équipement agricole échangeurs à plaques Une technologie efficace

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "équipement agricole échangeurs à plaques Une technologie efficace"

Transcription

1 équipement agricole échangeurs à plaques Une technologie efficace

2 Le refroidissement du lait, une exigence de qualité Le refroidissement du lait est une étape déterminante pour la qualité du produit. Si la température n est pas adéquate ou si le refroidissement est trop lent, les bactéries peuvent proliférer et compromettre la salubrité du lait. En général, le réservoir à lait suffit à la tâche. Mais de nouvelles technologies complémentaires, dont les échangeurs à plaques, ont fait leur apparition, permettant un meilleur contrôle de la température du lait tout au long du trajet. Augmenter la qualité tout en réduisant la consommation d énergie L établissement de nouvelles normes pancanadiennes, définissant de nouvelles exigences, incite les producteurs de lait à opter pour ces améliorations technologiques. À l échangeur à plaques s ajoute le thermographe qui permet un meilleur suivi de la température. Cet appareil mesure et enregistre en continu les données de température du lait et déclenche une alarme lorsque les paramètres ne sont pas respectés, par exemple en cas de défectuosité d une pièce d équipement. Dans un marché en restructuration, où la concurrence s accroît sans cesse, les producteurs recherchent les solutions technologiques qui permettent d améliorer la qualité de leurs produits et d abaisser leur consommation d énergie. L installation d un échangeur à plaques s inscrit dans la poursuite de ces deux objectifs : amélioration de la qualité du lait et diminution de la facture énergétique. principales composantes d un échangeur à plaques Plaques refroidissantes en nombre et taille variables selon les modèles et fabricants 2 Plaque fixe sur laquelle les plaques refroidissantes sont appuyées 3 Plaque mobile qui compresse les plaques refroidissantes contre la plaque 2 4 Vis et boulons pour compresser la plaque 3 contre la plaque 2 5 Barres d acier sur lesquelles les plaques sont glissées et empilées

3 Un appareil simple, mais efficace L échangeur à plaques est un appareil qui permet un transfert de chaleur entre deux liquides ayant des températures différentes et ce, sans contact direct entre les liquides. Ce sont des plaques d acier inoxydable qui assurent le passage de la chaleur d un liquide à l autre. Dans ce cas-ci, le lait chaud transfère sa chaleur à l eau froide, qui tiédit. Évidemment, plus l eau est froide, plus elle pourra absorber de chaleur et plus le lait sera refroidi. L échangeur à plaques requiert évidemment une source d eau froide constante, c està-dire à l année longue. Cette eau peut être pompée d un puits, d un lac ou d une rivière, ou encore provenir de l aqueduc. Positionnement d un appareil de pré-refroidissement à l eau dans un système complet de lactation Puits Pompe à eau Autre (aqueduc, lac, rivière) Réservoir de lait froid Lait froid Eau froide Lait tiède Échangeur à plaques Lait chaud Eau tiède Système de traite des vaches (lactoduc) Réservoir d eau tiède En combinant l échangeur à plaques et le réservoir, on refroidit le lait en deux étapes. Ainsi, on obtient un refroidissement rapide sans toutefois brusquer le lait. En effet, le choc thermique tend à briser les molécules indispensables à sa qualité. D autre part, l échangeur à plaques fait en sorte que le compresseur du réservoir est moins sollicité, d où l économie d énergie. Principe de fonctionnement d un échangeur à plaques Lait chaud Entrée Sortie Lait tiède Dans les faits, le lait entre dans l échangeur à une température d environ 35 C (95 F). Si l eau froide est à 12 C (54 F), la température du lait descendra à environ 15 C (59 F), tandis que la température de l eau montera à 20 C (68 F). L échangeur à plaques ne comporte ni pièce mobile ni composante électrique. Il est disponible en plusieurs formats adaptés à la quantité de lait à refroidir. Eau tiède Sortie Transfert de chaleur Entrée Changement de température entre l entrée et la sortie de l échangeur à plaques Eau froide C F Hypothèse : le lait entre à 35 C (95 F), l eau entre à 12 C (54 F) L eau utilisée pour refroidir le lait peut être récupérée et conservée dans un réservoir de plastique conçu à cet effet. Cette eau tiède pourra être utilisée pour abreuver les animaux ou pour nettoyer l équipement. Cette solution est préférable sur le plan environnemental. Réservoir d eau

