Centre d Etudes des Services de l Automobile (C.E.S.A.) Rapport de branche des services de l automobile. Année 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre d Etudes des Services de l Automobile (C.E.S.A.) Rapport de branche des services de l automobile. Année 2008"

Transcription

1 Centre d Etudes des Services de l Automobile (C.E.S.A.) Rapport de branche des services de l automobile Année DECEMBRE 2009

2 SOMMAIRE UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES 5 1ERE PARTIE : CARACTERISTIQUES GENERALES DE LA BRANCHE 15 CHAPITRE I : DENOMBREMENT DES ENTREPRISES 16 (Source : ANFA / IRP Auto / I+C) I - SELON LA REGION 17 II - SELON LES ACTIVITES PRINCIPALES 20 III - SELON LA TAILLE DES ENTREPRISES 22 2EME PARTIE : EMPLOI ET CONDITIONS DE TRAVAIL 25 CHAPITRE I : EFFECTIFS SALARIES PRESENTS AU 31/12/ I - STRUCTURE GLOBALE (Source : IRP Auto / I+C) Selon le sexe Selon la région Selon les activités principales Selon la taille des entreprises 31 II - AGE DES SALARIES (Source : IRP Auto) Selon le sexe Selon la région Selon les activités principales Selon la taille des entreprises 36 III - ANCIENNETE DES SALARIES (Source : IRP Auto) Selon le sexe Selon la région Selon les activités principales Selon la taille des entreprises 41 IV - PRINCIPALES CATEGORIES PROFESSIONNELLES (Source : IRP Auto) Selon le sexe Selon la taille des entreprises 44 V - DUREE DU TRAVAIL (Source : I+C) Selon le sexe Selon les activités principales Selon la taille des entreprises Selon les principales catégories professionnelles 52 2

3 VI NATURE DES CONTRATS (Source : I+C) Selon le sexe Selon les activités principales Selon la taille des entreprises 57 VII LES TRAVAILLEURS HANDICAPES (Source : IRP Auto / I+C) 58 CHAPITRE II : MOUVEMENTS DE PERSONNEL 61 I NOMBRE D'EMBAUCHES ET DE DEPARTS EN 2007 (Source : IRP Auto) Nombre d embauches Nombre de départs Solde embauches-départs 63 II REPARTITION DES EMBAUCHES (Source : IRP Auto) Selon le sexe des salariés Selon les principales catégories professionnelles Selon les activités principales 67 III REPARTITION DES DEPARTS (Source : IRP Auto / I+C) Selon le sexe des salariés Selon les principales catégories professionnelles Selon les activités principales Motifs des départs 71 CHAPITRE III : REMUNERATION 73 I MASSE SALARIALE BRUTE (Source : IRP Auto / I+C) Au global Selon le sexe des salariés Selon la région Selon les activités principales Selon la taille des entreprises Selon les principales catégories professionnelles 78 II NIVEAU DES REMUNERATIONS (Source : IRP Auto / I+C) Selon le sexe Selon les activités principales Selon les principales catégories professionnelles 82 CHAPITRE IV : FORMATION PROFESSIONNELLE (Source : ANFA) 83 I EFFECTIFS EN FORMATION INITIALE 83 II EFFECTIFS EN FORMATION CONTINUE Selon le sexe Selon la durée des formations Selon la nature des formations 88 3

4 CHAPITRE V : CONDITIONS DE TRAVAIL (Source : I+C) 89 I JOURS ET HORAIRES D OUVERTURE Ouverture du lundi Ouverture de la semaine (mardi, mercredi, jeudi, vendredi) Ouverture du samedi Ouverture du dimanche 92 II ABSENCES 93 III GESTION DU TEMPS DE TRAVAIL Horaire collectif de travail Heures supplémentaires 103 3EME PARTIE : PANORAMA DES QUALIFICATIONS 107 CHAPITRE I : OUVRIERS - EMPLOYES (Source : IRP Auto / I+C) 108 I EFFECTIFS CONCERNES 108 II SALAIRES MOYENS 109 CHAPITRE II : AGENTS DE MAITRISE (Source : IRP Auto / I+C) 110 I EFFECTIFS CONCERNES 110 II SALAIRES MOYENS 111 CHAPITRE III : CADRES (Source : IRP Auto / I+C) 112 I EFFECTIFS CONCERNES 112 II SALAIRES MOYENS 112 4

5 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES I UNIVERS ETUDIE Cette année encore, la nomenclature NAF (3 chiffres et une lettre) sera utilisée comme référence. Pour préparer les années à venir et, lorsque les données seront disponibles, l'affichage selon la nouvelle nomenclature NAF (4 chiffres et une lettre) sera proposé. Commerce automobile : 501Z : Commerce de véhicules automobiles (4511 Z, 4519 Z) Réparation automobile : 342A : Fabrication de carrosserie automobile (2920 Z) 502Z : Entretien et réparation de véhicules automobiles (4520 A, 4520 B) 503B : Commerce de détail d équipements automobiles (4532 Z) Commerce de détail de carburant : 505Z : Commerce de détail de carburant (4730 Z) Commerce et réparation de motocycles : 504Z : Commerce et réparation de motocycles (4540 Z) 524W : Commerce de détail d articles de sport (4764 Z) 527H : Réparation d articles personnels et domestiques (9529 Z) Contrôle technique automobile : 743A : Contrôle technique automobile (7120 A) Ecoles de conduite : 804A : Ecoles de conduite (8553 Z) 804C : Formations des adultes et formation continue (8559B) Location courte durée : 711A : Location de courte durée de véhicules automobiles (7711 A) 712A : Location d autres matériels de transports terrestres (7739 Z) Location longue durée : 711B : Location de longue durée de véhicules automobiles (7711 B) Démolisseurs-recycleurs : 371Z : Récupération des matières métalliques recyclables (3831Z Z) Parcs de stationnement : 632A : Gestion d infrastructures de transports terrestres (5221 Z) Stations de lavage : 747Z : Activités de nettoyage (8129 B) 5

6 II METHODOLOGIES UTILISEES L'étude réalisée a respecté les étapes suivantes : 1. Phase préliminaire Conception du questionnaire Adressage à IRP Auto et à l'anfa d une requête d extraction de leurs bases de données Collecte des informations auprès des organisations professionnelles Mise à disposition des statistiques définitives de l'année 2007 par IRP Auto Mise à disposition des statistiques 2008 par IRP Auto Mise à disposition des statistiques 2008 sur la formation par l'anfa Préparation des fichiers 3. Réalisation des enquêtes Routage des questionnaires par voie postale Réalisation de enquêtes exploitables Saisie des questionnaires, vérification et rappels téléphoniques 4. Traitement - Analyse Traitement statistique des enquêtes et mise en cohérence des statistiques issues des bases de données IRP Auto et l'anfa Analyse des résultats Rédaction et présentation du rapport d'étude 2. Accord sur les calages des populations de base (ANFA, IRP AUTO / I + C) 6

7 1. Phase préliminaire La première phase consiste en deux étapes menées de manière parallèle : - La conception du questionnaire : il a été élaboré par un chargé d études de l Institut avant d être soumis aux représentants du CESA. Le questionnaire a ensuite été testé afin d être adapté aux possibilités de réponse des entreprises sollicitées, tant sur le plan de l organisation de la collecte des informations qu au niveau du vocabulaire à utiliser. - La collecte des informations auprès des organisations professionnelles : les représentants des principales organisations professionnelles* du secteur ont été contactés afin de réunir les informations nécessaires au calage des populations. * CIPREV, SNLVLD, principaux métiers du CNPA 2. Calage des populations de base Les éléments les plus exhaustifs en termes de dénombrement d entreprises et de salariés se sont révélés être ceux de la base de l ANFA. Les données disponibles correspondent au dénombrement au La collecte des informations auprès des organisations professionnelles a permis d ajuster les populations des entreprises ayant un code NAF hors convention collective mais qui concerne les services de l automobile et ce pour les cinq activités principales de l ancien poste «divers» (location courte durée, location longue durée, démolisseurs-recycleurs, parcs de stationnement, stations de lavage). Afin d établir les populations au , la comparaison des fichiers IRP Auto 2008 et 2007 a permis d estimer l évolution du nombre d entreprises et d établissements par rapport au calage au La même méthode a été appliquée sur le nombre de salariés avec en plus les éléments d entrées et de sorties du personnel fournis dans la base IRP Auto. Les calages des données de base pour l année 2008 sont résumés dans le tableau suivant et ont été validés par les représentants du CESA. 7

8 - - 8

9 Nombre d entreprises Libellé Code NAF au 31/12/2006 au 31/12/2007 au 31/12/2008 Commerce automobile 501Z A Réparation automobile 502Z B TOTAL Commerce de détail de carburant 505Z Z Commerce et réparation de motocycles 524W H TOTAL Contrôle technique automobile 743A A Ecoles de conduite 804C TOTAL A Location courte durée 712A TOTAL Location longue durée 711B Démolisseurs-recycleurs 371Z Parcs de stationnement 632A Stations de lavage 747Z TOTAL Sources : INSEE SIRENE / Exploitation ANFA Observatoire / I+C 9

