GUIDE DES INDICES BOURSIERS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE DES INDICES BOURSIERS"

Transcription

1 GUIDE DES INDICES BOURSIERS

2 SOMMAIRE PRESENTATION DES INDICES... 2 LA GAMME D INDICES : L INDICE TUNINDEX ET LES INDICES SECTORIELS... 3 REGLE GENERALE RELATIVE A LA COMPOSITION DES INDICES... 3 REGLE EXCEPTIONNELLE RELATIVE A LA SUSPENSION OU AU TRANSFERT D UNE VALEUR AU GROUPE SPECIAL... 3 LA GESTION DES INDICES : LE COMITE DES INDICES BOURSIERS... 5 LES REVISIONS DES ECHANTILLONS... 5 LE MODE DE CALCUL DES INDICES... 6 ADOPTION DU FLOTTANT... 6 i- la définiion du floan... 7 ii- le plafond de 15%... 8 iii- calcul de l indice unindex... 8 iv - calcul des Indices Secoriels... 9 v- revisions du floan e du plafond de 15% LES MODALITES DE L AJUSTEMENT DES INDICES LES PRINCIPAUX CAS D AJUSTEMENT i- admission d une nouvelle valeur dans l échanillon de l indice ii- mise en paiemen de dividendes iii- aribuion grauie d'acions III -1 Le déachemen du droi d'aribuion e l'assimilaion des acions nouvelles on lieu le même jour III -2 le déachemen du droi d'aribuion n es pas accompagné par l'assimilaion des acions nouvelles grauies iv - emissions en numéraire IV-1 Emission sans droi de souscripion IV-2 Emission avec droi de souscripion v- emission d'acions en numéraire e aribuion grauie d'acions V-1 L'assimilaion des acions grauies e le déachemen des drois d'aribuion e de souscripion on lieu le même jour V-2 L'assimilaion des acions grauies n'accompagne pas le déachemen des drois d'aribuion e de souscripion vi- rerai d'une valeur vii- réducion du capial VII-1 Par abaissemen de la valeur nominale VII-2 Par annulaion d acions viii- assimilaion des acions nouvelles ix- division & regroupemen de ires x- les offres publiques Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

3 PRESENTATION DES INDICES Le premier indice de marché a éé lancé le 30 sepembre 1990 sous le nom de l Indice BVMT. L indice TUNINDEX e les indices secoriels on éé créés respecivemen le 31 décembre 1997 e le 31 décembre Les indices son desinés à fournir aux gesionnaires, analyses e épargnans principalemen une mesure de performance des placemens e aciviés boursières. Sur décision du Comié des Indices Boursiers, depuis le 02 janvier 2009, l indice BVMT n es plus publié e l indice TUNINDEX ainsi que les Indices Secoriels on changé de mode de calcul. L indice TUNINDEX e les Indices Secoriels ne son en effe, plus pondérés par la capialisaion boursière oale mais par la capialisaion floane. Ce mode de calcul, déjà uilisé par d aures grands indices à ravers le monde, perme d assurer une plus grande cohérence enre la réalié boursière des sociéés e sa raducion dans les indices. Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

4 LA GAMME D INDICES : L INDICE TUNINDEX ET LES INDICES SECTORIELS L indice «TUNINDEX» es le 1 er indice pondéré par les capialisaions boursières. Il a éé lancé avec une base 1000 le 31 décembre C es un indice saisique, de ype rendemen (les dividendes son réinvesis), qui mesure la endance générale du marché de la Bourse de Tunis. Parallèlemen, la Bourse calcule le TUNINDEX en devises érangères. L hisorique de l indice TUNINDEX en devises érangères DOLLAR US e EURO es publié sur le sie de la Bourse. Les Indices Secoriels on éé lancés le 31 décembre 2005 avec une base Ils son pondérés par les capialisaions boursières e son de ype de rendemen. Leurs échanillons son composés des valeurs de l indice TUNINDEX. Les indices secoriels suiven la nomenclaure secorielle «Indusry Classificaion Benchmark» : une sociéé coée es classée selon son acivié principale définie à parir de l acivié dans laquelle elle réalise la plus grande par de son chiffre d affaires (pour plus de déail sur cee norme, conférez-vous au sie web REGLE GENERALE RELATIVE A LA COMPOSITION DES INDICES 1 La populaion reenue dans l indice TUNINDEX e les indices secoriels es celle des valeurs admises à l un des marchés des ires de capial de la Coe de la Bourse e don la période de séjour es supérieure à un mois (à comper de la dae de démarrage des négociaions). REGLE EXCEPTIONNELLE RELATIVE A LA SUSPENSION OU AU TRANSFERT D UNE VALEUR AU GROUPE SPECIAL 1 Une valeur es reirée de l échanillon de l indice TUNINDEX e des indices secoriels correspondans lorsque : a) elle es ransférée au groupe des valeurs, qui son affecées par des évènemens suscepibles de perurber durablemen leur siuaion. 1 Modifiée lors de la réunion du Comié des Indices Boursiers du 07 juille Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

5 b) la durée de suspension dépasse 2 mois. Après le reour aux condiions normales de coaion (reprise de la coaion, ransfer du groupe spécial à un aure groupe,...), le Comié peu décider de réinégrer cee valeur dans l indice. Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

6 LA GESTION DES INDICES : LE COMITE DES INDICES BOURSIERS La gesion des indices a éé confiée, lors de la créaion de TUNINDEX, à un Comié des Indices Boursiers don la mission es de gérer les échanillons des indices de la Bourse de Tunis e d en conrôler la fiabilié e la représenaivié. La composiion de ce comié, les modaliés de son foncionnemen ainsi que les condiions de publicaion e d enrée en vigueur de ses décisions on éé conçues pour assurer aux indices de la Bourse de Tunis une riple garanie de compéence, d indépendance e de ransparence. Le Comié des indices boursiers es composé des représenans du Minisère des Finances, du Conseil du Marché Financier, de la Banque Cenrale de Tunisie, de l'insiu Naional de la Saisique, de l'insiu d'economie Quaniaive ainsi que de deux universiaires désignés par le Minisère chargé de l enseignemen supérieur. Il se réuni au siège social de la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis au moins deux fois par an e chaque fois que cela es nécessaire. Il peu aussi se réunir à la demande de son présiden. Les réunions se iennen en dehors des séances de bourse. LES REVISIONS DES ECHANTILLONS La mise à jour des échanillons qui composen l indice TUNINDEX e les Indices Secoriels es décidée par le Comié des Indices Boursiers. Elle es effecuée à chaque réunion du Comié. Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

7 LE MODE DE CALCUL DES INDICES Le calcul e la publicaion des indices son assurés par la Bourse de Tunis. La fréquence de calcul des indices es quoidienne. Elle es faie d une façon coninue. Les indices son publiés à la clôure de la séance, indépendammen du nombre de valeurs coées, réservées ou suspendues. Les cours des valeurs reenus dans le calcul de l indice son les derniers cours coés, les cours réservés (seuils de réservaion), les cours esimés (dans le cas d offre publique d acha ou d échange) ou les cours de référence pour les valeurs non coées. Les ajusemens consécuifs à la radiaion de valeurs de l échanillon, à la mise en paiemen de dividendes e à oues opéraions sur le capial des valeurs de l échanillon son assurés direcemen par la Bourse. Le Comié des Indices Boursiers a posé ceraines condiions pour qu un indice secoriel fasse l obje d une publicaion : - l échanillon doi comprendre au moins quare valeurs du seceur considéré ; - la capialisaion du seceur représene plus de 2% de la capialisaion de l indice TUNINDEX. La publicaion d un indice secoriel es arrêée quand le nombre de valeurs qui le compose devien inférieur à 3. ADOPTION DU FLOTTANT Le Comié des Indices Boursiers a décidé de modifier le mode de calcul de l indice TUNINDEX e des Indices Secoriels. Depuis le 02 janvier 2009, l indice TUNINDEX e les Indices Secoriels son pondérés par les capialisaions boursières floanes e non plus par les capialisaions boursières oales comme c éai le cas auparavan. Ainsi, le nombre de ires pris en compe dans le calcul de la capialisaion boursière es le nombre de ires mis à la disposiion du marché e non plus le nombre de ires admis. Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

