Chapitre III Franchises et privilèges de l'organisation des Nations Unies

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre III Franchises et privilèges de l'organisation des Nations Unies"

Transcription

1 Titre IV : FRANCHISES ET PRIVILEGES Chapitre I Dispositions générales Article 295: 1 Les marchandises importées au Liban sont soumises à un droit de douane minimum de 5% de leur valeur en douane. 2 Sont exceptés des dispositions de l alinéa (1) du présent article, et sont soumis à une franchise complète les produits suivants: les marchandises destinées aux parties mentionnées aux articles 296, 297, 298, 299 et 300, ou aux articles 312, 316, 317, 318 et 319 de la présente loi, et de l article 118 du Code de la Monnaie et du Crédit ; les donations destinées aux administrations publiques, aux institutions publiques et aux municipalités. 3 Sont exceptées des dispositions de l alinéa (1) du présent article, et bénéficient de la franchise complète ou partielle avec un taux inférieur au taux minimum indiqué ci dessus: les marchandises bénéficiant d une franchise complète ou partielle avec un taux inférieur au taux minimum ci dessus, en vertu des dispositions des accords conclus entre le Liban et certaines institutions étrangères ainsi que des accords internationaux bilatéraux ou multilatéraux conclus entre le Liban et d'autres parties ; les marchandises bénéficiant d une franchise complète ou d un taux de droits dans le tarif douanier, inférieur au taux minimum indiqué ci dessus. Chapitre II Franchises de la Présidence de la République Article 296: Les matières et objets destinés à la Présidence de la République ou importés au nom du Président de la République, sont admis en franchise des droits de douane. Chapitre III Franchises et privilèges de l'organisation des Nations Unies Article 297: 1 L Organisation des Nations Unis (ONU) est exonérée des droits de douanes exigés sur l importation ou l exportation, pour tous les objets qu elle importe ou exporte pour son usage officiel, à conditions que les objets ainsi admis en franchise au Liban ne soient vendus qu après acquittement des droits dont ils sont grevés, dans les conditions réglementaires et qu après l approbation de l'autorité compétente. Version officieuse du Code des Douanes publié sur le site Internet des Douanes Libanaises, Page 87

2 2 Les représentants des membres dans les organismes principaux et secondaires des Nations Unies et dans les congrès organisés par ceux ci, bénéficient pour ce qui concerne leurs effets personnels seulement, des mêmes immunités et facilitations accordées aux représentants diplomatiques, et ce, durant l exercice de leurs fonctions et au cours de leurs voyages vers, ou de l endroit choisi pour la réunion. On comprend par représentants des états membres au sein des organismes des Nations Unies, les délégués, les délégués adjoints, les conseillers, les experts techniques et les secrétaires de délégation. 3 Les fonctionnaires des organismes des Nations Unies peuvent importer leur mobilier en franchise des droits, à condition que l'importation ait lieu immédiatement après leur prise en possession de leurs fonctions, et qu'ils soient soumis, en cas de cession complète ou incomplète de ce mobilier, au règlement en vigueur. Chapitre IV Franchises et privilèges diplomatiques et consulaires Article 298: 1 Sont exonérées des droits de douanes et dispensées des opérations d ouverture et de vérification, les marchandises de toute nature importées, sous réserve des conditions et règles prévues à l'article 307 de la présente loi, au nom des représentants des états étrangers, non libanais et non honoraires, énoncés ci après, destinées à leur usage strictement personnel ou à celui des membres de leurs familles : A- le chef de la mission diplomatique, les conseillers, les secrétaires et les attachés faisant partie du corps diplomatique ; B- les attachés techniques et les attachés militaires adjoints, de toutes les Forces, à la condition qu ils soient présentés par le chef de la mission et agréés par le Ministère des Affaires Etrangères et des Emigrés au Liban ; C- les consuls généraux, les consuls et vice consuls de carrière, à condition que le nombre de ceux bénéficiant de la franchise ne dépasse pas deux, dans la capitale, et un seul dans les autres villes. 2 Chaque personne de celles visées ci dessus ne peut bénéficier de la franchise que pour une seule voiture, à l exception du chef de la délégation qui peut importer en franchise plus d'une seule voiture à condition qu il en soit le propriétaire. 3 Les objets importés en franchise doivent, en vertu des dispositions de l alinéa (1) du présent article, être compatibles avec les besoins personnels réels des représentants des états étrangers concernés. Le Conseil supérieur des douanes peut, éventuellement, déterminer les limites maximales de certaines espèces d'importations sur proposition d'une commission formée de représentants du Ministère des Affaires Etrangères et de l'administration des douanes. Article 299: Les effets personnels, mobiliers, matériels et articles ménagers neufs, arrivant aux fonctionnaires diplomatiques et consulaires ne bénéficiant pas de la franchise douanière, sont aussi admis en franchise des droits de douane, sous les conditions suivantes: Version officieuse du Code des Douanes publié sur le site Internet des Douanes Libanaises, Page 88

3 1. que l'importation ait lieu dans les 3 mois suivants la date d'arrivée au Liban du fonctionnaire intéressé. Dans certains cas particuliers, laissés à l appréciation du Ministère des Affaires Etrangères compétent, ce délai peut être prorogé, à condition toutefois que la prorogation ne dépasse pas les 6 mois ; 2. que la demande de franchise soit approuvée et certifiée par le chef de la Mission diplomatique ou consulaire concernée. Article 300: En tenant compte des dispositions de l'article 304 et de l alinéa (1) de l'article 307, sont admises en franchise des droits de douane: 1. les voitures destinées à l'usage officiel des ambassades ou des délégations, dont le nombre est fixé à deux. Ce nombre peut être augmenté par un arrêté du Conseil supérieur des douanes établi sur proposition du Ministre des Affaires Etrangères et à l'approbation du Conseil des ministres ; 2. les matériaux de construction destinés à l édification ou à la restauration des ambassades ou des délégations, à l'exception des matériaux dont on peut trouver des équivalents dans la production nationale, déterminés par arrêté du Ministre de l'industrie ; 3. les films cinématographiques culturels, scientifiques ou sociaux, à condition qu'ils ne soient pas projetés dans les salles publiques ou privées à des fins d'exploitation ; 4. les sceaux, imprimés de service, papiers officiels, drapeaux, papeteries, fournitures, mobiliers d ambassades, de délégations et de consulats, médailles et écussons, importés. A condition que Le Ministère des affaires étrangères détermine l'étendue de cet article. Article 301: Le Conseil supérieur des douanes accordent les franchises indiquées aux articles 298, 299 et 300 sur réception de demandes auxquelles est jointe une recommandation du Ministère des Affaires Etrangères. Le droit de franchise commence, pour le bénéficiaire des dispositions des articles 298 et 299, à partir du début d exercice de sa mission au Liban. Article 302: 1 Il est interdit de disposer des articles et objets admis en franchise en vertu des dispositions du présent article, ou de les utiliser dans un autre but que celui pour lequel la franchise a été accordée, ou de les céder à un tiers, sauf après notification de l'administration des douanes et acquittement des droits de douane exigibles selon leur état et leur valeur à la date de la cession. De même, le bénéficiaire ne peut livrer ces articles à autrui, sauf après accomplissement de leurs formalités douanières. 2 A l exception des voitures, et sous réserve de réciprocité, les droits de douane et autres taxes et impôts ne sont pas exigibles sur les articles et objets en franchise au cas où le bénéficiaire en dispose après trois ans de la date de leur retrait des douanes. Article 303: Version officieuse du Code des Douanes publié sur le site Internet des Douanes Libanaises, Page 89

