Journée géomatique 16/12/2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journée géomatique 16/12/2013"

Transcription

1 Journée géomatique 16/12/2013 Comment garantir le partage de l'information géographique? Maÿlis RIGOT (Juriste) / Elodie GONDRAN (géomaticienne)

2 Qui a le droit d'utiliser, de diffuser les données dans le cas d'une commande d'étude? Exemple : une autorité publique commande une étude à un bureau d'études qui confie sa réalisation à un stagiaire

3 L'outil de référence : Guide juridique Echanger des données localisées Source CERTU/ Pôle géomatique du ministère

4 Le droit d auteur Il protège toute œuvre originale Texte, dessin, carte, photographie, structure d une base de données Confère des droits à l auteur La propriété intellectuelle Les droits moraux sont perpétuels, inaliénables et attachés à l'auteur Droit de divulgation, droit au respect de l'intégrité, droit de paternité Les droits patrimoniaux peuvent être par contrat Droit de reproduction, d'adaptation, de représentation, de communication, de distribution Donc : La simple commande et le paiement d'une base de données à un prestataire ne suffit pas pour disposer des droits patrimoniaux. La commande doit inclure la cession des droits patrimoniaux selon le formalisme du Code de la Propriété Intellectuelle Source CERTU/ Pôle géomatique du ministère

5 Une photo est-elle toujours une œuvre originale? Non Arrêt de la cour de cassation du 20/10/11 : une photo représentant 2 poissons dans une assiette provençale ne révèle aucune recherche esthétique et constitue une prestation de service technique. Attention : le degré d'originalité requis est faible, donc il est préférable de partir du postulat que les résultats du marché sont originaux

6 Le droit du producteur Il protège le contenu des bases de données : La propriété intellectuelle C'est celui qui investit (moyens financiers, humains et ou matériels) qui dispose des droits du producteur sur la bdd Il peut interdire l'extraction et la réutilisation : de la totalité ou d une partie qualitativement ou quantitativement substantielle du contenu de la bdd de parties non substantielles en cas d extractions répétées et systématiques Les utilisateurs peuvent extraire et réutiliser des parties non substantielles d une base de données qui a été mise à leur disposition Mais : Qu est ce qu'une partie substantielle? (= importante, conséquente) Droit limité par le droit de réutilisation des informations Dr publiques voir plus loin La contractualisation a pour avantage de préciser les droits acquis ou fournis et d éviter certaines zones de flou Source CERTU/ Pôle géomatique du ministère

7 La propriété intellectuelle Situation Moral Titulaire du droit d'auteur Patrimonial Titulaire du droit du producteur Régie Le service conçoit et saisit la BD lui-même pour lui-même. Service Service Service Sous-traitance Le service sous-traite la conception de la structure de la BdD et la saisie des données. Prestataire Prestataire Sauf si le service a passé un contrat de cession de droits d'auteur avec le prestataire Service Le service sous-traite la saisie, mais dicte au prestataire la structure de la BD. Service Service Service Prestation Sur commande, le service saisit des données dans une BD dont il conçoit la structure. Service Service Sauf si le commanditaire a passé avec le service un contrat de cession de droits d'auteur Commanditaire Sur commande, le service saisit des données dans une BD dont la structure lui est dictée par le commanditaire. Commanditaire Commanditaire Commanditaire Source CERTU/ Pôle géomatique du ministère

8 Qui a le droit d'utiliser et de diffuser une base dans le cas d'une commande d'étude? Autorité publique = producteur ; peut interdire la réutilisation de parties substantielles ou répétée de la base Bureau d'études et stagiaire = auteurs ; s'ils ont défini la structure de la base de données ; peuvent interdire la reproduction, la communication et l'adaptation de la base,en l'absence de contrat de cession des droits respectant le formalisme du code PI

9 Qui a le droit d'utiliser et de diffuser une base dans le cas d'une commande d'étude? UN CONTRAT EN BONNE ET DUE FORME Il est important de formaliser la cession des droits patrimoniaux. Comment?

10 UN CONTRAT EN BONNE ET DUE FORME CCAG PI et TIC de 2009 (articles 25 et 38): Option A : applicable par défaut attention car seul le droit d'utilisation est concédé pour les besoins de l'autorité publique (et des tiers désignés par le marché) et définis par le marché ; le prestataire reste propriétaire des droits d'exploitation des résultats ;

11 UN CONTRAT EN BONNE ET DUE FORME CCAG PI et TIC de 2009 : Option B : le prestataire cède, à titre exclusif, les droits d'exploitation des résultats à l'autorité publique qui peut les exploiter par les modes d'exploitation qu'il a préalablement définis : les documents particuliers du marchés doivent préciser le territoire, la durée, les modes d'exploitation et le prix.

12 UN CONTRAT EN BONNE ET DUE FORME L'autorité publique doit définir ses besoins pour choisir l'option la plus appropriée. Si elle souhaite utiliser les résultats pour ses besoins propres et que l'objet du marché est correctement défini, l'option A offre un cadre suffisant pour utiliser les résultats en toute sécurité. L'objet du marché doit être clairement rédigé de manière à ce que les différents modes d'exploitation soient identifiés.

13 UN CONTRAT EN BONNE ET DUE FORME L'option B permet de couvrir une exploitation des résultats à titre exclusif et plus large que celle découlant directement du marché. L'autorité publique pourra céder certains droits à des tiers. Le choix de cette option est plus sécurisé mais aussi plus onéreux.

14 Puis je sécuriser la diffusion des données sensibles? (Ex : localisation des espèces rares) Principe : droit d'accès renforcé aux données environnementales détenues par Etat, CT et leurs groupements, les EP, et les personnes chargées d'une mission de service public en rapport avec l'environnement (posé par le code de l'environnement) Délai : un mois suivant la demande (ou 2 si justifié par complexité ou volume des informations)

15 Puis je sécuriser la diffusion des données sensibles? (Ex : localisation des espèces rares) La directive INSPIRE crée pour les Etats membres l'obligation de : créer des métadonnées pour les séries de données géographiques, de diffuser les données géographiques et de les partager avec les autres autorités publiques.

