dans le silence des lieux un travail photographique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "dans le silence des lieux un travail photographique"

Transcription

1 156 le sujet dans la Cité dans le silence des lieux un travail photographique Léa Crespi Entretien avec Christine Delory-Momberger Léa Crespi est une jeune photographe indépendante 1. Elle est diplômée en photographie de l Ecole des arts appliqués de Vevey en Suisse. Elle travaille régulièrement pour différents magazines et journaux européens et y publie reportages et portraits. Elle mène également des travaux de recherche personnelle. Lieux est un travail photographique thématique à caractère singulier, composé d images de très grands formats où la présence d un corps nu et sculptural apparaît dans des lieux abandonnés et délabrés, qui sont autant d espaces marqués par le temps et par l histoire 2. Christine Delory-Momberger : Dans votre série photographique Lieux, une femme au corps nu et au crane rasé passe, d image en image, à travers des espaces qui semblent être des lieux industriels désaffectés. Léa Crespi : Ce ne sont pas forcément des lieux industriels, il y a aussi un musée, une prison dans cette série. Ce sont avant tout des endroits qui sont maintenant vidés de toute vie active et qui se délabrent. C. D.-M. : La femme sur les images, c est vous? Léa Crespi : Oui, mais c est un personnage. 1 Voir le site de Léa Crespi : http/ :boring.ch/lea 2

2 dans le silence des lieux un travail photographique 157 C. D.-M. : Un corps de femme impacte des lieux, l image est parfois nette, parfois floutée. Le corps semble immobile, comme en suspens, mais tendu dans une flexion des muscles, un mouvement. Une figure vivante qui fait contraste avec le lieu abandonné. Léa Crespi : Je ne suis pas dans une recherche du mouvement. L idée de ce travail est basée sur la rencontre de trois matières : la matière du lieu, schématisée par le mur devant lequel passe le corps toujours le même corps, la matière du corps qui est la peau, et la matière de la photographie. Qu est-ce qu il se passe quand on met en œuvre une prise de vue photographique dans ce genre d endroit avec ce type de corps, nu, simplement de la peau? Qu est-ce qu il se passe photographiquement et qu est-ce qu il se passe dans le réel quand le protocole des trois matières est mis en place? C. D.-M. : Le réel? Léa Crespi : Ce qui est en face de nous. Le réel, ce sont les circonstances. C est tout ce qui est autour de nous à un moment donné. C. D.-M. : Le réel dans le sens de la situation? Léa Crespi : La situation est ce qui est injectée dans les circonstances, parce que c est complètement artificiel d être à un moment, à un certain endroit avec un appareil photo. Mon travail est avant tout un travail photographique. Ce qui m intéresse, c est l évolution d une matière quand on la met en contact avec une autre. Un négatif change quand il est touché par la lumière, un corps déshabillé change en fonction des circonstances que sont le lieu, les sensations, les émotions, s il a chaud, s il a froid, s il a peur, etc. C. D.-M. : Et le lieu, il change aussi selon les circonstances? Léa Crespi : Oui et non. C est celui qui change peut-être le moins allez faire sourire un caillou, cela ne marche pas... Mais il change aussi évidemment, si vous faites une image d un lieu avec un corps dedans, le lieu n est plus le même. Il se transforme selon le protocole qui est mis en place pour la prise photographique. C. D.-M. : Lieux est-il un travail que l on pourrait situer entre performance et photographie? Léa Crespi : Le travail sur les lieux a sans doute un statut bizarre parce qu il peut être vu comme le document d une performance pour appareil photo comme il peut être vu aussi en tant que travail purement photographique. Il est un peu les deux. Il n a de sens que si

