1ère Conférence annuelle APECA. Le Secteur Public et la carte en Europe: situation et tendance. Jean-Yves Neveu MasterCard

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1ère Conférence annuelle APECA. Le Secteur Public et la carte en Europe: situation et tendance. Jean-Yves Neveu MasterCard"

Transcription

1 1ère Conférence annuelle APECA Le Secteur Public et la carte en Europe: situation et tendance Jean-Yves Neveu MasterCard

2 Sommaire Les achats du Secteur Public: de quoi parle-t-on? Quels sont les Enjeux? Un marché mature, mais aux résultats encore décevant: le Royaume-Uni L Europe Continentale: un démarrage progressif mais prometteur Benelux Finlande Italie Et la France? Les tendances du marché et les «Bonnes Pratiques»

3 Les achats du Secteur Public PIB européen: 10,000 Milliards Les dépenses publiques représentent en moyenne 10% du PIB GPC Annual Report 2004 indique que les experts considèrent la Carte comme étant un moyen de paiement approprie pour 5 a 8 % de toute dépense institutionnelle L expérience US montre que 3% est un chiffre raisonnable que l on peut atteindre Volume potentiel pour le paiement par carte: 300 Milliards

4 Les Enjeux L étude 2005 de Palmer & Gupta faite sur les dépenses du Secteur Public aux US montre: Le coût moyen lié à un achat sans carte achat: $89.21 avec carte achat: $21.83 Le temps de traitement moyen par transaction d achat sans carte: 9.3 jours avec carte: 3.0 jours

5 USA: situation et opportunités Situation actuelle $17.4 milliards de dépense annuelle sur la Purchasing Card 25.9 millions transactions $1.8 milliards d économie administrative Avec un objectif réalistiquement atteignable de 3% du volume des dépenses effectués par cartes $74 milliards de dépense annuelle 110 millions transactions par transaction) $7.7 milliards d économie administrative

6 Royaume Uni: leader européen Les Chiffres montrent combien il est long d arriver à un résultat significatif sur ce marché GDV (GBP)

7 qui pourrait mieux faire! Le programme GSA est 25 fois plus important que celui de l OGC (alors que le rapport de PIB est de 1 à 6,5) 25 1 GSA OGC GDV (USD)

8 Royaume Uni: topologie du Marché UK : OGC sélectionne un consortium de banques Visa en 1997 (GPC 1) et en 2003 (GPC 2) GPC 2 : un consortium de 7 émetteurs Visa obtint en 2003 un contrat de 5 ans, avec une clause d extension de 2 ans GPC 2 étends le programme hors Sphère État GPC

9 Topologie du Marché (suite) Fin programmes Un volume total de 527 M 70,000 cartes + 130% de croissance dans les 12 derniers mois GPC n est pas aussi performant qu espéré: Le taux de pénétration est d environ 0.1% HSBC s est retiré du programme mais continue d offrir ses solutions au secteur public En réalité, 2 émetteurs sont réellement actifs: Barclaycard Business et RBS.

10 Royaume Uni: distribution par segment Rapport Annuel GPC : Gouvernement Central: 463 Millions (dont 300 Millions pour le Ministère de la Défense) 60,000 cartes 307 implémentation Administration et Collectivités locales: 30 Millions 5600 cartes 130 implémentations

11 Distribution par segment (suite) Santé: 23 Millions 3,000 cartes 37 implémentation Éducation: 11 Millions 2000 cartes 52 implémentations

12 MasterCard au Royaume Uni MasterCard : exclu du programme officiel (GPC). Cependant RBS propose aux entités publiques qui le souhaitent le produit MC One Card et SDOL Manchester City Council : plus gros programme hors de la sphère état avec environ 105 millions d La dépense mensuelle moyenne est passée de 1.7M à 4.6M MCC estime l économie annuelle générée par la onecard à 2M par an Welsh Assembly : les autorites du Pays de Galles laissent le choix entre GPC Visa ou la OneCard: Number of WPC programmes GPC Visa March 31, Sept. 31, MasterCard 2 41

13 MasterCard au Royaume Uni MasterCard avec 110 millions d euros au sein du Secteur Public représente près de 60% du volume passant sur la Carte hors sphere Etat. C est la combinaison OneCard / SDOL qui a motivé les collectivités locales à aller vers MasterCard

14 Europe Continentale Benelux: La majeur partie des entités européennes utilisent la carte Aux Pays-Bas, la Carte Achat a été lancée avec succès auprès de quelques grosses villes, ABN AMRO travaille maintenant avec le gouvernement central

