1ère Conférence annuelle APECA. Le Secteur Public et la carte en Europe: situation et tendance. Jean-Yves Neveu MasterCard

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1ère Conférence annuelle APECA. Le Secteur Public et la carte en Europe: situation et tendance. Jean-Yves Neveu MasterCard"

Transcription

1 1ère Conférence annuelle APECA Le Secteur Public et la carte en Europe: situation et tendance Jean-Yves Neveu MasterCard

2 Sommaire Les achats du Secteur Public: de quoi parle-t-on? Quels sont les Enjeux? Un marché mature, mais aux résultats encore décevant: le Royaume-Uni L Europe Continentale: un démarrage progressif mais prometteur Benelux Finlande Italie Et la France? Les tendances du marché et les «Bonnes Pratiques»

3 Les achats du Secteur Public PIB européen: 10,000 Milliards Les dépenses publiques représentent en moyenne 10% du PIB GPC Annual Report 2004 indique que les experts considèrent la Carte comme étant un moyen de paiement approprie pour 5 a 8 % de toute dépense institutionnelle L expérience US montre que 3% est un chiffre raisonnable que l on peut atteindre Volume potentiel pour le paiement par carte: 300 Milliards

4 Les Enjeux L étude 2005 de Palmer & Gupta faite sur les dépenses du Secteur Public aux US montre: Le coût moyen lié à un achat sans carte achat: $89.21 avec carte achat: $21.83 Le temps de traitement moyen par transaction d achat sans carte: 9.3 jours avec carte: 3.0 jours

5 USA: situation et opportunités Situation actuelle $17.4 milliards de dépense annuelle sur la Purchasing Card 25.9 millions transactions $1.8 milliards d économie administrative Avec un objectif réalistiquement atteignable de 3% du volume des dépenses effectués par cartes $74 milliards de dépense annuelle 110 millions transactions par transaction) $7.7 milliards d économie administrative

6 Royaume Uni: leader européen Les Chiffres montrent combien il est long d arriver à un résultat significatif sur ce marché GDV (GBP)

7 qui pourrait mieux faire! Le programme GSA est 25 fois plus important que celui de l OGC (alors que le rapport de PIB est de 1 à 6,5) 25 1 GSA OGC GDV (USD)

8 Royaume Uni: topologie du Marché UK : OGC sélectionne un consortium de banques Visa en 1997 (GPC 1) et en 2003 (GPC 2) GPC 2 : un consortium de 7 émetteurs Visa obtint en 2003 un contrat de 5 ans, avec une clause d extension de 2 ans GPC 2 étends le programme hors Sphère État GPC

9 Topologie du Marché (suite) Fin programmes Un volume total de 527 M 70,000 cartes + 130% de croissance dans les 12 derniers mois GPC n est pas aussi performant qu espéré: Le taux de pénétration est d environ 0.1% HSBC s est retiré du programme mais continue d offrir ses solutions au secteur public En réalité, 2 émetteurs sont réellement actifs: Barclaycard Business et RBS.

10 Royaume Uni: distribution par segment Rapport Annuel GPC : Gouvernement Central: 463 Millions (dont 300 Millions pour le Ministère de la Défense) 60,000 cartes 307 implémentation Administration et Collectivités locales: 30 Millions 5600 cartes 130 implémentations

11 Distribution par segment (suite) Santé: 23 Millions 3,000 cartes 37 implémentation Éducation: 11 Millions 2000 cartes 52 implémentations

12 MasterCard au Royaume Uni MasterCard : exclu du programme officiel (GPC). Cependant RBS propose aux entités publiques qui le souhaitent le produit MC One Card et SDOL Manchester City Council : plus gros programme hors de la sphère état avec environ 105 millions d La dépense mensuelle moyenne est passée de 1.7M à 4.6M MCC estime l économie annuelle générée par la onecard à 2M par an Welsh Assembly : les autorites du Pays de Galles laissent le choix entre GPC Visa ou la OneCard: Number of WPC programmes GPC Visa March 31, Sept. 31, MasterCard 2 41

