L approche ergonomique pour l accompagnement et le maintien dans l emploi de travailleurs DYS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L approche ergonomique pour l accompagnement et le maintien dans l emploi de travailleurs DYS"

Transcription

1 6 place du 8 mai 1945, VAUGNERAY - Tél : Fax : SARL au capital de SIRET Code APE 7022Z - RCS LYON B L approche ergonomique dans l accompagnement et le maintien pour l emploi des travailleurs DYS L approche ergonomique pour l accompagnement et le maintien dans l emploi de travailleurs DYS Delphine DURA & Julien POIVEY 10 Octobre 2015 Journée des DYS de MARSEILLE DD & JP Journée des DYS P. 1

2 CONSEIL ET FORMATION EN ERGONOMIE Prévention des risques professionnels santé et sécurité au travail Accompagnement de projets industriels et architecturaux Maintien dans l emploi de salariés fragilisés 23 ans d expérience auprès de nombreuses entreprises de différents secteurs d activité Un engagement avec un maximum d efficacité, de pragmatisme et de rigueur 6 place du 8 mai 1945, VAUGNERAY - Tél : Mail : SARL au capital de Siret Code Ape 7022Z DD & JP Journée des DYS P. 2

3 Des demandes d études émergentes pour l insertion ou le maintien dans l emploi des DYS en entreprise Depuis 2005, les personnes atteintes de troubles cognitifs spécifiques sont reconnues comme salariés travailleurs handicapés : UN HANDICAP NON VISIBLE pour la plupart des salariés rencontrés. / Tertiaire Industriel Quelque soit leur niveau de formation, dans tout type d entreprise privées ou d établissements de la Fonction Publique, ces personnes sont pour certaines pleinement intégrées sans difficulté particulière et pour d autres en situation de handicap : situation de handicap cachée, partiellement compensée, ou identifiée et aménagée. Nucléaire Aéronauti que Des situations repérées et traitées Chimique Agroalime ntaire Agricole DD & JP Journée des DYS P. 4

4 L exemple d une demande de maintien dans l emploi d une assistante sociale dans un établissement éducatif Le constat et la demande d un médecin du travail : Salariée de 44 ans qui présente des troubles cognitifs dont la dysorthographie et un syndrome dysexécutif Des dossiers d élèves incomplets du fait des synthèses écrites qui ne sont pas finalisées à temps et des documents manquants Des tensions émergentes entre la direction de l établissement et la salariée Aider la salariée à faire face au volume de production écrite. Les difficultés rencontrées par la salariée : Des troubles qui engendrent des difficultés de rédaction des écrits associées à un manque de temps pour la rédaction Par crainte que le rendu comporte des fautes d orthographe, elle ne souhaite pas remettre un document non finalisé à ses collaborateurs Des difficultés d organisation et des oublis identifiés comme une part de sa personnalité et non comme un «handicap». La demande de tous les acteurs internes et externes à l entreprise : Rechercher des aménagements techniques et organisationnels permettant de l aider à rédiger efficacement une synthèse écrite des entretiens réalisés auprès des familles des élèves Permettre une organisation efficace qui limite le risque d erreurs et d oublis DD & JP Journée des DYS P. 5

5 La démarche pour accompagner l emploi d un travailleur DYS Identifier les caractéristiques du salarié Troubles DYS diagnostiqués Avec ou sans troubles spécifiques du processus attentionnel et/ou des fonctions exécutives Capacités Limitations fonctionnelles Avis médical, avec ou sans restrictions d aptitude Analyser les activités de travail au regard des troubles diagnostiqués Analyser les tâches, le niveau d exigence et les efforts nécessaires à la réalisation de l activité Repérer les situations handicapantes pour le travailleur DYS Identifier les moyens de contournement d ores-et-déjà mis en œuvre par le salarié Rechercher des solutions de compensation des situations handicapantes Consolider les stratégies individuelles Prendre en compte le collectif pour une meilleure intégration à long terme Rechercher, prioriser et valider des solutions techniques, organisationnelles, opérationnelles, pertinentes et personnalisées Chiffrer les solutions pour une mise en œuvre maîtrisée par l employeur DD & JP Journée des DYS P. 6

6 Exemple d une assistante sociale spécialisée dans l accompagnement d enfants en situation de handicap SA MISSION : accompagner des familles dans l élaboration du projet éducatif de leur enfant recueil des attentes et des besoins au cours d au moins un entretien annuel à domicile participer aux rendez-vous institutionnels et aide à la gestion des difficultés en cas de déscolarisation rédiger un compte-rendu joint au dossier de l enfant. Programmation des rencontres avec les familles Entretiens avec les familles et synthèse orale en fin d entretien Synthèses orales aux différents intervenants de l établissement Remise d une note synthèse écrite à l établissement Peu sollicitant Sollicitant Contraignant Très contraignant au regard de la déficience DD & JP Journée des DYS P. 7

