Séniors : Le Conseil général de l Orne lance un nouveau concept de théâtre-débat : «Vieillir, la belle affaire»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séniors : Le Conseil général de l Orne lance un nouveau concept de théâtre-débat : «Vieillir, la belle affaire»"

Transcription

1 France-Laure Sulon Directrice de la Communication Poste 1220 Le 17 mai 2011 Séniors : Le lance un nouveau concept de théâtre-débat : «Vieillir, la belle affaire» Irène Martin-Houlgatte Chargée de communication Poste 1226 Sommaire du dossier de presse Communiqué de synthèse Les séniors au cœur de la politique du Conseil général «Vieillir la belle affaire» : un nouveau concept de théâtre-débat, à l image des réunions de prévention des cancers Les objectifs de «Vieillir, la belle affaire» : des repères et une information pratique avant tout Les CLIC : au cœur de l information des séniors Les saynettes écrites par la compagnie Bleu 202 Les intervenants Informations pratiques

2 France-Laure Sulon Directrice de la Communication Poste 1220 Irène Martin-Houlgatte Chargée de communication Poste 1226 Théâtre-débat : Le lance un nouveau concept de théâtre-débat à destination des séniors et de leur entourage : «Vieillir, la belle affaire» Fort de la réussite des soirées spectacles-débats qu il a mis en place pour la prévention des cancers, le lance «Vieillir, la belle affaire». L objectif? Dédramatiser le vieillissement et surtout présenter aux familles et aux personnes âgées les services et possibilités qui existent dans le département lorsque l on est confronté au vieillissement ou à la perte d autonomie. Comment? Grâce au théâtre et à un débat avec tous les professionnels de l accompagnement des personnes âgées. Les rencontres ouvertes à tous, sont à la fois informatives et conviviales sur un sujet grave : la perte d autonomie, les difficultés du vieillissement. Le premier rendez-vous se déroulera samedi 28 mai 2011 à Sées. Il sera suivi d autres rencontres à travers le département. Avec les professionnels du réseau gérontologique du pays d Alençon, le CLIC* d Alençon et le soutien de la fondation d entreprise du Crédit mutuel Mayenne-Basse-Normandie, la Compagnie de théâtre Bleu 202 a concocté des saynètes drôles et tendres sur les tracas de la vieillesse. On pourra découvrir en introduction des réunions «Vieillir, la belle affaire» le personnage de Madame Pignot qui avoue à l assistant social son isolement et sa difficulté à se détacher de la télévision, le dialogue quelque peu surréaliste du fils rendant visite à sa mère atteinte de la maladie d Alzheimer Des scènes très réalistes de la vie, puisées dans l expérience des travailleurs sociaux. Suivra une table ronde et des échanges avec les professionnels médico-sociaux du secteur gérontologique. Structures d accueil et d hébergement à la disposition des personnes âgées, solutions proposées dans l Orne pour le maintien à domicile (soins infirmiers, portage de repas, téléassistance, adaptation de l habitat, transports, accueil de jour ), découverte de l offre de soins seront au coeur des débats. Ces rencontres seront surtout l occasion de présenter les différents interlocuteurs possibles dans le département, lorsque l on se trouve confronté au vieillissement, avec en exergue les CLIC*, véritables porte d entrée de l information et de l accompagnement relatif aux personnes âgées. Les deux premières représentations de «Vieillir, la belle affaire» se dérouleront dans le pays d Alençon, à Sées, le 28 mai 2011 et à Condé-sur-Sarthe le 17 juin. Six autres circuleront dans le reste du département dans les deux années à venir. Humour, tendresse et informations précieuses sont au rendez-vous Informations pratiques Samedi 28 mai à Sées (salle polyvalente), 16h Vendredi 17 juin à Condé-sur-Sarthe (salle polyvalente), 19h. Tél. : *CLIC : Centre Local d'information et de Coordination

3 Les séniors au cœur de la politique du Conseil général Les personnes âgées de 60 ans et plus constituent une part croissante de la population du département. Elles représentaient 22,4 % de la population ornaise en 1990, 25,8 % en 2007 et devraient atteindre 38,4 % en 2040 si les projections de population de l INSEE se vérifient. Entre 2007 et 2040, le nombre de personnes âgées de 85 ans et plus sera multiplié par 3. Les séniors ont des besoins spécifiques : en terme d accompagnement (soins médicaux ou à la personne, aide à domicile), de logement, de transports collectifs, d accessibilité des équipements, d activités sportives, culturelles et socioculturelles. Le Conseil général a pour mission de développer et coordonner les actions en leur direction et surtout faire en sorte que toutes puissent bénéficier, quelles que soient leurs ressources, de solutions adaptées à leur mode de vie (aides à domicile, hébergement en établissement ou en famille d'accueil). «Vieillir la belle affaire» : un nouveau concept du théâtre-débat, à l image des réunions de prévention des cancers Pour capter l attention des Ornaises et des Ornais en matière de prévention des cancers, le Conseil général propose depuis octobre 2008 les soirées «Rire pour prévenir». Cette sensibilisation introduite par des saynètes émouvantes et drôles est destinée à faire tomber les barrières d incompréhension entre les médecins et les patients avant d entamer un dialogue avec les différents représentants du secteur médical. Cette démarche originale a porté ses fruit puisque déjà plus de Ornais se sont déplacés pour s informer sur la prévention des cancers. Fort de l expérience réussie du dépistage des cancers, le Conseil général a décidé de lancer un nouveau concept, à destination cette fois-ci des séniors et de leur entourage. Sur le même modèle, est lancé à partir du 28 mai 2011 le théâtre-débat «Vieillir, la belle affaire». A l instar des soirées de prévention «Rire pour prévenir», les réunions «Vieillir, la belle affaire» débuteront par des saynètes humoristiques spécialement créées par la compagnie Bleu 202 en lien avec les professionnels médico-sociaux du secteur gérontologique. Suivra un tour de table des professionnels présents et un dialogue conduit par un animateur entre la salle et les représentants des différents organismes ou associations présents.

