Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes"

Transcription

1 Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

2 Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans les zones urbaines sensibles de Laval alerte le service public de l emploi sur la dégradation de l emploi de ces quartiers qui affecte tout particulièrement les jeunes. Indicateurs d alerte : Demande d emploi de catégorie A résidents des ZUS Fin mars 2012, en évolution annuelle Moins de 26 ans : Laval + 22% contre + 4 % en Région Pays de la Loire Ensemble des demandeurs d emploi : Laval +10,4% contre +6.5 % en région Fin juin 2012, en évolution annuelle Moins de 26 ans : Laval % contre +6% en Région Ensemble des demandeurs d emploi : Laval : +21.2% contre +8.5% en région Etat des lieux pour agir : Madame la Préfète saisit la maison de l emploi pour réaliser, en collaboration avec les acteurs concernés, un état des lieux sur les jeunes sans emploi dans ces quartiers La démarche conduite permet de réunir les acteurs de l emploi (Pôle emploi, Mission locale, Cap emploi, PLIE) avec les services de la jeunesse, de l éducation présents dans les quartiers pour une analyse croisée de la situation. Cette mise en réseau des professionnels de cultures différentes, dans une première étape pour réaliser un état des lieux, conduit rapidement à engager un dialogue sur les leviers pour mobiliser les jeunes pour l emploi et à proposer un plan d actions pour l emploi dans les quartiers.

3 Démarche En synthèse, la démarche participative est initiée en juillet 2012, sous l impulsion de l Etat, et en prenant appui sur la maison de l emploi, a permis d atteindre deux objectifs : 1) Appréhender, au-delà des statistiques du chômage, la réalité des jeunes en recherche d emploi dans les zones urbaines sensibles de Laval Cette approche a intégré les préoccupations des élus de Laval Agglomération constatant dans les quartiers des jeunes inactifs, qui ne sont inscrits dans aucun dispositif d accompagnement à la recherche d emploi 2) Construire un plan d actions pour l emploi prioritairement ciblé pour les jeunes Avec la mise en synergie des acteurs qui agissent sur ces quartiers et la mutualisation de leurs compétences et de leurs ressources Dans le cadre d une stratégie partagée par l Etat, les collectivités, les acteurs socio-économiques

4 Données de cadrage sur les zones urbaines sensibles de Laval

5 Repères sur la population des quartiers ZUS Laval Agglomération Habitants Les quartiers «zones urbaines sensibles», habitants, soit 8% de la population de Laval Agglomération Une population plus jeune qu à l échelle de l agglomération 15% des habitants des ZUS ont entre 15 et 24 ans 13% pour la population de l agglomération Un niveau de formation relativement faible 87 % de la population plus de 15 ans sortie du système scolaire a un niveau inférieur au baccalauréat 60% pour la population de l agglomération Des indicateurs de précarité financière 44% des allocataires résidents des ZUS vivent en dessous du seuil de bas revenus 35% pour Laval Qui touchent notamment les jeunes Les 16/25 ans, couverts par la CAF, vivant sous le seuil de bas revenus 61% à St Nicolas, 70% aux Fourches, 29% sur Laval Agglomération Les 16/25 ans, couverts par la CAF, vivant dans un ménage percevant le RSA 26% des jeunes des ZUS, 10% des jeunes de l agglomération Sources : INSEE RP 2006,révisé en mars 2011 et RP 2009 _ CAF de la Mayenne_ traitement MDE53

6 Habitants des ZUS et emploi Des difficultés d accès à l emploi mesurées par le taux d emploi des actifs Allocataires de la CAF de la Mayenne Responsables de dossier ou conjoints 16/25 ans responsable de dossier et conjoints Taux d emploi Hommes Femmes Hommes Femmes Quartiers ZUS 63% 56% 68 % 51 % Laval 72% 66% 77 % 65 % Source : CAF de la Mayenne 31/12/ % des responsables de dossiers ou conjoints ont entre 16 et 25 ans Les salariés résidents des ZUS Deux fois plus de salariés à temps partiel qu au niveau de l agglomération 33% travaillent à temps partiel, 16% au niveau de l agglomération Majoritairement des ouvriers ou employés 84 % sont ouvriers ou employés, 56% au niveau de l agglomération Source : INSEE 2009_Traitement MDE53 ZUS de Laval : un taux de jeunes demandeurs d emploi deux fois supérieur à la situation départementale Taux de demandeurs d emploi fin de mois Catégories A, B et C Mayenne Résidents ZUS Laval Agglomération 15 à 24 ans 7.8% 14.2% Source : DARES_2 ème trimestre 2012

