Plus que jamais, l EFS compte sur la générosité des Français. Contacts Presse :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plus que jamais, l EFS compte sur la générosité des Français. Contacts Presse :"

Transcription

1 Plus que jamais, l EFS compte sur la générosité des Français Contacts Presse : The Desk Laurence de la Touche Tél / Courriel : Angélique d Esteve Tél / Courriel : EFS Jean-Marc Ouazan / Françoise Le Failler Tél

2 Sommaire I- La Journée mondiale des donneurs de sang, l occasion de passer à l acte Pourquoi le 14 juin? Le web, au cœur de l événement II- Les donneurs en France en 2011 Hommes/Femmes : quels chiffres? «Le don nous a sauvés» : témoignages Et si on chassait les idées reçues? III- Une collecte repensée au service des donneurs Des besoins qui augmentent Les maisons du don La France, un modèle unique, une référence européenne Les chiffres clés Annexes Le parcours du donneur Présentation de l Etablissement Français du Sang Les partenaires de la Journée mondiale des donneurs de sang Où donner son sang toute l année? 2

3 I- La Journée mondiale des donneurs de sang, l occasion de passer à l acte Le 14 juin 2012 se tiendra la 9 e édition de la Journée mondiale des donneurs de sang. Initiée par l OMS, et relayée en France par l Etablissement Français du Sang (EFS) et les associations de donneurs de sang bénévole, elle vise à remercier tous ceux qui acceptent de faire ce geste généreux et solidaire, le don de sang. Femme ou homme, jeune ou plus âgé, chacun est invité à participer à cette grande fête conviviale et chaleureuse. Pour l occasion, des milliers de bénévoles de la Fédération française pour le don de sang bénévole (FFDSB) sont mobilisés aux côtés des équipes de l EFS et disponibles pour accueillir le grand public dans l un des 350 points de collecte habillés aux couleurs de l événement. Pour connaître le lieu de collecte le plus proche de chez soi rendez-vous sur rubrique Ou donner? 1 million de malades sont soignés chaque année grâce aux produits sanguins. Des transfusions sanguines (hémorragie après un accouchement, affaiblissement lié à une chimiothérapie, maladies chroniques ) aux médicaments dérivés du sang, les besoins sont en constante augmentation. Le vieillissement de la population est notamment une des raisons de l accroissement de la consommation en produits sanguins. Or aujourd hui, il n existe toujours pas de médicaments capables de se substituer au sang humain. Le sang est unique, précieux. Chaque don compte. Et peut sauver des vies. Pourquoi le 14 juin? Parce que cette date est hautement symbolique pour l ensemble de la communauté transfusionnelle et scientifique. C est en effet le 14 juin 1868 que naît Karl Landsteiner. Chercheur autrichien, il est en 1902 l auteur d une découverte essentielle : la découverte du système des groupes sanguins ABO. Il fonde alors l immuno-hématologie. Sa consécration vient en Il se voit décerner le prix Nobel de médecine pour cette découverte. 3

4 Le web, au cœur de l événement Convaincu de l intérêt d utiliser les nouvelles technologies pour convaincre un public plus jeune et plus actif, l EFS a développé plusieurs outils : Un site web, qui propose de nombreux contenus : chiffres clés, lieux de collecte, vidéos. Il revêt les couleurs de l événement et propose une navigation aisée pour disposer de toutes les informations nécessaires sur la 9e édition de la Journée mondiale des donneurs de sang. Une page Facebook, qui compte aujourd hui pas moins de fans. Elle permet d obtenir une information régulière sur le don de sang et d échanger avec la communauté des donneurs. Une web application pour smartphone, qui permet notamment d effectuer une recherche géolocalisée des collectes et de calculer son itinéraire. Un questionnaire d auto-évaluation permet aussi de vérifier son aptitude au don, même s il ne remplace pas le questionnaire et l entretien médical. Une application iphone «Don de Sang» existe également. Multitâches, elle propose les mêmes fonctionnalités que la web application. Sur Youtube, la chaîne EFS propose une série de vidéos. Donneurs et malades témoignent notamment de la nécessité de donner son sang en expliquant les différents usages du don. 4

5 II- Les donneurs en France en 2011 Hommes/Femmes : Quels chiffres? En 2011, l EFS a accueilli donneurs, composés de femmes et hommes. Les femmes constituent encore la majorité des donneurs de sang (51 %). Volontaires, disponibles et altruistes, elles sont conscientes de l utilité de leur geste et très motivées dès l âge de 18 ans. Si les femmes sont plus nombreuses à donner, elles donnent aussi moins souvent, et ce quel que soit leur âge. Leur don annuel moyen est de 1,67 contre 2,04 pour les hommes. De manière générale, on observe en 2011 que les donneurs de 40 à 60 ans sont les plus actifs. Les ans représentent 43 % des dons et les ans 54 %. Le don moyen annuel est en augmentation, passant de 1,81 en 2010 à 1,85 en Les hommes peuvent réaliser jusqu à 6 dons de sang total par an et les femmes jusqu à 4. 8,6 % de nouveaux donneurs ont été enregistrés en 2011 L EFS a accueilli l an dernier nouveaux donneurs soit + 8,6% par rapport à Les femmes (53,6 %) sont toujours -et de plus en plus- majoritaires dans le recrutement de l EFS. A noter que près de 6 % des ans se sont présentés pour offrir leur sang. Alors que la moyenne nationale des donneurs de sang pour la population en âge de donner s élève à 4%. Des donneurs fidèles En 2011, donneurs connus (donneurs déjà actifs en 2009 et/ou 2010) sont revenus donner leur sang. L'année 2011 a enregistré donneurs connus de plus qu en Les femmes de ans sont les plus nombreuses à renouveler leur don de sang. Chez les hommes, les ans sont les plus réguliers dans l acte de don. «Le don nous a sauvés» : témoignages Chancia, 32 ans, receveuse, atteinte de drépanocytose «La drépanocytose est une maladie génétique qui provoque des douleurs osseuses dans les bras, les jambes, le dos. Les crises se manifestent quand on a pris un coup de froid, de chaud, quand on n a pas assez bu ou quand on est fatigué, stressé. Au quotidien, c est difficile, mais on arrive à vivre à peu près correctement grâce aux transfusions. Ma dernière hospitalisation a duré trois semaines, avec une crise assez forte qui a nécessité la transfusion de deux poches de sang. 5

