jusqu'à ce que les petits cailloux- se détachent de ses flancs trop roides. Le soleil alors parvient ciment de glace (lui les unit;

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "jusqu'à ce que les petits cailloux- se détachent de ses flancs trop roides. Le soleil alors parvient ciment de glace (lui les unit;"

Transcription

1 146 EXCURSIONS AUX ALPES. les surfaces environnantes s'abaissent par l'effet de l'évaporation et de la fonte, et il arrive par là peu à peu au niveau du reste de la surface, où il finit par former un cône en relief. Ce cône graveleux s'élève de plus en plus,, jusqu'à ce que les petits cailloux- se détachent de ses flancs trop roides. Le soleil alors parvient ciment de glace (lui les unit; eu peu de temps à fondre le la glace arrive ajour, et il n'en laut pas davantage pour opérer en peu de temps la disparition de tout le cône.» Les tables de glacier sont aussi fort nombreuses. La grande moraine en est flanquée sur ses deux versans. La plupart n'ont guère (lue deux ou trois pieds de haut ; mais il y en a aussi qui atteignent une hauteur de sept à huit pieds. Elles frappent particulièrement lorsque la colonne de glace qui les porte est très-grèle. En nous promenant sur le glacier, nous essayànes quelquefois de les renverser; mais il fallait, pour que nous en vinssions à bout, que le point d'appui du bloc fùt réduit à une très-petite surface. Il faut de plus (lue l'heure de la journée soit avancée et la température élevée, sans quoi le bloc demeure gelé à la colonne. La surlace de la glace sur laquelle reposent les tables, est unie et transparente commue sous la moraine, et les grains de gravier, au lieu d'ètre enfoncés, sont tous à fleur de glace. Une découverte des plus intéressantes nous était réservée pour la fin de la journée. Déjà l'année pré- cédente j'avais rencontré à la surface (le quelques creux du glacier de Zermatt, de petits insectes qui

2 PODURELLES DU GLACIER avaient N'i1'eineiit pique nia curiosité 11 ). J'en avais niêine recueilli quelques exemplaires (lui, n'a- vaient échappé au moment où j'allais les faire voir à 31. Nicolet. M. Agassiz, qui ne les avait pas vus, supposait que ce devait être quelque insecte jeté par les vents sur le Comme je glacier. ne partageais pas cette opinion, je fis tout mon possible pour eu retrouver sur les glaciers que nous visitàmes plus tard; niais toutes nies recherches furent inutiles, et je nie vis obligé d'ajourner la discus- sion à [Ille autre année. Cependant j'avais eu soin d'appeler sur cet objet l'attention de mes coin- pagions (le voyage (le cette année. Ce fut en ap- prochant de l'extrémité du glacier, au nionwnt où nous y songions le moins, que M. Pourtalès en re- marqua quelques-uns en soulevant par hasard une pierre qui se trouvait sur son chemin. «Accourez vite, nie cria Agassiz, je crois que voilà vos petites puces (lit Mont-Rose.» Je vous laisse à penser quelle fut nia joie lorsque je reconnus les mêmes insectes que j'avais tant regrettés l'année précédente, et qui maintenant allaient nie fournir l'occasion (le convaincre Agassiz que je ne m'étais pas trompé en soutenant qu'ils, devaient être indigènes sur le glacier et qu'ils ne s'y trouvaient pas par hasard. En soulevant encore d'autres pierres, nous en trouvâmes partout nue quantité innombrable, quelquefois plusieurs milliers sur l'espace d'un pied carré. Nous en recueillimes un certain nombre, (1) Voyez p. 108.

