Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars

2 SOMMAIRE Communiqué de presse...3 Le partenariat CCCA-BTP et PRO BTP.. 4 Un partenariat, trois objectifs...5 Sept prestations au service des apprentis... 6 Panorama des aides PRO BTP pour les jeunes en formation dans le BTP (2007/2009).. 7 Entretien avec Patrick Del Grande, Président du CCCA-BTP 9 Entretien avec Paul Grasset, Directeur général de PRO BTP...11 Apprentissage BTP : l engagement de la profession..13 Le secteur du BTP en France...15 Le CCCA-BTP, le réseau de l apprentissage BTP...16 PRO BTP : le groupe de protection sociale au service du bâtiment et des travaux publics Contact

3 COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE PARTENARIAT CCCA-BTP ET PRO BTP EST RENOUVELÉ Signature de la convention et point presse le 10 mars 2010 Le CCCA-BTP, numéro un de l apprentissage en France, et PRO BTP, le groupe de protection sociale au service du bâtiment et des travaux publics, reconduisent leur partenariat au profit des apprentis du BTP, pour contribuer à l amélioration de leurs conditions de vie et leur offrir une gamme de prestations répondant à leurs besoins. Mis en place en 2000, le partenariat entre le CCCA-BTP et PRO BTP s est toujours résolument adapté aux besoins des jeunes et a anticipé leurs attentes dans les domaines des aides et des prestations sociales. Aujourd hui, sept produits constituent le «package» PRO BTP, spécialement conçu pour les jeunes du BTP. La protection BTP Santé apprentis. L allocation pour financer le permis B (voiture). Les formations collectives «Conduite responsable». Le prêt à 1 % pour l achat d un premier véhicule. Les aides financières pour les jeunes en difficulté. L assurance personnelle et logement. Les séjours Groupes BTP VACANCES. La nouvelle convention de coopération conclue entre le CCCA-BTP et PRO BTP vise à resserrer plus encore les liens entre les deux organismes, avec la définition de plans d actions annuels. Associant les directions régionales de PRO BTP et les directions des CFA du réseau CCCA-BTP, des actions de terrain sont mises en place afin de mobiliser l ensemble des équipes des établissements et sensibiliser les jeunes en formation sur l importance de disposer d une protection complémentaire santé, et sur le dispositif d aides aux jeunes en difficulté. Dans un contexte économique et social fortement marqué par la crise, les partenaires sociaux du BTP maintiennent leurs efforts pour attirer, recruter, former et fidéliser les jeunes dont les entreprises ont besoin pour assurer l avenir de la profession. Le dispositif d aide et de protection sociale offert par PRO BTP aux apprentis du réseau CCCA-BTP constitue aussi un véritable atout pour les jeunes dans le choix d un métier de la construction, en valorisant les avantages sociaux «spécial jeunes» que leur propose la profession du BTP. 3

4 Le partenariat CCCA-BTP et PRO BTP Le partenariat entre le CCCA-BTP et PRO BTP a dix ans. C est en 2000 que le CCCA-BTP et PRO BTP ont conclu pour la première fois une convention de coopération. À l occasion des accords des partenaires sociaux de 2004 sur la formation professionnelle dans le BTP, le CCCA-BTP et PRO BTP ont décidé de reconduire leur partenariat afin d accompagner le développement de l apprentissage. Un partenariat d intérêt général pour le bâtiment et les travaux publics La convention de coopération entre le CCCA-BTP et PRO BTP a pour objectif de préciser les conditions de mise en œuvre opérationnelles du partenariat, autour des prestations à caractère social proposées par PRO BTP : Les réseaux respectifs du CCCA-BTP (103 CFA du BTP présents sur l ensemble du territoire) et de PRO BTP (9 directions régionales) sont mobilisés afin d informer les apprentis sur les dispositifs d aide et d accompagnement socio-éducatif proposés. Les aides et les offres de PRO BTP sont une nécessité au regard de la dégradation notable des situations sociales de beaucoup d apprentis du BTP. Celles-ci sont par ailleurs des facteurs complémentaires importants d intégration professionnelle et sociale des apprentis dans le secteur de la construction. 4

