09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151"

Transcription

1 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151 Investissements dans la construction 153 Bâtiments 157 Logements 162 Logements vacants 171 Locaux industriels ou commerciaux vacants CONSTRUCTION ET LOGEMENT Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

2 DEFINITIONS Bâtiment d habitation avec usage annexe (ou maison à utilisation mixte) : il est principalement composé de logements, mais comprend également des locaux industriels, commerciaux ou agricoles. Bâtiment partiellement à usage d habitation : il comprend des logements mais se compose principalement de locaux industriels, commerciaux ou agricoles. Investissements de l année sous revue : coûts de construction correspondant aux travaux réalisés durant l année. Ne sont considérés que les projets dont le chantier est en cours ou est mené à terme durant l année. Pièces d habitation : salles de séjour, chambres à coucher, chambres d enfants et mansardes faisant partie du logement. Ne sont pas comptés les halls, cuisines, salles de bains, douches, W-C et réduits. StatBL : statistique des bâtiments et des logements Taux de logements vacants, taux de vacance : effectif des logements vacants rapporté au nombre approximatif de logements au 1 er janvier de l année en cours (jusqu à l enquête 2010) ou au 31 décembre de l année précédente (dès l enquête 2011). 152 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

3 Investissements dans la construction, selon la catégorie du maître d ouvrage, par canton, 2013, en millions de CHF Total Confédération Cantons Communes Investisseurs institutionnels Entreprises privées de gaz, électricité, chemin de fer Entreprises de construction et sociétés Personnes immobilières privées Autres investisseurs ZH BE LU UR SZ OW NW GL ZG FR SO BS BL SH AR AI SG GR AG TG TI VD VS NE GE JU N.R. * CH * Non répartis Source : OFS, statistique annuelle de la construction et des logements 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

4 Investissements dans la construction, selon la catégorie du maître d ouvrage, canton de Neuchâtel, en millions de CHF 800 Autres investisseurs 700 Personnes privées Entreprises de construction et sociétés immobilières Entreprises privées de gaz, d électricité, chemin de fer Investisseurs institutionnels Communes 100 Cantons Confédération Source : OFS, statistique annuelle de la construction et des logements 154 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

5 Investissements dans la construction, selon la catégorie d ouvrage, par canton, 2013, en millions de CHF Total Transports et communications Formation et recherche Santé Culture et loisirs Agriculture et sylviculture Industrie, artisanat et services Habitations Autres infrastructures ZH BE LU UR SZ OW NW GL ZG FR SO BS BL SH AR AI SG GR AG TG TI VD VS NE GE JU N.R. * CH * Non répartis Source : OFS, statistique annuelle de la construction et des logements Investissements dans la construction, selon la catégorie d ouvrage, canton de Neuchâtel, en millions de CHF 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 800 Habitation Industrie, artisanat et services Agriculture et sylviculture 500 Autres infrastructures 400 Culture et loisirs 300 Santé 200 Formation, recherche Transports et communications Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

6 Travaux d entretien des constructions publiques, selon la catégorie du maître d ouvrage, par canton, 2013 Investissements effectués, en millions de CHF Total Confédération (1) Cantons Communes Zurich Berne Lucerne Uri Schwyz Obwald Nidwald Glaris Zoug Fribourg Soleure Bâle-Ville Bâle-Campagne Schaffhouse Appenzell Rh.-Ext Appenzell Rh.-Int Saint-Gall Grisons Argovie Thurgovie Tessin Vaud Valais Neuchâtel Genève Jura Non répartis Suisse (1) La localisation des travaux d entretien de la Confédération n est pas relevée par l enquête sur la construction. Source : OFS, statistique annuelle de la construction et des logements 156 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

7 Bâtiments à usage d habitation, canton de Neuchâtel, 2013 Epoque de construction Total Avant Total Bâtiments exclusivement à usage d habitation Maisons individuelles Maisons à plusieurs logements Bâtiments d habitation avec usage annexe Bâtiments partiellement à usage d habitation Epoque de construction Construits avant Construits entre 1919 et Construits entre 1946 et Construits entre 1961 et Construits entre 1971 et Construits entre 1981 et Construits entre 1991 et Construits entre 2001 et Construits entre 2006 et Construits entre 2011 et Nombre d étages et Chauffage Poêle Chauffage central (logement) Chauffage central (bâtiment) Chauffage central (plusieurs bâtiments) Chauffage à distance Autre type de chauffage Sans chauffage Source : OFS, StatBL 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

8 Parc immobilier, par commune, 2013 Bâtiments Bâtiments Bâtiments exclusivement à usage d habitation d habitation partiellement Total des Maisons Maisons avec usage à usage bâtiments Total individuelles, en % à plusieurs logements annexe d habitation Total canton Neuchâtel Hauterive Saint-Blaise La Tène Cornaux Cressier Enges Le Landeron Lignières District de Neuchâtel Boudry Cortaillod Milvignes Peseux Corcelles-Cormondrèche Rochefort Brot-Dessous Bevaix Gorgier Saint-Aubin-Sauges Fresens Montalchez Vaumarcus District de Boudry Val-de-Travers La Côte-aux-Fées Les Verrières District du Val-de-Travers Val-de-Ruz Valangin District du Val-de-Ruz Le Locle Les Brenets Le Cerneux-Péquignot La Brévine La Chaux-du-Milieu Les Ponts-de-Martel Brot-Plamboz District du Locle La Chaux-de-Fonds Les Planchettes La Sagne District de La Chaux-de-Fonds Source : OFS, StatBL 158 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

9 Proportion de maisons individuelles, CONSTRUCTION ET LOGEMENT Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

10 Bâtiments, selon l époque de construction, par commune, 2013, en % Bâtiments à Epoque de construction usage d habitation avant Total en % en % en % en % Total canton Neuchâtel Hauterive Saint-Blaise La Tène Cornaux Cressier Enges Le Landeron Lignières District de Neuchâtel Boudry Cortaillod Milvignes Peseux Corcelles-Cormondrèche Rochefort Brot-Dessous Bevaix Gorgier Saint-Aubin-Sauges Fresens Montalchez Vaumarcus District de Boudry Val-de-Travers La Côte-aux-Fées Les Verrières District du Val-de-Travers Val-de-Ruz Valangin District du Val-de-Ruz Le Locle Les Brenets Le Cerneux-Péquignot La Brévine La Chaux-du-Milieu Les Ponts-de-Martel Brot-Plamboz District du Locle La Chaux-de-Fonds Les Planchettes La Sagne District de La Chaux-de-Fonds Source : OFS, StatBL 160 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

11 Bâtiments à usage d habitation, selon l agent énergétique, par commune, 2013 Total Mazout Gaz Electricité Bois Agents énergétiques utilisés pour le chauffage Pompe à chaleur Capteur solaire Chaleur à distance Autres Total canton Neuchâtel Hauterive Saint-Blaise La Tène Cornaux Cressier Enges Le Landeron Lignières District de Neuchâtel Boudry Cortaillod Milvignes Peseux Corcelles-Cormondrèche Rochefort Brot-Dessous Bevaix Gorgier Saint-Aubin-Sauges Fresens Montalchez Vaumarcus District de Boudry Val-de-Travers La Côte-aux-Fées Les Verrières District du Val-de-Travers Val-de-Ruz Valangin District du Val-de-Ruz Le Locle Les Brenets Le Cerneux-Péquignot La Brévine La Chaux-du-Milieu Les Ponts-de-Martel Brot-Plamboz District du Locle CONSTRUCTION ET LOGEMENT La Chaux-de-Fonds Les Planchettes La Sagne District de La Chaux-de-Fonds Remarque : les bâtiments à usage d habitation sans chauffage ne sont pas mentionnés mais inclus dans le total. Source : OFS, StatBL Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

