Après le superbe Congrès de la Martinique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Après le superbe Congrès de la Martinique"

Transcription

1 Bâtir ensemble au service de l Architecture, de l Urbanisme et de l Environnement Le bulletin trimestriel de Cobaty DECEMBRE 2014 N 148 Après le superbe Congrès de la Martinique Cobaty toujours plus haut Les Cobatystes de Côte d Azur Nice sur le chantier de la tour Odéon (Monaco) sommaire page 2 Edito page 10 LA COMMISSION FEDERALE «RH&S» page 12 NOS ASSOCIATIONS EN MOUVEMENT page 29 PAROLES DE LECTEURS page 30 NOS JOIES NOS PEINES page 2 CONGRES MARTINIQUE Un pur et grand moment cobatyste page 9 6 ème COBATY CUP Toujours un beau succès page 32 L INVITE DE COBATYNFO Guillaume Poitrinal Président de Woodeum

2 édito Au-delà d un slogan Cobaty I édito «Bâtir ensemble»: s il y a bien un élément dans la communication de Cobaty qui nous est familier, c est ce leitmotiv. Hérité de la langue de Goethe, ce simple mot est, en soi, très explicite : la raison, le motif qui dirige notre action, avec en outre la notion de raison principale, déterminante, prépondérante. A la veille de cette fin d année, en me remémorant ces derniers mois marqués pour notre Fédération par des événements douloureux, mais aussi par de belles réalisations et de beaux succès - le récent Congrès de Martinique en est une preuve éclatante -, je suis convaincu que cette unité dans la réflexion, l action et l amitié est totalement spécifique à Cobaty. Cet état esprit doit nous accompagner en permanence et nous porter vers toujours plus d efficacité et de pertinence dans nos interventions, toujours plus de professionnalisme et d innovation, toujours plus de liens conviviaux. Pour que nous tous prenions encore plus de plaisir à partager nos expériences, mettre en faisceau nos compétences, au service du bien commun. L exercice de la critique est l un des ferments de l intelligence et l une des bases de la démocratie, on le sait depuis Galilée ou Beaumarchais et son fameux «Sans la liberté de blâmer, il n est point d éloge flatteur». Encore faut-il que cette critique soit tournée vers l action, qu elle soit constructive et porteuse de suggestions sensées. Dans toute association, dans toute famille, il y a des maladresses qui froissent l ego ; il y a des oublis, des erreurs, des imperfections. Attelons-nous, comme de bons ouvriers, à les corriger plutôt qu à en faire des sujets de discorde et de rancœur. A ce prix raisonnable - celui du sacrifice de quelques vanités nous parviendrons, ensemble, à renforcer et à développer encore mieux notre Cobaty. Thierry Oppikofer Président fédéral Inauguration du Congrès avec assis Jean-Jacques Brichant, Président Cobaty Martinique, Didier Laguerre, Maire de Fort-de-France, et David Zobda, Premier Vice-Président du Conseil général, et au micro Serge Letchimy, Président du Conseil régional. Tous trois ont impressionné par leurs qualités oratoires hors pair et leur grande connaissance de Cobaty. 2 Rien de tel qu une belle salle pour montrer la force de Cobaty 3 L après-midi du 13 octobre a été consacrée à la «Vie de Cobaty». L occasion de présenter aux congressistes les activités de Cobaty. De gauche à droite : Eric Kieken, Trésorier fédéral ; Edwige Maugein, Présidente du District 10 ; Thierry Oppikofer, Président fédéral ; Jean-Jacques Brichant et Bruno Mencé, Commissaire du Congrès. 4 Fort-de-France; préfecture de la Martinique 3 COBATY 6, rue de Clichy I PARIS I Tél. : 33 (0) I I Cobatynfo Le bulletin trimestriel de Cobaty Directeur de la publication Thierry Oppikofer Président de la Commission «Communication» Parviz Haeri Secrétaire de Rédaction Djamila Bendjilali Avec la collaboration de Michel Levron Maquette Crédit Photo Cobaty - EDF Rhône Alpes Toa - Tour Odéo - Fotolia - Wikipédia Commons - X Papier recyclé Le bulletin de Cobaty 2 Décembre 2014

3 La vie de Cobaty 28 ème Congrès Cobaty / octobre 2014 Fort-de-France Merci Cobaty Martinique, c était parfait! La vie de Cobaty I Pourquoi ne pas le dire haut et fort? Le 28 ème Congrès de la Fédération Cobaty organisé en Martinique du 13 au 15 octobre 2014 a été parfait. C est une litote : les quelque 700 congressistes (400 Cobatystes ; 300 accompagnants) n ont pas regretté le déplacement. De l accueil à l aéroport Aimé Césaire jusqu au départ, tout était merveilleusement organisé : les déplacements à la minute près, les travaux toujours passionnants, les visites techniques très enrichissantes, les belles excursions touristiques pour les accompagnants, les moments d échanges et festifs (la soirée de gala à l Habitation Clément privatisée pour Cobaty : un moment unique)... Alors «Merci» à Cobaty Martinique, à son Président Jean-Jacques Brichant, au Commissaire du Congrès Bruno Mencé et à toute leur équipe. Vous pouvez être fier de vous. Le bulletin de Cobaty 3 Décembre 2014

4 28 ème Congrès Cobaty / octobre 2014 Fort-de-France Lundi après-midi 13 octobre, le moment consacré à la «Vie de Cobaty» a notamment permis au Président fédéral Thierry Oppikofer de présenter à tous les Congressistes (Cobatystes et accompagnants) les diverses activités de Cobaty, tant au niveau des onze Districts (chaque Président a pu s exprimer) que des Commissions fédérales dont les Présidents ont présenté les travaux. Un riche moment d écoute et d échanges. Et puis ce fut l inauguration officielle du Congrès avec Didier Laguerre, le Maire de Fort-de-France, David Zobda, Premier Vice-Président du Conseil général, Serge Letchimy, Président du Conseil régional. Tous trois ont impressionné l assistance par leurs qualités oratoires hors pair et leur grande connaissance de Cobaty. «Rénover en zone sensible», tel était donc le thème des deux matinées de travaux du Congrès. En les ouvrant, Thierry Oppikofer a parfaitement cadré le sujet : «C est vrai : les cyclones et les typhons sont plus rares dans les Alpes et les avalanches sont a priori exclues aux Antilles. Mais nous partageons, à des degrés divers, l exposition aux inondations, aux séismes, aux glissements de terrains, aux phénomènes climatiques extrêmes de plus en plus fréquents». Au fur et à mesure du déroulement des ateliers («an ti kozé» en créole), il est clairement apparu que, même si la région des Antilles fait figure d avantpostes des risques naturels, tout le monde est concerné, chacun cherchant à se protéger au mieux. Mais tout en sachant que le risque zéro n existe pas comme beaucoup d intervenants l ont souligné (voir encadré consacré aux travaux). De larges éclairages ont été donnés sur les plans de prévention des risques et sur les efforts des administrations (en Martinique, dans l Hexagone ou dans d autres pays) pour encadrer l aménagement du territoire et éviter que l on bâtisse dans des lieux trop exposés (les constructions faites dans les lits des rivières étant l exemple très souvent cité). Mais au-delà du savoirfaire et de la responsabilité des promoteurs, privés ou publics, des constructeurs et des scientifiques, il y a des réalités financières, coutumières et historiques. Comment respecter le patrimoine bâti - pas toujours le moins résistant, puisque des éléments de renforcement dits «presse-livres» présents à Syracuse depuis des siècles sont aujourd hui reproduits - et comment protéger l habitat spontané si présent partout, notamment dans les Caraïbes? Diverses solutions ont été présentées et beaucoup de clichés ont été brisés : ainsi le passage d une tempête dans le sud-ouest français a fait davantage de dégâts que le cyclone Dean en zone caraïbe. Les Cobatystes étant très attachés aux valeurs humanistes, les témoignages de solidarité des Martiniquais et autres Antillais face aux catastrophes naturelles les ont beaucoup touchés. Comme l a souligné Edwige Maugein, la dynamique Présidente du District 10 (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion), «outre la qualité des travaux, l un des grands points forts de ce Congrès a aussi été sa parfaite organisation par les Cobatystes martiniquais. Pas une minute de dépassement d horaire, pas un heurt dans la planification des transports, dont beaucoup de navettes maritimes, pas un problème d hôtel ou d administration. C était probablement le plus important effectif de congressistes que l île ait accueilli sur quatre jours. L image de la Martinique en est sortie brillante». Les professionnels locaux ont également organisé pour leurs pairs des visites techniques de haut niveau, du réaménagement d un quartier populaire à la restructuration de zones du front de mer. Et les excursions touristiques ont permis aux accompagnants de découvrir l île sous toutes ses facettes (nord et sud, navigation en catamaran dans l ilet du Robert et du François, jardin de Balata ). Les superlatifs sur ce Congrès ont abondé de toutes parts. Tous très mérités. Mais surtout que Cobaty Lyon, l organisateur du 29 ème Congrès du 1 er au 4 octobre 2015, ne se mette pas trop la pression pour faire mieux. Chaque Congrès Cobaty est différent. Et c est tant mieux Le bulletin de Cobaty 4 Décembre 2014

