Samuel LANOE (l Epok accompagnement depuis 10 ans) Sandra LEMONT video. Diff. Financement et gestion des espaces communs, et attribution logement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Samuel LANOE (l Epok accompagnement depuis 10 ans) Sandra LEMONT video. Diff. Financement et gestion des espaces communs, et attribution logement"

Transcription

1 10/07/15 HABITAT PARTICIPATIF ET ORGANISMES HLM : QUELLES CONDITIONS POUR DES PARTENARIATS DURABLES? Samuel LANOE (l Epok accompagnement depuis 10 ans) Sandra LEMONT video «Habitat participatif et solidaire» étude en ligne Diff. Financement et gestion des espaces communs, et attribution logement Comment assurer mixité? Accession libre + aidée + très sociale Tout tourne autour de la mixité AXANIS (coopérative HLM de Begles) Audrey CANU Trois partenaires : EPA + Bègles + SCOP HLM Axanis 11 logements 9 en accession sociale + 2 PLUS, copropriété classique Au départ prévu 100% accession mais au bout d un an de travail, prob 2 familles non financable, maison mère d AXANIS achète les deux logements pour les mettre en locatif Du coup, bailleur va devenir copropriétaire, c est une première pour le bailleur Obj : Logement abordable, ouvert sur quartier, coopter les futurs voisins AMO Cerises, groupement Toulousain pluridisciplinaire (juriste, généraliste et architecte) missionné pour constitution du groupe, appel à manifestation d intérêt, 1 année pour groupe + programme + montage. Puis réunion publique tous les 15 jours Appel à candidature archi : 35 candidatures, choix Dauphins architecture, spécialiste du chantier participatif, avec atelier formation pendant le chantier pour permettre aux habitants de savoir comment entretenir les cloisons, etc. C est l entreprise qui porte la responsabilité du chantier participatif. Particularité projet : bois, paille, terre Livraison mars 2016 Pour l accession : PSLA accession sociale à la propriété soumis au plafond, phase 1 locative au terme, il peut lever l option pour devenir entièrement propriétaire VEFA VEFA ANRU

2 Quelles motivations? Objectif maitrise des couts de construction et de gestion Appropriation complète du logement Répondre aux attentes des collectivités de faire autrement du social Partie SAV très importante, retour très important sur le mode de produire. France LOIRE (ESH) logements plutôt rural Anne Laure CLEMONT BUNAT ESH (Entreprise Sociale de l Habitat : SA) Projet «Mon toit c est nous», 32 logements 15 en accession (mixte, social et libre) 17 en locatif, vidéo présentation ZAC éco- quartier le clos du hameau, Déterminer comment vivre ensemble autrement et entrer dans des logements. Créer du lien social autour de l habitat et qui dure Volonté initiale des habitants : Deux immeubles 1 accession sociale standard et 1 partagé, avec espace commun extérieur partagé entre les deux immeubles. France Loire pour MOA Prise en compte des expertises d usage, partenaire extérieur : Alter coopération et Habitat Participatif Centre en tant qu encadrant Au démarrage, c est la collectivité qui a pris en charge la mission d accompagnement, Les accédants ont financé pour l élaboration du projet Bailleur France Loire a financé pour les locataires Puis cofinancement entre France- Loire et accédant. ASL pour partie commune, avec règlement intérieur propre, pour les deux logements en accession, il est envisagé que les locataires représentent le bailleur Obj. Bailleur : Prise en compte expertise d usage des habitants Favoriser le social et l intergénérationnel et mixité sociale

3 Adhérer un socle de valeurs communes autour solidarité du partage et DD Réduire cout entretien et service Espace mutualisés Etude de faisabilité sur conception, capacité de financement et besoins 1 ère réunion publique lancée 80 ménages. 3 mois pour constitution du collectif de locataire 1 ère réunion avec eux : 20 à 30 locataires (mailing général aux locataires sur agglo donc déjà bénéficiaire d un logement social + la collectivité a relayé l info). En interne pour «mobilité résidentielle» Puis réunion commune entre locataire et accédant Décision au consentement Choix de l architecte : consentement entre France Loire et habitants Quelles motivations? Opportunité de faire évoluer les pratiques métiers, intégrer les pratiques d usage, comment faire adhérer les résidents à la gestion des résidences. Utiliser les retours de cette expérience pour l intégrer à de futurs CCTP, capitaliser les bonnes idées Laboratoire permettant de faire évoluer les pratiques au sens large Arrêter les aberrations d usage, PLURALIS (bailleur Grenoble) Christiane CHATAUDIEU habitante Graine de Bitume Coopérative d habitants Groupe de 13 ménages, mixité intergénérationnelle et sociale, (4 en PLAI, dont 1 en baille glissant avec un toit pour tous, 4 en PLUS et 2 en PLS et 2 en libre) 32 ménages ont participé au projet en tout sur 5 ans!!! Ouverture sur le quartier Demande à la ville d avoir un bail emphytéotique et non un achat