7 Les jeunes de 16 à 25 ans en recherche d emploi dans les quartiers ZUS de Laval Etat des lieux réalisé en octobre 2012

8 Etat des lieux des jeunes en recherche d emploi résidents des ZUS La méthode pour réaliser cet état des lieux s appuie sur 1) Le croisement de fichiers des jeunes inscrits fin septembre à Pôle emploi (catégorie A, B et C), à la Mission locale, Cap emploi, à la Mission générale d insertion et à la Chambre de métiers Chaque partenaire a extrait des données des jeunes inscrits, ou accompagnés par sa structure, en recherche d emploi, selon une trame commune Pôle emploi a assuré le croisement de ces données permettant la constitution d une base de données sans doublon La Maison de l Emploi a traité la base de données dont les informations nominatives ont été supprimées 2) Une analyse de la situation des jeunes en recherche d emploi à partir : De temps de consultation et d échanges avec des professionnels «de proximité» au contact des jeunes des quartiers ZUS animateurs de la ville de Laval (services jeunesse, vie des quartier et sport), éducateurs de la prévention spécialisée, médiateurs D un travail collectif d analyse des freins et leviers pour mobiliser l ensemble des jeunes pour l emploi réalisé avec la contribution de : Pôle emploi, la Mission Locale, la Chambre de métiers et de l artisanat, la Mission générale d insertion, les responsables des services jeunesse, sport et vie des quartiers de la Ville de Laval, le GLEAM, la Prévention spécialisée, le Centre Information Jeunesse, la DDCSPP, le Conseil régional et le Conseil général. Cette démarche, pilotée par l Etat, est animée par la Maison de l Emploi de la Mayenne avec les services de Laval Agglomération ( PLIE et Contrat Urbain de Cohésion Sociale)

9 Etat des lieux des jeunes en recherche d emploi ou insertion professionnelle 478 jeunes de 16 à 25 ans en recherche d emploi ou parcours d insertion (octobre 2012) Dont 319 sont inscrits à Pôle emploi, soit 67% des jeunes en recherche d emploi ou parcours d insertion Dont 228 sont inscrits à la Mission locale (47% ) Dont 94 sont inscrits à Pôle emploi et à la Mission locale (20%) Leur situation au moment de l état des lieux 312 sont sans activité professionnelle (65%) soit 2 fois le nombre de jeunes inscrits à Pôle emploi en catégorie A à cette date 135 ont un emploi (28%) 60 % d entre eux ont travaillé moins de 150 heures au cours des deux derniers mois 31 jeunes sont en formation (6%) L accompagnement à l insertion professionnelle 319 jeunes dans le cadre du Projet Personnalisé d Accès à l Emploi (PPAE) Dans ce cadre 50% des jeunes ont bénéficié d au moins une mise en relation avec une offre d emploi 69 jeunes dans le cadre d un Contrat d Insertion dans la Vie Sociale (CIVIS) par la Mission locale Autres dispositifs d accompagnement professionnels repérés : Chambre de métiers (convention dans le cadre du CUCS pour l accompagnement à la recherche d un contrat d apprentissage), Mission générale d insertion, Cap Emploi 28% sont accompagnés par au moins deux structures Sources : Pôle emploi, Mission Locale de la Mayenne, Chambre de Métiers et de l Artisanat, Mission générale d insertion_traitement MDE 53