8 I- LA DEFINITION DU FLOTTANT La capialisaion boursière floane reenue pour le calcul de l indice prendra en compe la oalié des acions ordinaires des sociéés admises à la coe, à l excepion des élémens suivans : Auoconrôle e Auo-déenion 2 : les acions déenues par les sociéés conrôlées par la sociéé coée ou déenues direcemen par cee dernière. Acions déenues par l Ea : les paricipaions déenues direcemen par l'ea e les paricipaions déenues par les éablissemens publics e les enreprises publiques conrôlées par l'ea. Acions déenues par les fondaeurs : les acions déenues direcemen ou indirecemen par les fondaeurs, lesdis fondaeurs exerçan une influence sur la gesion ou le conrôle de la sociéé (dirigeans, conrôle en drois de voe, influence nooire, ). Acion de Concer e par les personnes iniiées 2 : les acions déenues par des personnes (hors fondaeurs e l'ea) agissan de concer au sens de l aricle 10 de la loi n Son considérées personnes iniiées, les adminisraeurs ainsi que leurs conjoins, ascendans e descendans jusqu'au premier degré. Bloc Conrôlan : les acions déenues par des personnes morales (hors fondaeurs e l'ea) qui exercen un conrôle. Paricipaions Analysées Comme Sables 3 : les paricipaions supérieures à 5%. Son incluses les paricipaions de moindre imporance d'acionnaires qui parallèlemen ou conjoinemen au lien capialisique, on avec la sociéé coée des accords indusriels ou sraégiques. Le floan obenu es arrondi à la borne supérieure par palier de 10%. 2 Modifiée lors de la réunion du Comié des Indices Boursiers du 07 juille Modifiée lors de la réunion du Comié des Indices Boursiers du 27 février Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

9 II- LE PLAFOND DE 15% La pondéraion maximum d une valeur dans l indice TUNINDEX sera limiée à 15% de la capialisaion floane de l indice, de manière à évier la sur-pondéraion d une valeur e à assurer une bonne représenaion de l échanillon. Si le poids d une des valeurs dépasse cee limie, il sera alors ramené à 15% par l inermédiaire d un faceur appelé «faceur de plafonnemen». III- CALCUL DE L INDICE TUNINDEX L indice TUNINDEX a éé lancé le 31 décembre 1997 avec une base Il éai jusqu au 31 décembre 2008 calculé selon la formule suivane : I Capialisaion boursière de l'échanillon en = 1000 Capialisaion de base de l'échanillon (ajusée) en I = 1000 N ( Qi Ci ) i= 1 k CB où Jour de calcul N Nombre de valeurs de l échanillon Qi Nombre de ires reenu dans l indice pour la valeur i à la dae Ci Cours de la valeur i au jour CB Capialisaion boursière de l échanillon le jour de base K Coefficien d ajusemen global au jour applicable à la capialisaion boursière de base. Depuis le 02 janvier 2009, le nombre de ires Qi précéden a éé remplacé par le produi Qi x Fi x fi où F i es le faceur floan e f i es le faceur de plafonnemen. Ainsi, l indice TUNINDEX es calculé acuellemen sur la base de la capialisaion floane selon la formule suivane : I = 1000 Capialisaion boursière floane de l' échanillon en Capialisaion de base de l' échanillon (ajusée) en I = 1000 N ( Qi Fi f i Ci ) i= 1 k CB où Jour de calcul Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

10 N Nombre de valeurs de l échanillon Qi Nombre de ires reenu dans l indice pour la valeur i à la dae Fi Faceur floan de la valeur i fi Faceur de plafonnemen de la valeur i Ci Cours de la valeur i au jour CB Capialisaion boursière de l échanillon le jour de base K Coefficien d ajusemen global au jour applicable à la capialisaion boursière de base. Lors du passage au calcul sur la base du floan, le faceur de plafonnemen a éé déerminé sur la base des cours de clôure de la veille de la bascule Calcul du coefficien d ajusemen permean le passage de la capialisaion boursière au floan Lors du passage au floan, il a fallu modifier le coefficien d ajusemen afin de garanir la coninuié enre la valeur de l indice avan l adopion du calcul sur la base du floan e la valeur obenue après son passage. Le coefficien d ajusemen permean le passage de la capialisaion boursière au floan es obenu en ajusan l ancien coefficien d ajusemen par le rappor enre la capialisaion boursière floane e la capialisaion boursière oale, soi : avec : K -1 CB -1 CB Κ 1 = Κ CB CB passage au floan es le coefficien d ajusemen la veille de la bascule es la capialisaion boursière oale à la clôure de la veille de la bascule es la capialisaion boursière la veille de la bascule ajusée par le floan e le plafonnemen soi la capialisaion floane après la bascule 1 IV - CALCUL DES INDICES SECTORIELS Les Indices Secoriels on éé lancés le 31 décembre 2005 avec une base Ils son pondérés, depuis le 02 janvier 2009, par les capialisaions boursières floanes : - le faceur floan de chaque valeur dans les indices secoriels es le même que celui uilisé dans le calcul de l indice TUNINDEX ; - la capialisaion floane de chaque valeur dans les indices secoriels es la même que celle reenue dans l indice TUNINDEX. Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

11 V- REVISIONS DU FLOTTANT ET DU PLAFOND DE 15% Le floan sera calculé une fois par an sur la base des informaions disponibles jusqu au dernier jour ouvrable de la première quinzaine du mois de décembre, auprès de la Bourse. Il sera arrondi à la borne supérieure par palier de 10%. Touefois, il n es pas reenu le palier supérieur lorsque la valeur du floan calculé es comprise enre : [10% e 11%[ ; [20% e 21%[ ; [30% e 31%[ ; [40% e 41%[ ; [50% e 51%[ ; [60% e 61%[ ; [70% e 71%[ ; [80% e 81%[ ; [90% e 91%[. 4 Cee mise à jour sera publiée après la réunion du Comié des Indices Boursiers du mois de décembre, pour une prise d effe le 1 er jour ouvrable du mois de janvier. Des révisions excepionnelles peuven êre effecuées à la suie d une offre publique ou d opéraions annulan ou créan des acions. Dans ce cas, la Bourse de Tunis procédera excepionnellemen, enre deux révisions annuelles, à la révision du floan si la par du nouveau floan calculé, après arrondi, vien à êre modifiée d au moins 10% par rappor au précéden floan arrondi. Ces révisions excepionnelles seron publiées au bullein de la Bourse pour une prise d effe 2 jours ouvrables après cee publicaion. Les faceurs de plafonnemen seron calculés une fois par an sur la base des informaions prises à la clôure du dernier jour ouvrable de la première quinzaine du mois de décembre. Cee mise à jour sera publiée (en même emps que les floans) après la réunion du Comié des Indices Boursiers du mois de décembre, pour une prise d effe le 1 er jour ouvrable du mois de janvier. Le Comié des Indices Boursiers pourra décider de procéder excepionnellemen à une révision du faceur de plafonnemen pour les valeurs plafonnées, si le capial s en rouve êre modifié significaivemen, ou si la pondéraion des valeurs dans l indice, suie à des opéraions excepionnelles, vien à êre modifié significaivemen. Ces ajusemens excepionnels des faceurs de plafonnemen seron publiés au bullein de la Bourse, e prendron effe 2 jours ouvrables après cee publicaion. 4 Décision du Comié des Indices Boursiers du 25 décembre Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

