CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE"

Transcription

1 CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES ENSEIGNEMENTS AU PREMIER CYCLE PAGE : 1 Adoptée : CET-6792 ( ) Modifiée : CAD-9737 ( ) CET-7391 ( ) 1. ÉNONCÉ L Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) accorde aux directeurs de module et d unité d enseignement ainsi qu aux responsables des programmes la responsabilité d'organiser, conformément aux politiques de l'établissement, l'évaluation par les étudiants des enseignements qui leur sont offerts. Les départements sont tenus de coopérer à cette évaluation des enseignements. Ces responsabilités s'inscrivent dans le cadre du mandat plus général confié aux unités administratives responsables des programmes de premier cycle et aux départements pour qu'ils s'assurent que les étudiants atteignent les objectifs de formation assignés à leur programme respectif. Par cette procédure, l UQAC entend faire de l'évaluation de la qualité de l enseignement un instrument parmi d autres destiné à favoriser l'amélioration de la qualité, la pertinence de la formation dispensée par ses enseignants et la valorisation de l enseignement. Elle entend également préciser les principes directeurs de l évaluation de la qualité des enseignements et les objectifs qu elle poursuit à travers cette procédure, en spécifier les modalités et le suivi à faire ainsi qu à établir un partage des responsabilités. 2. CHAMPS D APPLICATION La présente procédure s applique à tous les programmes d études de premier cycle offerts par l UQAC. 3. RÉFÉRENCES Règlement général 2 «Les études de premier cycle». Politique relative aux études de premier, deuxième et troisième cycle. Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels. Doc. : 024 Page

2 PAGE : 2 Charte des droits et libertés de la personne. 4. DÉFINITIONS Directeur : directeur de module, d unité d enseignement ou responsable de programmes. Enseignant : personne ayant la responsabilité, conjointe ou non, de l enseignement d un groupecours qu il s agisse d un professeur ou d un chargé de cours. Enseignement : prestation d enseignement réalisée dans le cadre d un groupe-cours et dans lequel un enseignant intervient auprès d un groupe d étudiants. Évaluation formative : évaluation qui est destinée à l amélioration de la qualité de l enseignement et qui constitue alors une source d information permettant d atteindre cet objectif. L évaluation formative vise donc plus directement l engagement personnel et professionnel de l enseignant, sans égard à son statut et sans être associée à des sanctions administratives. L évaluation formative doit être distinguée de l évaluation statutaire qui, elle, sert à éclairer les décisions administratives ayant un impact direct sur le statut du professeur aux différents moments de sa carrière (renouvellement de contrat, acquisition de permanence, promotion, avancement accéléré). Si l évaluation formative et l évaluation statutaire sont bien distinctes, elles ne sont pas pour autant contradictoires. Elles coexistent dans les diverses pratiques d évaluation en vigueur au sein de l UQAC. Ainsi, l évaluation formative pourrait être incluse dans le dossier préparé par le professeur aux fins de l évaluation statutaire. Évaluation de la qualité de l enseignement : appréciation fournie par les étudiants d un groupecours, à l aide du questionnaire prévu et reconnu à cette fin par l UQAC, selon les finalités et les critères d évaluation décrits dans la présente procédure. D autres formes d évaluation de l enseignement peuvent être pratiquées, mais elles ne sont par couvertes par cette procédure et ne peuvent en aucun cas s y substituer. Groupe-cours : regroupement d étudiants inscrits à un cours identifié officiellement, pour un trimestre donné, par un titre et un code (cours, laboratoire, séminaire, atelier, stage, etc.) de même que par un numéro de groupe, et qui est sous la responsabilité d un enseignant ou d une équipe d enseignants. Unité administrative : module, unité d enseignement ou responsabilité de programmes de premier cycle. Variables contextuelles : facteurs imputables aux conditions générales de l enseignement et qui, par conséquent, peuvent avoir un impact sur les résultats d une évaluation. La prise en Doc. : 024 Page