13 MasterCard au Royaume Uni MasterCard avec 110 millions d euros au sein du Secteur Public représente près de 60% du volume passant sur la Carte hors sphere Etat. C est la combinaison OneCard / SDOL qui a motivé les collectivités locales à aller vers MasterCard

14 Europe Continentale Benelux: La majeur partie des entités européennes utilisent la carte Aux Pays-Bas, la Carte Achat a été lancée avec succès auprès de quelques grosses villes, ABN AMRO travaille maintenant avec le gouvernement central

15 Europe Continentale Finlande: Un programme multiple a démarré en Janvier 2006: Fleet, Voyage et Subsistance, Achat 13,000 cartes ont été déployées en 6 mois, avec un volume de + 8M d L objectif est de 20,000 cartes et le volume annuel devrait être de 25 M d

16 Europe Continentale Irlande: Un programme est annoncé pour 2007 Italie: Voir la présentation d Edwin Morley-Fletcher

17 Et la France? Un Démarrage relativement conforme à ce qui avait été annoncé par le MinEFI Un marché hautement concurrentiel: C est le seul pays ou les 3 «Card Schemes»sont presents sur la carte achat secteur public en Europe L approche «émetteur» plutôt que «Card Scheme» est saine et favorise la compétition Un marché qui reste à éduquer et qui doit encore se structurer Les positions se prennent maintenant

18 Et la France? Si l on applique l objectif de 3%: 4,8 Milliards de volume potentiel 9 Millions de transactions 500 Millions d économie administrative

19 Tendances du Marché Acceptation Universelle de la carte chez tous les commerçants. Capacité Reporting et de collection de données enrichies permettant une analyse fine des dépenses de l organisation. Recherche de la meilleur offre produit/support avant tout. Les considérations strictement financières ainsi que les relations bancaires préexistantes n interviennent que pour départager des offres produits comparables

20 Tendances du Marché L utilisation de systèmes d eprocurement et les demandes d intégration dans les ERP se développent. Cela suppose d être capable d apporter un support et une expertise au client utilisateur de cartes. Du coté de l industrie du Voyage, le Online booking se développe rapidement. La encore, cela génère une complexité accrue. Tendance forte à la sélection d un seul fournisseur de carte. Demande croissante pour des produits OneCard

21 Phoenix-Hecht study ment_systems.html 2000 Study: Avg. cost per tran. By process. Manual/paper 97 ERP w/paper invoice 81 Manual process/electronic inv. 68 E-proc w/paper inv. 53 ERP with EDI 52 E-proc.w/p-card 26 P-card 19

ecommerce et mcommerce en Europe et en Amérique du Nord

ecommerce et mcommerce en Europe et en Amérique du Nord ecommerce et mcommerce en Europe et en Amérique du Nord UNE ETUDE DU CENTRE FOR RETAIL RESEARCH POUR RETAILMENOT MARS 2016 Sommaire Méthodologie Taille des marchés de l étude Ventes en ligne 2014 2017

Plus en détail

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle La Carte d Achat et la Carte Virtuelle BNP Paribas Découvrez la Carte d Achat BNP Paribas! Pour simplifier et optimiser la gestion de vos achats, découvrez la Carte d Achat de BNP Paribas une solution

Plus en détail

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Salon e-commerce - Mercredi 22 septembre Communication, diffusion, reproduction, utilisation, exécution ou représentation de ce document,

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires : 286,6 millions d euros, croissance organique de +4,0% Flux de trésorerie disponible : 31,9 millions d euros, en progression de +10,4% Croissance

Plus en détail

WELSH PURCHASING CARD ~~~~~~~~~ UN PROGRAMME NATIONAL

WELSH PURCHASING CARD ~~~~~~~~~ UN PROGRAMME NATIONAL WELSH PURCHASING CARD ~~~~~~~~~ UN PROGRAMME NATIONAL Alan Oram Wales next to England England Wales famous for Octobre 2004 Lancement du programme Making the Connections Delivering better services for