12 LES MODALITES DE L AJUSTEMENT DES INDICES PRINCIPE : Les ires connaissen ou au long de leur vie un cerain nombre d opéraions dies opéraions sur ires, qui impacen leurs cours en bourse. Ce impac parfaiemen explicable n es pas cependan en rappor direc avec les mécanismes fondamenaux du marché en ermes d offre e de demande. Sa prise en compe, sans précauion, au niveau de l indice es suscepible de provoquer une rupure dans l évoluion de ce dernier sans rappor avec les endances du marché e de naure à fausser la mesure de performance que l indice es censé donner. En effe, une réducion du nominal d une acion donnée (sans réducion du capial) n appauvri pas l acionnaire même si elle s accompagne nécessairemen de la baisse du cours de l acion en cause. L indice auquel apparien cee acion doi pouvoir raduire cee réalié. Ainsi fau-il évier oue rupure de l indice e lui assurer la coninuié requise. Pour ce faire, il es nécessaire de procéder à des ajusemens de manière à neuraliser l effe de l opéraion en quesion de elle sore que, les cours des ires non concernés éan supposés reser les mêmes que la veille, l indice lui-même demeure inchangé soi : Indice du jour avan l ouverure du marché = Indice de la veille L ajusemen nécessaire dans ce cas pour que soi vérifiée l égalié enre l indice du jour avan l ouverure e celui de la veille passe par la correcion de la capialisaion de base. où I -1 I k CBA De I = I -1, se dédui que : = 1 + = = + 1 CB 1 CB CBA k CBA avec k CB CB le dernier indice diffusé avan modificaion l indice calculé après modificaion es le coefficien d ajusemen applicable à la capialisaion de base ajusée, CBA -1, à l occasion d une opéraion inervenan à la dae CB -1 es la capialisaion floane de clôure à -1 (avan modificaion de l échanillon) CBA -1 es la capialisaion de base ajusée avan modificaion CBA es la capialisaion de base ajusée après modificaion CB es la variaion de capialisaion induie par l opéraion De l'ensemble des opéraions ayan modifié la capialisaion de base depuis la dae de base découle que CBA = k CBA -1 = k k -1 CBA -2 = k k -1...k 1 CBA 0 Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

13 D où CBA = K CBA 0 avec K = k k -1...k 1 Avec K, le coefficien d'ajusemen global applicable à la capialisaion de base, CBA 0, à l'occasion de l'événemen inervenan à la dae. LES PRINCIPAUX CAS D AJUSTEMENT I- ADMISSION D UNE NOUVELLE VALEUR DANS L ECHANTILLON DE L INDICE L admission d'une nouvelle valeur dans l échanillon inervien par décision du Comié des Indices Boursiers. La capialisaion de la nouvelle valeur es ajouée à la capialisaion globale de l indice. Le coefficien d ajusemen es alors égal à k CB + CB = 1 1 où CB = Q F f C 1 avec: k CBA -1. CB -1 Q C -1 F f es le coefficien d ajusemen applicable à la capialisaion de base ajusée, es la capialisaion boursière floane de la veille (-1). es le nombre de ires reenu dans l indice à sur la nouvelle valeur es le dernier cours de la nouvelle valeur es le faceur floan es le faceur de plafonnemen II- MISE EN PAIEMENT DE DIVIDENDES Le jour de mise en paiemen des dividendes (sauaire ou excepionnel), le nombre de ires admis dans l indice (Q ) es inchangé e le cours de la valeur es ampué du monan du dividende versé : C 1 = C Dn où C -1 es le dernier cours de la valeur Dn es le dividende à verser. La capialisaion globale de l'indice es ajusée, par décapialisaion du monan du dividende versé. Il y a donc calcul du coefficien d'ajusemen. CB Le coefficien d ajusemen es alors égal à k = 1 1 CB où CB = Q F f Dn Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

14 avec: F f es le faceur floan es le faceur de plafonnemen III- ATTRIBUTION GRATUITE D'ACTIONS L aribuion grauie d acions peu se réaliser en bourse de différenes manières, don les plus couranes son : III -1 Le déachemen du droi d'aribuion e l'assimilaion des acions nouvelles on lieu le même jour Le nombre de ires de la valeur es augmené du nombre d'acions nouvelles disribuées e le cours es ampué du droi d'aribuion. La capialisaion globale de l'indice demeure inchangée, il n'y a donc pas de calcul du coefficien d'ajusemen. III -2 le déachemen du droi d'aribuion n es pas accompagné par l'assimilaion des acions nouvelles grauies Le droi d aribuion es déerminé comme sui : où N A N da = N A x + es le nombre de ires nouvellemen émis es le nombre de ires anciens C -1 es le dernier cours de la valeur Dn es le dernier dividende versé. 1 ( C Dn) Si les acions nouvelles on même jouissance que les anciennes, Dn es égal à zéro. Le cours es ajusé en le réduisan de la valeur héorique du droi d aribuion (da) 1 C = C da, e la capialisaion globale de l indice es dans ce cas ajusée, par décapialisaion du droi héorique d aribuion sur le nombre de ires admis à de la valeur concernée. Le coefficien d ajusemen es égal à k CB CB = 1 1 où CB = Q F f da avec: F es le faceur floan f es le faceur de plafonnemen da es la valeur héorique du droi Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

15 Q (Q =Q -1) es le nombre de ires admis dans l indice au momen du déachemen Lorsque les nouveaux ires son assimilés, l'opéraion se raie de la même façon qu'une assimilaion d'acions, par capialisaion des nouveaux ires (décrie cidessous). IV - EMISSIONS EN NUMERAIRE L émission en numéraire de nouvelles acions peu se réaliser en bourse de différenes manières, don les plus couranes son : IV-1 Emission sans droi de souscripion Les caracérisiques de la valeur son inchangées. La capialisaion globale de l'indice demeure la même, il n'y a donc pas de calcul du coefficien d'ajusemen. IV-2 Emission avec droi de souscripion Le droi de souscripion es déerminé comme sui : N ds = N A x + 1 ( C PE Dn) où N es le nombre d acions nouvelles à émere A es le nombre d acions anciennes C -1 es le dernier cours de la valeur PE es le prix d émission des acions nouvelles Dn es le dernier dividende versé. Si les acions nouvelles on même jouissance que les anciennes, Dn es égal à zéro. Le cours es ajusé en le réduisan de la valeur héorique du droi de souscripion (ds) 1 C = C ds e la capialisaion globale de l indice es dans ce cas ajusée, par décapialisaion du droi héorique de souscripion sur le nombre de ires admis à de la valeur concernée. Le coefficien d ajusemen es égal à où CB = Q F f ds avec: F es le faceur floan k CB CB = 1 1 Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

16 f ds Q (Q =Q -1) es le faceur de plafonnemen es la valeur héorique du droi es le nombre de ires admis dans l indice au momen du déachemen Lorsque les nouveaux ires son assimilés, l'opéraion se raie de la même façon qu'une assimilaion d'acions, par capialisaion des nouveaux ires (décrie cidessous). V- EMISSION D'ACTIONS EN NUMERAIRE ET ATTRIBUTION GRATUITE D'ACTIONS V-1 L'assimilaion des acions grauies e le déachemen des drois d'aribuion e de souscripion on lieu le même jour Le droi héorique global es : 1 1 A C + N1 Dn + N2 ( PE + Dn) d = C A + N1+ N2 avec : C -1 : dernier cours de la valeur PE : prix d émission des acions nouvelles Dn : La différence de jouissance en dividende enre les acions nouvelles e les acions anciennes. La référence es le dernier dividende versé (Exemple : une sociéé a disribué en 2005, un dividende de 1,000DT relaif à l exercice 2004 e a procédé au cours de l exercice 2005 à une augmenaion de capial e les acions nouvelles jouissen en dividende à parir du 01/10/2005. Dn = 1 * (3/ 4), soi 0, 750DT ) A : Nombre d acions anciennes N1 : Nombre de ires nouveaux lié à l aribuion N2 : Nombre de ires nouveaux lié à la souscripion Le nombre de ires de la valeur es augmené du nombre d'acions nouvelles grauies e le cours coé es ampué d un droi global égal à la somme des valeurs du droi d'aribuion e du droi de souscripion. L opéraion es assimilée aux poins III-1 suivi du IV.2 (déachemen du droi d'aribuion e l'assimilaion des acions nouvelles grauies e déachemen du droi de souscripion). Ainsi, la capialisaion de la valeur es dans ce cas ajusée, par décapialisaion uniquemen du droi héorique de souscripion sur le nombre de ires anciens. La capialisaion globale de l'indice es modifiée : il y a calcul du coefficien Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