16 Puis je sécuriser la diffusion des données sensibles? (Ex : localisation des espèces rares) Il existe des cas de restrictions ou d'interdiction de diffusion des données Notamment, le code de l'environnement et la directive Inspire prévoient un exception spécifique à la diffusion des informations géographiques qui nuirait à la protection de l'environnement, telles que la localisation d'espèces rares.

17 Puis je sécuriser la diffusion des données sensibles? (Ex : localisation des espèces rares) A contrario, il n'y a pas de restriction à la diffusion d'une donnée qui ne porte pas d'atteinte à la protection de l'environnement. Ex : une donnée générale agrégée à la commune...

18 Autres cas où la diffusion des données environnementales est restreinte ou interdite Art L C ENV : - protection vie privée - secret médical - secret industriel et commercial - secret des délibérations du gouvernement

19 Autres cas où la diffusion des données est restreinte ou interdite - secret de la défense nationale - ce qui porte atteinte à la conduite de la politique extérieure de la France, à la sûreté de l'etat, à la sécurité publique et à la sécurité des personnes - protection des renseignements prévue par la loi de 1951 sur le secret statistique

20 Comment garantir mes droits d'auteur, tout en libérant mes données? Les informations publiques peuvent être utilisées par toute personne qui le souhaite à d'autres fins que la mission de service public pour laquelle ils ont été élaborées ou détenues. Leur réutilisation est soumise à condition que les informations ne soient pas altérées, que leur sens ne soit pas dénaturé et que leurs sources et la date de leur dernière mise à jour soient mentionnées ( = respect du droit à l'intégrité et à la paternité de l'oeuvre)

21 Comment garantir mes droits d'auteur, tout en libérant mes données? Il est recommandé pour la mise à disposition des informations publiques, même à titre gratuit, de délivrer une licence qui fixe les conditions de réutilisation des informations Les restrictions doivent pas être liées qu'à des motifs d'intérêt général et être proportionnées.

22 Comment garantir mes droits d'auteur, tout en libérant mes données? Voir licence ouverte ETALAB html Attention : le producteur garantit que l'information ne contient pas de droits de propriété intellectuelle appartenant à des tiers.

23 Exemples de risques de violation des droits d'auteur en l'absence d'autorisation dans le cadre d'un contrat précis

24 Exemple de recours au titre du droit d'auteur

25 Au titre de son droit moral, l architecte a le droit de s opposer à la modification ou à la dénaturation de son œuvre, c est ce qu a à nouveau appliqué le tribunal de grande instance de Paris dans un jugement du 3 juin Ainsi, deux architectes honoraires, auteurs d une tour dans le XVe arrondissement de Paris, ont obtenu de dommages et intérêts, suite à un changement de teinte de l immeuble lors du ravalement. Le syndicat des copropriétaires devra également "remettre la façade dans sa couleur originelle" lors du prochain ravalement.

26 Ressources - Sites internet : CERTU CADA CNIL APIE ETALAB - Vos services juridiques et marchés - Avocats spécialisés

27 Merci de votre attention

LA PROTECTION DES LOGICIELS

LA PROTECTION DES LOGICIELS LA PROTECTION DES LOGICIELS Un homme averti en vaut deux : information sur le droit et la protection des logiciels. L article L. 112 2 13 du Code de la Propriété Intellectuelle dispose que «sont considérés

Plus en détail

FICHE 4 : LES DONNEES PROTEGEES PAR DES DROITS DE PROPRIETE. 1 Comment déterminer si une donnée est protégée par des droits de propriété?

FICHE 4 : LES DONNEES PROTEGEES PAR DES DROITS DE PROPRIETE. 1 Comment déterminer si une donnée est protégée par des droits de propriété? 1 FICHE 4 : LES DONNEES PROTEGEES PAR DES DROITS DE PROPRIETE 1 Comment déterminer si une donnée est protégée par des droits de propriété? En l état, seules des personnes publiques soumises au Code des

Plus en détail

La protection juridique des bases de données illustrée par les dernières jurisprudences

La protection juridique des bases de données illustrée par les dernières jurisprudences La protection juridique des bases de données illustrée par les dernières jurisprudences Les bases de données sont protégées juridiquement et sauf exception, l extraction de contenus, même librement accessibles,

Plus en détail

Applications mobiles : du développement à la distribution, les droits et obligations du développeur

Applications mobiles : du développement à la distribution, les droits et obligations du développeur Fermer la fenêtre Applications mobiles : du développement à la distribution, les droits et obligations du développeur Le développement et l exploitation d applications mobiles interviennent dans un environnement

Plus en détail

LICENCE SNCF OPEN DATA

LICENCE SNCF OPEN DATA LICENCE SNCF OPEN DATA Préambule Dans l intérêt de ses utilisateurs, SNCF a décidé de s engager dans une démarche «OPEN DATA», de partage de certaines informations liées à son activité, par la mise à disposition

Plus en détail

DROITS D AUTEUR ET UTILISATION de PHOTOS dans le cadre d expositions, de concours et/ou de PHOTOTHEQUES

DROITS D AUTEUR ET UTILISATION de PHOTOS dans le cadre d expositions, de concours et/ou de PHOTOTHEQUES DROITS D AUTEUR ET UTILISATION de PHOTOS dans le cadre d expositions, de concours et/ou de PHOTOTHEQUES 1. Rappel sur les droits d auteur appliqués à l œuvre photographique La photographie est une œuvre

Plus en détail

Charte de fonctionnement du portail Géocharente

Charte de fonctionnement du portail Géocharente Charte de fonctionnement du portail Géocharente Préambule La plateforme Geocharente.fr est une plateforme créée par le Syndicat Départemental pour l Informatique et les Technologies de Communication (ci-après,

