Insertion sociale et professionnelle des jeunes : les dispositifs, les acteurs et les droits

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Insertion sociale et professionnelle des jeunes : les dispositifs, les acteurs et les droits"

Transcription

1 Insertion sociale et professionnelle des jeunes : les dispositifs, les acteurs et les droits Un outil pour les professionnels de l insertion Des informations utiles pour les jeunes crédit photos : photothèque CNAF Mis à jour le 28 avril 2011

2 L'insertion sociale et professionnelle demande que soit levé un ensemble de freins en matière de recherche d emploi, d accès à la formation, à la santé, au logement, à la citoyenneté. Elle peut prendre du temps et des trajectoires différentes. Plusieurs entrées constituées de différents volets sont proposées dans cet outil construit pour permettre un accès facile aux informations utiles concernant les droits, les dispositifs et les acteurs de la région Poitou Charentes. Dans chaque entrée et chaque volet vous pouvez accédez à des informations par de simples clics sur les symboles exemple : Acteurs Droits et Dispositifs Pour retourner à l origine d une entrée il suffit de cliquer sur le nom de cette entrée; pour revenir à l éventail initial des entrées cliquer sur page d accueil. Dans tous les cas bien attendre d avoir la main avant de cliquer

3 .... MOBILITÉ.... Vie sociale Sortants du système éducatif Emploi Bien être Santé Logement Orientation et Formation tout au long de la vie ORGANISMES D INSERTION

4 L emploi des jeunes est très lié à la situation générale de l emploi. Il a cependant des dimensions propres qui requièrent des réponses spécifiques. Les dimensions particulières de l emploi des jeunes varient selon le sexe, l âge, l ethnie, le niveau d éducation et de formation, le contexte familial, l état de santé et de handicap, entre autres. Accès à l emploi EMPLOI Création d entreprise La jeunesse, en tant que telle, n est pas un groupe homogène. Certains groupes sont plus vulnérables que d autres et sont confrontés à des désavantages particuliers pour entrer et se maintenir sur le marché du travail. Dans «Briser les entraves à l emploi des jeunes hommes et femmes» OIT Insertion par l activité économique Intégration protégée

5 Les structures de l Insertion par l activité économique (IAE) s adressent aux personnes qui rencontrent des difficultés particulières d accès à l emploi. Leur mission vise à aider ces personnes à se réinsérer sur le marché du travail classique, en leur offrant la possibilité de conclure un contrat de travail qui prévoit, en parallèle, des mesures d accompagnement spécifiques. Ces structures perçoivent, sous condition de la conclusion préalable d une convention avec l Etat et de l agrément des salariés qu elles embauchent par Pôle Emploi, certaines aides. IRIS Regroupe les différents mouvements d insertion par l activité économique (IAE) du Poitou Charentes. Pour en savoir plus -> Pour en savoir plus Pour accéder à l annuaire des SAIE ->, Insertion par l activité économique EMPLOI Cartographie des SAIE du Poitou Charentes -> Fiches techniques sur les dispositifs en matière d insertion professionnelle

6 L accès ou le retour à l emploi sont considérés comme les premiers moyens de la lutte contre la pauvreté et les véritables garants d une insertion sociale. Les revenus d activité représentent en moyenne près de 70 % du revenu d un ménage et l emploi intègre les personnes dans un cadre social. En outre, avoir un emploi aide à trouver un logement et donne parfois accès à d autres droits comme l accès à des régimes complémentaires de santé et de retraite. Accès à l emploi, EMPLOI Missions locales La mission première de Pôle emploi est : Accueillir, informer, orienter et accompagner les personnes, qu elles disposent ou non d un emploi, à la recherche d un emploi, d une formation ou d un conseil professionnel. Dans chaque commune, les missions locales permettent aux jeunes non scolarisés de 16 à 25 ans de surmonter les difficultés qui font obstacle à leur insertion professionnelle et sociale. Accès direct aux Fiches techniques sur les dispositifs en matière d insertion professionnelle Liste des dispositifs

7 L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise (ACCRE) prend la forme d une exonération de charges sociales pendant un an dans la limite d un revenu correspondant à 120 % du smic et permet de continuer à bénéficier des revenus sociaux pendant une durée minimale de 3 mois renouvelables. Pour le créateur ou repreneur d une micro entreprise, la durée de l exonération de charges peut être prolongée dans la limite de 24 mois., Création d entreprise EMPLOI Liste des CFE compétents pour une commune de votre choix Les centres de formalités des entreprises (CFE) ont été créés en Ils permettent aux entreprises de souscrire en un même lieu et sur un même document les déclarations relatives à leur création, aux modifications de leur situation ou à la cessation de leur activité auxquelles elles sont tenues par les lois et règlements en vigueur. liste des CFE compétents pour une commune

8 Pour en savoir plus sur les aides de l AGEFIPH Toute entreprise d'au moins 20 salariés doit employer à, temps plein ou à temps partiel, 6 % de travailleurs handicapés.(loi handicap du 11 février 2005), Tout travailleur handicapé peut avoir accès sous conditions à des emplois en milieu protégé EMPLOI L annuaire sanitaire et social permet un accès direct aux établissements du secteur Sanitaire et Social : Hôpitaux, cliniques, soins de suite, rééducation, repos, convalescence, maisons de retraite, EHPAD, établissements pour personnes handicapées, maintien et aide à domicile, organismes, formation, prévention et protection, aide sociale, hébergement social. Intégration protégée FORMATION Pour accéder aux fiches des établissements et services d aide par le travail (ESAT)

9 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Thouars Bressuire Châtellerault Parthenay Poitiers La Rochelle Niort Lusignan EMPLOI Rochefort Royan Saintes St Jean d Angély Jonzac Cognac Ruffec Angoulême La mission locale est un espace d'intervention au service des jeunes. Chaque jeune accueilli bénéficie d'un suivi personnalisé dans le cadre de ses démarches. Les structures d'accueil apportent des réponses aux questions d'emploi, de formation mais aussi sur le logement ou la santé.

10 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Thouars Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers Les missions locales MISSION LOCALE DE LA COMMUNAUTE D AGGLO. DU GRAND ANGOULEME ET DU PAYS D HORTE ET TARDOIRE Directeur M. Jean-Claude DOGNETON Président M. Jean-Claude MOGIS Adresse EMPLOI rue des Trois Notre-Dame ANGOULEME Téléphone Fax

11 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Thouars Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers Les missions locales MISSION LOCALE DU PAYS DU BOCAGE BRESSUIRAIS Directeur M. Johnny BROSSEAU Président M. Bertrand CHATAIGNER Adresse 27 boulevard du Colonel Aubry Maison de l Emploi BRESSUIRE Téléphone EMPLOI Fax

12 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Thouars Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême MISSION LOCALE DU CHATELLERAUDAIS Directeur Nomination en attente Président M. Joël TONDUSSON Adresse 12 avenue EMPLOI Pagé BP CHATELLERAULT CEDEX Téléphone Fax Poitiers

13 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Thouars Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers Les missions locales MISSION LOCALE OUEST ET SUD CHARENTE Directeur Mme Yolande LOTTE Président M. Jérôme MOUHOT Adresse 53 rue d Angoulême Couvent des Récollets COGNAC Téléphone EMPLOI Fax

14 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Thouars Bressuire Châtellerault La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers MISSION LOCALE DE HAUTE SAINTONGE Directeur Mme Françoise NEESER DELAERE EMPLOI Président M. Jean-Michel RAPITEAU Adresse Résidence Philippe Bâtiment D JONZAC Téléphone Fax

15 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Thouars Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers MISSION LOCALE LA ROCHELLE-RE-PAYS D AUNIS Directeur BUREAU Jean Président M. Maxime BONO Adresse EMPLOI 90 rue de Bel Air LA ROCHELLE CEDEX 1 Téléphone Fax

16 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Thouars Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers MISSION LOCALE RURALE CENTRE ET SUD VIENNE Directeur M. Thierry FAYOUX Président M. Maurice EMPLOI RAMBLIERE Adresse 57 avenue de Poitiers BP LUSIGNAN Téléphone Fax

17 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Thouars Bressuire Châtellerault La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers MISSION LOCALE DU PAYS NIORTAIS Directeur M. Youenn PERON Président Mme Andrée CHAREYRE EMPLOI Adresse 3 rue du Musée Maison communale pour l emploi NIORT CEDEX Téléphone Fax sevres.fr

18 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Thouars Bressuire Châtellerault La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac MAISON Poitiers DE L EMPLOI DE PARTHENAY ET GATINE - MISSION Lusignan LOCALE Directeur Mme Chantal RIVAULT Président Ruffec M. Xavier ARGENTON Adresse 13 boulevard Edgar Quinet PARTHENAY CEDEX Angoulême EMPLOI Téléphone Fax

19 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Thouars Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers MISSION LOCALE D INSERTION DU POITOU Directeur M. David BEVIERE Président M. Michel BERTHIER Adresse 30 rue EMPLOI des Feuillants Espace J.F. Robin POITIERS Téléphone Fax Site Internet

20 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Thouars Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers MISSION LOCALE ROCHEFORT-MARENNES- OLERON Directeur Mme Michèle BERISSET Président M. André MEYNARD Adresse EMPLOI 5 place Françoise Dorléac BP ROCHEFORT CEDEX Téléphone Fax

21 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Thouars Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême MISSION LOCALE DU PAYS ROYANNAIS Directeur M. Philippe GARDIEN (intérim) Président M. TALLIEU Adresse 69 rue Paul EMPLOI Doumer ROYAN Téléphone Fax Poitiers

22 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Thouars Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers Les missions locales MISSION LOCALE NORD CHARENTE Directeur Mme Marie-Joëlle BELAIR Président M. Michel GEALAGEAS Adresse 3 place Aristide Briand BP RUFFEC Téléphone EMPLOI Fax

23 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Thouars Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers Les missions locales MISSION LOCALE DU PAYS DES VALS DE SAINTONGE Directeur Nomination en attente Président M. Jean COMBES Adresse 24 rue du Jeu de Billes SAINT JEAN D ANGELY Téléphone EMPLOI Fax

24 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Thouars Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers MISSION LOCALE DE LA SAINTONGE Directeur M. Thierry ADONIS Président M. Jean ROUGER Adresse 15 rue Saint Eutrope BP 67EMPLOI SAINTES CEDEX Téléphone Fax Site Internet

25 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Thouars Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers MISSION LOCALE DU THOUARSAIS Directeur Mme Marie-Christine SCHMITT Président M. Alain LIGNE Adresse 7 rue Anne Desrays Pôle Anne EMPLOI Desrays THOUARS Téléphone Fax

26 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Thouars Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Châtellerault Poitiers Lusignan Ruffec Angoulême ASSOCIATION REGIONALE DES MISSIONS LOCALES ET PAIO DE POITOU CHARENTES Président M. Jean ROUGER Adresse 60 rue Carnot EMPLOI POITIERS Téléphone

