CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf. Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames. 1] Les normes de réseaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf. Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames. 1] Les normes de réseaux"

Transcription

1 Contexte d information Titre du document Nom du fichier Cours AMSI Ethernet et Token Ring CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames 1] Les normes de réseaux Nous avons dit que nombreux sont les intérêts qui poussent à interconnecter les divers matériels informatiques, tant au niveau technique que dans l intérêt des utilisateurs, pour constituer des systèmes d information. Des normalisations importantes ont été réalisées par l IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers). Les plus importantes sont les normes 802, directement basées sur les techniques d accès au média. Les principales méthodes d accès au support étudiées précédemment, ont donc donné lieu à la constitution d architectures spécifiques. Les normes ainsi obtenues ont pour but de : Définir tous les paramètres propres à une architecture de réseau. Elles regroupent les spécifications de la couche physique (supports physiques utilisables, connexion à ces supports, technique de transmission de l information ) et de la sous-couche MAC (Media Access Control) pour chaque type d architecture. Elle définit donc la méthode d accès au support, assure le formatage des trames à transmettre et doit aussi assurer la remise des données entre deux stations du réseau. La sous-couche LLC (Logical Link Control), faisant partie comme la sous-couche MAC de la couche N 2, est chargée de gérer les communications en assurant le contrôle du flux de données et des erreurs. Elle communique d un côté avec la sous-couche MAC et avec la couche réseau d un autre. La norme IEEE a été reprise par l ISO sous la référence ISO et décrit les caractéristiques des réseaux Ethernet. On rencontre ainsi les principales variantes suivantes, données ici avec leurs références IEEE : Ethernet à 10 Mbits/s (IEEE 802.3) - 10 Base-2 - coaxial fin - coaxial brun dit également Thin Ethernet, portée de 185 m, - 10 Base-5 - coaxial épais - coaxial jaune dit aussi Thick Ethernet, portée de 500 m, - 10 Base-T - paire torsadée (Twisted pair), portée 100 m (non blindé) à 150 m (blindé), - 10 Base-F - fibre optique (Fiber optic), portée d environ m (peut dépasser m). Ethernet à 100 Mbits/s (IEEE 802.3u) Base-T - paire torsadée, dit aussi Fast Ethernet, portée de 100 m (non blindé) à 150 m (blindé), M. GUILLIEN Page 1 sur 15

2 - 100 Base-T4-4 paires blindé ou non catégorie 5, portée de 100 m (non blindé) à 150 m (blindé), Base-TX - 2 paires blindé ou non, portée de 100 m (non blindé) à 150 m (blindé), Base-FX - fibre optique 2 brins, portée usuelle d environ m mais pouvant dépasser 4000 m. On ne rencontre pas de carte Ethernet 100 Mbits/s offrant un port BNC qui permette de se connecter sur du câble coaxial. Ethernet à 1000 Mbits/s ou 1 GE - IEEE ab Base-T (Twisted pair), dit Gigabit Ethernet, Ethernet Mbits/s, 1 Gbits/s ou encore 1 GE sur paire torsadée UTP catégorie 5e, - IEEE z Base-LX (Long wavelength - onde longue) portée de 440 m sur fibre optique multimode 62.5µ avec une portée de 550 m sur fibre optique multimode 50µ, - IEEE z Base-SX (Short wavelength - onde courte) portée de 260 m sur fibre optique multimode 62.5µ avec une portée de 550 m sur fibre optique multimode 50µ et une portée de 5 km sur fibre optique monomode 10µ, - IEEE z Base-CX, portée de 25 m sur câble cuivre blindé Ethernet à 10 Gbits/s ou 10 GE - IEEE ae - 10 G-Base SR, portée de 65 m sur fibre multimode pour l'interconnexion d'équipements proches, - IEEE ae - 10 G-Base LX4, portée de 300 m à 10 km sur fibre optique multimode/monomode, - IEEE ae - 10 G-Base LR, portée de 10 km sur fibre optique monomode, - IEEE ae - 10 G-Base ER, portée de 40 km sur fibre optique monomode. - IEEE an - 10 G-Bas-T, portée de 100 m sur paire torsadée en cuivre, en catégorie 6a UTP, 6a F/UTP et 7 S/FTP) Ethernet radio - IEEE Ethernet de 1, 54 ou 540 Mbits/s par voie radio (802.11b, a, g et n), portée de quelques centaines de mètres suivant l environnement. 2] La structure des trames Ethernet Ethernet transporte les données sur des trames de longueur variable (de 64 octets minimum à octets selon le type). La taille des données transportées (charge utile ou payload) varie quant à elle de 46 à octets maximum par trame et ce, quelque soit le type de trame Ethernet employé. Chaque trame va comprendre sensiblement les mêmes sections : - Le préambule comporte 7 octets de valeur AAh ( ) permettant d assurer la fonction de synchronisation avec les stations réceptrices. Il est associé à un octet supplémentaire dit SFD (Start Frame Delimiter) de valeur ABh qui, se terminant par deux 1 consécutifs, sert à repérer le début de la trame (fanion), M. GUILLIEN Page 2 sur 15

3 - l adresse de destination de la trame correspond à l adresse MAC de la station à laquelle sont destinées les informations. Cette adresse MAC est codée sur 6 octets, - l adresse de source de la trame correspond à l adresse MAC de la station qui émet les informations, - les octets suivants, en nombre variable, ont un rôle différent selon le type de trame, - les données. Leur taille varie de 46 à octets par trame, - le FCS (Frame Check Sequence) est le résultat d un contrôle de type modulo destiné à savoir si la trame est arrivée en bon état. C est un contrôle de redondance cyclique CRC et on le trouve parfois sous ce nom. La trame Ethernet la plus utilisée est la version 2 : ATTENTION : Les champs préambule et SFD ne sont ici pas visibles alors qu ils sont normalement présents. Dans cette trame, deux octets suivant les adresses indiquent le type de trame, ce qui permet d identifier le protocole réseau utilisé (La valeur 0800h représente une trame IP). La trame de bourrage, qui est émise en cas de collision, est d une longueur de 32 bits. Elle est dite Jam. Emission de trame Ethernet L émission se fait selon les conditions déjà décrites lors de l étude du mode d accès CSMA/CD. Réception de trame Ethernet Elle entraîne un certain nombre de contrôles de la part de la carte réceptrice. L adaptateur réseau va tout d abord lire les octets de préambule ce qui lui permet normalement de se synchroniser. Si la trame est trop courte, c est qu il s agit probablement d un reste de collision et la trame sera donc abandonnée. Si elle est de taille correcte l adaptateur va examiner l adresse de destination. Si cette adresse est inconnue (concernant en principe une autre carte) la trame est ignorée. Par contre si l adresse est identifiée comme étant celle de la carte réseau (adresse MAC), on va vérifier l intégrité de cette trame grâce au code CRC contenu dans le champ FCS. S il est incorrect, soit la trame a été endommagée lors du transport et donc mal reçue, soit il y a eu un problème de synchronisation ce qui entraîne l abandon de la trame. Si tous ces tests se sont bien passés, le contenu de la trame est passé à la couche supérieure (désencapsulation). 3] La norme et l architecture Ethernet Les architectures Ethernet ont principalement été soutenues par les sociétés Digital, Intel et Xerox. La codification IEEE a été définie ainsi: M. GUILLIEN Page 3 sur 15