17 d'ajusemen. Le droi héorique de souscripion es ainsi défini : ds = d - da Avec ds : droi héorique de souscripion da : droi héorique d'aribuion d : droi héorique global CB Le coefficien d ajusemen es alors égal à k = 1 1 CB -1 où CB = Q F f ds avec Q -1 es nombre de ires admis dans l indice à -1 F es le faceur floan f es le faceur de plafonnemen V-2 L'assimilaion des acions grauies n'accompagne pas le déachemen des drois d'aribuion e de souscripion Le nombre de ires es inchangé, seul le cours es ajusé des drois. La capialisaion globale de l'indice es modifiée, par décapialisaion du droi héorique global (aribuion + souscripion) sur le nombre de ires anciens. Il y a donc dans ce cas calcul du coefficien d'ajusemen. Le coefficien d ajusemen es alors égal à k CB CB = où CB = Q F f d avec Q -1 es nombre de ires admis dans l indice à -1 F es le faceur floan f es le faceur de plafonnemen d es le droi héorique global (aribuion + souscripion) VI- RETRAIT D'UNE VALEUR Le rerai d'une valeur de l échanillon peu inervenir soi par une radiaion de la coe, soi par décision du Comié des Indices Boursiers. La capialisaion de la valeur sorane es déduie de la capialisaion globale de l indice. Le coefficien d ajusemen es alors égal à 1 1 où CB = ( Q xc ) k CB CB = 1 1 Q -1 es le nombre de ires admis dans l indice à -1 sur la valeur reirée Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

18 C -1 es le cours de la valeur reirée VII- REDUCTION DU CAPITAL La réducion du capial peu se réaliser en bourse de différenes manières, don les plus couranes son : VII-1 Par abaissemen de la valeur nominale VII-1-1 Cas de remboursemen d une parie du capial L'opéraion se raie de la même façon qu'une mise en paiemen des dividendes. Le jour de remboursemen, le nombre de ires admis dans l indice (Q ) es inchangé e le cours de la valeur es ampué du monan du capial à rembourser par acion (à 1 verser) : C = C Vn avec : C -1 es le dernier cours de la valeur Vn es le monan du capial à rembourser. Il correspond à la valeur qui viendra en diminuion du cours boursier de la veille C -1. La capialisaion globale de l'indice es ajusée, par décapialisaion du monan du capial versé aux acionnaires. CB Le coefficien d ajusemen es alors égal à k = 1 1 CB 1 1 où CB = Q F f ( C C ) avec : Q -1 es nombre de ires admis dans l indice à -1 F es le faceur floan f es le faceur de plafonnemen C -1 es le dernier cours de la valeur C es le cours ajusé de la valeur VII-1-2 Cas de réducion simple par abaissemen de la valeur nominale pour absorpion de pere La réducion du capial pour absorpion de pere au moyen d un abaissemen de la valeur nominale n affece pas la capialisaion courane de la valeur. Ainsi, les caracérisiques de la valeur son inchangées (ires admis e cours). La capialisaion globale de l'indice demeure la même, il n'y a donc pas de calcul du coefficien d'ajusemen. VII-2 Par annulaion d acions Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

19 VII-2.1 Cas de réducion du capial par simple annulaion d acions De la capialisaion globale de l indice, es déduie la baisse de capialisaion de la valeur correspondan aux acions annulées. CB Le coefficien d ajusemen es alors égal à k = 1 1 CB 1 où CB = Q F f C avec : Q es le nombre de ires annulés à F es le faceur floan f es le faceur de plafonnemen C -1 es le dernier cours de la valeur VII-2-2 Cas de réducion du capial par annulaion d acions pour absorpion de pere La réducion du capial pour absorpion de pere au moyen de réducion de nombre de ires n affece pas la capialisaion courane de la valeur. Ainsi, la capialisaion de la valeur rese inchangée e la capialisaion globale de l'indice demeure la même. Le nombre de ires de la valeur es diminué du nombre d'acions annulées e le cours es ajusé de sore que la capialisaion de la valeur de l'indice demeure inchangée, il n'y a donc pas de calcul du coefficien d'ajusemen. VIII- ASSIMILATION DES ACTIONS NOUVELLES Lorsque des nouvelles acions son assimilées aux anciennes, le nombre de ires admis (Q) es augmené du nombre d'acions nouvelles admises e la capialisaion globale de l'indice es modifiée. Le cours es inchangé, il y a donc calcul du coefficien d'ajusemen Les opéraions suscepibles d'augmener la capialisaion boursière par créaion de nouveaux ires e n'affecan pas le cours son principalemen : L admission e l assimilaion d acions nouvelles issues d une augmenaion de capial ; L admission de ires suie à un appor ou une fusion-absorpion. La capialisaion globale de l'indice es modifiée, par capialisaion des nouveaux ires. Le coefficien d ajusemen es alors égal à k CB + CB = où CB = Q F f C avec : Q es le nombre d acions nouvelles qui son admises à Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

20 F f C -1 es le faceur floan es le faceur de plafonnemen es le dernier cours de la valeur IX- DIVISION & REGROUPEMENT DE TITRES Une division par abaissemen de la valeur nominal ou un regroupemen de ires par élévaion du nominal n'affece pas la capialisaion courane de la valeur. La capialisaion globale de l'indice demeure inchangée : il n'y a donc pas de calcul du coefficien d'ajusemen. Le nouveau nombre de ires es inclus dans le calcul de l'indice dès que la valeur es échangée ex-division ou regroupemen. X- LES OFFRES PUBLIQUES Pendan la période de suspension de coaion précédan une offre publique (OPA, OPE), le cours pris en compe pour le calcul de l'indice es le dernier cours de référence an que l'avis d ouverure n'es pas publié, par le Conseil du Marché Financier. Le lendemain de la publicaion de l'avis d ouverure ou de l avis de recevabilié e ce jusqu'à la reprise des coaions, le cours pris en compe pour le calcul de l'indice es le prix de l OPA, OPE (ou les prix successifs, en cas d enchérissemen). Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Documen mis à jour : Juille

GUIDE DES INDICES BOURSIERS

GUIDE DES INDICES BOURSIERS GUIDE DES INDICES BOURSIERS SOMMAIRE LA GAMME D INDICES.2 LA GESTION DES INDICES : LE COMITE DES INDICES BOURSIERS.4 METHODOLOGIE ET CALCUL DE L INDICE TUNINDEX ET DES INDICES SECTORIELS..5 I. COMPOSITION

Plus en détail

Thème 3: Les instruments financiers

Thème 3: Les instruments financiers Thème 3: Les insrumens financiers Inroducion Evaluaion e compabilisaion des acions Evaluaion e compabilisaion des obligaions Cas pariculiers de la gesion des ires - acions propres Thème 3: Les insrumens

Plus en détail

`«`Xƒ`à`dG á`ä`«`g ádƒ æÿg º«d»Yɪ G áeé dg ácöûdg á«fé«h ábé H SICAV SG VALEURS

`«`Xƒ`à`dG á`ä`«`g ádƒ æÿg º«d»Yɪ G áeé dg ácöûdg á«fé«h ábé H SICAV SG VALEURS هيي ة التوظيف الجماعي للقيم المنقولة الشركة العامة بطاقة بيانية SICAV SG VALEURS OPCVM DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE OPCVM conforme aux normes GIPS (Global Invesmens Sandards) Fiche Signaléique SG VALEURS Averissemen