27 Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les missions locales Les missions locales Bressuire La Rochelle Rochefort Royan Saintes Parthenay Niort St Jean d Angély Jonzac Cognac Thouars Châtellerault Lusignan Ruffec Angoulême Poitiers ANIMATION REGIONALE POITOU CHARENTES Animateur Mme Ouiza MEZIANE Adresse Agence régionale de la formation tout au long de la vie 15 rue EMPLOI d Alsace Lorraine LA ROCHELLE Cedex 1 Téléphone Fax

28 Les SIAE EMPLOI LES SAIE : Les Structures d'insertion par l'activité Economique ont des valeurs communes : elles se situent dans le champ de l'économie sociale et solidaire. Toutes exercent le même métier : remettre des personnes, qui connaissent des difficultés particulières d accès à la vie professionnelle, en capacité d occuper tout emploi relevant de leurs compétences. Les SIAE peuvent être : -Ateliers et Chantiers d'insertion (ACI), -Régies de Quartier (RQ), -Entreprises de Travail Temporaire d'insertion (ETTI, -Associations Intermédiaires (AI), -Groupements d'employeurs pour l'insertion et la Qualification (GEIQ) -Entreprises d'insertion (EI), pour en savoir plus Définitions :

29 Les dispositifs en matière d insertion professionnelle Aides à l'embauche : Contrats de type particulier - Le Contrat Unique d'insertion : CIE et CAE - Août Le Contrat d'apprentissage dans le secteur privé - Juin Le Contrat d'apprentissage du secteur public - Juin Le PACTE, Parcours d'accès aux carrières territoriales, hospitalières et de l'etat - Mai Le Contrat de professionnalisation - Juin Le CUI/CAE "Croissance verte" - Décembre Aides à l'embauche : Les autres aides - Exonération pour l'embauche jusqu'au 50ème salarié - Juin Engagement 1ère chance - Avril Tremplin pour l'emploi associatif - Décembre Emplois tremplin : Tutorat tremplin dans le bâtiment - Avril Aides à l'embauche : Les aides à l'insertion - Obligation d'emploi des travailleurs handicapés - Avril Service civique - Novembre Emplois tremplin : Tremplin pour les jeunes diplômés - Avril Emplois Tremplins dans l'environnement - Décembre

30 "La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité." OMS La protection sociale : Info. santé Accès à la santé Bien être Santé Établissements de soins Promotion de la santé et prévention : Source : Préambule à la Constitution de l Organisation Mondiale de la Santé, tel qu adopté par la Conférence Internationale sur la Santé, New York, Juin 1946 par les représentants de 61 Etats.1946 ; (Actes officiels de l Organisation Mondiale de la Santé, n 2, p.100) et entré en vigueur le 7 Avril 1948.

31 L Assurance maladie : Le régime général : l Assurance Maladie des salariés. L assurance maladie couvre les risques maladie, maternité, invalidité et décès des salariés et des assurés qui leur sont attachés (demandeurs d emploi indemnisés, étudiants ). La Caisse Primaire d Assurance Maladie (CPAM) est votre interlocuteur : Annuaire des CPAM proches de chez vous Le régime agricole assure la protection sociale du monde agricole : c est la Caisse de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) qui gère ce régime : Annuaire des MSA proches de chez vous. La Couverture Maladie Universelle (CMU) Les mutuelles et assurances complémentaires : La Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMUc) Bien être Santé La protection sociale : Répartition cartographique des acteurs de l assurance maladie Voyager à l étranger Et pour en savoir plus

32 Bressuire Saint Jean de Thouars L Assurance maladie : Pour joindre votre conseiller de l assurance maladie composez le ou cliquer sur les boutons rouge pour le régime général, vert pour le régime agricole Parthenay Niort Poitiers La Rochelle Saintes Saint Martin Lès Melle Bien être Santé La protection sociale : Angoulême Barbezieux Saint Hilaire

33 Bressuire Saint Jean de Thouars La Rochelle Parthenay Niort Saint Martin Lès Melle Poitiers Bien être Santé La protection sociale : Saintes Angoulême Barbezieux Saint Hilaire CPAM de la Charente : 30 boulevard de Bury Angoulême Cedex

34 Bressuire Saint Jean de Thouars La Rochelle Parthenay Niort Saint Martin Lès Melle Poitiers Bien être Santé La protection sociale : Saintes Angoulême Barbezieux Saint Hilaire CPAM de Charente- Maritime : 55-57, rue de Suède La Rochelle Cedex ;

35 Bressuire Saint Jean de Thouars La Rochelle Parthenay Niort Saint Martin Lès Melle Poitiers Bien être Santé La protection sociale : Saintes Angoulême Barbezieux Saint Hilaire CPAM des Deux- Sèvres : Place du Port BP Niort Cedex 9 ;

36 Bressuire Saint Jean de Thouars La Rochelle Parthenay Niort Saint Martin Lès Melle Poitiers Bien être Santé La protection sociale : Saintes Angoulême Barbezieux Saint Hilaire CPAM de la Vienne : 41, rue du Touffenet Poitiers Cedex ;

37 Bressuire Saint Jean de Thouars La Rochelle Parthenay Niort Saint Martin Lès Melle Poitiers Bien être Santé La protection sociale : Saintes Angoulême Barbezieux Saint Hilaire MSA de Charente : 46, bd Docteur Duroselle Angoulême ;

38 Bressuire Saint Jean de Thouars La Rochelle Parthenay Niort Saint Martin Lès Melle Poitiers Bien être Santé La protection sociale : Saintes MSA de Charente : Angoulême Barbezieux Saint Hilaire 26, rue Basses Douves Barbezieux Saint Hilaire

39 Bressuire Saint Jean de Thouars La Rochelle Parthenay Niort Saint Martin Lès Melle Poitiers Bien être Santé La protection sociale : Saintes Angoulême Barbezieux Saint Hilaire MSA de Charente- Maritime : Fief Montlouis Saintes ;

40 Bressuire Saint Jean de Thouars La Rochelle Parthenay Niort Saint Martin Lès Melle Poitiers Bien être Santé La protection sociale : Saintes Angoulême Barbezieux Saint Hilaire MSA des Deux- Sèvres : 12, avenue Jacques Bujault Niort ;

41 Bressuire Saint Jean de Thouars La Rochelle Parthenay Niort Saint Martin Lès Melle Poitiers Bien être Santé La protection sociale : Saintes Angoulême Barbezieux Saint Hilaire MSA des Deux- Sèvres : 13, impasse Mothe Saint Martin Lès Melle ;

42 Bressuire Saint Jean de Thouars La Rochelle Parthenay Niort Saint Martin Lès Melle Poitiers Bien être Santé La protection sociale : Saintes Angoulême Barbezieux Saint Hilaire MSA des Deux- Sèvres : 44, avenue Mendès France Parthenay ;

43 Bressuire Saint Jean de Thouars Parthenay Niort La Rochelle Saintes Saint Martin Lès Melle Angoulême Barbezieux Saint Hilaire Poitiers Bien être Santé MSA des Deux- Sèvres : Avenue Louis Chêne Zaei Les Gruches Saint Jean de Thouars ; La protection sociale :

44 Bressuire Saint Jean de Thouars La Rochelle Parthenay Niort Saint Martin Lès Melle Poitiers Bien être Santé La protection sociale : Saintes Angoulême Barbezieux Saint Hilaire MSA des Deux- Sèvres : 146 bd Poitiers Bressuire ;

45 Bressuire Saint Jean de Thouars La Rochelle Parthenay Niort Saint Martin Lès Melle Poitiers Bien être Santé La protection sociale : Saintes Angoulême Barbezieux Saint Hilaire MSA de la Vienne : 37, rue Touffenet Poitiers ;

46 Les mutuelles et assurances complémentaires : Contact : Si vous êtes étudiant : Soit La Mutuelle des Etudiants (LMDE) : Soit l une des mutuelles régionales : la SMECO en Poitou-Charentes : Si vous êtes salarié ou demandeur d emploi, il existe de nombreuses mutuelles ou sociétés d assurances qui proposent une garantie santé complémentaire. Si vous étiez, jusqu à présent, assuré par vos parents, les mutuelles et assurances peuvent, selon condition, continuer à vous assurer. Bien être Santé La protection sociale :

47 La Couverture Maladie Universelle (CMU) permet à toute personne résidant en France de façon stable et régulière et qui n est pas déjà couverte à quelque titre que ce soit par un régime obligatoire d assurance maladie, de bénéficier de la sécurité sociale pour la prise en charge de ses dépenses de santé : c est la CMU de base. Où s adresser : à une caisse d assurance maladie La Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMUc) permet d avoir le droit à une complémentaire santé gratuite pour les personnes ayant les revenus les plus modestes. C est donc la possibilité d accéder aux consultations médicales, à l hôpital sans dépense à charge et sans avance de frais. Où s adresser : à une caisse d assurance maladie, aux mutuelles et institutions de prévoyance agréées. Bien être Santé La protection sociale : Aide Complémentaire Santé Aide médicale de l Etat (AME)

48 Aide Complémentaire Santé initialement dénommée crédit d impôt, consiste en une aide financière pour l acquisition d un contrat d assurance maladie complémentaire de santé individuel. Cette aide s adresse aux personnes dont les revenus se situent entre le plafond de la CMU Complémentaire et ce même plafond majoré de 20%. Où s adresser : caisse d assurance maladie. Aide médicale de l Etat (AME) vise à permettre l accès aux soins des personnes étrangères résidant en France de manière ininterrompue depuis plus de 3 mois, mais qui sont en situation irrégulière (absence de titre de séjour ou de récépissé de demande). Où s adresser : caisse d assurance maladie. Bien être Santé La protection sociale :

49 Si vous voyagez à l étranger : - en Europe : demandez la carte européenne pour votre assurance maladie au minimum deux semaines avant le départ. Elle est individuelle et nominative et permet pendant un an d être couvert par l Assurance Maladie et vos frais médicaux sont pris en charge selon la législation en vigueur dans le pays qui vous accueille. Où s adresser : demande en ligne grâce à votre compte AMELI- Caisse d assurance maladie - hors de l Europe : vos soins médicaux reçus à l étranger peuvent être pris en charge par votre Caisse d Assurance Maladie sous certaines conditions. Bien être Santé La protection sociale :

50 Les établissements hospitaliers du Poitou Charentes- publics et privés Vous pouvez accéder au site de chaque établissements par un simple clic sur les boutons colorés St Martin de Ré Mauléon Bressuire La Rochelle Thouars Parthenay St Maixent Niort Melle Loudun Châtellerault Poitiers Lusignan Montmorillon Pour accéder à la cartographie des établissements spécialisés en psychiatrie générale Bien être Santé Établissements de soins St Pierre d Oléron Rochefort Marennes Royan Saintes St Jean d Angély Jonzac Boscamnant Cognac Ruffec Angoulême Châteauneuf Sud Charente Confolens La Rochefoucauld Établissements publics Centre hospitalier Hôpital local Pour identifier les territoires de l offre de soins et les spécialités de chaque établissement Unité de soins de longue durée CHR Établissements privés Établissement de soins de courte durée

