Atelier 2. Optimiser l implication des AED et autres personnels. de la Vie scolaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier 2. Optimiser l implication des AED et autres personnels. de la Vie scolaire"

Transcription

1 GIRARD Mathilde BAZIN Matthieu SADA Laila CORABOEUF Pascale Atelier 2 Optimiser l implicatin des AED et autres persnnels de la Vie sclaire 1

2 1. Diagnstic La Vie sclaire, du fait de ses liens directs avec tus les services d un EPLE, des agents de service à la Directin, est au cœur de la vie de l établissement. Elle participe au bn fnctinnement de la cmmunauté sclaire et à la qualité de la vie cllective. Plusieurs types de persnnels évluent au sein de cette équipe et snt statutairement placés sus la respnsabilité du CPE. Il s'agit en effet des AVS (recrutés afin d'aider des élèves en situatin de handicap essentiellement en salle de classe mais aussi au sein de l'établissement) et des CUI (Cntrat Unique d'insertin) qui peuvent être amenés à travailler en cllabratin directe avec les AED, si l'établissement nus ctrie cette pssibilité et qu'une prpsitin de prjet est évquée par le CPE ntamment. Cependant, les persnnels en cllabratin qutidienne avec le CPE et qui supprtent l'rganisatin générale d'un établissement sclaire, restent et demeurent les Assistants d Educatin (AED). Purtant, leur statut d agents nn titulaires de la Fnctin Publique et leur cntrat de travail limité dans le temps (cmme AVS et CUI a frtiri) peuvent cnduire à un manque d investissement dans leurs tâches qutidiennes de surveillance, de suivi et d encadrement des élèves. Leur statut précaire a tendance à straciser quelque peu ces persnnels puvant être cnsidérés parfis cmme subalternes et nn nécessaires. Tut dépendra bien entendu du psitinnement de chacun, de sn implicatin et de la place que leur cnfèrernt au sein de l'établissement et de cncert le CPE et le chef d'établissement. N'y a-t-il pas également un prblème d'image des AE et autres persnnels, ntamment CUI? Ne snt-ils pas décnsidérés et pris pur des «pins». Ne snt-ils pas les persnnels qui «dérangent» les curs quand ils divent cnvquer des élèves u faire passer un message? Il est dnc indispensable de mener une réflexin cllective sur la mtivatin et l implicatin des AED dans leurs tâches et la vie de l établissement, afin d assurer un fnctinnement ptimal du service et plus généralement de l'eple. 2

3 2. Enjeux du prjet Au niveau de l établissement : Adhésin et mise en œuvre du prjet d établissement Sécurité des élèves Qualité du climat sclaire Au niveau du service Vie sclaire : Adhésin au vlet Vie sclaire du prjet d établissement Plus grande efficacité du service Au niveau des persnnels de Vie sclaire : Dévelppement de cmpétences (administratives, d encadrement, etc.) à valriser, Diversificatin des tâches qui leur snt cnfiées et clarté du libellé de ces dernières (élabratin de fiches de pste par le CPE et regrupées dans un livret d'accueil répertriant les différents champs d'actin des AED et ses missins par rapprt ntamment aux pstes qutidiens qu'ils ccupent sur le terrain). Au niveau des élèves : Meilleur suivi Plus grande diversité des activités prpsées Au niveau des parents : Harmnisatin des pratiques, dans un suci de chérence éducative 3

4 3. Axes du prjet Ø Recrutement Les AED sernt recrutés seln des critères précis, liés aux besins de l établissement, et sur prfil. Les candidats en frmatin et présentant une appétence pur le mnde de l éducatin sernt privilégiés. Ils purrnt ainsi mettre leurs cmpétences au service de l établissement. Une fis recrutés, les nuveaux AED suivrnt une frmatin rganisée de cncert par les CPE et les AED déjà en pste, seln leurs cmpétences (ex : utilisatin du lgiciel de gestin des absences). Une frmatin de deux jurs menée par des CPE par bassin de cmpétence, purrait-être mise en place de manière à frmer les né-aed qui n'nt jamais travaillé dans le mnde éducatif. Cela permettrait d'ptimiser d'emblée les cmpétences de chacun et de leur ffrir avant la prise effective de fnctins, des éléments prfessinnels nn négligeables (attitude à adpter en cas d'incident, gestin de permanence, cmment se repérer dans un carnet de crrespndance, appréhender un Règlement Intérieur, rganigramme d'un établissement...) Recrutement d'un CUI sur prfil s'il nus l'est ctryé, afin d'encadrer les élèves exclus. Cela aurait pur but, dans un premier temps, de valriser l'apprt et les cmpétences des CUI cnsidérés alrs cmme faisant partie intégrante de l'équipe Vie Sclaire (ainsi le rapprt pseud-«hiérarchique» u de valeur qui purrait s'établir entre CUI et AED n'aurait plus curs). Effets attendus : Le recrutement sur prfil permet nn seulement de valriser l AED, qui sera mis à cntributin en fnctin de ses cmpétences, mais également de cnstituer une équipe Vie sclaire pleinement engagée dans ses missins et actins. L établissement a beaucup à gagner à s appuyer sur les persnnes «ressurces» dnt il dispse. Par ailleurs, le recrutement par prfil 4

