Chute de tension. À retenir. 3) Chute de tension dans 100 m de câble en 400 V/50 Hz triphasé (%) :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chute de tension. À retenir. 3) Chute de tension dans 100 m de câble en 400 V/50 Hz triphasé (%) :"

Transcription

1 À retenir 1) Détermination des chutes de tension admissibles : La chute de tension en ligne en régime permanent est à prendre en compte pour l utilisation du récepteur dans des conditions normales (limites fixées par les constructeurs des récepteurs). Le tableau ci-contre donne les formules usuelles pour le calcul de la chute de tension. Plus simplement, les tableaux ci-dessous, donnent la chute de tension en % dans 100 m de câble, en 400 V/50 Hz triphasé, en fonction de la section du câble et du courant véhiculé (In du récepteur). Ces valeurs sont données pour un cos φ de 0,85 dans le cas d un moteur et de 1 pour un récepteur non inductif. Ces tableaux peuvent être utilisés pour des longueurs de câble L 100 m : il suffit d appliquer au résultat le coefficient L/100. 3) dans 100 m de câble en 400 V/50 Hz triphasé (%) : 103 2) Les normes limitent les chutes de tension en ligne : La norme NF C impose que la chute de tension entre l origine de l installation BT et tout point d utilisation n excède pas les valeurs du tableau ci-contre. D autre part la norme NF C limite la puissance totale des moteurs installés chez l abonné BT tarif bleu. Pour des puissances supérieures aux valeurs indiquées dans le tableau cidessous, l accord du distributeur d énergie est nécessaire. Page 103

2 Exercice N 1 (voir pages 106 et 107) (Sujet E2 juin 2012) Vérification de la chute de tension sur le «départ filtration» à pleine charge pour le câble C3 Totale 104 1) D après la norme NFC , déterminer la chute de tension maximale admissible entre le transformateur T3-1 et le récepteur «filtration». 4) Justifier si la chute de tension reste acceptable. U (%) = U (V) = 2) En admettant que : le câble C3 comporte : 2 conducteurs de 240 mm² par phases, la chute de tension amont soit de : U amont = 0,13 %, la chute de tension dans un câble est proportionnelle à l intensité véhiculée. 3) Calculer pour l intensité d emploi la chute de tension totale. Intensité d emploi circuit Intensité d emploi dans un conducteur Intensité Retenue (tableau) (tableau) Coefficient de proportionnalité (2 décimales) à pleine charge pour 100 m Page 104

3 Exercice N 2 (voir pages 108 à 110) (Sujet E2 septembre 2010) Calcul de la chute de tension en ligne du moteur N 1. On prendra 250 A comme courant absorbé par ce moteur. 1) Indiquer la chute de tension maximale acceptable (en pourcentage) entre l origine de l installation basse tension et de ce moteur ) Calculer la chute de tension totale du poste HT-A / BT jusqu au moteur (en pourcentage). Application numérique Résultat 5) Le câble utilisé satisfait-il aux exigences? Et pourquoi? 2) Indiquer la chute de tension (en pourcentage) entre le poste HT-A / BT et le TGBT (tableau général basse tension). 3) Calculer la chute de tension (en pourcentage) du TGBT au moteur. 6) Si le câble utilisé n est pas satisfaisant, que faudrait-il faire? Augmenter la longueur du câble Diminuer la section du câble Augmenter la section du câble Application numérique Résultat Page 105

4 Annexes exercice N Page 106

5 Départs associés au jeu de barres TGBT1 : 107 Caractéristiques du Départ Filtration : Courant d emploi Ib = 522,8 A Courant de court-circuit triphasé en aval de Q3 : Icc = 23,1 ka Câble multiconducteurs en Aluminium Section : 3 phases de (2x240 mm² / Ph) + PEN de (2x240mm²) Pose sur chemin de câbles perforé, disposé sur une seule couche avec un second circuit Longueur du départ 140m Température ambiante 25 C Câble Aluminium isolé PR 15 % < THDI % < 33 % (Facteur neutre chargé à déterminer) Pose asymétrique (Facteur de symétrie à déterminer) Chutes de tension admissibles : La norme NF C impose que la chute de tension entre l origine de l installation BT et tout point d utilisation n excède pas les valeurs du tableau ci-dessous Détermination des chutes de tension admissibles : La chute de tension en ligne en régime permanent est à prendre en compte pour l utilisation du récepteur dans des conditions normales (limites fixées par les constructeurs des appareils). Calcul de la chute de tension en ligne en régime permanant Plus simplement, le tableau ci-dessous donne la chute de tension en % dans 100m de câble, en 400 V/50 Hz triphasé, en fonction de la section du câble et du courant véhiculé (In du récepteur). Ces valeurs sont données pour un cos de 0,85 dans le cas d un moteur et de 1 pour un récepteur non inductif. Ces tableaux peuvent être utilisés pour des longueurs de câble L > 100m : il suffit d appliquer au résultat le coefficient L/100. Page 107