3 ili3 EXCURSIONS AUX ALPES. (lue nous emportâmes à l'hospice pour les examiner au microscope. Plus tard nous les retrouvâmes sur toute l'étendue du glacier, de même sur le glacier supérieur (le l'aar, sur celui de Grindelwald et jusque dans le névé, tuais toujours de prél'èrcuce sous les pierres ou au bord (les crevasses et (les bai- gnoires. Nos guides eux-mémes, quoique très-fa- miliarisés avec tous les accidens (les glaciers, n'eu avaient jamais vu, et ne pouvaient revenir (le leur étonnement, lorsque nous leur en ºuontrânºes partout. Mais ce qui nous frappa le plus, ce fut de voir ces petits animaux s'introduire dans la glace en apparence la plus compacte, et y circuler avec une grande agilité. Ce fait mérite certainement d'é- tre pris en considération, parce qu'il est nue confirmation de cette vérité déwuulrée par M. Agassiz, savoir que la glace des glaciers, sa compacité et sa transparence, quelles que soient est toujours tra- versée par un réseau de petites fissures qui échap- pent ordinairenientà l'ail inattentif; el, parce qu'il nous fournit la preuve manifeste que les glaciers ne sont nullement incompatibles avec le développe- ment (le la vie organique, ni à leur surface ni jus- qua un certain point dans leur intérieur. Ces petits insectes ont à-peu-près la taille (le la puce commune, et sautent connue celle-ci lorsqu'on les tracasse. C'est pourquoi nouslesdésignâmes sous le nom de puce du glacier, quoique, zoologique- ment parlant, ce rapprochement soit inexact; car lorsqu'on les examine à la loupe ou au microscope, on s'aperçoit bien vite qu'ils n'ont rien (le commun dans leur organisation avec les parasites si iucom-

4 2. ;; Ou 33 V JO Fiý. l*deýoria >S1acialisNic. -Fiý5. Pniloýlirýýro9enlaF'lur.

5 PODURELLES DU GLACIER. 149 modes de l'espèce humaine. Ce qui les distingue surtout de la puce, c'est qu'ils sautent au moyen d'un appareil élastique situé à l'extrémité du corps, et non pas au moyen de leurs pattes. Il fut con- venu sur place que l'on donnerait provisoirement à cet insecte le nonº de Desoria salions. M. Il. 1V'i- colet a reconnu plus tard que l'espèce forme réelle- meut, avec plusieurs autres espèces terrestres, un genre particulier distinct des vrais Podures, auquel il a conservé le none de Desoria, par lequel mes compagnons de voyage avaient voulu rappeler ma trouvaille du Mont, Rose. Il décrit l'espèce sous le nom (le Desoria ylacirrlis. La fig. 1 de la planche :> représente ce petit animal tel qu'il se voit au mi- croscope, sous un faible grossissement. Le petit irait iº côté indique la grandeur naturelle ('). (1) Je suis aujourd'hui d'autant plus fier de cette dé- couverte, qu'elle a été le motif qui a engagé Al. Il. Nicolet à faire une élude détaillée de toute la famille des l'odu- l'elles. La science a ainsi été dotée d'une excellente monographie, qui a paru dans les Méritoires de lit Société helrélique des sciences naturelles, tome 6. L'auteur ne s'est pas borné à décrire les différentes espèces de celte singulière famille, il eu a aussi étudié l'organisation intinte, les iuétautorphuses et jusqu'au développeutent du poil annuel dans l'u uf. Voici comment Al. Nicolet formule les caractères de la famille :«Les l'odurelles sont (le très-petits insectes Itéxapodes et aptères, de l'ordre des 1'hysauoules de Latreille ()il des Nonomorphes de de Lapone. Leur corps, tamlot linéaire et cylindrique, lanlbl ovoïde ou :; lobuleux, porte eu-dessous (le sa partie antérieure six pattes cylindracées, composées chacune (le cinq articles, dont le dernier onguiculé n'est visible qu'au microscope, et vers

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Gloupp, un loup. un texte de Liliane Gerbail sur des images de Fan. dès 4 ans www.majuscrit.fr

Gloupp, un loup. un texte de Liliane Gerbail sur des images de Fan. dès 4 ans www.majuscrit.fr Gloupp, un loup un texte de Liliane Gerbail sur des images de Fan dès 4 ans www.majuscrit.fr J ai de grands yeux bridés. Non, je n ai pas d écailles! Mes griffes sont longues et acérées. Non, je n ai pas

Plus en détail

Pour les jeunes Médium max. Amorce. 1. Les barrages. L attrape-rêves. Xavier-Laurent Petit

Pour les jeunes Médium max. Amorce. 1. Les barrages. L attrape-rêves. Xavier-Laurent Petit Pour les jeunes Médium max L attrape-rêves Xavier-Laurent Petit Amorce Louise vit en dehors du monde, dans une vallée perdue. Là, tout le monde subsiste grâce au travail du bois, jusqu au jour on apprend

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Au lycée et à l université, (re)trouvez le goût de travailler avec plaisir et efficacité Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-212-55702-2