15 Europe Continentale Finlande: Un programme multiple a démarré en Janvier 2006: Fleet, Voyage et Subsistance, Achat 13,000 cartes ont été déployées en 6 mois, avec un volume de + 8M d L objectif est de 20,000 cartes et le volume annuel devrait être de 25 M d

16 Europe Continentale Irlande: Un programme est annoncé pour 2007 Italie: Voir la présentation d Edwin Morley-Fletcher

17 Et la France? Un Démarrage relativement conforme à ce qui avait été annoncé par le MinEFI Un marché hautement concurrentiel: C est le seul pays ou les 3 «Card Schemes»sont presents sur la carte achat secteur public en Europe L approche «émetteur» plutôt que «Card Scheme» est saine et favorise la compétition Un marché qui reste à éduquer et qui doit encore se structurer Les positions se prennent maintenant

18 Et la France? Si l on applique l objectif de 3%: 4,8 Milliards de volume potentiel 9 Millions de transactions 500 Millions d économie administrative

19 Tendances du Marché Acceptation Universelle de la carte chez tous les commerçants. Capacité Reporting et de collection de données enrichies permettant une analyse fine des dépenses de l organisation. Recherche de la meilleur offre produit/support avant tout. Les considérations strictement financières ainsi que les relations bancaires préexistantes n interviennent que pour départager des offres produits comparables

20 Tendances du Marché L utilisation de systèmes d eprocurement et les demandes d intégration dans les ERP se développent. Cela suppose d être capable d apporter un support et une expertise au client utilisateur de cartes. Du coté de l industrie du Voyage, le Online booking se développe rapidement. La encore, cela génère une complexité accrue. Tendance forte à la sélection d un seul fournisseur de carte. Demande croissante pour des produits OneCard

21 Phoenix-Hecht study ment_systems.html 2000 Study: Avg. cost per tran. By process. Manual/paper 97 ERP w/paper invoice 81 Manual process/electronic inv. 68 E-proc w/paper inv. 53 ERP with EDI 52 E-proc.w/p-card 26 P-card 19

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle La Carte d Achat et la Carte Virtuelle BNP Paribas Découvrez la Carte d Achat BNP Paribas! Pour simplifier et optimiser la gestion de vos achats, découvrez la Carte d Achat de BNP Paribas une solution

Plus en détail

CHAPITRE 3 Les expériences internationales dans la sphère publique

CHAPITRE 3 Les expériences internationales dans la sphère publique CHAPITRE 3 Les expériences internationales dans la sphère publique Les administrations des pays anglo-saxons sont engagées depuis plus longtemps dans un plan de modernisation des achats publics. Ainsi,

Plus en détail

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Salon e-commerce - Mercredi 22 septembre Communication, diffusion, reproduction, utilisation, exécution ou représentation de ce document,

Plus en détail

Gilles Guitton. Président du Conseil de Direction Groupement des Cartes Bancaires "CB"

Gilles Guitton. Président du Conseil de Direction Groupement des Cartes Bancaires CB Enjeux et Défis de la Création du Marché Unique des Paiements en Europe (SEPA) pour les Systèmes de Cartes Gilles Guitton Président du Conseil de Direction Groupement des Cartes Bancaires "CB" 9 février

Plus en détail

Le RMB, une monnaie internationale incontournable

Le RMB, une monnaie internationale incontournable Le RMB, une monnaie internationale incontournable 12/02/2012 Bei XU Economiste & Martine GRAFF Expert Trade Finance Introduction 1. Les chiffres clés de l économie chinoise 2. L internationalisation du

Plus en détail

GlaxoSmithKline Biologicals

GlaxoSmithKline Biologicals GSK Biologicals en route vers la facturation électronique Madame, Monsieur GSK Biologicals s est engagé à améliorer continuellement son niveau de service et d efficacité. Un des aspects de cet effort consiste

Plus en détail

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations L Univers SWIFTNet Transformons l essai Multiplexons les relations High performance. Delivered. High performance. Delivered.* Globalisation de la communication bancaire Vincent.Lebeault Partner Accenture

Plus en détail

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger Expérience du Groupe Banque Populaire Neuvième édition du Forum pour le développement de l Afrique les Marocains Du Monde en

Plus en détail

Le programme de carte achat de LMCU. Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU,

Le programme de carte achat de LMCU. Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU, Le programme de carte achat de LMCU Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU, PLAN 1 - Mise en place de la carte d achat à LMCU 2 - Les résultats 1 - Objectifs du projet A l origine du programme

Plus en détail

Consultant Monétique Senior

Consultant Monétique Senior Emmanuel HAYDONT Né le 26 mai 1968 (37 ans) Marié, quatre enfants 4, allée des prés du haut 78630 ORGEVAL Tel : +33(0)689092450 emmanuel@haydont.net Consultant Monétique Senior COMPETENCES «Business Development»

Plus en détail

Solutions. Une expertise au service de vos besoins logiciels.

