BCPST et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BCPST. 1-851 et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5"

Transcription

1 BCPST et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5 GEOLOGIE. Durée : 3 heures. Le sujet comporte 12 pages et trois parties indépendantes et obligatoires. Il est conseillé de prendre connaissance de la totalité du sujet avant de commencer. Des exemplaires en couleurs de certains documents sont disponibles pour une consultation dans la salle. 1

2 PARTIE I Durée conseillée 1 h 30 Source des documents : JF MOYEN sur le site de l ENS Lyon Les adakites sont des roches volcaniques particulières qui se forment en contexte de subduction, dans des secteurs relativement localisés. Leur nom provient de l île d Adak, dans les Aléoutiennes, où elles ont été décrites initialement. Elles se distinguent des B.A.D.R. (Basalte, Andésite, Dacite, Rhyolite) de la série calco-alcaline classiquement rencontrées par l absence de termes basiques (basaltiques). A partir des informations issues de l exploitation des documents fournis, on cherche à expliquer la présence des adakites au niveau de certains sites des zones de subduction. Cette problématique sera résolue en répondant aux questions suivantes : 1. Dégagez les caractéristiques chimiques des adakites (documents 1 à 3). 2. Dégagez le contexte géodynamique de formation des adakites (documents 4 à 6). 3. Recherchez le matériau source du magma à l origine des adakites (documents 2 et 7). 4. Préciser les conditions de la fusion partielle du matériau source (documents 7 e t 8). 5. En bilan, proposez un schéma récapitulant les conditions et le contexte de formation des adakites. Document 1. Diagrammes alcalins silice et K Na Ca. N.B. : les points noirs sont les adakites étudiées. Al = alcalin : Th = tholéiitique. 2

3 Document 2. Diagrammes [(La)/(Yb)] N en fonction de Yb N et (Sr/Y) en fonction de Y. Terres rares : La = lanthane (légère), Sr = strontium, Y = Yttrium, Yb = Ytterbium (lourde). Remarque : le N de Yb N signale une teneur normalisée = rapport entre la teneur de l élément dans la roche est la teneur dans une roche de référence (météorite chondritique en général). Document 3. Comparaison de la composition chimique des adakites (moyenne de 81 analyses) et des dacites (moyenne de 80 analyses). Remarque : une ppm correspond à un rapport de 10-6 soit, par exemple, 1 mg par kg. 3

4 Document 4. Localisation des adakites (triangles blancs) dans la zone Pacifique. Les traits noirs épais représentent les axes des dorsales ou les zones d extension des bassins d arrière-arc. Document 5. Les adakites de Patagonie. N.B. : A gauche, l âge de la croûte est figuré : Tmy en millions d années. Au milieu, âge de la croûte entrant en subduction. A droite : teneur en Yb des laves formées le long de la fosse (Ytterbium : élément trace, terre rare lourde). Les cercles noirs correspondent aux adakites, les cercles blancs aux BADR. 4

5 Document 6. Diagramme Yb N (ou Y/2,4) des laves en fonction de l âge de la lithosphère subductée à l aplomb du volcan correspondant. Document 7. Spectres de terres rares comparant les adakites (ronds noirs) avec les liquides modélisés, formés dans différents cas : - fusion d une péridotite à grenat, - fusion d une amphibolite (basalte métamorphisé), - fusion d une amphibolite à grenat (basalte métamorphisé dans des conditions où le grenat peut apparaître). Les surfaces grises donnent la composition des liquides formés en fonction du taux de fusion partielle F. 5

6 Document 8. Diagramme P-T. Quatre gradients géothermiques sont figurés en fonction de l âge de la lithosphère entrant en subduction. FDA : réaction de fusion / déshydratation de l amphibole dans un basalte hydraté D : courbes de déshydratation des minéraux hydratés (chlorite, actinote ) composant le basalte G : limite inférieure du champ de stabilité du grenat H : limite de disparition de l amphibole (hornblende) 6

7 Partie II Durée conseillée 1h Les roches de l'archéen, archives de la géodynamique des premiers âges de la Terre. On cherche à expliquer le contexte de formation des roches de l'archéen (période géologique qui se situe entre 4 Ga et 2,5 Ga). La répartition géographique des grandes provinces archéennes. Ce document n'est pas à exploiter. Les affleurements de roches datées de l'archéen sont en sombre (rouge), les parties recouvertes de sédiments sont en plus clair (jaune). 1. Dégager les caractéristiques chimiques des roches archéennes (doc 1). 80% des roches archéennes sont constituées de gneiss gris, c est-à-dire d anciens granitoïdes déformés et métamorphisés. Ces roches sont aussi connues sous le nom de TTG (Tonalite, Trondhjémite et Granodiorite) roches magmatiques contenant essentiellement du quartz, du feldspath plagioclase, de la biotite et parfois de l amphibole. Ces roches se distinguent des granites par leur très faible teneur en feldspath potassique. 10% sont des basaltes et des komatiites constituant des «ceintures vertes». Les komatiites sont des laves. Alors que les basaltes actuels ont des températures de mise en place de l ordre de 1250 à 1350 C, les komatiites faisaient éruption entre 1600 et 1650 C (Nisbet, 1987). les 10 % restants sont constitués par des granites et des sédiments (BIFs :formations ferrifères rubanées). Les granites sont intrusifs dans le socle granito gneissique et les ceintures de roches vertes. Doc 1a. La nature des roches archéennes. 7