12 Logements, selon l année de construction, la surface et le type de chauffage, canton de Neuchâtel, 2013 Logements Logements de pièce(s) Total et + Total Construits avant Construits entre 1919 et Construits entre 1946 et Construits entre 1961 et Construits entre 1971 et Construits entre 1981 et Construits entre 1991 et Construits entre 2001 et Construits entre 2006 et Construits entre 2011 et Surface du logement (en m 2 ) moins de et Logements dans des bâtiments avec chauffage Poêle Chauffage central (logement) Chauffage central (bâtiment) Chauffage central (plusieurs bâtiments) Chauffage à distance Autre type de chauffage Logements dans des bâtiments sans chauffage Source : OFS, StatBL 162 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

13 Logements, selon le nombre de pièces, par canton, 2013, en % Logements Logements de pièce(s), en % Total et + Zurich Berne Lucerne Uri Schwyz Obwald Nidwald Glaris Zoug Fribourg Soleure Bâle-Ville Bâle-Campagne Schaffhouse Appenzell Rh.-Ext Appenzell Rh.-Int Saint-Gall Grisons Argovie Thurgovie Tessin Vaud Valais Neuchâtel Genève Jura Suisse Source : OFS, StatBL CONSTRUCTION ET LOGEMENT Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

14 Logements, selon le nombre de pièces, par commune, 2014 Logements Logements de pièce(s) Total et + Total canton Neuchâtel Hauterive Saint-Blaise La Tène Cornaux Cressier Enges Le Landeron Lignières District de Neuchâtel Boudry Cortaillod Milvignes Peseux Corcelles-Cormondrèche Rochefort Brot-Dessous Bevaix Gorgier Saint-Aubin-Sauges Fresens Montalchez Vaumarcus District de Boudry Val-de-Travers La Côte-aux-Fées Les Verrières District du Val-de-Travers Val-de-Ruz Valangin District du Val-de-Ruz Le Locle Les Brenets Le Cerneux-Péquignot La Brévine La Chaux-du-Milieu Les Ponts-de-Martel Brot-Plamboz District du Locle La Chaux-de-Fonds Les Planchettes La Sagne District de La Chaux-de-Fonds Source : OFS, StatBL 164 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

15 Logements, selon la catégorie de bâtiment, par commune, 2013 Logements dans des Bâtiments Bâtiments Bâtiments exclusivement à usage d habitation d habitation partiellement Maisons Maisons à avec usage à usage Total Total individuelles plusieurs logements annexe d'habitation Total canton Neuchâtel Hauterive Saint-Blaise La Tène Cornaux Cressier Enges Le Landeron Lignières District de Neuchâtel Boudry Cortaillod Milvignes Peseux Corcelles-Cormondrèche Rochefort Brot-Dessous Bevaix Gorgier Saint-Aubin-Sauges Fresens Montalchez Vaumarcus District de Boudry Val-de-Travers La Côte-aux-Fées Les Verrières District du Val-de-Travers Val-de-Ruz Valangin District du Val-de-Ruz Le Locle Les Brenets Le Cerneux-Péquignot La Brévine La Chaux-du-Milieu Les Ponts-de-Martel Brot-Plamboz District du Locle CONSTRUCTION ET LOGEMENT La Chaux-de-Fonds Les Planchettes La Sagne District de La Chaux-de-Fonds Source : OFS, StatBL Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

16 Nouveaux bâtiments avec logements, logements nouvellement construits, par canton, 2013 Bâtiments avec logements Logements dont maisons Comprenant pièce(s) Total individuelles Total et + Zurich Berne Lucerne Uri Schwyz Obwald Nidwald Glaris Zoug Fribourg Soleure Bâle-Ville Bâle-Campagne Schaffhouse Appenzell Rh.-Ext Appenzell Rh.-Int Saint-Gall Grisons Argovie Thurgovie Tessin Vaud Valais Neuchâtel Genève Jura Suisse Source : OFS, statistique annuelle de la construction et des logements 166 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

17 Nouveaux logements construits, villes et canton de Neuchâtel Villes Canton Neuchâtel Val-de-Travers Val-de-Ruz Le Locle La Chaux-de-Fonds ( r ) Source : OFS, statistique annuelle de la construction et des logements Nouveaux logements construits, canton de Neuchâtel CONSTRUCTION ET LOGEMENT Source : OFS, statistique annuelle de la construction et des logements Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

18 Nouveaux logements construits, selon la catégorie du maître d ouvrage, par canton, 2013 Maîtres d ouvrage publics Maîtres d ouvrage privés Total dont Total dont coopératives Total Confédération Cantons Communes de construction Zurich Berne Lucerne Uri Schwyz Obwald Nidwald Glaris Zoug Fribourg Soleure Bâle-Ville Bâle-Campagne Schaffhouse Appenzell Rh.-Ext Appenzell Rh.-Int Saint-Gall Grisons Argovie Thurgovie Tessin Vaud Valais Neuchâtel Genève Jura Suisse Source : OFS, statistique annuelle de la construction et des logements Taux de logements occupés par leur propriétaire, 2013, en % Intervalle de confiance ( ± en points de %) Valais Jura Appenzell Rh.-Int. Obwald Glaris Soleure Appenzell Rh.-Ext. Argovie Thurgovie Uri Bâle-Campagne Grisons Fribourg Schaffhouse Schwyz Nidwald Saint-Gall Berne Tessin Suisse Lucerne Zoug Vaud Neuchâtel Zurich Genève Bâle-Ville 168 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

19 Logements occupés selon le statut d occupation et taux de logements occupés par leur propriétaire, par canton, 2013 Logement selon le statut d occupation Taux de log. occupés Locataire ou Propriétaire du Propriétaire Coopérateur/trice par leur propriétaire (2) (3) Total sous-locataire log./par étage de la maison et autre situation (1) (4) Proportion Zurich ± 0.5% % ±0.5 Berne ± 0.5% % ±0.6 Lucerne ± 0.7% % ±0.7 Uri ± 3.5% % ±3.9 Schwyz ± 1.6% % ±1.8 Obwald ± 3.5% (705) 50.3% ±3.9 Nidwald ± 3.0% (727) 41.9% ±3.4 Glaris ± 3.1% (654) 50.0% ±3.7 Zoug ± 1.3% % ±1.3 Fribourg ± 1.1% % ±1.3 Soleure ± 1.2% % ±1.4 Bâle-Ville ± 1.3% % ±1.1 Bâle-Campagne ± 1.1% % ±1.3 Schaffhouse ± 2.1% % ±2.5 Appenzell Rh.-Ext ± 2.7% % ±3.2 Appenzell Rh.-Int ± 5.0% (318) (388) 52.2% ±6.1 Saint-Gall ± 0.9% % ±1.0 Grisons ± 1.4% % ±1.7 Argovie ± 0.5% % ±0.6 Thurgovie ± 1.2% % ±1.4 Tessin ± 0.7% % ±0.8 Vaud ± 0.5% % ±0.5 Valais ± 1.1% % ±1.3 Neuchâtel ±1.0% % ±1.1 Genève ± 0.7% % ±0.6 Jura ± 1.6% % ±2.0 Suisse ±0.2% % ±0.2 (1) Coopérateur/trice et logement mis à disposition gratuitement par un parent ou un employeur, logement de service (par ex. logement de concierge), bail à ferme. Autre situation. (2) Le taux de logements occupés par leur propriétaire est égal au nombre de logements occupés par leur propriétaire (propriétaires de la maison, propriétaires par étage) rapporté au nombre de logements occupés. (3) Intervalle de confiance (± en %) (4) Intervalle de confiance (± en points de %) Si l extrapolation est basée sur moins de 50 observations, les résultats sont à interpréter avec beaucoup de précaution et sont indiqués entre parenthèses. Source : OFS, relevé structurel et StatBL 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

