LA PROCEDURE CIVILE DEVANT LE TRIBUNAL DE LA JEUNESSE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA PROCEDURE CIVILE DEVANT LE TRIBUNAL DE LA JEUNESSE"

Transcription

1 LA PROCEDURE CIVILE DEVANT LE TRIBUNAL DE LA JEUNESSE 1. COMPETENCE MATERIELLE La section civile du Tribunal de la Jeunesse est compétente pour régler notamment les litiges relatifs à : - l exercice de l autorité parentale, - la fixation des modalités d hébergement - et de la contribution aux frais d entretien et d éducation d enfants issus de couples non mariés ou mariés en dehors de toute procédure en divorce ( avant ou après procédure en divorce) ou en séparation devant le Juge de paix. Au civil, il est aussi compétent en d autres matières telles que notamment : - les procédures d adoption - les procédures en constatation de l impossibilité durable d exercer l autorité parentale - ou pour l examen des recours fondés sur l article 37 du Décret relatif à l aide à la jeunesse, qui ne seront pas abordées ici. 2. COMPETENCE TERRITORIALE L article 44 de la loi du 8 avril 1965 régit la compétence territoriale de la manière suivante : «Sauf en matière d adoption, la compétence territoriale est déterminée par la résidence des parents, tuteurs ou toutes personnes qui ont la garde des mineurs». Le changement de résidence entraîne le dessaisissement du Tribunal au profit du Tribunal de la Jeunesse de l arrondissement où est située la nouvelle résidence. En articulant le mécanisme de cet article 44 de la loi du 8 avril 1965 et celui de la saisine permanente qui sera développé ci-après, on peut déduire que le Tribunal initialement saisi reste compétent jusqu à ce qu il ait statué de manière définitive. Cependant si en cours de procédure, le

2 2 parent gardien a déménagé le dossier sera envoyé au tribunal de la jeunesse compétent. Un jugement provisionnel ne suffit donc pas pour le dessaisissement. 3. MODE D INTRODUCTION La procédure est en général introduite par requête. La requête doit être signée par l avocat ou le particulier s il n a pas d avocat. Elle doit être accompagnée des décisions antérieures et/ou des conventions de divorce par consentement mutuel. N oubliez pas d adresser copie de votre requête à votre adversaire. La procédure peut également être introduite par procès-verbal de comparution volontaire ou par invitation en conciliation (cette dernière procédure est gratuite). Toutes les pièces d état civil qui peuvent être vérifiées dans le registre national ne doivent plus être déposées au greffe du Tribunal de la Jeunesse de Liège. Le greffe se charge de cette vérification. Il n en va pas de même devant les autres tribunaux de la jeunesse qui exigent le dépôt des pièces d état civil( acte de naissance des enfants, certificats de résidence des parents) en même temps que la requête. 4. PROCEDURE : NOUVEL ARTICLE 387BIS DU CODE CIVIL Une loi du 18 juillet 2006 a modifié les règles de procédure devant le Tribunal de la Jeunesse. Ce texte entérine certaines pratiques qui étaient déjà d application dans les tribunaux de la jeunesse et innove sur certains points. L incitation à la médiation Le nouvel alinéa 2 de l article 387bis du code civil encourage le juge à proposer la médiation. Il a une obligation d informer les justiciables à ce sujet. Le texte lui offre également une possibilité de surséance afin de rendre plus efficace la médiation. Monsieur PASTEGER insiste sur ce point. Il souhaiterait faire en sorte de rendre cette information automatique à

3 3 Liège et il demande aux avocats d encourager les justiciables à passer par la médiation. Mesure préalable Le nouvel alinéa 3 prévoit que le juge peut d office ordonner une mesure préalable destinée à instruire ou à régler provisoirement la situation des parties. Cet article fait double emploi avec l article 19 al. 2 du code judiciaire. Les tribunaux de la jeunesse, bien avant l existence de cette loi, procédaient de la sorte en proposant une enquête de police, une étude sociale, l audition des enfants ou d autres personnes intéressées, etc. Réexamen de la cause Le texte de l article 387bis du code civil prévoit encore que la cause peut être réexaminée après un certain délai à une date fixée d office dans le jugement. Il précise que le délai ne peut être supérieur à un an et sans préjudice d une nouvelle convocation et une date plus rapprochée. Ce texte n est pas appliqué par le Tribunal de la Jeunesse de Liège tel quel. Si le Tribunal estime que l affaire doit être réexaminée, il fixe d office dans son jugement une date de remise éventuelle. Saisine permanente L alinéa 4 de l article 387bis du code civil prévoit le mécanisme de la saisine permanente. Ce changement est l élément essentiel de l article 387bis nouveau du code civil. La cause reste inscrite au rôle du Tribunal de la Jeunesse jusqu à ce que les enfants concernés par le litige aient atteint leur majorité légale. En cas d éléments nouveaux, elle peut être ramenée devant le Tribunal par conclusions ou demande écrite motivée adressée au greffe. Il faut impérativement expliquer quels sont les éléments nouveaux qui justifient la demande nouvelle et donc la saisine du tribunal.

4 4 Il y a un grand avantage à la mise en place de ce mécanisme qui conduit à une économie de procédure et une très grande souplesse. Vous avez donc tout intérêt à vérifier l état de la procédure avant d activer un dossier ou de le réactiver. Il se peut en effet que le Tribunal ait connu antérieurement la famille et qu il suffise pour soumettre au Tribunal un nouveau litige qui se présente de réactiver le dossier par le dépôt de simples conclusions, ce qui évite les frais de requête. Nous vous signalons également l existence de l article 51 de la loi du 8 avril 1965 qui permet au Tribunal de fixer la cause à tout moment et qui, par moment, fait double emploi avec le mécanisme de la saisine permanente. Ces articles sont très intéressants notamment en cas d inexécution d une décision antérieure. 5. OBJET DU DEBAT 5.1. L hébergement principal et accessoire Depuis la loi du 18 juillet 2006 promulguée au Moniteur Belge le 4 septembre 2006, il existe en Belgique une volonté législative de favoriser l hébergement égalitaire des enfants. L accord des parents doit être privilégié, sinon, en cas de désaccord, l hébergement est réglé au cas par cas mais le législateur a suggéré un modèle au juge : celui de l hébergement égalitaire. Le tribunal doit donc motiver son refus d appliquer l hébergement égalitaire lorsqu il est demandé par l une des parties. Il est intéressant de lire, dans les travaux préparatoires que le vœu du législateur était de réduire le contentieux relatif à l hébergement. Au Tribunal de la Jeunesse de Liège, on aperçoit une augmentation du contentieux depuis la promulgation de cette loi. 5.2.Les parts contributives Pour rappel l article 203 du code civil permet à un parent de demander à l autre de contribuer dans