Solutions. Une expertise au service de vos besoins logiciels. Solutions Une expertise au service de vos besoins logiciels. SIX Financial Information Solutions offre une combinaison parfaite des données, des process et du logiciel pour développer des produits sur

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens. Direction des affaires économiques de la CGPME

L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens. Direction des affaires économiques de la CGPME L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens Direction des affaires économiques de la CGPME SEPA (Single Euro Payment Area) Harmonisation des moyens

Plus en détail

Orolia annonce ses résultats annuels 2007

Orolia annonce ses résultats annuels 2007 Orolia annonce ses résultats annuels 2007 Un chiffre d affaires consolidé en hausse de 47% par rapport au chiffre d affaires reconstitué 1 de 2006 Paris, le 30 avril 2008 - Orolia SA (NYSE Euronext Paris

Plus en détail

www.cmcicpaiement.fr plateforme de paiements sécurisés sur internet Groupe Crédit Mutuel-CIC La carte d identité 2009

www.cmcicpaiement.fr plateforme de paiements sécurisés sur internet Groupe Crédit Mutuel-CIC La carte d identité 2009 CM-CIC PAIEMENT www.cmcicpaiement.fr plateforme de paiements sécurisés sur internet Le Groupe CM-CIC Groupe Crédit Mutuel-CIC La carte d identité 2009 PNB : 13,6 milliards Résultat net part du groupe :

Plus en détail

Comment réussir son projet de Master Data Management?

Comment réussir son projet de Master Data Management? Comment réussir son projet MDM? Table des matières Comment réussir son projet de Master Data Management?...... 2 Un marché en croissance..... 2 Les démarches qui réussissent... 2 A quels projets métiers

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

Le PDF enrichi / indexé pour remplacer rapidement toutes les factures papier

Le PDF enrichi / indexé pour remplacer rapidement toutes les factures papier Le PDF enrichi / indexé pour remplacer rapidement toutes les factures papier Plus de 15 ans de développement de services de facturation électronique B2B, avec une centaine de projets de grands comptes

Plus en détail

Les achats non stratégiques: Un gisement d'optimisations inexploitées

Les achats non stratégiques: Un gisement d'optimisations inexploitées Les achats non stratégiques: Un gisement d'optimisations inexploitées *connectedthinking 10 juin 2008 Slide 1 Maturité des entreprises sur les achats directs Les achats indirects : source d optimisations

Plus en détail

Baromètre CXP : l e-mail supplante le papier et ouvre la porte à la capture multicanal

Baromètre CXP : l e-mail supplante le papier et ouvre la porte à la capture multicanal Baromètre CXP : l e-mail supplante le papier et ouvre la porte à la capture multicanal Le CXP, en collaboration avec ITESOFT et Fujitsu, dévoile les résultats de l édition 2013 de son baromètre «Optimisation

Plus en détail

L articulation entre l assurance publique et les assurances complémentaires dans les systèmes de santé des pays industrialisés

L articulation entre l assurance publique et les assurances complémentaires dans les systèmes de santé des pays industrialisés L articulation entre l assurance publique et les assurances complémentaires dans les systèmes de santé des pays industrialisés Dominique POLTON, IRDES 1er juin 2005 1. Quel est le rôle joué par l assurance

Plus en détail

Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché. Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co

Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché. Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co QUI SOMMES-NOUS? Société de conseil indépendante spécialisée dans les paiements, le crédit et les services

Plus en détail

Neopost. Résultats annuels 2003

Neopost. Résultats annuels 2003 Neopost Résultats annuels 2003 31 Mars 2004 Neopost : faciliteur de courrier, fournisseur des entreprises, partenaire des autorités postales AUTORITES POSTALES Cadre réglementaire Certification Courrier

Plus en détail

La crise de l emploi: défis à relever pour les politiques du marché du travail et des affaires sociales

La crise de l emploi: défis à relever pour les politiques du marché du travail et des affaires sociales Organisation for Economic Co-operation and Development Conseil d Orientation pour l emploi, Paris, le 2 avril 2009 La crise de l emploi: défis à relever pour les politiques du marché du travail et des

Plus en détail

Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012

Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012 Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012 http://scoreadvisor.com De quoi parle-t-on précisément? Une fonction