4 Choisir le bon appareil De nombreux facteurs influencent la performance et la capacité de l échangeur, notamment la température de l eau, le débit des liquides et le nombre de plaques ainsi que leur forme et leur texture. C est pourquoi il est important de bien déterminer les besoins et de choisir l équipement le plus approprié en tenant compte de tous les paramètres. Par exemple, la température de l eau froide à l entrée de l échangeur variera selon la source utilisée. Un puits artésien est préférable parce que l eau est généralement plus froide durant toute l année. Si l eau provient d un lac ou de l aqueduc, sa température variera selon les saisons. Il faut aussi considérer le débit de lait par traite, le nombre de litres d eau par minute et la pression de l eau. Enfin, il faut considérer sérieusement les échangeurs à plaques à plusieurs passages. Dans ces modèles, les liquides font deux, ou même trois passages dans l appareil, ce qui le rend plus performant. Au Québec, la tendance est à l installation d échangeurs à double passage et c est ce que recommande le programme d Hydro-Québec. Configuration «deux passages/un réfrigérant» D autres composantes peuvent venir s ajouter à l échangeur, comme une pompe à lait à débit variable pour remplacer la pompe à débit fixe. Entrée du réfrigérant Sortie du réfrigérant Certaines installations comportent un récupérateur de chaleur jumelé au condenseur du réservoir à lait. Il s agit là d une mesure d efficacité énergétique. Dans un tel cas, l ajout d un échangeur à plaques aura pour effet de diminuer le temps de fonctionnement du système de refroidissement du réservoir et donc la quantité de chaleur récupérable. Le producteur devra donc établir le bilan énergétique de son installation et choisir la configuration la mieux adaptée. Parmi les choix de produits offerts, certains modèles utilisent le glycol comme liquide refroidisseur à la place de l eau. Au Québec, toutefois, l utilisation de l eau est la méthode la plus accessible et la plus répandue. Les appareils qui utilisent le glycol pur ne sont pas admissibles au programme d Hydro-Québec. Entrée du lait Sortie du lait Il est important de faire appel à un partenaire du programme pour faire les bons choix et établir le dimensionnement requis en fonction des installations existantes. Les partenaires du programme Produits efficaces Équipement agricole sont en mesure de fournir ces conseils. Combien coûte un échangeur à plaques? Le coût d achat de l appareil se situe entre $ et $ selon les modèles et les fabricants. À cela, vous devez ajouter des frais d installation d environ $. Bien sûr, plusieurs facteurs font varier le prix d achat : la capacité de traitement ; le nombre de plaques et leur taille ; les fluctuations du prix de l acier ; les matériaux utilisés au Québec, tous les modèles ont des plaques en acier inoxydable de type 316 pour garantir la salubrité et la durabilité. Pour les autres composantes (châssis, embouts, etc.), les matériaux peuvent varier. Les joints d étanchéité peuvent être collés ou enfichables (pour diminuer les coûts de réparation). Bref, il est important de bien choisir l appareil.

5 Des économies d énergie substantielles Réservoir à lait L installation d un échangeur à plaques peut générer des économies de l ordre de 35 à 55 % sur la consommation d énergie du compresseur du réservoir à lait. De plus, la durée de vie du compresseur s en trouve augmentée, puisque son temps de fonctionnement sera en général réduit de moitié. Au Québec, pour un troupeau de 55 vaches en lactation et un tarif d électricité de 0,07 $/kwh, un échangeur à plaques entraînera une économie d énergie annuelle de près de 200 $, ce qui permet de récupérer l investissement initial en 20 ans, sans la remise d Hydro- Québec. Dans ces conditions, l investissement pourrait difficilement se justifier sur la seule base des économies potentielles. Cependant, la remise accordée par Hydro-Québec dans le cadre du programme Produits efficaces Équipement agricole rend cet investissement plus intéressant et ramène la période de retour sur investissement (PRI avec remise) à moins de cinq ans. Bien entendu, plus la quantité de lait sera importante à la ferme et plus l investissement sera récupéré rapidement. En plus des économies d énergie générées, l échangeur à plaques offre un avantage certain sur le plan de la qualité du lait, un critère à considérer dans votre décision d investissement. MONTANT DE LA REMISE Produit efficace Remise Échangeur à plaques $* * Le montant de la remise tient compte des coûts d achat et d installation de l échangeur à plaques Entretien d un échangeur à plaques Les échangeurs à plaques ne comportent aucune pièce mobile, ce qui simplifie leur entretien. Cependant, ils doivent être nettoyés selon les consignes émises par le fabricant, en même temps que le lactoduc, en utilisant de l eau très chaude et des détergents et en assurant un rinçage en profondeur. Il faut aussi suivre les directives du fabricant concernant le remplacement périodique des filtres. Les fabricants ne recommandent pas de démonter l échangeur à moins qu il y ait des fuites, auquel cas il est préférable de confier le travail à un technicien spécialisé. Le seul coût d exploitation supplémentaire généré par l échangeur à plaques est le changement plus fréquent du filtre à lait. En effet, il faut changer le filtre avant la traite, mais aussi avant le rinçage, ce qui représente deux filtres par traite plutôt qu un seul. Cette mesure vise à éviter que des particules de litière ou d autres impuretés ne viennent nuire au fonctionnement de l échangeur. Une remise à l achat d un échangeur à plaques Dans le cadre du programme Produits efficaces Équipement agricole, Hydro-Québec offre une remise de $ à l achat d un échangeur à plaques. Les modèles admissibles figurent dans le répertoire des produits admissibles disponible dans le site Web d Hydro-Québec. Hydro-Québec a établi des critères de performances pour les échangeurs à plaques. Tous les produits admissibles à la remise à l achat doivent se conformer aux exigences techniques et de performance énergétique. Exigences techniques : Plaques en acier inoxydable alliage 316 Refroidissement à l eau (et non au glycol) Conception à double ou à triple passage de l eau de refroidissement Exigence de performance énergétique : La température du lait à la sortie de l échangeur devra avoir été abaissée d au moins 15 C (27 F). Par souci de conservation de l eau, Hydro-Québec recommande un ratio eau/lait de 1:1, sauf si toute l eau est récupérée pour l abreuvement. De plus, l appareil installé doit être neuf. Les modèles admissibles n incluent pas de modèles à circuit fermé fonctionnant à l eau glacée.