3 PAGE : 3 considération de ces facteurs contextuels permet d apprécier la qualité de l enseignement dans une perspective à la fois plus large et plus équitable. Ces facteurs peuvent être liés au cours (nouveautés du cours, types de cours, etc.), à la matière enseignée (niveau de difficulté, évolution de la matière, etc.), à l enseignant (expérience, délai d assignation de la charge d enseignement, etc.), aux étudiants du groupe-cours (nombre d étudiants, hétérogénéité du groupe, programme de l étudiant, niveau de préparation des étudiants, etc.) ou à l environnement ( horaire, local, ressources, etc.). Pour chaque enseignement évalué, les informations relatives aux variables contextuelles sont fournies par l enseignant responsable du groupe-cours ou, s il y a lieu, par chacun des enseignants responsables, sous la rubrique prévue à cet effet dans le rapport individuel. 5. PRINCIPES DIRECTEURS Il relève des responsabilités générales de l'uqac de s'assurer, d'une part, de la qualité et de la pertinence du contenu des cours et des programmes de formation offerts à ses clientèles étudiantes et, d'autre part, de la qualité de l enseignement dispensé par les enseignants. Dans cette perspective, l UQAC reconnaît la légitimité et la pertinence de la pratique de l évaluation de la qualité de l enseignement par les étudiants. L UQAC entend maintenir et valoriser cette pratique en fixant certaines conditions nécessaires pour en assurer la validité, la fiabilité et la durabilité. Au nombre de cinq (5), les principes directeurs de la procédure de l UQAC à l égard de l évaluation de la qualité de l enseignement sont les suivants : - les évaluations de la qualité des enseignements sont organisées à chaque trimestre du calendrier universitaire et réalisées selon des modalités uniformes; - les instruments utilisés pour effectuer les évaluations sont conçus selon une méthodologie rigoureuse, en conformité avec les normes acceptées dans le domaine; - le caractère formatif de l'évaluation de la qualité de l enseignement est respecté par la mise en place de mesures concrètes visant l accompagnement des enseignements; - la confidentialité des informations recueillies dans le cadre des évaluations est respectée; - les résultats des évaluations sont utilisés conformément aux dispositions des conventions collectives et aux règlements de l'uqac. 6. OBJECTIFS L évaluation formative de la qualité de l enseignement, telle que prévue à la présente procédure, vise à contribuer à l effort institutionnel qui, en matière d enseignement, poursuit quatre grands objectifs : Doc. : 024 Page

4 PAGE : 4 - promouvoir la qualité de la formation; - apprécier, à certains égards, la pertinence des enseignements dans le cadre du programme de formation de l'étudiant; - fournir à l enseignant une rétroaction sur son enseignement et un outil pour orienter ses efforts visant à l améliorer; - contribuer à la valorisation de l enseignement et à la reconnaissance des efforts qui en découlent de même que de l ensemble des activités qui y sont rattachées (matériel didactique, activités d encadrement, innovation et développement pédagogiques). La réalisation des objectifs poursuivis par l'évaluation de la qualité de l enseignement ne pourra être atteinte sans la collaboration des étudiants, des enseignants et des directeurs. 7. MODALITÉS DES ÉVALUATIONS L'UQAC voit à ce que l évaluation de la qualité de l enseignement par les étudiants ait lieu chaque trimestre et selon des modalités déterminées. 7.1 Fréquence des évaluations L évaluation de la qualité de l enseignement est obligatoire pour l ensemble des groupes-cours offerts à chaque trimestre à l exception des activités à ratio dont l évaluation de la qualité de l enseignement, en vertu de la présente procédure, n est pas pertinente. La pertinence ou non d évaluer une activité à ratio sera déterminée, chaque trimestre, par l unité administrative responsable. 7.2 Dimensions de l évaluation Le questionnaire utilisé aux fins de l évaluation de la qualité de l enseignement est basé sur des dimensions formellement reconnues en mesure et en évaluation de l enseignement, à savoir : - l organisation du cours; - la pédagogie; - l interaction avec les étudiants; - l évaluation. 7.3 Questionnaire d évaluation L évaluation de la qualité de l enseignement s effectue sur le site Web de l UQAC à l aide du questionnaire présenté en annexe et faisant partie intégrante de la procédure. Ce questionnaire peut alors être rempli par chacun des étudiants du groupe-cours. Doc. : 024 Page

5 PAGE : 5 Le questionnaire d évaluation est élaboré en fonction des dimensions définies à l article 7.2 et chaque dimension est évaluée à partir d un certain nombre de questions spécifiques. Le questionnaire comporte également des sections distinctes réservées aux commentaires des étudiants. Le questionnaire pourra prévoir des sections particulières pour l'évaluation de méthodes pédagogiques spécifiques telles que les laboratoires, les ateliers, l approche par problèmes, etc. Le questionnaire est exclusif et ne peut être utilisé qu'aux fins et dans le contexte de la présente procédure. La conception de ce questionnaire ainsi que toute modification à celui-ci relèvent du Décanat des études. 7.4 Processus d évaluation Le processus d évaluation doit être de nature à assurer la confidentialité des résultats, l anonymat des répondants, dans la mesure où les commentaires formulés respectent la Charte des droits et libertés de la personne, et la rigueur nécessaire au processus d évaluation. Le processus est informatisé et englobe les étapes suivantes 1 : - à compter de la douzième semaine de cours prévue au calendrier universitaire régulier (équivalent au 12/15 e de l horaire du cours pour les trimestres d été et les sessions intensives), le questionnaire d'évaluation est rendu accessible sur le site Web de l UQAC pour chacun des groupes-cours offerts. Dès lors, l étudiant peut procéder à l évaluation des enseignements concernés par l intermédiaire de son dossier étudiant informatisé. Le questionnaire est accessible sur le site Web de l UQAC jusqu'à la fin de la quatorzième semaine de cours (équivalent au 14/15 e de l horaire du cours pour les trimestres d'été et les sessions intensives); - dès l ouverture du processus d évaluation, l application d une mesure incitative vient restreindre, pour un groupe-cours donné, la consultation des résultats d évaluation de l étudiant qui n a pas encore évalué cet enseignement. Cette mesure est levée la journée suivant la fin de la période d évaluation; - à compter de la date limite de remise des résultats telle que fixée au calendrier universitaire, le rapport individuel de l évaluation est accessible, sur le site Web de l UQAC, à l'enseignant. Si l enseignant n a pas remis ses résultats pour un groupe-cours, l accès au rapport individuel est retardé jusqu à cette remise officielle; - dans les dix (10) jours ouvrables suivant l obtention de son rapport individuel d évaluation, l enseignant peut compléter la section concernant les variables contextuelles; 1 Un calendrier d évaluation particulier est prévu pour les cours de moins de trois (3) crédits ainsi que pour les cours offerts de façon intensive, le tout en conformité avec les étapes précisées au processus d évaluation. Doc. : 024 Page