10 Nombre d établissements Libellé Code NAF au 31/12/2006 au 31/12/2007 au 31/12/2008 Commerce automobile 501Z A Réparation automobile 502Z B TOTAL Commerce de détail de carburant 505Z Z Commerce et réparation de motocycles 524W H TOTAL Contrôle technique automobile 743A A Ecoles de conduite 804C TOTAL A Location courte durée 712A TOTAL Location longue durée 711B Démolisseurs-recycleurs 371Z Parcs de stationnement 632A Stations de lavage 747Z TOTAL Sources : INSEE SIRENE / Exploitation ANFA Observatoire / I+C 10

11 Nombre de salariés Libellé Code NAF au 31/12/2006 au 31/12/2007 au 31/12/2008 Commerce automobile 501Z A Réparation automobile 502Z B TOTAL Commerce de détail de carburant 505Z Z Commerce et réparation de motocycles 524W H TOTAL Contrôle technique automobile 743A A Ecoles de conduite 804C TOTAL A Location courte durée 712A TOTAL Location longue durée 711B Démolisseurs-recycleurs 371Z Parcs de stationnement 632A Stations de lavage 747Z TOTAL Sources : INSEE DADS / Unédic / Exploitation ANFA Observatoire / I+C 11

12 3. Réalisation des enquêtes Les questionnaires ont été envoyés par voie postale aux entreprises issues des fichiers de l Institut I+C et sélectionnées sur des critères de taille d'entreprise, de code NAF et de localisation géographique. Cet envoi a été accompagné d'un courrier co-signé du CESA et de l'institut I+C précisant les objectifs et l'intérêt du rapport de branche pour la profession. Cette lettre a exposé les conditions de confidentialité des informations échangées. Compte tenu de l'importance et des caractéristiques de l'univers étudié ainsi que du niveau de détail souhaité, il convient de retenir un échantillon de questionnaires constitué d'entreprises employant au moins un salarié, réparties de la manière suivante : Commerce automobile Réparation automobile Commerce de détail de carburants Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile Ecoles de conduite Location courte durée Location longue durée Démolisseurs recycleurs Parcs de stationnement Stations de lavage Ensemble Il s agit de questionnaires exploitables, c est-à-dire intégrés aux traitements après vérification de la cohérence des réponses et remplis à plus de 80 %. Pour atteindre les quotas d interrogation fixés et assurer le retour des questionnaires, les enquêteurs de l Institut, spécialisés dans le recueil d information en milieu professionnel, ont procédé aux relances téléphoniques nécessaires à compter d'un délai de 10 jours. Les questionnaires remplis ont été vérifiés par le responsable de terrain qui s est assuré de la cohérence des réponses, du taux de remplissage des questions et du respect des quotas. 12

13 4. Traitement des informations Analyse des résultats Après vérification de la cohérence des réponses et rappels téléphoniques éventuels, les questionnaires ont été enregistrés informatiquement selon le procédé de double saisie afin d éviter toute erreur inhérente à cette manipulation. La cohérence logique de certaines questions est également vérifiée automatiquement par le module de saisie (sommes, répartitions, ). A l issue de la phase de saisie informatique, les données et informations recueillies (par enquêtes ou par l intermédiaire d IRP Auto et de l ANFA) ont fait l objet de traitements statistiques appropriés à l aide des logiciels développés par l Institut, dans le cadre d études comparables. L organisation de ces traitements a été établie de manière à fournir les analyses de la profession en distinguant les différentes activités principales. Sur la base des calages des populations de base vus précédemment, les résultats globaux sont obtenus par repondération des estimations élémentaires de chaque strate au prorata de leur poids réel au sein de la population étudiée. L ensemble des résultats et analyses est intégré au rapport de branche, sous forme de graphiques, tableaux et commentaires, dont la structure est organisée conformément à la demande du CESA. A noter que les commentaires ont été remplacés par une note de bas de page explicitant les chiffres chaque fois que c est nécessaire pour en éclairer le sens et éviter des interprétations divergentes. Les statistiques IRP Auto et ANFA résultent de l exploitation de bases de données non définitives. Elles sont susceptibles de révision à la marge qui figureront, le cas échéant, dans la prochaine édition de ce rapport de branche. 13

14 Méthodologie spécifique au calcul des salaires moyens : La base de données IRP Auto nous fournit les rémunérations versées aux salariés présents toute l année selon le sexe, les CSP, les activités principales et les échelons de la convention collective, et ce quelle que soit la durée du temps de travail. Afin d évaluer les salaires bruts annuels moyens pour les salariés à temps plein présents toute l année, il faut connaître la répartition des salariés selon temps plein / temps partiel et le nombre d heures travaillées à temps plein et à temps partiel. Ces données sont fournies par les enquêtes réalisées par l Institut. La dernière phase, une fois les enquêtes terminées, consiste à redresser les éléments de salaire brut fournis par IRP Auto en fonction de la répartition des salariés selon la durée du temps de travail et le nombre d heures travaillées. Le salaire moyen de la profession peut ainsi être calculé conformément à la structure de la population selon les échelons et le sexe. 14

15 1ERE PARTIE : Caractéristiques générales de la branche 15

16 CHAPITRE I : DENOMBREMENT DES ENTREPRISES Nombre d entreprises au 31 décembre 2008 : entreprises ( établissements) Nbre d'entreprises Historique du nombre d entreprises Historique du nombre d établissements Nbre d'établissements SOURCES : IRP Auto / I + C

17 I SELON LA REGION Répartition des entreprises selon les régions en 2008 Régions Nombre d entreprises Répartition Nombre d établissements Répartition Alsace % % Aquitaine % % Auvergne % % Basse-Normandie % % Bourgogne % % Bretagne % % Centre % % Champagne-Ardenne % % Corse % % Franche-Comté % % Haute-Normandie % % Ile-de-France % % Languedoc-Roussillon % % Limousin % % Lorraine % % Midi-Pyrénées % % Nord-Pas-de-Calais % % Pays de la Loire % % Picardie % % Poitou-Charentes % % Provence-Alpes-Côte d'azur % % Rhône-Alpes % % Ensemble % % 17 SOURCES : IRP Auto / I + C

18 Densité des établissements automobiles Moyenne nationale : 1,9 (1,8) établissement pour habitants Nord Pas de Calais 1,5 (1,4) Bretagne 1,8 (1,7) Basse 1,7 (1,5) Normandie 2,1 (2,0) 1,8 (1,8) Pays de la Loire Poitou- Charentes 2,2 (2,1) Haute Normandie Centre 1,9 (1,8) Limousin 2,2 (2,1) Picardie 1,7 (1,6) Ile de France 1,6 (1,5) Auvergne 2,3 (2,2) 1,9 (1,8) Champagne- Ardenne Bourgogne 2,1 (2,0) Lorraine 1,8 (1,7) Franche- Comté 2,0 (1,9) Rhône-Alpes 2,0 (1,9) Alsace 1,8 (1,7) Aquitaine 2,2 (2,2) Midi- Pyrénées Languedoc- Roussillon 2,5 (2,4) Provence-Alpes- Côte d Azur 2,3 (2,2) 2,4 (2,3) Corse 2,9 (2,9) Plus de 2,0 établissements pour habitants De 1,8 à 2,0 établissements pour habitants Moins de 1,8 établissement pour habitants Figurent entre parenthèses les résultats de l année SOURCES : IRP Auto / I + C

19 Régions Départements Nombre Nombre d entreprises d établissements ALSACE Bas-Rhin Haut-Rhin Dordogne Gironde AQUITAINE Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques Allier AUVERGNE Cantal Haute-Loire Puy-de-Dôme Calvados BASSE- Manche NORMANDIE Orne Côte-d Or BOURGOGNE Nièvre Saône-et-Loire Yonne Côtes d Armor BRETAGNE Finistère Ille-et-Vilaine Morbihan Cher Eure-et-Loir CENTRE Indre Indre-et-Loire Loir-et-Cher Loiret Ardennes CHAMPAGNE- Aube ARDENNE Haute-Marne Marne CORSE Corse Doubs FRANCHE-COMTE Haute-Saône Jura Territoire-de-Belfort HAUTE Eure NORMANDIE Seine-Maritime Essonne Hauts-de-Seine Paris ILE DE FRANCE Seine-et-Marne Seine-Saint-Denis Val-d Oise Val-de-Marne Yvelines Détail selon les départements 19 Régions Départements Nombre Nombre d entreprises d établissements Aude Gard LANGUEDOC- Hérault ROUSSILLON Lozère Pyrénées-Orientales Corrèze LIMOUSIN Creuse Haute-Vienne Meurthe-et-Moselle LORRAINE Meuse Moselle Vosges Ariège Aveyron Gers MIDI-PYRENEES Haute-Garonne Hautes-Pyrénées Lot Tarn Tarn-et-Garonne NORD-PAS-DE- Nord CALAIS Pas-de-Calais Loire-Atlantique Maine-et-Loire PAYS DE LOIRE Mayenne Sarthe Vendée Aisne PICARDIE Oise Somme Charente POITOU- Charente-Maritime CHARENTES Deux-Sèvres Vienne Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes PROVENCE- Bouches-du-Rhône ALPES- Hautes-Alpes COTE D AZUR Var Vaucluse Ain Ardèche Drôme RHONE-ALPES Haute-Savoie Isère Loire Rhône Savoie Ensemble SOURCE : IRP Auto