4 Demande également de construire en R+3 sinon reste pas de terrain. Dérogation sur nombre de place de parking Partenariat facile avec institution (ville de Grenoble, Métropole a fait la garantie d emprunt) et un toit pour tous facile. Rencontre de 4 bailleurs (beaucoup de porte fermée tout de suite) PLURALIS a répondu présent (fait il y a 30 ans Les NaÏfs à Meylan) qui conduit ces projets chez les bailleurs? Directeur de développement a pris initialement le projet, puis chargé d opération en ce moment. Co- maitrise d ouvrage, pluralis porte uniquement les 4 logements en PLAI la coopérative les 9 autres, consultation pour choix MOE semaine prochaine. Convention entre les deux maitres d ouvrage loyer à 6 /m² PLAI et dans coopérative entre 8 et 12 /m² espaces communs parcelle 1300 m² 1084m² habitable dont 110m² espace commun 1350 TTC avec TVA à 5,5% Coopérative a emprunter en PLS et autre avec garantie d emprunt métropole, Pluralis souhaite activement acheter des parts de la copro AMO habicoop Pourquoi faire le choix d un bailleur? élargir l accès populaire à l habitat participatif pas la compétence ou pas l envie de faire de l autopromotion sécurisation importante, avance d argent jusqu à l entrée dans les murs sécurisation technique maitrise des couts de construction, de charges et de gestion Anne CHEMIEU (référente USH) Thomas HUGUEN (archi Etic) Le prastinoscope à Montreuil OPH Montreuillois, opération de 80 logements dont 13 logements participatif, 100m² espace commun, locaux d activités, exclusivement locatif social PLAI, PLUS, PLS Ville de Montreuil Fondation de France Asso d habitants qui souhaitait faire du locatif

5 Agence en AMU et MOE et programmation générative? Organisme HLM qui a fait les Babayagas Grande question sur la modularité des logements. Les logements peuvent s étendre ou se rétracter, changer les pièces Repenser un peu la programmation : réalisation des ateliers Place du numérique dans l habitat Quelles motivations? Capacité à reconnaitre l expertise d usage au profit de l habitat (réfléchir sur les limites vécues) Conception des espaces communs Evolutivité des logements, modularité, en sous comme en sur occupation Capitaliser le projet pour le diffuser pour le bailleur Gestion courante permet une réduction importante des charges Travailler dans de vraies logiques de partenariats avec les habitants, faire vraiment de la coconception Conception intégrée (intégration comportement des habitants), travailler vraiment sur la réalité, notamment au niveau des équipements techniques. Renforcer le rôle des organismes HLM sur le territoire D autre culture du projet qui font des petits, organisation progressive en interne Réel partenariat entre habitant et surtout maitrise d ouvrage constructeur et gestionnaire Quel retour d expérience Question de la cohabitation du public, de la ville, des échelles, dans le collectif, dans la famille selon les périodes, donc travail en architecture sur la gradation des espaces et leurs seuils Quel argument suffisant pour mobiliser un bailleur social à faire de l habitat participatif? Logement HLM bailleur ou coopérative

6

Journées de formation des directeurs de coopératives d Hlm. 28 30 janvier 2015

Journées de formation des directeurs de coopératives d Hlm. 28 30 janvier 2015 Journées de formation des directeurs de coopératives d Hlm 28 30 janvier 2015 L habitat participatif, l âge de raison? 28 30 janvier 2015 2. DE QUOI PARLE T-ON? L habitat participatif et la loi : une reconnaissance

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S.

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Petit rappel: qu est-ce qu un aménageur? Un aménageur est une société, publique ou privée,

Plus en détail

SAVOISIENNE HABITAT a construit 143 logements à TIGNES-LES-BOISSES Délais, coûts et mixité sociale maîtrisés!

SAVOISIENNE HABITAT a construit 143 logements à TIGNES-LES-BOISSES Délais, coûts et mixité sociale maîtrisés! SAVOISIENNE HABITAT a construit 143 logements à TIGNES-LES-BOISSES Délais, coûts et mixité sociale maîtrisés! Suite à un appel à opérateur lancé par la Commune de Tignes en juillet 2006, SAVOISIENNE HABITAT,

Plus en détail

Enjeux et logiques d'acteurs

Enjeux et logiques d'acteurs Direction territoriale Ouest Enjeux et logiques d'acteurs Journée Programmation urbaine Juliette MAITRE Les acteurs et leurs logiques 2 Utilisation Détention et gestion du bien Réalisation du projet Commercialisation