Plus en détail

MODELES, LOGICIELS, BASES DE DONNEES

MODELES, LOGICIELS, BASES DE DONNEES MODELES, LOGICIELS, BASES DE DONNEES PRINCIPES JURIDIQUES NATHALIE MORCRETTE, INRA UCPI SOMMAIRE Modèles, quelle protection? Rappel des principes de protection des logiciels Focus sur les logiciels libres

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DE GÉOANJOU : PLATEFORME MUTUALISEE POUR LE PARTAGE

CHARTE D UTILISATION DE GÉOANJOU : PLATEFORME MUTUALISEE POUR LE PARTAGE CHARTE D UTILISATION DE GÉOANJOU : PLATEFORME MUTUALISEE POUR LE PARTAGE D'INFORMATIONS GEOLOCALISEES EN MAINE ET LOIRE PREAMBULE Dans le cadre du projet Anjou Dynamique Numérique (développement des services

Plus en détail

Négociation et contractualisation de licences. Pauline Corbière -Juriste Propriété Intellectuelle et Contrats

Négociation et contractualisation de licences. Pauline Corbière -Juriste Propriété Intellectuelle et Contrats Négociation et contractualisation de licences Pauline Corbière -Juriste Propriété Intellectuelle et Contrats Définition Le contrat de licence est un contrat par lequel le titulaire d un droit de propriété

Plus en détail

DROIT D AUTEUR & BASES DE DONNÉES

DROIT D AUTEUR & BASES DE DONNÉES DROIT D AUTEUR & BASES DE DONNÉES Un mémento incontournable pour tous les utilisateurs du web soucieux de protéger leurs bases de données Le droit français accorde aux bases de données un système original

Plus en détail

LICENCE SNCF OPEN DATA

LICENCE SNCF OPEN DATA LICENCE SNCF OPEN DATA PREAMBULE Dans l intérêt de ses utilisateurs, la SNCF a décidé de s engager dans une démarche de partage de certaines informations liées à son activité, permettant ainsi aux personnes

Plus en détail

Ressources APIE. Réutilisation des informations publiques, bases de données et marchés publics. de l immatériel. Cahier pratique.

Ressources APIE. Réutilisation des informations publiques, bases de données et marchés publics. de l immatériel. Cahier pratique. Ressources de l immatériel APIE Agence du patrimoine immatériel de l état Réutilisation des informations publiques, bases de données et marchés publics En bref La majorité des informations publiques détenues

Plus en détail

Les créations des salariés : Quels droits? Qui peut les exploiter?

Les créations des salariés : Quels droits? Qui peut les exploiter? Les créations des salariés : Quels droits? Qui peut les exploiter? Jean-François Henrotte avocat aux barreaux de Liège et de Bruxelles jf.henrotte@elegis.be / http://ip.elegis.be Mai 2011 Plan 1. Des droits

Plus en détail

Cours n 3 Valeurs informatiques et propriété (2)

Cours n 3 Valeurs informatiques et propriété (2) Cours n 3 Valeurs informatiques et propriété (2) - Les Bases De Données - Le multimédia - Les puces et topographies - La création générée par ordinateur 1 LES BASES DE DONNEES Depuis 1998, les Bases De

Plus en détail

QUELS DROITS POUR LES AUTEURS DE LOGICIELS? Les Matinales du S.A.I.C. Soizic LEFEUVRE Responsable de la Cellule Contrats du Service d Activités Industrielles et Commerciales de l Université Paris-Sud 11

Plus en détail

WIPO Training of trainers Program on Effective Intellectual Property Asset Management by Small and Medium-Sized Enterprises (SMEs)

WIPO Training of trainers Program on Effective Intellectual Property Asset Management by Small and Medium-Sized Enterprises (SMEs) Creative Expression Benefiting From Your Copyright and Using the Copyright Works of Others in Your Business Edouard Treppoz, Professeur à l Université Jean Moulin Lyon 3 WIPO Training of trainers Program

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DE L APPLICATION

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DE L APPLICATION CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DE L APPLICATION 1. INFORMATIONS LEGALES L'Application FLEXIG est éditée par Octapharma France, ayant son siège social 62 bis Avenue André Morizet, 92100 Boulogne (ci-après

Plus en détail

Informations légales

Informations légales Informations légales Numéro ISSN : 0999-2189 Numéro CPPAP : 0315 C 86576 Editeur : La Voix du Nord Société Anonyme à Conseil d administration au capital de 450 000 RCS Lille n 457 507 267 Siège social

Plus en détail

Fiche d information Protection des bases de données et des logiciels en France

Fiche d information Protection des bases de données et des logiciels en France Fiche d information Protection des bases de données et des logiciels en France Ce#e fiche d informa1on a été réalisée par le groupe «Hemiptera databases» en octobre 2012 pour répondre à ses ques1ons et

Plus en détail

COMMISSION DE VALIDATION DES DONNEES POUR L'INFORMATION SPATIALISEE

COMMISSION DE VALIDATION DES DONNEES POUR L'INFORMATION SPATIALISEE COMMISSION DE VALIDATION DES DONNEES POUR L'INFORMATION SPATIALISEE Comment qualifier d'un point de vue juridique nos séries de données dans les métadonnées? 1 Introduction 1.1 Objet du document La COVADIS

Plus en détail

Licence ODbL (Open Database Licence) - IdéesLibres.org

Licence ODbL (Open Database Licence) - IdéesLibres.org Licence ODbL (Open Database Licence) - IdéesLibres.org Stipulations liminaires La licence ODbL (Open Database License) est un contrat de licence ayant pour objet d autoriser les utilisateurs à partager,

Plus en détail

Informations légales

Informations légales Informations légales Numéro ISSN : 0999-2189 Numéro CPPAP : 0315 C 86576 Editeur : La Voix du Nord, locatire gérant de Nord éclair Société Anonyme à Conseil d administration au capital de 450 000 RCS Lille

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION CONDITIONS GENERALES D UTILISATION Les présentes Conditions Générales d Utilisation sont conclues entre : L Association MAJI, Association loi de 1901, créée en Juillet 1994 et inscrite au répertoire SIREN

Plus en détail

Rencontre animée par Laurent Meynard C.C.I. St Étienne/Montbrison

Rencontre animée par Laurent Meynard C.C.I. St Étienne/Montbrison Rencontre animée par Laurent Meynard C.C.I. St Étienne/Montbrison A/ introduction : la responsabilité civile générique de l'espace 1. Responsabilité civile générique a - Causes "Qui est la cause des dommages?