5 Des «an ti kozé» passionnantes 1 1 Le thème du Congrès «Rénover en zone sensible» illustré par une association de grapheurs martiniquais ; quand l art rejoint l architecture 2 Thierry Oppikofer félicitant les Cobatystes martiniquais pour la qualité de leur Congrès 3 Les Cobatystes lyonnais présentant leur Congrès 2015 qui aura lieu du 1 er au 4 octobre 4 Jean-Jacques Brichant (debout) présentant l an ti kozé 1 avec de gauche à droite Didier Deris, Jean-Noël Degrace, Anne-Valérie Barras et Georges Derveaux Parfaitement animées par Jean-Philippe Ludon, rédacteur en chef à RCI (Radio Caraïbes International), les quatre an ti kozé (table ronde en créole) ont toutes été très riches grâce à des intervenants d excellente qualité. An ti kozé 1 Risques naturels et PPR (plan de prévention des risques). Accent sur les cyclones Lors de ce moment, les intervenants ont clairement montré que la Martinique sera toujours - et de plus en plus - une terre multi-aléas et que la carte d aléas aura toujours des limites. D où la culture du risque bien ancrée dans la population et son fort pouvoir de résilience. Intervenants : Anne-Valérie Barras (BRGM) ; Jean-Noël Degrace (Météo France) ; Didier Deris (Bureau de contrôle) ; Georges Derveaux (DEAL Martinique, Direction de l environnement, de l aménagement et du logement). An ti kozé 3 La rénovation urbaine des quartiers insalubres Tous les intervenants ont été unanimes: il faut savoir rénover en respectant les populations et en les associant, faire le projet avec eux et non contre eux, même si le processus de requalification urbaine peut être très long. Et Doris Nicout d insister: «Il faut un accompagnement sociologique, économique et sécuritaire». Intervenants : Nancy Chenu (ANRU, Agence nationale pour la rénovation urbaine); Doris Nicout (Sociologue) ; Gustavo Torres (Architecte) ; Laurent Boussin (SEMAG, Société d économie mixte d aménagement de la Guadeloupe). La vie de Cobaty I Une retombée de 2 millions d euros pour la Martinique Cobaty Martinique a calculé que, sans compter les billets d avions, le séjour des 700 congressistes a permis d engranger 2 millions d euros de recettes à travers l hôtellerie, les restaurants, les excursions, les extensions de séjours Une belle contribution de Cobaty au développement touristique de l île aux fleurs. An ti kozé 2 Prise en compte des risques naturels en rénovation. Cas du parasismique Un sujet particulièrement grave en Martinique où l habitat spontané est très développé. De là, l importance pour les professionnels de se former à la construction parasismique. Avec une présentation de Victor Davidovici, l un des experts mondiaux les plus connus pour le renforcement parasismique des bâtiments existants. Intervenants : Victor Davidovici (Consultant) ; Didier Deris (Bureau de contrôle); Paul Quistin (AFPS, Association française du génie parasismique) ; Jean-Jacques Salindre (DEAL Martinique). An ti kozé 4 La rénovation hors de France : cas du Liban, de l Italie, d Haïti Que ce soit à Beyrouth et la déconstruction du centre-ville, l Italie avec les séismes de l Aquila (2009) ou d Emilie Romagne (2012) ou Haïti (séisme de 2010), les priorités sont les mêmes : loger la population sinistrée ; refaire fonctionner les services vitaux ; nourrir la population ; combatte les épidémies. Tout cela, aucun plan de prévention ne peut le prévoir Intervenants : Fadi Geara (Professeur à l Université de Beyrouth) ; Marco Savoia (Professeur à l Université de Bologne) ; Serge Gunot (Architecte urgentiste). Le bulletin de Cobaty 5 Décembre 2014

6 28 ème Congrès Cobaty / octobre 2014 Fort-de-France Lors de la soirée de gala, l apéritif a été servi dans le parc botanique de l habitation Clément. En arrière plan, la très raffinée maison de maître datant du XVIII e 2 La soirée de gala se termina avec une surprise exceptionnelle : la présence du groupe de musique antillaise Kassav, connu dans le monde entier. Une ambiance de feu 3 Dîner de gala : les traditionnelles danses créoles ont ravi les convives Une soirée de gala exceptionnelle! Que dire de la soirée de gala à l habitation Clément (*), siège historique des rhums Clément privatisée pour l occasion : un moment magique? une folle soirée? le plaisir d être ensemble? Bien sûr tout cela à la fois Monument historique depuis 1996, l habitation Clément située sur la commune du François est notamment célèbre pour avoir accueilli la rencontre entre les Présidents Georges Bush et Mitterrand en mars Les Cobatystes purent ainsi découvrir l ensemble de la propriété et ses trois parties : l ancienne distillerie (maintenant un musée) ; les chais de vieillissement (toujours utilisés) ; les bâtiments d habitation, notamment la très raffinée maison de maître datant du XVIII ème. Après l apéritif servi dans le superbe parc botanique (300 espèces), les 700 congressistes ont pris place sous un vaste chapiteau pour un diner spectacle. Tous se souviendront de ces danses créoles, notamment le fameux bélé, musique et danse traditionnelles, qui tient ses origines de l esclavage. La soirée se termina avec une surprise exceptionnelle : la présence du groupe de musique antillaise Kassav. Un groupe connu du monde entier. En 2009, il avait rempli le Stade de France et, en 2013, il était au Zénith et à l Olympia de Paris. Résultat : Kassav a mis une ambiance de feu. Trop fort Cobaty Martinique (*) A la Martinique, le terme «habitation» désigne un domaine agricole, sa maison de maître et ses bâtiments d exploitation. Décalage horaire ou excès de rhum. Durant le Congrès, Stéphane Brassié, Cobatyste Agen Lot et Garonne et architecte, s est amusé, non sans talent, à croquer quelques dessins. Rendons justice à DHL A l occasion du Congrès de la Martinique, un certain nombre de «triangles» Cobaty, ces trophées de reconnaissance remis aux personnalités publiques ou à des Cobatystes méritants, avaient été expédiés deux semaines à l avance. La grève d Air France a abouti à ce que le fret de la compagnie de courrier rapide DHL disparaisse. Résultat : au moment de remettre les distinctions aux représentants politiques martiniquais, Thierry Oppikofer, le Président fédéral, s est rabattu sur des couteaux suisses au logo Cobaty. Il avait en effet reçu un message attestant de la disparition définitive de l envoi. Mais précisons qu à la surprise générale, les fameux trophées «détruits» sont quand même arrivés «sains et saufs», le lendemain, en Martinique. DHL avait en effet affrété un Boeing spécial pour le fret à destination de l île et récupéré ses colis miraculeusement retrouvés dans un entrepôt d Air France! Le bulletin de Cobaty 6 Décembre 2014

7 témoignages Giovanni Martorana Membre de l équipe organisatrice «Nous étions tous animés par un capital confiance à toute épreuve» «Suite à mon intronisation au sein de Cobaty Martinique en décembre 2012, j ai souhaité apporter mon aide à l équipe organisatrice du Congrès, sans rien savoir de ce qui m attendait N ayant aucune expérience de ce type d événement, j ai voulu participé au Congrès Cobaty de Marseille en octobre J ai alors réalisé la lourde tâche qui nous attendait et surtout le travail qui restait à accomplir pour accueillir tant de congressistes dans les meilleures conditions. D autant plus que nous devions composer avec la distance qui nous sépare de la Métropole. Mais nous avions pris un engagement et avons tous œuvré pendant des mois, outre nos obligations professionnelles, pour relever ce défi avec l aide de la société Carib Congrès. Pour ma part, j avais la responsabilité de l hébergement dans les hôtels retenus. Je devais m assurer de la présence de Cobatystes martiniquais dans chaque hôtel pour l accueil des congressistes à l arrivée de chaque vol durant trois jours, ainsi que lors des transferts dans les bus de l aéroport vers les hôtels, et des départs à la fin du Congrès des hôtels vers l aéroport. Pour réussir cette lourde mission, de nombreux Cobatystes martiniquais m ont épaulé pour constituer une équipe qui n a pas failli durant tous ces jours. Durant les quelques mois qui ont précédé le Congrès, je suis passé par des étapes de fortes appréhensions, de doutes face à la lourdeur d un tel événement et de la foule de détails à ne pas oublier. Et puis, à l approche de l échéance, cette appréhension a disparu peu à peu (pas la pression ) pour laisser place à une certaine confiance grâce à une équipe organisatrice soudée depuis le départ et à l appui des autres membres de l Association et de leurs conjointes. Nous étions tous animés par un capital confiance à toute épreuve. La récompense de cet investissement collectif : voir des participants heureux de leur séjour et recevoir autant de remerciements chaleureux et sincères qui nous ont tous très touchés. A titre personnel, j en retire une certaine fierté et je remercie tous les autres membres de l équipe organisatrice pour la confiance qu ils m ont accordée.» Impressions sur un premier Congrès «Dès le petit-déjeuner, c était magique, nous étions tous heureux d être ensemble» Frédérique Pécheux Cobaty Essonne Gérante de Genovexpert, entreprise de 13 personnes spécialisée dans le contrôle technique, je suis à Cobaty Essonne depuis cinq ans. Actuellement, j en suis la trésorière. Ce sont les Cobatystes eux-mêmes qui m ont poussée à participer à un Congrès. En effet, en mai dernier, je suis allée à Annecy pour le séminaire «La parole aux Associations». J en suis revenue enthousiasmée par tous ces riches échanges. Beaucoup de Cobatystes m ont alors dit qu il fallait maintenant que j assiste à un Congrès pour saisir toute la force de notre Fédération et son rayonnement à travers ses 125 Associations. J ai donc décidé d aller au Congrès de la Martinique. Et, c est le cas de le dire, je n ai été pas déçu du voyage D abord, j ai trouvé passionnants les travaux sur les risques. Les intervenants étaient vivants et maîtrisaient très bien leur sujet. Le tout bien cadencé par un bon animateur. J ai appris plein de choses, notamment sur le sismique. Tout m a intéressé. A aucun moment, je n ai décroché. Ensuite, la visite technique était également passionnante. Il s agissait de l aménagement de la Pointe Simon, restructuration urbaine du front de mer, avec notamment sa tour de 20 niveaux, véritable signal à l entrée de la baie de Fort-de- France. Les explications de l architecte Erick Orville de l agence AR2 étaient excellentes. Seul reproche : il n est pas Cobatyste. Mais il s est engagé à le devenir Enfin, les moments festifs et conviviaux étaient très réussis. Cela commençait dès le matin au petit-déjeuner où, c était magique, nous étions heureux d être ensemble. De quoi nous mettre de bonne humeur. J ai bien aimé aussi les pauses où il y avait des échanges très professionnelles. Idem pour les déjeuners où, au gré des tables, on fait la connaissance de Cobatystes. Et que dire de l organisation des soirées. Avec Cobaty, il y a du professionnalisme partout, même dans l organisation d un dîner de gala. Les Martiniquais voulaient nous faire plaisir et nous, nous avions envie d être là. Il faut que tous les Cobatystes viennent au prochain Congrès de Lyon. Tant qu on n a pas vécu un tel évènement, on ne sait pas ce qu est vraiment Cobaty. En tout cas moi j y serai. Et plutôt trois fois qu une J ajoute qu un Congrès continue même quand il est fini. La preuve : je reste en contact avec de nombreux Cobatystes. La vie de Cobaty I Le bulletin de Cobaty 7 Décembre 2014