8 Doc 1b. Evolution des roches mises en place au cours des temps géologiques. Rappel : les andésites appartiennent à la série calco-alcaline. Lherzolite Komatiite Harzburgite SiO 2 43,5 45,7 42,3 MgO 41,3 33,9 49,6 FeO 7,3 11,1 7,1 Al 2 O 3 3,6 1,7 0,5 CaO 1,9 5,9 0,1 TiO 2 0,2 0 0 Na 2 O + K 2 O 0,2 0,3 0,1 Doc 1c. Composition de plusieurs roches exprimée en pourcentage d'oxydes. 8

9 Doc 1d. Position des TTG archéennes en fonction de leur composition en Na-k-Ca. Tdh = TTG CA : lignée calco-alcaline. 2. Estimer le taux de fusion partielle de la péridotite source des komatiites (doc 1c). On précise qu il existe un lien génétique entre les trois roches. 3. Etablir les conditions thermodynamiques de l'archéen (doc 2-3-4). Doc 2. La production de chaleur terrestre au cours des temps géologiques. 9

10 Doc 3. Les plaques lithosphériques et les dorsales aujourd'hui et à l'archéen (reconstitution hypothétique). Les traits noirs représentent les limites de plaques Doc 5. Diagramme Température Pression des zones de subduction. Gradients géothermiques archéen et actuel dans une zone de subduction. Solidus de la croûte océanique (anhydre et hydraté). H et G : droites limites des domaines de stabilité de la hornblende H (amphibole) et du grenat (G). 5. Proposer un modèle explicatif de la formation et de la mise en place des TTG à l'archéen. Source des documents : L'environnement de la Terre primitive. L'Archéen. Hervé Martin, Laboratoire magmas et volcans, Clermont Ferrand. L'environnement de la Terre primitive. M. Dargaud, D. Despois, JP. Parisot. Presse universitaires de Bordeaux,

11 Partie III (30 min) Diagrammes de phase 1. Quartz et albite sont deux tectosilicates, immiscibles à l état solide. Le diagramme du mélange albite-quartz est présenté ci-dessous. T2 T1 T3 - Annotez le plus précisément possible le diagramme - Quelle est la composition du mélange M? - Décrivez l évolution du mélange M lors de son refroidissement jusqu à une température inférieure à 740 C ; on détaillera les proportions de liquide et leurs compositions aux températures T1, T2 et T3. 2. Utilisez les diagrammes de phase pour interpréter la structure minéralogique observée sur la lame mince de droite - cas n 1 Elément à étudier 11

12 - cas n 2 orthose Liquide Un feldspath Na-K 2 feldspaths distincts Albite 12

Le magmatisme à la Réunion

Le magmatisme à la Réunion GEOLOGIE 15 avril 2009 Durée : 2 heures L usage de la calculatrice est autorisé pour cette épreuve (1pt) Le magmatisme à la Réunion L île de la Réunion est située dans l océan Indien. Elle constitue la

Plus en détail

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau.

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau. Rappels de géologie de 1S. Rappel bref de la structure du globe. http://geologie-alpe-huez.1001photos.com/roches/terre.php La lithosphère est constituée de la croûte (continentale ou océanique) et de la

Plus en détail

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches 7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches A. L EAU DANS L ALTÉRATION ET L ÉROSION Quelle que soit la nature des roches à la surface du globe, elles subissent les actions conjuguées des fluides

Plus en détail

Roches métamorphiques

Roches métamorphiques Roches métamorphiques muscovite structure en feuillets grenat Structure. On observe une structure avec des feuillets ce qui est caractéristique d un faciès MP MT. Minéraux. quartz, biotite, muscovite :

Plus en détail

ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE LYON CONCOURS D'ADMISSION SESSION 2014. Filière universitaire: 2 nd concours

ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE LYON CONCOURS D'ADMISSION SESSION 2014. Filière universitaire: 2 nd concours ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE LYON CONCOURS D'ADMISSION SESSION 2014 Filière universitaire: 2 nd concours GEOSCIENCES Durée : 3 heures L usage de calculatrices électroniques de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

Les minéraux et les roches pour tous. Par Simon Auclair, géologue

Les minéraux et les roches pour tous. Par Simon Auclair, géologue Les minéraux et les roches pour tous Par Simon Auclair, géologue Journée de formation des enseignants Le vendredi 20 septembre 2013 La géologie Définition Plan de la présentation Métier de géologue Les

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE 1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence et phénomènes liés (durée indicative : 3 semaines)

Plus en détail

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE En proposant sa théorie de la mobilité horizontale des continents, Wegener s'était heurté au problème de la détermination des forces capables de déplacer

Plus en détail

Pétrographie. La pétrographie est la science qui étudie les roches. Origine des roches

Pétrographie. La pétrographie est la science qui étudie les roches. Origine des roches Pétrographie La pétrographie est la science qui étudie les roches Origine des roches L'origine des roches nous permet de les classer classiquement en trois groupes: - roches sédimentaires issues d'un sédiment