6 Vraiment, la transfusion fait toute la différence : on a moins mal, la crise disparaît plus vite, on récupère mieux. Alors j incite beaucoup mon entourage à donner, c est tellement important pour ceux qui ont besoin de sang! Moi, sans transfusion, je ne vais pas très bien... C est aussi grâce à des transfusions régulières avant et après ma grossesse que j ai aujourd hui une petite fille de trois ans qui se porte comme un charme!» Anne-Sophie, 40 ans, maman de Thomas, 12 ans, immunodéficient «À quatre mois et demi, quand Thomas est tombé malade, on a d abord cru à une bronchiolite. Mais il s agissait en fait d un déficit immunitaire.depuis, il reçoit une perfusion d immunoglobulines toutes les trois semaines et un traitement antibiotique. Il lui faut aussi respecter une hygiène de vie stricte : pas d eau du robinet, des aliments nettoyés avec soin... mais hormis ces contraintes, il a une vie normale. Grâce aux donneurs de plasma, à partir duquel sont fabriquées les immunoglobulines, mon fils peut vivre et grandir dans de bonnes conditions.» Vincent, 18 ans, receveur d immunoglobulines (plasma) «J étais en classe de 5e quand j ai eu des pneumopathies à répétition.on a recherché la cause et on m a diagnostiqué une déficience immunitaire qui a été traitée au départ par des médicaments et des injections d immunoglobulines. Depuis, je suis toujours sous immunoglobulines, en injection sous-cutanée une fois par semaine. Avec les cours, c est compliqué en semaine, alors ma mère fait l injection le week-end, je m organise du temps pour ça et j en profite pour faire mes devoirs. C est facile à faire, en fait je pourrais la faire moimême... Grâce à ce traitement, je vis bien. Bien sûr, il faut que je fasse attention, j ai encore parfois des pneumopathies en hiver. Et en période infectieuse, je ralentis le sport, j ai d ailleurs abandonné le football pour un sport d intérieur, le badminton. Comme bien d autres malades, j ai vraiment besoin des donneurs de plasma : grâce à eux, les personnes qui ne me connaissent pas bien ne soupçonnent pas que j ai un problème de santé. Et ça, c est formidable, non?» Et si on chassait les idées reçues? 1- Les Français ne sont pas généreux Faux : personnes ont accepté de donner leur sang en Un chiffre en augmentation par rapport à Entre 2010 et 2011, les besoins ont augmenté de 3%. Pour la décennie , on observe une augmentation de 26%. La France est très attachée au don éthique, inscrit dans sa législation. Afin de garantir l autosuffisance, elle a besoin de dons réguliers. 2- On compte autant d hommes que de femmes parmi les donneurs 6

7 Faux : les femmes donnent plus facilement. Elles représentent encore en % des donneurs de sang. Plus volontaires et plus disponibles pour ce geste altruiste, elles sont très motivées dès l âge de 18 ans. Les hommes en revanche font plus de dons dans l année (2.04 dons par an contre 1.67 pour les femmes). 3- A partir d un certain âge, on ne peut plus donner Vrai : Pour donner son sang, il faut être majeur et ne pas avoir plus de 70 ans. Pour donner son plasma et ses plaquettes, il faut avoir entre 18 et 65 ans. Au-delà, l EFS privilégie la santé et la sécurité des donneurs. De même, pour préserver le malade comme le donneur, il existe des contre-indications au don. Elles peuvent être définitives (les personnes pesant moins de 50 kg par exemple ne peuvent pas donner leur sang) ou liées à un état temporaire imposant de différer un don : soins de carie (1 jour), traitement antibiotique (7 jours), épisode infectieux comme une gastro-entérite ou une grippe (14 jours, après la fin des symptômes), voyage dans un pays touché par le paludisme (4 mois après le retour), intervention chirurgicale (4 mois), piercing, tatouage (4 mois) 4- Quand on a donné une fois, on ne peut plus donner Faux : Mais les hommes peuvent donner davantage leur sang que les femmes, jusqu'à 6 fois par an (vs 4 fois pour les femmes). Il est même possible d'effectuer jusqu'à 24 dons de plasma par an, avec 2 semaines d intervalle minimum entre chaque don. Pour le don de plaquettes, on peut donner jusqu'à 12 fois par an, avec 4 semaines d intervalle minimum entre chaque don. 5- Le don de sang va m épuiser Faux : peut-être ressentirez-vous une fatigue passagère. Mais après un don, une collation est systématiquement offerte au donneur pour qu il se restaure et se réhydrate. Il est toutefois préférable de ne pas pratiquer d activités physiques dans les heures qui suivent un don de sang, de bien s hydrater et surtout de ne jamais venir à jeun. L'organisme reconstitue très rapidement son stock de cellules sanguines. Le plasma et les plaquettes se régénèrent en quelques heures. Les globules rouges, libérés progressivement par la moelle osseuse, en une quinzaine de jours. 7

