Les MATINALES SILVER ECO - La Synthèse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les MATINALES SILVER ECO - La Synthèse"

Transcription

1 Les MATINALES SILVER ECO - La Synthèse Les services à la personne, enjeux et perspectives au cœur de la silver économie 8 Octobre 2013 En présence de - Thierry d Aboville, secrétaire général, Un-ADMR - Fabrice Provin, fondateur de l Age d Or Services. - Guillaume Richard, Président directeur général de O2 - Yves Verollet, délégué général de l Una. Les services à la personne représentent structures associatives et privées en France (59 % sont des Entreprises et 34 % des Associations). Elles interviennent auprès d environ 3 à 4 millions de personnes âgées et emploient près de 2 millions de salariés des services à la personne ( équivalent temps plein). Cette activité représente en France 16 milliards de valeur ajoutée (1% du PIB). Les enjeux des services à la personne déclarés par les professionnels dans le cadre du baromètre Silver économie selon 46 responsables d'enseignes privés et associations sont : - La Rentabilité de ces activités - La Baisse des subventions et des aides, notamment des conseils généraux. - Le Turn over des salariés - La Formation et la qualification des salariés - Un besoin de structuration du secteur - Une clarification du positionnement des acteurs entre associatif / privé

2 Intervention de Yves Verollet, délégué général de l Una. Fiche d identité : UNA Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles Adresse : rue Saint Maur CP : Ville : Paris Téléphone : Site internet : CA du réseau : (chiffres 2011) Les structures UNA ont pour mission d aider et d accompagner à domicile et au quotidien chaque année plus de personnes et familles (personnes âgées, fragiles ou handicapées, enfants et familles en difficulté). EFFECTIF : professionnels ANCIENNETE : Fondée en 1970 POSITIONNEMENT de la tête de réseau : Syndicat employeur, promotion et défense du secteur et de l activité des adhérents, acteur social et médico-social au sein de l Economie Sociale et Solidaire. L UNA est le 1er réseau de l'aide, des Soins et des Services aux domiciles. Plus de 1200 structures adhérentes interviennent à travers toute la France, y compris Outre-Mer. Ces structures gèrent plusieurs types de services auprès de différents publics et interviennent notamment auprès de personnes handicapées, en perte d autonomie ou dépendantes. Ces structures ont le plus souvent une pluriactivité allant des services de soins infirmiers à domicile ( SSIAD) aux centres de santé en passant par de l intervention sociale. Elles interviennent auprès de personnes et représentent salariés regroupés sous une convention collective de branche. Les prévisions officielles de création d emploi dans le secteur de l aide à domicile sont optimistes, annonçant plus de embauches d ici 2020 ( environ pour les remplacements de départs en retraite et autant en création nette). Or, Yves Vérollet doute de plus en plus de ces chiffres car il constate plutôt une stagnation du recours aux services et des effectifs des structures. Plusieurs signaux et mesures positifs pourraient aider ce secteur économique à sortir de ses difficultés : - La mise en oeuvre du parcours de santé et la nécessaire coordination des acteurs - L accent mis par la stratégie nationale de santé sur la prévention - Un effort de décloisonnement appelé à être mis en œuvre dans la future loi de santé publique L Una souhaite contribuer au développement de la filière silver éco en se positionnant comme un acteur pivot.