8 De très nombreux Cobatystes sont venus de tous les Districts. Merci à tous et notamment au Président fédéral Thierry Oppikofer qui a tenu à être là Pour sa 75 ème édition du 23 au 25 septembre 2014 à Lyon, le Congrès de l Union Sociale pour l Habitat (USH) a réuni plus de visiteurs. C était pour Cobaty l occasion de marquer sa présence par un stand idéalement placé au centre du village des exposants. Les Cobatystes lyonnais ont largement participé à cette manifestation en assurant une permanence durant les trois jours, en présence du Secrétaire fédéral Jean-Claude Eisnitz. Pendant ces trois jours, les Cobatystes ont pu écouter, dialoguer, échanger avec les très nombreux visiteurs qui se sont arrêtés sur leur stand et faire ainsi connaître Cobaty «Pour Bâtir ensemble». Congrès USH à Lyon septembre 2014 Grande affluence au stand Cobaty En clôture du Congrès, l Etat et l USH ont signé «L Agenda HLM » qui prévoit les principales mesures suivantes : Un prêt bonifié pour financer les travaux de désamiantage. Un vaste plan sur trois ans de rénovation et de restructuration du patrimoine des organismes HLM. La transformation annuelle de logements sociaux en logements très sociaux. La TVA ramenée à 5,5 % pour encourager l accession sociale à la propriété dans les nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville. Ce Congrès a permis de constater que de très nombreux cobatystes sont venus de tous les Districts. C est important de le souligner. Merci à tous et notamment au Président fédéral Thierry Oppikofer qui a tenu à être là. Cobaty au salon «TP BAT» de Toulouse «TP BAT», le salon pour les professionnels de la construction, du bâti durable et de l aménagement urbain, s est tenu au Parc des expositions de Toulouse du 4 au 6 novembre L occasion pour l Association Cobaty Toulouse et son Président Reynald Sionville d avoir un stand de 36 m 2 partagé avec l AIMP (Association Ingénierie Midi Pyrénées), le CINOV et l Ordre des architectes. Si ce salon n a pas été un grand succès pour les professionnels, en revanche ce le fut pour Cobaty. Ainsi, le Président de la région Martin Malvy s est longuement arrêté sur le stand et la conférence sur le thème : «Transition énergétique et commissionnement» faite par les Cobatystes Jocelyne Blaser et Jean-Pascal Agard a passionné l assistance. Le stand aux nouvelles couleurs de Cobaty a suscité l intérêt de nombreux visiteurs qui ont découvert l attractivité de l Association. Le dernier après-midi, Thierry Oppikofer, Président fédéral, et Jean-Claude Eisnitz, Secrétaire fédéral, ont rencontré les Présidents des différentes Associations du District 5 présidé par Roland Leporcher. Puis une très belle soirée de gala organisée par Cobaty Toulouse a réuni 300 personnes. Une action à reconduire Le stand aux nouvelles couleurs Cobaty a suscité l intérêt de nombreux visiteurs 2 Ce salon a été l occasion d une rencontre entre (de gauche à droite) Roland Leporcher, Président du District 5, Reynald Sionville, Président de Cobaty Toulouse, et Thierry Oppikofer, Président fédéral Le bulletin de Cobaty 8 Décembre 2014

9 La vie de Cobaty I 6 ème Cobaty Cup de voile Sous la canicule de... Quiberon C est sous un surprenant soleil que la 6 ème Cobaty Cup de voile s est déroulée les 12 et 13 septembre 2014 à Quiberon. Peu de vent le premier jour pour faire régater les 17 bateaux dans la baie ; mais cela permit aux fins barreurs et aux équipages de découvrir les paysages de la pointe de Quiberon. Un très bon entraînement pour les épreuves du lendemain, où équipages et accompagnants ont rejoint l île de Hoedic, au sud de Quiberon. La brise étant revenue, les régatiers un peu humides ont été accueillis dans l enceinte du fort de Hoedic mis à la disposition des Cobatystes par le Club nautique hoedicais. Grand moment de convivialité partagé avec les iliens et les accompagnants cobatystes. Et des chants bretons improvisés a capella. Le retour vers Quiberon a donné lieu à de belles empoignades sur l eau qui ont départagé les concurrents pour voir l équipage «Llyr» (dieu celtique de la mer), affrété par Sogéa sous la houlette de son responsable cobatyste breton, devancer Vannes et Bordeaux. Un beau podium récompensé lors du diner de remise des prix qui a réuni 250 Cobatystes et invités. Les 70 accompagnants de la régate ont découvert les sites naturels de Quiberon et les spécialités quiberonnaises avant d embarquer sur la vedette passagers pour suivre les régates. Ils se sont vite transformés en supporters acharnés des différents équipages. Les diners, et notamment la tartiflette organisée par le District 11 en souvenir de sa belle victoire de 2013, ont participé à la réussite de cette édition, qui a mêlé sport et convivialité dans un esprit purement cobatyste. Tous les équipages se sont promis de se retrouver en 2015 à Lorient pour une édition programmée les 18 et 19 septembre. Le bulletin de Cobaty 9 Décembre 2014

10 Commission «Ressources Humaines et Solidarité» «Notre but : faire vivre la solidarité en aidant les Cobatystes en difficultés à retrouver le chemin de l activité professionnelle» Créée en 1994 sur décision du Conseil d administration, la Commission «Ressources Humaines et Solidarité» dont l animation a été confiée à Robert Daussy aide les Cobatystes en difficultés professionnelles. Depuis en présidant, en développant et en animant, cette Commission avec tout le dynamisme qu on lui connait, Robert Daussy a permis à de très nombreux Cobatystes de retrouver une activité. Qu il en soit chaleureusement remercié. Cet instrument au service de tous les Cobatystes est malheureusement plus que jamais utile. Paul-François Luciani membre de la Commission fédérale «Ressources Humaines et Solidarité» (RH&S) C est pourquoi «Cobatynfo» a demandé à Paul-François Luciani, qui devrait succéder à Robert Daussy début 2015, de rappeler précisément l objet et le fonctionnement de cette Commission. Quel est le rôle de la Commission fédérale «RH&S» au sein de Cobaty? La Commission est chargée de faire vivre la solidarité au sein de Cobaty. Son but est d accompagner les Cobatystes en difficultés en les aidant à retrouver le chemin de l activité professionnelle. Comment se caractérise cet accompagnement des Cobatystes? Par un soutien tant au plan moral qu au travers d avis susceptibles de les aider dans une démarche de résolution des problèmes qui vise surtout le repositionnement professionnel des cadres et l aide aux chefs d entreprise et dirigeants en situation difficile. Pourquoi faire un distinguo entre le Cobatyste salarié et le Cobatyste employeur? Ne sont-ils pas dans la même difficulté dans cet objectif de retour à l activité professionnelle? Pour la raison que ces deux situations de difficultés et de souffrances ne procèdent pas du même accompagnement et ne requièrent pas la même confidentialité. En quoi cette confidentialité est-elle différente? Pour le Cobatyste salarié, le besoin sera de diffuser, dans tout notre réseau d Associations, ses compétences et expertises au futur profit d un nouvel employeur pour lui, et ce en complément de la publication de son CV sur notre site (www.cobaty.org) à la rubrique «Carrefour/Emploi». En conséquence, la confidentialité qui l environnera sera souple pour mieux permettre son retour à l emploi. Concernant le Cobatyste propriétaire et dirigeant de sa société, la confidentialité doit être totale car, au sein même de son Association, il peut côtoyer ses clients, fournisseurs et autres concurrents et la connaissance de ses difficultés par ces tiers (mêmes Cobatystes) ne peuvent qu aggraver la situation et la pérennité de son entreprise. Pour ce dernier cas, comment prétendre être éligible à la solidarité de Cobaty s il ne peut se révéler pour préserver la confidentialité sur ses difficultés? Il peut s identifier comme Cobatyste en difficulté auprès de son Président d Association ou du Délégué RH&S de son District, tous deux assujettis à la confidentialité, ou appeler le qui est le numéro «SVP entreprise en difficulté» de Cobaty RH&S et dont le référent est soumis, lui aussi, à la confidentialité sur les dossiers dont il s occupe. En actant cette différence entre Cobatystes en difficulté, comment se passent les accompagnements prodigués par la Commission «RH&S»? Concernant l accompagnement du Cobatyste salarié en difficultés, il conviendra dans un premier temps de cerner sa situation et de savoir s il s agit d un licenciement économique, d un licenciement sec, d un cas de litige prud homal, d une restructuration, d un changement volontaire de situation, d un cas de retraite anticipée, d un cas de retraite normale, d un problème de santé ou d un problème personnel. Dans un second temps, on lui fournira un «pack RH&S» composé : - d avis autorisés qui lui seront exprimés; - d outils à utiliser pour la recherche d emploi ou de missions ; - de méthodes à utiliser avec leur mode d emploi ; Le bulletin de Cobaty 10 Décembre 2014