51 Les établissements hospitaliers spécialisés en psychiatrie Thouars Loudun Vous pouvez accéder au site de chaque établissements par un simple clic sur les boutons rouges Bressuire St Maixent Niort Châtellerault Poitiers Bien être Santé Établissements de soins La Rochelle Rochefort Royan Saintes St Jean d Angély Jonzac Jarnac Angoulême Pour identifier les territoires de l offre de soins et les spécialités de chaque établissement

52 L accès à la santé Si vous disposez de faibles ressources ou êtes en situation de précarité, des dispositifs spécifiques d accès aux soins existent. Les Permanences d Accès aux Soins de Santé pour les publics démunis dans les hôpitaux (PASS) Les Centres Médico-Psychologiques (CMP) Service de médecine préventive universitaire Bien être Santé Accès à la santé Les CIDAG : centres d information et de dépistage anonyme et gratuit Mission Locale et d Insertion (MLI) Poitiers pour toute personne inscrite à la MLI : Consultation médicale gratuite sur rendez vous, consultation auprès d un psychologue

53 Les permanences d accès aux soins Les Permanences d accès aux soins de santé (Pass) de l hôpital public constituent le seul dispositif de santé permettant en théorie l accès intégral aux soins pour les personnes démunies et dépourvues de protection maladie. La loi de finances rectificative du 31 décembre 2003 (art. 97), en restreignant l accès à l aide médicale État, en a fait le seul recours aux soins possible pour une partie de la population, les étrangers en situation irrégulière résidant en France («sans-papiers») au cours des périodes d exclusion légale du droit à la protection maladie. «Les Pass sont des cellules de prise en charge médicosociales qui doivent faciliter l accès des personnes démunies au système hospitalier mais aussi aux réseaux institutionnels ou associatifs de soins, d accueil et d accompagnement social. Elles ont aussi pour fonction de les accompagner dans les démarches nécessaires à la reconnaissance de leurs droits, notamment en matière de couverture sociale (...) Elles doivent également répondre à toutes les demandes des jeunes femmes démunies qui sont à la recherche de mesures de prévention en matière de contraception et d interruption volontaire de grossesse ou d accueil pour leur enfant.» d après l INPES Pour accéder à la répartition territoriale des PASS Bien être Santé Pour en savoir plus sur les PASS lire le document de l INPES Accès à la santé

54 Les permanences d accès aux soins de santé du Poitou Charentes Vous pouvez accéder au site de chaque PASS par un simple clic sur les boutons rouges Châtellerault Poitiers La Rochelle Niort Bien être Santé Accès à la santé Rochefort Ruffec Royan Saintes Cognac Angoulême

55 Localisation des CIDAG du Poitou Charentes Loudun Vous pouvez accéder au site de chaque établissements par un simple clic sur les boutons rouges Bressuire Niort Châtellerault Poitiers Montmorillon Bien être Santé Accès à la santé La Rochelle Rochefort Royan Saintes St Jean d Angély Jonzac Cognac Ruffec Angoulême Pour en savoir plus sur les dispositifs de dépistage

56 La promotion et la prévention de la santé «La promotion de la santé a pour but de donner aux individus davantage de maîtrise de leur propre santé et davantage de moyens de l'améliorer.» Charte d'ottawa, OMS, 1986 Points d écoute et d accueil pour les jeunes Prévention des comportements addictifs: (ne seront traités ici que Alcool et Drogues) Prévention des maladies infectieuses et transmissibles Prévention SIDA Médecine préventive étudiante Poitiers La Rochelle Promotion de la santé et Bien être prévention Santé Sport et santé Activités sportives gratuites en partenariat avec le Comité départemental olympique et sportif de la Vienne Pour en savoir plus sur le projet régional de santé du Poitou charentes

57 Prévention des comportements addictifs: localisation des CAARUD et CSAP Thouars Vous pouvez accéder au site de chaque établissements par un simple clic sur les boutons colorés La Rochelle Niort Poitiers Promotion de la santé et Bien être prévention Santé Rochefort Saintes St Jean d Angély Jonzac Angoulême CAARUD : Centre d Accueil et d Accompagnement à la Réduction des risques pour les Usagers de Drogues CSAPA : Centre de Soins d Accompagnement et de Prévention en Addictologie

58 Points d écoute et d accueil pour les jeunes Vous pouvez accéder au adresses des acteurs par un simple clic sur les boutons colorés Bressuire La Rochelle Niort Poitiers Montmorillon Promotion de la santé et Bien être prévention Santé Jarnac Angoulême Châteauneuf Point Accueil Ecoute Jeunes Centre d Accueil et de Prévention Jeunes Centre d examen de santé CPAM

59 Points d écoute et d accueil pour les jeunes ANGOULEME Point Accueil Ecoute Jeunes 16 Vous pouvez accéder au Centre adresses Information des Bressuire Jeunesse acteurs par un simple clic sur les boutons colorés Espace FRANQUIN 1 ter bd Berthelot ANGOULEME Horaires : Du mardi au vendredi de Niort 10h 18h et le samedi de 14h 18h. : La Rochelle / Fax : Mail : jeunesse16.com Site Internet : jeunesse16.com Jarnac Angoulême Châteauneuf Poitiers Montmorillon Promotion de la santé et Bien être prévention Santé Point Accueil Ecoute Jeunes Centre d Accueil et de Prévention Jeunes Centre d examen de santé CPAM

60 Points d écoute et d accueil pour les jeunes Vous pouvez accéder au adresses des acteurs par un simple clic sur les boutons colorés JARNAC Point Accueil Ecoute Jeunes 27 rue Ernest Merlin Bressuire JARNAC (local du 3eme âge) Horaires : le mercredi de 11h30 à 15h30 : / Mail : jeunesse16.com La Rochelle Niort Poitiers Site Internet : jeunesse16.com Montmorillon Bien être Santé Promotion de la santé et prévention Jarnac Angoulême Châteauneuf Point Accueil Ecoute Jeunes Centre d Accueil et de Prévention Jeunes Centre d examen de santé CPAM

61 Points d écoute et d accueil pour les jeunes Vous pouvez accéder au adresses des acteurs par un simple clic sur les boutons colorés Bressuire La Rochelle CHATEAUNEUF SUR CHARENTE Point Accueil Ecoute Jeunes Association AILAN 8 place du 8 Mai CHATEAUNEUF SUR CHARENTE Horaires : le jeudi de 16h30 à 20h30 : / Fax Poitiers : Mail : jeunesse16.com / Site Niort Internet : jeunesse16.com Montmorillon Bien être Santé Promotion de la santé et prévention Jarnac Angoulême Châteauneuf Point Accueil Ecoute Jeunes Centre d Accueil et de Prévention Jeunes Centre d examen de santé CPAM

62 Points d écoute et d accueil pour les jeunes Vous pouvez accéder au adresses des acteurs par un simple clic sur les boutons colorés Bressuire Niort Horaires : Accueil téléphonique Jarnac : lundi Poitiers BRESSUIRE La Rochelle Point Accueil Ecoute Jeunes L' Agora Nord Maison du Conseil général Parc du Bocapôle Bd de Thouars BP BRESSUIRE 14h 17h, du mardi au vendredi Angoulême 9h 17h. Permanences Châteauneuf mercredi et vendredi 13h30 17h avec ou sans Rdv : Fax : Mail : Montmorillon Bien être Santé Point Accueil Ecoute Jeunes Centre d Accueil et de Prévention Jeunes Centre d examen de santé CPAM Promotion de la santé et prévention

63 Points d écoute et d accueil pour les jeunes Vous pouvez accéder au adresses des acteurs par un simple clic sur les boutons colorés Bressuire La Rochelle Niort NIORT Point Accueil Ecoute Jeunes L' Agora Sud 10 bis avenue Bujault (2ème étage) Jarnac NIORT Horaires : Lundi au vendredi 9h 17h (sauf lundi matin) : Fax : Mail : Angoulême Châteauneuf Poitiers Montmorillon Bien être Santé Point Accueil Ecoute Jeunes Centre d Accueil et de Prévention Jeunes Centre d examen de santé CPAM Promotion de la santé et prévention

64 Points d écoute et d accueil pour les jeunes Vous pouvez accéder au adresses des acteurs par un simple clic sur les boutons colorés Bressuire La Rochelle Niort Angoulême Châteauneuf Poitiers Montmorillon MONTMORILLON Point Accueil Ecoute Jeunes Ecoute moi que je m'entende 17 rue du Four au 2ème étage du bâtiment du tribunal MONTMORILLON Jarnac tél Horaires : ACTIVITE SUSPENDUE AU 05/05/09. Lundi 16h 18h, Mardi 10h 12h / 16h 18h, mercredi 10h 12h / 14h 18h (animations santé" à la MJC), jeudi 16h 18h, vendredi 14h 18h. : Mail : Site Internet : Bien être Santé Point Accueil Ecoute Jeunes Centre d Accueil et de Prévention Jeunes Centre d examen de santé CPAM Promotion de la santé et prévention

65 Points d écoute et d accueil pour les jeunes Vous pouvez accéder au adresses des acteurs par un simple clic sur les boutons colorés Bressuire La Rochelle Niort Poitiers Montmorillon Bien être Santé Promotion de la santé et prévention Jarnac Centre d examen de santé de la Angoulême Caisse Primaire d Assurance Châteauneuf Maladie (CPAM) 79, rue de Saint-Eloi POITIERS Tel : Services gratuit sur RV : Examens, tests, bilan de santé Point Accueil Ecoute Jeunes Centre d Accueil et de Prévention Jeunes Centre d examen de santé CPAM

66 Emissions de radio régionale : Radio Gâtine à Partenay (79) : «la santé près de chez vous» Radio Collège à La Rochelle (17) : «à ta santé» Radio Pulsar : Le portail Jeunes Poitou-Charentes : -Comité Régional d Education pour la Santé (CRES) Comité Départemental d Education pour la Santé (CODES) de la Vienne: voir CRES 17, rue Salvador Allende Poitiers Comité Départemental d Education pour la Santé (CODES) de Charente maritime Comité Départemental d Education pour la Santé (CODES) de Charente-Maritime 32, avenue A. Einstein La Rochelle Bien être Santé Info. santé - Centre hospitalier de Girac : Saint Michel Comité Départemental d Education pour la Santé (CODES) des Deux-Sèvres 10 bis avenue Bujault Niort Et pour en savoir plus

67 Pour en savoir plus Programme d Education et de Promotion de la Santé (PEPS) : soutien à des projets en rapport avec la santé des jeunes Charte de la santé des jeunes en insertion sociale et professionnelle Bilan et perspectives du programme régional de santé «suicide et dépression chez l adolescent et l adulte jeune» Le guide Kikouaou sur la santé et le bien-être dans la région Comité Régional d Information des Jeunes (CRIJ) Poitou-Charentes 64, rue Gambetta POITIERS - Tel : Centre d information régional sur les drogues et les dépendances de l ADSEA SIDA info service : Drogue alcool tabac : Fil santé jeune : Bien être Santé Info. santé L observatoire Régional de la Santé Poitou-Charentes (ORSPEC)