8 III- Une collecte repensée au service des donneurs Les dons de sang, plaquettes ou plasma sont plus que jamais nécessaires pour répondre à l immense besoin de la population. Nous ne savons toujours pas fabriquer de sang in vitro dans des quantités industrielles. Le sang des donneurs est donc irremplaçable. Et ce pour au moins, les vingt prochaines années. Il est donc essentiel de recruter davantage de donneurs. Pour ce faire, l EFS a repensé ses modes de collecte, investissant de plus en plus les centres villes et les lieux de passage. Des besoins qui augmentent Nos modes de vie ont évolué. Grâce au progrès de la médecine, on observe un allongement de la durée de vie. Ce qui engendre en conséquence, une augmentation du nombre de personnes malades, susceptibles de recourir aux transfusions sanguines. De nombreuses pathologies sont concernées, des cancers aux maladies chroniques. Citons pour exemple les maladies du sang et les cancers (dont les leucémies et les lymphomes) : Le traitement des cancers par chimiothérapie entraîne la destruction des cellules de la moelle osseuse. Pour pallier ces effets, on a recours à d importantes transfusions de plaquettes et de globules rouges. La thalassémie : cette maladie héréditaire se traduit, dans sa forme grave, par une anémie nécessitant des transfusions tout au long de la vie. La drépanocytose : Elle se caractérise par la présence de globules rouges en forme de faucille qui sont fragiles, se détruisent rapidement et entraînent, en encombrant les vaisseaux, des crises vasculo-occlusives. Le sang de ces malades doit être renouvelé à intervalles réguliers. Le dépistage de cette maladie se fait à la naissance. La prévalence de cette maladie chez les nouveau-nés est de 1/3000 en France et de 1/700 en Ile-de-France. Les transfusions sont également nécessaires, voire indispensables en cas d hémorragie : Au cours d un accouchement, une hémorragie peut nécessiter un besoin urgent et important de produits sanguins. Ceux-ci doivent être disponibles en moins d une demi-heure, ce qui est déterminant dans l implantation des dépôts de sang et des maternités. Lors d une opération chirurgicale ou après un accident (traumatologie), une transfusion de globules rouges peut être vitale. Si le malade perd beaucoup de sang, il faut parfois, pour faciliter la coagulation et arrêter le saignement, transfuser du plasma et des plaquettes. On sait aujourd hui que certains médicaments dérivés du sang, comme par exemple les sérums réalisés à partir des immunoglobulines, permettent de lutter contre les déficits immunitaires, que peuvent notamment entraîner les traitements par chimiothérapie. L amélioration des diagnostics est une autre conséquence de l augmentation des besoins. Il est aujourd hui possible de détecter et donc de soigner ou de soulager grâce aux produits sanguins des maladies auto-immunes, des déficits immunitaires ou des maladies orphelines. 8

9 En 2011, l EFS a recueilli environ de dons de sang auprès de 1.7 millions de donneurs. En 2012, les besoins augmentent encore. Les premières tendances de l année 2012 montrent une accélération de la consommation qui est estimée à près de 5% à fin avril, soit une consommation de poches supplémentaires sur les quatre premiers mois par rapport à Les maisons du don Conscient de l enjeu que représente le recrutement de nouveaux donneurs, l EFS mène depuis 2007 une politique novatrice. Cinq maisons du don ont ainsi déjà ouvert leurs portes à Aix en Provence, Lille, Rouen, Saint-Pierre de La Réunion et Toulouse. En 2012, deux autres sont attendues au Havre et à Paris. Vingt projets devraient voir le jour d ici 2014 dans des villes de plus de habitants. L idée est simple et consiste à faciliter le passage à l acte des donneurs en s implantant dans des lieux de passage, près des gares, des centres villes ou des bureaux, et non plus uniquement au sein des hôpitaux, parfois excentrés. Les horaires d ouverture ont été élargis, pour s adapter aux spécificités de l environnement local. Mais surtout, le cadre, l architecture et le confort ont été étudiés pour offrir convivialité et bien-être aux donneurs. Les espaces sont vastes (300 m 2 de surface en moyenne), spacieux, souvent en rez-dechaussée. Ils sont agréables, colorés et équipés de loisirs technologiques pour divertir les donneurs (tablettes numériques). Car l acte de don doit avant tout rester confortable pour le donneur. Zoom sur la Maison du don, ouverte à Lille en 2010 Elle a à peine deux ans, mais déjà un bilan plus que positif. La Maison du don de Lille, ouverte en juin 2010, a accueilli donneurs au cours des 12 derniers mois. Idéalement située, à quelques pas de la gare centrale et du métro, son succès est surtout dû à son organisation : durant la semaine, elle a su adapter ses heures d ouverture au fonctionnement des entreprises et des universités voisines. Des partenariats pour acheminer les salariés et les étudiants en navette durant leur pause déjeuner ont ainsi été organisés. Avec ses 36 lits, elle est capable de recevoir jusqu à 200 donneurs dans la même journée, dans des conditions de confort et de sécurité optimales. L ergonomie des postes de travail et l espace dédié autour de chaque lit, ont été particulièrement étudiés pour améliorer les conditions de travail du personnel EFS. 9

10 La France, un modèle unique, une référence européenne Selon l OMS, 62 pays ont aujourd hui un système fondé sur le don volontaire et altruiste, contre 40 sur le don rémunéré. Mais la France fait figure d exemple car elle réussit à concilier don éthique et augmentation des besoins. L autosuffisance est une priorité absolue et la missions principale de l EFS. L objectif de l établissement étant de préserver le don éthique, véritable choix de société. Pour ce faire, l EFS organise la gestion des réserves en produits sanguins au niveau national. Cela lui permet de remédier aux périodes de tension et d acheminer les poches au plus près des besoins des malades. En effet, la durée de vie des produits sanguins labiles (PSL) est courte : 42 jours pour les globules rouges, 5 jours pour les plaquettes. Bénévole, anonyme, volontaire et ne faisant l objet d aucun profit, le don de sang est un acte de générosité, réalisé librement et sans contrainte. La sécurité des donneurs comme des receveurs repose précisément sur cette liberté et ce désintérêt financier. Aucune raison de mentir sur un questionnaire médical par crainte d être refusé au don, aucune raison de multiplier les dons à l excès pour des raisons financières au risque de fragiliser sa santé. Pour défendre et protéger ce choix éthique, défini par la loi du 21 juillet 1952, l EFS a pour mission première de garantir l autosuffisance nationale. Une autosuffisance qui passe par le recrutement de nouveaux donneurs, la gestion rigoureuse des réserves et une réflexion autour de la consommation en produits sanguins pour respecter un principe fondateur «transfuser juste et mieux». 10

11 Les chiffres clés 1 million de malades sont soignés en France chaque année grâce aux dons de près d 1,7 million de personnes dons de sang sont nécessaires chaque jour, l équivalent de 19 dons par minute! 114 malades reçoivent chaque heure des produits sanguins En 2011, l EFS a recueilli plus de 3 millions de dons (2,58 millions dons de sang total, dons en aphérèse dont aphérèses plasmatiques) Les dons de sang total ont progressé de 4,7 % en 2011 Le nombre annuel moyen de dons par donneurs est passé de 1,81 en 2010 à 1,85 en