5 impse la créatin d utils adéquats d évaluatin de la candidature et de frmatin, ce qui à lng terme, cnstitue une véritable plus-value pur le service. Difficultés rencntrées : En fnctin des pérides de recrutement (ntamment si cette dernière à lieu en curs d année pur le remplacement d'un AED pur raisns diverses), la qualité des candidatures peut ne pas être la même. En effet les AED a priri les plus perfrmants aurnt été embauchés par d'autres établissements. Il arrive alrs de devir recruter au sein d un panel mins riche de prfils bien mins cnvaincants (cmme par exemple des anciens étudiants en perte de repères u bien des persnnes sans empli rientées par le Pôle Empli mais sans qualités u appétences particulières pur ce type de pste). Les AED recrutés en curs d année peuvent avir des difficultés à s intégrer au sein d une équipe déjà cnstituée depuis plusieurs mis. Myen d'y remédier : Tut faire pur cnstituer bien en amnt de la rentrée une équipe slide et de cnfiance, prendre un temps certain pur un recrutement ptimal. Se dnner le temps de la réflexin et ne pas rganiser parfis à la «va-vite» une péride de recrutement dans l urgence. Mettre en œuvre des cnditins d accueil ptimales : prpser à l AED nuvellement recruté un entretien au curs duquel lui sernt présenté le livret d accueil (qui cntient les infrmatins nécessaires à sa bnne appréhensin du fnctinnement de l établissement), les fiches de pste et les grilles hraires. Une frmatin de deux heures lui sera ensuite impsée, sur ses heures de service, afin de l accmpagner dans sa prise de pste (présentatin aux différents persnnels de l établissement, maîtrise des lgiciels, accueil des élèves, etc.) On peut également imaginer lui attribuer un «parrain», chisi parmi l équipe en place, pur l accmpagner dans les premières semaines de service. 5

6 Ø Suivi des AED Tut au lng de l année sclaire, des entretiens sernt menés avec les AED pur faire le pint sur leur travail au sein de l établissement. Ces entretiens sernt l ccasin de revenir avec eux sur leurs perspectives futures (études, empli). Des grilles d autévaluatin leur sernt prpsées, de façn à ce qu ils réfléchissent sur leurs cmpétences acquises u à dévelpper. (ci-jint) Des réunins sernt rganisées à chaque péride de façn à faire le pint sur le fnctinnement du service. Des fiches leur sernt remises en amnt pur que la réunin cible les pints psitifs et négatifs du fnctinnement du service. Ils sernt également appelés à dnner leur avis sur la cnstructin d utils. Les AED sernt invités à prendre part aux frmatins rganisées au sein de l établissement, vire à en prpser seln leurs dmaines de cmpétences. Effets attendus : Ce management participatif et cnsultatif dit cnduire à une plus grande respnsabilisatin des AED et à leur implicatin dans le fnctinnement de la Vie sclaire (créatin d utils, prpsitins de pistes d améliratin, etc.). Il s agit également pur le chef de service d accmpagner le persnnel Vie sclaire dans sn parcurs prfessinnel. En effet, les différents statuts du persnnel Vie sclaire étant relativement précaires, il est nécessaire de les aider à dévelpper des cmpétences et savir-faire qui purrnt être valrisés auprès d un autre emplyeur u rganisme de frmatin. Difficulté rencntrée : Chaque CPE fait face à un prblème de gestin de temps. Les prjets à mener u à faire abutir, les affaires en curs, les tâches qutidiennes, les absences inpinées d'aed, les urgences du qutidien snt autant d'éléments qui empêchent bien suvent de planifier les tâches et de prendre du temps pur un suivi ptimal de l équipe vie sclaire. 6

7 Myen d'y remédier : Instaurer dans l'empli du temps de chaque CPE, avant chaque péride de vacances, un créneau cnsacré exclusivement au suivi de ces persnnels (sus frme de réunin si l équipe est cmpsée de plusieurs CPE u bien avec le chef d'établissement). Ø Organisatin du service Des fiches de pstes claires sernt rédigées pur chaque tâche relevant du travail des AED, avec leur cncurs. Elles permettrnt à tus les AED d être rapidement pératinnels et servirnt de supprt à leur frmatin. Des tâches leur sernt déléguées, avec leur accrd de manière à respnsabiliser et à récmpenser les plus mtivés qui bien suvent se destinent à l'enseignement u à passer le cncurs de CPE. Cette délégatin permettra nn seulement un gain de temps pur le service, une plus grande réactivité dans le suivi des élèves et des événements de la vie de l établissement, et marquera aussi la cnfiance accrdée à chaque AED dans sn travail. Des frmatins entre pairs sernt réalisées régulièrement tut au lng de l année afin que chacun puisse dévelpper tutes les cmpétences attendues d un AED. Ces frmatins s appuiernt sur les cmpétences acquises par les AED en pste depuis lngtemps, mais également sur les cmpétences dévelppées à l extérieur (ex : animatin, encadrement, etc.) Effets attendus : Asscier les persnnels de la Vie sclaire à l rganisatin de leur travail qutidien permet nn seulement de valriser leur engagement par la recnnaissance de leurs cmpétences en la matière, mais également d btenir leur adhésin aux missins qui leur snt cnfiées. Un dialgue permanent dit être établi entre le CPE chef de service et ses cllègues de la Vie sclaire, qui permettra en plus au chef de service d avir une meilleure visibilité sur le travail réalisé par chacun. Il s agit également de susciter la chésin au sein d une équipe qui dit se cnsidérer cmme telle et ù chacun dit puvir truver sa place, ce qui n est pas tujurs le cas tant les individus qui la cmpsent diffèrent en matière de cmpétences et respnsabilités. 7

