Manuel pratique à l attention des éleveurs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Manuel pratique à l attention des éleveurs"

Transcription

1 Manuel pratique à l attention des éleveurs

2 Infos et contact Allée des artisans ciney Tel : 083 / Fax : 083 / éditeur responsable : Jean Detiffe, Président de l Arsia Rédaction : Marie-Pierre Michiels Date de publication : Juillet 2014 Mise en page : Arsia

3 Table des matières Qu est-ce que la BVD?...04 Qu est-ce qu un IPI?...05 Comment diagnostiquer un IPI?...06 Qu est-ce que la maladie des muqueuses?...06 Qu est-ce qu un virémique transitoire?...06 Comment le virus de la BVD (BVD-V) peut-il s introduire dans mon troupeau?...07 Que faire à l achat d un animal?...08 Comment savoir si le BVD-V est présent dans mon troupeau?...10 Anticorps, antigène, que faut-il chercher?...10 Vrai ou faux?...11

4 Qu est-ce que la BVD? La diarrhée virale bovine ( Bovine Viral Diarrhea ) est une maladie virale aux signes cliniques variables. L infection du troupeau peut très bien passer inaperçue mais engendrer la naissance de veau IPI dans les mois qui suivent. Cependant, quelle que soit la forme clinique rencontrée, le pouvoir immunodépresseur du virus influence fortement la santé générale du troupeau. La BVD peut être responsable des signes cliniques suivants : avortements, malformations, infécondité, retards de croissance, pathologies néonatales, diarrhée aiguë, syndrome hémorragique,... ainsi que de la maladie des muqueuses ( voir plus loin ). Infection par le BVD-V Risque de avortements malformations naissance d un veau IPI Animal réceptif Animal IPI Excrétion virale +++ Risque accru de mort prématurée retard de croissance maladie des muqueuses Veaux réceptifs Vache gestante baisse de la production laitière troubles de la fertilité immunodépression etc... problème respiratoire diarrhée immunodépression Apparition plus fréquente de maladies qu on ne met pas en relation avec la BVD 4

5 Qu est-ce qu un IPI? Un animal IPI ( Infecté Persistant Immunotolérant ) est un animal qui porte le virus de la BVD en lui sans développer de réponse immunitaire et l excrète en quantité phénoménale dans son environnement toute sa vie. Il est donc la source principale de contamination des autres animaux. Un animal peut devenir IPI lorsqu il est infecté au cours de sa conception entre le 30 eme et 125 eme jour de gestation. Infection par le BVD-V pendant la gestation : conséquences différentes suivant le stade de gestation au moment de l infection. J0 J30 J125 Jours de gestation Veau IPI Mortalité embryonnaire Malformations congénitales Avortement ( jusqu à 2 mois après l infection ) Ou parfois naissance d un veau normal L animal IPI n est pas toujours le plus chétif du lot. Il peut très bien paraître en bonne santé et se développer normalement. Une femelle IPI peut même donner naissance à des veaux, qui seront dès lors d office IPI. Infectée transitoire IPI Non IPI IPI IPI 5

6 Comment diagnostiquer un IPI? Un IPI est un animal qui porte le virus en lui de façon permanente. Pour diagnostiquer un IPI, il faut donc mettre en évidence la présence du virus dans l animal ( recherche antigène ). Deux recherches antigéniques à plus d 1 mois d intervalle sont nécessaires pour confirmer le caractère persistant de l infection. 1 ère Recherche Antigène Recherche Antigène 1 mois plus tard Virémique transitoire + - IPI ( à éliminer au plus vite ) + + Sur les nouveau-nés, on peut réaliser la recherche d antigène sur biopsie d oreille ( test «Elisa BVD Ag Erns» ). Dans ce contexte, un résultat positif correspond à un animal IPI dans environ 90 % des cas. Il est donc inutile de prendre le risque de garder un potentiel IPI qui saturerait son environnement de virus dans l attente de pouvoir le tester à nouveau un mois plus tard. Qu est-ce que la maladie des muqueuses? Cette expression clinique de la BVD ne se rencontre que chez les individus IPI. Mais tous les animaux IPI ne feront pas la maladie des muqueuses! La maladie des muqueuses se manifeste par de la diarrhée, des ulcères au niveau des muqueuses digestives et de l amaigrissement. Elle conduit inéluctablement à la mort de l animal. Qu est-ce qu un virémique transitoire? La présence du virus dans le sang s appelle la virémie. La particularité du BVD-V est que la virémie peut être transitoire ou permanente selon le moment où l animal fait l infection. En effet, un animal IPI aura été infecté durant sa vie fœtale et aura en permanence de hauts taux de virus dans son sang tout au long de sa vie. Il est donc virémique permanent. Par contre, quand un animal est infecté par le virus après sa naissance, il développe une réponse immunitaire qui élimine progressivement le virus. Il ne sera donc virémique que quelques temps puis redeviendra sain. On parle alors de virémique transitoire. 6

7 Comment le BVD-V peut-il s introduire dans mon troupeau? La BVD est une maladie qui s achète : il est donc primordial d imposer une quarantaine à l animal acheté et de le contrôler par prise de sang (pensez au Kit achat de l ARSIA!). Attention : une femelle non IPI peut très bien héberger un veau IPI, lequel pourra être dépisté dès la naissance. La transmission se fait essentiellement par contact direct (mufle à mufle, matières fécales contaminées,...). Un IPI dans la prairie du voisin peut donc être une source de contamination. Pour réduire le risque de cette transmission, il est conseillé d installer une double clôture empêchant les contacts rapprochés. La transmission peut aussi être indirecte via des objets contaminés : bottes souillées, pinces mouchettes, bétaillères... Il est donc important de veiller à la bonne hygiène de tous ces outils de travail. Les rassemblements d animaux sont aussi à risque! Il est donc essentiel de garder en isolement au moins 4 jours un animal ayant eu des contacts avec des bovins d autres exploitations avant de le réintroduire au sein du troupeau et de réaliser un dépistage du BVD-V s il s agit d une femelle gestante (afin de s assurer que le veau n a pas pu être contaminé par le BVD-V). Moment de l infection Infecté transitoire ( virémique transitoire ) Après la naissance IPI ( infecté persistant immunotolérant ) In utero: entre le 30 eme et le 125 eme jour de gestation Animal contagieux pendant 1 à 2 jours ( environ 48h après l infection ) EN PERMANENCE Quantité de virus excrétés Faible sauf au pic d excrétion ( environ 48h après l infection ) ASTRONOMIQUE! Réponse immunitaire Oui ( anticorps ) Non Risque pour les autres animaux Si troupeau sans IPI : oui ( surtout au pic d excrétion )! lors d achat OUI Animal à éliminer au plus vite 7