68 Afin d'accéder à un logement ou de pouvoir y rester, il est possible de bénéficier de conseils de médiations, d'aides et de faire appel au DALO. Différentes structures adaptées selon les besoins sont à disposition : les logements HLM, les centres d hébergement, pour assurer un logement pour tous. Accéder à un logement implique des droits et des obligations. A titre d'exemple : «le locataire est obligé de payer le loyer et les charges récupérables aux termes convenus» (article 7 de la loi n du 6 juillet 1989). Les aides au logement Les obligations Insertion et logement Logement Conseils et médiations L accès au logement social Le droit au logement opposable

69 l Allocation de logement Vos ressources sont modestes. Quels que soient votre âge, votre situation familiale et professionnelle, vous avez peutêtre droit à une allocation pour votre résidence principale : -l'als est l'allocation logement à caractère social. Il s'agit également de l'aide la plus versée aux étudiants. Elle peut être versée pour une chambre en foyer ou en résidence universitaire, un studio, un appartement, une maison. -l'alf est l'allocation logement à caractère familial. Elle est versée aux personnes isolées ou aux couples ayant au moins la charge d'une personne. -l'apl est l'aide personnalisée au logement. Elle est versée directement par la CAF pour les logements conventionnés, notamment ceux gérés par les organismes HLM et les résidences du CROUS. Les différentes aides au logement : - pour calculer le montant des allocations - pour les jeunes agriculteurs, la MSA peut aider à réduire ses dépenses en logement : Logement Les aides au logement - Formulaire de demande d'aide au logement Les aides d'action Logement

70 Les aides d'action Logement Les aides d'action Logement financent diverses allocations logement destiné en priorité aux salariés des entreprises de 10 salariés et plus mais également aux jeunes de - de 30 ans en situation ou recherche d'emploi et aux étudiants boursiers d'état. Parmi ses aides, on trouve : - L'AVANCE LOCA-PASS Il s'agit de payer au propriétaire la caution logement (caution locataire) dite dépôt de garantie, ce gratuitement pour le locataire (pas d'intérêts ni de frais de dossier). Cet engagement est reconnu valable par l'etat et par toutes les organisations représentant les bailleurs (FNAIM, UNFOHLM, FNPC, UNPI, CNAB, etc.). Logement Les aides au logement - L'AIDE MOBILI-JEUNE Il s'agit d'une subvention pouvant aller jusqu'à 3 mois de loyer destinée aux jeunes de moins de 30 ans prenant ou reprenant un emploi dans les certains secteurs d'activité (bâtiment, hôtellerie, métallurgie, restauration, tourisme ou transports) ou sortant d'un accompagnement par une mission locale ou un CLLAJ (Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes), ou ayant achevé un cycle d'apprentissage. Pour en bénéficier, il convient de se rapprocher des CIL D autres acteurs :

71 D autres acteurs peuvent vous aider : Le portail jeunes Poitou- Charentes Le portail interministériel jeunesse Se loger en Charente Se loger en Charente- Maritime Se loger en Deux Sèvres Se loger en Vienne Logement Les aides au logement Logement étudiants Les informations nécessaires pour faciliter vos démarches Les foyers de jeunes travailleurs Voir la carte de situation

72 Faire une demande de logement dans le parc HLM Thouars Pour obtenir un numéro départemental d'enregistrement de demande de logement HLM : s'adresser à un organisme enregistreur HLM de la région identifiés sur la carte Loudun Vous pouvez accéder au site de chaque office de l habitat par un simple clic sur les boutons rouges St Martin de Ré Bressuire La Rochelle Parthenay St Maixent Niort Melle Châtellerault Poitiers Gençay Montmorillon Logement L accès au logement social St Pierre d Oléron Rochefort Saintes Royan St Jean d Angély Jonzac Cognac Ruffec Angoulême Sud Charente Confolens La Rochefoucauld Formulaire à remplir Critères d'éligibilité Boscamnant

73 Répartition des foyers de jeunes travailleurs en Poitou-Charentes: Thouars Loudun Cerizay Bressuire Vous pouvez accéder au site de chaque foyer de jeunes travailleurs par un simple clic sur les boutons rouges La Rochelle Parthenay Niort Poitiers Logement Insertion et logement Saintes St Jean d Angély Cognac Angoulême

74 Insertion et logement Les centres d hébergement et de réinsertion sociale : C.H.R.S. Les logements temporaires conventionnés au titre de l allocation logement temporaire : A.L.T. Les associations et centres communaux d action sociale, dont l un des objets est l insertion ou le logement des personnes défavorisées, peuvent bénéficier d une aide de la Caisse d Allocations Familiales pour loger, à titre transitoire, des personnes défavorisées à condition d avoir conclu une convention avec l'état. En Charente : Dans la Vienne Logement Insertion et logement Les foyers de jeunes travailleurs : F.J.T. Voir la carte de situation

75 Depuis la loi Quilliot de 1982, le droit à l'habitation est un droit fondamental. Il a été consacré en 1990 par la loi Besson : «garantir le droit au logement constitue un devoir de solidarité pour l'ensemble de la Nation.» L opposabilité du droit au logement a acquis un fondement juridique avec la loi droit au logement opposable. La loi DALO du 5 mars 2007 vise à garantir le droit à un logement à toute personne qui, résidant en France de façon stable et régulière, n est pas en mesure d accéder à un logement décent ou de s y maintenir. Les caractéristiques de décence sont précisées dans le décret n du 30 janvier Ce droit au logement est fondamental pour les jeunes car il constitue un passage obligé vers l'âge adulte et il est intimement lié avec l'accès à l'emploi. Logement Le droit au logement opposable: DALO Qui peut bénéficier du DALO? Comment faire valoir ses droits au logement?

76 Qu'est ce que le DALO? Le DALO est garanti par l'état, dans les conditions prévues par la loi, aux personnes qui ne peuvent obtenir un logement décent et indépendant par leurs propres moyens. Pour les personnes dont les démarches en vue de louer un logement ou de se maintenir dans le logement qu'elles louaient n'ont pas abouti, la loi DALO a créé deux recours : un recours amiable devant une commission de médiation, puis, en cas de décision favorable non suivie de l'attribution d'un logement, un recours contentieux devant le tribunal administratif. Le recours devant la commission de médiation est possible depuis le 1er janvier Le recours devant le tribunal administratif est possible depuis le 1er décembre 2008 ou le sera à partir du 1er janvier 2012 selon les cas. Logement Le droit au logement opposable : DALO Comment faire valoir ses droits au logement?

77 Qui peut bénéficier du DALO? Sont concernées les personnes de bonne foi qui satisfont aux conditions règlementaires d'accès au logement social et qui se trouvent, soit : dépourvues de logement, c'est à dire sans domicile fixe ou hébergées chez une autre personne (l'obligation alimentaire ne permet pas aux personnes hébergées chez leurs parents d'être considérées comme prioritaires) ; menacées d'expulsion sans possibilité de relogement ; hébergées dans une structure d'hébergement ou logées de manière temporaire dans un logement de transition, un logement-foyer Ou une résidence hôtelière à vocation sociale (RHVS) en attendant un logement définitif ; logées dans des locaux impropres à l'habitation ou présentant un caractère insalubre ou dangereux ; logées dans un local manifestement sur-occupé ou non décent, à condition d'avoir à charge au moins un enfant mineur ou une personne handicapée ou de présenter elles mêmes un handicap ; demandeur de logement locatif social depuis un délai supérieur au délai «anormalement long» (variable d'un département à l'autre) et n'ayant pas reçu de proposition adaptée à leurs besoins à l'issue de ce délai. Pour cela, il convient que la personne soit inscrite comme demandeur de logement social et donc de disposer d'une attestation d'enregistrement de la demande avec un numéro (numéro unique). Pour obtenir un numéro départemental d'enregistrement de demande de logement HLM : s'adresser à un organisme HLM, voir carte Logement Le droit au logement opposable : DALO

78 Comment faire valoir ses droits au logement? Avertissements : Tout recours doit être précédé de démarches personnelles afin de trouver une solution aux difficultés de logement rencontrées. Ces démarches devront être précisées dans le formulaire de recours. Ce recours ne constitue pas une demande de logement ou d'hébergement. Il n'est pas possible de présenter plusieurs dossiers à la fois devant une commission de médiation. Le demandeur doit saisir la commission du département où il souhaite loger et où il a fait des démarches dans ce but. Le demandeur doit être de nationalité française, ou résider sur le territoire français de façon régulière. Logement Démarche, formulaires et notice : Pour présenter le recours il est possible de se faire aider par un travailleur social ou une association agréée (liste disponible en préfecture). Pour télécharger les formulaire de recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement ou en vue de l'accueil dans une structure d'hébergement, un logement de transition, un logement foyer ainsi que les notices d'utilisation : Le secrétariat de la commission adresse au demandeur un accusé de réception du recours correctement renseigné et signé. La commission de médiation prend sa décision dans un délai de 3 mois pour un recours logement et 6 semaines pour un recours hébergement. Le droit au logement opposable : DALO La décision sera favorable si le demandeur est considéré comme prioritaire. La décision sera envoyée au préfet qui prendra contact avec un bailleur en cas d'avis favorable pour un logement. En cas d'avis favorable pour un hébergement, le préfet proposera un accueil dans une structure d'hébergement, un logement de transition ou un logement foyer. Suite des droits et recours

79 Les recours Recours devant le tribunal administratif Si le demandeur a été reconnu par la commission de médiation comme prioritaire et devant être logé ou hébergé en urgence, la commission lui notifie sa décision. Elle l'informe également du délai dans lequel une offre doit lui être, le délai dans lequel il pourra exercer le recours ainsi que le tribunal administratif compétent. Depuis le 1er janvier 2008, la possibilité de recours est ouverte si l intéressé n'a pas reçu : -une offre de logement tenant compte de ses besoins et de ses capacités dans le délai de 3 mois à partir de la date de la décision de la commission. -une offre d'hébergement, de logement de transition, de logement foyer ou de RHVS tenant compte de ses besoins et de ses capacités dans le délai de 6 semaines à partir de la date de la décision de la commission, délai porté à 3 mois si la commission a préconisé un logement de transition ou un foyer-logement. Logement Le droit au logement opposable : DALO A compter du 1er janvier 2012, la possibilité de recours sera ouverte si le recours devant la commission de médiation a été fondé sur le délai d'attente anormalement long d'un logement social, et que le demandeur n'a pas reçu une offre de Logement tenant compte de ses besoins et de ses capacités dans le délai de 3 mois à partir de la date de la décision. Un travailleur social ou une association agrée peut assister le demandeur dans le cadre d'un recours devant le tribunal administratif. L'aide juridictionnelle peut être sollicitée. Le tribunal administratif statuera en urgence dans un délai de 2 mois à compter de la date à laquelle vous l'aurez saisi. Pour en savoir plus les formulaires

80 Les formulaires Formulaire en vue d'une offre de logement Notice d'information Formulaire en vue de l'accueil dans une structure d'hébergement, un logement de transition, un logement foyer Logement Le droit au logement opposable : DALO

81 Information et conseils pratiques : Les ADIL (Agences départementales d information sur le logement Les Comités Locaux pour le Logement - en Charente - en Charente maritime - dans les Deux Sèvres - dans la Vienne Autonome des Jeunes (CLLAJ) ont pour missions : -Informer les jeunes sur les conditions d'accès à un logement autonome et leur apprendre leurs droits et les obligations auxquelles ils devront ensuite se conformer -Offrir aux jeunes des services techniques tels que l organisation d une bourse au logement, le prêt de matériel et d outils nécessaires à une première installation, le système de sous-location et des prêts d installation (pour le paiement de la caution, de Premier loyer ) -Susciter le partenariat local ou d'y collaborer pour rechercher les réponses les plus pertinentes aux besoins exprimés par les jeunes Le Centre Régional d'information Jeunesse service logement Logement Conseils et médiations Des conseils juridiques : sur Conso net retrouver les fiches pratiques, études, jurisprudences et lettres types Pour trouver une aide à la conciliation La commission départementale de conciliation donne un avis et apporte des solutions aux litiges entre bailleurs et locataires. Il existe une commission départementale de conciliation à la préfecture de chaque département.