12 Annexes 12

13 Annexe 1 : Le parcours du donneur 13

14 Annexe 2 : Présentation de l Etablissement Français du Sang Né de la loi du 1er juillet 1998 et créé le 1er janvier 2000, l Établissement Français du Sang est placé sous la tutelle du ministère de la santé. C est aujourd hui l unique opérateur civil de la transfusion sanguine en France. Sa mission principale L EFS assure l autosuffisance nationale en produits sanguins dans des conditions de sécurité et de qualité optimales sur tout le territoire national. Du donneur au receveur, il garantit l application des bonnes pratiques transfusionnelles et la certification de ses 17 établissements régionaux. Parallèlement, il renforce la veille sanitaire autour de son réseau d hémovigilance et développe des partenariats avec les établissements hospitaliers dans le domaine des activités associées à la transfusion sanguine (laboratoires de biologie moléculaire, centres de soins, thérapie tissulaire et cellulaire ). Ses ressources Elles proviennent en majeure partie des cessions des poches de sang aux établissements de santé dont le prix unitaire est fixé par l État. Ce tarif correspond à la prise en charge de l ensemble des frais engagés dans l activité de transfusion (collecte, préparation, qualification, distribution). En 2010, il a signé son premier contrat d objectifs et de performance (COP) avec l État, feuille de route qui fixe ses grandes orientations stratégiques pour les années à venir. En 2011, son budget s est élevé à 920 millions d euros dont 11 millions sont attribués directement à la recherche. Son organisation L EFS compte aujourd hui collaborateurs, répartis entre un siège national (environ 200 personnes) qui définit les orientations générales et assure le pilotage stratégique, et des établissements régionaux chargés de gérer les activités de transfusion sanguine. L EFS dispose de 152 sites fixes de prélèvement et organise collectes mobiles chaque année. 14

15 Annexe 3 : Les partenaires de la Journée mondiale des donneurs de sang Les entreprises partenaires Adecco Medical mobilise ses équipes et encourage ses intérimaires à participer au don de sang. Grâce à son réseau de 90 agences d emploi santé, Adecco Medical recrute pour les établissements de santé plus de 40 qualifications médicales et paramédicales en Intérim, CDD et CDI. Allociné, 2ème base de données mondiale dédiée au cinéma avec un million de visiteurs par jour, est présent en France, en Angleterre, en Espagne, récemment au Canada et en Allemagne et bientôt en Italie et aux Pays- Bas. En s associant à l EFS, Allociné montre que s intéresser au cinéma, c est aussi s intéresser à la vie, sous toutes ses facettes. Le Groupe Banque Populaire, 4e réseau bancaire français, est un groupe coopératif qui rassemble 9,4 millions de clients dont 3,4 millions de sociétaires. Animé par des valeurs fortes -l audace, la coopération, l Homme-, il s applique à combiner de bonnes performances avec un souci constant de l intérêt collectif. Il accompagne dans la durée tous ceux qui entreprennent, en France et au-delà des frontières. France Télévisions, premier groupe audiovisuel français est fier de s'associer à l EFS lors de la Journée mondiale des donneurs de sang. Fort de sa mission de service public et des valeurs citoyennes, il est particulièrement attaché à soutenir les causes d'intérêt général au bénéfice desquelles il exerce, tout naturellement et avec engagement, son rôle et son devoir de médiatisation. N 3 mondial sur le marché des titres de paiement à vocation sociale et culturelle, le Groupe coopératif Chèque Déjeuner se mobilise aux côtés de l EFS pour la Journée mondiale des donneurs de sang. Solidarité, partage, égalité sont des valeurs fondamentales pour le Groupe qui se traduisent par l action et l engagement. Créé il y a près de 30 ans par Marc Sellam, le Groupe IONIS est aujourd hui leader de l enseignement supérieur privé en France. Avec étudiants et plus de anciens, les 15 écoles* du groupe IONIS ont souhaité s engager pour la Journée mondiale des donneurs de sang. Une campagne de communication et de sensibilisation se déroulera dans chacune d entre elles. L implantation régionale du Groupe offrira à l EFS un véritable relais national auprès des jeunes. *ISG, ISEG, EPITA, EPITECH, ICS BEGUE, ESME SUDRIA, SUP BIOTECH, E-ARTSUP, IPSA, ISTH, ISEFAC, ETNA, IONIS TUTORING, IONIS EXECUTIVE LEARNING, ISTM La mutuelle générale des cheminots, mutuel le n 1 des cheminots a plus de 125 ans. Ouverte à tous depuis 2006, elle protège la santé de près de personnes. En tant que mutuelle, la MGC se mobilise pour le don, un acte solidaire et humain cher à ses valeurs : elle aide l Association Nationale des Cheminots pour le Don Bénévole à organiser des collectes et à promouvoir le don à la SNCF. 15

16 CNP Assurances, une entreprise mobilisée pour le don du sang. Premier assureur de personnes en France, CNP Assurances, soutient, depuis 2004, l Etablissement Français du Sang et la promotion du don du sang. Cette année encore CNP Assurances entend poursuivre, lors de trois nouvelles collectes de sang de 10 jours chacune, son action de sensibilisation de ses collaborateurs à un geste citoyen. Elle apporte d autre part son soutien à l EFS pour l organisation de ces collectes dans le quartier Montparnasse afin de mobiliser la population. Les magasins Hyper U, Super U, Marché U et U Express, sont des commerçants proches de leurs clients. La santé étant une préoccupation majeure des consommateurs, il est donc naturel que les magasins U s engagent aux côtés de l EFS pour cette grande cause nationale. L UMC, spécialiste de la protection sociale depuis plus de 40 ans Créée en 1967, l UMC est une union de mutuelles porteuse de valeurs, parmi lesquelles la solidarité, principe fondateur du mouvement mutualiste auquel elle adhère. Elle s implique activement dans la défense et la promotion de l accès aux soins pour tous. C est tout naturellement que l UMC soutient l action menée par l Etablissement français du sang, en mettant en place, notamment, des campagnes de prévention et de sensibilisation au don du sang auprès de ses adhérents. Première mutuelle santé française, le groupe MGEN gère le régime obligatoire d assurance maladie des professionnels de l Education nationale, de l Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Culture et de la Communication, de la Jeunesse et des Sports. Il fournit des prestations complémentaires en santé, prévoyance, dépendance et retraite. Via la mutuelle MGEN Filia, il propose également une complémentaire santé ouverte à tous, indépendamment du statut professionnel. Avec 33 établissements sanitaires et médico-sociaux, il offre aux assurés sociaux une structure de soins diversifiée : médecine de ville, soins de suite et de réadaptation, hébergement de personnes âgées et handicapées En 2010, le groupe MGEN a protégé près de 3,5 millions de personnes et réalisé un chiffre d affaires de plus de 2 milliards d euros. Il fait partie du groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire. Les associations partenaires Association Nationale des Cheminots pour le Don Bénévole La SNCF soutient les cheminots qui réalisent plus de dons de sang, plasma, plaquettes par an. La Mutuelle Générale des Cheminots et la Socrif soutiennent les actions de l ANCDB auprès des jeunes cheminots et contribuent au développement du réseau des Correspondants pour le don bénévole. L association Drepan Hope a pour but d informer et de sensibiliser la population française à cette maladie qu est la drépanocytose. À ce jour, cette maladie du sang ne se guérit pas. La transfusion sanguine étant l un des traitements majeurs, Drepan Hope a souhaité s associer et soutenir l EFS dans ses actions afin de promouvoir le don de sang. 16