4 10 (débit en Mbs/s) base (mode de transmission) x (longueur d' un segment et type de support) 10 base 2 10 Mb/s Bande de base Câble coaxial (200 m, en fait 185) 10 base 5 10 Mb/s Bande de base Câble coaxial (500 m) 10 base T 10 Mb/s Bande de base Paire Téléphonique (100 m) 10 base F 10 Mb/s Bande de base Fibre Optique (2000 m) L'architecture 10 base 2 Nomenclature des pièces nécessaires pour un réseau 10 base 2 Par poste 1 carte réseau 10 base 2 avec prise BNC T de raccordement Disquette de configuration de la carte Support physique Un câble type RG 58 de liaison entre les UC 2 bouchons de terminaison pour le bus. Permet d éviter la réflexion du signal (impédance de 50 Ohms), ce qui entraînerait des interférences interprétées comme des collisions Remarque: la carte doit être adaptée au port sur lequel elle sera montée (ISA, PCI...). Le T de raccordement de la carte sur le bus est généralement fourni avec la carte réseau. Unité centrale + Carte réseau 10 base 2 Protocole de communication Unité centrale + Carte réseau 10 base 2 Protocole de communication Réseau en 10 base 2 Les cartes stations sont reliées directement sur le bus à l'aide de connecteurs BNC ou connecteurs en T. Le bus est un câble coaxial fin de type RG 58 - Longueur du segment 185 m A chaque extrémité du bus on positionne des bouchons de terminaison 50 ohms Réseau Ethernet 10 base 2 M. GUILLIEN Page 4 sur 15

5 La topologie employée - souvent de type bus linéaire - doit respecter la règle des qui fait qu en Ethernet fin 10 Base 2, en Ethernet épais 10 Base 5 ou en 10 Base T, on ne doit pas trouver plus de 5 segments reliés entre eux par 4 répéteurs (concentrateurs ou hub - règle qui ne s applique pas aux commutateurs) et seulement 3 de ces segments peuvent supporter des stations. Le 100 Base T déroge à cette règle qu il renforce en limitant le nombre de répéteurs à 2. Compte tenu de cette règle, un réseau 10 Base 2 ne peut géographiquement dépasser la distance de 925 m (5 fois 185 m) qui est la taille du domaine de collision. segment 1 répéteur 1 segment 2 répéteur 2 segment 3 répéteur 3 bouchon segment 5 segment 4 seuls 3 segments portent des stations répéteur 4 Cette topologie permet de prendre en charge jusqu à 30 nœud par segment, chaque nœud étant une station, un serveur ou un répéteur. La limite de cette architecture - globalement 150 postes maximum - apparaît alors rapidement et l on comprend facilement pourquoi l architecture 10 Base T ou 100 Base T avec nœuds possibles a détrôné 10 Base 2. L'architecture 10 base 5 Par poste Support physique Nomenclature des pièces nécessaire pour un réseau 10 base 5 1 carte réseau 10 base 5 avec prise AUI Disquette de configuration de la carte Une bretelle de raccordement entre la carte et la prise murale (AUI-RJ45) 1 transceiver (convertisseur) couplé à une prise vampire 1 câble de descente entre le transceiver et la prise murale Un câble coaxial épais pour l'épine dorsale (RG 11) 2 bouchons de terminaison pour le bus Remarque : Ce câble coaxial servait souvent à relier les réseaux de plusieurs étages (épine dorsal ou backbone) du fait de sa bonne immunité à la diaphonie. M. GUILLIEN Page 5 sur 15

6 Unité centrale + Carte réseau 10 base 5 + Protocole de communication Unité centrale + Carte réseau 10 base 5 + Protocole de communication Câbles de descente <= 50 m Tranceivrers Réseau en 10 base 5 Les cartes des stations sont reliées par l'intermédiaire d'un câble de descente sur une prise vampire appelée également "Transceiver". Le bus est un câble coaxial épais - distance du segment 500 m A chaque extrémité du bus on positionne des bouchons de terminaison Réseau Ethernet 10 base 5 Remarque: Les cartes réseaux sont raccordées sur le câble de descente par une prise AUI Prise DB 15 (AUI) M. GUILLIEN Page 6 sur 15

7 L'architecture 1O base T Nomenclature des pièces nécessaires pour un réseau 10 base T Par poste 1 carte Ethernet 10 base T avec prise RJ45 1 disquette de configuration de carte 1 bretelle de raccordement de la carte vers la prise murale 1 câble de liaison de la prise murale vers le concentrateur 1 câble à paires torsadées Support physique 1 concentrateur 10 base T (Anglais HUB) Concentrateur ou "HUB" Ils disposent d'options de connexion AUI, Fibre Optique, 10 base 2 - Les stations sont reliées sur des concentrateurs appelés communément "HUB" par des câbles de descentes de 100 m ou moins. - Les prises de connections sont de type RJ 45 Unité centales + cartes réseau 10 base T + Protocole de commnunication Réseau Ethernet 10 base T Prise RJ45 La topographie employée est souvent l étoile et le point de concentration est généralement un simple répéteur (concentrateur, hub) ou un commutateur (switch). Le point de concentration peut également être matérialisé par un panneau de brassage destiné à assurer les connexions physiques des différents câbles composant l infrastructure. La longueur minimale du câble est théoriquement de 2.5 m (en fait on trouve des câbles de 1 m) et sa longueur maximale ne doit pas excéder 100 m. Avec du câble STP la distance peut être portée à 150 m. On doit donc utiliser des répéteurs dès lors qu on veut étendre cette distance, dite domaine géographique de collision. Toujours dans le but d étendre géographiquement la zone de connexion des machines, il est possible de relier ces concentrateurs entre eux. On dit alors qu on «cascade» les hubs. Entre ces concentrateurs on peut utiliser d'autres médias tels que câble coaxial, fibre optique si on veut augmenter les distances. Le nombre de stations ainsi mises en relation ne doit toutefois pas dépasser La sous-couche LLC porte ici le nom d AUI (Attachment Unit Interface). En 10 Base T, on applique également la règle des 5-4-3, le rayon géographique du réseau ou le diamètre total du domaine de collision ne peut alors excéder 500 mètres en UTP ou 750 mètres en STP. M. GUILLIEN Page 7 sur 15

8 Le connecteur utilisé est de type RJ45. Il comporte 8 broches (4paires). Sur les 4 paires de fils reliés au connecteur, Ethernet peut n utiliser que 2 paires (10 base T et 100 Base TX). Avec Ethernet Gigabits, on utilise les 4 paires. Du côté des équipements (carte réseau, adaptateur, concentrateur, commutateur, routeur, ) le connecteur est souvent appelé MDI (Medium Dependant Interface) ou NIC (Network Interface Connector). Ce connecteur comporte généralement deux voyants qui indiquent si le lien est établi et si une activité sur le réseau est détectée. Une diode orange indique généralement la présence d un lien à 10 Mbits/ alors que si elle est verte il s agit en principe d un lien à 100 Mbits/ Raccordement des prises murales avec une armoire ou baie de brassage : Panneau de brassage Poste de travail 1 Carte Réseau Armoire de brassage Poste de travail 2 Carte Réseau HUB "empilables" Switch «empilables (Equivalents à un seul Hub) (équivalents à un seul switch) Poste de travail 3 Carte Réseau La goulotte murale (100x50) reçoit les prises réseau et les prises électriques Carte Réseau 3] La norme 802.3u ou et l architecture Fast Ethernet M. GUILLIEN Page 8 sur 15