3 Intervention de Thierry D Aboville, secrétaire général de l Union nationale ADMR. Fiche d identité de l ADMR, la référence du service à la personne Adresse : Union nationale ADMR A rue du Faubourg Saint Denis PARIS Cedex 10 Téléphone : Site internet : CIBLE : Tout public (personnes âgées, personnes en situation de handicap, malades, familles, enfants, grand public) EFFECTIF : salariés DATE DE CREATION : 1945 L'ADMR regroupe associations sur l'ensemble du territoire, regroupant bénévoles et salariés pour apporter des services personnalisés à plus de clients. L ADMR est le premier opérateur français associatif au service des personnes. Intervenant auprès de l ensemble de la population, de la naissance à la fin de vie, l ADMR propose une large palette de services déclinée en quatre gammes : Autonomie, Domicile, Famille et Santé.: L accompagnement des personnes en perte d autonomie est gradué et présent sous plusieurs offres, allant de l aide aux aidants jusqu à l hébergement. L ADMR est également un acteur majeur de la Santé, avec 300 services de soins infirmiers à domicile (totalisant lits), 64 centres de soins infirmiers et des services d Hospitalisation à domicile (HAD), et des structures d accueil temporaires ou centres de santé. L ancrage local des associations adhérentes permet de bénéficier d un fort réseau de bénévoles et d être un acteur essentiel du lien social sur les territoires. Historiquement implantée en milieu rural, l ADMR s est développée jusqu à couvrir l ensemble du territoire national.. Les principaux enjeux que nous avons identifiés sont : - La rentabilité des services : face à des financements publics contraints avec une répercussion sur la tarification de nos services à domicile, l ADMR a depuis longtemps déjà développé une stratégie de diversification de ses services ; - La professionnalisation et la fidélisation des personnels, le niveau de rémunération ; - La qualité ; - La coordination du social, du médico-social et du sanitaire. Le numérique et les technologies sont de leviers de qualité et d organisation pour l ADMR qui est organisée en réseau intégré : - Mise en place d un système d information national - Outils de coordination et de mutualisation - Filiale de téléassistance - Accompagnement du réseau dans le création de nouveaux services Thierry d ABOVILLE lance un appel à une stabilité fiscale et réglementaire. Le foisonnement des lois et réglementations, auquel s ajoute à la raréfaction des financements publics, aboutit à une forte inégalité de traitement des personnes fragiles suivant les territoires. Il souligne également une sous consommation de services lié à un manque de possibilité de financement du reste à charge par les particuliers.

4 Intervention de Guillaume RICHARD, Président Directeur Général de O2. Fiche d identité de O2 Adresse : 15, rue Edgar BRANDT CP : Ville : Le Mans Site internet : CA : 89 M (2012) / >100 M (2013) EFFECTIF : > 9000 collaborateurs ANCIENNETE : 1996 POSITIONNEMENT : Ménage/repassage, garde d enfants, accompagnement des personnes âgées ou handicapées. O2, crée en 1996 autour de l entretien du domicile, se définit aujourd hui comme une plateforme multiservices intervenant de la conception d offres de services à leur distribution. O2 est un des pls gros acteurs du secteur privé prestataire à domicile. En 2006, une levée de fond permet de déploiement sur toute la France du réseau qui compte dès 2007, 93 agences. Depuis 2012, de nouvelles structures ont été ouvertes sous franchise en s appuyant sur la valeur de la marque. Le développement d offres vis-à-vis des personnes handicapées ou âgées est récent (2013) mais représente déjà plus de 35 % de l activité. Pour développer des offres à destination des personnes en perte d autonomie, O2 s est doté d un institut de recherche qui accompagne la réflexion et la mise au point de nouveaux services ( par exemple : offre AMAPLACE pour les seniors, offre mémoire et transmission, offre maintien à domicile, offre Nutrition, activité intergénérationnelle Ces offres exigent des salariés plus compétents et des prestations plus onéreuses qui peuvent être compensées par l APA et le crédit d impôt. La volonté d O2 est d être présent auprès de tous les publics par des services personnalisés sur tout le territoire. Pour Guillaume Richard, les technologies peuvent être déployées tant pour la création d offres pour les seniors que pour l amélioration des outils de travail et de coordination ( géolocalisation des interventions, calendrier des interventions, carnet de suivi électronique ).

5 Fabrice Provin, fondateur de l Age d Or services Création de la première société privée de services à domicile pour les personnes âgées. Un concept : aider les personnes âgées à sortir de leur domicile. Une des premières activités mise en place a été le transport de personnes. Principaux points de son intervention : Pionnier des services à la personne, Fabrice Provin a créé l Age d Or services en Il a à la fois essuyé les plâtres de l émergence d un nouveau métier, mené des combats pour permettre une reconnaissance et la professionnalisation de cette activité. De 1991 à 1996, la société fonctionne sans agrément donc sans financement public de ses services. La loi Borloo sur les services à la personne et la déduction d impôt devenue possible ne représente pas le levier espéré car 80 % des bénéficiaires des services sont finalement non imposables. Parmi les étapes de la montée en puissance de l Age d Or services, celle de la mise en place d une formation professionnelle des salariés et celle de l obtention d un label qualité. Fabrice Provin souligne toutefois que les mêmes problématiques de financement, de recrutement et de fidélisation des personnels demeurent cruciales. Discussion : En quoi les services à la personne pour la cible des seniors peuvent aider les acteurs de la Silver économie à se développer? - Les associations de services à la personne ont souvent des filiales de téléassistance. - L offre de services peut être accompagnée d une offre de produits et de technologies : diversification des propositions en étant au plus proche des personnes et des aidants. - La silver économie et plus largement la loi annoncée sur la dépendance pourrait apporter une simplification de la gouvernance et mettre en place «un guichet unique» - interlocuteur des structures de services à la personne.