6 Renseignez-vous! Pour en savoir plus sur les échangeurs à plaques, la remise offerte et les modalités applicables, consultez un distributeur participant au programme Produits efficaces Équipement agricole ou visitez le site Web d Hydro-Québec au L efficacité énergétique, un choix d affaires rentable et responsable Hydro-Québec Réalisé par la direction principale Communications pour la direction Efficacité énergétique 2007G955F Janvier 2008

Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement.

Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement. Principe Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement. Il profite de la température quasi constante du sol pour réchauffer ou refroidir cet air de

Plus en détail

Coupage mécanisé. Des solutions en équipement, consommables et services pour maximiser votre productivité. www.airliquide.ca

Coupage mécanisé. Des solutions en équipement, consommables et services pour maximiser votre productivité. www.airliquide.ca Coupage mécanisé Des solutions en équipement, consommables et services pour maximiser votre productivité www.airliquide.ca Vous pouvez compter sur les connaissances et l expérience d Air Liquide pour optimiser

Plus en détail

Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude

Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude Choisir un système de production d'eau chaude Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude - 1. Le chauffe eau instantané - 2. Le boiler électrique - 3. Le boiler combiné avec une chaudière

Plus en détail

Optimisation économique du traitement d'air. LCC Life Cycle Cost. Camfil Farr clean air solutions

Optimisation économique du traitement d'air. LCC Life Cycle Cost. Camfil Farr clean air solutions Optimisation économique du traitement d'air Camfil Farr Brochure de segment LCC Life Cycle Cost Camfil Farr clean air solutions le coût de l air propre Le filtre à air est le seul composant du système

Plus en détail

Chaudière à gaz haute efficacité CompactGas

Chaudière à gaz haute efficacité CompactGas Chaudière à gaz haute efficacité CompactGas Responsabilité énergétique et environnementale AluFer breveté pour un haut degré d'efficacité et des niveaux d'émission extrêmement bas. 1 CompactGas (1000-2800)

Plus en détail

Les bouquets sont classés par ordre croissant d ambition, sous les appellations suivantes : - premium - premium+ - medium - optimum

Les bouquets sont classés par ordre croissant d ambition, sous les appellations suivantes : - premium - premium+ - medium - optimum Présentation des s de travaux et des Gains en économies d énergie générés par la réalisation des travaux préconisés, en logement ancien de taille moyenne La définition de bouquets de travaux a pour objectif

Plus en détail

Focus THERMOLIFT. Sécheur et alimentateur de granulés de matière plastique combinés. www.arburg.com

Focus THERMOLIFT. Sécheur et alimentateur de granulés de matière plastique combinés. www.arburg.com Focus THERMOLIFT Sécheur et alimentateur de granulés de matière plastique combinés www.arburg.com En bref 1 Design compact Le THERMOLIFT a été conçu pour assurer un séchage optimal des granulés de toutes

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR (ER 10)

LA POMPE A CHALEUR (ER 10) LA POMPE A CHALEUR (ER 10) Réchauffer l intérieur d une pièce en captant la chaleur naturelle de l extérieur. 1 INTRODUCTION Depuis quelques années dans notre pays, la pompe à chaleur bénéficie d un regain

Plus en détail

La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité

La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité La récente augmentation de prix du fuel domestique et les primes octroyées par les compagnies d'électricité et, dans certains cas, par les régions,

Plus en détail

Échangeurs de chaleur à plaques brasées. Une gamme de produits pour le chauffage, la ventilation et la climatisation

Échangeurs de chaleur à plaques brasées. Une gamme de produits pour le chauffage, la ventilation et la climatisation Échangeurs de chaleur à plaques brasées Une gamme de produits pour le chauffage, la ventilation et la climatisation Cinq raisons valables d acheter vos échangeurs de chaleur à plaques brasées (BHE) chez

Plus en détail

La g éothermie. démystifiée. master.ca/geo. Chauffez et climatisez votre maison grâce à l énergie renouvelable de votre terrain.

La g éothermie. démystifiée. master.ca/geo. Chauffez et climatisez votre maison grâce à l énergie renouvelable de votre terrain. La g éothermie démystifiée Chauffez et climatisez votre maison grâce à l énergie renouvelable de votre terrain. La géothermie est une solution ingénieuse et efficace en vue de la réduction du réchauffement

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

Réduire la consommation électrique du tank grâce au pré-refroidissement du lait

Réduire la consommation électrique du tank grâce au pré-refroidissement du lait Réduire la consommation électrique du tank grâce au pré-refroidissement du lait > Principe de fonctionnement > Les différents types de pré-refroidisseurs > Points clés pour une installation réussie > Valorisation

Plus en détail

L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait

L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait 1 L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait Serge Bédard, gestionnaire principal de projet CanmetÉNERGIE-Varennes Ressources naturelles Canada Aperçu de la présentation 2

Plus en détail

>> La planète préservée

>> La planète préservée Alezio Eco-conception by Evolution P O M P E À C H A L E U R A I R / E A U EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie

Plus en détail

nouvelle construction

nouvelle construction Pour nouvelle construction ou grande rénovation POMPE À CHALEUR DAIKIN ALTHERMA BASSE TEMPÉRATURE 2 Le choix naturel 3 en 1 : chauffage, rafraîchissement et production d'eau chaude sanitaire Daikin Altherma