10 Etat des lieux des jeunes en recherche d emploi ou insertion professionnelle Parmi les jeunes en recherche d insertion dans les ZUS, 1 jeune sur 2 a pour diplôme au plus le brevet des collèges 6% ont un niveau de formation de niveau III et plus (bac + 2 et plus) Parmi les jeunes sans emploi, 42% ont un diplôme Les 6 premiers domaines de formation professionnelle (par ordre décroissant) 1. Commerce 2. Bâtiment et travaux publics 3. Services à la personne et à la collectivité 4. Secrétariat et comptabilité 5. Alimentaire, cuisine 6. Hôtellerie, tourisme, loisirs 1 jeune diplômé sur 3 recherche un emploi qui ne correspond pas à son domaine de formation Les 6 premiers «métiers» recherchés par les jeunes sans emploi (par ordre décroissant) 1. Métiers du commerce, de la vente et de la grande distribution 2. Opérateur non qualifié de l industrie ou manutentionnaire 3. Aides aux personnes 4. Ouvriers de la construction (gros œuvre, TP et second œuvre) 5. Métiers de l hôtellerie du tourisme et des loisirs 6. Employés en cuisine ou restauration 70% des jeunes sans emploi n ont pas d expérience avec le métier recherché Sources : Pôle emploi, Mission Locale de la Mayenne, Chambre de Métiers et de l Artisanat, Mission générale d insertion_traitement MDE 53

11 Etat des lieux des jeunes en recherche d emploi ou insertion professionnelle Des jeunes ne veulent pas s inscrire dans les dispositifs d accompagnement professionnels proposés Seule la Prévention spécialisée a pu «quantifier» cette réalité Les éducateurs, en septembre 2012, recensent 30 jeunes des ZUS de 16 à 24 ans, sans emploi, qui ne sont pas dans une démarche avec Pôle emploi ou la Mission locale (déclaratif des jeunes) Pourquoi? Perte de confiance des jeunes à l égard des institutions, pas seulement celles dédiées à l emploi, Ils connaissent les organismes, se sont pratiquement tous inscrits une première fois à Pôle emploi et à la Mission locale, mais n ont pas maintenu le lien Ils ne croient pas ou plus que les services de l emploi leur permettront de trouver un travail

12 Jeunes des ZUS en insertion : approche qualitative Cassons les idées reçues : les jeunes veulent travailler, même ceux qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi : Travailler a de la valeur Deux ans après la sortie de l école, en l absence d emploi, des jeunes s orientent vers d autres systèmes (marginalité, délinquance ). Mais leurs exigences pour un futur travail se heurtent à la réalité du marché Des exigences fortes en termes de reconnaissance et de salaire qui ne correspondent pas à leur profil professionnel (niveau de formation, expérience). Ces exigences sont aussi liées à une représentation limitée et stéréotypée des emplois Pour certains jeunes, l avenir professionnel se résume au projet d être recruté en intérim dans 1 des 5 entreprises de Laval qu ils connaissent. Rejet pour beaucoup de la formation voire du projet Pour de nombreux jeunes, l école reste synonyme d échec, ils méconnaissent les possibilités de se former autrement, Des jeunes n adhèrent pas ou plus à l idée de projet : trop vague, trop incertain, trop long.

13 Un plan d actions fédérateur pour l emploi des résidents des ZUS de Laval Priorité aux jeunes

14 Plan d actions pour l emploi dans les ZUS, priorité aux jeunes Le plan d actions a pour objectif de lutter contre la dégradation de l emploi dans les ZUS Il comprend des actions spécifiques, complémentaires à l offre de services de chacun des partenaires Il vise à renforcer les initiatives et les synergies par la mise en commun de compétences et de moyens d actions Il cible prioritairement les jeunes ; l ambition est d inscrire l ensemble des jeunes des ZUS dans des parcours d insertion ou de formation. La dynamique engagée pour la réalisation de l état des lieux se poursuit avec la construction d un plan d actions partagé Porté par un groupe de coordination : Maison de l emploi, Services de Laval Agglomération (PLIE et CUCS), Direccte, Pôle emploi et Mission Locale Avec l implication des services jeunesse, sport et Vie des quartiers de Laval, la Prévention spécialisée, le GLEAM (médiateurs), la Mission générale d insertion La perspective est d inscrire ce plan d actions dans une stratégie partagée avec les décideurs socio-économiques du département. A cet effet, les organisations patronales et professionnelles du département sont réunies le 11 mars par Madame la Préfète.