20 Loyer (1) mensuel moyen, selon le nombre de pièces, par canton, 2013, en CHF Loyer moyen, sans les charges, en CHF Total 1 pièce 2 pièces 3 pièces 4 pièces 5 pièces 6 pièces et + ZH ± ± ± ± ± ± ± 126 BE ± ± ± ± ± ± ± 115 LU ± ± ± ± ± ± ± 117 UR ± 50 (552) ± (123) (820) ± (91) ± ± 57 (1 518) ±(139) (1 801) ±(197) SZ ± 35 (715) ± (70) ± ± ± ± 117 (2 994) ±(372) OW ± 58 (739) ± (128) (960) ± (70) ± ± 80 (1 851) ±(132) (1 702) ±(375) NW ± 59 (667) ± (101) (1 024) ± (71) ± ± ± 172 (2 076) ±(326) GL ± 45 (516) ± (78) (811) ± (54) ± ± 62 (1 312) ±(158) (1 718) ±(206) ZG ± ± ± ± ± ± ± 321 FR ± ± ± ± ± ± ± 185 SO ± ± ± ± ± ± ± 185 BS ± ± ± ± ± ± ± 335 BL ± ± ± ± ± ± ± 362 SH ± 36 (620) ± (88) 988 ± ± ± ± 148 (1 848) ±(216) AR ± 46 (548) ± (72) 949 ± ± ± ± 117 (1 601) ±(291) AI ± 90 (737) ± (123) (794) ±(106) (1 148) ±(134) (1 493) ±(129) (1 263) ±(242) (1 572) ±(473) SG ± ± ± ± ± ± ± 97 GR ± ± ± ± ± ± 83 (1 826) ±(264) AG ± ± ± ± ± ± ± 83 TG ± ± ± ± ± ± ± 123 TI ± ± ± ± ± ± ± 144 VD ± ± ± ± ± ± ± 163 VS ± ± ± ± ± ± 78 (1 801) ±(145) NE ± ± ± ± ± ± ± 175 GE ± ± ± ± ± ± ± 215 JU 918 ± 23 (480) ± (60) 671 ± ± ± ± 81 (1 408) ±(198) CH ± ± ± ± ± ± ± 49 (1) Loyer mensuel net (sans les frais accessoires ni les dépenses de chauffage). Si l extrapolation est basée sur moins de 50 observations, les résultats sont à interpréter avec beaucoup de précaution et sont indiqués entre parenthèses. Source : OFS, relevé structurel et StatBL 170 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

21 Logements vacants, selon le nombre de pièces, par canton, au 1 er juin 2015 Parc de logements au Logements vacants de pièces d habitation Taux de logements et + Total vacants, en % Zurich Berne Lucerne Uri Schwyz Obwald Nidwald Glaris Zoug Fribourg Soleure Bâle-Ville Bâle-Campagne Schaffhouse Appenzell Rh.-Ext Appenzell Rh.-Int Saint-Gall Grisons Argovie Thurgovie Tessin Vaud Valais Neuchâtel Genève Jura Suisse Source : OFS, recensement des logements vacants Taux de logements vacants, au 1 er juin 2015, en % 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

22 Logements vacants dans des maisons individuelles et de construction récente, par canton, au 1 er juin 2015 Logements vacants de pièces dans des maisons individuelles Logements vacants de pièces dans des maisons de construction récente 4 ou moins 5 6 et + Total 4 ou moins 5 6 et + Total en % en % en % en % en % en % Zurich Berne Lucerne Uri Schwyz Obwald Nidwald Glaris Zoug Fribourg Soleure Bâle-Ville Bâle-Campagne Schaffhouse Appenzell Rh.-Ext Appenzell Rh.-Int Saint-Gall Grisons Argovie Thurgovie Tessin Vaud Valais Neuchâtel Genève Jura Suisse Source : OFS, recensement des logements vacants 172 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

23 Taux de vacance des logements, par canton Taux de logements vacants 2010 (1) Zurich Berne Lucerne Uri Schwyz Obwald Nidwald Glaris Zoug Fribourg Soleure Bâle-Ville Bâle-Campagne Schaffhouse Appenzell Rh.-Ext Appenzell Rh.-Int Saint-Gall Grisons Argovie Thurgovie Tessin Vaud Valais Neuchâtel Genève Jura Suisse (1) Depuis l année 2010, le taux de logements vacants est calculé sur la base du parc de logements défini dans la statistique des bâtiments et des logements (StatBL). Source : OFS, recensement des logements vacants Taux de vacance des logements, par canton 2.5 % Jura CONSTRUCTION ET LOGEMENT Berne 2.0 % Neuchâtel Fribourg 1.5 % Vaud 1.0 % 0.5 % 0.0 % Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

24 Logements vacants et taux de logements vacants, par commune, au 1 er juin Nombre de logements vacants En % du parc de logements * Total canton Neuchâtel Hauterive Saint-Blaise La Tène Cornaux Cressier Enges Le Landeron Lignières District de Neuchâtel Boudry Cortaillod Milvignes Peseux Corcelles-Cormondrèche Rochefort Brot-Dessous Bevaix Gorgier Saint-Aubin-Sauges Fresens Montalchez Vaumarcus District de Boudry Val-de-Travers La Côte-aux-Fées Les Verrières District du Val-de-Travers Val-de-Ruz Valangin District du Val-de-Ruz Le Locle Les Brenets Le Cerneux-Péquignot La Brévine La Chaux-du-Milieu Les Ponts-de-Martel Brot-Plamboz District du Locle La Chaux-de-Fonds Les Planchettes La Sagne District de La Chaux-de-Fonds * Selon le parc de logements défini dans la statistique des bâtiments et des logements (StatBL) au 31 décembre de l année précédente. Source : Service de statistique, enquête relative aux logements vacants 174 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

25 Taux de vacance des logements, par district, canton de Neuchâtel 8.0 % 7.0 % 6.0 % 5.0 % 4.0 % Le Locle La Chaux-de-Fonds Val-de-Travers Val-de-Ruz Boudry Neuchâtel 3.0 % 2.0 % 1.0 % 0.0 % Proportion de logements vacants, selon le nombre de pièces, canton de Neuchâtel, au 1 er juin % 3.7 % 8.1 % 6.7 % 40.5 % 15.7 % 1 pièce 2 pièces 3 pièces 4 pièces 5 pièces 6 pièces et + 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

26 Logements vacants, selon le nombre de pièces, par commune, au 1 er juin 2015 Parc de logements Logements vacants selon le nombre de pièces Taux de vacance au * Total et + en % Total canton Neuchâtel Hauterive Saint-Blaise La Tène Cornaux Cressier Enges Le Landeron Lignières District de Neuchâtel Boudry Cortaillod Milvignes Peseux Corcelles-Cormondrèche Rochefort Brot-Dessous Bevaix Gorgier Saint-Aubin-Sauges Fresens Montalchez Vaumarcus District de Boudry Val-de-Travers La Côte-aux-Fées Les Verrières District du Val-de-Travers Val-de-Ruz Valangin District du Val-de-Ruz Le Locle Les Brenets Le Cerneux-Péquignot La Brévine La Chaux-du-Milieu Les Ponts-de-Martel Brot-Plamboz District du Locle La Chaux-de-Fonds Les Planchettes La Sagne District de La Chaux-de-Fonds * Selon le parc de logements défini dans la statistique des bâtiments et des logements (StatBL) au 31 décembre 2014 Remarque : changement méthodologique du calcul du parc de logements dès l année 2011 Source : Service de statistique, enquête relative aux logements vacants 176 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

