Transports. de climatisation, véhicules hors d'usage...) polluent fortement les. Renforcer les relations entre les salariés (stress, risque routier) -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transports. de climatisation, véhicules hors d'usage...) polluent fortement les. Renforcer les relations entre les salariés (stress, risque routier) -"

Transcription

1 Parking Transports de climatisation, véhicules hors d'usage...) polluent fortement les (GES). Renforcer les relations entre les salariés (stress, risque routier) - ont des impacts avérés sur la santé (pollution, particules) et sur le climat (GES). 1 Véhicules : la bonne fonction Essence ou diesel? diesel émettent moins de CO 2, consomment moins de carburant et sont plus faciles à reven- véhicules essence. : piratoire. présente plusieurs avantages : cf. 2.. étiquette Energie divise les véhicules en sept classes moins de CO 2. 44

2 bonus à l'achat. 2 glementation 2012). Taxe sur les Véhicules de Société repose sur le niveau d'émission de CO 2 euros par gramme de CO 2 Classe Emissions CO2 Bonus / Malus TVS (g/km) (en /g émis) coût ( ) A+ < < A < B < C <650 C <700 D < E <2475 E < F < G > >4250 Tableau de correspondance entre l'étiquette Energie, le bonus à l'achat et la taxe sur les véhicules de société 45

3 Parking 2 Où en est-on avec les énergies propres? Le marché des voitures électriques se développe progressivement en ville. Ecologique et économique, ses principaux freins restent le coût élevé et le rechargement des batteries (manque de bornes), ainsi que la trop courte autonomie pour les longs trajets. Avec la raréfaction des énergies fossiles, les sont une solution de plus en plus avantageuse. - et peut permettre de diminuer les émissions de CO 2 et de polluants chets) est une piste en voie de développement. agrocarburants font l'objet de nombreux débats : renouvelables mais pas forcément durables. Surtout exploités en bi-carburation, on distingue : L'éthanol mélangé à l essence permet d'accroître le rende- retenu le Le - de CO 2 46

4 consommation de carburant, s'usent plus vite et deviennent dangereux : 47

5 Parking 3 Alternatives à la voiture Transports publics prises qui s investissent dans la démarche volontaire de prendre à leur charge une partie des coûts de transport domicile-travail. La Région Cf. Les vélos et Vélos à Assistance Electrique (VAE) sont une manière sportive, rapide, écologique et économique de se déplacer en ville. Il n'existe pas de desserte dans ma commune Le covoiturage permet de renforcer les liens entre salariés, de réduire vos frais de carburant et d'entretien automobile et votre impact Moins de 4 Autres solutions complémentaires pour prendre le problème de vitesse! Télétravail : meilleure implication, meilleure productivité, meilleure représentativité des femmes dans le management. 48 est le site de transport en commun de la région Champagne-Ardenne, c est un moteur régional de recherche de solutions de déplacement d un point A vers un point B aux horaires souhaités.

6 : voiture, train ou avion? collaborateurs. TGV* 1 Avion* 1 * 2 Voiture diesel Temps 3h20 1h10 5h30 Indice Environnement * 1 mettent un développement de la vidéoconférence. cela permet un gain de temps et une accélération des processus de. vie privée. C'est aussi plus de sécurité et un allègement des frais (trajet, logement, restauration). ment variant de 60 (achat d'une web-cam et utilisation de logiciel pour interlocuteurs multiples). Et si on ne me laisse pas le choix? + Calcul d impact de vos déplacements : puis Espace particuliers > Agir > Je me déplace Lavage sans eau et sans déplacement : ; ; clage des déchets Sites de Covoiturage : ; ;www.covoiturage.fr ; 49