15 Plan d actions pour l emploi dans les ZUS de Laval Mise en réseau et présence des services de l emploi dans les quartiers Présence des services de l emploi dans les quartiers Espaces emploi dans les quartiers Développement de relais de proximités, animés et gérés par Laval Agglomération dans chaque quartiers : Ces espaces permettent l accès et l accompagnement aux outils informatique, la consultation des offres d emploi, orientation vers les acteurs compétents, 1 er niveau d information Permanences du PLIE et de la Mission Locale dans les maisons de quartiers Mise en place d une Régie de Quartier (Pommeraies) Projet d implantation d une entreprise de travail temporaire Aller au devant des publics S appuyer sur les acteurs de proximité dans le cadre d un travail en réseau Affirmer la présence des services de l emploi dans les quartiers Mise en réseau des acteurs locaux Mobilisation des acteurs de proximité (services jeunesse, sport et vie des quartiers, CIJ,, GLEAM, prévention, associations des quartiers). L objectif est de s appuyer sur les professionnels de proximité, en contact avec les jeunes des quartiers pour être relais et les mobiliser pour les actions pour l emploi proposées dans les quartiers. Modalités: Fédérer ce réseau d acteur et lui donner l information sur les opérations en cours pour qu il en soit le relais auprès des jeunes Pôle emploi, le PLIE et la Mission Locale désignent un correspondant interlocuteur des professionnels de proximité Des temps d information/formation, animés le service public de l emploi, sont par ailleurs organisés spécifiquement à l attention des professionnels de proximité sur la connaissance des services de l emploi mais également du marché du travail local

16 Plan d actions pour l emploi dans les ZUS de Laval Connaissance des métiers et des entreprises Elargir les choix professionnels, casser les préjugés sur des métiers méconnus ou dévalorisés Donner envie à des jeunes en recherche d emploi de travailler dans les entreprises mayennaises Découverte des métiers par le geste Projet d un évènementiel pour la découverte des métiers par le geste pour les jeunes des quartiers mais également les adultes En partenariat avec «Entreprises dans la Cité» qui développe cette action originale depuis 2005 dans le quartier des Dervallières à Nantes Des ateliers ouverts à tous et dédiés à des secteurs professionnels associant entreprises, professionnels de l orientation, de la formation et de l insertion Mise en situation réelle et virtuelle pour expérimenter les gestes professionnels Susciter l intérêt pour les métiers du territoire, découvrir ses aptitudes, rencontrer des professionnels à même de transmettre la passion pour leur métier : 100 jeunes et un avenir Projet en partenariat avec le MEDEF Mayenne 100 jeunes demandeurs d emploi accueillis en 2013 par des chefs d entreprises du département Prioritairement résidant dans les zones prioritaires Pendant deux jours dans le cadre d une convention avec Pôle emploi ou la Mission Locale Avec un programme prédéfini permettant aux jeunes de : S ouvrir à la richesse des activités et des métiers Découvrir leurs propres potentiels voire de nouvelles ambitions, Rebondir sur un projet réaliste

17 Plan d actions pour l emploi dans les ZUS de Laval Recrutement et entreprises dans les quartiers Favoriser la rencontre directe avec des chefs d entreprises Développer l engagement d employeurs en faveur du recrutement de candidats des ZUS Café métiers et café recrutement dans les quartiers Organisés en partenariat avec des employeurs ou leurs représentants Objectif : faire se rencontrer des demandeurs d'emploi et des chefs d'entreprises dans un lieu convivial, permettre à chacun de multiplier les contacts professionnels, aboutir à des entretiens ouvrant sur un emploi Un café recrutement correspond à un besoin de recrutement dans une ou plusieurs entreprises Un café métier correspond à la présentation de secteurs d activité présentant localement des opportunités d embauche Du diplôme à l emploi Permettre à des jeunes diplômés (minimum bac + 2) de bénéficier d un accompagnement pour rechercher leur 1er emploi. Actuellement, toutes catégories confondues, 43 jeunes ZUS sont titulaires d un diplôme de niveau bac + 2 et plus Prestation mise en place par Pole Emploi pour 12 jeunes, prioritairement domiciliés en ZUS Sur une durée de 3 mois, dont 1 mois de stage en entreprise.

18 Plan d actions pour l emploi dans les ZUS de Laval Les emplois d avenir Améliorer l insertion professionnelle et l'accès à la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés Priorité aux jeunes résidant dans les zones urbaines sensibles Rappel des objectifs 463 emplois d avenir en 2013 en Mayenne, dont 417 dans le secteur non marchand et 46 dans le secteur marchand 30% des emplois d avenir pour les jeunes des quartiers zones urbaines sensibles Les actions : Des Informations collectives animées par la Mission locale au sein des quartiers pour Informer les jeunes et les professionnels de proximité du dispositif Présenter des offres aux jeunes éligibles aux Emplois d Avenir habitant les ZUS. Des cafés recrutements spécifiques «emplois d avenir» pour inciter les employeurs à mettre en œuvre leurs recrutements au sein des quartiers pour privilégier la rencontre et non la sélection systématique sur CV.