82 Les obligations Obligations du locataire Le locataire à l'obligation de : - payer le loyer et les charges justifiées aux dates prévues, -user des locaux loués suivant la destination -prévue dans le contrat de location, - effectuer les réparations locatives, - réparer les dégradations ou les pertes qu'il a causées à moins qu'il ne prouve qu'elles sont dues à la vétusté, à une malfaçon, ou à la force majeure, - assurer l'entretien courant du logement et des équipements mentionnés dans le bail, -s'assurer contre les risques locatifs (principalement dégâts des eaux et incendie). Le propriétaire est en droit de demander chaque année une attestation d'assurance. Les assurances du locataire Logement Les obligations Obligations du propriétaire Caractéristiques d un logement décent : la loi

83 La formation tout au long de la vie est un continuum entre la formation initiale, générale ou professionnelle, et l ensemble des situations où s acquièrent des compétences : actions de formation continue, activités professionnelles, implications associatives ou bénévoles. Elle inclut les démarches d orientation, de bilan, d accompagnement vers l emploi, de formation et de validation des acquis de l expérience. Ministère de l Education Nationale, de la jeunesse et de la vie associative Orientation Formation continue Orientation et Formation tout au long de la vie Formation initiale Intégration protégée

84 Tout jeune, quel que soit le niveau d'enseignement atteint, doit se voir offrir, avant sa sortie du système éducatif, une formation professionnelle. Les formations sont mises en place en concertation avec les entreprises et les professions. Sur le portail de la formation professionnelle tout au long de la vie de l'académie de Poitiers vous trouverez de l'information sur la formation professionnelle que vous soyez apprentis, adultes ou acteurs de la formation et des ressources humaines (formateur, tuteur, responsable RH...) La formation en lycée : les voies professionnelles et technologiques L enseignement agricole Où se former, pour quel métier? Pour découvrir les métiers ou faire une recherche géolocalisée de site de formation Les formations dans le domaine de la santé et du social : Quelques exemples Les métiers et formations en travail social et en animation Orientation et Formation tout au long de la vie Formation initiale

85 Les formations dans le domaine de la santé et du social Instituts de formation en soins infirmiers L institut de formation de masseur kinésithérapeuthe L institut de formation manipulateur d électroradiologie Formation d aide soignants Formation ambulanciers Services à la personne Accès à l ensemble des métiers de la santé et du lien social Orientation et Formation tout au long de la vie Formation initiale Calendrier des inscriptions dans les instituts de formation du secteur social et du secteur médical et paramédical pour la session 2011.

86 Lorsque le moment est venu de décider du choix d un métier il s agit de mettre le jeune en présence de toutes les précisions sur ses aptitudes et les exigences de ce métier il a besoin de toutes ces précisions pour prendre une décision raisonnable Les centres d information et d orientation, CIO : ont pour rôle : - accueillir tout public et en priorité les jeunes scolarisés et leur famille et plus particulièrement les jeunes en phase de décrochage scolaire., - informer sur les études, les formations professionnelles, les qualifications et les métiers, - conseiller individuellement (aider la personne à mieux se connaitre, à retenir les informations utiles, à organiser les éléments de son choix...), - observer, analyser des transformations locales du système éducatif et des évolutions du marché du travail et la production de documents de synthèse à destination des équipes éducatives ou des élèves, - animer des échanges et des réflexions entre les partenaires du système éducatif, les parents, les jeunes, les décideurs locaux et les responsables économiques. Orientation et Formation tout au long de la vie Formation initiale Pour accéder aux coordonnées du CIO le plus proche de chez vous

87 L orientation professionnelle est l ensemble des choix et des prises de décision tout au long de sa vie active en fonction de ses capacités et de la réalité du monde du travail. Des aides sont disponibles pour mener à bien ses choix Des conseillers sont disponibles pour informer et guider les jeunes - Les centres d information et d orientation, CIO - Les missions locales : accédez à la plus proche de chez vous Orientation et Formation tout au long de la vie Orientation - l AFPA : annuaire des établissements -Pole emploi - le service académique d information et d orientation

88 La formation continue repose sur l obligation, pour les employeurs, de participer au financement de la formation continue des salariés, et sur le droit, pour ces derniers, à se former sur leur temps de travail. Dans chaque branche professionnelle, les employeurs appliquent les accords nationaux interprofessionnels négociés par les partenaires sociaux. Les salariés ayant perdu leur emploi peuvent également bénéficier de programmes de formation. Leurs financements reposent principalement sur l assurance chômage, les régions ou l État. Evoluer au sein de son entreprise ou changer d activité.: ces évènements rythment la vie professionnelle. Afin d aborder chacune de ces étapes en toute sérénité, vous trouverez sur ce site toutes les informations indispensables sur les métiers, les formations, les dispositifs et les aides disponibles en Poitou-charentes. Les Points Relais Conseil en VAE et formation : Les Points Relais Conseil en Validation des Acquis de l'expérience sont un réseau de lieux-ressources conçus par la Région Poitou-Charentes pour assurer l'information et le conseil de celles et ceux qui souhaitent valider leurs acquis de l'expérience en Poitou-Charentes. Ils sont pilotés et animés par des chargés de mission régionaux. Orientation et Formation tout au long de la vie Formation continue L'Offre de FORMATION CONTINUE et l' APPRENTISSAGE EN POITOU-CHARENTES Retrouvez toutes les formations et les dispositifs spécifiques mis en place pour les demandeurs d emploi, les femmes, les jeunes Pour en savoir plus sur les droits

89 Le droit à la formation continue La loi consacre le droit à être informé, conseillé et accompagné en matière de formation professionnelle Les Régions ont une compétence générale en matière de formation professionnelle continue, compétence réaffirmée par la loi relative aux libertés et aux responsabilités locales du 13 août Les Conseils régionaux définissent et mettent en œuvre une politique d apprentissage et de formation professionnelle des jeunes et des adultes à la recherche d un emploi ou d une nouvelle orientation professionnelle. Orientation et Formation tout au long de la vie Cette ligne téléphonique permet à tout public d obtenir des renseignements pratiques sur la formation continue, les mesures pour l'emploi et plus généralement sur les formations (du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 14h à 17h, le vendredi de 14h à 16h). Formation continue

90 La loi n pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a été votée le 11 février 2005 (Journal officiel du 12/02/2005). Elle donne une définition du handicap : «Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant.» Orientation et Formation tout au long de la vie La scolarisation des élèves handicapés : Pour rechercher un établissement offrant des possibilités de scolarisation pour un élève handicapé, l Onisep a mis en place un outil de géolocalisation en fonction du niveau d études (de la maternelle aux études supérieures). Les recherches peuvent porter sur une région, un département ou une ville, ou sur le nom d un établissement. Les résultats sont visibles directement sur la carte ou sous forme de liste. Pour chaque établissement, une fiche détaillée indique ses coordonnées et son statut (public ou privé), éventuellement son type d hébergement (internat, externat), et précise si l établissement a ouvert une classe pour l inclusion scolaire (Clis) ou une unité localisée pour l'inclusion scolaire (Ulis). L'Agefiph apporte des aides, des conseils et mobilise des opérateurs qui accompagnent l'insertion professionnelle des personnes handicapées. Intégration protégée

91 Dans chaque volet vous pouvez accédez à des informations concernant vos droits, les dispositifs existants et les acteurs de proximité citoyenneté sport Vie sociale culture

92 La citoyenneté est le statut juridique qui confère à un individu son statut de citoyen. La citoyenneté donne accès à l'ensemble des droits politiques, tout en créant des devoirs, permettant de participer à la vie civique d'une société ou d'une communauté politique, par opposition au fait d'être simple résident. En général la citoyenneté est liée au droit de vote. Pour en savoir plus La citoyenneté est également une composante du lien social. C'est l'égalité de droits associée à la citoyenneté qui fonde le lien social dans une société démocratique. Citoyenneté Vie sociale Le service civil volontaire Pour en savoir plus Les acteurs de la vie associative Quels sont les partenaires institutionnels des associations? Qui fait quoi? De l implication du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Santé à la carte de France des délégués départementaux à la vie associative, retrouvez l ensemble de ceux qui aident les associations à exister.