4 1 Compte tenu de l'exception prévue à l'alinéa (2) suivant, les voitures admises en franchise conformément aux dispositions des articles 296, 297 et 300, sont soumises, en cas de cession, aux droits de douanes en vigueur et selon la valeur des voitures à la date de cession. 2 Compte tenu des dispositions de l'article 304, La voiture admise en franchise en vertu des dispositions de l'article 298, ne peut être cédée qu après trois ans de la date d'enregistrement de sa déclaration de franchise, sauf dans les cas suivants: A- si la mission du membre diplomate ou consulaire bénéficiant de la franchise est terminée dans le pays où cette mission a eu lieu ; B- si la voiture a été endommagée, après l'enregistrement de sa déclaration d'exemption, par un accident qui l a rendue inutilisable par le membre diplomate ou consulaire. Dans ces deux cas, les droits sont acquittés sur base des taux de droits en vigueur et de la valeur de la voiture à la date de la cession. C- si la voiture a été vendue par le membre diplomate ou consulaire à un autre membre diplomate ou consulaire, à condition, dans ce cas, que le cessionnaire soit qualifié pour la franchise et que la voiture soit en état de franchise, sinon les dispositions générales relatives à cet effet sont appliquées. 3 Lorsque la cession de la voiture a lieu après trois ans de l'enregistrement de sa déclaration de mise en franchise, les droits sont acquittés sur base des taux de droits en vigueur et de la valeur de la voiture à la date de la cession. 4 Les voitures du chef de mission diplomatique accrédité au Liban qui quitte ce pays définitivement sont admises en franchise à condition qu elles aient été introduites au Liban depuis plus de trois ans, sous réserve de réciprocité, et compte tenu des conditions prévues à l'article 304 ci dessous. 5 Les employés administratifs qui ont bénéficié de l admission temporaire de leur voitures, peuvent, à l expiration des délais accordés pour l'admission temporaire, ou lorsque leurs missions arrivent à leur fin pour mutation ou toute autre raison, soit céder ces voitures à des personnes qualifiées pour la franchise, soit les réexporter ou acquitter la totalité des droits et taxes exigibles sur elles, selon le tarif et les règlements en vigueur à la date d'enregistrement de la déclaration de mise à la consommation. Article 304: Les privilèges et les franchises prévus au présent chapitre ne peuvent être accordés aux délégations diplomatiques ou consulaires ou leurs membres, qu au cas où la législation de leur pays accorde les mêmes privilèges et franchises, ou mieux, aux délégations libanaises et à leurs membres. En dehors de ce cas, les privilèges et franchises seront accordés dans les limites appliquées dans le pays concerné. Article 305: Tout employé du corps diplomatique ou consulaire ou quiconque travaille dans ces délégations diplomatiques ou consulaires, qui avait déjà bénéficié d une franchise quelconque en vertu de la présente loi, doit, à sa mutation du Liban, soumettre à Version officieuse du Code des Douanes publié sur le site Internet des Douanes Libanaises, Page 90

5 l'administration des douanes, par l'intermédiaire du Ministère des affaires étrangères, une liste de ses meubles de maison, effets personnels, et voiture, qu'il avait apportés en franchise au Liban, à fin d obtenir l autorisation de les sortir. Les douanes peuvent effectuer éventuellement la vérification, après notification du Ministère des Affaires Etrangères. Article 306: 1 Le chef de mission diplomatique libanaise a le droit, à la fin de sa mission à l étranger et à son retour définitif au Liban, ou à sa mutation à l Administration Centrale au Ministère des Affaires Etrangères, et conformément aux dispositions de l'article 22 de la loi émise par le décret N o 1306 du 18/6/1971 (Règlement du Ministère des Affaires Etrangères), d'importer une seule voiture en franchise, pour une seule fois, à condition que la durée de ses services à l'étranger soient de 15 ans au moins, dont cinq ans au moins comme ambassadeur ou chef de mission, et que la voiture dont il demande l admission en franchise soit utilisée par lui et enregistrée en son nom à l'étranger avant la cessation de son service ou avant la date de sa mutation. 2 Pour l application des dispositions de l alinéa (1) du présent article, le bénéficiaire s'engage à garder la voiture dont il demande la franchise, à son propre usage, pendant trois ans au moins, et de notifier les douanes en cas de transfert de propriété de cette voiture à un tiers après cette période, pour quelque raison que ce soit, pour percevoir les droits sur cette voiture sur base de sa valeur et des taux des droits en vigueur à la date du transfert de propriété. 3 Le Directeur général des douanes détermine les conditions d'application du présent article. Chapitre V Dispositions communes aux chapitres III et IV Article 307: La franchise des droits de douane est accordée sous les conditions et règles générales suivantes: 1. que la marchandise ait été expédiée selon des connaissements à l ordre du bénéficiaire ou achetée dans un entrepôt public, privé ou spécialisé, ou dans une zone franche ; 2. que le bénéficiaire de la franchise et des facilités douanières soit consacré à sa fonction, qu il ne s'adonne à aucun autre travail ni au commerce, directement ou indirectement ; 3. que les marchandises bénéficiant de la franchise des droits soient soumises, sauf disposition contraire, à toutes les formalités douanières et à la vérification. Chapitre VI Franchises militaires Article 308: Version officieuse du Code des Douanes publié sur le site Internet des Douanes Libanaises, Page 91

6 1 Les armes à feu, munitions, équipements, moyens de transport, huiles et carburants, à l exception des produits alimentaires et de articles ayant un équivalent dans la production nationale déterminés par arrêté du ministre compétent, qui sont importés pour le compte de l'armée, des Forces de sécurité intérieure, de la Sûreté générale, de la Sûreté de l état, de la Brigade douanière, de la Police du Parlement, ainsi que de la Défense civile et des Services de pompiers dans les municipalités et les Unions de municipalités, peuvent être importés en franchise de droits de douanes. 2 Les dispositions de l alinéa (1) de l'article 303 sont applicables aux voitures importées en franchise de droits selon les dispositions de l'alinéa précédent, en cas de cession. Chapitre VII Documents d'importation Article 309: Si la franchise est accordée sous forme de documents d'importation, le Conseil supérieur des douanes détermine, sur avis du Directeur général des douanes, les conditions de délivrance et d'utilisation de ces documents. Chapitre VIII Autres cas spéciaux d admission en franchise 1. Les pompes d'incendie et matériels de chemins de fer Article 310: Les produits suivants sont admis en franchise des droits de douane en tenant compte des dispositions de l'article 295 de la présente loi: A- pompes d incendie importées par les administrations et institutions publiques et les municipalités. B- matériels et équipements de lignes de chemins de fer, destinés à l exploitation de ces lignes, et voitures automobiles destinées au transport des personnes (autobus) et leurs parties et accessoires, importées par le Service de chemin de fer et de transport public, dans les conditions fixées par le Conseil supérieur des douanes, sur avis du Directeur général des douanes. C- voitures et véhicules, équipements, matériaux, accessoires et pièces de rechange, importés par les administrations et les institutions publiques et les municipalités ou qui leur est offerts, pour la lutte contre l'incendie et le sauvetage, et ce, dans les conditions fixées par le Conseil supérieur des douanes, sur avis du Directeur général des douanes. 2. Les missions archéologiques étrangères Article 311: Tenant compte des dispositions de l'article 295 de la présente loi, les missions archéologiques étrangères peuvent bénéficier, par arrêtés du Conseil supérieur des Version officieuse du Code des Douanes publié sur le site Internet des Douanes Libanaises, Page 92