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 21/10/2014 Unité territoriale de Paris 21/10/2014 2 Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Le Contrat d accompagnement

Le Contrat d accompagnement Fiche pratique DIRECCTE des Pays de la Loire mise à jour au 22 avril 2014 Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Qui pilote et prescrit

Plus en détail

DONNEES PRINCIPALES DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE LA SOMME EN OCTOBRE 2015

DONNEES PRINCIPALES DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE LA SOMME EN OCTOBRE 2015 DONNEES PRINCIPALES DIRECCTE de DR Pôle emploi de DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE LA SOMME EN OCTOBRE 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de

Plus en détail

DONNEES PRINCIPALES DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE L'AISNE EN OCTOBRE 2015

DONNEES PRINCIPALES DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE L'AISNE EN OCTOBRE 2015 DONNEES PRINCIPALES DIRECCTE de DR Pôle emploi de DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE L'AISNE EN OCTOBRE 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

Projet territorial de développement durable de Vitrolles

Projet territorial de développement durable de Vitrolles Projet territorial de développement durable de Vitrolles Une première stratégie Une extension de la démarche à toutes les politiques publiques locales en 2014 Aménagement du territoire, Cadre de vie

Plus en détail

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Entre Le Ministre de l économie, des finances et de l emploi Et Le Groupe Carrefour 1) Finalités de l accord Alors que les

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations Fiche pratique RCAA 26, complète Rédacteurs : Laurence Nicolas, Betty Sanchez Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations La présente fiche pratique a pour objet de faire le point, sous

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

Associations, quels soutiens pour vous aider à créer et développer vos emplois?

Associations, quels soutiens pour vous aider à créer et développer vos emplois? Associations, quels soutiens pour vous aider à créer et développer vos emplois? Emplois-tremplin IAE La Région continue de cofinancer l insertion par l activité économique IAE destinés à un public plus

Plus en détail

Action locale sud-mayenne pour l emploi Visite de l entreprise Fonlupt. Ballots

Action locale sud-mayenne pour l emploi Visite de l entreprise Fonlupt. Ballots Action locale sud-mayenne pour l emploi Visite de l entreprise Fonlupt Ballots DOSSIER DE PRESSE 5 février 2015 Contact presse Service départemental de veille et de communication interministérielle Christèle

Plus en détail

OBSERVATOIRE RÉGIONAL

OBSERVATOIRE RÉGIONAL OBSERVATOIRE RÉGIONAL du Commerce de proximité : l emploi et la formation en Midi-Pyrénées Document de synthèse octobre 2015 Réalisé avec le soutien de La DIRECCTE Midi-Pyrénées et la contribution de :

Plus en détail

LE CONSEIL NATIONAL DES MISSIONS LOCALES ACCORD DE PARTENARIAT

LE CONSEIL NATIONAL DES MISSIONS LOCALES ACCORD DE PARTENARIAT ET LE CONSEIL NATIONAL DES MISSIONS LOCALES ACCORD DE PARTENARIAT SOMMAIRE Préambule La politique de ressources humaines de l entreprise 1. MEDIAPOST, créateur d emploi 2. La politique de recrutement et

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe"

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe Fonds social Européen Etude sur la réalité de lʼégalité entre les hommes et les femmes en Guadeloupe" - Synthèse des premiers résultats Phase 1 COPIL du 17 juillet 2012! 1! CONTEXTE Au regard de la méconnaissance

Plus en détail

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne G R E F Bretagne des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) iroise PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région A l issue du CUI-CAE,

Plus en détail

FRARU de Marseille - 29 avril 2008

FRARU de Marseille - 29 avril 2008 Préfecture de l Hérault FRARU de Marseille - 29 avril 2008 Atelier n 1 «l insertion par l économique et l emploi» Une ingénierie partenariale au service de l insertion 1 1. Conditions de mises en œuvre

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

Brevet d Aptitude Professionnelle d Assistant Animateur Technicien de la Jeunesse et des Sports. Session de formation 2015-2016