6 PAGE : 6 - au terme de ce délai, le rapport individuel de l évaluation est transmis au directeur ainsi que le rapport synthèse de l unité administrative. Les rapports individuels ayant un taux de participation de moins de cinquante pour cent (50 %) pour les professeurs et de moins de soixante pour cent (60 %) pour les chargés de cours ne sont pas inclus dans cette transmission; - à la fin du processus, les rapports synthèses institutionnels sont transmis au Décanat des études. Sont exclus de la transmission tous les rapports individuels comptant six (6) répondants et moins, sauf si ces derniers ont donné leur accord par l intermédiaire du questionnaire informatisé. 8. DESCRIPTION DES RAPPORTS D ÉVALUATION 8.1 Rapport individuel d évaluation Rapport d évaluation généré pour chaque enseignement, lequel comprend les éléments suivants : - l identification du groupe-cours; - le nombre d étudiants inscrits au cours et le nombre de répondants au questionnaire; - la compilation des résultats sur les différentes questions et la dimension de l évaluation; - la moyenne des cours évalués par regroupement de programmes et pour l institution incluant la moyenne et l écart-type; - des tableaux comparatifs, par question et par dimension, entre l activité évaluée, le regroupement de programmes et l institution; - la composition du groupe-cours (profil du groupe) selon différentes variables; - les commentaires des étudiants; - les commentaires de l enseignant, le cas échéant, concernant notamment les variables contextuelles. 8.2 Rapport synthèse d unité administrative Rapport généré pour le directeur qui rend compte des résultats de l évaluation par programme, par enseignement et pour l ensemble de l unité administrative. Ce rapport comprend : la liste des programmes du regroupement; Doc. : 024 Page

7 PAGE : 7 - pour chaque programme, le nombre d activités offertes et évaluées, le taux de participation, la moyenne obtenue et l écart-type; - un tableau comparatif, par question et par dimension, entre chacun des programmes, le regroupement de programmes et l institution; - un tableau comparatif des résultats par activité évaluée comprenant le taux de participation pour chacune des activités, la moyenne obtenue et l écart-type; - les rapports individuels de chaque enseignement évalué. 8.3 Rapport synthèse institutionnel Rapport généré pour le Décanat des études qui rend compte de la synthèse des résultats de l évaluation de l enseignement par programme, par unité administrative responsable et pour l ensemble de l UQAC. Ce rapport ne contient aucune donnée individuelle ou susceptible d identifier l activité évaluée et comprend : - la synthèse des évaluations par unité administrative responsable indiquant le nombre d activités offertes et évaluées, le taux de participation, la moyenne obtenue et l écart-type; - la synthèse des évaluations par programme reprenant les éléments énumérés précédemment pour chacun des programmes concernés; - un tableau comparatif par programme indiquant pour chacune des questions de l évaluation les moyennes du programme, du regroupement de programmes et de l UQAC. 9. SUIVI DES ÉVALUATIONS 9.1 Utilisation des évaluations Seuls les résultats de l évaluation de la qualité de l enseignement effectuée selon la présente procédure sont reconnus par l UQAC et, en conséquence, peuvent être considérés dans toutes démarches que l enseignant pourrait vouloir entreprendre. Dans le processus formel d évaluation périodique des programmes, seuls les résultats de l évaluation de la qualité de l enseignement effectuée selon la présente procédure peuvent être considérés. 9.2 Mesures d accompagnement Lorsque la situation l'exige, dans le respect des conventions collectives, le directeur de l unité administrative informe le directeur de département qui peut convoquer une rencontre conjointe avec l enseignant afin de discuter des suites à donner aux résultats de l évaluation. En concertation, ils déterminent les Doc. : 024 Page