5 5 l éducation de son enfant via le paiement d une part contributive. Si ce débat est l accessoire du débat relatif à l hébergement, il sera examiné par le Tribunal de la jeunesse. Lorsque la demande ne porte que sur des mesures financières, c est le juge de paix qui connaît du dossier, le juge compétent est celui du domicile du créancier. Il s agit d un litige important et parfois sous-estimé par les justiciables et les avocats. Pour établir un dossier relatif aux parts contributives, le rendez-vous avec le client est capital. Il déterminera les périodes, les situations concrètes, les particularités du dossier. Ce sont tous ces éléments uniques à chaque famille que vous devez mettre en exergue devant le magistrat et ce au moyen d un dossier de pièces inventoriées. Il est important d établir les revenus exacts de chaque partie en fournissant les pièces adéquates (derniers avertissements extraits de rôle, attestations et autres). La particularité des indépendants exige que l on dépose non seulement le dernier avertissement extrait de rôle mais également les annexes de sa déclaration. On vérifie également s il professe en société car dans ce cas, il existe d autres revenus que les revenus déclarés tels que les comptes courants ou les dividendes qu ils s octroient. Veillez également interroger les clients sur les charges particulières qu ils supportent (un emprunt lourd, des soins de santé, des soins pharmaceutiques). Le 19 mars 2010, une loi a été publiée pour objectiver ce calcul de part contributive. Il n a pas été question de donner une méthode informatisée de calcul mais de préciser les éléments sur lesquels les juges doivent se baser pour évaluer le montant d'une contribution alimentaire (article 321 du Code judiciaire). Pour déterminer la capacité financière pour verser une part contributive, le juge va devoir motiver la manière dont il calcule celle-ci et la loi précise les éléments qu il doit prendre en compte. Le juge doit théoriquement prendre les éléments suivant en considération :

6 6 1. Les revenus des parents («faculté parentale») Il faut donc justifier auprès du juge de ses revenus professionnels, ses revenus mobiliers et immobiliers. Il faut fournir ses revenus nets d impôt. La preuve majoritairement demandée par les tribunaux est l avertissement extrait de rôle. En l absence de ce document, on multiplie par 13,92 le salaire mensuel de base. Le juge tiendra également compte des avantages professionnels (voiture de société, chèque-repas, etc.), des avantages hors sphère professionnelle (mise à disposition d un logement gratuit) et des avantages fiscaux. Lorsqu on a établi sa capacité contributive, on en déduit les charges incompressibles. Ce sont essentiellement les charges liées au logement et à la santé ainsi que les charges liées à l existence d un enfant provenant d une autre union. 2. Les frais ordinaires qui constituent le budget de l enfant Les parties vont devoir porter à la connaissance du tribunal les charges habituelles afférentes à l enfant. Ce sont les frais de nourritures, du ménage, de logement, de télécommunication etc. On propose souvent de diviser le total de ces frais par le nombre d habitants y compris l enfant. Il y a aussi les frais médicaux ordinaires, d habillement et de chaussures, les loisirs, les frais scolaires ordinaires. 3. Les allocations familiales et sociales perçues pour l enfant 4. Les modalités d hébergement et la contribution en nature qui en résulte 5. Les frais extraordinaires Le juge doit déterminer le système mis en place pour prendre en charge ces frais : il peut les inclure dans la part contributive ou déterminer une somme forfaitaire ou encore et

7 7 c est le plus souvent un partage en deux suivant un décompte trimestriel avec justificatifs à l appui en plus de la part contributive. 6. Les circonstances particulières à la cause Ce poste a été décidé pour éviter d appliquer la même formule mathématique à toutes les situations familiales. Aucune définition des circonstances particulières n a pourtant été donnée par la loi du 19 mars Le juge va donc essentiellement déterminer les revenus de chaque parent et le «coût» de l enfant au sein du ménage. Lorsqu il aura déterminé ce coût, il va le répartir en fonction des facultés des deux parents en tenant également compte des revenus des parties, du temps d hébergement chez chacun des parents, des allocations familiales, des circonstances exceptionnelles etc. 7. La délégation de sommes La délégation de sommes prévue à l article 203 ter du code civil permet sur simple notification du greffe au débiteur de revenus du débiteur d aliments d obtenir le paiement des parts contributives. Il ne faut pas oublier de la demander par conclusions. Le tribunal demandera de justifier la demande par la production des mesures d exécution antérieures ou la preuve d absence de paiement volontaire. 6. AUDITION DU MINEUR ET PLACE DU MINEUR DANS LE PROCES CIVIL DEVANT LE TRIBUNAL DE LA JEUNESSE Audition Au Tribunal de la Jeunesse, tous les mineurs âgés de plus de 12 ans sont convoqués lors d un litige qui les concerne. S ils sont présents et qu ils le souhaitent, ils seront entendus seuls ou assistés de leur avocat. Trois personnes sont présentes lors de cette audition : le juge, le Parquet, le greffier. On acte l audition de l enfant. Les grandes lignes de celles-ci sont exprimées aux parents lorsqu ils reviennent en salle d audience.

8 8 Pour les mineurs de moins de 12 ans, il y a lieu, si vous le souhaitez, de demander leur audition au préalable sur base de l article 931 du Code judiciaire. L enfant peut aussi s adresser lui-même directement au juge pour solliciter son audition ( par lettre par exemple) Le juge statuera conformément à l article 931 du code judiciaire sur l opportunité de cette demande. Il entendra le mineur à titre de simple renseignement. Intervention volontaire du mineur dans le procès qui l intéresse Le Tribunal de la Jeunesse de Liège suivi par la Cour d Appel a admis régulièrement l intervention volontaire de mineur dans les procès civils. On note cependant une évolution de cette jurisprudence. Désormais les interventions volontaires des mineurs sont quasi systématiquement rejetées, ce qui est à notre sens regrettable. 7. JUGEMENT Le jugement est envoyé en copie à l avocat, au mineur et aux parties. N oubliez pas, si vous le souhaitez, de réclamer l exécution provisoire. 8. INDEMNITE DE PROCEDURE Les indemnités de procédure fixées par l arrêté royal du sont applicables au Tribunal de la Jeunesse. L idéal dans ce genre de matière est la compensation. Il faut cependant ne pas oublier de motiver vos conclusions sur ce point. N oubliez pas d en réclamer le tarif actualisé.