7 Les situations handicapantes identifiées et analysées pour apporter des aides techniques limitant les troubles liés à la dysorthographie Entretien avec les familles Synthèse auprès de l établissement Synthèse écrite Prise de notes au cours de l entretien : pas de correction orthographique nécessaire Echanges oraux avec la famille Feedback oral à la famille en fin d entretien pour s assurer de sa compréhension Rédaction d une première version le jour même de la synthèse : permet de préparer la réunion à venir ; document non corrigé Synthèse orale aux intervenants de l établissement : permet de clarifier certains points Compléter la synthèse écrite après la présentation orale Relecture et correction des documents par ses collaborateurs et/ou ses proches pour corriger les fautes d orthographe Ne lui permet pas de produire un document écrit à remettre directement à la famille Le document devant être complété et corrigé n est pas remis aux intervenants La remise du document final dépend du temps libre et de la disponibilité des correcteurs Des retards de rédaction des documents de synthèse en raison des troubles de l écriture DD & JP Journée des DYS P. 8

8 La mise à disposition d un matériel informatique adapté au cœur du dispositif 9) Fournir une imprimante portative 1) Créer un trame de document de synthèse au format WORD 2) Rédiger les premiers éléments de synthèse sur l ordinateur 8) Enregistrer une version informatique du document dans le dossier de l élève 3) Installer un logiciel de correction orthographique 7) Remplir chaque formulaire informatiquement 4) Relire la synthèse avec la famille pour la valider et la compléter si besoin 6) Installer une version vierge de l ensemble des formulaires MDPH 5) Accepter que des fautes résiduelles puissent malgré tout persister DD & JP Journée des DYS P. 9

9 L intérêt d interroger l organisation du travail qui représente un facteur aggravant les difficultés liées à l écriture 70% du temps en extérieur 3 à 4 visites de familles assurées par semaine Certains échanges sont réalisés par téléphone Rédaction des synthèses au bureau le jeudi et le vendredi matin en prévision des réunions qui suivent 80 à 90 % du rendu final) Absence et difficulté d anticipation 7h de réunions hebdomadaires 3h le jeudi aprèsmidi + 1h tous les 15 jours sur le 1 er institut 1 à 3h par semaine sur le second Environnement de travail non optimisé pour favoriser la concentration Les actions possibles Anticiper la programmation des entretiens : à minima 15 jours avant la réunion de synthèse pour un temps de rédaction moins contraint Prévoir une demie journée de rédaction fixe par semaine sur chacune des structures pour finaliser les synthèses Attribuer un espace de travail où il est possible de s isoler lors des temps de rédaction DD & JP Journée des DYS P. 10

10 Exemple d une animatrice de formation : L intérêt d intégrer le collectif dans les études de poste Salariée dyslexique, dysorthographique et dysexécutive Âgée de 54 ans Parcours scolaire complexe Lecture lente et énergivore Erreurs lors de la rédaction écrite et informatique Difficulté à prioriser Un directeur et des collègues qui ne comprennent pas les contraintes et les difficultés Directeur DYS qui a surpassé ses difficultés Des collègues qui pointent du doigt ses erreurs Temps court pour réaliser le travail Conflit avec la comptabilité en charge de valider l impression des documents Une organisation des formations à la dernière minute Confirmation tardive de l ouverture d une formation Rendu tardif des supports à imprimer DD & JP Journée des DYS P. 11

11 Quelles solutions pour accompagner le collectif de travail? Objectivation du processus de création d une formation Objectivation de l impact de l ouverture tardive d une formation Les délais de demande d impression des documents auprès de la comptabilité ne sont pas dépendant de l organisation de la salariée Améliorer l organisation pour permettre une anticipation des tâches : Dégager les possibilités organisationnelles pour améliorer le délai d ouverture des formations Echanger avec le collectif de travail pour travailler sur les délais des formateurs Favoriser l utilisation d une check list standard pour aider la salariée à ne pas oublier des tâches DD & JP Journée des DYS P. 12

12 L analyse du travail comme outil performant d identification des situations handicapantes SALARIÉ Caractéristiques physiques, mentales, psychique et sociales Expérience et compétences Ancienneté Vie personnelle Etc. Charge physique Charge mentale ENTREPRISE Objectifs Outils Organisation Performance Relations sociales Ambiance de travail Etc. ACTIVITE DE TRAVAIL Environnement de travail Organisation du travail Santé, Sécurité Fatigue Compétences Intérêt au travail Etc. Production Qualité Absentéisme Etc. DD & JP Journée des DYS P. 13

