Modéliser les actions mécaniques Prévoir et vérifier les performances de systèmes soumis à des actions mécaniques statiques.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modéliser les actions mécaniques Prévoir et vérifier les performances de systèmes soumis à des actions mécaniques statiques."

Transcription

1 Modéliser les actions mécaniques Prévoir et vérifier les performances de systèmes soumis à des actions mécaniques statiques. CI-6 LYCÉE CARNOT (DIJON), Germain Gondor Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

2 Sommaire 1 Introduction 2 Modélisation d une action mécanique 3 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite 4 Actions mécaniques particulières 5 Lois de Coulomb 6 Principe Fondamental de la Statique (PFS) 7 Liaisons équivalentes 8 Résolution d un problème de statique Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

3 Introduction Sommaire 1 Introduction 2 Modélisation d une action mécanique 3 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite 4 Actions mécaniques particulières 5 Lois de Coulomb 6 Principe Fondamental de la Statique (PFS) 7 Liaisons équivalentes 8 Résolution d un problème de statique Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

4 Introduction Pince de robot Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

5 Introduction Montage d usinage Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

6 Modélisation d une action mécanique Sommaire 1 Introduction 2 Modélisation d une action mécanique Définition Notion de force Notion de moment Torseur d action mécanique Cas particuliers 3 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite 4 Actions mécaniques particulières 5 Lois de Coulomb 6 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

7 Modélisation d une action mécanique Définition Définition DÉFINITION: Action mécanique Toute cause susceptible de maintenir un corps au repos Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

8 Modélisation d une action mécanique Définition Définition DÉFINITION: Action mécanique Toute cause susceptible de maintenir un corps au repos créer un mouvement Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

9 Modélisation d une action mécanique Définition Définition DÉFINITION: Action mécanique Toute cause susceptible de maintenir un corps au repos créer un mouvement déformer un corps Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

10 Modélisation d une action mécanique Définition Définition DÉFINITION: Action mécanique Toute cause susceptible de maintenir un corps au repos créer un mouvement déformer un corps On distingue deux types d actions mécaniques : Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

11 Modélisation d une action mécanique Définition Définition DÉFINITION: Action mécanique Toute cause susceptible de maintenir un corps au repos créer un mouvement déformer un corps On distingue deux types d actions mécaniques : les actions mécaniques de contact (liaison de contact entre solides, pression,....) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

12 Modélisation d une action mécanique Définition Définition DÉFINITION: Action mécanique Toute cause susceptible de maintenir un corps au repos créer un mouvement déformer un corps On distingue deux types d actions mécaniques : les actions mécaniques de contact (liaison de contact entre solides, pression,....) les actions mécaniques à distance (champ de pesanteur, force électromagnétique,... ) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

13 Modélisation d une action mécanique Notion de force Notion de force L action mécanique est caractérisée par : sa direction Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

14 Modélisation d une action mécanique Notion de force Notion de force L action mécanique est caractérisée par : sa direction son sens Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

15 Modélisation d une action mécanique Notion de force Notion de force L action mécanique est caractérisée par : sa direction son sens son intensité Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

16 Modélisation d une action mécanique Notion de force Notion de force L action mécanique est caractérisée par : sa direction son sens son intensité Elle possède donc toutes les caractéristiques d un vecteur. Un action mécanique représentable par un vecteur est appelée force. Cependant cette notion de force n est pas suffisante pour décrire les actions mécaniques. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

17 Modélisation d une action mécanique Notion de moment Notion de moment Pour définir complètement une action mécanique, il convient de prendre en compte son point d implication (P): Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

18 Modélisation d une action mécanique Notion de moment Notion de moment Pour définir complètement une action mécanique, il convient de prendre en compte son point d implication (P): La porte se ferme Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

19 Modélisation d une action mécanique Notion de moment Notion de moment Pour définir complètement une action mécanique, il convient de prendre en compte son point d implication (P): La porte se ferme La porte ne se ferme pas Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

20 Modélisation d une action mécanique Notion de moment Notion de moment Il est donc nécessaire d introduire la notion de moment au point A de la force F appliquée en P et défini par : M (A, F P ) } {{ } notation personnelle = M (A, F) = #» AP F REMARQUE: l unité d un moment d une force est le N.m. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

21 Modélisation d une action mécanique Torseur d action mécanique Torseur d action mécanique Puisque M (B, F P ) = #» BP F P = ( #» BA+ #» AP ) F P = #» BA F P + #» AP F P Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

22 Modélisation d une action mécanique Torseur d action mécanique Torseur d action mécanique Puisque M (B, F P ) = #» BP F P = ( #» BA+ #» AP ) F P = #» BA F P + #» AP F P d où: M (B, F P ) = M (A, F P ) + #» BA F P Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

23 Modélisation d une action mécanique Torseur d action mécanique Torseur d action mécanique Puisque M (B, F P ) = #» BP F P = ( #» BA+ #» AP ) F P = #» BA F P + #» AP F P d où: M (B, F P ) = M (A, F P ) + #» BA F P Le champ des moments d une force est donc... Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

24 Modélisation d une action mécanique Torseur d action mécanique Torseur d action mécanique Puisque M (B, F P ) = #» BP F P = ( #» BA+ #» AP ) F P = #» BA F P + #» AP F P d où: M (B, F P ) = M (A, F P ) + #» BA F P Le champ des moments d une force est donc... un champ de moments! Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

25 Modélisation d une action mécanique Torseur d action mécanique Torseur d action mécanique Puisque M (B, F P ) = #» BP F P = ( #» BA+ #» AP ) F P = #» BA F P + #» AP F P d où: M (B, F P ) = M (A, F P ) + #» BA F P Le champ des moments d une force est donc... un champ de moments!il est donc représentable par un torseur avec comme vecteur résultante, la force appliquée F P : { F F P Σ } = M F P M (M, F P ) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

26 Modélisation d une action mécanique Torseur d action mécanique Dans le cas général d un système S soumis à une force F, le torseur {FF S } de l action mécanique créée par cette force s écrit: {FF S } = M R F S M (M, F S) = M X Y Z L M N B Lorsqu il y a plusieurs actions mécaniques, on additionne les torseurs (attention au point où on additionne les torseurs) { F i[ F i] Σ } = i M R F i Σ #» M (M, F i Σ) = [ R F i Σ] i[ M(M, F i Σ)] M i Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

27 Modélisation d une action mécanique Cas particuliers Torseur couple Un torseur couple est de la forme 0 M (M, F S) avec M (M, F S) 0. M {FF S } = Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

28 Modélisation d une action mécanique Cas particuliers Torseur glisseur Un torseur glisseur est de la forme M, M (M, F S). R F S = 0. {FF S } = R F S 0 avec A Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

29 Modélisation d une action mécanique Cas particuliers Torseur glisseur Un torseur glisseur est de la forme M, M (M, F S). R F S = 0. {FF S } = R F S 0 avec A L action mécanique d une force F appliquée en un point A est modélisable par un glisseur. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

30 Modélisation d une action mécanique Cas particuliers Torseur glisseur Un torseur glisseur est de la forme M, M (M, F S). R F S = 0. {FF S } = R F S 0 avec A L action mécanique d une force F appliquée en un point A est modélisable par un glisseur. DÉMONSTRATION : #» M (M, F S). R F S = [ M (A, F S) + MA #» R ] F S. R F S = [ #» MA R ] F S. R F S = 0 Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

31 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Sommaire 1 Introduction 2 Modélisation d une action mécanique 3 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Rappels sur les liaisons parfaites Analyse de la liaison pivot Tableau des liaisons usuelles Moyen mnémotechnique Modélisation plane 4 Actions mécaniques particulières 5 Lois de Coulomb 6 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

32 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Rappels sur les liaisons parfaites Rappels sur les liaisons parfaites Ces liaisons parfaites ont les caractéristiques suivantes : Les pièces mécaniques sont des solides indéformables. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

33 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Rappels sur les liaisons parfaites Rappels sur les liaisons parfaites Ces liaisons parfaites ont les caractéristiques suivantes : Les pièces mécaniques sont des solides indéformables. Les surfaces sont géométriquement parfaites. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

34 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Rappels sur les liaisons parfaites Rappels sur les liaisons parfaites Ces liaisons parfaites ont les caractéristiques suivantes : Les pièces mécaniques sont des solides indéformables. Les surfaces sont géométriquement parfaites. Les jeux sont nuls Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

35 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Rappels sur les liaisons parfaites Rappels sur les liaisons parfaites Ces liaisons parfaites ont les caractéristiques suivantes : Les pièces mécaniques sont des solides indéformables. Les surfaces sont géométriquement parfaites. Les jeux sont nuls Le contact est sans frottement ni adhérence. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

36 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Analyse de la liaison pivot Analyse de la liaison pivot Une liaison pivot d axe (O, x) permet un mouvement de rotation, autour de cet axe, entre deux solides S i et S k. Sa schématisation (norme NF E ) est la suivante : Projection orthogonale z Perspective S k S i x Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

37 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Analyse de la liaison pivot Sa réalisation se fait essentiellement par un couple de surfaces cylindriques de révolution, avec éventuellement des paliers lisses ou des roulements, et des arrêts axiaux. En tout point de l axe (O, x), donc en particulier au point O, les éléments de réduction du torseur cinématique associé s écrivent : ω x Ω (k/i) 0 } {V Sk/Si = O V (O Sk /S i ) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

38 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Analyse de la liaison pivot Considérer une liaison pivot d axe (O, x) entre deux solides revient à considérer, d un point de vue mathématique, les surfaces de liaison comme des surfaces de révolution non cylindriques d axe (O, x) : Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