8 Ø Suivi des élèves Le suivi de classes u de niveaux sera dévlu à des AED, ce qui permettra nn seulement de dégager au CPE du temps mais également de renfrcer par la cnnaissance qu nt les AED des élèves leur suivi. Suvent en première ligne, les AED vient et entendent beaucup de chses sur et par les élèves. Les asscier à leur suivi semble dnc lgique. Les AED purrnt s impliquer dans les aides aux devirs u tutrat mis en œuvre dans leur établissement, en fnctin de leurs cmpétences. Ils fernt également le lien avec les prfesseurs des classes et élèves qu ils suivent, en rendant cmpte au CPE de leurs travaux. Ils participernt aux entretiens avec les élèves dnt ils suivent les classes u assurent l aide aux devirs et furnirnt une participatin indirecte lrs de cmmissins éducatives, cnseils de classe pur ces mêmes élèves. Si un pste de CUI nus est ctryé, il nus serait pssible de créer un pste sur mesure afin d'encadrer dans une salle dédiée les élèves exclus. Cela aurait un duble sens : mbiliser et intégrer pleinement les persnnels CUI cmme nus l'avns vu en amnt, mais de surcrit répndrait à des fins pédaggiques (encadrement rigureux des exclusins de curs avec travail, et limitatin des exclusins tempraires de l'établissement en favrisant alrs les exclusins-inclusins, puisqu'un encadrement digne de ce nm serait mis en place.) Cette prise en charge individualisée permettrait une plus grande prise de cnscience des erreurs cmmises par les élèves mais aussi limiterait les récidives u la survenue d'une démtivatin sclaire, précurseur dangereux du décrchage. S impliquer véritablement dans le prjet de Vie Sclaire (ci-jint exemple) Une grille d évaluatin des prjets menés au sein de la Vie Sclaire purra être établit afin de mettre en évidence les aspects psitifs et les pints à amélire et cnstruire ainsi un véritable prjet Vie sclaire en c-animatin (ci-jint Fichier évaluatin Prjet) 8

9 Effets attendus : Impliquer les AED dans le suivi qutidien des élèves permet de valriser leur engagement au sein de l établissement ainsi que de les respnsabiliser. Le suivi des élèves, frt de nuvelles persnnes ressurces, s en truvera améliré. Par ailleurs, les AED nt suvent une relatin différente de celles du CPE et des prfesseurs avec les élèves, et peuvent recueillir des infrmatins, faire passer des messages, etc. ce que ces derniers ne parviennent pas tujurs à faire dans les situatins «blquées» u de cnflit avec certains élèves. Il s agit également d amélirer la réactivité de l établissement face à des situatins qui purraient se révéler urgentes. Difficulté rencntrée : «décharger» des AED pur un suivi ptimal en plus bien entendu des tâches administratives et de surveillance qui leur snt dévlues (idem pur les AVS). Myen d'y remédier : instaurer des réunins d'équipe plus fréquentes en dehrs des heures de service. Ces heures de réunin purraient être rétribuées (myen interne de revalrisatin de la paie des persnnels Vie Sclaire) par l'intermédiaire des heures alluées dans le cadre de «l'aide aux devirs et suppléances». Ø Encadrement éducatif Des tâches plus «gratifiantes» que la gestin administrative sernt prpsées aux AED, telles que la gestin du Passeprt culturel, la mise en œuvre et l animatin de clubs u ateliers en fnctin de leurs cmpétences. Les AED sernt assciés aux différents vlets de la vie éducative de l établissement : frmatin des délégués, appui au FSE u à la MDL, participatin aux activités de l écle uverte, etc. Une cllabratin étrite avec les AVS peut-être mise en place sur l'année et sus la respnsabilité du CPE afin de mnter un prjet éducatif avec les élèves handicapés de l'établissement. Des expsitins u actins sur le thème du handicap seraient envisagées dans le but de briser peut-être encre quelques tabus qui purraient persister entre les élèves et de fédérer autur d'un thème imprtant. Ce travail nécessitera une 9

10 interdisciplinarité entre le prfesseur dcumentaliste et les prfesseurs de disciplines artistiques (chrale avec chansn reprise u riginale sur le thème du handicap, expsitin de peintures, de dessins). Effets attendus : Le nmbre de persnnes dévlu à l encadrement éducatif des élèves se truvant augmentés du persnnel Vie sclaire, de plus nmbreux prjets purrnt être menés à bien, ce qui permettrait de cntribuer durablement à l améliratin du climat sclaire. Difficulté rencntrée : Orientatin des recrutements en fnctin des besins. L idéal serait en effet de recruter une équipe d AED aux cmpétences disciplinaires élargies (des AED aux cursus universitaires u sclaires à la fis scientifique et littéraire afin d assurer une aide cncrète aux élèves en demande). Myen d y remédier : Réaliser un diagnstic, en amnt des recrutements, sur les besins des élèves (et ntamment des internes dans les établissements avec internat) pur tenter de cibler, en fnctin des candidatures reçues, les prfils recherchés. 10

