Plus que jamais, l EFS compte sur la générosité des Français. Contacts Presse :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plus que jamais, l EFS compte sur la générosité des Français. Contacts Presse :"

Transcription

1 Plus que jamais, l EFS compte sur la générosité des Français Contacts Presse : The Desk Laurence de la Touche Tél / Courriel : Angélique d Esteve Tél / Courriel : EFS Jean-Marc Ouazan / Françoise Le Failler Tél

2 Sommaire I- La Journée mondiale des donneurs de sang, l occasion de passer à l acte Pourquoi le 14 juin? Le web, au cœur de l événement II- Les donneurs en France en 2011 Hommes/Femmes : quels chiffres? «Le don nous a sauvés» : témoignages Et si on chassait les idées reçues? III- Une collecte repensée au service des donneurs Des besoins qui augmentent Les maisons du don La France, un modèle unique, une référence européenne Les chiffres clés Annexes Le parcours du donneur Présentation de l Etablissement Français du Sang Les partenaires de la Journée mondiale des donneurs de sang Où donner son sang toute l année? 2

3 I- La Journée mondiale des donneurs de sang, l occasion de passer à l acte Le 14 juin 2012 se tiendra la 9 e édition de la Journée mondiale des donneurs de sang. Initiée par l OMS, et relayée en France par l Etablissement Français du Sang (EFS) et les associations de donneurs de sang bénévole, elle vise à remercier tous ceux qui acceptent de faire ce geste généreux et solidaire, le don de sang. Femme ou homme, jeune ou plus âgé, chacun est invité à participer à cette grande fête conviviale et chaleureuse. Pour l occasion, des milliers de bénévoles de la Fédération française pour le don de sang bénévole (FFDSB) sont mobilisés aux côtés des équipes de l EFS et disponibles pour accueillir le grand public dans l un des 350 points de collecte habillés aux couleurs de l événement. Pour connaître le lieu de collecte le plus proche de chez soi rendez-vous sur rubrique Ou donner? 1 million de malades sont soignés chaque année grâce aux produits sanguins. Des transfusions sanguines (hémorragie après un accouchement, affaiblissement lié à une chimiothérapie, maladies chroniques ) aux médicaments dérivés du sang, les besoins sont en constante augmentation. Le vieillissement de la population est notamment une des raisons de l accroissement de la consommation en produits sanguins. Or aujourd hui, il n existe toujours pas de médicaments capables de se substituer au sang humain. Le sang est unique, précieux. Chaque don compte. Et peut sauver des vies. Pourquoi le 14 juin? Parce que cette date est hautement symbolique pour l ensemble de la communauté transfusionnelle et scientifique. C est en effet le 14 juin 1868 que naît Karl Landsteiner. Chercheur autrichien, il est en 1902 l auteur d une découverte essentielle : la découverte du système des groupes sanguins ABO. Il fonde alors l immuno-hématologie. Sa consécration vient en Il se voit décerner le prix Nobel de médecine pour cette découverte. 3

4 Le web, au cœur de l événement Convaincu de l intérêt d utiliser les nouvelles technologies pour convaincre un public plus jeune et plus actif, l EFS a développé plusieurs outils : Un site web, qui propose de nombreux contenus : chiffres clés, lieux de collecte, vidéos. Il revêt les couleurs de l événement et propose une navigation aisée pour disposer de toutes les informations nécessaires sur la 9e édition de la Journée mondiale des donneurs de sang. Une page Facebook, qui compte aujourd hui pas moins de fans. Elle permet d obtenir une information régulière sur le don de sang et d échanger avec la communauté des donneurs. Une web application pour smartphone, qui permet notamment d effectuer une recherche géolocalisée des collectes et de calculer son itinéraire. Un questionnaire d auto-évaluation permet aussi de vérifier son aptitude au don, même s il ne remplace pas le questionnaire et l entretien médical. Une application iphone «Don de Sang» existe également. Multitâches, elle propose les mêmes fonctionnalités que la web application. Sur Youtube, la chaîne EFS propose une série de vidéos. Donneurs et malades témoignent notamment de la nécessité de donner son sang en expliquant les différents usages du don. 4

5 II- Les donneurs en France en 2011 Hommes/Femmes : Quels chiffres? En 2011, l EFS a accueilli donneurs, composés de femmes et hommes. Les femmes constituent encore la majorité des donneurs de sang (51 %). Volontaires, disponibles et altruistes, elles sont conscientes de l utilité de leur geste et très motivées dès l âge de 18 ans. Si les femmes sont plus nombreuses à donner, elles donnent aussi moins souvent, et ce quel que soit leur âge. Leur don annuel moyen est de 1,67 contre 2,04 pour les hommes. De manière générale, on observe en 2011 que les donneurs de 40 à 60 ans sont les plus actifs. Les ans représentent 43 % des dons et les ans 54 %. Le don moyen annuel est en augmentation, passant de 1,81 en 2010 à 1,85 en Les hommes peuvent réaliser jusqu à 6 dons de sang total par an et les femmes jusqu à 4. 8,6 % de nouveaux donneurs ont été enregistrés en 2011 L EFS a accueilli l an dernier nouveaux donneurs soit + 8,6% par rapport à Les femmes (53,6 %) sont toujours -et de plus en plus- majoritaires dans le recrutement de l EFS. A noter que près de 6 % des ans se sont présentés pour offrir leur sang. Alors que la moyenne nationale des donneurs de sang pour la population en âge de donner s élève à 4%. Des donneurs fidèles En 2011, donneurs connus (donneurs déjà actifs en 2009 et/ou 2010) sont revenus donner leur sang. L'année 2011 a enregistré donneurs connus de plus qu en Les femmes de ans sont les plus nombreuses à renouveler leur don de sang. Chez les hommes, les ans sont les plus réguliers dans l acte de don. «Le don nous a sauvés» : témoignages Chancia, 32 ans, receveuse, atteinte de drépanocytose «La drépanocytose est une maladie génétique qui provoque des douleurs osseuses dans les bras, les jambes, le dos. Les crises se manifestent quand on a pris un coup de froid, de chaud, quand on n a pas assez bu ou quand on est fatigué, stressé. Au quotidien, c est difficile, mais on arrive à vivre à peu près correctement grâce aux transfusions. Ma dernière hospitalisation a duré trois semaines, avec une crise assez forte qui a nécessité la transfusion de deux poches de sang. 5