Plus en détail

Développer l offre en logements locatifs sociaux

Développer l offre en logements locatifs sociaux Développer l offre en logements locatifs sociaux Comment se prend la décision de construire, et comment se décide un programme, pour quels publics? AMI 04-11 11-2010 ACTIS / DDP Plan 1 / ABSISE 2 / La

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RESIDENCE VITTORI BASTIA. Accession à la propriété aidée, règlementée et sécurisée

DOSSIER DE PRESSE RESIDENCE VITTORI BASTIA. Accession à la propriété aidée, règlementée et sécurisée DOSSIER DE PRESSE RESIDENCE VITTORI BASTIA Accession à la propriété aidée, règlementée et sécurisée RESIDENCE VITTORI Devenir propriétaire Maîtrise d œuvre : Bernard MASSARI / Erick WOILLEZ / ST INGENIERIE

Plus en détail

Cerema, jeudi 26 mars 2015

Cerema, jeudi 26 mars 2015 Stratégie et mobilisation des outils de politiques foncières pour la production de logement Cerema, jeudi 26 mars 2015 Des outils pour peser sur les charges foncières Direction Habitat et Dynamique Urbaine

Plus en détail

Inauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse

Inauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse nauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse Une opération au service de la mise en œuvre des politiques locales de l habitat Toulouse, le 21 février 2013 nauguration de la résidence Villa

Plus en détail

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE Approuvé par délibération du 15 juillet 2013 Préambule Le soutien aux opérations d accession sociale à

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Présentation du Groupe Chênelet

Présentation du Groupe Chênelet Présentation du Groupe Chênelet Création en1986 par François Marty Vocation première du groupe : la réinsertion professionnelle Le groupe Chênelet : Une SCOP d insertion SPL: scierie, fabrication de palettes

Plus en détail

Rencontre en Mairie de Saint-Avé Opération «Carré Bossuet» 29 Septembre 2015

Rencontre en Mairie de Saint-Avé Opération «Carré Bossuet» 29 Septembre 2015 Rencontre en Mairie de Saint-Avé Opération «Carré Bossuet» 29 Septembre 2015 Présentation d Construction de 21 160 logements* dont 6 471 logements en accession et 14 689 en locatif social répartis de la

Plus en détail

La Compagnie du logement en bref..

La Compagnie du logement en bref.. La Compagnie du logement en bref.. La Compagnie du Logement accompagne le parcours logement de chaque individu en proposant une offre complète de logement : location, locationaccession, accession à la

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Visite de chantier Maison-Relais Soussial Miramont-de-Guyenne

Visite de chantier Maison-Relais Soussial Miramont-de-Guyenne DOSSIER DE PRESSE Visite de chantier Maison-Relais Soussial Miramont-de-Guyenne DOSSIER DE PRESSE 2 SOMMAIRE Habitalys visite le chantier de la résidence Soussial p 3 La résidence Soussial p 4 Habitalys,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Toulouse, le 15 juin 2015

DOSSIER DE PRESSE Toulouse, le 15 juin 2015 DOSSIER DE PRESSE Toulouse, le 15 juin 2015 Résidence «Le Petit Bois» Toulouse Bellefontaine 92 logements neufs réalisés par le Groupe des Chalets au cœur d un quartier en renouvellement Le terrain est

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE Les dossiers de groupes constitués devront être adressés au : Service Habitat Hôtel de Ville, place Augustin

Plus en détail

Innovation économique

Innovation économique Innovation économique Résidence TERRA ARTE à Bayonne Avec la participation de : 25 Situation du projet Le projet se situe à l est de Bayonne dans l éco-quartier du Séqué. Le quartier comptera à terme 500

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Février 2013 Dossier de presse Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Sommaire : Communiqué de presse Favoriser l accession à

Plus en détail

JARDINS PARTAGES LES MUREAUX Cité Renault

JARDINS PARTAGES LES MUREAUX Cité Renault JARDINS PARTAGES LES MUREAUX Cité Renault JARDINS PARTAGES I3F: Stratégie globale compléter les opérations d aménagement Cadre de vie Enrichir S approprier la résidence Rôle de lien social Convivialité

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de l inauguration du chantier ilôt Lucien Faure Lundi 16 juin 2014 Bordeaux M. le Président (M. HIERAMENTE, Domofrance) M le Président (M DHORTE) M le

Plus en détail

La démarche d autopromotion à travers l expérience d Ecolline à Saint-Dié des Vosges

La démarche d autopromotion à travers l expérience d Ecolline à Saint-Dié des Vosges La démarche d autopromotion à travers l expérience d Ecolline à Saint-Dié des Vosges L AUTOPROMOTION C EST : Le regroupement volontaire de particuliers qui oeuvrent collectivement Maîtres d ouvrage Opération