11 4. Des partenaires Il est nécessaire pur qu une actin atteigne l bjectif qui lui a été fixé qu elle s appuie sur un partenariat à la fis interne et externe. Le prteur de prjet dit dnc s enturer pur la réalisatin des bjectifs définis sur les persnnels et instances de l établissement, mais également sur les ressurces et cmpétences de partenaires extérieurs, tels que les assciatins de la cmmune, d autres établissements sclaires, les services publics, u même des entreprises privées. Ø Un partenariat interne Au sein de chaque établissement, tut persnnel et ntamment les persnnels de vie sclaire peut être cnduit à participer, pnctuellement u sur le lng terme, à une actin d éducatin, de préventin, de sensibilisatin. A l intérieur de l établissement, les actins menées par la Vie sclaire purrnt s appuyer sur les partenaires suivants : - Le Cmité d Educatin à la Santé et à la Cityenneté (CESC) : Il existe dans chaque établissement des référents qui suscitent, accmpagnent et fédèrent des actins au sein de l établissement, sus l autrité du chef d établissement et en relatin avec le CESC - Les parents : De plus les parents snt des partenaires de 1er plan. Il semble indispensable de travailler main dans la main avec eux et de les tenir au curant de la sclarité, des absences de leur enfant, ainsi que des actins auxquelles ils snt assciés. La Vie sclaire et les AED snt dans ce carde la en 1 ere ligne. - Les prfesseurs : La cllabratin avec le persnnel enseignant cnsiste en des échanges d'infrmatins avec les prfesseurs sur le cmprtement et sur l'activité de l'élève (ses résultats sclaires, les cnditins de sn travail), la recherche en cmmun de l'rigine de ses difficultés et des interventins nécessaires pur lui permettre de les surmnter, le suivi de la vie de la classe, ntamment par la participatin au cnseil des prfesseurs et au cnseil de classe, et la cllabratin dans la mise en œuvre des prjets. - L équipe médic-sciale : L infirmier-e et l assistante sciale divent cnsituer pur la Vie sclaire des partenaires privilégiés. Au qutidien des liens snt établis entre ces 11

12 différents pôles afin de se transmettre des infrmatins indispensables sur les élèves. En cas de dute, de suspicin sur des prblématiques telles que la santé u les cnditins de vie d un élève, la cmmunicatin entre une vie sclaire et le service médical est primrdial. De plus par le biais du CESC, des pératins peuvent être menées ensemble afin de sensibiliser les élèves à l éducatin à la santé (alcl, cannabis, harcèlement, éducatin à la sexualité, ) Ø Un partenariat externe à l établissement Il est pssible, vire suhaitable, de faire intervenir des partenaires extérieurs à l établissement. On fera appel à leur cmpétences et savir-faire en fnctin des bjectifs que l établissement a fixé pur chaque actin, ce qui leur permettra de faire face à une situatin u encadrer des élèves pur différentes interventins à visée éducative. Les interventins de ces partenaires extérieurs divent tujurs être signeusement préparées avec le chef d établissement et les persnnels de l établissement (thèmes abrdés, cmplémentarité avec les enseignements dispensés, le vcabulaire, tut cmme le psitinnement des intervenants extérieurs vis à vis des persnnels enseignants et des élèves, etc.).le prfil des classes dit également être évqué afin de permettre aux intervenants de se préparer et d adapter les séances à leur public. Les séances se dérulent tujurs en présence de l enseignant respnsable de sa classe et du persnnel Vie sclaire qui participe à l actin. Il est également pssible de faire appel à des assciatins sprtives pur encadrer des élèves durant la demi-pensin avec la participatin d un AED u autre persnnel de Vie sclaire, ainsi qu à d autres assciatins sciculturelles afin de prpser diverses activités péri-éducatives le sir, quand les élèves snt accueillis à l internat par exemple. Enfin, il peut arriver que le CPE et l AED désigné pur suivre la classe puissent être cnfrntés à certaines limites dans leurs interventins et divent aller au devant de partenaires susceptibles de les aider à accmpagner l élève. Ils peuvent alrs se turner vers les éducateurs de l Aide Sciale à l Enfance, de la Sauvegarde, des Centres d Actin Educative, mais aussi vers les SESSAD, 12

13 CMPP et CMP, ainsi que vers les municipalités pur travailler avec les assciatins (Femmes relais,etc.), Missins Lcales, L équipe vie sclaire purra alrs apprter sn regard et aider dans l élabratin de plans d actins afin d aider et d accmpagner l élève en difficulté. 13

14 5. Cnclusin Il semble essentiel d utiliser au mieux tutes les ressurces et les persnnes dnt l établissement dispse pur parvenir à un encadrement le plus efficace pssible des élèves et la réalisatin des bjectifs fixés par le prjet d établissement. Les EVS, CUI et AED, piliers de la Vie sclaire qui est elle-même une des cmpsantes essentielles de la vie d un EPLE, divent être mis à cntributin. Cette implicatin est bénéfique nn seulement pur l établissement, qui s appuie sur ses frces vives en présence et dévelppe ainsi un climat sclaire de meilleure qualité, un meilleur suivi de ses élèves (et de fait, augmente ses perfrmances en terme de décrchage sclaire, rientatin ), etc. mais également pur les persnnels de Vie Sclaire euxmêmes, qui snt amenés à dévelpper des cmpétences qui purrnt être mises en avant dans des emplis futurs. Le rôle du chef d établissement et du CPE cnsiste également en leur accmpagnement dans leurs prjets pst-aed, qu il s agisse d insertin prfessinnelle u de pursuite d études. 14

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE Ancrage du prjet initial La li 2005-102 de janvier 2005 a instauré le drit à cmpensatin

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015

PLAN DE TRAVAIL 2015 ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SECTION LA COTE PLAN DE TRAVAIL 2015 Situatin de la sectin à fin 2015 La cmmissin vaudise a amrcé cette année un imprtant travail de cllabratin cncrète et d harmnisatin. Ces