8 PAGE : 8 ajustements appropriés à l amélioration des enseignements problématiques ainsi que les délais à l'intérieur desquels ces mesures doivent être mises en place. Les mesures d accompagnement peuvent être de plusieurs ordres selon les problèmes soulevés par les évaluations. Il pourrait s agir, entre autres, de tutorat, de formation pédagogique complémentaire, d encadrement précis et soutenu ou de toute autre intervention adéquate. 9.3 Information et archivage des informations Les résultats des évaluations de la qualité de l enseignement sont enregistrés sur support informatique et les rapports d évaluation de l enseignement sont conservés sans limite de temps. Les enseignants, les unités administratives et le décanat ont accès en tout temps aux rapports d évaluation qui les concernent. Il est à noter que les chargés de cours qui ont perdu leur lien d emploi voient leur compte Intranet fermé. Afin d obtenir leurs rapports d évaluation, ils doivent déposer une demande auprès du Décanat des études. 10. STRUCTURE FONCTIONNELLE 10.1 Décanat des études Assure l application de la procédure. Approuve les instruments et le processus d évaluation. Coordonne les diverses étapes du processus d évaluation. S adjoint toute personne ou comité dont il juge l expertise nécessaire et dont la composition est représentative des personnes concernées dans la communauté universitaire aux fins de l application et de l amélioration continue de la présente procédure. Gère les budgets obtenus pour le déroulement des évaluations et l application de la procédure Unité administrative Le directeur est chargé de l'organisation de l'évaluation, par les étudiants, des enseignements qui leur sont dispensés et plus particulièrement, il doit : - informer les étudiants de l'importance et du bien-fondé de l'évaluation de la qualité des enseignements; - informer les enseignants des mesures disponibles visant l amélioration de la qualité des enseignements; Doc. : 024 Page

9 PAGE : 9 - analyser les rapports individuels d évaluation afin d apprécier, à certains égards, la pertinence des enseignements dans le cadre du programme de formation de l étudiant; - collaborer, avec le directeur de département, au suivi de toute mesure d accompagnement qui a été jugée pertinente. 11. RESPONSABILITÉS La Commission des études, de la recherche et de la création est responsable de l adoption de la présente procédure. Le Vice-recteur à l enseignement, à la recherche et à la création est responsable de son application. Doc. : 024 Page

10 QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT AU PREMIER CYCLE DIMENSION 1 ORGANISATION DU COURS Tout à fait Plutôt Peu Pas du tout Ne s'applique pas 1- Le contenu détaillé du plan de cours est présenté et discuté en début de trimestre 2- Le plan de cours a été respecté Le plan de cours contient les indications nécessaires pour guider mes apprentissages La matière est répartie de façon équilibrée tout au long du trimestre Le contenu couvert correspond aux objectifs du cours Ce cours m a permis d'acquérir de nouvelles connaissances Le matériel éducatif (notes de cours, manuel, etc.) nécessaire à l apprentissage est disponible La charge de travail requise est adéquate (2 heures de travail personnel pour 1 heure de cours) 9- L horaire prévu pour le cours est respecté Commentaires spécifiques Doc. :

11 DIMENSION 2 HABILETÉS PÉDAGOGIQUES Tout à fait Plutôt Peu Pas du tout Ne s'applique pas 10- La matière est présentée avec clarté 11- L enseignant maîtrise sa matière 12- La langue d enseignement (orale et écrite) est bien maîtrisée Les méthodes pédagogiques (cours magistraux, APP, ateliers, études de cas, ) utilisées ont suscité mon intérêt Les méthodes pédagogiques ont favorisé ma compréhension Le matériel éducatif requis a facilité ma compréhension Les enseignements m ont permis de faire des liens entre les concepts et leurs applications Commentaires spécifiques DIMENSION 3 INTERACTION AVEC LES ÉTUDIANTS Tout à fait Plutôt Peu Pas du tout Ne s'applique pas L enseignant démontre une préoccupation quant à la compréhension des étudiants L enseignant est accessible pour consultation en dehors des heures de cours L enseignant est ouvert aux échanges favorisant l apprentissage 20- L enseignant respecte les interventions des étudiants Commentaires spécifiques Doc. :

12 DIMENSION 4 ÉVALUATION ET RÉTROACTION Tout à fait Plutôt Peu Pas du tout Ne s'applique pas Les évaluations sont bien réparties tout au long du trimestre Les directives relatives aux modes d'évaluation sont formulées clairement Les modes d'évaluation choisis favorisent l'atteinte des objectifs du cours Les critères de correction des évaluations sont connus Les rétroactions favorisent la progression de l'apprentissage Commentaires spécifiques APPRÉCIATION GÉNÉRALE Qu avez-vous particulièrement apprécié dans ce cours? Avez-vous des suggestions d amélioration pour ce cours? La Procédure relative à l évaluation de la qualité des enseignements au premier cycle prévoit la transmission des résultats d évaluation comportant six (6) répondants ou plus afin de préserver l anonymat des évaluateurs. Dans l éventualité où l activité que vous venez d évaluer comporte moins de 6 répondants, désirez-vous que vos réponses soient tout de même transmises? Doc. :

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP) POLITIQUE N O 2 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP) Modifiée le 12 mai 2015 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration :optée lu conseil d administration :

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS pour le développement professionnel des enseignantes et des enseignants Direction des études et Direction des services aux ressources humaines ADOPTÉE