13 Toutes les caractéristiques du travail intéressantes à analyser pour envisager des solutions de compensation efficientes Position de travail et postures Manutentions Gestuelles des membres supérieurs Sollicitations des membres inférieurs Gestuelles répétitives Efforts associés Exigences du port d EPI / Charge physique Espace de travail disponible Possibilité d isolement Encombrement de l espace Environnement Ambiance sonore, lumineuse, de travail thermique, etc. Logique de flux, et zones de circulation Accessibilité des outils, des équipements, des commandes de machine, etc. / ACTIVITE DE TRAVAIL Charge mentale Organisation du travail Situations handicapantes au regard des troubles DYS Traitement et suivi des informations Priorisation des tâches à réaliser Gestion des aléas / urgences Besoin de concentration, de précision, de prise de décision Monotonie et répétitivité, interruptions Exigences de vigilance Gestion des risques et consignes de sécurité / Modes de transmission des consignes, des informations Objectifs de travail à respecter (modes opératoires, qualité ) Contraintes temporelles et rythmes de travail Construction et soutien du collectif Dépendance, co-activité, autonomie, latitude décisionnelle Amplitude et horaires de travail / DD & JP Journée des DYS P. 14

14 L analyse des situations handicapantes nécessite l observation et la verbalisation du travail réel Pourquoi? Objectiver les situations de travail au regard des troubles DYS (quantité, durée, fréquence, etc.) Comprendre les besoins et les attentes du bénéficiaire et de l entreprise Évaluer le niveau des exigences du travail pour hiérarchiser les priorités d actions Comment? Prévenir la personne concernée et expliquer les conditions d observation (photos, analyse de documents) ainsi que les résultats attendus Echanger avec le bénéficiaire pour lui permettre de s exprimer sur le contenu du travail, les difficultés rencontrées, les régulations individuelles, la dimension collective, etc. Quand? Repérer les situations représentatives de l activité réalisée au quotidien par le bénéficiaire En fonction de la période d analyse, les résultats pourraient être différents Quoi? L organisation générale de l entreprise et l organisation spécifique du salarié La survenue d évènements perturbateurs : urgences, aléas, dysfonctionnements, etc. Les stratégie individuelles de contournement mises en œuvre Etc. DD & JP Journée des DYS P. 15

15 L élaboration du plan d actions pour réduire le niveau d exigences des situations de travail Exemples solutions : de Présence d un tuteur / personne référente Sensibilisation du collectif et du management de proximité Accompagnement Communication Formation Plan d actions élaboré suite à l analyse Préparation de l insertion en amont / échanges avec les collaborateurs Simplification des consignes et régularité des tâches Check-list Comptes rendus Processus de travail Adaptation du poste Organisation du travail Utilisation des s Préparation des réunions en amont Place de l ergonome dans le processus Nouveaux outils et équipements de travail Matériels multimédia Logiciels informatiques Aménagement de l environnement de travail Espace de travail dédié Réduction des nuisances sonores DD & JP Journée des DYS P. 16

16 Certaines similitudes de situations analysées pour les salariés avec des troubles DYS PLUS DE CONCENTRATION PLUS DE TEMPS PLUS D APPRENTISSAGE La recherche de stratégies de contournement mobilise fortement les DYS qui se fatiguent plus facilement Besoin de temps qui leur est propre pour assimiler, comprendre, lire et écrire A ne pas confondre avec de la lenteur Pour faire face au changement (organisation, objectifs, missions, ), les DYS engagent un nouveau processus d apprentissage à chaque situation /évolution ou changement d activité Source : B. GERNOT, Histoire de comprendre les Dys en entreprise, FFDys DD & JP Journée des DYS P. 17

17 Les facteurs de réussite pour la mise en œuvre des solutions de compensation du handicap Pertinence Réappropriation Coût Faisabilité Acceptation Ne pas déstabiliser le collectif : favoriser l autonomie, être vigilant sur l équité des solutions Impliquer l encadrement et favoriser l acceptation et la prise en main par tous les utilisateurs Analyser l impact de la solution sur l organisation globale de l entreprise pour ne pas déplacer le problème Evaluer les résultats après mise en œuvre des actions de prévention pour la santé ou d amélioration des conditions de travail Trouver le bon équilibre technique, humain, organisationnel et financier DD & JP Journée des DYS P. 18

18 La nécessaire implication de tous les acteurs de l entreprise pour réussir l insertion ou le maintien dans l emploi Les décideurs Médecine du travail Les acteurs de la santé au travail Direction Opérateurs Démarche Participative RH L analyse objective du travail par l ergonome pour partager une vision commune de l activité du salarié DYS Encadrement de proximité Démarche Globale Démarche Pluridisciplinaire Les supports SAMETH / CAP EMPLOI Qualité, méthodes, etc. Le terrain = Appréhender les attentes et les enjeux de chacun afin d assurer une bonne appropriation du projet DD & JP Journée des DYS P. 19