20 II SELON LES ACTIVITES PRINCIPALES Nombre d entreprises et d établissements selon les activités principales Libellé Code NAF Nombre d entreprises Nombre d établissements Commerce automobile 501Z Réparation automobile 342A Z B TOTAL Commerce de détail de carburant 505Z Commerce et réparation de motocycles 504Z W H TOTAL Contrôle technique automobile 743A Ecoles de conduite Location courte durée 804A C TOTAL A A TOTAL Location longue durée 711B Démolisseurs-recycleurs 371Z Parcs de stationnement 632A Stations de lavage 747Z ENSEMBLE SOURCE : I+C

21 Nombre d entreprises et d établissements selon les activités principales Activités principales Nombre d entreprises Répartition Nombre d établissements Répartition Commerce automobile % % Réparation automobile % % Commerce de détail de carburant Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile % % % % % % Ecoles de conduite % % Location courte durée % % Location longue durée 35 < 1 % 37 < 1 % Démolisseurs-recycleurs % % Parcs de stationnement 150 < 1 % % Stations de lavage % % Ensemble % % 21 SOURCE : I+C

22 III SELON LA TAILLE DES ENTREPRISES Répartition des entreprises et des établissements selon la taille des entreprises 100% 80% 1% 1% 2% 1% 1% 1% 3% 5% 5% 3% 5% 2% 5% 2% 5% 2% 5% 15% 14% 14% 10% 13% 12% 2% 50 salariés et plus 60% 41% 41% 39% 43% 36% 34% 20 à 49 salariés 10 à 19 salariés 40% 5 à 9 salariés 20% 35% 36% 38% 39% 43% 46% 1 à 4 salariés 0 salarié 0% Entreprises Etablissements 22 SOURCE : IRP Auto / I+ C

23 Répartition des entreprises ayant au moins un salarié au 31 décembre 2008 selon les activités principales Activités principales Entreprises (% par rapport au nombre total) Répartition Commerce automobile (61 %) 29 % Réparation automobile (64 %) 43 % Commerce de détail de carburant Commerce et réparation de motocycles (72 %) 5 % (60 %) 6 % Contrôle technique automobile (79 %) 5 % Ecoles de conduite (54 %) 8 % Location courte durée 690 (41 %) 1 % Location longue durée Démolisseurs-recycleurs 567 (53 %) 1 % Parcs de stationnement 35 (23 %) < 1 % Stations de lavage 955 (45 %) 2 % Ensemble (62 %) 100 % 23 SOURCE : ANFA / IRP Auto / I+ C

24 Détail de la répartition en nombre d entreprises Taille d entreprises Nombre d entreprises Répartition 0 salarié % 1 à 4 salariés % 5 à 9 salariés % 10 à 19 salariés % 20 à 49 salariés % 50 à 99 salariés à 499 salariés à 999 salariés 13 2 % salariés et plus (1) 21 Ensemble % Détail de la répartition en nombre d établissements Taille d établissements Nombre d établissements Répartition 0 salarié % 1 à 4 salariés % 5 à 9 salariés % 10 à 19 salariés % 20 à 49 salariés % 50 à 99 salariés à 499 salariés à 999 salariés 3 1 % salariés et plus (1) 0 Ensemble % 24 SOURCE : ANFA / IRP Auto / I+ C

25 2EME PARTIE : Emploi et conditions de travail 25 SOURCE : ANFA / IRP Auto / I+ C

26 CHAPITRE I : EFFECTIFS SALARIES PRESENTS AU 31 DECEMBRE 2008 I STRUCTURE GLOBALE Nombre de salariés présents au 31 décembre 2008 : salariés ( 1 % entre 2008 et 2007) Historique du nombre de salariés Nbre de salariés SOURCE : ANFA / IRP Auto / I+ C

27 1. Selon le sexe Répartition des effectifs salariés selon le sexe % de salariés 100% 21% 80% 21% 23% 60% 40% 79% 79% 77% 20% 0% Hommes Femmes 27 SOURCE : IRP Auto

28 2. Selon la région Répartition des effectifs salariés selon la région. Régions Effectifs salariés Répartition % de femmes Alsace % 23 % Aquitaine % 22 % Auvergne % 22 % Basse-Normandie % 21 % Bourgogne % 24 % Bretagne % 22 % Centre % 23 % Champagne-Ardenne % 22 % Corse % 24 % Franche-Comté % 23 % Haute-Normandie % 22 % Ile-de-France % 21 % Languedoc-Roussillon % 21 % Limousin % 22 % Lorraine % 23 % Midi-Pyrénées % 22 % Nord-Pas-de-Calais % 20 % Pays de la Loire % 22 % Picardie % 22 % Poitou-Charentes % 22 % Provence-Alpes-Côte d'azur % 21 % Rhône-Alpes % 23 % Ensemble % 22 % 28 SOURCE : IRP Auto

29 Densité des effectifs salariés du secteur automobile Moyenne nationale : 7,4 (7,4) salariés / 1000 habitants Nord Pas de Calais 6,9 (6,7) Bretagne 7,2 (7,3) 8,0 (8,0) Basse Normandie Pays de la Loire 8,3 (8,6) Poitou- Charentes 7,9 (8,0) Aquitaine Haute Normandie 6,3 (6,3) Centre Limousin Picardie Ile de France 6,9 (7,2) 8,1 (8,1) 6,3 (6,5) 7,9 (7,6) Auvergne 7,7 (7,7) 7,1 (7,2) Champagne- Ardenne Bourgogne 7,5 (7,4) Lorraine Franche- Comté 7,1 (7,3) Rhône-Alpes 7,6 (7,7) 6,8 (6,8) Alsace 6,7 (6,9) 7,6 (7,7) 7,3 (7,4) Midi- Pyrénées Plus de 9 salariés pour habitants De 8 à 8,9 salariés pour habitants De 7 à 7,9 salariés pour habitants Moins de 7 salariés pour habitants Figurent entre parenthèses les résultats de ,8 (7,1) Languedoc- Roussillon Provence-Alpes- Côte d Azur 7,4 (7,5) Corse 10,2 (10,8) SOURCE : IRP Auto

30 3. Selon les activités principales Répartition des effectifs salariés selon les activités principales Activités principales Effectifs salariés Répartition Hommes Femmes Commerce automobile % (81%) (19%) Réparation automobile % (81%) (19%) Commerce de détail de carburant Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile % (54%) (46%) % (80%) (20%) % (81%) (19%) Ecoles de conduite % (50%) (50%) Location courte durée % (64%) (36%) Location longue durée % (55%) (45%) Démolisseurs-recycleurs % (79%) (21%) Parcs de stationnement % (83%) 874 (17%) Stations de lavage < 1 % (59%) 741 (41%) Ensemble % (77%) (23%) 30 SOURCE : IRP Auto

31 4. Selon la taille des entreprises Répartition des effectifs salariés selon la taille des entreprises 100% 80% 60% 40% 20% 0% 4% 5% 6% 6% 4% 5% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 10% 10% 8% 8% 10% 10% 12% 12% 10% 10% 18% 16% 20% 18% 15% 20% 16% 16% 23% 16% 15% 22% 19% 19% 22% 22% 12% 17% 16% 20% 20% 12% 17% 15% 20% 20% Hommes Femmes Ensemble 1000 salariés et plus 500 à 999 salariés 100 à 499 salariés 50 à 99 salariés 20 à 49 salariés 10 à 19 salariés 5 à 9 salariés 1 à 4 salariés 31 SOURCE : IRP Auto

32 II - AGE DES SALARIES Age moyen des salariés : 37 ans (37 ans en 2008) Répartition des effectifs salariés selon l âge % de salariés 100% 18% 18% 19% 80% 24% 24% 24% 60% 40% 23% 22% 22% 12% 13% 13% 20% 17% 17% 17% 0% 6% 6% 5% ans et plus 40 à 49 ans 31 à 39 ans 26 à 30 ans 18 à 25 ans Moins de 18 ans 32 SOURCE : IRP Auto

33 1. Selon le sexe Age moyen des salariés selon le sexe Hommes Femmes Ensemble Age moyen 36,5 ans (36 ans) 40 ans (40 ans) 37 ans (37 ans) Figurent entre parenthèses les données 2007 Pyramide des âges selon le sexe Nb de personnes Hommes Année de naissance Nb de personnes Femmes SOURCE : IRP Auto