Plus en détail

Avis de changement : Nouvelle version du Manuel de référence et du Cahier de travail

Avis de changement : Nouvelle version du Manuel de référence et du Cahier de travail 1 1 Avis de changement : Nouvelle version du Manuel de référence et du Cahier de travail Nouveaux documents : Manuel de référence et Cahier de travail LCQ, septembre 2015 (Remplace la version de juin 2010)

Plus en détail

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR 1) Introduction : DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR Respect de l environnement : Les réserves de combustibles fossiles comme le gaz naturel et le pétrole sont limitées. La conscience

Plus en détail

Systèmes biblocs sans conduit de LG

Systèmes biblocs sans conduit de LG Brochure du consommateur Systèmes biblocs sans conduit de LG LE CONFORT EN TOUTE FACILITÉ. LE CONFORT DANS TOUTE SA BEAUTÉ. LES SYSTÈMES BIBLOCS SANS CONDUIT DE LG : L INNOVATION RÉCONFORTANTE Les systèmes

Plus en détail

L accord parfait avec le VMS DeLaval

L accord parfait avec le VMS DeLaval L accord parfait avec le VMS DeLaval Solutions de refroidissement Votre solution au quotidien Solutions de refroidissement DeLaval Le VMS DeLaval et ses solutions de refroidissement du lait La traite automatique

Plus en détail

INFO HTK. Refroidisseur sec hybride. La référence pour le refroidissement hybride. 100 4000 kw

INFO HTK. Refroidisseur sec hybride. La référence pour le refroidissement hybride. 100 4000 kw INFO HTK Refroidisseur sec hybride La référence pour le refroidissement hybride 4 kw JAEGGI L original JAEGGI se consacre depuis 929 au développement, à la production et à la commercialisation d échangeurs

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

INFO HTK-SE. Refroidisseur sec hybride auto-vidangeable. - L alternative à la tour de refroidissement - Pour les systèmes sans glycol.

INFO HTK-SE. Refroidisseur sec hybride auto-vidangeable. - L alternative à la tour de refroidissement - Pour les systèmes sans glycol. INFO HTK-SE Refroidisseur sec hybride auto-vidangeable - L alternative à la tour de refroidissement - Pour les systèmes sans glycol 2 kw JAEGGI L original JAEGGI se consacre depuis 929 au développement,

Plus en détail

Anticipez la demande Une optimisation plus rapide

Anticipez la demande Une optimisation plus rapide Amadeus Hotel Revenue Management System Des solutions pour l hôtellerie Anticipez la demande Une optimisation plus rapide 2 Des solutions pour l hôtellerie Dans la course vers l optimisation des revenus,

Plus en détail

SOMMA RE. À propos de S.IN.E.S Qui sommes nous? Quelle est notre politique? Quels sont nos repères?

SOMMA RE. À propos de S.IN.E.S Qui sommes nous? Quelle est notre politique? Quels sont nos repères? À propos de S.IN.E.S Qui sommes nous? Quelle est notre politique? Quels sont nos repères? Composition d une installation photovoltaïque racordée au réseau Fonctionnement d une installation photovoltaïque

Plus en détail

Plans de mesures correctives

Plans de mesures correctives Les plans de mesures correctives décrivent les moyens que les membres de la famille ou du personnel doivent mettre en œuvre pour corriger les problèmes qui surviennent. Les plans de mesures correctives

Plus en détail

Systèmes de chauffage thermodynamique

Systèmes de chauffage thermodynamique Systèmes de chauffage thermodynamique Un chauffage confortable respectueux de l environnement Le principe Un principe simple, bien pensé et performant Comparable au principe d'un réfrigérateur, le fonctionnement

Plus en détail

Séries Formula 5,5 à 30 kw 7,5 à 40 CV. L air comprimé à votre service

Séries Formula 5,5 à 30 kw 7,5 à 40 CV. L air comprimé à votre service Séries Formula 5,5 à 30 kw 7,5 à 40 CV L air comprimé à votre service Bénéficiez des avantages ABAC Depuis 1980, ABAC propose aux marchés de l industrie, de l automobile et de l artisanat son savoir faire,

Plus en détail

Compresseur à vis MSB 11 15 18 22 30 kw

Compresseur à vis MSB 11 15 18 22 30 kw Noesberger, technique en air comprimé SA Tasberg 35 Case postale 27 CH-1717 St-Ours 026 322 22 77 fax 026 323 16 84 dlt@noesberger.com www.noesberger.com Compresseur à vis MSB 11 15 18 22 30 kw Compresseur

Plus en détail

Guide d achat - Thermopompe

Guide d achat - Thermopompe Guide d achat - Thermopompe Contenu Introduction... 3 Pourquoi choisir Réfrigération Everest?... 3 La thermopompe murale... 4 Comment fonctionne la thermopompe murale?... 4 Quels sont les avantages de

Plus en détail

Gèle-tube. professionnel

Gèle-tube. professionnel Gèle-tube Modèles : GT280/GT280B/GT420/GT610 FAMILLE : OUTILLAGE Gèle-tube professionnel Un produit à forte valeur ajoutée Le gèle-tube VIF est facile d emploi. Connectez tout simplement de part et d autres

Plus en détail

Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires. Catalogue

Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires. Catalogue Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires Catalogue 2 Les chauffe-eau solaires Itho Daalderop propose deux modèles de chauffe-eau solaires, le Solior et le Préchauffeur. Le Solior est un