8 Que faire à l achat d un animal? La BVD est une maladie qui s achète. Il est donc essentiel de maintenir à l écart du troupeau tout animal nouvellement introduit et de le tester par prise de sang (pensez au Kit achat de l ARSIA!). De plus, la BVD peut être vice rédhibitoire si l acheteur, dans un délai de 30 jours après l achat, peut prouver le caractère persistant de l infection par le BVD-V. Pour ce faire, deux prises de sang à minimum 21 jours d intervalle doivent être réalisées. Si la recherche antigène est chaque fois positive, l animal est déclaré IPI et doit impérativement quitter l exploitation. Attention : quand on achète une femelle gestante négative en antigène, on peut très bien acheter un fœtus IPI! Il ne faut donc pas oublier de tester ce futur veau à la naissance. Résultat 1 Interprétation Résultat 2 Interprétation Négatif Positif OK mais! si femelle gestante Maintenir la quarantaine! / Négatif Positif Virémique transitoire : OK mais!! si femelle gestante a tester le veau à la naissance IPI : à sortir au plus vite (vice rédhibitoire) 8

9 Tarif des différentes analyses sur Avec l appui financier du Fonds sanitaire bovin économisez jusqu à 24 Paratuberculose BVD Neosporose IBR A la disposition des éleveurs et des vétérinaires, un nouveau «kit analyses à l achat» utile et économique. Infos et contact Tel : / *Uniquement valable pour l acheteur, lors de l édition de nouveaux passeports N achetez pas une maladie! Vous achetez un bovin?

10 Comment savoir si le BVD-V est présent dans mon troupeau? La présence du BVD-V peut être confirmée dans un troupeau suite à des analyses réalisées sur un animal malade ou ayant avorté ou lors de dépistages à la naissance. De plus, la présence du BVD-V peut être révélée lors d une vente si l acheteur a testé l animal. Si le BVD-V n a jamais été mis en évidence, une photo BVD peut renseigner une éventuelle circulation virale récente. La photo BVD consiste à réaliser une recherche d anticorps sur 10 à 20 animaux non vaccinés âgés de 8 à 18 mois. % de positifs Interprétation Marche à suivre 0 Pas de contact récent avec le BVD-V Refaire une photo dans 1 an <30 Circulation récente du BVD-V mais présence d un IPI non certaine Refaire une photo dans 6 mois >= 30 Présence probable d un IPI dans le troupeau Lancer un dépistage en vue d éliminer le(s) IPI Anticorps, antigène, que faut-il chercher? Pour le dépistage des IPI, ce sont les antigènes qui sont recherchés, que ce soit par le test Elisa BVD Ag Erns ( sur prélèvement d oreille et sang de bovins de plus de six mois ) ou par le test RT-PCR BVD ( sur le sang de bovins de moins de 6 mois ). Les anticorps sont produits par le système immunitaire en réponse à une infection. Les anticorps BVD sont donc présents chez les animaux ayant été infectés par le BVD-V au moins une fois dans leur vie ou ayant été vaccinés contre le virus. Les veaux peuvent aussi être porteurs d anticorps provenant du colostrum, jusqu à l âge de 8 mois. Les antigènes sont des morceaux de virus. On ne les détecte que quand le virus est présent dans l organisme de l animal. Le virus peut être présent pour deux raisons différentes : le bovin est en train de subir une infection par le BVD-V ( virémique transitoire ) ou le bovin est porteur persistant du virus ( IPI ). Pour différencier les deux cas de figure, il faut refaire une recherche antigène un mois plus tard : le bovin faisant l infection sera redevenu négatif car il aura réussi à se débarrasser du virus ( notamment grâce aux anticorps produits par son système immunitaire ) contrairement à l animal IPI qui sera toujours positif. Et l animal ayant fait l infection sera désormais positif en anticorps...! 10

11 Vrai ou faux? Un IPI meurt toujours jeune a L espérance de vie des IPI est plus courte que celle des bovins non IPI mais bon nombre d entre eux atteignent l âge adulte en apparente bonne santé. Une vache IPI donnera toujours naissance à un veau IPI a Mais ce n est pas parce qu un veau est IPI que sa mère est forcément IPI! Une vache doit être IPI pour donner naissance à un veau IPI a Un animal peut devenir IPI dans 2 cas de figure : sa mère est IPI. sa mère n est pas IPI mais se fait infecter par le virus de la BVD entre le 30 ème et 125 ème jour de gestation. Le fœtus qu elle porte à ce moment là peut donc devenir IPI. Aucun souci je vaccine! a La vaccination a pour objectif d empêcher la génération de nouveaux IPI. Il est dès lors conseillé de vacciner le cheptel reproducteur. Cependant en cas de forte pression d infection ( présence d IPI dans l exploitation par exemple ), la vaccination ne suffit pas à empêcher la contamination du fœtus. La vaccination ne vous dispense donc pas de rester extrêmement vigilant à l introduction de nouveaux animaux dans votre troupeau, aux contacts de vos animaux avec des animaux d autres troupeaux ( rassemblements, voisins de pâture,... ) et surtout d éliminer au plus vite tout animal diagnostiqué IPI de votre exploitation! Pour que la vaccination soit efficace, il faut d abord penser à assainir son troupeau et veiller à ne pas y réintroduire d IPI. L animal IPI est le plus petit du lot a Un IPI peut très bien sembler en bonne santé. Il peut même être de très bonne conformation. Un IPI est généralement négatif en anticorps BVD a En effet, un IPI ne développe pas de réponse immunitaire contre le virus de la BVD ( = immunotolérant ). Cependant, il est parfois possible de détecter des anticorps circulants chez certains IPI. Un animal positif en antigène BVD est d office un IPI a Un IPI sera toujours positif en antigène mais un test antigène unique positif ne veut pas systématiquement dire qu il s agit d un IPI. Pour confirmer le caractère persistant de l infection, il faut tester l animal à nouveau un mois plus tard. S il est toujours positif, il s agit bien d un IPI. 11