4 Les objectifs de «Vieillir, la belle affaire» : des repères et une information pratique avant tout L objectif de ce nouveau programme est d informer le plus tôt possible les personnes âgées et leur entourage des services et possibilités qui existent dans le département lorsque l on est confronté au vieillissement ou à la perte d autonomie. Le principe est également de dédramatiser le vieillissement et les problèmes qu il peut poser. Structures d accueil et d hébergement à la disposition des personnes âgées, solutions proposées dans l Orne pour le maintien à domicile (soins infirmiers, portage de repas, téléassistance, adaptation de l habitat, transports, accueil de jour ), découverte de l offre de soins seront au cœur des débats. Ces rencontres seront surtout l occasion de présenter les différents interlocuteurs possibles dans le département, lorsque l on se trouve confronté au vieillissement, avec en exergue les CLIC - Centres locaux d information et de coordination - véritables portes d entrée de l information et de l accompagnement relatif aux personnes âgées. Les CLIC : au cœur de l information des séniors Le CLIC, centre local d information et de coordination, est un service de proximité des séniors. Guichet unique d accueil, proche des habitants, gratuit et joignable toute la semaine, il offre aux plus de 60 ans, aux adultes handicapés et leurs familles un service d information, de conseil, d accompagnement et de prévention. Les CLIC informe, conseille et accompagne sur : le maintien à domicile, l adaptation du logement, les structures d accueil et d hébergement, la santé et le bien-être, la vie culturelle et les loisirs, la qualité de vie, les personnes handicapées et leurs droits. Les CLIC coordonnent, en lien avec l ensemble des professionnels médico-sociaux du secteur gérontologique, l accompagnement des séniors dans les domaines suivants : les professionnels du secteur paramédical les plus proches de leur domicile (infirmiers libéraux, services de soins à domicile, kinésithérapeutes, pédicures, podologues, orthophonistes, ambulanciers) ; les services d aide à domicile et/ou les services sociaux compétents pour résoudre leurs difficultés ; les services de soins (hôpital, clinique, centre médico-psychologique...) ou les hébergements (maisons de retraite, foyers-logement, familles d accueil) ; les aides matérielles et financières auxquelles elles peuvent prétendre (allocation personnalisée à l autonomie, aides sociales, aides au logement ou à l amélioration de l habitat...). Ces structures associatives financées principalement par le Conseil général sont au nombre de 5 dans l Orne, correspondant chacun à un bassin de vie : le CLIC du Bocage, le CLIC du PAPAO, le CLIC d'alençon, le CLIC du Pays d'ouche, le CLIC du Perche. Les CLIC constituent des observatoires locaux aidant à mieux connaître les besoins actuels et futurs des retraités. Interlocuteurs du Conseil général, ils participent à la construction d une politique cohérente de soutien aux séniors sur l ensemble du département.