5 Un partenariat, trois objectifs 1. Renforcer et développer l utilisation des prestations PRO BTP par les CFA du réseau CCCA-BTP (sept actions proposées en 2010) afin, notamment, de : contribuer à créer de meilleures conditions de mobilité personnelle et professionnelle prenant en compte la responsabilisation des jeunes vis-à-vis de leur conduite sur route, permettre une meilleure prise en charge des soins de santé des apprentis BTP, favoriser le réflexe d appartenance à la profession et la fidélisation des apprentis dans la branche. 2. Définir un plan d action annuel. Les deux partenaires ont décidé d organiser des regroupements entre leurs représentants territoriaux avec deux ambitions au service des jeunes : informer les jeunes sur l ensemble du dispositif d aides et les accompagner dans leur démarche, permettre un rapprochement permanent entre les équipes de direction des CFA et celles de PRO BTP pour confronter les attentes des jeunes par rapport aux aides proposées. 3. Faire évoluer les offres PRO BTP en fonction des besoins identifiés pour aider les apprentis du BTP. Des modalités conjointes de suivi opérationnel des actions proposées ont été définies afin : d évaluer chaque année les avancées au regard des potentiel existant (nombre de jeunes pouvant bénéficier des aides), d apporter les correctifs nécessaires au regard des attentes des jeunes en formation. 5

6 Sept prestations au service des apprentis La protection BTP Santé apprentis Proposer des garanties adaptées aux moyens des jeunes afin qu ils puissent assumer leurs dépenses médicales sans se mettre en difficulté budgétaire. L allocation pour financer le permis B (voiture) Aider le jeune à financer son permis de conduire B (voiture), dès 16 ans s il a choisi la conduite accompagnée. Les formations collectives «Conduite responsable» Organiser des stages collectifs de conduite responsable pouvant se dérouler au sein des CFA. Le prêt à 1 % pour l achat d un premier véhicule Offrir aux jeunes la possibilité d acheter un premier véhicule (voiture ou deux roues) en empruntant au taux exceptionnel de 1 %. Assurance personnelle et logement Proposer une assurance personnelle et pour le logement, adaptée au statut des apprentis. Les aides financières pour les jeunes en difficulté Étudier les situations difficiles afin d octroyer des aides financières ponctuelles aux jeunes en difficulté. Les séjours Groupes BTP Vacances Proposer des séjours de vacances de groupes, clé en main, spécialement conçus pour les jeunes en formation. 6

7 Nombre de bénéficiaires PANORAMA DES AIDES PRO BTP POUR LES JEUNES EN FORMATION DANS LE BTP Point 2007/2009 Aides Réalisation 2009 Evolution 2007/2009 FRAIS MEDICAUX La protection BTP Santé apprentis nouveaux adhérents FRAIS MEDICAUX Montants L allocation pour financer le permis B (conduite accompagnée ou non) Cotisation minimale à verser par l apprenti Selon option : permis financés pour un montant total de Base Bien-être Quiétude 2, /mois Hôpital et Consultation Lunettes pharmacie remboursée 250 AIDES AU PERMIS AIDES AU PERMIS Montants En fonction des ressources annuelles du foyer fiscal de rattachement (hors allocations logement) Jusqu à : 800 de 15 à : 600 de 21 à : 400 PRÊTS VEHICULE 1% Le prêt à 1% pour l achat d un premier véhicule (2 ou 4 roues) 862 accordés pour montant de PRETS VEHICULES Accordés PRETS VEHICULES Réalisés Montants maximum pour un 2 roues maximum pour une voiture 7

8 Titre de l'axe Aides Réalisation 2009 Evolution 2007/2009 L assurance personnelle & logement* Montants Cotisation minimale à verser par l apprenti Formule personnelle (responsabilité civile, frais de santé, garantie invalidité décès assistance 24h/24h ) 25 /mois Formule tous risques (assurance personnelle + logement) 52 /mois Les aides financières pour les jeunes en difficultés 345 bénéficiaires pour un montant total de Soit en moyenne 500 par bénéficiaire Montants Les séjours «groupe» BTP vacances Montants Les formations collectives «conduite responsable» Sur décision de la Direction du CFA préparation du code de la route, sensibilisation aux risques routiers Variables selon le cas et attribués sur décision de la Commission sociale régionale PRO BTP Hiver 2009/ groupes 52 participants 42 sessions pour bénéficiaires Offre vacances groupes 2007/ /09 Hiver 2009/10 Nbre groupes Nbre Participants Coûts des séjours variables selon la destination FORMATIONS "CONDUITE Nbre groupes Montants *information en cours de traitement Prise en charge par PRO BTP des coûts de formations dispensées PRO BTP et le CFA sont les interlocuteurs du jeunes pour l aider dans toute démarche Source : CCCA-BTP / PRO BTP, février