Plus en détail

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU SOMMAIRE ARTICLE 1 - Définiion du aux de renabilié ARTICLE 2 - Seuil minimum de renabilié ARTICLE 3 - Evaluaion de la recee acualisée

Plus en détail

DECISION N 2010-03 RELATIVE AUX CONDITIONS TARIFAIRES DE SENELEC POUR LA PERIODE 2010-2014

DECISION N 2010-03 RELATIVE AUX CONDITIONS TARIFAIRES DE SENELEC POUR LA PERIODE 2010-2014 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un Bu Une Foi Commission de Régulaion du Seceur de l Elecricié DECISION N 21-3 RELATIVE AUX CONDITIONS TARIFAIRES DE SENELEC POUR LA PERIODE 21-214 LA COMMISSION DE REGULATION

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

aviva.fr Aviva Senséo Médical PRÉVOYANCE INDIVIDUELLE Notice Note d information Assurance et Epargne Long Terme

aviva.fr Aviva Senséo Médical PRÉVOYANCE INDIVIDUELLE Notice Note d information Assurance et Epargne Long Terme aviva.fr Aviva Senséo Médical PRÉVOYANCE INDIVIDUELLE Noice Noe d informaion Assurance e Epargne Long Terme Aviva Senséo Médical Noice Aviva Senséo Médical... 1 à 11 SOMMAIRE ARTICLE 1 ARTICLE 2 Préambule

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion : Maîriser les obligaions alimenaires e assurer leur recouvremen (Ref : 3338) Cadre juridique de l'obligaion alimenaire e sa récupéraion OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender l'obligaion

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE UNIVERSITE DE TUNIS Faculé des sciences économiques e de gesion de Tunis MODELE DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE Ezzeddine MBAREK 2010 1 INTRODUCTION Le modèle que je propose

Plus en détail

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin.

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin. Formaion ESSEC Gesion de parimoine Séminaire i «Savoir vendre les nouvelles classes d acifs financiers» Produis à capial garani : méhode du coussin (CCPI) Origine de la méhode Descripion de la méhode Plan

Plus en détail

La population d une ville était de 150 000 habitants en 2000. Elle s est accrue chaque année de 20 000 habitants.

La population d une ville était de 150 000 habitants en 2000. Elle s est accrue chaque année de 20 000 habitants. Exercice 1 : évoluions e pourcenages La populaion d une ville éai de 150 000 habians en 2000. Elle s es accrue chaque année de 20 000 habians. Calculer l augmenaion en pourcenage de 2000 à 2001, de 2001

Plus en détail

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux ECO434, Ecole polyechnique, 2e année PC 5 Flux de Capiaux Inernaionaux e Déséquilibres Mondiaux Exercice 1 : Flux de capiaux dans le modèle de croissance néoclassique Le modèle es en emps coninu. On considère

Plus en détail

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différens modes d acquisiion des drois à la reraie en répariion : descripion e analyse comparaive des echniques uilisées»

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion Gesion du sau e de la paie des personnels hospialiers (Ref : H02) Appréhender les mécanismes de la rémunéraion des personnels hospialiers OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender les spécificiés

Plus en détail

4.9 Calcul de la maçonnerie portante soumise à une charge verticale

4.9 Calcul de la maçonnerie portante soumise à une charge verticale La radioacivié évenuellemen émise dans les consrucions es due, principalemen, à la présence de Radium (Ra 226) e/ou Thorium (Th 232) dans le sous-sol e dans les maériaux uilisés. Parmi ceux-ci, le béon

Plus en détail

VALANT NOTE D INFORMATION. CONTRAT D ASSURANCE VIE N V.012-05 libellé en euros et/ou en unités de compte

VALANT NOTE D INFORMATION. CONTRAT D ASSURANCE VIE N V.012-05 libellé en euros et/ou en unités de compte VALANT NOTE D INFORMATION CONTRAT D ASSURANCE VIE N V.012-05 libellé en euros e/ou en uniés de compe Le conra PANTHEA es un conra d assurance vie individuel de ype mulisuppors. Le conra prévoi le paiemen

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Base Naionale des Sujes d'examens de l'enseignemen professionnel

Plus en détail

Formation La réglementation des déclarations annuelles de données sociales (Ref : 3467) Connaitre et maîtriser la norme N4DS et les DADS.

Formation La réglementation des déclarations annuelles de données sociales (Ref : 3467) Connaitre et maîtriser la norme N4DS et les DADS. Formaion La réglemenaion des déclaraions annuelles de données sociales (Ref : 3467) Connaire e maîriser la norme N4DS e les DADS. OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Connaîre la nouvelle réglemenaion liée

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION COMUNDICOMPETENCES-WEKA/MBFORMATION Formaion : Marchés de maîrise d'oeuvre : le cahier des clauses adminisraives (Ref : 3277) Maîrisez l'environnemen de ce nouveau cahier des clauses adminisraives appliqué

Plus en détail

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0 Correcion de l exercice 2 de l assisana pré-quiz final du cours Gesion financière : «chéancier e aux de renabilié inerne d empruns à long erme» Quesion : rappeler la formule donnan les flux à chaque échéance

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

LES HISTORIQUES DE COURS ET L ANALYSE TECHNIQUE

LES HISTORIQUES DE COURS ET L ANALYSE TECHNIQUE LES HISTORIQUES DE COURS ET L ANALYSE TECHNIQUE 1 Origines e principes de base de l analyse echnique 2 Les ouils de l analyse graphique radiionnelle 3 Les ouils de l analyse saisique A) LES ORIGINES ET

Plus en détail

Méthodologie de l Indice Ethical Europe Equity. (Ethical Europe Equity Index)

Méthodologie de l Indice Ethical Europe Equity. (Ethical Europe Equity Index) Méhodologie de l Indice Ehical Europe Equiy (Ehical Europe Equiy Inde) Version 1.3 en dae du 19 Mars 2014 1 Sommaire Inroducion 1. Descripion de l Indice 1.1. Tickers e ISIN 1.2. Valeur iniiale 1.3. Disribuion

Plus en détail

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3 Présenaion elais de mesure e de conrôle indusriels Zelio Conrol elais de conrôle de réseaux riphasés M T 0 M T Foncionnaliés Ces appareils son desinés à la surveillance des réseaux riphasés e à la proecion

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

Certificat par Techniques de l'ingénieur:

Certificat par Techniques de l'ingénieur: CYCLE Managemen de proje echnique (Ref : 3453) Acquérir les echniques de piloage e la dimension managériale pour réussir ses projes SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Organiser e piloer ses projes par

Plus en détail

L inflation dans la zone euro et aux États-Unis est. Rue de la Banque. Le découplage des courbes de rendement en euro et en dollar

L inflation dans la zone euro et aux États-Unis est. Rue de la Banque. Le découplage des courbes de rendement en euro et en dollar Le découplage des courbes de rendemen en euro e en dollar Benoî MOJON Direceur des Éudes monéaires e financières Fulvio PEGORARO Direcion des Éudes monéaires e financières Cee lere présene le résula de

Plus en détail

Université d été Solvabilité 2 Juillet 2011

Université d été Solvabilité 2 Juillet 2011 LES INDICATEURS OPERATIONNELLES LIÉS À L ORSA Version 1.0 Universié d éé Solvabilié 2 Juille 2011 Frédéric PLANCHET Acuaire Associé fplanche@winer-associes.fr Marc JUILLARD Acuaire mjuillard@winer-associes.fr

Plus en détail

Formation connaître l acheteur public : mode d'emploi pour devenir un partenaire durable (Ref : EN1) Découvrez le programme

Formation connaître l acheteur public : mode d'emploi pour devenir un partenaire durable (Ref : EN1) Découvrez le programme Formaion connaîre l acheeur public : mode d'emploi pour devenir un parenaire durable (Ref : EN1) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Idenifier les acheeurs publics, les inerlocueurs clés e leurs besoins

