation de la douleur

La douleur et sa prise en charge Evaluation de la douleur La douleur et sa prise en charge Evaluation de la douleur Vendredi 11 décembre 2009, Capacité de Gérontologie et D.U. des maladies liées au vieillissement, Toulouse. B. Pradines. Service de Soins de Longue

Plus en détail

Baccalauréat STMG Polynésie 12 septembre 2014 Correction

Baccalauréat STMG Polynésie 12 septembre 2014 Correction Baccalauréat STMG Polynésie 1 septembre 014 Correction Durée : 3 heures EXERCICE 1 6 points Pour une nouvelle mine de plomb, les experts d une entreprise modélisent le chiffre d affaires (en milliers d

Plus en détail