5 Les saynètes écrites par la compagnie Bleu 202 On pourra découvrir en introduction des réunions «Vieillir, la belle affaire» le personnage de madame Pignot qui avoue à l assistant social son isolement et sa difficulté à se détacher de la télévision, le dialogue quelque peu surréaliste du fils rendant visite à sa mère atteinte de la maladie d Alzheimer et toujours les échanges cocasses et réalistes de Jacky et Nono sur le thème de la mort, de la perte d autonomie etc Durant la partie spectacle d une durée de 35 minutes environ, se succéderont les saynètes de «Céline», «Jacky, Nono et sa mère», «la mère, le fils et Alzheimer», «Madame Pigot et l assistant social». Les intervenants Intervenants samedi 28 mai 2011 à Sées : - Monsieur Dubuisson, 1 er vice-président du Conseil général On ne change pas une équipe qui gagne! Le Conseil général a confié à la compagnie de théâtre alençonnaise Bleu 202, le soin d écrire en lien avec des spécialistes, quatre petites saynètes pour évoquer les différents problèmes liés à la vieillesse, à la maladie ou à la perte d autonomie. On y retrouve les personnages désormais familiers de Jacky et Nono, toujours sur un ton drôle et tendre. Les tracas de la vieillesse y sont les vedettes. - Monsieur Boucher, président de la coordination gérontologique de Sées et directeur de l'ehpad Sainte-Thérèse à Sées, interviendra sur les établissements en général. - Madame Mouchel-Vallon, responsable de l'una (Union nationale de l Aide, des soins et des services aux domiciles) à Sées, interviendra sur les services d'aide à domicile. - Madame Vallée, infirmière coordinatrice du SSIAD (service de soins infirmiers à domicile) de Sées, interviendra asur les services de soins infirmiers à domicile. - Dr Denizet, médecin départemental au Conseil général, représentera l'équipe médicosociale chargée des évaluations et des accompagnements à domicile. - Madame Pascal, assistante sociale à l'hôpital de Sées, représentera l'hôpital et présentera le lien entre cet hôpital et les partenaires extérieurs. - Dr Marrière, médecin Gériatre, répondra aux questions sur le vieillissement. D'autres personnes seront présentes dans la salle pour compléter les informations, comme par exemple une représentante des Ainés Ruraux. Informations pratiques Samedi 28 mai à Sées (salle polyvalente), 16h. Vendredi 17 juin à Condé-sur-Sarthe (salle polyvalente), 19h. Entrée libre. Gratuit. Renseignements : CLIC (Centre Local d'information et de Coordination) d Alençon Tél. :

Quelles politiques publiques face à la vieillesse et à la perte d autonomie?démographie vieillissement.docx

Quelles politiques publiques face à la vieillesse et à la perte d autonomie?démographie vieillissement.docx Quelles politiques publiques face à la vieillesse et à la perte d autonomie?démographie vieillissement.docx Espérance de vie à la naissance et à 60 ans (source :INSEE, France, portrait social-2014) années

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Constat :

PROJET ASSOCIATIF. Constat : PROJET ASSOCIATIF Suite aux différentes mutations intervenues courant 2009 et afin de préciser les missions que l association Géronthau souhaite mettre en œuvre sur le bassin gérontologique n 11, le Conseil

Plus en détail

Intégration des services, gestion de cas, et M.A.I.A.

Intégration des services, gestion de cas, et M.A.I.A. L évolution programmée de l accompagnement des malades Alzheimer et de leurs familles: la Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer ( M.A.I.A. ) Stéphanie FACHE, Pilote local, Expérimentation

Plus en détail

Multi-accueil Blé en Herbe à Châteauneuf-sur-Sarthe

Multi-accueil Blé en Herbe à Châteauneuf-sur-Sarthe PETITE ENFANCE STRUCTURES D'ACCUEIL PETITE ENFANCE Multiaccueil Blé en Herbe à ChâteauneufsurSarthe Structure collective de 36 places Fonctionnement : 1/ Accueil Régulier : «Crèche» Accueil d enfants âgés

Plus en détail

Bienvenue. Sommaire. Annexes

Bienvenue. Sommaire. Annexes Bienvenue Sommaire - Bienvenue p 2 - L inscription - l admission p 3 - La vie dans l établissement p 4-5 - Les prestations d hébergement p 6 - Soins et surveillance médicale p 7 - Les conditions financières

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

L adhésion de GARDE au réseau ADMR

L adhésion de GARDE au réseau ADMR L adhésion de GARDE au réseau ADMR Le monde bouge, l ADMR évolue... dossier de presse 2 octobre 2012 Sommaire 3 Communiqué de presse 4 Garde, plus de 25 ans d histoire 5 Le réseau ADMR, plus de 60 ans

Plus en détail

Charte de partenariat du CLIC Métropole Nord Ouest Renseignements et informations : Monsieur Olivier MILOWSKI, Directeur, CLIC Métropole Nord Ouest, 100 rue du Général Leclerc 59350 SAINT ANDRE Téléphone

Plus en détail

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage PARTENARIAT NATIXIS ASSURANCES, FRANCE DOMICILE ET UNA Contacts presse Karine BRIAND Responsable

Plus en détail

des Aînés Information Orientation Proximité Écoute Coordination Échange Accompagnement Accueil La Ville de Strasbourg proche des personnes âgées.

des Aînés Information Orientation Proximité Écoute Coordination Échange Accompagnement Accueil La Ville de Strasbourg proche des personnes âgées. La Ville Les Maisonsensemble des Aînés Information Écoute Échange Coordination Orientation Proximité Accompagnement Accueil La Ville de Strasbourg proche des personnes âgées. Depuis quelques années déjà,

Plus en détail

SCHEMA GERONTOLOGIQUE: BILAN ET PERSPECTIVES

SCHEMA GERONTOLOGIQUE: BILAN ET PERSPECTIVES SCHEMA GERONTOLOGIQUE: BILAN ET PERSPECTIVES 1 Schéma gérontologique de l Hérault 2013-2015 Eléments de contexte Ce schéma est calé sur la durée du schéma des personnes handicapées qui vient à échéance