Plus en détail

EVP 2013 Baromètre Européen du Voyage d Affaires

EVP 2013 Baromètre Européen du Voyage d Affaires EVP 2013 Baromètre Européen du Voyage d Affaires Rappel de la méthodologie du Baromètre 2 567 entreprises interrogées + de 1 Md EUR de dépenses voyages 11 pays France Royaume-Uni Allemagne Italie Espagne

Plus en détail

Dossier de presse 2011. Contact presse Carole BASSON carole.basson@sage.com Tél. : +33 (0)5 61 00 09 62

Dossier de presse 2011. Contact presse Carole BASSON carole.basson@sage.com Tél. : +33 (0)5 61 00 09 62 Dossier de presse 2011 Contact presse Carole BASSON carole.basson@sage.com Tél. : +33 (0)5 61 00 09 62 Sommaire Sommaire... 2 Sage : la gestion au service des entreprises... 3 Une présence mondiale...

Plus en détail

PCI DSS * Le paradoxe français

PCI DSS * Le paradoxe français * Le paradoxe français Thierry AUTRET Groupement des Cartes Bancaires CB (* Payment Card Industry Data Security Standards) Contexte Environ 2.000 millions de cartes bancaires en circulation dans le monde

Plus en détail

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013 BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI 1 er trimestre 2013 SOMMAIRE PANORAMA EUROPÉEN 1 BELGIQUE 2 FRANCE 3 ALLEMAGNE 4 IRLANDE 5 PRÉSENTATION Robert Walters présente la 1 ère édition de son Baromètre Européen

Plus en détail

Présenté par : Services financiers Elavon. Yves Delisle Vice président adjoint Ventes au secteur public. 2012 Elavon Financial Services

Présenté par : Services financiers Elavon. Yves Delisle Vice président adjoint Ventes au secteur public. 2012 Elavon Financial Services Payez moins cher, sauver des arbres : Comment l automatisation des paiements peut assurer la survie de votre entreprise tout en assurant celle de la planète 2010 Présenté par : Services financiers Elavon

Plus en détail

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2010

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2010 Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre Chiffre d affaires en hausse à 390 millions d euros Croissance de la Téléphonie Mobile, portée par les logiciels et services Amélioration du mix

Plus en détail

Les investissements conformes à la Shariah

Les investissements conformes à la Shariah Les investissements conformes à la Shariah Le développement des secteurs bancaire et financier islamiques s est accéléré dans la dernière décennie. Selon le «Dubaï International Financial Center» (DIFC),

Plus en détail

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE 1 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE Janvier 28 LE MARCHE 1. L Europe, 1 er marché mondial PIB 27 (estimation - en milliards de Dollars) 18 16 14 12 1 14 69,8 16 574,4 13 794,2 13 194,7 GDP 26 GDP 27 8 6 4 4

Plus en détail

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats.

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. LE SRM : SOCLE D UN SI ACHATS PERFORMANT Le référentiel fournisseurs ou

Plus en détail

ING Commercial Banking. XML en Europe de l Est : vers de nouvelles opportunités

ING Commercial Banking. XML en Europe de l Est : vers de nouvelles opportunités ING Commercial Banking XML en Europe de l Est : vers de nouvelles opportunités Agenda Typologie des clients Evolution des standards XML o Evolutions universelles o Evolutions dans les marchés/pays spécifiques

Plus en détail

Bilan 2006 d utilisation de la carte d achat public. Charles SIMMONET, chef de projet «moyens de paiement» à la DGC du MINEFI

Bilan 2006 d utilisation de la carte d achat public. Charles SIMMONET, chef de projet «moyens de paiement» à la DGC du MINEFI Bilan 2006 d utilisation de la carte d achat public Charles SIMMONET, chef de projet «moyens de paiement» à la DGC du MINEFI 1 Le rythme de progression de la carte d achat s accélère Nombre de sites de

Plus en détail

Les transferts sociaux en Europe

Les transferts sociaux en Europe En Europe, deux tiers des ménages bénéficient de transferts sociaux. Le niveau de vie de ceux qui perçoivent des retraites est, en moyenne, inférieur de 10% à celui de l ensemble des ménages. Il est équivalent

Plus en détail

Premier semestre 2014 : Croissance organique soutenue du volume d émission de +12,3% et du résultat d exploitation courant de +13,2%

Premier semestre 2014 : Croissance organique soutenue du volume d émission de +12,3% et du résultat d exploitation courant de +13,2% Communiqué de presse le 24 juillet 2014 Premier semestre 2014 : Croissance organique soutenue du volume d émission de +12,3 et du résultat d exploitation courant de +13,2 Une progression soutenue des résultats

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ

Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ D é v e l o p p e m e n t P o u r beaucoup d entreprises, il n est pas possible de faire tourner toutes leurs

Plus en détail

SEPA dans l ERP SAP. Etes-vous prêts?