11 Désormais, les Cobatystes peuvent appeler le , numéro «SVP entreprise en difficulté» de Cobaty RH&S et dont le référent est soumis à la confidentialité. - de témoignages de cas vécus accessibles sur le site internet Cobaty ; - d une mise en relation avec des structures d aide comme le portage salarial ; - d une intermédiation auprès de Cobatystes qui pourraient lui apporter une aide spécifique ; - de l établissement de son plan stratégique avec ses scénarii d activités futures ; - de l actualisation et du formatage de son CV ; - de la production de ses documents promotionnels que sont la lettre d accroche et de sa note de déroulement de carrière ou de justificatif de candidature. Concernant l accompagnement du Cobatyste propriétaire dirigeant de société en difficulté (ainsi que du Cobatyste mandataire social en difficulté), il faudra tout d abord identifier s il s agit d une profession libérale, d un chef d entreprise ou d un mandataire social. Ensuite, on essaiera de procéder à l amélioration de la trésorerie de la société du Cobatyste en favorisant la procédure Cochef qui permet d échelonner les dettes fiscales et sociales échues. Puis, on examinera la situation pénale du Cobatyste dans l exercice de son métier en l aidant, s il y a lieu, à remédier à une situation judiciairement répréhensible. De même, on examinera la situation patrimoniale du Cobatyste au vu de son engagement personnel au titre des cautions bancaires. Enfin, on examinera la situation «bilancielle» de l entreprise du Cobatyste. Dans le cadre de la Déclaration de cessation de paiement (dépôt de bilan) de la société du Cobatyste, la Commission «RH&S» l accompagnera de façon efficace, d autant qu elle aura été prévenue très en amont de cette situation et son accompagnement durera pendant toute la période de Redressement judiciaire de sa société jusqu à l acceptation du plan d apurement des dettes par les créanciers. Dans l hypothèse de la cessation de paiement de l entreprise du Cobatyste que faut-il savoir avant de la déclarer au greffe du Tribunal? Il faut être conscient des points suivants : En cas de déclaration de cessation de paiement deux choix s offrent au dirigeant : la liquidation judiciaire ou le redressement judiciaire La liquidation signifie la «mort» de l entreprise, le redressement sa «survie». Cette «survie» ne se fera qu avec une trésorerie reconstituée et une capacité à redevenir «in bonis» avérée. La caisse de garantie des salaires (CGS) peut prendre à sa charge (avant remboursement précisé plus tard dans le plan d apurement des dettes) jusqu à 45 jours des salaires non payés aux salariés de l entreprise exigibles avant la déclaration de cessation de paiement (DCP). La TVA notifiée sur les factures émises avant la DCP et encaissée après celle-ci ne sera restituée à l organisme collecteur que dans le cadre du plan d apurement des dettes après la fin des périodes d observations décidées par le Président du Tribunal (en général de 6 à 12 mois). C est quand on voit que des difficultés de trésorerie vont arriver qu il faut prendre conseil et non quand elles sont là! Il est donc de l intérêt du Cobatyste en difficulté de prendre langue avec la Commission «RH&S» dés qu il voit poindre les difficultés à s acquitter des charges sociales et fiscales récurrentes de son entreprise? Oui car nous pouvons réellement lui apporter une écoute et une aide efficace si les soucis de son entreprise, et les siens en tant que dirigeant, sont traités le plus en amont possible. La Commission «RH&S» n intervient-elle en aide qu aux Cobatystes en difficultés? Non car nous sommes à même d apporter notre accompagnement et notre expertise aux Cobatystes qui souhaitent reprendre une entreprise ou inversement aux Cobatystes qui souhaitent céder leur société. La seule réserve mise à cet accompagnement est qu il ne faut pas qu une même affaire concerne un Cobatyste cédant et un Cobatyste repreneur car la performance de l accompagnement de l un se fait automatiquement au détriment de l autre. Dans ce cadre de «Cessions/ Acquisitions», quels sont les sujets que vous abordez? Ceux qui procèdent à cet exercice, à savoir : - la lecture des liasses fiscales de l entreprise et leurs retraitements ; - l évaluation de l entreprise à céder ou à reprendre ; - la lettre d intention ; - le protocole d accord ; - la garantie de passif et d actif ; - les audits ; - le financement de la reprise et la cession des parts. Au fait, qui sont les Cobatystes qui composent la Commission «RH&S»? Depuis sa création en janvier 1994, la Commission est présidée et animée par Robert Daussy qui est entouré de Laurent Bernard-Narbonne, Jean Sirou, Cédric Bellotti, Roland Bréchot et moi-même. A cette équipe d animation, il convient d associer les Présidents d Associations et de Districts ainsi que leurs Délégués RH&S et les référents spécialisés (praticiens d une discipline qui se tiennent à la disposition de tout Cobatyste pour toutes précisions sur cette discipline), tous des bénévoles au service de la «Solidarité» au sein de Cobaty. La vie de Cobaty I Le bulletin de Cobaty 11 Décembre 2014

12 France Réunion Guyane Martinique Guadeloupe 11 Suisse - Genève Italie - Aoste Bulgarie - Sofia France - Annecy Suisse 7 2 Italie Bulgarie 5 3 Liban Nos Associations en mouvement Mâcon Val de Saône Chantier de la prison de Valence district 1 Alsace / Bourgogne Est Champagne-Ardenne Franche-Comté / Lorraine Le Secrétaire-adjoint de Cobaty Mâcon Val de Saône, Yannick Fieujan, Directeur de SOCAFL, a organisé, le 19 juin 2014, une journée «méridionale». Objectif premier : visiter le chantier de la prison de Valence. Une quinzaine de Cobatystes ont répondu présent à cette journée. Patrice Thomassin, Président du District 1, avait tenu également à être là. La première partie de cette journée était donc consacrée à la visite du chantier du Centre pénitentiaire de Valence où le gros-œuvre était en cours d achèvement. Les conducteurs de travaux de SOCAFL et SPIE Batignolles ont accueilli les Cobatystes et fait découvrir les singularités de ce chantier atypique, d un montant total de 70 millions d euros HT et sur près de 5 ha. Depuis l enceinte périphérique dominée par trois miradors de 14 m, les participants ont eu accès aux bâtiments qui pourra recevoir plus de 450 détenus : parloirs, quartier sécurisé et cellules individuelles de 8,5 m². D autres locaux, plus étonnants, ont pu être visités, à l image de la zone médicalisée, permettant de limiter le transfert des détenus. Des appartements sont également prévus pour maintenir les liens familiaux. Livraison prévue en Puis, les Cobatystes ont visité la carrière Lafarge du Pouzin (Ardèche) et ont déjeuné d un repas champêtre sur les hauteurs de la carrière, dominant la vallée du Rhône. La journée s est achevée au Domaine des Remizières à Mercurol (Drôme) où Philippe Desmeure, le propriétaire, a fait partager sa passion du vin et du «travail bien fait». Depuis l enceinte périphérique dominée par trois miradors de 14 m, les Cobatystes ont eu accès aux bâtiments qui pourront recevoir plus de 450 détenus Les Cobatystes sur le site de la carrière Lafarge du Pouzin Le bulletin de Cobaty 12 Décembre 2014

13 Vosges Remise du Trophée «Jeunesse et Formation» aux «Défis du Bois» de l ENSTIB La cérémonie de remise du Trophée s est déroulée dans une ambiance des plus joyeuses. Au premier plan à gauche, Pascal Triboulot, Directeur de l ENSTIB ; au centre, Patrice Thomassin, Président du District 1 ; à droite, Jean-Marc Lecomte, Président de Cobaty Vosges Cobaty I Nos Associations en mouvement Augustin Lasnier reçoit le Trophée Cobaty des mains de Jean-Marc Lecomte, Président de Cobaty Vosges Le 14 mai 2014, à l occasion des «Défis du Bois» organisés par l ENSTIB (Ecole Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois), en présence de Patrick Nardin, Premier adjoint de la Ville d Epinal, et de Raphaëla Canteri, Cobatyste et nouvelle élue à la Mairie, Patrice Thomassin, Président du District 1, a remis à Cobaty Vosges le Trophée «Jeunesse et Formation» de ce District. Ce Trophée a été remporté haut la main sur présentation du dossier relatif aux «Défis du Bois» que les Cobatystes des Vosges soutiennent activement. Cette manifestation qui fêtait ses 10 ans a cette particularité d associer architectes et ingénieurs en formation autour de la mise en œuvre du bois dans la construction. On y retrouve de nombreux futurs Cobatystes. Ce superbe Trophée a immédiatement été transmis par Cobaty Vosges aux organisateurs des «Défis du Bois». Il sera désormais exposé dans la salle du conseil d administration de l ENSTIB. Il convenait également d identifier un jeune étudiant incarnant toutes les valeurs de ce Trophée. Le jury a retenu Augustin Lasnier, participant aux «Défis du Bois» Ce jeune ingénieur, diplômé de l Ecole Nationale des Travaux Publics de l Etat (ENTPE) de Lyon, suit actuellement un Master 2 à l Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Nancy (ENSAN) ainsi que la spécialité «Architecture-Bois-Construction» développée à Epinal par l ENSTIB associée à l Ecole d Architecture de Nancy. Pour le jury, il incarne toutes les valeurs des acteurs du bâtiment et portées par Cobaty. Ce brillant étudiant a été diplômé des mains de Jean-Marc Lecomte, Président de Cobaty Vosges. Il lui a également remis un chèque de 250 euros. La cérémonie s est déroulée sur les lieux même du grand chantier des «Défis du Bois», en présence d étudiants venant des quatre coins du monde et dans une ambiance des plus joyeuses. La soirée s est prolongée autour d un apéritif offert par Cobaty à l ensemble des étudiants des «Défis du Bois». Nancy Lorraine Rencontre au CG de Meurthe-et-Moselle sur le plan «Collèges nouvelles générations, » Le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle (CG54) a adopté en juin 2012 un ambitieux plan «Collèges nouvelles générations, » qui est, depuis cette année, en phase d exécution. C est donc tout naturellement que les Cobatystes de l Association de Nancy Lorraine, emmenés par leur Président Dominique Mathieu, ont voulu en savoir plus. Avec l accord de Mathieu Klein, Président du CG54, 35 Cobatystes ont donc participé à une rencontre le 18 septembre 2014 dans les locaux du CG54. Y participait également Nancy Valette, Présidente de Cobaty Metz. Christine Vétier, Directrice adjointe du Service logistiqueconstruction et bâtiments, a présenté ce plan quinquennal. Le département qui gère 70 collèges a prévu d y investir 270 millions d euros jusqu en Des établissements seront détruits et reconstruits. C est le cas pour 11 d entre eux avec des objectifs de performances énergétiques RT 2012 de -50%. 40 autres subiront des restructurations lourdes (7 opérations de Le bulletin de Cobaty 13 Décembre 2014