Plus en détail

Formation : l aide sociale en faveur des personnes âgées accueillies en établissement (Ref : A46) Découvrez le programme

Formation : l aide sociale en faveur des personnes âgées accueillies en établissement (Ref : A46) Découvrez le programme Formaion : l aide sociale en faveur des personnes âgées accueillies en éablissemen (Ref : A46) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Connaîre les mécanismes relaifs à l obligaion alimenaire Idenifier l ensemble

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2003-2004 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Parie I EUDE D UN CAPEUR DE POSIION ANGULAIRE A / ÉUDE D'UN CIRCUI MAGNÉIQUE Considérons le disposiif schémaisé sur la figure, composé de deux bobines

Plus en détail

Bien que l investissement des entreprises françaises ait tardé à se redresser

Bien que l investissement des entreprises françaises ait tardé à se redresser Le prix du foncier n aurai pas d effe direc sur l invesissemen en acifs producifs Yaëlle Hauseux Berrand Marc Déparemen de la conjoncure David Audenaer Charles-Marie Chevalier Déparemen des éudes économiques

Plus en détail

QUELS CONTRATS PRENDRE EN COMPTE

QUELS CONTRATS PRENDRE EN COMPTE QUELS CONTRATS PRENDRE EN COMPTE POUR LE CALCUL DES EFFECTIFS ET CELUI DE LA MASSE SALARIALE(*)? (*) Le calcul de la masse salariale indique à l enreprise l assiee de sa paricipaion, c es-à-dire la somme

Plus en détail

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement Chapire 2 L invesissemen. Les principales caracérisiques de l invesissemen.. Définiion de l invesissemen Définiion générale : ensemble des B&S acheés par les agens économiques au cours d une période donnée

Plus en détail

Conditions Générales Valant Note d Information. Assurance Vie

Conditions Générales Valant Note d Information. Assurance Vie Condiions Générales Valan Noe d Informaion Assurance Vie DISPOSITIONS ESSENTIELLES DU CONTRAT 1. Epargne évoluion es un conra individuel d assurance sur la vie de ype mulisuppors, exprimé en euros e/ou

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES LES ANNUITES INTRODUCTION : Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000 DH, pour cela, elle place annuellemen au CIH une de 5000000 DH. Bu : Consiuer un capial

Plus en détail

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V Temporisaion e monosable Conrôleurs de roaion XSA-V Manuel didacique Version Française TE Sommaire Chapire Page Temporisaion - Lecure des hisogrammes 3. Définiion 3.2 Bu 3.3 Principe de foncionnemen 3.3.

Plus en détail

La concession de la LGV SEA entre Tours et Bordeaux

La concession de la LGV SEA entre Tours et Bordeaux La concession de la LGV SEA enre Tours e Bordeaux Conférence AFFI UIC / Paris / 6 mars 2012 G. GUIAVARC H Chef du service Monage & Gesion des Grands Projes Direcion des Grands Projes Définiion du PPP Pour

Plus en détail

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE Temps impari = 1 heure ; Tous documens auorisés excepé la copie du voisin(e) Lire ou l énoncé avan de commencer. Le besoin en énergie élecrique à bord

Plus en détail

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim I APPROCHE DE LA FIABILITE PAR LES PROBABILITES : Définiion selon la NF X 6 5 : la fiabilié es la caracérisique d un disposiif exprimée par la probabilié que ce disposiif accomplisse une foncion requise

Plus en détail

Relevé de compte COMPTE DE PARTICULIER - en euros

Relevé de compte COMPTE DE PARTICULIER - en euros Relevé de compe COMPTE DE PARTICULIER - en euros Vos conacs Vore Banque à Disance, 24 h/24 Code clien Barbara MARTINON : 12345678 Inerne : pariculiers.socieegenerale.fr Inerne mobile : socieegenerale.mobi

Plus en détail

Réforme de l'urbanisme commercial (Ref : KL11) Comment défendre la diversité commerciale sur votre territoire OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Réforme de l'urbanisme commercial (Ref : KL11) Comment défendre la diversité commerciale sur votre territoire OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION COMUNDICOMPETENCES-WEKA/MBFORMATION Commen défendre la diversié commerciale sur vore errioire OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Maîriser le disposiif de l'urbanisme commercial Faire le poin sur l'acualié

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des signaux e des circuis élecriques Michel Piou Chapire 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Ediion //24 able des maières POURQUOI E COMMEN?... 2 INERE DE LA NOION DE VALEUR MOYENNE....2

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 9 LE RISQUE DE TAUX GESTION DU RISQUE DE TAUX

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 9 LE RISQUE DE TAUX GESTION DU RISQUE DE TAUX COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 9 LE RISQUE DE TAUX GESTION DU RISQUE DE TAUX SEANCE 9 LE RISQUE DE TAUX GESTION DU RISQUE DE TAUX Obje de la séance 9: défini le risque de aux e présener

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

Indicateurs du milieu éducatif

Indicateurs du milieu éducatif Indicaeurs du milieu éducaif 1. Inroducion : n marge de la conférence T éducaion our ous (FA) de Jomien (1990), un groue consulaif a mis en lace des direcives echniques afin de recueillir, analyser les

Plus en détail

Équité et redistribution du système de retraite français sur le cycle de vie

Équité et redistribution du système de retraite français sur le cycle de vie Équié e redisribuion du sysème de reraie français sur le cycle de vie Version provisoire Ne pas cier Yves Dubois* e Anhony Marino* Sepembre 204 Inroducion 2 I. Indicaeurs de conribuivié e de redisribuion

Plus en détail

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités Universié d'angers : LSEN relaions foncionnelles p. Parie A : Proporionnalié RELATIONS FONCTIONNELLES I Généraliés / Définiion : Soien deux suies de nombres réels : (x ;x ;x ;x 4 ) e (y ;y ;y ;y 4 ). Ces

Plus en détail

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre.

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre. 1 Examen. 1.1 Prime d une opion sur un fuure On considère une opion à 85 jours sur un fuure de nominal 18 francs, e don le prix d exercice es 175 francs. Le aux d inérê (coninu) du marché monéaire es 6%

Plus en détail

Économie internationale

Économie internationale ECOLE POLYTECHNIQUE Recueil Programme d approfondissemen Économie Économie inernaionale Texes de conrôles des connaissances proposés les années anérieures Déparemen d Économie Promoion 006 Année 3 Période

Plus en détail

de rentiers en cours de service

de rentiers en cours de service Les Allocaion normes d acifs IFRS d un en assurance régime de reniers en cours de service 27 e journée de séminaires acuariels ISFA Lyon e ISA-HEC Lausanne Frédéric PLANCHET Pierre THEROND 3 décembre 2004

Plus en détail

FONCTIONNEMENT AUTOMATE

FONCTIONNEMENT AUTOMATE FONCTIONNEMENT AUTOMATE IUT MULHOUSE Bernard Reeb foncionnemen auomae - 1/1 I. CONSTITUTION D'UN AUTOMATE Les auomaes son le plus souven de ype modulaire : une unié cenrale compléée d'un bac pou recevoir

Plus en détail

ACTUALITÉ Maroc Telecom

ACTUALITÉ Maroc Telecom ACTIONNAIRES & INVESTISSEURS JUIN 2015 Raba, Le 1 er juille 2015 ACTUALITÉ Maroc Telecom Mobile Pospayé Enrichissemen des Forfais Mobiles Pariculiers e Maîrisés à parir du 1 er juin 2015 Maroc Telecom

Plus en détail

Document d études. direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques FLUX DE TRAVAILLEURS AU COURS DU CYCLE CONJONCTUREL

Document d études. direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques FLUX DE TRAVAILLEURS AU COURS DU CYCLE CONJONCTUREL Documen d éudes direcion de l'animaion de la recherche, des éudes e des saisiques Numéro 167 Décembre 2011 FLUX DE TRAVAILLEURS AU COURS DU CYCLE CONJONCTUREL Yves DUBOIS 1 Jean-Olivier HAIRAULT 2 Thomas

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mathématiques Financières Emprunts indivis. Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mathématiques Financières Emprunts indivis. Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mahémaiques Financières Empruns indivis Universié de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences Licence menion Informaique parcours MIAGE - Semesre 5 Mahémaiques Financières

Plus en détail

Conseil Municipal du 30 Mars 2010 à 20h30 Compte rendu

Conseil Municipal du 30 Mars 2010 à 20h30 Compte rendu Conseil Municipal du 30 Mars 2010 à 20h30 Compe rendu Dae de récepion de la convocaion : 23 mars 2010 Présens : Lionel LECLERC, Pascal VALENCE, Jean-Luc DELAITRE, Caherine HAGNIEL, Marie-Cécile JACQUEMIN,

Plus en détail

SOMMAIRE PRESENTATION RESUMEE DE LA BANQUE...3 FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL...5 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION...