3 158 le sujet dans la Cité ce qui s est passé pendant la prise photographique s est passé. On me demande souvent si je photoshope les corps sur les fonds des murs. Cela n aurait aucun sens. Ce qui est important, c est l événement, la petite expérimentation du contact des matières. C. D.-M. : Il y a l idée d une traversée. C est le même corps nu qui réapparaît dans les images des différents lieux. Léa Crespi : Une traversée, c est quelque chose de rapide et d éventuellement bruyant lorsqu il y a des choses au sol que l on déplace ou qui nous font trébucher. C est plutôt une sorte de vagabondage, des moments très silencieux à part le déclencheur de l appareil photo. Le vagabondage est ce moment de silence qui est l avant et l après de la photo, ce moment où je cherche à positionner le protocole. Ce sont des moments d écoute, j écoute le lieu plus que je ne le regarde d une certaine manière. C est imagé bien sûr parce que je le regarde beaucoup, évidemment, mais le mot «écoute» est important pour moi parce que c est un mot qui induit le temps, qui sous-tend la durée alors que le regard est quelque chose de rapide. Il y a l idée d aller gratter un peu les murs, d aller découvrir un peu un lieu, de le sonder comme cela, d y rester un peu quand même, c est quelque chose de très lent. C. D.-M. : Gratter? Léa Crespi : Oui, de gratter la matière, de chercher : qu est-que c est le réel? Définir le réel, c est faire une expérience du réel. Le texte de James Joyce qui est sur le site de Lieux dit que l expérience du réel arrive entre le réel tactile et le réel visuel, il dit : «Si on peut passer ses cinq doigts à travers, c est une grille. Sinon, c est une porte». Gratter, toucher, c est une histoire de contact, de se cogner la caboche ou pas. C est comme lorsqu on vous dit qu il pleut dehors, si vous n êtes pas dehors et que vous ne sentez pas la pluie, vous n en faites pas l expérience, vous ne savez pas ce qu est cette pluie. C. D.-M. : Expérimenter le lieu, c est entrer en confrontation, en collision avec lui. Léa Crespi : Il s agit en fait plutôt de la collision avec l appareil photo. C. D.-M. : Comment? Léa Crespi : C est l appareil photo qui crée l intention de l image. C est par rapport à l appareil photo que le corps va se positionner dans le lieu et l espace. Sans l appareil, sans ce négatif qu il faut aller exposer et sans cet objectif qui est un peu comme un œil, ce

4 dans le silence des lieux un travail photographique 159 ne serait pas du tout la même expérience. Si vous entrez dans une pièce fermée et qu on vous dit «vous allez être filmé», cela change votre gestuelle par rapport à ce qu elle serait si vous étiez seul dans la même pièce sans personne pour vous regarder. En regardant le phénomène, on transforme le phénomène. C. D.-M. : C est l appareil photo qui induit le réel? Léa Crespi : Cela vient de l appareil photo et cela revient aussi à l appareil photo. C est de la photographie. Je suis photographe et j utilise la photographie comme une matière. C est le medium de la photographie qui m intéresse et qui me pose question, j aime bien triturer la matière photographique pour voir comment cela marche. Ce qui m intéresse, c est le rapport d un lieu avec la photographie. Il y a une photo que j ai faite dans une prison désaffectée à Brest. En mettant la photo à l envers, on voit en flou la cour de promenade de la prison, il y a de l herbe, un mur et le ciel. On voit aussi une lumière, elle vient d une fenêtre et a produit un effet de sténopé. Je ne m en suis pas rendu compte pendant la prise de vue. Le temps de pause était d une ou deux minutes. C. D.-M. : C est ce qui se joue dans la matière et les échanges chimiques. Mais il y a des thèmes quand même, le lieu était un thème. Léa Crespi : Je suis partie du thème «lieu» et j ai ensuite construit là-dessus. Au départ, «lieu» était un peu indéfini, c est devenu «lieux» avec un x, pour parler de lieux de manière plus générale, pour ne pas singulariser, ne pas l intimiser. C. D.-M. : Vous parlez de film. Vous photographiez en argentique? Léa Crespi : Le travail sur les lieux est exclusivement en argentique. Les négatifs sont scannés mais la matière, c est le film. Je fais beaucoup de choses en numérique mais ce travaillà, je serais incapable de le faire en numérique. C est la matière chimique de l argentique qui est un peu embellie, qui a le grain qui convient, en numérique, ce n est pas la même matière, le pixel est carré. C. D.-M. : Vous scannez les négatifs et vous faites vous-même le traitement de l image? Léa Crespi : Oui, ensuite pour les tirages d exposition, je travaille avec un professionnel dans un labo qui me fait le tirage. Il s agit d un procédé numérique dont la matière finale est quand même du papier argentique. C est le papier photo qui est important.