SEPA dans l ERP SAP. Etes-vous prêts? Vos outils de gestion SEPA dans l ERP SAP. Etes-vous prêts? Vos performances Votre compétitivité BSS-IT Quoi? Quand? Impacts? Comment? Quoi? Le SEPA en chiffre: 33 pays concernés 55,5 milliards de transactions

Plus en détail

Principaux atouts et chiffres clé de la finance islamique au Maroc

Principaux atouts et chiffres clé de la finance islamique au Maroc IFN MOROCCO ROAD SHOW 19/09/2013 CASABLANCA Le leader du conseil en finance islamique Principaux atouts et chiffres clé de la finance islamique au Maroc Key features & figures of islamic finance in Morocco

Plus en détail

Création de CACEIS Fastnet, numéro 1 de l administration de fonds en France. Conférence de presse 4 avril 2006

Création de CACEIS Fastnet, numéro 1 de l administration de fonds en France. Conférence de presse 4 avril 2006 Création de, numéro 1 de l administration de fonds en France Conférence de presse 4 avril 2006 Sommaire > 1. CACEIS, un acteur majeur des métiers titres > 2. : le rapprochement des activités d administration

Plus en détail

En 2011, l investissement corporel brut

En 2011, l investissement corporel brut 4.1 Investissement En 211, l investissement corporel brut hors apport des entreprises des secteurs principalement marchands non financiers et non agricoles s élève à 196 milliards d euros. Il s est redressé

Plus en détail

Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation de votre budget voyages

Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation de votre budget voyages Lauréat des trophées du voyage d affaires 2006 pour «la meilleure conduite du changement»! Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation l de votre budget voyages Expertise

Plus en détail

LE PARTENARIAT SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES CREDIT SUISSE ASSET MANAGEMENT : UNE ETUDE DE CAS

LE PARTENARIAT SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES CREDIT SUISSE ASSET MANAGEMENT : UNE ETUDE DE CAS SECURITIES SERVICES LE PARTENARIAT SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES CREDIT SUISSE ASSET MANAGEMENT : UNE ETUDE DE CAS Compte tenu des contraintes réglementaires grandissantes, de la complexité accrue

Plus en détail

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014 Le marché du vin : évolutions et tendances Mai 2014 1 Sommaire 1. LA CONSOMMATION DE VIN 3 2. TENDANCES DU COMMERCE MONDIAL DU VIN EN 2013 6 3. LES PRINCIPAUX EXPORTATEURS DE VIN EN 2013 8 4. LES PRINCIPAUX

Plus en détail

L OPINION PUBLIQUE EN EUROPE : LES SERVICES FINANCIERS

L OPINION PUBLIQUE EN EUROPE : LES SERVICES FINANCIERS Eurobaromètre spécial Commission européenne L OPINION PUBLIQUE EN EUROPE : LES SERVICES FINANCIERS Terrain : Novembre-Décembre 2003 Publication : Juin 2004 Eurobaromètre spécial 202 / Vague 60.2 - European

Plus en détail

La publication, au second

La publication, au second Les entreprises industrielles françaises de plus en plus impliquées dans les NTIC Malgré l adoption accélérée des différents outils des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC)

Plus en détail

HCE & Authentification de seconde génération

HCE & Authentification de seconde génération HCE & Authentification de seconde génération Catherine Lafitte et Olivier Thiriet Responsables d offre Unité Banque Finance Assurance 10/06/2014 2 Le Host Card Emulation En bref Secure Element Une Librairie

Plus en détail

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Les revenus engendrés par l e-commerce représentent 109 milliards d euros. Les superlatifs servant à qualifier l e-commerce du Royaume-Uni ne manquent pas

Plus en détail

La simplification de l IT pour répondre aux objectifs de l entreprise

La simplification de l IT pour répondre aux objectifs de l entreprise IBM Janvier 2007 La simplification de l IT pour répondre aux objectifs de l entreprise Une étude de la série «Les implications pour le DSI» d après l enquête Dirigeants d entreprise 2006 Page 2 Sommaire

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918 CMC MARKETS UK PLC Conditions Tarifaires CFDs Plateforme Next Generation Janvier 2015 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par

Plus en détail

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal Chapitre 9 LA FONCTION SUPPLY CHAIN 9.1 Les bases du plan de performance Supply chain et Logistique La Direction de la Supply chain est née récemment des nouveaux enjeux internes liés à l évolution du