Plus en détail

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique Guide filière sur le chauffe-eau thermodynamique QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une

Plus en détail

Les économies d énergies dans la salle de traite :

Les économies d énergies dans la salle de traite : Les économies d énergies dans la salle de traite : des équipements et des pratiques! Salon International du Machinisme Agricole Jeudi 24 Février 2011 Mélanie LOOBUYCK GIE Lait-Viande de Bretagne Vincent

Plus en détail

Manuel d entretien Refroidisseurs à vis

Manuel d entretien Refroidisseurs à vis Manuel d entretien Refroidisseurs à vis RLC-SVD007A-FR Cher client, Nous vous remercions d avoir choisi TRANE. La mise en service de votre équipement TRANE a été effectuée conformément à nos procédures

Plus en détail

L option tarifaire de mesurage net pour les autoproducteurs

L option tarifaire de mesurage net pour les autoproducteurs L option tarifaire de mesurage net pour les autoproducteurs L option de mesurage net : une solution verte pour les autoproducteurs Forte de son engagement envers l environnement et le développement durable,

Plus en détail

FICHE ÉCOCON$EIL. La qualité et l efficacité énergétique des

FICHE ÉCOCON$EIL. La qualité et l efficacité énergétique des FICHE ÉCOCON$EIL Quand écoénergie rime avec économies Liens rapides Planifier l achat de nouvelles fenêtres Caractéristiques des fenêtres homologuées Fenêtres homologuées Dans bien des habitations yukonnaises,

Plus en détail

Toutes. Régulation précise de la température et corrosion nulle. Produits en acier inoxydable pour l industrie de transformation de la viande

Toutes. Régulation précise de la température et corrosion nulle. Produits en acier inoxydable pour l industrie de transformation de la viande MAKING MODERN LIVING POSSIBLE Produits pour l industrie de transformation de la viande Régulation précise de la température et corrosion nulle Précision, efficacité et sécurité du refroidissement sont

Plus en détail

401-951 MAV & MAV V. Compresseurs. Le compresseur fi able, robuste et intelligent

401-951 MAV & MAV V. Compresseurs. Le compresseur fi able, robuste et intelligent Compresseurs MAV & MAV V 401-951 Compresseurs à vis à injection d huile Compresseurs à vitesse fi xe et à vitesse variable Entraînement par courroies PARTENARIAT DISPONIBILITÉ FACILITÉ D ENTRETIEN LE SOUFFLE

Plus en détail

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement.

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement. Si vous voulez construire une nouvelle maison ou entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du bien-être

Plus en détail

Etiquetage énergétique et Eco-conception pour les systèmes de production d ECS Analyse des 2 projets de Directive

Etiquetage énergétique et Eco-conception pour les systèmes de production d ECS Analyse des 2 projets de Directive Etiquetage énergétique et Eco-conception pour les systèmes de production d ECS Analyse des 2 projets de Directive 26 mars 2008 CFN P-50B PAGE 1 Historique Oct. 2004: Juin 2005: Nov. 2006: 2 projets de

Plus en détail

Page de garde - SRa 10/2010 Copyright AD Plus

Page de garde - SRa 10/2010 Copyright AD Plus 1 2 3 Ordre d jour Les surveillances et mesures Rappel des étapes niveau 2 Lancement niveau 3 Les surveillances et mesures Présentation des tableaux de bord par chaque exploitant Reprendre la politique

Plus en détail

omécanicien de Maintenance Industrielle

omécanicien de Maintenance Industrielle AT1_SQ7_Fluides hydraulique Electromécani omécanicien cien(ne) de Maintenance Industrielle Notice Technique : Fluides hydraulique Centre de formation de : Foulayronnes Gagnez en compétences Version AFPA

Plus en détail

Matériel et fluides frigorigènes

Matériel et fluides frigorigènes Réfrigération, congélation La production de froid est un poste à ne pas négliger pour les entreprises : il peut représenter des investissements et des coûts de fonctionnement non négligeables. Outre la

Plus en détail

30 %* >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie. >> La planète préservée. << easylife.dedietrich-thermique.

30 %* >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie. >> La planète préservée. << easylife.dedietrich-thermique. SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Alezio Evolution P O M P E À

Plus en détail

PREREFROIDISSEUR DE LAIT

PREREFROIDISSEUR DE LAIT PREREFROIDISSEUR DE LAIT Système tubulaire, source: Frigélait Système à plaques, source: Fr2E Lait 37 10 13 15 Fonctionne par gravité, sans apport énergétique Lait et eau circulent à contrecourant dans

Plus en détail

il y a des économies dans l air!

il y a des économies dans l air! Avec les Pompes à Chaleur... il y a des économies dans l air! Jusqu à 70% d économies de chauffage (1) Crédit d impôt possible jusqu à 8 000 (1) et 5 fois moins d émissions de CO 2 (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

Eau embouteillée. Approvisionnement responsable

Eau embouteillée. Approvisionnement responsable Approvisionnement responsable Eau embouteillée Parce que l Université croit en la préservation des ressources naturelles et à une saine gestion financière, la direction enjoint les unités administratives

Plus en détail

>> >> >> L air de la performance

>> >> >> L air de la performance HP Inverter Eco-conception by Evolution P O M P E S A C H A L E U R A É R O T H E R M I Q U E S ADVANCE L air de la performance >> >> >> Respect de l environnement et économies d énergie Confort en eau