27 Logements vacants, selon la durée de la vacance, par district et ville, au 1 er juin 2015 Proportion de logements vacants Durée de la vacance selon la durée de la vacance Nombre de Plus De 4 mois Moins Plus De 4 mois Moins logements vacants d un an à un an de 4 mois Inconnue d un an à un an de 4 mois Total canton % 32.6% 47.8% Districts Neuchâtel % 34.5% 53.0% Boudry % 31.3% 48.0% Val-de-Travers % 27.2% 53.3% Val-de-Ruz % 16.7% 80.6% Le Locle % 34.6% 32.1% La Chaux-de-Fonds % 32.9% 53.9% Villes Neuchâtel % 35.1% 54.3% Val-de-Travers % 27.4% 52.4% Val-de-Ruz % 16.7% 80.6% Le Locle % 35.8% 37.9% La Chaux-de-Fonds % 33.0% 54.1% Source : Service de statistique, enquête relative aux logements vacants 09 Proportion de logements vacants, selon la durée de la vacance, canton de Neuchâtel 60 % 50 % 40 % 30 % CONSTRUCTION ET LOGEMENT 20 % 10 % 0 % Plus d'un an De 4 mois à un an Moins de 4 mois Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

28 Logements vacants, selon la catégorie de bâtiment, par district et ville, au 1 er juin 2015 Catégorie de bâtiment Nombre de Maison Maison de 2 à 6 Maison de 7 Maison à logements vacants individuelle logements logements et plus utilisation mixte Total canton Districts Neuchâtel Boudry Val-de-Travers Val-de-Ruz Le Locle La Chaux-de-Fonds Villes Neuchâtel Val-de-Travers Val-de-Ruz Le Locle La Chaux-de-Fonds Source : Service de statistique, enquête relative aux logements vacants Logements vacants, selon la catégorie de bâtiment, canton de Neuchâtel, au 1 er juin 2015, en % 5.2 % 3.4 % 27.9 % Maison Individuelle Maison de 2 à 6 logements Maison de 7 logements et plus 63.5 % Maison à utilisation mixte 178 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

29 Loyer mensuel moyen des logements vacants à louer, selon le nombre de pièces, par district et ville, au 1 er juin 2015, en CHF Moyenne du loyer, sans les charges, en CHF 1 pièce 2 pièces 3 pièces 4 pièces 5 pièces 6 pièces et + Total canton Districts Neuchâtel Boudry Val-de-Travers Val-de-Ruz Le Locle La Chaux-de-Fonds Villes Neuchâtel Val-de-Travers Val-de-Ruz Le Locle La Chaux-de-Fonds Source : Service de statistique, enquête relative aux logements vacants Loyer mensuel moyen, selon le nombre de pièces, canton de Neuchâtel, en CHF pièces et + 5 pièces 4 pièces 3 pièces 2 pièces 1 pièce CONSTRUCTION ET LOGEMENT Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

30 Charges mensuelles moyennes des logements vacants à louer, selon le nombre de pièces, par district et ville, au 1 er juin 2015, en CHF Moyenne des charges mensuelles, en CHF 1 pièce 2 pièces 3 pièces 4 pièces 5 pièces 6 pièces et + Total canton Districts Neuchâtel Boudry Val-de-Travers Val-de-Ruz Le Locle La Chaux-de-Fonds Villes Neuchâtel Val-de-Travers Val-de-Ruz Le Locle La Chaux-de-Fonds Source : Service de statistique, enquête relative aux logements vacants Surface des locaux industriels ou commerciaux vacants, par district, en m La Chaux-de-Fonds Neuchâtel Boudry Le Locle Val-de-Travers Val-de-Ruz Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

31 Locaux industriels ou commerciaux vacants, selon le nombre et la surface, par commune, au 1 er juin Nombre de locaux vacants * Surface des locaux vacants, en m Total canton Neuchâtel Hauterive Saint-Blaise La Tène Cornaux Cressier Enges Le Landeron Lignières District de Neuchâtel Boudry Cortaillod Milvignes Peseux Corcelles-Cormondrèche Rochefort Brot-Dessous Bevaix Gorgier Saint-Aubin-Sauges Fresens Montalchez Vaumarcus District de Boudry Val-de-Travers La Côte-aux-Fées Les Verrières District du Val-de-Travers Val-de-Ruz Valangin District du Val-de-Ruz Le Locle Les Brenets Le Cerneux-Péquignot La Brévine La Chaux-du-Milieu Les Ponts-de-Martel Brot-Plamboz District du Locle CONSTRUCTION ET LOGEMENT La Chaux-de-Fonds Les Planchettes La Sagne District de La Chaux-de-Fonds * Des surfaces vacantes pouvant être divisibles selon les besoins du preneur, l indicateur «Nombre de locaux» n a qu une signification toute relative. Source : Service de statistique, enquête relative aux locaux industriels ou commerciaux vacants Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

32 Locaux industriels ou commerciaux vacants, selon la catégorie, par district et ville, au 1 er juin 2015 Bureau, cabinet Magasin, Dépôt, hangar, Total médical, etc. local de vente Atelier, usine entrepôt Autre local Nbre m 2 Nbre m 2 Nbre m 2 Nbre m 2 Nbre m 2 Nbre m 2 Total canton Districts Neuchâtel Boudry Val-de-Travers Val-de-Ruz Le Locle La Chaux-de-Fonds Villes Neuchâtel Val-de-Travers Val-de-Ruz Le Locle La Chaux-de-Fonds Source : Service de statistique, enquête relative aux locaux industriels ou commerciaux vacants Répartition (surface) des locaux industriels ou commerciaux vacants, selon la catégorie, canton de Neuchâtel, au 1 er juin 2015, en % 4.9 % 8.5 % Bureau, cabinet médical, etc. Magasin, local de vente 44.5 % Atelier, usine 31.4 % Dépôt, hangar, entrepôt Autre local 10.7 % 182 Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015

33 Loyer annuel moyen des locaux industriels ou commerciaux vacants à louer, par district et ville, au 1 er juin 2015, en CHF / m 2 Bureau, cabinet Magasin, Dépôt, hangar médical, etc. local de vente Atelier, usine entrepôt Autre local Total canton Districts Neuchâtel Boudry Val-de-Travers Val-de-Ruz Le Locle 108 La Chaux-de-Fonds Villes Neuchâtel Val-de-Travers Val-de-Ruz Le Locle 108 La Chaux-de-Fonds Source : Service de statistique, enquête relative aux locaux industriels ou commerciaux vacants Charges annuelles moyennes des locaux industriels ou commerciaux vacants à louer, par district et ville, au 1 er juin 2015, en CHF / m 2 Bureau, cabinet Magasin, Dépôt, hangar médical, etc. local de vente Atelier, usine entrepôt Autre local Total canton Districts Neuchâtel Boudry Val-de-Travers Val-de-Ruz Le Locle 25 La Chaux-de-Fonds CONSTRUCTION ET LOGEMENT Villes Neuchâtel Val-de-Travers Val-de-Ruz Le Locle 25 La Chaux-de-Fonds Source : Service de statistique, enquête relative aux locaux industriels ou commerciaux vacants Annuaire statistique du canton de Neuchâtel

34

Bâtiments, logements et conditions d habitation

Bâtiments, logements et conditions d habitation Neuchâtel, septembre 2004 Recensement fédéral de la population 2000 Bâtiments, logements et conditions d habitation RECENSEMENT FÉDÉRAL DE LA POPULATION 2000 BÂTIMENTS, LOGEMENTS ET CONDITIONS D HABITATION