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1: L'ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.0: LES ÉTUDES DE PREMIER, DE DEUXIÈME ET DE TROISIÈME CYCLES PROCÉDURE RELATIVE À L'INSCRIPTION PAGE : 1 Adoptée

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

ANNEXE 2010-CA544-17-R5717. Politique sur la santé et la sécurité en milieu de travail et d études

ANNEXE 2010-CA544-17-R5717. Politique sur la santé et la sécurité en milieu de travail et d études ANNEXE 2010-CA544-17-R5717 Politique sur la santé et la sécurité 12 avril 2010 Avant-propos La politique sur la santé et la sécurité affirme la volonté de l UQTR de protéger la santé, la sécurité et l

Plus en détail

Politique sur l éthique de la recherche avec des sujets humains

Politique sur l éthique de la recherche avec des sujets humains Politique sur l éthique de la recherche avec des sujets humains 12.03.28.10 12.11.27.09 13.06.12.08 Préambule La présente politique traduit l engagement du Cégep à promouvoir et à faire respecter les règles

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

Politique sur la santé et le mieux être au travail

Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique adoptée au conseil administration Le 9 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Adoptée au comité de Régie interne du 1er mars 2016 1. Introduction Notre système d assurance qualité comprend déjà toutes les composantes

Plus en détail

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.2 : LES ÉTUDES DE CYCLES PROCÉDURE RELATIVE AU CHEMINEMENT ET À L ÉVALUATION PAGE: 1 D UN ÉTUDIANT DANS LE CADRE

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRITÉ EN RECHERCHE

POLITIQUE D INTÉGRITÉ EN RECHERCHE POLITIQUE D INTÉGRITÉ EN RECHERCHE Référer à la : SECTION I PRÉAMBULE Préambule 1. La Politique d intégrité en recherche (ci-après appelée la «présente politique») découle de la Politique institutionnelle

Plus en détail

Vers la planification stratégique 2016-2022

Vers la planification stratégique 2016-2022 Vers la planification stratégique 2016-2022 Démarche proposée en vue d établir le Bilan de l efficacité du Plan stratégique 2010-2016 et d adopter une nouvelle Planification stratégique 2016-2022 Adopté

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Automne 2011 Service des programmes et du développement pédagogique Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Contexte Au Cégep Marie

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 Présenter une demande de reconnaissance pour une activité de formation continue destinée aux travailleurs sociaux et aux thérapeutes conjugaux

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1. : L ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION : 3.1.0 : LE PREMIER CYCLE ET LES ÉTUDES DE CYCLES SUPÉRIEURS PAGE : 1 POLITIQUE RELATIVE AUX UNITÉS D ÉDUCATION

Plus en détail

Un assistant d enseignement peut être appelé à jouer un ou plusieurs des rôles suivants :

Un assistant d enseignement peut être appelé à jouer un ou plusieurs des rôles suivants : DIRECTIVES CONCERNANT L EMBAUCHE D ASSISTANTS D ENSEIGNEMENT ADOPTÉES 64-CEX-162 (12-10-1993) MODIFIÉES 267-CA-2772 (29-09-2008) MODIFIÉES 347-CA-3707 (14-10-2014) ANNEXE MISE À JOUR (07-05-2015) (NOTE

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique linguistique Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 25 octobre 2004 281-CA-4048 Modification(s)

Plus en détail

INSTRUCTIONS PROGRAMME DE MOBILITE PROPOSE

INSTRUCTIONS PROGRAMME DE MOBILITE PROPOSE INSTRUCTIONS L objectif du contrat d études est de permettre une préparation transparente et efficace de la période de mobilité et de garantir que les composantes pédagogiques complètement validées par

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012.

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012. Proposé par le conseil de participation enseignante À sa rencontre du 29 avril 2013 Approuvé par la direction, Chantal Beauchemin Le conseil d établissement a été informé lors de la séance du 9 mai 2013

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1: L'ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1: LES ÉTUDES DE PREMIER PROCÉDURE RELATIVE À L'ADMISSION AU PREMIER PAGE : 1 Adoptée : CAD-2980 (27 04 82) Modifiée

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

STAGE DE FORMATION DANS L'INDUSTRIE DE LA MODE

STAGE DE FORMATION DANS L'INDUSTRIE DE LA MODE STAGE DE FORMATION DANS L'INDUSTRIE DE LA MODE Design et stylisme de mode - MOD4420 Commercialisation de la mode - MOD4620 Gestion industrielle du vêtement - MOD5511 PROTOCOLE INTERVENU ENTRE: L'entreprise

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES : LA DÉCLARATION DES DROITS ET DES RESPONSABILITÉS DES ÉTUDIANTES ET DES

TABLE DES MATIÈRES : LA DÉCLARATION DES DROITS ET DES RESPONSABILITÉS DES ÉTUDIANTES ET DES DÉCLARATION DES DROITS ET DES RESPONSABILITÉS DES ÉTUDIANTES ET DES ÉTUDIANTS Université de Sherbrooke Décembre 2001 TABLE DES MATIÈRES : LA DÉCLARATION DES DROITS ET DES RESPONSABILITÉS DES ÉTUDIANTES