7 Parking Gestion des déchets 1,2 kg d'ordures par jour, pour se débarasser des déchets : - Les incinérateurs rejettent des particules toxiques avalées et respi- - Les décharges polluent les sols et les cours d'eau, sont sources de nuisances olfactives et visuelles. Réduire la quantité de déchets produits en adoptant le tri sélectif permet de réduire vos factures de traitement des déchets. Renforcer la mobilisation et la cohésion interne au sein de votre en- 1 Comment faire? Réduire les quantités de déchets produits : collecte de papier près des bureaux, imprimantes et photocopieuses pour le brouillon. - /unité. pour les déchets verts.. 50 Sensibiliser le personnel à trier les déchets : pour faciliter le repérage. - 2 bacs / 2 couleurs / 2 x 40 litres : sacs poubelle biodégradables (110 l) : 0,70 /unité. - - sacs de couleur : 0,28 /unité. affiches d'explication et sensibilisation au tri au dessus des poubelles. Cf.. logos présents sur les emballages. Cf.

8 2 Réduction à la source Papiers en préférant la version Internet. fournisseurs concernés une diminution de leurs emballages ou une reprise de ces déchets dont ils sont émetteurs. personnel pour améliorer la découpe et le tri des matières premières. Pour des conseils juridiques, administratif ou organisationnels concernant la gestion des déchets professionnels (industriels, logisti- environnement : ). 3 Que dois-je trier? Les papiers et cartons : ils représentent plus de la moitié des volumes de déchets secs. Le verre perte de ses qualités d'origine. Les piles et accumulateurs : ils contiennent des métaux lourds nocifs pour l'homme tématiquement aux espaces agréés de collecte (liste des magasins, déchèteries et grossistes qui les acceptent sur malampe. cupération dans l'entreprise. Pour les industriels, les piles et les accumulateurs ne personnel, il faut un prestataire agréé. Les (déchets d'équipement électrique et électronique) : les vendeurs reprennent gratuitement les appareils depuis novembre Les eaux usées industrielles caractéristiques des effluents et autosurveillance) et/ou la convention de déversement (modalités d application techniques, juridiques et financières). 51

9 Parking 4 Quels intérêts j'y trouve? Le coût du tri des déchets est inférieur à celui de leur incinération et de leur mise en décharge. Comment trouver la place pour tous ces bacs? Qui dois-je contacter? - Bacs superposables avec anse et couvercle frontal 40 l : ( Solution de bacs pour tri des déchets : ; ; ; Collecte des piles : La Communauté d'agglomération de Châlons-en-Champagne est compétente sur l'ensemble de son territoire pour tout ce qui concerne le service public de collecte, de traitement et d'élimination des déchets ménagers et assimilés. ménages, mais qui, par leur nature, leurs volumes, et leur localisation, peuvent les ménages. Ils n'engagent pas de sujétions ou de contraintes particulières pour Tout professionnel est responsable des déchets générés par son activité et donc du bon traitement de ceux-ci. L'entreprise se doit d'organiser leur collecte et veiller à une élimination et/ou à un traitement adaptés à leur nature. 52

10 pagne peut collecter ceux-ci en porte-à-porte. Mais ce n'est pas une obligation pour le professionnel, qui peut faire appel à un prestataire de son choix, et le de la redevance spéciale. La facturation de la redevance spéciale est proportionnelle au service rendu. Elle est calculée en fonction des bacs de collecte mis à disposition (nombre, volume) et du niveau de service rendu (nombre de collectes et donc volumes de déchets pris en charge). Ce tarif recouvre l'ensemble des prestations : la mise à disposition de bacs, la collecte et le traitement des déchets. professionnel : tri des biodéchets pour les restaurateurs et restaurations collectives, tri du papier, tri du verre pour les cafetiers, restaurateurs et restaurations collectives, tri des cartons, autres déchets. Il faut savoir que l'essentiel du service public de collecte et de traitement des déchets ménagers et assimilés de la Communauté d'agglomération de Châlons- (TEOM). - - la facture de redevance spéciale établie par Cités en Champagne, sous réserve de la déclaration de celui-ci par le redevable auprès du service de facturation. 53