Brevet d Aptitude Professionnelle d Assistant Animateur Technicien de la Jeunesse et des Sports. Session de formation 2015-2016 Brevet d Aptitude Professionnelle d Assistant Animateur Technicien de la Jeunesse et des Sports Session de formation 2015-2016 Dossier d inscription BAPAAT FORMATION BREVET D APTITUDE PROFESSIONNELLE D

Plus en détail

L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes. Questionnaire complet de l enquête en ligne

L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes. Questionnaire complet de l enquête en ligne L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes Questionnaire complet de l enquête en ligne Texte de présentation Le Conseil National des Chambres Régionales de l Economie Sociale et Solidaire (CNCRES) lance une

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Communiqué de presse Saint-Denis Le 19 février 2015 Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Dominique

Plus en détail

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions édito Le Conseil général du Gard s est engagé à travers sa politique d achat dans

Plus en détail

EMPLOI. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse

EMPLOI. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse www.dax.fr Dossier de Presse EMPLOI Un chantier qualification deuxième chance aux Baignots Dans un contexte économique difficile, la Ville de Dax mène depuis 2008 le déploiement d un projet global visant

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015 Dossier de presse Mai 2015 Sommaire 1) Communiqué de presse 2) Présentation de l opération semaine nationale de l apprentissage 3) La formation en apprentissage : une priorité pour les CCI 4) Les développeurs

Plus en détail

Un secteur professionnel, une diversité de métiers

Un secteur professionnel, une diversité de métiers Axe 1 Le contexte professionnel Thème 1.1 Un secteur professionnel, une diversité de métiers Chapitre 1 Un secteur professionnel, une diversité de métiers Compétences 1.1.1 Repérer les différents métiers

Plus en détail

Donner un sens aux marchés

Donner un sens aux marchés onner un sens aux marchés Les clauses d insertion professionnelle dans les marchés Mode d emploi des clauses d insertion pour : Les donneurs d ordres Les entreprises Les opérateurs/prescripteurs de publics

Plus en détail

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 SAINT LAURENT DU VAR Tel : 04.93.07.00.66 bij@agasc.fr www.agasc.fr

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 SAINT LAURENT DU VAR Tel : 04.93.07.00.66 bij@agasc.fr www.agasc.fr Avant de se former il est indispensable de bien s informer, pour se faire tout un réseau existe afin de pallier à toutes les éventualités ou vos besoins en formation. Pour les acteurs de l orientation

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Congrès fédéral 7 juin 2014. Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation

Congrès fédéral 7 juin 2014. Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation Les emplois d avenir Convention-cadre FFTT-MSJEPVA Congrès fédéral 7 juin 2014 Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation 1 Rappel sur L emploi d avenir C est un dispositif d emploi

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

TRAJECTOIRES &TRANSITIONS

TRAJECTOIRES &TRANSITIONS TRAJECTOIRES &TRANSITIONS Dans un contexte de persistance du chômage, la formation professionnelle continue des demandeurs d emploi est une dimension essentielle. Elle est essentielle pour les pouvoirs

Plus en détail

Une action partenariale, clé en main pour la sécurisation des parcours de salariés non qualifiés

Une action partenariale, clé en main pour la sécurisation des parcours de salariés non qualifiés Une action partenariale, clé en main pour la sécurisation des parcours de salariés non qualifiés Remise des diplômes Validation des acquis de l expérience (VAE) Château-Gontier le 15 octobre 2014 Evron

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an FEVRIER 2013 HÔTELLERIE-RESTAURATION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 491 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi Dont 2 578, soit 74%, en catégorie

Plus en détail

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation Secteur Fiches sectorielles prioritaire Commerce Edition 2012 Sommaire Préambule... 2 Etablissements et emplois Sources et méthodes... 3 Caractéristiques

Plus en détail

BREF DIRECCTE ILE-DE-FRANCE L INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE EN 2009 LES PRINCIPAUX RESULTATS

BREF DIRECCTE ILE-DE-FRANCE L INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE EN 2009 LES PRINCIPAUX RESULTATS BREF DIRECCTE ILE-DE-FRANCE N 23 - février 2011 THEMATIQUE L INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE EN 2009 LES PRINCIPAUX RESULTATS 4 principaux secteurs d activité qui représentent plus de la moitié des