Plus en détail

Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009

Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009 09 Construction et logement 909-0900 Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009 Données sur CD-ROM Neuchâtel, 2010 La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office

Plus en détail

demander une prestation sociale, c est maintenant plus simple

demander une prestation sociale, c est maintenant plus simple demander une prestation sociale, c est maintenant plus simple LES GUICHETS SOCIAUX RÉGIONAUX points d accès pour toutes vos prestations sociales CHANCELLERIE D'ÉTAT plus clair, plus proche, plus transparent

Plus en détail

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010 Chiffres par 31 mai 2010 22. 6. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2013 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2013 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La prévoyance professionnelle constitue le 2 e pilier

Plus en détail

Enquête sur les congés parentaux - Résultats pour les cantons

Enquête sur les congés parentaux - Résultats pour les cantons Conférence de presse «Congés parentaux: condition pour une meilleure conciliation entre famille et travail» du 5 mai 2011 Analyse des tableaux Enquête sur les congés parentaux - Résultats pour les cantons

Plus en détail

NOMAD Neuchâtel Organise le Maintien A Domicile

NOMAD Neuchâtel Organise le Maintien A Domicile NOMAD Neuchâtel Organise le Maintien A Domicile Votre partenaire pour préserver votre autonomie NOMAD (pour Neuchâtel Organise le Maintien à Domicile) est un établissement de droit public cantonal, créé

Plus en détail

PROPOSITIONS DE LA COMMISSION PARLEMENTAIRE

PROPOSITIONS DE LA COMMISSION PARLEMENTAIRE LOI SUR L'ACCUEIL DES ENFANTS 14.026 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil (Du 10 septembre 2014) PROPOSITIONS DE LA COMMISSION PARLEMENTAIRE Projet de loi portant modification de la loi sur l'accueil

Plus en détail

40 ANS À VOTRE SERVICE TECHNOLOGIE LE RÉSEAU SHOP ET PRESTATIONS LA RADIO/TV D HIER À AUJOURD HUI INFOGRAPHIE TOUJOURS PROCHES DE VOUS

40 ANS À VOTRE SERVICE TECHNOLOGIE LE RÉSEAU SHOP ET PRESTATIONS LA RADIO/TV D HIER À AUJOURD HUI INFOGRAPHIE TOUJOURS PROCHES DE VOUS MERCREDI 6 MAI 2015 40 ANS À VOTRE SERVICE TECHNOLOGIE LA RADIO/TV D HIER À AUJOURD HUI LE RÉSEAU INFOGRAPHIE SHOP ET PRESTATIONS TOUJOURS PROCHES DE VOUS Ne peut être vendu séparément 2 Mercredi 6 mai

Plus en détail

Comparaison intercantonale des coûts et du recours au système de santé

Comparaison intercantonale des coûts et du recours au système de santé Comparaison intercantonale des coûts et du recours Alberto Holly Professeur honoraire Institut d économie et management de la santé (IEMS) Université de Lausanne 11 ème Journée de travail de la Politique

Plus en détail

Banques actives au niveau suisse

Banques actives au niveau suisse La version allemande fait foi. ABS Alternative Bank Schweiz Lebergasse 17, 4601 Olten Tél. 062 206 16 16 www.abs.ch Chez ABS chaque crédit est un écocrédit (crédits d entreprise, d investissement et hypothèques).

Plus en détail

Concept de stationnement Développement de l'armée

Concept de stationnement Développement de l'armée Concept de stationnement Développement de l'armée 26 novembre 2013 Conférence de presse Le chef du DDPS, Ueli Maurer Le concept de stationnement Introduction 2 Finances Exploitation Investissement Cantons

Plus en détail

Education et science 1287-1400. Neuchâtel, 2014

Education et science 1287-1400. Neuchâtel, 2014 15 Education et science 1287-1400 Finances du système éducatif Edition 2014 Neuchâtel, 2014 La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office fédéral de la statistique (OFS) couvre les domaines

Plus en détail

Les primes d assurance-maladie 2014

Les primes d assurance-maladie 2014 Les primes d assurance-maladie 2014 Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Conférence de presse du 26 septembre 2013 Prime moyenne «Adulte»

Plus en détail

Bienvenue dans le canton de Neuchâtel. neuchâtel. bienvenue willkommen benvenuti welcome bem-vindo bienvenida

Bienvenue dans le canton de Neuchâtel. neuchâtel. bienvenue willkommen benvenuti welcome bem-vindo bienvenida bienvenue willkommen benvenuti welcome bem-vindo bienvenida MIRË SE VJEN dobrodošli ho geld n z ku soo dhowow bun venit szerencsésen erkesztek vítejte Auvernier - Bevaix - Bôle - Boudevilliers - Boudry

Plus en détail

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 Les primes d assurance-maladie 2015 Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 25 20 Prime moyenne

Plus en détail

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent Bisnode Faillites et créations d Entreprise EN Juillet Étude sur les faillites et créations d entreprises.8. Hausse des faillites de cinq pour cent 8 faillites et 888 créations d entreprise en juillet

Plus en détail

L'Etablissement cantonal d'assurance et de prévention (ECAP), son rôle, son fonctionnement

L'Etablissement cantonal d'assurance et de prévention (ECAP), son rôle, son fonctionnement L'Etablissement cantonal d'assurance et de prévention (ECAP), son rôle, son fonctionnement Le Bureau de la prévention de l'ecap est compétent en matière de prévention et de protection contre les risques

Plus en détail

Recensement des entreprises (RE)

Recensement des entreprises (RE) Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Recensement des entreprises (RE) Relevé 3 fois par décénie Codebook, description des micro-données 2 décembre 2010 Impressum

Plus en détail

LE PAYSAGE LINGUISTIQUE EN SUISSE

LE PAYSAGE LINGUISTIQUE EN SUISSE RECENSEMENT FÉDÉRAL DE LA POPULATION 2000 LE PAYSAGE LINGUISTIQUE EN SUISSE GEORGES LÜDI Université de Bâle IWAR WERLEN Université de Berne En collaboration avec: Sarah Colombo, Philippe Lüdi, Max Mader,

Plus en détail

Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch

Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Impressum Editeur INFODROG Centrale nationale de coordination des addictions Rédaction Franziska

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons ZEWOinfo Conseils aux donatrices et aux donateurs Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité ZEWO peuvent être déduits de l impôt fédéral

Plus en détail

La fiscalité en Suisse, 2006 en 1000 EURO

La fiscalité en Suisse, 2006 en 1000 EURO La fiscalité en Suisse, 2006 en 1000 EURO (1 Euro = 1,46 franc suisse) Sources Confédération Cantons s Total Impôts directs 14'428'989 22'827'092 15'125'492 52'381'573 Impôts sur la consommation 20'401'040

Plus en détail

1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE PRINCIPALE/ ARTICOLO PRINCIPALE

1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE PRINCIPALE/ ARTICOLO PRINCIPALE Eidgenössisches Volkswirtschaftsdepartement EVD Preisüberwachung PUE Newsletter Datum 16.11.2010 Sperrfrist 16.11.2010, 09.00 Uhr Nr. 6/10 INHALTSÜBERSICHT/ CONTENU/ CONTENUTO 1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE

Plus en détail

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 Bisnode Faillites et créations arrêtées au mois de Mai 2013 Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 731b du CO: dissolutions d entreprises aux dépens de la collectivité. Entre janvier

Plus en détail

BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008

BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008 1 Bio Suisse FACTS & TRENDS 2009 BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008 2 Bio Suisse FACTS & TRENDS 2009 11,9% de toutes les entreprises