17 Reconnue d'utilité publique, titulaire du label "Grande cause nationale 2009", la FFDSB est le partenaire central du dispositif public de la transfusion sanguine. Volontariat, anonymat, bénévolat, non profit sont les principes éthiques qu'elle défend au quotidien aux côtés de l'efs. En France, plus de 2000 personnes atteintes de maladies génétiques du système immunitaire ont besoin de recevoir tout au long de leur vie des immunoglobulines fabriquées à partir du plasma. Le 14 juin, IRIS tient à rendre hommage aux donneurs de sang, acteurs essentiels de la survie de ces patients. Union Nationale des Associations de Donneurs de Sang Bénévoles de La Poste et de France Telecom. L Union nationale regroupe les 100 associations départementales de donneurs de sang bénévoles de La Poste et France Télécom qui font la promotion du don de sang, de moelle osseuse et d organes. Elle recrute, fidélise les donneurs et organise près de 1000 collectes de sang par an auprès des salariés de ces deux entreprises. Le Rotary organise, avec l EFS, les collectes «Mon Sang Pour Les Autres» dans près de 50 villes de France, accueillant jusqu à 2000 donneurs, parmi lesquels beaucoup de jeunes et de primo-donneurs. Les Rotariens français contribuent ainsi à sauver des vies en appliquant leur devise : Servir d abord. Les institutions partenaires Le Conseil de l Europe soutient la Journée Mondiale des Donneurs de Sang organisée le 14 juin de chaque année afin de médiatiser cette cause au niveau mondial. Par cette action le Conseil de l Europe souhaite sensibiliser ses citoyens à cette cause. Il est donc naturel pour la Direction Européenne de la Qualité du Médicament & Soins de Santé (Direction du Conseil de l Europe en charge de ces questions) de soutenir les initiatives de ses partenaires européens et notamment celles de l Etablissement Français du Sang (EFS) à l occasion du 14 juin Au sein du Conseil de l Europe, les activités dans le domaine de la transfusion sanguine ont débuté dans les années Dès le début, les principes directeurs qui ont inspiré ces activités sont : - la promotion du don volontaire et non rémunéré, - l assistance mutuelle entre états et établissements de transfusion, - l optimisation de l usage du sang et de ses composants - la protection du donneur et du receveur. 17

18 Annexe 4 : Les sites de prélèvements ouverts toute l année 18

I- L ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG ÎLE-DE- FRANCE, ACTEUR MAJEUR DE SANTÉ PUBLIQUE

I- L ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG ÎLE-DE- FRANCE, ACTEUR MAJEUR DE SANTÉ PUBLIQUE I- L ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG ÎLE-DE- FRANCE, ACTEUR MAJEUR DE SANTÉ PUBLIQUE L Établissement Français du Sang, est l unique opérateur civil de la transfusion sanguine en France. Sa mission première

Plus en détail

Dossier de presse. Le don de sang sur les lieux fixes de collecte. Juin 2013. Contact presse :

Dossier de presse. Le don de sang sur les lieux fixes de collecte. Juin 2013. Contact presse : Dossier de presse Le don de sang sur les lieux fixes de collecte Juin 2013 Contact presse : EFS Île-de-France Pôle Relations institutionnelles et communication d image Audrey Larquier : audrey.larquier@efs.sante.fr

Plus en détail

Sommaire de la rubrique «Faire un don du sang» Site Internet des villes région Pays de la Loire FAIRE UN DON

Sommaire de la rubrique «Faire un don du sang» Site Internet des villes région Pays de la Loire FAIRE UN DON Sommaire de la rubrique «Faire un don du sang» Site Internet des villes région Pays de la Loire FAIRE UN DON Page d accueil de la rubrique avec un point sur les besoins en sang de la région Page 2 Pourquoi

Plus en détail

DON DE SANG. Label Don de Soi

DON DE SANG. Label Don de Soi DON DE SANG Label Don de Soi 2015 SOMMAIRE Les différents types de dons p.3 Le don de sang total Le don de plasma Le don de plaquettes Le don de moelle osseuse Que soigne-t-on avec un don de sang? p.7

Plus en détail

Sang, plasma, plaquettes...

Sang, plasma, plaquettes... Guide des dons Sang, plasma, plaquettes... et vous, que donnerez-vous? Le don de sang, un geste incontournable En donnant votre sang, vous aidez par exemple une femme qui a perdu beaucoup de sang lors

Plus en détail

Sang, plasma, plaquettes...

Sang, plasma, plaquettes... Sang, plasma, plaquettes... Le don de sang, un geste incontournable En donnant votre sang, vous aidez par exemple une femme qui a perdu beaucoup de sang lors de son accouchement à reprendre des forces,

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse 1. La moelle osseuse : un rôle vital pour le corps humain Page 2/23 1.1. Qu est ce que la moelle osseuse? La moelle osseuse est indispensable à la

Plus en détail

Le don de moelle osseuse

Le don de moelle osseuse Le don de moelle osseuse Enfant, je rêvais de sauver des vies. Aujourd hui, je le fais. Grande cause nationale 2009 Olivier, 4 ans Olivier, 32 ans Établissement relevant du ministère de la santé Le don

Plus en détail

www.dondemoelleosseuse.fr

www.dondemoelleosseuse.fr Agence relevant du ministère de la santé www.dondemoelleosseuse.fr 01 Pourquoi devenir Veilleur de Vie? Le don de moelle osseuse peut sauver des vies. Chaque année, des milliers de personnes - enfants

Plus en détail

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse Nous avons tous un don qui peut sauver une vie D e v e n i r donneur de moelle osseuse Pourquoi s inscrire comme donneur de moelle osseuse? Pour des personnes atteintes de maladies graves du sang, la greffe

Plus en détail

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder Le don de cellules souches M.Lambermont Pascale Van Muylder 1 Pourquoi avons-nous recours à la greffe de CSH? Certaines maladies causent la destruction ou un fonctionnement anormal de la moelle osseuse.