12 Un résultat positif sur une biopsie d oreille doit toujours être confirmé un mois plus tard a Dans le cadre des biopsies d oreille, un résultat positif au test ELISA Ag Erns correspond dans environ 90 % des cas à un animal IPI. Il est donc conseillé de réformer au plus vite l animal, le risque d éliminer un animal qui ne serait pas IPI étant tellement insignifiant par rapport aux risques encourus de garder un animal IPI un mois de plus au sein de son troupeau. Euthanasier un veau IPI? Mais je vais perdre de l argent! a Garder un animal IPI dans son exploitation a des répercussions sur la santé et la production de ses congénères et a donc un coût : le virus de la BVD coûte de 30 à 60 par vache présente dans l exploitation, par an, en cas de circulation de la maladie dans l exploitation. De plus, comme l animal IPI excrète du virus en permanence, sa présence au sein du troupeau va inévitablement conduire à la contamination des vaches gestantes et donc à la naissance de nouveaux IPI... Si un résultat est ininterprétable, il faut tester l animal à nouveau a On ne peut tirer aucune conclusion d un résultat ininterprétable. Il faut donc que le vétérinaire réalise un nouveau prélèvement sur l animal pour pouvoir espérer obtenir un résultat concluant. 12

13 biopsie d oreille Dépistage par Mode opératoire conseillé par l Arsia

14 1 3 Mise en place des pièces sur la pince Pose de la boucle à biopsie 2 4 Pince prête à être utilisée Ok Pas Ok Vérification de la bonne prise d échantillon

15 5 6 Placement du tube de transport Echantillon prêt à être envoyé 7 8 Pose de la boucle classique à l aide de la pince traditionnelle Envoi du ou des échantillon(s) dans l enveloppe matelassée

La diarrhée virale bovine ou maladie des muqueuses. Peyrat de Bellac Mardi 5 novembre 2013

La diarrhée virale bovine ou maladie des muqueuses. Peyrat de Bellac Mardi 5 novembre 2013 maladie des muqueuses Peyrat de Bellac Mardi 5 novembre 2013 Maladie du siècle dernier!!! Années 1990 => diarrhées néonatales, avortements etc Vaccination plus ou moins systématique => diminution puis

Plus en détail

GENERALITES I QUELQUES DEFINITIONS II LA MALADIE III LE DISPOSITIF DE GESTION DE LA SANTE ANIMALE EN VENDEE

GENERALITES I QUELQUES DEFINITIONS II LA MALADIE III LE DISPOSITIF DE GESTION DE LA SANTE ANIMALE EN VENDEE GENERALITES I QUELQUES DEFINITIONS II LA MALADIE III LE DISPOSITIF DE GESTION DE LA SANTE ANIMALE EN VENDEE I QUELQUES DEFINITIONS (Sources : Groupement Technique Vétérinaire 85) Abcès Agent Pathogène

Plus en détail

PROTOCOLE AVORTEMENTS EN SERIES

PROTOCOLE AVORTEMENTS EN SERIES Laboratoire Vétérinaire et Alimentaire Départemental 54 PROTOCOLE AVORTEMENTS EN SERIES Principe : Démarche de diagnostic différentiel des avortements de bovins selon un protocole commun Meuse - Moselle

Plus en détail

Gestion Sanitaire des Regroupements de Troupeaux A Joly, GDS Bretagne, UMR BioEpAR R Guatteo,UMR BioEpAR

Gestion Sanitaire des Regroupements de Troupeaux A Joly, GDS Bretagne, UMR BioEpAR R Guatteo,UMR BioEpAR Journée UMT Santé des Bovins Gestion Sanitaire des Regroupements de Troupeaux A Joly, GDS Bretagne, UMR BioEpAR R Guatteo,UMR BioEpAR Contexte (1) 3% des troupeaux regroupés par an (Beguin et al, 2008)

Plus en détail

La parvovirose canine

La parvovirose canine Fiche technique n 5 La parvovirose canine La parvovirose canine est une affection contagieuse très grave et souvent mortelle. Elle est l une des causes les plus fréquentes de diarrhées infectieuses chez

Plus en détail

Les diarrhées du jeune veau

Les diarrhées du jeune veau Les diarrhées du jeune veau Chaque année naissent en France environ 10 millions de veaux. 20% d entre eux seront atteints de diarrhées. Environ 500 000 vont en mourir. Il s agit donc d une pathologie importante

Plus en détail

La biosécurité sur les fermes laitières, une affaire de gros bon sens

La biosécurité sur les fermes laitières, une affaire de gros bon sens La biosécurité sur les fermes laitières, une affaire de gros bon sens Par : Alain Fournier, agronome, M.Sc. Conseiller en productions laitière et bovine MAPAQ, Direction générale des affaires régionales

Plus en détail

Le mycoplasme: un problème dans mon troupeau? David Francoz, DMV, MSc, ACVIM Faculté de médecine vétérinaire Saint-Hyacinthe CSTL - 9 décembre 2008