11 Parking Les professionnels peuvent également accéder à la déchèterie de Cités en Champagne, située Chemin des Grèves, à Châlons (entre la Marne et la gare L'accès des professionnels à la déchèterie a fait l'objet d'une convention entre la Communauté d'agglomération de Châlons-en-Champagne et les représentants des déchets banals issus de l'activité des professionnels. Les cartes sont délivrées par le service des activités du déchet de Cités en Champagne au 26, rue Jacquard à Châlons (permanences : lundi de 9 h à 12 h ; jeudi de 14 h à 17 h ; vendredi de 9 h à 12 h), et la déchèterie est accessible aux professionnels le lundi de 9 h à 19 h, du mardi au vendredi, de 9 h à 12 h et 14 h à 19 h, et le samedi matin de 9 h à 12 h. cule, pour 10 passages ; huiles alimentaires, carte pour 50 litres ; cartons, carte établie à l'année. Pour toute question complémentaire et information sur les tarifs, conditions ou consulter le site 54

12 gratuitement, elle apporte également des conseils concernant la gestion des ces produits. de travail. Les huiles usagées : Les piles et accumulateurs : Les solvants : 55

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement Renaud MICHEL ADEME Bretagne Adopter un mode de conduite écologique, c est aussi moins consommer, moins polluer et conduire plus sûrement.

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

www.journeesnature.midipyrenees.fr

www.journeesnature.midipyrenees.fr Initiatrice des Assises nationales du développement durable, la Région Midi-Pyrénées poursuit son engagement concret pour la sauvegarde de l environnement avec l organisation les 3 et 4 juin 2006 des premières

Plus en détail

Déplacements professionnels et PDE Enjeux, stratégies et solutions. Club Mobilité Capitale 20 mai 2008

Déplacements professionnels et PDE Enjeux, stratégies et solutions. Club Mobilité Capitale 20 mai 2008 Déplacements professionnels et PDE Enjeux, stratégies et solutions Club Mobilité Capitale 20 mai 2008 Enjeux énergétiques et environnementaux des déplacements liés à l activité de l entreprise Consommation

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY LES 15 ÉCOGESTES DU RUGBY

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY LES 15 ÉCOGESTES DU RUGBY FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY p r é s e n t e LES 15 ÉCOGESTES DU RUGBY 1 SOMMAIRE 1. Je choisis les transports en commun........................... 5 2. Je privilégie le covoiturage.......................................

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION LOGISTIQUE BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE

NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION LOGISTIQUE BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION LOGISTIQUE BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE Description de la personne morale Ce bilan des gaz à effet de serre concerne la Division Logistique France de Norbert Dentressangle.

Plus en détail

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète!

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète! Tes 12 défis Dis STOP au réchauffement de la planète! Tes 12 défis mode d emploi Et si les 500 000 lecteurs d Images Doc s y mettent? Ce livret te propose 12 gestes simples à réaliser dans ta vie quotidienne

Plus en détail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Sommaire Édito - le papier, les fournitures.. - l énergie, l eau.. - les déchets.. - les transports

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

La question du bilan environnemental du véhicule électrique

La question du bilan environnemental du véhicule électrique La question du bilan environnemental du véhicule électrique Gastineau, P., Lepin, N. 10/02/12 (GERI VE) Intervenant - date J.L.Borloo: «le VE est le bébé du grenelle de l environnement» Voiture électrique

Plus en détail

Attribution des poubelles en logement collectif (3 foyers minimum par logement)

Attribution des poubelles en logement collectif (3 foyers minimum par logement) Mise en place de la redevance incitative : Information aux syndicats/propriétaires/bailleurs de logements collectifs La Communauté de Communes du Kochersberg et de l Ackerland a adopté depuis le 1 er juillet

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Méthode de calcul Fonctionnement de l Ecocomparateur Coliposte Juillet 2012 INTRODUCTION LE E-COMMERCE PRÉSENTE UN AVANTAGE ENVIRONNEMENTAL PAR RAPPORT AU

Plus en détail

les moteurs diesel modernes polluent grosso modo cinq fois moins que les anciens.

les moteurs diesel modernes polluent grosso modo cinq fois moins que les anciens. Qu y a-t-il de commun entre un vieux camion et une voiture diesel moderne? Pas grand-chose, sauf la guerre que leur livre la maire de Paris Anne Hidalgo dans sa lutte contre la pollution urbaine. En cette