9 Directement basée sur la norme 802.3, elle n est en fait qu une évolution. La classe 100 Base T4 a été créée uniquement pour les utilisateurs désirant conserver un câblage existant en paires torsadées de catégorie antérieure à 5, relativement ancien. La classe 100 Base TX constitue actuellement la plus grande part des installations en matière de réseaux Ethernet. En 100 base TX, le câblage est le même que en Ethernet base 10, seul le câble doit être de meilleure qualité (catégorie 5). Les spécifications du 100 Base-T incluent également un mode Auto Negociation Scheme ou Nway qui permet à l adaptateur réseau, au hub ou au switch répondant à la spécification de définir automatiquement son mode de fonctionnement. La couche MII admet donc les vitesses de 10 ou 100 Mbits/s. C est pourquoi on peut utiliser des cartes Ethernet 10/100 qui fonctionnent automatiquement à 10 ou 100 Mbits/s selon le réseau où elles sont implantées. Toutefois il faut considérer le fait qu avec du 100 Base-T, la distance entre deux hubs tombe à 10 m compte tenu de l augmentation de la vitesse et, qu à priori, il ne tolère que deux répéteurs entre deux stations. En effet, plus la fréquence augmente (100 Mhz pour du 100 Mbits/s), plus l atténuation augmente. La sous-couche LLC porte ici le nom de MII (Media Independant Interface). Le diamètre maximal de collision est ramené à 210 m en UTP (100 m de la station A au répéteur 1, 10 m du répéteur 1 au répéteur 2 et 100 m du répéteur 2 à la station B) et 310 m en câblage STP. Exemple d architecture Fast Ethernet : 4] La norme 802.3z et l architecture Gigabit Ethernet Cette architecture est également basée sur la norme Elle permet d atteindre 1000 Mbits/s. Gigabit Ethernet est souvent employé comme backbone sur de la fibre optique. La mise en place d un pont est indispensable pour interconnecter des équipements Ethernet, Fast Ethernet et Gigabit Ethernet. Dans de nombreux cas, le pont est intégré au matériel, qualifié de 10/100/1000 Mbits/s M. GUILLIEN Page 9 sur 15

10 Exemple d architecture Gigabit Ethernet : Remarque : Cette architecture est souvent utilisée comme «backbone» sur les réseaux locaux. Les stations ne travaillent pas à ce débit mais les commutateurs qui forment la partie centrale du réseau l utilisent. 5] Le câblage en paires torsadées : spécificités Seules deux paires sont utiles 1-2 et 3-6. Le téléphone utilise la paire 4-5. La paire 7-8 est libre. M. GUILLIEN Page 10 sur 15

11 1. Standard EIA/TIA 568A Câble droit et croisé : 2. Standard EIA/TIA 568B (standard actuel des réseaux) Câble droit et croisé : La liaison entre un poste (station de travail, serveur, imprimante, ) et un commutateur (switch) ou un répéteur ( hub) se fait avec un câble droit comme suit ( les couleurs peuvent être différentes) : A Couleur B 1 Orange-blanc 1 2 Orange 2 3 Vert-blanc 3 4 Bleu 4 5 Bleu-blanc 5 6 Vert 6 7 Marron-blanc 7 8 Marron 8 M. GUILLIEN Page 11 sur 15

12 La liaison directe entre deux postes se fait avec un câble croisé. Comme pour le brochage 568A, seules les paires 1-2 et 3-6 doivent être croisées. A Couleur B 1 Vert-blanc 3 2 Vert 6 3 Orange-blanc 1 4 Bleu 4 5 Bleu-blanc 5 6 Orange 2 7 Marron-blanc 7 8 Marron 8 Utilisation possible du câble droit ou croisé Connexion de pc à pc de switch a switch de switch a routeur de pc a swtch de pc a routeur Câble croisé croisé sauf si possibilité d utiliser une prise décroisée droit droit droit Règle de base : 1. Entre deux équipements identiques (de même types), on utilise un câble croisé. 2. Entre deux équipements de types différents, on utilise un câble droit Pourquoi? Il existe deux interfaces : 1. le MDI: coté pc et routeurs, on émet sur les fils 1 et 2 on reçoit sur les fils 3 et 6 M. GUILLIEN Page 12 sur 15

13 2. MDIX: coté hubs et switchs, on émet sur les fils 3 et 6 et on reçoit sur les fils 1 et 2 Remarque : Les équipements les plus récents s auto-adaptent en fonction du câble. 6] Half Duplex et Full Duplex Le mode de fonctionnement de base d Ethernet est le half duplex. Il suppose que le mode est partagé entre plusieurs stations et que les informations transitent dans les deux sens. C est sur ce mode que la méthode d accès CSMA/CD est basée. Malgré tout, nous avons pu remarquer que le câble possède deux fils : un pour l émission et l autre pour la réception. Le mode full ou half duplex va donc en fait dépendre des capacités de l équipement réseau connecté aux deux extrémités. Les cartes réseaux les plus récentes auto-détectent le mode utilisé. L utilisation du mode full duplex a permis de supprimer en grande partie la congestion du réseau, en éliminant le problème des collisions. ATTENTION: Le débit dans chaque sens est toujours limité par l'horloge à 100. La bande passante est donc de 100 Mbits/s et non pas 200, comme on pourrait le croire. Dans le cas half duplex, le débit sera en fait de 50 mbits (théoriques), chaque sens n'ayant accès au support que la moitié du temps. 7] La norme et l'architecture en Anneau à jeton (Token ring) 4 ou 16 Mbits/s Le principal soutien du réseau à Anneau à Jeton est la société IBM. Cette architecture créée dans les années 80 va se répandre rapidement dans les milieux industriels. Représentation de la topologie logique d'un réseau Token Ring Représentation de la topologie physique d'un réseau Token Ring Vers carte réseau TR Vers carte réseau TR Réseau Token Ring - Les stations sont reliées à des concentrateurs appelés "unités multi station" ou MAU (Multistation Access Unit). - Le concentrateur représente le chemin en forme d'anneau parcouru par le jeton. - La distance entre une station et la MAU est de: - < à 100 m sur du cable 2 paires STP blindé - < à 45 m sur du câble 2 paire UTP non blindé - Les connecteurs entre la MAU et la prise murale sont de type hermaphrodites ( Il n'y a pas de prise mâle ou femelle), ou RJ45. - Un câble relie la station entre la prise murale et la carte TR de la station. La prise sur la carte est de type trapézoïdale. Remarque: Les MAU sont empilables. Chaque unité dispose d'un port IN (entrée) et d'un port OUT (sortie) permettant de les chaîner. Une MAU type 8228 dispose de 8 ports. M. GUILLIEN Page 13 sur 15