19 Dans quel cadre peut intervenir l ergonome? Des demandes en direct sur sollicitations d entreprises et de collectivités OU Des demandes par l intermédiaire des financeurs Maintien dans l emploi Etude de poste Insertion professionnelle Le salarié DYS doit disposer d une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) délivrée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) et d un avis médical du Médecin du Travail sur le besoin d aménagement de sa situation de travail. L AGEFIPH (Association pour la Gestion des Fonds pour l Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) ou le FIPHFP (Fonds pour l'insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique) gèrent les contributions des établissement qui ont moins de 6% de leur masse salariale affectée à des personnels en situation de handicap. Ces organismes assurent le financement de différents dispositifs dont les études de postes (EPAAST) prescrites par les CAP EMPLOI dans le cadre d insertion professionnelle ou les SAMETH lors du maintien dans l emploi des travailleurs handicapés déjà en poste. DD & JP Journée des DYS P. 20

20 Une insertion ou un maintien dans l emploi réussis : l opportunité d un développement professionnel pour les salariés DYS Sentiment de reconnaissance Intégration sociale Organisation Confiance et estime de soi Autonomie Niveau de compétences DD & JP Journée des DYS P. 21

21 Merci de votre attention DD & JP Journée des DYS P. 22

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS SANTE TRAVAIL DROME VERCORS ACTIONS ET SENSIBILISATIONS Votre service de Sante au Travail Interentreprises vous accompagne dans la prevention des risques professionnels et l amelioration de vos conditions

Plus en détail

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation Pôle Conseil & Formation Modules de formation Tout collaborateur Comité de Direction Personnel RH Référent Handicap Personnes en charge de la santé au travail * Encadrement de proximité Encadrement supérieur

Plus en détail

Attestation de compétences

Attestation de compétences [Tapez un texte] ACADEMIE 1 DE BESANÇON Attestation de compétences Guide d accompagnement Rectorat-ASH 2014 R e c t o r a t d e B e s a n ç o n / c e. c t a s h @ a c - b e s a n c o n. f r ATTESTER LES

Plus en détail

MAINTENIR DANS L EMPLOI

MAINTENIR DANS L EMPLOI Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 MAINTENIR DANS L EMPLOI un collaborateur handicapé l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

DOMAINES DE COMPETENCES VISES 350 heures DC 1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé VOLUME HORAIRE CONTENU INDICATIF

DOMAINES DE COMPETENCES VISES 350 heures DC 1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé VOLUME HORAIRE CONTENU INDICATIF DF1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé La personne de la naissance à la fin de vie Approche pluridisciplinaire : physiologique, psychologique, sociologique, psychosociale, socio économique,

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux L implantation et la conduite d une démarche efficace de prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI -

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - Créée en 1995, l association HandiPro 31 a pour mission de favoriser l emploi en milieu ordinaire de travail des bénéficiaires de l obligation d emploi et de conseiller

Plus en détail

EDITO SOMMAIRE LETTRE D INFORMATION SANTÉ AU TRAVAIL N 3 - JUIN 2014. «Progresser encore et toujours dans nos entreprises :

EDITO SOMMAIRE LETTRE D INFORMATION SANTÉ AU TRAVAIL N 3 - JUIN 2014. «Progresser encore et toujours dans nos entreprises : LETTRE D INFORMATION SANTÉ AU TRAVAIL N 3 - JUIN 2014 EDITO SOMMAIRE - Edito - Bonnes pratiques - Les TMS - Les addictions - Nouveaux arrivants - Document Unique - Reforme des retraites Pénibilité - Compte

Plus en détail

Quelles compensations pour l'insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap?

Quelles compensations pour l'insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap? Quelles compensations pour l'insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap? Chantal LEGOUIX, référente insertion professionnelle à la MDPH de la Marne Les Maisons Départementales des Personnes

Plus en détail

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 :

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : Vous êtes en PFMP à l ESAT (Etablissement et Service d Aide par le Travail) l EPI sur Avignon. Vous êtes en relation avec des jeunes adultes handicapés provenant de structures

Plus en détail

Construire et organiser son réseau

Construire et organiser son réseau Journées Santé Travail 23 & 24 octobre 2012 Construire et organiser son réseau «Maintien dans l emploi» pour une optimisation de sa démarche partenariale précoce Séverine CHARTRAIN, Responsable du SAMETH

Plus en détail

Référentiel d activités professionnelles

Référentiel d activités professionnelles Bac pro de la 20éme CPC Référentiel d activités professionnelles Les titulaires de ce baccalauréat professionnel 20 ème CPC exercent leurs activités : - dans le souci constant de la bientraitance des personnes,