Plus en détail

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Ordre du jour Définition des objectifs Acteurs locaux présents Albert KRAFFT Jérémy RIEGEL Jean

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

autrement Pour vivre mieux, déplaçons-nous 75 % des trajets domicile-travail sont faits en voiture pour une distance moyenne de 17 km aller-retour.

autrement Pour vivre mieux, déplaçons-nous 75 % des trajets domicile-travail sont faits en voiture pour une distance moyenne de 17 km aller-retour. Pour vivre mieux, déplaçons-nous autrement RDV à Marseille En région PACA En région PACA, 75 % des trajets domicile-travail sont faits en voiture pour une distance moyenne de 17 km aller-retour. Q uelle

Plus en détail

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS Une nouvelle recherche dénonce le problème de la diésélisation de Bruxelles

Plus en détail

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Conférence de presse Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 28 janvier 2008 Bonus CAR-e 750 Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Règlement grand-ducal du 5 décembre 2007 concernant

Plus en détail

TRECODEC TRAQUE LES DÉCHETS!

TRECODEC TRAQUE LES DÉCHETS! www.trecodec.nc Apprends en jouant avec Trecoman! TRECODEC TRAQUE LES DÉCHETS! Trecodec est un éco-organisme à but non lucratif qui organise la collecte et le traitement de déchets dangereux pour l environnement.

Plus en détail

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom).

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). *Service = centre d exploitation ou subdivision Nom de la personne ayant répondu au questionnaire Adresse mail Téléphone Consultez vous régulièrement

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Réseau ecomobilité 3ème rencontre Jeudi 20 février 2014 RAEE Les questions posée pour cet atelier - Définitions, contexte, points de départ - Action

Plus en détail

incitations financières véhicules 2011

incitations financières véhicules 2011 A B C D E F G A B C D E F G PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2011 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les locaux sociaux de son établissement # 1 - Organiser le tri dans les locaux sociaux # 2 - Valoriser les déchets en organisant la collecte des poubelles # 3 - Communiquer

Plus en détail

La mobilité au cas par cas

La mobilité au cas par cas HISTOIRE CORRIgé fiche élève LYCÉE EXERCICE SCIENCES La mobilité au cas par cas EXERCICE ECJS EXERCICE ARTISTIQUES TECHNOLOGIE SÉANCE 1 - DÉPLACEMENTS QUOTIDIENS : DES CHOIX INDIVIDUELS, UN IMPACT COLLECTIF

Plus en détail

CONTACT de LA PORTE D ALSACE

CONTACT de LA PORTE D ALSACE CALENDRIER DE TRI ZONE C Les consignes de tri et les dates de collecte de vos produits résiduels DANNEMARIE GOMMERSDORF CONTACT de LA PORTE D ALSACE Communauté de communes de la région de Dannemarie ;

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2013

Incitations financières véhicules 2013 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2013 Pour des véhicules

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES.

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES. 3 DÉCHETS Lycée : EDGAR FAURE Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER Ville : MORTEAU Fonction :AENES. Dernière mise à jour : vendredi 22 janvier 2010vendredi 8 janvier 2010 Introduction

Plus en détail

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre?

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? agissez, devenez vous aussi un Clima cteur engagé! Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? Mulhouse Alsace Agglomération s est associée au site «Le climat entre

Plus en détail

Environnement. Sensibiliser à l éco-citoyenneté Laisser les installations en bon état Économiser l eau Réduire sa consommation d énergie

Environnement. Sensibiliser à l éco-citoyenneté Laisser les installations en bon état Économiser l eau Réduire sa consommation d énergie Environnement U 6 / U 9 U 10 / U 13 U 14 / U 19 p 3.38 p 3.40 p 3.42 Sensibiliser à l éco-citoyenneté Laisser les installations en bon état Économiser l eau Réduire sa consommation d énergie p 3.43 p 3.46

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2014

Incitations financières véhicules 2014 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2014 Pour des véhicules

Plus en détail

Haute- Normandie. Manuel de l éco-agent

Haute- Normandie. Manuel de l éco-agent Haute- Normandie Manuel de l éco-agent Pourquoi faut-il s améliorer? Une fuite en goutte-à-goutte sur un robinet, c est 35 m 3 de perdus par an. Une chasse d eau qui fuit perd 250 m 3 dans le même temps.