39 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Analyse de la liaison pivot La densité surfacique d F l (S i S k ) rencontre l axe (O, x) en H, donc son moment en O a une projection nulle sur l axe (O, x). En effet M (O,Si S k ). X = [ #» OI l d F l (S i S k ) ]. X = [ #» OH d F l (S i S k ) ]. X } {{ } 0 + [ #» HI l d F l (S i S k ) ]. X = 0 } {{ } 0 d après les conditions de nullité du produit vectoriel et du produit mixte. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

40 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Analyse de la liaison pivot Par conséquent le torseur d inter-efforts transmissibles par la liaison pivot d axe (O, X) entre les deux solides S i et S k s écrit : X R Si S k Y } {F Sk Si = O #» M (O,Sk S i ) Z La forme de ce torseur est conservée en tout point de l axe (O, X). 0 M N Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

41 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Tableau des liaisons usuelles Tableau des liaisons usuelles dll 0 dll 0 tr 0 rt 1 dll 1 tr 0 rt 1 dll 0 tr 1 rt 1 dll 1 tr 1 rt 2 dll 1 tr 1 rt 2 dll 0 tr 2 rt Nom de la liaison Encastrement Glissière Pivot Hélicoïdale Pivot glissant Rotule à doigt Caractéristique géométrique M (ε) 1 direction x M (ε) 1 axe (A, x ) M (A, x ) 1 axe (A, x ) M (A, x ) 1 axe (A, x ) M (A, x ) 1 point A, centre de liaison M M { 0 0 { 0 V. x Torseur cinématique } } M u M { ω. } x M 0 M { ω. } x V. x p 10 M avec V = p 2.π.ω M { ω. } x V. x M M Ω(S1 /S 0 ) A 0 avec Ω(S1 /S 0 ). x = 0 A p R0 R0 R0 p 2.π.p p 10 u q 10 0 r 10 0 R0 R0 Torseur des AM M M M R0M M A X 10 L 10 Y 10 M 10 Z 10 N 10 0 L 10 Y 10 M 10 Z 10 N 10 X 10 0 Y 10 M 10 Z 10 N 10 R0 R0 R0 X 10 Y 10 M 10 Z 10 N Y 10 M 10 Z 10 N 10 X 10 L 10 Y 10 0 Z 10 0 p 2.π.X 10 R0 R0 R0 Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

42 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Tableau des liaisons usuelles ddl 3 ddl 0 tr 3 rt 3 ddl 2 tr 1 rt 4 ddl 1 tr 3 rt 4 ddl 2 tr 2 rt 5 ddl 2 tr 3 rt Nom de la liaison Rotule Appui plan Linéaire annulaire 1 axe (A, x ), centre de sphère A Linéaire rectiligne Ponctuelle Torseur cinématique Caractéristique } géométrique Ω {V 1/0 = (S1 /S 0 ) V X (X S1 /S 0 ) Ω(S1 /S 0 ) 1 point A, centre de A 0 p 10 0 liaison avec q Ω 10 0 (S1 /S 0 ) r 10 0 A R0 quelconque Ω(S1 /S 0 ) V(M S1 Normal au plan M /S 0 ) 0 u 10 avec q y, M (ε) 10 0 V(M S1 /S 0 ). 0 w y = 10 M R0 0 { } Ω(S1 /S 0 ) p 10 u 10 q 10 0 r 10 0 A R0 Normal au plan y, Droite de contact (A, x ) Normal au plan y, point de contact A A V x avec Ω (S1 /S 0 ) quelconque ω x. x +ω y. y V(A S1 A /S 0 ) avec V(A S1 /S 0 ). y = 0 Ω(S1 /S 0 ) V(A S1 A /S 0 ) avec Ω (S1 /S 0 ) quelconque et V(A S1 /S 0 ). y = A A p 10 u 10 q w 10 p 10 u 10 q 10 0 r 10 w 10 R0 R0 A Torseur des actions mécaniques transmissibles M A A A X 10 0 Y 10 0 Z L 10 Y N Y 10 0 Z Y N Y R0 R0 R0 R0 R0 Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions 0 mécaniques Année / 87

43 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Moyen mnémotechnique Moyen mnémotechnique de retrouver les torseurs des liaisons parfaites Nous verrons dans le programme de deuxième année que la liaison étant parfaite, la puissance des efforts intérieurs } à la liaison sont nuls. Le comoment du torseur cinématique {V S2/S1 et du torseur des actions } mécaniques {F S2 S1 est donc nul. R S2 S 1. V (A S2 /S 1 ) + Ω (S2 /S 1 ). #» M (A,S2 S 1 ) = 0 X 10.u 10 + Y 10.v 10 + Z 10.w 10 + L 10.p 10 + M 10.q 10 + N 10.r 10 = 0 Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

44 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Moyen mnémotechnique Par exemple pour la liaison pivot: } ω 21 0 {V S2/S1 = R A A X 0 Y M Z N } = {F S2 S1 R X, Y et Z sont les composantes de R S2 S 1 dans le repère R. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

45 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Moyen mnémotechnique Par exemple pour la liaison pivot: } ω 21 0 {V S2/S1 = R A A X 0 Y M Z N } = {F S2 S1 R X, Y et Z sont les composantes de R S2 S 1 dans le repère R. L, M et N sont les composantes de #» M (A,S2 S 1 ) dans le repère R, avec L = 0. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

46 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Moyen mnémotechnique Par exemple pour la liaison pivot: } ω 21 0 {V S2/S1 = R A A X 0 Y M Z N } = {F S2 S1 R - X, Y et Z sont les composantes de R S2 S 1 dans le repère R. L, M et N sont les composantes de #» M (A,S2 S 1 ) dans le repère R, avec L = 0. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

47 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite Modélisation plane Modélisation plane Dans un problème considéré comme plan, un solide S k possède au maximum trois degrés de liberté par rapport à un repère de référence R i. Quatre modèles de liaisons, correspondant à des formes particulières du torseur cinématique, peuvent être retenus. X 10.u 10 + Y 10.v 10 + N 10.r 10 = 0. ddl 0 ddl 0 tr 0 rt 1 ddl 1 tr 0 rt 1 ddl 0 tr 1 rt 2 ddl 1 tr 1 rt Nom de la liaison Encastrement Glissière Pivot Ponctuelle plane Caractéristique géométrique M (ε) 1 direction x M (ε) 1 axe (A, z ) M (A, z ) Normal au plan y, point de contact A M M M A Torseur cinématique u r 10 R0 u 10 0 r 10 R0 R0 R0 Torseur des actions mécaniques transmissibles X 10 Y 10 N 10 M R0 0 Y 10 N 10 M R0 X 10 Y 10 0 M R0 0 Y 10 0 A R0 Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

48 Actions mécaniques particulières Sommaire 1 Introduction 2 Modélisation d une action mécanique 3 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite 4 Actions mécaniques particulières Pesanteur Pression hydrostatique d un fluide sur un solide 5 Lois de Coulomb 6 Principe Fondamental de la Statique (PFS) 7 Liaisons équivalentes 8 Résolution d un problème de statique Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

49 Actions mécaniques particulières Pesanteur Pesanteur P = m. g Le poids P est dirigé de haut en bas et est porté par une droite verticale (en négligeant la rotation de la terre) qui passe par le point matériel. Chaque point matériel M i d un solide S est soumis à cette attraction terrestre : Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

50 Actions mécaniques particulières Pesanteur { F ni Pi S } = A R = n P i i=1 M (A, P i S) = n #» i=1 AM i P i = A R= n i=1 m i. g #» i=1 AM i m i. g M (A, P i S) = n Quand la masse est distribuée de manière continue, ce torseur prend la forme { } R F Pi S = = M S g.dm i P i S M (A, P i S) = #» AM g.dm M S A où dm est l élément de masse autour du point M. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

51 Actions mécaniques particulières Pesanteur Le centre de gravité G est le point définit par M S #» GM.dm = 0 soit encore #» AG = 1 m. M S #» AM.dm Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

52 Actions mécaniques particulières Pesanteur Le centre de gravité G est le point définit par M S #» GM.dm = 0 soit encore m i. AG #» = i i #» AG = 1 m. m i. #» AM i M S #» AM.dm Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

53 Actions mécaniques particulières Pesanteur Le centre de gravité G est le point définit par M S #» GM.dm = 0 soit encore m i. AG #» = i i #» AG = 1 m. m i. #» AM i M S #» AM.dm {Fg Σ } = G { mσ. g 0 } Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

54 Actions mécaniques particulières Pesanteur Le centre de gravité G est le point définit par M S #» GM.dm = 0 soit encore m i. AG #» = i i #» AG = 1 m. m i. #» AM i M S #» AM.dm {Fg Σ } = G { mσ. g 0 } REMARQUES : Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

55 Actions mécaniques particulières Pesanteur Le centre de gravité G est le point définit par M S #» GM.dm = 0 soit encore m i. AG #» = i i #» AG = 1 m. m i. #» AM i M S #» AM.dm {Fg Σ } = G { mσ. g 0 } REMARQUES : si S possède un plan de symétrie, G y appartient Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

56 Actions mécaniques particulières Pesanteur Le centre de gravité G est le point définit par M S #» GM.dm = 0 soit encore m i. AG #» = i i #» AG = 1 m. m i. #» AM i M S #» AM.dm {Fg Σ } = G { mσ. g 0 } REMARQUES : si S possède un plan de symétrie, G y appartient si S possède un axe de symétrie, G y appartient Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

57 Actions mécaniques particulières Pesanteur Le centre de gravité G est le point définit par M S #» GM.dm = 0 soit encore m i. AG #» = i i #» AG = 1 m. m i. #» AM i M S #» AM.dm {Fg Σ } = G { mσ. g 0 } REMARQUES : si S possède un plan de symétrie, G y appartient si S possède un axe de symétrie, G y appartient si S possède un centre de symétrie, G est confondu avec ce centre. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