34 2. Selon la région Age moyen des salariés selon la région Nord Pas de Calais (37) Bretagne (37) Basse Normandie (37) Pays de la Loire (36) Haute Normandie (36) Centre (37) Picardie (37) Ile de France (38) Champagne- Ardenne (38) Bourgogne (37) Lorraine (37) Franche- Comté (36) Alsace (36) Poitou- Charentes (36) Limousin (37) Auvergne (37) Rhône-Alpes (37) Aquitaine (37) Midi- Pyrénées (37) Languedoc- Roussillon (37) Provence-Alpes- Côte d Azur (37) Corse (38) 36 ans 37 ans 38 ans Figurent entre parenthèses les résultats de SOURCE : IRP Auto

35 3. Selon les activités principales Age moyen des salariés selon les activités principales Activités principales Commerce automobile 38 ans 38 ans Réparation automobile 36 ans 36 ans Commerce de détail de carburant Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile 37 ans 37 ans 33 ans 33 ans 40 ans 40 ans Ecoles de conduite 40 ans 40 ans Location courte durée 37 ans 37 ans Location longue durée 35 ans 35 ans Démolisseurs-recycleurs 40 ans 40 ans Parcs de stationnement 40 ans 40 ans Stations de lavage 38 ans 39 ans Ensemble 37 ans 37 ans 35 SOURCE : IRP Auto

36 4. Selon la taille des entreprises Age moyen des salariés selon la taille des entreprises Taille des entreprises à 4 salariés 36 ans 36 ans 5 à 9 salariés 36 ans 36 ans 10 à 19 salariés 38 ans 37 ans 20 à 49 salariés 38 ans 38 ans 50 à 99 salariés 36 ans 38 ans 100 à 499 salariés 38 ans 38 ans 500 à 999 salariés 36 ans 37 ans salariés et plus 39 ans 39 ans Ensemble 37 ans 37 ans 36 SOURCE : IRP Auto

37 III ANCIENNETE DES SALARIES Ancienneté moyenne des salariés dans l entreprise : 5 ans (5,5 ans en 2007) Ancienneté moyenne des salariés dans la profession : 11,5 ans (11,5 ans en 2007) Répartition des effectifs salariés selon l ancienneté des salariés dans l entreprise et dans la profession % sal. 100% 80% 60% 40% 20% 0% 1% 1% 3% 3% 7% 8% 10% 9% 14% 14% 22% 19% 24% 24% 37% 44% 20% 18% 19% 18% 12% 25% 8% 9% 8% 6% 9% 8% Entreprise Profession 30 ans et plus 20 à 29 ans 10 à 19 ans 6 à 9 ans 3 à 5 ans 1 à 2 ans Moins d'un an 37 SOURCE : IRP Auto

38 1. Selon le sexe Ancienneté moyenne des salariés selon le sexe Ancienneté moyenne dans l entreprise dans la profession Hommes Femmes Ensemble 5 ans (5,5 ans) 12 ans (12 ans) 4,5 ans (5,5 ans) 9,5 ans (9,5 ans) 5 ans (5,5 ans) 11,5 ans (11,5 ans) Répartition des effectifs salariés selon l ancienneté dans l entreprise et le sexe Hommes Femmes (5%) 5% (1%) 1% Ancienneté 30 ans et plus 20 à 29 ans 1% (1%) 5% (4%) (13%) 14% (19%) 20% (27%) 25% (17%) 17% (18%) 18% 10 à 19 ans 6 à 9 ans 3 à 5 ans 1 à 2 ans Moins d'un an 15% (14%) 21% (21%) 25% (25%) 15% (16%) 18% (19%) Figurent entre parenthèses les données SOURCE : IRP Auto

39 2. Selon la région Ancienneté moyenne des salariés dans l entreprise selon la région : 5 ans en 2008 (5,5 ans en 2007) Nord Pas de Calais 5,5 (6) Bretagne 5,5 (6) Basse Normandie 5,5 (6) Pays de la Loire Haute Normandie 5 (5,5) Picardie 5,5 (6) Ile de France 4,5 (5) Champagne- Ardenne 5,5 (6) Lorraine 5,5 (5,5) Centre 5 (5,5) Franche- 5,5 Bourgogne (6) 5,5 (6) Comté 5 (5,5) Alsace 5 (5,5) Poitou- Charentes 5 (6) Limousin 6 (6,5) Auvergne 5,5 (6) Rhône-Alpes 5 (5,5) Aquitaine 5 (5,5) Midi- Pyrénées 5 (5,5) Languedoc- Roussillon 5 (5,5) Provence-Alpes- Côte d Azur 4,5 (5) Corse 5,5 (6) 4,5 ans 5 ans 5,5 ans 6 ans Figurent entre parenthèses les résultats de SOURCE : IRP Auto

40 3. Selon les activités principales Ancienneté moyenne des salariés dans l entreprise et dans la profession selon les activités principales Activités principales Dans l entreprise Dans la profession Commerce automobile 6 ans 5,5 ans 13 ans 13 ans Réparation automobile 5,5 ans 5 ans 11 ans 11 ans Commerce de détail de carburant Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile 4 ans 4 ans 8,5 ans 8,5 ans 5 ans 4,5 ans 8,5 ans 9 ans 5,5 ans 4,5 ans 13,5 ans 13 ans Ecoles de conduite 3,5 ans 3 ans 5 ans 5 ans Location courte durée 4,5 ans 4 ans 7,5 ans 7,5 ans Location longue durée 3,5 ans 3 ans 5,5 ans 6 ans Démolisseurs-recycleurs 6,5 ans 6 ans 11 ans 11 ans Parcs de stationnement 4 ans 4 ans 6 ans 6 ans Stations de lavage 4 ans 3,5 ans 4,5 ans 4,5 ans Ensemble 5,5 ans 5 ans 11,5 ans 11,5 ans 40 SOURCE : IRP Auto

41 4. Selon la taille des entreprises Ancienneté moyenne des salariés dans l entreprise et dans la profession selon la taille des entreprises Taille des entreprises Dans l entreprise Dans la profession à 4 salariés 5 ans 4,5 ans 10 ans 10 ans 5 à 9 salariés 5,5 ans 5 ans 11,5 ans 11,5 ans 10 à 19 salariés 6 ans 5 ans 11,5 ans 11,5 ans 20 à 49 salariés 6 ans 5,5 ans 12,5 ans 12,5 ans 50 à 99 salariés 6 ans 5,5 ans 13 ans 13 ans 100 à 499 salariés 5 ans 5 ans 11,5 ans 12 ans 500 à 999 salariés 4 ans 3 ans 8 ans 10 ans salariés et plus 5 ans 5 ans 8,5 ans 9 ans Ensemble 5,5 ans 5 ans 11,5 ans 11,5 ans 41 SOURCE : IRP Auto

42 IV - PRINCIPALES CATEGORIES PROFESSIONNELLES Répartition des effectifs salariés selon les principales catégories professionnelles % de salariés 100% 12% 11% 12% 80% 9% 9% 9% Cadres 60% 35% 37% 38% Agents de maîtrise 40% 20% 37% 36% 34% Employés Ouvriers Apprentis 0% 7% 7% 7% SOURCE : IRP Auto

43 1. Selon le sexe Détail de la répartition selon le sexe % salariés 100% 12% 11% 12% 9% 9% 9% 7% 7% 7% 10% 10% 80% 10% 23% 25% 26% 60% Cadres Agents de maîtrise 40% 20% 46% 45% 43% 79% 79% 80% Employés Ouvriers Apprentis 0% 9% 9% 9% 1% 4% 1% 4% 3% Hommes Femmes 1% 43 SOURCE : IRP Auto

44 2. Selon la taille des entreprises Détail de la répartition selon la taille des entreprises % salariés 100% 10% 10% 10% 10% 10% 10% 12% 13% 13% 2% 2% 3% 3% 7% 7% 80% 13% 13% 17% 36% 39% 35% 36% 35% 38% 60% 36% 36% 39% 40% 40% 38% 42% 41% 41% 38% 20% 34% 33% 27% 14% 17% 39% 26% 12% 11% 0% 10% 10% 7% 7% 5% 5% 4% 4% à 4 salariés 5 à 9 salariés 10 à 19 salariés 20 à 49 salariés 50 salariés et + Apprentis Ouvriers Employés Agents de maîtrise Cadres 44 SOURCE : IRP Auto

45 V DUREE DU TRAVAIL Répartition des effectifs salariés selon la durée du travail % de salariés 100% 8% 80% 7% 5% 60% 40% 92% 93% 95% 20% 0% Temps plein Temps partiel Durée hebdomadaire moyenne du travail Temps plein Temps partiel 37 H H SOURCE : I+C

46 1. Selon le sexe Détail de la répartition selon le sexe % salariés 100% 3% 80% 3% 4% 24% 22% 20% 60% 40% 97% 97% 96% 76% 78% 80% Temps partiel Temps plein 20% 0% Hommes Femmes Durée hebdomadaire moyenne du travail selon le sexe Temps plein Temps partiel Hommes 37 H H 30 Femmes 36 H H 00 Ensemble 37 H H SOURCE : I+C