Le mycoplasme: un problème dans mon troupeau? David Francoz, DMV, MSc, ACVIM Faculté de médecine vétérinaire Saint-Hyacinthe CSTL - 9 décembre 2008 Le mycoplasme: un problème dans mon troupeau? David Francoz, DMV, MSc, ACVIM Faculté de médecine vétérinaire Saint-Hyacinthe CSTL - 9 décembre 2008 Le mycoplasme, qu est ce que c est? Une des plus petites

Plus en détail

Guide pour l'éleveur

Guide pour l'éleveur Guide pour l'éleveur IDENTICATION BOVINE ID_0851_EN_01_27 De l'identification des bovins...... à la traçabilité des viandes... Version 2 du 15/05/2011 1 L ELEVEUR : ACTEUR PRINCIPAL DE L IDENTIFICATION

Plus en détail

Les diarrhées infectieuses et parasitaires de la génisse

Les diarrhées infectieuses et parasitaires de la génisse Les diarrhées infectieuses et parasitaires de la génisse Les diarrhées infectieuses et parasitaires de la génisse Les diarrhées constituent le problème de santé numéro 1 dans l élevage du jeune veau. D

Plus en détail

Pathologies Pathologies de la Reproduction.

Pathologies Pathologies de la Reproduction. Pathologies de la Reproduction. Le but de cet article n est pas de donner un cours obstétrical mais d apporter quelques notions relatives à la reproduction chez la chienne. Règle à retenir. Oubliez le

Plus en détail

Le CAEV ou arthrite encéphalite caprine virale

Le CAEV ou arthrite encéphalite caprine virale Le CAEV ou arthrite encéphalite caprine virale Agent de la famille des lentivirus, grande parenté avec le Maedi-virus du mouton Occurrence : 90% du cheptel français est touché Transmission : - Voies majeures

Plus en détail

LES STRONGYLOSES DIGESTIVES : Cas de l'ostertagiose bovine

LES STRONGYLOSES DIGESTIVES : Cas de l'ostertagiose bovine LES STRONGYLOSES DIGESTIVES : Cas de l'ostertagiose bovine On parle souvent du parasitisme digestif des bovins, des pertes de production qu'il peut engendrer en période de pâturage et de l'intérêt de traiter

Plus en détail

L Herpesvirose canine

L Herpesvirose canine L Herpesvirose canine par Alain FONTBONNE Dr Vétérinaire, PhD, Diplo. ECAR Chef du service de Reproduction Animale à l Ecole Nationale Vétérinaire d Alfort L herpesvirose canine (CVH pour Canine Herpes

Plus en détail

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous?

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Vous refusez à cause des effets secondaires Explications : En

Plus en détail

Explications des réponses

Explications des réponses Explications des réponses Explications des réponses Question 1 : Un vaccin, c est... (information adaptée de l ouvrage Avoir la piqûre pour la santé de votre enfant, 3e édition, page 10) La vaccination

Plus en détail

Grippe pandémique. Tout ce que vous devez savoir sur la grippe pandémique

Grippe pandémique. Tout ce que vous devez savoir sur la grippe pandémique Grippe pandémique Tout ce que vous devez savoir sur la grippe pandémique Quel est l objet de cette brochure? Cette brochure vise à vous informer sur la grippe pandémique. Vous y trouverez les réponses

Plus en détail

Circulaire à l attention des. Négociants d animaux vivants. 1. Contexte

Circulaire à l attention des. Négociants d animaux vivants. 1. Contexte Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Politique de Contrôle Direction Santé des Animaux et Sécurité des Produits animaux WTC III Boulevard Simon Bolivar, 30 B-1000 Bruxelles Tél. 02

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION Du service courrier dématérialisé avec Bee-POST

GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION Du service courrier dématérialisé avec Bee-POST GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION Du service avec Bee-POST 2 1. Créer votre compte 2. Imprimante Bee-POST 3. Votre certificat 4. Envoyer un Sommaire Avant-propos...3 1. Créer votre compte...4 2. Télécharger

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION Patrick de SAINTE-LORETTE Jo MARZÉ LA LETTRE DE MOTIVATION Troisième édition Éditions d'organisation, 2003 ISBN : 2-7081-2860-4 Chapitre 2 LA MÉTHODE DES POINTS FORTS 1. Les différentes catégories de points

Plus en détail

La Paratuberculose Bovine La maladie Le plan de contrôle (industrie laitière) Le plan de lutte

La Paratuberculose Bovine La maladie Le plan de contrôle (industrie laitière) Le plan de lutte La Paratuberculose Bovine La maladie Le plan de contrôle (industrie laitière) Le plan de lutte Dr vét. Houtain Jean-Yves - Service Epidémiologie et Administration de la Santé ARSIA ASBL Plan La maladie

Plus en détail

félins peuvent-ils être vaccinés?

félins peuvent-ils être vaccinés? Fiche technique n 6 Contre quelles maladies nos félins peuvent-ils être vaccinés? Les valences vaccinales* destinées aux chats sont regroupées en deux catégories : les valences dites «essentielles» conseillées

Plus en détail

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015!

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Qu est-ce que le plan de formation? Le plan de formation est un document qui regroupe les besoins de formation établi

Plus en détail

Ponction-biopsie abdominale en radiologie

Ponction-biopsie abdominale en radiologie Formulaire d information Ponction-biopsie abdominale en radiologie Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen en radiologie. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la

Plus en détail

GDMA IPG POCKET GUIDE UTILISATEUR. Edition 1.0.0.0 du 26/10/06 GDMA

GDMA IPG POCKET GUIDE UTILISATEUR. Edition 1.0.0.0 du 26/10/06 GDMA GDMA GUIDE UTILISATEUR Edition 1.0.0.0 du 26/10/06 GDMA 21, Boulevard Réaumur 85013 LA ROCHE SUR YON Cedex Tél. 02 51 36 82 16 Fax 02 51 36 84 25 accueil@gdma85.asso.fr SOMMAIRE MENU DES SAISIES :... 4

Plus en détail

Vous aussi, protégez-vous contre la grippe. La grippe? Nous sommes vaccinés.