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

Livret d accueil. Centre d Accueil de Jour «L INTERVALLE» : 02.47.42.43.43 @ : lintervalle.belair@croix-rouge.fr

Livret d accueil. Centre d Accueil de Jour «L INTERVALLE» : 02.47.42.43.43 @ : lintervalle.belair@croix-rouge.fr Bel-Air 37390 La Membrolle-sur-Choisille «L INTERVALLE» Livret d Accueil : 02.47.42.43.43 @ : lintervalle.belair@croix-rouge.fr 1 Sommaire Introduction -----------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Les sorties d hospitalisation des personnes âgées

Les sorties d hospitalisation des personnes âgées 28 Les sorties d hospitalisation des personnes âgées Méthodologie 1) Enquête exploratoire (février 2006 à janvier 2007) sur le retour à domicile des personnes âgées après hospitalisation 2) Analyse - Bilan

Plus en détail

Soutien au domicile et aide aux aidants

Soutien au domicile et aide aux aidants Soutien au domicile et aide aux aidants Vivre à domicile nécessite parfois quelques ajustements lorsque l avancée en âge ou des problématiques de santé compliquent le quotidien. La résidence Le Parc de

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 2

Atelier de retour d expérience n 2 Atelier de retour d expérience n 2 Amélioration du service rendu aux personnes âgées en perte d'autonomie et optimisation de l'organisation de l'offre de soins et de services Béatrice Lorrain Pilote MAIA

Plus en détail

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer M e r c r e d i 2 1 s e p t e m b r e 2 0 1 1 Dossier de presse Le Conseil général de la Loire s associe à la Journée mondiale de la maladie d Alzheimer par Claude BOURDELLE, vice-président du conseil

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES HIBISCUS

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES HIBISCUS Résidence Seniors LES HIBISCUS RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Hibiscus Quartier Massy Opéra 3 allée de Biarritz 91300 Massy 01 80 38 00 55 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme :

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme : Mesdames et Messieurs, Au regard d une analyse de la situation des aidants sur le plan national, au regard des rencontres avec les principaux acteurs de l accompagnement des aidants familiaux en Maine

Plus en détail

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2014

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2014 L accueil des personnes âgées en établissement janvier 2014 1 1. Démographie D : quelques données clés Un nombre croissant de personnes âgées : INSEE, RP 2008 et projections OMPHALE (2011, 2016, 2021)

Plus en détail

Accompagnement des personnes âgées à domicile:

Accompagnement des personnes âgées à domicile: Accompagnement des personnes âgées à domicile: Réseaux de santé gérontologiques et centres locaux d information et de coordination gérontologiques, deux acteurs complémentaires et incontournables IFSI

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE POUR PARUTION 5 décembre. 2013, 14h Contact : Aurélie RIOCREUX Téléphone : 06 48 95 44 05 NOUVEAUX MODES DE VIE, RÉFORME DE LA DEPENDANCE, CRISE ECONOMIQUE, ETC. : LES ASSOCIATIONS

Plus en détail

I Indicateurs sociaux départementaux Personnes Âgées I

I Indicateurs sociaux départementaux Personnes Âgées I I Indicateurs sociaux départementaux Personnes Âgées I Groupe de travail CNIS Le 14 mai 2009 Philippe GAUTHIER, DGA Vie Sociale Gaëlle BRET, Chargée d études Observatoire d action sociale I La démarche

Plus en détail

Être. Guide Pratique. Senior. Toulouse

Être. Guide Pratique. Senior. Toulouse Guide Pratique Être Senior à Toulouse Mode d emploi Mode d emploi Ce guide est organisé en quatre parties, qui regroupent chacune différentes thématiques liées aux temps de la vie. Vous abordez votre retraite

Plus en détail

LE SALON DES SENIORS

LE SALON DES SENIORS LE SALON DES SENIORS 4 ème édition Dossier de présentation Du lundi 12 octobre Au mercredi 14 octobre 2015 Organisé par le CCAS de Vienne 1 SOMMAIRE Introduction Les objectifs et le contexte L approche

Plus en détail

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS Appel à candidature Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie Document n ARS/AAC/DAMS Contexte Les besoins à satisfaire et les orientations du

Plus en détail

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique 1 Le Centre Communal d Action Sociale Un établissement public communal chargé de la mise en œuvre de la politique de développement

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire

RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire SOMMAIRE Introduction Réunions du Conseil d Administration Instruction des demandes d aide sociale légale Secours financiers Aide alimentaire Accueil

Plus en détail

en dans sa tête à la retraite»

en dans sa tête à la retraite» Maison des Réseaux de Santé du pays Lunévillois Département de Prévention et Promotion de la Santé Mentale du CPN Service territorial Personnes Agées / Personnes Handicapées du Conseil Départemental Conseil

Plus en détail

Chantegrillet. Foyer Résidence. pour Personnes Agées

Chantegrillet. Foyer Résidence. pour Personnes Agées Foyer Résidence pour Personnes Agées Chantegrillet Résidence Chantegrillet 7 chemin de Chantegrillet 69340 Francheville 04 78 59 14 26 chantegrillet@mairie-francheville69.fr www.mairie-francheville69.fr