5 160 le sujet dans la Cité C. D.-M. : Y a-t-il aussi dans ce que vous faites l intention de laisser une trace de quelque chose d éphémère? Le lieu a existé dans sa relation épisodique avec un corps, puis vous disparaissez, l appareil photo disparaît aussi, mais la photographie reste. Léa Crespi : Pas spécialement. Je dirai plutôt que s il y a l idée de la trace, c est dans le lieu lui-même, trace d événements, du temps. Qu est-ce qui a fait ce lieu qui n est plus. Il y a une photo qui est assez amusante. Elle a été prise dans un musée, un texte du sculpteur Paul Landovski pour une exposition qui s appelait «La fin du monde», avait été imprimé sur un mur, il est réapparu pendant les travaux grâce à la poussière du chantier et la colle laissée par les lettres du texte et on pouvait alors le lire en se plaçant selon un certain angle. C est ce genre de trace qui m intéresse plutôt que de laisser moi-même une trace. Je ne veux pas créer une trace, sinon je fais un trou dans le mur. C. D.-M. : Ce sont ces lieux marqués par des traces existantes avant votre venue que vous faites travailler dans cette rencontre des trois matières. Léa Crespi : Quand je travaille avec ces lieux désaffectés, c est qu ils portent les traces de milliers de choses qui se sont passées là, qui ne sont plus là mais qu on peut encore sentir, voir par des indices. Ce sont des lieux qui ont été habités et qui ne le sont plus. On sent encore cela dans le lieu qui est en quelque sorte en transition, dans un silence entre deux événements, qui peut être très long plus c est long, plus c est beau en fait. C. D.-M. : C est peut-être le lieu qui habite en étranger dans un temps suspendu, un lieu en transition, un lieu où il ne se passera plus rien. Léa Crespi : On ne sait pas. Parfois il y a des trous dans un lieu et parfois plus tard, on le reconstruit. Il y a des lieux où je suis allée plusieurs fois, à quelques années d écart, qui changeaient, pas beaucoup, on pouvait juste sentir que quelqu un était passé par là. Il avait laissé une trace, voyante ou pas, de son passage. Ou même une demi-trace.

6 dans le silence des lieux un travail photographique Léa Crespi 161

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

Berkeley Center for new media

Berkeley Center for new media Berkeley Center for new media Greg Niemeyer : Comme nous le savons, le monde visuel consiste en une réflexion de la lumière qui est constituée elle même de molécules. La lumière se diffuse par ondes dont

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR FOCUSING: LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR Intervention d Eugène Gendlin à la 18eme conférence annuelle Internationale sur les traumatismes. Boston MA June 20-23 2007 Traduit par Brigitte Domas Bonjour, je

Plus en détail

Réglages de base en photo numérique

Réglages de base en photo numérique Réglages de base en photo numérique Régler la Sensibilité ISO (du film) Appareil photo En photo numérique, vous pouvez choisir une sensibilité ISO automatique ou faire ce réglage manuellement. Plus vous

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram

Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram L auteur se présente : «Les trois vies d Antoine Anacharsis» n est pas son premier livre. Il en a écrit une quarantaine, depuis

Plus en détail

TIENS-TOI DROITE! Françoise LECLERC DU SABLON. Recherches n 39, 2003

TIENS-TOI DROITE! Françoise LECLERC DU SABLON. Recherches n 39, 2003 Recherches n 39, 2003 TIENS-TOI DROITE! Françoise LECLERC DU SABLON Samedi matin à la Maison d Arrêt, une matinée avec 8 élèves. Il y a là Emi et Y., 2 jeunes femmes polonaises, parlant maintenant «assez

Plus en détail

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli Partie 1 Camera raw Camera Raw est une partie de Photoshop qui permet de développer vos photos à la manière des chambres noires de l époque argentique, mais avec beaucoup, mais alors beaucoup plus de facilité.