L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives. Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015

L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives. Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015 L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015 Soutenir le choix du domicile : une problématique pour les Départements Une

Plus en détail

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations:

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations: PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LE SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE ET LA REGION CENTRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN DES METIERS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL I : Contexte: Le schéma régional des

Plus en détail

La prise en charge des personnes âgées

La prise en charge des personnes âgées La prise en charge des personnes âgées Le projet ADMR L ADMR met en place et gère des services de maintien à domicile afin de répondre aux besoins de la population locale : personnes seules, familles,

Plus en détail

Dossier de presse. Spécialiste des Services à la Personne Un réseau national Plus de 100 agences Plus de 3000 salariés Certification Qualicert*

Dossier de presse. Spécialiste des Services à la Personne Un réseau national Plus de 100 agences Plus de 3000 salariés Certification Qualicert* * Liste des agences et des activités certifiées disponible sur www.qualicert.fr DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse Spécialiste des Services à la Personne Un réseau national Plus de 100 agences Plus de

Plus en détail

METTRE EN PLACE. une politique d emploi de personnes handicapées. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014

METTRE EN PLACE. une politique d emploi de personnes handicapées. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 METTRE EN PLACE une politique d emploi de personnes handicapées Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Chiffres clés et témoignage L

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Le Label MARPA 2015. ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015

Le Label MARPA 2015. ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015 La MARPA Un Label ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015 Le Label MARPA 2015 Le Label MARPA est attribué par la Caisse Centrale de Mutualité Sociale Agricole aux projets qui concrétisent les

Plus en détail

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras.

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras. REGION AQUITAINE. Coutras. Cadillac Ste Foy La Grande. La Réole.. Bazas Enjeux Formation Emploi 2015 --------------------------- Zone d'animation Territoriale Libournais - Sud Gironde 1/6 Direction de

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

Repères 2014 : l essentiel

Repères 2014 : l essentiel Atouts Prévention Rhône-Alpes Repères 2014 : l essentiel POUR Ensemble, les caisses de retraite s engagent Le label Pour bien-vieillir permet d identifier les actions de prévention proposées par vos caisses

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Handicap et Domicile

DOSSIER DE PRESSE. Handicap et Domicile Fédération Nationale des Associations de l Aide Familiale Populaire membre de la Confédération Syndicale des Familles DOSSIER DE PRESSE Handicap et Domicile Mardi 29 octobre à 14h à Paris, Jean-Louis Lemierre,

Plus en détail

L adhésion de GARDE au réseau ADMR

L adhésion de GARDE au réseau ADMR L adhésion de GARDE au réseau ADMR Le monde bouge, l ADMR évolue... dossier de presse 2 octobre 2012 Sommaire 3 Communiqué de presse 4 Garde, plus de 25 ans d histoire 5 Le réseau ADMR, plus de 60 ans

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

Formation professionnelle tout au long de la vie

Formation professionnelle tout au long de la vie bretagne Formation professionnelle tout au long de la vie association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier édito En Bretagne, 120 établissements adhèrent à l ANFH ce qui représente

Plus en détail

La MSA de MAINE-et-LOIRE

La MSA de MAINE-et-LOIRE La MSA de MAINE-et-LOIRE attentive à chacun, essentielle pour tous www.msa49.fr Une institution démocratique et dynamique Anne GAUTIER Présidente Un réseau de 257 représentants cantonaux élus en janvier

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à propositions

Cahier des charges pour un appel à propositions Cahier des charges pour un appel à propositions Mise en concurrence pour : Une intervention pédagogique en formation expérimentale auprès de l organisme de formation pilote Familles Rurales fédération