Plus en détail

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur CODE DE CONDUITE DU SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL (SPLA) RÉGISSANT L ENCADREMENT DES STAGES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES ET DE GÉNIE (FSG) EN MILIEU DE TRAVAIL ARTICLE 1 ARTICLE 2 ARTICLE 3

Plus en détail

Politique d embauche du personnel étudiant (culture, loisir et vie communautaire) Titre #

Politique d embauche du personnel étudiant (culture, loisir et vie communautaire) Titre # Ville de Québec Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois dans le secteur de la culture, du loisir et de la vie communautaire dans les arrondissements Titre # Politique d embauche du

Plus en détail

MAÎTRISE - Physique. Faculté des sciences

MAÎTRISE - Physique. Faculté des sciences MAÎTRISE - Physique Faculté des sciences Formation à la maîtrise Faculté des sciences QU EST-CE QUE LE PLAN DE FORMATION? Le plan de formation est une composante déterminante du parcours de formation aux

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Label GretaPlus Textes de référence Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Texte officiel Version mars 2003 Ministère de la Jeunesse, de l'éducation nationale et de la Recherche Direction

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

Règlement complémen. Titre : Exécutif facultaire. Entrée. Table. des matièress. 3. Types d évaluations

Règlement complémen. Titre : Exécutif facultaire. Entrée. Table. des matièress. 3. Types d évaluations Faculté d administration Règlement ADM-ENS-03-01 Titre : Règlement complémen taire d évaluation des apprentissages Approuvé par : Exécutif facultaire Date : Adoptéé le 2003-06 Modifiéé le 2011-05-30 Modifiéé

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)13 du Comité des Ministres aux Etats membres sur la gouvernance et la gestion du patrimoine universitaire et son Rapport explicatif (adoptée

Plus en détail

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 1 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE Sommaire Loi du 4 juillet 2008 sur la jeunesse (telle qu elle a été modifiée)... 3 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 3 Loi du 4 juillet

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Ville de Québec Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Titre # Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans

Plus en détail

Plan de cours. Titre du cours : Programmation en C# complémentaire. Session visée par le cours : Hiver 2009. Aucun Aucun. Préalables : Préparatoire à

Plan de cours. Titre du cours : Programmation en C# complémentaire. Session visée par le cours : Hiver 2009. Aucun Aucun. Préalables : Préparatoire à Titre du cours : Programmation en C# Code officiel : 420-BBT-BB Plan de cours Programme d études : Session visée par le cours : Hiver 2009 Discipline : Préalables : Préparatoire à Aucun Aucun Cours de

Plus en détail

Guide pratique de l agent évalué

Guide pratique de l agent évalué ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique de l agent évalué CENTRE DE GESTION DU BAS-RHIN Sommaire Pourquoi ce guide? PAGE 3 Les objectifs de l entretien professionnel PAGES 4-5 Les acteurs de l entretien

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS ET DES ENSEIGNANTES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES ÉTUDES

POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS ET DES ENSEIGNANTES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES ÉTUDES 100, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 971-7883 Internet : http://www.clg.qc.ca CA 404.07.01 POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES N/Réf.: G1 316 012 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES CÉGEP DE CHICOUTIMI Chicoutimi, le cégep à mon goût et au goût du monde! À moins que le contexte ne s y oppose, dans le présent

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

RÈGLES ET PROCÉDURES (Réf. Art. 10-2.02) DE PERFECTIONNEMENT SYNDICAT DES PROFESSIONNELS ET PROFESSIONNELLES DE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI

RÈGLES ET PROCÉDURES (Réf. Art. 10-2.02) DE PERFECTIONNEMENT SYNDICAT DES PROFESSIONNELS ET PROFESSIONNELLES DE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI RÈGLES ET PROCÉDURES (Réf. Art. 10-2.02) DE PERFECTIONNEMENT SYNDICAT DES PROFESSIONNELS ET PROFESSIONNELLES DE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI SPRT Septembre 2005 TABLE DES MATIÈRES TITRE 1 ÉNONCÉ

Plus en détail

Politique en vue d assurer un milieu de travail et d étude exempt de toute forme de harcèlement

Politique en vue d assurer un milieu de travail et d étude exempt de toute forme de harcèlement Politique en vue d assurer un milieu de travail et d étude exempt de toute forme de harcèlement Adoptée : Le 1 er janvier 2005 1. Préambule HEC Montréal reconnaît le droit de tout membre de la communauté

Plus en détail

CAP-TA CONCOURS EXTERNE DE RECRUTEMENT DE CONSEILLERS DE TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS ET DE COURS ADMINISTRATIVES D APPEL

CAP-TA CONCOURS EXTERNE DE RECRUTEMENT DE CONSEILLERS DE TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS ET DE COURS ADMINISTRATIVES D APPEL CAP-TA CONCOURS EXTERNE DE RECRUTEMENT DE CONSEILLERS DE TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS ET DE COURS ADMINISTRATIVES D APPEL DOSSIER DE PRÉSENTATION 2015 1 CAP-TA ENTREZ DANS LA HAUTE FONCTION PUBLIQUE, DEVENEZ

