Moyens de paiement utilisés par agents économiques non financiers. Payer des dettes suites à des transactions commerciales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Moyens de paiement utilisés par agents économiques non financiers. Payer des dettes suites à des transactions commerciales"

Transcription

1 Monnaie et Création monétaire (Mai 2009) Définition Fonctions Formes Quoi? : Moyens de paiement utilisés par agents économiques non financiers Pourquoi? : Payer des dettes suites à des transactions commerciales Monnaie et Création monétaire Définition Fonctions Formes Intermédiaire des échanges Échange = Achat & Vente Mesure de valeur Étalon Réserve de valeur Monnaie et Temps =?

2 Monnaie et Création monétaire Définition Fonctions Formes Monnaie papier Support papier Monnaie métallique Monnaie Fiduciaire Pièces Monnaie scripturale Écritures en comptes Monnaie et Création monétaire (Approches théoriques de la monnaie) Monnaie et gestion de portefeuille 1. Équation des échanges 2. Équation de Cambridge 3. Effet d encaisses réelles Théorie quantitative de la monnaie Contexte : - Offre crée sa demande - Équilibre de plein emploi - Pas de thésaurisation Principes : - Monnaie => Transaction - Effet limité à la monnaie (neutralité)

3 Monnaie et Création monétaire (Approches théoriques de la monnaie) Monnaie et gestion de portefeuille 1. Équation des échanges 2. Équation de Cambridge 3. Effet d encaisses réelles Équation des échanges (I. Fisher) Synthèse : T1 T2 - Nombre de transactions => Q = 3 - Prix / transaction => P = 50dh - Volume des transactions : P x Q = 50 x 3 = 150 dh PQ=150dh - Monnaie / Départ => M = 50dh T1 (?) Avec 50 dh on peut acheter 150 dh Monnaie x Circulation = Volume de transaction 50 x V = 50 x 3 => V = 3 M x V = P x Q <= équation de Fisher P = M (V/Q) avec M P Monnaie et Création monétaire (Approches théoriques de la monnaie) Monnaie et gestion de portefeuille 1. Équation des échanges 2. Équation de Cambridge 3. Effet d encaisses réelles Équation de Cambridge (A. Marshall) - Décalage entre encaissement et dépenses - Demande de monnaie / motif de transaction - Demande de monnaie fonction de la valeur des transactions L = PQ - Demande d encaisses en situation d équilibre L = M = PQ

4 Monnaie et Création monétaire (Approches théoriques de la monnaie) Monnaie et gestion de portefeuille 1. Équation des échanges 2. Équation de Cambridge 3. Effet d encaisses réelles Effet d encaisses réelles (A.C. Pigou) Observation : Ajustement des prix / Offre de monnaie Encaisses de Transaction (t1) VN VR Offre de Monnaie (Exog.) Encaisses de Transaction (t2) = Encaisses de Transaction (t1) Encaisses de Transaction Comportement Baisse-Demande Augmentation Demande Augmentation Générale - Prix Baisse VR des Encaisses Monnaie et Création monétaire (Approches théoriques de la monnaie) Monnaie et gestion de portefeuille (J. M. Keynes) Monnaie / Réserve de valeur > Monnaie / demandée pour elle même > Monnaie / forme liquide non rentable Motifs de demande de monnaie Transaction Précaution Spéculation Besoin de transaction Besoin sécurité financière Besoin de rentabilité Arbitrage portefeuille Taux d intérêt Anticipation

5 Monnaie et Création monétaire (Approches théoriques de la monnaie) Monnaie et gestion de portefeuille (J. M. Keynes) Principe et mécanisme d arbitrage Monnaie? Placement Agir aujourd hui Attendre demain Si placement / Obligation Si placement / Banque Quelle valeur (Cours)? Quel taux d intérêt? Monnaie et Création monétaire (Approches théoriques de la monnaie) Monnaie et gestion de portefeuille (J. M. Keynes) Principe et mécanisme d arbitrage Monnaie? Placement Décision de l agent anticipateur Si anticipe Taux d intérêt OK placement en obligations Aujourd hui Demain Anticip. PL/Banque non rentable i Placement en obligations DECISION Demande de VM Dem. > Off. Nouvelle anticipation Nouveau arbitrage Cours VM Cession et plus-value Monnaie liquide