Plus en détail

RESEAU AMBITION REUSSITE MALPASSE. Collèges Renoir et Rostand

RESEAU AMBITION REUSSITE MALPASSE. Collèges Renoir et Rostand RESEAU AMBITION REUSSITE MALPASSE Cllèges Renir et Rstand COMPTE RENDU DE LA JOURNEE DE FORMATION AMBITION REUSSITE 25 février 2008 Thème : Harmnisatin des différents dispsitifs d accmpagnement à la sclarité

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION

LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION LE PROJET ASSOCIATIF LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION L'Avitarelle est une assciatin qui situe sn actin dans la lutte cntre les exclusins en dévelppant une interventin sciale qui s'est cnstruite d'abrd auprès

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibératin n 08.01.106 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION Le Cnseil réginal en sa réunin

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU Prjet plitique Académie de Musique et de Danse CCMP et territire 2012-2017 PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU L

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations 2016 Catalgue des frmatins Tabledesmatières Le Cllège Dctral,... 3 POURQUOI une OFFRE de FORMATIONS?... 4 Chiffres clés... 4 Inscriptin... 5 Validatin vtre participatin... 5 Annulatin de vtre participatin...

Plus en détail

FORMATION COACHING DES MONITEURS ET ANIMATEURS EN CAMP DE JOUR

FORMATION COACHING DES MONITEURS ET ANIMATEURS EN CAMP DE JOUR FORMATION COACHING DES MONITEURS ET ANIMATEURS EN CAMP DE JOUR Cahier du participant DANS LE CADRE DU PROJET PRÉSENTATION Dans le cadre de «Déclic Lisir», une Actin Jeunesse Structurante en lisir initiée

Plus en détail

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne DOSSIER DE PRESSE Assemblées annuelles de quartier, Carrefur de la participatin cityenne Cntact presse Crine BUSSON BENHAMMOU Respnsable des relatins presse Ville d Angers/Angers Lire Métrple 02 41 05

Plus en détail

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges Appel à prjet 2016 du PLIE de l agglmératin chalnnaise Cahier des charges 1. Le PLIE du Grand Chaln Le Plan Lcal pur l Insertin et l Empli (PLIE) de l agglmératin chalnnaise a pur bjectif de favriser l

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

L ENTRETIEN AVEC UN JURY

L ENTRETIEN AVEC UN JURY Agent territrial spécialisé de 1 ère classe des écles maternelles 22/09/2014 Cadrage indicatif : Les cadrages des épreuves, bien que ne cncernant pas un cncurs transféré, nt été élabrés par les membres

Plus en détail

Picardie Technopole. Appel A Projets Innovation 2015

Picardie Technopole. Appel A Projets Innovation 2015 Picardie Technple Appel A Prjets Innvatin 2015 Règlement Cet Appel à Prjets se substitue à l Appel à Prjets INDUSTRILAB, en l élargissant à tutes les thématiques de la Stratégie de Spécialisatin Intelligente

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07)

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) Article 1 Préambule. Les bénévles snt emblématiques de l aspect «fraternel» de l engagement cityen. A cet effet, ils

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs en Belgique

Le Groupement d Employeurs en Belgique Le Grupement d Emplyeurs en Belgique Descriptin du dispsitif Le grupement d emplyeurs (GE) est un dispsitif de mutualisatin des ressurces humaines entre plusieurs entreprises qui se partagent les temps

Plus en détail

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015 Schéma sectriel Créatin Bureau de la CCI Midi-Pyrénées Transmissin Reprises d Entreprises du 25-09-2012 2010 / 2015 Schéma Créatin Transmissin Reprises d Entreprises 2010 / 2015 La missin des CCI d appui

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

Modules d Insertion Professionnelle

Modules d Insertion Professionnelle Mdules d Insertin Prfessinnelle 1 AUGMENTER SA CONFIANCE EN SOI DANS LE CADRE DE SA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE... 2 1.1 AUDIENCE ET PRÉREQUIS... 2 1.2 DURÉE... 2 1.3 DÉROULEMENT DE LA FORMATION :... 2

Plus en détail

Décret réforme 2016. Instances : L organisation des enseignements. contenus disciplinaires déclinant le socle commun

Décret réforme 2016. Instances : L organisation des enseignements. contenus disciplinaires déclinant le socle commun Décret réfrme 2016 1 L rganisatin des enseignements Enseignements cmmuns à tus Enseignements cmplémentaires Accmpagnement persnnalisé Enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) Enseignement de cmplément

Plus en détail

Liège, le 13 avril 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/066

Liège, le 13 avril 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/066 Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 13 avril 2015 APPEL

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PROJET

BILAN D ACTIVITE DU PROJET BILAN D ACTIVITE DU PROJET «Améliratin de la prise en charge d un grupe d enfants handicapés de familles très démunies» Marrakech Marc Intrductin Le système marcain actuel prend très peu en cmpte les besins

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

1 directeur du département de gestion des ressources humaines (H/F)

1 directeur du département de gestion des ressources humaines (H/F) Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 27/04/2016 APPEL

Plus en détail

Fiche de poste Chargé(e) de mission «Projet global» Association les Sheds. Présentation de l association LES SHEDS

Fiche de poste Chargé(e) de mission «Projet global» Association les Sheds. Présentation de l association LES SHEDS Fiche de pste Chargé(e) de missin «Prjet glbal» Assciatin les Sheds Présentatin de l assciatin LES SHEDS L assciatin Les Sheds a été fndée en 2007 et cmpte aujurd hui près de 400 membres. Sn prjet : la