47 2. Selon les activités principales Détail de la répartition selon les activités principales % de salariés 100% 80% 2% 4% 23% 7% 6% 15% 11% 7% 5% 9% 16% 60% 40% 98% 96% 77% 93% 94% 85% 89% 93% 95% 91% 84% 20% 0% Commerce automobile Réparation automobile Commerce de détail de carburant Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile Ecoles de conduite Location courte durée Location longue durée Démolisseurs-recycleurs Parcs de stationnement Stations de lavage Temps plein Temps partiel 47 SOURCE : I+C

48 Détail de la répartition des temps pleins selon les activités principales et le sexe Hommes Femmes Ensemble Commerce automobile 99 % 92 % 98 % Réparation automobile 99 % 83 % 96 % Commerce de détail de carburant Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile 83 % 70 % 77 % 96 % 80 % 93 % 98 % 75 % 94 % Ecoles de conduite 92 % 79 % 85 % Location courte durée 88 % 82 % 86 % Location longue durée 95 % 80 % 88 % Démolisseurs-recycleurs 99 % 79 % 95 % Parcs de stationnement 91 % 88 % 90 % Stations de lavage 93 % 70 % 84 % 48 SOURCE : I+C

49 Durée hebdomadaire moyenne du travail selon les activités principales Activités principales Temps plein Temps partiel Commerce automobile 37 H H 30 Réparation automobile 37 H H 00 Commerce de détail de carburant Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile 36 H H H H H H 00 Ecoles de conduite 36 H H 00 Location courte durée 37 H H 00 Location longue durée 36 H H 30 Démolisseurs-recycleurs 37 H H 00 Parcs de stationnement 36 H H 00 Stations de lavage 37 H H 00 Ensemble 37 H H SOURCE : I+C

50 3. Selon la taille des entreprises Détail de la répartition selon la taille des entreprises % salariés 100% 14% 9% 7% 4% 3% 14% 12% 10% 1% 80% 60% 40% 86% 91% 93% 96% 97% 99% 86% 88% 90% Temps partiel Temps plein 20% 0% à 4 salariés 5 à 19 salariés salariés et + 50 SOURCE : I+C

51 Détail de la répartition des temps pleins selon la taille des entreprises et le sexe Hommes Femmes Ensemble 1 à 4 salariés 91 % 72 % 88 % 5 à 19 salariés 97 % 80 % 93 % 20 salariés et plus 99 % 94 % 99 % Durée hebdomadaire moyenne du travail selon la taille des entreprises Temps plein Temps partiel 1 à 4 salariés 37 H H 00 5 à 19 salariés 37 H H salariés et plus 36 H H 00 Ensemble 37 H H SOURCE : I+C

52 4. Selon les principales catégories professionnelles Détail de la répartition selon les principales catégories professionnelles % salariés 100% NS NS 1% 1% 3% 3% 2% 1% 14% 12% 80% 60% 40% 100% 100% 99% 99% 86% 88% 97% 97% 98% 99% 20% 0% Apprentis Ouvriers Employés Agents de maîtrise Cadres Temps plein Temps partiel 52 SOURCE : I+C

53 Détail de la répartition des temps pleins selon les principales catégories professionnelles et le sexe Hommes Femmes Ensemble Apprentis 100 % 100 % 100 % Ouvriers 99 % 87 % 99 % Employés 95 % 81 % 88 % Agents de maîtrise 99 % 92 % 97 % Cadres 99 % 93 % 99 % Durée hebdomadaire moyenne du travail selon les principales catégories professionnelles Temps plein Temps partiel Apprentis 36 H 00 Ouvriers 37 H H 00 Employés 36 H H 00 Agents de maîtrise 37 H H 00 Cadres 38 H H 00 Ensemble 37 H H SOURCE : I+C

54 VI NATURE DES CONTRATS Répartition des effectifs salariés selon le type de contrat % de salariés < 1 % < 1% < 1% 100% 1% 7% 2% < 1% 7% 2% 80% 60% 40% 91% 90% 20% 0% CDI CNE Contrats de professionnalisation CDD Contrats d'apprentissage Autres contrats* * Autres contrats : fin des CNE signés en SOURCE : I+C

55 1. Selon le sexe Détail de la répartition selon le sexe Hommes Femmes Ensemble CDI 88 % 88 % 96 % 96 % 91 % 90 % CDD 2 % 2 % 2 % 2 % 2 % 2 % CNE < 1 % < 1 % < 1 % Contrats d apprentissage Contrats de professionnalisation 9 % 9 % 1 % 1 % 7 % 7 % < 1 % 1 % < 1 % 1 % < 1 % 1 % Autres contrats* < 1 % < 1 % < 1 % < 1 % < 1 % < 1 % Ensemble 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % * Autres contrats : fin des CNE signés en SOURCE : I+C

56 2. Selon les activités principales Détail de la répartition selon les activités principales CDI CDD Contrats d apprentissage Contrats de professionnalisation Autres contrats* Ensemble Commerce automobile 89 % 1 % 9 % 1 % < 1 % 100 % Réparation automobile 91 % 1 % 7 % 1 % < 1 % 100 % Commerce de détail de carburant Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile 93 % 5 % 1 % 1 % < 1 % 100 % 82 % 1 % 15 % 2 % < 1 % 100 % 96 % 1 % 3 % < 1 % 100 % Ecoles de conduite 97 % 1 % 2 % < 1 % 100 % Location courte durée 93 % 3 % 3 % 1 % < 1 % 100 % Location longue durée 91 % 2 % 6 % 1 % < 1 % 100 % Démolisseursrecycleurs 90 % 6 % 4 % NS NS 100 % Parcs de stationnement 96 % 3 % 1 % NS NS 100 % Stations de lavage 95% 1 % 4 % NS NS 100 % Ensemble 90 % 2 % 7 % 1 % < 1 % 100 % * Autres contrats : fin des CNE signés en SOURCE : I+C

57 3. Selon la taille des entreprises Détail de la répartition selon la taille des entreprises 1 à 4 salariés 5 à 19 salariés 20 salariés et + Ensemble CDI 86 % 86 % 90 % 90 % 92 % 92 % 91 % 90 % CDD 2 % 1 % 2 % 1 % 1 % 2 % 2 % 2 % CNE < 1 % < 1 % < 1 % < 1 % Contrats d apprentissage Contrats de professionnalisation 12 % 12 % 8 % 8 % 5 % 5 % 7 % 7 % < 1 % 1 % < 1 % 1 % 2 % 1 % < 1 % 1 % Autres contrats* < 1 % < 1 % < 1 % < 1 % < 1 % < 1 % < 1 % < 1 % Ensemble 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % * Autres contrats : fin des CNE signés en SOURCE : I+C

58 VII LES TRAVAILLEURS HANDICAPES Pourcentage d entreprises employant des travailleurs handicapés en 2008 : 5 % (1 % des salariés) Détail selon les activités principales % d entreprises % de salariés Commerce automobile 7 % 8 % 0,5 % 1 % Réparation automobile 7 % 5 % < 0,5 % 0,5 % Commerce de détail de carburant 7 % 4 % 0,5 % < 0,5 % Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile 5 % 3 % 1 % 0,5 % 8 % 6 % 1 % 0,5 % Ecoles de conduite 2 % 4 % < 0,5 % 0,5 % Location courte durée 3 % 2 % Location longue durée 5 % 1 % Démolisseurs-recycleurs 9 % 9 % 0,5 % 0,5 % Parcs de stationnement 10 % 2 % Stations de lavage 5 % 0,5 % Ensemble 7 % 5 % 0,5 % 1 % 58 SOURCE : I+C

59 Détail selon la taille des entreprises % d entreprises % de salariés 1 à 4 salariés 3 % (1 %) 0,5 % (0,5 %) 5 à 19 salariés 5 % (6 %) 1 % (0,5 %) 20 salariés et plus 26 % (21 %) 3 % (0,5 %) Ensemble 5 % (7 %) 1 % (0,5 %) Figurent entre parenthèses les résultats de 2007 Répartition des salariés handicapés selon les principales catégories professionnelles 100% 90% 1% 2% 2% 1% 80% 70% 47% 52% Cadres 60% Agents de maîtrise 50% Employés 40% Ouvriers 30% 20% 47% 43% Apprentis et contrats de professionnalisation 10% 0% 3% 2% SOURCE : I+C

60 Répartition des salariés handicapés selon leur handicap Veuves de guerre : NS Salariés accidentés du travail 6% Salariés invalides (2ème catégorie) 3% Salariés inaptes 28% 63% Salariés reconnus handicapés SOURCE I+C Pourcentage de bénéficiaires d une pension d invalidité par rapport au nombre de salariés de la branche 1,5 % 60 SOURCE : IRP Auto / I+C

61 CHAPITRE II : MOUVEMENTS DE PERSONNEL I NOMBRE D EMBAUCHES ET DE DEPARTS EN Nombre d embauches Nombre d embauches en 2008 : salariés soit un taux d embauche (1) de 17 % Historique du taux d embauche Taux d'embauche 30% 25% 20% 15% 15% 14% 17% 10% 5% 0% (1) nombre d embauches en 2008 rapporté au nombre de salariés présents au 31 décembre SOURCE : IRP Auto / I+C