Plus en détail

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Entretien Professionnel Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Date: Mars 2015 Rédacteur: AGEFOS PME Ile-de-France AGEFOS PME IDF / Appel à propositions Formations Entretien

Plus en détail

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES BUREAUX D ÉTUDES TECHNIQUES CABINETS D INGÉNIEURS-CONSEILS SOCIÉTÉS DE CONSEILS RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE DES SALARIÉS MALAKOFF MÉDÉRIC, VOTRE PARTENAIRE POUR

Plus en détail

Retraite. Pacte social de la CFE-CGC

Retraite. Pacte social de la CFE-CGC Retraite Instaurer un bouclier retraite Permettre le cumul emploi et retraite de réversion Valider les droits à retraite, les années d études et les stages des jeunes générations 46 Pacte social de la

Plus en détail

Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi

Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi Personnes handicapées Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi Cap emploi Les ressources handicaps www.capemploi.com changer évoluer s adapter pour réussir 3 Vous vous interrogez

Plus en détail

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Action 1 : Améliorer l accessibilité à l offre de soins pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap isolées notamment

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

BRANCHE PROFESSIONNELLE PROMOTION IMMOBILIÈRE L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS. Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale

BRANCHE PROFESSIONNELLE PROMOTION IMMOBILIÈRE L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS. Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale BRANCHE PROFESSIONNELLE PROMOTION IMMOBILIÈRE L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance

Plus en détail

Vers un schéma médico-social unifié

Vers un schéma médico-social unifié Vers un schéma médico-social unifié Quelles synergies rechercher pour valoriser les ressources des personnes et du territoire? La réglementation en vigueur et principalement le code de l action sociale

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles :

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles : Autres intitulés possibles : Chargé-e d accompagnement environnement et développement durable Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e de médiation environnement et développement

Plus en détail

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Paris, le 20 novembre 2015 Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Le Premier Ministre a initié la Grande conférence de santé, en lien avec les ministres en charge de la santé, de l enseignement

Plus en détail

expertise formation votre performance

expertise formation votre performance Notre expertise formation au service de votre performance 1 DEFi Gestion 2 DEFi Performance 3 DEFi Préférences L OPCA DEFi (Organisme Paritaire Collecteur Agréé pour le Développement de l Emploi et de

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ACTION SOCIALE POUR NOUS, L ESSENTIEL, C EST L HUMAIN

RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ACTION SOCIALE POUR NOUS, L ESSENTIEL, C EST L HUMAIN RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ACTION SOCIALE POUR NOUS, L ESSENTIEL, C EST L HUMAIN EFFECTIF RETRAITE 537 COLLABORATEURS (383 femmes et 154 hommes) 30 000 bénéficiaires 11 M de budget B2V EN CHIFFRES ACTION

Plus en détail

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire ] [Lancement de la campagne des recrutements pour la construction de la LGV Bretagne Pays de la Loire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

PARIS : Les ambitions en Santé/Prévoyance du groupe Macif

PARIS : Les ambitions en Santé/Prévoyance du groupe Macif PARIS : Les ambitions en Santé/Prévoyance du groupe Macif PARIS : Le succès de la politique de croissance externe conduite par la Macif dans le domaine de la santé et de la prévoyance depuis plusieurs

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Caroline Weill caroline.weill@lambassade.agency 01 47 04 12 52 Audrey Peauger audrey.peauger@lambassade.agency

Plus en détail

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS Appel à candidature Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie Document n ARS/AAC/DAMS Contexte Les besoins à satisfaire et les orientations du

Plus en détail

CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE»

CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE» CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE» Le poids de l économie sociale en Aquitaine est en augmentation. L emploi du secteur a augmenté de 0.9% en 2013 (contre

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 2

Atelier de retour d expérience n 2 Atelier de retour d expérience n 2 Amélioration du service rendu aux personnes âgées en perte d'autonomie et optimisation de l'organisation de l'offre de soins et de services Béatrice Lorrain Pilote MAIA

Plus en détail

DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001

DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001 DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001 Etudes Publication de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de L activité des services à la personne 10 millions