Plus en détail

Thème Le domaine continental et sa dynamique

Thème Le domaine continental et sa dynamique Thème Le domaine continental et sa dynamique 1 Chapitre I Caractérisation du domaine continental - I - Les caractéristiques de la lithosphère continentale 1) La nature de la croûte continentale Rappels

Plus en détail

Eléments de Pétrologie magmatique et métamorphique GEOL0274-1

Eléments de Pétrologie magmatique et métamorphique GEOL0274-1 Eléments de Pétrologie magmatique et métamorphique GEOL0274-1 Jacqueline Vander Auwera - Coppens Université de Liège Faculté des Sciences Département de Géologie 1. Introduction La pétrologie est l étude

Plus en détail

L'analyse élémentaire en "routine"!

L'analyse élémentaire en routine! L'analyse élémentaire en "routine"! Christophe Cloquet SARM- CNRS Basé à Vandoeuvre-lès-Nancy dans le Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques (CRPG) UMR7358 Le SARM, comme le CRPG font parties

Plus en détail

Les Roches Métamorphiques

Les Roches Métamorphiques Les Roches Métamorphiques Qu est-ce que le métamorphisme? Il s agit de la transformation d une roche à l état solide. Qu est ce qui provoque cette transformation? Une roche est caractérisée par un assemblage

Plus en détail

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G.

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. LES ROCHES 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. Cuvelier page 1 b) Les roches, matériaux de construction : Cours de géographie

Plus en détail

Copie-type Ceci n est pas une correction seulement un exemple de réponse. Partie I Le magmatisme en zone de subduction

Copie-type Ceci n est pas une correction seulement un exemple de réponse. Partie I Le magmatisme en zone de subduction Copie-type Ceci n est pas une correction seulement un exemple de réponse. Partie I Le magmatisme en zone de subduction Introduction : Les zones de subduction, domaine de convergence où la lithosphère océanique

Plus en détail

SUJET : EXCURSIONS TERRESTRES ET EXTRATERRESTRE

SUJET : EXCURSIONS TERRESTRES ET EXTRATERRESTRE GEOL0901 SESSION 2009 Filière BCPST-Véto GEOLOGIE Durée : 3h30 L usage de calculatrices électroniques n est pas autorisé. SUJET : EXCURSIONS TERRESTRES ET EXTRATERRESTRE Les exercices proposés sont indépendants,

Plus en détail

Rock Mechanics Mécanique des roches

Rock Mechanics Mécanique des roches Mécanique des roches Course Lectures 2007 1 ère partie Rocheset massifs rocheux Professeur ZHAO Jian EPFL ENAC LMR 1 Informations sur le cours Enseignant: Prof ZHAO Jian, LMR Objectifs: (a) Comprendre

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

Examen de Géologie - GTGC3

Examen de Géologie - GTGC3 Examen de Géologie - GTGC3 Michel Dubois Année 2011-12 Questions de minéralogie 1. Citer trois familles de silicates, leur formule structurale et un exemple de minéral appartenant à chacune de ces familles.

Plus en détail

INTRODUCTION - RAPPELS

INTRODUCTION - RAPPELS Thème 1B Chapitre 3 Les caractéristiques de la lithosphère continentale TermS 2012-2013 INTRODUCTION - RAPPELS L'étude de la propagation des ondes sismiques a permis d'élaborer un modèle de structure interne

Plus en détail

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION :

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION : Chapitre 2 : le volcanisme Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 2 : le volcanisme

Plus en détail

I. ROCHES SEDIMENTAIRES ROCHES CONGLOMERATIQUES ROCHES SILICEUSES ROCHES CARBONATEES ROCHES ARGILEUSES ROCHES MIXTES II. ROCHES MAGMATIQUES

I. ROCHES SEDIMENTAIRES ROCHES CONGLOMERATIQUES ROCHES SILICEUSES ROCHES CARBONATEES ROCHES ARGILEUSES ROCHES MIXTES II. ROCHES MAGMATIQUES I. ROCHES SEDIMENTAIRES ROCHES CONGLOMERATIQUES ROCHES SILICEUSES ROCHES CARBONATEES ROCHES ARGILEUSES ROCHES MIXTES II. ROCHES MAGMATIQUES III. ROCHES METAMORPHIQUES I. ROCHES SEDIMENTAIRES 1.1. ROCHES

Plus en détail

Quelques notions de géologie

Quelques notions de géologie Quelques notions de géologie Qu est-ce qu une roche? Par définition, on nomme roche tout matériau constitutif de l écorce terrestre. Les matières qui composent les roches sont qualifiées de matières minérales,

Plus en détail

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes Chapitre II La formation des chaînes de montagnes -I -Les traces d un domaine océanique dans les chaînes de montagnes 1) Des roches témoins d un océan disparu 1 2 Basaltes en coussin au fond de l océan

Plus en détail

La tectonique des plaques: histoire d un modèle. Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG

La tectonique des plaques: histoire d un modèle. Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG La tectonique des plaques: histoire d un modèle Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG Temps approximatif: 10 semaines Rappel des acquis de 4 e et motivation Tableau d Hokusai montrant le tsunami