Plus en détail

Couvre-livre : le tuto. par

Couvre-livre : le tuto. par par Voici un petit tutoriel pour apprendre à faire une jolie couverture pour livre de poche. Cela vous permettra de protéger un peu vos livres dans votre sac, ou bien de garder l anonymat sur vos lectures

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

henry bauchau Temps du rêve ACTES SUD

henry bauchau Temps du rêve ACTES SUD henry bauchau Temps du rêve un endroit où ACTES SUD aller à Pierre et Colette ce premier et très ancien récit amicalement Préface J ai écrit quand j avais vingt ans et que je faisais mon service militaire

Plus en détail

TROIS CHOSES QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR PRÉVENIR LES POUX RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LES POUX

TROIS CHOSES QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR PRÉVENIR LES POUX RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LES POUX TROIS CHOSES QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR PRÉVENIR LES POUX RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LES POUX 1. Connaitre les faits sur les poux Plusieurs personnes croient à tort que les poux de tête sont un signe

Plus en détail

Mes buts à long terme

Mes buts à long terme Niveau 5 Mes buts à long terme Terry Thibert Centre de formation pour adultes La Magie des lettres Ottawa J'ai toujours voulu suivre un cours au collège. Quand j'ai perdu mon emploi, j'ai décidé que je

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier avait trois fils. Il leur laissa son moulin, son âne, et son chat. Le fils aîné eut le moulin. Le second fils eut l'âne. Le plus jeune n'eut que le chat. Le pauvre

Plus en détail

Rencontre en toute simplicité : visite à l'atelier

Rencontre en toute simplicité : visite à l'atelier Rencontre en toute simplicité : visite à l'atelier «J obtiens les prix plus rapidement. C'est pratique.» Entretien avec le maître métallier Martin Elsässer au sujet du temps. Rencontre en toute simplicité

Plus en détail

Comment préserver l'environnement tout en aménageant et en urbanisant?

Comment préserver l'environnement tout en aménageant et en urbanisant? A l'origine, mon Travail Personnel Encadré était orienté sur le sujet Arts, Littérature et Politique. Cependant, l'avancée du travail n'était pas satisfaisante. J'ai donc décidé de réorienter mon projet

Plus en détail

Autour du mathématicien Hadamard et de son livre Essai sur la psychologie de l invention dans le domaine mathématique.

Autour du mathématicien Hadamard et de son livre Essai sur la psychologie de l invention dans le domaine mathématique. Autour du mathématicien Hadamard et de son livre Essai sur la psychologie de l invention dans le domaine mathématique. Découverte en mathématiques Hadamard définit la pensée inventive comme une pensée

Plus en détail

Profitez des prochaines minutes pour vous familiariser avec «l approche adaptée à la personne âgée en milieu hospitalier».

Profitez des prochaines minutes pour vous familiariser avec «l approche adaptée à la personne âgée en milieu hospitalier». Bienvenue dans ce module de formation destiné aux personnes qui œuvrent en milieu hospitalier, que ce soit à des fonctions cliniques, techniques, administratives, de gestion ou de soutien. Ce module de

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

être compris de notre entourage.

être compris de notre entourage. La Nature des Mots Puisque nous communiquons avec nos semblables à l aide du langage, nous utilisons des mots. Ceux-ci servent à exprimer nos idées de façon à être compris de notre entourage. Cependant,

Plus en détail

RAPPORT DE VOYAGE À KIKWIT

RAPPORT DE VOYAGE À KIKWIT RAPPORT DE VOYAGE À KIKWIT du 04 au 06 avril 2015 Du 4 au 6 avril 2015, j'ai été à Kikwit, avec pour objectif principal : préparer le grand voyage de Maja Brenner (prévu en mai 2015) visites dans les villages

Plus en détail

La lettre d'amour du Père

La lettre d'amour du Père Niv. 1 Après avoir lu cette lettre, essaie de répondre à ces quelques questions. Tu pourras partager tes réponses ensuite avec l'ensemble du groupe. 1/ A qui s'adresse cette lettre? 2/ Qui l'a écrite?

Plus en détail

UN MOT DEUX PASSES. Mireille Scemama. Toulouse, décembre 2005.

UN MOT DEUX PASSES. Mireille Scemama. Toulouse, décembre 2005. UN MOT DEUX PASSES Mireille Scemama Toulouse, décembre 2005. Freud et Lacan sont morts. La psychanalyse, elle, reste. La psychanalyse se transmet. Mais seule la pratique ne suffit pas à justifier son existence.