6 Monnaie et Création monétaire (Approches théoriques de la monnaie) Monnaie et gestion de portefeuille (J. M. Keynes) Principe et mécanisme d arbitrage Monnaie? Placement Décision de l agent anticipateur Si anticipe Taux d intérêt NON placement / obligations Aujourd hui Demain Anticip. i PL/Banque rentable Pas de placement en obligation DECISION Offre de VM Dem. < Off. Risque Cours VM Opportunité d acheter des obligations Si Anticipation baisse du Taux d intérêt Monnaie et Création monétaire (Approches théoriques de la monnaie) Monnaie et gestion de portefeuille (J. M. Keynes) Principe et mécanisme d arbitrage Monnaie? Placement Décision de l agent anticipateur Si anticipe Taux d intérêt Si anticipe Taux d intérêt OK placement en obligations Pas de placement en obligations Lien entre sphère réelle et monétaire O / D monnaie «i» Investissement

7 Monnaie et Création monétaire (Approches théoriques de la monnaie) Monnaie et gestion de portefeuille (M. Friedman) Principe et mécanisme d optimisation Monnaie? impact sur activité Monnaie / Élément du patrimoine > Actif monétaire > Actif financier (Obligations, Actions) > Actif non financier (réel, humain) Comportement Utilité Optimisation Choix de la structure Basé sur Raisonnement en valeur réelle Anticipation / Augmentation prix Monnaie et Création monétaire (Approches théoriques de la monnaie) Monnaie et gestion de portefeuille (M. Friedman) Principe et mécanisme d optimisation Monnaie? impact sur activité Économie en récession Politique monétaire Faible production / Chômage élevé Offre de monnaie Encaisses excédentaires Enc. Détenues > Enc. désirées Comportement / Agents Revenu Permanent Éliminer les encaisses Augmentation valeur du patrimoine Plus de consommation Situation marché des biens et services et marché travail Production + revenu L offre s adapte Plus d embauche Revendications salariales => Coûts Hausse générale des prix Situation finale / Agents Enc. Détenues = Enc. désirées

8 Monnaie et Création monétaire Processus de création monétaire Création monétaire par les banques Création monétaire par BAM Création monétaire par le trésor Agrégats monétaire Contreparties de la monnaie Définition et acteurs Monnaie et Création monétaire (Processus de création monétaire) Création monétaire = Créances sans pouvoir libératoire Moyens de paiement Création monétaire PAR Banques BAM Trésor public

9 Monnaie et Création monétaire (Processus de création monétaire) Création monétaire par les banques Création monétaire par BAM Création monétaire par le trésor Création spontanée Entrée devises Nation Créance sur l étranger Création provoquée Monétisation de titres existants SANS monétisation de titres existants Ex. : escompte / Bon de trésor Préalablement matérialisé Ex. : Crédit conso. ou immob. Basé sur la confiance Ex. : Facilités de caisse Monnaie et Création monétaire (Processus de création monétaire) Création monétaire par les banques Création monétaire par BAM Création monétaire par le trésor Le pouvoir de création face aux fuites de la monnaie Dépôts Crédits Banque Retraits en billets Virements vers banques Réserves obligatoires Fuites naturelles Fuites artificielles Activités Risques Monnaie centrale Son rôle? Processus théorique de création monétaire Processus empirique de création monétaire

10 Monnaie et Création monétaire (Processus de création monétaire) Création monétaire par les banques Création monétaire par BAM Création monétaire par le trésor Processus théorique de création monétaire Banque MC.Détenue = 100 TDMC = 10 % Pour donner crédits de valeur 1000 => Il faut avant détenir MC de valeur 100 Processus empirique de création monétaire Banque MC.Détenue = 100 TDMC = 10 % Si je donne crédits de valeur 1000 => Il me faut détenir MC de valeur 100 Je donne crédits de valeur 1100 => Il me faut détenir MC de valeur 110 Mais je dois chercher 10 Je donne crédits de valeur 900 => Il me faut détenir MC de valeur 90 J ai plus qu il ne m en faut Monnaie et Création monétaire (Processus de création monétaire) Création monétaire par les banques Création monétaire par BAM Création monétaire par le trésor Processus théorique de création monétaire Multiplicateur de crédit : k = 1/p MC = 100 MB = 1000 MB = k MC => 1000 = k 100 => k = 10 Monnaie centrale Monnaie de banque Processus empirique de création monétaire Diviseur de crédit : k = 1/p MB = 1000 MC = 100 MC = MB/k => 100 = 1000/k => k = 10 Monnaie centrale Monnaie de banque