Plus en détail

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches Le don de cellules souches Jean VIVIN 04/2013 1-Nature du problème : 2- Technique Les leucémies représentent

Plus en détail

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal!

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! J ai de 18 à 50 ans Le Don de Moelle Osseuse Ça m intéresse -1 je demande des infos, je réfléchis. -2 je contacte le centre EFS le plus proche de chez moi. 3- je suis

Plus en détail

Le don de moelle osseuse :

Le don de moelle osseuse : DON DE MOELLE OSSEUSE Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps LA MOELLE OSSEUSE ET SA GREFFE La moelle osseuse C est le tissu mou dans le centre du corps des os qui

Plus en détail

Don de moelle osseuse. pour. la vie. Agence relevant du ministère de la santé. Agence relevant du ministère de la santé

Don de moelle osseuse. pour. la vie. Agence relevant du ministère de la santé. Agence relevant du ministère de la santé Don de moelle osseuse Engagez-VOUS pour la vie 1 Pourquoi devenir veilleur de vie? Le don de moelle osseuse peut sauver des vies La greffe de moelle osseuse représente une chance importante de guérison

Plus en détail

AIDE MÉMOIRE DE PROMOTION DU DON DE SANG

AIDE MÉMOIRE DE PROMOTION DU DON DE SANG CENTRE NATIONAL DE TRANSFUSION SANGUINE ---------------------------------- DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DE LA PROMOTION DU DON DE SANG AIDE MÉMOIRE DE PROMOTION DU DON DE SANG Pour vos dons et activités

Plus en détail

Guide Classes CM1-CM2

Guide Classes CM1-CM2 Guide Classes CM1-CM2 Vous souhaitez monter un projet d information, un événement, une action en soutien à une association? L association Laurette Fugain a besoin de vous! SOMMAIRE Présentation de l association

Plus en détail

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé Document destiné aux professionnels de santé 2 EDITION Etablissement relevant du ministère de la santé Le don de sang placentaire Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique

Plus en détail

Don du sang Lisieux Une première en Normandie

Don du sang Lisieux Une première en Normandie DOSSIER DE PRESSE : Don du sang Lisieux Une première en Normandie SOMMAIRE : Une opération unique en Normandie : page 3 Les différents acteurs : page 4 L association «Don du Sang de Lisieux» : page 5 Page

Plus en détail

FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION

FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION Madame, Monsieur, Si votre état de santé nécessite une transfusion sanguine, ce document est destiné à vous informer sur les avantages et les risques de la transfusion,

Plus en détail

WHA63.12 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5

WHA63.12 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5 WHA63/200/REC/ WHA63.2 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins... 9 WHA63.2 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5 La Soixante-Troisième Assemblée mondiale de la

Plus en détail

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse:

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse: La greffe de moelle osseuse représente une chance importante de guérison pour de nombreuses personnes atteintes de maladies graves du sang. Le don de moelle osseuse est un acte volontaire, anonyme et gratuit

Plus en détail

Les contre-indications au don de sang

Les contre-indications au don de sang Les contre-indications au don de sang Souvent, les donneurs s interrogent sur les raisons pour lesquelles tout le monde ne peut pas donner son sang. Le don de sang est une démarche d assistance à autrui,

Plus en détail

Information à un nouveau donneur de cellules souches du sang

Information à un nouveau donneur de cellules souches du sang Information à un nouveau donneur de cellules souches du sang Pour des raisons de simplification, les dénominations masculines s appliquent également aux femmes. La transplantation de cellules souches du

Plus en détail

SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE!

SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE! SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE! SUIVEZ-NOUS SUR : BANQUE PUBLIQUE DE SANG DE CORDON DʼHÉMA-QUÉBEC Lire ce code avec un téléphone intelligent pour accéder à la page S inscrire à la banque de sang de

Plus en détail

Guide de Mobilisation. de cellules souches pour mon. Autogreffe AVEC LE SOUTIEN DE. Carnet d informations et de suivi pour le patient et sa famille

Guide de Mobilisation. de cellules souches pour mon. Autogreffe AVEC LE SOUTIEN DE. Carnet d informations et de suivi pour le patient et sa famille Guide de Mobilisation de cellules souches pour mon Autogreffe Carnet d informations et de suivi Carnets pour d informations le patient et sa et famille de suivi pour le patient et sa famille AVEC LE SOUTIEN

Plus en détail

Transfusions sanguines, greffes et transplantations

Transfusions sanguines, greffes et transplantations Transfusions sanguines, greffes et transplantations Chiffres clés en 2008 La greffe d organes est pratiquée depuis plus de 50 ans. 4 620 malades ont été greffés. 1 563 personnes ont été prélevées. 222

Plus en détail

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus.

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus. AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne Les dons de cellules & de tissus. Introduction : Une greffe (don) de cellules consiste à administrer à un patient dont un organe vital ne fonctionne plus correctement, une

Plus en détail

Sang de cordon en France : 20 ans après la première greffe, quel état des lieux?

Sang de cordon en France : 20 ans après la première greffe, quel état des lieux? Dossier de Presse 10 avril 2008 Sang de cordon en France : 20 ans après la première greffe, quel état des lieux? Contacts Presse - EFS : Jean-Marc Ouazan - 01 55 93 96 23 - The Desk : Laurence de la Touche

Plus en détail

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE Le 16 février

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire Le 6 mai 2011, le groupe MGEN, le groupe MNH, la MNT, la MGET et la MAEE se sont réunis en assemblée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie».