7 douanes, sur avis du Directeur général des douanes, de l admission en franchise de certains produits fongibles nécessaires à leurs travaux (fournitures photographiques, plâtre etc...). 3. Les compagnies d'aviation et les clubs de formation à l aviation Article 312: Sont admis en franchise complète de droits de douanes : A les avions des compagnies nationales d aviation officiellement agréées ; B les avions des clubs libanais de formation officiellement reconnus ; C les pièces de rechange pour avions, les articles et accessoires de toutes sortes, destinés à l entretien et à la restauration des avions à l'intérieur de l enceinte des aéroports libanais, qui sont importés par: 1. les compagnies d aviation nationales, les compagnies d'aviation étrangères et les clubs de formation libanais, officiellement reconnus ; 2. les sociétés officiellement agréées, spécialisées dans l'entretien et la restauration des avions, pour le besoin des avions des compagnies d aviation et des clubs susmentionnés. D- les équipements utilisés dans les locaux des aéroports libanais, et les appareils spéciaux et accessoires techniques utilisés pour l'entretien et la restauration des avions à l'intérieur de l enceinte de ces aéroports, et qui sont importés par les compagnies d aviation nationales officiellement agréés, les clubs libanais de formation officiellement reconnu, les compagnies d'aviation des pays signataires de La Convention relative à l'aviation Civile Internationale à Chicago, le 7 Décembre 1944, ainsi que les sociétés d entretien et de restauration des avions mentionnées au paragraphe (C) ci dessus. E- Les matériels et équipements et leurs pièces de rechange, destinés à l initiation et à la formation dans tous les domaines d aviation, au Centre de sécurité de l Aviation Civile à l Aéroport de Beyrouth ou à un autre aéroport, et ce, durant toute leur période d utilisation à l intérieur de ces aéroports, et qui sont importés de la part ou pour le compte du Centre susmentionné. Le Conseil supérieure des douanes détermine, sur avis du Directeur général des douanes, les conditions d'application de la franchise mentionnée au présent article. 4. Les mobiliers des navires immatriculés au Liban Article 313: Compte tenu des dispositions de l'article 295 de la présente loi, les mobiliers et articles d'ameublement pour l équipement des navires de longue distance, et de plus de 500 tonneaux, destinés à être immatriculés dans un port libanais, conformément à la loi du 21 Décembre 1954, sont admis en franchise des droits de douanes, dans les conditions fixées par le Conseil supérieur des douanes, sur avis du Directeur général des douanes. Version officieuse du Code des Douanes publié sur le site Internet des Douanes Libanaises, Page 93

8 5. Les Musées et Institutions d enseignement des Beaux Arts Article 314: Compte tenu des dispositions de l'article 295 de la présente loi, et sous réserve des engagements, garanties et formalités déterminés par le Conseil supérieur des douanes, sur avis du Directeur général des douanes, sont admis en franchise des droits de douanes, les objets d'antiquité ayant plus de 100 ans d'âge importés par les musées gouvernementaux et les musées officiellement reconnus, importés par les institutions d enseignement de beauxarts pour être utilisés comme supports pédagogiques. 6. Les Importations de la «Gestion et Exploitation du Port de Beyrouth» Article 315: Compte tenu des dispositions de l'article 295 de la présente loi, sont admis en franchise des droits de douane, les installations, matériels et équipements, importés pour le bénéfice de la Gestion et Exploitation du Port de Beyrouth, et destinés à être utilisés à l intérieur de l enceinte portuaire. Chapitre IX Les effets personnels, articles ménagers et échantillons sans valeur commerciale Article 316: 1 Sont admis en franchise complète des droits de douanes, et dans les conditions prévues à l alinéa (2) ci dessous: - les habits, articles de lingerie et effets à usage personnel ; - les trousseaux d élèves étrangers inscrits au Liban (vêtements et lingeries diverses), y compris les étudiants mariés arrivant avec leurs familles pour résider au Liban, afin de poursuivre des cours d enseignement supérieur. L'exonération comprend, pour les étudiants mariés, les appareils ménagers ; - les trousseaux de mariage, vêtements et lingeries, même neufs, appartenant à des personnes arrivant au Liban pour y résider, à condition que l'un des conjoints soit résidant au Liban ; - les appareils ménagers de toutes sortes, utilisés en habitation ordinaire, importés par des citoyens retournant définitivement au Liban, ou par des étrangers qui viennent s y établir ; - les effets personnels, objets mobiliers et appareils ménagers, apportés au Liban par des fonctionnaires du corps diplomatique libanais en retour de leurs missions officielles à l'étranger ; - les objets provenant d héritages de famille ; - les outils ; - les instruments personnels de musique ; 2 Les articles mentionnés ci dessus doivent être en cours d usage, sauf les trousseaux et legs, mentionnés ci dessus, et doivent correspondre à la situation des intéressés. Version officieuse du Code des Douanes publié sur le site Internet des Douanes Libanaises, Page 94

9 3 Le Directeur général des douanes précise les modalités d'application du présent article, et fixe, avec le Ministère des Affaires Etrangères, les conditions de la franchise relative aux fonctionnaires du corps diplomatique libanais travaillant à l extérieur, en retour au Liban. Article 317: Sont admis en franchise complète des droits de douanes: A- les échantillons sans valeur commerciale, les envois personnels et les cadeaux occasionnels, dans les limites fixées par le Conseil supérieur des douanes, sur avis du Directeur général des douanes. B- les objets et articles pour usage personnel comme les caméras, les montres et les appareils téléphoniques, ainsi que les tabacs, les boissons alcoolisées, les parfums et les médicaments, apportés en accompagnement des voyageurs libanais ou étrangers arrivant au Liban, dans les limites et les conditions fixées par le Conseil supérieur de des douanes, sur avis du directeur général des douanes. Chapitre X les provisions relatives aux moyens de transport (Avitaillement) Article 318: le Conseil supérieur des douanes détermine, sur avis du Directeur général des douanes, les conditions dans lesquelles peuvent, le cas échéant, bénéficier de la franchise certaines provisions ou certains carburants, consommés par, ou embarqués sur les navires de guerre ou de commerce, nationaux ou étrangers, de plus de 150 tonneaux nets, les véhicules neufs en transit, les wagons restaurants en provenance de l étranger, les avions des compagnies officielles et régulières nationales et les avions de transports aériens urbains étrangers, à condition de réciprocité. Chapitre XI marchandises retournées (Retours) Article 319: Le Conseil supérieur des douanes fixe, sur avis du Directeur général des Douanes, les conditions dans lesquelles peuvent être admises au bénéfice du retour en franchise, les marchandises dont l origine libanaise est formellement reconnue, et dont est régulièrement justifiée l exportation antérieure, qui ne doit pas remonter, en principe, à plus de deux ans. Il détermine également les conditions dans lesquelles le même privilège peut être accordé, à titre exceptionnel, à certaines marchandises ou emballages nationalisés par le payement des droits et réimportés, dans les mêmes délais, après réexportation à l'étranger. Chapitre XII Dispositions répressives Article 320: Les infractions des dispositions du présent titre exposent leurs auteurs aux pénalités prévues à l'article 421 de la présente loi. Version officieuse du Code des Douanes publié sur le site Internet des Douanes Libanaises, Page 95