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

TROUBLE LIT DOUBLE Comédie en un acte de Anne-Sophie Nédélec

TROUBLE LIT DOUBLE Comédie en un acte de Anne-Sophie Nédélec TROUBLE LIT DOUBLE Comédie en un acte de Anne-Sophie Nédélec 1 Résumé : En déplacement professionnel, Madame et sa secrétaire Amélia se retrouvent coincées dans une chambre d hôtel qui n a qu un seul grand

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Photo de portrait aux flashs

Photo de portrait aux flashs Photo de portrait aux flashs Souvent, on est déçu par les photos prises au flash. On ne comprend pas très bien comment ça marche, le flash produit une image peu flatteuse à cause de la lumière dure qu

Plus en détail

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale 1. S entrainer à recevoir un maximum de sensations par les différents canaux Eveiller la conscience, dans l

Plus en détail

Les cercles de lecture Les rôles

Les cercles de lecture Les rôles Les cercles de lecture Les rôles Voici cinq rôles utilisés pour les cercles de lecture. Ces rôles peuvent être assignés par l enseignant ou choisis par l élève. Idéalement, chaque élève aura l occasion

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse 1 de Genre : Personnages : Costumes : Décors : Synopsis : comédie pour tout public, huit minutes environ contemporains salle de réunion, tables et chaises Une maison de retraite va s ouvrir et une consultante

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli Partie 1 Camera raw Camera Raw est une partie de Photoshop qui permet de développer vos photos à la manière des chambres noires de l époque argentique, mais avec beaucoup, mais alors beaucoup plus de facilité.

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

TABBY PLAYS MANUEL D UTILISATION

TABBY PLAYS MANUEL D UTILISATION TABBY PLAYS MANUEL D UTILISATION SOMMAIRE SPECIFICATION TECHNIQUES... 2 S INSCRIRE... 2 VOTRE CHAMBRE... 3 VOTRE STATUT... 3 LA VILLE... 4 LE RESEAU SOCIAL... 4 LES INTERACTIONS... 6 LES QUETES... 6 LES

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Protocole de passation questionnaire parents lien complet : http://ppe.orion.education.fr/academie/itw/answer/j5he1yww4tzy1stg9ozhfa lien raccourci : http://goo.gl/6laokl

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Comment écrire un bon rapport de stage?

Comment écrire un bon rapport de stage? Comment écrire un bon rapport de stage? Pour votre stage de découverte de l entreprise en 3 e, pour votre stage de bac pro, vous devez écrire un rapport de stage. Vous ne savez pas par où commencer? Pas

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

Entretien avec Nathalie Baye

Entretien avec Nathalie Baye Entretien avec Nathalie Baye Comment s est déroulée votre rencontre avec Claire Simon? La rencontre a d abord eu lieu via le travail de Claire. Il y a très longtemps, j avais vu un documentaire à la télévision

Plus en détail

LE CRIME NE PAIE PAS a French reader by Huguette Zahler. Chapitre 18 : Les enfants du Montmartrobus

LE CRIME NE PAIE PAS a French reader by Huguette Zahler. Chapitre 18 : Les enfants du Montmartrobus Chapitre 18 : Les enfants du Montmartrobus Un chauffeur de bus qui travaillait sur la ligne du petit bus qui zigzague sur la Butte Montmartre 1 avait fait une étrange déclaration au commissariat de police

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark 38 ComPosition Et CRÉAtivitÉ CADRAGE ET ESPACE Lorsque vous regardez au travers de votre viseur, considérez ce que vous voyez comme une toile. Tout ce qui est dans le cadre (ou sur la toile) joue un rôle

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie!

Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie! Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie! VOUS POUVEZ Y ARRIVER! j u l i e @ r i c h e r t r a n s f o r m a t i o n s. c o m Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

«Le cinéma doit tricher avec l espace et le temps.» Jean Cocteau

«Le cinéma doit tricher avec l espace et le temps.» Jean Cocteau Le succès fut formidable. Et je me mis exécuter, dans le même ordre d'idées, nombre de sujets de MISE EN PRATIQUE DES TRUCAGES «Le cinéma doit tricher avec l espace et le temps.» Jean Cocteau Tous les

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

Répertoire actualisé des documents

Répertoire actualisé des documents Répertoire actualisé des documents 1. Listes de repérage pour l auto-évaluation Dans une documentation séparée ou sur Internet, vous trouverez six listes de repérage. Vous pouvez les utiliser pour vous

Plus en détail

Libérez-vous d une relation toxique au travail!

Libérez-vous d une relation toxique au travail! Libérez-vous d une relation toxique au travail! Permettez-moi de vous poser ces trois questions : Travaillez-vous avec une personne qui vous fait souvent sortir de vos gonds et qui siphonne votre enthousiasme,

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Chapitre un. J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner.

Chapitre un. J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner. Chapitre un 15 janvier Objet :Résiliation J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner. 18 jours plus tard Objet :Résiliation Je veux résilier mon abonnement.

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

CQP Certificat de qualification professionnelle

CQP Certificat de qualification professionnelle CQP Certificat de qualification professionnelle Agent de service de remplacement La reconnaissance d un métier Professionnalisme Adaptabilité Savoir-faire Polyvalence Une qualification reconnue Le Certificat

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

Monsieur Mignard, pâle comme un linge, rentre dans la salle de soins.

Monsieur Mignard, pâle comme un linge, rentre dans la salle de soins. 231 Monsieur Mignard, pâle comme un linge, rentre dans la salle de soins. - Bonjour, monsieur, prenez place. Ça va? - Oh! Ça ira mieux tout à l heure. Ça va faire mal? - Mais non! Qu allez-vous chercher?

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Faire des photos de professionnel

Faire des photos de professionnel Faire des photos de professionnel Business Attitude Avertissement Ce document est destiné uniquement à un usage privé. Il ne peut être distribué, partagé ni revendu. Il ne peut être copié, même en partie.

Plus en détail

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Le verbe anglais_new principes 140x200 lundi11/02/13 13:28 Page357 9. Activités à gogo! Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Pourquoi est-ce important? C est assez simple : aucune base de vocabulaire

Plus en détail

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous ne savez pas quelque chose en stage éprouvez des

Plus en détail

COACHING DE PROJETS CREATIF

COACHING DE PROJETS CREATIF COACHING DE PROJETS CREATIF Votre coaching commence maintenant. Etes-vous prêts? Etes-vous «transmedia ready»? Vous êtes une fée, ou un alchimiste, et vous voulez créer, produire, designer, communiquer.

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

La Xavière Session Argent - Été 2013

La Xavière Session Argent - Été 2013 ÉTAPE 1 : RELECTURE PERSONNELLE Pour vous aider dans cette étape de relecture personnelle, il vous est proposé une série de questions relatives à votre rapport à l argent, ceci en deux axes principaux

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

Comment maîtriser sa colère

Comment maîtriser sa colère Comment maîtriser sa colère La résolution de problemès Homewood Solutions Humaines MC, 2011. Ce cahier d exercices accompagne le cours électronique intitulé Comment maîtriser sa colère et est destiné à

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

TEST D APTITUDE. Section I : Compréhension orale

TEST D APTITUDE. Section I : Compréhension orale Deux tests modèles sont disponibles sur le lien suivant : http://www.usj.edu.lb/testdaptitude/modele.html TEST D APTITUDE Section I : Compréhension orale Questions 1-10 Vous allez entendre une seule fois

Plus en détail

Gérard Garouste, éloge du questionnement

Gérard Garouste, éloge du questionnement Peinture Entretien avec Philippe Piguet Gérard Garouste, éloge du questionnement Face à la critique radicale de l acte de peindre, reprendre la peinture à l origine. La confronter aux Maîtres du passé

Plus en détail

CHOIX DU SUJET CEC ÉMILIE -GOURD. Nom... Prénom... Groupe...