93 Le service civil volontaire Il a permis à des jeunes de 16 à 25 ans révolus, de parcours, de milieux culturels et d origines diversifiés, de s engager au service d une mission d intérêt général pour une période de six, neuf ou douze mois dans une association, une collectivité locale ou un établissement public. Au-delà de l accomplissement d une mission d'intérêt général, le service civil volontaire a constitué l opportunité de développer le sens civique des jeunes et de faciliter leur insertion professionnelle. Citoyenneté Vie sociale Pour en savoir plus

94 Le sport se définit par : un effort physique une pratique orientée vers la compétition une activité institutionnalisée universelle une pratique fédérée les pratiques sportives recouvrent : le sport loisir, le sport santé, l'éducation physique et sportive; au delà de la compétition le sport permet également l'épanouissement de l'individu Les métiers Les associations sportives et l annuaire des ligues L accès au sport : la politique du ministère en faveur du développement du sport pour le plus grand nombre, s inscrit en particuliers en direction des publics les plus éloignés de la pratique sportive et pour une meilleure prise en compte de la diversité dans le sport Un réseau pour favoriser et développer l éducation et l'insertion des personnes par le biais du sport et des activités physiques. Education et insertion Vie sociale Sport

95 Les métiers Les animateurs et les éducateurs du sport et de l animation encadrent des activités avec des enfants, des jeunes, des adultes ou des personnes âgées. Ils sont spécialisés ou généralistes, mais, on leur demande de plus en plus de mettre leur activité au service d objectifs éducatifs et sociaux. Ils sont employés par des associations ou des structures privées, et des structures publiques (le plus souvent municipales ou inter communales). Vie sociale Sport Pour en savoir plus sur les filières des diplômes des métiers du sport

96 Les filières des diplômes des métiers du sport et de l animation Vie sociale Sport

97 Les associations sportives L annuaire des ligues Thouars Accéder aux contacts des acteurs par un simple clic sur les boutons situant les villes où siègent les associations sportives Bressuire La Rochelle Parthenay Niort Châtellerault Poitiers Lusignan Vie sociale Sport Rochefort Royan Saintes St Jean d Angély Jonzac Cognac Ruffec Angoulême

98 Les fonctions sociales et éducatives du sport Les pratiques sportives sont des supports essentiels de la vie sociale. Elles sont sources d engagement et d épanouissement personnel. Elles constituent des supports éducatifs à part entière. Ministère des sports «Fais nous rêver» ce programme a été conçu en réponse à un besoin de reconnaissance des acteurs de terrain. Les appels à projets permettent le repérage des bonnes pratiques locales et favorisent leur développement par un soutien technique, financier et promotionnel. Réseau des Acteurs de l Insertion par le Sport Action solidaire du mouvement olympique et sportif de Poitou-Charentes L'objectif de cette plate-forme de ressources «spécialisée» dans l'insertion par le sport est d'accompagner les porteurs de projets qui utilisent le sport comme outil auprès d'un public en difficulté ou en situation de handicap. Vie sociale Sport Prévention et lutte contre le dopage La mise en œuvre du programme national annuel des contrôles antidopage s appuie sur trois acteurs aux rôles complémentaires : les fédérations, le département des contrôles de l AFLD et les DRJSCS.

99 «Dans son sens le plus large, la culture peut aujourd'hui être considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l'être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances.» UNESCO Vie sociale Culture Le répertoire des ressources culturelles du Poitou Charentes Les associations culturelles

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous Pass contraception anonyme, gratuit et proche de vous La Région Poitou-Charentes a fait de la santé une de ses priorités pour garantir à tous, particulièrement aux jeunes, l accès à la prévention et aux

Plus en détail

S e p t e m b r e 2 0 0 9

S e p t e m b r e 2 0 0 9 STYLE S e p t e m b r e 2 0 0 9 Direction Générale de l Aménagement, du Logement et de la Nature Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages Arche sud 92055 La Défense cedex téléphone : 33 (0)

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES ANNEE 2006 EDITION BIMESTRIELLE N 6 PUBLIE LE 22 JANVIER 2007

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES ANNEE 2006 EDITION BIMESTRIELLE N 6 PUBLIE LE 22 JANVIER 2007 RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES ANNEE 2006 EDITION BIMESTRIELLE N 6 PUBLIE LE 22 JANVIER 2007 S O M M A I R E AGENCE RÉGIONALE DE L HOSPITALISATION...1 RENOUVELLEMENTS

Plus en détail

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires ANNUAIRE SANTE Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Poitou-Charentes (4 antennes

Plus en détail

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI P. 5 P. 11 P. 16 2 Le droit au logement opposable : mode d emploi Introduction QU EST-CE QUE LE DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE? La loi du 5 mars 2007 institue un

Plus en détail

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI 4 5 18 19 10 11 Le droit au logement opposable P. 5 P. 11 Le droit au logement opposable Le droit à l hébergement opposable P. 16 Cas pratique 2 Introduction QU

Plus en détail

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement N 15036*01 (article L. 441-2-3, II, du code de la construction et de l habitation)

Plus en détail

L'Atelier Santé Ville présente LA SANTÉ POUR TOUS. Tome 1 - Le Parcours de soins

L'Atelier Santé Ville présente LA SANTÉ POUR TOUS. Tome 1 - Le Parcours de soins L'Atelier Santé Ville présente LA SANTÉ POUR TOUS Tome 1 - Le Parcours de soins 1 Édito «Le bien-être et la santé de tous les angoumoisins est au cœur des préoccupations de la municipalité. C est pourquoi,

Plus en détail

Guide des aides au logement en Guyane

Guide des aides au logement en Guyane Guide des aides au logement en Guyane 2014 Document préparatoire en vue de l édition d une plaquette d information à destination de jeunes qui sera distribuée dans les différents services d orientation

Plus en détail

RMI. Bénéficiaires du Revenu minimum d insertion

RMI. Bénéficiaires du Revenu minimum d insertion Bénéficiaires du Revenu minimum d insertion Instauré par la loi du 1 er décembre 1988 renouvelée le 20 juillet 1992, le RMI (Revenu minimum d insertion) a un triple objectif : garantir un revenu minimum,

Plus en détail

L'organisation du plan départemental

L'organisation du plan départemental Lettre électronique N 1-2012 83 a ccessi b l e p ou r t ou s SOMMAIRE Sommaire / Editorial Page 1 Actualité juridique : DALO et délai anormalement long Page 4 Présentation du Plan Départemental d Action

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION

REGLEMENT D ATTRIBUTION REGLEMENT D ATTRIBUTION Ce règlement, annexe du règlement intérieur des commissions d attribution de VALLOGIS, est élaboré et adopté dans le respect des dispositions du code de la construction et de l'habitation

Plus en détail

CHARTE D ATTRIBUTIONS DES LOGEMENTS DE SARTHE HABITAT

CHARTE D ATTRIBUTIONS DES LOGEMENTS DE SARTHE HABITAT CHARTE D ATTRIBUTIONS DES LOGEMENTS DE SARTHE HABITAT Préambule : Conformément au IV de l article R441-9 du Code de Construction et de l Habitation, le Conseil d Administration de Sarthe Habitat définit

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DÉPARTEMENTAL RELATIF À LA PROCÉDURE DE DOMICILIATION DES PERSONNES SANS DOMICILE STABLE

CAHIER DES CHARGES DÉPARTEMENTAL RELATIF À LA PROCÉDURE DE DOMICILIATION DES PERSONNES SANS DOMICILE STABLE Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations Service hébergement, accès au logement, familles vulnérables. PRÉFET DE LA MAYENNE CAHIER DES CHARGES DÉPARTEMENTAL RELATIF

Plus en détail

Levée des mesures transitoires pour les ressortissants roumains et bulgares et accès aux droits sociaux

Levée des mesures transitoires pour les ressortissants roumains et bulgares et accès aux droits sociaux Levée des mesures transitoires pour les ressortissants roumains et bulgares et accès aux droits sociaux 22 janvier 2014 La fin des mesures transitoires d accès au marché du travail des ressortissants roumains

Plus en détail

Pour mon logement, mon boulot, ma santé ou mes projets, la MSA peut m aider!

Pour mon logement, mon boulot, ma santé ou mes projets, la MSA peut m aider! vous guider Pour mon logement, mon boulot, ma santé ou mes projets, peut m aider! Les aides de pour les jeunes www.msalorraine.fr facebook.com/mymsa MA SANTÉ Ma santé, on en parle? Instants Santé Dès

Plus en détail

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux.

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux. R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES DÉFINITION : Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques

Plus en détail

Le Plan Départemental d'action pour le Logement des Personnes Défavorisées du Nord 2006-2010

Le Plan Départemental d'action pour le Logement des Personnes Défavorisées du Nord 2006-2010 Le Plan Départemental d'action pour le Logement des Personnes Défavorisées du Nord 2006-2010 Le PDALPD du Nord 2006-2010 3 axes d'action : Axe 1 : contribuer au développement de l'offre accessible aux

Plus en détail

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX MAI 2011 SOMMAIRE ADMINISTRATIF - DOMICILIATION - C.N.I Carte Nationale d Identité - EXTRAIT D ACTE DE NAISSANCE - DEMANDE D ASILE

Plus en détail

Personnes victimes de violences au sein de leur couple attestées par un récépissé du dépôt d'une plainte.

Personnes victimes de violences au sein de leur couple attestées par un récépissé du dépôt d'une plainte. Logements construits, achetés ou améliorés avec l'aide financière de l État, appartenant aux organismes HLM (Habitation à Loyer Modéré). Différents bailleurs sociaux SHLMR SIDR SODEGIS SEMADER SODIAC Pour

Plus en détail

COUVERTURE MEDICALE UNIVERSELLE

COUVERTURE MEDICALE UNIVERSELLE COUVERTURE MEDICALE UNIVERSELLE Loi n 99-641 du 27 juillet 1999 portant création d' une couverture maladie universelle entrée en vigueur le 1 er janvier 2000 CONDITIONS La couverture maladie universelle

Plus en détail

APRES LES ANNEES LYCEE...

APRES LES ANNEES LYCEE... APRES LES ANNEES LYCEE... Diaporama réalisé par le Service Social en faveur des Élèves du Gers. Janvier 2015 FINANCEMENT DES ETUDES LE DOSSIER SOCIAL ETUDIANT Pour les étudiants inscrits dans des formations

Plus en détail

Étude sur la localisation et la densité de 4 professions de santé : médecins généralistes libéraux infirmiers libéraux chirurgiens dentistes libéraux

Étude sur la localisation et la densité de 4 professions de santé : médecins généralistes libéraux infirmiers libéraux chirurgiens dentistes libéraux Étude sur la localisation et la densité de 4 professions de santé : médecins généralistes libéraux infirmiers libéraux chirurgiens dentistes libéraux masseurs kinésithérapeutes libéraux 1 sommaire p 3

Plus en détail

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 :

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : Vous êtes en PFMP à l ESAT (Etablissement et Service d Aide par le Travail) l EPI sur Avignon. Vous êtes en relation avec des jeunes adultes handicapés provenant de structures

Plus en détail

Chiffres clés. Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014

Chiffres clés. Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014 Chiffres clés MAJ du 20 juin 2014 Page 1/6 Chiffres clés Assurance maladie Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014 Montant de l'aide pour les + de 60 ans : 550 / an Nombre

Plus en détail

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL)

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Pour faciliter vos démarches et bénéficier d une aide du FSL Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Vous avez des droits en matière de logement a Vos droits

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE Fonds européen pour les réfugiés Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE La Convention de Genève reconnaît aux réfugiés les mêmes droits qu'aux nationaux en matière d'assistance publique et de sécurité

Plus en détail

VOUS ÊTES JEUNE VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT À LOUER. Comment le trouver? Les aides financières? Quels sont vos droits et obligations?

VOUS ÊTES JEUNE VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT À LOUER. Comment le trouver? Les aides financières? Quels sont vos droits et obligations? direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction VOUS ÊTES JEUNE VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT À LOUER Comment le trouver? Les aides financières? Quels sont vos droits et obligations? Adresses

Plus en détail

Bien vivre et rester dans son logement

Bien vivre et rester dans son logement Bien vivre et rester dans son logement Des lieux ressources : LES DEVOIRS - l ADIL Conseil/info Droits et Devoirs du locataire et du propriétaire Obligations du locataire Vous devez payer le loyer et les

Plus en détail

ORIGINE DE L ORIENTATION ... NATURE DE LA DEMANDE. Logement autonome Résidence sociale Résidence sociale Habitat jeune (ex FJT) Préciser :... ... ...