58 Actions mécaniques particulières Pression hydrostatique d un fluide sur un solide Pression hydrostatique d un fluide sur un solide Soit p(m) la pression en un point M d un fluide. Le fluide est en contact sur la surface Σ avec le solide S. On a alors: {F fluide S } = O M Σ p(m). n(m).dσ #» OM ( p(m). n(m)).dσ M Σ p(n). n(n) n(n) N n(m) M p(m). n(m) Où n(m) est la normale en M dirigée vers l extérieur du solide S. La pression exerce une densité de force localement normale à la paroi Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

59 Lois de Coulomb Sommaire 1 Introduction 2 Modélisation d une action mécanique 3 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite 4 Actions mécaniques particulières 5 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel 6 Principe Fondamental de la Statique (PFS) 7 Liaisons équivalentes 8 Résolution d un problème de statique Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

60 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Entre deux solides S 1 et S 2 en contact peuvent se transmettre des actions mécaniques avec frottement (dû aux irrégularités de contact, et au bourrelets de contact). Coulomb a déterminé empiriquement des lois sur les efforts. Soit I le point de contact Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

61 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Entre deux solides S 1 et S 2 en contact peuvent se transmettre des actions mécaniques avec frottement (dû aux irrégularités de contact, et au bourrelets de contact). Coulomb a déterminé empiriquement des lois sur les efforts. Soit I le point de contact Π le plane tangent commun aux deux solides Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

62 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Entre deux solides S 1 et S 2 en contact peuvent se transmettre des actions mécaniques avec frottement (dû aux irrégularités de contact, et au bourrelets de contact). Coulomb a déterminé empiriquement des lois sur les efforts. Soit I le point de contact Π le plane tangent commun aux deux solides n la normale à Π Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

63 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

64 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Le mouvement de S 2 par rapport à S 1 est caractérisé par un vecteur vitesse de glissement V (I 2/1) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

65 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Le mouvement de S 2 par rapport à S 1 est caractérisé par un vecteur vitesse de glissement V (I 2/1) un vecteur rotation Ω (2/1) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

66 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Le mouvement de S 2 par rapport à S 1 est caractérisé par un vecteur vitesse de glissement V (I 2/1) un vecteur rotation Ω (2/1) un vecteur rotation de pivotement Ω p(2/1) = ( Ω (2/1). n). n Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

67 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Le mouvement de S 2 par rapport à S 1 est caractérisé par un vecteur vitesse de glissement V (I 2/1) un vecteur rotation Ω (2/1) un vecteur rotation de pivotement Ω p(2/1) = ( Ω (2/1). n). n un vecteur rotation de roulement Ω r(2/1) = Ω (2/1) Ω p(2/1) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

68 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Lois de Coulomb concernant le glissement Soient F (1 2) la force de S 1 sur S 2 au niveau du point I Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

69 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Lois de Coulomb concernant le glissement Soient F (1 2) la force de S 1 sur S 2 au niveau du point I N (1 2) la force normale de S 1 sur S 2 au niveau du point I N (1 2) = ( F(1 2). n ). n Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

70 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Lois de Coulomb concernant le glissement Soient F (1 2) la force de S 1 sur S 2 au niveau du point I N (1 2) la force normale de S 1 sur S 2 au niveau du point I N (1 2) = ( F(1 2). n ). n T (1 2) la force tangentielle de S 1 sur S 2 au niveau du point I T (1 2) = F (1 2) N (1 2) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

71 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

72 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Les lois de Coulomb spécifient que : s il y a glissement au contact entre S 1 et S 2 : V (I 2/1) 0 T (1 2) V (I 2/1) = 0 T (1 2). V (I 2/1) < 0 T (1 2) = f. N (1 2) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

73 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Les lois de Coulomb spécifient que : s il y a glissement au contact entre S 1 et S 2 : V (I 2/1) 0 T (1 2) V (I 2/1) = 0 T (1 2). V (I 2/1) < 0 T (1 2) = f. N (1 2) s il n y a pas glissement au contact entre S 1 et S 2 : V (I 2/1) = 0 T (1 2) f. N (1 2) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

74 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Les lois de Coulomb spécifient que : s il y a glissement au contact entre S 1 et S 2 : V (I 2/1) 0 T (1 2) V (I 2/1) = 0 T (1 2). V (I 2/1) < 0 T (1 2) = f. N (1 2) s il n y a pas glissement au contact entre S 1 et S 2 : V (I 2/1) = 0 T (1 2) f. N (1 2) où f est le coefficient de frottement entre S 1 et S 2. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

75 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel La force F (1 2) doit donc être située dans le cône de frottement de demi angle au sommetϕtel que f = tanϕ Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

76 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel La force F (1 2) doit donc être située dans le cône de frottement de f = tanϕ demi angle au sommetϕtel que Si F (1 2) est sur le cône, il y a glissement. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

77 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel La force F (1 2) doit donc être située dans le cône de frottement de demi angle au sommetϕtel que f = tanϕ Si F (1 2) est sur le cône, il y a glissement.si la force est dans le cône, il n y a pas glissement. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

78 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel La force F (1 2) doit donc être située dans le cône de frottement de demi angle au sommetϕtel que f = tanϕ Si F (1 2) est sur le cône, il y a glissement.si la force est dans le cône, il n y a pas glissement.on parle alors d adhérence Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

79 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Glissement F(1 2) La force F (1 2) doit donc être située dans le cône de frottement de demi angle au sommetϕtel que f = tanϕ Si F (1 2) est sur le cône, il y a glissement.si la force est dans le cône, il n y a pas glissement.on parle alors d adhérence F (1 2) Adhérence Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

80 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Coefficient de frottement Le coefficient de frottement f entre S 1 et S 2 ne dépend que de la nature des matériaux de S 1 et S 2 et de leur état de surface au niveau du contact. Nature des matériaux Etat de surface f = tan ϕ Acier sur acier Polie 0.1 Acier sur bronze A sec 0.2 Fonte sur bronze A sec 0.1 Acier sur bronze Lubrifié 0.07 Fonte sur Fonte Lubrifié 0.07 Acier ou fonte sur garniture de friction A sec 0.45 Pneu neuf sur chaussée A sec 0.6 Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

81 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Lois de Coulomb concernant le roulement Soient #» M (I,1 2) le moment en I de S 1 sur S 2 Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

82 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Lois de Coulomb concernant le roulement Soient M (I,1 2) le moment en I de S 1 sur S 2 M #» N(I,1 2) le couple de résistance au pivotement en I de S 1 sur S 2 #» M N(I,1 2) = ( M(I,1 2). n ). n Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

83 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Lois de Coulomb concernant le roulement Soient M (I,1 2) le moment en I de S 1 sur S 2 M #» N(I,1 2) le couple de résistance au pivotement en I de S 1 sur S 2 #» M N(I,1 2) = ( M(I,1 2). n ). n M #» N(I,1 2) le couple de résistance au roulement en I de S 1 sur S 2. #» M T(I,1 2) = M (I,1 2) ( M(I,1 2). n ). n Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

84 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

85 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Les lois de Coulomb pour le roulement s écrivent s il y a glissement au contact entre S 1 et S 2 : Ω R(2/1) 0 #» M T(I,1 2) Ω R(2/1) = 0 #» M T(I,1 2). Ω R(2/1) < 0 M #» T(I,1 2) = f P. N (1 2) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

86 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Les lois de Coulomb pour le roulement s écrivent s il y a glissement au contact entre S 1 et S 2 : Ω R(2/1) 0 #» M T(I,1 2) Ω R(2/1) = 0 #» M T(I,1 2). Ω R(2/1) < 0 M #» T(I,1 2) = f P. N (1 2) s il y a adhérence au contact entre S 1 et S 2 : Ω R(2/1) = 0 M #» T(I,1 2) f R. N (1 2) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

87 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Les lois de Coulomb pour le roulement s écrivent s il y a glissement au contact entre S 1 et S 2 : Ω R(2/1) 0 #» M T(I,1 2) Ω R(2/1) = 0 #» M T(I,1 2). Ω R(2/1) < 0 M #» T(I,1 2) = f P. N (1 2) s il y a adhérence au contact entre S 1 et S 2 : Ω R(2/1) = 0 M #» T(I,1 2) f R. N (1 2) où f R est le coefficient de résistance au roulement entre S 1 et S 2. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

88 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Lois de Coulomb concernant le pivotement De la même manière, les lois de Coulomb pour le pivotement s écrivent s il y a glissement au contact entre S 1 et S 2 : Ω P(2/1) 0 #» M N(I,1 2) Ω P(2/1) = 0 #» M N(I,1 2). Ω P(2/1) < 0 M #» N(I,1 2) = f P. N (1 2) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

89 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Lois de Coulomb concernant le pivotement De la même manière, les lois de Coulomb pour le pivotement s écrivent s il y a glissement au contact entre S 1 et S 2 : Ω P(2/1) 0 #» M N(I,1 2) Ω P(2/1) = 0 #» M N(I,1 2). Ω P(2/1) < 0 M #» N(I,1 2) = f P. N (1 2) s il n y a pas glissement au contact entre S 1 et S 2 : Ω P(2/1) = 0 M #» N(I,1 2) f P. N (1 2) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

90 Lois de Coulomb Lois de Coulomb (ou loi du frottement) pour un contact ponctuel Lois de Coulomb concernant le pivotement De la même manière, les lois de Coulomb pour le pivotement s écrivent s il y a glissement au contact entre S 1 et S 2 : Ω P(2/1) 0 #» M N(I,1 2) Ω P(2/1) = 0 #» M N(I,1 2). Ω P(2/1) < 0 M #» N(I,1 2) = f P. N (1 2) s il n y a pas glissement au contact entre S 1 et S 2 : Ω P(2/1) = 0 M #» N(I,1 2) f P. N (1 2) où f P est le coefficient de résistance au pivotement entre S 1 et S 2. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