Plus en détail

LE VOLCANISME LES ROCHES MAGMATIQUES LES ROCHES METAMORPHIQUES ET PAYSAGES SEDIMENTAIRES

LE VOLCANISME LES ROCHES MAGMATIQUES LES ROCHES METAMORPHIQUES ET PAYSAGES SEDIMENTAIRES RÉSUMÉ DU STAGE GÉOLOGIE DES 6, 7 & 8 Mai 2006 à BOULOURIS 83 EFFECTUÉ PAR JEAN- LOUIS ROQUEIROL DU CLUB CAMINA LE VOLCANISME LES ROCHES MAGMATIQUES LES ROCHES METAMORPHIQUES LES ROCHES ET PAYSAGES SEDIMENTAIRES

Plus en détail

L E BILAN DES ACTIVITÉS

L E BILAN DES ACTIVITÉS L E BILAN DES ACTIVITÉS Activité 1 Des volcans en éruption Mots-clés Il existe deux types d éruptions volcaniques : les éruptions explosives, caractérisées par des explosions plus ou moins importantes,

Plus en détail

continents et leur dynamique

continents et leur dynamique 100 104 114 125 133 101 2 Les continents et leur dynamique Les objectifs généraux de cette partie En classe de Première S, l attention s est portée principalement sur le domaine océanique. En classe de

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

Jean-François Beaux Bernard Platevoet Jean-François Fogelgesang. Atlas. Pétrologie

Jean-François Beaux Bernard Platevoet Jean-François Fogelgesang. Atlas. Pétrologie Jean-François Beaux Bernard Platevoet Jean-François Fogelgesang Atlas de Pétrologie Remerciements Pour la réalisation de cet ouvrage, les auteurs ont bénéficié du concours d un certain nombre de collègues.

Plus en détail

Outils de discrimination des carbonates volcanogènes et orogéniques

Outils de discrimination des carbonates volcanogènes et orogéniques Outils de discrimination des carbonates volcanogènes et orogéniques Benoit Lafrance, Isabelle Lapointe et Hassan Nabil Utilisation des outils et méthodes du Consorem Québec Exploration 2010 Problématique

Plus en détail

Les roches métamorphiques

Les roches métamorphiques Les roches métamorphiques Introduction Roche: matériau formé par un assemblage de minéraux stables pour des conditions physico-chimiques déterminées et caractérisé par une structure. Roches endogènes Roches

Plus en détail

Un modèle pour expliquer la genèse des magmas : exemple de la fusion partielle dans une classe du secondaire

Un modèle pour expliquer la genèse des magmas : exemple de la fusion partielle dans une classe du secondaire Un modèle pour expliquer la genèse des magmas : exemple de la fusion partielle dans une classe du secondaire Patricia Schneeberger Marcelle Goix Hervé Goix Laboratoire LACES Université Bordeaux 4 IUFM

Plus en détail

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES REVISIONS DE 1 S. Vous devez indiquer pour chaque proposition si celle-ci est vraie (V) ou fausse (F) en cochant la case correspondante ; une abstention ou une réponse trop peu lisible seront considérées

Plus en détail

[24] Le chronomètre lutetium-hafnium. [1] Le processus de la fusion nucléaire primordiale (le Big Bang)

[24] Le chronomètre lutetium-hafnium. [1] Le processus de la fusion nucléaire primordiale (le Big Bang) [1] Le processus de la fusion nucléaire primordiale (le Big Bang) [2] La quantité de mouvement et le moment angulaire [3] Calcul de l énergie de liaison des nucléons dans le noyau d un élément [4] Les

Plus en détail

Chapitre I : Étude des minéraux

Chapitre I : Étude des minéraux Chapitre I : Étude des minéraux L'étude des minéraux et des roches fait l'objet de la minéralogie et de la pétrographie. I. Reconnaissances macroscopiques des minéraux La forme d'un minéral dépend de son

Plus en détail

Le métamorphisme (ou «Sur des roches qui en ont vu des vertes et des pas mûres!»)

Le métamorphisme (ou «Sur des roches qui en ont vu des vertes et des pas mûres!») Le métamorphisme (ou «Sur des roches qui en ont vu des vertes et des pas mûres!») En guise d intro Lorsque je me suis promené pour la première fois dans les environs du Col du Grand Saint Bernard, j avais

Plus en détail

Étude pratique de roches magmatiques

Étude pratique de roches magmatiques Séance de travaux pratiques sur le thème des roches magmatiques Étude pratique de roches magmatiques Séance du 4 février 2012 I. Plan et activités de la séance 1. Observation macroscopique de 7 échantillons

Plus en détail

Le Monde fascinant des roches

Le Monde fascinant des roches Le Monde fascinant des roches Jacques Deferne et Nora Engel Jacques Deferne, mercredi, 7 mai 2014 Le monde fascinant des roches Avertissement Nous dédions ce ouvrage à toutes les personnes sensibles aux

Plus en détail

Les risques volcaniques

Les risques volcaniques Les risques volcaniques La Classe de 2VP1 est allée visiter Vulcania le vendredi 4 avril le matin. L entrée de Vulcania L objectif de cette sortie vise à comprendre quels sont les risques majeurs et les