6 Annexes exercice N CABLE D ALIMENTATION DU MOTEUR N 1 DU BASSIN D AERATION Le câble d alimentation du moteur N 1 du bassin d aération a été sectionné pendant les travaux d extension du site. Il faut le remplacer par un autre câble, sachant qu il a une protection mécanique renforcée et qu il doit être enterré. Caractéristiques du câble d alimentation du moteur n 1 : Nature de l âme conductrice : Cuivre souple Longueur (du TGBT jusqu au moteur): 250 mètres Section : 35 mm² Caractéristiques du moteur n 1 : Puissance utile : 132 kw Vitesse de sortie : 1480 tr/min ALIMENTATION DU MOTEUR N 1 DU BASSIN D AERATION en ligne de l installation (Véolia est propriétaire de son poste HTA / BTA) : Poste HTA / BTA A 5 % TGBT B?? C MOTEUR N 1 DU BASSIN D AÉRATION Page 108

7 109 Page 109

8 110 Page 110

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Lycées Paul Mathou Distribution de l énergie S1.4 Réseaux Basse Tension Niv : 3 Lycées Paul Mathou - 2011 Marc Sanchez 1. Situation Reprenons le schéma unifilaire étudié en partie lors de l évaluation

Plus en détail

DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE

DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE Dossier B Ce dossier contient les documents suivants : - Travail demandé :... pages B2 à B3. - Documentations techniques :... page B4 à B20. B 1 B1. ÉTUDE DE L ALIMENTATION HTA

Plus en détail

Compensation d énergie réactive

Compensation d énergie réactive Compensation d énergie réactive Condensateurs et armoires de rephasage Panoramique de gamme Infos & conseils Aide au choix Compensation tarif jaune Gamme ENERCAPTJ Compensation tarif vert Gamme ENERPACK

Plus en détail

Chapitre 15 : S1-4-Réseaux Basse Tension.

Chapitre 15 : S1-4-Réseaux Basse Tension. Chapitre 15 : S1-4-Réseaux Basse Tension. SOMMAIRE 1-Appareils de coupure et de sectionnement 3 1-1-Interrupteur 3 1-2-Contacteur 3 1-3-Fusible 4 1-4-Sectionneur 5 1-5-Disjoncteur 5 Filiation entre disjoncteurs

Plus en détail

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES Roger Cadiergues MémoCad nd01.a LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES SOMMAIRE nd01.1. Les éléments de base nd01.2. Les deux classements fondamentaux nd01.3. Les obligations concernant les matériels nd01.4. Alimentations

Plus en détail

PSIM / TP1 Courants de court circuit

PSIM / TP1 Courants de court circuit Gérard Ollé L.T. Déodat de Séverac 31076 TOULOUSE Cx L.T Déodat TS1 ET PSIM / TP1 Courants de court circuit Essais de système Résumé : On utilise le logiciel de simulation de circuits électriques PSIM

Plus en détail

nstitut Supérieur des Études Technologiques De Gafsa

nstitut Supérieur des Études Technologiques De Gafsa nstitut Supérieur des Études Technologiques De Gafsa Classe : ENR 4 Date : 18/06/08 Sujet proposé par Mr : Gassoumi Mahmoud Durée : 1h.30min N.b. EXAMEN D INSTALLATION ELECTRIQUE - Semestre2 Les questions

Plus en détail

SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS

SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS Les installations électriques Basse Tension (B.T.) sont soumises à un ensemble de textes qui peuvent être classés en 3 catégories : les textes réglementaires

Plus en détail

K38 Etude d une installation Détermination des sections de câbles Les tableaux ci-contre permettent de déterminer la section des conducteurs de phase d un circuit. Ils ne sont utilisables que pour des

Plus en détail

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE. Michel Perrachon. 2½heures. Durée