Plus en détail

NeOvo. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> >> Des rendements élevés >> Une robustesse à toute épreuve >> Solutions tout confort

NeOvo. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> >> Des rendements élevés >> Une robustesse à toute épreuve >> Solutions tout confort Eco-conception by Chaudières fioul condensation basse température EASYLIFE > La performance du fioul au meilleur prix >> Des rendements élevés >> Une robustesse à toute

Plus en détail

Solutions novatrices d éclairage urbain

Solutions novatrices d éclairage urbain Solutions novatrices d éclairage urbain Une nouvelle gamme de produits et systèmes de contrôle pour une performance d éclairage supérieure, efficace et rentable Découvrez nos solutions novatrices d éclairage

Plus en détail

M-TECS Technique de serrage magnétique

M-TECS Technique de serrage magnétique Programme général M-TECS Technique de serrage magnétique Transformation des plastiques thermodurcissables Traitement du caoutchouc et des élastomères Industrie de coulée sous pression Formage de métaux

Plus en détail

Programme d'utilisation obligatoire d un ordinateur portable 2016-2017

Programme d'utilisation obligatoire d un ordinateur portable 2016-2017 Programme d'utilisation obligatoire d un ordinateur portable 2016-2017 Baccalauréat en architecture (B.Sc.arch.) Maîtrise (professionnelle) en architecture (M.Arch.) Table des matières Page 1. Contexte

Plus en détail

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi?

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? La Commission européenne jette les bases du déploiement des futurs réseaux intelligents Conformément aux directives européennes 1 2009/72/CE

Plus en détail

En élevage laitier, le bloc traite est le premier poste de

En élevage laitier, le bloc traite est le premier poste de Réduire la consommation électrique du chauffe-eau grâce au récupérateur de chaleur sur tank à lait > Principe de fonctionnement > Les différents types de récupérateurs de chaleur > Le rôle du ballon de

Plus en détail

Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique

Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique Les objectifs d'apprentissage : Être familiarisés avec les différents types de systèmes de chauffage à l électricité, Comprendre le fonctionnement

Plus en détail

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K L HYDRAULIQUE 1) Formules de notions de base Puissance nécessaire pour élever une certaine quantité d eau d un différentiel de température Puissance (W) = 1.163 x Volume (l) x T ( C) Débit nécessaire en

Plus en détail

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le gouvernement a créé une commission présidée par Paul Champsaur pour faire

Plus en détail

Recommandations pour rafraîchir un espace à l intérieur des établissements d accueil des personnes âgées

Recommandations pour rafraîchir un espace à l intérieur des établissements d accueil des personnes âgées Recommandations pour rafraîchir un espace à l intérieur des établissements d accueil des personnes âgées Les différents rapports d enquête sur la canicule 2003 ont souligné que le rafraîchissement des

Plus en détail

Eurocondens SGB 2 Chaudiere gaz a condensation

Eurocondens SGB 2 Chaudiere gaz a condensation Eurocondens SGB 2 Chaudiere gaz a condensation,, A member of l architecture peut etre genereuse, mais pas la chaudiere Une chaudière gaz à condensation BRÖTJE, avec une puissance nominale de 32 à 500 kw,

Plus en détail

Le bon $ens au volant

Le bon $ens au volant Le bon $ens au volant Les faits : Choisir un véhicule éconergétique Quel est l enjeu? Avant d acheter un véhicule neuf, bon nombre de facteurs doivent être pris en considération, notamment le confort,

Plus en détail

Notice technique. Chauffe-eau instantanés (stations et modules de production d eau chaude sanitaire) Fonction. Avril 2016

Notice technique. Chauffe-eau instantanés (stations et modules de production d eau chaude sanitaire) Fonction. Avril 2016 Schweizerisch-Liechtensteinischer Gebäudetechnikverband Association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment Associazione svizzera e del Liechtenstein della tecnica della costruzione Associaziun

Plus en détail

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur NBN EN 15450:2008 Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction

Plus en détail

Dimplex. des économies d énergie, un confort de fonctionnement et le respect de l environnement en prime. Chauffer et rafraîchir en un seul système

Dimplex. des économies d énergie, un confort de fonctionnement et le respect de l environnement en prime. Chauffer et rafraîchir en un seul système Dimplex Pompes à Chaleur Chauffer et rafraîchir en un seul système Plus d informations disponibles sous www.dimplex.de Glen Dimplex Deutschland GmbH Branche Dimplex Service Export Am Goldenen Feld 18 95326

Plus en détail

TURBO CONSIGNES GÉNÉRALES

TURBO CONSIGNES GÉNÉRALES ÉTAPE 1: AVANT DE REMPLACER UN TURBO Il est important de réaliser un diagnostic approfondi du système moteur afin de déterminer si le «défaut» se situe effectivement au niveau du turbo. Manque de puissance,

Plus en détail

FICHE DE LECTURE. Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable

FICHE DE LECTURE. Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable Projet de Fin d Etudes réalisé au Ctifl Par Emilie AUGER Tuteur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES

CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES Qualité du rapport exigé : - Clarté et lisibilité : présentation d une synthèse pour la prise de décision - Remise en mains propres

Plus en détail

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD et aux prêts placement de la Banque Manuvie LA COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE MANUFACTURERS Tirez le maximum de vos placements

Plus en détail

Solutions pour l exploitant

Solutions pour l exploitant Analyse de combustion Analyse de pollution Solutions pour l exploitant Les analyseurs de combustion d un monde qui se contrôle Vous êtes l Expert P1 du site Vous êtes le Chef Tech de l entreprise Nos instruments

Plus en détail

La pompe à chaleur : comment ça marche?