14 Nomenclature des pièces nécessaires pour un réseau Token Ring : Par poste Support physique 1 carte Token Ring 4 ou 16 Mbits 1 disquette de configuration de la carte 1 câble de liaison de la carte vers la prise murale 1 câble de descente de la prise murale vers la MAU 1 MAU Caractéristiques de l'architecture Anneau à jeton ou Token Ring : Topologie logique/physique Type de connecteur Câblage supporté Distance mini entre 2 ordinateurs Longueur d'un segment Nombre de stations par anneau Anneau Jeton Anneau/Etoile Connecteur mâle/femelle IBM ou RJ45 Paire torsadée non blindée Paire torsadée blindée Fibre optique 2,5 m 100 m (distance poste/mau) 140 ou 260 en fonction du débit 4/16 Format de la trame : M. GUILLIEN Page 14 sur 15

15 Format de la trame Préambule: marque le début de la trame 2 - Indique la priorité de la trame (libre ou occupée) 3 - Défini le type de trame (1+2+3 codés sur 1 octet) 4 - Adresse du destinataire ( 6 octets) 5 - Adresse de l'émetteur (6 octets) 6 - Longueur du champ d'information (2 octets) 7 - Données du message (variable à 4 ou 16 Mb/s) 8 - Données de contrôle de trame ( codés sur 4 octets) 9 - Marque de fin de trame 10 - Statut de fin de trame (reconnue, copiée, adresse réceptrice disponible...) Remarque : Le type de trame spécifie si le jeton est libre ou s il est en cours d utilisation pour un transport de données Un réseau Token Ring est constitué d un ensemble de MAU reliés entre eux pour constituer un anneau principal. Le serveur équipé d un système d exploitation réseau est chargé de la création du jeton au démarrage ainsi que de sa gestion en cours de fonctionnement. M. GUILLIEN Page 15 sur 15

Réseau. IUT Informatique Bordeaux1 ~ ASR2 Réseau [Janvier 2010]

Réseau. IUT Informatique Bordeaux1 ~ ASR2 Réseau [Janvier 2010] 4. Réseaux locaux Réseau Réseau : ensemble d ordinateurs/boîtiers reliés entre eux par des supports de transmission : ces éléments communiquent entre eux à partir de règles appelées protocoles. Caractéristiques

Plus en détail

Téléinformatique! Réseaux Locaux

Téléinformatique! Réseaux Locaux Téléinformatique! Réseaux Locaux AS - 2010/2011 Thomas Morsellino IUT Bordeaux 1 (Dépt. Info) Réseau 2 n Réseau : ensemble d ordinateurs/boîtiers reliés entre eux par un support de transmission : ces éléments

Plus en détail

Les cartes réseaux. II. Standards actuels III.Différentes cartes réseau IV. V. Adresses Physiques des cartes réseaux VI. LES. RESEAUX Doc Etudiant

Les cartes réseaux. II. Standards actuels III.Différentes cartes réseau IV. V. Adresses Physiques des cartes réseaux VI. LES. RESEAUX Doc Etudiant Les cartes réseaux PLAN I. Introduction II. Standards actuels III.Différentes cartes réseau IV. Cartes réseau spécialisées V. Adresses Physiques des cartes réseaux VI. Cartes Half Duplex et Full Duplex.

Plus en détail

Réseaux - Cours 3. Ethernet / IEEE 802.3 ou la star des LAN qui n a pas fini de grandir. Cyril Pain-Barre. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 3. Ethernet / IEEE 802.3 ou la star des LAN qui n a pas fini de grandir. Cyril Pain-Barre. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 3 Ethernet / IEEE 802.3 ou la star des LAN qui n a pas fini de grandir Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence version du 11/2/2013 Cyril Pain-Barre Ethernet / IEEE 802.3 1 /

Plus en détail

Supports de transmission

Supports de transmission Supports de transmission La paire torsadée 3-2 La paire torsadée - suite - L écrantage: on entoure toutes les paires d un même câble d une tresse métallique ou d un feuillard fin en aluminium Blindage:

Plus en détail

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34 ETHERNET 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s ~ Réseau local Ethernet ~ 34 Dénomination des différents Ethernet Distance ou type de support Transmission (Base = Baseband) Vitesse de transmission

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques Réseaux informatiques Définition d un réseau Objectifs des réseaux Classification des réseaux Normalisation des réseaux Topologies des réseaux Mise en œuvre des réseaux Le matériel Les normes logiciels

Plus en détail

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) rziza@fsr.ac.ma

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) rziza@fsr.ac.ma Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) Rziza Mohammed rziza@fsr.ac.ma Les réseaux Locaux Un réseau local ou LAN en anglais (Local Area Network) permet la connexion d un ensemble de postes afin d échanger

Plus en détail

Les réseaux Ethernet. Architecture protocolaire

Les réseaux Ethernet. Architecture protocolaire Les réseaux Ethernet Les origines 1970 : développement au centre de recherche Xerox de Paolo Alto 1980 : publication des spécifications Ethernet comme standard industriel 1983 : Ethernet 10 Mbps devient

Plus en détail

Licence Informatique SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat. Bouabid El Ouahidi ouahidi@fsr.ac.ma

Licence Informatique SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat. Bouabid El Ouahidi ouahidi@fsr.ac.ma Licence Informatique SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat Département informatique Bouabid El Ouahidi ouahidi@fsr.ac.ma NB: Certaines parties sont prises sur des documents internet

Plus en détail

Les réseaux. Les protocoles Ethernet et IEEE 802. Resp: S. SALVA IUT 1ere année IUT d aubiere

Les réseaux. Les protocoles Ethernet et IEEE 802. Resp: S. SALVA IUT 1ere année IUT d aubiere Les réseaux Les protocoles Ethernet et IEEE 802 Resp: S. SALVA IUT 1ere année IUT d aubiere Les protocoles de réseaux locaux sont des protocoles de niveau 2 (couche 2 OSI) => Créer une liaison entre stations

Plus en détail

ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX

ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX Dans ce chapitre, nous nous la description des et normes disponibles pour un administrateur afin d effectuer le d un local ou non. Les documents sont issus de la Transtec

Plus en détail

Ethernet. Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr. 22 juin 2007. Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2?

Ethernet. Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr. 22 juin 2007. Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2? Ethernet Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr 22 juin 2007 Introduction Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2? Table des matières 1 Topologie de réseau 2 2 Adressage 3 3 Support physique

Plus en détail

STI 21 Édition 4 /Septembre 2010

STI 21 Édition 4 /Septembre 2010 STI 21 Édition 4 /Septembre 2010 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès au service Local Ethernet Résumé : Ce

Plus en détail

4. Les réseaux locaux

4. Les réseaux locaux 4. Les réseaux locaux 4.1 Types des réseaux 4.2 Modèle en couches et réseaux locaux 4.3 Topologie et câblage 4.4 Méthodes d accès au médium CSMA/CD Anneau à jeton Caractéristiques «Réseau» Réseau : ensemble

Plus en détail

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET Jean-François L haire Diapositives commentées AVANT... Câblage en coaxial 1980: Signature de l'accord entre: INTEL DIGITAL XEROX - Micro-processeurs - Ordinateurs

Plus en détail

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet.