91 Lois de Coulomb Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel Les lois de Coulomb, concernant le frottement de glissement, ne sont valables que pour un contact ponctuel ou "quasi ponctuel". Mais très souvent le contact entre deux solides n est pas ponctuel et s effectue sur une surface entière. Soient f p(1 2) la densité surfacique de force de S 1 sur S 2 au niveau du point P de la zone de contact Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

92 Lois de Coulomb Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel Les lois de Coulomb, concernant le frottement de glissement, ne sont valables que pour un contact ponctuel ou "quasi ponctuel". Mais très souvent le contact entre deux solides n est pas ponctuel et s effectue sur une surface entière. Soient f p(1 2) la densité surfacique de force de S 1 sur S 2 au niveau du point P de la zone de contact n p(1 2) la densité surfacique de force normale de S 1 sur S 2 au niveau du point Pde la zone de contact n p(1 2) = ( f p(1 2). n ). n Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

93 Lois de Coulomb Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel Les lois de Coulomb, concernant le frottement de glissement, ne sont valables que pour un contact ponctuel ou "quasi ponctuel". Mais très souvent le contact entre deux solides n est pas ponctuel et s effectue sur une surface entière. Soient f p(1 2) la densité surfacique de force de S 1 sur S 2 au niveau du point P de la zone de contact n p(1 2) la densité surfacique de force normale de S 1 sur S 2 au niveau du point Pde la zone de contact n p(1 2) = ( f p(1 2). n ). n t p(1 2) la densité surfacique de force tangentielle de S 1 sur S 2 au niveau du point P de la zone de contact t p(1 2) = f p(1 2) n p(1 2) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

94 Lois de Coulomb Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

95 Lois de Coulomb Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel L action mécanique de S 1 sur S 2 est } {F 1 2 = A f p(1 2) ds #» AP f p(1 2) ds Les lois de Coulomb s écrivent: s il y a glissement au contact entre S 1 et S 2 : t V (I 2/1) p(1 2) V (I 2/1) = 0 0 t p(1 2). V (I 2/1) < 0 t p(1 2) = f. n p(1 2) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

96 Lois de Coulomb Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel L action mécanique de S 1 sur S 2 est } {F 1 2 = A f p(1 2) ds #» AP f p(1 2) ds Les lois de Coulomb s écrivent: s il y a glissement au contact entre S 1 et S 2 : t V (I 2/1) p(1 2) V (I 2/1) = 0 0 t p(1 2). V (I 2/1) < 0 t p(1 2) = f. n p(1 2) s il y a adhérence au contact entre S 1 et S 2 : V (I 2/1) = 0 t p(1 2) f. n p(1 2) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

97 Lois de Coulomb Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel L action mécanique de S 1 sur S 2 est } {F 1 2 = A f p(1 2) ds #» AP f p(1 2) ds Les lois de Coulomb s écrivent: s il y a glissement au contact entre S 1 et S 2 : t V (I 2/1) p(1 2) V (I 2/1) = 0 0 t p(1 2). V (I 2/1) < 0 t p(1 2) = f. n p(1 2) s il y a adhérence au contact entre S 1 et S 2 : V (I 2/1) = 0 t p(1 2) f. n p(1 2) où f est le coefficient de frottement entre S 1 et S 2 au niveau du point P. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

98 Lois de Coulomb Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel La solution pratique du problème exige : la connaissance de la loi de répartition de n p(1 2) Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

99 Lois de Coulomb Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel La solution pratique du problème exige : la connaissance de la loi de répartition de n p(1 2) la loi de répartition de f (qui peut dépendre du point P considéré). Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

100 Lois de Coulomb Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel La solution pratique du problème exige : la connaissance de la loi de répartition de n p(1 2) la loi de répartition de f (qui peut dépendre du point P considéré). Dans de nombreux cas, nous pouvons faire des hypothèses simplificatrices qui peuvent être : Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

101 Lois de Coulomb Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel La solution pratique du problème exige : la connaissance de la loi de répartition de n p(1 2) la loi de répartition de f (qui peut dépendre du point P considéré). Dans de nombreux cas, nous pouvons faire des hypothèses simplificatrices qui peuvent être : une répartition uniforme pour f Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

102 Lois de Coulomb Lois de Coulomb pour un contact non ponctuel La solution pratique du problème exige : la connaissance de la loi de répartition de n p(1 2) la loi de répartition de f (qui peut dépendre du point P considéré). Dans de nombreux cas, nous pouvons faire des hypothèses simplificatrices qui peuvent être : une répartition uniforme pour f une répartition uniforme pour n p(1 2) ou une répartition qui, en essayant d approcher la réalité, permet des calculs rapides. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

103 Principe Fondamental de la Statique (PFS) 6 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Isolement d un solide Action mécanique extérieure / intérieure Enoncé du PFS Théorèmes généraux de la statique Théorèmes des actions réciproques Système soumis à l action de 2 glisseurs (forces) Sciences de Système l Ingénieur (MPSI soumis - PCSI) à l actionci-6 deactions 3 glisseurs mécaniques (forces) Année / 87 Sommaire 1 Introduction 2 Modélisation d une action mécanique 3 Actions mécaniques transmissibles par une liaison parfaite 4 Actions mécaniques particulières 5 Lois de Coulomb

104 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Isolement d un solide Isolement d un solide Pour étudier un système matériel (Σ) on commence par l isoler de l extérieur (Σ). Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

105 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Isolement d un solide Exemple Le système matériel (Σ) défini à l intérieur de la frontière est constitué du corps de vérin, de deux pattes de fixation, du piston, d un joint, de la tige, du ressort, et du volume d air situé dans la chambre entre le piston et le corps. Ce système est en relation avec l extérieur par l intermédiaire de deux liaisons : une liaison encastrement (patte de fixation) une liaison rotule de centre O avec un autre système. De plus, chaque corps du système est soumis au champ d action de la pesanteur. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

106 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Isolement d un solide Isolons le système matériel (S) constitué de la tige, du piston et du joint du vérin. L extérieur de (S), noté (S), est constitué du corps de vérin, de deux pattes de fixation, du ressort, du volume d air situé dans la chambre entre le piston et le corps et de l extérieur deσ(σ). Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

107 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Action mécanique extérieure / intérieure Action mécanique extérieure / intérieure Les actions mécaniques extérieures à un système matériel (S) sont l ensemble des actions mécaniques de (S) sur (S). EXEMPLE : Bilan des actions mécaniques exercées sur l ensemble matériel{tige, piston, joint} du vérin. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

108 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Action mécanique extérieure / intérieure Les actions mécanique intérieures à un système matériel (S) sont l ensemble des actions mécaniques mutuelles entre les différents sous ensembles de (S). EXEMPLE : l action mutuelle de la tige sur le piston, et l action mutuelle du piston sur le joint. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

109 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Enoncé du PFS Enoncé du PFS Dans un repère galiléen R g, si un système matériel(σ) est en équilibre, l ensemble des actions mécanique extérieures est nul. (Σ) en équilibre dans R g } {F Σ Σ = A } R Σ Σ M {0 (A,Σ Σ) = Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

110 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Enoncé du PFS Remarques Le Principe Fondamental de la Statique ne se démontre pas, c est un cas particulier du Principe Fondamental de la Dynamique (P.F.D). Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

111 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Enoncé du PFS Remarques Le Principe Fondamental de la Statique ne se démontre pas, c est un cas particulier du Principe Fondamental de la Dynamique (P.F.D). Si un torseur est nul alors il est nul en tout point. Il n est donc pas nécessaire d imposer un point pour exprimer le torseur des actions extérieures. Par contre, il est judicieux de choisir correctement ce point afin de simplifier au maximum les calculs : en particulier ce point peut être l origine d une force inconnue. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

112 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Enoncé du PFS Remarques Le Principe Fondamental de la Statique ne se démontre pas, c est un cas particulier du Principe Fondamental de la Dynamique (P.F.D). Si un torseur est nul alors il est nul en tout point. Il n est donc pas nécessaire d imposer un point pour exprimer le torseur des actions extérieures. Par contre, il est judicieux de choisir correctement ce point afin de simplifier au maximum les calculs : en particulier ce point peut être l origine d une force inconnue. Les repères galiléens sont des repères où le PFS est vérifié. Pour des applications des systèmes mécaniques classiques (voiture, avion, machine,... ), la Terre est une bonne approximation d un repère Galiléen. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

113 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Enoncé du PFS Remarques Le Principe Fondamental de la Statique ne se démontre pas, c est un cas particulier du Principe Fondamental de la Dynamique (P.F.D). Si un torseur est nul alors il est nul en tout point. Il n est donc pas nécessaire d imposer un point pour exprimer le torseur des actions extérieures. Par contre, il est judicieux de choisir correctement ce point afin de simplifier au maximum les calculs : en particulier ce point peut être l origine d une force inconnue. Les repères galiléens sont des repères où le PFS est vérifié. Pour des applications des systèmes mécaniques classiques (voiture, avion, machine,... ), la Terre est une bonne approximation d un repère Galiléen. L analyse de PFD montre qu il est possible d étendre le champ d application du PFS à des systèmes mobiles dans les trois cas particuliers suivants : Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