6 Vraiment, la transfusion fait toute la différence : on a moins mal, la crise disparaît plus vite, on récupère mieux. Alors j incite beaucoup mon entourage à donner, c est tellement important pour ceux qui ont besoin de sang! Moi, sans transfusion, je ne vais pas très bien... C est aussi grâce à des transfusions régulières avant et après ma grossesse que j ai aujourd hui une petite fille de trois ans qui se porte comme un charme!» Anne-Sophie, 40 ans, maman de Thomas, 12 ans, immunodéficient «À quatre mois et demi, quand Thomas est tombé malade, on a d abord cru à une bronchiolite. Mais il s agissait en fait d un déficit immunitaire.depuis, il reçoit une perfusion d immunoglobulines toutes les trois semaines et un traitement antibiotique. Il lui faut aussi respecter une hygiène de vie stricte : pas d eau du robinet, des aliments nettoyés avec soin... mais hormis ces contraintes, il a une vie normale. Grâce aux donneurs de plasma, à partir duquel sont fabriquées les immunoglobulines, mon fils peut vivre et grandir dans de bonnes conditions.» Vincent, 18 ans, receveur d immunoglobulines (plasma) «J étais en classe de 5e quand j ai eu des pneumopathies à répétition.on a recherché la cause et on m a diagnostiqué une déficience immunitaire qui a été traitée au départ par des médicaments et des injections d immunoglobulines. Depuis, je suis toujours sous immunoglobulines, en injection sous-cutanée une fois par semaine. Avec les cours, c est compliqué en semaine, alors ma mère fait l injection le week-end, je m organise du temps pour ça et j en profite pour faire mes devoirs. C est facile à faire, en fait je pourrais la faire moimême... Grâce à ce traitement, je vis bien. Bien sûr, il faut que je fasse attention, j ai encore parfois des pneumopathies en hiver. Et en période infectieuse, je ralentis le sport, j ai d ailleurs abandonné le football pour un sport d intérieur, le badminton. Comme bien d autres malades, j ai vraiment besoin des donneurs de plasma : grâce à eux, les personnes qui ne me connaissent pas bien ne soupçonnent pas que j ai un problème de santé. Et ça, c est formidable, non?» Et si on chassait les idées reçues? 1- Les Français ne sont pas généreux Faux : personnes ont accepté de donner leur sang en Un chiffre en augmentation par rapport à Entre 2010 et 2011, les besoins ont augmenté de 3%. Pour la décennie , on observe une augmentation de 26%. La France est très attachée au don éthique, inscrit dans sa législation. Afin de garantir l autosuffisance, elle a besoin de dons réguliers. 2- On compte autant d hommes que de femmes parmi les donneurs 6

7 Faux : les femmes donnent plus facilement. Elles représentent encore en % des donneurs de sang. Plus volontaires et plus disponibles pour ce geste altruiste, elles sont très motivées dès l âge de 18 ans. Les hommes en revanche font plus de dons dans l année (2.04 dons par an contre 1.67 pour les femmes). 3- A partir d un certain âge, on ne peut plus donner Vrai : Pour donner son sang, il faut être majeur et ne pas avoir plus de 70 ans. Pour donner son plasma et ses plaquettes, il faut avoir entre 18 et 65 ans. Au-delà, l EFS privilégie la santé et la sécurité des donneurs. De même, pour préserver le malade comme le donneur, il existe des contre-indications au don. Elles peuvent être définitives (les personnes pesant moins de 50 kg par exemple ne peuvent pas donner leur sang) ou liées à un état temporaire imposant de différer un don : soins de carie (1 jour), traitement antibiotique (7 jours), épisode infectieux comme une gastro-entérite ou une grippe (14 jours, après la fin des symptômes), voyage dans un pays touché par le paludisme (4 mois après le retour), intervention chirurgicale (4 mois), piercing, tatouage (4 mois) 4- Quand on a donné une fois, on ne peut plus donner Faux : Mais les hommes peuvent donner davantage leur sang que les femmes, jusqu'à 6 fois par an (vs 4 fois pour les femmes). Il est même possible d'effectuer jusqu'à 24 dons de plasma par an, avec 2 semaines d intervalle minimum entre chaque don. Pour le don de plaquettes, on peut donner jusqu'à 12 fois par an, avec 4 semaines d intervalle minimum entre chaque don. 5- Le don de sang va m épuiser Faux : peut-être ressentirez-vous une fatigue passagère. Mais après un don, une collation est systématiquement offerte au donneur pour qu il se restaure et se réhydrate. Il est toutefois préférable de ne pas pratiquer d activités physiques dans les heures qui suivent un don de sang, de bien s hydrater et surtout de ne jamais venir à jeun. L'organisme reconstitue très rapidement son stock de cellules sanguines. Le plasma et les plaquettes se régénèrent en quelques heures. Les globules rouges, libérés progressivement par la moelle osseuse, en une quinzaine de jours. 7

8 III- Une collecte repensée au service des donneurs Les dons de sang, plaquettes ou plasma sont plus que jamais nécessaires pour répondre à l immense besoin de la population. Nous ne savons toujours pas fabriquer de sang in vitro dans des quantités industrielles. Le sang des donneurs est donc irremplaçable. Et ce pour au moins, les vingt prochaines années. Il est donc essentiel de recruter davantage de donneurs. Pour ce faire, l EFS a repensé ses modes de collecte, investissant de plus en plus les centres villes et les lieux de passage. Des besoins qui augmentent Nos modes de vie ont évolué. Grâce au progrès de la médecine, on observe un allongement de la durée de vie. Ce qui engendre en conséquence, une augmentation du nombre de personnes malades, susceptibles de recourir aux transfusions sanguines. De nombreuses pathologies sont concernées, des cancers aux maladies chroniques. Citons pour exemple les maladies du sang et les cancers (dont les leucémies et les lymphomes) : Le traitement des cancers par chimiothérapie entraîne la destruction des cellules de la moelle osseuse. Pour pallier ces effets, on a recours à d importantes transfusions de plaquettes et de globules rouges. La thalassémie : cette maladie héréditaire se traduit, dans sa forme grave, par une anémie nécessitant des transfusions tout au long de la vie. La drépanocytose : Elle se caractérise par la présence de globules rouges en forme de faucille qui sont fragiles, se détruisent rapidement et entraînent, en encombrant les vaisseaux, des crises vasculo-occlusives. Le sang de ces malades doit être renouvelé à intervalles réguliers. Le dépistage de cette maladie se fait à la naissance. La prévalence de cette maladie chez les nouveau-nés est de 1/3000 en France et de 1/700 en Ile-de-France. Les transfusions sont également nécessaires, voire indispensables en cas d hémorragie : Au cours d un accouchement, une hémorragie peut nécessiter un besoin urgent et important de produits sanguins. Ceux-ci doivent être disponibles en moins d une demi-heure, ce qui est déterminant dans l implantation des dépôts de sang et des maternités. Lors d une opération chirurgicale ou après un accident (traumatologie), une transfusion de globules rouges peut être vitale. Si le malade perd beaucoup de sang, il faut parfois, pour faciliter la coagulation et arrêter le saignement, transfuser du plasma et des plaquettes. On sait aujourd hui que certains médicaments dérivés du sang, comme par exemple les sérums réalisés à partir des immunoglobulines, permettent de lutter contre les déficits immunitaires, que peuvent notamment entraîner les traitements par chimiothérapie. L amélioration des diagnostics est une autre conséquence de l augmentation des besoins. Il est aujourd hui possible de détecter et donc de soigner ou de soulager grâce aux produits sanguins des maladies auto-immunes, des déficits immunitaires ou des maladies orphelines. 8