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE. Michel Perrachon. 2½heures. Durée Questionnaire d'examen IGEE 408 ELE 4458 Sigle du cours Nom : Signature : Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE Tous H-06 Professeur(s) Michel Perrachon

Plus en détail

BEP ET Leçon 25 Le transformateur monophasé Page 1/8 I 2 N 2 U 2

BEP ET Leçon 25 Le transformateur monophasé Page 1/8 I 2 N 2 U 2 BEP ET Leçon 25 Le transformateur monophasé Page 1/8 1. DESCRIPTION I 1 I 2 N 1 N 2 U 1 U 2 Schéma électrique I 1 I 2 U 1 U 2 Un transformateur est constitué : D une armature métallique servant de circuit

Plus en détail

BEP des métiers de l Electrotechnique Epreuve EP1. USINE D INCINERATION de LONS LE SAUNIER DOSSIER SUJET

BEP des métiers de l Electrotechnique Epreuve EP1. USINE D INCINERATION de LONS LE SAUNIER DOSSIER SUJET BEP des métiers de l Electrotechnique Epreuve EP1 USINE D INCINERATION de LONS LE SAUNIER DOSSIER SUJET PILOTAGE NATIONAL Session de remplacement 2009 Facultatif : Code BEP DES MÉTIERS DE L ÉLECTROTECHNIQUE

Plus en détail

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Sommaire A. Généralités B. Applications au schéma TT C. Applications au schéma IT 2 A - Généralités

Plus en détail

Le délesteur permet d'éviter des déclenchements du disjoncteur malgré un calibre inférieur à celui qui serait normalement

Le délesteur permet d'éviter des déclenchements du disjoncteur malgré un calibre inférieur à celui qui serait normalement Délesteur triphasé 038 13 Le délesteur permet d'éviter des déclenchements du disjoncteur malgré un calibre inférieur à celui qui serait normalement utilisé Le délesteur surveille la consommation totale

Plus en détail

Etude des chutes de tension

Etude des chutes de tension SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTRIQUE (Classes de terminales STI) ÉLECTROTECHNIQUE Etude des chutes de tension STADE DE FRANCE PARIS 2012 DUREE : 3 HEURES Page N 1 Présentation générale

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2005

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2005 Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Session 2005 Analyse et conception des solutions possibles de la gestion et/ou de la distribution d'énergie électrique d'un moyen de production (Sous-épreuve

Plus en détail

Annexes techniques e-catalogue

Annexes techniques e-catalogue Annexes techniques e-catalogue Sélectivité des protections Tableaux de sélectivité : Amont Compact NSX0 à 0 - Aval Compact NS0 à 00 Tableaux de sélectivité : Amont Compact NS0 à 0 - Aval Compact NSX0 à

Plus en détail

Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique

Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique Produits chimiques Produire des médicaments Médicaments manufacturés Centre pharmaceutique présentation Page 1 sur 10 Pour

Plus en détail

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les s électriques sont installées des gaines de d immeubles ou en apparent la cage d escalier (réhabilitation

Plus en détail

Prise en compte de la nouvelle procédure de raccordement ERDF-PRO-RAC-14E Adaptation du titre de la note

Prise en compte de la nouvelle procédure de raccordement ERDF-PRO-RAC-14E Adaptation du titre de la note Direction Réseau Communication de données d étude dans le cadre de la présentation d une solution de raccordement d une installation individuelle au réseau public de distribution géré par ERDF Identification

Plus en détail

Rapport d expertise des mesures effectuées sur la distribution électrique de, par la société EduWatt

Rapport d expertise des mesures effectuées sur la distribution électrique de, par la société EduWatt Rapport d expertise des mesures effectuées sur la distribution électrique de, par la société EduWatt 1 Instrumentation mise en œuvre Caméra thermographique : Fluke Ti20 2 Objet de l étude Les TGBT 1 et

Plus en détail

Lycée Louis ARMAND LLA DOSSIER RESSOURCES

Lycée Louis ARMAND LLA DOSSIER RESSOURCES Lycée LLA DOSSIER RESSOURCES SOMMAIRE PAGE 1-Démarrer le logiciel 2 2-Barre d outils 2 3-Ouvrir un projet 2 4- Création d une source 3 A- La source 3 B- Le réseau 5 C- La liaison 6 5-Mise en place de la

Plus en détail

Réseaux, postes de distribution et transformateurs B.T.

Réseaux, postes de distribution et transformateurs B.T. TECHNOLOGIE Objectifs : Être capable de décoder un schéma de réseau, de consulter les prescriptions et règles de sécurité, éventuellement de déterminer les causes d'un mauvais fonctionnement dans un poste

Plus en détail

Puissance VA 400/230 400/24 230/230 230/24 230/12 30 - LP 603003 - LP 602003 LP 601003 40 - - - LP 602004 LP 601004

Puissance VA 400/230 400/24 230/230 230/24 230/12 30 - LP 603003 - LP 602003 LP 601003 40 - - - LP 602004 LP 601004 W TRANSFORMATEURS DE COMMANDE, D ISOLEMENT ET DE SÉCURITÉ W CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES EN 61 558 Prise primaire ± 5% Bornier protégé contre le contact direct suivant VBG4 Classe de température T 40/E

Plus en détail

Etude et configuration

Etude et configuration Etude et configuration /2 SIMARIS CFB /3 Procédure de configuration /4 Liste de contrôle pour SIVACON S4 /6 Facteurs de correction /8 Température intérieure des tableaux basse tension /10 Exemple 2009

Plus en détail

Tests comparatifs de performances techniques et écologiques entre la technique de contrôle magnétoscopique actuelle (magnétisation des pièces

Tests comparatifs de performances techniques et écologiques entre la technique de contrôle magnétoscopique actuelle (magnétisation des pièces Tests comparatifs de performances techniques et écologiques entre la technique de contrôle magnétoscopique actuelle (magnétisation des pièces utilisant des générateurs de courant pilotés par thyristors)

Plus en détail

CANECO pour Windows ALPI - 1997. Introduction 5

CANECO pour Windows ALPI - 1997. Introduction 5 Table des matières Introduction 5 Rôle du manuel 5 Connaissances requises 5 Présentation du manuel de l utilisateur 6 Rôles respectifs des trois manuels 6 Calculer un réseau électrique avec Caneco 9 Vocabulaire

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 3 : MACHINE ASYNCHRONE Exercice 1 Un moteur asynchrone tétrapolaire, stator monté en triangle, fonctionne dans les conditions suivantes : tension entre phases U = 380 V ; fréquence f

Plus en détail

Borne escamotable anti bélier

Borne escamotable anti bélier Site autonome de production d'électricité photovoltaïque TD 1 Système étudié : Borne escamotable anti bélier 1 Bac Pro ELEEC «Electrotechnique Energie Equipement Communicants» Fiche de travaux liés à des

Plus en détail

5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé

5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé 5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé Exercice Mono0 : régime monophasé i u L Donner l'expression : - de la puissance active consommée par la résistance - de la puissance réactive

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique-Énergie et Équipements Communicants. EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2010

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique-Énergie et Équipements Communicants. EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2010 Baccalauréat Professionnel Électrotechnique-Énergie et Équipements Communicants EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2010 Cette épreuve comporte : Le sujet «tronc commun», composé par tous les candidats

Plus en détail

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle I. Protection des personnes : Régimes de neutre 1. Nécessité de la liaison à la terre L'énergie électrique demeure dangereuse et la majorité des accidents est due aux défauts d'isolement des récepteurs.

Plus en détail

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS 1- GÉNÉRALITÉS Le coffret comptage S19 est destiné au raccordement des clients basse tension dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kva et limitée à 250 kva. Celui-ci, conformément à la NF C 14-100,

Plus en détail

Etudier avec Caneco BT un réseau électrique complexe. Cahier technique Caneco

Etudier avec Caneco BT un réseau électrique complexe. Cahier technique Caneco Date de création : 25/10/2010 Etudier avec Caneco BT un réseau électrique complexe. Cahier technique Caneco 1 Les fondamentaux des calculs de Caneco BT 1.1 Le calcul fondamental d un circuit dans Caneco

Plus en détail

PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MATERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W

PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MATERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W BUT PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MTERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W Dans le cadre d'une installation concernant la distribution de l'énergie électrique, l'électrotechnicien

Plus en détail

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Partie 1: LES NIVEAU D'HABILITATION Objectif : Nommer les limites d'habilitations Enoncé : Face au différentes interventions, manœuvres et travau, cocher la colonne qui correspond au niveau d'habilitation

Plus en détail

Parafoudres modulaires

Parafoudres modulaires 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : (+33) 05 55 06 87 87 - Télécopie : (+33) 05 55 06 88 88 Parafoudres modulaires SOMMAIRE Page 1. Caractéristiques générales... 1-2 2. Cotes d encombrement...2 3. Caractéristiques

Plus en détail

ELECTRICITE GENERALE

ELECTRICITE GENERALE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE INSTITUT SUPERIEUR DES ETUDES TECHNOLOGIQUES DE NABEUL DEVOIRS SURVEILLES & EXAMENS ELECTRICITE GENERALE Profil :

Plus en détail

www.eris-fr.com Parafoudre «Sélection 2013»

www.eris-fr.com Parafoudre «Sélection 2013» www.eris-fr.com Parafoudre «Sélection 2013» Introduction : Le parafoudre, ou parasurtenseur, est un dispositif de sécurité visant à protéger les installations et appareils électriques contre les surtensions

Plus en détail

TD électricité Génie civil PCE5

TD électricité Génie civil PCE5 1 L Séance I- I-1- Exercice I : Vecteurs de Fresnel Composer (additionner) les vibrations suivantes : 1) S 1 (t) = 3 cos(ω t) et S 2 (t) = - 4 cos(ω t + 4 ) 2) S 1 (t) = cos (ω t), S 2 (t) = 2 sin(ω t

Plus en détail

Document(s) associé(s) et annexe(s) Résumé / Avertissement. Date d'application 1 02/04/2013 Création. Version

Document(s) associé(s) et annexe(s) Résumé / Avertissement. Date d'application 1 02/04/2013 Création. Version Modèle de Pré-étude simple pour le raccordement d une Installation de production au Réseau Public de Distribution d électricité HTA ne relevant pas d un Schéma Régional de Raccordement au Réseau des Energies

Plus en détail

CABLES SOUPLES INDUSTRIELS

CABLES SOUPLES INDUSTRIELS L ensemble des caractéristiques de l enveloppe isolante et de la gaine du câble TENFLEX garantit une forte ténacité, une grande résistance aux huiles et aux graisses minérales. Il est idéal pour les équipements

Plus en détail

CÂBLES RIGIDES INDUSTRIELS

CÂBLES RIGIDES INDUSTRIELS DESCRIPTION : me en cuivre ou en aluminium. Souplesse de l âme : ivre : Section 4 : classe 1 ou 2, Section > 4 : classe 2. uminium : classe 2 Enveloppe isolante en polyéthylène réticulé. Gaine extérieure

Plus en détail

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités Le courant électrique est utilisé partout dans la vie de l homme et des entreprises d où son importance. Malgré tout il reste très dangereux, en France on compte chaque année : Près de 1500 accidents dus

Plus en détail

LE DOMAINE DE L ÉLECTRICITÉ

LE DOMAINE DE L ÉLECTRICITÉ Roger Cadiergues LE DOMAINE DE L ÉLECTRICITÉ * (Guide RefCad : nr21.a) La loi du 11 mars 1957 n autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l article 41, d une part que les «copies ou reproductions strictement

Plus en détail

Distribution Basse Tension

Distribution Basse Tension Distribution Basse Tension Structure d une installation de distribution de l énergie électrique. Choix des protections électriques d une installation. Choix de canalisations électriques. Objectifs : justifier

Plus en détail

Convention de raccordement individuel pour une installation de consommation en BT de puissance supérieure à 36 kva. Conditions Particulières

Convention de raccordement individuel pour une installation de consommation en BT de puissance supérieure à 36 kva. Conditions Particulières Direction Technique Convention de raccordement individuel pour une installation de consommation en BT de puissance supérieure à 36 kva. Conditions Particulières Identification : ERDF-FOR-RAC_42E Version

Plus en détail

L'USINE DE FABRICATION D'ENGRENAGE «RIBAUT»

L'USINE DE FABRICATION D'ENGRENAGE «RIBAUT» Proposition de corrigé BAC PRO ELEEC Epreuve E2 : Etude d un ouvrage session 2015 L'USINE DE FABRICATION D'ENGRENAGE «RIBAUT» Tronc Commun PARTIE A : DIMMENSIONNEMENT DE L'ALIMENTATION DE L'EXTENSION Dossier

Plus en détail

ÉPREUVE E2. Étude d un ouvrage

ÉPREUVE E2. Étude d un ouvrage Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage CORRIGE Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants Durée

Plus en détail

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur)

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur) page 1 / 10 Habilitation Electrique B0 & B0V Préparation théorique 1/ Exploitation du film «Classe Branchés»............................. p 2 2/ Organismes agréés..............................................

Plus en détail

ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage

ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage Page : 16 TRONC COMMUN PARTIE A : Distribution de l énergie électrique BAREME DE CORRECTION

Plus en détail

CONDUCTEURS ET CÂBLES - EXERCICES - A. Conducteurs et câbles : contrôle Q.C.M. (vous devez entourer les bonnes réponses)

CONDUCTEURS ET CÂBLES - EXERCICES - A. Conducteurs et câbles : contrôle Q.C.M. (vous devez entourer les bonnes réponses) CONDUCTEURS ET CÂBLES - EXERCICES - Document informatique Adobe Acrobat : CONDUCTEURS ET CABLES COURS. Mémotech Electrotechnique 6 e édition : 6.2. CABLES ET CONDUCTEURS. Electrosystème 1 res STI : chapitre

Plus en détail

Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9

Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9 Direction Réseau A Étude de tenue aux courants de court circuit pour le raccordement Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9 Version Date d'application Nature de la modification

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2009

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2009 Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Session 2009 Analyse et conception des solutions possibles d automatisation d un moyen de production (Sous-épreuve E 51) Questionnaire Ce dossier

Plus en détail

Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension

Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension Document réalisé par Michel LAMBERT 1 1. Description du projet 1.1 Schéma de principe Réseau de distribution

Plus en détail

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24 COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PRO ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE IN DU COURS {? heures} Page 1 sur 24 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs

Plus en détail

Modalités du contrôle de performances des installations de production raccordées en haute tension (HTA) au réseau public de distribution géré par ERDF

Modalités du contrôle de performances des installations de production raccordées en haute tension (HTA) au réseau public de distribution géré par ERDF Direction Technique Modalités du contrôle de performances des installations de production raccordées en haute tension (HTA) au réseau public de distribution géré par ERDF Identification : ERDF-PRO-RES_64E

Plus en détail

Guide Technique. Technique. Guide. Nouveautés normatives p 74. Régimes de neutre p 77. Filiation p 79. Degrés de protection p 80

Guide Technique. Technique. Guide. Nouveautés normatives p 74. Régimes de neutre p 77. Filiation p 79. Degrés de protection p 80 Guide Technique Guide Technique Nouveautés normatives p 74 Régimes de neutre p 77 Filiation p 79 Degrés de protection p 80 Détermination des courants de courts-circuits p 81 Diamètre de câble p 83 73 GUIDE

Plus en détail

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT)

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES Baccalauréat Professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2014 DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES Page 1 / 35 DOSSIER TECHNIQUE SOMMAIRE : 1. Présentation

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Gestionnaire de réseaux. Dispositifs de mesure avec transformateurs de mesure. Généralités

NOTE D INFORMATION. Gestionnaire de réseaux. Dispositifs de mesure avec transformateurs de mesure. Généralités Gestionnaire de réseaux NOTE D INFORMATION Dispositifs de mesure avec transformateurs de mesure CREO01-3074-v2-FR Généralités Vous trouverez dans cette fiche d information des explications concernant la

Plus en détail

Conditions techniques pour le raccordement des producteurs aux réseaux publics d électricité en France Les prescriptions administratives Résumé

Conditions techniques pour le raccordement des producteurs aux réseaux publics d électricité en France Les prescriptions administratives Résumé Conditions techniques pour le raccordement des producteurs aux réseaux publics d électricité en France Les prescriptions administratives Résumé Philippe Cruchon Secrétariat d État à l industrie, Service

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : «Mécanique, électromécanique»

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : «Mécanique, électromécanique» Centres de Gestion de la Mercredi 13 janvier 2010 Fonction Publique Territoriale de la région Bretagne Centre organisateur : CDG 56 CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010 Spécialité

Plus en détail

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes ANNEXE III Tableau de correspondance entre les articles R.4215-3 à R.4215-13 exprimant les principes généraux qui s appliquent à la conception et à la réalisation des installations électriques et les parties,

Plus en détail

Version 2 du 16 septembre 2014

Version 2 du 16 septembre 2014 Régie du Syndicat Electrique Intercommunal du Pays Chartrain Version 2 du 16 septembre 2014 Barème pour la facturation du raccordement au réseau public de distribution d électricité Version Date d application

Plus en détail

Détecteurs d eau de condensation Pour installation en milieu sec

Détecteurs d eau de condensation Pour installation en milieu sec Détecteurs d eau de condensation Pour installation en milieu sec JOLA S.A.R.L. 14 rue du Progrès F-93230 Romainville Tél. : 01.48.70.01.30 Fax : 01.48.70.84.44 contact@jola.fr www.jola.fr A-1 37-2-0 -Détecteurs

Plus en détail

1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P.

1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P. 1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P. Les premières automobiles étaient «propulsées» (roues arrière motrices). L efficacité de cette transmission est avérée mais le contrôle du véhicule devient délicat dès que le

Plus en détail

SESSION 2007. ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage

SESSION 2007. ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage Baccalauréat professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants SESSION 2007 ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage Cette épreuve est composée de 2 parties : 1 ère partie : un sujet «tronc commun»,

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Documentation technique de référence Chapitre 3 Performances du RPT Article 3.3 Capacité d accueil

Documentation technique de référence Chapitre 3 Performances du RPT Article 3.3 Capacité d accueil Chapitre 3 Performances du RPT Version 2 applicable à compter du 24 avril 2009 6 pages Page:2/6 1. RAPPEL DU CADRE REGLEMENTAIRE Cahier des charges annexé à l avenant, en date du 30 octobre 2008, à la

Plus en détail

1 Etude d'une installation BT A5

1 Etude d'une installation BT A5 Guide de la distribution électrique BT et HTA A1 Sommaire Aider, conseiller les concepteurs dans le choix des solutions à mettre en œuvre pour réaliser des installations électriques conformes aux normes,

Plus en détail

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W MOTEUR ASYNCHRONE 1) Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor

Plus en détail

1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012

1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012 1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012 Extrait du Décret n 2010-1118 du 22 septembre 2010 relatif aux opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage.

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Micro-cogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne)

Micro-cogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Micro-cogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.26 du 30/07/2013 - Logiciel évalué conforme à la RT 2012

Plus en détail

Compensation d'énergie réactive et filtrage d'harmoniques. Catalogue. Condensateurs et batteries MT Rectiphase

Compensation d'énergie réactive et filtrage d'harmoniques. Catalogue. Condensateurs et batteries MT Rectiphase Compensation d'énergie réactive et filtrage Catalogue 2000 Condensateurs et batteries MT Rectiphase Sommaire Présentation 2 Condensateurs et batteries de condensateurs MT 2 Les condensateurs MT Propivar

Plus en détail

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Conditions de Raccordement d'un consommateur individuel au RPD Basse Tension pour une puissance supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Résumé Ce modèle présente les conditions techniques, les types

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée

Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée Objectifs Tracer la caractéristique à vide de la machine synchrone. Déterminer les éléments du modèle équivalent représenté ci-contre.

Plus en détail

La méthode des deux wattmètres nous donne les puissance active et réactive absorbées par le moteur:

La méthode des deux wattmètres nous donne les puissance active et réactive absorbées par le moteur: EXERCICE N 1 Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor sont en

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 12 00 44

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 12 00 44 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Département Feu et Environnement Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 64 33 Télécopie 33 (0)2 32 53 64 68 PROCES

Plus en détail

Fusibles Basse Tension Américains UL248

Fusibles Basse Tension Américains UL248 Fusibles Basse Tension Américains UL248 Normes UL UL198 : Normes fusibles basse tension anciennes UL248 : Normes fusibles basse tension nouvelles UL512 : Norme support 2/ 23 Normes UL Elles définissent

Plus en détail

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES But de la protection des moteurs PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES Les protections des moteurs électriques contre les surintensités (surcharges et courts-circuits) ont

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES ÉQUIPEMENTS INDUSTRIELS. - Session 2009 - Épreuve E 1. Scientifique et Technique

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES ÉQUIPEMENTS INDUSTRIELS. - Session 2009 - Épreuve E 1. Scientifique et Technique BACCALAUREAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES ÉQUIPEMENTS INDUSTRIELS - Session 2009 - *** Épreuve E 1 Scientifique et Technique Sous-Épreuve E12 - Unité U 12 - Mathématiques et Sciences Physiques Coefficient

Plus en détail

ALEAS TECHNIQUES. Harmoniques

ALEAS TECHNIQUES. Harmoniques ALEAS TECHNIQUES Harmoniques Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique HARMONIQUES PRESENTATION, PRISE EN CONSIDERATION, SOLUTIONS POUR LIMITATIONS Identification : DTR-Altec-Harm Version : V0 Nombre