Plus en détail

GEOLOGIE Durée : 3 heures

GEOLOGIE Durée : 3 heures SESSION 2011 CONCOURS G2E GEOLOGIE Durée : 3 heures Les calculatrices sont interdites. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est strictement interdit. Si, au cours de l épreuve, un candidat

Plus en détail

C.1.1 : Je sais m identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification

C.1.1 : Je sais m identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification Partie du programme : LA TERRE CHANGE EN SURFACE : EFFETS DE L ACTIVITE INTERNE DE LA PLANETE Titre : Répartition des séismes et des volcans Nom de l outil TICE : SISMOLOG Construire une carte de la répartition

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ACTIVITÉ DE SYNTHÈSE PRÉSENTÉE À L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL COMME EXIGENCE PARTIELLE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ACTIVITÉ DE SYNTHÈSE PRÉSENTÉE À L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL COMME EXIGENCE PARTIELLE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ACTIVITÉ DE SYNTHÈSE PRÉSENTÉE À L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL COMME EXIGENCE PARTIELLE DU BACCALAURÉAT EN GÉOLOGIE DES RESSOURCES PAR PHILIPPE ROBIDOUX PÉTROGÉNÈSE

Plus en détail

JEAN-PIERRE GESLIN - Professeur à IUFM du 93

JEAN-PIERRE GESLIN - Professeur à IUFM du 93 JEAN-PIERRE GESLIN - Professeur à IUFM du 93 Un marmot vous apporte sa collection de roches... si vous êtes de ceux qui se contentent de s extasier sur la beauté... lisez ce document... même s il s avère

Plus en détail

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Page 1 DES CONFERENCES QUI ENRICHISSENT LES PROGRAMMES SCOLAIRES : Objectifs principaux : Acquérir et approfondir des

Plus en détail

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques.

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. Chapitre 3 : La tectonique des plaques Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. A- Localisation des plaques Activité : Observation

Plus en détail

Séquence 4. De la dérive des continents à la tectonique des plaques, la naissance d une théorie

Séquence 4. De la dérive des continents à la tectonique des plaques, la naissance d une théorie Séquence 4 De la dérive des continents à la tectonique des plaques, la naissance d une théorie Sommaire 1. Dérive des continents : la naissance de l idée 2. L interprétation actuelle des différences d

Plus en détail

Equilibre solide-liquide des systèmes binaires

Equilibre solide-liquide des systèmes binaires Equilibre solide-liquide des systèmes binaires I. Introduction La matière présente généralement trois états: solide, liquide et gazeux. Les phases et les structures sous lesquelles peuvent exister les

Plus en détail

LES LIANTS HYDRAULIQUES. Hamdi Boualem ENSSMAL

LES LIANTS HYDRAULIQUES. Hamdi Boualem ENSSMAL LES LIANTS HYDRAULIQUES Hamdi Boualem ENSSMAL Le ciment Le ciment est une matière pulvérulente, formant avec l eau ou avec une solution saline une pâte plastique liante, capable d agglomérer, en durcissant,

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Observation : Quelle est la température moyenne au sol sur la terre? Comparer avec les données des documents suivants

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Chapitre 5 : Les îles sont de plus en plus alcalines qu elles sont éloignées de la dorsale.

Chapitre 5 : Les îles sont de plus en plus alcalines qu elles sont éloignées de la dorsale. Chapitre 5 : Les îles de point chaud, de dorsale océanique et faille transformante ; Atolls, Seamounts, Guyots ; Plateaux océaniques des Kerguelen et Atlantique nord. Différents exemples : - Atlantique

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

Carbure de silicium, corindon raffiné et corindon normal

Carbure de silicium, corindon raffiné et corindon normal Carbure de silicium, corindon raffiné et corindon normal c/o Cerablast GmbH & Co.KG Gerhard-Rummler-Str.2 D-74343 Sachsenheim / Allemagne Téléphone : 0049 7147 220824 Fax: 0049 7147 220840 E-Mail: info@korutec.com

Plus en détail

CHAPITRE 2 DIAGRAMME DES PHASES A L EQUILIBRE

CHAPITRE 2 DIAGRAMME DES PHASES A L EQUILIBRE CHAPITRE 2 DIAGRAMME DES PHASES A L EQUILIBRE Contenu : Miscibilité totale Miscibilité partielle Plan du cours Objectif général Acquérir les notions de base associées à la formation des phases, de leurs

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BENIN ----------------- MINISTERE DES MINES, DE L ENERGIE ET DE L EAU ----------------- LES POTENTIALITES MINIERES

REPUBLIQUE DU BENIN ----------------- MINISTERE DES MINES, DE L ENERGIE ET DE L EAU ----------------- LES POTENTIALITES MINIERES REPUBLIQUE DU BENIN ----------------- MINISTERE DES MINES, DE L ENERGIE ET DE L EAU ----------------- LES POTENTIALITES MINIERES DIRECTION GENERALE DES MINES 04 B. P. 1412 TEL : 21 30 30 33 FAX : 21 30