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Pré-requis : aucun Encadrement : La frmatin est dispensée au minimum par un frmateur SST rattaché à : Un rganisme de frmatin habilité pur la

Plus en détail

Etre carreleur en 2025

Etre carreleur en 2025 Eurpäische Unin der Fliesenfachverbände Etre carreleur en 2025 Madame, Mnsieur, La Fédératin allemande du carrelage et l Unin eurpéenne des fédératins des entreprises de carrelage nt lancé une initiative

Plus en détail

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs Plitique d investissement de la MRC de Caniapiscau Jeunes prmteurs Adptée le 15 septembre 2015 JEUNES PROMOTEURS Ce prgramme vise à aider les jeunes entrepreneurs (18-40 ans) à créer, à acquérir u à assurer

Plus en détail

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014 JURA & TROIS-LACS Mnt-Sujet (Jura bernis) Vincent Burrut CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI Prgramme de dévelppement turistique Masterplan - Cndensé. INTRODUCTION Purqui un Masterplan?

Plus en détail

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme Axe VI - Tus publics Objectif : Permettre aux persnnes illettrées et à ceux qui les accmpagnent de cnnaître l ffre dispnible dans la régin, en matière de réapprentissage des savirs fndamentaux Fiche actin

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

Lot 6. Drôme Ardèche Centre PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015

Lot 6. Drôme Ardèche Centre PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 Lt 6 Drôme Ardèche Centre Une actin mise en œuvre dans le cadre du Service Public Réginal de la Frmatin INSTITUT DE FORMATION RHONE-ALPES 66, curs

Plus en détail

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT SAEM Haute Brne PLAN D ACTIONS 2011 Plan d actins Haute Brne Dévelppement - Technple Lille Métrple 2011 1 SOMMAIRE A - CONTEXTE... 3 B - ACTIONS... 4 Axe 1 : Favriser la créatin

Plus en détail

CHAPITRE: Etude de marché

CHAPITRE: Etude de marché CHAPITRE: Etude de marché Plan : I-Ntin de bases :.. I.1- Marketing : I.1.1 Etymlgie I.1.2 Définitin I.2- Marché: I.2.1. Définitin I.2.2 Classificatin I.3- Cncurrence :... I.4- I.5- Ciblage :. Segmentatin

Plus en détail

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL DOSSIER DE PRESSE FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL 18 ET 19 MAI 2010 PARC ÉLAN, ALENÇON Une première en France 6 mdules de frmatin sur deux jurs 130 agents de la cllectivité frmés Pur une cnduite

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-3 : FORMATIONS PROFESSIONNELLES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISES ACCORD CADRE DU CONSEIL REGIONAL 1 Pririté d investissement

Plus en détail

COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Ministère de l'educatin natinale COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES FEUILLE DE ROUTE COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES

Plus en détail

* Loi du 13 juillet 1983 (droits et obligations des fonctionnaires)

* Loi du 13 juillet 1983 (droits et obligations des fonctionnaires) LA FONCTION DE L ORTHOPHONISTE EN PEDOPSYCHIATRIE Dans le cadre d'un secteur de pédpsychiatrie, l'exercice de l'rthphnie truve sa particularité dans la spécificité de la structure qui a sn prpre cadre

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

Lot 1. Pays De Gex, Bassin Bellegardien, Haut-Bugey PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015

Lot 1. Pays De Gex, Bassin Bellegardien, Haut-Bugey PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 Lt 1 Pays De Gex, Bassin Bellegardien, Haut-Bugey Une actin mise en œuvre dans le cadre du Service Public Réginal de la Frmatin INSTITUT DE FORMATION

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES

PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES (Prjet Assciatif de Structure 2010-2013) 1 - Préambule La péride de la jeunesse révèle les transfrmatins prfndes d'une sciété en mutatin ; elle renvie

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

Association Enfance et Loisirs à Naves E l a n. Siège : Mairie 19460 NAVES. Projet Pédagogique. 06.61.30.50.75 elan.naves@gmail.

Association Enfance et Loisirs à Naves E l a n. Siège : Mairie 19460 NAVES. Projet Pédagogique. 06.61.30.50.75 elan.naves@gmail. Assciatin Enfance et Lisirs à Naves E l a n Siège : Mairie 19460 NAVES Assciatin élan Prjet Pédaggique Administratin : 1, rue de l Hôtel de Ville 19460 Naves 05.55.26.14.24 Animatin a : Lestrade 19460

Plus en détail

La formation qualifiante au «Conseil conjugal et familial»

La formation qualifiante au «Conseil conjugal et familial» La frmatin qualifiante au «Cnseil cnjugal et familial» Le métier de cnseiller-ère cnjugal-e et familial-e cnsiste à exercer - auprès des jeunes, des femmes, des cuples et des familles - des activités d

Plus en détail

CONSULTANCE - TERMES DE REFERENCE «Expert en développement des entreprises sociales».