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE COLLABORATION / SOUS-TRAITANCE

CONVENTION CADRE DE COLLABORATION / SOUS-TRAITANCE infos@droitbelge.net CONVENTION CADRE DE COLLABORATION / SOUS-TRAITANCE Auteur: Me Frédéric Dechamps (Bruxelles) E-mail: fd@lex4u.com Tel: + 32 2 340 97 04 Web: www.lex4u.com AVERTISSEMENT Le contrat proposé

Plus en détail

[Contractant] [Agence spatiale européenne] Licence de propriété intellectuelle de l'esa pour les besoins propres de l'agence

[Contractant] [Agence spatiale européenne] Licence de propriété intellectuelle de l'esa pour les besoins propres de l'agence BESOINS PROPRES DE L'AGENCE LICENCE TYPE DE l'esa 4 [Contractant] et [Agence spatiale européenne] Licence de propriété intellectuelle de l'esa pour les besoins propres de l'agence Contrat partiellement

Plus en détail

CHARTE DES PETITES ANNONCES ELECTRONIQUES

CHARTE DES PETITES ANNONCES ELECTRONIQUES L es é d i t eurs d e c o n t enus e t ser v i c e s en l i g n e CHARTE DES PETITES ANNONCES ELECTRONIQUES L éditeur de petites annonces électroniques Définition L édition de petites annonces en ligne

Plus en détail

Contrat d'entreprise

Contrat d'entreprise Contrat d'entreprise 1 - Acceptation Le présent Contrat d'entreprise, ci-après CE, est applicable à l'ensemble des prestations et services fournis par ElOpsis Sàrl, quelles que soient par ailleurs les

Plus en détail

Les creative commons. Journée d information organisée par l ADBS le 17 décembre 2009. Julie TOMAS, Juriste TIC AEC, agence des initiatives numériques

Les creative commons. Journée d information organisée par l ADBS le 17 décembre 2009. Julie TOMAS, Juriste TIC AEC, agence des initiatives numériques Décoder Décoder le jargon le juridique jargon juridique Identifier Identifier les idées les clés idées clés Anticiper Anticiper les évolutions les évolutions Les creative commons Journée d information

Plus en détail

Les artistes-auteurs indépendants bénéficient d un régime de protection sociale spécifique.

Les artistes-auteurs indépendants bénéficient d un régime de protection sociale spécifique. Rémunérer un artiste-auteur indépendant (graphiste, plasticien, photographe...) Les obligations de l entreprise ou de la collectivité publique qui achète ou utilise l oeuvre (diffuseur) Les artistes-auteurs

Plus en détail

TITRE VIII- De la protection de la propriété littéraire et artistique

TITRE VIII- De la protection de la propriété littéraire et artistique TITRE VIII- De la protection de la propriété littéraire et artistique Présentation des textes Le projet Ecomleb prévoit que les règles relatives à la propriété littéraire et artistique doivent être complétées

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION. L application VAZEE et le site internet www.vazee.fr sont édités par :

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION. L application VAZEE et le site internet www.vazee.fr sont édités par : CONDITIONS GENERALES D UTILISATION ARTICLE PREMIER Mentions légales L application VAZEE et le site internet www.vazee.fr sont édités par : VAZEE Société par actions simplifiée au capital de 56.000 euros,

Plus en détail

Open data : enjeux et risques juridiques

Open data : enjeux et risques juridiques Open data : enjeux et risques juridiques Laurence Tellier-Loniewski 23 09 2015 1 Introduction L enjeu L accès aux données publiques favorise l innovation Le défi Trouver un équilibre économico-juridique

Plus en détail

De la collecte à son intégration : la vie juridique de la donnée e scientifique à l Ifremer. Présentation DAJ - 27 mars 2007

De la collecte à son intégration : la vie juridique de la donnée e scientifique à l Ifremer. Présentation DAJ - 27 mars 2007 De la collecte à son intégration : la vie juridique de la donnée e scientifique à l Ifremer 1 INTRODUCTION La «donnée» est un terme qui n a pas de définition unique s imposant à tous Son contenu, sa nature

Plus en détail

Charte du Bon usage de l'informatique et des réseaux informatiques au Lycée St Jacques de Compostelle

Charte du Bon usage de l'informatique et des réseaux informatiques au Lycée St Jacques de Compostelle Charte du Bon usage de l'informatique et des réseaux informatiques au Lycée St Jacques de Compostelle I - But de la charte Le but de la présente charte est de définir les règles de bonne utilisation des

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE SERVICE EN LIGNE. 1 Objet

CONDITIONS GENERALES DE SERVICE EN LIGNE. 1 Objet MENTIONS LEGALES Consonnances.fr a fait l'objet d'une déclaration auprès de la Commission Nationale de l'informatique et des Libertés, sous le numéro 1595804. Conformément aux articles 39 et suivants de

Plus en détail

DROIT INTELLECTUEL DE L'INFORMATIQUE

DROIT INTELLECTUEL DE L'INFORMATIQUE Université Panthéon-Assas (Paris II) Année 2012 Master 2 propriété industrielle DROIT INTELLECTUEL DE L'INFORMATIQUE INTRODUCTION Cours de M. le Professeur Xavier STRUBEL (Institut TELECOM) Section I :