Plus en détail

P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS HEC MONTRÉAL

P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS HEC MONTRÉAL P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS DE HEC MONTRÉAL Adopté par l Assemblée des professeurs et l APHEC le De façon à alléger la lecture du texte, le genre masculin est utilisé pour désigner

Plus en détail

Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ

Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ LOGO de L EA Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ Préambule L unité de recherche XYZ, EA??? d Aix-Marseille Université, est spécialisée dans l étude de Les locaux de

Plus en détail

Dispositions générales. du 15 septembre 2014

Dispositions générales. du 15 septembre 2014 Règlement d études de la Maîtrise universitaire en Didactique du français langue première (RMADF) (Master of Science in French First Language Didactics) du 15 septembre 2014 CHAPITRE I Dispositions générales

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIRECTION DE LA FORMATION ET DU PERFECTIONNEMENT

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIRECTION DE LA FORMATION ET DU PERFECTIONNEMENT REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIRECTION DE LA FORMATION ET DU PERFECTIONNEMENT Projet MENFP-MAECD-UNESCO «Amélioration de la qualité de la formation

Plus en détail

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER Veuillez prendre note: L'évaluation de l'acts est acceptée dans toutes les provinces et les territoires

Plus en détail

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex SERVICE ACADEMIQUE DE L INSPECTION DE L APPRENTISSAGE GUIDE DES ACTIVITES D UN ENSEIGNANT DE CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS D UNITE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE DE SECTION D APPRENTISSAGE RECTORAT DE

Plus en détail

PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS

PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS Conformément à la Politique sur la gestion de documents et des archives de l Université de Montréal (ajouter le numéro), et à la norme ISO 15489, la Division

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI PCDA/1/2 ORIGINAL : espagnol DATE : 12 janvier 2006 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PROVISOIRE SUR LES PROPOSITIONS RELATIVES À UN PLAN D ACTION DE L OMPI POUR

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES DE LA FILIERE MASSO-KINESITHERAPIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

REGLEMENT DES ETUDES DE LA FILIERE MASSO-KINESITHERAPIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 REGLEMENT DES ETUDES DE LA FILIERE MASSO-KINESITHERAPIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 Conformément à l Arrêté du 2 septembre 2015 (JORF N 0204 du 4 septembre 2015 Art. 1 Dans le cadre de l intégration

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1 Faculté des sciences de l administration Le Service de placement Plan de cours Hiver 2009 Le 22 décembre 2008 STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1 Responsable du stage (École de comptabilité - pédagogie)

Plus en détail

POLITIQUE DE SÉLECTION ET ENGAGEMENT DU PERSONNEL. Direction des ressources humaines et des affaires corporatives

POLITIQUE DE SÉLECTION ET ENGAGEMENT DU PERSONNEL. Direction des ressources humaines et des affaires corporatives POLITIQUE DE SÉLECTION ET ENGAGEMENT DU PERSONNEL Direction des ressources humaines et des affaires corporatives Octobre 2014 Page : 1/15 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE......................................................3

Plus en détail

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 1 Contenu de la formation Le CÉ au sein du monde scolaire Le cadre juridique

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Fongecif Bretagne / Cahier des charges VAE page 1 /9 Mise à jour mai 2015 Préambule Le Fongecif Bretagne

Plus en détail

COMMENT ASSEMBLER LES DIFFERENTS ELEMENTS COMPOSANT UN PORTFOLIO EUROPEEN DES LANGUES. Portfolio européen des langues Maquettes et ressources

COMMENT ASSEMBLER LES DIFFERENTS ELEMENTS COMPOSANT UN PORTFOLIO EUROPEEN DES LANGUES. Portfolio européen des langues Maquettes et ressources COMMENT ASSEMBLER LES DIFFERENTS ELEMENTS COMPOSANT UN PORTFOLIO EUROPEEN DES LANGUES Portfolio européen des langues Maquettes et ressources Comment assembler les différents éléments composant un Portfolio

Plus en détail

Programmes en formation pratique intégrée

Programmes en formation pratique intégrée Programmes en formation pratique intégrée Premier cycle : Baccalauréat en sciences comptables Novembre 2010 L emploi du générique masculin dans ce document est utilisé sans aucune discrimination et uniquement

Plus en détail

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes.