DOSSIER DE PRESSE. MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie». DOSSIER DE PRESSE MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie». COMMUNIQUÉ Pour la première fois en France, une association lance un MOOC (Massive Open Online Course) : «Devenir Ambassadeur

Plus en détail

Etablissement Français du Sang

Etablissement Français du Sang Etablissement Français du Sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES Document de préparation à l entretien médical préalable au don de sang Partie médicale La sécurité

Plus en détail

Sommaire. Sommaire. Chapitre 1 : Les acteurs du don du sang

Sommaire. Sommaire. Chapitre 1 : Les acteurs du don du sang Edito Édito... Nous sommes heureux de vous présenter le guide des relations ADSB-EFS IDF. Il est le fruit d un travail commun entre l EFS IDF et le comité régional pour le don de sang bénévole. Collaboration

Plus en détail

Offre d emploi. Un(e) orthophoniste en CDD de 12 mois à temps partiel (0.3 ETP soit 3 demi-journées)

Offre d emploi. Un(e) orthophoniste en CDD de 12 mois à temps partiel (0.3 ETP soit 3 demi-journées) recru+e Offre d emploi L Institut MGEN de La Verrière (dans les Yvelines) oriente son projet médical autour de 4 pôles (Médecine-SSR-USP/ EHPAD / Psychiatrie Adulte / Psychiatrie jeune adulte et adolescent)

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 3 BUS, 7 JOURS, 21 VILLES POUR CONVAINCRE LE PLUS GRAND NOMBRE DE DEVENIR DONNEUR DE MOELLE OSSEUSE

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant ayant une drépanocytose Q Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de drépanocytose. Aujourd hui, votre enfant va bien,

Plus en détail

Dossier «Maladies du sang» Mieux les connaître pour mieux comprendre les enjeux liés au don de sang

Dossier «Maladies du sang» Mieux les connaître pour mieux comprendre les enjeux liés au don de sang Dossier «Maladies du sang» Mieux les connaître pour mieux comprendre les enjeux liés au don de sang Maladies du sang Objectif de ce dossier Les demandes des médias portent régulièrement sur les usages

Plus en détail

Exposé sur la Transfusion Sanguine

Exposé sur la Transfusion Sanguine Sommaire : I Histoire de la transfusion sanguine A/ Découverte des groupes sanguins B/ Premières transfusions sanguines C/ Les journées du sang II Les groupes sanguins A/ Les différents groupes B/ Déterminer

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY FEVRIER 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques Professeur Ibrahim Yakoub-Agha CHRU de LILLE (Illustration de J. Cloup, extraite du CD-Rom «greffe de Moelle» réalisé par la société K Noë) La moelle osseuse

Plus en détail

Les prescriptions pour le Don de Sang en France

Les prescriptions pour le Don de Sang en France Les prescriptions pour le Don de Sang en France 6 septembre 2013 - Genève La vison de l Etablissement Français du Sang par Nicole Coudurier 1. Sécurisation du l aphérèse 2. Evolution des sites fixes de

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

des banques pour la recherche

des banques pour la recherche ADN, cellules, tissus... des banques pour la recherche FÉVRIER 2009 Les banques d échantillons de matériel biologique (tissus, cellules, ADN ), appelées biobanques, mettent à disposition des chercheurs

Plus en détail

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.»

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» 39 e Congrès de la Mutualité Française Résolution générale «La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» La crise financière, économique, sociale et écologique frappe durement notre pays,

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire Bien plus qu une mutuelle p ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite Le groupe MGEN p La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2013 2 3,7 3 209 millions de personnes

Plus en détail

Angiœdème héréditaire (AOH)

Angiœdème héréditaire (AOH) Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports Direction Générale de la Santé Informations et conseils Angiœdème héréditaire (AOH) Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec

Plus en détail

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir Extrait Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 avril 2012 Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir La dynamique du plan greffe 2000-2003 a généré un essor sans précédent de près de 50 % de

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire p Bien plus qu une mutuelle ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance p Le groupe MGEN La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2014 3,8 millions de personnes protégées 3 209 Lits,

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE Chemin de l Étrat BP 57 42210 MONTROND-LES-BAINS Février 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 1999-2000

RAPPORT D ACTIVITÉ 1999-2000 RAPPORT D ACTIVITÉ 1999-2000 NOTRE MISSION HÉMA-QUÉBEC a pour mission de fournir à la population québécoise des composants, des dérivés et des substituts sanguins sécuritaires, de qualité optimale et en

Plus en détail

NOTRE ACTION SOCIALE PREND SOIN DE VOUS

NOTRE ACTION SOCIALE PREND SOIN DE VOUS NOTRE ACTION SOCIALE PREND SOIN DE VOUS NOTRE ACTION SOCIALE EN QUELQUES CHIFFRES * 35 délégations régionales 218 collaborateurs dédiés, dont 154 sur le terrain 12 500 membres d associations bénévoles

Plus en détail

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS Le traitement de votre maladie nécessite une Chimiothérapie intensive. Cette chimiothérapie qui utilise de fortes doses de médicaments antimitotiques est plus efficace

Plus en détail

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services 1 solidaire Apporter une réponse concrète aux besoins de la population en matière de santé, selon des principes fondamentaux de solidarité et d entraide. Développer un important réseau d œuvres sanitaires

Plus en détail

Enquête sur le don de moelle osseuse

Enquête sur le don de moelle osseuse Enquête sur le don de moelle osseuse Réalisée auprès des étudiants de première année à l Université de Poitiers en septembre 2012 En France, pour que leur vie continue, 2 400 malades ont besoin d un don

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de la leucémie lymphoïde chronique

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de la leucémie lymphoïde chronique G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de la leucémie lymphoïde chronique Septembre 2011 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles DOSSIER DE PRESSE Février 2011 A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles Contact presse Service

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT Les étapes du don de rein DONNER UN REIN DE SON VIVANT PEUT concerner CHACUN le don du vivant 3 /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

LES PETITS DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE LA SANTÉ NORD-PAS-DE-CALAIS 2009 Numéro 22 UNE RÉGION DE DON

LES PETITS DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE LA SANTÉ NORD-PAS-DE-CALAIS 2009 Numéro 22 UNE RÉGION DE DON LES PETITS DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE LA SANTÉ NORD-PAS-DE-CALAIS 29 Numéro 22 UNE RÉGION DE DON Le Premier ministre a fait de l année 29, l année du don. En déclarant «grande cause nationale

Plus en détail

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Donner un rein de son vivant peut concerner chacun. Cela s appelle le don du vivant. LE REIN, un organe indispensable à la vie l

Plus en détail

MOI PRÉVENTION SANTÉ PRÉVOYANCE

MOI PRÉVENTION SANTÉ PRÉVOYANCE MOI PRÉVENTION PRÉVOYANCE LA DURABLE DE GÉNÉRATION EN GÉNÉRATION! La MGET s engage pour tous, sur les terrains de la santé, de la prévoyance mais aussi de la prévention innovante et de l action sociale.