11 Monnaie et Création monétaire (Processus de création monétaire) Création monétaire par les banques Création monétaire par BAM Création monétaire par le trésor Création monétaire par BAM Or Devises Financement du trésor Acquisition de créances auprès des banques/trésor Création monétaire par le trésor Règlement de ses dettes par sa propre monnaie Masse monétaire et ses contreparties Agrégats de monnaie Monnaie fiduciaire Monnaie scripturale Placements à vue M1 M2 M3 Placement à terme Fin 2007 M3 Monnaie fiduciaire Monnaie scripturale Placements à vue Placement à terme 119,839 Md DH 327,937 Md DH 71,750 Md DH 125,130 Md DH 644,656 Md DH Masse monétaire

12 Masse monétaire et ses contreparties Agrégat de placement BT (6 mois) BTN / BT / BSF Titres OPCVM Monétaires Titres OPCVM Obligations PL1 PL2 PL3 PL4 > Titres appartenant à des organismes d épargne collective permettant aux agents de faire des placements en actions > Actifs Détenus par les particuliers et les entreprises non financières Titres OPCVM Actions PL4 PL1 BT (6 mois) BTN / BT / BSF PL2 Titres OPCVM Monétaires PL3 Titres OPCVM Obligations PL4 Titres OPCVM Actions Fin ,717 Md DH 19,412 Md DH 22,642 Md DH 7,966 Md DH Total PL : 50,74 Md DH Masse monétaire et ses contreparties Les contreparties de la monnaie Encours / En milliards de DH A - Avoirs extérieurs nets B - Crédit intérieur à caractère monétaire 1. Créances sur l État 2. Concours à l économie 3. Avoirs / CNE 3. Ressources non monétaires C - Solde / éléments divers Total contreparties (A + B - C) Fin , ,726 79, ,285 12,783-64,303-28, ,656 Importance des banques dans la création monétaire (+ 72 %) Importance des banques dans le financement de l économie (+93 %) Masse monétaire (M3)

Contrôle. Consultation CDEC

Contrôle. Consultation CDEC Chapitre 1 : Monnaie et financement de l économie marocaine Financement de l activité économique Financement Direct Financement Indirect Marché financier Marché monétaire Marché hypothécaire Banques Stés.

Plus en détail

Pourquoi avons-nous besoin de la monnaie? Aurélien Eyquem, ENS Lyon Université Ouverte 2011-2012

Pourquoi avons-nous besoin de la monnaie? Aurélien Eyquem, ENS Lyon Université Ouverte 2011-2012 Pourquoi avons-nous besoin de la monnaie? Aurélien Eyquem, ENS Lyon Université Ouverte 2011-2012 Introduction Pourquoi a-t-on besoin de la monnaie? Quelles sont les grandes questions que pose l'économie

Plus en détail

STATISTIQUES MONETAIRES

STATISTIQUES MONETAIRES STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 LISTE DES ABREVIATIONS BAM FHADES FMI CCP CEN D.T.S M OPCVM PL : Bank Al-Maghrib : Fonds Hassan II pour le développement économique

Plus en détail

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier Séance 9 Vue d ensemble du système financier 1- Fonctions du système financier Fonction : transférer des fonds des agents économiques : intermédiaire entre les agnets à besoin de financement (emprunteur)

Plus en détail

La monnaie au sens large recouvre ainsi des actifs dont le degré de liquidité est variable :

La monnaie au sens large recouvre ainsi des actifs dont le degré de liquidité est variable : CHAPITRE 2 LA MONNAIE DANS L ECHANGE SYNTHESE SCHEMATIQUE DEFINITIONS Un actif est un élément du patrimoine ayant une valeur économique positive. Des biens aussi variés qu une maison, une voiture, une

Plus en détail

Les institutions financières : Première partie : La monnaie

Les institutions financières : Première partie : La monnaie Les institutions financières : Première partie : La monnaie 1. La monnaie : Définition. La monnaie (ou la masse monétaire) est l ensemble des moyens de payements dont disposent les agents économiques pour

Plus en détail

LE MARCHE DE LA MONNAIE

LE MARCHE DE LA MONNAIE LE MARCHE DE LA MONNAIE 1 Monnaie : Formes et Fonctions 2 La Création de Monnaie 3 La Banque Centrale 4 Théories Economiques et Monnaie 5 L Inflation 1 1 La monnaie : formes et fonctions Monnaie = ensemble

Plus en détail

Chapitre 2 La monnaie et l inflation

Chapitre 2 La monnaie et l inflation Chapitre 2 La monnaie et l inflation 1 1. Pourquoi les prix augmentent-ils? 2. Section 1. La monnaie: Définition 3. Quelle politique économique peut-on mettre en place pour lutter contre l inflation? 3

Plus en détail

2- LA MONNAIE DANS L ECHANGE 2-1 FONCTIONS ET QUALITES DE LA MONNAIE Analyser les effets de la quantité et de la qualité de la monnaie sur les