CHOIX DU SUJET CEC ÉMILIE -GOURD. Nom... Prénom... Groupe... CHOIX DU SUJET CEC ÉMILIE -GOURD 2014 Nom... Prénom... Groupe... TABLE DES MATIÈRES Introduction p. 4 Calendrier p. 5 Questionnement pour choisir un sujet p. 6 Recherche bibliographique p. 8 Démarche de

Plus en détail

How-To : Organiser un évènement

How-To : Organiser un évènement How-To : Organiser un évènement Informations générales Ce dossier a pour but de vous donner des astuces pour organiser un évènement. Pas de méthode universelle, c est pour sûr! Ce dossier est principalement

Plus en détail

Tous que j avais. Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015

Tous que j avais. Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015 Tous que j avais Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015 Table de matières Chapitre 1(la prise) 1 Chapitre 2(la vente).2 Chapitre 3(la punition)..3

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration.

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Dans un contexte social où l image est importante, l image d une entreprise l est tout autant pour fidéliser vos clients, communiquer

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

Méthodes et astuces pour Mieux négocier

Méthodes et astuces pour Mieux négocier Richard Bourrelly Méthodes et astuces pour Mieux négocier, 2007 ISBN : 978-2-212-53907-3 Chapitre 3 Négocier pour gagner ou pour éviter de perdre? Dans ce chapitre vous apprendrez à : identifier les enjeux

Plus en détail

Isaac Getz ESCP Europe Business ESCP Europe Business School School ffreedominclivre.com reedominclivre.com T p 100 p 100 i W nes

Isaac Getz ESCP Europe Business ESCP Europe Business School School ffreedominclivre.com reedominclivre.com T p 100 p 100 i W nes Isaac Getz ESCP Europe Business School freedominclivre.com Isaac Getz, 2010 1 Des résultats exceptionnels Dans la liste des Top 100 Wines du monde (magazine Wine Spectator; ; 1 ere année + 4 années consécutives;

Plus en détail

Bienvenue à l école Maternelle!

Bienvenue à l école Maternelle! Tu viens d être inscrit(e) à l école maternelle. Ton nom est marqué dans le grand cahier des élèves de l école. Voici des photos de ton école : Bienvenue à l école Maternelle! colle ici ta photo Ecole

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE...

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... Merci de bien lire jusqu au bout toutes les questions évoquées, c est important avant de vous engager pour faire ce stage Est-ce un week-end de détente? - On va

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Mon voyage en Asie a modifié mon regard

Mon voyage en Asie a modifié mon regard Mon voyage en Asie a modifié mon regard Marc est un jeune étudiant en médecine de vingt-deux ans. Il nous fait part de sa réflexion à partir d un voyage de trois mois en Asie. Pouvez-vous résumer ce voyage

Plus en détail

Directives anticipées. Conseils pour les rédiger

Directives anticipées. Conseils pour les rédiger Directives anticipées Conseils pour les rédiger Un droit inscrit dans la loi Quel objectif? Cette brochure a pour objectif de vous expliquer le sens des directives anticipées. Elle vous donne des conseils

Plus en détail

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Au lycée et à l université, (re)trouvez le goût de travailler avec plaisir et efficacité Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-212-55702-2

Plus en détail

Animation pédagogique Mercredi 16 avril 2014 Circonscription de Saint-Dié. Thierr y SCHALLER CPC EPS

Animation pédagogique Mercredi 16 avril 2014 Circonscription de Saint-Dié. Thierr y SCHALLER CPC EPS Animation pédagogique Mercredi 16 avril 2014 Circonscription de Saint-Dié Thierr y SCHALLER CPC EPS Pour vous qu est-ce l activité d orientation? Que faire à l école maternelle? Les programmes de l école