Plus en détail

Appareils photo numériques (APN)

Appareils photo numériques (APN) Faststone Appareils photo numériques (APN) Très courants aujourd hui, ces appareils demandent quelques manipulations des photos qu ils produisent. En effet, là où on prenait 4 ou 5 photos avec un appareil

Plus en détail

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4 Texte 1 Quand tu regarderas les étoiles la nuit, puisque j habiterai dans l une d elles, puisque je rirai dans l une d elles, alors ce sera pour toi, comme si riaient toutes les étoiles A. de Saint Exupéry

Plus en détail

La Vermode, sur les flancs ouest du Mont-d Or

La Vermode, sur les flancs ouest du Mont-d Or La Vermode, sur les flancs ouest du Mont-d Or Situation de la Vermode sur la carte fédérale de 1960 1 La Vermode, joli chalet à plan carré, toit pyramidal à quatre pans 2 L eau est excessivement rare sur

Plus en détail

Rapport de stage Echange IFMSA

Rapport de stage Echange IFMSA Rapport de stage Echange IFMSA La Pologne La Pologne est un pays chargé d histoire, c est principalement pour cette raison que j ai postulé pour y partir. Je voulais connaître l histoire de l Europe de

Plus en détail

Les Plumes des Colverts

Les Plumes des Colverts Les Plumes des Colverts Contenu du journal Avril 2016 Sports (Résultats à venir) Recette et Bricolage Page 2 Annonces et Concours Page 3 NOUVEAUTÉ! Expérience page 4 Gagnants Concours Page 5-6 Recette

Plus en détail

1 principe de la loupe

1 principe de la loupe STL G L'oeil ne peut percevoir, à 15 cm, que des détails dont les dimensions sont supérieures à 45 microns. our voir des détails plus petits, on utilise des instruments d'optique qui donnent de l'objet

Plus en détail

Calcul de moyenne de portrait

Calcul de moyenne de portrait Calcul de moyenne de portrait Dupont Maurane & Bourriaud Typhaine TS2 Mon CV. 1 Présentation POURQUOI CE PROJET : Parmi la liste des projets proposés pour le bac, ce sujet m a semblé le plus attrayant.

Plus en détail

S il te plaît! je dois rendre ce devoir demain matin. Salut fréro, j ai besoin de toi... tu peux m aider sur un exposé?

S il te plaît! je dois rendre ce devoir demain matin. Salut fréro, j ai besoin de toi... tu peux m aider sur un exposé? Salut fréro, j ai besoin de toi... tu peux m aider sur un exposé? S il te plaît! je dois rendre ce devoir demain matin Non!!!! lâche moi! débrouille toi toute seule, je suis en train de gagner ma partie!

Plus en détail

Je suis un personnage.

Je suis un personnage. Devinette 1 Devinette 2 Je suis un objet, J'ai quatre pieds, dans l'histoire je suis en bois, on me trouve dans la cuisine, la salle à manger, On m'utilise pour s'asseoir, Je suis un personnage. Je suis

Plus en détail

Instructions Advisor Gold / Gold FLX

Instructions Advisor Gold / Gold FLX Instructions Advisor Gold / Gold FLX Obtenir le maximum de votre téléavertisseur Prenez quelques minutes pour apprendre toutes les fonctions et possibilités de messagerie de votre téléavertisseur. Donnez

Plus en détail

Tests de l évaluation par compétences en Seconde

Tests de l évaluation par compétences en Seconde Tests de l évaluation par compétences en Seconde 1 Présentation 1.1 La grille de compétences / aptitudes La grille de compétences a été distribuée et explicitée aux élèves le jour de la rentrée à la suite

Plus en détail

Rappels de macro-économie. La monnaie et le crédit

Rappels de macro-économie. La monnaie et le crédit Rappels de macro-économie La monnaie et le crédit Les différents types de monnaie La monnaie fiduciaire : pièces et billets : M1 La monnaie scripturale : avoirs bancaires M2 La masse monétaire : M = M1

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

ARBITRAGE DE GRIEF EN VERTU DU CODE CANADIEN DU TRAVAIL, PARTIE I (L.R. (1985), ch. L-2) AUTOCARS ORLÉANS EXPRESS INC.