Décret N 1968 198 du 22 juin 1968, réglementant l entrée et le séjour des étrangers en Tunisie (JORT n 26 du 21 juin 1968)

Décret N 1968 198 du 22 juin 1968, réglementant l entrée et le séjour des étrangers en Tunisie (JORT n 26 du 21 juin 1968) Décret N 1968 198 du 22 juin 1968, réglementant l entrée et le séjour des étrangers en Tunisie (JORT n 26 du 21 juin 1968) Vu la loi n 1968 0007 du 8 mars 1968, relative à la condition des étrangers en

Plus en détail

Importations, droit de Douane, franchise et exonérations en République Centrafricaine Mars 2008

Importations, droit de Douane, franchise et exonérations en République Centrafricaine Mars 2008 Importations, droit de Douane, franchise et exonérations en République Centrafricaine Mars 2008 Généralités : Les franchises et exonérations des droits de Douane sont régis par le Code des Douanes de la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1743 du 11 décembre 2007 modifiant certaines dispositions relatives

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Arrêté du 12 janvier 2012 fixant les conditions de reconnaissance

Plus en détail

ACCORD LE GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS MEXICAINS ET L'ORGANISATION DE COOPERATION ET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUES

ACCORD LE GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS MEXICAINS ET L'ORGANISATION DE COOPERATION ET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUES ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS MEXICAINS ET L'ORGANISATION DE COOPERATION ET DE DÉVELOPPEMENT ECONOMIQUES RELATIF AUX PRIVILÈGES ET IMMUNITÉS DE L ORGANISATION AUX ETATS-UNIS MEXICAINS LE

Plus en détail

Vu le code des douanes, tel que promulgué par la loi n 2008-34 du 2 juin 2008 et notamment son article 180,

Vu le code des douanes, tel que promulgué par la loi n 2008-34 du 2 juin 2008 et notamment son article 180, Arrêté du ministre des finances du 2 mars 2009, fixant les procédures d octroi du régime et les modalités d aménagements et d exploitation de l entrepôt privé. Le ministre des finances, Vu le code des

Plus en détail

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès I. Le dossier de dédouanement : La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès : Facture domiciliée auprès d'une banque agréée en Algérie Copie du registre de commerce

Plus en détail

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE FINLANDE ET LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DU MAROC CONCERNANT LES TRANSPORTS ROUTIERS INTERNATIONAUX

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE FINLANDE ET LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DU MAROC CONCERNANT LES TRANSPORTS ROUTIERS INTERNATIONAUX ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE FINLANDE ET LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DU MAROC CONCERNANT LES TRANSPORTS ROUTIERS INTERNATIONAUX _ Désireux de favoriser les transports routiers de voyageurs

Plus en détail

CODE DES DOUANES TITRE III CONDUITE DES MARCHANDISES EN DOUANE. Chapitre premier Importation Section 1 Transport par mer

CODE DES DOUANES TITRE III CONDUITE DES MARCHANDISES EN DOUANE. Chapitre premier Importation Section 1 Transport par mer CODE DES DOUANES TITRE III CONDUITE DES MARCHANDISES EN DOUANE Chapitre premier Importation Section 1 Transport par mer Article 65 1- Au sens du présent code, on entend par "manifeste" le manifeste de

Plus en détail

(BO N 4181 DU 16.12. 1992) (BO N 4259 DU 15.6. 1994) (BO N 4482 DU 15.05. 1997) Dispositions générales. Article premier

(BO N 4181 DU 16.12. 1992) (BO N 4259 DU 15.6. 1994) (BO N 4482 DU 15.05. 1997) Dispositions générales. Article premier Loi n 13-89 relative au commerce extérieur promulguée par le dahir n 1-91-261 du 13 joumada I 1413 (9 novembre 1992), telle quelle a été modifiée et complétée par la loi n 37-93 promulguée par le dahir

Plus en détail

- 93 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 93 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 93 - Loi n 94-665 du 4 août 1994 relative à l'emploi de la langue française TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi complétant la loi n 94-665 du 4 août 1994 relative à l'emploi de la langue française

Plus en détail

REPUBLIQUE DU CONGO Ministère de la Santé, des Affaires Sociales et de la Famille CHARTE DES DONS DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES

REPUBLIQUE DU CONGO Ministère de la Santé, des Affaires Sociales et de la Famille CHARTE DES DONS DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES REPUBLIQUE DU CONGO Ministère de la Santé, des Affaires Sociales et de la Famille CHARTE DES DONS DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES Septembre 2007 La présente publication a été élaborée avec l appui financier

Plus en détail

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14 Le 30 janvier 2012 JORF n 0024 du 28 janvier 2012 Texte n 14 DECRET Décret n 2012-100 du 26 janvier 2012 relatif à l immatriculation des intermédiaires en opérations de banque et en services de paiements,

Plus en détail

NOTE CIRCULAIRE. (3 septembre 2012)

NOTE CIRCULAIRE. (3 septembre 2012) Direction Protocole Service P1.1 NOTE CIRCULAIRE LE STATUT PRIVILEGIE DES CONJOINT(E)S ET DES PARTENAIRES LEGAUX (LEGALES) NON-MARIE(E)S DES MEMBRES DU PERSONNEL DES POSTES CONSULAIRES (3 septembre 2012)

Plus en détail

Loi n 98-38 du 2 juin 1998 relative au Code de la Poste

Loi n 98-38 du 2 juin 1998 relative au Code de la Poste Loi n 98-38 du 2 juin 1998 relative au Code de la Poste Au nom du peuple, La chambre des députés ayant adopté. Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : Titre Premier : Dispositions

Plus en détail

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar DECRET N 99-821 fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu la Constitution, Vu la Convention relative à l Aviation Civile Internationale signée

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU TRANSPORT ROUTIER DES PERSONNES ET DES BIENS, ET AU TRANSIT ENTRE LES PAYS DE L'UNION DU MAGHREB ARABE

CONVENTION RELATIVE AU TRANSPORT ROUTIER DES PERSONNES ET DES BIENS, ET AU TRANSIT ENTRE LES PAYS DE L'UNION DU MAGHREB ARABE CONVENTION RELATIVE AU TRANSPORT ROUTIER DES PERSONNES ET DES BIENS, ET AU TRANSIT ENTRE LES PAYS DE L'UNION DU MAGHREB ARABE Traduction non officielle La Grande Jamahiria Arabe Libyenne Populaire et Socialiste

Plus en détail

RESUME NOTE COMMUNE N 19 / 2005

RESUME NOTE COMMUNE N 19 / 2005 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 19 / 2005 OBJET: Commentaire des dispositions des articles 37 et 38 de la loi de

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU TRANSPORT ROUTIER DES PERSONNES ET DES BIENS, ET AU TRANSIT ENTRE LES PAYS DE L'UNION DU MAGHREB ARABE

CONVENTION RELATIVE AU TRANSPORT ROUTIER DES PERSONNES ET DES BIENS, ET AU TRANSIT ENTRE LES PAYS DE L'UNION DU MAGHREB ARABE CONVENTION RELATIVE AU TRANSPORT ROUTIER DES PERSONNES ET DES BIENS, ET AU TRANSIT ENTRE LES PAYS DE L'UNION DU MAGHREB ARABE La présente convention a été signée le 23 juine 1993 Traduction non officielle