9 9 9. EXECUTION FORCEE EN MATIERE D HEBERGEMENT D ENFANT Lorsqu on rencontre une personne confrontée au refus d exécution d une décision en matière d hébergement d enfant, on se sent totalement démuni. Bien sûr ce comportement est sanctionné pénalement (article 431 du code pénal) et le droit pour un enfant d entretenir des relations avec ses deux parents est protégé par la convention internationale des droits de l enfant. Plusieurs pays ont d ailleurs été sanctionnés par la Cour européenne des droits de l homme pour ne pas avoir mis tout en œuvre pour faciliter le respect de ce droit. La loi du 18 juillet 2006 (article 387ter du code civil) essaie d apporter deux réponses à ce problème Le juge pourra, grâce au mécanisme de la saisie permanente après constatation de l infraction réexaminer la situation et recourir à la contrainte. S il le juge nécessaire, il pourra imposer à un huissier de justice d être accompagné par une personne compétente afin de pratiquer la reprise forcée et que celle-ci se fasse dans de bonnes conditions pour l enfant. Le nouveau débat prévu par la loi permet d éviter la précipitation La loi permet la mise en place d une astreinte qui courra jusqu à la remise de l enfant. Le créancier de l astreinte peut se voir conférer pour l exécution de celle-ci le même «super privilège» que celui dont bénéficie le créancier d aliment et notamment la saisissabilité de l entièreté des rémunérations en deçà du seuil minimum insaisissable. Cette loi permet à toutes les juridictions amenées à connaître de l hébergement de l enfant de prendre ces mesures. Son application est donc plus large que celle du Tribunal de la Jeunesse. La loi précise que le juge compétent pour l application de ces mesures est celui qui a rendu la première décision qui n a pas été respectée ou le dernier saisi.

10 10 Le Juge des référés garde une plénitude de juridictions (article 584 du code judiciaire) lorsque l urgence est établie. La décision sur l exécution sera exécutoire de plein droit. Il existe une possibilité en cas d absolue nécessité et sans préjudice de l article 584 du code judiciaire, de demander l autorisation de recourir à des mesures de contrainte par requête unilatérale. Cette possibilité est prévue notamment lorsqu un effet de surprise est requis ou en cas d extrême urgence (risque d enlèvement). La procédure est la même que celle prévue aux articles 1026 à 1034 du code judiciaire. L article 387ter 2 du code civil prévoit la possibilité de débattre de l inexécution des conventions de divorce par consentement mutuel. D après Monsieur PIRE et Monsieur RENCHON, le Tribunal compétent dans ce cas sera le Tribunal civil (homologuant le divorce par consentement mutuel) qui sera compétent par requête contradictoire. Monsieur PASTEGER estime quant à lui que le Tribunal de la Jeunesse peut également être compétent dans ce cas. 10. RECOURS L appel d un jugement civil de Tribunal de la Jeunesse doit être formé par requête dans le mois de la signification de la décision. La requête est déposée au greffe de la Cour d Appel. L opposition n est pas prévue, il est donc nécessaire de faire appel d un jugement rendu par défaut. Avec le principe de la saisine permanente on peut également imaginer de ressaisir le juge qui a rendu le jugement par défaut en invoquant un nouvel élément, celui d avoir un domicile par exemple.

11 11 11.CONCLUSION Les débats devant la section civile du Tribunal de la Jeunesse font partie de la culture générale de tout juriste. Nous serons tous confrontés un jour à ce type de litige parfois simplement à titre de renseignements lors d une soirée familiale. Ces litiges doivent être traités avec soin et attention car l équilibre d une famille peut être remis en cause par une décision du Tribunal de la Jeunesse. Les mineurs sont touchés de plein fouet alors qu en général, ils ne font pas ou peu partie du débat judiciaire. En outre, nous estimons que nous avons un rôle pacificateur à jouer. Malvine CHAPELLE et Julie COSTE

12 Sophie date de création : 18 février 2011 date de la dernière version imprimée : 11 janvier 2012 nom du document : S:\JARDIN\1Julie\2011\procédure civile.doc 12

LA PROCÉDURE PRUD HOMALE

LA PROCÉDURE PRUD HOMALE LA PROCÉDURE PRUD HOMALE Le conseil de Prud hommes est compétent pour juger des litiges nés à l occasion du contrat de travail. La procédure comprend deux phases distinctes : la tentative de conciliation

Plus en détail

Vous avez sollicité un formulaire de requête pour saisir le juge aux affaires familiales de Pontoise.

Vous avez sollicité un formulaire de requête pour saisir le juge aux affaires familiales de Pontoise. Madame, Monsieur, Vous avez sollicité un formulaire de requête pour saisir le juge aux affaires familiales de Pontoise. Je vous invite dès maintenant et avant de retourner votre requête au Tribunal à envisager

Plus en détail

Nous sommes là pour vous aider

Nous sommes là pour vous aider Nous sommes là pour vous aider N 50717#03 Demande de fixation d une contribution aux charges du mariage. (Article 214 du Code Civil, Articles1070 à 1074, 1137 et suivants du Code de Procédure Civile 1

Plus en détail

Les mesures urgentes et provisoires durant la procédure en divorce

Les mesures urgentes et provisoires durant la procédure en divorce 1 Les mesures urgentes et provisoires durant la procédure en divorce I. Introduction II. Procédure a)conditions d application b)compétence c)mode d introduction de la demande : - la citation à double détente

Plus en détail

Séparation Divorce. La justice pratique

Séparation Divorce. La justice pratique Séparation Divorce La justice pratique www.ge.ch/justice Sommaire Vous êtes marié-e et vous voulez mettre fin à votre vie conjugale? Il existe plusieurs moyens de le faire : recourir à une suspension de

Plus en détail

Instructions destinées au greffe pour la mise en œuvre des dispositions instituant le juge délégué aux victimes

Instructions destinées au greffe pour la mise en œuvre des dispositions instituant le juge délégué aux victimes Page 1/15 Instructions destinées au greffe pour la mise en œuvre des dispositions instituant le juge délégué aux victimes Application du décret n 2007-1605 du 13 novembre 2007 Page 2/15 Table des Matières

Plus en détail

AIDE JURIDICTIONNELLE

AIDE JURIDICTIONNELLE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE AIDE JURIDICTIONNELLE FICHES JURIDIQUES Qu est-ce que l aide juridictionnelle? L'aide juridictionnelle permet aux personnes, ayant de faibles

Plus en détail

DEMANDE DE PRET D ETUDES

DEMANDE DE PRET D ETUDES PROVINCE DE LUXEMBOURG ANNEE 2010-2011 1ére Inspection Générale DEPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES ET HOSPITALIERES DIVISION DES AFFAIRES SOCIALES Services des Prêts et des Primes DEMANDE DE PRET D ETUDES