Plus en détail

Gilles Guitton. Président du Conseil de Direction Groupement des Cartes Bancaires "CB"

Gilles Guitton. Président du Conseil de Direction Groupement des Cartes Bancaires CB Enjeux et Défis de la Création du Marché Unique des Paiements en Europe (SEPA) pour les Systèmes de Cartes Gilles Guitton Président du Conseil de Direction Groupement des Cartes Bancaires "CB" 9 février

Plus en détail

Création de CACEIS Fastnet, numéro 1 de l administration de fonds en France. Conférence de presse 4 avril 2006

Création de CACEIS Fastnet, numéro 1 de l administration de fonds en France. Conférence de presse 4 avril 2006 Création de, numéro 1 de l administration de fonds en France Conférence de presse 4 avril 2006 Sommaire > 1. CACEIS, un acteur majeur des métiers titres > 2. : le rapprochement des activités d administration

Plus en détail

Le RMB, une monnaie internationale incontournable

Le RMB, une monnaie internationale incontournable Le RMB, une monnaie internationale incontournable 12/02/2012 Bei XU Economiste & Martine GRAFF Expert Trade Finance Introduction 1. Les chiffres clés de l économie chinoise 2. L internationalisation du

Plus en détail

Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012

Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012 Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012 http://scoreadvisor.com De quoi parle-t-on précisément? Une fonction

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 lundi 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 Stratégie et modèle économique

Plus en détail

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal Chapitre 9 LA FONCTION SUPPLY CHAIN 9.1 Les bases du plan de performance Supply chain et Logistique La Direction de la Supply chain est née récemment des nouveaux enjeux internes liés à l évolution du

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Croissance organique : 2,4 %

Croissance organique : 2,4 % Communiqué de Presse Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2015 : 872,0 M Croissance organique : 2,4 % Paris, 28 avril 2015 Sopra Steria Group annonce un chiffre d affaires de 872,0 M au 1 er trimestre

Plus en détail

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger Expérience du Groupe Banque Populaire Neuvième édition du Forum pour le développement de l Afrique les Marocains Du Monde en

Plus en détail

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens. Direction des affaires économiques de la CGPME

L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens. Direction des affaires économiques de la CGPME L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens Direction des affaires économiques de la CGPME SEPA (Single Euro Payment Area) Harmonisation des moyens

Plus en détail

Skandia renforce son positionnement en France. Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale?

Skandia renforce son positionnement en France. Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale? Skandia renforce son positionnement en France Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale? 7 mai 2010 Sommaire 1. Présentation et actualité du Groupe Old

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014 Paris, 10 mars 2014 En 2013, AXA Real Estate enregistre un volume de transactions de 9,2 milliards d euros, lève 6,5 milliards d euros de capitaux et étend son programme de dette à 7,9 milliards d euros

Plus en détail

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2010

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2010 Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre Chiffre d affaires en hausse à 390 millions d euros Croissance de la Téléphonie Mobile, portée par les logiciels et services Amélioration du mix

Plus en détail

Présentation des Résultats 2006

Présentation des Résultats 2006 Présentation des Résultats 2006 Réunion SFAF du 28 mars 2007 Une année 2006 brillante en terme de résultats Aubay a encore sur performé son marché sur tous les indicateurs : Un CA de 120,8 M en croissance

Plus en détail

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Pour la 7 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

NEUFLIZE OBC INVESTISSEMENTS L ESSENTIEL

NEUFLIZE OBC INVESTISSEMENTS L ESSENTIEL NEUFLIZE OBC INVESTISSEMENTS L ESSENTIEL 2014 NEUFLIZE OBC INVESTISSEMENTS EN CLAIR Neuflize OBC Investissements L essentiel Neuflize OBC Investissements bénéficie de la sécurité et de la stabilité que