Plus en détail

Vu la loi n 94-117 du 14 novembre 1994, portant réorganisation du marché financier,

Vu la loi n 94-117 du 14 novembre 1994, portant réorganisation du marché financier, Décret n 99-2773 du 13 décembre 1999 relatif à la fixation des conditions d ouverture des «Comptes Epargne en Actions», des conditions de leur gestion et de l utilisation des sommes et titres qui y sont

Plus en détail

Régimes Douaniers Economiques à caractère commercial

Régimes Douaniers Economiques à caractère commercial Régimes Douaniers Economiques à caractère commercial Les régimes douaniers commerciaux ont pour objectif de créer, de développer et de consolider des échanges commerciaux avec des partenaires étrangers,

Plus en détail

TITRE PREMIER DEFINITION

TITRE PREMIER DEFINITION REPUBLIQUE TUNISIENNE TEXTES D APPLICATION DU CODE DES DOUANES ECHANGE STANDARD DES MARCHANDISES Arrêté du ministre de l'économie et des finances du 9 novembre 1990, fixant le régime de l'échange standard

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-TVA-SECT-70-40-20120912 DGFIP TVA - Régimes sectoriels - Opérations intracommunautaires

Plus en détail

NOTE CIRCULAIRE. (20 septembre 2012)

NOTE CIRCULAIRE. (20 septembre 2012) Protocole Privilèges et immunités (P1.1) NOTE CIRCULAIRE DISPOSITIONS BELGES EN MATIERE D'EXONERATION DE LA T.V.A. POUR LES POSTES CONSULAIRES DE CARRIÈRE EN BELGIQUE ET LEUR PERSONNEL Y ACCREDITE (20

Plus en détail

A R R E T E LE MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE

A R R E T E LE MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE MINISTÈRE DU TRAVAIL ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE BURKINA FASO UNITÉ - PROGRÈS - JUSTICE Arrêté n 2008-008/MTSS/SG/DGPS relatif à l affiliation, à l immatriculation des travailleurs et autres assurés au régime

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Décret n o 2014-1416 du 28 novembre 2014 relatif aux modalités d exercice de l activité privée

Plus en détail

ACCORD DE COOPERATION TECHNIQUE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU JAPON ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL

ACCORD DE COOPERATION TECHNIQUE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU JAPON ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL ACCORD DE COOPERATION TECHNIQUE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU JAPON ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL Le Gouvernement du Japon et le Gouvernement de la République du Sénégal, Désireux de renforcer

Plus en détail

ACCORD L ORGANISATION DE DEVELOPPEMENT ET DE COOPERATION ECONOMIQUES ET LE GOUVERNEMENT DE LA FEDERATION DE RUSSIE,

ACCORD L ORGANISATION DE DEVELOPPEMENT ET DE COOPERATION ECONOMIQUES ET LE GOUVERNEMENT DE LA FEDERATION DE RUSSIE, ACCORD ENTRE L ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES ET LE GOUVERNEMENT DE LA FÉDÉRATION DE RUSSIE RELATIF AUX PRIVILÈGES ET IMMUNITÉS ACCORDÉS À L ORGANISATION DANS LA FÉDÉRATION

Plus en détail

Convention internationale pour la simplification et l'harmonisation des régimes douaniers (amendée) (fait à Bruxelles, le 26 juin 1999)*

Convention internationale pour la simplification et l'harmonisation des régimes douaniers (amendée) (fait à Bruxelles, le 26 juin 1999)* WORLD CUSTOMS ORGANIZATION ORGANISATION MONDIALE DES DOUANES Established in 1952 as the Customs Co-operation Council Créée en 1952 sous le nom de Conseil de coopération douanière Secrétariat général -

Plus en détail

N 115 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1966-1967 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. portant réforme du régime relatif

N 115 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1966-1967 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. portant réforme du régime relatif PROJET DE LOI adopté le 25 mai 1967 N 115 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1966-1967 PROJET DE ADOPTÉ PAR LE SÉNAT LOI portant réforme du régime relatif aux droits de port et de navigation. Le Sénat

Plus en détail

Loi N 2008/009 du 16 juillet 2008 fixant le régime fiscal, financier et comptable applicable aux contrats de partenariat

Loi N 2008/009 du 16 juillet 2008 fixant le régime fiscal, financier et comptable applicable aux contrats de partenariat Loi N 2008/009 du 16 juillet 2008 fixant le régime fiscal, financier et comptable applicable aux contrats de partenariat L'Assemblée Nationale a délibéré et adopté, le Président de la République promulgue

Plus en détail

1 CIBLE DE CLIENTÈLE 2 DOMAINE DE SOUSCRIPTION CONCERNANT LE CONDUCTEUR

1 CIBLE DE CLIENTÈLE 2 DOMAINE DE SOUSCRIPTION CONCERNANT LE CONDUCTEUR Fiche Produit Sans Antécédent - version du 19/03/2014 1 CIBLE DE CLIENTÈLE Conducteur(s) de 20 à 70 ans, titulaire(s) d un permis de conduire d au moins 2 ans, n ayant pas été assuré et n ayant eu aucun

Plus en détail

EXTRAIT DE LA CIRCULAIRE N 0005 /MINFI/DGI/LC/L DU

EXTRAIT DE LA CIRCULAIRE N 0005 /MINFI/DGI/LC/L DU TEXTE 1 EXTRAIT DE LA CIRCULAIRE N 0005 /MINFI/DGI/LC/L DU 31 décembre 2010 Précisant les modalités d application des dispositions fiscales de la loi n 2010/015 du 21 décembre 2010 portant loi de finances

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie LE PERMIS D EXPLOITATION ET LE PERMIS DE VENTE DE BOISSONS ALCOOLIQUES LA NUIT

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie LE PERMIS D EXPLOITATION ET LE PERMIS DE VENTE DE BOISSONS ALCOOLIQUES LA NUIT Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 26/07/2011 N : 28.11 LE PERMIS D EXPLOITATION ET LE PERMIS DE VENTE DE BOISSONS ALCOOLIQUES LA NUIT Le Décret n 2011-869 du 22 juillet

Plus en détail

Article 13 Les points non traités par la présente convention sont régis par la législation interne de chaque Etat.