9 En 2011, l EFS a recueilli environ de dons de sang auprès de 1.7 millions de donneurs. En 2012, les besoins augmentent encore. Les premières tendances de l année 2012 montrent une accélération de la consommation qui est estimée à près de 5% à fin avril, soit une consommation de poches supplémentaires sur les quatre premiers mois par rapport à Les maisons du don Conscient de l enjeu que représente le recrutement de nouveaux donneurs, l EFS mène depuis 2007 une politique novatrice. Cinq maisons du don ont ainsi déjà ouvert leurs portes à Aix en Provence, Lille, Rouen, Saint-Pierre de La Réunion et Toulouse. En 2012, deux autres sont attendues au Havre et à Paris. Vingt projets devraient voir le jour d ici 2014 dans des villes de plus de habitants. L idée est simple et consiste à faciliter le passage à l acte des donneurs en s implantant dans des lieux de passage, près des gares, des centres villes ou des bureaux, et non plus uniquement au sein des hôpitaux, parfois excentrés. Les horaires d ouverture ont été élargis, pour s adapter aux spécificités de l environnement local. Mais surtout, le cadre, l architecture et le confort ont été étudiés pour offrir convivialité et bien-être aux donneurs. Les espaces sont vastes (300 m 2 de surface en moyenne), spacieux, souvent en rez-dechaussée. Ils sont agréables, colorés et équipés de loisirs technologiques pour divertir les donneurs (tablettes numériques). Car l acte de don doit avant tout rester confortable pour le donneur. Zoom sur la Maison du don, ouverte à Lille en 2010 Elle a à peine deux ans, mais déjà un bilan plus que positif. La Maison du don de Lille, ouverte en juin 2010, a accueilli donneurs au cours des 12 derniers mois. Idéalement située, à quelques pas de la gare centrale et du métro, son succès est surtout dû à son organisation : durant la semaine, elle a su adapter ses heures d ouverture au fonctionnement des entreprises et des universités voisines. Des partenariats pour acheminer les salariés et les étudiants en navette durant leur pause déjeuner ont ainsi été organisés. Avec ses 36 lits, elle est capable de recevoir jusqu à 200 donneurs dans la même journée, dans des conditions de confort et de sécurité optimales. L ergonomie des postes de travail et l espace dédié autour de chaque lit, ont été particulièrement étudiés pour améliorer les conditions de travail du personnel EFS. 9

10 La France, un modèle unique, une référence européenne Selon l OMS, 62 pays ont aujourd hui un système fondé sur le don volontaire et altruiste, contre 40 sur le don rémunéré. Mais la France fait figure d exemple car elle réussit à concilier don éthique et augmentation des besoins. L autosuffisance est une priorité absolue et la missions principale de l EFS. L objectif de l établissement étant de préserver le don éthique, véritable choix de société. Pour ce faire, l EFS organise la gestion des réserves en produits sanguins au niveau national. Cela lui permet de remédier aux périodes de tension et d acheminer les poches au plus près des besoins des malades. En effet, la durée de vie des produits sanguins labiles (PSL) est courte : 42 jours pour les globules rouges, 5 jours pour les plaquettes. Bénévole, anonyme, volontaire et ne faisant l objet d aucun profit, le don de sang est un acte de générosité, réalisé librement et sans contrainte. La sécurité des donneurs comme des receveurs repose précisément sur cette liberté et ce désintérêt financier. Aucune raison de mentir sur un questionnaire médical par crainte d être refusé au don, aucune raison de multiplier les dons à l excès pour des raisons financières au risque de fragiliser sa santé. Pour défendre et protéger ce choix éthique, défini par la loi du 21 juillet 1952, l EFS a pour mission première de garantir l autosuffisance nationale. Une autosuffisance qui passe par le recrutement de nouveaux donneurs, la gestion rigoureuse des réserves et une réflexion autour de la consommation en produits sanguins pour respecter un principe fondateur «transfuser juste et mieux». 10

11 Les chiffres clés 1 million de malades sont soignés en France chaque année grâce aux dons de près d 1,7 million de personnes dons de sang sont nécessaires chaque jour, l équivalent de 19 dons par minute! 114 malades reçoivent chaque heure des produits sanguins En 2011, l EFS a recueilli plus de 3 millions de dons (2,58 millions dons de sang total, dons en aphérèse dont aphérèses plasmatiques) Les dons de sang total ont progressé de 4,7 % en 2011 Le nombre annuel moyen de dons par donneurs est passé de 1,81 en 2010 à 1,85 en

12 Annexes 12

13 Annexe 1 : Le parcours du donneur 13

14 Annexe 2 : Présentation de l Etablissement Français du Sang Né de la loi du 1er juillet 1998 et créé le 1er janvier 2000, l Établissement Français du Sang est placé sous la tutelle du ministère de la santé. C est aujourd hui l unique opérateur civil de la transfusion sanguine en France. Sa mission principale L EFS assure l autosuffisance nationale en produits sanguins dans des conditions de sécurité et de qualité optimales sur tout le territoire national. Du donneur au receveur, il garantit l application des bonnes pratiques transfusionnelles et la certification de ses 17 établissements régionaux. Parallèlement, il renforce la veille sanitaire autour de son réseau d hémovigilance et développe des partenariats avec les établissements hospitaliers dans le domaine des activités associées à la transfusion sanguine (laboratoires de biologie moléculaire, centres de soins, thérapie tissulaire et cellulaire ). Ses ressources Elles proviennent en majeure partie des cessions des poches de sang aux établissements de santé dont le prix unitaire est fixé par l État. Ce tarif correspond à la prise en charge de l ensemble des frais engagés dans l activité de transfusion (collecte, préparation, qualification, distribution). En 2010, il a signé son premier contrat d objectifs et de performance (COP) avec l État, feuille de route qui fixe ses grandes orientations stratégiques pour les années à venir. En 2011, son budget s est élevé à 920 millions d euros dont 11 millions sont attribués directement à la recherche. Son organisation L EFS compte aujourd hui collaborateurs, répartis entre un siège national (environ 200 personnes) qui définit les orientations générales et assure le pilotage stratégique, et des établissements régionaux chargés de gérer les activités de transfusion sanguine. L EFS dispose de 152 sites fixes de prélèvement et organise collectes mobiles chaque année. 14