Vous aussi, protégez-vous contre la grippe. La grippe? Nous sommes vaccinés. Vous aussi, protégez-vous contre la grippe La grippe? Nous sommes vaccinés. Qu est-ce qu une grippe? La grippe, provoquée par le virus Influenza, est une maladie virale qui, dans certaines circonstances,

Plus en détail

ENVIE D UN CHATON? Vous craquez pour une jolie frimousse ou une boule de poils? Tout ce que vous avez besoin de savoir avant d accueillir un chaton

ENVIE D UN CHATON? Vous craquez pour une jolie frimousse ou une boule de poils? Tout ce que vous avez besoin de savoir avant d accueillir un chaton ENVIE D UN CHATON? Vous craquez pour une jolie frimousse ou une boule de poils? Tout ce que vous avez besoin de savoir avant d accueillir un chaton Assurances, Législation, Equipement Comment Choisir?

Plus en détail

s installent les lésions cérébrales?

s installent les lésions cérébrales? 1 Comment s installent les lésions cérébrales? E Beaufi ls, K Mondon, C Hommet La maladie d Alzheimer (MA) est une maladie neurodégénérative caractérisée sur le plan microscopique par la coexistence de

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie La pré-eclampsie est beaucoup plus courante que ce que la plupart des gens ne pensent en fait, c est la plus courante des complications graves de la

Plus en détail

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter-

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Largement débattue au cours du XII ème congrès de Gastroentérologie, tenu ce week end, l hépatite B mérite d être mieux connue

Plus en détail

Mozilla. Voir la messagerie autrement MAJ le 11/10/2011

Mozilla. Voir la messagerie autrement MAJ le 11/10/2011 Mozilla ThunderBird Voir la messagerie autrement MAJ le 11/10/2011 Sommaire Installation Importation des comptes Le dictionnaire version 2.x (nouveau) Gérer les dossiers locaux Gérer les comptes Indésirables

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS SUR LES MANDATS 3

GÉNÉRALITÉS SUR LES MANDATS 3 GÉNÉRALITÉS SUR LES MANDATS 3 QU EST CE QU UN MANDAT? 3 POURQUOI FAUT-IL DONNER UN MANDAT? 3 DANS QUELS CAS FAUT-IL DONNER UN MANDAT? 3 QUI EST LE MANDANT? 3 QUI EST LE MANDATAIRE? 3 QUELS SONT LES DIFFÉRENTS

Plus en détail

GESTION DE STOCK DOSSIER SPECIAL «GESTION DE STOCK» Activer ou pas la gestion de stock dans Vetesys? Bien comprendre pour bien décider

GESTION DE STOCK DOSSIER SPECIAL «GESTION DE STOCK» Activer ou pas la gestion de stock dans Vetesys? Bien comprendre pour bien décider GESTION DE STOCK DOSSIER SPECIAL «GESTION DE STOCK» Activer ou pas la gestion de stock dans Vetesys? Bien comprendre pour bien décider Si oui, comment faire? Progressez pas à pas, à votre rythme Activer

Plus en détail

Automne et BVD. Nouveauté. Par l éleveur Dès la naissance, Pour la vie. La lettre d'information du GDS Mayenne N 14 - Octobre 2012.

Automne et BVD. Nouveauté. Par l éleveur Dès la naissance, Pour la vie. La lettre d'information du GDS Mayenne N 14 - Octobre 2012. La lettre d'information du GDS Mayenne N 14 - Octobre 2012 Automne et BVD Jean-Luc Frennet Vétérinaire GDS La prochaine rentrée des animaux doit vous inciter à faire le point (avec votre vétérinaire traitant

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PATIENTE antigène HBs + PENDANT LA GROSSESSE

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PATIENTE antigène HBs + PENDANT LA GROSSESSE Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles 78150 Le Chesnay Tel : 01 39 43 12 04 Web : www.nat78.com email: cpav@medical78.com CONDUITE

Plus en détail

Questions / Réponses. Comment déposer électroniquement son dossier sous TelePAC?

Questions / Réponses. Comment déposer électroniquement son dossier sous TelePAC? Questions / Réponses Comment déposer électroniquement son dossier sous TelePAC? Document mis à jour le 27 mars 2012 Liste des questions Alertes... 3 1.- A quoi servent les alertes qui apparaissent sur

Plus en détail

CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant?

CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant? CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant? Promotion Petit Poucet 2008 er et 3 mois de conseil 10 lauréats récompensésp Diagnostic personnalisé offert aux 30 finalistes Conception : Agence Cavernamuth www.cavernamuth.com

Plus en détail

Qu est-ce qu un vaccin?

Qu est-ce qu un vaccin? Fiche technique n 8 Qu est-ce que la vaccination? Un vaccin est un médicament particulier, destiné à «éduquer» le système immunitaire* à se défendre contre un agent pathogène* bien déterminé. Il a pour

Plus en détail

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux Examen périodique des avantages sociaux 2014 MANAGEMENT RETIREE BENEFITS PAR DAN BOULET» Gérant d affaires, Fraternité PAR RICHARD J. DIXON» Vice-président, Ressources humaines Coprésident, Conseil mixte

Plus en détail

épileptique Vivre avec un animal

épileptique Vivre avec un animal e 100744 - DEPLIANT MAE - A13 - TVM est une marque déposée - Conception et réalisation graphiques : Vice Versa Clermont-Fd, 04 73 90 94 05 - Crédit photos : Fotolia Vivre avec un animal épileptique www.tvm.fr

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS D USSEL

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS D USSEL INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS D USSEL EPREUVE DE SELECTION POUR L ADMISSION EN I.F.S.I. FORMATION INFIRMIERE NOTICE D INFORMATIONS POUR LE DOSSIER D INSCRIPTION Diplôme infirmier hors C.E.