9 Bernard Charpenel / CCCA-BTP Entretien avec Patrick Del Grande, Président du CCCA-BTP Pourquoi le partenariat entre le CCCA-BTP et PRO BTP estil important? Le réseau CCCA-BTP accueille jeunes en formation. C est une lourde responsabilité, la nôtre depuis plus de soixante ans, qui suppose d offrir des conditions d accueil et de formation de qualité, mais aussi d accompagnement social pour garantir la réussite du parcours professionnel de tous nos apprentis. Cette convention de partenariat entre nos deux organismes contribue à la mise en commun de nos compétences respectives au service des jeunes et de leur insertion durable dans le BTP. Quels sont les axes privilégiés de ce partenariat? Notre convention s inscrit dans la durée, privilégie l action de terrain et mesure ses résultats. Grâce à un partenariat très étroit que nous mettons en œuvre par un plan d actions annuel mobilisant les directions régionales de PRO BTP et les directions des CFA du réseau CCCA-BTP. Cette convention fédère nos réseaux respectifs par un engagement total et partagé. Nos deux organismes ont ainsi déjà mis en place des rencontres communes et systématiques sur l ensemble du territoire. Ces rencontres associent nos équipes pour présenter les services de PRO BTP aux apprentis, les aider dans leurs démarches et dans les difficultés qu ils peuvent rencontrer dans leur vie quotidienne. Sur la base des attentes exprimées par les jeunes, des aménagements du dispositif d aides sont régulièrement réalisés. / 9

10 Cet accompagnement constitue-t-il un plus pour l apprentissage? L apprentissage est une voie de formation d excellence aux métiers du BTP, d insertion professionnelle et sociale de premier plan. Le partenariat entre le CCCA-BTP et PRO BTP, grâce aux aides et aux prestations sociales proposées, contribuent aussi à la réussite des apprentis du BTP, à la qualité de leur accompagnement tout au long de leur formation et à leur insertion durable dans notre secteur. Cette réussite est au cœur de notre mission. Elle est à la fois l ambition et l engagement des professionnels du BTP. Dans le contexte actuel, avez-vous envisagé d autres actions en partenariat? Le contexte économique de ces derniers mois a en effet durement touché les entreprises de notre secteur. Cette situation a placé l apprentissage BTP, qui représente 23 % des effectifs nationaux, au cœur de la crise avec une importante baisse des effectifs au sein des CFA-BTP de notre réseau. Si rien n est entrepris pour freiner cette baisse et inverser cette tendance à moyen terme, nos entreprises manqueront de main-d œuvre qualifiée. C est pourquoi les partenaires sociaux de la branche ont unanimement souhaité que soit organisée une campagne de sensibilisation des entreprises à l importance de recruter et de former des jeunes par la voie de l apprentissage. Les professionnels de la construction doivent poursuivre leur investissement dans la formation. Former aujourd hui une main-d œuvre qualifiée, c est répondre demain aux besoins de nos entreprises dont les jeunes sont l avenir. 10

11 PRO BTP Entretien avec Paul Grasset, Directeur général de PRO BTP PRO BTP souhaite communiquer sur son action sociale en direction des apprentis. Pour vous, il y a urgence? Oui, pour être efficaces, nos actions doivent d abord être connues par ceux auxquels elles sont destinées. Depuis plusieurs années, nous communiquons largement en direction des jeunes de 13 à 18 ans, avec la campagne grand public «Un avenir solide», pour leur faire comprendre que notre profession offre des réponses à leurs interrogations. Mais nous ne pouvons pas tout faire seuls. Nous avons besoin de relais. Les directeurs de CFA, leurs adjoints, les formateurs et les animateurs sont les mieux placés pour informer les apprentis sur ce à quoi ils peuvent prétendre. Il existe une synergie naturelle entre le réseau du CCCA-BTP et PRO BTP. Des accords ont d ailleurs été signés En effet, sur la base de l accord signé le 8 février 2005 pour améliorer les conditions de vie des apprentis, nous avons travaillé avec le CCCA-BTP. Nous avons conduit des études qui ont montré que des jeunes pouvaient interrompre leur formation pour des raisons financières, parce que leurs parents ne pouvaient pas suivre, ou pour des questions de transport, de santé voire de vie quotidienne Sur le terrain, nos neuf directions régionales ont notamment pour mission de signer des conventions avec les CFA-BTP afin de faire vivre notre partenariat. PRO BTP est, entre autres, l outil de la profession pour mener une action sociale. Il est donc naturel de se tourner vers les jeunes qui représentent l avenir et de favoriser leur intégration. Notre secteur doit pouvoir investir sur des gens qui restent dans le métier. C est aussi cela le développement durable : l action sociale y trouve toute sa place car elle permet de fidéliser la ressource humaine. / 11

12 Pouvez-vous nous rappeler les grands axes des actions menées? Nous apportons des secours individuels, examinés au cas par cas par une commission régionale, pour que des jeunes puissent continuer leur formation en cas d accident de la vie. Pour favoriser la mobilité, nous proposons aussi une aide à l achat d un premier véhicule avec des prêts au taux symbolique de 1 %. Sur le volet de la santé, le fonds social abonde la cotisation pour ramener le prix de l assurance complémentaire aux alentours de 2,50 euros par mois (contre environ 10 à 12 euros pour une mutuelle étudiante classique), c est un aspect important, particulièrement pour les soins dentaires. Enfin, pour ce qui concerne les loisirs, nous accueillons les jeunes dans nos villages vacances à tarifs réduits. Nous étudions aussi des formules de séjours sportifs. 12