114 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Enoncé du PFS Remarques Le Principe Fondamental de la Statique ne se démontre pas, c est un cas particulier du Principe Fondamental de la Dynamique (P.F.D). Si un torseur est nul alors il est nul en tout point. Il n est donc pas nécessaire d imposer un point pour exprimer le torseur des actions extérieures. Par contre, il est judicieux de choisir correctement ce point afin de simplifier au maximum les calculs : en particulier ce point peut être l origine d une force inconnue. Les repères galiléens sont des repères où le PFS est vérifié. Pour des applications des systèmes mécaniques classiques (voiture, avion, machine,... ), la Terre est une bonne approximation d un repère Galiléen. L analyse de PFD montre qu il est possible d étendre le champ d application du PFS à des systèmes mobiles dans les trois cas particuliers suivants : mouvement de translation uniforme Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

115 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Enoncé du PFS Remarques Le Principe Fondamental de la Statique ne se démontre pas, c est un cas particulier du Principe Fondamental de la Dynamique (P.F.D). Si un torseur est nul alors il est nul en tout point. Il n est donc pas nécessaire d imposer un point pour exprimer le torseur des actions extérieures. Par contre, il est judicieux de choisir correctement ce point afin de simplifier au maximum les calculs : en particulier ce point peut être l origine d une force inconnue. Les repères galiléens sont des repères où le PFS est vérifié. Pour des applications des systèmes mécaniques classiques (voiture, avion, machine,... ), la Terre est une bonne approximation d un repère Galiléen. L analyse de PFD montre qu il est possible d étendre le champ d application du PFS à des systèmes mobiles dans les trois cas particuliers suivants : mouvement de translation uniforme mouvement de rotation uniforme d un solide équilibré dynamiquement Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

116 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Enoncé du PFS Remarques Le Principe Fondamental de la Statique ne se démontre pas, c est un cas particulier du Principe Fondamental de la Dynamique (P.F.D). Si un torseur est nul alors il est nul en tout point. Il n est donc pas nécessaire d imposer un point pour exprimer le torseur des actions extérieures. Par contre, il est judicieux de choisir correctement ce point afin de simplifier au maximum les calculs : en particulier ce point peut être l origine d une force inconnue. Les repères galiléens sont des repères où le PFS est vérifié. Pour des applications des systèmes mécaniques classiques (voiture, avion, machine,... ), la Terre est une bonne approximation d un repère Galiléen. L analyse de PFD montre qu il est possible d étendre le champ d application du PFS à des systèmes mobiles dans les trois cas particuliers suivants : mouvement de translation uniforme mouvement de rotation uniforme d un solide équilibré dynamiquement lorsque les effets des masses et des inerties peuvent être négligés devant les efforts extérieurs Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

117 Principe Fondamental de la Statique (PFS) Enoncé du PFS Remarques Le Principe Fondamental de la Statique ne se démontre pas, c est un cas particulier du Principe Fondamental de la Dynamique (P.F.D). Si un torseur est nul alors il est nul en tout point. Il n est donc pas nécessaire d imposer un point pour exprimer le torseur des actions extérieures. Par contre, il est judicieux de choisir correctement ce point afin de simplifier au maximum les calculs : en particulier ce point peut être l origine d une force inconnue. Les repères galiléens sont des repères où le PFS est vérifié. Pour des applications des systèmes mécaniques classiques (voiture, avion, machine,... ), la Terre est une bonne approximation d un repère Galiléen. L analyse de PFD montre qu il est possible d étendre le champ d application du PFS à des systèmes mobiles dans les trois cas particuliers suivants : mouvement de translation uniforme mouvement de rotation uniforme d un solide équilibré dynamiquement lorsque les effets des masses et des inerties peuvent être négligés devant les efforts extérieurs la réciproque du P.F.S n est pas forcément juste. Sciences de l Ingénieur (MPSI - PCSI) CI-6 Actions mécaniques Année / 87

1 Cinématique du solide

1 Cinématique du solide TBLE DES MTIÈRES 1 Cinématique du solide 1 1.1 Coordonnées d un point dans l espace......................... 1 1.1.1 Repère et référentiel................................ 1 1.1.2 Sens trigonométrique...............................

Plus en détail

et pour une hélice à gauche Représentation plane et spatiale de la liaison hélicoïdale

et pour une hélice à gauche Représentation plane et spatiale de la liaison hélicoïdale olutions technologiques associées à la liaison hélicoïdale 2 Année PT.I.I. CI 2 : Analyse et conception des mécanismes Page 1 sur 1 I. Introduction Un système vis-écrou correspond à la solution technologique

Plus en détail

Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE. Présentation. Voir vidéos sur site du professeur. Piston (6) Corps (7)

Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE. Présentation. Voir vidéos sur site du professeur. Piston (6) Corps (7) TD 26 - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/6 Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Reprendre l exercice du TD25, et déterminer p f ( F) le plus rapidement possible. Exercice 2 : TABLE

Plus en détail

Statique des solides

Statique des solides Cours 08 - Statique des solides Page 1/10 Statique des solides 1) OBJECIFS....3 2) SCHEM D RCHIECURE E GRPHE DE SRUCURE.... 3 21) DIFFERENCE ENRE SCHEM CINEMIQUE E SCHEM D RCHIECURE....3 22) EXEMPLE DE

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

Mécanique P06-1MECA0

Mécanique P06-1MECA0 PRIS Formation d Ingénieurs en Partenariat Section GE Polycopié de cours V Mécanique P06-1MEC0 Cours Magistraux TD ED 1ère nnée Enseignant : Mr DETREZ 2011-2012 i Table des matières II Cinématique 1 I.1

Plus en détail

Modélisation des actions mécaniques

Modélisation des actions mécaniques Cours 07 - Modélisation des actions mécaniques Page 1/14 Modélisation des actions mécaniques 1) BJECTIFS....3 ) CTINS MECNIQUES : GENERLITES... 3 1) MISE EN EVIENCE....3 ) EFINITIN UNE M....3 3) CLSSIFICTIN

Plus en détail

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Mécanique «Chapitre» 4 Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Parties du programme de PCSI à revoir Notions et contenus Lois de Coulomb du frottement de glissement dans le seul cas d un solide

Plus en détail

{T}= R M(o) o. Le Torseur. Le torseur : un outil mathématique. Il représente un champ de vecteur équiprojectif. S2I Lycée Corneille T.

{T}= R M(o) o. Le Torseur. Le torseur : un outil mathématique. Il représente un champ de vecteur équiprojectif. S2I Lycée Corneille T. Le torseur : un outil mathématique {T} R M(o) o Il représente un champ de vecteur équiprojectif. Champ des vitesses d'un solide en rotation Le torseur : adapté à la mécanique des solides. Le torseur est

Plus en détail

La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6

La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6 La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6 1. GENERALITE AU SUJET DU GUIDAGE EN ROTATION La solution constructive qui réalise une liaison pivot est appelée guidage en rotation. Le guidage en rotation

Plus en détail

APPLICATION DU THEOREME DES TRAVAUX VIRTUELS AU CALCUL DES STRUCTURES ISOSTATIQUES

APPLICATION DU THEOREME DES TRAVAUX VIRTUELS AU CALCUL DES STRUCTURES ISOSTATIQUES Cours de Mécanique APPLICATION DU THEOREME DES TRAVAUX VIRTUELS AU CALCUL DES STRUCTURES ISOSTATIQUES Philippe Lawrence Octobre 2012 Table des matières 1 Rappels 2 1.1 Structure isostatique.........................

Plus en détail

CH12 : Solide en mouvement de translation

CH12 : Solide en mouvement de translation BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH12 : Solide en mouvement de translation Motorisation des systèmes Enjeu : Problématique : En tant que technicien supérieur, il vous revient

Plus en détail

CHAPITRE 1 MÉCANISMES. 1.1 Modélisation cinématique. 1.1.1 Problématique. 1.1.2 Modèle cinématique

CHAPITRE 1 MÉCANISMES. 1.1 Modélisation cinématique. 1.1.1 Problématique. 1.1.2 Modèle cinématique TABLE DES MATIÈRES 1 Mécanismes 1 1.1 Modélisation cinématique.......................... 1 1.1.1 Problématique............................ 1 1.1.2 Modèle cinématique......................... 1 1.2 Liaisons

Plus en détail

CHAPITRE 1 CINÉTIQUE. 1.1 Masse et inertie. 1.1.1 Notions d inertie

CHAPITRE 1 CINÉTIQUE. 1.1 Masse et inertie. 1.1.1 Notions d inertie TABLE DE MATIÈRE 1 Cinétique 1 1.1 Masse et inertie................................ 1 1.1.1 Notions d inertie........................... 1 1.1.2 Masse.................................. 2 1.1.3 Centre d

Plus en détail

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes GÉNIE MÉCANIQUE Machine de production de sondes Présentation La machine étudiée est destinée à la production automatique de sondes médicales présentées figure 1. La figure 2 montre une vue en perspective

Plus en détail

ISAT/CM/2A/Glissières

ISAT/CM/2A/Glissières Analyse et conception des liaisons glissières I - Liaison glissière parfaite : définition II - Exemples : Classification des solutions technologiques III- Liaison glissière lisse III.1 Solutions sans préoccupation

Plus en détail

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES L1 Page 41 Institut Supérieur des Etudes Technologique de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire

Plus en détail

Mécanique - Statique des solides GMP1 - voiture garée dans une pente

Mécanique - Statique des solides GMP1 - voiture garée dans une pente Mécanique - Statique des solides GMP1 - voiture garée dans une pente TD statique avec frottement 1. Voiture garée en montée Le problème étudié est plan ; on considère que la voiture admet (G, x 1, y 1

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation SYSEMES VIS-ECOU Plan de la présentation 0. Assemblage par vissage 1. ransformation de mouvement 2. Modélisation 3. Expression des vitesses 4. endement - éversibilité 5. Contact par glissement 6. Contact

Plus en détail

EEIGM 1 ère Année. Discipline Mécanique. Résistance des Matériaux. TD 1 : Exercices d application sur la notion de torseur.