Article 13 Les points non traités par la présente convention sont régis par la législation interne de chaque Etat. C O N V E N T I O N ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE TOGOLAISE RELATIVE A LA CIRCULATION ET AU SEJOUR DES PERSONNES (ENSEMBLE DEUX ECHANGES DE LETTRES)

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS N 10032008 DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS N 10032008 DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS N 10032008 DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2008/30 NOTE COMMUNE N 15/2008 O B J E T : Commentaire des dispositions des articles

Plus en détail

CEMAC. Admissions en franchises de droit - Article 241 du Code des Douanes de la CEMAC

CEMAC. Admissions en franchises de droit - Article 241 du Code des Douanes de la CEMAC Admissions en franchises de droit - Article 241 du Code des Douanes de la Acte n 2/92-UDEAC-556-SE1 du 30 avril 1992 [NB - Annexe à l acte n 2/92-UDEAC-556-SE1 du 30 avril 1992 portant révision de l Acte

Plus en détail

AEROPORT FIGARI SUD CORSE

AEROPORT FIGARI SUD CORSE COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE D AJACCIO ET DE LA CORSE DU SUD AEROPORT FIGARI SUD CORSE RELEVEMENT DES REDEVANCES AERONEFS DE MOINS DE 6 TONNES A COMPTER DU 1 er

Plus en détail

Vu le Décret n 2009-1388 du 20 décembre 2009 portant nomination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la Transition,

Vu le Décret n 2009-1388 du 20 décembre 2009 portant nomination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la Transition, REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana-Tanindrazana-Fandrosoana MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET. SECRETARIAT GENERAL DIRECTION GENERALE DES DOUANES. ARRETE n 01410 /2010 /MFB/SG/DGD du 24 février 2010

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/73 NOTE COMMUNE N 51/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/73 NOTE COMMUNE N 51/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/11/45 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/73 NOTE COMMUNE N 51/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 6 : LES PROCEDURES SIMPLIFIEES DE DEDOUANEMENT

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 6 : LES PROCEDURES SIMPLIFIEES DE DEDOUANEMENT SOUS - MANUEL 6 : LES PROCEDURES SIMPLIFIEES DE DEDOUANEMENT Sénégalaise de Conseil Septembre 2003-100 GENERALITES I. INTERVENANTS II. LA MISE EN OEUVRE DES PROCEDURES SIMPLIFIEES DE DEDOUANEMENT 2.1.

Plus en détail

GROUPE D EXPERTS DE LA FACILITATION (FALP) (Troisième réunion, Montréal, 12 16 février 2001)

GROUPE D EXPERTS DE LA FACILITATION (FALP) (Troisième réunion, Montréal, 12 16 février 2001) 20/9/00 Révision 11/12/00 GROUPE D EXPERTS DE LA FACILITATION (FALP) (Troisième réunion, Montréal, 12 16 février 2001) Point 2 de l ordre du jour: Facilitation du fret Chapitres 1 er et 4 de l Annexe 9

Plus en détail

CONVENTION D ACCUEIL D ETUDIANTS AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENES DANS LE CADRE DE LEUR STAGE D ETUDES

CONVENTION D ACCUEIL D ETUDIANTS AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENES DANS LE CADRE DE LEUR STAGE D ETUDES MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES CONVENTION D ACCUEIL D ETUDIANTS AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENES DANS LE CADRE DE LEUR STAGE D ETUDES Article 1 - Les parties signataires

Plus en détail

Copyright Nations Unies 2005

Copyright Nations Unies 2005 PROJET D ARTICLES SUR LE STATUT DU COURRIER DIPLOMATIQUE ET DE LA VALISE DIPLOMATIQUE NON ACCOMPAGNÉE PAR UN COURRIER DIPLOMATIQUE ET PROJETS DE PROTOCOLES FACULTATIFS Y RELATIFS 1989 Texte adopté par

Plus en détail

LOCATION DES LOCAUX ET IMMEUBLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE, FOURNITURE DE SERVICES EXTRA SCOLAIRES ET ENTENTES MUNICIPALES

LOCATION DES LOCAUX ET IMMEUBLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE, FOURNITURE DE SERVICES EXTRA SCOLAIRES ET ENTENTES MUNICIPALES 505 POLITIQUE LOCATION DES LOCAUX ET IMMEUBLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE, FOURNITURE DE SERVICES EXTRA SCOLAIRES ET ENTENTES MUNICIPALES BUT Établir les règles relatives à la fourniture de services extra

Plus en détail

DECISION DE LA COMMISSION TUNISIENNE DES ANALYSES FINANCIERES N 2006-2 DU 20 AVRIL

DECISION DE LA COMMISSION TUNISIENNE DES ANALYSES FINANCIERES N 2006-2 DU 20 AVRIL DECISION DE LA COMMISSION TUNISIENNE DES ANALYSES FINANCIERES N 2006-2 DU 20 AVRIL 2006, PORTANT DIRECTIVES GENERALES AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT, AUX BANQUES NON RESIDENTES ET A L OFFICE NATIONAL DES

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Décret n o 2015-215 du 25 février 2015 relatif aux conditions et modalités d agrément des groupements

Plus en détail

EXEMPTIONS FISCALES ET PRIVILÈGES ACCORDÉS À L'ORGANISATION DE L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE

EXEMPTIONS FISCALES ET PRIVILÈGES ACCORDÉS À L'ORGANISATION DE L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE MÉMORANDUM D21-2-7 Ottawa, le 1er janvier 1982 OBJET EXEMPTIONS FISCALES ET PRIVILÈGES ACCORDÉS À L'ORGANISATION DE L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE Le présent Mémorandum décrit et explique les exemptions

Plus en détail

LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES. Création d'un Fonds de Garantie des Assurés

LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES. Création d'un Fonds de Garantie des Assurés LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES Création d'un Fonds de Garantie des Assurés Loi n 2000-98 du 31 décembre 2000 portant loi de finances pour l année 2001 (1). Article 35 Est crée un fonds intitulé

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 17/2006

NOTE COMMUNE N 17/2006 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 17/2006 O B J E T : Commentaire des dispositions des articles 23 à 25 de la loi n

Plus en détail

COMMUNICATION AUX MEMBRES

COMMUNICATION AUX MEMBRES PARLEMENT EUROPÉEN 2009-2014 Commission des pétitions 24.6.2010 COMMUNICATION AUX MEMBRES Objet: Pétition n 0091/2005 présentée par Paolo Pozzan, de nationalité italienne, sur une prétendue violation de

Plus en détail

0.741.619.163 Accord entre la Suisse et l Autriche relatif aux transports internationaux par route

0.741.619.163 Accord entre la Suisse et l Autriche relatif aux transports internationaux par route Traduction 1 0.741.619.163 Accord entre la Suisse et l Autriche relatif aux transports internationaux par route Conclu le 22 octobre 1958 Entré en vigueur le 4 avril 1959 Le Conseil fédéral de la Confédération

Plus en détail

Texte n DGI 2009/36 NOTE COMMUNE N 17/2009

Texte n DGI 2009/36 NOTE COMMUNE N 17/2009 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2009/05/20 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2009/36 NOTE COMMUNE N 17/2009 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

IMPORTATION TEMPORAIRE DE MOYENS DE TRANSPORT PAR DES RÉSIDENTS DU CANADA

IMPORTATION TEMPORAIRE DE MOYENS DE TRANSPORT PAR DES RÉSIDENTS DU CANADA Ottawa, le 20 juin 2012 MÉMORANDUM D2-4-1 En résumé IMPORTATION TEMPORAIRE DE MOYENS DE TRANSPORT PAR DES RÉSIDENTS DU CANADA Les modifications apportées au présent mémorandum découlent des changements

Plus en détail

PLAISANCIERS RÉSIDANT À L ÉTRANGER. Formalités douanières à l entrée 3. Conditions d utilisation du bateau admis 4 temporairement

PLAISANCIERS RÉSIDANT À L ÉTRANGER. Formalités douanières à l entrée 3. Conditions d utilisation du bateau admis 4 temporairement 2014 Sommaire PLAISANCIERS RÉSIDANT À L ÉTRANGER Accostage 3 Formalités douanières à l entrée 3 Conditions d utilisation du bateau admis 4 temporairement Formalités d immobilisation (hivernage) 4 Avitaillement

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 4.5.2015 COM(2015) 194 final 2015/0101 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à la conclusion, au nom de l'union européenne, du protocole pour éliminer le

Plus en détail

LOI N 93.022 du 26 janvier 1993 1 INSTITUANT UN REGIME PARTICULIER DE RECOUVREMENT DES CREANCES BANCAIRES ET DES ETABLISSEMENTS DE CREDIT.