15 Annexe 3 : Les partenaires de la Journée mondiale des donneurs de sang Les entreprises partenaires Adecco Medical mobilise ses équipes et encourage ses intérimaires à participer au don de sang. Grâce à son réseau de 90 agences d emploi santé, Adecco Medical recrute pour les établissements de santé plus de 40 qualifications médicales et paramédicales en Intérim, CDD et CDI. Allociné, 2ème base de données mondiale dédiée au cinéma avec un million de visiteurs par jour, est présent en France, en Angleterre, en Espagne, récemment au Canada et en Allemagne et bientôt en Italie et aux Pays- Bas. En s associant à l EFS, Allociné montre que s intéresser au cinéma, c est aussi s intéresser à la vie, sous toutes ses facettes. Le Groupe Banque Populaire, 4e réseau bancaire français, est un groupe coopératif qui rassemble 9,4 millions de clients dont 3,4 millions de sociétaires. Animé par des valeurs fortes -l audace, la coopération, l Homme-, il s applique à combiner de bonnes performances avec un souci constant de l intérêt collectif. Il accompagne dans la durée tous ceux qui entreprennent, en France et au-delà des frontières. France Télévisions, premier groupe audiovisuel français est fier de s'associer à l EFS lors de la Journée mondiale des donneurs de sang. Fort de sa mission de service public et des valeurs citoyennes, il est particulièrement attaché à soutenir les causes d'intérêt général au bénéfice desquelles il exerce, tout naturellement et avec engagement, son rôle et son devoir de médiatisation. N 3 mondial sur le marché des titres de paiement à vocation sociale et culturelle, le Groupe coopératif Chèque Déjeuner se mobilise aux côtés de l EFS pour la Journée mondiale des donneurs de sang. Solidarité, partage, égalité sont des valeurs fondamentales pour le Groupe qui se traduisent par l action et l engagement. Créé il y a près de 30 ans par Marc Sellam, le Groupe IONIS est aujourd hui leader de l enseignement supérieur privé en France. Avec étudiants et plus de anciens, les 15 écoles* du groupe IONIS ont souhaité s engager pour la Journée mondiale des donneurs de sang. Une campagne de communication et de sensibilisation se déroulera dans chacune d entre elles. L implantation régionale du Groupe offrira à l EFS un véritable relais national auprès des jeunes. *ISG, ISEG, EPITA, EPITECH, ICS BEGUE, ESME SUDRIA, SUP BIOTECH, E-ARTSUP, IPSA, ISTH, ISEFAC, ETNA, IONIS TUTORING, IONIS EXECUTIVE LEARNING, ISTM La mutuelle générale des cheminots, mutuel le n 1 des cheminots a plus de 125 ans. Ouverte à tous depuis 2006, elle protège la santé de près de personnes. En tant que mutuelle, la MGC se mobilise pour le don, un acte solidaire et humain cher à ses valeurs : elle aide l Association Nationale des Cheminots pour le Don Bénévole à organiser des collectes et à promouvoir le don à la SNCF. 15

16 CNP Assurances, une entreprise mobilisée pour le don du sang. Premier assureur de personnes en France, CNP Assurances, soutient, depuis 2004, l Etablissement Français du Sang et la promotion du don du sang. Cette année encore CNP Assurances entend poursuivre, lors de trois nouvelles collectes de sang de 10 jours chacune, son action de sensibilisation de ses collaborateurs à un geste citoyen. Elle apporte d autre part son soutien à l EFS pour l organisation de ces collectes dans le quartier Montparnasse afin de mobiliser la population. Les magasins Hyper U, Super U, Marché U et U Express, sont des commerçants proches de leurs clients. La santé étant une préoccupation majeure des consommateurs, il est donc naturel que les magasins U s engagent aux côtés de l EFS pour cette grande cause nationale. L UMC, spécialiste de la protection sociale depuis plus de 40 ans Créée en 1967, l UMC est une union de mutuelles porteuse de valeurs, parmi lesquelles la solidarité, principe fondateur du mouvement mutualiste auquel elle adhère. Elle s implique activement dans la défense et la promotion de l accès aux soins pour tous. C est tout naturellement que l UMC soutient l action menée par l Etablissement français du sang, en mettant en place, notamment, des campagnes de prévention et de sensibilisation au don du sang auprès de ses adhérents. Première mutuelle santé française, le groupe MGEN gère le régime obligatoire d assurance maladie des professionnels de l Education nationale, de l Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Culture et de la Communication, de la Jeunesse et des Sports. Il fournit des prestations complémentaires en santé, prévoyance, dépendance et retraite. Via la mutuelle MGEN Filia, il propose également une complémentaire santé ouverte à tous, indépendamment du statut professionnel. Avec 33 établissements sanitaires et médico-sociaux, il offre aux assurés sociaux une structure de soins diversifiée : médecine de ville, soins de suite et de réadaptation, hébergement de personnes âgées et handicapées En 2010, le groupe MGEN a protégé près de 3,5 millions de personnes et réalisé un chiffre d affaires de plus de 2 milliards d euros. Il fait partie du groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire. Les associations partenaires Association Nationale des Cheminots pour le Don Bénévole La SNCF soutient les cheminots qui réalisent plus de dons de sang, plasma, plaquettes par an. La Mutuelle Générale des Cheminots et la Socrif soutiennent les actions de l ANCDB auprès des jeunes cheminots et contribuent au développement du réseau des Correspondants pour le don bénévole. L association Drepan Hope a pour but d informer et de sensibiliser la population française à cette maladie qu est la drépanocytose. À ce jour, cette maladie du sang ne se guérit pas. La transfusion sanguine étant l un des traitements majeurs, Drepan Hope a souhaité s associer et soutenir l EFS dans ses actions afin de promouvoir le don de sang. 16