EEIGM 1 ère Année. Discipline Mécanique. Résistance des Matériaux. TD 1 : Exercices d application sur la notion de torseur. EEIGM 1 ère nnée Discipline Mécanique Résistance des Matériaux TD 1 : Exercices d application sur la notion de torseur Zoubir YDI 1 Exercice 1 Soit O;i, j,k un repère orthonormé direct. On note x,, z les

Plus en détail

a) modéliser la liaison entre un galet (Gi) et le rail (0),

a) modéliser la liaison entre un galet (Gi) et le rail (0), CORRIGE : MACHINE DE DÉCHARGEMENT ET DE DÉCHARGEMENT DE COMBUSTIBLE NUCLÉAIRE Q Réaliser le schéma cinématique en perspective, en respectant l orientation de la figure 6, de la machine de déchargement

Plus en détail

Exercice 2 : CONSOLE DE DÉCORATION.

Exercice 2 : CONSOLE DE DÉCORATION. TD 29 - Arc-boutement Page 1/7 Exercice 1 : EXTRACTEUR DE ROULEMENTS. On considère un extracteur de roulements dont le but est d extraire les roulements détériorés qui sont montés serrés sur les arbres.

Plus en détail

CHAPITRE 2. MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES :

CHAPITRE 2. MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES : CHPITRE 2. ODELISTION DES CTIONS ECNIQUES : I- SOIRE DU CHPITRE 2: II- NOTIONS GENERLES : III- NOTION DE FORCE : IV- NOTION DE OENT : V- ODELISER UNE CTION ECNIQUE PR UN TORSEUR : VI- FIGURES DECOUPER

Plus en détail

EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante.

EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante. EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante - 2- L énergie potentielle de pesanteur du wagon dépend : du

Plus en détail

INTERROS. de Prépas & Deug. Mécanique des Systèmes Mécanique des Fluides. Olivier Chenevez. Ancien élève de l École Normale Supérieure

INTERROS. de Prépas & Deug. Mécanique des Systèmes Mécanique des Fluides. Olivier Chenevez. Ancien élève de l École Normale Supérieure INTERROS de Prépas Deug MP-PC-PSI Mécanique des Systèmes Mécanique des Fluides Olivier Chenevez Ancien élève de l École Normale Supérieure Collection dirigée par Éric MAURETTE Du même auteur, aux Éditions

Plus en détail

D U G A Z P A R F A I T M O N O A T O M I Q U E A U X F L U I D E S R E E L S E T A U X P H A S E S C O N D E N S E E S

D U G A Z P A R F A I T M O N O A T O M I Q U E A U X F L U I D E S R E E L S E T A U X P H A S E S C O N D E N S E E S THERMODYNAMIQUE Lycée F.BUISSON PTSI D U G A Z P A R F A I T M O N O A T O M I Q U E A U X F L U I D E S R E E L S E T A U X P H A S E S C O N D E N S E E S Ce chapitre pourrait s appeler du monde moléculaire

Plus en détail

1 Introduction. 2 Techniques d animation

1 Introduction. 2 Techniques d animation Animation Chapitre 7 : Animation Modélisation 3D et Synthèse Fabrice Aubert fabrice.aubert@univ-lille1.fr Master Informatique 2014-2015 1 Introduction Animation = succession d images. Domaine : artistique

Plus en détail

: Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP)

: Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP) : scientifique : Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP) : Sciences industrielles de l ingénieur Première et seconde s PROGRAMME DE SCIENCES INDUSTRIELLES

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN.

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. TD 6 corrigé - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/1 Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. Question : Réaliser le graphe de structure, puis compléter

Plus en détail

Chapitre 3: Dynamique

Chapitre 3: Dynamique Introduction Le mot dynamique désigne ou qualifie ce qui est relatif au mouvement. Il est l opposé du mot statique. Le mouvement d un point matériel est liée à son interaction avec le monde extérieur ce

Plus en détail

Cours de mécanique M14-travail-énergies

Cours de mécanique M14-travail-énergies Cours de mécanique M14-travail-énergies 1 Introduction L objectif de ce chapitre est de présenter les outils énergétiques utilisés en mécanique pour résoudre des problèmes. En effet, parfois le principe

Plus en détail

FRAISEUSE A COMMANDE NUMERIQUE

FRAISEUSE A COMMANDE NUMERIQUE FRAISEUSE A COMMANDE NUMERIQUE Mise en situation : L usinage est une étape de fabrication d une pièce par enlèvement de matière. C est une opération de base dans la fabrication de produits pour l industrie

Plus en détail

concours externe de recrutement de professeurs certifiés et concours d accès à des listes d aptitude (CAFEP)

concours externe de recrutement de professeurs certifiés et concours d accès à des listes d aptitude (CAFEP) SESSION DE 2005 concours externe de recrutement de professeurs certifiés et concours d accès à des listes d aptitude (CAFEP) section : mathématiques deuxième composition de mathématiques (épreuve de remplacement)

Plus en détail

Qu est-ce que la Mécanique?

Qu est-ce que la Mécanique? Unité d Enseignement LA 101 Qu est-ce que la Mécanique? Renée Gatignol Université Pierre et Marie Curie 2010 Table des matières 1 Introduction 1 1.1 Qu est-ce que la «mécanique»?...........................

Plus en détail

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 NOTION DE TORSEUR 3. 2.1 Définition 3 2.1.1 Propriétés liées aux torseurs 4 2.1.2 Produit ou comoment de deux torseurs 4

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 NOTION DE TORSEUR 3. 2.1 Définition 3 2.1.1 Propriétés liées aux torseurs 4 2.1.2 Produit ou comoment de deux torseurs 4 SOAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 NOTION DE TORSEUR 3 2.1 Définition 3 2.1.1 Propriétés liées aux torseurs 4 2.1.2 Prouit ou comoment e eux torseurs 4 2.2 Torseurs élémentaires 4 2.2.1 Torseur couple 4 2.2.2 Torseur

Plus en détail

CINEMATIQUE GRAPHIQUE 2D Polycopié sans trous

CINEMATIQUE GRAPHIQUE 2D Polycopié sans trous Cours ENSIS MEC101 Mécanique des systèmes et des milieux déformables CINEMTIQUE GRPHIQUE 2D Polycopié sans trous 1/20 I) MOUVEMENT D'UN SOLIDE 1.1. Solide du point de vue cinématique Un mécanisme est composé

Plus en détail

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos 1 Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos - créer ou modifier un mouvement - déformer un corps odélisation des actions mécaniques.1. Notion de

Plus en détail

Métrologie tridimensionnelle : Technologie des Machines à Mesurer

Métrologie tridimensionnelle : Technologie des Machines à Mesurer Métrologie tridimensionnelle : Technologie des Machines à Mesurer SPRUYT G. 1 / 14 I.S.I.P.S Table des matières 1. Construction des machines à mesurer... 3 1.1. Architecture... 3 1.1.1. Machine à portique...

Plus en détail

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES (Partie 3)

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES (Partie 3) INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES (Partie 3) Pierre Duysinx LTAS Ingénierie de Véhicules Terrestres Département Aérospatiale & Mécanique Université de Liège Année Académique 2012-2013 Types

Plus en détail

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée.

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Mise en situation. Nous proposons l étude des performances d un moteur thermique de scooter et de sa chaîne

Plus en détail

CHAPITRE II : STATIQUE

CHAPITRE II : STATIQUE CHPITRE II : STTIQUE - Généralités : I. NTIN DE RCE : En mécanique, les forces sont utilisées pour modéliser des actions mécaniques diverses (actions de contact, poids, attraction magnétique, effort ).

Plus en détail

Introduction à la description des systèmes thermodynamiques

Introduction à la description des systèmes thermodynamiques Introduction à la description des systèmes thermodynamiques 1. Définitions et généralités : La Thermodynamique est l étude des échanges d énergie ou de matière. La thermodynamique ne délimite a priori

Plus en détail

Mettre en position (Mip) Permettre un mouvement relatif. Transmettre la puissance

Mettre en position (Mip) Permettre un mouvement relatif. Transmettre la puissance 1 ) Analyse fonctionnelle. La solution constructive qui réalise une liaison pivot est appelée guidage en rotation. On appelle généralement arbre le contenu, logement ou alésage le contenant. On peut faire

Plus en détail

Création (commentaires) : 5 novembre 2010 16/7/11 : ajouter dia II-6-1-15

Création (commentaires) : 5 novembre 2010 16/7/11 : ajouter dia II-6-1-15 Création (commentaires) : 5 novembre 2010 16/7/11 : ajouter dia II-6-1-15 Hypothèses : voir illustration expérimentale à la dia suivante et quantification de l effet de l effort tranchant sur la déformé

Plus en détail

Définition de la forme de l arbre et des charges Possibilités de modifier toutes ces grandeurs

Définition de la forme de l arbre et des charges Possibilités de modifier toutes ces grandeurs Logiciel : ArbrEn2D Ce logiciel permet de calculer et de dessiner les efforts et les déformations dans une pièce rectiligne isostatique 2D à section variable. Les grandeurs d'entrée sont la géométrie de

Plus en détail

Service de Mécanique analytique et cfao LES PHÉNOMÈNES DE FROTTEMENT

Service de Mécanique analytique et cfao LES PHÉNOMÈNES DE FROTTEMENT LES PHÉNOMÈNES DE FROTTEMENT Valérie Duchâteau Pierre Lambert Benoît Lagrange Elisabeth Persenaire Année académique 2001 2002 Table des matières 1 PARTIE THÉORIQUE... 4 1.1 INTRODUCTION... 4 1.2 LES FROTTEMENTS

Plus en détail

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES la liaison étant supposée parfaite. Le rouleau n est entraîné en rotation par un moteur extérieur non figuré, sa vitesse de rotation est ω > constante au cours du temps.