Plus en détail

Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale

Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale La comptabilité nationale recense deux types de production des intermédiaires financiers. La première est directement

Plus en détail

CERTIFICATION AUX NORMES DE SECURITE DE VISA, MASTERCARD ET AMERICAN EXPRESS FORMATION SUR PCI-DSS (PAYMENT CARD INDUSTRY DATA SECURITY STANDARD)

CERTIFICATION AUX NORMES DE SECURITE DE VISA, MASTERCARD ET AMERICAN EXPRESS FORMATION SUR PCI-DSS (PAYMENT CARD INDUSTRY DATA SECURITY STANDARD) CERTIFICATION AUX NORMES DE SECURITE DE VISA, MASTERCARD ET FORMATION SUR PCI-DSS (PAYMENT CARD INDUSTRY DATA SECURITY STANDARD) Deux (2) jours sur PCI DSS formation au Yaoundé, le Cameroun 7-8 Mai 2013

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES

NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES Différence NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES LA DEMANDE DU MARCHE Différence Le nombre de factures dématérialisées va décupler ces prochaines années. Les dirigeants des secteurs publics

Plus en détail

Skandia renforce son positionnement en France. Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale?

Skandia renforce son positionnement en France. Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale? Skandia renforce son positionnement en France Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale? 7 mai 2010 Sommaire 1. Présentation et actualité du Groupe Old

Plus en détail

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis www.log-s.eu Notre histoire Logistique Grimonprez devient Log S Ouverture d un Hub de tri colis Ouverture d un port fluvial privé Acquisition de SIMEP leader de l emballage bois pour l industrie Forte

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL E NATIONS UNIES CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL Distr.: LIMITEE E/ECA/DISD/CODI.3/24 3 avril 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Troisième réunion du Comité de l'information

Plus en détail

LIVREBLANC. sous le patronnage du. avec le soutien de. avec le parrainage de

LIVREBLANC. sous le patronnage du. avec le soutien de. avec le parrainage de LIVREBLANC LIVREBLANC Le commerce électronique inter entreprises : un enjeu majeur pour l'économie française 5 propositions pour accélerer l'e-commerce interprofessionnel Réalisé par CopilotPartner pour

Plus en détail

Histoire et fonctionnement de l IASB

Histoire et fonctionnement de l IASB CHAPITRE 1 Histoire et fonctionnement de l IASB Ce qu il faut retenir L IASB, créé il y a plus de 30 ans, est reconnu à ce jour comme un organisme normalisateur au niveau mondial, représenté par les parties

Plus en détail

La privatisation du soin en Europe: De la théorie à la pratique

La privatisation du soin en Europe: De la théorie à la pratique La privatisation du soin en Europe: De la théorie à la pratique C. André (CNRS) P. Batifoulier (Université Paris Ouest) M. Jansen (Université de Sao Paulo) Journée d étude 13 juin 2014 Nouveaux enjeux

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

Conditions tarifaires

Conditions tarifaires Conditions tarifaires CFD-Contracts for Difference Octobre 2013 Conditions Tarifaires Vous trouverez ci-dessous les conditions tarifaires applicables à votre Compte de trading. Les termes, utilisés dans

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES. CFD Contracts for Difference. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918

CONDITIONS TARIFAIRES. CFD Contracts for Difference. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918 CONDITIONS TARIFAIRES CFD Contracts for Difference Plateforme Next Generation Août 2014 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par

Plus en détail

POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES INDUSTRIELLES

POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES INDUSTRIELLES POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES INDUSTRIELLES RENDEZ VOTRE ENTREPRISE PLUS RENTABLE AVEC SOFTBRANDS ET SAP Vingt ans à aider les PMI et plus de 5 000 clients font de SoftBrands l un des fournisseurs

Plus en détail

GFI Informatique. Thales Information Systems. Création d'un nouveau groupe paneuropéen. 18 Juin, 2002

GFI Informatique. Thales Information Systems. Création d'un nouveau groupe paneuropéen. 18 Juin, 2002 GFI Informatique + Thales Information Systems Création d'un nouveau groupe paneuropéen 18 Juin, 2002 2001 Chiffre d'affaires : 607 M Résultat d'exploitation : 61 M (10% du CA) Actuellement 7 500 employés

Plus en détail

Les Marché des Swaps Immobiliers

Les Marché des Swaps Immobiliers Les Marché des Emmanuek Deboaisne Fixed Income - France Tel : 01.42.98.57.81 Présentation à l 18 mars 2008 Sommaire 1. L Evolution des Prix Immobiliers 2. Utilisation des 3. Le Marché des 4. Les Indices