Plus en détail

L Association pour le développement de l économe sociale et solidaire

L Association pour le développement de l économe sociale et solidaire HABITAT GROUPÉ ET ORGANISMES HLM : UNE UTOPIE RÉALISABLE ET REPRODUCTIBLE? par Emilie Cariou* * Etudiante, titulaire d un master 2 mention administration, management et économie des organisations, spécialité

Plus en détail

Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire

Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire Entre : Nantes Métropole Communauté urbaine, représentée

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES HABITAT PARTICIPATIF Réunion publique - Jeudi 17 Septembre 2015 À 18 h 30 - Hôtel de ville de Reims 1. Qu est-ce l habitat participatif? Un dispositif réglementé En France, l habitat

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Paris, le 22 janvier 2015 INAUGURATION 22 JANVIER 9H 30/36, BD DAVOUT 9/17, RUE REYNALDO-HAHN 75020 PARIS

DOSSIER DE PRESSE Paris, le 22 janvier 2015 INAUGURATION 22 JANVIER 9H 30/36, BD DAVOUT 9/17, RUE REYNALDO-HAHN 75020 PARIS QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES LOGEMENTS SOCIAUX LA VILLE DE PARIS, CERQUAL ET PARIS HABITAT INAUGURENT UNE OPERATION RESPECTANT LES OBJECTIFS DU PLAN CLIMAT DE LA VILLE DE PARIS. INAUGURATION 22 JANVIER

Plus en détail

Question 2 : investisseur Un client, déjà propriétaire, souhaite investir dans la pierre. Il me demande si j ai un logement à lui vendre :

Question 2 : investisseur Un client, déjà propriétaire, souhaite investir dans la pierre. Il me demande si j ai un logement à lui vendre : Coop ou pas coop Cet exercice est basé sur l ensemble des textes régissant les droits et obligations incombant aux coopératives Hlm et notamment l objet social des coopératives Hlm, détaillé à l article

Plus en détail

Une coopérative d habitants dans l agglomération du Pays Aubagne et de l Etoile

Une coopérative d habitants dans l agglomération du Pays Aubagne et de l Etoile RNHP -Atelier B 10 Rendre accessible à tous l habitat participatif en milieu urbain. Quelles mises en question? U N E C O O P É R AT I V E D H A B I TA N T S E N A U T O - R E H A B I L I TAT I O N A C

Plus en détail

Les aides en faveur des travaux. 7 Mai 2010

Les aides en faveur des travaux. 7 Mai 2010 Les aides en faveur des travaux Un argument commercial? Evolution des métiers Vers une offre globale! Les travaux d économies d énergie : la problématique Enquête sur la motivation des propriétaires à

Plus en détail

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil L opération Breteuil - Ségur 12 juin 2015 Avenue de Ségur Villa de Saxe Villa de Ségur Avenue de Breteuil Avenue Duquesne UNE ÉQUIPE AU SERVICE D UN PROJET Covéa Immobilier : Société de Groupe d Assurance

Plus en détail

Agir pour le logement social en France

Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Une mission Des entreprises sociales qui agissent pour l avenir des villes et des territoires. Des entreprises sociales qui

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement

Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des territoires et de la Ruralité 72, rue de Varenne,

Plus en détail

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée.

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Mise en œuvre des secteurs de diversité sociale Inscrits au PLU Entre : La Communauté Urbaine de Bordeaux, représentée

Plus en détail

Réunion publique 28 janvier 2015

Réunion publique 28 janvier 2015 Réunion publique 28 janvier 2015 Introduction par : André Cassou, Maire-adjoint, en charge de l habitat 25 ans d interventions en faveur de l habitat privé à Nanterre Nanterre Habitat Plus : Une intervention

Plus en détail

Un bureau d études engagé

Un bureau d études engagé C o n s u l t a n t s Un bureau d études engagé ASSISTANCE À MAITRISE D OUVRAGE PENSER LES PROJETS- ÉTUDES ET CONSEILS - PROGRAMMATIONS Faire le pari d un renouveau de la qualité des modes d habiter, de

Plus en détail

APPEL A PROJETS Compostage partagé en pied d immeuble Résidence de 20 logements et plus REGLEMENT

APPEL A PROJETS Compostage partagé en pied d immeuble Résidence de 20 logements et plus REGLEMENT APPEL A PROJETS Compostage partagé en pied d immeuble Résidence de 20 logements et plus REGLEMENT Date limite de dépôt des dossiers : 31 décembre 2015 Article 1 : Présentation de la démarche En vue d atteindre

Plus en détail

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69)

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) Maitrise d ouvrage : 1 Accompagnateur coopérative d habitants: Habitat participatif et logement

Plus en détail

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie...