Plus en détail

TUTORIEL OGELI HABILITATION ÉLECTRIQUE NOUVELLE NORME. FORMATION DES ÉLÈVES, APPRENTIS ET PERSONNELS (non formateurs)

TUTORIEL OGELI HABILITATION ÉLECTRIQUE NOUVELLE NORME. FORMATION DES ÉLÈVES, APPRENTIS ET PERSONNELS (non formateurs) TUTORIEL OGELI HABILITATION ÉLECTRIQUE NOUVELLE NORME FORMATION DES ÉLÈVES, APPRENTIS ET PERSONNELS (non formateurs) Après avoir inscrit et validé dans votre navigateur internet l URL suivante : http://www.esstinrs.fr/gestion/

Plus en détail

S entraîner à VMA en ski de fond

S entraîner à VMA en ski de fond S entraîner à VMA en ski de fond Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale Aérobie correspond à la vitesse associée à la consommation maximale d oxygène, c'est-à-dire à VO2max. On entend parler aussi de

Plus en détail

Les examens de laboratoire : comment les interpreter? Exemple : les marqueurs tumoraux. Michèle BERTHIER : SCOR GLOBAL LIFE

Les examens de laboratoire : comment les interpreter? Exemple : les marqueurs tumoraux. Michèle BERTHIER : SCOR GLOBAL LIFE Les examens de laboratoire : comment les interpreter? Exemple : les marqueurs tumoraux Michèle BERTHIER : SCOR GLOBAL LIFE Présentation faite en collaboration avec le Dr Gabriela BUFFET, Médecin-Conseil

Plus en détail

Santé. Les analyses sanguines et votre animal

Santé. Les analyses sanguines et votre animal Santé Les analyses sanguines et votre animal Les analyses de sang, c est important! Les analyses sanguines permettent fréquemment de détecter des maladies avant que votre chien ou votre chat ne montre

Plus en détail

Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE

Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE GESTATIONNEL RÉSUMÉ DÉFINITION 03 POURQUOI LE DIABÈTE GESTATIONNEL SE PRODUIT-IL ET COMMENT LE GÉRER? 04 COMMENT CONTRÔLER LE DIABÈTE? 06 UN MODE DE VIE SAIN

Plus en détail

Problèmes à propos des nombres entiers naturels

Problèmes à propos des nombres entiers naturels Problèmes à propos des nombres entiers naturels 1. On dispose d une grande feuille de papier, on la découpe en 4 morceaux, puis on déchire certains morceaux (au choix) en 4 et ainsi de suite. Peut-on obtenir

Plus en détail

Enquête préalable à la mise en place ou à l adaptation d un plan d élimination du BVD-V à l échelle d un troupeau

Enquête préalable à la mise en place ou à l adaptation d un plan d élimination du BVD-V à l échelle d un troupeau Enquête préalable à la mise en place ou à l adaptation d un plan d élimination du BVD-V à l échelle d un troupeau Coordonnées du détenteur : Coordonnées du vétérinaire : Dr Tél. : Tél. : N de troupeau

Plus en détail

Méthodes et astuces pour Mieux négocier

Méthodes et astuces pour Mieux négocier Richard Bourrelly Méthodes et astuces pour Mieux négocier, 2007 ISBN : 978-2-212-53907-3 Chapitre 3 Négocier pour gagner ou pour éviter de perdre? Dans ce chapitre vous apprendrez à : identifier les enjeux

Plus en détail

1 La Grippe en questions

1 La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

Diabète sucré. du chien et du chat

Diabète sucré. du chien et du chat Diabète sucré du chien et du chat Diabète sucré du chien et du chat Le diabète sucré est une maladie bien connue chez l homme. Ce que l on ne sait pas toujours c est qu elle peut toucher également nos

Plus en détail

Notification Bovine. www.gds72.fr

Notification Bovine. www.gds72.fr Notification Bovine www.gds72.fr Guide utilisateur Version 1 du 21/06/2012 GDS72 Cedex 2 Tél : 02 43 24 95 68 Fax : 02 43 24 14 45 mail : secretariat@gds72.fr PRs03_D_DOC_35_v1 Sommaire 1 - CONNEXION AU

Plus en détail

Vacciner protège. Un guide des vaccinations pour propriétaires de chats

Vacciner protège. Un guide des vaccinations pour propriétaires de chats Vacciner protège Un guide des vaccinations pour propriétaires de chats 2 VACCINER PROTÈGE Les vaccins sont-ils vraiment nécessaires? La réponse est clairement OUI! On voit encore et toujours des chats

Plus en détail

Registre d élevage ovin/caprin

Registre d élevage ovin/caprin Registre d élevage ovin/caprin 1 Une fiche synthétique des caractéristiques de l exploitation 2 Une fiche synthétique des données concernant l encadrement zootechnique, médical et sanitaire 3 Registre

Plus en détail

Au troisième mois, vous avez pris conscience de votre grossesse et votre corps la vit plus sereinement.

Au troisième mois, vous avez pris conscience de votre grossesse et votre corps la vit plus sereinement. Le troisième mois Voir aussi : La déclaration de grossesse Le choix de la maternité Échographie : Video d un coeur à 14 SA Votre corps Au troisième mois, vous avez pris conscience de votre grossesse et

Plus en détail

Centre de la petite enfance Trois Petits Points

Centre de la petite enfance Trois Petits Points POLITIQUE DE SANTÉ DE L INSTALLATION Centre de la petite enfance Trois Petits Points Ajournée le 5 mai 2015, adoptée le 14 mai 2015 Lors d une séance ordinaire du conseil d administration TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Envoi de soumission électronique Guide du fournisseur

Envoi de soumission électronique Guide du fournisseur Envoi de soumission électronique Guide du fournisseur Marchés publics canadiens Agences, sociétés de la couronne, marches privés Table des matières 1 Liste de contrôle de l envoi de soumission électronique...