14 district 2 Auvergne Rhône-Alpes plus de 5 millions d euros) ou plus légères. 20 autres enfin seront concernés par des travaux de maintenances. Bien que les dotations de l Etat soient revues à la baisse, le CG54 a pris l option de maintenir le niveau d investissement prévu dans ce plan à raison de 50 millions d euros/an. Dans le contexte économique actuel, c est une réelle opportunité pour l activité des entreprises, d autant que le CG54 n envisage pas d avoir recours au PPP (partenariat public-privé) et aux contractants généraux, sauf pour quelques établissements où une procédure de conception-construction est envisagée. De même, toute la maîtrise d ouvrage est assurée en interne sans conduite d opération par une équipe projet dédiée au sein du CG54. Les expériences passées ont conforté la volonté du CG54 de recourir aux appels d offres en corps d état séparés, le cœur des métiers des PME. Pour l instant, peu de Cobatystes ont participé à ce programme de travaux qui ne fait que débuter. Mais, n en doutons pas, ce n est que partie remise Grenoble Découverte du plus grand chantier hydroélectrique de France EDF pilote actuellement dans la vallée de la Romanche le plus grand chantier hydroélectrique de France. Une opération de très grande envergure qui vise à remplacer certaines installations obsolètes par des équipements plus modernes, plus performants et plus respectueux de l environnement. Les membres de Cobaty Grenoble ont visité ce chantier le 10 septembre Ils étaient une trentaine à porter le casque de chantier pour découvrir les impressionnants ouvrages en cours de réalisation sur le site. Des travaux en partie souterrains, qui doivent notamment permettre la mise en route des nouvelles installations d ici à De nombreuses entreprises où travaillent des Cobatystes participent au chantier. L ancien aménagement avait six centrales de puissance hétérogène étalées sur 10 km. Le projet en cours consiste à remplacer ces six centrales par une centrale unique placée à la sortie d une galerie de 9,3 km et de 4,7 m de diamètre. La hauteur de chute est de 270 m pour un débit de 41 m 3 /s. Le gain de production est de 30% (155 GWh pour une production de 560 GWh) malgré un débit réservé multiplié par quatre. Les Cobatystes ont visité la partie aval, sa centrale souterraine et l ouvrage de restitution puis la partie amont avec le barrage. La partie intermédiaire avec les tunneliers n était pas accessible suite à l arrêt de cette partie des travaux. En effet, sur ce chantier, la sécurité a été poussée au maximum au point de bloquer le creusement des tunnels depuis plus d un an. Une nouvelle visite est prévue pendant l installation des turbines (dans deux ans). Les Cobatystes Nancy Lorraine ont pu bénéficier d informations très utiles sur ce plan «Collèges» Nancy Valette, Présidente de Cobaty Metz, et Dominique Mathieu, Président de Cobaty Nancy Lorraine, entourant Christine Vétier, Directrice adjointe du Service logistique-construction et bâtiments, lors de son exposé Une trentaine de Cobatystes grenoblois ont pu découvrir les impressionnants ouvrages en partie souterrains réalisés par EDF Le bulletin de Cobaty 14 Décembre 2014

15 Clermont Auvergne MS, leader mondial pour le traitement par lavage des sables et granulats Lors de la visite de MS, son gérant Alexandre Guillaume a alerté les Cobatystes sur les dangers du chrome VI dans les rejets des centrales à béton Le 12 mai 2014, les Cobatystes Clermont Auvergne avaient rendez-vous chez MS, le leader mondial dans le traitement et la valorisation des sables et des granulats par lavage et classification avec gestion industrielle des eaux. C est par Alexandre Guillaume, cogérant de MS avec sa sœur Cécile Boursin, que les Cobatystes ont été accueillis dans des locaux tout neufs situés à Veyre-Monton (Puy-de-Dôme). MS est une entreprise familiale ancrée en Auvergne depuis plus de 35 ans où l indépendance est le gage de sa souplesse, de la tenue de ses engagements et de sa pérennité. Forte d une équipe intégrant les études, la conception, la fabrication et les services associés (mise en service, formation, SAV), MS apporte dans le monde entier des solutions «surmesure» de séparation liquide/solide. Et ce dans trois domaines d activité. Industries minérales : valorisation des sables et des granulats par lavage et classification avec gestion industrielle des eaux (industrie du béton, de la verrerie, céramique, mines...). Travaux souterrains : leader mondial dans le domaine des stations de traitement et de régénération des boues de forage. Environnement : traitement des eaux chargées issues de chantiers de ruissellement, de rejets d industries (BTP, sidérurgie, agroalimentaire...) ; recyclage et valorisation des boues de curage ou des sols pollués. Valoriser les ressources naturelles par des solutions de séparation hydraulique, préserver l eau en la clarifiant est depuis l origine la vocation de MS. Chaque jour, les installations mises en service par MS préservent 1 million de m 3 d eau. Alexandre Guillaume a alerté les Cobatystes sur les dangers de la trop forte concentration de chrome VI, ou hexavalent, dans les rejets des centrales à béton. Ce chrome est à l origine de brulures et d intoxication pouvant entraîner la mort (cf le film d Erin Brockovitch sur la pollution des eaux d Hinckley en Californie). L arrêté du 26 novembre 2011 définit de nouvelles normes concernant les rejets des centrales à béton, notamment leur teneur en chrome VI : <50μg/l (rejets actuels : 100 à 500 et 90% des ciments dépassent la norme). La réduction du chrome VI en chrome III peut se faire via l ajout d acide ascorbique présent dans de nombreux fruits (citrons, kiwis, oranges...) et légumes (oignons, tomates...). MS, toujours à la recherche de nouveaux créneaux, est en cours de dépôt d un brevet pour une unité qui permettra le traitement de ces effluents très toxiques. A l issue de la visite, deux Cobatystes ont été intronisés : François Boismenu (Rector) et Julien Auzari (Toposcan). Belle Journée du District 2 en Pays roannais Le 14 juin 2014, les membres du District 2 étaient les invités de Cobaty Pays roannais. Roanne, située en bord de Loire, au nord de la région Rhône-Alpes et à l est de la région Auvergne, a ainsi accueilli 74 Cobatystes. L accueil était prévu au port fluvial du canal (le plus intérieur de France) par un mot de bienvenue du Président de l Association Daniel Vincent, une présentation de la ville par son Député- Maire Yves Nicolin puis une note de convivialité préparée par le chef cuisinier de la ville Pierre Troigros. Après les remerciements du Président du District 2 Jacques Schonfeld et la dégustation de la brioche Praluline, les participants rejoignaient le site des barrages de Renaison pour une visite technique de la nouvelle usine de traitement d eau potable de l agglomération. Ils ont découvert le nouveau bâtiment qui permettra de fournir une eau d excellente qualité. C était déjà le cas - elle fut même qualifiée de la plus douce de France - mais elle était traitée par une petite usine qui risquait de devenir insuffisante pour répondre aux nouveaux besoins de l agglomération ( habitants) ainsi qu aux industries agro-alimentaires du bassin roannais. L usine permettra de traiter m 3 /j, soit environ 380 l/hab. L eau arrive dans l usine par deux conduites, est nettoyée (feuilles, brindilles ), le fer pouvant être présent étant éliminé en injectant de l air. Un réactif fait alors floculer les matières organiques en suspension, matières récupérées sous forme de L accueil au port fluvial par le Député-Maire de Roanne Yves Nicolin (au centre, veste noire), en compagnie de Jacques Schonfeld, Président du District 2, Daniel Vincent, Président de Cobaty Pays roannais, et le célèbre chef cuisinier Pierre Troigros Cobaty I Nos Associations en mouvement Le bulletin de Cobaty 15 Décembre 2014

16 boues. Puis l eau est reminéralisée avec de la chaux et du gaz carbonique et traverse d immenses filtres à sable pour lui donner toute sa limpidité. La nouvelle usine s inscrit dans un schéma de développement durable et prévoit aussi la construction de deux turbines permettant de produire kw/an. Elle a été étudiée pour se fondre dans le site naturel : toiture végétalisée, mélange bois et rochers en façade, enfilade de poutres verticales rappelant les futs des sapins proches. Une très belle réalisation de 16 millions d euros qui sera bien sûr certifiée et pourra se moderniser dans le futur. Après le repas servi par les restaurateurs roannais, ce fut la découverte de la région vallonnée et boisée des Monts de la Madeleine (sommet à m) et les villages anciens et remarquables de Saint-Haon-le-Châtel et Le Crozet avec des guides passionnants. Au programme également : une dégustation des vins de la Côte Roannaise (cépage Gamay proche des crus du Beaujolais). La journée ensoleillée se termina à la «Colline du Colombier» autour de bons plats préparés par Michel Troigros et très appréciés par les Cobatystes ravis d avoir découvert une région peu connue mais attachante. Savoie Chambéry Chantier de l hôpital, efficacité énergétique, dégustation de vins Le 6 juillet 2014, trois ans après la présentation du projet par Guy-Pierre Martin, Directeur de l Hôpital de Chambéry, les Cobatystes ont visité le chantier dont les travaux sont très avancés et qui reste le plus gros chantier de bâtiment de Savoie. Une visite faite avec les responsables de Vinci. Un bâtiment à la fois traditionnel de par sa situation dans la ville et moderne par sa conception et surtout les applications de l utilisation des ressources naturelles, notamment la lumière. Pas de murs borgnes sauf en sous-sols (urgences, salles de radio ). Des fenêtres intégrées dans la façade vitrée pour que chaque pièce soit insonorisée tout en étant naturellement éclairée. Un héliport sur le toit pouvant accueillir deux hélicoptères à la fois, avec une masse de béton quasi (Guy), la Forge Blanche-Roussette de Monterminod (Gérard), la Mondeuse de Chambéry (Jean-René) et la Mondeuse de Drumettaz Clarafond (Patrick). Bien que le repas ait eu lieu à midi (ce n est pas habituel), les Cobatystes étaient nombreux pour ce moment de convivialité, ce qui montre, encore une fois, que l Association se porte bien, dans la joie et la bonne humeur, après bientôt 30 ans d existence qui seront fêtés en juillet Les Allobroges, traditionnel chant savoyard, ont fini cette belle journée lors de laquelle deux membres ont été intronisés : Odile Mignola-Flute et Philippe Luneau. Le 8 septembre 2014, l Association a accueilli Bruno Georges, Cobatyste et responsable du bureau d études ITF, pour un exposé sur les enjeux énergétiques. Santé, acoustique, eau, mobilités, électricité, biodiversité, déchets tels ont été les grands thèmes développés avec humour par un orateur captivant. A suivi l intervention de Philippe Vachette, co-créateur du fonds de financement Malgré le temps, les Cobatystes étaient venus nombreux pour visiter le chantier de l hôpital de Chambéry Après bientôt 30 ans d existence, Cobaty Savoie Chambéry se porte toujours très bien... Visite de la nouvelle usine de traitement de l eau des barrages de Renaison. Le Directeur de la Roannaise de l eau explique aux Cobatystes les différentes phases de l épuration de l eau ; ici les colonnes d air insufflé pour éliminer le fer en créant des oxydes ferriques précipités double du nécessaire. La visite s est poursuivie par un dîner lors duquel Guy- Pierre Martin, son adjointe en charge du projet Sylvia Gotteland et les responsables de Vinci ont pu apporter d autres explications sur le chantier et répondre aux questions. Rendez-vous est pris l an prochain pour la mise en service. Question annexe : quel devenir pour l ancien bâtiment? De nombreuses propositions alternatives à la démolition sont étudiées. 18 juillet 2014 : journée festive, à l invitation du vigneron cobatyste Guy Compard, au milieu des vignobles réputés de Chignin et en présence d autres Cobatystes vignerons : Jean-René Cholat, Patrick Pelletier et Gérard Pillet. Une dégustation s imposait : Chignin Bergeron participatif dans les énergies renouvelables «Énergie Partagée», sur le thème de la transition énergétique et des modes de financement participatif en soutien aux projets citoyens locaux de production d énergies renouvelables. Une soirée achevée en l honneur de la Cobatyste Valérie Pichon pour fêter sa prestation de serment de notaire. Le bulletin de Cobaty 16 Décembre 2014