Plus en détail

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Sdem50 Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Un peu d histoire Les prémices du véhicule électrique

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles H. Bonnes pratiques environnementales 1. Déchets La gestion des déchets est régie par : des grands principes définissant, par exemple, les responsabilités du producteur ou détenteur de déchets ou la prise

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

Éléments importants de la promotion et de la politique de l économie d énergie et de la réduction des émissions des transports portuaires de Shanghai

Éléments importants de la promotion et de la politique de l économie d énergie et de la réduction des émissions des transports portuaires de Shanghai Éléments importants de la promotion et de la politique de l économie d énergie et de la réduction des émissions des transports portuaires de Shanghai SHI Yong, directeur du Centre de Recherche du Transport

Plus en détail

*** La clé de l éco conduite ***

*** La clé de l éco conduite *** *** La clé de l éco conduite *** LE CARBURANT EST CHER ET POLLUANT!! GRATUIT > > > TOUS LES CONSEILS POUR DIMINUER VOTRE CONSOMMATION DE CARBURANT!! Par souci écologique, de sécurité routière et pour le

Plus en détail

incitations financières véhicules 2009

incitations financières véhicules 2009 A B C D E F G Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2009 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A A B C D E F A LES TRANSPORTS Des véhicules

Plus en détail

LES GESTES VERTS. Annexe «une entreprise, un relais environnement» 25/06/02

LES GESTES VERTS. Annexe «une entreprise, un relais environnement» 25/06/02 LES GESTES VERTS ECOLOGIE AU BUREAU LE PAPIER Encourager l achat de papier contenant du recyclé (ou blanchi sans chlore) et imposer son utilisation à votre imprimeur. Affichez aux différents points de

Plus en détail

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E GreenGuide DEVOTEAM S ENGAGE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le groupe Devoteam est un acteur économique et social qui se doit d être responsable. C est la raison pour laquelle nous avons décidé d engager

Plus en détail

Biocarburants. Les enjeux de leur utilisation dans les véhicules automobiles. Audition Publique André Douaud, CCFA OPECST, le 1 er Octobre 2008

Biocarburants. Les enjeux de leur utilisation dans les véhicules automobiles. Audition Publique André Douaud, CCFA OPECST, le 1 er Octobre 2008 Biocarburants Les enjeux de leur utilisation dans les véhicules automobiles Audition Publique André Douaud, CCFA OPECST, le 1 er Octobre 2008 Questions d énergie pour l Automobile Les constructeurs sont

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Déchets professionnels

Déchets professionnels 2015 info service+ Des questions? Des informations complémentaires? Des problèmes d équipements? Un changement de situation? Le professionnel est invité à contacter directement le Syndicat du Val de Loir

Plus en détail

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030 Présentation des nouvelles perspectives de l évolution des transports en Belgique à l horizon 23 18 Septembree 212 Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 23 Marie

Plus en détail

Carnet du covoitureur

Carnet du covoitureur Carnet du covoitureur Le Carnet du covoitureur est un guide pratique pour assurer le bon fonctionnement de l équipage et contribuer à la bonne entente entre covoitureurs. 1 Sommaire Bienvenue aux nouveaux

Plus en détail

Les employés de la station pratiquent le covoiturage, des mesures d incitation sont en place

Les employés de la station pratiquent le covoiturage, des mesures d incitation sont en place Covoiturage en interne Les employés de la station pratiquent le covoiturage, des mesures d incitation sont en place Pour vos déplacements professionnels, le covoiturage aussi est un moyen efficace pour

Plus en détail

Forum du 07 /04 /2011

Forum du 07 /04 /2011 Forum du 07 /04 /2011 Bilan général du tout automobile et de ces conséquences. La voiture est devenue l objet primordial de nos déplacements Infrastructures au détriment de la qualité de la vie Conséquences

Plus en détail

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Usages partagés de la voiture dans les PDE Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Depuis 100 ans Le pétrole Des caractéristiques très élevées (densitéénergétique en volume) Très haute technologie

Plus en détail

LE Guide. de l administration

LE Guide. de l administration LE Guide d eco-exemplarite de l administration les déchets organiques les déchets alimentaires le troc & le réemploi les ine J installe des robinets poussoirs, infrarouges ou «brise-jets». J équipe les

Plus en détail

P R OJET D E COVOITURA G E

P R OJET D E COVOITURA G E P R OJET D E COVOITURA G E SOMMAIRE Travail effectué par... 2 I) Présentation du sujet... 3 1) Principes du covoiturage... 3 Le covoiturage c est quoi?... 3 Ça apporte quoi?... 3 pourquoi faire du covoiturage?...

Plus en détail

Le guide. de l'écocitoyen. au bureau

Le guide. de l'écocitoyen. au bureau Le guide de l'écocitoyen au bureau Le guide de l'écocitoyen au bureau SOMMAIRE : Le saviez-vous? Eco-quoi...? Achats responsables Le papier L'électricité La température Les déchets Les déplacements Mesurer

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Les verres, bocaux et bouteilles en verre

Les verres, bocaux et bouteilles en verre Guide pratique du tri Les poubelles R pour protéger l et vos éc Trier ses déchets, ce n est pas seulement un geste citoyen bénéfique à l environnement, c est aussi un moyen de faire des économies en réduisant

Plus en détail

BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE. cadet international groupe setec

BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE. cadet international groupe setec BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE cadet international groupe setec Juillet 2010 Sommaire I. Contexte et enjeux... 3 II. Périmètre du Bilan Carbone... 4 III. Résultats... 5 Déplacements... 6 Immobilisations /

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

RESPONSABILITES FACE AUX POLLUTIONS ATMOSPHERIQUES

RESPONSABILITES FACE AUX POLLUTIONS ATMOSPHERIQUES Laurie Delahaye / Mélissa Cadenas 3 C RESPONSABILITES FACE AUX POLLUTIONS ATMOSPHERIQUES La pollution de l'air a un impact négatif sur la santé, les végétaux, les écosystèmes et les bâtiments : les effets

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail

incitations financières véhicules 2010

incitations financières véhicules 2010 A B C D E F G Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2010 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A A B C D E F A LES TRANSPORTS Des véhicules

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre FILTRAUTO Année 2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre FILTRAUTO Année 2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre FILTRAUTO Année 2011 Sommaire 1. Description de la personne morale concernée... 3 2. Année de reporting et année de référence... 5 3. Résultats consolidés...

Plus en détail

Que faire de vos déchets professionnels?

Que faire de vos déchets professionnels? Guide pratique Que faire de vos déchets professionnels? En tant que professionnel, vous produisez des déchets dans le cadre de votre activité et vous souhaitez connaître les modalités de leur élimination.

Plus en détail

Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement

Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement Quelle voiture achetée? Carburation : les nouveaux diesel sont plus «propres» que les

Plus en détail

Tri des déchets Avec Triafer. Suivez le Guide

Tri des déchets Avec Triafer. Suivez le Guide Tri des déchets Avec Triafer Suivez le Guide Édito Des équipements pour bien trier Madame, Monsieur, La mise en place de la collecte sélective en porte à porte est un moyen de recycler davantage nos déchets.

Plus en détail

LA DEMARCHE DE PDIE DU PAYS DE L AIGLE

LA DEMARCHE DE PDIE DU PAYS DE L AIGLE LA DEMARCHE DE PDIE DU PAYS DE L AIGLE Semaine Européenne de la Mobilité 17 septembre 2012 2 TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS LES PRINCIPAUX CONSTATS Le nombre de nos déplacements stagne (entre 3 et 3,5 déplacements/jour)

Plus en détail

Animations pédagogiques : le monde des déchets

Animations pédagogiques : le monde des déchets Animations pédagogiques : le monde des déchets Présentation L éducation à l environnement : pour un développement durable au programme L éducation au développement durable est une composante incontournable

Plus en détail

MES BACS ET MOI! LES JOURS DE COLLECTE DES BACS CE QUE JE DOIS FAIRE ET NE PAS FAIRE! LE CYCLE DE NOS DÉCHETS LE TRI, MODE D EMPLOI

MES BACS ET MOI! LES JOURS DE COLLECTE DES BACS CE QUE JE DOIS FAIRE ET NE PAS FAIRE! LE CYCLE DE NOS DÉCHETS LE TRI, MODE D EMPLOI Nous jetons plus d un kilo de déchets par jour et par personne! Ce chiffre, en constante augmentation, nécessite forcément une organisation individuelle et collective en matière de gestion des déchets.

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne. Initiative sur la consommation de carburant

26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne. Initiative sur la consommation de carburant 26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne Initiative sur la consommation de carburant Initiative sur la consommation de carburant L initiative législative

Plus en détail

Développer les véhicules propres

Développer les véhicules propres Développer les véhicules propres Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

PDE = quel retour sur investissement? Club Mobilité Capitale :: Paris :: 15 octobre 2009

PDE = quel retour sur investissement? Club Mobilité Capitale :: Paris :: 15 octobre 2009 PDE = quel retour sur investissement? Club Mobilité Capitale :: Paris :: 15 octobre 2009 Ce que recherchent les entreprises + est décrit spontanément par les décideurs - dans l esprit des décideurs Investir

Plus en détail

DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL : CHANGER LA MOTORISATION?

DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL : CHANGER LA MOTORISATION? DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL : CHANGER LA MOTORISATION? L'énergie : stockage, distribution, transformation, impact environnemental. .1-2-A Cet objet technique me convient-il? DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE COP21 VERS UNE MOBILITÉ DURABLE Engagé dans la lutte contre le changement climatique, le Groupe SNCF développe autour du train des offres globales de mobilité durable, pour les voyageurs et les marchandises.

Plus en détail

Dossier de presse. La Semaine Européenne de la Mobilité à Sénart

Dossier de presse. La Semaine Européenne de la Mobilité à Sénart Dossier de presse La Semaine Européenne de la Mobilité à Sénart Du 18 au 22 septembre 2006 Sommaire 1. Communiqué de synthèse 2. Les Sénartais se déplacent 3. L organisation de la semaine 4. Le réseau

Plus en détail

À THIAIS, LE TRI C EST ESSENTIEL

À THIAIS, LE TRI C EST ESSENTIEL À THIAIS, LE TRI C EST ESSENTIEL TOUT SAVOIR SUR LE TRI SÉLECTIF COMBATTRE LES IDÉES REÇUES À THIAIS, L ENVIRONNEMENT, C EST ESSENTIEL TEXTES Service de la Communication Hôtel de Ville de Thiais BP 141-94321

Plus en détail

Guide 2015. Ordures ménagères

Guide 2015. Ordures ménagères Guide 2015 Ordures ménagères CDC de Podensac 12 rue du M al Leclerc-de-Hauteclocque Tel 05 56 76 38 00 environnement@cc-podensac.fr www.cc-podensac.fr EDITO Bernard Mateille Président de la CDC Maire de

Plus en détail

Qu est-ce qu une vitesse durable sur la route?

Qu est-ce qu une vitesse durable sur la route? Qu est-ce qu une vitesse durable sur la route? Septembre 2010 Pourquoi roulons-nous vite? Nous roulons vite principalement pour gagner du temps Mais une perception faussée du rapport entre vitesse et temps

Plus en détail

courtesy to www.adbusters.org Voiture et climat : les liaisons dangereuses

courtesy to www.adbusters.org Voiture et climat : les liaisons dangereuses courtesy to www.adbusters.org Voiture et climat : les liaisons dangereuses Je freine aussi pour le climat Le défi sans précédent des changements climatiques appelle une réponse sans précédent. Et exige

Plus en détail

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques...

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques... C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E Un outil pour développer les bonnes pratiques... Notre ambition : transformer nos convictions en actions Comment utiliser ce document? Véritable guide des gestes

Plus en détail

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables Les économies réalisables Les bons gestes pièce par pièce éco GUIDE du locataire sommaire Les économies réalisables sur le chauffage 3 sur l eau 4 sur l électricité 5 sur les déchets 6 sur la pollution

Plus en détail

ECO-CITOYEN AU BUREAU

ECO-CITOYEN AU BUREAU ECO-CITOYEN AU BUREAU Au sein de votre vie quotidienne, vous avez déjà fait évoluer vos comportement, afin de préserver la planète : vous triez vos déchets à la maison et faites des gestes simples pour

Plus en détail

Votation populaire du 23 septembre 2012 sur l'imposition des véhicules routiers

Votation populaire du 23 septembre 2012 sur l'imposition des véhicules routiers 1 Conférence de presse de la Direction de la police et des affaires militaires du 04.09.2012 Votation populaire du 23 septembre 2012 sur l'imposition des véhicules routiers Conférence de Hansulrich Kuhn,

Plus en détail

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX INDICATEURS EXTRA-FINANCIERS.5. Le volet environnemental de notre Protocole de reporting, référentiel en matière de reporting extra-financier pour les entités du groupe, a été entièrement revu. Ainsi,

Plus en détail

Quizz HABITAT. 1) Dans la consommation d énergie française, quelle est la part de l'habitat?

Quizz HABITAT. 1) Dans la consommation d énergie française, quelle est la part de l'habitat? Quizz Ce quizz peut-être mené à la manière du jeu «Qui veut prendre sa place». C'est-à-dire que les participants sont répartis en 4 groupes, chacun des groupes répondant aux questions d une des thématiques

Plus en détail

CONTACT de LA PORTE D ALSACE

CONTACT de LA PORTE D ALSACE CALENDRIER DE TRI ZONE A BELLEMAGNY BRETTEN DIEFMATTEN ETEIMBES GILDWILLER GUEVENATTEN HECKEN SAINT-COSME STERNENBERG TRAUBACH-LE-BAS TRAUBACH-LE-HAUT Les consignes de tri et les dates de collecte de vos

Plus en détail

Cahier de jeux appartenant à

Cahier de jeux appartenant à Cahier de jeux appartenant à 7 10 ans ASSOCIATION REGIONALE POUR LA MESURE DE LA QUALITÉ DE L AIR EN POITOU-CHARENTES Rue Augustin Fresnel ZI Périgny/La Rochelle 17184 PERIGNY cedex Tél. 05 46 44 83 88

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière

Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière Modification si besoin Nom établissement : Nom responsable : Téléphone

Plus en détail

ORGANISER LES DÉPLACEMENTS PENDULAIRES ET PROFESSIONNELS DE VOTRE ENTREPRISE

ORGANISER LES DÉPLACEMENTS PENDULAIRES ET PROFESSIONNELS DE VOTRE ENTREPRISE ORGANISER LES DÉPLACEMENTS PENDULAIRES ET PROFESSIONNELS DE VOTRE ENTREPRISE QU'EST-CE QU UN PLAN DE MOBILITÉ D'ENTREPRISE? Un plan de mobilité d entreprise offre aux employés un éventail de solutions

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France Conformité à l article 75 du Grenelle II de l environnement BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France Date: octobre 2013 1 Sommaire I. Stratégie Environnementale de HSBC Les enjeux environnementaux

Plus en détail

Maîtriser. les émissions liées aux transports touristiques

Maîtriser. les émissions liées aux transports touristiques Maîtriser les émissions liées aux transports touristiques Les enjeux liés aux déplacements touristiques Déplacements et tourisme : la place de la voiture Les déplacements en matière de tourisme représentent

Plus en détail

La redevance Incitative.

La redevance Incitative. La redevance Incitative. La Communauté de Communes «Le Tonnerrois en Bourgogne» (CCTB) met en place sur les 52 communes du territoire un nouveau système de facturation pour les Déchets Ménagers : LA REDEVANCE

Plus en détail