ARBITRAGE DE GRIEF EN VERTU DU CODE CANADIEN DU TRAVAIL, PARTIE I (L.R. (1985), ch. L-2) AUTOCARS ORLÉANS EXPRESS INC. ARBITRAGE DE GRIEF EN VERTU DU CODE CANADIEN DU TRAVAIL, PARTIE I (L.R. (1985), ch. L-2) ENTRE : ET : ET : AUTOCARS ORLÉANS EXPRESS INC. UNION DES EMPLOYÉS ET EMPLOYÉES DE SERVICE, SECTION LOCALE 800 RICHARD

Plus en détail

La Licorne De Fantastiqua

La Licorne De Fantastiqua La Licorne De Fantastiqua Il était une fois au pays de Fantastiqua une petite fille du nom de Martine. Elle vivait avec ses parents. Elle était une enfant agréable et tous les villageois rêvaient d avoir

Plus en détail

Exercice 3.10. G.C. Consultants. Problèmes et solutions

Exercice 3.10. G.C. Consultants. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 3.10 G.C. Consultants La société G.C. Consultants a été mise sur pied en janvier 2002. À titre de consultant en comptabilité financière auprès de diverses sociétés, vous avez

Plus en détail

Entretien avec Nathalie Baye

Entretien avec Nathalie Baye Entretien avec Nathalie Baye Comment s est déroulée votre rencontre avec Claire Simon? La rencontre a d abord eu lieu via le travail de Claire. Il y a très longtemps, j avais vu un documentaire à la télévision

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.»

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» «S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» www.sibomat.be Luc D. (46 ans) a vraiment une brique dans le ventre. Il a la construction dans le sang. Après avoir rénové sa première maison, il a voulu

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012 TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini.

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

Tous que j avais. Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015

Tous que j avais. Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015 Tous que j avais Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015 Table de matières Chapitre 1(la prise) 1 Chapitre 2(la vente).2 Chapitre 3(la punition)..3

Plus en détail

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli Partie 1 Camera raw Camera Raw est une partie de Photoshop qui permet de développer vos photos à la manière des chambres noires de l époque argentique, mais avec beaucoup, mais alors beaucoup plus de facilité.

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

LES DÉTERMINANTS DU NOM

LES DÉTERMINANTS DU NOM LES DÉTERMINANTS DU NOM En bref Le déterminant précède le nom pour former un groupe nominal. Il s accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Paragraphes essentiels Il faut savoir

Plus en détail

L interruption volontaire de grossesse

L interruption volontaire de grossesse Huitième partie L interruption volontaire de grossesse Ce n est pas une méthode contraceptive. C est même, à mon sens, ce que toutes les méthodes contraceptives visent à éviter. Car la contraception n

Plus en détail

Groupe 5 : Jérémy, Camille P, Julien, Rizlaine, Jordan D UNE NOUVELLE AVENTURE DE JOHN CHATTERTON DETECTIVE

Groupe 5 : Jérémy, Camille P, Julien, Rizlaine, Jordan D UNE NOUVELLE AVENTURE DE JOHN CHATTERTON DETECTIVE Groupe 5 : Jérémy, Camille P, Julien, Rizlaine, Jordan D UNE NOUVELLE AVENTURE DE JOHN CHATTERTON DETECTIVE Le genre du livre Un photo-roman Où se passe l histoire? Au début : à la ville - l enquête se

Plus en détail

Le pré paiement consiste à payer de suite pour confirmer votre inscription et les prestations associées, car les places sont limitées.

Le pré paiement consiste à payer de suite pour confirmer votre inscription et les prestations associées, car les places sont limitées. Aide à l utilisation de l ESPACE FAMILLE de la Ville de SAINT-AMAND-MONTROND 1. Avant propos Pour appréhender le fonctionnement de l Espace Famille, il est nécessaire de comprendre certaines notions de

Plus en détail

Marie-Hélène Coppa SENTIMENTALE. (Recueil n 5)

Marie-Hélène Coppa SENTIMENTALE. (Recueil n 5) Marie-Hélène Coppa SENTIMENTALE (Recueil n 5) Préface Née à Waziers, petite commune du nord de la France, Marie-Hélène Coppa est l ainée d une fratrie de trois filles et a grandi dans une famille très