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet. 1 Définition Réseau (informatique) : ensemble d ordinateurs et de terminaux interconnectés pour échanger des informations numériques. Un réseau est un ensemble d'objets interconnectés les uns avec les

Plus en détail

C. A. 1999/2000 Cours-Réseaux 2. Réseaux locaux (LAN) Standard 802.3 et Ethernet

C. A. 1999/2000 Cours-Réseaux 2. Réseaux locaux (LAN) Standard 802.3 et Ethernet C. A. 1999/2000 Cours-Réseaux 1 Réseaux locaux (LAN) Standard 802.3 et Ethernet Christian Attiogbé Christian.Attiogbe@lina.univ-nantes.fr www.sciences.univ-nantes.fr/info/perso/permanents/attiogbe/ (novembre

Plus en détail

Ch3 Interconnexion des postes dans un réseau local Ethernet : couche 1 et 2 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007

Ch3 Interconnexion des postes dans un réseau local Ethernet : couche 1 et 2 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 Ch3 Interconnexion des postes dans un réseau local Ethernet : couche 1 et 2 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 I. ELEMENTS PHYSIQUES D INTERCONNEXION... 1 A. CABLE DE LIAISON PHYSIQUE... 2

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant LA TOPOLOGIE DES RÉSEAUX

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant LA TOPOLOGIE DES RÉSEAUX 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Niveau : 2 Page:1/5 Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement les points suivants : - les

Plus en détail

Technologie Ethernet

Technologie Ethernet Philippe Latu Linux France philippe.latu@linux-france.org Ethernet est une technologie universelle qui dominait déjà les réseaux locaux bien avant le développement de l Internet. La clé de la longévité

Plus en détail

Couche Accès réseau : Ethernet

Couche Accès réseau : Ethernet Couche Accès réseau : Ethernet Technologie Ethernet Principe de fonctionnement du Half Duplex Trame Ethernet Composition - Adresse matérielle Encapsulation des trames Ethernet Domaine de collision d un

Plus en détail

1. Introduction (3h) 2. Couche Physique (3h) 3. Couche Liaison (3h) 4. Couche d'accès au Médium (3h) 5. Couche Réseau (9h) 6. Couche Transport (6h)

1. Introduction (3h) 2. Couche Physique (3h) 3. Couche Liaison (3h) 4. Couche d'accès au Médium (3h) 5. Couche Réseau (9h) 6. Couche Transport (6h) Réseaux et Transmission de Données 4 - Couche MAC Maîtrise EEA Olivier Fourmaux Basé sur la 3éme édition du livre du Pr. A. S. Tanenbaum : Computer Networks Plan du cours de RTD 1. Introduction (3h) 2.

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques PC / Réseau Réseaux informatiques Ethernet, WiFi, Bluetooth Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Réseaux locaux et étendus Éléments du réseau local, topologie Réseau Ethernet Sous-couches

Plus en détail

Les réseaux Ethernet pour câbles en cuivre à paires torsadées

Les réseaux Ethernet pour câbles en cuivre à paires torsadées AMSI2005110 Page 1/7 Les réseaux Ethernet pour câbles en cuivre à paires torsadées 1. Introduction. Ethernet a été proposé comme standard par les entreprises DEC (digital), Intel et Xerox en 1981. En 1982

Plus en détail

(Plan de câblage, Topologies, Méthodes d accès au support de communication, illustration avec Ethernet et Token Ring)

(Plan de câblage, Topologies, Méthodes d accès au support de communication, illustration avec Ethernet et Token Ring) 2ème L. Informatique Module : Réseaux Partie N 04: Réseaux locaux : (Plan de câblage, Topologies, Méthodes d accès au support de communication, illustration avec Ethernet et Token Ring) MCE MEFTAH Page

Plus en détail

Couche physique Médias et équipements

Couche physique Médias et équipements Couche physique Médias et équipements Concepts de base - Unité de mesures Terminologie - Convention Différents types de média : Cuivre - Fibre Optique Hertzien Equipements des différentes couches : répéteur,

Plus en détail

Réseaux Ethernet 802.3

Réseaux Ethernet 802.3 Réseaux Ethernet 802.3 Sommaire Introduction Principes de fonctionnement La couche physique La couche liaison L'interconnexion Exploitation du réseau 2 Introduction Norme 802.3 Développé à l origine par

Plus en détail

2 Quelle couche du modèle OSI couvre les médias physiques? La couche 1 La couche 2 La couche 3 La couche 4 La couche 5 La couche 6

2 Quelle couche du modèle OSI couvre les médias physiques? La couche 1 La couche 2 La couche 3 La couche 4 La couche 5 La couche 6 1 Dans quelle couche du modèle OSI la carte réseau est-elle classée? La couche physique La couche liaison de données La couche réseau La couche transport 2 Quelle couche du modèle OSI couvre les médias

Plus en détail

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot FastEthernet et GigaBit Ethernet F. Nolot 1 FastEthernet et GigaBit Ethernet Rappel sur Ethernet F. Nolot 2 Ethernet? Regroupe 4 familles Ethernet et IEEE 802.3 : définition d'origine à 10 Mbps Fast Ethernet

Plus en détail

Cours 1 : Introduction au réseaur

Cours 1 : Introduction au réseaur RE53 Cours 1 : Introduction au réseaur Philippe.Descamps@utbm.fr 1 Plan du Cours A. Terminologie et Concept Réseaux 1. Les différents types de réseaux 2. Communication et Échange des données 3. La segmentation

Plus en détail

Topologies des réseaux locaux. Le réseau Ethernet

Topologies des réseaux locaux. Le réseau Ethernet Topologies des réseaux locaux En bus : Ethernet En étoile: Ethernet avec hub, En anneau: Token ring Hiérarchique Ethernet Hub Token ring A. Obaid - Téléinformatique (INF3270) Interconnexions - 1 Le réseau

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 10 01 Lisez l exposé. Un participant aux travaux pratiques choisit un câble tel qu il est illustré. Quels raccordements

Plus en détail

Le protocole Ethernet

Le protocole Ethernet Le protocole Ethernet Omar Cheikhrouhou enis01amor@yahoo.fr Département Informatique Omar Cheikhrouhou 1 Rappel (fonctionnalité de La couche liaison de données) La couche liaison de données assure un transit

Plus en détail

Montpellier 2013-2014

Montpellier 2013-2014 locaux Montpellier 2013-2014 La notion de réseau Définition Réseaux Réseau informatique: ensemble d équipements informatiques (matériel + logiciel) reliés entre-eux pour échanger ou partager des données.