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES Diagnostic Arrondissement de BORDEAUX CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES POPULATION (SOURCE INSEE RP 2006) Les cantons et pseudo-cantons Population 2006 Bègles 24 417 Blanquefort 53 744 232 260 Carbon-Blanc

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE VU l article L. 118-1 du code du travail ; VU la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la

Plus en détail

Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE)

Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) DIRECCTE des Pays de la Loire Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Qui pilote et prescrit le contrat d accompagnement

Plus en détail

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Je flashe sur les métiers du Tertiaire www.cifam.fr Sommaire Avec le CIFAM,

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

Une ville socialement responsable

Une ville socialement responsable Angoulême, une ville dynamique, attractive, apprenant et solidaire Une ville socialement responsable Des moyens nouveaux pour soutenir la recherche d emploi 5 objectifs : le soutien actif, la (re)motivation

Plus en détail

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2 Dossier de presse La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche Synthèse page 2 Le contexte de la campagne page 5 Le déroulement de la campagne page 7 Faits

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYEUR

GUIDE DE L EMPLOYEUR Unité Territoriale de Paris GUIDE DE L EMPLOYEUR Actualisé le 07 août 2013 CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : 1. CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI (CAE) 2. CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CIE) 3. EMPLOIS

Plus en détail

IROISE INSERTION PROFESSIONNELLE CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) des bénéficiaires d un. Bretagne. Contrat de projets

IROISE INSERTION PROFESSIONNELLE CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) des bénéficiaires d un. Bretagne. Contrat de projets G R E F Bretagne INSERTION PROFESSIONNELLE des bénéficiaires d un CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) IROISE PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région 8 bénéficiaires

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE UFR ESTHUA, Tourisme et Culture DOSSIER DE CANDIDATURE année universitaire 201 2015 2016 Licence Parcours SPORTS et LOISIRS (Saumur) EQUITATION - OPTION 1 IFCE (Brevet Professionnel / Diplôme d Etat Jeunesse,

Plus en détail

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Retrouvez toutes nos formations sur www.cma-nantes.fr (espace CIFAM) Sommaire

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Intégrer de nouveaux salariés en les formant à vos métiers Définir un parcours de formation, interne et/ou externe, adapté aux spécificités de votre ETT Valoriser la transmission des savoir-faire et des

Plus en détail

APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1

APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1 LES PROPOSITIONS DE L ARTISANAT POUR LE PROGRAMME OPERATIONNEL DU MASSIF CENTRAL APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1 «L artisanat, acteur central du massif» Première entreprise de France Première entreprise du

Plus en détail

REUNION D INFORMATION CUI - CAE EMPLOI D AVENIR

REUNION D INFORMATION CUI - CAE EMPLOI D AVENIR REUNION D INFORMATION CUI - CAE EMPLOI D AVENIR Contrat Unique d Insertion Un régime juridique aligné sur les deux contrats antérieurs : Secteur marchand : Contrat initiative emploi (CUI CIE) Secteur non

Plus en détail

L ACTIVITÉ DES MISSIONS LOCALES ET PAIO EN 2005 Forte hausse de l activité sous l effet de la mise en place du CIVIS

L ACTIVITÉ DES MISSIONS LOCALES ET PAIO EN 2005 Forte hausse de l activité sous l effet de la mise en place du CIVIS Février 2007 - N 07.1 L ACTIVITÉ DES MISSIONS LOCALES ET PAIO EN 2005 Forte hausse de l activité sous l effet de la mise en place du CIVIS Le réseau des missions locales et permanences d accueil, d information

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

La diffusion des données infracommunales

La diffusion des données infracommunales La diffusion des données infracommunales Annie Clerzau, Service études et diffusion, Insee Centre-Val de Loire Chrystel Scribe, Pôle Développement Social Urbain Insee Centre Une diffusion infracommunale

Plus en détail

Pour une demande de formation (RSA ou PLIE)

Pour une demande de formation (RSA ou PLIE) Demande financement de formation RSA au Conseil Général Demande financement de formation au PLIE Date de dépôt du dossier Date commission CORTI (équipe techn.). Date commission BDI Délai : réception par

Plus en détail

1. La formation continue pour les demandeurs d emploi (financée par la Région, Pôle Emploi et l Etat)

1. La formation continue pour les demandeurs d emploi (financée par la Région, Pôle Emploi et l Etat) Identifier les mesures de formation proposées par la Région Rhône-Alpes Décembre 2009 PRINCIPES D ORGANISATION DES MESURES DE FORMATION CONTINUE On distingue deux niveaux dans la formation continue 1.