17 Vichy Auvergne La recyclerie de Cusset ou les objets peuvent vivre deux fois Pour paraphraser le titre du film de James Bond, le héros de Ian Fleming, voici la question : peut-on vivre deux fois? Pour les hommes, ce n est pas sûr ; pour les objets, c est évident. Le 19 septembre 2014, à l invitation de Claude Malhuret, Président de la Communauté d agglomération de Vichy Val d Allier (VVA), les Cobatystes vichyssois ont visité la recyclerie de Cusset en présence de : André Crouzier, Vice-Président de VVA, chargé des déchets ménagers ; Cobaty I Nos Associations en mouvement Les façades sont réalisées avec des portes pleines de récupération qui échappent ainsi à l incinération. Cette juxtaposition de couleurs variées crée une esthétique de «patchwork», devenant la signature du bâtiment. Caroline Sorel-Garnier, Conseillère municipale de Bellerive-sur-Allier ; Christine Moreau, Directrice du Service gestion des déchets ; Eric Sperone, Vice-Président du District 2 ; Jean-Paul Botteau, Président de Cobaty Vichy Auvergne. Historique. Le 26 novembre 2013, les élus de la Communauté d agglomération de VVA ont inauguré la première recyclerie d Auvergne en présence des représentants de l Etat, de la Région Auvergne, de l ADEME et du Conseil général de l Allier. Qu est-ce qu une recyclerie? C est un dispositif de valorisation des objets encombrants. Elle gère, sur un territoire donné, un centre de récupération, de tri, de nettoyage, de réparation, de revente. Son action est inscrite dans le schéma de valorisation des déchets du territoire. Elle met en œuvre des modes de collecte des déchets qui préservent leur état pour les valoriser prioritairement par la réutilisation puis par le recyclage pour limiter les déchets ultimes. La recyclerie est aussi un support d emplois d insertion (pour Cusset, 4 emplois et 12 en réinsertion). Au quotidien, elle sensibilise le public à l acquisition de comportements respectueux de l environnement. Les enjeux de la création d une recyclerie correspondent aux trois piliers du développement durable : économique, social, environnemental. Financement du projet. Investissement de 1,5 million d euros HT de VVA (ADEME : euros ; Conseil régional : au titre du contrat «Auvergne +». Fonctionnement porté par l Association SIEL. VVA a confié l exploitation sous la forme d un chantier d insertion à l Association SIEL. VVA apporte euros pour la durée totale du marché (trois ans). L Etat soutient l Association avec euros/an, le Conseil général de l Allier apportant une contribution annuelle de euros. Architecture. Les façades sont réalisées avec des portes pleines de récupération qui échappent ainsi à l incinération. Les portes palières et coupe-feu sont en effet des éléments aux dimensions standardisées, d une grande résistance, disponibles en quantité, à l occasion de réhabilitation, d un prix bas car encore peu valorisées. Elles pourront être facilement remplacées. En façade, la juxtaposition de couleurs variées crée une esthétique de «patchwork», de recyclage, devenant la signature du bâtiment. A l intérieur, le système du patchwork règne également au niveau des carrelages constitués de fins de séries. «Loin de vouloir connoter la précarité, l architecte Antoine Bruhat a cherché à retrouver dans cet édifice la poésie de la cabane de jardin.» En dehors des voieries, toutes les surfaces sont soigneusement paysagées, engazonnées et plantées d arbres. La rétention des eaux d orage est assurée par des venelles végétales étanches, dans lesquelles les hydrocarbures sont éliminés par phyto-épuration. Le bulletin de Cobaty 17 Décembre 2014

18 district 3 Provence-Alpes Côte d Azur / Corse Côte d Azur Nice Tour Odéon à Monaco : à donner le vertige Valence La fabrication du verre toujours aussi fascinante Le 16 mai 2014, à l initiative de Jean- Marie Calvier, Cobatyste travaillant chez Saint Gobain, une douzaine de Cobatystes ont découvert, à Saint-Just Saint-Rambert (Loire), la fabrication du verre soufflé à la bouche : le verre colonial! Un peu d histoire : né d un mélange de sable, de soude et de calcaire, le verre existe depuis des millions d années. Au cours des siècles, les techniques de fabrication ont évolué pour ce matériau rare et précieux. Le verre plat soufflé à la bouche est apparu entre le V ème et le X ème siècle. Le verre coulé fait son apparition au XVII ème et permet de produire des verres de grandes dimensions. La verrerie de Saint-Just est devenue en Europe le fournisseur officiel de référence des verres et vitraux des bâtiments anciens (notamment le Château de Versailles!). Les Cobatystes ont pu assister au soufflage, savoir-faire unique, transmis de génération en génération (trois ans de formation pour un souffleur ). Le charme de ce verre repose sur ses irrégularités de structures (bulles, miroitements de surface...) lui donnant un aspect unique. Il s intègre dans toutes les menuiseries: monuments historiques, hôtels particuliers, résidence de standing Puis changement de décor après la pause méridienne : découverte à Salaise-sur-Sanne de l usine Eurofloat, un site industriel qui produit en feu continu t/an de verre clair. Cette ligne de 500 m de long produit des épaisseurs de 3 à 10 mm destinées aux vitrages pour le bâtiment. Dans une chaleur certaine, les Cobatystes ont suivi les cinq étapes de la ligne float. Le bassin en briques réfractaires contient t de verre en fusion à la température de C. Puis redescendu à C, le verre fondu coule sur un bain d étain en fusion ; il flotte sur cette surface plane pour être étiré en ruban. Pour refroidir, le verre passe dans un tunnel de 140 m appelé «étenderie» et termine sa course à la température ambiante. Après un contrôle qualité, le ruban de verre est découpé en plateaux au standard européen (6 x 3,21 m) pour ensuite alimenter deux autres lignes : une ligne de dépôt de couches minces par pulvérisation cathodique sous vide qui apportent aux doubles et triples vitrages des propriétés d isolation thermique ; une ligne de transformation qui permet d assembler jusqu à 4 millions de mètre carrés de verre feuilleté. La visite de ces deux sites a particulièrement convaincu les Cobatystes de la malléabilité du verre en fusion et leur a appris à mieux connaitre ce matériau, si délicat au demeurant. Invité par Vinci Construction France, Cobaty Côte d Azur Nice a visité le chantier de la plus haute tour de logements d Europe : la «Tour Odéon» à Monaco. Ce projet, porté par le groupe Marzocco, est l œuvre de l architecte monégasque Alexandre Giraldi. Le vertige, les Cobatystes l ont d abord eu en découvrant les chiffres et les moyens mis en œuvre : 350 millions d euros HT de travaux ; cinq ans et demi de travaux pour un mode de construction «up & down» ; deux tours de 45 et 49 étages pour 170 m de haut ; une surface au sol de m² pour une SHOB de m² ; m² habitables ; m² de bureaux et commerces ; deux duplex de m² et un penthouse de m² sur cinq étages; dix niveaux de parking à -30 m; un prix moyen des logements de euros/m² ; Le bulletin de Cobaty 18 Décembre 2014

19 Les Cobatystes visitant le penthouse et sa piscine en terrasse au dernier niveau de la tour ; la vue est à à 800 hommes par jour sur le chantier ; des contraintes de places draconiennes pour le stockage du matériel, la gestion des déchets, les livraisons obligeant l entreprise à une planification quotidienne exigeante ; une façade en verre sérigraphié mis au point spécifiquement pour cet ouvrage par les établissements Tosoni (maquette de 25 m réalisée pour les essais visuels, thermiques, nettoyage...). Après la théorie, la réalité... Les Cobatystes visitent d abord le penthouse et sa piscine en terrasse du dernier niveau. La vue est à 360, superbe au travers des murs rideaux et gardes corps vitrés, hors normes... Puis ils découvrent les deux logements témoins (80 m² et 110 m²). Matériaux nobles, technologies, vues traversantes, prix renversant. C est Monaco! Une belle visite. Un bel ouvrage. Merci à Laurent Chabaud, Directeur régional grands projets de Vinci Construction France, et à Caroline Valentin, responsable communication, pour l organisation de cette visite ainsi qu au Cobatyste de l Association Thomas Migliore pour l avoir rendu possible. district 4 Haute et Basse Normandie Nord - Pas-de-Calais/Picardie Côte d Opale Tout savoir sur la maquette BIM avec Pierre Mit Le 22 septembre 2014, Cobaty Côte d Opale avait choisi pour thème de conférence: «Le BIM c est parti!». Pour en parler, une soixantaine de personnes étaient venues écouter un conférencier de choix : Pierre Mit, Président de l Untec (Union Nationale des Economistes de la Construction), copilote du groupe de travail «BIM et Gestion du patrimoine» du Plan Bâtiment Durable, Vice-Président de Médiaconstruct et Cobatyste à Poitiers. Il a expliqué le BIM en répondant à quatre questions : pour qui? quand? comment? et demain? Le BIM (Building Information Model) est une maquette numérique en 3D des caractéristiques physiques et fonctionnelles d un projet. C est un processus qui crée, enrichit, maintient, exploite toutes les données nécessaires à la construction d un bâtiment ou d infrastructure. Il a également la capacité de couvrir l ensemble des étapes de la vie du bâtiment ou de l ouvrage construit. Grâce au BIM et à l IFC (Industry Foundation Classes), la «chaîne de production», où chaque acteur opère avec ses propres outils et méthodes, est remplacée par une production collaborative (l interopérabilité). Ce travail collaboratif permet un gain de temps et de qualité, une diminution des erreurs, une visite interactive du bâtiment, des simulations et des optimisations. Pierre Mit a présenté différents outils utilisant des IFC et permettant l analyse de cycles de vie du bâtiment, les calculs énergétiques, acoustiques, la gestion du patrimoine, les devis, les métrés, la gestion de chantier Il a expliqué ce qu apporte la maquette BIM dans son métier d économiste, chaque projet étant économiquement basé sur deux points forts : le contenant (capacité, surface, volume, quantités, métré ) ; le contenu (nature des composants liée à l usage et à l image, définition des produits, prescription ) Pierre Mit insiste : «L Europe du BIM est en marche, la France en est le chef de file sur deux plans : les dictionnaires produits et le BIM-Infra». Et de donner des exemples de fortes actions pour promouvoir le BIM : La mise en place d un master BIM à l Ecole des Ponts. L édition de publications : «BIM & maquette numérique» coédité par Eyrolles et le CSTB ; «BIM/Maquette numérique - Contenu et niveaux de développement», Cahier pratique du Moniteur réalisé avec Syntec-Ingénierie ; «Préparer la révolution numérique de l industrie immobilière» réalisé par le cluster Eco-Habitat et Almadéa à la demande de la Caisse des Dépôts et Consignations ; «Convention d exécution BIM», en cour de réalisation par Médiaconstruct. La nomination d un ambassadeur du numérique dans le bâtiment en la personne de Bertrand Delcambre (ex-président du CSTB). Un grand merci à Pierre Mit pour la qualité de son intervention. Pour Pierre Mit, la cause est entendue : «L Europe du BIM est en marche et la France en est un des leaders» Cobaty I Nos Associations en mouvement Le bulletin de Cobaty 19 Décembre 2014

20 Orne L EHPAD La Souvenance au Mans : une architecture moderne et fonctionnelle Le 20 mars 2014, Cobaty Orne a visité l EHPAD La Souvenance au Mans qui accueille des personnes âgées désorientées (Alzheimer ou apparentées). Un établissement de 84 lits et 12 places d accueil diversifiés. Les 84 lits sont répartis en 6 unités de 14 + un PASA (pôle d activités et de soins adaptés). Une unité spécifique est dédiée aux accueils diversifiés (jour, nuit, urgence). Les objectifs en lien avec le projet vie étaient les suivants : une vie sociale proche d une vie à domicile : une pergola conduit à un jardin sécurisé permettant le jardinage et à un poulailler ; l espace ; la luminosité ; la sécurité : badge pour accès aux unités, serrures anti-intrusion, système de vidéosurveillance nocturne, fenêtres oscillo-battantes condamnables... ; des espaces permettant la réalisation des thérapies non médicamenteuses : unités de vie équipées d éclairages permettant la luminothérapie, horloges mémorielles... Par ailleurs, toutes les unités proposent une salle d activités, libre ou dédiée, notamment une salle d activités physiques et un espace multi-sensoriel. district 5 Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées Saint Gaudens La nouvelle usine de Knauf Insulation (Lannemezan) A l initiative de Jean Adoue, Président de Cobaty Saint Gaudens, et de Christian Larrouy, Président de Cobaty Tarbes Bigorre, les Cobatystes ont pu visiter, à Lannemezan, la nouvelle usine de Knauf Insulation, fabriquant d isolants thermiques et acoustiques, très à la pointe de la recherche, notamment avec son process innovant Ecose Technology. Ainsi, à l invitation des dirigeants de cette usine, les Cobatystes ont pu découvrir, grâce à des guides très compétents, le fonctionnement de l usine et la fabrication de la laine minérale de verre. Un moment très enrichissant pour tous et qui s est terminé par un repas offert par Knauf Insulation que Cobaty Saint Gaudens tient à remercier. A partir de ces objectifs, le projet architectural s est concrétisé ainsi : l Atrium : vaste espace central (400 m²) d accès direct ; les unités de vie (150 m²) : quatre unités donnant sur l Atrium ; deux autres au 2 ème étage, reliées par une passerelle surplombant l Atrium ; elles sont destinées à accueillir les résidents qui ne sont plus participatifs ; les chambres (20 m²) sont d une conception classique pour un EHPAD, dotées d un lit Alzheimer et meublées de façon semblable. L usine de laine minérale de verre a été inaugurée le 24 janvier 2013 Montpellier Méditerranée Soutien à «Habitat et Humanisme» Réforme de la formation professionnelle Tout en étant très contemporaine, l architecture de cet EHPAD respecte un cahier des charges très strict Depuis 25 ans, l Association «Habitat et Humanisme» lutte contre le mal logement et l insertion des plus démunis. Alain Fichefeux, Vice-Président de l Hérault, convié lors de la réunion Le bulletin de Cobaty 20 Décembre 2014

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

LE SERVICE DE CONCIERGERIE

LE SERVICE DE CONCIERGERIE LE SERVICE DE CONCIERGERIE Choisir «S Club», c est s assurer un service d excellence, capable de traiter des demandes simples comme des demandes insolites avec une qualité de service irréprochable. Accessible

Plus en détail

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009 Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement Samedi 14 novembre 2009 Congrès départemental du Comité du Rhône de la Fédération sportive et culturelle

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER «500 à 600 logements sociaux vont être construits dans notre ville entre 2014 et 2020» L édito de Pierre GEAY, Adjoint au maire chargé du Logement LE LOGEMENT, C EST NOTRE

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du séminaire transition énergétique et écologique Services de l Etat en Aquitaine Lundi 15 décembre 2014 Messieurs les Préfets, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

En alsace, nous sommes fiers de :

En alsace, nous sommes fiers de : En alsace, nous sommes fiers de : Réseau VESTA, le benchmark entre communes Né en 2003, le Réseau Vesta des villes alsaciennes engagées dans le Développement Durable est co-animé par EDF Commerce Est et

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Transat Jacques Vabre

Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre La voile et le développement durable Offre Entreprises 20 ème année Du 26 Octobre au 03 Novembre 2013 La Transat Jacques Vabre Un événement nautique incontournable Depuis maintenant

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Prix Duo@Work. 2 ème édition. Excellence partagée entre architecte et industriel. Appel à candidature

Prix Duo@Work. 2 ème édition. Excellence partagée entre architecte et industriel. Appel à candidature Duo@Work 2 ème édition 1 Excellence partagée entre architecte et industriel Appel à candidature Un prix créé par l Unsfa Ile-de-France, en partenariat avec ARCHITECT@WORK Paris Excellence partagée entre

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013 Nantes, le 21 février 2013 Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016 Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr Sommaire Communiqué de synthèse

Plus en détail

PROJET DE PROGRAMME 2012. ASSEMBLEE PLENIERE DU 31/01/2012 Cité Régionale Administrative

PROJET DE PROGRAMME 2012. ASSEMBLEE PLENIERE DU 31/01/2012 Cité Régionale Administrative PROJET DE PROGRAMME 2012 ASSEMBLEE PLENIERE DU 31/01/2012 Cité Régionale Administrative Actions 2012 1 - Salon Intensément BTP 2-1 jour, 1 jeune, 1 entreprise 3 - Semaine du développement durable 4 - Séminaire

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

UNE EXPERTISE UNIQUE : LA PAIE ET LES RESSOURCES HUMAINES

UNE EXPERTISE UNIQUE : LA PAIE ET LES RESSOURCES HUMAINES SOLUTIONS & SERVICES PAIE/RH POUR RÉPONDRE AUX BESOINS SPÉCIFIQUES DE L HABITAT SOCIAL UNE EXPERTISE UNIQUE : LA PAIE ET LES RESSOURCES HUMAINES 25 25 ANS D EXPÉRIENCE DES SOLUTIONS ET DES SERVICES SUR

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Une méthodologie innovante et élaborée au cas par cas pour créer votre quartier mixte, intelligent et durable. Concevoir votre projet sur-mesure Fédérer

Plus en détail

Nos atouts pour vous accompagner

Nos atouts pour vous accompagner Formations Les effets de seuils sociaux Tableaux de bord sociaux et pilotage social Assistance à la mise en place d accords d entreprise Audit social d optimisation / de conformité / de sécurisation Rupture

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX «Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX Le stagiaire : Le maître de stage : Le correspondant Ressources Humaines : Dates du stage : Inclure ici le logo de Sommaire -

Plus en détail

Concours «Performances environnementales des unités de production de BPE»»

Concours «Performances environnementales des unités de production de BPE»» Dossier de presse - Novembre 2014 Concours «Performances environnementales des unités de production de BPE»» Remise des prix Salon des Maires et des Collectivités Locales Mardi 25 novembre 2014 Contact

Plus en détail

Concours National de Plaidoirie en Propriété Intellectuelle 7ème édition - Aix-en-Provence CAS PRATIQUE

Concours National de Plaidoirie en Propriété Intellectuelle 7ème édition - Aix-en-Provence CAS PRATIQUE Concours National de Plaidoirie en Propriété Intellectuelle 7ème édition - Aix-en-Provence CAS PRATIQUE La Commune d Aix-en-Provence est historiquement connue en tant que ville universitaire. Le charme

Plus en détail

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir?

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir? FICHE N 20 : LES MISSIONS DE TERRAIN À ASSURER Pour assurer la mise en œuvre des missions de sauvegarde, il est nécessaire de disposer d intervenants de terrain. En fonction des phénomènes, de la situation,

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Consultations du public sur l eau en 2008

Consultations du public sur l eau en 2008 Consultations du public sur l eau en 2008 Journée d informations et d échanges 14 décembre 2007- Orléans Informations et échanges sur les consultations sur l eau en 2008, 14 décembre 2007 1 Qui était présent?

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

Compte-rendu du séjour «allons en France 2010»

Compte-rendu du séjour «allons en France 2010» Compte-rendu du séjour «allons en France 2010» Bonjour! Je m appelle LU Chun, étudiant de français à l Université de Jianghan. Cet été, j ai eu l occasion d aller en France dans le cadre d un programme

Plus en détail

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès!

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès! Devenez Expert Tertiaire Somfy Et engagez vous sur la voie du succès! Valorisez votre savoir-faire et vos compétences avec l appui des chargés d affaires tertiaire Somfy qui s engagent à vos côtés. Votre

Plus en détail

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente.

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente. DOSSIER DE PRESSE Georges BILLAND Lieu dit Bouharée 35 230 ORGERES Tél : 02 99 83 46 77 Rennes, le 25 Mars 2011 Port : 06 29 23 08 32 Email : georges.billand@hotmail.fr En résumé : Les Ateliers de l Epargne,

Plus en détail

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/52 Point 23.2 de l ordre du jour provisoire 6 mai 2014 Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève Rapport du Directeur

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

Fraru2010 FORUM LA RÉNOVATION

Fraru2010 FORUM LA RÉNOVATION Fraru2010 FORUM INTER RÉGIONAL DES ACTEURS DE LA RÉNOVATION URBAINE AUVERGNE BOURGOGNE RHÔNE-ALPES PROGRAMME INVITATION SAINT-ÉTIENNE 29 ET 30 AVRIL 2010 Fraru 2010 SAINT-ÉTIENNE 29 ET 30 AVRIL 2010 JEUDI

Plus en détail

le salon de la performance du bâtiment et de la construction durable

le salon de la performance du bâtiment et de la construction durable le salon de la performance du bâtiment et de la construction durable un salon bâtiment bois énergies Eurexpo Lyon France 4>6 mars 2015 Pourquoi exposer? > Une offre large à l heure des marchés porteurs

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

Appel d offres pour l organisation des événements annuels de l Ordre des architectes du Québec (OAQ)

Appel d offres pour l organisation des événements annuels de l Ordre des architectes du Québec (OAQ) Appel d offres pour l organisation des événements annuels de l Ordre des architectes du Québec (OAQ) Date limite de présentation des propositions : Le mardi 4 septembre 2012, 17 h 1 Renseignements préliminaires

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Le Groupe DERICHEBOURG La formation Derichebourg

Le Groupe DERICHEBOURG La formation Derichebourg Sécurité Derichebourg, un acteur de premier plan dans tous les métiers de la sécurité Plus de 20 ans d expérience dans les métiers de la sécurité 10 000 heures de formation en 2007 La sécurité des personnes

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Radisson BLU Hotel, Toulouse Airport. Le Radisson Blu Hotel, Toulouse Airport

Radisson BLU Hotel, Toulouse Airport. Le Radisson Blu Hotel, Toulouse Airport Radisson BLU Hotel, Toulouse Airport Le Radisson Blu Hotel, Toulouse Airport A 10 minutes du centre ville de Toulouse A 10 minutes du centre ville de Toulouse Radisson BLU Hôtel Découvrez un lieu contemporain

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 25 février au 04 mars 2012 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

Portage salarial immobilier

Portage salarial immobilier Portage salarial immobilier w w w. f c i - i m m o b i l i e r. c o m La relation avec les agences Optimisez votre force de vente LE PORTAGE SALARIAL EN IMMOBILIER, particulièrement adapté aux besoins

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30 Réunion avec les directeurs de CROUS sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté Lundi 13 décembre à 14 h 30 Généraliser les mesures d accueil d urgence Les 28 CROUS répartis

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

invitation - programme Colloque 29 novembre 2013 centre de congrès -lyon

invitation - programme Colloque 29 novembre 2013 centre de congrès -lyon invitation - programme Colloque A la veille des élections municipales de 2014 et en cette période de débats sur le projet de loi sur la me ram Prog L eau redevient un sujet politique Animation de la journée

Plus en détail

Accompagnement des entreprises en difficulté Journée d échange d expériences du 13 février 2008

Accompagnement des entreprises en difficulté Journée d échange d expériences du 13 février 2008 Accompagnement des entreprises en difficulté Journée d échange d expériences du 13 février 2008.Sommaire : a. Introduction b. Objectifs c. Idées clés des interventions d. Interventions e. Evaluation à

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Trophées qualité gaz naturel en logement social

Trophées qualité gaz naturel en logement social Trophées qualité gaz naturel en logement social PREAMBULE : Un concours «les Trophées Qualité gaz naturel en logement social» est organisé conjointement par l USH et GrDF. S appuyant sur les atouts du

Plus en détail

www.propiscines.fr Rubrique : Trouver un Pro

www.propiscines.fr Rubrique : Trouver un Pro PISCINES PROPISCINES : 250 PROFESSIONNELS Avec le retour des beaux jours, les 1,7 million de piscines privées de France ont repris du service. Depuis leur construction jusqu à leur rénovation, en passant

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE

17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE 17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE Samedi 23 février 2013 10h00 à 12h30 Accueil et remise des dossards

Plus en détail

SVP Juridique et Social. Vous accompagner au quotidien

SVP Juridique et Social. Vous accompagner au quotidien SVP Juridique et Social Vous accompagner au quotidien Le SVP Juridique et Social du Medef Lyon-Rhône : Un service exclusivement réservé à nos adhérents. Un juriste à vos côtés pour répondre à toutes vos

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier de presse 3. Biennale de l éco-construction Nord-Isère Durable. ème

DOSSIER DE PRESSE. Dossier de presse 3. Biennale de l éco-construction Nord-Isère Durable. ème DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse 3 1 ème Biennale de l éco-construction Nord-Isère Durable LA 3 EME BIENNALE DE L ECO-CONSTRUCTION NORD-ISERE DURABLE Un évènement du territoire Nord-Isère Durable 11

Plus en détail

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012 L INFORMATION DE L OFFICE PUBLIC AUX LOCATAIRES LaLettreJ U I L L E T 2 0 1 5 DES LOCATAIRES LA PAROLE À MOBILISATION «NE TOUCHEZ PAS À NOS GARDIENS» GAGNANTE! Entamé fin mai, le mouvement contre le décret

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

Dossier de Presse Inauguration Crématorium de Besançon

Dossier de Presse Inauguration Crématorium de Besançon Dossier de Presse Inauguration Crématorium de Besançon 17 octobre 17h30 Rillieux- la-pape, le 29 septembre 2014 Atrium Mairie de Besançon 355 rue des Mercières 69140 Rillieux-la-Pape 2 Rue Mégevand - 25000

Plus en détail

Agenda 21, charte de développement durable et gestion du risque inondation Nicolas Bauduceau CEPRI

Agenda 21, charte de développement durable et gestion du risque inondation Nicolas Bauduceau CEPRI Agenda 21, charte de développement durable et gestion du risque inondation Nicolas Bauduceau CEPRI Aux origines de l analyse : un double constat La prise en compte du risque d inondation dans l aménagement

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Assistant(e) d assurance. Un excellent tremplin pour les titulaires d une maturité. Quels que soient vos projets, nous sommes

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires Laurent COUSSEDIERE Une démarche en 5 points pour diffuser les modèles et en assurer une amélioration consolidée

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

LA CLASSE DE 3 ÈME VISITE L ALLIANCE FRANÇAISE

LA CLASSE DE 3 ÈME VISITE L ALLIANCE FRANÇAISE LA CLASSE DE 3 ÈME VISITE L ALLIANCE FRANÇAISE Découverte des métiers et des formations 1 SOMMAIRE La présentation de l alliance p 3 La visite des lieux Le festival de BD p6 p7 La pause déjeuner p 8 Les

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e. R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i

B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e. R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i Histoire d une Croissance Claude Rizzon pose la première pierre du groupe éponyme en créant la

Plus en détail

Economiser l énergie : notre défi commun

Economiser l énergie : notre défi commun Economiser l énergie : notre défi commun L ACFCI et EDF souhaitent, à travers ce document, favoriser la prise de conscience et aider les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique. l énergie un

Plus en détail

CONCOURS. Les métiers du BTP de la conception à la réalisation REGLEMENT DU CONCOURS

CONCOURS. Les métiers du BTP de la conception à la réalisation REGLEMENT DU CONCOURS CONCOURS Les métiers du BTP de la conception à la réalisation REGLEMENT DU CONCOURS Article 1 Objet COBATY est une association nationale à but non lucratif, régie par la loi du 1 er juillet 1901 COBATY

Plus en détail

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION La performance achats Vous & nous pour transformer vos achats Crop and co Créateur de performance achats Depuis 2004, chez

Plus en détail

APPRENDRE LA RENOVATION DE MA MAISON

APPRENDRE LA RENOVATION DE MA MAISON COMMUNIQUE DE PRESSE APPRENDRE LA RENOVATION DE MA MAISON UNE ANIMATION DE L Espace INFO ÉNERGIE de Moselle Est CHANTIER PARTICIPATIF A HONSKIRCH «MAISON ANCIENNE ET RESTAURATION ECOLOGIQUE» ADIL 57 /

Plus en détail

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille TEMOIGNAGE Temoignage Thierry Mazellier - APAVE Sudeurope Directeur Finance et Comptabilité Apave Sudeurope améliore la qualité de la gestion de son poste clients avec Igrec Au travers de son partenariat

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés :

Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés : Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés : PRESENTATION DE L ORGANISME D ACCUEIL Ressourcer le monde Clients : Collectivités/ Industriels/ Secteur Tertiaire

Plus en détail

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Signature de l accord-cadre sur les pesticides utilisés par des professionnels en zones non agricoles Mesdames et Messieurs Je suis

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

Romans-sur-Isère 15, 16 et 17 juillet

Romans-sur-Isère 15, 16 et 17 juillet L étape de Romans-sur-Isère 15, 16 et 17 juillet DOSSIER DE PRESSE Contact Presse Ysaline Mermet-Gerlat : 06 17 30 44 79 presse.petanque@quarterback.fr Responsable des Masters de Pétanque Maryan Barthélémy

Plus en détail