62 2. Nombre de départs Nombre de départs en 2008 : salariés soit un taux départ (1) de 18 % Historique du taux de départ Taux de départ 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% 16% 14% 18% (1) nombre d embauches en 2008 rapporté au nombre de salariés présents au 31 décembre SOURCE : IRP Auto / I+C

63 3. Solde embauches-départs Evolution des effectifs salariés 1% % d'évolution 0% 0% -1% -1% -1% -2% SOURCE : IRP Auto / I+C

64 Répartition du solde et de l évolution des effectifs salariés selon les activités principales Soldes Taux d évolution Commerce automobile % Réparation automobile % Commerce de détail de carburant Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile % 0 0 % % Ecoles de conduite % Location courte durée 0 0 % Location longue durée % Démolisseurs-recycleurs % Parcs de stationnement % Stations de lavage 0 0 % Ensemble % 64 SOURCE : IRP Auto / I+C

65 II REPARTITION DES EMBAUCHES 1. Selon le sexe des salariés Répartition des embauches selon le sexe des salariés % de salariés 100% 80% 31% 32% 33% 60% 40% 69% 68% 67% 20% 0% Hommes Femmes 65 SOURCE : IRP Auto / I+C

66 2. Selon les principales catégories professionnelles Répartition des embauches selon les principales catégories professionnelles % salariés 100% 3% 3% 2% 2% 2% 2% 2% 3% 3% 2% 2% 2% 80% 60% 40% 20% 0% 35% 37% 51% 54% 86% 87% 34% 33% 25% 24% 26% 25% 7% 6% 3% 3% 19% 17% Hommes Femmes Ensemble Cadres Agents de maîtrise Employés Ouvriers Apprentis 66 SOURCE : IRP Auto / I+C

67 3. Selon les activités principales Répartition des embauches selon les activités principales Embauches Taux d embauche % de femmes Commerce automobile % 29 % Réparation automobile % 24 % Commerce de détail de carburant Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile % 53 % % 24 % % 57 % Ecoles de conduite % 58 % Location courte durée % 35 % Location longue durée % 43 % Démolisseurs-recycleurs % 24 % Parcs de stationnement % 22 % Stations de lavage % 40 % Ensemble % 32 % 67 SOURCE : IRP Auto / I+C

68 III REPARTITION DES DEPARTS 1. Selon le sexe des salariés Répartition des départs selon le sexe des salariés % de salariés 100% 26% 80% 27% 26% 60% 40% 74% 73% 74% 20% 0% Hommes Femmes 68 SOURCE : IRP Auto / I+C

69 2. Selon les principales catégories professionnelles Répartition des départs selon les principales catégories professionnelles % salariés 100% 7% 4% 7% 4% 3% 5% 4% 6% 6% 4% 5% 5% 80% 34% 36% 49% 49% 60% 85% 85% 40% 43% 42% 33% 20% 32% Cadres Agents de maîtrise Employés Ouvriers Apprentis 0% 11% 10% 6% 2% 5% 2% 8% 8% Hommes Femmes Ensemble 69 SOURCE : IRP Auto / I+C

70 3. Selon les activités principales Répartition des départs selon les activités principales Départs Taux de départ % de femmes Commerce automobile % 22 % Réparation automobile % 19 % Commerce de détail de carburant Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile % 50 % % 20 % % 32 % Ecoles de conduite % 54 % Location courte durée % 36 % Location longue durée % 34 % Démolisseurs-recycleurs % 16 % Parcs de stationnement % 19 % Stations de lavage % 35 % Ensemble % 26 % 70 SOURCE : IRP Auto / I+C

71 4. Motifs de départs Répartition des départs selon les motifs 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 2% 11% 3% 20% 3% 16% 4% 12% 3% 15% 3% 18% 45% 42% % Autres Départ à l'amiable Retraite, pré-retraite Licenciement économique Licenciement personnel Fin apprentissage Fin CDD, fin de période d'essai, Démission 71 SOURCE : I+C

72 Détail selon le sexe Hommes Femmes Ensemble Démission 42 % 36 % 42 % Fin de CDD, fin de période d essai, 33 % 37 % 18 % Fin apprentissage 3 % 1 % 3 % Licenciement personnel 15 % 13 % 15 % Licenciement économique 1 % 5 % 3 % Retraite, pré-retraite 2 % 4 % 12 % Départ à l amiable 1 % 2 % 3 % Autres 3 % 2 % 4 % Ensemble 100 % 100 % 100 % Détail selon les principales catégories professionnelles Apprentis Ouvriers Employés Agents de maîtrise Cadres Ensemble Démission 50 % 38 % 40 % 45 % 42 % Fin de CDD, fin de période d essai, 12 % 33 % 7 % 3 % 18 % Fin apprentissage 100 % 3 % Licenciement personnel Licenciement économique Retraite, préretraite 16 % 10 % 26 % 27 % 15 % 4 % 2 % 2 % 3 % 3 % 11 % 11 % 16 % 16 % 12 % Départ à l amiable 4 % 1 % 1 % 1 % 3 % Autres 3 % 1 % 8 % 5 % 4 % Ensemble 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 72 SOURCE : I+C

73 CHAPITRE III : REMUNERATION I MASSE SALARIALE BRUTE 1. Au global Masse salariale brute en 2008 : 9.305,3 millions d euros Historique de la masse salariale Millions d euros +3,5% +1,5% 73 SOURCE : IRP Auto / I+C

74 2. Selon le sexe des salariés Répartition de la masse salariale selon le sexe des salariés % masse salariale 100% 17% 80% 17% 18% 60% 40% 83% 83% 82% 20% 0% Hommes Femmes 74 SOURCE : IRP Auto

75 3. Selon la région Répartition de la masse salariale selon la région (en millions d euros) Régions Masse salariale Répartition Alsace 280,6 3 % Aquitaine 507,5 5 % Auvergne 207,9 2 % Basse-Normandie 242,1 3 % Bourgogne 266,3 3 % Bretagne 464,6 5 % Centre 376,2 4 % Champagne-Ardenne 201,4 2 % Corse 64,7 1 % Franche-Comté 170,3 2 % Haute-Normandie 233,0 3 % Ile-de-France 1.725,1 19 % Languedoc-Roussillon 360,2 4 % Limousin 120,5 1 % Lorraine 321,4 3 % Midi-Pyrénées 432,3 5 % Nord-Pas-de-Calais 514,8 6 % Pays de la Loire 555,1 6 % Picardie 239,5 3 % Poitou-Charentes 262,3 3 % Provence-Alpes-Côte d'azur 759,2 8 % Rhône-Alpes 1.000,3 11 % Ensemble 9.305,3 100 % 75 SOURCE : IRP Auto

76 4. Selon les activités principales Répartition de la masse salariale selon les activités principales (en millions d euros) Masse salariale Répartition Commerce automobile 4.466,4 48 % Réparation automobile 2.918,9 32 % Commerce de détail de carburant Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique automobile 338,0 4 % 289,5 3 % 210,7 2 % Ecoles de conduite 454,8 5 % Location courte durée 223,8 2 % Location longue durée 111,0 1 % Démolisseurs-recycleurs 162,6 2 % Parcs de stationnement 100,6 1 % Stations de lavage 28,8 < 1 % Ensemble 9.305,3 100 % 76 SOURCE : IRP Auto

77 5. Selon la taille des entreprises Répartition de la masse salariale selon la taille des entreprises 100% 80% 33% 33% 30% 29% 32% 32% 50 salariés et plus 20 à 49 salariés 60% 21% 20% 20% 19% 21% 20% 10 à 19 salariés 40% 18% 18% 19% 19% 18% 18% 5 à 9 salariés 20% 17% 17% 19% 20% 18% 18% 1 à 4 salariés 0% 11% 12% 12% 13% 11% 12% Hommes Femmes Ensemble 77 SOURCE : IRP Auto

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les professions libérales Mise à jour de septembre 2014 1 La Meg@baseB2B 4 Millions d emails de décideurs disponibles L Agence MD

Plus en détail

Contenu du fichier «décès»

Contenu du fichier «décès» Contenu du fichier «décès» Liste des s Code Libellé Page ACTIV Code activité du décédé 2 ADEC Année de décès 2 ANAIS Année de naissance du décédé 2 DEPDEC Département de décès 2 DEPDOM Département de domicile

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 390 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014 23 juillet 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des

Plus en détail

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce?