Plus en détail

Bilan 2006 d utilisation de la carte d achat public. Charles SIMMONET, chef de projet «moyens de paiement» à la DGC du MINEFI

Bilan 2006 d utilisation de la carte d achat public. Charles SIMMONET, chef de projet «moyens de paiement» à la DGC du MINEFI Bilan 2006 d utilisation de la carte d achat public Charles SIMMONET, chef de projet «moyens de paiement» à la DGC du MINEFI 1 Le rythme de progression de la carte d achat s accélère Nombre de sites de

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Pour la 8 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel Obligations Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel AUTEUR : LAETITIA TALAVERA-DAUSSE Tout au long de l année en Europe, plusieurs événements ont

Plus en détail

CHAPITRE 3 Les expériences internationales dans la sphère publique

CHAPITRE 3 Les expériences internationales dans la sphère publique CHAPITRE 3 Les expériences internationales dans la sphère publique Les administrations des pays anglo-saxons sont engagées depuis plus longtemps dans un plan de modernisation des achats publics. Ainsi,

Plus en détail

Dossier de presse 2011. Contact presse Carole BASSON carole.basson@sage.com Tél. : +33 (0)5 61 00 09 62

Dossier de presse 2011. Contact presse Carole BASSON carole.basson@sage.com Tél. : +33 (0)5 61 00 09 62 Dossier de presse 2011 Contact presse Carole BASSON carole.basson@sage.com Tél. : +33 (0)5 61 00 09 62 Sommaire Sommaire... 2 Sage : la gestion au service des entreprises... 3 Une présence mondiale...

Plus en détail

L éducation financière à l école : Les expériences étrangères

L éducation financière à l école : Les expériences étrangères L éducation financière à l école : Les expériences étrangères 21 novembre 2008 Journées de l Economie de Lyon Bernard Marx Institut pour l Education Financière du Public (IEFP) Tous droits réservés 2008

Plus en détail

ACTIVITE MONETIQUE 1ER TRIMESTRE 2015

ACTIVITE MONETIQUE 1ER TRIMESTRE 2015 ACTIVITE MONETIQUE 1ER TRIMESTRE 2015 L activité monétique durant le 1 er trimestre 2015 est marquée par la progression de l usage des cartes bancaires marocaines et une quasistagnation dans l acceptation

Plus en détail

LES CARTES BANCAIRES CB

LES CARTES BANCAIRES CB 2003 LES CARTES BANCAIRES CB EN CHIFFRES FEVRIER 2004 P3 INTRODUCTION LES CARTES BANCAIRES CB EN 2003 P5 LES PAIEMENTS ET RETRAITS P6 PAR CARTE BANCAIRE CB EN 2003 LES PAIEMENTS PAR CARTES BANCAIRES CB

Plus en détail

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Sommaire 1. A propos de l étude Choix concurrentiels 2008 2. Comparaison entre pays 3. Résultats

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE 1 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE Janvier 28 LE MARCHE 1. L Europe, 1 er marché mondial PIB 27 (estimation - en milliards de Dollars) 18 16 14 12 1 14 69,8 16 574,4 13 794,2 13 194,7 GDP 26 GDP 27 8 6 4 4

Plus en détail

SEPA dans l ERP SAP. Etes-vous prêts?

SEPA dans l ERP SAP. Etes-vous prêts? Vos outils de gestion SEPA dans l ERP SAP. Etes-vous prêts? Vos performances Votre compétitivité BSS-IT Quoi? Quand? Impacts? Comment? Quoi? Le SEPA en chiffre: 33 pays concernés 55,5 milliards de transactions

Plus en détail

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique observatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

Bilan 2006 Perspectives & Ambitions 2007. Yves Masson Président - Directeur Général d AXA Assistance