Plus en détail

FORMULAIRE DE REQUETE CONTENTIEUX SOCIAUX HORS DALO INJONCTION

FORMULAIRE DE REQUETE CONTENTIEUX SOCIAUX HORS DALO INJONCTION FORMULAIRE DE REQUETE CONTENTIEUX SOCIAUX HORS DALO INJONCTION Requête relative à une prestation, allocation ou droit attribué au titre de l'aide ou de l'action sociale, du logement ou en faveur des travailleurs

Plus en détail

Le règlement (CE) N 1896/2006 du parlement européen et du conseil du 12 décembre 2006 instituant une procédure européenne d injonction de payer

Le règlement (CE) N 1896/2006 du parlement européen et du conseil du 12 décembre 2006 instituant une procédure européenne d injonction de payer Le règlement (CE) N 1896/2006 du parlement européen et du conseil du 12 décembre 2006 instituant une procédure européenne d injonction de payer Par Michelle POESS, étudiante en droit et Karl H. BELTZ,

Plus en détail

Table des matières. Chapitre I. La genèse et l aboutissement de la réforme 7

Table des matières. Chapitre I. La genèse et l aboutissement de la réforme 7 Table des matières Chapitre I. La genèse et l aboutissement de la réforme 7 Anne Desmarets Section 1. Introduction Historique 7 1. Quarante ans d un même constat et de propositions diverses: résumé des

Plus en détail

Vous êtes cité. devant le tribunal de police devant le tribunal correctionnel

Vous êtes cité. devant le tribunal de police devant le tribunal correctionnel Vous êtes cité devant le tribunal de police devant le tribunal correctionnel Introduction Si vous devez comparaître devant le tribunal de police ou le tribunal correctionnel, vous vous posez peut-être

Plus en détail

Organisation et fonctionnement des Tribunaux administratifs

Organisation et fonctionnement des Tribunaux administratifs S O M M A I R E Organisation et fonctionnement des Tribunaux administratifs Page 1 CHAPITRE I Dispositions générales page 1 CHAPITRE II Organisation et compétence page 1 CHAPITRE III Procédures page 2

Plus en détail

CITATION DIRECTE DEVANT LA CHAMBRE CORRECTIONNELLE DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE D ALBERTVILLE

CITATION DIRECTE DEVANT LA CHAMBRE CORRECTIONNELLE DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE D ALBERTVILLE CITATION DIRECTE DEVANT LA CHAMBRE CORRECTIONNELLE DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE D ALBERTVILLE L AN DEUX MIL TREIZE et le ONZE FEVRIER A LA REQUETE DE : Monsieur David MOURVILLIER, né le 20 avril 1974

Plus en détail

www.secal.belgium.be

www.secal.belgium.be Vous n'avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le Service des Créances Alimentaires (SECAL) vous aide www.secal.belgium.be Service Public Fédéral Finances - 2012 - Cette brochure a été réalisée par un

Plus en détail

La procédure concernant une demande d aide

La procédure concernant une demande d aide Version n : 1 Dernière actualisation : 11-12-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Quand est-ce que je peux demander de l aide au CPAS? 3) Comment obtenir une aide du CPAS? Étape n 1 : l introduction de

Plus en détail

CELLULE JURIDIQUE LA PROCEDURE DEVANT LE CONSEIL DE PRUD HOMMES

CELLULE JURIDIQUE LA PROCEDURE DEVANT LE CONSEIL DE PRUD HOMMES COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE LA PROCEDURE DEVANT LE CONSEIL DE PRUD HOMMES En cas de litige survenu en cours l exécution du contrat de travail lequel oppose :

Plus en détail

tous deux comparants par la SELARL DUMONS & Associés, Société d avocats au barreau de NOUMEA,

tous deux comparants par la SELARL DUMONS & Associés, Société d avocats au barreau de NOUMEA, TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 04/00282 Présidente : Mme LE TAILLANTER RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Corinne LEROUX Jugement du 21 Juillet 2006 PARTIES EN CAUSE : DEMANDEURS

Plus en détail

Le règlement collectif de dettes en pratique

Le règlement collectif de dettes en pratique Le règlement collectif de dettes en pratique Centre d Appui aux services de médiations de dettes de la Région de Bruxelles-Capitale Janvier 2014 Boulevard du Jubilé, 153-155 à 1080 Bruxelles Tél : 02 217

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, onze juillet deux mille treize.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, onze juillet deux mille treize. N 56 / 13. du 11.7.2013. Numéro 3222 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, onze juillet deux mille treize. Composition: Georges SANTER, président

Plus en détail

Procédure de convocation de l assemblée générale fixation de l ordre du jour établissement des rapports

Procédure de convocation de l assemblée générale fixation de l ordre du jour établissement des rapports Dissolution de sociétés avant le 1 er 10 % octobre 2014 au taux de Dans notre précédente lettre d information, nous vous avons parlé de la mesure transitoire prévue par la loi-programme du 28 juin 2013

Plus en détail

N 3116 ASSEMBLÉE NATIONALE LETTRE RECTIFICATIVE

N 3116 ASSEMBLÉE NATIONALE LETTRE RECTIFICATIVE N 3116 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 26 janvier 2011. LETTRE RECTIFICATIVE au projet de loi (n 2494) relatif

Plus en détail

CITATION DIRECTE DEVANT LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE SAINT-DENIS DE LA REUNION

CITATION DIRECTE DEVANT LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE SAINT-DENIS DE LA REUNION CITATION DIRECTE DEVANT LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE SAINT-DENIS DE LA REUNION L'AN DEUX MIL QUATORZE et le Monsieur Philippe CREISSEN né le 4 juillet 1969 à Saint-Mandé (Val de Marne)de nationalité française,

Plus en détail

REFERE ADMINISTRATIF

REFERE ADMINISTRATIF REFERE ADMINISTRATIF Les procédures de référé permettent d obtenir du juge - plus précisément du «juge des référés» - et dans un délai plus ou moins rapide des mesures provisoires ou conservatoires c est-à-dire

Plus en détail

Guide pratique genevois Tribunal des prud hommes

Guide pratique genevois Tribunal des prud hommes Guide pratique genevois Tribunal des prud hommes Vous avez un litige avec votre employeur ou votre employé? Edition octobre 2014 Sommaire Sommaire Préambule 3 Compétence du Tribunal genevois des prud hommes

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION TUTELLE

NOTICE D INFORMATION TUTELLE TRIBUNAL D INSTANCE DE TOURS 35/39 rue Edouard Vaillant CS 54335 37043 TOURS CEDEX 1 02.47.60.27.58 NOTICE D INFORMATION TUTELLE Vous venez d être nommé(e) tuteur d une personne placée sous tutelle. Vous

Plus en détail

LOI N 21/95/ADP PORTANT CREATION, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DES TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS

LOI N 21/95/ADP PORTANT CREATION, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DES TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS La loi du 2195 ADP du 16 MAI 1995 LOI N 21/95/ADP PORTANT CREATION, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DES TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS L ASSEMBLEE DES DEPUTES DU PEUPLE Vu la Constitution Vu la résolution n 01/ADP

Plus en détail

Vous êtes cité: devant la justice de paix. La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer.

Vous êtes cité: devant la justice de paix. La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. La justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Ministère de la Justice Vous êtes cité: devant la justice de paix Cette brochure vous explique : > ce que la partie

Plus en détail

LE RÔLE DE L AVOCAT DANS LA PROCEDURE PARTICIPATIVE Par Alain Provansal, Avocat honoraire au barreau de Marseille, Ancien Président de l'aappe

LE RÔLE DE L AVOCAT DANS LA PROCEDURE PARTICIPATIVE Par Alain Provansal, Avocat honoraire au barreau de Marseille, Ancien Président de l'aappe LE RÔLE DE L AVOCAT DANS LA PROCEDURE PARTICIPATIVE Par Alain Provansal, Avocat honoraire au barreau de Marseille, Ancien Président de l'aappe L avocat du début à l issue de la Convention de Procédure

Plus en détail

Déclaration à la police

Déclaration à la police Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction. C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : quels sont mes droits? Que dois-je faire pour

Plus en détail

Personnes et familles. Vie familiale, vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Vie familiale, vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles Vie familiale, vie à deux www.notaires.paris-idf.fr Vie familiale, vie à deux Le pacte civil de solidarité (PACS) est un contrat permettant à deux personnes (les partenaires), de

Plus en détail

époux, rien ne va plus... vers le divorce?

époux, rien ne va plus... vers le divorce? époux, rien ne va plus... vers le divorce? Depuis le 1er septembre 2007, la réforme du divorce est entrée en vigueur en Belgique. Le divorce pour faute est supprimé : la faute n est plus une cause de divorce.

Plus en détail

Numéro du rôle : 4588. Arrêt n 149/2009 du 30 septembre 2009 A R R E T

Numéro du rôle : 4588. Arrêt n 149/2009 du 30 septembre 2009 A R R E T Numéro du rôle : 4588 Arrêt n 149/2009 du 30 septembre 2009 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l'article 1022 du Code judiciaire, tel qu'il a été remplacé par l'article 7 de loi

Plus en détail

La protection juridique du jeune majeur

La protection juridique du jeune majeur La protection juridique du jeune majeur Alexandra GREVIN Avocat à la Cour PARIS Journées D étude CRAIF, 7 Et 8 Mars 2014 Choix difficile, lourd. Mon objectif, aujourd hui : Vous informer, vous donner des

Plus en détail

TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN GUIDE DES PROCEDURES DEVANT LE TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN. 1.1. Modes de saisine communs à tous les tribunaux

TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN GUIDE DES PROCEDURES DEVANT LE TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN. 1.1. Modes de saisine communs à tous les tribunaux TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN GUIDE DES PROCEDURES DEVANT LE TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN I. MODES DE SAISINE 1.1. Modes de saisine communs à tous les tribunaux 1.1.1. Assignation (articles 33 et S

Plus en détail

Numéro du rôle : 6159. Arrêt n 36/2016 du 3 mars 2016 A R R E T

Numéro du rôle : 6159. Arrêt n 36/2016 du 3 mars 2016 A R R E T Numéro du rôle : 6159 Arrêt n 36/2016 du 3 mars 2016 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 37, 20, alinéa 3, de la loi coordonnée le 14 juillet 1994 relative à l assurance

Plus en détail

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil)

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil) Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil) présentée à par : Votre identité Monsieur ou Madame le Juge des Tutelles TRIBUNAL D INSTANCE 27

Plus en détail

METTRE EN ŒUVRE UNE MESURE D EXÉCUTION FORCÉE

METTRE EN ŒUVRE UNE MESURE D EXÉCUTION FORCÉE Quelles sont les étapes obligées qu un justiciable doit franchir pour pouvoir contraindre un débiteur au paiement de sa dette? Si chaque État européen doit veiller à ce que tout justiciable bénéficie du

Plus en détail

JUGEMENT N 2012-0030 REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES D'AQUITAINE, POITOU- CHARENTES

JUGEMENT N 2012-0030 REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES D'AQUITAINE, POITOU- CHARENTES Maison de retraite «Séguin» à Cestas Rapport n 2012-0358 Audience publique du 12 décembre 2012 Lecture en séance publique du 06 février 2013 Trésorerie de Pessac (033 041 976) (département de la Gironde)

Plus en détail

Messieurs les Préfets de région Mesdames et messieurs les Préfets de département Monsieur le Préfet de police

Messieurs les Préfets de région Mesdames et messieurs les Préfets de département Monsieur le Préfet de police Paris, le 19 mars 2007 Le ministre d Etat, ministre de l Intérieur et de l Aménagement du Territoire Le ministre des Affaires Etrangères à Messieurs les Préfets de région Mesdames et messieurs les Préfets

Plus en détail

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales Confédération des Organisations Familiales de l Union européenne Confederation of Family Organisations in the European Union Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre

Plus en détail

Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide!

Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide! Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide! www.secal.belgium.be Service Public Fédéral Finances - 2016 - Cette brochure a été réalisée par un groupe de travail constitué de collaborateurs

Plus en détail

Chapitre 1. Les aliments : Obligation d entretien, de formation et d éducation des enfants

Chapitre 1. Les aliments : Obligation d entretien, de formation et d éducation des enfants Chroniques notariales vol. 57 Table des matières Chapitre 1. Les aliments : Obligation d entretien, de formation et d éducation des enfants....................................... 19 Section 1. Contenu

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 8433 Projet présenté par les députés: M mes et MM. Françoise Schenk-Gottret, Christian Brunier, Fabienne Bugnon, Esther Alder, Bernard Clerc, Rémy Pagani et Christian Grobet

Plus en détail

P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES

P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES LA COUR C ON S T I T U T I O N N E L LE D E B E LG I QU E P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES 2014 3 TABLE DES MATIERES 1 1. DE LA COUR D ARBITRAGE À LA COUR CONSTITUTIONNELLE 5 a) Création de la Cour

Plus en détail

COUR SUPÉRIEURE DU QUÉBEC

COUR SUPÉRIEURE DU QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DU QUÉBEC AVIS CONSOLIDÉS AUX MEMBRES DU BARREAU REQUÊTE PRÉSENTABLE EN CHAMBRE DE PRATIQUE FAMILIALE 1. Présentation de requêtes en chambre de pratique: 1.1 Pour faciliter la tâche du

Plus en détail

Projet No 43/2016-1 27 mai 2016

Projet No 43/2016-1 27 mai 2016 Projet No 43/2016-1 27 mai 2016 Droit de famille Texte du projet Projet de loi instituant le juge aux affaires familiales, portant réforme du divorce et de l autorité parentale et portant modification:

Plus en détail

Les recours contre les décisions de la CDAPH (2/2) : Le recours contentieux

Les recours contre les décisions de la CDAPH (2/2) : Le recours contentieux Les recours contre les décisions de la CDAPH (2/2) : Le recours contentieux La personne en situation de handicap (ses parents, si la personne est mineure, ou son représentant légal) dispose de 2 types

Plus en détail

Numéro du rôle : 4946. Arrêt n 65/2011 du 5 mai 2011 A R R E T

Numéro du rôle : 4946. Arrêt n 65/2011 du 5 mai 2011 A R R E T Numéro du rôle : 4946 Arrêt n 65/2011 du 5 mai 2011 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 15 de la loi du 1er mars 1958 relative au statut des officiers de carrière des forces

Plus en détail

Axée sur l efficience, notre but est d améliorer : votre efficacité votre rendement votre autonomie

Axée sur l efficience, notre but est d améliorer : votre efficacité votre rendement votre autonomie Axée sur l efficience, notre but est d améliorer : votre efficacité votre rendement votre autonomie Nous sommes heureux de faire partie de votre réussite professionnelle info@actionjuriplus.com www.actionjuriplus.com

Plus en détail

1. Les dispositions des articles 56, 56-1, 57 et 59 du code de procédure pénale, telles qu applicables à l époque des faits, se lisent comme suit :

1. Les dispositions des articles 56, 56-1, 57 et 59 du code de procédure pénale, telles qu applicables à l époque des faits, se lisent comme suit : CINQUIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 45827/07 présentée par Mathieu JACQUIER contre la France La Cour européenne des droits de l homme (cinquième section), siégeant le 1 er

Plus en détail

Particuliers & Immobilier

Particuliers & Immobilier Particuliers & Immobilier Consignations Les particuliers et les consignations en matière immobilière L a Caisse des Dépôts est une institution financière publique, en charge de missions d intérêt général

Plus en détail

A lire avant de compléter le formulaire de déclaration d enfant(s) à charge

A lire avant de compléter le formulaire de déclaration d enfant(s) à charge A lire avant de compléter le formulaire de déclaration d enfant(s) à charge TRES IMPORTANT : si vous avez un ou des enfants à charge répondant aux conditions énoncées ci-dessous, vous avez un intérêt majeur

Plus en détail

Le tribunal de commerce

Le tribunal de commerce I N S T I T U T I O N S Le tribunal de commerce Février 2000 Qu'est-ce que le tribunal de commerce? Quelles sont ses compétences? Comment est-il composé? Quelle est la procédure? Quels sont les recours?

Plus en détail

Guide des demandes de dispense des frais

Guide des demandes de dispense des frais Guide des demandes de dispense des frais Octobre 2014 Ce guide n offre pas de conseils juridiques. Il est recommandé que toutes les parties consultent un avocat si elles le peuvent. This guide is also

Plus en détail

Prime d installation : les revenus pris en compte par le CPAS

Prime d installation : les revenus pris en compte par le CPAS Prime d installation : les revenus pris en compte par le CPAS Fiche juridique Aide sociale I. Introduction Afin d aborder ce sujet, nous sommes partis de la situation de Madame Mercedes qui s est retrouvée

Plus en détail

Lettre d actualité juridique

Lettre d actualité juridique Lettre d actualité juridique Mai - Juin 2009 Tutelle-Curatelle I. Les effets de la curatelle et de la tutelle quant à la protection de la personne Vous trouverez en annexe un tableau traitant des droits

Plus en détail

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles 10c - L avocat L avocat peut vous défendre, vous assister et vous représenter pour régler un conflit ou pour obtenir un droit, soit dans le cadre d un procès, soit pour régler un litige à l amiable. Il

Plus en détail

Les différents cas de divorce et les procédures applicables. Le divorce par consentement mutuel :

Les différents cas de divorce et les procédures applicables. Le divorce par consentement mutuel : Les différents cas de divorce et les procédures applicables Les différents cas de divorce et les procédures applicables L'article 229 du Code Civil énumére quatre cas de divorce : - Le consentement mutuel

Plus en détail

N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Président : M. THIOLET AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 4 Juin 2008 PARTIES EN CAUSE

Plus en détail

L huissier de justice

L huissier de justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique L huissier de justice auxiliaire de justice et partenaire 1. QUI EST L HUISSIER DE JUSTICE? L huissier de justice

Plus en détail

Pour bénéficier du service, vous devez satisfaire aux conditions suivantes :

Pour bénéficier du service, vous devez satisfaire aux conditions suivantes : Qu est-ce que le SAH? Le SAH est un service juridique disponible à l aide juridique qui permet aux parents de demander la modification d un jugement déjà obtenu, lorsque celui-ci porte sur la garde d enfant,

Plus en détail

REQUÊTE CONTRE UN ARRETE DE RECONDUITE A LA FRONTIERE

REQUÊTE CONTRE UN ARRETE DE RECONDUITE A LA FRONTIERE A Madame ou Monsieur le Juge Délégué du tribunal administratif de REQUÊTE CONTRE UN ARRETE DE RECONDUITE A LA FRONTIERE (Si l arrêté de reconduite à la frontière a été pris à la suite d un refus de séjour

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-156 QPC du 22 juillet 2011 M. Stéphane P. (Dépaysement de l enquête)

Commentaire. Décision n 2011-156 QPC du 22 juillet 2011 M. Stéphane P. (Dépaysement de l enquête) Commentaire Décision n 2011-156 QPC du 22 juillet 2011 M. Stéphane P. (Dépaysement de l enquête) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 30 mai 2011 par la Cour de cassation (chambre criminelle, arrêt

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 3 janvier 2013 relative à la présentation du décret n 2012-1515 du 28 décembre 2012 portant diverses dispositions relatives à la procédure civile et à l organisation judiciaire NOR : JUSC1243674C

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : V. L. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 22 Appel n o : GE-14-30 ENTRE : V. L. Appelant et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL DE

Plus en détail

Numéro du rôle : 2013. Arrêt n 156/2001 du 4 décembre 2001 A R R E T

Numéro du rôle : 2013. Arrêt n 156/2001 du 4 décembre 2001 A R R E T Numéro du rôle : 2013 Arrêt n 156/2001 du 4 décembre 2001 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 73 de la loi du 8 août 1997 sur les faillites, posée par le Tribunal de commerce

Plus en détail

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR FASCICULE C LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR TABLE DES MATIÈRES 1. LA GESTION DU PATRIMOINE LORSQUE LE TUTEUR DATIF ASSURE LES DÉPENSES DE L ENFANT 5 1.1. Pouvez-vous

Plus en détail

Objet: Mécanismes particuliers ayant pour but ou pour effet de favoriser la fraude fiscale dans le chef de tiers

Objet: Mécanismes particuliers ayant pour but ou pour effet de favoriser la fraude fiscale dans le chef de tiers Contrats d'assurance vie à primes flexibles - taux garanti, Provisions complémentaires d'assurances vie, Bases techniques de la tarification des contrats d'assurance vie Bruxelles, le 30 novembre 2001

Plus en détail

I. Pourquoi le code mondial est-il un outil d excellence pour renforcer l efficacité de l exécution?

I. Pourquoi le code mondial est-il un outil d excellence pour renforcer l efficacité de l exécution? 1 Premier forum mondial sur l exécution : l efficacité des procédures civiles d exécution en Europe Des outils pour renforcer l efficacité de l exécution Les nouveaux outils : le Code mondial de l exécution

Plus en détail

Grands principes du droit du divorce

Grands principes du droit du divorce Grands principes du droit du divorce En Belgique, il existe deux procédures de divorce: - la procédure DCM ( Divorce par Consentement Mutuel) - la procédure DDI ( Divorce pour Désunion Irrémédiable) 1.

Plus en détail

Demande d aide juridictionnelle

Demande d aide juridictionnelle 1 Cerfa n 12467*02 Demande d aide juridictionnelle (Loi n 91-647 du 10 juillet 1991 et décret n 91-1266 du 19 décembre 1991) Vous-même : Avez-vous un contrat d assurance de protection juridique ou un autre

Plus en détail

Infirme partiellement, réforme ou modifie certaines dispositions de la décision déférée REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Infirme partiellement, réforme ou modifie certaines dispositions de la décision déférée REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour d appel de Lyon chambre sociale c Audience publique du 25 mars 2011 N de RG: 10/06508 Infirme partiellement, réforme ou modifie certaines dispositions de la décision déférée REPUBLIQUE FRANCAISE AU

Plus en détail

Le recours devant les juridictions administratives

Le recours devant les juridictions administratives LA DISCIPLINE La procédure disciplinaire Le recours devant les juridictions administratives Après la décision du directeur interrégional (ou après que le délai d un mois sans réponse de sa part est passé),

Plus en détail

LE METIER DE JUGE DES ENFANTS

LE METIER DE JUGE DES ENFANTS LE METIER DE JUGE DES ENFANTS Penser le juge des enfants comme un métier, alors qu il s agit d une des fonctions qui s offrent aux magistrats, renvoie à une conception humaniste de ce rôle et sous-entend

Plus en détail

Numéro du rôle : 5414. Arrêt n 166/2012 du 20 décembre 2012 A R R E T

Numéro du rôle : 5414. Arrêt n 166/2012 du 20 décembre 2012 A R R E T Numéro du rôle : 5414 Arrêt n 166/2012 du 20 décembre 2012 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 7bis, combiné avec l article 12bis, 1er, 2, du Code de la nationalité belge,

Plus en détail

Chambre des huissiers de justice du Québec

Chambre des huissiers de justice du Québec Chambre des huissiers de justice du Québec 507, Place d Armes, bureau 970 Montréal (Québec) H2Y 2W8 Téléphone: (514) 721-1100 Télécopieur: (514) 721-7878 chjq@chjq.ca TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE

Plus en détail

ART. 11 DE LA LOI DU 31 DECEMBRE 1971 MODIFIEE

ART. 11 DE LA LOI DU 31 DECEMBRE 1971 MODIFIEE ART. 11 DE LA LOI DU 31 DECEMBRE 1971 MODIFIEE Nul ne peut accéder à la profession d avocat s il ne remplit les conditions suivantes : 1 - Être français, ressortissant d un État membre des Communautés

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant : COUR DES COMPTES -------- QUATRIEME CHAMBRE -------- PREMIERE SECTION ------- Arrêt n 59119 COMMUNE DE CARQUEIRANNE (VAR) Appel d un jugement de la chambre régionale des comptes de Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

LA NOUVELLE LOI SUR LE DIVORCE : QUE FAIRE EN CAS DE VIOLENCES CONJUGALES?

LA NOUVELLE LOI SUR LE DIVORCE : QUE FAIRE EN CAS DE VIOLENCES CONJUGALES? Séparation, divorce et violences conjugales (2/3) LA NOUVELLE LOI SUR LE DIVORCE : QUE FAIRE EN CAS DE VIOLENCES CONJUGALES? Par Anne Delépine, directrice du CVFE et l équipe juridique du refuge 1 Se séparer,

Plus en détail

REQUÊTE CONJOINTE EN MESURES PROTECTRICES DE L UNION CONJUGALE (ART. 176 CC ET SS)

REQUÊTE CONJOINTE EN MESURES PROTECTRICES DE L UNION CONJUGALE (ART. 176 CC ET SS) 1 PRÉSIDENCE DU TRIBUNAL Du [date] D ARRONDISSEMENT DE [lieu] [ou à Genève: TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE] Le tribunal du domicile de l une des parties est compétent à raison du lieu. La demande est à

Plus en détail

Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30. Décision n 2010-77 QPC du 10 décembre 2010. Mme Barta Z.

Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30. Décision n 2010-77 QPC du 10 décembre 2010. Mme Barta Z. Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décision n 2010-77 QPC du 10 décembre 2010 Mme Barta Z. La Cour de cassation a renvoyé au Conseil constitutionnel, le 5 octobre 2010, une question prioritaire

Plus en détail

Pour permettre au greffe des affaires familiales de constituer votre dossier, il est indispensable :

Pour permettre au greffe des affaires familiales de constituer votre dossier, il est indispensable : TRIBUNAL DE RANDE INSTANCE d AMIENS 14 rue Robert de Luzarches 80027 AMIENS CEDEX 1 ------- Juge aux Affaires Familiales Madame, Monsieur Pour permettre au greffe des affaires familiales de constituer

Plus en détail

N 07/395 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/395 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/395 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme FONTAINE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats: Mickaela NIUMELE Chambre sociale Arrêt du 21 Mai 2008 PARTIES EN CAUSE

Plus en détail

sociales, de la famille et de la solidarité Mise à jour 1 er juillet 2008 DDTEFP de L'AIN/SCT/AYME QUESTIONS REPONSES

sociales, de la famille et de la solidarité Mise à jour 1 er juillet 2008 DDTEFP de L'AIN/SCT/AYME QUESTIONS REPONSES QUESTIONS REPONSES sur la Convention Collective Nationale des «assistants maternels du particulier employeur» du 1 er juillet 2004 étendue par arrêté du 17 décembre 2004, la loi 2005-706 du 27 juin 2005

Plus en détail

LIVRET DU NOUVEAU-Né guide des démarches administratives

LIVRET DU NOUVEAU-Né guide des démarches administratives LIVRET DU NOUVEAU-Né guide des démarches administratives 2 Vous attendez un enfant? Ce petit guide pratique vous renseigne sur les démarches d état civil (délais et documents à fournir) à effectuer avant

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 1675/19, 2, du Code judiciaire, posée par le Tribunal du travail de Bruxelles.

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 1675/19, 2, du Code judiciaire, posée par le Tribunal du travail de Bruxelles. Numéro du rôle : 5046 Arrêt n 143/2011 du 22 septembre 2011 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 1675/19, 2, du Code judiciaire, posée par le Tribunal du travail de Bruxelles.

Plus en détail

Catherine Olivier Divorcer sans casse

Catherine Olivier Divorcer sans casse Catherine Olivier Divorcer sans casse Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3511-2 Chapitre 2 Le divorce accepté Cette procédure concerne actuellement environ 15 % des divorces. Le divorce accepté, autrefois

Plus en détail

Les impayés : prévention et recouvrement

Les impayés : prévention et recouvrement Les impayés : prévention et recouvrement Conférence organisée à la Chambre des Métiers, le jeudi 10 octobre 2013. 1 Introduction Le nombre d impayés est de plus en plus important... Le mois de septembre

Plus en détail

ASSISTANCE JUDICIAIRE (loi du 18.8.95 et règl. gr.-duc. du 18.9.95 - Mémorial A-no 81 du 3.10.95 pages 1913 et suiv.)

ASSISTANCE JUDICIAIRE (loi du 18.8.95 et règl. gr.-duc. du 18.9.95 - Mémorial A-no 81 du 3.10.95 pages 1913 et suiv.) Au BATONNIER DE L ORDRE DES AVOCATS PALAIS DE JUSTICE à LUXEMBOURG DIEKIRCH NOM/Prénom :... ASSISTANCE JUDICIAIRE (loi du 18.8.95 et règl. gr.-duc. du 18.9.95 - Mémorial A-no 81 du 3.10.95 pages 1913 et

Plus en détail

LES DELAIS DE L AVANT PROJET DE DECRET REFORMANT LA PROCEDURE D APPEL AVEC REPRESENTATION OBLIGATOIRE EN MATIERE CIVILE

LES DELAIS DE L AVANT PROJET DE DECRET REFORMANT LA PROCEDURE D APPEL AVEC REPRESENTATION OBLIGATOIRE EN MATIERE CIVILE LES DELAIS DE L AVANT PROJET DE DECRET REFORMANT LA PROCEDURE D APPEL AVEC REPRESENTATION OBLIGATOIRE EN MATIERE CIVILE Le projet de réforme, étudié strictement sous l aspect des délais de procédure, reprend

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Inhoud... 17 Table alphabétique... 33 Zaakregister... 41 Table des décisions citées... 49 INTRODUCTION

TABLE DES MATIÈRES. Inhoud... 17 Table alphabétique... 33 Zaakregister... 41 Table des décisions citées... 49 INTRODUCTION divorce pour désunion irrémédiable 1 TABLE DES MATIÈRES Inhoud... 17 Table alphabétique... 33 Zaakregister... 41 Table des décisions citées... 49 INTRODUCTION 1. La loi du 27 avril 2007 réformant le divorce...

Plus en détail

Le contrat de prêt immobilier

Le contrat de prêt immobilier Le contrat de prêt immobilier samedi 8 septembre 2007, par Gabriel Neu-Janicki (Date de rédaction antérieure : 8 septembre 2007). LE CONTRAT DE PRET IMMOBILIER I. Les documents à fournir pour une demande

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 30 avril 2016 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 30 avril 2016 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 30 avril 2016 Adopté ACTION DE GROUPE ET ORGANISATION JUDICIAIRE - (N 3204) AMENDEMENT présenté par le Gouvernement ---------- ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS L'ARTICLE 17 BIS, insérer l'article

Plus en détail

Numéro du rôle : 2539. Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T

Numéro du rôle : 2539. Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T Numéro du rôle : 2539 Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant les articles 81, alinéas 4 et 8, et 104, alinéas 3 et 7, du Code judiciaire, posée par

Plus en détail

Formation de base 27 avril 2009. La procédure d expulsion RBDH/BBRoW

Formation de base 27 avril 2009. La procédure d expulsion RBDH/BBRoW Formation de base 27 avril 2009 La procédure d expulsion RBDH/BBRoW La procédure est identique pour les logements publics et du CPAS, mais elle est plus longue. LA PROCÉDURE EN CONCILIATION C'est une procédure

Plus en détail

Divorce et sort des enfants. Analyse de l arrêt du Tribunal fédéral 5A_46/2015.

Divorce et sort des enfants. Analyse de l arrêt du Tribunal fédéral 5A_46/2015. Tribunal fédéral 5A_46/2015 Newsletter septembre 2015 II ème Cour de droit civil Arrêt du 26 mai 2015 (f) Garde des enfants, entretien, revenu Résumé et analyse hypothétique Proposition de citation : Olivier

Plus en détail

Procédure d injonction de payer européenne Règlement CE n 1896/2006

Procédure d injonction de payer européenne Règlement CE n 1896/2006 Procédure d injonction de payer européenne Règlement CE n 1896/2006 Note de Synthèse réalisée par le réseau Enterprise Europe Network de la CCI de Lyon Avec le concours de Mademoiselle Camille Brauer Stagiaire

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LE REFERE-LIBERTE : FAIRE VALOIR SON DROIT A L ACCES A L HERBEGEMENT D URGENCE

FICHE PRATIQUE LE REFERE-LIBERTE : FAIRE VALOIR SON DROIT A L ACCES A L HERBEGEMENT D URGENCE FICHE PRATIQUE LE REFERE-LIBERTE : FAIRE VALOIR SON DROIT A L ACCES A L HERBEGEMENT D URGENCE Le «référé-liberté» est une procédure administrative d urgence permettant d obtenir, dans un délai très bref

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOPROTECTION A VILLEPREUX

CHARTE D UTILISATION DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOPROTECTION A VILLEPREUX CHARTE D UTILISATION DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOPROTECTION A VILLEPREUX Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de Villepreux a décidé

Plus en détail