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

NOS PRINCIPES DEFENSIFS

NOS PRINCIPES DEFENSIFS NOS PRINCIPES DEFENSIFS Pression sur le Porteur de balle Défendre sur le ou les Non porteur(s) de ballon Défendre en bloc La ligne défensive Pression sur le Porteur de balle Dès la perte de balle, le joueur

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Présentation de PHOTOS

Présentation de PHOTOS Mesures de Contraintes Pour me présenter, je suis Alban LANGLOIS, je suis infirmier, je viens des soins somatiques (et ceci a son importance, à mes yeux, pour l expression de mon ressenti) et je suis membre

Plus en détail

Bonjour et Bienvenue au journal d

Bonjour et Bienvenue au journal d LE REFUGE EPONA Septembre 2013 Refuge enregistré sous le n. 0501006626 Ben attrapant les flocons de neige Bonjour et Bienvenue au journal d Nous vous souhaitons une bonne lecture A nouveau, de bien tristes

Plus en détail

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse La naissance Texte : Cécile Galliot Créatrice de Fleur de Lune de Fleur de Lune Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse http://prenomino.voila.net/ Bonjour! Je m appelle Tortillon. Tortillon, l'escargot.

Plus en détail

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence.

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence. Notes pour une déclaration de M. Marc Gascon, maire de la Ville de Saint-Jérôme et président de l Union des municipalités du Québec, concernant les questions d éthique et d intégrité Jeudi 11 novembre

Plus en détail

En voyage, les Espagnols sont sympas, les Allemands sont autoritaires, et les Français râleurs!

En voyage, les Espagnols sont sympas, les Allemands sont autoritaires, et les Français râleurs! Communiqué de presse Paris, le 27 juillet 2015 En voyage, les Espagnols sont sympas, les Allemands sont autoritaires, et les Français râleurs! Un Espagnol, un Allemand et un Français sont dans un avion

Plus en détail

Exercice 1 Complétez avec les pronoms relatifs corrects.

Exercice 1 Complétez avec les pronoms relatifs corrects. Nom : Date : Classe : Note : /60 Exercice 1 Complétez avec les pronoms relatifs corrects. 1. Les enfants, aiment le jeu, ne sont pas nécessairement de mauvais élèves. 2. Ce pays est un pays pauvre la vie

Plus en détail

Le jeu de l interactivité conduit souvent à introduire ou à approfondir un tantinet certaines notions.

Le jeu de l interactivité conduit souvent à introduire ou à approfondir un tantinet certaines notions. Comme le précédent intitulé Bonne Année, ce document entend n être qu un exemple de l emploi des œuvres artistiques pour initier les auditeurs à certains contenus de l univers des mathématiques. Le jeu

Plus en détail

Coccinelle. Bonjour, je m appelle Adalia et je suis une coccinelle RENCONTRE. avec une

Coccinelle. Bonjour, je m appelle Adalia et je suis une coccinelle RENCONTRE. avec une T H E O R I E RENCONTRE Coccinelle avec une Bonjour, je m appelle Adalia et je suis une coccinelle 1 Je fais partie de la grande famille des insectes. J ai 6 pattes, 2 ailes cachées sous mes élytres rouges

Plus en détail

Utilisez «Le Léger Avantage» (The Slight Edge) à votre avantage, pas à votre désavantage.

Utilisez «Le Léger Avantage» (The Slight Edge) à votre avantage, pas à votre désavantage. Stratégie de Marketing Internet Facebook Mentoring For Free ETAPE 1 - Les Scripts Modifiez les scripts - mettez vos coordonnées à l intérieur. ÉTAPE 2 - Introduction Trouvez une page de fan de marketing

Plus en détail

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :.

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :. DEVOIR A LA MAISON Séquence 3 Faire parler des personnages (12/10) NOM/PRENOM..... CLASSE : 4 e.. SOIN :.. / 0,5 NOTE :.. REMARQUES :.. I. Lecture et compréhension. Lis le texte ci-dessous et réponds aux

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Correction du partiel 1 : semestre 2. Le plan

Correction du partiel 1 : semestre 2. Le plan Correction du partiel 1 : semestre 2 La salle d honneur de l hôtel de ville de Grenoble est une œuvre de Marcel Novarina. Certains l ont attribué à Auguste Perret, et je pense que Novarina aurait été flatté