Plus en détail

B. La reconnaissance administrative du handicap

B. La reconnaissance administrative du handicap B. La reconnaissance administrative du handicap 1. Synthèse sur les types de reconnaissance En 2007, 1,8 million de personnes déclarent avoir une reconnaissance administrative de leur handicap ouvrant

Plus en détail

L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer

L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer Inspection générale des affaires sociales RM2014-090R Inspection générale de l administration N 14-122/14-077/01 L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer SYNTHESE Établie par Michel

Plus en détail

Demande financement de formation public RSA (Département) Demande financement de formation public hors RSA (PLIE)

Demande financement de formation public RSA (Département) Demande financement de formation public hors RSA (PLIE) Demande financement de formation public RSA (Département) Demande financement de formation public hors RSA (PLIE) Date d envoi du dossier : Date commission CORTI : Date commission BDI : Délai : réception

Plus en détail

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Roth Nicole Département emploi et revenus d activité INSEE Plan de la présentation Données de cadrage emploi et salaires Insertion

Plus en détail

Les éducateurs de jeunes enfants En région Centre

Les éducateurs de jeunes enfants En région Centre Les éducateurs de jeunes enfants En région Centre La profession en quelques mots «L éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d accueil des jeunes enfants et de leurs familles dans les différents

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE Considérant que l alternance est un moyen particulièrement adapté, à tous

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP.

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Qu est-ce que le CQP? 3 Quels sont les objectifs

Plus en détail

Développement économique et emploi

Développement économique et emploi Angers Loire Métropole Ville d Angers Développement économique et emploi Plan d actions territorial 2009 Sommaire I - Un plan d action territorial d urgence de soutien aux entreprises et à l emploi : Un

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi FICHES THÉMATIQUES Dynamique de l emploi 2.1 Mouvements de main-d œuvre Pour un effectif de salariés en début d année, les établissements de salariés ou plus ont recruté en moyenne 42,5 salariés en 26.

Plus en détail

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013 Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir 12 février 2013 1 LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION Simplification et rationalisation des contrats du plan de cohésion sociale depuis le 1

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation Données et tendances du secteur Novembre 10 SYNTHÈSE MARKETING, COMMUNICATION Le secteur regroupe les entreprises exerçant une activité de marketing

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYEUR

GUIDE DE L EMPLOYEUR Unité Territoriale de Paris GUIDE DE L EMPLOYEUR Actualisé le 12 août 2014 CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : 1. CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI (CUI-CAE) 2. CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) 3.

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils.

Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils. Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils.fr 3, rue Jean Giono, 34130, Candillargues Téléphone : 00.336.1998.44.48

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015 DIECCTE DR Pôle emploi Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en janvier 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A, B, C (en cvs) 24

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015 DIECCTE DR Pôle emploi et Îles du Nord Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en février 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A,

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire Synthèse Observatoire National de l ESS CNCRES Elisa Braley, responsable de l Observatoire Arnaud Matarin, chargé d études observatoire@cncres.org

Plus en détail

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION CONVENTION Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION POUR LE PLACEMENT, LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET L ACCOMPAGNEMENT DES TRANSITIONS PROFESSIONNELLES DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES VALORISER ET POURVOIR LES EMPLOIS DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES À LA PERSONNE Découvrez les services de l ANPE pour fiabiliser vos recrutements Les Services Entreprises de l ANPE Il y a ceux qui pensent

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI Mars 212 SOMMAIRE 1. LES JEUNES DANS LES EMPLOIS AIDÉS ENTRÉES DE JEUNES DANS LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS DE POLITIQUE D EMPLOI (GRAPHIQUES)

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

Face à la crise, le diplôme reste un rempart efficace contre le chômage

Face à la crise, le diplôme reste un rempart efficace contre le chômage Face à la crise, le diplôme reste un rempart efficace contre le chômage Béatrice Le Rhun, Daniel Martinelli, Claude Minni* Après avoir beaucoup augmenté au cours des années 1990, le niveau de formation

Plus en détail