Bilan 2006 Perspectives & Ambitions 2007. Yves Masson Président - Directeur Général d AXA Assistance Bilan 2006 Perspectives & Ambitions 2007 Yves Masson Président - Directeur Général d AXA Assistance Programme de la conférence Performances 2006 des équipes d AXA Assistance Mise en œuvre de la stratégie

Plus en détail

2ème édition du Colloque du Conseil Scientifique de la COSOB «Le financement de la PME et la croissance» -------------------------------

2ème édition du Colloque du Conseil Scientifique de la COSOB «Le financement de la PME et la croissance» ------------------------------- 1 2ème édition du Colloque du Conseil Scientifique de la COSOB «Le financement de la PME et la croissance» ------------------------------- Alain PITHON, Secrétaire général, Paris EUROPLACE Karim ZINE-EDDINE,

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE

3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE 3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE 3-1. SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT 1/6/213 Les systèmes de paiement en Tunisie s articulent autour de 2 types : - systèmes de paiement net ou de compensation

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens. Facturation, production, gestion de stocks, ressources humaines,

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion de patrimoine. En choisissant

Plus en détail

HCE & Authentification de seconde génération

HCE & Authentification de seconde génération HCE & Authentification de seconde génération Catherine Lafitte et Olivier Thiriet Responsables d offre Unité Banque Finance Assurance 10/06/2014 2 Le Host Card Emulation En bref Secure Element Une Librairie

Plus en détail

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques ITIL v3 La clé d une gestion réussie des services informatiques Questions : ITIL et vous Connaissez-vous : ITIL v3? ITIL v2? un peu! beaucoup! passionnément! à la folie! pas du tout! Plan général ITIL

Plus en détail

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 22 octobre 2015

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 22 octobre 2015 Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 22 octobre Amélioration des performances opérationnelles publiées au 3 ème trimestre portée par les performances d Antalis et les premiers impacts positifs

Plus en détail

Bekaert réalise un chiffre d affaires 2007 record en croissance de 8,2%

Bekaert réalise un chiffre d affaires 2007 record en croissance de 8,2% Communiqué de presse Le 15 février 2008 Presse/Investor Relations Jacques Anckaert T +32 56 23 05 72 Rapport d activités au quatrième trimestre 2007 Bekaert réalise un chiffre d affaires 2007 record en

Plus en détail

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis www.log-s.eu Notre histoire Logistique Grimonprez devient Log S Ouverture d un Hub de tri colis Ouverture d un port fluvial privé Acquisition de SIMEP leader de l emballage bois pour l industrie Forte

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES BIENS D ÉQUIPEMENT DES ENTREPRISES

LE FINANCEMENT DES BIENS D ÉQUIPEMENT DES ENTREPRISES LE FINANCEMENT DES BIENS D ÉQUIPEMENT DES ENTREPRISES FINANCER L INVESTISSEMENT Juin 2015 Benoît Chenu Conseiller spécial auprès du Directeur Général de Société Générale Equipment Finance en charge du

Plus en détail

Midi Capital. nouvelle gamme. produits éligibles à la réduction ISF

Midi Capital. nouvelle gamme. produits éligibles à la réduction ISF Midi Capital nouvelle gamme 2011 produits éligibles à la réduction ISF Midi Capital lance sa gamme de produits éligibles à la réduction ISF 2011 Pour la campagne ISF 2011, Midi Capital, Société de Gestion

Plus en détail

ACCEPTER LA CARTE D ACHAT, C EST ANTICIPER SON MARCHÉ

ACCEPTER LA CARTE D ACHAT, C EST ANTICIPER SON MARCHÉ 1ère Conférence annuelle APECA ACCEPTER LA CARTE D ACHAT, C EST ANTICIPER SON MARCHÉ Lien NGUYEN-DINH LOUVRE HOTELS ( Concorde, Kyriad, Campanile et Première Classe ) Lien NGUYEN-DINH Biographie, rôles

Plus en détail

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective Plate-forme RSE Commissariat Général à la stratégie et la prospective «La Région Languedoc-Roussillon accélérateur de compétitivité et de responsabilité sociale pour les entreprises» Josick Paoli Directrice