Plus en détail

INFORMATIONS GENERLES

INFORMATIONS GENERLES Nature Echantillon/ Espèce animale Motif (non exhaustif) Maladie/ Recherche Méthode(s) appliquée(s) Par défaut SERUM Achat Brucellose, Sérologie EAT Brucellose, sérologie EAT+ELISA individuel. Prophylaxie

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE RISQUES NATURELS RISQUE PANDÉMIQUE.AVRIL 2013 RISQ

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE RISQUES NATURELS RISQUE PANDÉMIQUE.AVRIL 2013 RISQ UES NATURELS UE PANDÉMIQUE UE PANDÉMIQUE INTRODUCTION : Le risque de pandémie grippale H5N1 existe bien qu aucun cas ne soit encore apparu en France. Il convient néanmoins de s y préparer En phase d alerte

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia V O U S I N F O R M E www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia Qu est-ce que le diabète? Le diabète a un effet sur la façon dont votre organisme transforme les aliments en énergie.

Plus en détail

Infection par Tritrichomonas fœtus, la tritrichomonose féline

Infection par Tritrichomonas fœtus, la tritrichomonose féline Fiche technique n 22 Infection par Tritrichomonas fœtus, la tritrichomonose féline Tritrichomonas foetus est l agent responsable de la tritrichomonose, maladie difficile à maîtriser en élevage félin. Les

Plus en détail

Site internet de la ville de Sautron Tutoriel 2

Site internet de la ville de Sautron Tutoriel 2 www.sautron.fr Site internet de la ville de Sautron Tutoriel 2 Comment gérer son association sur www.sautron.fr? 1 En suivant les instructions données dans le tutoriel 1, vous vous êtes créé un profil

Plus en détail

313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011

313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011 313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011 SOMMAIRE 1 - La vaccination, comment ça marche? 3, 4 et 5 2 - Les vaccins détériorent-ils LA protection naturelle contre les maladies? 6 3 - Avec autant de vaccins,

Plus en détail

Injection intra-vitréenne d AVASTIN (Bevacizumab)

Injection intra-vitréenne d AVASTIN (Bevacizumab) Injection intra-vitréenne d AVASTIN (Bevacizumab) Les injections intravitréennes de médicaments sont devenues une pratique courante pour traiter certaines affections de la rétine. C'est ainsi que l'on

Plus en détail

Initiation à la Programmation avec Java Semestre 1-2008/2009. Compte rendu final du Projet

Initiation à la Programmation avec Java Semestre 1-2008/2009. Compte rendu final du Projet Initiation à la Programmation avec Java Semestre 1-2008/2009 Compte rendu final du Projet Jean-Baptiste Leprêtre Groupe Y1 Chargé de TD : Fabienne Thomarat 1 SOMMAIRE : I) Cahier des Charges II) Analyse

Plus en détail

L allocation de chauffage

L allocation de chauffage Version n : 1 Dernière actualisation : 14-01-2009 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce que l allocation de chauffage? 3) vise-t-elle n importe quel combustible? 4) Quelles sont les conditions à remplir

Plus en détail

Pour établir des liens de parenté entre les organismes vivants on se base sur le partage de caractères dérivés (homologues) ou innovations évolutives.

Pour établir des liens de parenté entre les organismes vivants on se base sur le partage de caractères dérivés (homologues) ou innovations évolutives. Correction Bac 2009 Introduction : Les principes de la phylogénie : Pour établir des liens de parenté entre les organismes vivants on se base sur le partage de caractères dérivés (homologues) ou innovations

Plus en détail

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Partie 1. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Certains élèves songent dès la seconde à poursuivre leurs études en classe préparatoire ou autre filière

Plus en détail

La «Toux de Chenil» Etiologie* Fiche technique n 4

La «Toux de Chenil» Etiologie* Fiche technique n 4 Fiche technique n 4 La «Toux de Chenil» La «Toux de Chenil» est un syndrome* fréquent, souvent rencontré en collectivité ou lors de rassemblements de chiens d origines différentes (chenils, animalerie,

Plus en détail

La maladie de carré chez le chien. Maladie de carré (chiens, furets ) : sources et espèces cibles. 1.1 Espèces cibles de la maladie de carré

La maladie de carré chez le chien. Maladie de carré (chiens, furets ) : sources et espèces cibles. 1.1 Espèces cibles de la maladie de carré La maladie de carré chez le chien 1 Maladie de carré (chiens, furets ) : sources et espèces cibles 11 Espèces cibles de la maladie de carré 12 Maladie de carré chez le chat 13 Maladie de carré chez l homme

Plus en détail

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne Prendre soin d un drain biliaire externe-interne On vous a installé un drain biliaire pour diminuer l accumulation de bile dans votre sang et traiter une jaunisse. Cette fiche vous explique comment prendre

Plus en détail

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social Vade-mecum à destination des partenaires Pour pouvoir réaliser des actions innovantes et toujours plus adaptées au public en grande

Plus en détail

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008)

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) 1 - Quelques considérations préliminaires sur la recherche d emploi et les

Plus en détail

Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) Quels sont les symptômes du trouble de déficit de l attention, avec ou sans hyperactivité (TDAH)? - L enfant

Plus en détail

Le colostrum : pour un veau en bonne santé

Le colostrum : pour un veau en bonne santé Le colostrum : pour un veau en bonne santé Le colostrum et son importance Le veau à la naissance est sans immunité : pas de passage placentaire des protéines Le seul moyen de protection : colostrum Constat

Plus en détail

La maladie d Alzheimer

La maladie d Alzheimer La maladie d Alzheimer Titre: Alzheimer, diagnostiquer et annoncer la maladie Public : neurologues de niveau A2 Durée : 2 heures Objectif général : établir un diagnostic de la maladie d Alzheimer Mots-clés

Plus en détail

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1 VIH et sida Mots clés VIH : virus de l immunodéficience humaine. Virus qui provoque une infection incurable transmis par les relations sexuelles, les seringues, le sang contaminé ou de la mère à l enfant,

Plus en détail

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi?

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? La Commission européenne jette les bases du déploiement des futurs réseaux intelligents Conformément aux directives européennes 1 2009/72/CE

Plus en détail

Qu'est-ce que l'hyperthyroïdie? Pourquoi?