Plus en détail

S2I 1. Modélisation d un hayon de coffre électrique

S2I 1. Modélisation d un hayon de coffre électrique S2I 1 TSI 4 heures Calculatrices autorisées Modélisation d un hayon de coffre électrique 213 L industrie automobile propose sur les véhicules modernes de plus en plus de systèmes d aide à l utilisateur,

Plus en détail

Chapitre 5 Les lois de la mécanique et ses outils

Chapitre 5 Les lois de la mécanique et ses outils DERNIÈRE IMPRESSION LE 1 er août 2013 à 12:49 Chapitre 5 Les lois de la écanique et ses outils Table des atières 1 Les référentiels et repères 2 2 Les grandeurs de l évolution 2 2.1 Le vecteur de position..........................

Plus en détail

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Questions pour réfléchir Q4. p.262. Jupiter a une masse 318 fois plus grande que celle de la Terre. Pourtant, l accélération de la pesanteur

Plus en détail

Licence SPI Cinématique et Mécanismes. Introduction à la théorie des mécanismes

Licence SPI Cinématique et Mécanismes. Introduction à la théorie des mécanismes Licence SPI Cinématique et Mécanismes Introduction à la théorie des mécanismes Mobilité, hyperstatisme, singularité Plan Problèmes/Objectifs Quelques exemples Graphe mécanisme Nombre de cyclomatique Analyse

Plus en détail

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN 3 ANS

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN 3 ANS BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN ANS Électrotechnique énergie équipements communicants Exemple de progression pédagogique Programmes : BOEN n 11 du 1/06/199 / A 8/07/99 modifié A 19/07/0 Mathématiques :

Plus en détail

4 THÉORIE CINÉTIQUE DES GAZ. 4.1 Échelles d observations et fluctuations

4 THÉORIE CINÉTIQUE DES GAZ. 4.1 Échelles d observations et fluctuations 4 THÉORIE CINÉTIQUE DES GAZ 4.1 Échelles d observations et fluctuations On s intéresse à un volume V de gaz très grand : qq m 3 dans les conditions normales de température et de pression. Au sein de ce

Plus en détail

Travaux Pratiques TRIEUSE DE PELLICULES Etude mécanique du convoyage

Travaux Pratiques TRIEUSE DE PELLICULES Etude mécanique du convoyage PI* Lycée P.Corneille Etude Dynamique du convoyage.doc Page : 1/1 Travaux Pratiques TRIEUE DE PELLICULE Etude mécanique du convoyage Temps alloué 2 heures En annexe : conditions d équilibre d un solide

Plus en détail

Chapitre 6P : ENERGIE CINETIQUE ET ENERGIE POTENTIELLE

Chapitre 6P : ENERGIE CINETIQUE ET ENERGIE POTENTIELLE Chapitre 6P : ENERGIE CINETIQUE ET ENERGIE POTENTIELLE Dans le chapitre précèdent, nous avons étudié l expression du travail et de la puissance d une force constante. Ce travail correspond à un transfert

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

Le modèle du gaz parfait

Le modèle du gaz parfait Table des matières 1 : énergie interne, équation d état 1.1 Hypothèses........................................... 1. Énergie interne d un GPM................................... 1.3 Équation d état du GPM....................................

Plus en détail

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES & HELICOÏDALES (Partie 2)

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES & HELICOÏDALES (Partie 2) INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES & HELICOÏDALES (Partie 2) Pierre Duysinx LTAS Ingénierie de Véhicules Terrestres Département Aérospatiale & Mécanique Université de Liège Année Académique

Plus en détail

3D Compléments de cours. Guy GREISEN

3D Compléments de cours. Guy GREISEN 3D Compléments de cours Guy GREISEN 14 septembre 2009 3D 3 Table des matières 1 SECOND DEGRÉ 6 1.1 Introduction................................................ 6 1.2 Formule générale.............................................

Plus en détail

La dynamique du système est donnée par (1)

La dynamique du système est donnée par (1) Master d Ingénierie Mathématique Contrôle des systèmes non-linéaires Examen, durée 3h Sujet donné par Pierre Rouchon, tous les documents sont autorisés. Comme le montre la figure ci-contre, ce robot marcheur

Plus en détail

III Univers / IV. Le Sport

III Univers / IV. Le Sport III Univers / IV. Le Sport Mouvements et forces Exercice n 1 : Dynamomètre Exercice n 2 : Une petite voiture dans un train Un enfant est assis dans un train qui circule sur une voie rectiligne et horizontale.

Plus en détail

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S Concours EPIT 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette MW K1200S Durée : 2h. Calculatrices autorisées. Présentation du problème Le problème

Plus en détail

La technologie pneumatique, très

La technologie pneumatique, très sans frontière BOÎTE À OUTILS Guide de dimensionnement Les unités de translation pneumatiques PHILIPPE TAILLARD 1 S il est une technologie d actionneurs qui a fortement évoluée cette dernière décennie,

Plus en détail

Outils de post-traitement des calculs éléments finis dans Catia F. Louf

Outils de post-traitement des calculs éléments finis dans Catia F. Louf Outils de post-traitement des calculs éléments finis dans Catia F. Louf Dans cette fiche, on propose de détailler les différents outils à disposition dans Catia pour post-traiter des calculs éléments finis.

Plus en détail

15 Notions sur les turbomachines

15 Notions sur les turbomachines 16 avril 2004 429 15 Au cours des chapitres précédents, on a maintes fois considéré des machines au sein desquelles s opérait un échange de travail avec le milieu extérieur (compresseurs, turbines). Parmi

Plus en détail

Les dentures sur les arbres intermédiaires doivent être inclinées dans le même sens pour

Les dentures sur les arbres intermédiaires doivent être inclinées dans le même sens pour 3-4 Compensation de l effort axial dans les réducteurs à engrenages hélicoïdaux: - Roues à chevrons: 2 dentures hélicoïdales sont taillées en sens inverse sur la même roue. Ces roues ont donné le sigle

Plus en détail

!!!!!!!!!!/!!!!!!!!!!!!!

!!!!!!!!!!/!!!!!!!!!!!!! Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable 1ère STI2D Modélisation des ctions Mécaniques Notion de TORSEUR CI5 : Comportement des mécanismes Cours ES- ITEC 1. Notion de torseur

Plus en détail

ETUDE DES E VI V B I RATIO I N O S

ETUDE DES E VI V B I RATIO I N O S ETUDE DES VIBRATIONS 1 Chapitre I - Présentation et définitions 2 Les objectifs à atteindre: 1) Savoir décrire le modèle de l'oscillateur harmonique et savoir l'appliquer à l'étude des systèmes physiques

Plus en détail

Chapitre 4: Les 3 principes de Newton

Chapitre 4: Les 3 principes de Newton e B et C 4 Les 3 principes de Newton 38 Chapitre 4: Les 3 principes de Newton 1. Rappels sur les forces Rappel 1 : On appelle force toute cause capable de: modifier le mouvement d un corps; de déformer

Plus en détail

2 Le champ électrostatique E

2 Le champ électrostatique E Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier : Outil Physique et Géophysique 2 Le champ électrostatique E k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr E MAISON DES GÉOSCIENCES

Plus en détail

Concours CASTing 2011

Concours CASTing 2011 Concours CASTing 2011 Épreuve de mécanique Durée 1h30 Sans calculatrice Le candidat traitera deux exercices parmi les trois proposés dans le sujet. Dans le cas où les trois exercices seraient traités partiellement,

Plus en détail

Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies

Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies 1 Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies I. Les forces travaillent. 1. Effets d une force. Les forces appliquées à un système peut : - Déformer

Plus en détail

Campus Saint-Jean (consolidé avec la Faculty of Engineering) PHYSQ 131 Examen Final Samedi, 21 avril, 2012; 14h 16h30 MCM 3-18

Campus Saint-Jean (consolidé avec la Faculty of Engineering) PHYSQ 131 Examen Final Samedi, 21 avril, 2012; 14h 16h30 MCM 3-18 Campus Saint-Jean (consolidé avec la Faculty of Engineering) PHYSQ 131 Examen Final Samedi, 21 avril, 2012; 14h 16h30 MCM 3-18 1. Vous n avez droit ni aux notes, ni au manuel. 2. Des feuilles de formules

Plus en détail

CI-5 MODÉLISER LES ACTIONS MÉCANIQUES PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DE SYSTÈMES

CI-5 MODÉLISER LES ACTIONS MÉCANIQUES PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DE SYSTÈMES CI-5 ODÉLISER LES CTIONS ÉCNIQUES PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORNCES DE SYSTÈES SOUIS À DES CTIONS ÉCNIQUES STTIQUES. Objectifs NLYSER-ODELISER-RESOUDRE-OPTIISER la fin de la séquence, 2 : Proposer un

Plus en détail

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :.