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation de la plateforme depot-doublage.fr

Conditions Générales d Utilisation de la plateforme depot-doublage.fr Conditions Générales d Utilisation de la plateforme depot-doublage.fr ARTICLE 1 : Préambule Le présent document a pour objet de définir les conditions générales d utilisation de la plateforme «depot-doublage.fr»

Plus en détail

Règlement général de réutilisation des informations publiques détenues par les Archives départementales de l Orne

Règlement général de réutilisation des informations publiques détenues par les Archives départementales de l Orne Règlement général de réutilisation des informations publiques détenues par les Archives départementales de l Orne Préambule La réutilisation des informations publiques La réutilisation des informations

Plus en détail

Les ateliers numériques 2014. Créer et utiliser la vidéo pour ma communication et dynamiser ma présence sur internet

Les ateliers numériques 2014. Créer et utiliser la vidéo pour ma communication et dynamiser ma présence sur internet Les ateliers numériques 2014 Créer et utiliser la vidéo pour ma communication et dynamiser ma présence sur internet Privas, vendredi 7 mars 2014 L'animation numérique de territoire: un service Ardèche

Plus en détail

CONTRAT DE LICENCE DE REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES MONTPELLIER AGGLOMERATION EN ACCES LIBRE

CONTRAT DE LICENCE DE REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES MONTPELLIER AGGLOMERATION EN ACCES LIBRE CONTRAT DE LICENCE DE REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES MONTPELLIER AGGLOMERATION EN ACCES LIBRE Pour favoriser la création de nouveaux produits et services et contribuer au développement économique,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES OFFICE DU TOURISME D EPINAL Contrat d étude et de conseil pour la remise en concurrence des contrats d assurances de l Office du Tourisme d Epinal MARCHE PUBLIC DE SERVICES Marché à Procédure adaptée en

Plus en détail

COMMISSION DE VALIDATION DES DONNEES POUR L'INFORMATION SPATIALISEE

COMMISSION DE VALIDATION DES DONNEES POUR L'INFORMATION SPATIALISEE COMMISSION DE VALIDATION DES DONNEES POUR L'INFORMATION SPATIALISEE Comment qualifier d'un point de vue juridique nos séries de données dans les métadonnées? V5.5 1 Introduction 1.1 Objet du document La

Plus en détail

Les bases de données clients dans le cadre du commerce B2B : Quelques aspects juridiques

Les bases de données clients dans le cadre du commerce B2B : Quelques aspects juridiques Atelier EBG - mardi 16 mars 2010 Les bases de données clients dans le cadre du commerce B2B : Quelques aspects juridiques Cathie-Rosalie JOLY Avocat au barreau de Paris Docteur en droit Cabinet ULYS http://www.ulys.net

Plus en détail

Propriété intellectuelle Foire aux questions

Propriété intellectuelle Foire aux questions Ressources de l immatériel APIE Agence du patrimoine immatériel de l État Foire aux questions En bref Le droit de la propriété intellectuelle permet la protection de toutes sortes de créations telles que

Plus en détail

Stratégie de la protection du design. Luxembourg, le 5 mars 2013. Programme. Définition et cadre légal des dessins et modèles

Stratégie de la protection du design. Luxembourg, le 5 mars 2013. Programme. Définition et cadre légal des dessins et modèles Stratégie de la protection du design Luxembourg, le 5 mars 2013 Diter WUYTENS Juriste OBPI Programme Introduction des dessins et modèles Les dessins et modèles par rapport aux autres droits de P.I. Choisir

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com Fiche à jour au 1 er novembre 2008 FIICHE PEDAGOGIIQUE VIIRTUELLE Diplôme : Licence,

Plus en détail

Licence Publique de l Union européenne V.1.1

Licence Publique de l Union européenne V.1.1 Licence Publique de l Union européenne V.1.1 EUPL Communauté Européenne 2007 La présente Licence Publique de l Union européenne ("EUPL") 1 s applique à toute Œuvre ou Logiciel (telle que ci-dessous définis)

Plus en détail

2.1.1 - Céder, vendre ou louer de quelques façons que ce soit les droits de la présente licence.

2.1.1 - Céder, vendre ou louer de quelques façons que ce soit les droits de la présente licence. 1 - Concession de droits COM&O accorde au titulaire (acquéreur de la présente licence) du contenu sous licence (photos, dessins et images, maquettes, gabarits et l ensemble des éléments graphiques et textes

Plus en détail

Il n'existe pas de contrat "type", mais des types de contrat. Nous pouvons instruire ensemble ces différents types de contrat.

Il n'existe pas de contrat type, mais des types de contrat. Nous pouvons instruire ensemble ces différents types de contrat. Les contrats Il n'existe pas de contrat "type", mais des types de contrat. Nous pouvons instruire ensemble ces différents types de contrat. Les points essentiels d'un Contrat de Collaboration sont: le

Plus en détail

Réutilisation d informations publiques provenant des Archives départementales de Saône-et-Loire

Réutilisation d informations publiques provenant des Archives départementales de Saône-et-Loire Réutilisation d informations publiques provenant des Archives départementales de Saône-et-Loire Contrat de licence de type ODbL (Open Database Licence) n.. Entre : Le Département de Saône-et-Loire, représenté

Plus en détail

Conditions d'utilisation du portail client «yourdkv» Sommaire

Conditions d'utilisation du portail client «yourdkv» Sommaire Conditions d'utilisation du portail client «yourdkv» Sommaire Article 1 - Informations générales... 2 Article 2 - Acceptation des conditions d'utilisation... 2 Article 3 - Modifications... 2 Article 4