La pompe à chaleur : comment ça marche? La pompe à chaleur : comment ça marche? Le principe d une pompe à chaleur est relativement simple : une pompe à chaleur, composée d un évaporateur, d un générateur à compresseur et d un condensateur, remplace

Plus en détail

Pompes à chaleur Vous y gagnez, la planète aussi. Des solutions pour économiser DE l énergie dans votre foyer. Indépendance.

Pompes à chaleur Vous y gagnez, la planète aussi. Des solutions pour économiser DE l énergie dans votre foyer. Indépendance. eau chaude énergies RENOUVEL ABLES chauffage Pompes à chaleur Vous y gagnez, la planète aussi Des solutions pour économiser DE l énergie dans votre foyer Indépendanc Indépendance Indépendan STIEBEL ELTRON.

Plus en détail

RACCORDS RAINURÉS TECHNIQUE BULLETIN. Produit par L ASSOCIATION D ISOLATION DU QUÉBEC. En collaboration avec ANVIL INTERNATIONAL CANADA et VICTAULIC

RACCORDS RAINURÉS TECHNIQUE BULLETIN. Produit par L ASSOCIATION D ISOLATION DU QUÉBEC. En collaboration avec ANVIL INTERNATIONAL CANADA et VICTAULIC BULLETIN TECHNIQUE RACCORDS RAINURÉS Produit par L ASSOCIATION D ISOLATION DU QUÉBEC En collaboration avec ANVIL INTERNATIONAL CANADA et VICTAULIC INTRODUCTION À L OCCASION D UNE TOURNÉE des principales

Plus en détail

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Énergie bois C H A U D I È R E À C O M B U S T I B L E S S O L I D E S ADVANCE Le confort qui préserve la nature >> >> >> Une ressource économique et

Plus en détail

Régulation précédente de la puissance des installations

Régulation précédente de la puissance des installations Régulation par vitesse variable de la puissance de compresseurs à vis d installations frigorifiques ABB Refrigeration AB a développé un nouvel entraînement pour installations frigorifiques. Il s agit d

Plus en détail

FICHE OX «CLIMATISATION A ABSORPTION»

FICHE OX «CLIMATISATION A ABSORPTION» 1 FICHE OX «CLIMATISATION A ABSORPTION» 1. Contexte Enjeux La climatisation (on pense avant tout «froid»), principalement dans le tertiaire mais aussi de plus en plus dans le résidentiel, apporte plus

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA PRÉSENTATION

SOMMAIRE DE LA PRÉSENTATION SOMMAIRE DE LA PRÉSENTATION 1. Contexte hospitalier du CUSM. 2. Pourquoi fait-on du maintien d actifs? 3. Pourquoi fait-on du développement durable? 4. Quel est le lien entre maintien d actifs et développement

Plus en détail

Performances énergétiques

Performances énergétiques Performances énergétiques Demander un passeport énergétique pour un immeuble! (ou certificat de performance énergétique)! La réglementation sur la performance énergétique des bâtiments d'habitation (c.-à-d.

Plus en détail

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Olivier Palardy - Chambre d Agriculture de Vendée Sources: Ferme Expérimentale de Derval Institut de l élevage Deux gros consommateurs!!! Répartition

Plus en détail

Vitrines de présentation

Vitrines de présentation Vitrines de présentation Vitrines de présentation Rafraichissez votre image! Vitrines de présentation réfrigérées Foster Introduction Une solution complète de vitrines pour une fraicheur optimale Exposez

Plus en détail

Choisissez et mélangez. Solutions pour agitation et mélange

Choisissez et mélangez. Solutions pour agitation et mélange Choisissez et mélangez Solutions pour agitation et mélange Le bon process La façon dont vous mélangez dépend de ce que vous mélangez. Pour vous, le meilleur agitateur ou mélangeur est celui qui vous donne

Plus en détail

4.1 COMPOSANTS DE BASE

4.1 COMPOSANTS DE BASE sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh jgbjgbbs bbsghhhf ;y dpi CHAPITRE 4 LES COMPOSANTS D UN CIRCUIT FRIGORIFIQUE Introduction Dans ce chapitre, la théorie portera sur les composants de base d un circuit frigorifique.

Plus en détail

Science et technique. Production et distribution. Le froid en abattoir

Science et technique. Production et distribution. Le froid en abattoir LE FROID EN ABATTOIR En abattoir, le froid est partout, depuis le hall d abattage climatisé jusqu aux chambres froides de conservation des produits finis en attente de consommation. L application du froid

Plus en détail

RBC Marchés des Capitaux

RBC Marchés des Capitaux Le 8 décembre 205 RBC Marchés des Capitaux TITRES LIÉS À DES TITRES DE PARTICIPATION ET À DES TITRES D EMPRUNT SOLUTIONS DE PLACEMENT GLOBALES RBC ET RECHERCHE RBCMC Titres RBC liés à une répartition stratégique

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

Votre meilleur choix! Refroidissement du lait Packo avec robot de traite (AMS)