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... Les pros de l'aménagement "Construction de logements : regards croisés d'acteurs" Mardi 28 avril 2015 SOMMAIRE Constat et enjeux

Plus en détail

Une mission d intérêt public

Une mission d intérêt public Une mission d intérêt public La coopérative Pierres Avenir Construction a réalisé un programme situé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) qui confirme sa vocation d intérêt général : Reloger les locataires

Plus en détail

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT DE LA CAF-Réunion 1- NOV 2012 - N. de Bollivier Le logement et l habitat : une mission dans laquelle la CAF-R investit légitimement les conditions de logement et

Plus en détail

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Adoptée le 06 novembre 2014 Charte de la ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain 1 Sommaire Préambule... 3

Plus en détail

Conférence Habitat Participatif

Conférence Habitat Participatif Membres Fondateurs Conférence Habitat Participatif Source : Emilie CARRIOU, septembre 2012 La Maison du Val_ Meudon La Duméril_ Paris Village Vertical_ Lyon La Salière_ Grenoble Un toit ensemble_ Strasbourg

Plus en détail

JARDINS FAMILIAUX DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL

JARDINS FAMILIAUX DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL SESSIONS DE FORMATION JARDINS FAMILIAUX DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL Module Découverte (1 journée) Les Jardins Familiaux de Développement Social : pourquoi et comment Modules Approfondissement 1 Le projet de

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer

Communauté d agglomération de Caen la mer Communauté d agglomération de Caen la mer Règlement transitoire précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières à la construction de logements

Plus en détail

RÉSUMÉ DU BILAN DU PROGRAMME «MAISONS RELAIS COOPÉRATIVES DE QUARTIER»

RÉSUMÉ DU BILAN DU PROGRAMME «MAISONS RELAIS COOPÉRATIVES DE QUARTIER» RÉSUMÉ DU BILAN DU PROGRAMME «MAISONS RELAIS COOPÉRATIVES DE QUARTIER» par Guillaume DRIJARD, sous la direction de Stéphane GRUET Octobre 2010 Mission : Direction scientifique et appui méthodologique à

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014 POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE Convention d objectifs 2012-2014 Entre, d une part La communauté urbaine de Nantes, Nantes Métropole, représentée par son président, Monsieur Gilles Retière, Dénommée

Plus en détail

Où en est l habitat participatif en France?

Où en est l habitat participatif en France? Où en est l habitat participatif en France? L habitat participatif, c est quoi? Ce qui est commun à tous nos projets Des logements mais aussi des espaces partagés (chambre d amis, atelier, laverie, salle

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

L avenir. au partage. des valeurs. est

L avenir. au partage. des valeurs. est L avenir est au partage des valeurs Issu du mouvement coopératif le Groupe Gambetta et réunissant plusieurs sociétés du secteur hlm et du secteur concurrentiel, ne poursuit qu un seul objectif avec les

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

SAINTE-CROIX-AUX-MINES (Haut-Rhin) Lotissement de la gare. TOURCOING (Nord) Résidence côté parc (maisons serres) LILLE (Nord) Soleil intérieur

SAINTE-CROIX-AUX-MINES (Haut-Rhin) Lotissement de la gare. TOURCOING (Nord) Résidence côté parc (maisons serres) LILLE (Nord) Soleil intérieur Fiches «projets» O p é r a t i o n s e x e m p l a i r e s d h a b i t a t g r o u p é SAINTE-CROIX-AUX-MINES (Haut-Rhin) Lotissement de la gare TOURCOING (Nord) Résidence côté parc (maisons serres) LILLE

Plus en détail

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants?

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS l accession aidee Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L ACCESSION AIDÉE L accession aidée L accession sociale ou aidée concerne des ménages

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère LES AIDES LOCALES A L ACCESSION A LA PROPRIETE DANS LE FINISTERE Les collectivités locales ont la possibilité de mettre en place une politique locale d aide

Plus en détail

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Conférence : Salon de l immobilier avril 2014 1. Présentation de l intervenant

Plus en détail

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR Résidence AMÉNAGEUR EN QUELQUES CHIFFRES SPÉCIALISÉE ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ collaborateurs plus de 509 M réhabilitations par an investis dans les logements partout en France

Plus en détail

"Bilan 2010 et perspectives" La Semader se donne les moyens de poursuivre son plan de réhabilitation

Bilan 2010 et perspectives La Semader se donne les moyens de poursuivre son plan de réhabilitation "Bilan 2010 et perspectives" La Semader se donne les moyens de poursuivre La Semader se donne les moyens de poursuivre JOËL PERSONNÉ, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA SEMADER. «Je ne nie pas le passé. Si la SEMADER