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale De Sainte-Maxime LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME

Centre Communal d Action Sociale De Sainte-Maxime LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME Tél : 04.94.96.33.32 Fax : 04.94.56.77.67 Contact : lestilleuls@ste-maxime.fr - 1 - Madame, Monsieur, Le Conseil

Plus en détail

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES COMMUNAUTE DU PAYS DE VENDOME Direction Enfance Jeunesse Service Petite Enfance REGLEMENT INTERIEUR RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PREAMBULE... 3 II. LES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

AVIS D APPELS A PROJETS

AVIS D APPELS A PROJETS AVIS D APPELS A PROJETS Dans le cadre de la mise en œuvre du programme régional et interdépartemental d accompagnement des handicaps et de la perte d autonomie 010-013 et des orientations du plan Solidarité

Plus en détail

«Après 60 ans il faut penser à l avenir»

«Après 60 ans il faut penser à l avenir» - DOSSIER DE PRESSE - 1 er octobre 2015 «Après 60 ans il faut penser à l avenir» Campagne d information à destination des personnes âgées en perte d autonomie et des aidants de Reims et de sa métropole

Plus en détail

Définition, missions, fonctionnement des EHPAD Dr Sylvie HAULON Gériatre Chef de Service Hôpital Emile ROUX Hôpitaux universitaires Henri Mondor Problématiques Comment prendre en charge la dépendance de

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

BILAN *** «?» *** Semaine du 16

BILAN *** «?» *** Semaine du 16 BILAN JOURNEE MONDIALE DE LA MALADIE D ALZHEIMER 2013 *** Thème : «Avec la maladie d Alzheimer, quels projets de vie?» *** Semaine du 16 au 22 septembree 2013 26 bis, rue des écoliers - 97490 SAINTE CLOTILDE

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SSIAD

LIVRET D ACCUEIL SSIAD Centre Hospitalier LE FAOUET 36, rue des Bergères 56320 LE FAOUET Tél.: 02 97 23 35 18 Standard : 02 97 23 08 99 LIVRET D ACCUEIL SSIAD SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE Page1/8 SOMMAIRE I. Organisation

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RELAIS ASSISTANT(E)S MATERNEL(LE)S (RAM) 17 octobre 2011

DOSSIER DE PRESSE RELAIS ASSISTANT(E)S MATERNEL(LE)S (RAM) 17 octobre 2011 DOSSIER DE PRESSE 17 octobre 2011 RELAIS ASSISTANT(E)S MATERNEL(LE)S (RAM) COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE SPINCOURT Place Louis Bertrand 55230 SPINCOURT CONTEXTE Depuis 2005, la Communauté de Communes

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

débattre, comprendre, agir

débattre, comprendre, agir la dépendance : débattre, comprendre, agir Février 2011 MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE débat national sur la dépendance Pourquoi un débat sur la dépendance? Vivre plus longtemps :

Plus en détail

Composition du dossier de candidature

Composition du dossier de candidature Composition du dossier de candidature Intitulé de l action : Prévention de la fragilité chez les personnes de + de 65 ans Catégorie : Audiovisuelle Date de réalisation/création : Aout 2015 Résumé : A travers

Plus en détail

PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT

PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT FORMATION RÉGIONALE DES AIDES SOIGNANTES VENDREDI 20 MARS 2015 Florine MAGRIN Assistante sociale CHRU Besançon Odile ROMANET Cadre

Plus en détail

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Action 1 : Améliorer l accessibilité à l offre de soins pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap isolées notamment

Plus en détail

brignoles.fr Maison des Services Publics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien!

brignoles.fr Maison des Services Publics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! brignoles.fr la Maison des Services Publics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Mémento. des services. Centre Intercommunal d Action Sociale. Communauté de Communes du Cap de Gascogne

Mémento. des services. Centre Intercommunal d Action Sociale. Communauté de Communes du Cap de Gascogne Mémento des services Communauté de Communes du Cap de Gascogne Centre Intercommunal d Action Sociale Édito Plus de dix ans après sa création, le CIAS Cap de Gascogne poursuit ses missions à destination

Plus en détail

Les maisons de santé de proximité en Languedoc-Roussillon

Les maisons de santé de proximité en Languedoc-Roussillon Les maisons de santé de proximité en Languedoc-Roussillon Signature de la convention régionale relative aux maisons de santé de proximité Mercredi 16 juillet 2008 Georges Frêche, Président de la Région

Plus en détail

108, rue Thomas Riboud l 01250 Jasseron l Tél. 04 74 30 01 77 l Fax 04 74 30 01 96 l direction@st-joseph-jasseron.fr l www.st-joseph-jasseron.