CONSULTANCE - TERMES DE REFERENCE «Expert en développement des entreprises sociales». CONSULTANCE - TERMES DE REFERENCE «Expert en dévelppement des entreprises sciales». L essentiel Dans le cadre du prjet de slidarité internatinale prté par DSF et dnt le premier bénéficiaire est le Grupe

Plus en détail

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE Prgramme Départemental d Insertin 2015-2016 Appel à candidatures et à prjets CAHIER DES CHARGES 1 CAHIER DES CHARGES Le présent appel à candidatures et à prjets invite les

Plus en détail

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil Directin exécutire Fiche de descriptin prfessinnelle Directin des Affaires du dévelppement internatinal MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE Prfessin : ingénieur civil Renseignements cncertants

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélobus intergénérationnels dans le cadre scolaire

FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélobus intergénérationnels dans le cadre scolaire FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélbus intergénératinnels dans le cadre sclaire DESCRIPTION DU PROJET Le Pédibus u Vélbus est un mde de déplacement en cmmun, à pied u à vél, avec des hraires

Plus en détail

Compte-rendu réunion du CCRPA

Compte-rendu réunion du CCRPA Cmpte-rendu réunin du CCRPA Thème : «Cmment amélirer l accès à la santé?», Nantes, le 13 Décembre 2013 Méthde de travail : la jurnée a été rganisée en 4 temps, autur de la présentatin de différentes prpsitins

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE. «Analyse de la situation de travail Méthodes et techniques» COURS A3 LEÇON 1

PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE. «Analyse de la situation de travail Méthodes et techniques» COURS A3 LEÇON 1 PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE «Analyse de la situatin de travail Méthdes et techniques» COURS A3 LEÇON 1 (Dispensée en 1985 par Alain Wisner) TRAVAIL, CONDITIONS DE TRAVAIL, ERGONOMIE, SOCIOTECHNIQUE,

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

Les techniques commerciales en assurance

Les techniques commerciales en assurance La relatin client en assurance Les techniques cmmerciales en assurance Frmacde : 41054 banque assurance Métier visé Cmmercial, emplyé et technicien des entreprises du secteur de l assurance, de la mutualité,

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE Directin Départementale du Travail, de l Empli et de la Frmatin Prfessinnelle de l ARIEGE CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE La présente

Plus en détail

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République Le Pôle Santé, Sécurité des Sins Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Dr Brun LANDI Médecin crdnnateur Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Nvembre 2009 DIALOGUER,

Plus en détail

Le diagnostic Notre ambition Une politique sportive Une organisation technique

Le diagnostic Notre ambition Une politique sportive Une organisation technique Le diagnstic Ntre ambitin Une plitique sprtive Une rganisatin technique Dcument de travail Prjet Fusin FAC / USCC Versin 2013 Page 1 LE DIAGNOSTIC CONSTATS ACTIVITE «ZAPPING» Des difficultés à fidéliser

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de.

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de. CONVENTION de HAUT-NIVEAU du jueur intégrant le Pôle Espir Baseball de. Rédigée dans le respect des dispsitins du cde du sprt, ntamment ses articles L 231-3, L 231-6, D.221-17, R.221-26 et A. 231-3 à 231-8

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES

ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES FLASH D INFORMATIONS N 10/2009 ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES (Agent Territrial Spécialisé des Ecles Maternelles, Adjint Technique Territrial ) Réf : - Li n 84-53 du 26 janvier

Plus en détail

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015 TROPHEE DE L INNOVATION RH Dssier de candidature 2015 Trphée de l innvatin en Ressurces Humaines FHF MNH Pur la 3ème année cnsécutive, la FHF et la MNH prpsent de récmpenser des établissements sanitaires,

Plus en détail

REGLEMENT DE L INTERNAT

REGLEMENT DE L INTERNAT REGLEMENT DE L INTERNAT Entrée en vigueur : 19/08/2013 GENERALITES Le temps d Internat est défini entre 18h00 et 22h45 pur le sir, et entre 6h30 8h00 le matin. Pendant ce temps, les internes snt placés

Plus en détail

Règlement de la Bourse "Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal" organisée en 2015 Par la SFED et MSD France

Règlement de la Bourse Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal organisée en 2015 Par la SFED et MSD France Règlement de la Burse "Endscpie au curs des MICI : Recherche chez l'hmme et/u chez l'animal" rganisée en 2015 Par la SFED et MSD France 1. Cntexte La SFED et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse

Plus en détail

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle Vers une Assemblée Natinale du XXIème siècle Le Plan d actin de l Assemblée Natinale pur le Partenariat pur un guvernement uvert Préface du Président de l Assemblée Natinale, Claude Bartlne Parallèlement

Plus en détail

Temps d Accueil Périscolaire Mode d emploi

Temps d Accueil Périscolaire Mode d emploi Qui est cncerné? Temps d Accueil Périsclaire Mde d empli Les Temps d Accueil Périsclaire (TAP) snt accessibles à tus les enfants sclarisés sur la ville de Saint Cyprien, une fis leur inscriptin validée.

Plus en détail

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes 1/4 Dssier de candidature Grand Prix Essec de la Distributin Respnsable PRIX 4. Empli et dévelppement des Hmmes Présentatin générale de l initiative >Origine de sa mise en place LA POLITIQUE DIVERSITE

Plus en détail

Enseignement catholique d Ile-de-France Formation «Faire évoluer ses compétences par la prise de responsabilité»

Enseignement catholique d Ile-de-France Formation «Faire évoluer ses compétences par la prise de responsabilité» Enseignement cathlique d Ile-de-France Frmatin «Faire évluer ses cmpétences par la prise de respnsabilité» Aux respnsables des tutelles cngréganistes présentes en Île-de-France A tus les Chefs d Etablissement

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Service du Personnel Recrutement

Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Service du Personnel Recrutement Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Service du Persnnel Recrutement Liège, le 12 Aût 2011 APPEL EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2011/111