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

Les chartes de France Investissement

Les chartes de France Investissement Les chartes de France Investissement Introduction : le dispositif France Investissement Les PME les plus dynamiques ou à fort potentiel de croissance apportent une contribution essentielle au développement

Plus en détail

ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION. Mars 2011

ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION. Mars 2011 ETUDE ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION Mars 2011 Contexte & enjeux Avec l accélération des évolutions concurrentielles, technologiques

Plus en détail

Impact de l Apparition de l Hyper-Connectivite sur la Banque de De tail

Impact de l Apparition de l Hyper-Connectivite sur la Banque de De tail Impact de l Apparition de l Hyper-Connectivite sur la Banque de De tail 2012 Financial Breakthroughs - Ver-2012-02-06 - Document sous licence CC-BY-NC-ND I FICHE RESUME DE CE LIVRE BLANC... 1 II INTRODUCTION...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Groupe ALD Automotive

DOSSIER DE PRESSE. Groupe ALD Automotive DOSSIER DE PRESSE Groupe ALD Automotive «ALD Automotive est une entreprise dynamique et audacieuse et nous pouvons nous appuyer sur une équipe d une grande qualité, sur un réel esprit de coopération. Nous

Plus en détail

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La tour de Babel numérique La gestion des données de référence (appelée MDM pour Master Data Management) se veut la réponse

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3. Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09.

Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3. Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09. Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3 Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09.2011 Présentation du livre Quelques constats 1. Le management international

Plus en détail

Proposition de guide d entretien

Proposition de guide d entretien Schéma de Développement Économique 2014 AXE 1 : Soutenir l économie productive, le tissu endogène Action 1 : Mettre en place d un programme prioritaire de visites d entreprises ANNEXE N 2 : Proposition

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918 CMC MARKETS UK PLC Conditions Tarifaires CFDs Plateforme Next Generation Août 2014 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par la

Plus en détail

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen Résultats 2010 Stratégie & Perspectives RÉUNION D INFORMATION - 17 mars 2011 INTERVENANTS Jean-Louis Bouchard Fait marquant 2010 ECONOCOM aujourd hui Président Jean-Philippe Roesch Directeur Général Résultats

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre. Flux de facturation

Cliquez pour modifier le style du titre. Flux de facturation Cliquez pour modifier le style du titre Flux de facturation Cliquez pour modifier le style du titre Eurovia Nos métiers, chiffres- clefs GROUPE Cliquez pour VINCI modifier le style du titre CHIFFRES- CLÉS

Plus en détail

Les leviers de performance du pilotage du processus achats/fournisseurs

Les leviers de performance du pilotage du processus achats/fournisseurs Les leviers de performance du pilotage du processus achats/fournisseurs Synthèse Petit-déjeuner «Démat-finance» Octobre 2012 SOMMAIRE I. LA PERFORMANCE DU PROCESSUS ACHATS FOURNISSEURS 2 II. GRANDS ENSEIGNEMENTS

Plus en détail

3.1 L OFFRE ET LA DEMANDE : UN MODÈLE DE MARCHÉ CONCURRENTIEL

3.1 L OFFRE ET LA DEMANDE : UN MODÈLE DE MARCHÉ CONCURRENTIEL L offre et la demande 127 Dans ce chapitre, nous exposerons les éléments du modèle de l offre et de la demande, puis nous les assemblerons avant de montrer comment ce modèle peut être utilisé pour comprendre

Plus en détail

Virement SEPA Réussir Votre Migration

Virement SEPA Réussir Votre Migration Virement SEPA Réussir Votre Migration Date de Publication : 28/05/13 1 Pourquoi ce guide? 3 Lexique des icones 4 Qu est-ce que le Virement SEPA? 5 Valider la compatibilité de vos outils - Fiche 1 6 Convertir

Plus en détail

Utilisation d Internet pour les approvisionnements dans les grandes entreprises suisses (situation 2000) Bilan des résultats

Utilisation d Internet pour les approvisionnements dans les grandes entreprises suisses (situation 2000) Bilan des résultats Université de Berne Institut d Informatique Economique Service de Gestion de l Information Prof. Dr. Joachim Griese Engehaldenstrasse 8, 3012 Berne Tél. +41 (0)31-631 47 85 Fax +41 (0)31-631 46 82 E-Mail:

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires. Plateforme Next Generation. Novembre 2015. RCS Paris: 525 225 918

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires. Plateforme Next Generation. Novembre 2015. RCS Paris: 525 225 918 CMC MARKETS UK PLC Conditions Tarifaires Plateforme Next Generation Novembre 2015 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par la