ORIGINE DE L ORIENTATION ... NATURE DE LA DEMANDE. Logement autonome Résidence sociale Résidence sociale Habitat jeune (ex FJT) Préciser :... ... ... 1/6 PREFET DE LA VIENNE FICHE UNIQUE EVALUATION SOCIALE SIAO RP ASLL CASE A COCHER : Cliquer 2 fois sur la case à cocher dans valeur par défaut cocher case activée DATE DE LA DEMANDE :... PERSONNES ET

Plus en détail

Article 22 : Mise en place d un mécanisme de péréquation (entre les organismes HLM.)

Article 22 : Mise en place d un mécanisme de péréquation (entre les organismes HLM.) 1) Le pilotage des organismes de logement social. Article 1 : Mise en place des conventions d utilité sociale. Rappel : La conclusion d une convention d utilité sociale est obligatoire à compter du 31

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

LES CONGÉS POUR VENTE ET REPRISE

LES CONGÉS POUR VENTE ET REPRISE LES CONGÉS POUR VENTE ET REPRISE Je suis locataire et mon propriétaire veut récupérer son logement... Est-ce légal? Quelle est la différence entre un congé vente et un congé reprise? Que faire? A qui m'adresser?

Plus en détail

AIDES au LOGEMENT. Bénéficiaires des aides au logement

AIDES au LOGEMENT. Bénéficiaires des aides au logement Bénéficiaires des aides au logement Le dispositif d aide au logement comprend trois allocations principales : l APL (Aide personnalisée au logement), l ALF (Allocation de logement dite «à caractère familial»)

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE SE SOIGNER A MOINDRE FRAIS... 2 La CMU de BASE... 3 LA CMU COMPLEMENTAIRE... 5 L ACS... 7 TABLEAU... 8 L'AME... 9 LE CMP...

Plus en détail

Le service social hospitalier. Le financement des soins. L accueil des personnes âgées en résidence d hébergement. L accueil des personnes handicapées

Le service social hospitalier. Le financement des soins. L accueil des personnes âgées en résidence d hébergement. L accueil des personnes handicapées Le service social hospitalier Le financement des soins L accueil des personnes âgées en résidence d hébergement. L accueil des personnes handicapées Intervention IFAS 10/09/2015 MP Hervé 1. Le service

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Le Fonds de solidarité pour

Le Fonds de solidarité pour Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Pour faciliter vos démarches et bénéficier d une aide du FSL > Edition 2015 Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Vous avez des droits en matière de logement

Plus en détail

Qu est ce qu un Cllaj? Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes

Qu est ce qu un Cllaj? Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes Qu est ce qu un Cllaj? Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes Document réalisé par l Union Nationale des CLLAJ Mise à jour juillet 2014 Sommaire Le texte institutionnel Les Services Logement

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION ET DE CAUTION EN LOGEMENTS CROUS ANNEE UNIVERSITAIRE 2015/2016. NOM(S) PRENOM(S) de(s) étudiant(e)(s) : Numéro INE :..

DOSSIER D ADMISSION ET DE CAUTION EN LOGEMENTS CROUS ANNEE UNIVERSITAIRE 2015/2016. NOM(S) PRENOM(S) de(s) étudiant(e)(s) : Numéro INE :.. IDES AU LOGEMENT Ministère de l Education Nationale de l Enseignement Supérieur et de la Recherche CENTRE REGIONAL DES OEUVRES UNIVERSITAIRES ET SCOLAIRES D AMIENS-PICARDIE (CROUS) DOSSIER D ADMISSION

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION ASSOCIATION TUTELAIRE DES MAJEURS PROTEGES DE MONTBELIARD

NOTICE D INFORMATION ASSOCIATION TUTELAIRE DES MAJEURS PROTEGES DE MONTBELIARD ASSOCIATION TUTELAIRE DES MAJEURS PROTEGES DE MONTBELIARD NOTICE D INFORMATION ATMP - Valvert 2 3 rue Armand Bloch - 25200 MONTBELIARD Tél : 03-81-98-32-27 Fax : 03-81-98-33-18 E-mail : atmp.montbeliard@orange.fr

Plus en détail

SOUTIEN PUBLIC. Ce chapitre décrit la panoplie des allocations et l'effort public de soutien aux familles ayant de jeunes enfants.

SOUTIEN PUBLIC. Ce chapitre décrit la panoplie des allocations et l'effort public de soutien aux familles ayant de jeunes enfants. SOUTIEN PUBLIC Les pouvoirs publics, État, Caisses d'allocations familiales, collectivités locales principalement, ont à la fois une politique de soutien aux familles nombreuses et une politique de soutien

Plus en détail

... Le Droit Au Logement Opposable : Comment ça marche?

... Le Droit Au Logement Opposable : Comment ça marche? ... Le Droit Au Logement Opposable : Comment ça marche? Le Droit Au Logement Opposable - 3 1. Qu est-ce que le Droit Au Logement Opposable? Le Droit Au Logement Opposable n est pas une voie de droit commun,

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION ET DE CAUTION EN LOGEMENTS CROUS ANNEE UNIVERSITAIRE 2013/2014. NOM(S) PRENOM(S) de(s) étudiant(e)(s) :

DOSSIER D ADMISSION ET DE CAUTION EN LOGEMENTS CROUS ANNEE UNIVERSITAIRE 2013/2014. NOM(S) PRENOM(S) de(s) étudiant(e)(s) : IDES AU LOGEMENT Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche CENTRE REGIONAL DES OEUVRES UNIVERSITAIRES ET SCOLAIRES D AMIENS-PICARDIE (CROUS) DOSSIER D ADMISSION ET DE CAUTION EN LOGEMENTS

Plus en détail

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité Le pôle accompagnement : L offre d accompagnement de l Adie est accessible aux créateurs pendant toute la durée de remboursement de leur prêt et à pour but de les aider à pérenniser et à développer leur

Plus en détail

Comment lire ce guide?

Comment lire ce guide? Corse.qxd 4/0/006 4:0 Page Comment lire ce guide? Le guide s'adresse aux étudiants de l'enseignement supérieur qui souhaitent obtenir un logement en résidence universitaire. Ils trouveront des informations

Plus en détail

DEMANDE DE LOGEMENT CADRE RÉSERVÉ AU DEMANDEUR. l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l

DEMANDE DE LOGEMENT CADRE RÉSERVÉ AU DEMANDEUR. l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l l DOCUMENT A RETOURNER A : DEMANDE DE LOGEMENT N Client [réservé au Gic] : Conseiller logement [réservé au Gic] : N demande [réservé au Gic] : CADRE RÉSERVÉ AU DEMANDEUR Civilité : Mme Mlle M. Nom : l l

Plus en détail

Le logement social à Suresnes

Le logement social à Suresnes Logement La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine. Par cet engagement,

Plus en détail

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS Quelle peut être la durée du contrat? La durée du contrat d apprentissage est au moins égale à celle du cycle de formation qui fait l objet du contrat et

Plus en détail

Sensibilisation à la première affiliation au Régime Général de l Assurance Maladie des jeunes sous statut salarié

Sensibilisation à la première affiliation au Régime Général de l Assurance Maladie des jeunes sous statut salarié Sensibilisation à la première affiliation au Régime Général de l Assurance Maladie des jeunes sous statut salarié L Assurance Maladie a alerté la Région Ile-de-France sur l importance de la première affiliation

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence Immobilière à Vocation Sociale

HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence Immobilière à Vocation Sociale HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence immobilière à vocation sociale Merci de Retourner ce Dossier à : HABITAT ET HUMANISME GESTION LORRAINE Votre Agence Immobilière à Vocation Sociale 81

Plus en détail

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT AIDES DU CONSEIL GENERAL DEPARTEMENTAL Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : Vous avez moins de 60 ans ou jusqu à 75 ans si les droits ont été justifiés avant. Renseignements auprès de la Maison

Plus en détail

LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS

LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS Dossier Exploitant LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS Fiche n 4 Les cotisations des non salariés agricoles obéissent à une règle d annualité prévue par le décret n 84-936 du 22.10.1984 ; c est-à-dire qu elles

Plus en détail

Information et orientation

Information et orientation Information et orientation Des services sociaux peuvent vous informer et vous accompagner Proxim Social Service d accueil, d information et d orientation physique et téléphonique. 0805.01.2530 appel gratuit

Plus en détail

développe les solidarités

développe les solidarités développe les solidarités www.gard.fr Propriétaires bailleurs, comment louer sereinement votre logement? SOMMAIRE les Aides à l amélioration de l habitat... 5 les Aides au Logement... 7 l Assurance Loyers

Plus en détail

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Vous vivez à domicile mais vous souhaitez être aidé dans votre quotidien. Bien vivre dans son logement : Le maintien à domicile peut être facilité

Plus en détail

PREFECTURE DISPOSITIF D INTERMEDIATION LOCATIVE EN PAYS DE LA LOIRE CAHIER DES CHARGES. Préambule

PREFECTURE DISPOSITIF D INTERMEDIATION LOCATIVE EN PAYS DE LA LOIRE CAHIER DES CHARGES. Préambule PREFECTURE DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE DISPOSITIF D INTERMEDIATION LOCATIVE EN PAYS DE LA LOIRE CAHIER DES CHARGES Préambule Le parc HLM ne peut répondre seul aux besoins de logement des ménages les

Plus en détail

N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX. as MAIA région mulhousienne

N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX. as MAIA région mulhousienne RE ACCES AUX DROITS N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX 2014 as MAIA région mulhousienne SOMMAIRE ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Formation Missions ARTICULATION GESTIONNAIRE DE CAS / ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

Plus en détail

AIDES A l EMPLOI. Source : http://www.emploi.gouv.fr/profil/jeunes/index.php (dernière actualisation le 30/05/2011)

AIDES A l EMPLOI. Source : http://www.emploi.gouv.fr/profil/jeunes/index.php (dernière actualisation le 30/05/2011) AIDES A l EMPLOI Source : http://www.emploi.gouv.fr/profil/jeunes/index.php (dernière actualisation le 30/05/2011) CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage est un contrat de travail conclu entre

Plus en détail

Présentation du contingent préfectoral et du DALO

Présentation du contingent préfectoral et du DALO Présentation du contingent préfectoral et du DALO Quelques chiffres en Haute-Savoie 7 600 logements Un peu plus de 400 relogements par an environ 15% des attributions totales de logements sociaux Un taux

Plus en détail

Droit au séjour et droit au travail

Droit au séjour et droit au travail Fiche n 1 Droit au séjour et droit au travail La liberté de circulation étant étroitement liée à celle d exercer une profession, cette fiche recouvre à la fois le droit au séjour et le droit au travail.