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Répondues : 6 351 Ignorées : 28 Enseignant(e) En phase de reprise d'entreprise Autre (veuillez préciser) En phase de création d'entreprise ou d'auto-entreprise

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

La France face à la pénurie de maisons de retraite

La France face à la pénurie de maisons de retraite OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à la pénurie de maisons de retraite Situation actuelle et à venir, à l échelle régionale et départementale OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires

Plus en détail

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale LA PREVOYANCE DU SPORT Pourquoi un régime de prévoyance dans le sport? Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale Une

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

Les professions de santé au 1 er janvier 2012

Les professions de santé au 1 er janvier 2012 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES SÉRIE STATISTIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL Les professions de santé au 1 er janvier 2012 Daniel SICART n 168 mars 2012 MINISTÈRE

Plus en détail

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS RETROUVEZ VOTRE POLE DE GESTION DES CONSIGNATIONS EN FONCTION DE VOTRE DEPARTEMENT VOTRE DEPARTEMENT VOTRE

Plus en détail

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 DIRECTION DE LA SANTE Département Relations avec les Professionnels de Santé Dossier suivi par : Monique LEFRANCOIS Réf. : 19/2005/ML/MPD Paris, le 22 décembre

Plus en détail

document de travail Les professions de santé SÉRIE STATISTIQUES N 183 AOUT 2013

document de travail Les professions de santé SÉRIE STATISTIQUES N 183 AOUT 2013 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES document de travail SÉRIE STATISTIQUES N 183 AOUT 2013 Les professions de santé AU 1 ER JANVIER 2013 Daniel SICART Direction

Plus en détail

document de travail Les professions de santé SÉRIE STATISTIQUES N 189 JUIN 2014

document de travail Les professions de santé SÉRIE STATISTIQUES N 189 JUIN 2014 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES document de travail SÉRIE STATISTIQUES N 189 JUIN 2014 Les professions de santé AU 1 ER JANVIER 2014 Daniel SICART Direction

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales NOR: MCCE1240070A Version consolidée au 16 janvier 2015 Le ministre de l'économie

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations

Plus en détail

La France face au coût de la dépendance des personnes âgées

La France face au coût de la dépendance des personnes âgées OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face au coût de la dépendance des personnes âgées Analyse à l échelle nationale et départementale OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face au coût de la dépendance

Plus en détail

R E G L E M E N T I N T E R I E U R FFGOLF. ARTICLE 1 er : objet. ARTICLE 2 : licence

R E G L E M E N T I N T E R I E U R FFGOLF. ARTICLE 1 er : objet. ARTICLE 2 : licence R E G L E M E N T I N T E R I E U R FFGOLF ARTICLE 1 er : objet Le présent règlement a pour objet de compléter et d'expliciter, sur quelques points, les statuts fédéraux. ARTICLE 2 : licence En application

Plus en détail

www.interieur.gouv.fr

www.interieur.gouv.fr www.interieur.gouv.fr Sommaire PREAMBULE 2 LES CATEGORIES DE PERMIS PREMIERE PARTIE 3 LES CANDIDATS ENREGISTRES EN PREFECTURE DEUXIEME PARTIE 8 LES EPREUVES THEORIQUES GENERALES TROISIEME PARTIE 13 LES

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

L ACCUEIL ET L HEBERGEMENT DES PERSONNES

L ACCUEIL ET L HEBERGEMENT DES PERSONNES L ACCUEIL ET L HEBERGEMENT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP : EMPLOIS, MASSE SALARIALE ET EMPLOYEURS DECEMBRE 2012 Cécile BAZIN - Noël Tadjine - Henitsoa RAHARIMANANA Alexis GUYONVARCH - Jacques

Plus en détail

La filière de l expertise comptable

La filière de l expertise comptable La filière de l expertise comptable Comptabilité Audit Conseil Gestion Finance Une promesse d avenirs CURSUS Débouchés Une filière qui offre des parcours de formation à la carte... La filière de l expertise

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

la filière de l expertise comptable Audit Comptabilité Conseil Gestion Finance .COM FUTUR FUTUR expert .COM expert Futurexpert.com

la filière de l expertise comptable Audit Comptabilité Conseil Gestion Finance .COM FUTUR FUTUR expert .COM expert Futurexpert.com Choisissez la filière de l expertise comptable Une promesse d avenirs Audit Comptabilité Conseil Gestion Finance Futurexpert.com Futurexpert.com.COM FUTUR expert FUTUR expert.com MÉTIERS Votre parcours

Plus en détail

un symbole qui garantit à tous accueil, accessibilité et confort. Label Tourisme & Handicap : www.dgcis.gouv.fr/marques-nationales-tourisme

un symbole qui garantit à tous accueil, accessibilité et confort. Label Tourisme & Handicap : www.dgcis.gouv.fr/marques-nationales-tourisme Label Tourisme & Handicap : un symbole qui garantit à tous accueil, accessibilité et confort. Les marques du tourisme Retrouvez l ensemble des sites labellisés Tourisme et Handicap sur www.dgcis.gouv.fr/marques-nationales-tourisme

Plus en détail

En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide

En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide FICHES THÉMATIQUES 1.1 ÉVOLUTION DE LA POPULATION ÂGÉE En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide des âges concernant les personnes âgées de 65 ans a fortement évolué : sa base s est élargie et

Plus en détail

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE Préambule Le droit au compte figure dans la législation française comme un principe fondamental. Le code monétaire et financier (article

Plus en détail

Malgré un repli, la création d entreprises reste toujours à un niveau élevé en 2011

Malgré un repli, la création d entreprises reste toujours à un niveau élevé en 2011 LA CRÉATION D ENTREPRISES EN FRANCE EN 2011 Malgré un repli, la création d entreprises reste toujours à un niveau élevé 549 805 créations d entreprises ont été recensées en France. Pour la première année

Plus en détail

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire A - Dénombrement des micro-organismes aérobies à 30 C (= colonies aérobies = flore aérobie mésophile), Il regroupe les essais - Dénombrement des entérobactéries, suivants: - Dénombrement des Escherichia

Plus en détail

Appel à projets national. Aide à l investissement en faveur des logements-foyers

Appel à projets national. Aide à l investissement en faveur des logements-foyers Appel à projets national 2014 Aide à l investissement en faveur des logements-foyers 1 Appel à projets national 2014 Logement-foyer Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation

Plus en détail

La lettre d Information des Français de l Étranger

La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre du département des Relations Internationales et de la Coordination de la Cnav I MARS/AVRIL 200 I Le relevé de carrière Vous avez été salarié

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail

Cinéma C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E

Cinéma C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Cinéma C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Ministère de la Culture et de la Communication Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles

Plus en détail

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE Liste des s Fichier ME109603 MENAGE Index des s : AADATE : Date de l'enquête... 3 AAPERIODE : Période... 3 AAPOID9603 : Coefficient de pondération... 3 AAPOID9903 : Coefficient de pondération... 3 AAPOIDSF

Plus en détail

ASSISTANTS MATERNELS ÉDITION

ASSISTANTS MATERNELS ÉDITION ASSISTANTS MATERNELS ÉDITION TABLEAU 1 Les données disponibles sur l activité de la branche Assistants Maternels du Particulier employeur Les données mobilisées chaque année dans le rapport de la branche

Plus en détail

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Données 2014 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com

Plus en détail

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Évaluation des risques professionnels L INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ L Institut national de recherche et

Plus en détail

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS ANNEXE 2 TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS 001 AIN 050 MANCHE 002 AISNE 051 MARNE 003 ALLIER 052 HAUTE MARNE 004 ALPES DE HTE PROVENCE 053 MAYENNE 005 HAUTES ALPES 054 MEURTHE ET MOSELLE 006 ALPES

Plus en détail

Projet de modification de

Projet de modification de RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Projet de modification de Arrêté du 29 décembre 2014 relatif aux modalités d application de la troisième période du

Plus en détail

Données sociales de la Branche des services de l'automobile

Données sociales de la Branche des services de l'automobile Données sociales de la Branche des services de l'automobile Réparation o bi l e L o c a t i o n l o n g u e d u ré e u rs e nts Démolisseu Éc ole sd e co n Co trô n du le ite hn t ec iq ue au to m ob i

Plus en détail

Projet de loi de finances rectificative pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi

Projet de loi de finances rectificative pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi Art. 53 (4 ) de la loi organique du 1 er août 2001 relative aux lois de finances Note explicative Cette annexe présente les évaluations préalables

Plus en détail

Petit panorama des interfaces des archives numérisées par les Archives départementales

Petit panorama des interfaces des archives numérisées par les Archives départementales Petit panorama des interfaces des archives numérisées par les Archives départementales Denis Roegel 18 juin 2014 Table des matières 1 La diversité des interfaces 3 1.1 Étendue de la numérisation...................