Plus en détail

R&T1 R2 TD1 Equipements de niveaux 1 et 2

R&T1 R2 TD1 Equipements de niveaux 1 et 2 R&T1 R2 TD1 Equipements de niveaux 1 et 2 1. Introduction 1.1 Contraintes d'un répéteur Quel type de contrainte un répéteur apporte-t-il dans un réseau? 1.2 Remplacement d'un répéteur par un pont Un pont

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11 s Version du doc v1.1 Page 1 sur 11 Document : Date : STAS VPN IP v1.1 20/09/2011 s Version du doc v1.1 Page 2 sur 11 Sommaire 1. Description du «VPN IP»... 3 2. Périmètre géographique de l offre... 3

Plus en détail

Ethernet M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Ethernet en bref

Ethernet M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Ethernet en bref Réseau Ethernet M1 Info - Cours de Réseaux Z. Mammeri 1 1. Introduction Ethernet en bref Introduit par Metcalfe au début des années 70 (73-74) Commercialisé par Intel, Xeroc et Dec en 1976 Premier réseau

Plus en détail

LES PRINCIPALES CONVENTIONS DE CÂBLAGE RJ-45 SIGNAUX. Transmit Data Plus (Outpout) Transmit Data Mines (Output) Receive Data Plus (Input)

LES PRINCIPALES CONVENTIONS DE CÂBLAGE RJ-45 SIGNAUX. Transmit Data Plus (Outpout) Transmit Data Mines (Output) Receive Data Plus (Input) > CÂBLES & CONNECTIQUES Câbles Cordons RJ-45 LA CONNECTIQUE RJ EXPLIQUÉE : MULTIBRIN - MONOBRIN LEQUEL CHOISIR? Un réseau peut avoir les meilleurs Hubs de commutation au monde, le routeur le plus efficace,

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11 Covage s Version du doc v1.1 Page 1 sur 11 Document : Date : STAS IP Transit v1.1 20/09/2011 Covage s Version du doc v1.1 Page 2 sur 11 Sommaire 1. Description du «IP Transit»... 3 2. Périmètre géographique

Plus en détail

Technologies Ethernet

Technologies Ethernet Technologies Ethernet Cisco CCNA 1 Campus-Booster ID : 705 www.supinfo.com Copyright SUPINFO. All rights reserved Technologies Ethernet Objectifs de ce module En suivant ce module vous allez : Apprendre

Plus en détail

Câbles de cuivre. Câbles symétriques

Câbles de cuivre. Câbles symétriques Câbles de cuivre Câbles symétriques La paire torsadée Est constituée de 2 conducteurs torsadés ensemble Impédance 1 caractéristique constante sur toute sa longueur Les quartes Une quarte est constituée

Plus en détail

Les réseaux Ethernet: le câblage LP LAVOISIER. Le câblage. Page 1

Les réseaux Ethernet: le câblage LP LAVOISIER. Le câblage. Page 1 Les réseaux r Ethernet: Le câblage Page 1 A. Introduction Il existe trois noms utilisés pour désigner ces types de réseau: - Ethernet. -802.3. -CSMA/CD. 1. 802.3 802.3 est le nom que porte la norme qui

Plus en détail

Technologie Ethernet Philippe Latu philippe.latu(at)inetdoc.net

Technologie Ethernet Philippe Latu philippe.latu(at)inetdoc.net http://www.inetdoc.net Technologie Ethernet Philippe Latu philippe.latu(at)inetdoc.net Résumé Ethernet est une technologie universelle qui dominait déjà les réseaux locaux bien avant le développement de

Plus en détail

CHAPITRE 5 - Tome 3 LAN - IEEE 802. Token-Ring. 5 - LAN - IEEE 802 - Tome 3 1

CHAPITRE 5 - Tome 3 LAN - IEEE 802. Token-Ring. 5 - LAN - IEEE 802 - Tome 3 1 5 - LAN - IEEE 802 - Tome 3 1 Token-Ring CHAPITRE 5 - Tome 3 LAN - IEEE 802 PLAN Réseau Token-Ring Préambule Caractéristiques Couche physique Méthode d'accès Contrôle du jeton Gestion des priorité Trame

Plus en détail

Introduction à Ethernet, CSMA/CD, 802.3 16.12.13 1

Introduction à Ethernet, CSMA/CD, 802.3 16.12.13 1 Introduction à Ethernet, CSMA/CD, 802.3 16.12.13 1 Ethernet de Metcalfe Connexion de toutes les stations à un même câble 16.12.13 2 Ethernet et OSI Medium Access Control LLC Liaison MAC Couche 2 Physique

Plus en détail

Couche 2 La couche liaison dans les réseaux locaux

Couche 2 La couche liaison dans les réseaux locaux Couche 2 La couche liaison dans les réseaux locaux Plan du cours Couche 2 : Liaison de données Couche Liaison de données - cas général Cas des réseaux locaux Couche 3 : Réseau Couche 4 : Transport Les

Plus en détail

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Table des matières 1. Le modèle TCP/IP... 2 2. Couche 1 ou couche physique... 3 3. Couche 2 ou couche liaison ou couche lien... 4 4. Couche 3 ou couche

Plus en détail

Formation SIARS. Les réseaux virtuels (Vlans)

Formation SIARS. Les réseaux virtuels (Vlans) Formation SIARS Les réseaux virtuels (Vlans) Plan Les principes La réalisation Les standards Un scénario de mise en œuvre Exemple de configuration d équipements Les principes Les principes Historiquement

Plus en détail

Différents types de câbles informatiques :

Différents types de câbles informatiques : Différents types de câbles informatiques : Différentes conventions de câblage des prises RJ45 : Prise RJ 45 Câbles UTP et FTP 100 Ohms Câble 120 Ohms N du contact EIA 568 A EIA 568 B Corel/FICOME BCS 1

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

Mini-GBIC ProCurve. Utilisés avec les solutions suivantes

Mini-GBIC ProCurve. Utilisés avec les solutions suivantes Mini-GBIC ProCurve Utilisés avec les solutions suivantes Mini-GBIC ProCurve Gigabit SX-LC (J4858B) 1 port 1000Base-SX (IEEE 802.3z Type 1000Base-SX) Connecteur : LC Dimensions (P x L x H) : 5,69 x 1,37

Plus en détail

Plan. Le modèle OSI. Présentation, généralités Modèle OSI Couches Physique et liaison Couche réseau Routage Applications

Plan. Le modèle OSI. Présentation, généralités Modèle OSI Couches Physique et liaison Couche réseau Routage Applications Plan Présentation, généralités Modèle OSI Couches Physique et liaison Couche réseau Routage Applications WWW Techniques de cryptographie Qualité de Service Nouveaux réseaux sans fils Le modèle OSI modèle

Plus en détail

Chapitre 3 : Normalisation des LAN : IEE802

Chapitre 3 : Normalisation des LAN : IEE802 Chapitre 3 : Normalisation des LAN : IEE802 1 Réseaux locaux et modèle OSI Le modèle OSI est orienté réseau maillé La couche physique : Caractéristiques physique du support de communication. Communication

Plus en détail

Réseaux locaux. Chapitre 5. Exercice

Réseaux locaux. Chapitre 5. Exercice Chapitre 5 Réseaux locaux Exercices No Exercice Ethernet, partage d un canal 1. Soit un groupe de N stations partageant un canal à 56 kb/s selon le protocole ALOHA pur. Chaque station émet une trame de

Plus en détail

Les réseaux Ethernet 1

Les réseaux Ethernet 1 Les réseaux Ethernet 1 Plan INTRODUCTION PRINCIPES TOPOLOGIE LA COUCHE PHYSIQUE LA COUCHE LIAISON La trame 802.3 La trame Ethernet La couche MAC La couche LLC 2 Introduction Norme 802.3 Conception originale

Plus en détail

FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE

FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE Auteur du Projet : Société organisatrice : Formateur : Mohamed A. Idjabou Durée : Début : / / FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES

Plus en détail

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave 1 Quelle est la couche OSI et TCP/IP qui apparaît dans les deux modèles, mais qui a des fonctions différentes? La couche session La couche physique 2 Parmi les unités suivantes, indiquez celles qui sont

Plus en détail

LES SUPPORTS PHYSIQUES

LES SUPPORTS PHYSIQUES LES SUPPORTS PHYSIQUES Dans le domaine des télécommunications et réseaux plusieurs types de supports physiques sont utilisés, les plus courants étant: 1. Le coaxial 2. La paire torsadée TP Twisted Pair

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom Nom.. Prénom.. Réseaux VDI Thème Date : Technologie 1 V. D. I. (Voix Données Images) Toutes les infrastructures de services et de bureaux utilisent de plus en plus des réseaux organisés pour transporter

Plus en détail

INTRANETEXTRANET RÉSEAUX ET PROTOCOLES

INTRANETEXTRANET RÉSEAUX ET PROTOCOLES INTRANETEXTRANET RÉSEAUX ET PROTOCOLES Organisation matérielle et logicielle d un dispositif communiquant Anthony Médassi ADAPTATEUR RÉSEAU Filaire Wifi (Wireless Fidelity) Bluetooth USB CPL (Courant porteur

Plus en détail

STI 15 Édition 3 /Juin 2002

STI 15 Édition 3 /Juin 2002 STI 15 Édition 3 /Juin 2002 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès du service MultiLAN Résumé : Ce document présente

Plus en détail

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1 Ethernet 802.3 But de cette présentation Le protocole Ethernet est le protocole de couche 2 (du modèle OSI) le plus utilisé actuellement, dans les réseaux locaux Il repose sur l emploi de matériel «Ethernet»

Plus en détail

Notions fondamentales

Notions fondamentales Notions fondamentales Segment Ethernet Deux stations appartiennent au même segment si elles sont connectés directement entre elles par un support de transmission Domaine de collisions Deux stations appartiennent

Plus en détail

Réseaux en automatisme industriel

Réseaux en automatisme industriel Réseaux en automatisme industriel IUT-1 département GEii - 1 28/11/2008 1 Les Architectures d automatismes industriel Modèle multicouche Couche liaison Couche application 28/11/2008 2 Approche multicouche

Plus en détail

Notice technique. Carte ETH100 pour châssis ERC17

Notice technique. Carte ETH100 pour châssis ERC17 1 / 10 Notice technique Carte ETH100 pour châssis ERC17 Date Indice Nature des modifications Rédaction Nom/visa 27/06/06 A Première rédaction XI B Corrections mineures XI Vérification Nom/visa Approbation

Plus en détail

Système de câblage Cat. 5 e

Système de câblage Cat. 5 e axolan 5 e Système de câblage Cat. 5 e sofim@sofim.axon-cable.fr axolan 5 e SYSTÈME DE CÂBLAGE 5 e - CLASSE D - 100 MHz > Le système de câblage axolan 5 e répond à l'ensemble des exigences des protocoles

Plus en détail

-Partie5- Les RLI de 1ère Génération Ethernet et Token Ring

-Partie5- Les RLI de 1ère Génération Ethernet et Token Ring -Partie5- Les RLI de 1ère Génération Ethernet et Token Ring PLAN Partie 2 : Les RLI de 1ere génération LaFamilleXEROXETHERNETde1à10Mbps IBM Token-Ring de 4 à 16 Mbps Le réseau GMC/BOEING Token Bus à 10

Plus en détail

Adressage physique et logique

Adressage physique et logique Adressage physique et logique Table des matières 1. Couches et protocoles utilisés...2 2. Adresses physiques (mac)...2 3. Adresses logiques (IP) et paquets...3 4. Internet protocol...4 4.1. Adresses IPv4...4

Plus en détail

Convertisseur Monomode 10/100Base TX vers 100Base Fx

Convertisseur Monomode 10/100Base TX vers 100Base Fx Description Le Convertisseur de media transforme le signal Ethernet de la sortie CAT5 vers la fibre optique. Il permet d étendre la distance de transmission de quelques kilomètres à plusieurs centaines

Plus en détail

ETHERNET 10Gbits. Ethernet Fast Ethernet 1Gbits 10 Gbits. Etat Dépassé Mature En croissance Début. 3 à 5 5e 6 6A(En Cours)

ETHERNET 10Gbits. Ethernet Fast Ethernet 1Gbits 10 Gbits. Etat Dépassé Mature En croissance Début. 3 à 5 5e 6 6A(En Cours) Pacific technology ETHERNET 10Gbits Tel : 01 46 01 96 76 Fax : 01 40 94 04 69 Web : www.pacific-technology.fr Février 2005 Depuis 1983, date de l annonce d Ethernet faite par Intel, Xerox et Digital, le

Plus en détail

Correction CCNA1 Chap4

Correction CCNA1 Chap4 Correction CCNA1 Chap4 1. Question Quelle couche du modèle OSI a la responsabilité de spécifier la méthode d encapsulation utilisé pour un type spécifique de media? physique transport application liaison

Plus en détail

Introduction aux réseaux locaux

Introduction aux réseaux locaux Chapitre 010 Introduction aux réseaux locaux A. Qu est ce qu un réseau local C'est un ensemble de moyens autonomes de calculs reliés entre eux pour s'échanger des informations et partager des ressources

Plus en détail

Les Réseaux Administrez un réseau

Les Réseaux Administrez un réseau Les Réseaux Administrez un réseau sous Windows ou sous Linux Exercices et corrigés 4 ième édition 43 QCM 87 travaux pratiques et leurs corrigés Près de 23 H de mise en pratique José DORDOIgNE Avant-propos

Plus en détail

BTS Informatique de gestion (lycäe Rostand Chantilly) AMSI Chapitre 2 Topologie des räseaux - Page 1 / 17

BTS Informatique de gestion (lycäe Rostand Chantilly) AMSI Chapitre 2 Topologie des räseaux - Page 1 / 17 AMSI Chapitre 2 Topologie des räseaux - Page 1 / 17 Objectifs et points du räfärentiel : S15 Architecture des räseaux o DÄcrire la structure et le fonctionnement d'une configuration räseau. o Identifier

Plus en détail

Architecture matérielle des réseaux

Architecture matérielle des réseaux Architecture matérielle des réseaux Alain AUBERT alain.aubert@univ-st-etienne.fr 0 Le Médium : élément passif d interconnexion 1 1 Le Médium Câbles coaxiaux protection électromagnétique bonne difficulté

Plus en détail

GENERALITES SUR LES RESEAUX

GENERALITES SUR LES RESEAUX GENERALITES SUR LES RESEAUX 1. INTERETS DES RESEAUX Les réseaux informatiques permettent essentiellement à des utilisateurs : De trouver une information quelque soit le lieu géographique elle se situe,

Plus en détail

Transmission de donnée

Transmission de donnée Transmission de donnée Les réseaux locaux et Ethernet Mise en situation Les normes concernant les communications entre systèmes sont élaborés par un organisme international : l'iso (International Standard

Plus en détail

RLI LAN. Interconnexion : pont. Réseaux Locaux et Interconnexions L3 Informatique

RLI LAN. Interconnexion : pont. Réseaux Locaux et Interconnexions L3 Informatique RLI Réseaux Locaux et Interconnexions L3 Informatique Cours : Jean-Jacques Pansiot pansiot@unistra.fr TD/TP : Pascal Mérindol merindol@unistra.fr RLI 2011 1 LAN Canal partagé Câble, canal radio Réseau

Plus en détail

Des diodes (LEDs) indiquent l activité du convertisseur et peuvent faire un diagnostic en cas d erreur.