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes. POLITIQUE N O : DSA-RH-219-13-11 Page 1 TITRE Politique cadre relative à la santé globale et au mieux-être au travail. Cette politique réfère aux processus organisationnels du CQA : nos 8 et 9 : Titre

Plus en détail

Politique numéro 24 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

Politique numéro 24 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 24 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

Plus en détail

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1 FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION Plan de cours Été 2005 Le 30 mars 2005 STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1 Responsable du stage (École de comptabilité - pédagogie) : Coordonnatrice au Centre des

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO

POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO Références : 140-CA-2146, 203-CA-2972 208-CA-3038, 240-CA-342, 330-CA-4947

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) Titre : Responsable de l'application : Évaluation des apprentissages en formation professionnelle Direction des Services de la formation professionnelle Adoption

Plus en détail

PROJET DE NOTE RELATIVE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL ANNUEL

PROJET DE NOTE RELATIVE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL ANNUEL PROJET DE NOTE RELATIVE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL ANNUEL La présente note a pour objet de préciser les modalités de mise en œuvre de l entretien professionnel annuel prévu à l article 21 de la convention

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉVALUATION DU RENDEMENT DU PERSONNEL PROFESSIONNEL

PROGRAMME D'ÉVALUATION DU RENDEMENT DU PERSONNEL PROFESSIONNEL 100, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 971-7883 Internet : http://www.clg.qc.ca CE 440.05 2001 04 10 PROGRAMME D'ÉVALUATION DU RENDEMENT DU PERSONNEL

Plus en détail

Demande d Inscription Initiale

Demande d Inscription Initiale Demande d Inscription Initiale ATTENDEZ D AVOIR TOUTE LA DOCUMENTATION REQUISE AVANT DE REMPLIR CE FORMULAIRE. Documents requis : Il incombe aux candidats de s assurer que leur relevé de notes est envoyé

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES sous la responsabilité du vice-rectorat aux études Février 2010 INTRODUCTION Le Programme d innovation en formation aux 1 er, 2 e et 3 e

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG

LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG 1. Introduction Le règlement (CE) n 1223/2009 relatif aux produits cosmétiques («règlement Cosmétiques») 1 a jeté les fondements d une gestion uniforme des

Plus en détail

Les doubles diplômes et les diplômes conjoints

Les doubles diplômes et les diplômes conjoints Centre de Russie 23-24 novembre 2009 Jean Pierre Gesson Président de la CORIE (Commission des Relations Internationales et Européennes) 1997: convention de Lisbonne sur la reconnaissance des qualifications

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECHERCHE

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECHERCHE POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECHERCHE Référer à la : SECTION I PRÉAMBULE Préambule 1. L École nationale de police du Québec (ci-après appelée l «École»), en vertu de la Loi sur la police (RLRQ, chapitre

Plus en détail

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Introduction Le Cégep de Sherbrooke est un établissement d enseignement francophone dont la mission première est d œuvrer au développement

Plus en détail

Certificat de formation continue en. Soutien pédagogique. Exposé des motifs

Certificat de formation continue en. Soutien pédagogique. Exposé des motifs Certificat de formation continue en Soutien pédagogique Exposé des motifs Le Certificat de formation continue / Certificate of Advanced Studies (ci-après CAS) en Soutien pédagogique, est proposé en formation

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 19 16 février 2009. S o m m a i r e RESTRUCTURATION DU SCRIPT

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 19 16 février 2009. S o m m a i r e RESTRUCTURATION DU SCRIPT MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 191 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 19 16 février 2009 S o m m a i r e RESTRUCTURATION DU SCRIPT Loi du

Plus en détail

Règlement des épreuves de certification

Règlement des épreuves de certification Règlement des épreuves de certification Le CAFERUIS est délivré lorsque le candidat a validé les quatre épreuves définies dans le référentiel de certification et décrites ci-dessous. Chaque épreuve est

Plus en détail

Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières. Règlement d études

Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières. Règlement d études Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières Règlement d études Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne autant les femmes que les hommes Article 1

Plus en détail

CHAPITRE IV: LES RESSOURCES HUMAINES

CHAPITRE IV: LES RESSOURCES HUMAINES CHAPITRE IV: LES SECTION 4.2: LA MOBILISATION DES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE GESTION DES PAGE: 1 Adoptée: CAD-5287 (30 03 93) Modifiée : CAD-8267 (14 03 06) 1. PRÉAMBULE La politique institutionnelle

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

FPPU UQAC - UQAT- UQO UQTR

FPPU UQAC - UQAT- UQO UQTR QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION DES EMPLOIS DU PERSONNEL PROFESSIONNEL FPPU Fédération du personnel professionnel des universités UQAC - UQAT- UQO UQTR Syndicat des professionnelles et professionnels de l'université

Plus en détail

BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2006-2007

BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2006-2007 BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2006-2007 Préparé par : Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Bilan quantitatif Rapport de bilan quantitatif Suivis et bonnes

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/PFA/4/2 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION QUATRIÈME QUESTION

Plus en détail

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Règlement médical de l UFOLEP REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Adopté par le comité directeur national de l Ufolep le 11 avril 2008 1 PREAMBULE L article L. 231-5

Plus en détail

Présentation du mémoire

Présentation du mémoire MENTION MEEF-PE UE 24 STAGE ET MÉMOIRE Présentation du mémoire Version du 16 octobre 2014 Catherine.brissaud@ujf-grenoble.fr Dans le mémoire de master MEEF, l étudiant adopte une démarche scientifique

Plus en détail