108, rue Thomas Riboud l 01250 Jasseron l Tél. 04 74 30 01 77 l Fax 04 74 30 01 96 l direction@st-joseph-jasseron.fr l www.st-joseph-jasseron. Dole A39 Saint Joseph Jasseron RN 8 5 97 RN Viriat 3 Paris A40 RN 79 RD 936 Saint-Denislès-Bourg Jasseron JASSERON RD 9 BOURGEN-BRESSE 6 RD 93 79 RN Lyon A40 75 83 RN Péronnas 108, rue Thomas Riboud l

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3 s a m e d i 2 3 j u i n 2 0 0 7 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3! Les activités financées

Plus en détail

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité Bruxelles, le 13 novembre 2015. POSITION DU BUREAU DE L IW Un pôle social au côté des pôles de compétitivité L exemple de la politique wallonne en réponse au défi du vieillissement de la population 1.

Plus en détail

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA Ordre du jour Rappels du contexte et de la phase diagnostic Présentation

Plus en détail

Carbet des aidants. Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées. Dossier de presse. sur les

Carbet des aidants. Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées. Dossier de presse. sur les Carbet des aidants sur les Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées Dossier de presse Le réseau Gérontologie-Alzheimer organise, le 16 novembre 2013 à l Auditorium de la Mairie de Rémire-Montjoly,

Plus en détail

FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté

FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté Le soutien à domicile est toujours la première option considérée lorsqu une personne âgée se retrouve en perte d autonomie et qu

Plus en détail

développe les solidarités www.gard.fr PRESTATIONS Allocation Personnalisée d Autonomie / Aide à l hébergement / Aide aux repas / Aide ménagère

développe les solidarités www.gard.fr PRESTATIONS Allocation Personnalisée d Autonomie / Aide à l hébergement / Aide aux repas / Aide ménagère développe les solidarités www.gard.fr PRESTATIONS D aide sociale en faveur des personnes âgées Allocation Personnalisée d Autonomie / Aide à l hébergement / Aide aux repas / Aide ménagère Madame, Monsieur,

Plus en détail

MISSION. 20 organismes aux tables rondes Cinq consultations 200 personnes Un forum 140 personnes VISION

MISSION. 20 organismes aux tables rondes Cinq consultations 200 personnes Un forum 140 personnes VISION 1. Historique du projet 2. Étude de préfaisabilité (2005) 3. Dépôt du projet de centre de pétanque intérieur 4. Mandat d accompagnement (2010) 5. Comité d implantation (2010) 6. Consultations (2010-2011)

Plus en détail

Le SESVAD 69, géré par l APF (Association des Paralysés de France), réalise une étude de besoins sur le handicap étudiant, à Lyon.

Le SESVAD 69, géré par l APF (Association des Paralysés de France), réalise une étude de besoins sur le handicap étudiant, à Lyon. SESVAD 69 SAMSAH - SAVS 73 bis rue Francis de Pressensé 69100 VILLEURBANNE 04 72 43 04 77 Lyon, Le 2 Juillet 2008 Objet : Questionnaire pour la réalisation d une étude de besoins Madame, Monsieur, Le SESVAD

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La Cram-se devient la Carsat Sud-Est

DOSSIER DE PRESSE. La Cram-se devient la Carsat Sud-Est DOSSIER DE PRESSE 1 Sommaire Contexte p 3 Préparer et verser les retraites p 4 Assurer et prévenir les risques professionnels p 5 Accompagner les assurés en difficulté p 6 Contacts p 7 2 Le contexte Le

Plus en détail

Le Label MARPA 2015. ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015

Le Label MARPA 2015. ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015 La MARPA Un Label ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015 Le Label MARPA 2015 Le Label MARPA est attribué par la Caisse Centrale de Mutualité Sociale Agricole aux projets qui concrétisent les

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

Le Service social vous accompagne

Le Service social vous accompagne Le Service social vous accompagne L accès et le droit aux soins Le maintien dans l emploi L aide aux personnes en perte d autonomie 2 La Carsat Bretagne porte une attention particulière aux assurés du

Plus en détail

La MSA de MAINE-et-LOIRE

La MSA de MAINE-et-LOIRE La MSA de MAINE-et-LOIRE attentive à chacun, essentielle pour tous www.msa49.fr Une institution démocratique et dynamique Anne GAUTIER Présidente Un réseau de 257 représentants cantonaux élus en janvier

Plus en détail

HOPITAL DE SOULTZ N :S.PC.A.001.1 SERVICES DESTINATAIRES SERVICE DE SOINS DE SUITE ET DE READAPTATION SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE

HOPITAL DE SOULTZ N :S.PC.A.001.1 SERVICES DESTINATAIRES SERVICE DE SOINS DE SUITE ET DE READAPTATION SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE HOPITAL DE SOULTZ N :S.PC.A.001.1 PROCEDURE D ACCUEIL CLASSEUR 1 : CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 8 : CLASSEUR 9 : CLASSEUR 10 : CLASSEUR 11 : SERVICES

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL GENERAL DU 19 DECEMBRE 2014 BP 2015 COMMISSION DES SOLIDARITES Direction Générale Adjointe des Solidarités Direction du Handicap et de la Vieillesse RAPPORT