Plus en détail

ATELIER N 2 QUELLES SONT LES CONDITIONS A REUNIR POUR DEVELOPPER L OFFRE DE LOGEMENTS? 2 Le financement et la structure des opérations

ATELIER N 2 QUELLES SONT LES CONDITIONS A REUNIR POUR DEVELOPPER L OFFRE DE LOGEMENTS? 2 Le financement et la structure des opérations ATELIER N 2 QUELLES SONT LES CONDITIONS A REUNIR POUR DEVELOPPER L OFFRE DE LOGEMENTS? 2 Le financement et la structure des opérations SOMMAIRE Les opérations de promotion privée Les opérations de logements

Plus en détail

Lamant-Coutant. Réunion publique 18 novembre 2013 Maison de quartier Plateau Monmousseau

Lamant-Coutant. Réunion publique 18 novembre 2013 Maison de quartier Plateau Monmousseau Lamant-Coutant Situation Situation 5 280 m² 900 m² Situation Thèmes des échanges Concertation Evolutions du projet Réunion publique 20 février 2013 Programme, occupation au sol et volumétrie. Opportunité

Plus en détail

15 novembre 2013 Premières cessions de terrains publics en Gironde

15 novembre 2013 Premières cessions de terrains publics en Gironde 15 novembre 2013 Premières cessions de terrains publics en Gironde À l occasion de son déplacement à Bordeaux le vendredi 15 novembre, Cécile Duflot, ministre de l Egalité et du Logement, assistera à la

Plus en détail

Observatoire des marchés de l habitat. Seine-Saint-Denis

Observatoire des marchés de l habitat. Seine-Saint-Denis Assemblée générale 13 Mai 2011 Observatoire des marchés de l habitat en Seine-Saint-Denis Accession aidée- Accession socialeen Seine-Saint-Denis Présentation des dispositifs et expériences locales L accession

Plus en détail

L essentiel de l année

L essentiel de l année L essentiel de l année 2013 02 03 03 04 04 05 05 06 07 07 08 08 09 10 11 L essentiel de l année présentation Activité Partenariats 2013 Chiffres clés 2013 COMPTE DE RéSULTAT SIMPLIFIé éléments BILANtIELS

Plus en détail

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat 3/3 URBANISME CONSTRUCTIONS PUBLIQUES ET HABITAT CYCLE DE FORMATION 2014/2015 > A DESTINATION DES ELUS ET PERSONNELS TERRITORIAUX Les outils pour agir dans le domaine de l habitat Mai 2015 Jeudi 21 Mai

Plus en détail

3 Vers une évolutions des pratiques dans les contextes opérationnels des territoires. 3 Logement Design vers évolution de l AMO.

3 Vers une évolutions des pratiques dans les contextes opérationnels des territoires. 3 Logement Design vers évolution de l AMO. . 3 Vers des pistes au service d une évolution de l habiter à l oeuvre 3 Vers une évolutions des pratiques dans les contextes opérationnels des territoires 2 «La qualité du projet architecturale» 2 les

Plus en détail

Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire.

Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire. Le 17 février 2015 Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire. Afin d intégrer le réseau des professionnels du bâti et soutenir les actions du monde architectural,

Plus en détail

LES hauts plateaux - écoquartier terre sud. Habiter la ville autrement

LES hauts plateaux - écoquartier terre sud. Habiter la ville autrement B è g l e s LES hauts plateaux - écoquartier terre sud Habiter la ville autrement domofrance, entreprise sociale pour l habitat, est implantée à Bordeaux depuis sa création en 1958. elle a pour Vocation

Plus en détail

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Adequation - Caron Marketing - SNAL / UMF - Novembre 2010 1 Objectifs de l étude et

Plus en détail

petit guide DU LOgEMENT SOCIAL AV I S

petit guide DU LOgEMENT SOCIAL AV I S petit guide DU LOgEMENT SOCIAL 1 SOMMAIRE Le logement social 0 > Définition 0 Les organismes de logements sociaux L OPH Les missions d un OPH Les engagements de l Opac8 > Répondre aux besoins de tous

Plus en détail

Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha

Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha Préambule Conformément à l article R 441-9 du Code de Construction et de l Habitation, le Conseil d administration d IMMOBILIERE PODELIHA définit

Plus en détail

Ateliers «Habitat participatif» de l ORHL BOITE A OUTILS. ORHL - Boîte à outils - 21/02/2013 p.1

Ateliers «Habitat participatif» de l ORHL BOITE A OUTILS. ORHL - Boîte à outils - 21/02/2013 p.1 Ateliers «Habitat participatif» de l ORHL BOITE A OUTILS ORHL - Boîte à outils - 21/02/2013 p.1 A - SYNTHESE DES 4 PROJETS PRESENTES 3 B - TYPOLOGIES DE PROJETS 5 C - LES PRINCIPAUX STATUTS JURIDIQUES