13 Apprentissage BTP : l engagement de la profession La politique et l offre de formation en apprentissage BTP, coordonnées par le CCCA-BTP, sont définies par les partenaires sociaux du secteur de la construction au niveau national, au regard des besoins quantifiés en main-d œuvre qualifiée des entreprises BTP. Cette politique se développe notamment avec les conseils régionaux dans le cadre des contrats d objectifs et de moyens. Plusieurs accords nationaux de branche ont ainsi été conclus, avec pour objectif et ambition de poursuivre les avancées qualitatives et quantitatives en matière d accueil, de formation et d insertion professionnelle des jeunes en apprentissage. Accords de branche du 13 juillet 2004 relatif à la formation professionnelle dans le BTP Ces accords visent notamment à permettre à tout jeune accueilli dans le cadre de l apprentissage de devenir un professionnel du BTP et d intégrer de façon durable une entreprise du secteur. À ce titre, le CCCA-BTP joue un rôle actif dans la conduite de cette politique, qui place le développement de la qualité de la formation des jeunes au cœur du dispositif. Ce développement s articule autour de six axes de progrès définis par les partenaires sociaux. 1. Qualité de l accueil et de l orientation des jeunes. 2. Qualité de l accueil et de la formation en entreprise. 3. Qualité de l accueil et de la formation au CFA. 4. Qualité des examens. 5. Qualité de l accompagnement professionnel en cours d apprentissage. 6. Qualité de l intégration professionnelle. Cet accord prévoit également la formation des maîtres d apprentissage, pour développer la capacité des entreprises à bien accueillir, former, accompagner et fidéliser les jeunes dans le secteur BTP, en particulier les jeunes sous contrat d apprentissage. 13

14 Accord de branche du 8 février 2005 améliorant le statut des apprentis Les partenaires sociaux du BTP ont décidé le relèvement des salaires d embauche des apprentis. La profession se sont engagés par l accord du 8 février 2005 à améliorer le statut de l apprenti. Outre le relèvement sensible des salaires des apprentis du BTP, de 25% à 40% du SMIC pour le premier semestre de contrat, d autres mesures ont été prises visant, notamment, la stabilisation et la fidélisation des jeunes dans la filière. Tous les apprentis du BTP peuvent ainsi bénéficier des aides et prestations proposées par PRO BTP (couverture santé, congés payés, prévention en matière de sécurité routière, actions sociales ). Cet accord fait aussi de la formation à l'hygiène, la prévention et à la sécurité l un des axes essentiels de l amélioration du statut de l apprenti. La formation de «Sauveteursecouriste du travail» pour tous les apprentis ainsi que la formation à la «prévention des risques liés à l activité physique et à l ergonomie» ont été rendues obligatoires pour tous les apprentis. 14

15 Le secteur du BTP en France 180 milliards d euros de chiffre d affaires en 2008 (177 en 2007) Au maintien constaté en 2008 (177 milliards en 2007), devrait succéder une baisse très sensible de l activité en 2009 et entreprises qui emploient actifs Un tissu au fort potentiel, aux besoins en main-d œuvre toujours importants personnes en formation professionnelle dont en formation continue et en formation initiale dont jeunes en formation au sein du réseau CCCA-BTP des 103 CFA conventionnés. Perspectives Un secteur de la construction en difficulté, qui a connu en 2009 une sensible diminution tant au niveau de ses emploi que du nombre de jeunes en formation professionnelle. La profession du BTP est volontaire. Elle veut préserver l investissement formation de ces dernières années. Un plan de relance gouvernemental pour le BTP aux projets porteur d activité (logements, infrastructures ). De nouvelles perspectives à court, moyen et long termes liés au développement durable. 15

16 Le CCCA-BTP, le réseau de l apprentissage BTP Le Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics (CCCA-BTP) est le réseau national, professionnel et paritaire de l apprentissage BTP. Il chargé de mettre en œuvre et de coordonner la politique professionnelle de formation initiale aux métiers de la construction par l apprentissage, définie par les partenaires sociaux de la branche. Le réseau CCCA-BTP, qui a formé près de deux millions d apprentis depuis sa création il y a plus de soixante ans, est le n 1 de l apprentissage en France. Il accueille plus de jeunes. Ses missions Promouvoir les métiers du BTP ; Informer les jeunes, leurs familles et les entreprises du secteur sur la formation professionnelle initiale et en particulier l'apprentissage ; Améliorer la qualité de la formation des jeunes en entreprise et au centre de formation d'apprentis (CFA) de l'accueil à l'insertion ; Veiller à l'intégration sociale et professionnelle des jeunes ; Financer le développement et le fonctionnement des CFA ; Contribuer à la formation des formateurs de CFA et des formateurs d'entreprises (maîtres d'apprentissage). Le CCCA-BTP, qui agit en partenariat avec les conseils régionaux, coordonne le réseau le plus important de CFA intervenant dans une branche professionnelle avec 103 CFA : 75 centres de formation d apprentis du BTP gérés par des associations professionnelles et paritaires, 28 CFA associés dont 10 conventionnés pour leurs sections de travaux publics. Des résultats significatifs, en particulier Près de 80% de taux de réussite aux examens à la session 2008 (tous diplômes confondus), Près de 80% d insertion professionnelle à l issue de la formation. 16

17 PRO BTP, le groupe de protection sociale au service du bâtiment et des travaux publics Avec adhérents, PRO BTP accompagne tout au long de leur vie l ensemble des salariés, entreprises, artisans, retraités du BTP. Retraite, prévoyance, santé, épargne, assurances, action sociale, vacances, le groupe conçoit et met en œuvre des services et des solutions compétitives répondant aux enjeux d aujourd hui et de demain. Il constitue le premier groupe professionnel de protection sociale en France. Une gouvernance paritaire, une association à but non lucratif PRO BTP est un groupe à gouvernance paritaire et à but non lucratif (loi 1901). Né sous sa forme actuelle le 22 mars 1993, il est issu de la volonté commune des partenaires sociaux. Les fédérations d'employeurs et les organisations de salariés manifestaient ainsi leur volonté de pérenniser et de développer la protection sociale de la profession. Des valeurs fondamentales Fondé sur 50 ans d expérience et porté par sa capacité d innovation, PRO BTP assure la couverture sociale du BTP et de ses partenaires tout en préservant ses valeurs fondamentales : performance : pour une protection sociale compétitive, relation : pour une protection sociale à dimension humaine, ouverture : pour une protection sociale innovante. Un réseau de proximité PRO BTP s est doté d un réseau d accueil et de conseil adapté aux exigences actuelles de ses clients. Avec ses 300 points d accueil, il apporte des réponses efficaces en termes de gestion, et un conseil de proximité étendu sur l ensemble du territoire. 17

18 CONTACTS Relations presse CCCA-BTP Loïc Bestard Responsable du service communication Tél PRO BTP Catherine Quentin Directeur de la communication interne et des relations extérieures Tél Antoine Scordia Responsable des relations extérieures Tél Mise en œuvre et suivi de la convention CCCA-BTP Daniel Munoz Secrétaire général adjoint Directeur de la formation Tél Jacques Vuthan Directeur des études Tél PRO BTP Pierre de Pas Directeur de l Action Sociale Générale Tél Alain Curvale Direction de l Action Sociale Générale Tél

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Vous voulez faire. Nous sommes là! d une obligation une opportunité. Notre accompagnement. Vos formules. Notre offre

Vous voulez faire. Nous sommes là! d une obligation une opportunité. Notre accompagnement. Vos formules. Notre offre Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là! Notre offre Vos formules Notre accompagnement Notre accompagnement dans votre nouvel univers santé L Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE klesia.fr KLESIA Une expertise plurielle au service de la protection sociale Partenaire et conseil des entreprises, des salariés et des particuliers,

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE Régime Professionnel Complémentaire de Santé IRP AUTO Partenaire de l UNIDEC 28 Juin 2014 LA COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE SOMMAIRE Présentation du groupe IRP AUTO Le contexte

Plus en détail

regards d experts Faisons le tour de la question Généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés (ANI du 11 janvier 2013)

regards d experts Faisons le tour de la question Généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés (ANI du 11 janvier 2013) Janvier 2015 regards d experts Généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés (ANI du 11 janvier 2013) Faisons le tour de la question D ICI LE 1 ER JANVIER 2016, TOUTES LES ENTREPRISES,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013. Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013

Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013. Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013 Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013 Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013 10 décembre 2013 Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013 Nous sommes

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

Les missions de Protection de l Enfance

Les missions de Protection de l Enfance Les missions de Protection de l Enfance Sous l autorité du Président du Conseil Général, l Aide Sociale à l Enfance intervient en faveur de l enfance et des familles (art. R. 221-2 du Code de l Action

Plus en détail

LIVRe BLANC. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

LIVRe BLANC. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! LIVRe BLANC www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! MUTUELLE LMP LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE, UN ENJEU MAJEUR DÈS MAINTENANT. CONTRAT COLLECTIF ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 11

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

Diagnostics, accompagnements et appui RH

Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics et accompagnements Prestations de conseil financées à 100% par le Fafih Pour des entreprises de 1 à 250 salariés Assurées par des cabinets spécialisés

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Être employeur d apprenti(e)

Être employeur d apprenti(e) 2013 2014 Être employeur d apprenti(e) en Nord-Pas de Calais Embaucher des apprenti(e)s, les former, leur transmettre des savoir-faire, être accompagné... RÉGION Nord-Pas de Calais L APPRENTISSAGE, UN

Plus en détail

Idées reçues sur la Sécurité sociale

Idées reçues sur la Sécurité sociale Idées reçues sur la Sécurité sociale Idée reçue n 1 : «La Sécu, c est la carte Vitale» La carte Vitale est sans doute le symbole le plus connu de la Sécurité sociale, mais la Sécurité sociale ne se limite

Plus en détail

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Convention de partenariat Etat/OPPBTP sur la prévention

Plus en détail

Point d étape relatif à la démarche d analyse des impacts du changement INC du 16 septembre 2015

Point d étape relatif à la démarche d analyse des impacts du changement INC du 16 septembre 2015 Point d étape relatif à la démarche d analyse des impacts du changement INC du 16 septembre 2015 1 1. Les objectifs de la démarche d analyse des impacts du changement Au cours de l Instance Nationale de

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail

L indépendance, c est l affaire de tous

L indépendance, c est l affaire de tous Entreprises OFFRE DÉPENDANCE COLLECTIVE L indépendance, c est l affaire de tous Humanis vous présente une garantie Dépendance collective s adaptant aux besoins de vos salariés et à la hauteur des ambitions

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

à la protection sociale

à la protection sociale COURTIERS Ensemble, donnons toute sa valeur à la protection sociale Nos expertises complètent les vôtres En matière de protection sociale, votre capacité d analyse des attentes des entreprises et de leurs

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE COOPERATION

ACCORD-CADRE DE COOPERATION ACCORD-CADRE DE COOPERATION ENTRE Le Groupe AREVA 27-29 rue Le Peletier 75433 Paris cedex 09 Représenté par son Directeur des Ressources Humaines, Philippe VIVIEN Le ministère de l emploi, de la cohésion

Plus en détail

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF Mot d accueil Sommaire La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF La complémentaire santé : des échéances différentes selon les métiers Harmonie Mutuelle

Plus en détail

PRO BTP Réseau u d e d Parrainage

PRO BTP Réseau u d e d Parrainage PRO BTP Réseau de Parrainage PRO BTP Organisme de Protection Sociale Des Hommes et des Femmes Du Bâtiment et des Travaux Publics En activité ou en retraite PRO BTP Nous sommes : paritaire, géré par les

Plus en détail

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE pour accompagner les entreprises et aider les salariés Depuis sa création en 1977, AG2R Prévoyance a développé une action sociale qui apporte des réponses aux besoins spécifiques

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine.

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine. FICHE DE PRESSE 6 décembre 2013 Déployer les contrats de génération, c est maintenir les seniors dans leur emploi et favoriser l insertion durable des jeunes sur le marché du travail. En Lot-et-Garonne,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

LALUX-Safe Invest. Sécurité et Rendement font la meilleure paire!

LALUX-Safe Invest. Sécurité et Rendement font la meilleure paire! LALUX-Safe Invest Sécurité et Rendement font la meilleure paire! Le Groupe LA LUXEMBOURGEOISE emménagera en 2011 dans son tout nouveau siège à Leudelange. Le Groupe LA LUXEMBOURGEOISE LA LUXEMBOURGEOISE

Plus en détail

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille Santé Prévoyance Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille SPÉCIAL AUTO ENTREPRENEURS REUNICA.COM Santé Avec Réunica

Plus en détail

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL Les établissements de soutien et d aide par le travail sont des établissements et services médico-sociaux (article L312-1 du Code de l action sociale

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT 1 CONVENTION DE PARTENARIAT Entre : CONSTRUCTYS, OPCA de la construction, HAUTE NORMANDIE 18 rue Amiral Cécille 76100 ROUEN Représenté par Martine GOETHEYN, Présidente Et : L ASSOCIATION REGIONALE DES

Plus en détail

R É U N I O N D E S E M P L O Y E U R S S P O R T I F S

R É U N I O N D E S E M P L O Y E U R S S P O R T I F S Mercredi 30 septembre 2015 20h00 Salle Athènes R É U N I O N D E S E M P L O Y E U R S S P O R T I F S L adhésion au CoSMoS La complémentaire santé L actualité sociale N 1 / 17 Co.S.Mo.S. COnseil Social

Plus en détail

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires Fiche presse Jeudi 14 avril 2016 Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires La feuille de route partagée entre l État et la Région pour le développement économique, l emploi

Plus en détail

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS Contexte général de lancement de l expérimentation Pour des raisons indépendantes de notre volonté et de notre implication, la convention avec le Ministère a été signée à la fin du mois de décembre 2010.

Plus en détail

Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela

Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela 9 octobre 2012 1 Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela CONSTRUCTION L OPCA de la Construction est agréé gréé, par arrêté du 9 novembre 2011 (JO du 04/12/2011),

Plus en détail

1 A PROPOS D ALPHERA

1 A PROPOS D ALPHERA 1 A PROPOS D ALPHERA Notre expertise à votre service La mission d ALPHERA Financial Services L histoire Les chiffres clés 2 FINANCER Nous travaillons à votre réussite Nous travaillons à votre réussite.

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

UNE MUTUELLE Profondément humaine

UNE MUTUELLE Profondément humaine Shutterstock / Goodluz UNE MUTUELLE Profondément humaine Avril 2015 1 Notre histoire Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE Le «Lycée des Métiers» du.. Et L entreprise. Page 1/6 CONVENTION DE PARTENARIAT VU le code de l éducation, et notamment ses articles D. 335-1

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 janvier 2009 Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat Le groupe Malakoff Médéric et la Caisse

Plus en détail

VOUS FAITES QUOI POUR L AVENIR DU BTP? MOI, JE FORME UN APPRENTI!

VOUS FAITES QUOI POUR L AVENIR DU BTP? MOI, JE FORME UN APPRENTI! VOUS FAITES QUOI POUR L AVENIR DU BTP? MOI, JE FORME UN APPRENTI! SON AVENIR C EST AUSSI LE MIEN! www.apprentissage-btp.com www.ccca-btp.fr Une initiative des professionnels du BTP mobilisés avec le CCCA-BTP.

Plus en détail

expertise complète pour vos projets

expertise complète pour vos projets Choisissez une expertise complète pour vos projets d entrepreneur > Une vision globale pour bien assurer >toute l entreprise et la vie privée. > ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCES DES BIENS Obligations

Plus en détail

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100]

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Certification EN9100 [CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Demande d accompagnement sur une action collective «Certification qualité EN9100 porté par la filière Normandie AéroEspace. Contexte de la mission...

Plus en détail

d importants problèmes financiers!

d importants problèmes financiers! Un complément précieux avec nos assurances incapcité de gain. Protégez-vous pour éviter d importants problèmes financiers! Vous avez certainement assuré vos biens au mieux. Mais qu en est-il de votre sécurité

Plus en détail

Mutualia devient un Groupe

Mutualia devient un Groupe Mutualia devient un Groupe Dossier de presse 2013 Contact Presse Maider GAICOTCHEA Tél. 01 41 63 77 82 gaicotchea.maider@mutualia.fr Dossier de presse Naissance Dossier de du presse Groupe sponsoring Mutualia

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE

SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE > LES CAS DE DISPENSES > LE PANIER DE SOIN > L ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les aides financières à l investissement et à la création d emplois L aide aux emprunteurs en difficulté Le micro-crédit personnel Les difficultés ponctuelles

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

La mutuelle Santé. proche de vous

La mutuelle Santé. proche de vous La mutuelle Santé proche de vous 2 Une vraie mutuelle, sans actionnaire, qui ne fait pas de profit, aux garanties ajustées bienvenue, vous êtes dans la solidarité version NOTRE MISSION : L ACCèS AUX SOINS

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

Contexte dans le BTP. Contacts PRO BTP

Contexte dans le BTP. Contacts PRO BTP Contexte dans le BTP Une nouvelle réglementation De nouvelles obligations pour les entreprises Qui est concerné? Les entreprises sans complémentaire santé Les entreprises avec complémentaire santé Dispenses

Plus en détail

5 Actions d assistance dans les divers actes de la vie, de soutien, de soins et d accompagnement, y compris à Titre palliatif ;

5 Actions d assistance dans les divers actes de la vie, de soutien, de soins et d accompagnement, y compris à Titre palliatif ; Livre III Action sociale et médico-sociale mise en œuvre par des établissements et des services Titre Ier : Établissements et services soumis à autorisation Chapitre Ier : Dispositions générales Section

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS pour le développement professionnel des enseignantes et des enseignants Direction des études et Direction des services aux ressources humaines ADOPTÉE

Plus en détail

Signature de la convention cadre de partenariat pour l information, la formation et la promotion de la Prévention des Risques Professionnels

Signature de la convention cadre de partenariat pour l information, la formation et la promotion de la Prévention des Risques Professionnels Dossier de presse : Signature de la convention cadre de partenariat pour l information, la formation et la promotion de la Prévention des Risques Professionnels jeudi 28 avril 2011 à 14h00 bureau du Proviseur

Plus en détail

Infodoc. n 92. Janvier 2014. Législation/Réglementation. Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Infodoc. n 92. Janvier 2014. Législation/Réglementation. Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP) Infodoc Législation/Réglementation Janvier 2014 n 92 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP) LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION RÉFORME