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 SOMMAIRE 1. PRÉAMBULE page 2 2. LA CHARTE HANDICAP page 4 LE RECRUTEMENT DES PERSONNES HANDICAPÉES AU CENTRE POMPIDOU L ACCUEIL ET L INTÉGRATION

Plus en détail

accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont au

accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont au FICHE REPÈRES POUR LES CHSCT Un cadre unique pour une hétérogénéité des pratiques accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

La Médecine du Travail : Ses missions, les évolutions attendues

La Médecine du Travail : Ses missions, les évolutions attendues La Médecine du Travail : Ses missions, les évolutions attendues La prévention des risques professionnels EXPERTIS - Pôle Prévention 1 Membre de l association régionale des services de santé au travail

Plus en détail

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company LA FORMATION Moteur d une démarche de prévention a DEKRA company LE CONTEXTE De nos jours, les actions de formation sont nombreuses et diverses. Les thématiques peuvent varier de sujets réglementaires

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

Scolarisation de l élève handicapé

Scolarisation de l élève handicapé Scolarisation de l élève handicapé Loi du 11 février 2005 École de référence «Tout enfant ou adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé est inscrit dans une école ou l un des

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

Management, stress et risques psychosociaux

Management, stress et risques psychosociaux S. CHAMPION - 1 Management et RP Management, stress et risques psychosociaux Objectifs Cette action de formation propose de : Comprendre et d identifier les risques psychosociaux Acquérir une culture commune

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

Diplôme professionnel d aide-soignant. Guide d évaluation par candidat

Diplôme professionnel d aide-soignant. Guide d évaluation par candidat Diplôme professionnel d aide-soignant Guide d évaluation par candidat Prénom et nom du candidat (ou identification du candidat) : Date : Dossier n Page 1 / 23 Evaluation de l unité de compétence 1 du DPAS

Plus en détail

LAB. Le numérique et la coordination des soins à domicile

LAB. Le numérique et la coordination des soins à domicile LAB Le numérique et la coordination des soins à domicile Bernard BRICHON Directeur Projets innovation - Groupe ACPPA Véronique CHIRIE Directrice du TASDA Nathalie MOURET Directrice régionale de Bluelinea

Plus en détail

Ergonomie Management / Communication Risques professionnels Sécurité. En inter-entreprises ou en intra-entreprise

Ergonomie Management / Communication Risques professionnels Sécurité. En inter-entreprises ou en intra-entreprise Ergonomie Management / Communication Risques professionnels Sécurité En inter-entreprises ou en intra-entreprise Sensibilisation Travail sur écran 0,5 jour Tous salariés volontaires travaillant sur écran

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes 1 professionnelles et ressources adultes RTH Reconnaissance Travailleur Handicapé) Pour ma recherche d emploi, j aurai besoin d aide pour sélectionner les offres où mon handicap ne sera pas pénalisant.

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE NOVEMBRE 2015 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans

Plus en détail

La politique handicap du ministère de l éducation nationale

La politique handicap du ministère de l éducation nationale La politique handicap du ministère de l éducation nationale Catherine DE GROOF, chef de la mission à l'intégration des personnels handicapés (MIPH), direction générale des ressources humaines. 10 février

Plus en détail

Licence Ingénierie et Santé Publique

Licence Ingénierie et Santé Publique Formation Professionnelle Diplôme d Etat de niveau 2 Licence Ingénierie et Santé Publique Mention Ingénierie pour la Santé Parcours Management de Proximité des Structures Gérontologiques et Médico-Sociales

Plus en détail

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement Salariés ou futurs salariés des entreprises qui auront pour missions d animer et/ou participer à la mise en œuvre de la politique prévention, sécurité,

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

Prévention de la Désinsertion Professionnelle pour les agents relevant du régime général

Prévention de la Désinsertion Professionnelle pour les agents relevant du régime général Prévention de la Désinsertion Professionnelle pour les agents relevant du régime général Demi-journée régionale RH - ARS de Haute-Normandie Jeudi 26 juin 2014 Sommaire Définitions et enjeux Les principaux

Plus en détail

Rôle des représentants du personnel. dans l emploi des travailleurs handicapés

Rôle des représentants du personnel. dans l emploi des travailleurs handicapés Rôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés Qu est-ce que OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche 2011-2015 relatif à l Obligation

Plus en détail

La présentation de la MDPH

La présentation de la MDPH La présentation de la MDPH 1 Pour tout type de handicap CDAPH Equipe pluridisciplinaire En 2013, 62 demandes pour 1000 habitants en moyenne Pour l Oise = 73/1000 2 Un guichet unique ORGANISATION DES MDPH