Plus en détail

M Dury A Chemorin, Offres aux aidants familiaux :

M Dury A Chemorin, Offres aux aidants familiaux : Offres d accompagnement et de soutien destinées aux aidants familiaux : L expérience d une consultation mémoire de proximité M. DURY 1 A. CHEMORIN 2 S. DEBATTY 3 L. AUFRERE 4 M. E. FILIPE 5 P. MENECIER

Plus en détail

MODÈLE DE PLAN PERSONNALISÉ DE SANTÉ

MODÈLE DE PLAN PERSONNALISÉ DE SANTÉ Modèle de plan personnalisé de santé (PPS) MODÈLE DE PLAN PERSONNALISÉ DE SANTÉ Chaque PPS est composé d un recto-verso, et d une check-list de problèmes en annexe: * Recto : un formulaire de recueil d

Plus en détail

Paris. Dossier de Presse. 13 e JUIN 2014 PORTE DE VERSAILLES. Le Salon de référence. Salon. Handicap Grand Âge Maintien à Domicile. Jeu. Mer.

Paris. Dossier de Presse. 13 e JUIN 2014 PORTE DE VERSAILLES. Le Salon de référence. Salon. Handicap Grand Âge Maintien à Domicile. Jeu. Mer. 13 e Edition Salon Professionnel & Grand Public 35 000 visiteurs 400 exposants Le Salon de référence Handicap Grand Âge Maintien à Domicile Dossier de Presse Mer 11 Jeu 12 Ven 13 JUIN 2014 PORTE DE VERSAILLES

Plus en détail

MICRO-CRÈCHE Les Drollets 173 rue du Royal - 30410 Meyrannes Tél. : 04 66 30 36 61 PUV

MICRO-CRÈCHE Les Drollets 173 rue du Royal - 30410 Meyrannes Tél. : 04 66 30 36 61 PUV PRÉSENCE 30 Besoin d une aide au quotidien, ou d un peu de répit? Présence 30 propose des services adaptés aux besoins de chacun et accessibles à tous (particuliers, familles, personnes âgées, personnes

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE. -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007 Tél :04 74 32 58 45

DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE. -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007 Tél :04 74 32 58 45 REPUBLIQUE FRANCAISE ---------- DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE -------- Service Logement CONSEIL GENERAL -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007

Plus en détail

Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24

Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24 Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24 1 2 SOMMAIRE L ACCUEIL COLLECTIF L ACCUEIL INDIVIDUEL POUR VOUS CONSEILLER ET VOUS ACCOMPAGNER LES DÉMARCHES À ACCOMPLIR POUR LES ACCUEILS MUNICIPAUX LES LIENS

Plus en détail

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr 05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr Bienvenue Madame, Monsieur, La Direction et le personnel vous souhaitent la bienvenue à la Résidence L Orée du Lac. Nous

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE. - Hébergement - Base juridique. Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles

NOTE JURIDIQUE. - Hébergement - Base juridique. Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles Février 2012 INSERER DANS 5-1 NOTE JURIDIQUE - Hébergement - OBJET : L accueil temporaire Base juridique Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles Article L. 314-8 du code de l'action

Plus en détail

Repères 2014 : l essentiel

Repères 2014 : l essentiel Atouts Prévention Rhône-Alpes Repères 2014 : l essentiel POUR Ensemble, les caisses de retraite s engagent Le label Pour bien-vieillir permet d identifier les actions de prévention proposées par vos caisses

Plus en détail

Appel à projets. Bourse Charles Foix édition 2016. Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont

Appel à projets. Bourse Charles Foix édition 2016. Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont Appel à projets Bourse Charles Foix édition 2016 Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont APPEL À PROJETS - LA BOURSE CHARLES FOIX Clôture le vendredi 1er avril 2016 à

Plus en détail

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne 1 Stratégie régionale de l Agence Pourquoi un référentiel? Consolider l offre de santé coordonnée déjà en place Impulser et développer l exercice

Plus en détail

Regards croisés sur le maintien dans l emploi et la prise en charge à domicile des malades Alzheimer jeunes

Regards croisés sur le maintien dans l emploi et la prise en charge à domicile des malades Alzheimer jeunes Regards croisés sur le maintien dans l emploi et la prise en charge à domicile des malades Alzheimer jeunes Dr V Langlois-Gey, MDPH 87 Dr L. Moreau, Conseil Général 87 11 ème journée ALOIS «Alzheimer et

Plus en détail

Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Politique d aménagement du territoire (Proxima 79 2001 2007)

Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Politique d aménagement du territoire (Proxima 79 2001 2007) Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Isolement des personnes âgée en milieu rural. Habitat non adapté à la perte d autonomie. Besoin de diversifier l offre d hébergement.