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

PCI DSS * Le paradoxe français

PCI DSS * Le paradoxe français * Le paradoxe français Thierry AUTRET Groupement des Cartes Bancaires CB (* Payment Card Industry Data Security Standards) Contexte Environ 2.000 millions de cartes bancaires en circulation dans le monde

Plus en détail

Visa Infinite Infinite Platine

Visa Infinite Infinite Platine TAUX D INTERCHANGE Voici la liste sommaire des taux d interchange de Visa MD Canada, de MasterCard MD Canada, de Discover MD Financial Service et de Paiement direct Interac MD. Pour obtenir de plus amples

Plus en détail

Les Marché des Swaps Immobiliers

Les Marché des Swaps Immobiliers Les Marché des Emmanuek Deboaisne Fixed Income - France Tel : 01.42.98.57.81 Présentation à l 18 mars 2008 Sommaire 1. L Evolution des Prix Immobiliers 2. Utilisation des 3. Le Marché des 4. Les Indices

Plus en détail

Cybersécurité. Petit-déjeuner Deutsche Bank. Paris 26 novembre 2015. www.thalesgroup.com

Cybersécurité. Petit-déjeuner Deutsche Bank. Paris 26 novembre 2015. www.thalesgroup.com Cybersécurité Petit-déjeuner Deutsche Bank Paris 26 novembre 2015 www.thalesgroup.com Thales en bref CA 2014 EBIT (*) 2014 13,0 Mds euros CA 2014 par secteur Défense & Sécurité 50% Aérospatial 39% Prises

Plus en détail

L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France

L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France Sebastian Selhorst Consultant TEI Forrester Consulting 29 Mars 2011 1 2011 Forrester Research, Inc. Reproduction 2009 Prohibited Forrester

Plus en détail

Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada

Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada Résumé et extraits du rapport du Groupe de travail sur les services financiers internationaux de la C.-B. AdvantageBC Centre d affaires

Plus en détail

Crédit Agricole S.A. lance une offre d achat en numéraire de 23,50 par action pour 100% de Emporiki Bank of Greece S.A.

Crédit Agricole S.A. lance une offre d achat en numéraire de 23,50 par action pour 100% de Emporiki Bank of Greece S.A. Le présent communiqué ne constitue pas une offre d achat des actions de la société Emporiki Bank of Greece S.A., et aucun apport de ces actions ne sera accepté dans les juridictions où une telle offre,

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Cegedim. Conférence téléphonique 4 Février 2011

Cegedim. Conférence téléphonique 4 Février 2011 Cegedim Chiffre d affaires 2010 Conférence téléphonique 4 Février 2011 Groupe profil 2 Un chiffre d affaires 2010 en croissance de 6,0% à 926,5 M Chiffre d affaires du T4 2010 266,5 M +10,1% en publiée

Plus en détail

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen Résultats 2010 Stratégie & Perspectives RÉUNION D INFORMATION - 17 mars 2011 INTERVENANTS Jean-Louis Bouchard Fait marquant 2010 ECONOCOM aujourd hui Président Jean-Philippe Roesch Directeur Général Résultats

Plus en détail

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL E NATIONS UNIES CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL Distr.: LIMITEE E/ECA/DISD/CODI.3/24 3 avril 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Troisième réunion du Comité de l'information

Plus en détail

Retour à l accumulation primitive et instruments financiers complexes

Retour à l accumulation primitive et instruments financiers complexes 20 Retour à l accumulation primitive et instruments financiers complexes L un des faits marquants de la période qui a commencé dans les années 1980 est l utilisation d instruments extrêmement complexes

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

LA POMME DE TERRE LE PRODUIT LA PRODUCTION

LA POMME DE TERRE LE PRODUIT LA PRODUCTION LA POMME DE TERRE LE PRODUIT La pomme de terre est la quatrième culture vivrière du monde après le blé, le riz et le mais. Elle occupe une place importante dans les régimes alimentaires de plusieurs pays