LOI N 93.022 du 26 janvier 1993 1 INSTITUANT UN REGIME PARTICULIER DE RECOUVREMENT DES CREANCES BANCAIRES ET DES ETABLISSEMENTS DE CREDIT. REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR- FRATERNITE-JUSTICE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE LOI N 93.022 du 26 janvier 1993 1 INSTITUANT UN REGIME PARTICULIER DE RECOUVREMENT DES CREANCES BANCAIRES ET DES

Plus en détail

Les catégories de visas chinois et les documents à fournir

Les catégories de visas chinois et les documents à fournir Documents à l appui Documents élémentaires Passeport Formulaire de demande de visa La carte de séjour ou du certificat de séjour en Côte d'ivoire pour les ressortissants non-ivoiriens. Les réservations

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

Modifiée par : - Loi du pays n 2012-9 du 22 mai 2012 ; JOPF du 22 mai 2012, n 21 NS, p. 1814

Modifiée par : - Loi du pays n 2012-9 du 22 mai 2012 ; JOPF du 22 mai 2012, n 21 NS, p. 1814 LOI DU PAYS N 2010-13 du 7 octobre 2010 portant réglementation applicable aux paquebots de croisières effectuant des croisières touristiques en Polynésie française. (JOPF du 7 octobre 2010, n 40 NC, p.

Plus en détail

Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change. Mars 2007

Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change. Mars 2007 Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change Mars 2007 1 PLAN I. Paiements Courants II. Commerce Extérieur III. Opérations en Capital IV. Comptes Réglementés 2 I. Paiements courants 1.

Plus en détail

LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006. portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie. (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809)

LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006. portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie. (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809) LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006 portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809) L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté en leur séance

Plus en détail

RÉSOLUTION 986 (1995) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 3519e séance, le 14 avril 1995

RÉSOLUTION 986 (1995) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 3519e séance, le 14 avril 1995 NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/RES/986 (1995) 14 avril 1995 RÉSOLUTION 986 (1995) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 3519e séance, le 14 avril 1995 Le Conseil de sécurité, Rappelant

Plus en détail

GRÈCE (mis à jour le 04.06.2004)

GRÈCE (mis à jour le 04.06.2004) GRÈCE (mis à jour le 04.06.2004) 1. Dispositions législatives sur la nationalité a. Textes en vigueur - Constitution de Grèce de 1975/1986 : Articles 4 1, 2 et 3, et 116 1 - Décret-Loi n 3370/1955 (Journal

Plus en détail

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE LA HAUTE REPRÉSENTANTE DE L'UNION POUR LES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ Bruxelles, le 21.5.2015 JOIN(2015) 24 final 2015/0110 (NLE) Proposition conjointe de DÉCISION

Plus en détail

Le Gouvernement de la République française, et l'office international de la vigne et du vin,

Le Gouvernement de la République française, et l'office international de la vigne et du vin, Accord du 20 janvier 1965 entre le Gouvernement de la République française et l'oiv relatif au siège de l'oiv et ses privilèges et immunités sur le territoire français (Décret n 66-680 du 15 septembre

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession de diététicien de libre pratique

CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession de diététicien de libre pratique REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de la Santé Publique La Sous Direction de la Réglementation et du Contrôle des Professions de Santé Tél : 71 561 032 CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession

Plus en détail

Publication au JORF du 24 septembre 1959. Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959. Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens.

Publication au JORF du 24 septembre 1959. Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959. Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens. Publication au JORF du 24 septembre 1959 Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959 le Premier ministre, Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens. version consolidée au 27 décembre

Plus en détail

Loi n 2006-19 du 30 juin 2006 relative aux archives et aux documents administratifs 1 EXPOSE DES MOTIFS

Loi n 2006-19 du 30 juin 2006 relative aux archives et aux documents administratifs 1 EXPOSE DES MOTIFS Loi n 2006-19 du 30 juin 2006 relative aux archives et aux documents administratifs 1 EXPOSE DES MOTIFS La loi n 81-02 du 2 février 1981 relative aux archives constituait une avancée significative au moment

Plus en détail

CONVENTION PORTANT CREATION D'UN CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE

CONVENTION PORTANT CREATION D'UN CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE CONVENTION PORTANT CREATION D'UN CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE 1 CONVENTION PORTANT CREATION D'UN CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE Signée à Bruxelles le 15 décembre 1950 entrée en vigueur le 4 novembre

Plus en détail

LA FABRICATION ET LE COMMERCE

LA FABRICATION ET LE COMMERCE DLPAJ/CAB/BPA LA FABRICATION ET LE COMMERCE Code de la sécurité intérieure (L 313-1 et suivants) Code de la défense (L2332-1 et suivants) Chapitre III du décret n 2013-700 du 30 juillet 2013 Pour le commerce

Plus en détail

NOTE D INFORMATION AUX OPÉRATEURS

NOTE D INFORMATION AUX OPÉRATEURS NOTE D INFORMATION AUX OPÉRATEURS Objet : Garantie des métaux précieux. Ouvrages en métaux précieux commercialisés en France. Annexe : Différents cas de contrôle et de poinçonnage d ouvrages en provenance

Plus en détail

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE,

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE --------- DELIBERATION N 83-99 AT DU 16 JUIN 1983 ---------------------------------------------------------------- définissant les conditions d'octroi des

Plus en détail

R E S U M E. Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002

R E S U M E. Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/07/ 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Sénégal. Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation

Sénégal. Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation 1. Instruction n 1 du 8 mai 2004 relative à la promotion des moyens de paiements scripturaux et à la détermination des intérêts

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 575. ATTENDU QUE l avis de motion du présent règlement a été donné à la séance du 21 février 2012;

RÈGLEMENT NUMÉRO 575. ATTENDU QUE l avis de motion du présent règlement a été donné à la séance du 21 février 2012; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-ZOTIQUE RÈGLEMENT REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 569 DÉLÉGUANT À CERTAINS FONCTIONNAIRES DE LA MUNICIPALITÉ DES POUVOIRS RELATIFS AUX DÉPENSES, CONTRATS,

Plus en détail

Mohammed BENJABER Chef de la Division de la Coopération Consulaire et Sociale Direction des Affaires Consulaires et sociales Ministère des Affaires

Mohammed BENJABER Chef de la Division de la Coopération Consulaire et Sociale Direction des Affaires Consulaires et sociales Ministère des Affaires Mohammed BENJABER Chef de la Division de la Coopération Consulaire et Sociale Direction des Affaires Consulaires et sociales Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération 16 juin 2015 Décret n

Plus en détail

LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises

LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises Demandes via www.eata.be Fédération des Chambres de Commerce belges Avenue Louise 500 1050 Bruxelles Tél.: 02/209.05.50 Fax: 02/209.05.68 E mail: info@belgianchambers.be

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT LES FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE REPAS, D HÉBERGEMENT ET DE REPRÉSENTATION

POLITIQUE CONCERNANT LES FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE REPAS, D HÉBERGEMENT ET DE REPRÉSENTATION Code : Ressources financières COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP En vigueur : Le 23 mars 2005 Approbation : Conseil des commissaires CC 2005-05-1114 PRINCIPE D APPUI POLITIQUE CONCERNANT