Plus en détail

Bilan de l année 2011

Bilan de l année 2011 LE PERMIS A POINTS Bilan de l année DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 1 Entre L Etat, représenté par le Ministre de l Economie et des Finances, Monsieur Pierre MOSCOVICI, la Ministre de l Egalité des territoires et du logement,

Plus en détail

Accord sur l organisation et le financement de l apprentissage dans les Branches du Bâtiment et des Travaux Publics

Accord sur l organisation et le financement de l apprentissage dans les Branches du Bâtiment et des Travaux Publics Accord sur l organisation et le financement de l apprentissage dans les Branches du Bâtiment et des Travaux Publics Entre : d une part, les organisations professionnelles d employeurs représentatives au

Plus en détail

LA PLACE DES ASSOCIATIONS

LA PLACE DES ASSOCIATIONS LA PLACE DES ASSOCIATIONS ET LES ENJEUX ECONOMIQUES DANS LE SECTEUR DE L AIDE A DOMICILE 4 EME EDITION- NOVEMBRE 2012 Cécile BAZIN Noël Tadjine - Henitsoa RAHARIMANANA Alexis GUYONVARCH - Jacques MALET

Plus en détail

Fiches régionales sur l emploi Recueil

Fiches régionales sur l emploi Recueil Fiches régionales sur l emploi Recueil France métropolitaine Alsace page 2 Auvergne page 4 Bourgogne page 6 Centre page 8 Corse page 1 Haute-Normandie page 12 Languedoc-Roussillon page 14 Lorraine page

Plus en détail

Bilan de l année 2010

Bilan de l année 2010 Bilan de l année 2010 DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION ROUTIERES - 2

Plus en détail

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Données 2013 Version définitive Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Statistiques 2014 2014 C Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche

Plus en détail

La place des associations et les enjeux économiques pour l'accueil des jeunes enfants

La place des associations et les enjeux économiques pour l'accueil des jeunes enfants 1 Sources et méthodologie Ce travail entre dans le cadre de la coopération qui se développe entre l Union Nationale Interfédérale des Œuvres et Organismes Privés Sanitaires et Sociaux (UNIOPSS) et l association

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France En septembre, poursuite de la croissance Après un été ensoleillé, la croissance se confirme au mois de septembre. La clientèle d affaires est au rendez-vous. En province,

Plus en détail

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Évaluation des risques professionnels L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015

Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015 Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015 total Total Mailing Emailing Phoning Mobile SMS TOTAL TANDEM 42038300 31662994 10824852 19596763 8685075 1987737 cod_civ Civilite Total Mailing

Plus en détail

Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 2013 2014

Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 2013 2014 Supplément N 34 3 e trimestre 214 Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 213 214 Le cerf continue sa progression régulière cette année, alors que le chevreuil stagne et que les prélèvements du sanglier

Plus en détail

- Éléments de référence 2013 pour 2014 -

- Éléments de référence 2013 pour 2014 - - Éléments de référence 2013 pour 2014 - I - TAXE FONCIÈRE DÉPARTEMENTALE SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES moyen de 2013 L article 1636B septies VI du CGI indique que le taux de la taxe foncière sur les propriétés

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France 2011 s achève sur un mois de décembre mitigé Le mois de décembre 2011 a été marqué par un ralentissement de la croissance dans l hôtellerie économique et 2 étoiles. Sur

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France La tendance baissière s accentue Janvier avait donné le ton. La tendance baissière se confirme et s étend sur les catégories économique et super-économique. Dans les entreprises,

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Textes généraux MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Délégation à la sécurité et à la circulation routières Sous-direction de l éducation routière

Plus en détail

dossier de presse JUILLET 2012

dossier de presse JUILLET 2012 dossier de presse JUILLET 2012 GDF SUEZ s engage contre la Précarité Énergétique en france être utile aux hommes SOMMAIRE Précarité Énergétique 02 I. Des actions concrètes pour aider les clients en difficulté

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

Rappels sur les principes de la garantie jeunes

Rappels sur les principes de la garantie jeunes Rappels sur les principes de la garantie jeunes La «garantie jeunes» française est un dispositif inscrit au Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté adopté lors du Comité interministériel de lutte

Plus en détail

Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation

Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation > Action sociale Vivre chez soi Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande L aide au retour à domicile après hospitalisation

Plus en détail

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un organisme scientifique

Plus en détail

Appel à projets national. Aide à l investissement en faveur des logements-foyers

Appel à projets national. Aide à l investissement en faveur des logements-foyers Appel à projets national 2015 Aide à l investissement en faveur des logements-foyers 1 Appel à projets national 2015 Logement-foyer Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation

Plus en détail

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com

Plus en détail

Les Finances des départements 2012

Les Finances des départements 2012 MINISTERE DE L'INTERIEUR MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les Finances des départements 2012 Statistiques et finances locales (tableaux) Direction générale

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE SERVICE DE L OBSERVATION ET DES STATISTIQUES Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional Note d accompagnement Février 2014 La consommation d'énergie

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE)

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) TOUT SAVOIR SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LA VAE? > La Validation

Plus en détail

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante.

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. En quelques chiffres, une entreprise Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. FDV 60% Yves Ménardais 40% Initiatives et Finances The Call Machine «TCM» Télémarketing Capital 674 000 Chiffre d affaires

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur "Logement" métropole... 4

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur Logement métropole... 4 SOMMAIRE I - Synthèse de l'activité 2014... 2 II - Secteur "Logement" métropole... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS + EXISTANTS... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS... 9 ACTIVITE LOGEMENTS EXISTANTS... 13 ACTIVITE

Plus en détail

Bilan statistique de l année 2009

Bilan statistique de l année 2009 Bilan statistique de l année 2009 DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION ROUTIERES

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera le 1 er 2008 à celle qui était en vigueur depuis le 1 er janvier 2003.

Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera le 1 er 2008 à celle qui était en vigueur depuis le 1 er janvier 2003. CIRCULAIRE COMMUNE 2007-26 -DRE Paris, le 13/12/2007 Objet : Mise à jour du répertoire professionnel Madame, Monsieur le Directeur, Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera

Plus en détail

SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE

SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE GUIDE D INSCRIPTION EXAMEN PROFESSIONNEL SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE DE L INTERIEUR ET DE L OUTRE-MER au titre de l année 2016 SG/DRH/SDRF/BRPP/IT 19.12.2014 SOMMAIRE INSCRIPTION

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées note d informationdécembre 12.24 À la rentrée 2012, 6 718 900 élèves sont accueillis publiques et privées du premier degré de métropolitaine et des DOM (y compris Mayotte), dont 2 557 000 élèves l enseignement

Plus en détail

SOMMAIRE Qui est concerné?

SOMMAIRE Qui est concerné? SOMMAIRE Qui est concerné? Quelles règles? Comment procéder? Dans quels délais? Répertoire professionnel Annexes au répertoire professionnel Compétences catégorielles Compétences territoriales Compétences

Plus en détail

Règlement d Intervention du CONSUEL

Règlement d Intervention du CONSUEL Règlement d Intervention du CONSUEL EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DU DÉCRET 72-1120 DU 14 DÉCEMBRE 1972 MODIFIÉ PAR LE DÉCRET 2001-222 DU 6 MARS 2001 ET DES ARRÊTÉS DU 17 OCTOBRE 1973 Titre 1 DISPOSITIONS

Plus en détail

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration TITRE Ier. Division du territoire Art. 1er. Le territoire européen de la République sera divisé

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 2. Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 2. Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points n o 2 Guide entreprises Janvier 2015 Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Assurances de biens et de responsabilité. Etude Mars 2014

Assurances de biens et de responsabilité. Etude Mars 2014 Assurances de biens et de responsabilité Etude Mars 2014 Tempêtes, grêle et neige : Résultats de l année 2012 Ce document est la propriété exclusive de la FFSA et du GEMA et est protégé par le droit d'auteur.

Plus en détail

CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION. Guide d accompagnement pour remplir son dossier. En partenariat avec

CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION. Guide d accompagnement pour remplir son dossier. En partenariat avec CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION Guide d accompagnement pour remplir son dossier En partenariat avec Qu est-ce que la CAPEB? La Confédération de l Artisanat

Plus en détail

Version V 1.0 du 12 août 2010. Référence Contrat : VIALIS-PV-..-.

Version V 1.0 du 12 août 2010. Référence Contrat : VIALIS-PV-..-. CONTRAT D ACHAT DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE PRODUITE PAR LES INSTALLATIONS UTILISANT L ÉNERGIE RADIATIVE DU SOLEIL ET BÉNÉFICIANT DE L OBLIGATION D ACHAT DE L ÉLECTRICITÉ Version V 1.0 du 12 août 2010 Référence

Plus en détail

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une production Distribuée En environnement Windows NT Une Production sous VTOM Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une Production sous VTOM

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité THR Conseil, Evaluation et Transaction Références récentes Mandat de vente Hôtel bureau 3* sous enseigne (> 45 ch.), salle de séminaire Vente murs et fonds

Plus en détail

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience ISO 50 001 Méthode et retour d expérience 27/09/2013 DALKIA FRANCE A OBTENU EN 2013 LA CERTIFICATION ISO 50 001 SUR L ENSEMBLE DE SES CONTRATS AVEC MANAGEMENT DE L ENERGIE 27/09/2013 Pourquoi une certification

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité TCH Conseil, Evaluation et Transaction In Extenso Tourisme Hôtellerie Restauration, membre du Groupe Deloitte, intègre début 2015 l agence de conseil en

Plus en détail

LOIS. LOI n o 2014-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015 (1) NOR : FCPX1422605L

LOIS. LOI n o 2014-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015 (1) NOR : FCPX1422605L LOIS LOI n o 2014-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015 (1) NOR : FCPX1422605L L Assemblée nationale et le Sénat ont délibéré, Vu la décision du Conseil constitutionnel n o 2014-707 DC du 29 décembre

Plus en détail