2- LA MONNAIE DANS L ECHANGE 2-1 FONCTIONS ET QUALITES DE LA MONNAIE Analyser les effets de la quantité et de la qualité de la monnaie sur les 2- LA MONNAIE DANS L ECHANGE 2-1 FONCTIONS ET QUALITES DE LA MONNAIE Analyser les effets de la quantité et de la qualité de la monnaie sur les décisions des agents économiques. La monnaie joue un rôle

Plus en détail

STATISTIQUES MONETAIRES

STATISTIQUES MONETAIRES STATISTIQUES MONETAIRES Janvier 21 STATISTIQUES MONETAIRES Janvier 21 La méthodologie d élaboration des statistiques monétaires, ainsi que des séries statistiques mises à jour sont disponibles sur le site

Plus en détail

Economie monétaire internationale

Economie monétaire internationale Economie monétaire internationale Olivier Lamotte ESG2 Octobre-Décembre 2007 Pourquoi étudier la monnaie? La monnaie joue un rôle important dans la production des fluctuations économiques. Ex.: relation

Plus en détail

Support de cours Economie monétaire et financière

Support de cours Economie monétaire et financière UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Tanger Filière des sciences économiques Semestre 3 Support de cours Economie monétaire et financière Professeur

Plus en détail

1 Les fonctions et les formes de la monnaie

1 Les fonctions et les formes de la monnaie 1 Les fonctions et les formes de la monnaie A. Les fonctions de la monnaie 1 Quels sont les effets du troc? a. il permet d accélérer les échanges b. il ralentit les échanges c. il peut permettre l accès

Plus en détail

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 D E C E M B R E 2015

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 D E C E M B R E 2015 I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 D E C E M B R E 2015 DU 01/10/2015 AU 31/12/2015 DU 01/10/2014 AU 31/12/2014 AU 31/12/2015 AU 31/12/2014

Plus en détail

Observation et conjoncture économique

Observation et conjoncture économique Observation et conjoncture économique Les Comptes d Accumulations L accumulation de la richesse des SI est retracée dans les comptes d accumulations - Le compte de capital: la richesse non financière -

Plus en détail

Banques, crédit et système bancaire Questions. Document 2. Questions

Banques, crédit et système bancaire Questions. Document 2. Questions Création monétaire et systèmes bancaire et monétaire Module 1 Corrigé Liens avec les programmes de SES (1 ère ) Liens avec les programmes de STG (T ale ) Banque et création monétaire La création monétaire

Plus en détail

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Toute entreprise commerciale ou industrielle opère chaque mois des achats, des ventes, des paiements, des versements. Elle reçoit aussi de l argent, paie ses salariés,

Plus en détail

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010 Initiation à l économie ENSAE, 1A Maths Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr Septembre 2010 Les ménages (1/2) Les ressources des ménages La consommation L épargne Les ménages comme agents économiques

Plus en détail

Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école

Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école Mai 2009 Les compétences qu il faudrait avoir acquises A la fin du primaire A la fin de la scolarité obligatoire Les élèves doivent

Plus en détail

Avant-propos Introduction. Première partie

Avant-propos Introduction. Première partie 9782100533015-Delap-tdm.qxd 12/08/09 7:41 Page V Table des matières Avant-propos Introduction XI XIII Première partie La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles Dunod. La photocopie

Plus en détail

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Macroéconomie 3 Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Année Universitaire 2015-2016 /53 2/53 Introduction L ouverture

Plus en détail

Table des matières. La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles. Première partie. Avant-propos Introduction

Table des matières. La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles. Première partie. Avant-propos Introduction Table des matières Avant-propos Introduction IX XIII Première partie La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles Dunod. La photocopie non autorisée est un délit. Chapitre 1. Les raisons

Plus en détail

Macroéconomie. Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be

Macroéconomie. Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be Macroéconomie Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be Macroéconomie Monnaie Fonction de la monnaie Moyen de paiement: troc incompatible avec une forte division du travail acceptation

Plus en détail

Chapitre 2 : l économie monétaire

Chapitre 2 : l économie monétaire Chapitre 2 : l économie monétaire Controverse sur la monnaie entre courants de pensée : neutre ou active Peut-on se servir de la monnaie pour absorber les déséquilibres de l économie réelle? Dématérialisation

Plus en détail

MACROÉCONOMIE. Exercices sur la théorie du revenu permanent et sur celle du cycle de vie

MACROÉCONOMIE. Exercices sur la théorie du revenu permanent et sur celle du cycle de vie MACROÉCONOMIE Exercices sur la théorie du revenu permanent et sur celle du cycle de vie 1. (Juin 2001) Un individu à 30 ans de l âge de la retraite sait, avec certitude, qu il lui reste 50 ans à vivre.