Plus en détail

E 4929 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 12 novembre 2009 le 12 novembre 2009

E 4929 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 12 novembre 2009 le 12 novembre 2009 E 4929 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 12 novembre 2009 le 12 novembre

Plus en détail

Au sens des dispositions de l article 2, du règlement n 07 01, sont considérées comme :

Au sens des dispositions de l article 2, du règlement n 07 01, sont considérées comme : Le règlement N 07 01 du 09/01/2007, relatif aux règles applicables aux transactions courantes avec l étranger et aux comptes devises a modifié et remplacé les règlements n 91 12 relatif à la domiciliation

Plus en détail

Convention concernant l'égalité de traitement des nationaux et des non-nationaux en matière de sécurité sociale

Convention concernant l'égalité de traitement des nationaux et des non-nationaux en matière de sécurité sociale C118 Convention sur l'égalité de traitement (sécurité sociale), 1962 Convention concernant l'égalité de traitement des nationaux et des non-nationaux en matière de sécurité sociale Date d'entrée en vigueur:

Plus en détail

PRÉAMBULE. Conscientes de l importance du transport international de marchandises par chemin de fer,

PRÉAMBULE. Conscientes de l importance du transport international de marchandises par chemin de fer, CONVENTION RELATIVE À UN RÉGIME DE TRANSIT DOUANIER INTERNATIONAL POUR LES MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR CHEMIN DE FER SOUS LE COUVERT DE LETTRES DE VOITURE SMGS Les Parties contractantes, PRÉAMBULE Conscientes

Plus en détail

COM (2015) 148 final

COM (2015) 148 final COM (2015) 148 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 20 avril 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat

Plus en détail

Note commune N 3 / 2014

Note commune N 3 / 2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES Note commune N 3 / 2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 77 de la loi n 2013-54

Plus en détail

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20)

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie :

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie : Tunis, le 10 octobre 2007 CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- O B J E T / Participation des résidents au capital de sociétés non résidentes établies en Tunisie. Le Gouverneur de

Plus en détail

COUVERTURE Document mis en distribution le 3 juillet 2001 N o 3161 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 19 juin

Plus en détail

Ordonnance sur le système d information relatif au service VIP

Ordonnance sur le système d information relatif au service VIP Ordonnance sur le système d information relatif au service VIP (Ordonnance SIVIP) du 18 novembre 2015 Le Conseil fédéral suisse, vu la loi du 21 mars 1997 sur l organisation du gouvernement et de l administration

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT)

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) à partir du 1 er août 2014 Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1 Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX 09, et,

Plus en détail

Guide destiné à l exportation des effets personnels

Guide destiné à l exportation des effets personnels Guide destiné à l exportation des effets personnels TRANSPORT MARITIME GUIDE DESTINE A L EXPORTATION DES EFFETS PERSONNELS Nous vous informons que notre entreprise a obtenu la certification OEA (Opérateur

Plus en détail

0.974.273.2 Accord de coopération technique et scientifique entre la Confédération suisse et le Gouvernement de la République Unie de Tanzanie

0.974.273.2 Accord de coopération technique et scientifique entre la Confédération suisse et le Gouvernement de la République Unie de Tanzanie Texte original 0.974.273.2 Accord de coopération technique et scientifique entre la Confédération suisse et le Gouvernement de la République Unie de Tanzanie Conclu le 21 octobre 1966 Entré en vigueur

Plus en détail

1 Ainsi que de la TVA, en application des articles 277.A I et II et 291.I du code général des impôts (CGI).

1 Ainsi que de la TVA, en application des articles 277.A I et II et 291.I du code général des impôts (CGI). DIRECTION GÉNÉRALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS MONTREUIL, LE 16 AVRIL 2015 SOUS-DIRECTION E - COMMERCE INTERNATIONAL BUREAU E3 POLITIQUE DU DEDOUANEMENT 11, RUE DES DEUX COMMUNES 93558 MONTREUIL CEDEX

Plus en détail

Loi institutant un Médiateur de la République du Sénégal

Loi institutant un Médiateur de la République du Sénégal Loi institutant un Médiateur de la République du Sénégal Loi n 91-14 du 11 février 1991 Article Premier Il est institué un Médiateur de la République, autorité indépendante qui reçoit, dans les conditions

Plus en détail

CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES DE LA CATEGORIE ACTIVE à partir du 1 er janvier 2010

CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES DE LA CATEGORIE ACTIVE à partir du 1 er janvier 2010 Réf. : CDG-INFO2010-6/MDE/CVD Personnes à contacter : Christine DELEBARRE Thérèse SMOLAREK Valérie TANSSORIER Date : le 25 février 2010 : 03.59.56.88.28/29 CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES

Plus en détail

Texte n DGI 2013/13 NOTE COMMUNE N 13/2013. OBJET : Détermination du tableau de détermination du résultat fiscal

Texte n DGI 2013/13 NOTE COMMUNE N 13/2013. OBJET : Détermination du tableau de détermination du résultat fiscal BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2013/03/12 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2013/13 NOTE COMMUNE N 13/2013 OBJET : Détermination du tableau de

Plus en détail

LES MESURES D INCITATIONS A L INVESTISSEMENT PRIVE EN REPUBLIQUE DU CAMEROUN

LES MESURES D INCITATIONS A L INVESTISSEMENT PRIVE EN REPUBLIQUE DU CAMEROUN LES MESURES D INCITATIONS A L INVESTISSEMENT PRIVE EN REPUBLIQUE DU CAMEROUN EXTRAIT DE LA LOI N 2013/004 DU 11 AVRIL 2013 TITRE II CHAPITRE I DES INCITATIONS FISCALES ET DOUANIERES ARTICLE 5. Les incitations

Plus en détail

SÉNAT PROJET DE LOI. sur l'assurance maladie, maternité et décès. des artistes peintres, sculpteurs et graveurs. (Texte définitif.

SÉNAT PROJET DE LOI. sur l'assurance maladie, maternité et décès. des artistes peintres, sculpteurs et graveurs. (Texte définitif. PROJET DE LOI adopté» 16 décembre 1964. N 39 SÉNAT 1"' SESSION ORDINAIRE DE 1904-1965 PROJET DE LOI sur l'assurance maladie, maternité et décès des artistes peintres, sculpteurs et graveurs. (Texte définitif.)

Plus en détail

Vu le Code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L. 2213-2, L. 2213-3, L. 2512-13 et L. 2512-14 ;

Vu le Code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L. 2213-2, L. 2213-3, L. 2512-13 et L. 2512-14 ; Arrêté n 2006-21575 réglementant la circulation, l arrêt et le stationnement des véhicules de distribution ou d enlèvement de marchandises à Paris sur les voies de compétence préfectorale, annexé à l ordonnance

Plus en détail

Article L5126-1. (Loi nº 2002-303 du 4 mars 2002 art. 55 Journal Officiel du 5 mars 2002)

Article L5126-1. (Loi nº 2002-303 du 4 mars 2002 art. 55 Journal Officiel du 5 mars 2002) Article L5126-1 (Loi nº 2002-303 du 4 mars 2002 art. 55 Journal Officiel du 5 mars 2002) (Ordonnance nº 2003-850 du 4 septembre 2003 art. 19 Journal Officiel du 6 septembre 2003) (Loi nº 2004-806 du 9

Plus en détail