Plus en détail

Logement et pauvreté. Une analyse sur l engagement des cantons. Observations de Caritas sur la politique 2014 de lutte contre la pauvreté

Logement et pauvreté. Une analyse sur l engagement des cantons. Observations de Caritas sur la politique 2014 de lutte contre la pauvreté Logement et pauvreté Une analyse sur l engagement des cantons Observations de Caritas sur la politique 2014 de lutte contre la pauvreté Logement et pauvreté : une analyse sur l engagement des cantons En

Plus en détail

6.08 Allocations familiales Allocations familiales

6.08 Allocations familiales Allocations familiales 6.08 Allocations familiales Allocations familiales Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Les allocations familiales visent à compenser une partie des frais que doivent assumer les parents pour l entretien

Plus en détail

Des chances égales contre la pauvreté. Une analyse de l encouragement précoce dans les cantons

Des chances égales contre la pauvreté. Une analyse de l encouragement précoce dans les cantons Des chances égales contre la pauvreté Une analyse de l encouragement précoce dans les cantons Observations de Caritas concernant la politique de prévention de la pauvreté 2013 Des chances égales contre

Plus en détail

Raisons des différences entre les cantons dans les dépenses d aide sociale

Raisons des différences entre les cantons dans les dépenses d aide sociale 13 Protection sociale 1232-1100 Raisons des différences entre les cantons dans les dépenses d aide sociale Résumé du rapport final Neuchâtel, 2011 La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office

Plus en détail

3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique

3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique 3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique Financement du système de santé, aujourd'hui et en cas d'acceptation de l'initiative sur la caisse unique: exemple d'une famille avec

Plus en détail

Mise en oeuvre de la nouvelle organisation des autorités dans les cantons: aperçu

Mise en oeuvre de la nouvelle organisation des autorités dans les cantons: aperçu Nouveau droit de protection des mineurs et des adultes. Questions concrètes de mise en oeuvre Journées d étude des 11/12 septembre 2012 à Fribourg Exposé 3 Mise en oeuvre de la nouvelle organisation des

Plus en détail

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

Sondage des salaires 2009-2010 Résultats

Sondage des salaires 2009-2010 Résultats Responsable Domaine Employé Rue Bibracte 8b Tél. P. 026 675 11 79 arbeitnehmer@pro-geo.ch Isabelle Rey 1580 Avenches www.pro-geo.ch Table des matières 1 Commentaire sur le sondage des salaires 2009-2010...4

Plus en détail

Cession de la participation de la Confédération dans l entreprise Swisscom SA

Cession de la participation de la Confédération dans l entreprise Swisscom SA Eidgenössisches Finanzdepartement EFD Département fédéral des finances DFF Dipartimento federale delle finanze DFF Departament federal da finanzas DFF Cession de la participation de la Confédération dans

Plus en détail

Demande d admission en tant que membre associé

Demande d admission en tant que membre associé Demande d admission en tant que membre associé Nom de l entreprise (selon inscription au registre du commerce RC) ou département sécurité d une société La demande d admission en tant que membre associé

Plus en détail

Une légère embellie pour la morale de paiement les entreprises règlent leurs factures avec un retard de 18.1 jours en moyenne

Une légère embellie pour la morale de paiement les entreprises règlent leurs factures avec un retard de 18.1 jours en moyenne Statistiques relatives au comportement de paiement: voici comment paient les entreprises en Suisse Éditeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse

Plus en détail

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino Statistiques des comportements de paiement: le comporte Statistiques des comportements ment de paiement: de paiement le comportement des de entreprises en Suisse 4 ème trimestre et perspectives 2009 Editeur:

Plus en détail

Finances publiques : situation à la Confédération et dans les cantons

Finances publiques : situation à la Confédération et dans les cantons ASSEM BL E E D E S D E L E G U E (E )S D U 8 N OV E M BR E 2 0 1 3 Berne, le 1 er novembre 2013 Annexe 2 DL Finances publiques : situation à la Confédération et dans les cantons La situation financière

Plus en détail

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton?

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? L OFSP a annoncé une hausse moyenne des primes de 15%, soit entre 3 et 20% d augmentation selon le canton concerné Pourquoi le

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité ZEWO peuv ent être déduits de l impôt fédé ral direct ainsi que des impôts cantonaux et communaux.

Plus en détail

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses:

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Le TarMed Etude valaisanne Département de la santé, des affaires sociales et de l'énergie février 2000 TABLE DES MATIERES 1) RESUME 2) QU EST-CE LE TARMED?

Plus en détail

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, c est faire preuve de bon sens. Exemple En cas d assainissement global d une maison individuelle suisse classique, le potentiel d économie

Plus en détail

Travail de vacances Quelques informations pour les jeunes gens et les employeurs

Travail de vacances Quelques informations pour les jeunes gens et les employeurs Travail de vacances Quelques informations pour les jeunes gens et les employeurs Sécurité d abord Les accidents se produisent le plus souvent les premiers jours de travail Jeunes gens Les jobs de vacances

Plus en détail

27.08.2014 Répartition de la richesse en Suisse

27.08.2014 Répartition de la richesse en Suisse 27.08.2014 Répartition de la richesse en Suisse Rapport du Conseil fédéral en réponse au postulat du 7 décembre 2010 déposé par Jacqueline Fehr (10.4046) Résumé Le présent rapport examine la répartition

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité ZEWO peuv ent être déduits de l impôt fédé ral direct ainsi que des impôts cantonaux et communaux.

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité Zewo peuv ent être déduits de l impôt fédé ral direct ainsi que des impôts cantonaux et communaux.

Plus en détail

Le système fiscal suisse

Le système fiscal suisse 2015 Le système fiscal suisse CONFÉRENCE SUISSE DES IMPÔTS COMMISSION INFORMATION Le système fiscal suisse Les grandes lignes du système fiscal suisse Les impôts de la Confédération Édition 2015 Les impôts

Plus en détail

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours Statistiques relatives aux pratiques de paiement: Statistiques relatives aux pratiques Les de paiement: performances Les performances des des Éditeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 892

Plus en détail

Communiqué. Les Tessinois champions en matière de protection du climat

Communiqué. Les Tessinois champions en matière de protection du climat Communiqué Les Tessinois champions en matière de protection du climat Zurich Suisse www.zurich.ch Zurich Compagnie d Assurances SA Zurich Compagnie d assurances sur la Vie SA Media Relations Thurgauerstrasse

Plus en détail

Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel

Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel 31.01.2015 / V01 1 Bases légales Loi fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile (LPPCi) du 4 octobre

Plus en détail

BS Amt für Sozialbeiträge Basel-Stadt Abteilung Prämienverbilligung Grenzacherstrasse 62 Postfach 4005 Basel

BS Amt für Sozialbeiträge Basel-Stadt Abteilung Prämienverbilligung Grenzacherstrasse 62 Postfach 4005 Basel Aperçu réduction des primes dans les cantons KT Service d information Paiement par AG Gemeindezweigstelle der SVA Aarau Ihrer Wohnsitzgemeinde ou SVA Aarau Kyburgerstr. 15 5001 Aarau Téléphone 062 836

Plus en détail

Lutte contre le travail au noir: 60 inspecteurs, plus de 9 000 contrôles

Lutte contre le travail au noir: 60 inspecteurs, plus de 9 000 contrôles Secrétariat d'etat à l'économie SECO Lutte contre le travail au noir: 60 inspecteurs, plus de 9 000 contrôles Berne, 18.05.2009 - En 2008, 60 inspecteurs approximativement ont effectué 9 264 contrôles

Plus en détail

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)»

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» INITIATIVE POPULAIRE FÉDÉRALE «IMPOSER LES SUCCESSIONS DE PLUSIEURS MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» DENIS BOIVIN Partner Avocat Expert fiscal diplômé Responsable