Plus en détail

L éruption du volcan Grimsvötn en Islande

L éruption du volcan Grimsvötn en Islande BRGM PDG/JV Orléans, le 22 mai 2011, 17h L éruption du volcan Grimsvötn en Islande Le samedi 21 mai 2011, à 21h (heure de Paris), le volcan islandais Grimsvötn est entré en éruption, et le souvenir de

Plus en détail

Volcanisme et tectonique des plaques

Volcanisme et tectonique des plaques Volcanisme et tectonique des plaques Le volcanisme Le volcanisme est un phénomène naturel menaçant, mais il peut être aussi fascinant. Pour certaine civilisation, l attraction des volcans est grande. Elle

Plus en détail

Sciences de la vie et de la terre

Sciences de la vie et de la terre Sciences de la vie et de la terre Terminale S Corrigés des exercices Rédaction : Sylvie Bouton Michel Aguelon Marie-Laure Gueuné Yannick Gaudin Coordination : Yannick Gaudin Ce cours est la propriété du

Plus en détail

I/ Le principe de la datation absolue est basé sur la décroissance radioactive de certains éléments chimiques : (doc2 page 172)

I/ Le principe de la datation absolue est basé sur la décroissance radioactive de certains éléments chimiques : (doc2 page 172) B. La datation absolue, en donnant accès à l âge des roches et des fossiles permet de mesurer les durées des phénomènes géologiques. Elle permet aussi de situer dans le temps l échelle relative des temps

Plus en détail

www.zartronic.fr Couleur 1 2 3 Multiplieur Tolérance PPM

www.zartronic.fr Couleur 1 2 3 Multiplieur Tolérance PPM Code des résistances KIT Atelier(WorkShop) Zartronic Résistance à 5 bandes 4 7 0 x 1000 = 470K Tolérance 1% Couleur 1 2 3 Multiplieur Tolérance PPM Bande Bande Bande Noir 0 0 0 1 Marron 1 1 1 10 ±1% 100

Plus en détail

Un aspect du volcanisme en Equateur.

Un aspect du volcanisme en Equateur. Un aspect du volcanisme en Equateur. Photo TdG Volcan CHIMBORAZO 6310 m Thierry de GOUVENAIN Septembre 2012 1 Sommaire. 1. Aperçu géographique et géologique. 11 Localisation politique. 12 Géographie physique

Plus en détail

Les verres naturels UNE PETITE ENCYCLOPEDIE DU VERRE. comportant des teneurs inhabituellement

Les verres naturels UNE PETITE ENCYCLOPEDIE DU VERRE. comportant des teneurs inhabituellement Les verres naturels Pascal Richet UNE PRODUCTION IMMÉMORIALE Depuis 45 siècles, l homme fabri - que des verres en refroidissant rapidement des silicates fondus à haute température. Son inventivité est

Plus en détail

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre Cours de Tectonique globale/fb/module M12/ S3 de licence "STU/ Figures/ ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Chap. 2 LES ROCHES A- INTRODUCTION

Chap. 2 LES ROCHES A- INTRODUCTION Page 1 sur 19 Chap. 2 LES ROCHES Objectifs : - Décrire les processus de formation des roches ; - Dégager les types de roches. (Voir aussi fichier «qlq notions de géologie roches»pdf A- INTRODUCTION La

Plus en détail

Séquence 1. Le domaine continental et sa dynamique : caractéristiques et évolution de la lithosphère continentale. Sommaire. Chapitre 1.

Séquence 1. Le domaine continental et sa dynamique : caractéristiques et évolution de la lithosphère continentale. Sommaire. Chapitre 1. Séquence 1 Le domaine continental et sa dynamique : caractéristiques et évolution de la lithosphère continentale Objectifs Cette séquence permettra de caractériser la croûte continentale du point de vue

Plus en détail

Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante)

Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante) EnSciTerre, Cycles de conférences de l OSUC Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante) E. Bourdon Sommaire - Qu est-ce qu un réservoir géothermal

Plus en détail

Equilibres binaires. Exercices d entraînement. Thermodynamique 2 : 1. Tracé d un diagramme binaire LV. 2. Alliages or-argent

Equilibres binaires. Exercices d entraînement. Thermodynamique 2 : 1. Tracé d un diagramme binaire LV. 2. Alliages or-argent Thermodynamique 2 : Equilibres binaires Exercices d entraînement 1. Tracé d un diagramme binaire LV On considère un mélange de deux constituants A et B (A plus volatil que B). On précise que A et B sont

Plus en détail

Remi Enjolvy. To cite this version: HAL Id: tel-00441743 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00441743

Remi Enjolvy. To cite this version: HAL Id: tel-00441743 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00441743 Processus d accrétion crustale et régimes thermiques dans le bouclier des Guyanes : signatures géochimiques et thermochronologiques au transamazonien (2250-1950Ma) Remi Enjolvy To cite this version: Remi

Plus en détail

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Nicolas CUENOT & Albert GENTER GEIE Exploitation Minière de la Chaleur cuenot@soultz.net Sobriété et efficacité énergétiques 28 novembre

Plus en détail

Grenats «change couleur» avec le spectre d absorption et les cations 3d responsables de leur particularité