Plus en détail

Assurance-vie Prévoyance. Santé IARD L ASSURANCE À LA BANQUE POSTALE

Assurance-vie Prévoyance. Santé IARD L ASSURANCE À LA BANQUE POSTALE Assurance-vie Prévoyance Santé IARD L ASSURANCE À LA BANQUE POSTALE BIEN PLUS QU UNE BANQUE Dans chaque métier, pour chaque projet, La Banque Postale fait de l Assurance comme elle fait de la Banque, en

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP

PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP RAPPEL HISTORIQUE C est au travers de l histoire de l ADAP et notamment les raisons qui ont motivé sa création, les transformations de son activité et de son fonctionnement

Plus en détail

Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA)

Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA) Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA) Les formations dites de «moniteur d atelier» jusqu alors dispensées par les organismes de formation en Travail social ou l Afpa, ne répondaient

Plus en détail

Contribution de la CPCA Centre à la préparation du Contrat de Plan Etat Région 2014-2020

Contribution de la CPCA Centre à la préparation du Contrat de Plan Etat Région 2014-2020 Contribution de la CPCA Centre à la préparation du Contrat de Plan Etat Région 2014-2020 Porteuses d une autre approche du développement, les associations ont depuis toujours inscrit leur action au plus

Plus en détail

Intégration des services, gestion de cas, et M.A.I.A.

Intégration des services, gestion de cas, et M.A.I.A. L évolution programmée de l accompagnement des malades Alzheimer et de leurs familles: la Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer ( M.A.I.A. ) Stéphanie FACHE, Pilote local, Expérimentation

Plus en détail

APPEL A PROJET Appui à maîtrise d ouvrage et maître d œuvre sur :

APPEL A PROJET Appui à maîtrise d ouvrage et maître d œuvre sur : APPEL A PROJET Appui à maîtrise d ouvrage et maître d œuvre sur : Mise en œuvre d une démarche expérimentale de GPEC Territoriale UNIFAF Rhône-Alpes UNIFAF est l'organisme paritaire collecteur agréé (OPCA)

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

PROJET DE SERVICE. association d aide à domicile

PROJET DE SERVICE. association d aide à domicile PROJET DE SERVICE Adhérent labellisé par réseau d'aide à domicile le 1 association d aide à domicile Adhérent labellisé par réseau d'aide à domicile le Conformément à la loi du 02 janvier 2002 rénovant

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Sommaire Présentation de PIC FORMATION p 3 Le contexte de votre bilan de compétences p 4 Les objectifs p 5 Le déroulement p 6 Comment en

Plus en détail

Accompagnement des personnes âgées à domicile:

Accompagnement des personnes âgées à domicile: Accompagnement des personnes âgées à domicile: Réseaux de santé gérontologiques et centres locaux d information et de coordination gérontologiques, deux acteurs complémentaires et incontournables IFSI

Plus en détail

Questions-réponses Sur la Convention Collective Unique (CCU) de la Branche de l aide, de l Accompagnement, des soins et des services à Domicile (BAD)

Questions-réponses Sur la Convention Collective Unique (CCU) de la Branche de l aide, de l Accompagnement, des soins et des services à Domicile (BAD) Questions-réponses Sur la Convention Collective Unique (CCU) de la Branche de l aide, de l Accompagnement, des soins et des services à Domicile (BAD) 1/ Pouvez-vous nous présenter la Convention Collective

Plus en détail

Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement

Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Le Gouvernement a fait le choix d une loi d orientation et de programmation, inscrivant la totalité

Plus en détail

réunica autonomie solidaire

réunica autonomie solidaire réunica autonomie solidaire Protégeons l autonomie. Dès maintenant, pour l avenir. www.reunica.com Réunica Autonomie Solidaire Une protection essentielle des salariés en cas de perte d autonomie Avec l

Plus en détail

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Journées allocation de ressources 3 et 4 avril 2014 La CNSA, en bref Établissement public créé par la loi du 30 juin

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15

Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15 Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15 Le Comité d entraide de la Presqu île est une association créée en 1977 qui permet aux personnes âgées, handicapées ou malades de continuer

Plus en détail

Notre Projet Associatif

Notre Projet Associatif Notre Projet Associatif Mobil'Emploi 73 a choisi de réviser son projet associatif : le projet de l association, détenu par la mémoire collective des administrateurs historiques, devait être traduit par

Plus en détail

Rapport Moral 2014. «Bien vivre chez soi jusqu au bout de la vie» Association Promotion Autonomie et Santé 82. ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015

Rapport Moral 2014. «Bien vivre chez soi jusqu au bout de la vie» Association Promotion Autonomie et Santé 82. ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015 ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015 Au service des populations depuis le 26 février 1975 Rapport Moral 2014 «Bien vivre chez soi jusqu au bout de la vie» ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015 Au service des populations

Plus en détail

Convention relative à l octroi du label «Collectivité handi-accueillante» n..