Plus en détail

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme La personne ne maîtrise pas le français et/ou les compétences de base NON Action d alphabétisation A-t-elle été confrontée à l apprentissage

Plus en détail

Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail

Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail RÉF. : PS14 PRÉVENTION GÉNÉRALE Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail Définir les risques psychosociaux et comprendre leurs mécanismes Identifier l impact des RPS sur

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013

La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013 La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013 Gisèle Perche, Psychologue du travail MT 71, Service de santé de Saône et Loire Sylvie Trévoizan, Psychologue du travail

Plus en détail

ACCOMPAGNER UN ENTREPRENEUR DANS SON PROJET EN AFRIQUE

ACCOMPAGNER UN ENTREPRENEUR DANS SON PROJET EN AFRIQUE 1 ACCOMPAGNER UN ENTREPRENEUR DANS SON PROJET EN AFRIQUE Guide pour un accompagnement réussi! Septembre 2013 2 Introduction Le SIAD Projets de développement économique en Afrique Programme d'accompagnement

Plus en détail

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

Le visuel ci-dessous a été dessiné par les équipes de Turbulences (ESAT/SAS) http://www.turbulences.eu/

Le visuel ci-dessous a été dessiné par les équipes de Turbulences (ESAT/SAS) http://www.turbulences.eu/ Le visuel ci-dessous a été dessiné par les équipes de Turbulences (ESAT/SAS) http://www.turbulences.eu/ Votre talent mérite notre engagement! Depuis plusieurs années, Open renforce son engagement en faveur

Plus en détail

L OFFRE D INTERVENTIONS AGEFIPH EN FAVEUR DU MAINTIEN DANS L EMPLOI

L OFFRE D INTERVENTIONS AGEFIPH EN FAVEUR DU MAINTIEN DANS L EMPLOI 1. L OFFRE D INTERVENTIONS AGEFIPH EN FAVEUR DU MAINTIEN DANS L EMPLOI L OFFRE D INTERVENTIONS AGEFIPH 2/15 L offre d interventions Agefiph est complémentaire aux aides et dispositifs de «droit commun»

Plus en détail

OHSAS 18001 Système de Management Santé et Sécurité au Travail

OHSAS 18001 Système de Management Santé et Sécurité au Travail OHSAS 18001 Système de Management Santé et Sécurité au Travail Document Unique Evaluation des risques professionnels Vianney BOCK Etudes Conseil et Formation 14, rue Cassini 06300 NICE Phone : +33 4 93

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT N interne : 736 Conseil du lundi 10 septembre 2001 à 18 h 00 N définitif : 2001-0250 CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : La communauté urbaine de Lyon - direction de l'eau, dont le siège est

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

DIRIGER UNE STRUCTURE D INSERTION PAR L ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE

DIRIGER UNE STRUCTURE D INSERTION PAR L ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DIRIGER UNE STRUCTURE D INSERTION PAR L ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE PROGRAMME DE LA FORMATION MODULE 1 : MANAGEMENT DES EQUIPES (2 JOURS) : Les structures d Insertion par l Activité Economique doivent gérer une

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I ANNEXE I DIPLÔME D ÉTAT D ERGOTHÉRAPEUTE Référentiel d activités L ergothérapeute est un professionnel de santé. L ergothérapie s exerce dans les secteurs sanitaire et social et se fonde sur le lien qui

Plus en détail

MAI 2010 Document révisé juin 2012. Document 1

MAI 2010 Document révisé juin 2012. Document 1 MAI 2010 Document révisé juin 2012 Document 1 Commission scolaire de la Riveraine 1 Niveau 1 Classe ordinaire avec l enseignante ou l enseignant comme premier responsable de la prévention, du dépistage,

Plus en détail

Rapport d'étonnement

Rapport d'étonnement Nom de l entreprise Rapport d'étonnement Nom de l élève Période de stage Proposition finale En 2 pages maximum, le rapport d étonnement doit refléter vos premières impressions. Il doit être impérativement

Plus en détail

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI)

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) sommaire 1 Préambule P. 4 2 Champ d application P. 6 3 Système

Plus en détail

www.caringbe.com Retrouvez nos programmes et dates de formation sur CATALOGUE INTERENTREPRISE 2015 Habilitation FODEFCA 120028.

www.caringbe.com Retrouvez nos programmes et dates de formation sur CATALOGUE INTERENTREPRISE 2015 Habilitation FODEFCA 120028. Habilitation FODEFCA 120028. CATALOGUE INTERENTREPRISE 2015 Adresse : Q. Jéricho, Rue Label Bénin Téléphone 1 : +229 97 56 93 34 Téléphone 2 : +229 95 49 00 72 Email : info@caringbe.com Retrouvez nos programmes

Plus en détail

Les domaines de compétences

Les domaines de compétences ACCOMPAGNEMENT ET AIDE individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Associer aux actes essentiels de la vie quotidienne des moments d échange privilégiés. Veiller au respect du rythme

Plus en détail

Fiches emplois communautaires. Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015

Fiches emplois communautaires. Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015 Fiches emplois communautaires Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015 l[ NOTICE MÉTHODOLOGIQUE Utilisation des fiches emplois communautaires LES OBJECTIFS DES FICHES EMPLOIS COMMUNAUTAIRES Les fiches

Plus en détail

Programme de formation «Evaluation des risques professionnels» Et «Réalisation de Document Unique. Date à définir... INNOPREV SAS. www.innoprev.