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

MEDIATION, MULTIMEDIA ET

MEDIATION, MULTIMEDIA ET MEDIATION, MULTIMEDIA ET ISOLEMENT SOCIAL DES PERSONNES EN SITUATION DE PRECARITE Les technlgies d infrmatin et de cmmunicatin supprt d animatin pur les publics élignés et utils de mise en réseau des acteurs

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES pour le recrutement d un consultant en appui à la réalisation de l analyse de situation et à la préparation du cadre logique

TERMES DE REFERENCES pour le recrutement d un consultant en appui à la réalisation de l analyse de situation et à la préparation du cadre logique Réserve de Bisphère Transfrntalière du Fleuve Sénégal (Mauritanie Sénégal) - Prcessus de Préparatin du prjet GEF-UICN RBT fleuve Sénégal TERMES DE REFERENCES pur le recrutement d un cnsultant en appui

Plus en détail

MISSIONS HUMANITAIRES ET SOLIDAIRES FICHES D ACTIVITE

MISSIONS HUMANITAIRES ET SOLIDAIRES FICHES D ACTIVITE MISSIONS HUMANITAIRES ET SOLIDAIRES FICHES D ACTIVITE Assistant de frmatin Chef de prjet «Dispsitif Prévisinnel de Securs» Chef de prjet «Structure de frmatin» Frmateur Frmateur de Frmateurs Vie assciative

Plus en détail

Projet d Etablissement 2014-2018 du Centre Départemental de l Enfance de la Moselle CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MOSELLE. Avril 2014

Projet d Etablissement 2014-2018 du Centre Départemental de l Enfance de la Moselle CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MOSELLE. Avril 2014 CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MOSELLE Prjet d Etablissement 2014-2018 du Centre Départemental de l Enfance de la Mselle Avril 2014 Prjet d Etablissement CDE de la Mselle Editrial Dès 2011, le Cnseil Général a

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

DECATHLON : Consultez le détail des offres ci-après. Typologie Nombre d offres Poste / Domaine STAGES / EMPLOIS / ALTERNANCES

DECATHLON : Consultez le détail des offres ci-après. Typologie Nombre d offres Poste / Domaine STAGES / EMPLOIS / ALTERNANCES DECATHLON : Cnsultez le détail des ffres ci-après Typlgie Nmbre d ffres Pste / Dmaine STAGES / EMPLOIS / ALTERNANCES 4 Distributin / Marketing Page 1/ 5 VENDEUR-HOTE (H/F) TRAVAILLER CHEZ DECATHLON : C

Plus en détail

CONDUIRE UNE NEGOCIATION COMMERCIALE Développer son potentiel commercial 2 jours 14 heures

CONDUIRE UNE NEGOCIATION COMMERCIALE Développer son potentiel commercial 2 jours 14 heures Dévelpper sn ptentiel cmmercial 2 jurs 14 heures PUBLIC Cmmerciaux débutants u suhaitant revir les fndamentaux de la vente en face à face. CONDITIONS D ADMISSION Aucun pré-requis exigé. OBJECTIFS PROFESSIONNELS

Plus en détail

Baromètre de l innovation

Baromètre de l innovation Barmètre de l innvatin Un barmètre BVA Syntec numérique Ce sndage est réalisé par pur le Publié dans et, le 14 nvembre, et diffusé sur la semaine du 18 nvembre Rappel méthdlgique Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

LA COMMUNICATION D UNE EQUIPE POUR ACCOMPAGNER LE PROJET D ORIENTATION DE L ELEVE. Objectifs de l étude sur la communication :

LA COMMUNICATION D UNE EQUIPE POUR ACCOMPAGNER LE PROJET D ORIENTATION DE L ELEVE. Objectifs de l étude sur la communication : LA COMMUNICATION D UNE EQUIPE POUR ACCOMPAGNER LE PROJET D ORIENTATION DE L ELEVE Objectifs de l étude sur la cmmunicatin : 1/ Mntrer de qui relève une «bnne cmmunicatin» Mntrer qu il y a cmmunicatin que

Plus en détail

La mise en place de la réforme a généré une vraie dynamique locale, et on a jamais autant parlé «d Education» dans les territoires!

La mise en place de la réforme a généré une vraie dynamique locale, et on a jamais autant parlé «d Education» dans les territoires! 1 LE POINT SUR LA REFORME DES RYTHMES CONTRIBUTION DE L ANDEV 4 000 cmmunes nt chisi de mettre en œuvre la réfrme des rythmes sclaires dès cette rentrée 2013, sit 17 % des cmmunes et 22 % des élèves des

Plus en détail

Atelier santé ville de NANTERRE. «Renforcement du pouvoir d agir par un accompagnement soutenu autour de la nutrition» Objet du projet

Atelier santé ville de NANTERRE. «Renforcement du pouvoir d agir par un accompagnement soutenu autour de la nutrition» Objet du projet Atelier santé ville de NANTERRE «Renfrcement du puvir d agir par un accmpagnement sutenu autur de la nutritin» Objet du prjet En partenariat avec le centre scial d un quartier priritaire, l Atelier santé

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

HAUTE-LOIRE. Projet associatif Projet de service 2013-2017

HAUTE-LOIRE. Projet associatif Projet de service 2013-2017 HAUTE-LOIRE Prjet assciatif Prjet de service 2013-2017 Versin 2013 Page 1 sur 14 Smmaire Résumé...3 Méthdlgie...4 Présentatin en 2012...5 1. Le réseau UNA en France... 5 2. Les structures adhérentes à

Plus en détail