Plus en détail

Pour les jeunes Médium max. Amorce. 1. Les barrages. L attrape-rêves. Xavier-Laurent Petit

Pour les jeunes Médium max. Amorce. 1. Les barrages. L attrape-rêves. Xavier-Laurent Petit Pour les jeunes Médium max L attrape-rêves Xavier-Laurent Petit Amorce Louise vit en dehors du monde, dans une vallée perdue. Là, tout le monde subsiste grâce au travail du bois, jusqu au jour on apprend

Plus en détail

TEST D EVALUATION DU STRESS CHRONIQUE

TEST D EVALUATION DU STRESS CHRONIQUE TEST D EVALUATION DU STRESS CHRONIQUE Les questions portent sur l état psychologique tel qu il était dernièrement, c'est à dire en pensant aux 4 ou 5 derniers jours. Répondez aux questions instinctivement

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11 Depuis 1993, le Professeur André Ouezzin Coulibaly, célèbre chirurgien cardiologue et fils de feu Daniel Ouezzin Coulibaly, a élaboré le projet du Centre international de soins de Sya (CISSYA), baptisé

Plus en détail

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com Retranscription de la vidéo 1 M- Bonjour, Mikael Messa, aujourd hui j ai le plaisir d accueillir chez moi, Marie-Noël Damas. M.N- Bonjour Mikael. M- Suite au sondage que l on vous a envoyé il y a quelques

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

Mise en place Déplier le plateau de jeu, mélanger les cartes, et les joueurs placent leur deux pions sur la case Start. Vous êtes prêts à jouer!

Mise en place Déplier le plateau de jeu, mélanger les cartes, et les joueurs placent leur deux pions sur la case Start. Vous êtes prêts à jouer! PRIME CLIMB Règle du jeu : Prime Climb est un jeu de stratégie et de chance pour 2 à 4 joueurs Durée Environ 10 minutes par joueur. Recommandé pour tous à partir de 10 ans. Inclus dans la boite - Un plateau

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

SECONDE MRCU ET APRES?

SECONDE MRCU ET APRES? NOM : PRENOM : PROJET PROFESSIONNEL SECONDE MRCU ET APRES? Projet professionnel : seconde MRCU et après? 1 Classe : Seconde MRCU NOM :... Prénom : DEBUTE LE :... TERMINE LE : DUREE PREVUE :.. DUREE REELLE

Plus en détail

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.»

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» «S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» www.sibomat.be Luc D. (46 ans) a vraiment une brique dans le ventre. Il a la construction dans le sang. Après avoir rénové sa première maison, il a voulu

Plus en détail

Test de dépistage de l analphabétisme

Test de dépistage de l analphabétisme Test de dépistage de l analphabétisme Test de dépistage de l analphabétisme Guide de passation Ce test de dépistage de l analphabétisme est constitué de deux parties, soit le volet lecture (divisée en

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS ÉCOUTE LES INTERDICTIONS

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS ÉCOUTE LES INTERDICTIONS 1 ÉCOUTE LES INTERDICTIONS 2 PELOUSE I TERDITE Bonjour et bienvenue sur podcastfrançaisfacile.com Je vais vous lire aujourd hui un texte intitulé «pelouse interdite» Je vais lire ce texte trois fois, une

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES?

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? CHAPITRE 3 QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? Ce que Vous allez apprendre dans ce chapitre En quoi la manière de payer votre equipe des ventes peut nuire à votre rentabilité Empêchez-les de gaspiller

Plus en détail

La négociation en entreprise

La négociation en entreprise Histoires du soir pour business(wo)men débordés! Gundula Welti La négociation en entreprise, 2011 ISBN : 978-2-212-55224-9 1 er soir L histoire du vendeur de voiture d occasion ou la négociation «gagnant-gagnant»

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008)

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) 1 - Quelques considérations préliminaires sur la recherche d emploi et les

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail