Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP Sartrouville

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville"

Transcription

1 Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert Tél. : FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP Sartrouville

2 Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise comptable, après 12 ans de salariat s'installe à son compte pour créer E3C. En 15 ans, Il réalise 60 opérations de reprise pour faire de E3C le troisième cabinet français ( clients, 700 collaborateurs, 80 bureaux). Possédant 98 % du capital d E3C et n'ayant pas d'enfants experts-comptables, Jean-Paul Debeuret vend E3C fin En 2003, Jean-Paul Debeuret crée la Caravane des Entrepreneurs, pôle itinérant d'expertise spécialisé en création, reprise transmission, développement d'entreprises et installation dans le cadre d une franchise. La Caravane des Entrepreneurs constitue un pôle d expertise et de conseil spécialisé. Elle réalise en 2010 sa 7 ème tournée de 50 villes du 18 Mai au 25 septembre. Après avoir conçu, et enregistré près de 140 modules de formation en vidéo interactive, sur la création, la reprise, la transmission, la gestion, le développement d entreprise, Jean-Paul Debeuret crée en 2008, la WEB TV de formation WEB TV en accès libre et gratuit. A ce jour TV des entrepreneurs compte abonnées et met à leur disposition 250 modules de formation. Les objectifs de la Caravane des entrepreneurs Pour contribuer à la création, à la reprise / transmission et au développement des entreprises, la Caravane des Entrepreneurs réalise plus de 50 étapes en France. La Caravane des Entrepreneurs va à la rencontre des porteurs de projets et entrepreneurs en s installant sur une place publique de centre-ville. Elle constitue un pôle d expertise et de conseil avec des spécialistes de l entrepreneuriat et de l entreprise locaux. La Caravane des Entrepreneurs se caractérise par : sa spécialisation : création, reprise, franchise, développement, transmission d entreprises ; la pluridisciplinarité de ses experts qui exercent habituellement dans la ville d accueil ; sa gratuité pour les visiteurs ; l accompagnement individualisé des porteurs de projets ; son intervention en France et dans les zones frontalières. Ses objectifs depuis 7 ans sont : d accompagner les dirigeants d entreprises dans leurs démarches de développement ou de transmission ; de former et conseiller les créateurs et repreneurs pour qu ils soient capables d entreprendre ; de mettre en contact les experts et conseils de chaque ville étape avec les porteurs de projets. En 2010, la Caravane des Entrepreneurs a pour objectif également d aider les entrepreneurs à passer au mieux la crise économique actuelle en : donnant des conseils pratiques pour les aider à traverser la crise mettant en avant les opportunités qui peuvent néanmoins exister en cette période de crise donnant les clés nécessaires pour prendre les bonnes décisions. Son originalité La Caravane des Entrepreneurs a développé un concept original : - une Installation sous chapiteaux en centre-ville, monté le matin et démonté le soir de l étape. - un accueil individuel des porteurs de projets (créateurs, repreneurs, franchisés, cédants, dirigeants) - une orientation et un suivi individuel des porteurs de projets - une complémentarité des experts et des conférences proposées - la gratuité pour les visiteurs

3 Les services de la Caravane des Entrepreneurs Un accueil personnalisé Chaque visiteur est reçu individuellement par un consultant de la Caravane des Entrepreneurs spécialisé en entrepreneuriat qui réalise un diagnostic à l entrée (qui il est?, quel est son projet?, à quel stade d avancement en est-il, quelles sont les difficultés qu il rencontre?). A l issue de ce diagnostic, le consultant remet au porteur de projet une fiche de visite sur laquelle il a coché le nom des experts qu il doit rencontrer et qui les conseillerons individuellement (avocats, experts-comptables, banquiers, assureurs, intermédiaires en transmission, spécialistes en protection sociale etc.), les conférences qu il peut suivre au cours de la journée. Des espaces conseils Les espaces conseils sous chapiteaux sont animés par des experts et conseils spécialisés : experts-comptables, avocats, spécialistes de la couverture sociale, gestionnaires de patrimoine, banquiers, intermédiaires en transmission d entreprises, sociétés de portage salarial, consultants en études de marché et en développement commercial, consultants en communication, SSII. Les visiteurs sont reçus individuellement par ces experts pour des informations ou du conseil. six conférences jounalières Animées par les experts et conseils de la Caravane des Entrepreneurs. Un espace d autoformation Les porteurs de projets ont un accès libre sur des ordinateurs portables à 130 modules de formation vidéo de la Société Forces sur la vie de l entreprise : création, reprise, franchise, développement, gestion, ressources humaines, organisation, transmission de l entreprise. Le programme d une étape Chaque étape est organisée de la manière suivante : 9h : conférence «Réussir sa reprise ou sa transmission d entreprise» (Définir l entreprise à rechercher, savoir approcher les cédants, rechercher une entreprise en difficulté) 10h15: conférence «L auto-entrepreneur en pratique» (Les règles sociales et fiscales, les missions de l auto-entrepreneur pour les entreprises, le marché des particuliers, réponses pratiques aux auto-entrepreneurs) 11h30 : conférence «La franchise» Son fonctionnement, les opportunités mais aussi les contraintes. 12h45 : conférence «10 conseils aux femmes qui souhaitent entreprendre» L'objectif de cette conférence est de donner des solutions pratiques et opérationnelles pour s'informer, se former et se faire accompagner tout au long de son projet, de la recherche d'idée jusqu'au lancement de l'entreprise, et ainsi sécuriser son projet 14h : conférence «Créer ou se développer dans l éco-business» Des conseils pour entreprendre sur LE marché du 21 ème siècle. 15h30 : conférence «Réussir à financer vos projets» (Se financer hors circuit bancaire, utiliser l affacturage, la location financière, le crédit-bail, le lease-back, le refinancement des marchés publics, faire appel aux banques, faire intervenir le médiateur du crédit) de 9h à 17h : réception individuelle et accompagnement des entrepreneurs, repreneurs d entreprises, candidats en création d entreprises et en franchise vers les experts, les conférences, l espace d autoformation de la Caravane des Entrepreneurs. Les résultats

4 La Caravane des Entrepreneurs a fait l objet de plus de reportages en 2009, 8 millions de mails et 3 millions de fax ont été envoyés, sans compter le relais de l information par ses partenaires nationaux et locaux. Les porteurs de projets travaillent en moyenne ½ journée dans la Caravane experts ont été mobilisés sur les 83 étapes lors de l édition Les visiteurs de la Caravane (20000 en 2009) sont à 50% des repreneurs, 30% des créateurs, 20% des cédants. Le nombre de cédants augmente sensiblement avec les années : les dirigeants de PME de salariés sont de plus en plus nombreux. Les visiteurs sont unanimes : la Caravane des Entrepreneurs est un concept utile, concret, pratique, qui leur permet d avancer plus vite dans leur projet. Depuis 7 ans, de grands noms du conseil renouvellent leur confiance à la Caravane et la financent. Les experts apprécient l orientation sélective des visiteurs par les consultants Forces. L action de la Caravane et de ses experts débouche vers environ 200 reprises-transmissions d entreprises. Pour 2010, la Caravane des Entrepreneurs intègre l équipe de qui a pour objectif d enregistrer 500 à 700 formations pendant les 60 étapes de cette édition. Annexes

5 Configuration de la Caravane des Entrepreneurs et quelques photos

6 Quelques témoignages reçus sur le Livre d'or de la Caravane des Entrepreneurs Pôle d'expertise spécialisé en reprise et transmission d'entreprises + Témoignages : Alsace + Témoignages : Aquitaine + Témoignages : Auvergne + Témoignages : Basse Normandie + Témoignages : Belgique + Témoignages : Bourgogne + Témoignages : Bretagne + Témoignages : Centre + Témoignages : Champagne-Ardenne + Témoignages : Franche-Comté

7 + Témoignages : Haute-Normandie + Témoignages : Ile de France(1), (2) + Témoignages : Languedoc-Roussillon + Témoignages : Limousin + Témoignages : Lorraine + Témoignages : Midi-Pyrénées + Témoignages : Nord-Pas-de-Calais + Témoignages : PACA + Témoignages : Pays-de-la-Loire + Témoignages : Picardie + Témoignages : Poitou-Charentes + Témoignages : Rhône-Alpes

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise comptable,

Plus en détail

FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Ma 28/5 Me 29/5 J 30/5 V 31/5 S 1/6 Lyon Place de la République Marseille Place Léon Blum (Devant la Mairie du 1 er et 7 éme arrondissement) Montpellier Place Paul Bec (Antigone) Toulouse Place Olivier

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise DOSSIER DE CANDIDATURE franchise 1. DEMANDEUR PHOTO ÉTAT CIVIL Nom Prénom Date de naissance Lieu de naissance / / Adresse Code postal Téléphone fixe Fax Ville tél portable: E-mail Situation familiale :

Plus en détail

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est :

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est : 1 En complément de la publication des informations routières sur le site internet Bison Futé, un service gratuit de diffusion par messagerie électronique est ouvert aux professionnels. Pour recevoir l'information

Plus en détail

Un dispositif d appui aux très petites entreprises

Un dispositif d appui aux très petites entreprises Spectacle vivant Un dispositif d appui aux très petites entreprises DA TPE-SV Votre entreprise a besoin de se développer? Elle emploie moins de cinq salariés? Vous pouvez bénéficier d un accompagnement

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise 50 salariés et plus / groupes de distribution (GDSA) dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux

Plus en détail

I. La mise en place des accords collectifs

I. La mise en place des accords collectifs Point n 2 INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION 25 SEPTEMBRE 2013 I. La mise en place des accords collectifs 1.1. Vague 1 : Pour mémoire, les 3 Urssaf régionales créées au 1 er janvier 2012 (Auvergne, Pays

Plus en détail

3 ème édition. Avec :

3 ème édition. Avec : 3 ème édition Avec : Concept et Positionnement Evénement leader dédié aux créateurs d entreprises et repreneurs, le Salon des Entrepreneurs de Paris organise pour la 3 ème année consécutive l événement

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2014 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2014... 3 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...3

Plus en détail

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo Livret du professeur Le programme Le site Internet La visite Le concours photo OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS Découverte professionnelle 2010-2011 Découverte professionnelle 2010-2011

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne 1 - Recettes réelles de fonctionnement/population Recettes réelles de fonctionnement : total des recettes de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. Evaluation

Plus en détail

BIENVENUE AU PETIT DEJEUNER DES TRANSPORTS du Vendredi 27 Novembre 2009 SUR PANORAMA DE L OFFRE DE FORMATION *****

BIENVENUE AU PETIT DEJEUNER DES TRANSPORTS du Vendredi 27 Novembre 2009 SUR PANORAMA DE L OFFRE DE FORMATION ***** BIENVENUE AU PETIT DEJEUNER DES TRANSPORTS du Vendredi 27 Novembre 2009 SUR PANORAMA DE L OFFRE DE FORMATION ***** SOMMAIRE 1.Offre de Formation Education Nationale 2.Offre de Formation par Apprentissage

Plus en détail

LES AUTO-ENTREPRENEURS

LES AUTO-ENTREPRENEURS NOTE THÉMATIQUE Observatoire socio-économique Avril 2014 LES AUTO-ENTREPRENEURS Depuis l instauration du statut en 2009, le secteur de la propreté attire les auto-entrepreneurs. Ils sont plus de 23 000

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2013 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2013... 3 Agents qualifiés de laboratoire (techniciens, ouvriers

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie Année 2013 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2012 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

Baromètre Ventes et cessions de commerces et d industries en France du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2010

Baromètre Ventes et cessions de commerces et d industries en France du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2010 Baromètre Ventes et cessions de commerces et d industries en France du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2010 Opportunités de croissance ou créations d entreprise, plus de 44 000 commerces ou industries

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers 1 er semestre 2013 Réalisé par 1 Édito L Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers succède à l Observatoire de l équipement des foyers pour

Plus en détail

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17. DOSSIER > PRESSE salon 15 e édition de l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 15 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE VENTE DIRECTE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.fr Conception & organisation

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

E T U D E M U L T I C L I E N T

E T U D E M U L T I C L I E N T E T U D E M U L T I C L I E N T IIDC France : 124, Bureaux de la Colline, 92213 Saint-Cloud Cedex, France. Téléphone : 33.1.55.39.61.00 Fax : 33.1.55.39.61.01 L e M a r c h é d e s L o g i c i e l s e

Plus en détail

NOTE CONJONCTURELLE. Les rémunérations dans les SSII : des niveaux peu attractifs pour les juniors et dissuasifs pour les plus 45 ans MAI 2013

NOTE CONJONCTURELLE. Les rémunérations dans les SSII : des niveaux peu attractifs pour les juniors et dissuasifs pour les plus 45 ans MAI 2013 MAI 2013 NOTE CONJONCTURELLE Les rémunérations dans les SSII : des niveaux peu attractifs pour les juniors et dissuasifs pour les plus 45 ans Sextant Expertise 27, Boulevard des Italiens 75002 Paris Tél.

Plus en détail

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens au 1er Juin 2015 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise DOSSIER DE PRESSE La 6 e édition des Rencontres de la création et de la reprise d entreprise se tiendra le jeudi 12 février 2009 au Zénith de Limoges, de 8h30 à 18h. L accès est gratuit et ouvert à tous,

Plus en détail

au 1er novembre 2013

au 1er novembre 2013 au 1er novembre 2013 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

FICHE CANDIDATURE. Ain de mieux vous connaître, nous vous remercions de compléter soigneusement toutes les rubriques de ce document.

FICHE CANDIDATURE. Ain de mieux vous connaître, nous vous remercions de compléter soigneusement toutes les rubriques de ce document. FICHE CANDIDATURE Ain mieux vous connaître, nous vous remercions compléter soigneusement toutes les rubriques ce document. Ce document dûment complété n engage en rien Planet Sushi ou le candidat. L intégralité

Plus en détail

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 640 Mai 2015 Construction de logements Résultats à fin avril 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter des

Plus en détail

La mobilité. Au service des Outre-mer

La mobilité. Au service des Outre-mer La mobilité Au service des Outre-mer L Agence de l Outre-mer pour la Mobilité (LADOM) est une agence d Etat au service des originaires et résidents des collectivités d outre-mer. LADOM a pour mission première

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

L ENQUETE CGPME SUR LE FINANCEMENT BANCAIRE DES PME

L ENQUETE CGPME SUR LE FINANCEMENT BANCAIRE DES PME L ENQUETE CGPME SUR LE FINANCEMENT BANCAIRE DES PME Conditions de l enquête Du fait des difficultés économiques actuelles, la restriction de l accès au crédit pour les PME devient une préoccupation majeure.

Plus en détail

La régie de la radio en ligne. Offre commerciale 2013

La régie de la radio en ligne. Offre commerciale 2013 La régie de la radio en ligne Offre commerciale 2013 Audience des radios EN LIGNE en France Chaque jour, en moyenne 1.9OO.OOO d internautes ont visité au moins l un des sites de Radio 2.0 la semaine, contre

Plus en détail

Quelle image avez-vous de la Belgique?

Quelle image avez-vous de la Belgique? Quelle image avez-vous de la Belgique? Saviez vous que?. Sont d origine belge. Le saxophone. La marque de montres Ice watch. La chaine de fast food Quick. l ile de Porquerolles au large de Toulon appartenait

Plus en détail

Grenelle de l environnement BONUS ECOLOGIQUE

Grenelle de l environnement BONUS ECOLOGIQUE Grenelle de l environnement BONUS ECOLOGIQUE N 51243#03 Décret n 2010-1618 du 23 décembre 2010 modifiant le décret n 2007-1873 du 26 décembre 2007 instituant une aide à l acquisition des véhicules propres

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-78 NOVEMBRE 2013 Analyse de 12 600 offres publiées par l Apec en 2012. Quatre fonctions très recherchées.

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise Bilan 2008 & perspectives 2009 Surmonter la crise, préparer la reprise Dossier de presse 3 0 j u i n 2 0 0 9 Contacts presse - Agence Hopscotch Marion Paisant T : 01 58 65 00 45 mpaisant@hopscotch.fr Pauline

Plus en détail

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 I TAUX AU PLUS BAS : et si ça continuait? II RENEGOCIATION DE CREDITS : les règles du jeu changent

Plus en détail

Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique

Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique AFITL - 3 mai 2006 L objectif poursuivi Offrir aux membres de l AFITL (ou à quiconque se promène sur son site Internet) un recensement

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

Emplois. Votre épargne a le pouvoir de créer des emplois!

Emplois. Votre épargne a le pouvoir de créer des emplois! Gamme Insertion Emplois Votre épargne a le pouvoir de créer des emplois! Gamme Insertion Emplois, Des actifs monétaires aux marchés actions, la gamme des FCP Insertion Emplois de Mirova* vise à concilier

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire EXPÉRIENCE CLIENT Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en avril 2014 sur un échantillon représentatif de la population française de 1002 panélistes

Plus en détail

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 SOMMAIRE Editorial du président de l ANLE La gouvernance nationale : ANLE Le dispositif d apprentissage innovant Notre ambition

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Dossier de presse. syndicat de CINOV. FIDI devient le 14 e. La famille des métiers de l ingénierie s agrandit. Paris, le 21 novembre 2013

Dossier de presse. syndicat de CINOV. FIDI devient le 14 e. La famille des métiers de l ingénierie s agrandit. Paris, le 21 novembre 2013 Paris, le 21 novembre 2013 Dossier de presse La famille des métiers de l ingénierie s agrandit FIDI devient le 14 e syndicat de CINOV FEDERATION CINOV 4, AVENUE DU RECTEUR POINCARÉ - F-75782 PARIS CEDEX

Plus en détail

entreprendre pour soi, réussir ensemble

entreprendre pour soi, réussir ensemble entreprendre pour soi, réussir ensemble Une CAE rassemble des professionnels de métiers différents, qui souhaitent développer leur propre activité tout en évoluant dans un cadre collectif et en bénéficiant

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

Présentation 2008. Retrouvez-nous aussi sur www.franceactive.org CONTACT FRANCE ACTIVE. Avec le soutien de

Présentation 2008. Retrouvez-nous aussi sur www.franceactive.org CONTACT FRANCE ACTIVE. Avec le soutien de Présentation 2008 CONTACT FINANCEUR SOLIDAIRE POUR L'EMPLOI Avec le soutien de Fonds social européen 37, rue Bergère - 75009 Paris Tél/fax : 01 53 24 26 26/63 contact@franceactive.org Crédit photos : Contextes

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

ESPACE FTP Guide d utilisation

ESPACE FTP Guide d utilisation ESPACE FTP Guide d utilisation Introduction 1 ère Connexion Connexion rapide Ergonomie du logiciel Navigation Transfert Groupes d accès Suppression Accès partenaires Annexe : installation Filezilla 1 ESPACE

Plus en détail

Rapport d activité. Rhône-Alpes Active Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires

Rapport d activité. Rhône-Alpes Active Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires Rapport d activité 2014 Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires EN En 2014 3 668 emplois créés ou consolidés 907 projets accompagnés et 20,9 M mobilisés en Jean Jacques Martin Président

Plus en détail

Baromètre de la transmission de PME en France

Baromètre de la transmission de PME en France Baromètre de la transmission de PME en France Première édition - 2010 Observatoire CNCFA EPSILON de la Transmission de PME SOMMAIRE Objectifs & méthodologie p.2 Synthèse p.3 1. Potentiel du marché p.4

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 396 Février 2013 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Quatrième trimestre 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Le parc éolien atteint une de 7 562 MW

Plus en détail

Présentation des résultats

Présentation des résultats ENQUETE SUR L INSERTION A 6 MOIS DES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION ET SUR LA QUALITE DE L ALTERNANCE Présentation des résultats 5 mai 2014, N/Ref : 1326.11 Sommaire 1. Rappel méthodologique 3 2. Le

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n spécial Février 2015 De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Le SOeS diffuse

Plus en détail

Formations 2012-2013

Formations 2012-2013 Formations 2012-2013 Coach Facelooking, un métier d avenir Professionnels de la beauté et du bien-être Particuliers et indépendants Vous souhaitez diversifier votre activité actuelle en proposant à vos

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

LES SITES D INFORMATION

LES SITES D INFORMATION LES SITES D INFORMATION http://www.actinbusiness.com p. 2 http://www.actoria.fr p. 4 http://www.caravanedesentrepreneurs.com p. 6 http://www.coachinvest.com p. 8 http://www.mbcapital.com p. 10 http://www.netpme.fr

Plus en détail

Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop. Le guide

Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop. Le guide Pourquoi ne pas confier votre «bébé» à ceux qui vous ont aidé à le faire grandir? Transmission d entreprise en Scop Le guide > Sommaire Les Scop, des atouts incontestables >>> 3 Un statut souple >>> 4

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

REGION BASSE-NORMANDIE

REGION BASSE-NORMANDIE Évaluation des effets d une fusion de la Région Haute-Normandie et de la Région Basse-Normandie REGION BASSE-NORMANDIE Évaluation des effets d une fusion de la région Haute-Normandie et de la région Basse-Normandie

Plus en détail

Professions de la photographie

Professions de la photographie DONNÉES 200 & REPÈRES TENDANCES Professions de la photographie 0267 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises................................ 4 Dénombrement

Plus en détail

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 29 Février 212 Les prélèvements d eau en France en 29 et leurs évolutions depuis dix ans OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT En 29, 33,4 milliards

Plus en détail

Première partie. Les employeurs et l emploi. dans le spectacle vivant. Données 2013

Première partie. Les employeurs et l emploi. dans le spectacle vivant. Données 2013 Tableau de bord statistique Première partie Les employeurs et l emploi dans le spectacle vivant Données 2013 Publication Juin 2015 L'Observatoire prospectif des métiers, des qualifications et des compétences

Plus en détail

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national mars 2015 Observatoire de la FPT 1/29 Ce tableau de bord est conduit, sous la direction de Mohamed Amine, responsable de l Observatoire

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

REGION HAUTE-NORMANDIE

REGION HAUTE-NORMANDIE Évaluation des effets d une fusion de la Région Haute-Normandie et de la Région Basse-Normandie REGION HAUTE-NORMANDIE Évaluation des effets d une fusion de la région Haute-Normandie et de la région Basse-Normandie

Plus en détail

Etudes. Pérennité des entreprises Insertion des créateurs & Impact de l action de l Adie sur l insertion des créateurs et sur leur satisfaction

Etudes. Pérennité des entreprises Insertion des créateurs & Impact de l action de l Adie sur l insertion des créateurs et sur leur satisfaction Etudes Pérennité des entreprises Insertion des créateurs & Impact de l action de l Adie sur l insertion des créateurs et sur leur satisfaction Deux études Étude n 1!: Pérennité des entreprises Insertion

Plus en détail

avril 2012 LE PERSONNEL DES ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE

avril 2012 LE PERSONNEL DES ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE avril 2012 LE PERSONNEL DES ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE Situation au 31/12/2011 PRESENTATION GENERALE 1 Les données statistiques présentées dans ce recueil portent sur le personnel permanent (à l'exception

Plus en détail

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs DONNÉES AU 31/12/2006 SOURCE INSEE-CLAP 1 - DÉCEMBRE 2008 Panorama de l'économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Ce document est la première publication réalisée par l Observatoire national de l

Plus en détail

La VAE à travers les régions. (information conseil et validation) Année 2012. études. Etude logo Proposition 4 bis

La VAE à travers les régions. (information conseil et validation) Année 2012. études. Etude logo Proposition 4 bis La VAE à travers les régions (information conseil et validation) Année 2012 études Etude logo Proposition 4 bis Décembre 2014 Sommaire NOTICE DE LECTURE p. 3 INFORMATION CONSEIL EN VAE Points relais conseil

Plus en détail

ANI mène l'enquête: les résultats

ANI mène l'enquête: les résultats ANI mène l'enquête: les résultats Pour la première fois une enquête a été réalisée sur le métier d iconographe. 235 personnes ont répondu au questionnaire alors que nous estimons le nombre d iconographes

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable

DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable Guide de l utilisateur 2010 Si vous êtes amenés à utiliser cet outil, merci d indiquer votre source. Réseau agriculture durable - Inpact Bretagne

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CFA du BTP. Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France APPRENTIS. www.apprentissage-btp.com JE FORME. des.

DOSSIER DE PRESSE. CFA du BTP. Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France APPRENTIS. www.apprentissage-btp.com JE FORME. des. DOSSIER DE PRESSE Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France Les centres de formation d apprentis du bâtiment et des travaux publics poursuivent en 2012 leur mobilisation auprès des entreprises

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2011 Tableau de bord national

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2011 Tableau de bord national Effectifs territoriaux au 31 décembre 2011 Tableau de bord national novembre 2013 Observatoire de la FPT 1/27 Présentation et objectifs : Ce tableau de bord national a été réalisé d le cadre de la convention

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

LES INSUFFISANCES EN MATIERE D EQUIPEMENTS D IMAGERIE MEDICALE EN FRANCE : ETUDE SUR LES DELAIS D ATTENTE POUR UN RENDEZ-VOUS IRM EN 2013

LES INSUFFISANCES EN MATIERE D EQUIPEMENTS D IMAGERIE MEDICALE EN FRANCE : ETUDE SUR LES DELAIS D ATTENTE POUR UN RENDEZ-VOUS IRM EN 2013 LES INSUFFISANCES EN MATIERE D EQUIPEMENTS D IMAGERIE MEDICALE EN FRANCE : ETUDE SUR LES DELAIS D ATTENTE POUR UN RENDEZ-VOUS IRM EN 2013 Étude réalisée pour Imagerie Santé Avenir 2013 CEMKA-E VAL 43,

Plus en détail

Présentation PROGRAMME. Les partenaires

Présentation PROGRAMME. Les partenaires PROGRAMME Présentation Faites de la Création, l évènement marquant de la rentrée à la CCI, fête ses 10 ans! Cette opération, initiée par la Chambre de Commerce et d Industrie Aquitaine, est déclinée chaque

Plus en détail

Liste des variables Fichier MENAGE Enquête "Participation culturelle & sportive" de mai 2003 (EPCV)

Liste des variables Fichier MENAGE Enquête Participation culturelle & sportive de mai 2003 (EPCV) Liste des s Fichier MENAGE Enquête "Participation culturelle & sportive" de mai 2003 (EPCV) Index des s : AGEDPR : Age de la personne de référence (8 modalités)... 3 AGEPR : Age de la personne de référence...

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2012

Mardi 23 octobre 2012 Dossier de presse Mardi 23 octobre 2012 1 Conférence de presse mardi 23 octobre 2012 Les points abordés : - point sur la conjoncture dans la région grenobloise, - les chiffres de la création d entreprises

Plus en détail

gérants d immeubles agents immobiliers syndics de copropriétés marchands de biens experts immobiliers

gérants d immeubles agents immobiliers syndics de copropriétés marchands de biens experts immobiliers L i m m o b i l i e r v o u s o u v r e t o u t e s s e s p o r t e s gérants d immeubles agents immobiliers syndics de copropriétés marchands de biens experts immobiliers Bienvenue à l UNIS De plus en

Plus en détail