Plus en détail

S'informer, se former

S'informer, se former L'Agenda L'Agenda des des aidants aidants n 11 : n 11 :Avril Avrilààjuin juin2015 2015 Vous accompagnez un proche touché par la maladie d'alzheimer ou une maladie apparentée? L'Agenda des aidants vous

Plus en détail

Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE NANTERRE

Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE NANTERRE Les associations présentes pourront t aider dans tes choix culturels, professionnels, scolaires Parc en-ciel 79 Avenue Pablo Picasso Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE

Plus en détail

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services à domicile

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services à domicile Personnes âgées & personnes handicapées Logements Services à domicile Comment appréhender l arrivée de l âge? Comment rompre l isolement? Comment faire face à la perte d autonomie? Autant de questions

Plus en détail

PETITE UNITE DE VIE LA NOUVELLE MAISON

PETITE UNITE DE VIE LA NOUVELLE MAISON PETITE UNITE DE VIE LA NOUVELLE MAISON 66 rue de la Convention 75015 PARIS Tél : 01.43.92.15.00 Fax : 01.45.79.01.50 Email : lanouvellemaison@isatis.asso.fr Site : www.isatis.asso.fr LIVRET D ACCUEIL 1

Plus en détail

www.msa.fr CODEM le 8 octobre 2015

www.msa.fr CODEM le 8 octobre 2015 www.msa.fr CODEM le 8 octobre 2015 INTRODUCTION La MSA organisme de droit privé qui rend un service public est un guichet unique pour la population agricole. Elle gère l ensemble des branches de la Sécurité

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

«TOXIC CLOPE, la vérité sans filtre» Nouvel outil pédagogique de prévention sur le tabac

«TOXIC CLOPE, la vérité sans filtre» Nouvel outil pédagogique de prévention sur le tabac Dossier de presse 20/05/2014 «TOXIC CLOPE, la vérité sans filtre» Nouvel outil pédagogique de prévention sur le tabac Le mardi 20 mai 2014, M. Dominique KELLER, Directeur de la Santé Publique et de l Environnement

Plus en détail

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr LA SEMAINE BLEUE Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites Dossier de Presse www.dax.fr SOMMAIRE 1 - La Semaine Bleue 2 - Programme des animations 3 - Un salon des seniors 4 - Actions du ccas

Plus en détail

lancement de la 1 ère enseigne de services à la personne handéo

lancement de la 1 ère enseigne de services à la personne handéo lancement de la 1 ère enseigne de services à la personne handéo pour toutes les situations de handicap dossier de presse avec le soutien de l agence nationale des services à la personne «deux évènements

Plus en détail

Protection juridique des Majeurs

Protection juridique des Majeurs Protection juridique des Majeurs Activité 2011 Assemblée Générale du 15 mai 2012 ASMI OMSR Association de Santé Mentale de l Isère - Office Médico-Social de Réadaptation 12 rue des Pies 38360 Sassenage

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La Ville de Nice, le Centre Communal d Action Sociale et les Associations Seniors. inaugurent Le mercredi 9 juillet 2008 à 16h00

DOSSIER DE PRESSE. La Ville de Nice, le Centre Communal d Action Sociale et les Associations Seniors. inaugurent Le mercredi 9 juillet 2008 à 16h00 DOSSIER DE PRESSE La Ville de Nice, le Centre Communal d Action Sociale et les Associations Seniors inaugurent Le mercredi 9 juillet 2008 à 16h00 LA MAISON DES SENIORS 6 avenue Félix Faure 06000 NICE Contacts

Plus en détail

INFOS PRESSE. Inauguration du multi-accueil Félix Tessier Sainte Luce sur Loire, mardi 9 février 2016. Le contexte général.

INFOS PRESSE. Inauguration du multi-accueil Félix Tessier Sainte Luce sur Loire, mardi 9 février 2016. Le contexte général. Inauguration du multi-accueil Félix Tessier Sainte Luce sur Loire, mardi 9 février 2016 Le contexte général La Caf mène une politique d action sociale dynamique de création d équipements et services pour

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Atlantique MARS 2016 BORDEAUX. www.autonomic-expo.com ENTRÉE GRATUITE. Handicap Grand Âge Maintien à Domicile.

DOSSIER DE PRESSE. Atlantique MARS 2016 BORDEAUX. www.autonomic-expo.com ENTRÉE GRATUITE. Handicap Grand Âge Maintien à Domicile. Salon 03 Atlantique Professionnel & Grand Public ENTRÉE GRATUITE 1 ère Edition 04 MARS 2016 BORDEAUX PARC DES EXPOSITIONS NOUVEAU Handicap Grand Âge Maintien à Domicile Toutes les Solutions pour Mieux

Plus en détail

APYDOM. Service d aide à domicile. 7jours/7. aux personnes âgées ou handicapées. Rester chez soi, c est possible. Directrice : Nadine Tourlourat

APYDOM. Service d aide à domicile. 7jours/7. aux personnes âgées ou handicapées. Rester chez soi, c est possible. Directrice : Nadine Tourlourat APYDOM Service d aide à domicile aux personnes âgées ou handicapées 7jours/7 Agence : 4, rue de cerçay 94440 Villecresnes Directrice : Nadine Tourlourat La société Créée en septembre 2007, APYDOM est une

Plus en détail