Plus en détail

Le financement public de la recherche-développement dans les principaux pays

Le financement public de la recherche-développement dans les principaux pays ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE et MINISTÈRE DE LA RECHERCHE00.47 NOVEMBRE En 1998, les États de la zone OCDE financent un tiers de la dépense intérieure de recherche et développement.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail

The right stage to success KING. Notre expertise pour vos projets STAGE. Recruitment & Consulting. Recruitment & Consulting

The right stage to success KING. Notre expertise pour vos projets STAGE. Recruitment & Consulting. Recruitment & Consulting The right stage to success Notre expertise pour vos projets KING STAGE KING STAGE à propos de king stage King Stage est une entreprise de recrutement et de conseil experte dans le placement et la gestion

Plus en détail

Le programme de carte achat de LMCU. Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU,

Le programme de carte achat de LMCU. Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU, Le programme de carte achat de LMCU Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU, PLAN 1 - Mise en place de la carte d achat à LMCU 2 - Les résultats 1 - Objectifs du projet A l origine du programme

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats Principaux résultats Le rapport préparé pour la réunion de l OCDE au niveau des ministres de 2001 et intitulé «La nouvelle économie : mythe ou réalité?» concluait que les technologies de l information

Plus en détail

Histoire et fonctionnement de l IASB

Histoire et fonctionnement de l IASB CHAPITRE 1 Histoire et fonctionnement de l IASB Ce qu il faut retenir L IASB, créé il y a plus de 30 ans, est reconnu à ce jour comme un organisme normalisateur au niveau mondial, représenté par les parties

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

ING Commercial Banking. XML en Europe de l Est : vers de nouvelles opportunités

ING Commercial Banking. XML en Europe de l Est : vers de nouvelles opportunités ING Commercial Banking XML en Europe de l Est : vers de nouvelles opportunités Agenda Typologie des clients Evolution des standards XML o Evolutions universelles o Evolutions dans les marchés/pays spécifiques

Plus en détail

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés?

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Le e-business Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Philippe Delaide Spécialiste e-business Les Spécialistes du Cabinet TOPS Consult est une Direction Développement

Plus en détail

Colloque Prévention et gestion de la fraude aux cartes bancaires 17 janvier 2008. Discours d ouverture par M. Noyer, Gouverneur de la Banque de France

Colloque Prévention et gestion de la fraude aux cartes bancaires 17 janvier 2008. Discours d ouverture par M. Noyer, Gouverneur de la Banque de France Colloque Prévention et gestion de la fraude aux cartes bancaires 17 janvier 2008 Discours d ouverture par M. Noyer, Gouverneur de la Banque de France Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Je suis

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse Neuchâtel, 2005 Doctorats Les nouveaux docteurs en sciences exactes et naturelles et sciences techniques représentent des ressources humaines hautement

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2013. Contacts Presse

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2013. Contacts Presse Dossier de Presse 2013 DIRECT ASSURANCE Leader de l assurance directe depuis 1992 Contacts Presse Nathalie LECLERC, CASSIOPÉE Tél. : 01 42 66 21 27 Mobile : 06 72 96 54 45 nleclerc@cassiopee-rp.com Caroline

Plus en détail

Les cartes entreprises au cœur de l évolution des moyens de paiement en Europe

Les cartes entreprises au cœur de l évolution des moyens de paiement en Europe 2ème Conférence annuelle APECA Les cartes entreprises au cœur de l évolution des moyens de paiement en Europe Jean-Pierre BUTHION GIE Cartes Bancaires Au cœur c de l interbancarité Le GIE CB a pour rôle

Plus en détail

Performance des membres du CAD en matière d'aide

Performance des membres du CAD en matière d'aide Extrait de : Coopération pour le développement : Rapport 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/dcr-2010-fr Performance des membres du CAD en matière d'aide Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Chiffre d affaires 1 2006 : 1 698 millions d euros, comparable à celui de l exercice précédent Chiffre d affaires du 4 ème trimestre