Des diodes (LEDs) indiquent l activité du convertisseur et peuvent faire un diagnostic en cas d erreur. Convertisseur de média Ethernet 100Base-FX/100Base-TX MICROSENS Généralités Le convertisseur de média 100Base-FX/100Base-TX de MICROSENS permet de connecter un segment câble paire torsadée (100Base-TX)

Plus en détail

Les réseaux informatiques et les réseaux de terrain

Les réseaux informatiques et les réseaux de terrain Fiches outils pour le raccordement, la mise en œuvre et de la configuration d'un équipement Ethernet dans un réseau de terrain industriel. Les réseaux informatiques et les réseaux de terrain (* Pour les

Plus en détail

TP 1 - Wireshark et Ethernet

TP 1 - Wireshark et Ethernet TP 1 - Wireshark et Ethernet Nommage des cartes réseaux Sous Linux, tous les périphériques (disques durs, cartes réseau, imprimantes,... ) sont nommés et ce nommage respecte certaines règles. Par exemple,

Plus en détail

Réseaux Informatiques

Réseaux Informatiques Réseaux Informatiques Site web: Ou bien : http://elkharki.africa-web.org/ Plan : Partie I : Réseaux Informatiques Cours +TD +TP Partie II : Administration système et réseau sous Windows 2000 Professionnel

Plus en détail

Exercices Réseaux : 1 partie

Exercices Réseaux : 1 partie Table des matières I. Exercices de base...3 1. Calcul de débit (D)...3 2. Calcul de temps de transmission (t)...3 3. Calcul de la taille des données (Q)...3 II. Protocole Ethernet Ethernet 802.3...4 1.

Plus en détail

Il utilise 2 paires de fils torsadés : - une paire de fils pour recevoir les signaux de données - une paire pour émettre des signaux de données

Il utilise 2 paires de fils torsadés : - une paire de fils pour recevoir les signaux de données - une paire pour émettre des signaux de données La connectique : Prises universelles : RJ 45 Doc. Legrand Doc. Legrand 2 prises terminales par poste de travail Raccordement des prises RJ 45 : Il utilise 2 paires de fils torsadés : - une paire de fils

Plus en détail

Interconnexion et gestion des réseaux. Cours 3 : La relation couche Physique et couche Liaison

Interconnexion et gestion des réseaux. Cours 3 : La relation couche Physique et couche Liaison Interconnexion et gestion des réseaux Cours 3 : La relation couche Physique et couche Liaison Interconnexion et gestion des réseaux Plan du cours 1. La relation couche Physique et couche Liaison A. La

Plus en détail

- Partie 4 - Interconnexion de réseaux

- Partie 4 - Interconnexion de réseaux - Partie 4 - Interconnexion de réseaux Interconnexion Qu est ce que c est? Fonction pour réaliser l inter-fonctionnement de réseaux hétérogènes Hétérogénéité des réseaux : Matériels Capacité Taille de

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 La mise en réseau consiste à relier plusieurs ordinateurs en vue de partager des ressources logicielles, des ressources matérielles ou des données. Selon le nombre de systèmes interconnectés et les

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur Guide de l'utilisateur MC100CM MC110CS Convertisseur média Fast Ethernet MC111CS MC112CS Convertisseur média Fast Ethernet WDM Rev:1.0.0 Page 7106500709 1 sur 13 Droits de reproduction et marque déposée

Plus en détail

Commandes utiles à connaître

Commandes utiles à connaître La commande ping Commandes utiles à connaître La commande ping sert à tester les fonctions de transmission et de réception de la carte réseau, la configuration TCP/IP et la connectivité réseau. Les différentes

Plus en détail

Master Informatique 1ère année. Master Informatique 1ère année Collez votre autocollant ici : 1. Partiel 2006 U.E. ARES

Master Informatique 1ère année. Master Informatique 1ère année Collez votre autocollant ici : 1. Partiel 2006 U.E. ARES Collez votre autocollant ici : 1 1 que vous en colliez un sur la copie double et 5 autres sur les sujets (un sur chaque feuille dans la case en haut à gauche). 1 3. Complétez le tableau suivant avec les

Plus en détail

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013 Les bases de la commutation A Guyancourt le 14/03/2013 AGENDA Le modèle OSI (Open Systems Interconnection). Hub vs Switch. Le fonctionnement des commutateurs. Les Standards de câblage et les normes Ethernet

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 25

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 25 s Version du doc v1.1 Page 1 sur 25 Document : Date : STAS VPN Ethernet v1.1 20/09/2011 s Version du doc v1.1 Page 2 sur 25 Sommaire 1. Description du «VPN Ethernet»... 4 2. Périmètre géographique de l

Plus en détail

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet Industriel Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet C est quoi Ethernet? Ethernet est une méthode de transmission d un signal entre deux appareils ou plus sur un média partagé. Cela ne

Plus en détail

MICROSENS. Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet. fiber optic solutions. Description. Construction

MICROSENS. Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet. fiber optic solutions. Description. Construction Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet MICROSENS fiber optic solutions Description Le Bridge permet de connecter entre eux des segments Ethernet et Fast Ethernet de norme IEEE802.3u en adaptant automatiquement

Plus en détail

Convertisseur Multimode 10/100Base TX vers 100Base

Convertisseur Multimode 10/100Base TX vers 100Base Convertisseur Multimode 10/100Base TX vers 100Base 1 Description Générale Le Convertisseur de media transforme le signal Ethernet de la sortie CAT5 vers la fibre optique. Il permet d étendre la distance

Plus en détail

Généralités sur LES RESEAUX DE TRANSMISSION NUMERIQUE. Un réseau est.. de tout types..

Généralités sur LES RESEAUX DE TRANSMISSION NUMERIQUE. Un réseau est.. de tout types.. Généralités sur LES RESEAUX DE TRANSMISSION NUMERIQUE. I Définitions Un réseau est.. de tout types... Les réseaux permettent d offrir des services aussi bien aux entreprises qu aux particuliers (gestion

Plus en détail

Adaptateur PCI Ethernet Gigabit EN-9230TX-32 Guide d'installation rapide (G.I.R.)

Adaptateur PCI Ethernet Gigabit EN-9230TX-32 Guide d'installation rapide (G.I.R.) Adaptateur PCI Ethernet Gigabit EN-9230TX-32 Guide d'installation rapide (G.I.R.) Version 3.0 / Octobre 2006 1. Introduction Version française. Merci d'avoir acheté notre adaptateur Ethernet Gigabit. Ce

Plus en détail

2A SI. 2 - Architecture des systèmes de communication. 2.3 Réseaux locaux. Stéphane Vialle

2A SI. 2 - Architecture des systèmes de communication. 2.3 Réseaux locaux. Stéphane Vialle 2A SI 2 - Architecture des systèmes de communication 2.3 Réseaux locaux Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Support de cours élaboré avec l aide de l équipe pédagogique

Plus en détail