SOMMAIRE PRESENTATION RESUMEE DE LA BANQUE...3 FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL...5 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION... SOMMAIRE PRESENTATION RESUMEE DE LA BANQUE...3 FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL...5 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION...7 1.1 RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION...7 1.2 ATTESTATION DU

Plus en détail

Diagnostics Prévisions et Analyses Économiques N 75 Juin 2005

Diagnostics Prévisions et Analyses Économiques N 75 Juin 2005 Diagnosics Prévisions e Analyses Économiques N 75 Juin 005 Les indicaeurs de la poliique monéaire 1 L orienaion de la poliique monéaire, c es-à-dire la quesion de savoir si l environnemen monéaire souien

Plus en détail

L oscilloscope numérique

L oscilloscope numérique L oscilloscope numérique Ce documen résume le principe de foncionnemen d un oscilloscope numérique e déaille les réglages possibles du modèle uilisé en séance de ravaux praiques. 1 Principe de foncionnemen

Plus en détail

BELFIUS INVEST BELGIAN ECONOMY

BELFIUS INVEST BELGIAN ECONOMY BELFIUS INVEST BELGIAN ECONOMY Règlement de gestion du fonds interne d assurance Belfius Invest BELGIAN ECONOMY Plus Dans ce règlement, les termes ci-dessous s entendent au sens indiqué : La Compagnie

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

Groupe Saint Joseph La Salle Centre de Formation

Groupe Saint Joseph La Salle Centre de Formation Groupe Sain Joseph La Salle Cenre de Formaion NOUVEAUTÉ renrée 2016 LICENCE COMMERCE, VENTE & MARKETING Formaion en alernance + d infos sur nore sie : www.sjodijon.com Groupe Scolaire Sain Joseph La Salle

Plus en détail

RAPPORT SUR LA SITUATION DES FINANCES PUBLIQUES. par Paul CHAMPSAUR et Jean-Philippe COTIS

RAPPORT SUR LA SITUATION DES FINANCES PUBLIQUES. par Paul CHAMPSAUR et Jean-Philippe COTIS RAPPORT SUR LA SITUATION DES FINANCES PUBLIQUES par Paul CHAMPSAUR e Jean-Philippe COTIS - AVRIL 2010 Par leres de mission en dae du 15 février 2010, le Présiden de la République a demandé à M. Paul CHAMPSAUR,

Plus en détail

Théorème de Cauchy-Lipschitz et applications. Lefeuvre thomas & Ginguené franck 30 mars 2012

Théorème de Cauchy-Lipschitz et applications. Lefeuvre thomas & Ginguené franck 30 mars 2012 Théorème de Cauchy-Lipschiz e applicaions Lefeuvre homas & Ginguené franck 30 mars 01 1 Table des maières 1 Théorème du poin fixe 3 1.1 Énoncé.......................................... 3 1. Démonsraion.....................................

Plus en détail

Institut Supérieur de Gestion

Institut Supérieur de Gestion UNIVERSITE DE TUNIS Insiu Supérieur de Gesion 4 EME ANNEE SCIENCES COMPTABLES COURS MARCHES FINANCIER ET EVALUATION DES ACTIFS NOTES DE COURS : MOUNIR BEN SASSI YOUSSEF ZEKRI CHAPITRE 1 : LE MARCHE FINANCIER

Plus en détail

EXAMEN FINAL Économie Monétaire Internationale 27 janvier heures

EXAMEN FINAL Économie Monétaire Internationale 27 janvier heures niversié de Paris X Nanerre École Docorale MP DA conomie Inernaionale, Modélisaion e Analyse des Poliiques Économiques Année 2004-2005 XAMN FINAL Économie Monéaire Inernaionale 27 janvier 2005 2 heures

Plus en détail

CONVOCATIONS GROUPE MONCEAU FLEURS

CONVOCATIONS GROUPE MONCEAU FLEURS CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS GROUPE MONCEAU FLEURS Société Anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital de 12 850 882,95 Euros. Siège social : 23, rue d

Plus en détail

HAPPY LIFE. Règlement de gestion du fonds d investissement interne happy life AB Global Strategy 60/40

HAPPY LIFE. Règlement de gestion du fonds d investissement interne happy life AB Global Strategy 60/40 1/8 DESCRIPTION Le fonds d investissement interne happy life AB Global (voir l annexe 1) est géré par AXA Belgium, appelée ci-après la compagnie d assurance, dans l intérêt exclusif des souscripteurs et

Plus en détail

Aviva Emprunteur ARTICLE 1 - PREAMBULE... 1 ARTICLE 2 - OBJET DU CONTRAT AVIVA EMPRUNTEUR...1 ARTICLE 3 LE FONCTIONNEMENT DE VOTRE ADHESION...

Aviva Emprunteur ARTICLE 1 - PREAMBULE... 1 ARTICLE 2 - OBJET DU CONTRAT AVIVA EMPRUNTEUR...1 ARTICLE 3 LE FONCTIONNEMENT DE VOTRE ADHESION... Aviva Empruneur Noice valan Noe d Informaion... 1 à 11 SOMMAIRE ARTICLE 1 - PREAMBULE... 1 1-1. Naure du conra Nom e adresse du souscripeur 1-2. Prise d effe, durée e résiliaion du conra par l associaion

Plus en détail

Emprunt obligataire subordonné UBCI 2012 139, Avenue de la liberté- 1002 Tunis Belvédère.

Emprunt obligataire subordonné UBCI 2012 139, Avenue de la liberté- 1002 Tunis Belvédère. VISAS du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur et engage la responsabilité

Plus en détail

Introduction aux produits dérivés

Introduction aux produits dérivés Chapire 1 Inroducion aux produis dérivés de crédi Le risque de crédi signifie les risques financiers liés aux incapaciés d un agen (un pariculier, une enreprise ou un éa souverain) de payer un engagemen

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

Développez vos compétences dans la prise en charge des personnes migrantes

Développez vos compétences dans la prise en charge des personnes migrantes Pôle formaion Associaion Françoise e Eugène Minkowski Formaions 2016 Développez vos compéences dans la prise en charge des personnes migranes Commen aborder la culure dans vos praiques professionnelles?