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE TDC & TDCI. Page TDC & TDCI 1. Rév. 2. N T/NOT-0001 Date : 29/06/2015

NOTICE TECHNIQUE TDC & TDCI. Page TDC & TDCI 1. Rév. 2. N T/NOT-0001 Date : 29/06/2015 AUTOMATION 000 0 rue de la pommeraie, 78310 Coignières FRANCE Tél. : +33-(0)1-3461-43 Fax : +33-(0)1-3461-8919 info@automation000.com www.automation000.com TDC & TDCI TDC & TDCI 1 N T/NOT-0001 Date : 9/06/015

Plus en détail

SESSION 2011. Cette épreuve est composée de 2 parties :

SESSION 2011. Cette épreuve est composée de 2 parties : Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage SESSION 2011 Cette épreuve est composée de 2 parties : 1 ère partie : sujet «tronc commun»,

Plus en détail

Tableaux modulaires HTA Uniswitch

Tableaux modulaires HTA Uniswitch Tableaux modulaires HTA Uniswitch Pour postes de Distribution Publique Postes abonnés à comptage Basse et Moyenne Tension Postes privés Conformes aux normes: - HN 64S41-S43, NFC13-100, NFC13-200 24 kv

Plus en détail

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone I.Principe Le stator est formé de 3 bobines dont les axes font entre eux un angle de. Il est alimenté par un réseau triphasé équilibré, qui crée dans l entrefer un ( radial

Plus en détail

Les tarifs d électricité. Tarif bleu: 3 à 36 kva exclu Tarif jaune: 36 à 250 kva exclu Tarif vert: 250 kva

Les tarifs d électricité. Tarif bleu: 3 à 36 kva exclu Tarif jaune: 36 à 250 kva exclu Tarif vert: 250 kva Les tarifs d électricité Tarif bleu: 3 à 36 kva exclu Tarif jaune: 36 à 250 kva exclu Tarif vert: 250 kva Comment choisir son tarif? en fonction du réseau d alimentation en fonction de la puissance en

Plus en détail

Puissance active, puissance apparente...

Puissance active, puissance apparente... Posons le problème : En continu, la puissance (en Watt) se calcule facilement : P = U x I En sinusoïdal, lorsque le récepteur est résistif, la même règle s'applique car le courant est bien en phase et

Plus en détail

S1.3:Schémas de liaison à la terre BTA

S1.3:Schémas de liaison à la terre BTA Table des matières 1 Les S.L.T 1 1.1 Pourquoi un schéma des liaisons à la terre?................... 1 1.2 Schéma IT..................................... 3 1.3 Le fonctionnement pour un réseau (1km).....................

Plus en détail

RAD99B / ORIII(B) 0459

RAD99B / ORIII(B) 0459 13C, rue Gilbert Caudéran 33320 EYSINES :05 56 16 06 09-05 56 16 00 59 - www.sigil-france.fr GAINE ÉQUIPÉE POUR LA RADIOLOGIE MÉDICALE RAD99B / ORIII(B) 0459 - INSTRUCTIONS D'INSTALLATION - - CONSIGNES

Plus en détail

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations SOMMAIRE A/ Modification d une installation électrique A1/ Cahier des charges A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations A3/ Application pratique: Montage n 2 B/ Maintenance d une installation

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

Intégration du photovoltaïque au réseau électrique. Contraintes et enjeux

Intégration du photovoltaïque au réseau électrique. Contraintes et enjeux Intégration du photovoltaïque au réseau électrique Contraintes et enjeux La situation du PV raccordé au réseau en France Installations PV raccordées au réseau de distribution Une puissance raccordée au

Plus en détail

TR-CIEL VERSION 2.5.5 GUIDE D'INTRODUCTION PAS À PAS. AMo 18/01/2005

TR-CIEL VERSION 2.5.5 GUIDE D'INTRODUCTION PAS À PAS. AMo 18/01/2005 TR-CIEL VERSION 2.5.5 GUIDE D'INTRODUCTION PAS À PAS 18/01/2005 AMo Introduction Guide d introduction pour une utilisation immédiate de TR-Ciel 2.5.5 Premiers Pas Créer une nouvelle configuration personnalisée

Plus en détail

La production et le transport de l électricité

La production et le transport de l électricité Comment produire simplement une tension alternative? Connecter les deux bornes d une bobine à un oscilloscope À l aide d un moteur, faire tourner un aimant devant la bobine (doc ) Observer sur l oscillogramme

Plus en détail