Qu'est-ce que l'hyperthyroïdie? Pourquoi? Corps du texte 1.Qu'est-ce que l'hyperthyroïdie? 2.Pourquoi? 3.Quels symptômes et quelles conséquences? 4.Quelques chiffres 5.Traitement 6.Conséquences sur la vie scolaire 7.Quand faire attention? 8.Comment

Plus en détail

5 Enregistrement des animaux

5 Enregistrement des animaux 5 Enregistrement des animaux... 36 5.1 Annonce du cheptel à Vache mère Suisse... 36 5.2 Annonce de naissance ou d achat... 37 5.3 Veaux de remplacements... 38 5.4 Contrôle des saillies... 39 5.5 Contrôle

Plus en détail

Donc vous avez le mâle et la femelle c est bien mais cela ne suffit pas encore pour bien faire les choses.

Donc vous avez le mâle et la femelle c est bien mais cela ne suffit pas encore pour bien faire les choses. Vous envisagez d acheter un chiot et vous avez envie qu il soit inscrit au LOF, vous contactez des éleveurs pour vous renseigner et bien sûr, à un moment donné, vous demandez le prix du chiot. Et c est

Plus en détail

Citation : C. N. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 737 C. N. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : C. N. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 737 C. N. Commission de l assurance-emploi du Canada [TRADUCTION] Citation : C. N. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 737 Date : Le 15 juin 2015 Numéro de dossier : AD-13-698 DIVISION D APPEL Entre: C. N. Demanderesse et Commission

Plus en détail

L herpès est une maladie très répandue puisqu elle touche plus de 10 millions de personnes. Elle est en augmentation car de nombreuses personnes

L herpès est une maladie très répandue puisqu elle touche plus de 10 millions de personnes. Elle est en augmentation car de nombreuses personnes L herpès est une maladie très répandue puisqu elle touche plus de 10 millions de personnes. Elle est en augmentation car de nombreuses personnes ignorent qu elles sont porteuses et transmettent le virus

Plus en détail

Bac S - Sujet de SVT - Session 2013 - Asie LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE

Bac S - Sujet de SVT - Session 2013 - Asie LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Bac S - Sujet de SVT - Session 2013 - Asie 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE 1- Question de synthèse (6 points) Au Nord du Pérou, on peut observer

Plus en détail

La Photographie Principes G.Loichot

La Photographie Principes G.Loichot La Photographie Principes G.Loichot Introduction La principale chose à laquelle il faut penser en photographie, c est à la lumière. C est elle qui traverse l objectif et qui vient «s écraser» sur le capteur

Plus en détail

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière 1. Je veux me protéger efficacement de la grippe La grippe n est pas un simple rhume. Fièvre soudaine, toux

Plus en détail

Explication de texte.

Explication de texte. Charlène Lozano TS1 «La science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, s'oppose absolument à l'opinion. S'il lui arrive, sur un point particulier, de légitimer l'opinion, c'est pour d'autres

Plus en détail

Vitiligo et psoriasis

Vitiligo et psoriasis Vitiligo et psoriasis Le vitiligo et le psoriasis sont deux maladies relativement fréquentes et partageant de nombreux points communs. Elles ont toutes deux longtemps été considérées à tord comme des pathologies

Plus en détail

L immunothérapie sublinguale. Carnet Patient

L immunothérapie sublinguale. Carnet Patient L immunothérapie sublinguale Carnet Patient Introduction Le traitement des maladies allergiques respiratoires (rhinite, asthme), comprend le contrôle de l environnement, l éviction de l allergène, l utilisation

Plus en détail

Éléments d information à intégrer dans les outils de communication sur le dépistage du cancer du sein. pour les femmes de 50 à 59 ans

Éléments d information à intégrer dans les outils de communication sur le dépistage du cancer du sein. pour les femmes de 50 à 59 ans Éléments d information à intégrer dans les outils de communication sur le dépistage du cancer du sein pour les femmes de 50 à 59 ans Informations générales sur le dépistage du cancer du sein Qu est-ce

Plus en détail

Toujours proche de vos proches

Toujours proche de vos proches Toujours proche de vos proches Le plus beau cadeau? Avoir toujours quelqu un à ses côtés. Vous êtes certainement nombreux à connaitre cette situation : vos parents, votre sœur, votre frère ou vos amis

Plus en détail

SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT

SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT Bonjour, pourrais-je parler à M. XXXXXX Oui, bonjour, je suis XXX Je vous appelle suite au formulaire que vous avez rempli sur internet pour avoir

Plus en détail

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s Passeport C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s NOM : PRENOM : F o o t & A n k l e I n s t i t u t e Clinique du Parc Léopold 3 8, R u e F r o i s s a r t 1 0 4 0 B r u x e l l e s T é l. : +

Plus en détail

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe 1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents 2/ Renseignements sur la grippe Qu est-ce que la grippe? La grippe (influenza) est une infection du nez, de la gorge et des

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR INSCRIPTION AU C2i R (Certificat Informatique et Internet) GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR Nicolas Cazin 2 Table des matières 1 Un mot sur ce manuel 3 2 Votre rôle, vos responsabilités 3 3

Plus en détail

Ordinateur, programme et langage

Ordinateur, programme et langage 1 Ordinateur, programme et langage Ce chapitre expose tout d abord les notions de programme et de traitement de l information. Nous examinerons ensuite le rôle de l ordinateur et ses différents constituants.

Plus en détail

FAQ. Suppression volontaire du code 207. Fedasil, Service Préparation de la Politique d'accueil >> août 2011. Thèmes:

FAQ. Suppression volontaire du code 207. Fedasil, Service Préparation de la Politique d'accueil >> août 2011. Thèmes: FAQ Suppression volontaire du code 207 Fedasil, Service Préparation de la Politique d'accueil >> août 2011 Thèmes: Conditions qui entre en ligne de compte? La demande Traitement de la demande Départ de

Plus en détail