Plus en détail

Le monde grec selon Homère. La ville dans l Antiquité le monde grec

Le monde grec selon Homère. La ville dans l Antiquité le monde grec Le monde grec selon Homère La ville dans l Antiquité le monde grec Athènes, Acropole, début 20è siècle Le synœcisme Fustel de Coulanges, La cité antique, Librairies hachette, 1929 ( 1864) «La religion

Plus en détail

Une lettre de motivation efficace en 10 points

Une lettre de motivation efficace en 10 points Une lettre de motivation efficace en 10 points Exercice de style aussi difficile qu indispensable, la lettre de motivation réclame des qualités que tout le monde ne peut maîtriser : esprit synthétique,

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

Avant de commencer ma nouvelle aventure

Avant de commencer ma nouvelle aventure J Avant de commencer ma nouvelle aventure e me nomme Marie-Paillette mais tout le monde m appelle Marie-P, heureusement! Je déteste ce prénom étrange que mes parents m ont donné à cause de mes yeux brillants.

Plus en détail

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES «J attends des chefs d établissements qu ils participent à l exercice de ma charge de pasteur en assurant une présentation de la foi chrétienne à tous les élèves,

Plus en détail

1. Lis le texte suivant : (Le o seguinte texto) 2. Vrai ou faux?

1. Lis le texte suivant : (Le o seguinte texto) 2. Vrai ou faux? 1. Lis le texte suivant : (Le o seguinte texto) Nouveau signe de réussite sociale ou effet de mode, en tout cas, c'est la cohue 1 vers l'appropriation des nouvelles technologies de l information et de

Plus en détail

«Entretien avec Nejia Ben Mabrouk» Françoise Wera. Ciné-Bulles, vol. 8, n 3, 1989, p. 20-23. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante :

«Entretien avec Nejia Ben Mabrouk» Françoise Wera. Ciné-Bulles, vol. 8, n 3, 1989, p. 20-23. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : «Entretien avec Nejia Ben Mabrouk» Françoise Wera Ciné-Bulles, vol. 8, n 3, 1989, p. 20-23. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/34287ac Note : les règles

Plus en détail

Mesures de distances : la parallaxe pour les objets inaccessibles. G. Paturel, Observatoire de Lyon

Mesures de distances : la parallaxe pour les objets inaccessibles. G. Paturel, Observatoire de Lyon AVEC NOS ÉLÈVES Mesures de distances : la parallaxe pour les objets inaccessibles G. Paturel, Observatoire de Lyon Résumé : L'exercice que nous vous proposons ici est, nous l'espérons, formateur. Il présente

Plus en détail

de la GRATUITÉ Chantons les louanges du Seigneur (Benedictus ) Je te salue Marie Mon âme est ravie Et mon cœur chante sa joie (Magnificat)

de la GRATUITÉ Chantons les louanges du Seigneur (Benedictus ) Je te salue Marie Mon âme est ravie Et mon cœur chante sa joie (Magnificat) PAIN de la LOUANGE, de la GRATUITÉ Chantons les louanges du Seigneur (Benedictus ) Je te salue Marie Mon âme est ravie Et mon cœur chante sa joie (Magnificat) 3 e soirée de prière durant l AVENT 1 1 er

Plus en détail

LE SEXISME AU TRAVAIL : L AFFAIRE DE TOUS!

LE SEXISME AU TRAVAIL : L AFFAIRE DE TOUS! LE SEXISME AU TRAVAIL : L AFFAIRE DE TOUS! Éditorial Par Alexia Dion Du Collège St-Maurice Image tirée du film «Les Combattants» L e sexisme au travail touche particulièrement les femmes, depuis les dernières

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler.

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler. L apparition Nous étions tous autour d un feu. Moi et mes amis nous nous amusions beaucoup à nous raconter des histoires et des petites anecdotes qui nous étaient arrivées. Et voilà que mon tour arriva

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Série 3.1- Morane Gruenpeter. Method Summary

Série 3.1- Morane Gruenpeter. Method Summary NFA019 : Série 3.1- Morane Gruenpeter a. La série 3.1 consiste à créer une classe ES qui gère les entrées et les sorties en utilisant les exceptions. La zone de capture qui peut soulever une exception--

Plus en détail

Initiation à Powerpoint

Initiation à Powerpoint Initiation à Powerpoint Powerpoint est un logiciel de PréAO, c est à dire de Présentation Assistée par Ordinateur. Il vous permet de créer et de mettre en page des présentations susceptibles d être projetées

Plus en détail

Témoignage d un jeune diplômé de l EURIA ayant assisté au Congrès International des Actuaires, à Washington, en avril 2014.