Grenats «change couleur» avec le spectre d absorption et les cations 3d responsables de leur particularité GRENATS «CHANGE COULEUR» Quelques exemples Grenats «change couleur» avec le spectre d absorption et les cations 3d responsables de leur particularité Mécanisme Les grenats «change couleur» sont des grenats

Plus en détail

Chapitre 1 L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT

Chapitre 1 L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT Chapitre 1 L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT Document condensation / liquéfaction précipitation solidification évaporation fusion ruissellement infiltration 1. Place les mots suivants sur la figure ci-contre

Plus en détail

Séquence 3. Enjeux planétaires contemporains : géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Sommaire. Chapitre 1. Prérequis

Séquence 3. Enjeux planétaires contemporains : géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Sommaire. Chapitre 1. Prérequis Séquence 3 Enjeux planétaires contemporains : géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectifs L étude du flux thermique d origine interne permettra de comprendre le fonctionnement de la planète

Plus en détail

Les Mines JAG ltée. Recherche de gaz et de pétrole et mise en valeur de la PROPRIÉTÉ TÉMISCOUATA. Phase 1 An 4 Travaux 2009-2010

Les Mines JAG ltée. Recherche de gaz et de pétrole et mise en valeur de la PROPRIÉTÉ TÉMISCOUATA. Phase 1 An 4 Travaux 2009-2010 Les Mines JAG ltée Recherche de gaz et de pétrole et mise en valeur de la PROPRIÉTÉ TÉMISCOUATA Phase 1 An 4 Travaux 2009-2010 GÉOCHIMIE DES ROCHES SÉDIMENTAIRES ET RECONNAISSANCE DE LEUR POTENTIEL PÉTROLIGÈNE-

Plus en détail

PRO 2011-05. Édition : Joanne Nadeau, ing. Graphisme : André Tremblay

PRO 2011-05. Édition : Joanne Nadeau, ing. Graphisme : André Tremblay PRO 2011-05 Édition : Joanne Nadeau, ing. Graphisme : André Tremblay www.mrnf.gouv.qc.ca/produits-services/mines.jsp Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Gouvernement du Québec,

Plus en détail

Les origines et les conséquences du volcanisme en Islande

Les origines et les conséquences du volcanisme en Islande Les origines et les conséquences du volcanisme en Islande [1] Aurélie Thaveau Université Pierre et Marie Curie DEUG 2 ème année- ST2 Année 1999/2000 Tuteur : Mr Villemant 1 Remerciements : à Mr Villemant

Plus en détail

par Christian NICOLLET DEFINITIONS ET LOCALISATION DU METAMORPHISME :

par Christian NICOLLET DEFINITIONS ET LOCALISATION DU METAMORPHISME : 1 Roches métamorphiques : Traceurs de l'évolution thermique de la lithosphère (dans l'espace et dans le temps) par Christian NICOLLET L'histoire d'une planète et, entre autres, celle de la Terre, est conditionnée,

Plus en détail

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques Activité 42 : Découvrir des facteurs d érosion de la roche 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Géologie externe ; évolution des paysages Notions. contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

UTILISATION D'UN RADIOCHRONOMETRE POUR DATER DES GRANITES

UTILISATION D'UN RADIOCHRONOMETRE POUR DATER DES GRANITES Fiche sujet-candidat Les géologues s interrogent sur la chronologie de mise en place de deux granites du Massif Central. On cherche à savoir si une méthode de radiochronologie permettrait de déterminer

Plus en détail

' Département de Chimie Analytique, Académie de Médecine, 38 rue Szewska,

' Département de Chimie Analytique, Académie de Médecine, 38 rue Szewska, J. Phys. IVFrance 11 (2001) O EDP Sciences, Les Ulis Limites des solutions solides dans le système binaire CdBr2-AgBr A. Wojakowska, A. Gorniak and W. ~awel' Laboratoire d'analyse Thermique, Département

Plus en détail

Diagrammes de Phases

Diagrammes de Phases Diagrammes de Phases Société Francophone de Biomatériaux Dentaires P. MILLET Date de création du document 2009-2010 Table des matières I ENC :... 2 II Introduction et définitions... 4 III Construction

Plus en détail

RADIOCHRONOLOGIE = datation absolue

RADIOCHRONOLOGIE = datation absolue Marc Castéra Agrégé de Biologie-Géologie lycée Louis Barthou àpau mars 23 RADIOCHROOLOGIE = datation absolue Table des matières I. Radioactivité etprincipegénéral de la datation absolue 2 A. Remarques

Plus en détail

Transformations de phase Séance d'exercices 3 - Diagramme de phases binaires et ternaires (corrigé) 29.03.2006 - D. Favez, M. Felberbaum, F.

Transformations de phase Séance d'exercices 3 - Diagramme de phases binaires et ternaires (corrigé) 29.03.2006 - D. Favez, M. Felberbaum, F. Transformations de phase Séance d'exercices 3 - Diagramme de phases binaires et ternaires (corrigé) 29.03.2006 - D. Favez, M. Felberbaum, F. Kohler Exercice 1 Diagramme de phase Fe-C 1) En considérant

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Au Grand Canyon du fleuve Colorado l érosion détruit les roches sédimentaires qu elle a contribué à créer autrefois.