Convention relative à l octroi du label «Collectivité handi-accueillante» n.. Convention relative à l octroi du label «Collectivité handi-accueillante» n.. Entre Groupe Territorial Sis 58 cours Castelbon BP 215 38506 Voiron Cedex Représenté par son Directeur Général, Monsieur Olivier

Plus en détail

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 De l infirmier du travail à l infirmier spécialisé en santé au travail : reconnaître l infirmier comme

Plus en détail

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Si le projet de loi «hôpital, patients, santé, territoires» a pour ambition

Plus en détail

Rencontres nationales de la librairie 2013. Librairie : quelle économie pour quel métier?

Rencontres nationales de la librairie 2013. Librairie : quelle économie pour quel métier? Rencontres nationales de la librairie 2013 Librairie : quelle économie pour quel métier? Dimanche 2 juin matin (Session plénière Salle Vitez) Programme susceptible d être modifié 30/04/13 9h30 : petit

Plus en détail

AGIR. Le COMITE RéGIONAL DE L EMPLOI, DE LA FORMATION ET DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE : au service de l emploi et de la formation

AGIR. Le COMITE RéGIONAL DE L EMPLOI, DE LA FORMATION ET DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE : au service de l emploi et de la formation La Réunion que nous construisons ensemble 2015 AGIR POUR plus d égalité Le COMITE RéGIONAL DE L EMPLOI, DE LA FORMATION ET DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE : au service de l emploi et de la formation DOSSIER

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission»

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» Emploi... Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» La Région et plus de 160 partenaires en Basse-Normandie se sont engagés en faveur

Plus en détail

ACCORD-CADRE NATIONAL D ENGAGEMENT DE DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES POUR L AUTONOMIE (2014-2016)

ACCORD-CADRE NATIONAL D ENGAGEMENT DE DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES POUR L AUTONOMIE (2014-2016) ACCORD-CADRE NATIONAL D ENGAGEMENT DE DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES POUR L AUTONOMIE (2014-2016) Exposé des motifs En France, les personnes âgées de 60 ans et plus, au nombre de 15 millions

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

CHORUM, une mutuelle innovante au service de l économie sociale et solidaire

CHORUM, une mutuelle innovante au service de l économie sociale et solidaire CHORUM, une mutuelle innovante au service de l économie sociale et solidaire CHORUM une histoire, une expertise Créée il y a plus de 60 ans par la Mutualité Française, CHORUM est une mutuelle dédiée à

Plus en détail

Convention de partenariat sur l accompagnement des exploitations fragilisées ou en reconversion professionnelle

Convention de partenariat sur l accompagnement des exploitations fragilisées ou en reconversion professionnelle Convention de partenariat sur l accompagnement des exploitations fragilisées ou en reconversion professionnelle ENTRE : L ASSEMBLEE PERMANENTE DES CHAMBRES D AGRICULTURE Etablissement public à caractère

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

Appel à candidature pour la reprise du centre technique de Tarbes ( 65)

Appel à candidature pour la reprise du centre technique de Tarbes ( 65) Appel à candidature pour la reprise du centre technique de Tarbes ( 65) Contexte et objet Le site du Haras national de Tarbes exerce des missions confiées aux Haras nationaux depuis le début du XIXème

Plus en détail

ARPEIJE «Soutien aux personnes en difficulté face à l'emploi» Projet associatif

ARPEIJE «Soutien aux personnes en difficulté face à l'emploi» Projet associatif ARPEIJE «Soutien aux personnes en difficulté face à l'emploi» Projet associatif Mars 2009 54 rue du moulin de Pierre 92140 Clamart 01 41 90 65 80 http://www.arpeije.fr/ ARPEIJE projet associatif 1 Qu est