Plus en détail

Introduction de la couverture maladie universelle (CMU) en France

Introduction de la couverture maladie universelle (CMU) en France Conférence internationale de recherche en sécurité sociale an 2000 Helsinki, 25-27 septembre 2000 La sécurité sociale dans le village global Introduction de la couverture maladie universelle (CMU) en France

Plus en détail

Pour en savoir plus. Guide du Comede. interassociatif sur la santé) (notamment sur les refus de soins, l AME,

Pour en savoir plus. Guide du Comede. interassociatif sur la santé) (notamment sur les refus de soins, l AME, Droits pour les Etrangers en situation irrégulière Textes de référence Toujours voir : -les textes législatifs et règlementaires - les textes internationaux -les circulaires - les jurisprudences Pour en

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA CHARENTE-MARITIME

DEPARTEMENT DE LA CHARENTE-MARITIME DEPARTEMENT DE LA CHARENTE-MARITIME REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DE LA CHARENTE-MARITIME Approuvé par l Assemblée Départementale le 14 décembre 2007 Après avis du comité

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION ET DE CAUTION EN LOGEMENTS CROUS ANNEE UNIVERSITAIRE 2015/2016. NOM(S) PRENOM(S) de(s) étudiant(e)(s) : Numéro INE :

DOSSIER D ADMISSION ET DE CAUTION EN LOGEMENTS CROUS ANNEE UNIVERSITAIRE 2015/2016. NOM(S) PRENOM(S) de(s) étudiant(e)(s) : Numéro INE : IDES AU LOGEMENT Ministère de l Education Nationale de l Enseignement Supérieur et de la Recherche CENTRE REGIONAL DES OEUVRES UNIVERSITAIRES ET SCOLAIRES D AMIENS-PICARDIE (CROUS) DOSSIER D ADMISSION

Plus en détail

GUIDE DES AIDES AU LOGEMENT ET DÉMARCHES À SUIVRE

GUIDE DES AIDES AU LOGEMENT ET DÉMARCHES À SUIVRE GUIDE DES AIDES AU LOGEMENT ET DÉMARCHES À SUIVRE En pleine recherche d un logement en location, vous vous êtes certainement informé concernant les différentes aides au logement, afin d alléger au mieux

Plus en détail

Pour en savoir plus. Pour les communautaires : Le droit à la protection sociale des communautaires. Gisti téléch.

Pour en savoir plus. Pour les communautaires : Le droit à la protection sociale des communautaires. Gisti téléch. Droits pour les Etrangers en situation régulière 1 Textes de référence Toujours voir : -les textes législatifs et règlementaires - les textes internationaux -les circulaires - les jurisprudences Pour en

Plus en détail

Procédure de domiciliation du Centre Communal d Action Sociale d Amiens

Procédure de domiciliation du Centre Communal d Action Sociale d Amiens DOCUMENT 1 Procédure de domiciliation du Centre Communal d Action Sociale d Amiens Textes régissant la domiciliation : - Article 51 de la loi n 2007-290 du 5 mars 2007 instituant le droit au logement opposable

Plus en détail

lié au tourisme en Poitou-Charentes tourisme 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique

lié au tourisme en Poitou-Charentes tourisme 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique tourisme tourisme L emploi lié au en Poitou-Charentes 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique En Poitou-Charentes, le tourisme génère un peu plus de 29 000 emplois salariés au plus

Plus en détail

AIDE AU PERMIS DE CONDUIRE

AIDE AU PERMIS DE CONDUIRE PRÉSENTATION DE DISPOSITIF AIDE AU PERMIS DE CONDUIRE BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE DE LA VILLE DE METZ Une aide pour le permis contre un engagement citoyen Depuis 2009, la Ville de Metz s'est engagée dans

Plus en détail

Prévenir et faire face aux impayés de loyers. Vous êtes locataire L ADIL VOUS CONSEILLE, CONSULTEZ-LA!

Prévenir et faire face aux impayés de loyers. Vous êtes locataire L ADIL VOUS CONSEILLE, CONSULTEZ-LA! L ADIL réunit l État, les collectivités locales, les organismes d intérêt général, les professionnels publics et privés et les représentants des usagers. Elle est agréée par le Ministère chargé du Logement

Plus en détail

développe les solidarités www.gard.fr RSA mode d emploi

développe les solidarités www.gard.fr RSA mode d emploi développe les solidarités www.gard.fr RSA mode d emploi 2 Vous ne disposez d aucun revenu, ou bien vous avez une activité professionnelle mais de faibles revenus, faites le test RSA sur www.caf.fr ou www.msalanguedoc.fr

Plus en détail

Schéma. gérontologique 2010-2014. www.deux-sevres.com

Schéma. gérontologique 2010-2014. www.deux-sevres.com Schéma gérontologique 2010-2014 www.deux-sevres.com Département des Deux-Sèvres Part des personnes agées de plus de 60 ans www.capnet79.fr

Plus en détail

Le Droit au Logement Opposable : Comment ça marche?

Le Droit au Logement Opposable : Comment ça marche? Le Droit au Logement Opposable : Comment ça marche? C est quoi le droit au logement opposable? La loi du 5 mars 2007 a institué le droit au logement opposable (DALO). Elle désigne l État comme garant du

Plus en détail

UNE DEMANDE DE RMI EN HAUSSE

UNE DEMANDE DE RMI EN HAUSSE Une année mitigée En 2008, en Poitou-Charentes, le bilan social est mitigé. Le nombre d allocataires de l ASS et de l API décline. De même, le nombre de bénéficiaires de la CMUc est en retrait. Cela peut

Plus en détail

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation)

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation) Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue de l accueil dans une structure d hébergement, un logement de transition, un logementfoyer ou une résidence

Plus en détail

Revenu de Solidarité Active

Revenu de Solidarité Active Guide à destination des bénéficiaires du rsa Les droits et les devoirs des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active Vous êtes bénéficiaire du rsa. Ce livret a pour objet de vous informer sur vos droits

Plus en détail

I- Modalités d application de la condition de résidence

I- Modalités d application de la condition de résidence @ POINT CMU N 73 Le 2 août 2007 I- Modalités d application de la condition de résidence Le décret n 2007-354 du 14 mars 2007 modifie les modalités de vérification de l effectivité de la condition de résidence

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D ENTRÉE EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES (EHPAD) EN SAÔNE-ET-LOIRE

DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D ENTRÉE EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES (EHPAD) EN SAÔNE-ET-LOIRE DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D ENTRÉE EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES (EHPAD) EN SAÔNE-ET-LOIRE Le dossier national obligatoire est inclus dans ce dossier Cadre réservé à l'établissement

Plus en détail

Edité par l ADIL 95 avec le soutien du Conseil général du Val d Oise et du SAN de Cergy-Pontoise

Edité par l ADIL 95 avec le soutien du Conseil général du Val d Oise et du SAN de Cergy-Pontoise Edité par l ADIL 95 avec le soutien du Conseil général du Val d Oise et du SAN de Cergy-Pontoise Création graphique et illustration : Studio Frédéric Jély - Photo de couverture : Mel Curtis / Photodisc

Plus en détail

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013 Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir 12 février 2013 1 LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION Simplification et rationalisation des contrats du plan de cohésion sociale depuis le 1

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE SE LOGER À ALENÇON

GUIDE PRATIQUE SE LOGER À ALENÇON GUIDE PRATIQUE SE LOGER À ALENÇON SOMMAIRE 1. Où m adresser pour les logements étudiants? 2. Où m adresser pour louer sur une courte durée? 3. Où m adresser pour louer sur une longue durée? 4. Les petites

Plus en détail

un logement à louer Vous cherchez Vous êtes jeunes

un logement à louer Vous cherchez Vous êtes jeunes Vous êtes jeunes Vous cherchez un logement à louer auprès d un particulier ou d un organisme social et vous devez faire face aux premières dépenses pour entrer dans les lieux? > Des aides peuvent vous

Plus en détail

POINT REGLEMENTAIRE - Le 15/11/2006

POINT REGLEMENTAIRE - Le 15/11/2006 POINT REGLEMENTAIRE - Le 15/11/2006 I- CMU COMPLEMENTAIRE 1) Calcul des ressources Par un jugement du 20 février 2006, la commission centrale d aide sociale a considéré que "l'allocation de base de la

Plus en détail

Conventionnement. Madame, Monsieur,

Conventionnement. Madame, Monsieur, DELEGATION... Conventionnement N de convention : hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh la présente convention a été validée par l Anah le hh hh hhhh Signature N 12 808*05 Réservé à l Anah CONVENTION À LOYER SOCIAL OU TRÈS

Plus en détail

L ADIL 75 VOUS INFORME

L ADIL 75 VOUS INFORME L ADIL 75 VOUS INFORME LA GRL GARANTIE DES RISQUES LOCATIFS Un contrat d assurances loyers impayés. La GRL est un contrat d assurances proposé aux bailleurs privés et qui offre aux locataires en difficultés

Plus en détail

PREAMBULE OBJET. Oooo0oooO

PREAMBULE OBJET. Oooo0oooO FONDS D'AIDE AUX JEUNES REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le dispositif «Fonds d'aide aux Jeunes» s inscrit dans le cadre de la Loi n 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés e t responsabilités locales.

Plus en détail

Médiation Familiale. Bat.B n 403 17500 JONZAC

Médiation Familiale. Bat.B n 403 17500 JONZAC Vie Familiale R Médiation Familiale Adresse : Résidence Philippe Bat.B n 403 17500 JONZAC Tel : 05 46 48 30 35 E.mail : amefjonzac@assoaem.org Nom du Responsable : Anthony PELEMAN Nom du référent de l

Plus en détail

PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE

PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE Proposition de révision 2014 I - Le contexte de la réactualisation du PRIAC 2014/2017 1. Le champ du PRIAC Le PRIAC

Plus en détail

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux Sèvres-Vienne Règlement d'action Sanitaire et Sociale Projet Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Principes Généraux Préambule

Plus en détail

Vous attendez un enfant et vous vous posez des questions

Vous attendez un enfant et vous vous posez des questions Vous attendez un enfant et vous vous posez des questions Dans le cadre de l Offre de service petite enfance, la CAF 52 vous propose un guide regroupant des informations utiles à tous les futurs parents.

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Les dispositifs d aide à l emploi

Les dispositifs d aide à l emploi Les dispositifs d aide à l emploi Le CUI-CAE L emploi d avenir L emploi-tremplin Le contrat de génération Le service civique Les postes FONJEP 2 Le contrat unique d insertion - contrat d accompagnement

Plus en détail

GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL. FIGEAC et GOURDON. Territoires des Maisons Communes Emploi Formation. www.mcef.midipyrenees.fr

GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL. FIGEAC et GOURDON. Territoires des Maisons Communes Emploi Formation. www.mcef.midipyrenees.fr GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL Territoires des Maisons Communes Emploi Formation FIGEAC et GOURDON www.mcef.midipyrenees.fr Pourquoi ce guide? Ce guide (non exhaustif) a été conçu pour faciliter et améliorer

Plus en détail