Plus en détail

La Licence ODbL (Open Database Licence) AHJUCAF/JURICAF

La Licence ODbL (Open Database Licence) AHJUCAF/JURICAF La Licence ODbL (Open Database Licence) AHJUCAF/JURICAF Stipulations liminaires La licence ODbL (Open Database License) est un contrat de licence ayant pour objet d autoriser les utilisateurs à partager,

Plus en détail

REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL

REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL Préambule La réutilisation des informations publiques est définie comme une utilisation à d autres

Plus en détail

Créer son site internet. en toute légalité

Créer son site internet. en toute légalité Créer son site internet en toute légalité Julie TOMAS, Juriste TIC Aquitaine Europe Communication Plan de l intervention I. Les préalables à la création du site internet 1- le choix et l enregistrement

Plus en détail

La protection des bases de données au regard du droit Marie-Josée de Saint Robert, Chef du Service linguistique de l'office des Nations Unies à Genève

La protection des bases de données au regard du droit Marie-Josée de Saint Robert, Chef du Service linguistique de l'office des Nations Unies à Genève Séminaire technique sur les droits d'auteur, la propriété intellectuelle et les outils d'aide à la traduction Barcelone, le 13 octobre 2007 La protection des bases de données au regard du droit Marie-Josée

Plus en détail

Les licences. Sur cette photo il n'y a pas de doute On n'a pas le droit d'utiliser cette image dans un document

Les licences. Sur cette photo il n'y a pas de doute On n'a pas le droit d'utiliser cette image dans un document Les licences Le copyright : indique que l'auteur ne souhaite pas que l'on copie la photo ou l'article ou le morceau de musique. Il est parfois visible (mais pas tout le temps..) Sur cette photo il n'y

Plus en détail

Quelles données partager?

Quelles données partager? 3h pour tout savoir sur le partage de données géographiques - Eclairage juridique - Quelles données partager? Sarah Lenoir 19 mars 2015 1 Introduction Enjeu Favoriser le partage des données publiques dans

Plus en détail

La loi tunisienne sur la franchise. Mahmoud Anis BETTAIEB, Avocat au Barreau de Tunis, Avocat au Barreau de Paris chez Karila, Société d avocats

La loi tunisienne sur la franchise. Mahmoud Anis BETTAIEB, Avocat au Barreau de Tunis, Avocat au Barreau de Paris chez Karila, Société d avocats La loi tunisienne sur la franchise Mahmoud Anis BETTAIEB, Avocat au Barreau de Tunis, Avocat au Barreau de Paris chez Karila, Société d avocats La Tunisie, viens de se doter d une loi organisant la franchise.

Plus en détail

Site Avenir PRO Charte des conditions d utilisation du service d offres d emplois et de stages par les annnonceurs

Site Avenir PRO Charte des conditions d utilisation du service d offres d emplois et de stages par les annnonceurs Site Avenir PRO Charte des conditions d utilisation du service d offres d emplois et de stages par les annnonceurs Les présentes conditions d utilisation s appliquent à toutes les personnes utilisatrices

Plus en détail

1/ Le commanditaire Pour permettre au prestataire de réaliser sa mission, le commanditaire s engage à :

1/ Le commanditaire Pour permettre au prestataire de réaliser sa mission, le commanditaire s engage à : Article 1 : Principes de cession La reproduction et la réédition des créations du prestataire sont soumises à la perception de droits d auteur selon la loi du 11 mars 1957. La cession de ces droits ne

Plus en détail

CONTRAT POUR LE TELECHARGEMENT DE CO NTENU

CONTRAT POUR LE TELECHARGEMENT DE CO NTENU CONTRAT POUR LE TELECHARGEMENT DE CO NTENU Le présent contrat est conclu entre la SEPETA d'une part et toute personne (ci-après désignée «l acheteur») qui télécharge une photographie, une illustration

Plus en détail

Propriété intellectuelle, Open data, licence libre, libre de droit Quels droits? Quelles obligations?

Propriété intellectuelle, Open data, licence libre, libre de droit Quels droits? Quelles obligations? Propriété intellectuelle, Open data, licence libre, libre de droit Quels droits? Quelles obligations? Copyright Lexing 2013 Confidentiel Entreprise 1 Introduction Contexte : GéoBourgogne Environnement

Plus en détail

ACCEPTATION DES CONDITIONS INHERENTES À L UTILISATION

ACCEPTATION DES CONDITIONS INHERENTES À L UTILISATION ACCEPTATION DES CONDITIONS INHERENTES À L UTILISATION L Editeur du Site détient et exploite ce site. Son utilisation implique que vous acceptez l ensemble des termes, conditions et notifications contenus

Plus en détail

par les législations des États membres ont des effets

par les législations des États membres ont des effets N0 L 77/20 I FR Journal officiel des Communautés européennes 27. 3. 96 DIRECTIVE 96/9/CE DU PARLEMENT EUROPEEN ET DU CONSEIL du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données LE PARLEMENT

Plus en détail

UMS3468 INFORMATIONS JURIDIQUES AUTOUR DES DONNÉES

UMS3468 INFORMATIONS JURIDIQUES AUTOUR DES DONNÉES UMS3468 INFORMATIONS JURIDIQUES AUTOUR DES DONNÉES Qu est-ce qu une base de données au sens juridique? Loi n 98-536 du 1er juillet 1998 : «base de données»: un recueil d'œuvres, de données ou d'autres

Plus en détail

Droits d auteurs : quelles opportunités fiscales?

Droits d auteurs : quelles opportunités fiscales? Droits d auteurs : quelles opportunités fiscales? Vincent Lamberts et Jean-Luc Wuidard Avocats au Barreau de Liège 26 novembre 2010 Petit déjeuner conférence Etudes et Expansion ASBL Plan des exposés -1.