Plus en détail

La prise en compte des seniors dans le POn

La prise en compte des seniors dans le POn La prise en compte des seniors dans le POn Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Intervention sociale : coordination médico-sociale de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Label lycée des métiers

Label lycée des métiers Encart : Mise en oeuvre de la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Label lycée des métiers C. n 2005-204 du 29-11-2005 NOR : MENE0502572C RLR : 520-2 MEN - DESCO Texte adressé aux

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE POUR PARUTION 5 décembre. 2013, 14h Contact : Aurélie RIOCREUX Téléphone : 06 48 95 44 05 NOUVEAUX MODES DE VIE, RÉFORME DE LA DEPENDANCE, CRISE ECONOMIQUE, ETC. : LES ASSOCIATIONS

Plus en détail

Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise

Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise Objectif de la fiche Cette fiche vise à présenter les différents axes de coopération qui peuvent être proposés à une entreprise, ou un

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés de FAMILLES RURALES

La complémentaire santé des salariés de FAMILLES RURALES La complémentaire santé des salariés de FAMILLES RURALES Une complémentaire santé obligatoire pour les salariés de la CCN FAMILLES RURALES L accord de branche du 1 er avril 2015 instaure un régime frais

Plus en détail

Notre ambition, «400 000 licenciés aux côtés d une équipe de France performante à Rio»

Notre ambition, «400 000 licenciés aux côtés d une équipe de France performante à Rio» Fédération française d athlétisme PROJET FEDERAL 2013-2016 1 Notre ambition, «400 000 licenciés aux côtés d une équipe de France performante à Rio» Une olympiade historique Depuis plusieurs années, et

Plus en détail

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES LIGUE de L ENSEIGNEMENT PROJET EDUCATIF CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES PARTIE I : ELEMENTS DU PROJET EDUCATIF GENERAL DE LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT 1/ Synthèse historique de la Ligue de l Enseignement

Plus en détail

Le groupe MGEN-ISTYA-HARMONIE sera créé à l automne

Le groupe MGEN-ISTYA-HARMONIE sera créé à l automne Communiqué de presse 19 avril 2016 Le groupe MGEN-ISTYA-HARMONIE sera créé à l automne Un an après l annonce de leur rapprochement stratégique, Harmonie Mutuelle, MGEN et leurs partenaires du groupe Harmonie

Plus en détail

Appel à projets d économie sociale et solidaire «Structurer et augmenter les temps de travail des intervenants du secteur des services à la personne».

Appel à projets d économie sociale et solidaire «Structurer et augmenter les temps de travail des intervenants du secteur des services à la personne». Appel à projets d économie sociale et solidaire «Structurer et augmenter les temps de travail des intervenants du secteur des services à la personne». Contexte de l appel à projets Quelques caractéristiques

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

Notre savoir-faire innovant vous fera découvrir une autre approche des Services à la Personne. Votre projet sera valorisé.

Notre savoir-faire innovant vous fera découvrir une autre approche des Services à la Personne. Votre projet sera valorisé. Vous avez une véritable sensibilité pour l aide au maintien à domicile des personnes âgées, et le sens du service pour les particuliers, rejoignez ceux qui aiment servir les autres. Notre savoir-faire

Plus en détail

Modalités d exercice en soins palliatifs

Modalités d exercice en soins palliatifs Modalités d exercice en soins palliatifs Dr Marie DELERUE DANEL Unité de soins palliatifs- Equipe mobile de soins palliatifs Hôpital Saint Vincent de Paul LILLE GHICL Diplôme universitaire de soins palliatifs

Plus en détail

Le Service social vous accompagne

Le Service social vous accompagne Le Service social vous accompagne L accès et le droit aux soins Le maintien dans l emploi L aide aux personnes en perte d autonomie 2 La Carsat Bretagne porte une attention particulière aux assurés du

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE POUR TOUT SAVOIR

SERVICES À LA PERSONNE POUR TOUT SAVOIR SERVICES À LA PERSONNE POUR TOUT SAVOIR 2 SOMMAIRE Les services à la personne.... 6 Les avantages liés aux services à la personne.... 8 Les services à la personne au quotidien.... 9 Les professionnels

Plus en détail

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services Cette fiche a été réalisée dans le cadre du groupe de collectivités franciliennes pour une commande publique

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail