Objectif : identifier la mutation responsable de la maladie parmi les millions de polymorphisme.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Objectif : identifier la mutation responsable de la maladie parmi les millions de polymorphisme."

Transcription

1 Identification de gènes morbides Analyses mutationnelles Maladies monogéniques Objectif : identifier la mutation responsable de la maladie parmi les millions de polymorphisme. Plan : Variations du nombre de copies (CNV) Séquençage haut débit/exome/dbsnp/evs Perte de fonction, pathogénicité Stratégies pour les maladies héréditaires Mutations dominantes Mutations récessives (Néomutations)

2 Variations du nombre de copies (CNV) Délétions ou duplications Array CGH (puces d hybridation génomique comparative) : Lames couvertes de millions d oligonucléotides ordonnés couvrant l ensemble du génome humain Sanlaville D, 2005

3 CNV La résolution des puces à ADN dépend de la densité des oligonucléotides

4 Mécanisme des CNV Réarrangements par hasard (cassures double brin de l ADN) NHEJ : non homologous end joining Causés par des microhomologies (2 à 15 pb) > insertion de qques nucléotides lors de de la réparation Recombinaisons homologues NAHR : non allelic homologous recombination Duplications segmentaires, séquences répétées

5 Séquences Répétées : représentent 60 % du génome humain 45 % séquences dispersées : exemple séquences Alu 2 à (5?) % duplications segmentaires 10 % autres Duplications segmentaires : Eléments de 10 à 300 kb dupliqués Sur un même chromosome ou sur des chromosomes différents Dans la même orientation ou en tête-bèche gène 1 gène 2 gène 3 gène n gène 1 gène 2 gène 3 gène n

6 NAHR non allelic homologous recombination : séquences répétées dispersées (ex séquences Alu) duplications segmentaires : > délétions récurrentes (syndromes microdélétionels: Williams, Di-Georges ) gène 1 gène 2 gène 3 gène 1 gène 2 gène 3 duplication gène 1 gène 2 gène 3 gène 1 gène 2 gène 3 ou délétion

7 Interprétation des CNV CNV polymorphiques : Database of Genomic Variants CNV pathologiques : DECIPHER database Les duplications segmentaires sont responsables de réarrangements récurrents (souvent réarrangements de novo pour les CNV pathologiques dominants) Démonstration d une nouvelle CNV pathologique : - Nécessité de plusieurs patients ayant des CNV identiques ou chevauchants et ayant un tableau clinique commun - ou Confirmation du tableau clinique chez un patient avec une mutation ponctuelle dans l un des gènes du CNV

8 Analyse des petites mutations Séquençage haut débit Substitutions de base Petites insertions ou délétions de 1, 2 ou plusieurs nucléotides Séquençage Sanger Séquençage haut débit (HTS ou NGS) Limitation de la taille des insertions/délétions détectées due à la taille des longueurs de lecture (reads) Reads de 100 nt > insertion/délétion de max 50 nt

9 Séquençage haut débit Système Illumina (Solexa) HiSeq 2000: Up to 200 Gb per run, in 9 days 2 x 100 bp read length, two billion paired-end reads/run. In a single run, sequence two human genomes at ~30x coverage (read depth) for less than $10,000 (USD) per genome.

10 Séquençage haut débit Système Illumina (Solexa) Séquençage par élongation avec des terminateurs fluorescents

11 Système Illumina (Solexa) Amplification clonale sur lame > clones moléculaires

12 Séquençage nucléotide par nucléotide Acquisition des images de la lame à chaque cycle

13 Alignement des reads par rapport au génome humain de référence

14 Ciblage des séquences codantes On n est pas (trop) intéressé par les introns et les régions intergéniques, mais surtout par les exons et les séquences d épissages flanquantes: 1 % du génome humain La solution actuelle : enrichissement des séquences d intérêt par capture ciblée de tous les exons du génome (exome) > réduire le coût par échantillon > meilleure couverture (read depth)

15 Enrichissement par capture d exome 1 million d oligos de 120 bases couvrant les exons des gènes humain Jusqu à 50 megabases couvertes

16 Enrichissement par capture (exome)(2)

17

18 Analyse IGV (Integrative Genomics Viewer)

19 Analyse IGV (Integrative Genomics Viewer - 2)

20 Analyse bioinformatique Environ SNP et indel par exome Elimination des artéfacts liés à la technologie Elimination des polymorphismes fréquents : dbsnp138 Analyse de la fréquence des SNP plus rares : - dbsnp135 (inclut les données 1000 genomes, 1KG) - Exome Variant Server (uniquement pour les SNP, pas pour les indel) : chromosomes European American chromosomes African American

21 Analyse bioinformatique Analyse de la fréquence des SNP plus rares : (dbsnp135, 1KG, EVS) - Pour les maladies dominantes, la mutation ne doit pas correspondre à un SNP connu (< 1/6 000 individus) - Pour les maladies récessives, la mutation est soit privée, soit elle correspond à un SNP de fréquence inférieure à 1/500 ou 1/1 000 selon la fréquence de la maladie (fréquence de la maladie < 1/ à <1/ ) > élimination des SNP trop fréquents

22 Analyse bioinformatique Perte de fonction, pathogénicité (1) Les gains de fonction ne sont pas prédictibles. Les pertes de fonction partielles sont parfois difficiles à prédire. ARN prémessager site donneur G AG/GT A AGT - Les mutations non-sens, indel, d épissage -1, -2, +1, +2 sont en général délétères. Exceptions : certaines indel respectant le cadre de lecture - Pour les autres mutations d épissage, il faut utiliser des programmes de prédiction basés sur les matrices des sites. consensus (Spliceport, Human Splicing Finder, NNSPLICE, MaxEntScan ) Il faut vérifier l altération de l épissage sur des cultures de cellules. A site accepteur ( C ) 11 N C AG/G T T

23 Perte de fonction, pathogénicité (2) - Les variations silencieuses sont en général non délétères > éliminées - Les mutations faux-sens : 9000 variations faux-sens par exome - score de Grantham (degré de changement physico-chimique) - scores de conservation : programmes Polyphen et SIFT. Ces programmes utilisent des bases de données d alignement de séquence protéique C

24 Stratégies pour les maladies héréditaires - Mutations dominantes Il faut plusieurs individus indépendants avec différentes mutations (dans ce cas, les mutations sont souvent regroupées dans un même domaine > gain de fonction), ou avec la même mutation (effet fondateur) Si grandes familles avec LOD score élevé, deux familles (mutations) peuvent suffirent - Mutations récessives Il faut 2 individus indépendants non-consanguins > 4 mutations dans le même gène Si grandes familles consanguines avec LOD score élevé, deux familles (mutations) peuvent suffirent Si une SEULE grande famille consanguine avec LOD score élevé, il faut démontrer que la mutation cause une perte de fonction (plus facile pour les mutations nonsens, tronquantes ou d épissage; analyse fonctionnelle pour les faux-sens) - Néomutations (cf cours du Dr Jean-Baptiste Rivière)

25 1 er succès du WES (Whole Exome Sequencing) Syndrome de Miller (Ng et al. Nature Genetics 2010) Maladie syndromique polymalformative Séquençage de l exome de 4 patients de 3 familles > gène DHODH Autre exemple (Mallaret et al. Brain 2013 sous presse) Ataxie épilepsie retard mental, linkage in 16q21-23 (2007) Nb of sequenced bases Total SNP Novel SNP Novel homozygous SNP Novel homozygous SNP in linkage region Novel homozygous SNP in linkage region, affechng coding or splice sequence c.139c>a, p.pro47thr in WWOX gene ConfirmaHon : exome on 2 nd family c.1114g>c, p.gly372arg Consanguinity, 2 affected in WWOX gene

26 Les puces CGH et le séquençage haut débit ne sont pas adaptés pour l identification des expansions de trinucléotides > nécessité des études de liaison génétique Hexanucleotide Repeat Expansion in C9ORF72 As the Cause of familial ALS-FTD, Renton et al Neuron 2011

27 Avenir exome ou génome complet? séquençage de molécules uniques d ADN

«Biotechnologies et nouvelles stratégies diagnostiques du retard mental.» Colloque médical du Jeudi 26 Avril 2012

«Biotechnologies et nouvelles stratégies diagnostiques du retard mental.» Colloque médical du Jeudi 26 Avril 2012 «Biotechnologies et nouvelles stratégies diagnostiques du retard mental.» Colloque médical du Jeudi 26 Avril 2012 COUTTON Charles Etude du Génome Cytogénétique Cytogénétique moléculaire Biologie moléculaire

Plus en détail

Etapes générales. Polonator. Protocole. Préparation des échantillons. Dover. Séquençage par hybridation/ligation de nonamères. Mise en service en 2009

Etapes générales. Polonator. Protocole. Préparation des échantillons. Dover. Séquençage par hybridation/ligation de nonamères. Mise en service en 2009 Next Generation DNA Sequencing Pourquoi? Séquençage par la méthode de Sanger est pour l instant le «gold standard» Besoins de séquencer toujours plus, plus vite et moins cher But: Séquencer 1 génome humain

Plus en détail

Single Molecule Real Time (SMRT) Sequencing : PacBio RS II

Single Molecule Real Time (SMRT) Sequencing : PacBio RS II Single Molecule Real Time (SMRT) Sequencing : PacBio RS II Input sample Genome DNA, Amplicons, cdna Input sample amounts according to the protocols (10ng-10µg) High Input sample quality (integrity and

Plus en détail

PRINCIPES DE BASES DE L ANALYSE DES CHROMOSOMES HUMAINS

PRINCIPES DE BASES DE L ANALYSE DES CHROMOSOMES HUMAINS PRINCIPES DE BASES DE L ANALYSE DES CHROMOSOMES HUMAINS Dr Sylvie Taviaux Laboratoire de cytogénétique Hôpital Arnaud de Villeneuve CHU Montpellier S-taviaux@chu-montpellier.fr Septembre 2014 PRINCIPES

Plus en détail

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Mercredi 23 Octobre LECLERCQ Barbara L2 GM Pr Krahn 10 pages Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Plan A. Introduction B. Techniques courantes

Plus en détail

DNA-seqciblé : principales méthodes d'enrichissement

DNA-seqciblé : principales méthodes d'enrichissement DNA-seqciblé : principales méthodes d'enrichissement DU de séquençage haut-débit Module 1 : Séquençage nouvelle génération - Technologies & applications 17 octobre 2013 Amélie PITON piton@igbmc.fr 1 Introduction

Plus en détail

L intérêt du génome individuel

L intérêt du génome individuel L intérêt du génome individuel 28/11/2012 Nom: Vincent Bours Historique et grands projets 1953: structure de l ADN 1977: Fred Sanger, séquençage de l ADN Fin 1980s: Human Genome Project Projet Génome Humain

Plus en détail

Le monde des bio-puces

Le monde des bio-puces Le monde des bio-puces D1 Le «dogme central» de la biologie moléculaire Transcription Epissage Traduction ADN ARNpm ARNm Protéines Génome Transcriptome Protéome D2 Puces à ADN Techniques de génomique fonctionnelle

Plus en détail

L'ADN peut être copié au travers des générations cellulaires successives de manière fidèle, c'est la réplication de l'adn.

L'ADN peut être copié au travers des générations cellulaires successives de manière fidèle, c'est la réplication de l'adn. 24/09/2014 REBOUL Nicolas L2 CR : Hamza BERGUIGUA Génétique Médicale Dr Martin KRAHN 8 pages Introduction à la Génétique Médicale : Les champs de la Génétique Médicale, La place de la Génétique Médicale

Plus en détail

Séquençage haut débit (Next Generation Sequencing) 12/03/2012 Pascal Le Bourgeois, M1BBT, EM8BTGM 1

Séquençage haut débit (Next Generation Sequencing) 12/03/2012 Pascal Le Bourgeois, M1BBT, EM8BTGM 1 Séquençage haut débit (Next Generation Sequencing) 1 Pyroséquençage (454) Margulies M. et al. (2005). Genome sequencing in microfabricated high-density picolitre reactors. Nature 437:376-80 Pas de banques

Plus en détail

Séquençage massif en parallèle Défis technologiques et informatiques

Séquençage massif en parallèle Défis technologiques et informatiques Séquençage massif en parallèle Défis technologiques et informatiques Jean-Baptiste Rivière, PhD jean-baptiste.riviere@u-bourgogne.fr 10/09/2014 Séquençage massif en parallèle Défis technologiques de Sanger

Plus en détail

Nouveaux outils de cytogénétique moléculaire (MLPA et CGH) utilisés en constitutionnel COUTTON Charles

Nouveaux outils de cytogénétique moléculaire (MLPA et CGH) utilisés en constitutionnel COUTTON Charles Nouveaux outils de cytogénétique moléculaire (MLPA et CGH) utilisés en constitutionnel COUTTON Charles EC Génétique Jeudi 12 Janvier 2012 Remaniements génomiques Regroupent les duplications, les délétions,

Plus en détail

PRINCIPES DE BASES DE L ANALYSE DES CHROMOSOMES HUMAINS

PRINCIPES DE BASES DE L ANALYSE DES CHROMOSOMES HUMAINS PRINCIPES DE BASES DE L ANALYSE DES CHROMOSOMES HUMAINS II. Outils CONTEXTE CLINIQUE Jonction entre chromosomique et moléculaire Dr G. Lefort II. TECHNIQUE 1) Le caryotype conventionnel en bandes Nécessite

Plus en détail

Détermination de gènes candidats par séquençage d exome dans une famille présentant des calcifications idiopathiques des noyaux gris centraux

Détermination de gènes candidats par séquençage d exome dans une famille présentant des calcifications idiopathiques des noyaux gris centraux Service de Neurologie U614 Génétique médicale et fonctionnelle des cancers et des maladies neuropsychiatriques Pr Frébourg Dr Campion Pr Hannequin Détermination de gènes candidats par séquençage d exome

Plus en détail

Les technologies de séquençage à haut débit. Patrick Wincker, Genoscope, Institut de Génomique du CEA

Les technologies de séquençage à haut débit. Patrick Wincker, Genoscope, Institut de Génomique du CEA Les technologies de séquençage à haut débit Patrick Wincker, Genoscope, Institut de Génomique du CEA CNG, 12.05.2009 Séquençage Sanger (méthode des dididéoxy terminateurs) : a permis les progrès de la

Plus en détail

L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques.

L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques. Introduction : L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques. Au sein du vivant, les espèces se différencient les unes des autres par l existence de gènes différents. Au sein d une espèce,

Plus en détail

Organisation du Génome humain Notions essentielles

Organisation du Génome humain Notions essentielles Organisation du Génome humain Notions essentielles Biologie Moléculaire et Médecine; Kaplan et Delpech; Flammarion «How to sequence a genome» (film): www.genome.gov/25019885 Human Genome Project: http://www.genome.gov/hgp/

Plus en détail

Le séquençage haut-débit

Le séquençage haut-débit Nouveaux outils en biologie Le séquençage haut-débit DES d hématologie 16 janvier 2015 Paris Alice Marceau-Renaut Laboratoire d hématologie CHRU Lille NGS = Next-Generation Sequencing Whole-genome Whole-exome

Plus en détail

CGH array. Alain AURIAS INSERM U509 Institut Curie-Paris

CGH array. Alain AURIAS INSERM U509 Institut Curie-Paris CGH array Alain AURIAS INSERM U509 Institut Curie-Paris Caryotype normal Environ 300 bandes Résolution: 10Mb Ewing Translocation réciproque avec gène de fusion 11 22 EWS FLI1 Nouvelle protéine chimérique,

Plus en détail

Marc DELPECH. CORATA La Rochelle le 21 mai 2008

Marc DELPECH. CORATA La Rochelle le 21 mai 2008 Marc DELPECH CORATA La Rochelle le 21 mai 2008 En 24 ans les progrès ont été considérables Premières utilisation des techniques de génétique moléculaire en diagnostic : 1984 Une palette de techniques très

Plus en détail

Séquençage Haut-Débit : HiSeq 2000 et HiSeq 2500 (Illumina)

Séquençage Haut-Débit : HiSeq 2000 et HiSeq 2500 (Illumina) Séquençage Haut-Débit : HiSeq 2000 et HiSeq 2500 (Illumina) avec automatisation sur robot Tecan EVO200 Préparation des librairies High Output - HiSeq 2000 ou 2500 Run : 11 jours -2 Flowcells, 8 lanes /

Plus en détail

Plateforme de Recherche de Mutations

Plateforme de Recherche de Mutations Plateforme de Recherche de Mutations Jean-Marc Aury contact: pfm@genoscope.cns.fr 29 janvier 2009 Introduction Présentation des données produites par le GSFLX : type, qualité, Méthodes de détection de

Plus en détail

Professeur Joël LUNARDI

Professeur Joël LUNARDI Biochimie - Biologie moléculaire Chapitre 9 : Applications médicales Professeur Joël LUNARDI MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 9. APPLICATIONS

Plus en détail

Obtention de données génétiques à grande échelle

Obtention de données génétiques à grande échelle Obtention de données génétiques à grande échelle Stéphanie FERREIRA Ph.D. Campus de l Institut Pasteur de Lille 1, rue du Professeur Calmette 59000 LILLE Tel : 03 20 87 71 53 Fax : 03 20 87 72 64 contact@genoscreen.fr

Plus en détail

Modalités d exécution des prestations NGS réalisées via l UMR 8199-2013

Modalités d exécution des prestations NGS réalisées via l UMR 8199-2013 Modalités d exécution des prestations NGS réalisées via l UMR 8199-2013 I. Préparation des librairies en vue du séquençage Haut débit via HiSeq et MiSeq 1.1 Points communs à toutes préparations de librairies

Plus en détail

La CGH-array : une nouvelle technique de diagnostic en cytogénétique

La CGH-array : une nouvelle technique de diagnostic en cytogénétique La CGH-array : une nouvelle technique de diagnostic en cytogénétique Olivier Pichon (Ingénieur) Laboratoire de cytogénétique de Nantes, Service de Génétique Médicale Les techniques classiques de cytogénétique

Plus en détail

Plateforme de Recherche de Mutations. Vincent MEYER contact: pfm@genoscope.cns.fr

Plateforme de Recherche de Mutations. Vincent MEYER contact: pfm@genoscope.cns.fr Plateforme de Recherche de Mutations contact: pfm@genoscope.cns.fr La plateforme recherche de mutations La plateforme mutation: - Gis Institut des maladies rares et IbiSA. - Les instituts thématiques de

Plus en détail

Problèmes d interprétation du diagnostic génétique par le séquençage haut débit

Problèmes d interprétation du diagnostic génétique par le séquençage haut débit Problèmes d interprétation du diagnostic génétique par le séquençage haut débit Anne BARLIER AP-HM Hôpital de la Conception, Aix-Marseille Université UMR 7286 CNRS anne.barlier@univ-amu.fr Jean-Paul BONNEFONT

Plus en détail

RNAseq et NGS. Adriana Alberti Karine Labadie

RNAseq et NGS. Adriana Alberti Karine Labadie RNAseq et NGS Séquençage et Diversité LES ORGANISMES EUCARYOTES animaux plantes champignons protistes BACTERIES ARCHEES VIRUS METAGENOMES LES SOURCES ADN GENOMIQUE ARN / cdna AMPLICONS BACs ET FOSMIDES

Plus en détail

Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine

Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine Cours de Biologie Moléculaire L2S3 Structure de l ADN Organisation des génomes 2ème cours (1h30) Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine L ADN est chargé négativement

Plus en détail

Étiologie des déficiences intellectuelles : démarche diagnostique

Étiologie des déficiences intellectuelles : démarche diagnostique Service de Neurologie Étiologie des déficiences intellectuelles : démarche diagnostique Gaël NICOLAS Définitions Plusieurs définitions, AAMR 1992 puis actualisations (AAIDD 2010) la plus utilisée aux USA

Plus en détail

Du microscope. aux microarrays. le "saut de puce" de la cytogénétique

Du microscope. aux microarrays. le saut de puce de la cytogénétique Du microscope le "saut de puce" aux microarrays de la cytogénétique ARL 13 mars 2008 Dr Danielle Martinet Spéc. FAMH en analyses de génétique médicale Laboratoire de cytogénétique constitutionnelle Service

Plus en détail

Aujourd hui, il y a plus de consortium, ce qui permet des avancées plus rapides.

Aujourd hui, il y a plus de consortium, ce qui permet des avancées plus rapides. GFMOM 20/01/2012 Cours 2 partie 2 T. Bourgeron II. LA CYTOGENETIQUE Nous allons étudier les anomalies chromosomiques des plus grossières aux plus fines. Ces anomalies peuvent être retrouvées dans la population

Plus en détail

Quelques définitions

Quelques définitions Quelques définitions Sandrine Lagarrigue et Pascale Le Roy 1 Journée Technique SYSAAF La mise en œuvre des outils de la génomique : enjeux pour le SYSAAF et ses adhérents. 03 juin 2015. Rennes Le génome

Plus en détail

Jean-Louis Bergé-Lefranc

Jean-Louis Bergé-Lefranc Apport du séquençage du génome humain à la toxicologie: Toxicogénomique Jean-Louis Bergé-Lefranc QuickTime et un décompresseur TIFF (LZW) sont requis pour visionner cette image. QuickTime et un décompresseur

Plus en détail

MODULE 4 Introduction à IGV

MODULE 4 Introduction à IGV MODULE 4 Introduction à IGV Jean-Baptiste Rivière jean-baptiste.riviere@u-bourgogne.fr 22/01/2014 Integrative Genomics Viewer (IGV) Logiciel de visualisation de données génomiques (NGS, microarray, annotations

Plus en détail

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans Introduction En 1992, l introduction d'un anticorps monoclonal, l herceptine, pour le traitement du cancer du sein a donné

Plus en détail

génomes Présentation La biologie à l'heure du séquençage des génomes Séquençage de génomes: Pourquoi? Comment? Annotation des génomes

génomes Présentation La biologie à l'heure du séquençage des génomes Séquençage de génomes: Pourquoi? Comment? Annotation des génomes Présentation Bioinformatique: analyse des génomes Céline Brochier-Armanet (Laurent Duret) Université Claude Bernard, Lyon 1 Laboratoire de Biométrie et Biologie évolutive (UMR 5558) Celine.brochier-armanet@univ-lyon1.fr

Plus en détail

Les principes du sequençage haut-débit

Les principes du sequençage haut-débit Les principes du sequençage haut-débit Mardi 23 avril 2013 Dr H. EL HOUSNI Organisation Génomique Podhala'et'al.'Trends'in'genetics'2012' Costa V et al. J BioMed BioTech 2010 32 ans Costa V et al. J BioMed

Plus en détail

LES MARQUEURS MOLECULAIRES

LES MARQUEURS MOLECULAIRES LES MARQUEURS MOLECULAIRES Il y a différents types de marqueurs : o Les caractères phénotypiques : limités, observations sur l arbre entier et sur différentes années o Les marqueurs biochimiques o Les

Plus en détail

Analyse de l'évolution d'une épidémie bactérienne par comparaison de génomes

Analyse de l'évolution d'une épidémie bactérienne par comparaison de génomes Analyse de l'évolution d'une épidémie bactérienne par comparaison de génomes Marie Petitjean Directeur de thèse : Didier Hocquet Laboratoire d'hygiène Hospitalière - CHRU Besançon Laboratoire Chrono-Environnement

Plus en détail

Cytogénétique et biologie moléculaire

Cytogénétique et biologie moléculaire Cytogénétique et biologie moléculaire apport au diagnostic, à l évaluation pronostique et au suivi des hémopaties malignes C Bastard, DESC, 21 septembre 2009 Pourquoi est-ce possible? Parce que les anomalies

Plus en détail

Génome humain Polymorphismes Marqueurs génétiques. Dr Chrystelle COLAS Département de Génétique GH Pitié Salpêtrière.

Génome humain Polymorphismes Marqueurs génétiques. Dr Chrystelle COLAS Département de Génétique GH Pitié Salpêtrière. Génome humain Polymorphismes Marqueurs génétiques Dr Chrystelle COLAS Département de Génétique GH Pitié Salpêtrière Génome humain Génome Humain () Homme Cellules Noyaux 46 Chromosomes Protéines Gènes ADN

Plus en détail

Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000. Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal

Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000. Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000 Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal Qu est-ce que la Bioinformatique? Qu est-ce que la Bio-informatique? Champs multi-disciplinaire

Plus en détail

Le marquage moléculaire

Le marquage moléculaire Le marquage moléculaire Le marquage moléculaire regroupe un ensemble de techniques révélant des différences de séquences d (acide désoxyribonucléique) entre individus. Les marqueurs moléculaires permettent

Plus en détail

1953 : double hélice d ADN

1953 : double hélice d ADN 1953 : double hélice d ADN 1956 : nombre de chromosomes dans le caryotype humain (46) Années 70 : boîte à outils : couper, coller, cloner, premières techniques de séquençage d ADN technique du Southern

Plus en détail

Jean-Michel CLAVERIE Information Génomique & Structurale UPR 2589 - CNRS Marseille

Jean-Michel CLAVERIE Information Génomique & Structurale UPR 2589 - CNRS Marseille Jean-Michel CLAVERIE Information Génomique & Structurale UPR 2589 - CNRS Marseille ROBOTS DE NOUVELLE GÉNÉRATION POUR LE SÉQUENÇAGE (NGS): LES IMPLICATIONS Avant (1991-2005): les étapes du séquençage (ADN)

Plus en détail

De la biologie molécualire à la génomique

De la biologie molécualire à la génomique De la biologie molécualire à la génomique Pierre Neuvial École Nationale de la Statistique et de l Administration Économique Méthodes statistiques pour la biologie Plan du cours 1 Introduction à la biologie

Plus en détail

A la rencontre du séquençage haut-débit nouvelle génération. Infosys Building, Kuwait

A la rencontre du séquençage haut-débit nouvelle génération. Infosys Building, Kuwait A la rencontre du séquençage haut-débit nouvelle génération Infosys Building, Kuwait 2001 : Aboutissement du projet Génome Humain Ancêtres & Renouveau 2010 Hélicos, Ion torrent, Pacbio, Oxford Nanopore

Plus en détail

Vendredi 6 décembre 2013 Rouen

Vendredi 6 décembre 2013 Rouen Séminaire danimation d Animation de l Axe laxe 1 Vendredi 6 décembre 2013 Rouen «Le Séquençage de Nouvelle Génération dans le Cancéropôle Nord Ouest: Evolution, Résultats, projets» Diagnostic 0,5 2 Gb

Plus en détail

Vers l assignation de parenté par SNP

Vers l assignation de parenté par SNP Vers l assignation de parenté par SNP Journée Génomique Sysaaf 3 juin 2015, Rennes Marc VANDEPUTTE INRA UMR Génétique Animale et Biologie Intégrative Ifremer Laboratoire 3AS L assignation de parenté Pour

Plus en détail

La génomique. Etude des génomes et de l ensemble de leurs gènes. Nécessite des outils bioinformatiques. Plusieurs étapes :

La génomique. Etude des génomes et de l ensemble de leurs gènes. Nécessite des outils bioinformatiques. Plusieurs étapes : La génomique Etude des génomes et de l ensemble de leurs gènes La structure Le fonctionnement L évolution Le polymorphisme, Plusieurs étapes : Nécessite des outils bioinformatiques 1 Chronologie sur le

Plus en détail

Bases moléculaires des mutations et Bases moléculaires du mode de transmission des maladies génétiques

Bases moléculaires des mutations et Bases moléculaires du mode de transmission des maladies génétiques Bases moléculaires des mutations et Bases moléculaires du mode de transmission des maladies génétiques Collège National des Enseignants et Praticiens de Génétique Médicale Martin Krahn Département de Génétique

Plus en détail

Cumulo Numbio 2015. La révolution next-generation sequencing et les enjeux de l'expansion de la bioinformatique pour les biologistes.

Cumulo Numbio 2015. La révolution next-generation sequencing et les enjeux de l'expansion de la bioinformatique pour les biologistes. Cumulo Numbio 2015 La révolution next-generation sequencing et les enjeux de l'expansion de la bioinformatique pour les biologistes. Human genome sequence June 26th 2000: official announcement of the completion

Plus en détail

Quelques caractéristiques des microsatellites : définition, densité et structure. P. Jarne CEFE - Montpellier

Quelques caractéristiques des microsatellites : définition, densité et structure. P. Jarne CEFE - Montpellier Quelques caractéristiques des microsatellites : définition, densité et structure P. Jarne CEFE - Montpellier Buts * Définitions * Méthodes d études de la distribution * Qques résultats : distribution dans

Plus en détail

Place et avenir du séquençage haut-débit

Place et avenir du séquençage haut-débit Place et avenir du séquençage haut-débit Olivier Bouchez genomique@toulouse.inra.fr La Plateforme GeT Expertise et mise à disposition d une plateforme technologique en génomique : Séquençage Génotypage

Plus en détail

La Génétique pour les Nuls

La Génétique pour les Nuls La Génétique pour les Nuls Marie Pierre AUDREZET Laboratoire de Génétique Moléculaire INSERM U1078 - CHRU BREST La Génétique pour les nuls Mutations Référence : Base de données HGMD Différents types de

Plus en détail

VI. L APPORT DES MARQUEURS MOLECULAIRES. A. Définitions

VI. L APPORT DES MARQUEURS MOLECULAIRES. A. Définitions VI. L APPORT DES MARQUEURS MOLECULAIRES Comme nous l avons vu précédemment, l étude des caractères quantitatifs est fondée sur l analyse statistique des performances mesurées des individus. Il en est de

Plus en détail

Albinisme oculo-cutané : un peu de chemin parcouru ensemble.

Albinisme oculo-cutané : un peu de chemin parcouru ensemble. Albinisme oculo-cutané : un peu de chemin parcouru ensemble. Benoît Arveiler Laboratoire de Génétique Moléculaire, Service de Génétique Médicale CHU de Bordeaux Laboratoire Maladies Rares: Génétique et

Plus en détail

PRINCIPALES TECHNIQUES UTILISEES EN GENOMIQUE

PRINCIPALES TECHNIQUES UTILISEES EN GENOMIQUE PRINCIPALES TECHNIQUES UTILISEES EN GENOMIQUE Définitions généralités Quelques chiffres 46 chromosomes 22 paires d autosomes (n=44) 1 paire de gonosomes (n=2) : XX/F et XY/H 300 bandes cytogénétiques =

Plus en détail

Les techniques de séquençage L analyse qualité

Les techniques de séquençage L analyse qualité Les techniques de séquençage L analyse qualité http://bioinfo.genotoul.fr Séquençage : déterminer la succession linéaire des bases A, C, G, T de l ADN, la lecture de cette séquence permet d étudier l information

Plus en détail

Les documents présentés dans ce cours sont issus : soit de travaux personnels soit de travaux présentés sur le web Leur utilisation ne doit donner

Les documents présentés dans ce cours sont issus : soit de travaux personnels soit de travaux présentés sur le web Leur utilisation ne doit donner Les documents présentés dans ce cours sont issus : soit de travaux personnels soit de travaux présentés sur le web Leur utilisation ne doit donner lieu à aucune exploitation commerciale D. LOCKER Professeur

Plus en détail

Post-traitement et analyse des données

Post-traitement et analyse des données V. Garcia J. Dupiot Post-traitement et analyse des données PAGE 1 Post-traitement et analyse des données Post-traitement. Production des séquences Evaluation de la qualité de séquençage Analyse / pipeline

Plus en détail

Voyage Au Cœur Du Génome

Voyage Au Cœur Du Génome Voyage Au Cœur Du Génome Jean-Philippe.Vert@ensmp.fr ENSMP - CG - Bioinformatique 17 mars 2005 Une brève histoire 1866 : Lois de l hérédité (Mendel) 1909 : Morgan et les drosophilistes 1944 : L ADN est

Plus en détail

Les nouvelles technologies de séquençage au Genoscope. Jean-Marc Aury, France Denoeud

Les nouvelles technologies de séquençage au Genoscope. Jean-Marc Aury, France Denoeud Les nouvelles technologies de séquençage au Genoscope Jean-Marc Aury, France Denoeud Introduction Présentation du Genoscope et des activités liées aux NTS Séquençage et assemblage des génomes procaryotes

Plus en détail

COURS 10 : Génétique des Maladies Multifactorielles

COURS 10 : Génétique des Maladies Multifactorielles UE5: Génétique Médicale 10/12/13 8h30 à 10h30 Stéphanie Debette RT: Aude Renaud RF: Zahra Rahnema COURS 10 : Génétique des Maladies Multifactorielles Ronéo 11 1 I. Utilisation des connaissances des Maladies

Plus en détail

TD Révision BIO57. Connaissance et Technique du gène

TD Révision BIO57. Connaissance et Technique du gène TD Révision BIO57 Connaissance et Technique du gène Novembre 2007 Cécile BAUDOT cecile.baudot@medecine.univ-mrs.fr INSERM 910 «Génétique Médicale et Génomique Fonctionnelle» Maladies Neuromusculaires Le

Plus en détail

Polymorphismes de l ADN

Polymorphismes de l ADN Introduction Polymorphismes de l ADN Présentation et mise en évidence Recherche de gènes responsables de maladies génétiques : Analyse de pedigrees où la maladie est présente Sur quel chromosome? À quel

Plus en détail

Le concept de pharmacogénétique

Le concept de pharmacogénétique Le génome : avancées scientifiques et thérapeutiques et conséquences sociales The genome: scientific and therapeutic developments and social consequences 2002 Éditions scientifiques et médicales Elsevier

Plus en détail

Analyse Chromosomique sur Puce à ADN Applications en Prénatal

Analyse Chromosomique sur Puce à ADN Applications en Prénatal Analyse Chromosomique sur Puce à ADN Applications en Prénatal Véronique Satre, Charles Coutton, Gaëlle Vieville, Françoise Devillard et Florence Amblard Maladies génétiques Anomalies chromosomiques Cytogénétique

Plus en détail

1809-2009 Deux siècles de science Questions d'hier, réponses d'aujourd'hui, horizons de demain

1809-2009 Deux siècles de science Questions d'hier, réponses d'aujourd'hui, horizons de demain 1809-2009 Deux siècles de science Questions d'hier, réponses d'aujourd'hui, horizons de demain Le séquençage du génome humain et après? Comment a-t-il été séquencé? Que nous apprend la séquence? Et après?

Plus en détail

Différents types de chromosomes en Giemsa

Différents types de chromosomes en Giemsa Différents types de chromosomes en Giemsa Marquage Giemsa simple - Comptage d une mitose: 45, 46 ou 47 - Reconnaissance des groupes et certains chromosomes dans les groupes, mais pas dans leur structure,

Plus en détail

Détection de mutations somatiques par NGS sur GAIIx

Détection de mutations somatiques par NGS sur GAIIx Détection de mutations somatiques par NGS sur GAIIx Aude Lamy Laboratoire de Génétique Somatique des Tumeurs CHU de Rouen Inserm U1079 Faculté de Médecine et Pharmacie de Rouen La médecine personalisée

Plus en détail

Corrigé du TD1. Exercice 1:

Corrigé du TD1. Exercice 1: Corrigé du TD1 Exercice 1: le but était d'aligner des séquences à la main et de compter les substitutions entre acides aminés observées. Le résultat se trouve à cette adresse: http://tagc.univ-mrs.fr/herrmann/bio6/displaymatrix.php

Plus en détail

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16.

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 1. Indiquer ce qu est un gène. 2. Décrire la structure de la molécule d ADN. 3. Indiquer ce que sont les allèles d un gène. 4. Indiquer ce qu est le génotype. 5. Indiquer ce qu est le phénotype. 6. Citer

Plus en détail

SEMIOLOGIE- Applications de la biologie moléculaire à la médecine. Applications de la biologie moléculaire à la médecine.

SEMIOLOGIE- Applications de la biologie moléculaire à la médecine. Applications de la biologie moléculaire à la médecine. 30/04/12 Camille Garbarino Sémiologie Pr Barlier 6 pages SEMIOLOGIE- Applications de la biologie moléculaire à la médecine. Applications de la biologie moléculaire à la médecine. Plan : A) Principales

Plus en détail

Premières expériences de diagnostic des formes héréditaires de cancer du sein et de l ovaire sur séquenceur Illumina GAIIx

Premières expériences de diagnostic des formes héréditaires de cancer du sein et de l ovaire sur séquenceur Illumina GAIIx Premières expériences de diagnostic des formes héréditaires de cancer du sein et de l ovaire sur séquenceur Illumina GAIIx 1 / 35 2 / 35 Contexte 3 / 35 Risque cumulé de cancer à 70 ans Cancer du sein

Plus en détail

Structure de l'adn & Polymorphisme

Structure de l'adn & Polymorphisme UNIVERSITE D ALGER Faculté de Médecine et de Médecine Dentaire ZIANIA (Château Neuf) Structure de l'adn & Polymorphisme COURS DE GENETIQUE -2014-2015- L ADN : l acide désoxyribonucléique L ADN est: Un

Plus en détail

I. TOUITOU (Mise ligne 15/10/08 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

I. TOUITOU (Mise ligne 15/10/08 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes er cycle PCEM MI5 Génétique moléculaire et clinique Année Universitaire 008-009 Comment apprécier la composante héréditaire des maladies?. Excès de cas familiaux - Les études familiales - - La plupart

Plus en détail

Bionformatique. D. Puthier Inserm U1090 Polytech Biotech III, 2014

Bionformatique. D. Puthier Inserm U1090 Polytech Biotech III, 2014 Bionformatique D. Puthier Inserm U1090 Polytech Biotech III, 2014 L informatique est omniprésente dans notre sociéte. La biologie ne fait pas exception Bioinformatique? Utiliser l information numérisée

Plus en détail

DIAGNOSTIC PRÉNATAL NON INVASIF : LE SANG MATERNEL

DIAGNOSTIC PRÉNATAL NON INVASIF : LE SANG MATERNEL 6 LE TEST DIAGNOSTIC PRÉNATAL NON INVASIF : LE SANG MATERNEL Source : les cellules trophoblastiques Fetal cell Cell isolation Détection 5-6SA Disparition rapide après accouchement Pas de persistance après

Plus en détail

Mise en place du NGS en routine diagnostic - Validation, Organisation, Développements

Mise en place du NGS en routine diagnostic - Validation, Organisation, Développements Mise en place du NGS en routine diagnostic - Validation, Organisation, Développements Atelier sur le Diagnostic Moléculaire de la Mucoviscidose 2014 - Lille Stratégie analytique Préparation library (1,5

Plus en détail

Paired-end versus mate-pair

Paired-end versus mate-pair Paired-end versus mate-pair Auteurs : Ségolène CABOCHE 1, Gaël EVEN 2 1 Docteur en informatique, Université de Lille2 2 Ingénieur en bioinformatique, Gènes Diffusion Version : 1.0 Dernière modification

Plus en détail

Introduction à la Recherche en Laboratoire Analyse bioinformatique de données de séquençage NGS médicale Dupouy Maylis Mai 2013

Introduction à la Recherche en Laboratoire Analyse bioinformatique de données de séquençage NGS médicale Dupouy Maylis Mai 2013 Introduction à la Recherche en Laboratoire Analyse bioinformatique de données de séquençage NGS médicale Dupouy Maylis Mai 2013 1. Introduction : Dans le cadre de ma deuxième année au sein de l'ecole Nationale

Plus en détail

LE SEQUENCAGE DE NOUVELLE GENERATION BILAN EN 2012

LE SEQUENCAGE DE NOUVELLE GENERATION BILAN EN 2012 LE SEQUENCAGE DE NOUVELLE GENERATION BILAN EN 2012 Fédération de Génétique, CHU Inserm U1079, Faculté de Médecine et de Pharmacie Institut de Recherche et d Innovation Biomédicale Université de Rouen Frebourg@chu-rouen.fr

Plus en détail

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères.

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Certains caractères sont communs à tous les individus de notre espèce et permettent de nous distinguer des

Plus en détail

FORMATION POSTGRADUÉE POUR SPÉCIALISTE EN MÉDECINE DE LABORATOIRE FAMH. Impression 1 face!!! Cahier des stages

FORMATION POSTGRADUÉE POUR SPÉCIALISTE EN MÉDECINE DE LABORATOIRE FAMH. Impression 1 face!!! Cahier des stages FORMATION POSTGRADUÉE POUR SPÉCIALISTE EN MÉDECINE DE LABORATOIRE FAMH Impression 1 face!!! Cahier des stages Formation postgraduée monodisciplinaire Génétique médicale Version 2013.G.1 de «Vorname» «Nachname»

Plus en détail

Caryotype humain : Technique - Indications

Caryotype humain : Technique - Indications Caryotype humain : Technique - Indications Collège National des Enseignants et Praticiens de Génétique Médicale Dr Cédric Le Caignec Service de génétique médicale, CHU Nantes, France Date de création du

Plus en détail

Séquençage. Bérénice Batut, berenice.batut@udamail.fr. DUT Génie Biologique Option Bioinformatique Année 2014-2015

Séquençage. Bérénice Batut, berenice.batut@udamail.fr. DUT Génie Biologique Option Bioinformatique Année 2014-2015 Séquençage Bérénice Batut, berenice.batut@udamail.fr DUT Génie Biologique Option Bioinformatique Année 2014-2015 Séquençage Séquençage ADN Détermination de l ordre d enchainement des nucléotides d un fragment

Plus en détail

Deux plateformes IBiSA et 3 plateaux techniques regroupés depuis 2010. Responsable scientifique Denis Milan. Coordination des nouveaux investissements

Deux plateformes IBiSA et 3 plateaux techniques regroupés depuis 2010. Responsable scientifique Denis Milan. Coordination des nouveaux investissements RNA-seq Olivier Bouchez Nathalie Marsaud Mercredi 28 mars 2012 Plateforme GeT : Génome et Transcriptome Deux plateformes IBiSA et 3 plateaux techniques regroupés depuis 2010 Responsable scientifique Denis

Plus en détail

Introduction au GBS. Hueber Yann, Alexis Dereeper, Gautier Sarah, François Sabot, Vincent Ranwez, Jean-François Dufayard 9-13 février 2015

Introduction au GBS. Hueber Yann, Alexis Dereeper, Gautier Sarah, François Sabot, Vincent Ranwez, Jean-François Dufayard 9-13 février 2015 Introduction au GBS Hueber Yann, Alexis Dereeper, Gautier Sarah, François Sabot, Vincent Ranwez, Jean-François Dufayard 9-13 février 2015 Sommaire Définition Les différentes méthodologies Exemple du RADseq

Plus en détail

FORMATION RADSEQ SOUS GALAXY. Intervenant(s) : Yvan Le Bras, Cyril Monjeaud

FORMATION RADSEQ SOUS GALAXY. Intervenant(s) : Yvan Le Bras, Cyril Monjeaud FORMATION RADSEQ SOUS GALAXY Intervenant(s) : Yvan Le Bras, Cyril Monjeaud E-BIOGENOUEST Programme fédérateur Biogenouest co-financé par les Régions Bretagne et Pays de la Loire 24 mois Lancé depuis Mai

Plus en détail

Types, fréquences et mécanismes de formation des anomalies chromosomiques

Types, fréquences et mécanismes de formation des anomalies chromosomiques Types, fréquences et mécanismes de formation des anomalies chromosomiques Collège National des Enseignants et Praticiens de Génétique Médicale Damien Sanlaville Service de Cytogénétique Constitutionnelle,

Plus en détail

Algorithmes pour la comparaison de séquences II

Algorithmes pour la comparaison de séquences II Algorithmes pour la comparaison de séquences II Hélène TOUZET touzet@lifl.fr Equipe Bioinfo Master recherche informatique www.lifl.fr/~touzet/masterrecherche.html Pourquoi comparer des séquences? Puisque

Plus en détail

Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative

Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative Master 1 Bactério 10/01/09 8h30-10h30 RT : Stéphanie Ripert-Bernusset RL: Benjamin de Sainte Marie Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative PLAN DU COURS : I- GENOME

Plus en détail

Audrey ROUSSEAU MCU-PH Département de Pathologie Cellulaire et Tissulaire CHU ANGERS aurousseau@chu-angers.fr

Audrey ROUSSEAU MCU-PH Département de Pathologie Cellulaire et Tissulaire CHU ANGERS aurousseau@chu-angers.fr Audrey ROUSSEAU MCU-PH Département de Pathologie Cellulaire et Tissulaire CHU ANGERS aurousseau@chu-angers.fr LES GLIOMES DIFFUS Infiltration diffuse parenchyme cérébral Résection chirurgicale complète

Plus en détail

Anne-Françoise ROUX & Emmanuelle GIRODON VALIDATION DE METHODES : SEQUENCAGE SANGER, MLPA, COMPARAISONS INTER-LABORATOIRES : EEQ et CIL

Anne-Françoise ROUX & Emmanuelle GIRODON VALIDATION DE METHODES : SEQUENCAGE SANGER, MLPA, COMPARAISONS INTER-LABORATOIRES : EEQ et CIL GROUPES DE TRAVAIL Anne-Françoise ROUX & Emmanuelle GIRODON VALIDATION DE METHODES : SEQUENCAGE SANGER, MLPA, COMPARAISONS INTER-LABORATOIRES : EEQ et CIL GROUPES DE TRAVAIL «NGS» RECOMMANDATIONS POUR

Plus en détail

Anomalies chromosomiques

Anomalies chromosomiques Master bioinformatique, Université de Rouen Janvier 2013 Sylvain Mareschal [@etu.univ-rouen.fr] Anomalies chromosomiques Speicher & Carter (2005) Nat Rev Genet. Oct;6(10):782-92. The new cytogenetics:

Plus en détail

Caractérisation de SNPs par RAD-seq pour l'étude de la coloration d'un oiseau insulaire. Yann BOURGEOIS Le 30/09/2013

Caractérisation de SNPs par RAD-seq pour l'étude de la coloration d'un oiseau insulaire. Yann BOURGEOIS Le 30/09/2013 Caractérisation de SNPs par RAD-seq pour l'étude de la coloration d'un oiseau insulaire Yann BOURGEOIS Le 30/09/2013 VARIATIONS DE COLORATION ET ÉVOLUTION 2 ZOSTEROPS BORBONICUS, OISEAU ENDÉMIQUE DE LA

Plus en détail

Olivier Bouchez, GeT-PlaGe Responsable SéquenS. olivier.bouchez@toulouse.inra.fr

Olivier Bouchez, GeT-PlaGe Responsable SéquenS. olivier.bouchez@toulouse.inra.fr Séquençage Haut-Débit sur GeT Olivier Bouchez, GeT-PlaGe Responsable SéquenS quençage Haut-débit olivier.bouchez@toulouse.inra.fr Localisation des séquenceurss Plateforme Génomique INRA Auzeville Séquenceurs

Plus en détail