Plus en détail

GUIDE DES DROITS D'AUTEUR À L'USAGE DES ENSEIGNANTS ET CHERCHEURS

GUIDE DES DROITS D'AUTEUR À L'USAGE DES ENSEIGNANTS ET CHERCHEURS Université Catholique de Louvain GUIDE DES DROITS D'AUTEUR À L'USAGE DES ENSEIGNANTS ET CHERCHEURS Prof. Mireille Buydens 2 INTRODUCTION Enseigner ou poursuivre des recherches, quel qu'en soit le domaine,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION APPLICATION COGELEC

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION APPLICATION COGELEC CONDITIONS GENERALES D UTILISATION APPLICATION COGELEC Article 1 Définitions L «Application» : il s agit de l application mise à disposition des Clients par COGELEC. La «Base de données» : il s agit de

Plus en détail

Plateforme SEO My Ranking Metrics

Plateforme SEO My Ranking Metrics Plateforme SEO My Ranking Metrics https://myrankingmetrics.com Conditions générales d utilisation - CGU Conditions générales de vente - CGV -- Décembre 2014 -- Partie 1 Introduction Voici l ensemble des

Plus en détail

COMPTE RENDU Droits et Modes de rémunération Pour les artistes... auteurs... et autres professions liées à l'artistique

COMPTE RENDU Droits et Modes de rémunération Pour les artistes... auteurs... et autres professions liées à l'artistique COMPTE RENDU Droits et Modes de rémunération Pour les artistes... auteurs... et autres professions liées à l'artistique Dans la continuité des efforts produits pour accompagner la professionnalisation

Plus en détail

Les ressources pédagogiques des UNT: enjeux juridiques

Les ressources pédagogiques des UNT: enjeux juridiques Les ressources pédagogiques des UNT: enjeux juridiques Emmanuelle Vitalis, juriste emmanuelle.vitalis@gmail.com Mars 2011 Introduction L Université numérique. Logique de partage vs/ droit d auteurd L Université

Plus en détail

Journée d Animation CIGAL VEILLE JURIDIQUE

Journée d Animation CIGAL VEILLE JURIDIQUE Journée d Animation CIGAL VEILLE JURIDIQUE Les questions juridiques et réglementaires relatives aux données géographiques (droits de diffusion, d utilisation, CNIL, etc.) Région Alsace Le 16 octobre 2007

Plus en détail

Le BIG DATA. Les enjeux juridiques et de régulation Claire BERNIER Mathieu MARTIN. logo ALTANA CABINET D AVOCATS

Le BIG DATA. Les enjeux juridiques et de régulation Claire BERNIER Mathieu MARTIN. logo ALTANA CABINET D AVOCATS ALTANA CABINET D AVOCATS Le BIG DATA Les enjeux juridiques et de régulation Claire BERNIER Mathieu MARTIN logo Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 1 1 Introduction Sources du Big Data

Plus en détail

REGLEMENT GÉNÉRAL RELATIF A LA REUTILISATION DES DONNEES PUBLIQUES PROVENANT DES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE SAONE-ET-LOIRE

REGLEMENT GÉNÉRAL RELATIF A LA REUTILISATION DES DONNEES PUBLIQUES PROVENANT DES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE SAONE-ET-LOIRE REGLEMENT GÉNÉRAL RELATIF A LA REUTILISATION DES DONNEES PUBLIQUES PROVENANT DES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE SAONE-ET-LOIRE Préambule Les articles L 212-6 et L 212-8 du code du patrimoine précisent que

Plus en détail

Conditions Générales d utilisation de l Application «Screen Mania Magazine»

Conditions Générales d utilisation de l Application «Screen Mania Magazine» Conditions Générales d utilisation de l Application «Screen Mania Magazine» Les présentes Conditions Générales d Utilisation régissent l ensemble des différentes utilisations de l APPLICATION tablettes

Plus en détail

CONTRAT DE RECHERCHE CTI. entre. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) CH 1015 Lausanne, Suisse. représentée par le Prof

CONTRAT DE RECHERCHE CTI. entre. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) CH 1015 Lausanne, Suisse. représentée par le Prof Contrat de Recherche CTI entre l'epfl et un partenaire industriel Avis importants a. Ce document est le modèle de Contrat de Recherche CTI. Il est entendu que seul un accord dûment signé aura force obligatoire.

Plus en détail

Open Data & informations publiques : les principaux aspects juridiques

Open Data & informations publiques : les principaux aspects juridiques Benjamin Jean www.inno³.fr bjean@inno3.fr Open Data & informations publiques : les principaux aspects juridiques Benjamin Jean Consultant au Cabinet Gilles Vercken Consultant et formateur pour Inno³ PLAN

Plus en détail

Convention N 2013/P1/MMSH/015

Convention N 2013/P1/MMSH/015 1 sur 10 CONVENTION DE PARTENARIAT Convention N 2013/P1/MMSH/015 Entre L université d Aix-Marseille Etablissement public national à caractère scientifique, culturel et professionnel Jardin du Pharo, 58,

Plus en détail

Conditions générales de vente 1. Généralités, application des CGV

Conditions générales de vente 1. Généralités, application des CGV Conditions générales de vente 1. Généralités, application des CGV 1.1. Via son site www.lesphotosdelacigogne.be, ci-après mara production sprl Rue Théodore Verhaegen 150 à 1060 Bruxelles vous offre un

Plus en détail

ARTICLE 1 : OBJET ARTICLE 2 : CONDITIONS GENERALES D UTILISATION :

ARTICLE 1 : OBJET ARTICLE 2 : CONDITIONS GENERALES D UTILISATION : ARTICLE 1 : OBJET Le service ComparEhpad est un service proposé par Malakoff-Médéric, sur son portail www.malakoff-mederic.fr et dans l espace client ToutM. ComparEhpad a pour objet d informer ses publics

Plus en détail

Formation IHF. 29 septembre 2015. Yvan DAUMIN, avocat

Formation IHF. 29 septembre 2015. Yvan DAUMIN, avocat Formation IHF 29 septembre 2015 Yvan DAUMIN, avocat Les éléments du contrat d assurance Jurisprudence sur les litiges dans les marchés publics La transaction, la conciliation, La notification du décompte