Plus en détail

Résumé des résultats de la procédure de consultation sur le rapport et l avant-projet

Résumé des résultats de la procédure de consultation sur le rapport et l avant-projet Adhésion à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée, à son Protocole additionnel visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE Valables à partir du 1 er janvier 2008 Légende des abréviations ASMP ASD AGC ARD CC CCA CR FFMP WS NOS NWS RFJM ZS Association Suisse de la musique populaire (Association

Plus en détail

Fonds pour le réseau des routes nationales et le trafic d agglomération (Fonds d infrastructure) Rapport de consultation

Fonds pour le réseau des routes nationales et le trafic d agglomération (Fonds d infrastructure) Rapport de consultation Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation U V E K Département fédéral de l Environnement, des Transports, de l Energie et de la Communication E T E C Dipartimento federale

Plus en détail

4 Rendement des immeubles multifamiliaux

4 Rendement des immeubles multifamiliaux 4 Rendement des immeubles multifamiliaux Chapitre 4 Rendement des immeubles multifamiliaux 80 ans d observation du rendement Les immeubles multifamiliaux bénéficient depuis longtemps de l engouement des

Plus en détail

Aide sociale, impôts et revenus en Suisse

Aide sociale, impôts et revenus en Suisse Aide sociale, impôts et revenus en Suisse Caroline Knupfer, CSIAS Natalie Pfister, CSIAS Oliver Bieri, Interface Berne et Lucerne, 2007 Sommaire 1. Enjeu et méthodologie 2. Eléments de budget dans l aide

Plus en détail

Documentation pour les médias

Documentation pour les médias DEPARTEMENT DE LA SANTE, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE L'ENERGIE SERVICE DE LA SANTE PUBLIQUE Documentation pour les médias LES PRIMES D ASSURANCE-MALADIE 2004 EN VALAIS Les primes d assurance-maladie pour

Plus en détail

Statistique 2013 des sapeurs-pompiers Nombreuses interventions trop de fausses alarmes

Statistique 2013 des sapeurs-pompiers Nombreuses interventions trop de fausses alarmes 85 Statistique 2013 des sapeurs-pompiers Nombreuses interventions trop de fausses alarmes Les sapeurs-pompiers ont aussi accompli un important travail en 2013. Bien qu un peu moins sollicitée par rapport

Plus en détail

Sondage SEMO 2011/2012 : Résultats

Sondage SEMO 2011/2012 : Résultats Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'etat à l'économie SECO Marché du travail / Assurance-chômage Mesures du marché du travail Markus Weber 07.06.2013

Plus en détail

Processus d attribution d un numéro RCC à un(e) physiothérapeute indépendant(e)

Processus d attribution d un numéro RCC à un(e) physiothérapeute indépendant(e) Processus d attribution d un numéro RCC à un(e) physiothérapeute indépendant(e) Les conditions à remplir pour l'ouverture d'un cabinet dépendent du canton où le physiothérapeute veut exercer son activité

Plus en détail

Monsieur le président, Mesdames et Messieurs,

Monsieur le président, Mesdames et Messieurs, ÉCHANGES SCOLAIRES 10 e ANNÉE LINGUISTIQUE 01.027 Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil en réponse au postulat Thérèse Humair 97.104, du 10 février 1997, «Echanges scolaires 10 e année linguistique»

Plus en détail

Statistique de l aide sociale

Statistique de l aide sociale Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Division Santé et affaires sociales 13 Protection Sociale avril 2011 Statistique de l aide sociale La population comme grandeur

Plus en détail

Swiss Issues Régions Le revenu disponible en Suisse: Où la vie est-elle la moins chère?

Swiss Issues Régions Le revenu disponible en Suisse: Où la vie est-elle la moins chère? Swiss Issues Régions Le revenu disponible en Suisse: Où la vie est-elle la moins chère? Novembre 2008 Impressum Editeur Credit Suisse Economic Research Uetlibergstrasse 231, CH-8070 Zurich Contacts regionen.economicresearch@credit-suisse.com

Plus en détail

La durabilité est rentable. www.volets-roulants.ch

La durabilité est rentable. www.volets-roulants.ch La durabilité est rentable www.volets-roulants.ch Nous nous portons garant de la longévité et de la haute qualité de nos produits Les volets roulants aident à économiser de l argent La gestion et l entretien

Plus en détail

Une protection solaire avec une plus-value Les modules certifiés RUFALEX-MINERGIE

Une protection solaire avec une plus-value Les modules certifiés RUFALEX-MINERGIE Innovation + Qualität www.volets-roulants.ch Une protection solaire avec une plus-value Les modules certifiés RUFALEX-MINERGIE Innovation & Qualité De la rentabilité en termes d environnement et de budget

Plus en détail

Modification de la loi fédérale sur l'imposition du tabac. Résultat de la procédure de consultation

Modification de la loi fédérale sur l'imposition du tabac. Résultat de la procédure de consultation Modification de la loi fédérale sur l'imposition du tabac Résultat de la procédure de consultation Novembre 2007 TABLE DES MATIÈRES Abréviations 3 1. Contexte 4 2. Participation à la procédure de consultation

Plus en détail

82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Toujours des idées d'avance.

82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Toujours des idées d'avance. 82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Le fait est, qu'en Suisse, les bâtiments consomment aujourd'hui 50% de l'énergie fossile. Avec les émissions de

Plus en détail

La Suisse en chiffres

La Suisse en chiffres a b Emplois selon la division économique en 2014 8 La Suisse en chiffres Emplois par secteur Emplois dans l industrie en % Edition 2015 / 2016 Primaire Agriculture 12 Secondaire Industrie, artisanat Tertiaire

Plus en détail

Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance

Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance SUPSI Lugano, 12 mai 2014 Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance Vincent Simon Responsable de projets La Suisse est attractive pour les groupes étrangers Quartiers-généraux

Plus en détail

L A COMMI SSI ON C O N C O R DAT AI R E CON CE R N AN T L E S E N T R E P R I SE S DE SE CU R I T E ( C E S)

L A COMMI SSI ON C O N C O R DAT AI R E CON CE R N AN T L E S E N T R E P R I SE S DE SE CU R I T E ( C E S) L A COMMI SSI ON C O N C O R DAT AI R E CON CE R N AN T L E S E N T R E P R I SE S DE SE CU R I T E ( C E S) Directives du 30 septembre 2010 concernant la reconnaissance des autorisations délivrées par

Plus en détail

Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas. Hôpital test <100 lits. Hôpital test 100 à 499 lits. Hôpital test >= 500 lits

Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas. Hôpital test <100 lits. Hôpital test 100 à 499 lits. Hôpital test >= 500 lits Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas Classe d'âge Nombre de cas 0-9 683 10-19 143 20-29 635 30-39 923 40-49 592 50-59 716 60-69 626 70-79 454 80-89 156 90-99 9 Classe d'âge Nombre

Plus en détail

Consultation sur le règlement d examen et les directives concernant l examen professionnel fédéral de «Spécialiste en administration publique»

Consultation sur le règlement d examen et les directives concernant l examen professionnel fédéral de «Spécialiste en administration publique» Consultation sur le règlement d examen et les directives concernant l examen professionnel fédéral de «Spécialiste en administration publique» Synthèse des résultats Berne, le décembre Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

Schaffhouse. Bâle-Campagne Bâle-Ville Thurgovie. Zurich. Argovie. Zoug. Lucerne. Nidwald

Schaffhouse. Bâle-Campagne Bâle-Ville Thurgovie. Zurich. Argovie. Zoug. Lucerne. Nidwald Vivre et travailler en Suisse + Le pays + l histoire + le système politique + + la population + le séjour + les droits et les autorisations + + la suisse + Le pays* Le nom officiel de la Suisse est «Confoederatio

Plus en détail

Les impôts sur les successions et les donations

Les impôts sur les successions et les donations D Impôts divers Impôts sur les successions Les impôts sur les successions et les donations (Etat de la législation : 1 er janvier 2013) Division Études et supports / AFC Berne, 2013 D Impôts divers - I

Plus en détail

La Suisse en chiffres.