Plus en détail

La lettre des Cartes Bancaires CB Avril 2007. Les chiffres clés de CB en 2006

La lettre des Cartes Bancaires CB Avril 2007. Les chiffres clés de CB en 2006 ( Expertise ) Avril 2007 01 03 05 06 08 La confiance dans la carte CB, des faits et des chiffres! La sécurité, un atout stratégique pour CB Les chiffres clés de CB en CB, un acteur majeur de la zone euro

Plus en détail

Le Cloud, pilier de la Transformation Numérique des Entreprises. Didier Krainc 10 Juillet 2015

Le Cloud, pilier de la Transformation Numérique des Entreprises. Didier Krainc 10 Juillet 2015 Le Cloud, pilier de la Transformation Numérique des Entreprises Didier Krainc 10 Juillet 2015 2 réparer l avenir des organisations -> +2016 fondations 2014 -> +2 L innovatio La moitié des entreprises françaises

Plus en détail

Colloque de la facturation électronique. 12 novembre 2014

Colloque de la facturation électronique. 12 novembre 2014 Colloque de la facturation électronique 12 novembre 2014 Rappel du programme 14h00-14h15 Ouverture par M. le Secrétaire d Etat au Budget Christian Eckert 2 14h15-14h45 Contexte européen Cyrille Sautereau,

Plus en détail

Réussite en temps réel Avril 2008. Evaluation des solutions d intégration de données en temps réel

Réussite en temps réel Avril 2008. Evaluation des solutions d intégration de données en temps réel Réussite en temps réel Avril 2008 Evaluation des solutions d intégration de données en temps réel Page 2 Sommaire 2 Introduction 2 L exigence d une intégration en temps réel 4 Pourquoi les outils ETL traditionnels

Plus en détail

Développez-vous à l'international avec le Compte Vendeur Européen

Développez-vous à l'international avec le Compte Vendeur Européen Webinaire Vendre sur Amazon Développez-vous à l'international avec le Compte Vendeur Européen 2013 1996-2013, Amazon.com, Inc. ou ses sociétés affiliées. Tous droits réservés. 1 Développez-vous à l international

Plus en détail

Directive des Services de Paiement Nouveaux services et nouveaux acteurs

Directive des Services de Paiement Nouveaux services et nouveaux acteurs Directive des Services de Paiement Nouveaux services et nouveaux acteurs AFTE Didier GEIBEN & François FLOURIOT 25 novembre 2008 1 Facteurs d évolution des services de La DSP s inscrit dans un cadre plus

Plus en détail

Bekaert réalise un chiffre d affaires 2007 record en croissance de 8,2%

Bekaert réalise un chiffre d affaires 2007 record en croissance de 8,2% Communiqué de presse Le 15 février 2008 Presse/Investor Relations Jacques Anckaert T +32 56 23 05 72 Rapport d activités au quatrième trimestre 2007 Bekaert réalise un chiffre d affaires 2007 record en

Plus en détail

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DCG 7 Management. 2 e ÉDITION. Jean-François Soutenain Christophe Torset.

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DCG 7 Management. 2 e ÉDITION. Jean-François Soutenain Christophe Torset. LMD COLLECTION Expertise comptable Le meilleur du DCG 7 Management 2 e ÉDITION Jean-François Soutenain Christophe Torset Sup FOUCHER «Le photocopillage, c est l usage abusif et collectif de la photocopie

Plus en détail

=> Pas de concurrence entre eux mais une réelle complémentarité

=> Pas de concurrence entre eux mais une réelle complémentarité Introduction Comparaison ERP/ E-Procurement? Apparition Normalisation et standardisation Les logiciels L enseignement => Pas de concurrence entre eux mais une réelle complémentarité Marché de l'e-procurement

Plus en détail

NEUFLIZE OBC INVESTISSEMENTS L ESSENTIEL

NEUFLIZE OBC INVESTISSEMENTS L ESSENTIEL NEUFLIZE OBC INVESTISSEMENTS L ESSENTIEL 2014 NEUFLIZE OBC INVESTISSEMENTS EN CLAIR Neuflize OBC Investissements L essentiel Neuflize OBC Investissements bénéficie de la sécurité et de la stabilité que

Plus en détail

Esri Location Analytics pour. la Banque. Etude de cas

Esri Location Analytics pour. la Banque. Etude de cas Esri Location Analytics pour la Banque Etude de cas Améliorer la performance de la banque grâce à Esri Location Analytics Ce cas pratique détaille l intérêt de l usage de la location analytics (l analyse

Plus en détail