Plus en détail

RÔLE DES PENSIONS PRIVÉES DANS LA PRÉPARATION POUR LA RETRAITE

RÔLE DES PENSIONS PRIVÉES DANS LA PRÉPARATION POUR LA RETRAITE Conférence OEE 26 Novembre 2014 RÔLE DES PENSIONS PRIVÉES DANS LA PRÉPARATION POUR LA RETRAITE Résultats de l étude de l OCDE Contexte et Motivation Questions que se posent les pouvoirs publics: La population

Plus en détail

Post-SEPA : l Europe des paiements s organise. UNIVERSWIFTNET 2015 17 Mars / 14h15

Post-SEPA : l Europe des paiements s organise. UNIVERSWIFTNET 2015 17 Mars / 14h15 Post-SEPA : l Europe des paiements s organise UNIVERSWIFTNET 2015 17 Mars / 14h15 Synopsis Depuis le 1 er aout 2014, la France a franchit une étape importante de la migration au SEPA, visant à harmoniser

Plus en détail

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Les revenus engendrés par l e-commerce représentent 109 milliards d euros. Les superlatifs servant à qualifier l e-commerce du Royaume-Uni ne manquent pas

Plus en détail

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014 CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe 0 juillet 04 Avertissement «Le présent document peut contenir des données de nature prospective.

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Impact de l Apparition de l Hyper-Connectivite sur la Banque de De tail

Impact de l Apparition de l Hyper-Connectivite sur la Banque de De tail Impact de l Apparition de l Hyper-Connectivite sur la Banque de De tail 2012 Financial Breakthroughs - Ver-2012-02-06 - Document sous licence CC-BY-NC-ND I FICHE RESUME DE CE LIVRE BLANC... 1 II INTRODUCTION...

Plus en détail

Présentation presse. Le marché du conseil : tendances et facteurs déterminants

Présentation presse. Le marché du conseil : tendances et facteurs déterminants Présentation presse Le marché du conseil : tendances et facteurs déterminants Le pourquoi de l étude Contexte Un marché du conseil en profonde mutation Une décroissance du chiffre d affaire en 2002 et

Plus en détail

Résultats du 1 er trimestre 2012

Résultats du 1 er trimestre 2012 Résultats du 1 er trimestre 2012 Bonne performance de l offre 100 % en ligne Poursuite de la conquête bancaire en France 17 000 nouveaux comptes courants 13 400 nouveaux comptes d épargne bancaire Forte

Plus en détail

Les indicateurs de Lisbonne appliqués au cas de la Région Wallonne

Les indicateurs de Lisbonne appliqués au cas de la Région Wallonne Florence HENNART, Attachée Ministère de la Région Wallonne Direction de la Politique Economique Les indicateurs de Lisbonne appliqués au cas de la Région Wallonne Plan Contexte européen Cadre belge et

Plus en détail

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Conduite fin 2009, cette étude porte sur les différents types d organisations des Achats

Plus en détail

La structure du marché européen des valeurs moyennes

La structure du marché européen des valeurs moyennes La structure du marché européen des valeurs moyennes Décembre 2014 1ere partie Préambule Financière de l Echiquier est l une des premières sociétés de gestion indépendantes en France, avec 8 milliards

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Mai 2010

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Mai 2010 Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Mai 2010 1 Souscrire à l augmentation de capital est une opportunité car Acheter-Louer.fr est : Leader de la presse gratuite immobilière en Ile de France L interlocuteur

Plus en détail

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com ADIS Innovation Partner 18 ans d activité opérationnelle dans le secteur du semi-conducteur

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques

Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques Paris, France / Munich, 14 décembre 2010 Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques Acquisition par Atos Origin de Siemens IT Solutions and Services Les deux groupes forment

Plus en détail