Plus en détail

Atelier 1 Logement social : de l idée à l attribution

Atelier 1 Logement social : de l idée à l attribution Atelier 1 Logement social : de l idée à l attribution Introduction : 1. Le logement social, quoi? Pour qui? Comment? 2. Le parc social dans le Gard 3. La demande et les attributions de logements sociaux

Plus en détail

annonce préalable ZAC Bordeaux Saint-Jean Belcier IMMEUBLE DE LOGEMENT DE 50 M EN BOIS RÉALISATION D UN ILOT MIXTE AVEC UN

annonce préalable ZAC Bordeaux Saint-Jean Belcier IMMEUBLE DE LOGEMENT DE 50 M EN BOIS RÉALISATION D UN ILOT MIXTE AVEC UN Appel à projet annonce préalable RÉALISATION D UN ILOT MIXTE AVEC UN IMMEUBLE DE LOGEMENT DE 50 M EN BOIS ZAC Bordeaux Saint-Jean Belcier IMMEUBLE DE LOGEMENT EN BOIS, 50 M ZAC BORDEAUX ST-JEAN BELCIER

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 janvier 2013

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 janvier 2013 Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 janvier 2013 6 Renouvellement de la convention de partenariat entre l'association Eco- Quartier Strasbourg et la Ville de Strasbourg. L association Eco-Quartier

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT NEUF

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT NEUF DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT NEUF CADRE A COMPLETER PAR VOS SOINS Accédants :...... Adresse actuelle :...... Téléphone :... Mail :... CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Béguinage de 14 logements, Quartier des Arts, à Lesquin. Pose de première pierre d un. Le 13 juin 2015

DOSSIER DE PRESSE. Béguinage de 14 logements, Quartier des Arts, à Lesquin. Pose de première pierre d un. Le 13 juin 2015 DOSSIER DE PRESSE Le 13 juin 2015 Pose de première pierre d un Béguinage Le programme de la manifestation Dany Wattebled, Maire de Lesquin Conseiller départemental délégué aux sports Vice-Président MEL

Plus en détail

Missions Sociales de la SACICAP de FRANCHE-COMTE. (Société Anonyme Coopérative d Intérêt Collectif pour l Accession à la Propriété)

Missions Sociales de la SACICAP de FRANCHE-COMTE. (Société Anonyme Coopérative d Intérêt Collectif pour l Accession à la Propriété) Missions Sociales de la SACICAP de FRANCHE-COMTE (Société Anonyme Coopérative d Intérêt Collectif pour l Accession à la Propriété) SOMMAIRE I - Rappel Historique : Un siècle d aide à l accession à la propriété

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Résidence Lebon à Nanterre 23 logements collectifs PLUS/PLAI & Un projet social innovant

DOSSIER DE PRESSE Résidence Lebon à Nanterre 23 logements collectifs PLUS/PLAI & Un projet social innovant DOSSIER DE PRESSE Résidence Lebon à Nanterre 23 logements collectifs PLUS/PLAI & Un projet social innovant Photo : Agence 11h45 Juillet 2015 1 RÉSIDENCE LEBON Nanterre Centre-ville 23 logements locatifs

Plus en détail

Maison de l Habitant. Bilan du pôle ressource de l agglomération. Grenobloise, 2009. Programmation 2010

Maison de l Habitant. Bilan du pôle ressource de l agglomération. Grenobloise, 2009. Programmation 2010 Maison de l Habitant Bilan du pôle ressource de l agglomération Grenobloise, 2009 Programmation 2010 1. Les visites de sites 2. Les ateliers thématiques 3. Les formations 4. Programmation 2010 5. Budget

Plus en détail

LES AIDES LOCALES. Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE

LES AIDES LOCALES. Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE LES AIDES LOCALES Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE Région Poitou- Charentes Aide directe pour la construction ou l achat d un logement neuf à énergie

Plus en détail

Cité des Postes. Mise en place de la structure de gestion. Atelier n 5 (8 février 2014)

Cité des Postes. Mise en place de la structure de gestion. Atelier n 5 (8 février 2014) Cité des Postes Mise en place de la structure de gestion Atelier n 5 (8 février 2014) Déroulé : 1/ Accueil des participants par la MHD 2/ Actualité du projet 3/ Les statuts de l Association syndicale libre

Plus en détail

Toulouse, le 16 septembre 2013

Toulouse, le 16 septembre 2013 Inauguration des résidences Persée et Équinoxe Zac des Constellations à Juvignac Une opération au service de la mise en œuvre des politiques locales de l habitat Toulouse, le 16 septembre 2013 Inauguration

Plus en détail

RSE : comment y va-t-on?