17 Reconnue d'utilité publique, titulaire du label "Grande cause nationale 2009", la FFDSB est le partenaire central du dispositif public de la transfusion sanguine. Volontariat, anonymat, bénévolat, non profit sont les principes éthiques qu'elle défend au quotidien aux côtés de l'efs. En France, plus de 2000 personnes atteintes de maladies génétiques du système immunitaire ont besoin de recevoir tout au long de leur vie des immunoglobulines fabriquées à partir du plasma. Le 14 juin, IRIS tient à rendre hommage aux donneurs de sang, acteurs essentiels de la survie de ces patients. Union Nationale des Associations de Donneurs de Sang Bénévoles de La Poste et de France Telecom. L Union nationale regroupe les 100 associations départementales de donneurs de sang bénévoles de La Poste et France Télécom qui font la promotion du don de sang, de moelle osseuse et d organes. Elle recrute, fidélise les donneurs et organise près de 1000 collectes de sang par an auprès des salariés de ces deux entreprises. Le Rotary organise, avec l EFS, les collectes «Mon Sang Pour Les Autres» dans près de 50 villes de France, accueillant jusqu à 2000 donneurs, parmi lesquels beaucoup de jeunes et de primo-donneurs. Les Rotariens français contribuent ainsi à sauver des vies en appliquant leur devise : Servir d abord. Les institutions partenaires Le Conseil de l Europe soutient la Journée Mondiale des Donneurs de Sang organisée le 14 juin de chaque année afin de médiatiser cette cause au niveau mondial. Par cette action le Conseil de l Europe souhaite sensibiliser ses citoyens à cette cause. Il est donc naturel pour la Direction Européenne de la Qualité du Médicament & Soins de Santé (Direction du Conseil de l Europe en charge de ces questions) de soutenir les initiatives de ses partenaires européens et notamment celles de l Etablissement Français du Sang (EFS) à l occasion du 14 juin Au sein du Conseil de l Europe, les activités dans le domaine de la transfusion sanguine ont débuté dans les années Dès le début, les principes directeurs qui ont inspiré ces activités sont : - la promotion du don volontaire et non rémunéré, - l assistance mutuelle entre états et établissements de transfusion, - l optimisation de l usage du sang et de ses composants - la protection du donneur et du receveur. 17

18 Annexe 4 : Les sites de prélèvements ouverts toute l année 18

L affiche de la campagne de rentrée 2015

L affiche de la campagne de rentrée 2015 L affiche de la campagne de rentrée 2015 2 «Je donne mon sang, tu donnes ton sang, il est soigné» CAMPAGNE DE RENTREE Tandis que les vacances d été arrivent à leur terme, les franciliens reprennent progressivement

Plus en détail

Campagne 1er trimestre 2014 : votre kit de communication

Campagne 1er trimestre 2014 : votre kit de communication Campagne 1er trimestre 2014 : votre kit de communication Le Lundi 20 janvier, la campagne de mobilisation de ce début d année de l Etablissement Français du Sang a été lancée : «Je donne mon sang, tu donnes

Plus en détail

Présentation EFS Institut Régional de Formation Sanitaire et Social Auvergne

Présentation EFS Institut Régional de Formation Sanitaire et Social Auvergne Présentation EFS Institut Régional de Formation Sanitaire et Social Auvergne Moulins le 19 septembre 2011 Le sang est un produit irremplaçable Aucun traitement ni médicament de synthèse ne peuvent encore

Plus en détail

DON DE SANG. Label Don de Soi

DON DE SANG. Label Don de Soi DON DE SANG Label Don de Soi 2015 SOMMAIRE Les différents types de dons p.3 Le don de sang total Le don de plasma Le don de plaquettes Le don de moelle osseuse Que soigne-t-on avec un don de sang? p.7

Plus en détail

Campagne JMDS 2015: Votre kit de communication pour la Journée Mondiale des Donneurs de Sang

Campagne JMDS 2015: Votre kit de communication pour la Journée Mondiale des Donneurs de Sang Campagne JMDS 2015: Votre kit de communication pour la Journée Mondiale des Donneurs de Sang La prochaine campagne de l EFS-IDF sera dédiée à la Journée Mondiale des Donneurs de Sang le 14 juin 2015. L

Plus en détail

I- L ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG ÎLE-DE- FRANCE, ACTEUR MAJEUR DE SANTÉ PUBLIQUE

I- L ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG ÎLE-DE- FRANCE, ACTEUR MAJEUR DE SANTÉ PUBLIQUE I- L ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG ÎLE-DE- FRANCE, ACTEUR MAJEUR DE SANTÉ PUBLIQUE L Établissement Français du Sang, est l unique opérateur civil de la transfusion sanguine en France. Sa mission première

Plus en détail

La France se mobilise pour accueillir la 10 e Journée mondiale des donneurs de sang!

La France se mobilise pour accueillir la 10 e Journée mondiale des donneurs de sang! La France se mobilise pour accueillir la 10 e Journée mondiale des donneurs de sang! Contacts Presse The Desk Laurence de la Touche Tél. 01 49 24 58 43 / Courriel : l.delatouche@thedesk.fr Angélique de

Plus en détail

Sommaire de la rubrique «Faire un don du sang» Site Internet des villes région Pays de la Loire FAIRE UN DON

Sommaire de la rubrique «Faire un don du sang» Site Internet des villes région Pays de la Loire FAIRE UN DON Sommaire de la rubrique «Faire un don du sang» Site Internet des villes région Pays de la Loire FAIRE UN DON Page d accueil de la rubrique avec un point sur les besoins en sang de la région Page 2 Pourquoi

Plus en détail

Dossier de presse. Le don de sang sur les lieux fixes de collecte. Juin 2013. Contact presse :

Dossier de presse. Le don de sang sur les lieux fixes de collecte. Juin 2013. Contact presse : Dossier de presse Le don de sang sur les lieux fixes de collecte Juin 2013 Contact presse : EFS Île-de-France Pôle Relations institutionnelles et communication d image Audrey Larquier : audrey.larquier@efs.sante.fr

Plus en détail

Dimanche 14 juin 2009

Dimanche 14 juin 2009 Dimanche 14 juin 2009 À l occasion de la 6 ème édition de la Journée mondiale des donneurs de sang, l EFS vous donne rendez-vous au Contacts presse :. Laurence de la Touche T. 01 77 37 29 93 / Courriel

Plus en détail

c estletempsqu ilfautpourdonnerson sang: un geste simple pour une grande cause.