Plus en détail

Exercice du Gestion Financière à Court Terme «Cas FINEX Gestion du risque de taux d intérêt»

Exercice du Gestion Financière à Court Terme «Cas FINEX Gestion du risque de taux d intérêt» Exercice du Gesion Financière à Cour Terme «Cas FINEX Gesion du risque de aux d inérê» Ce cas raie des différens aspecs de la gesion du risque de aux d inérê liée à la dee d une enreprise : analyse d emprun,

Plus en détail

LOCINDUS Société anonyme Au capital de 53.438.320,75 Siège Social : 19 rue des Capucines - 75001 PARIS 642.041.768 RCS PARIS

LOCINDUS Société anonyme Au capital de 53.438.320,75 Siège Social : 19 rue des Capucines - 75001 PARIS 642.041.768 RCS PARIS LOCINDUS Société anonyme Au capital de 53.438.320,75 Siège Social : 19 rue des Capucines - 75001 PARIS 642.041.768 RCS PARIS ------------------------------- ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 9 MAI 2012 PROJET

Plus en détail

DELFINGEN INDUSTRY Société Anonyme au capital de 3 763 673,76 Siège social : Rue Emile Streit, 25340 ANTEUIL (France) 354 013 575 RCS Besançon

DELFINGEN INDUSTRY Société Anonyme au capital de 3 763 673,76 Siège social : Rue Emile Streit, 25340 ANTEUIL (France) 354 013 575 RCS Besançon DELFINGEN INDUSTRY Société Anonyme au capital de 3 763 673,76 Siège social : Rue Emile Streit, 25340 ANTEUIL (France) 354 013 575 RCS Besançon PROJET DE RESOLUTIONS SOUMISES A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL FLORENT FREMIGACCI YANNICK L HORTY N 51. novembre 2005

DOCUMENT DE TRAVAIL FLORENT FREMIGACCI YANNICK L HORTY N 51. novembre 2005 DOCUMENT DE TRAVAIL LA QUALITÉ DE L EMPLOI L EN FRANCE : TENDANCE ET CYCLE FLORENT FREMIGACCI YANNICK L HORTY N 51 novembre 2005 «LE DESCARTES I» 29, PROMENADE MICHEL SIMON 93166 NOISY-LE-GRAND CEDEX TÉL.

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE HANNIBAL LEASE «HL 2015-01»

EMPRUNT OBLIGATAIRE HANNIBAL LEASE «HL 2015-01» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE VISA du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DES ACTIONNAIRES DU 2 FEVRIER 2016 TEXTE DES RESOLUTIONS

ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DES ACTIONNAIRES DU 2 FEVRIER 2016 TEXTE DES RESOLUTIONS INSIDE SECURE Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 13.908.539,20 euros Siège social : Arteparc Bachasson Bâtiment A Rue de la carrière de Bachasson CS 70025-13590 Meyreuil

Plus en détail

Un modèle intégré de la demande totale d énergie Application à la province de Québec RÉSUMÉ

Un modèle intégré de la demande totale d énergie Application à la province de Québec RÉSUMÉ Un modèle inégré de la demande oale d énergie Applicaion à la province de Québec par JeanThomas Bernard Tiulaire de la Chaire en économique de l'énergie élecrique Déparemen d'économique Universié Laval

Plus en détail

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes PTSI PT AUTOMATIQUE des sysèmes Table des maières 1 LA CHAINE FONCTIONNELLE 1 1.1 STRUCTURE FONCTIONNELLE... 1 1.2 CHAINE D ENERGIE... 1 1.3 CHAINE D INFORMATION... 2 2 LES ACTIONNEURS 3 2.1 LES VERINS

Plus en détail

Certificat par Techniques de l'ingénieur:

Certificat par Techniques de l'ingénieur: CYCLE Performance indusrielle : audi e mise en oeuvre (Ref : 3582) Carographie des poeniels d économie, applicaion du Plan d'efficacié Energéique SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Dérouler chaque éape

Plus en détail

LES CAPTEURS. Energie. Acquérir et coder une information. Capteur

LES CAPTEURS. Energie. Acquérir et coder une information. Capteur CPG / ciences Indusrielles pour l Ingénieur C83 Les capeurs L CAPTUR Le domaine indusriel a besoin de conrôler de rès nombreux paramères physiques (longueur, force, poids, pression, déplacemen, posiion,

Plus en détail

EADI Association Européenne d Instituts de Développement

EADI Association Européenne d Instituts de Développement EADI Associaion Européenne d Insius de Développemen 11eme Conférence Générale Bonn, 21-24 sepembre 2005 GEMDEV Séances parallèles V Souenabilié de la dee exérieure e insabilié : le cas des pays à faible

Plus en détail

Les nouveautés d Excel 2016

Les nouveautés d Excel 2016 EXCEL 2016 Office 2016 - Excel, Word, PowerPoin e Oul ook Les nouveaués d Excel 2016 Uiliser la sélecion muliple dans les filres à segmen Les segmens, uilisés dans des ableaux de données ou des ableaux

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Concours de conseiller principal d'éducaion - Ecri (Ref : 2323) Duran 4 jours, les candidas au concours de conseiller principal d'éducaion en voie exerne pourron maîriser la méhodologie des épreuves écries

Plus en détail

SOMMAIRE. Bulletin de souscription

SOMMAIRE. Bulletin de souscription SOMMAIRE Flash-emprunt «Tunisie Leasing 2012-2» Chapitre 1 : Responsables de la note d opération 1.1. Responsables de la note d opération 1.2. Attestation des responsables de la note d opération 1.3. Attestation

Plus en détail

Ordre du jour & projets de résolutions Assemblée générale mixte du 31 mai 2013

Ordre du jour & projets de résolutions Assemblée générale mixte du 31 mai 2013 Société ABC arbitrage Société anonyme à conseil d administration au capital de 835 310 euros 59 cents Siège social : 18, rue du Quatre Septembre, 75002 Paris 400 343 182 RCS Paris Ordre du jour & projets

Plus en détail

2.1 Envoi d'un message

2.1 Envoi d'un message MESSAGES Oulook 2013 2.1 Envoi d'un message La messagerie es desinée à l'envoi e à la récepion du courrier élecronique. Six dossiers peuven conenir les messages : les dossiers Boîe de récepion, Brouillons,

Plus en détail

Les Notes de l Institut d émission

Les Notes de l Institut d émission Les Noes de l Insiu d émission Aoû 2012 Déerminans des échanges de biens e compéiivié dans une économie monoexporarice : 164 rue de Rivoli 75001 Paris 01 53 44 41 41 - élécopie 01 44 87 99 62 Sommaire

Plus en détail

Serrure codée PRÉSENTATION 1 TD. N 1 : ANALYSE DE LA FONCTION VÉRIFICATION / MODIFICATION DU CODE (FP3)

Serrure codée PRÉSENTATION 1 TD. N 1 : ANALYSE DE LA FONCTION VÉRIFICATION / MODIFICATION DU CODE (FP3) Lycée Marin Luher King (H.F.) SOMMAIE PÉSENTATION 1 Serrure codée A - ANALYSE FONCTIONNELLE DE L'OBJET TECHNIQUE 1 I - FONCTION D'USAGE 1 II - SCHÉMA FONCTIONNEL DE NIVEAU II 1 III - SCHÉMA FONCTIONNEL

Plus en détail

De l inscription à la publication des résultats en ligne à l Université de Lomé : quels impacts sur l adoption des TIC chez les étudiants?

De l inscription à la publication des résultats en ligne à l Université de Lomé : quels impacts sur l adoption des TIC chez les étudiants? Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 28 février 2015 De l inscripion à la publicaion des résulas en ligne à l Universié de Lomé : quels impacs sur l adopion des TIC chez les éudians? Halourou MAMAN, Universié

Plus en détail

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme Programmaion, organisaion e opimisaion de son processus Acha (Ref : M64) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender la foncion achas e son environnemen Opimiser son processus achas Développer un acha

Plus en détail

Migrations et protection sociale : étude sur les liens et les impacts de court et long terme

Migrations et protection sociale : étude sur les liens et les impacts de court et long terme Migraions e proecion sociale : éude sur les liens e les impacs de cour e long erme Xavier Chonicki*, Cécily Defoor*, Carine Drapier*, Lionel Rago* Dir. cienifique : Hillel Rapopor* Rappor pour la Drees-Mire

Plus en détail

Le commerce électronique en France : un essai de mesure sur le marché des CD

Le commerce électronique en France : un essai de mesure sur le marché des CD Le commerce élecronique en France : un essai de mesure sur le marché des CD Sophie Larribeau (CREREG, THEMA, Rennes 1) e Thierry PENARD (CREREG, Rennes 1) Ocobre 2001 Résumé : En France, le commerce élecronique

Plus en détail