Programme de formation «Evaluation des risques professionnels» Et «Réalisation de Document Unique. Date à définir... INNOPREV SAS. www.innoprev. Formation - Conseil - Accompagnement INNOPREV www.innoprev.com Programme de formation «Evaluation des risques professionnels» Et «Réalisation de Document Unique Date à définir... Contact direct Martial

Plus en détail

Institut Régional d Interventions Systémiques

Institut Régional d Interventions Systémiques Institut Régional d Interventions Systémiques I.R.I.S. 13, rue Victor Hugo 69002 Lyon Tél. : 04 78 42 77 08 Fax : 04 78 92 97 70 L Institut Régional d Interventions Systémiques (IRIS) a été créé en 1994.

Plus en détail

Ergonomie et risques psychosociaux

Ergonomie et risques psychosociaux Ergonomie et risques psychosociaux L ensemble des prestations couvertes par le pôle Ergonomie & psychosocial est assuré par Nathalie Feugeas, Technicienne en Ergonomie et Michelle Roche, Ergonome et Psychologue

Plus en détail

Entreprises & Handicap

Entreprises & Handicap Le réseau des Clubs Entreprises et Handicap en collaboration avec ses partenaires Entreprises & Handicap Actions de sensibilisation en entreprises Contact : Catherine Chretien 04 78 77 06 65 ; cchretien@medef-rhone-alpes.fr

Plus en détail

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013 POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET Modifié le 3 septembre 2013 Objectifs de la politique Accompagner dans son cheminement pédagogique et social. Assurer

Plus en détail

L INTERET D UNE DEMARCHE ERGONOMIQUE DANS LA PREVENTION DES RISQUES

L INTERET D UNE DEMARCHE ERGONOMIQUE DANS LA PREVENTION DES RISQUES Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Seine-Maritime Service «Santé-Prévention» L INTERET D UNE DEMARCHE ERGONOMIQUE DANS LA PREVENTION DES RISQUES Christophe BERTRAND Ingénieur

Plus en détail

Programme de formation

Programme de formation Programme de formation Communiquer autrement pour mieux coopérer Cursus d approfondissement Formation à une communication et à un management relationnel basés sur la confiance et la clarté Cursus d approfondissement

Plus en détail

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences CQP Animation d équipe option maintenance Référentiel de compétences Le CQP Animation équipe présente deux options : Production Maintenance Ce document présente le CQP Animation d équipe option maintenance

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE M A I S O N S D E Q U A R T I E R Nos réf. : EC/SD/GRH-2016 La Roche-sur-Yon, le 19 janvier 2016 DE QUARTIER B ourg- s o u s - L a R o c h e OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE La Coordination des Maisons de

Plus en détail

Les questions à se poser au sein du CHSCT

Les questions à se poser au sein du CHSCT FICHE REPÈRES POUR LES CHSCT L outil d autodiagnostic du Réseau Anact propose d interroger les pratiques du CHSCT autour de quatre champs de questionnement : les questions traitées par le CHSCT, la place

Plus en détail

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Référentiel Fonction / Activités fonctions Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Accompagnement dans la relation à l environnement / Maintien de la vie

Plus en détail

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Compétence 1 : Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture dans

Plus en détail

Le CHSCT : instance légitime sur les conditions de travail?

Le CHSCT : instance légitime sur les conditions de travail? Préven'ca**15*octobre*2015* Le CHSCT : instance légitime sur les conditions de travail? Evolution des fonctions publiques et du secteur privé L apport des Conditions de Travail au CHS 1 Un paradoxe dans

Plus en détail

MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DROIT SOCIAL

MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DROIT SOCIAL MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DROIT SOCIAL Une question? Un conseil? Contactez-nous au 0 800 940 367 CONTACTS AFPI Responsable Christophe LHUILLIER / 05 56 57 44 31 c.lhuillier@afpiso.com Assistante

Plus en détail

Label qualité Aide en santé

Label qualité Aide en santé Label qualité Aide en santé La qualité de service rendu aux usagers des dispositifs d aide à distance Octobre 2014 2 Label qualité Aide en santé / octobre 2014 Table des matières PRÉAMBULE... 3 CONTEXTE