c estletempsqu ilfautpourdonnerson sang: un geste simple pour une grande cause. 6:00 c estletempsqu ilfautpourdonnerson sang: un geste simple pour une grande cause. LE SAMEDI 14 JUIN, C EST LA JOURNÉE MONDIALE DES DONNEURS DE SANG. L ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG (EFS) ORGANISE À

Plus en détail

Don du sang Lisieux Une première en Normandie

Don du sang Lisieux Une première en Normandie DOSSIER DE PRESSE : Don du sang Lisieux Une première en Normandie SOMMAIRE : Une opération unique en Normandie : page 3 Les différents acteurs : page 4 L association «Don du Sang de Lisieux» : page 5 Page

Plus en détail

A BOURG-EN-BRESSE, les 3 clubs Rotary Revermont / Jacobins / Bourg-en-Bresse s unissent pour organiser avec l EFS, la 8 ème édition annuelle de

A BOURG-EN-BRESSE, les 3 clubs Rotary Revermont / Jacobins / Bourg-en-Bresse s unissent pour organiser avec l EFS, la 8 ème édition annuelle de Bourg-en-Bresse, vendredi 8 janvier 2016 MON SANG POUR LES AUTRES : L EFS et le Rotary se mobilisent pour sauver des vies! Depuis 18 années, les collectes Mon sang pour les autres rencontrent un franc

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse 1. La moelle osseuse : un rôle vital pour le corps humain Page 2/23 1.1. Qu est ce que la moelle osseuse? La moelle osseuse est indispensable à la

Plus en détail

Comment se déroule un don de sang placentaire?

Comment se déroule un don de sang placentaire? Don de sang placentaire Le sang placentaire (appelé aussi sang de cordon car il se trouve dans le cordon ombilical) est le sang qui est issu du placenta. Il renferme une grande quantité de cellules souches

Plus en détail

Sang, plasma, plaquettes...

Sang, plasma, plaquettes... Guide des dons Sang, plasma, plaquettes... et vous, que donnerez-vous? Le don de sang, un geste incontournable En donnant votre sang, vous aidez par exemple une femme qui a perdu beaucoup de sang lors

Plus en détail

Samedi 26 janvier 2013 à la Salle des fêtes de Bourg-en-Bresse (place de la grenette) de 9h à 17h30

Samedi 26 janvier 2013 à la Salle des fêtes de Bourg-en-Bresse (place de la grenette) de 9h à 17h30 Bourg en Bresse, mercredi 9 janvier 2013 Action nationale : Mon sang pour les autres L EFS et le Rotary se mobilisent pour sauver des vies! Chaque année depuis 15 années, les collectes Mon sang pour les

Plus en détail

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Dijon, le 6 mars 2014 Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Le 6 mars 2014 à Dijon, Thierry Beaudet, président du groupe MGEN, et

Plus en détail

Sang, plasma, plaquettes...

Sang, plasma, plaquettes... Vous souhaitez donner votre sang? Un centre est prêt à vous accueillir près de chez vous... OÙ DONNER SON SANG? Pour connaître les sites de collecte de votre région, contactez votre Etablissement Français

Plus en détail

Sang, plasma, plaquettes...

Sang, plasma, plaquettes... Sang, plasma, plaquettes... Le don de sang, un geste incontournable En donnant votre sang, vous aidez par exemple une femme qui a perdu beaucoup de sang lors de son accouchement à reprendre des forces,

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire Bien plus qu une mutuelle p ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite Le groupe MGEN p La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2013 2 3,7 3 209 millions de personnes

Plus en détail

Offre d emploi. Un(e) orthophoniste en CDD de 12 mois à temps partiel (0.3 ETP soit 3 demi-journées)

Offre d emploi. Un(e) orthophoniste en CDD de 12 mois à temps partiel (0.3 ETP soit 3 demi-journées) recru+e Offre d emploi L Institut MGEN de La Verrière (dans les Yvelines) oriente son projet médical autour de 4 pôles (Médecine-SSR-USP/ EHPAD / Psychiatrie Adulte / Psychiatrie jeune adulte et adolescent)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JOURNEE MONDIALE DES DONNEURS DE SANG 2014

DOSSIER DE PRESSE JOURNEE MONDIALE DES DONNEURS DE SANG 2014 DOSSIER DE PRESSE JOURNEE MONDIALE DES DONNEURS DE SANG 2014 Contact presse EFS Françoise Lefailler 01 55 93 96 23 Elise Saada 01 55 93 28 68 Equancy Léa Gabrié 01 79 74 12 69 / lgabrie@equancy.com Laetitia

Plus en détail

IONIS En veille contre le Sida Dossier de partenariat

IONIS En veille contre le Sida Dossier de partenariat IONIS En veille contre le Sida Dossier de partenariat 28 novembre 2008 Mobilisation de toutes les écoles du groupe IONIS pour sensibiliser les jeunes au Sida 2 ème édition pour IONIS EN VEILLE CONTRE LE

Plus en détail

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal!

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! J ai de 18 à 50 ans Le Don de Moelle Osseuse Ça m intéresse -1 je demande des infos, je réfléchis. -2 je contacte le centre EFS le plus proche de chez moi. 3- je suis

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE 1 EDITO FRANÇOIS TOUJAS, PRESIDENT DE L ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG La Journée mondiale des donneurs de sang, une journée importante pour l Etablissement français

Plus en détail

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 3 BUS, 7 JOURS, 21 VILLES POUR CONVAINCRE LE PLUS GRAND NOMBRE DE DEVENIR DONNEUR DE MOELLE OSSEUSE

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire p Bien plus qu une mutuelle ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance p Le groupe MGEN La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2014 3,8 millions de personnes protégées 3 209 Lits,

Plus en détail

UNE MUTUELLE Profondément humaine

UNE MUTUELLE Profondément humaine Shutterstock / Goodluz UNE MUTUELLE Profondément humaine Avril 2015 1 Notre histoire Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

Bienvenue chez votre pharmacien

Bienvenue chez votre pharmacien Bienvenue chez votre pharmacien En première ligne Le pharmacien Prestataire de soins à part entière, le pharmacien occupe aujourd hui une place centrale au cœur de notre système de santé. Disponible sans

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie.

Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie. Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie. Qu est ce que le sang de cordon? Le sang de cordon (ou sang placentaire)

Plus en détail

Assurer la retraite & protéger la santé

Assurer la retraite & protéger la santé Assurer la retraite & protéger la santé La Carsat aux côtés : des salariés, des entreprises et des retraités La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 4 valeurs : service solidarité avenir

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes COMMUNIQUÉ DE PRESSE Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes Malakoff Médéric lance Ma Complémentaire Santé ACS, la première complémentaire santé individuelle conçue pour les bénéficiaires

Plus en détail

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse:

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse: La greffe de moelle osseuse représente une chance importante de guérison pour de nombreuses personnes atteintes de maladies graves du sang. Le don de moelle osseuse est un acte volontaire, anonyme et gratuit

Plus en détail

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la L association Demain est souscriptrice de la plupart des contrats d assurance santé, prévoyance et retraite assurés par Groupama Gan Vie et distribués par Gan Assurances. Gan Evolution Santé, Gan Alterego

Plus en détail

Besoins identifiés, évolution des prélèvements et des donneurs

Besoins identifiés, évolution des prélèvements et des donneurs Dossier de presse Février 2007 LE DON DE SANG EN FRANCE EN 2007 Besoins identifiés, évolution des prélèvements et des donneurs Contacts Presse. Stéphanie Kanoui T.01 41 23 41 82 / Courriel : kanouis@clm.bbdo.fr.

Plus en détail

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder Le don de cellules souches M.Lambermont Pascale Van Muylder 1 Pourquoi avons-nous recours à la greffe de CSH? Certaines maladies causent la destruction ou un fonctionnement anormal de la moelle osseuse.

Plus en détail

FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION

FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION Madame, Monsieur, Si votre état de santé nécessite une transfusion sanguine, ce document est destiné à vous informer sur les avantages et les risques de la transfusion,

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Contact presse : service Communication EFS Pays de la Loire Laure Henry Baudot, laure.henry baudot@efs.sante.fr Tel. : 02 40 12 33 61 1

Contact presse : service Communication EFS Pays de la Loire Laure Henry Baudot, laure.henry baudot@efs.sante.fr Tel. : 02 40 12 33 61 1 Laure Henry Baudot, laure.henry baudot@efs.sante.fr Tel. : 02 40 12 33 61 1 Sommaire Interview de François Toujas, Président de l Etablissement français du sang I- Faisons du 14 juin un grand jour pour

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 SOMMAIRE LA SEMAINE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE, SI : RÉPONSE AUX ENJEUX MONDIAUX LA SSI, UN COUP DE PROJECTEUR POUR PARLER DE SI DES VALEURS COMMUNES

Plus en détail

Assurer la retraite & protéger la santé

Assurer la retraite & protéger la santé Assurer la retraite & protéger la santé La Carsat aux côtés des salariés, des entreprises et des retraités La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 2 Structure de droit privé gérée par

Plus en détail

Transfusions sanguines, greffes et transplantations

Transfusions sanguines, greffes et transplantations Transfusions sanguines, greffes et transplantations Chiffres clés en 2008 La greffe d organes est pratiquée depuis plus de 50 ans. 4 620 malades ont été greffés. 1 563 personnes ont été prélevées. 222

Plus en détail

PARTENARIATS ENTREPRISES

PARTENARIATS ENTREPRISES 1 Le rendez-vous annuel de collecte de fonds de l Institut Pasteur 2 Un événement médiatique national Une opération de lancement : journée portes ouvertes, exposition événementielle à Paris et en régions.

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons Assistance médicale à la procréation Informations pour les couples donneurs Le don d embryons Sommaire Le don d embryons, qu est-ce que c est? 2 Qui peut en bénéfi cier? Qui peut donner les embryons et

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

Rapport de stage à l INAMI, services des soins de santé, 6-17 février 2012

Rapport de stage à l INAMI, services des soins de santé, 6-17 février 2012 Rapport de stage à l INAMI, services des soins de santé, 6-17 février 2012 Par Thierry GAHUNGU, Etudiant en master 2, politique et gestion des systèmes de santé Sous la supervision de Mr Thomas Rousseau,

Plus en détail

Mutualité Française Picardie

Mutualité Française Picardie Mutualité Française Picardie 3, boulevard Léon Blum 02100 Saint-Quentin Tél : 03 23 62 33 11 Fax : 03 23 67 14 36 contact@mutualite-picardie.fr Retrouvez l ensemble des différents services et activités

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Kit «Bouteilles d eau»

Kit «Bouteilles d eau» Campagne de sensibilisation à la polyarthrite Kit «Bouteilles d eau» - Sommaire - Les objectifs de la campagne L opération pilote du 21 avril 2012 en images Devenir ambassadeur de la campagne o Où et comment?

Plus en détail

WHA63.12 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5

WHA63.12 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5 WHA63/200/REC/ WHA63.2 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins... 9 WHA63.2 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5 La Soixante-Troisième Assemblée mondiale de la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie».

DOSSIER DE PRESSE. MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie». DOSSIER DE PRESSE MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie». COMMUNIQUÉ Pour la première fois en France, une association lance un MOOC (Massive Open Online Course) : «Devenir Ambassadeur

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES Session 2010 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES Épreuve ÉCRITE Durée : 3 heures Coefficient : 7 L usage de la calculatrice

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 201 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 Enregistré à la Présidence du Sénat le 15 décembre 2011 PROPOSITION DE LOI visant à permettre le don du sang pour les mineurs de plus de seize ans, PRÉSENTÉE

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE klesia.fr KLESIA Une expertise plurielle au service de la protection sociale Partenaire et conseil des entreprises, des salariés et des particuliers,

Plus en détail

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions TRANSFUSION SANGUINE Des réponses à vos questions Des réponses à vos questions La présente brochure s adresse aux personnes qui pourraient avoir besoin d une transfusion de sang ou de produits sanguins

Plus en détail

www.fondationdelavenir.org

www.fondationdelavenir.org www.fondationdelavenir.org de l Avenir Edito Dominique Letourneau Président du directoire de la de l Avenir Depuis plus de 27 ans, la de l Avenir joue le rôle indispensable de passerelle entre la recherche

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire»

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire» Une implantation forte de l Economie Sociale et Solidaire de part et d autre de la frontière. Forte de plus de 13 000 établissements et de plus de 200 000 emplois sur le territoire transfrontalier, l économie

Plus en détail

La Mutualité Française

La Mutualité Française La Mutualité Française en Pays de la Loire Un mouvement pour une santé solidaire en région en Pays de la Loire : une représentation régionale pour défendre l accès à la santé pour tous Les mutuelles Premier

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER Relais pour la Vie, une initiative

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

www.dondemoelleosseuse.fr

www.dondemoelleosseuse.fr Agence relevant du ministère de la santé www.dondemoelleosseuse.fr 01 Pourquoi devenir Veilleur de Vie? Le don de moelle osseuse peut sauver des vies. Chaque année, des milliers de personnes - enfants

Plus en détail

Je donne pour qu on trouve

Je donne pour qu on trouve Je donne pour qu on trouve En donnant, vous avez le pouvoir de faire progresser la recherche et les soins aux patients. Aidez-nous à atteindre l objectif de la première campagne de financement sur le myélome

Plus en détail

L'Obésité : une épidémie?

L'Obésité : une épidémie? Communiqué de presse 5 mars 2014 L'Obésité : une épidémie? Résultats de l'étude MGEN «Habitudes de vie et surpoids» 3 Français sur 4 se jugent en bonne santé, 1 sur 2 est en surpoids, 16% sont obèses 2/3

Plus en détail

débat carité : Constats»

débat carité : Constats» MUTUALITE FRANCAISE CÔTE-D OR YONNE Dr Nathalie Arnould Conférence débat «Santé Précarit carité : Constats» Samedi 18 octobre 2008 La Mutualité Française aise? Elle fédère la quasi-totalité des mutuelles

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Donner un rein de son vivant peut concerner chacun. Cela s appelle le don du vivant. LE REIN, un organe indispensable à la vie l

Plus en détail

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE BIEN GÉRER MA SANTÉ AVEC L ACS Ce que l Assurance Maladie fait pour moi L Assurance Maladie me permet de bénéficier de l Aide pour une complémentaire santé : l ACS. Des offres et des services pour m accompagner

Plus en détail

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient.

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient. Le développement des programmes d éducation thérapeutique du patient 2 ans après la loi Hôpital, patients, santé, territoire : quel bilan? Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique

Plus en détail

Le don de moelle osseuse :

Le don de moelle osseuse : DON DE MOELLE OSSEUSE Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps LA MOELLE OSSEUSE ET SA GREFFE La moelle osseuse C est le tissu mou dans le centre du corps des os qui

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

Maladie de Willebrand. Informations et conseils

Maladie de Willebrand. Informations et conseils Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Maladie de Willebrand Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de soins.

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

Salon des seniors. du 29 au 31 mars 2012 Paris - Porte de Versailles. Mutuelle santé LMP - 11 rue Albert Sarraut - 78000 Versailles

Salon des seniors. du 29 au 31 mars 2012 Paris - Porte de Versailles. Mutuelle santé LMP - 11 rue Albert Sarraut - 78000 Versailles Salon des seniors du 29 au 31 mars 2012 Paris - Porte de Versailles Mutuelle LMP, santé et bien-être en toute sérénité dès 50 ans Dossier de presse Mutuelle santé LMP - 11 rue Albert Sarraut - 78000 Versailles

Plus en détail

1. Code de la sécurité sociale

1. Code de la sécurité sociale Points-clés de la loi du 17 décembre 2010 portant réforme du système de soins de santé et modifiant : 1. le Code de la sécurité sociale ; 2. la loi modifiée du 28 août 1998 sur les établissements hospitaliers.

Plus en détail

RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE

RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE 12/14 JUIN 2003 25 MESURES POUR REDUIRE LES INEGALITES DE SANTE Le système de santé est confronté à une crise d une gravité sans précédent, dont la

Plus en détail

MODUVÉO PRO. Indépendant et prévoyant > DES GARANTIES POUR SÉCURISER VOS REVENUS ET CEUX DE VOTRE FAMILLE EN CAS DE COUPS DURS

MODUVÉO PRO. Indépendant et prévoyant > DES GARANTIES POUR SÉCURISER VOS REVENUS ET CEUX DE VOTRE FAMILLE EN CAS DE COUPS DURS Indépendant et prévoyant > DES GARANTIES POUR SÉCURISER VOS REVENUS ET CEUX DE VOTRE FAMILLE EN CAS DE COUPS DURS Lorsqu une maladie ou un accident survient, ce que vous avez construit peut être mis en

Plus en détail

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Préambule Méthodologie Structures observées Les recherches ont porté sur toutes les entreprises entrant dans la composition de l indice CAC 40 au 1 er juillet

Plus en détail

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide VOS aides au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide Cabourg, Autrans, Grasse, Pornichet, La Rochelle, La carte des destinations de vacances laisse

Plus en détail

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE UNE FORMATION, UN MÉTIER SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER www.ecolems.com Apprenez un métier et boostez votre carrière! ECOLEMS,

Plus en détail

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS On vient de vous diagnostiquer une leucémie myéloïde chronique (LMC). Il se peut que vous ayez eu une analyse sanguine de routine demandée par votre médecin traitant ou

Plus en détail

Recevez une aide financière indispensable en cas d hospitalisation

Recevez une aide financière indispensable en cas d hospitalisation Pour vous jusqu à 120 par jour* Recevez une aide financière indispensable en cas d hospitalisation * pour la souscription de l option 60 et suite à une hospitalisation due à un accident L hospitalisation

Plus en détail

Le cancer cet ennemi commun

Le cancer cet ennemi commun Le cancer cet ennemi commun En France, 360 000 nouveaux cas par an. 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 touchés au cours de leur vie. en Languedoc-Roussillon, ICI il tue 20 personnes par jour. www.icm.unicancer.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

Le don de moelle osseuse

Le don de moelle osseuse Le don de moelle osseuse Enfant, je rêvais de sauver des vies. Aujourd hui, je le fais. Grande cause nationale 2009 Olivier, 4 ans Olivier, 32 ans Établissement relevant du ministère de la santé Le don

Plus en détail

Questionnaire Droits en matière de santé : testez vos connaissances

Questionnaire Droits en matière de santé : testez vos connaissances Service des Ressources Humaines Bureau des Affaires Sociales Mademoiselle GEISERT Marie Stagiaire Assistante sociale : assistante.sociale@dr14.cnrs.fr Questionnaire Droits en matière de santé : testez

Plus en détail

Bilan Social données 2010

Bilan Social données 2010 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité Bilan Social données 2010 Le Bilan Social permet à l OEMM de donner une description précise du champ de la Mutualité. L ensemble des organismes appliquant

Plus en détail

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE NOM DE LA STRUCTURE : Fondation d entreprise Bouygues Telecom ADRESSE : 82, rue H. Farman 92130 Issy-les-Moulineaux TITRE DE L EVENEMENT : Les

Plus en détail