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. A remplir par le candidat : Nom : Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. Note : Concours filière Technicien Supérieur et er cycle filière Ingénieur Concours nd cycle filière Ingénieur

Plus en détail

CHAPITRE VI FONCTION GUIDAGE EN TRANSLATION 3 EME SCT I- INTRODUCTION: I.1- DEFINITION : I.2- CARACTERISTIQUES DU GUIDAGE EN TRANSLATION:

CHAPITRE VI FONCTION GUIDAGE EN TRANSLATION 3 EME SCT I- INTRODUCTION: I.1- DEFINITION : I.2- CARACTERISTIQUES DU GUIDAGE EN TRANSLATION: CHAPITRE VI FONCTION GUIDAGE EN TRANSLATION EME SCT I- INTRODUCTION: I.- DEFINITION : Un ensemble de pièces est guidé en translation par rapport à un autre lorsque les contacts ne permettent plus qu un

Plus en détail

Les liaisons cinématiques sur CATIA V5

Les liaisons cinématiques sur CATIA V5 Les liaisons cinématiques sur CATIA V5 Selon NF EN 23952 / ISO 3952-1 Les liaisons cinématiques sur CATIA V5 Page 1 Sommaire Méthodologie Rotule Ponctuelle Linéaire annulaire Appui plan Linéaire rectiligne

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉICULES AUTOMOBILES Options : Voitures particulières - Véhicules industriels - Motocycles SESSION 2015 ÉPREUVE E11 ANALYSE D UN SYSTÈME TECNIQUE Durée : 3 heures

Plus en détail

Dernière modification : 5 février 2003. Nº du cours Titre du cours Structure et analyse de produits

Dernière modification : 5 février 2003. Nº du cours Titre du cours Structure et analyse de produits Devis de cours DEC - 570.C0 Design industriel NOM DU PROGRAMME Dernière modification : 5 février 2003 Nº du cours Titre du cours 203-570-SF Structure et analyse de produits Pondération Heures Préalables

Plus en détail

Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre)

Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre) Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre) Mise en situation Le mécanisme étudié est un moteur à essence de moto. Pour simplifier l étude, seulement un piston et une bielle ont été représentés. Le mécanisme

Plus en détail

(Durée de l épreuve: 3 heures) L usage de la calculatrice est autorisé

(Durée de l épreuve: 3 heures) L usage de la calculatrice est autorisé ÉCOLE DES PONTS PARISTECH SUPAERO (ISAE), ENSTA PARISTECH, TELECOM PARISTECH, MINES PARISTECH, MINES DE SAINT ÉTIENNE, MINES DE NANCY, TÉLÉCOM BRETAGNE, ENSAE PARISTECH (FILIÈRE MP) ÉCOLE POLYTECHNIQUE

Plus en détail

Machine de découpe de poutres en matériau léger

Machine de découpe de poutres en matériau léger 10PSI14 Machine de découpe de poutres en matériau léger QUESTIONNAIRE Le sujet remis aux candidats comprend : Un questionnaire Un dossier technique regroupant les annexes Un cahier réponses Le questionnaire

Plus en détail

MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003)

MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003) MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003) 1.MISE EN SITUATION Le produit Une batterie électrique au plomb est composée de deux électrodes, une anode et une cathode réalisées

Plus en détail

DYNAMIQUE Corrigé de l'exercice L ensemble {Homme + Moto} page suivante a une masse totale m = 340 kg. Pour tout le problème, on prendra

DYNAMIQUE Corrigé de l'exercice L ensemble {Homme + Moto} page suivante a une masse totale m = 340 kg. Pour tout le problème, on prendra L ensemble {Homme + Moto} page suivante a une masse totale m = 340 kg. Pour tout le problème, on prendra 2 g = 10 m. s. RÉPARTITION DES CHARGES A L ARRÊT I.1) Isolez l ensemble {Homme + Moto} à l arrêt

Plus en détail

TEPZZ 876 97A_T EP 2 876 297 A1 (19) (11) EP 2 876 297 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: F02N 11/04 (2006.01) F02N 19/00 (2010.

TEPZZ 876 97A_T EP 2 876 297 A1 (19) (11) EP 2 876 297 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: F02N 11/04 (2006.01) F02N 19/00 (2010. (19) TEPZZ 876 97A_T (11) EP 2 876 297 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 27.0.1 Bulletin 1/22 (1) Int Cl.: F02N 11/04 (06.01) F02N 19/00 (.01) (21) Numéro de dépôt: 14189384.2

Plus en détail

Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks

Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks Introduction Je propose de soumettre à nos outils de MAO (mécanique assistée par ordinateur) Cosmos pack éducation 2006,

Plus en détail

Descriptif des enseignements Licence Maths Prépa - Université d'avignon. Programme de L1 Maths Prépa

Descriptif des enseignements Licence Maths Prépa - Université d'avignon. Programme de L1 Maths Prépa Descriptif des enseignements Licence Maths Prépa - Université d'avignon Programme de L1 Maths Prépa Mathématiques Analyse Fonctions usuelles. Équations différentielles linéaires. Courbes paramétrées. Les

Plus en détail

Algèbre linéaire. 1 Espaces vectoriels R n. Jean-Paul Davalan. 1.1 Les ensembles R n. 1.2 Addition dans R n. (R n, +) désigne R n muni de l addition.

Algèbre linéaire. 1 Espaces vectoriels R n. Jean-Paul Davalan. 1.1 Les ensembles R n. 1.2 Addition dans R n. (R n, +) désigne R n muni de l addition. Algèbre linéaire. Jean-Paul Davalan 2001 1 Espaces vectoriels R n. 1.1 Les ensembles R n. Définition 1.1 R 2 est l ensemble des couples (x, y) de deux nombres réels x et y. D une manière générale, un entier

Plus en détail

Thermodynamique Chapitre 6 : Les machines thermiques

Thermodynamique Chapitre 6 : Les machines thermiques Lycée François Arago Perpignan M.P.S.I. 2012-2013 Thermodynamique Chapitre 6 : Les machines thermiques Nous arrivons à ce qui a véritablement motivé la fondation de la thermodynamique : l étude des machines

Plus en détail

Domaine : Liaison au sol. ENERGIE CINETIQUE E. Fonctions Sous-systèmes Cahier des charges imposé au constructeur

Domaine : Liaison au sol. ENERGIE CINETIQUE E. Fonctions Sous-systèmes Cahier des charges imposé au constructeur Institut Supérieur des Formations Automobiles. Bordeaux Formation : BTS AVA Nature du document : RESSOURCES 1 Technologie Professionnelle Version : Formateur Domaine : Liaison au sol. Le freinage. 1. Rappel

Plus en détail

Vecteurs.nb 1. Collège du Sud 1-ère année. Mathématiques. Vecteurs. Edition 2003/2004 - DELM

Vecteurs.nb 1. Collège du Sud 1-ère année. Mathématiques. Vecteurs. Edition 2003/2004 - DELM Vecteurs.nb 1 Collège du Sud 1-ère année Mathématiques Vecteurs Edition 00/004 - DELM Supports de cours de mathématiques de degré secondaire II, lien hypertexte vers la page mère http://www.deleze.name/marcel/sec/index.html

Plus en détail

PINCES PNEUMATIQUES NOMENCLATURE FIG. 1.1 TYPES. Pince pneumatique Mâchoires Mors Rainure de capteur F = force de serrage sur un doigt seulement.

PINCES PNEUMATIQUES NOMENCLATURE FIG. 1.1 TYPES. Pince pneumatique Mâchoires Mors Rainure de capteur F = force de serrage sur un doigt seulement. PICES PEUMATIQUES OMECLATURE Pince pneumatique Mâchoires Mors Rainure de capteur F = force de serrage sur un doigt seulement. Si une pince comporte 3 doigts, avec F = 25, la force totale de serrage sera

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : LIAISONS ELEMENTAIRES.

Corrigé Exercice 1 : LIAISONS ELEMENTAIRES. TD 16 corrigé - Liaisons - Schéma cinématique Page 1/6 Corrigé Eercice 1 : LIAISNS ELEMENTAIRES. Question 1 : Compléter le tableau ci-dessous. Pour la géométrie du contact, indiquer soit contact ponctuel,

Plus en détail

Chariot de golf. TP 2 heures

Chariot de golf. TP 2 heures Chariot de golf S si TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Problématique Pour le confort du golfeur, le chariot doit pouvoir se déplacer à une vitesse allant jusqu à 8km/h. Comment le

Plus en détail

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 Série S profil sciences de l ingénieur ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 4 Le matériel autorisé comprend toutes les calculatrices

Plus en détail

Sciences industrielles Cours

Sciences industrielles Cours Lycée Blaise Pascal Mathématiques supérieures et spéciales Sciences industrielles Cours Mathématiques supérieures GENERALITE 7 QUELQUES INFORMATIONS SUR LES SYSTEMES 9 I Introduction 9 II Définition 9

Plus en détail

Mémo de cours n 3. Force et accélération

Mémo de cours n 3. Force et accélération Mémo de cours n 3 Force et accélération v1.1.1 CC-by-sa Olivier Cleynen introméca.ariadacapo.net 3.1 Vecteur dérivé d un vecteur Il arrive souvent qu un vecteur décrivant une propriété d un corps change

Plus en détail

point d application F r intensité: 4 unités

point d application F r intensité: 4 unités A. MÉCANIQUE A1. Forces I) appels 1) Effets d une force: définition Une force est une grandeur physique qui se manifeste par ses effets a) effet dynamique : Une force est une cause capable de produire

Plus en détail

Boîte à outils mathématiques de base pour l infographie et l animation par ordinateur. Yves Chiricota, professeur DIM, UQAC Cours 8TRD147

Boîte à outils mathématiques de base pour l infographie et l animation par ordinateur. Yves Chiricota, professeur DIM, UQAC Cours 8TRD147 Boîte à outils mathématiques de base pour l infographie et l animation par ordinateur Yves Chiricota, professeur DIM, UQAC Cours 8TRD147 14 Janvier 2015 2 Il est impossible d envisager l étude des méthodes

Plus en détail

RDM Flexion Manuel d utilisation

RDM Flexion Manuel d utilisation RDM Flexion Manuel d utilisation Yves Debard Institut Universitaire de Technologie du Mans Département Génie Mécanique et Productique http://iut.univ-lemans.fr/ydlogi/index.html 10 avril 2006 29 mars 2011

Plus en détail