La Suisse en chiffres. ab Edition 2014 / 2015 Emplois selon la division économique en 20 8 La Suisse en chiffres. Emplois par secteur Emplois dans l industrie en % UBS Partenaire de Suisse Tourisme Primaire Agriculture 12 Secondaire

Plus en détail

Un début plus précoce de la scolarité en Suisse

Un début plus précoce de la scolarité en Suisse Un début plus précoce de la scolarité en Suisse Etat de situation et conséquences Evelyne Wannack Barbara Sörensen Criblez Patricia Gilliéron Giroud Les points de vue et conclusions publiés d la série

Plus en détail

Private Banking. www.bcn.ch

Private Banking. www.bcn.ch Private Banking www.bcn.ch Investir à la BCN vous apporte confort et sérénité» La BCN, c est... 1883 100 millions de CHF depuis 1883 au service des neuchâtelois 320 collaborateurs capital de dotation points

Plus en détail

Section A: Personal Informations

Section A: Personal Informations Section A: Personal Informations A1. What is your birth year? Please four-digit year. A2. What is your sex? Female Male A3. What is your marital status? Single Married / Partner Widowed / Divorced / Separated

Plus en détail

Ensemble pour une assurance maladie durable. Conférence de presse Zurich, le 10 mai 2010

Ensemble pour une assurance maladie durable. Conférence de presse Zurich, le 10 mai 2010 Ensemble pour une assurance maladie durable Conférence de presse Zurich, le 10 mai 2010 Ordre du jour Défis du marché de l'assurance maladie en Suisse Ensemble pour une assurance maladie durable Complémentarité

Plus en détail

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14 Votre Votre partenaire partenaire 2014 2014 ««TOUT-EN-UN»» les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés e-solutions vos avantages & objectifs AVANTAGES

Plus en détail

Dispositions générales. Nom et siège. But

Dispositions générales. Nom et siège. But Statuts Schweizerische Vereinigung der Pflegedienstleiterinnen und -leiter Association Suisse des Directrices et Directeurs des Services Infirmiers Associazione Svizzera dei Capi Servizio Cure Infermieristiche

Plus en détail

Explications du conseiller d État Peter Hegglin, président de la CDF, audition CER-E, 25 août 2014, Palais fédéral, Berne

Explications du conseiller d État Peter Hegglin, président de la CDF, audition CER-E, 25 août 2014, Palais fédéral, Berne Seul le texte prononcé fait foi 12.476 Initiative parlementaire Leo Müller, «Imposition des gains immobiliers» et 12.3172 Motion Leo Müller, «Imposition des immeubles agricoles et sylvicoles» Explications

Plus en détail

2ème information concernant la communication électronique du registre de l'état civil informatisé (Infostar) au registre des services des habitants

2ème information concernant la communication électronique du registre de l'état civil informatisé (Infostar) au registre des services des habitants Département fédéral de justice et police DFJP P.P. CH-3003 Berne, OFJ Aux Contrôles des habitants des communes de Suisse Referenz/Aktenzeichen: COO.2180.109.7.138826 / 2014/00003 Ihr Zeichen: Unser Zeichen:

Plus en détail

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 05/09/2013

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 05/09/2013 kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 0/09/0 Fondements Nom et forme juridique Principe But Tâches Art. Sous le nom de kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de

Plus en détail

Comparaison des achats de bois et de papier dans les cantons

Comparaison des achats de bois et de papier dans les cantons Comparaison des achats de bois et de papier dans les cantons Rapport sur l'enquête réalisée dans les cantons par Greenpeace, le WWF Suisse et le Bruno-Manser-Fonds dans le cadre de l'action foretsanciennes.ch

Plus en détail

www.volets-roulants.ch Innovation + Qualität Volets roulants de sécurité RUFALEX Empêchez toute intrusion extérieure Innovation & Qualité

www.volets-roulants.ch Innovation + Qualität Volets roulants de sécurité RUFALEX Empêchez toute intrusion extérieure Innovation & Qualité Innovation + Qualität www.volets-roulants.ch Volets roulants de sécurité RUFALEX Empêchez toute intrusion extérieure Innovation & Qualité Sécurité tous azimuts, jour et nuit Pour une sphère privée protégée

Plus en détail

Monitoring socioculturel des forêts (WaMos) 2 Principaux résultats

Monitoring socioculturel des forêts (WaMos) 2 Principaux résultats Monitoring socioculturel des forêts (WaMos) 2 Principaux résultats Christoph Hegg Nicole Bauer, Jacqueline Frick, Eike von Lindern, Marcel Hunziker Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige

Plus en détail

Jean-François Delaloye CHUV, Lausanne

Jean-François Delaloye CHUV, Lausanne Jean-François Delaloye CHUV, Lausanne Mammographie 2 incidences détectent de plus petits cancers, surtout si les seins sont denses diminuent le risque de cancer d intervalle dans les 12 mois (0.46 [95%

Plus en détail

Test de fitness pour le recrutement (TFR)

Test de fitness pour le recrutement (TFR) Eidgenössisches Departement für Verteidigung, Bevölkerungsschutz und Sport VBS Bundesamt für Sport BASPO Eidgenössische Hochschule für Sport Magglingen EHSM Dr es. sc.thomas Wyss, lt col EMG Stephan Zehr,

Plus en détail

Démographie réorganiser

Démographie réorganiser Démographie réorganiser Congrès national 2014 de la Société Suisse de Gérontologie (SSG) Fribourg Dr Hans Groth, MBA World Ageing and Demographic Forum, St-Gall Page 1 Dr Hans Groth l Congrès national

Plus en détail

MROS. 5 e rapport annuel. Bureau de communication en matière de blanchiment d'argent

MROS. 5 e rapport annuel. Bureau de communication en matière de blanchiment d'argent Bundesamt für Polizei Eidg. Justiz- und Polizeidepartement Office fédéral de la police Département fédéral de justice et police Ufficio federale di polizia Dipartimento federale di giustizia e polizia

Plus en détail

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est STATUTS DE L ASSOCIATION DES OFFICES SUISSES DU TRAVAIL (AOST) 1. Nom, siège et but Art. 1 L'association des offices suisses du travail (AOST) est une association constituée au sens des articles 60 et

Plus en détail

Détention préventive : fortes différences dans les pratiques cantonales

Détention préventive : fortes différences dans les pratiques cantonales Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 27.02.2007, 9:15 19 Criminalité et droit pénal N 0351-0702-50 Enquête sur la privation de liberté

Plus en détail

Rapport sur les résultats de l'audition du 24 février 2010

Rapport sur les résultats de l'audition du 24 février 2010 Département fédéral de l'économie DFE Secrétariat d'etat à l'économie SECO - Modification de l'ordonnance du 31 août 1983 sur l'assurance-chômage obligatoire et l'indemnité en cas d'insolvabilité (art.

Plus en détail

Musées et sites à découvrir

Musées et sites à découvrir Musées et sites à découvrir Musée d archéologie «Latenium», Neuchâtel www.latenium.ch Musée Militaire, Caserne de Colombier www.chateau-de-colombier-ne.ch Musée de la Vigne et du Vin, Château de Boudry

Plus en détail