Plus en détail

Programme en termes de compétences

Programme en termes de compétences Semestre 7 Compétences de base Programme en termes de compétences Concevoir et mettre en œuvre les méthodes d'évaluation Compétences "métiers" Rassembler et analyser la documentation technique et/ou organisationnelle

Plus en détail

HANDICAP ET TRAVAIL. Françoise BEURET-BLANQUART. CRMPR Les Herbiers 76230 BOIS GUILLAUME

HANDICAP ET TRAVAIL. Françoise BEURET-BLANQUART. CRMPR Les Herbiers 76230 BOIS GUILLAUME HANDICAP ET TRAVAIL Françoise BEURET-BLANQUART CRMPR Les Herbiers 76230 BOIS GUILLAUME 1 PLAN Rôle du médecin MPR Principaux textes législatifs Quelques chiffres Les acteurs et les structures La formation

Plus en détail

Le polyhandicap. Les positions politiques de l Unapei : Les Essentiels de l Unapei

Le polyhandicap. Les positions politiques de l Unapei : Les Essentiels de l Unapei Le polyhandicap Les Essentiels de l Unapei Les positions politiques de l Unapei : «La personne polyhandicapée est actrice de son parcours de vie et investie du pouvoir d agir sur son propre destin. Qu

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur Technico-commercial est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire a pour fonction

Plus en détail

Programme de formation de «Manutention des Personnes»

Programme de formation de «Manutention des Personnes» Innovation - Prévention conseil - accompagnement - formation Programme de formation de «Manutention des Personnes» Les disponibilités sont consultables sur notre site internet : www.innoprev.com/calendrier.formations.htm

Plus en détail

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS PREAMBULE La loi du 9 Novembre 2010 sur la réforme des retraites prévoit que les entreprises d au moins 50 salariés,

Plus en détail

La formation en alternance pour les personnes handicapées

La formation en alternance pour les personnes handicapées La formation en alternance pour les personnes handicapées Trouver un travail grâce à la formation en alternance Avril 2016 2 Les différentes parties du dossier 1) La formation en alternance... 4 Les 2

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2008 09 38 0274 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Règlement des épreuves de certification

Règlement des épreuves de certification Règlement des épreuves de certification Le CAFERUIS est délivré lorsque le candidat a validé les quatre épreuves définies dans le référentiel de certification et décrites ci-dessous. Chaque épreuve est

Plus en détail

ROYAL SCHOOL. Mini-Catalogue GESTION GRH

ROYAL SCHOOL. Mini-Catalogue GESTION GRH Mini-Catalogue GESTION GRH REF RH 01 Formation Taxe de la formation professionnelle continue et par apprentissage Durée (jour) 01 Objectifs Définir les modalités de pilotage et de conduite des actions

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES re DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Diplôme d Etat d'aide Médico-Psychologique fonctions d encadrement NOTICE D ACCOMPAGNEMENT DU LIVRET 2 Cette notice

Plus en détail

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Interview Christophe ROTH, membre du comité local et national du FIPHFP,

Plus en détail

Guide du "tuteur" en entreprise

Guide du tuteur en entreprise Tél. : 04 73 34 85 96 Guide du "tuteur" en entreprise Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Un tandem Une véritable fonction Dans ce guide, le tutorat est pris au sens large, comme

Plus en détail

Séminaire du 5 novembre 2014 Maintien dans l emploi et handicap

Séminaire du 5 novembre 2014 Maintien dans l emploi et handicap Le contexte La Prévention de la Désinsertion Professionnelle s inscrit dans le cadre : de l accompagnement des victimes de maladie ou d accident pour les aider à conserver leur emploi ou un emploi compatible

Plus en détail

Politique en faveur des personnes en situation de handicap

Politique en faveur des personnes en situation de handicap DIRECTION DE L ACTION SOCIALE, DE L ENFANCE ET DE LA SANTE Observatoire parisien des situations de handicap Politique en faveur des personnes en situation de handicap Travail sur les indicateurs CNIS -

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Comprendre, Repérer, Evaluer les Risques Psychosociaux Atelier Séminaire MSA DAL www.msa-idf.fr Déroulement de l intervention Buts de l intervention

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

LA GESTION DU HANDICAP DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Nadège LEMOUSSU Responsable du Service Santé, Sécurité, Protection Sociale

LA GESTION DU HANDICAP DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Nadège LEMOUSSU Responsable du Service Santé, Sécurité, Protection Sociale LA GESTION DU HANDICAP DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Nadège LEMOUSSU Responsable du Service Santé, Sécurité, Protection Sociale LA NOTION DE HANDICAP Article L. 5213-1 du Code du Travail «Toute

Plus en détail