Plus en détail

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge des leucémies aiguës de l adulte

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge des leucémies aiguës de l adulte GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge des leucémies aiguës de l adulte Mars 2012 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour faciliter la discussion sur

Plus en détail

LE MÉTIER D INFIRMIER

LE MÉTIER D INFIRMIER LE MÉTIER D INFIRMIER L infirmier est un maillon essentiel de l équipe médicale, au sein de l hôpital. Il doit être capable d apporter son concours à l élaboration d un diagnostic et procéder aux soins

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

Questions/Réponses. Selfassurance Santé. 1. Souscrire une assurance santé

Questions/Réponses. Selfassurance Santé. 1. Souscrire une assurance santé Selfassurance Santé Questions/Réponses 1. Souscrire une assurance santé Les différents Régimes Obligatoires Le Régime Obligatoire d assurance maladie de Sécurité sociale française dont relève l assuré

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS SOMMAIRE 01. 02. 03. 04. NOS PRINCIPES ÉTHIQUES DANS LA CONDUITE DES AFFAIRES NOS OBJECTIFS ET ENGAGEMENTS VIS-À-VIS DE NOS PRINCIPAUX PUBLICS PROMOTION ET APPLICATION DU

Plus en détail

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) ont pour objet d offrir aux personnes adultes handicapées un

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

Nous pouvons faire beaucoup ensemble

Nous pouvons faire beaucoup ensemble Santé Prévoyance Protéger Prévenir Aider Soigner Solidariser Nous pouvons faire beaucoup ensemble Protéger Pour préserver ce bien inestimable qu est la santé En complément de la Sécurité sociale, la Mutuelle

Plus en détail

Mise à jour du dossier de presse du 2 février 1999 «Organisation d un réseau de sang placentaire en France»

Mise à jour du dossier de presse du 2 février 1999 «Organisation d un réseau de sang placentaire en France» Mise à jour du dossier de presse du 2 février 1999 «Organisation d un réseau de sang placentaire en France» MISE AU POINT DE L ORGANISATION DU RESEAU EN FRANCE, EN 2003 : Aujourd hui, cinq établissements

Plus en détail

Don d organes. Notre pays a une nouvelle loi sur la transplantation depuis juillet 2007.

Don d organes. Notre pays a une nouvelle loi sur la transplantation depuis juillet 2007. Don d organes Donner ses organes et ses tissus à son décès est un geste généreux qui permet de sauver la vie de plusieurs personnes et d en aider de nombreuses autres à recouvrer la santé. La transplantation

Plus en détail

Infection par le VIH/sida et travail

Infection par le VIH/sida et travail Documents publiés dans la collection VIH-sida du ministère de la Santé et de la Protection sociale : COLLECTION VIH/SIDA Sida-MST (maladies sexuellement transmissibles) Transmission - Diagnostic/dépistage

Plus en détail

Le guide. pour tout comprendre. Agence relevant du ministère de la santé

Le guide. pour tout comprendre. Agence relevant du ministère de la santé DON D ORGANES, IL SUFFIT DE LE DIRE. MAINTENANT. Le guide pour tout comprendre Agence relevant du ministère de la santé La greffe D organes comment s y prendre? des vies La greffe d organes est un acte

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre rectocolite hémorragique Vivre avec une RCH Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

Le prélèvement de moelle. osseuse. Agence relevant du ministère de la santé

Le prélèvement de moelle. osseuse. Agence relevant du ministère de la santé Le prélèvement de moelle osseuse Agence relevant du ministère de la santé Vous êtes compatible avec un patient qui a besoin d une greffe 1 Avant le prélèvement La date du prélèvement La date du prélèvement

Plus en détail

Le parcours en greffe de cellules hématopoïétiques : greffe allogénique

Le parcours en greffe de cellules hématopoïétiques : greffe allogénique Le parcours en greffe de cellules hématopoïétiques : greffe allogénique Introduction Cette brochure vise à vous familiariser avec la greffe de cellules hématopoïétiques (GCH). Elle présente en quelques

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

mémo pour la vie Informations Essentielles & Questions Courantes

mémo pour la vie Informations Essentielles & Questions Courantes mémo pour la vie Informations Essentielles & Questions Courantes SOMMAIRE MEMO POUR LA VIE Le Don de Sang Total 3 Le Don de Plaquettes 4 Le Don de Plasma 5 Le Don de Moelle Osseuse 6 Le Don de Sang de

Plus en détail

educationsolidarite.org

educationsolidarite.org Education International Internationale de l'education Internacional de la Educaciòn Bildungsinternationale Conception : L.Talbot & Efficience Crédits photographiques : sxc.hu - flashfilm Juin 2008 educationsolidarite.org

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

MBA SPéCIALISéS ADMISSIon BAC +3

MBA SPéCIALISéS ADMISSIon BAC +3 ISG. make the world yours.* MBA Spécialisés Admission Bac +3 3 Les atouts des MBA Spécialisés de l ISG Les MBA Spécialisés sont des programmes d expertise destinés à former des professionnels rapidement

Plus en détail

Découvrez les garanties

Découvrez les garanties Découvrez les garanties la mutuelle santé et la couverture prévoyance qui s adaptent à vos besoins Découvrez vos garanties MGENERATION Initiale santé prévoyance Pack se soigner autrement action sociale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La santé comme vous l IMAginez

DOSSIER DE PRESSE. La santé comme vous l IMAginez DOSSIER DE PRESSE La santé comme vous l IMAginez Lancement : 19 octobre 2010 Sommaire Si l offre m était contée La santé comme vous l IMAginez Insufflons de nouveaux Moyens d Agir en santé et prévoyance

Plus en détail

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle Votre épargne s épanouit dans une mutu qui n oublie pas d être une mutu, Votre épargne a tout à gagner des valeurs qui nous animent, Éditorial Fondée à l origine par et pour les anciens combattants, la

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE.

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE. 2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS Avec le Haut Patronage de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative CANCER ET ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance La vieillesse est une étape de l existence pendant laquelle chacun poursuit

Plus en détail