Votre meilleur choix! Refroidissement du lait Packo avec robot de traite (AMS) Votre meilleur choix! Refroidissement du lait Packo avec robot de traite (AMS) Packo conserve et protège le lait, votre source de revenus Refroidissement du lait Packo avec robot de traite (AMS), votre

Plus en détail

Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet :

Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet : Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet : www.becsa.fr La consommation électrique Le cycle frigorifique

Plus en détail

L efficacité énergétique dans le secteur des grandes cultures

L efficacité énergétique dans le secteur des grandes cultures L efficacité énergétique dans le secteur des grandes cultures Mars 2008 Cette fiche pratique, publiée à l intention des productrices et producteurs céréaliers, fournit des renseignements et des conseils

Plus en détail

Pompe géothermique. Nilan JVP. (terre/eau) ALIMENTATION THERMIQUE RENOUVELABLE INDÉPENDANTE RESPECTUEUSE DE L ENVIRONNEMENT

Pompe géothermique. Nilan JVP. (terre/eau) ALIMENTATION THERMIQUE RENOUVELABLE INDÉPENDANTE RESPECTUEUSE DE L ENVIRONNEMENT ALIMENTATION THERMIQUE RENOUVELABLE INDÉPENDANTE RESPECTUEUSE DE L ENVIRONNEMENT puissance élevée pour l appartement Pompe géothermique Nilan JVP (terre/eau) Pompe géothermique Nilan JVP Utiliser la géothermie

Plus en détail

Le XC21 vous assure un confort optimal.

Le XC21 vous assure un confort optimal. incomparable Le XC21 vous assure un confort optimal. Lorsque les journées d été sont longues et chaudes, un climatiseur de base peut vous aider à rester frais et dispos à l intérieur de votre maison. Avec

Plus en détail

Inspections périodiques des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles

Inspections périodiques des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles Inspections périodiques des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles Mardi 26 novembre 2013 Thierry Palisson Ludovic Soleansky - Copyright Bureau Veritas Principe de fonctionnement

Plus en détail

Comment manipuler vos vaches sans stress et en toute sécurité?

Comment manipuler vos vaches sans stress et en toute sécurité? Comment manipuler vos vaches sans stress et en toute sécurité? Par STEVE ADAM, agronome, expert en production laitière confort, comportement et bien-être, et JULIE BAILLARGEON, agronome, coordonnatrice

Plus en détail

Les consommations énergétiques dans les bâtiments porcins

Les consommations énergétiques dans les bâtiments porcins Les consommations énergétiques dans les bâtiments porcins Dans un contexte de prix des énergies en augmention, les éleveurs de porcs s interrogent sur la mise en œuvre de techniques visant à réduire leurs

Plus en détail

L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE

L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE Clément Brossard, Juin 2013 Solution intermédiaire entre l autonomie complète et la revente totale de la production solaire, l autoconsommation

Plus en détail

10 Cycles frigorifiques

10 Cycles frigorifiques 14 mars 2003 Introduction 277 10 10.1 Introduction Dans la section 9.1, on a considéré des machines thermiques constituées de quatre processus distincts, mettant en œuvre soit des dispositifs à circulation

Plus en détail

Obligations d entretien et de diagnostic des installations de chauffage en Région wallonne et Région de Bruxelles-Capitale

Obligations d entretien et de diagnostic des installations de chauffage en Région wallonne et Région de Bruxelles-Capitale Obligations d entretien et de diagnostic des installations de chauffage en Région wallonne et Région de Bruxelles-Capitale Fiche juridique Droit du bail En référence à l obligation de transposition de

Plus en détail

25 C 18 C 25 C 30 C. Eco-Habitat&Solutions - ecohabitatsolutions@yahoo.fr

25 C 18 C 25 C 30 C. Eco-Habitat&Solutions - ecohabitatsolutions@yahoo.fr 25 C 30 C 25 C 18 C 1 LE PUITS CANADIEN Le principe Il est établi que la température en soussol, vers deux mètres de profondeur, est proche de 14 C et ne varie que de quelques degrés tout au long de l'année.

Plus en détail

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr Généralités La ventilation : une nécessité vitale... et réglementaire! La ventilation est une obligation légale pour tous les logements construits après 1982. Les textes imposent notamment «une aération

Plus en détail

Programme de reconnaissance de produits

Programme de reconnaissance de produits Association canadienne des ergothérapeutes Programme de reconnaissance de produits Rapport d évaluation de la barre d appui Handybar Publié au www.caot/productrecognition Programme de reconnaissance de

Plus en détail

IUT Nice-Côte d Azur Informatique appliquée 2005 2006. TP N o 4. Tableur : affichage et impression

IUT Nice-Côte d Azur Informatique appliquée 2005 2006. TP N o 4. Tableur : affichage et impression 1 IUT Nice-Côte d Azur TC-Nice 1 re année Informatique appliquée 2005 2006 TP N o 4 Tableur : affichage et impression I Options d affichage Les options concernant l affichage dans les feuilles de calcul

Plus en détail

Electrolux Professional Avec Electrolux, une toute nouvelle approche du lavage des Mops

Electrolux Professional Avec Electrolux, une toute nouvelle approche du lavage des Mops Electrolux Professional Avec Electrolux, une toute nouvelle approche du lavage des Mops La garantie d un matériel et de process professionnels fiables et rentables electrolux mop electrolux cleaning 3

Plus en détail