Plus en détail

Politique sur la propriété intellectuelle en matière de recherche

Politique sur la propriété intellectuelle en matière de recherche TITRE : Politique sur la propriété intellectuelle en matière de recherche Adoption par le conseil d administration : Résolution : CARL-150421-13 Date : 21 avril 2015 Révisions : Résolution : Date : TABLE

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE DISPOSITIONS GENERALES Le site http://www.juliensilvereano.fr (ci-après dénommé le "site") est la propriété exclusive de l Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée

Plus en détail

Images fixes et vidéo sur internet. Droits et devoir des utilisateurs

Images fixes et vidéo sur internet. Droits et devoir des utilisateurs Images fixes et vidéo sur internet Droits et devoir des utilisateurs Les photos et images Utilisation personnelle des images dans le cadre familiale = Copie privée (autorisée) Attention : la diffusion

Plus en détail

Principes Généraux de l Université d Orléans : Propriété de résultats issus de projets collaboratifs

Principes Généraux de l Université d Orléans : Propriété de résultats issus de projets collaboratifs Principes Généraux de l Université d Orléans : Propriété de résultats issus de projets collaboratifs DEFINITIONS : CONNAISSANCES PROPRES : Toutes les informations et connaissances techniques et/ou scientifiques,

Plus en détail

DROIT DE L'INTERNET... 1 CARTE HEURISTIQUE... 2 LES CATÉGORIES JURIDIQUES DE LOGICIELS...3

DROIT DE L'INTERNET... 1 CARTE HEURISTIQUE... 2 LES CATÉGORIES JURIDIQUES DE LOGICIELS...3 Table des matières DROIT DE L'INTERNET... 1 CARTE HEURISTIQUE... 2 LES CATÉGORIES JURIDIQUES DE LOGICIELS...3 Logiciel commercial...3 Logiciel du domaine public...3 Logiciel Freeware (Graticiel)...3 Logiciel

Plus en détail

Conditions d'utilisation de la plateforme Défi papiers

Conditions d'utilisation de la plateforme Défi papiers Conditions d'utilisation de la plateforme Défi papiers Préambule : La lecture et l acceptation des présentes conditions d utilisation, ci-après les «Conditions d Utilisation», sont requises avant toute

Plus en détail

Pièce 3 Cahier des Clauses Administratives Particulières

Pièce 3 Cahier des Clauses Administratives Particulières VILLE DE LESNEVEN Acquisition et maintenance de logiciels informatiques Marché de fourniture Marché à procédure adaptée (Art. 28 du CMP) Pièce 3 Cahier des Clauses Administratives Particulières Cahier

Plus en détail

POLYTEK AFRIK [CONDITIONS D HEBERGEMENT MUTUALISE] SERVEUR MUTUALISE HEBERGEMENT

POLYTEK AFRIK [CONDITIONS D HEBERGEMENT MUTUALISE] SERVEUR MUTUALISE HEBERGEMENT POLYTEK AFRIK HEBERGEMENT SERVEUR MUTUALISE [CONDITIONS D HEBERGEMENT MUTUALISE] L Afrique a son hébergeur site Web CONDITIONS PARTICULIERES D'HÉBERGEMENT MUTUALISÉ MUTUALISÉ Version en date du 18 Janvier

Plus en détail

Charte informatique relative à l utilisation des moyens informatiques

Charte informatique relative à l utilisation des moyens informatiques Charte informatique relative à l utilisation des moyens informatiques Vu la loi n 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l informatique, aux fichiers et aux libertés, modifiée ; Vu la loi n 83-634 du 13 juillet

Plus en détail

[BASE DE DONNEES BSPACE]

[BASE DE DONNEES BSPACE] [BASE DE DONNEES BSPACE] Outil de promotion et d aide à l implantation d investisseurs potentiels CONDITIONS D UTILISATION Service Public de Wallonie DGO6 - SAE Mai 2012 Version 1.0 Page2 Table des matières

Plus en détail

Les responsabilités des professionnels de santé

Les responsabilités des professionnels de santé Chapitre 5 : UE6 - Le Droit pharmaceutique Les responsabilités des professionnels de santé Martine DELETRAZ-DELPORTE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Modèle de Statuts Association loi 1901

Modèle de Statuts Association loi 1901 Modèle de Statuts Association loi 1901 STATUTS DE Association ARTICLE 1 Objet: Il est fondé entre le adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du

Plus en détail

La gestion des droits d auteur par l entreprise. 28 juin 2012 à la Fédération des Scop de la communication

La gestion des droits d auteur par l entreprise. 28 juin 2012 à la Fédération des Scop de la communication La gestion des droits d auteur par l entreprise 28 juin 2012 à la Fédération des Scop de la communication Principe du DA Auteur, créateur, graphiste Contenu Collectif d auteurs, créateurs, graphistes Article

Plus en détail

Version en date du 01 avril 2010

Version en date du 01 avril 2010 O V H S E N E G A L CONDITIONS PARTICULIERES D'HÉBERGEMENT MUTUALISÉ Version en date du 01 avril 2010 ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions particulières ont pour objet de définir les conditions techniques

Plus en détail

Objet Conditions générales de vente

Objet Conditions générales de vente Objet Conditions générales de vente Les conditions générales de vente (CGV) listées ci-après définissent les droits et obligations respectifs de l'entreprise Rédaction Iris et de ses clients. Elles s'appliquent

Plus en détail

Enseignement à l'initiative de l'établissement. Classe de Seconde Professionnelle

Enseignement à l'initiative de l'établissement. Classe de Seconde Professionnelle Enseignement à l'initiative de l'établissement Classe de Seconde Professionnelle ----------------------------------------------------------------------- Sensibilisation à l'usage Citoyen des Nouvelles

Plus en détail