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE PRESSE ENTREPRISES DES SERVICES AUTOMOBILES LES CLÉS POUR BIEN CHOISIR SA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE

GUIDE PRATIQUE PRESSE ENTREPRISES DES SERVICES AUTOMOBILES LES CLÉS POUR BIEN CHOISIR SA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE GUIDE PRATIQUE PRESSE ENTREPRISES DES SERVICES AUTOMOBILES LES CLÉS POUR BIEN CHOISIR SA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE ÉDITO Dernière ligne droite pour les dirigeants d entreprise qui n ont pas encore

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE Août 2003 80, rue Paradis 13006 Marseille 04 91 33 39 86 : 04 91 54 15 09 v.c.m@wanadoo.fr CONTEXTE DU DEBAT En premier lieu, il faut procéder à un certain nombres de rappels

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage Master en Sciences de l éducation Règlement du stage adopté par le Conseil de Département des Sciences de l éducation, dans sa séance du 26.03.2015 1. Contexte Le module «Développement professionnel» du

Plus en détail

La nouvelle réglementation. Adhérez dès aujourd hui. Contacts PRO BTP

La nouvelle réglementation. Adhérez dès aujourd hui. Contacts PRO BTP La nouvelle réglementation Les solutions santé de PRO BTP Adhérez dès aujourd hui Contacts PRO BTP 2 La nouvelle réglementation 3 DSN obligatoire en mai 2015 pour certaines entreprises Rappel des obligations

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

Article L. 432-1 du Code du travail

Article L. 432-1 du Code du travail Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus et syndicaux. Ce comité assume des attributions

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE

CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE Le Ministre de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Le Ministre délégué à l Emploi, au Travail et à l Insertion professionnelle des jeunes Le Ministre de l Education nationale, de l Enseignement

Plus en détail

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Santé Prévoyance Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille TRAVAILLEURS NON SALARIÉS REUNICA.COM Santé Avec Réunica

Plus en détail

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes

Plus en détail

La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs

La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs La mutualisation de l emploi dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs Définitions La mutualisation : néologisme, construit sur le terme de mutualité.

Plus en détail

Lourmel Épargne salariale

Lourmel Épargne salariale PERCOI PEI des Industries Graphiques Lourmel Épargne salariale GROUPE LOURMEL C est à vous d en profiter Qu est-ce que l épargne salariale? L épargne salariale regroupe un ensemble de dispositifs que vous

Plus en détail

La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne

La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne L intitulé «formation», qui peut être affiché dans un document publicitaire, n est pas suffisant pour garantir son financement

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen?

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Un comité sur les locaux à bureaux composé de plusieurs membres du Conseil exécutif national a été mis sur pied. Des représentants de la gestion

Plus en détail

UNE MUTUELLE POUR TOUS

UNE MUTUELLE POUR TOUS Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 15 décembre 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE UNE MUTUELLE POUR TOUS LA PROPOSITION DE LA VILLE DE BAYONNE POUR UN EGAL

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Accidents de la vie. Mutex Accidents de la Vie. Pour qu une minute d inattention ne fasse pas basculer votre vie PRÉVOYANCE

Accidents de la vie. Mutex Accidents de la Vie. Pour qu une minute d inattention ne fasse pas basculer votre vie PRÉVOYANCE PRÉVOYANCE Accidents de la vie Mutex Accidents de la Vie Pour qu une minute d inattention ne fasse pas basculer votre vie 4 bonnes raisons 1 Vous bénéficiez d une indemnisation complète Avec Mutex Accidents

Plus en détail

INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL

INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL 28, rue de la Croix Rouge - 87000 - LIMOGES Tél. : 05-55-05-95-06 Fax : 05-55-77-60-24 contact@portage-ascom.fr www.portage-ascom.fr Le portage salarial est

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Introduction La couverture santé et prévoyance des expatriés Les tendances actuelles chez les

Plus en détail

Qui sommes-nous? Société familiale d assurance créée en 1923. Indépendance financière. Maîtrise de l intégralité des activités de notre métier

Qui sommes-nous? Société familiale d assurance créée en 1923. Indépendance financière. Maîtrise de l intégralité des activités de notre métier Qui sommes-nous? Siège ESCA à Strasbourg Société familiale d assurance créée en 1923 Indépendance financière Maîtrise de l intégralité des activités de notre métier Conception Distribution Gestion «D un

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP

ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP - la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) - la Fédération Française du Bâtiment (FFB) - la Fédération

Plus en détail

La gestion durable des eaux au service des habitants des Hauts-de-Seine

La gestion durable des eaux au service des habitants des Hauts-de-Seine La gestion durable des eaux au service des habitants des Hauts-de-Seine Schéma départemental 2005-2020 Le mot du Président Lors de sa réunion du 16 décembre 2005, l Assemblée départementale a approuvé

Plus en détail