Au Grand Canyon du fleuve Colorado l érosion détruit les roches sédimentaires qu elle a contribué à créer autrefois. Au Grand Canyon du fleuve Colorado l érosion détruit les roches sédimentaires qu elle a contribué à créer autrefois. La météorisation Les roches se dégradent au contact de l atmosphère (les gaz), de l

Plus en détail

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus.

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. Matériel : - logiciels informatiques( le fichier Hawai.kmz ; le dossier TP GPS 1S) - Du papier calque - Un globe terrestre ( activité 1) Objectif

Plus en détail

Naissance, vie et mort d un volcan : le paléovolcan du pic du Midi d Ossau

Naissance, vie et mort d un volcan : le paléovolcan du pic du Midi d Ossau Naissance, vie et mort d un volcan : le paléovolcan du pic du Midi d Ossau Dominique Rossier, membre de la SAGA. Le magmatisme hercynien dans les Pyrénées La formation au Paléogène de la chaîne des Pyrénées,

Plus en détail

La classification des roches sédimentaires

La classification des roches sédimentaires H. LES ROCHES Détritiques ou SILICICLASTIQUES (argiles, silts, sables, graviers) Classification de base de Udden (1914) et Wentworth (1922) Echelle métrique (x2) Mud --> Mudstone Silt --> Siltstone Sand

Plus en détail

Binaires. M (g/mol) 78,114 154,211

Binaires. M (g/mol) 78,114 154,211 1 ) Le benzène (B) et le diphényle (D) forment des solutions idéales à l état liquide, par contre les solides ne sont pas miscibles. a) Déterminer la température de fusion du mélange en fonction de la

Plus en détail

EXCURSION GEOLOGIQUE PALEONTOLOGIE ET VOLCANISME EN ARDECHE PAYSAGES GEOLOGIQUES DU MONT D 'OR LYONNAIS

EXCURSION GEOLOGIQUE PALEONTOLOGIE ET VOLCANISME EN ARDECHE PAYSAGES GEOLOGIQUES DU MONT D 'OR LYONNAIS EXCURSION GEOLOGIQUE PALEONTOLOGIE ET VOLCANISME EN ARDECHE PAYSAGES GEOLOGIQUES DU MONT D 'OR LYONNAIS LES 11 ET 12 AVRIL 2007 Sortie de terrain en Ardèche 1 ère S : objectifs Déterminer les grandes catégories

Plus en détail

Transfert des terres rares à l'interface géosphère-biosphère

Transfert des terres rares à l'interface géosphère-biosphère Brioschi Laure Transfert des terres rares à l'interface géosphère-biosphère Répartition, transferts --végétation, et effets sur la physiologie des plantes Le 13 novembre 2012 à Besançon devant le jury

Plus en détail

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi

Plus en détail

La fabrication des cellules photovoltaïques

La fabrication des cellules photovoltaïques La fabrication des cellules photovoltaïques L'énergie solaire photovoltaïque provient de la transformation directe d'une partie du rayonnement solaire en énergie électrique. Cette conversion d'énergie

Plus en détail

--- Diagramme psychrométrique Utilisation 30/41

--- Diagramme psychrométrique Utilisation 30/41 --- Diagramme psychrométrique Utilisation 30/41 Exercice 11 Dans cette installation de climatisation 4000 m 3 /h d'air sont chauffés puis humidifiés par un laveur à eau recyclée, dont le rendement sera

Plus en détail

Diagramme de phases binaire liquide-solide

Diagramme de phases binaire liquide-solide hivebench francoise PROTOCOL ENSCM_S5_INORG Diagramme de phases binaire liquide-solide https://www.hivebench.com/protocols/6885 Created by francoise (user #1271) the Tue 30 June 2015 1. Introduction Diagramme

Plus en détail

VALEUR D UNE RÉSISTANCE : CODE COULEURS (1/2)

VALEUR D UNE RÉSISTANCE : CODE COULEURS (1/2) (1/2) Tu dois recopier le contenu de cette fiche et réaliser les exercices proposés (fiche 2/2). La précision de la résistance est aussi appelée tolérance, la plus répandue est la précision à 5% représentée

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

Cartographie et Modélisation 3D

Cartographie et Modélisation 3D Cartographie et Modélisation 3D [UNOCAL diapir, GRG Nancy] [Syros Island, Philippon, 2009] C. Le Carlier de Veslud, Géosciences Rennes en collaboration avec le Gocad Research Group, Nancy Intérêt des outils

Plus en détail

Sujets Partie II, Exercice 1

Sujets Partie II, Exercice 1 Sujets Partie II, Exercice 1 Thème 1A - Génétique et évolution - Nouvelle-Calédonie 2013 GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION Historiquement, Georges Cuvier (1769-1832) a défini ainsi l'espèce : «L'espèce est la collection

Plus en détail

Ressources pour la classe de terminale générale et technologique

Ressources pour la classe de terminale générale et technologique Ressources pour la classe de terminale générale et technologique Thème 1-B - Le domaine continental et sa dynamique Table des matières Quelques éléments de réflexion.. Activités envisageables.. Thème 1-B-1

Plus en détail