RSE : comment y va-t-on? Séminaire des coopératives Hlm Habitat & Territoires Conseil Nathalie CHASSAT Présentation conjointe avec M Leroy, Directeur Général de Logéal RSE : comment y va-t-on? 30 janvier 2014 2, rue Lord Byron

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 7 Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 PRU Neuhof : consultation de promoteurs - vente d'un terrain rue des Linottes. Le projet de rénovation urbaine prévoit une action globale sur l

Plus en détail

L accès au logement social et la réforme des attributions

L accès au logement social et la réforme des attributions 5 juin 2015 L accès au logement social et la réforme des attributions Rencontre régionale hébergementlogement USH 1 Gestion de la demande et des attributions : Les grands principes 2 Le contexte de la

Plus en détail

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015 ACTE HLM 2016-2020 Les engagements du Mouvement Hlm pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique Du 22 au 24 septembre 2015 Du 22 au 24 septembre 2015 Préambule En 1972, la Conférence des Nations

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL 1- Construction Neuve 2- Acquisition-Amélioration 3- Réhabilitation Adresse complète de l opération PARTIE RÉSERVÉE À METZ METROPOLE Instructeur

Plus en détail

Actions contre le Mal Logement. Automnales de l Habitat décembre 2014

Actions contre le Mal Logement. Automnales de l Habitat décembre 2014 Actions contre le Mal Logement Automnales de l Habitat décembre 2014 Le PACT Habitat & Développement de la Gironde Le PACT Habitat et Développement de la Gironde - association Loi 1901 intervient dans

Plus en détail

Trois jardins, trois fonctionnements

Trois jardins, trois fonctionnements Trois jardins, trois fonctionnements Expériences de jardins accompagnés par l APES en Ile de France AORIF 8 avril 2015 1 PRESENTATION DE L APES Opérateur de développement social urbain auprès de l OGIF

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Règlement précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières

Plus en détail

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien CONTACT / VÉRONIQUE GUILLAUMIN : 0 44 77 39 55 OU 06 37 55 09 98 24 avril 203 L amélioration du

Plus en détail

La Timonière. Acigné 19. 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine

La Timonière. Acigné 19. 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine 19 La Timonière 19 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine 87 165 La Timonière 5 932 habitants Carte d identité de l opération Zac de la Timonière Localisation : - Ille-et-Vilaine (35)

Plus en détail

Régie de Quartiers à Montreuil

Régie de Quartiers à Montreuil Régie de Quartiers à Montreuil Par et pour les habitants Un projet Développer une activité d économie solidaire et de lien social sur la Ville de Montreuil. Des actions Depuis 2002, l association Régie

Plus en détail

Prêt social de locationaccession

Prêt social de locationaccession CIFP 21 juin 2012 Prêt social de locationaccession (PSLA) Les avantages fiscaux : TVA et TFPB Isabelle.leyrat-mignard@developpement-durable.gouv.fr Chargée de mission fiscalité du logement Direction de

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 NOVEMBRE 2015 POINT 9

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 NOVEMBRE 2015 POINT 9 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 NOVEMBRE 2015 POINT 9 LOGEMENT Ivry Confluences 13 rue Pierre Rigaud/3 rue des Lampes Construction de 70 logements locatifs sociaux en VEFA par l ESH Logis Transports

Plus en détail

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm 22 23 janvier 2008 Strasbourg XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm Le programme des rencontres Jeudi 22 janvier 9h00 Questions d actualité 10h00 Les coopératives d Hlm face à la crise

Plus en détail

Partenariat EFIDIS Emmaüs Défi Présentation du métier de gardien. Dossier de presse

Partenariat EFIDIS Emmaüs Défi Présentation du métier de gardien. Dossier de presse Partenariat EFIDIS Emmaüs Défi Présentation du métier de gardien Dossier de presse 1 Sommaire Contexte P. 3 Description du partenariat P. 4 Quelques chiffres P. 6 Les partenaires P. 7 Pour en savoir plus

Plus en détail

La Plaine Normande, un bailleur social dynamique et à l écoute. Juin 2014

La Plaine Normande, un bailleur social dynamique et à l écoute. Juin 2014 La Plaine Normande, un bailleur social dynamique et à l écoute Juin 2014 La Plaine Normande Une société née en 1920, à Blainville-sur-Orne (14550), pour loger les ouvriers des chantiers navals. Une Entreprise

Plus en détail

Programme d accompagnement à l essaimage de projets 2016

Programme d accompagnement à l essaimage de projets 2016 Programme d accompagnement à l essaimage de projets 2016 «Favoriser le lien social et l inclusion des personnes». Appel à candidatures Date limite : jeudi 10 décembre 2015. Projets proposés : 1. Parcours

Plus en détail