Témoignage d un jeune diplômé de l EURIA ayant assisté au Congrès International des Actuaires, à Washington, en avril 2014. Témoignage d un jeune diplômé de l EURIA ayant assisté au Congrès International des Actuaires, à Washington, en avril 2014. Par Guillaume Biessy, actuaire EURIA promotion 2013, actuellement Doctorant chez

Plus en détail

N 1 AIDE isolution V I I I. I m p r e s s i o n, F u s i o n, P u b l i p o s t a g e Aide isolution Page 1 sur 13 le 22 juillet 2009

N 1 AIDE isolution V I I I. I m p r e s s i o n, F u s i o n, P u b l i p o s t a g e Aide isolution Page 1 sur 13 le 22 juillet 2009 N 1 AIDE isolution V I I I. I m p r e s s i o n, F u s i o n, P u b l i p o s t a g e Aide isolution Page 1 sur 13 le 22 juillet 2009 VIII. Impression, Fusion et Publipostage VIII.1. Le Gestionnaire de

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier ne laissa pour tous biens à trois enfants qu'il avait, que son moulin, son âne et son chat. Les partages furent bientôt faits, ni le notaire, ni le procureur n'y

Plus en détail

Domino des contes. Le Petit Chaperon Rouge Pierre et le Loup Les Trois Petits Cochons Le Petit Poucet Le Loup et les Sept Chevreaux -

Domino des contes. Le Petit Chaperon Rouge Pierre et le Loup Les Trois Petits Cochons Le Petit Poucet Le Loup et les Sept Chevreaux - Domino des contes Le Petit Chaperon Rouge Pierre et le Loup Les Trois Petits Cochons Le Petit Poucet Le Loup et les Sept Chevreaux - Objectif : - E.C. d associer un texte court à l image qui y correspond

Plus en détail

apprentissage et obtenu mon certificat avec mention. À la remise des diplômes, j ai reçu un bon de deux cents francs, remis en mains propres par un

apprentissage et obtenu mon certificat avec mention. À la remise des diplômes, j ai reçu un bon de deux cents francs, remis en mains propres par un apprentissage et obtenu mon certificat avec mention. À la remise des diplômes, j ai reçu un bon de deux cents francs, remis en mains propres par un politicien, moment immortalisé par les photographes.

Plus en détail

Prière à notre maman du ciel

Prière à notre maman du ciel Prénom et nom: Prière à notre maman du ciel _ Je te salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi. Tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus ton enfant est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu,

Plus en détail

Intitulé de l activité

Intitulé de l activité Intitulé de l activité L origine des feux de la Saint-Jean Branche Histoire (Leçon adaptée pour les 3 e et 4 e années) Compétence(s) visée(s) / Objectif Socle de compétences : Formation historique 3.1.2.

Plus en détail

La seule à quoi? et... Clotilde Bernos. Ouvrez vite le livre de. Lo Païs d'enfance

La seule à quoi? et... Clotilde Bernos. Ouvrez vite le livre de. Lo Païs d'enfance La seule à quoi? Ouvrez vite le livre de Clotilde Bernos et... Lo Païs d'enfance Comment avons-nous fabriqué notre affiche? Etape n 1 : Nous avons étudié des affiches. La maîtresse nous a montré plein

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L orthographe est l une des plus grandes difficultés de la langue française. Voici un petit mémo de tous les accords principaux à savoir et à appliquer. I. ACCORD DE L ATTRIBUT

Plus en détail

CODE CANADIEN DU TRAVAIL PARTIE II SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL. Syndicat canadien de la fonction publique Section locale 375

CODE CANADIEN DU TRAVAIL PARTIE II SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL. Syndicat canadien de la fonction publique Section locale 375 CODE CANADIEN DU TRAVAIL PARTIE II SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL Terminus Racine (Montréal) Ltée demandeur et Syndicat canadien de la fonction publique Section locale 375 syndicat Décision n 05-005 Le 20

Plus en détail

dans le silence des lieux un travail photographique

dans le silence des lieux un travail photographique 156 le sujet dans la Cité dans le silence des lieux un travail photographique Léa Crespi Entretien avec Christine Delory-Momberger Léa Crespi est une jeune photographe indépendante 1. Elle est diplômée

Plus en détail