Plus en détail

2. La monnaie possède trois rôles principaux : c est un moyen d échange, une unité de compte et un échappatoire à l inflation.

2. La monnaie possède trois rôles principaux : c est un moyen d échange, une unité de compte et un échappatoire à l inflation. Thème 6 Monnaie et prix Questions Vrai ou Faux 1. La monnaie et la richesse sont des synonymes. 2. La monnaie possède trois rôles principaux : c est un moyen d échange, une unité de compte et un échappatoire

Plus en détail

BTS NRC AIDE. Fiches de révision Guide intégral 2014-2015. Théophile ELIET aidebtsnrc.com. La référence en ligne des révisions BTS NRC

BTS NRC AIDE. Fiches de révision Guide intégral 2014-2015. Théophile ELIET aidebtsnrc.com. La référence en ligne des révisions BTS NRC Fiches de révision Guide intégral 2014-2015 AIDE BTS NRC La référence en ligne des révisions BTS NRC 2 annés d études en moins de 100 fiches Théophile ELIET aidebtsnrc.com 1 Sommaire Économie Droit Management

Plus en détail

La politique monétaire. Normandie. management. école. Jean-Christophe Hauguel

La politique monétaire. Normandie. management. école. Jean-Christophe Hauguel Ecole Supérieure de Commerce du Havre 30, rue de Richelieu - 76087 LE HAVRE Cedex Tél. +33 2 32 92 59 99 - www.esc-lehavre.fr/ école management de de Normandie BUSINESS SCHOOL Jean-Christophe Hauguel La

Plus en détail

La monnaie. La monnaie. 1. Comment mesurer la masse monétaire? Les agrégats monétaires en France

La monnaie. La monnaie. 1. Comment mesurer la masse monétaire? Les agrégats monétaires en France La monnaie Offre et demande de monnaie Financement de l économie La monnaie 1. La masse monétaire: mesure 2. La création monétaire o le multiplicateur monétaire 3. Le rôle de la monnaie sur l économie

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 02 08 juin 2016 Encours* Variations depuis 03/06/16 03/06/15 31/12/15 27/05/16 Reserves Internationales Nettes (RIN) 243,6 25,4% 8,5% 0,1% * En milliards de dirhams

Plus en détail

La monnaie et le financement

La monnaie et le financement La monnaie et le financement Trouvez des questions permettant de répondre aux paragraphes proposés. Cet exercice doit vous permettre de mieux mémoriser le cours mais aussi de travailler les consignes.

Plus en détail

2-2 La politique monétaire

2-2 La politique monétaire 2-2 La politique monétaire 2-2-1 La monnaie 2-2-1-1 Les formes de la monnaie Définition de la monnaie: La monnaie est constituée de l ensemble des moyens de paiement dont disposent les agents économiques

Plus en détail

Chapitre 1 : L économie financière

Chapitre 1 : L économie financière Chapitre 1 : L économie financière Quels sont les causes de l augmentation des mouvements de capitaux : Augmentation des besoins de financement (état, entreprise) Surpression des obstacles aux mouvements

Plus en détail

Ahmed Ouazzani Adresse électronique: ouazzanifr@gmail.com Permanence: Tous les lundis après-midi (sur rendez-vous ), il faut, au préalable, envoyer

Ahmed Ouazzani Adresse électronique: ouazzanifr@gmail.com Permanence: Tous les lundis après-midi (sur rendez-vous ), il faut, au préalable, envoyer Ahmed Ouazzani Adresse électronique: ouazzanifr@gmail.com Permanence: Tous les lundis après-midi (sur rendez-vous ), il faut, au préalable, envoyer un courriel expliquant le motif ou les points que vous

Plus en détail

La gestion d un Fonds Commun de Placement

La gestion d un Fonds Commun de Placement La gestion d un Fonds Commun de Placement La gestion collective en Alsace 1 GUTENBERG FINANCE : Quelques mots 2 La gestion d un fonds commun de placement 3 Nos métiers 10 novembre 2011 2 GUTENBERG FINANCE

Plus en détail

Thème 2 : la monnaie et les banques : le carburant de notre économie

Thème 2 : la monnaie et les banques : le carburant de notre économie Thème 2 : la monnaie et les banques : le carburant de notre économie L activité économique repose sur trois rouages : Monnaie besoins production répartition consommation Échanges Marché 2 «La monnaie n

Plus en détail

Partie 2 : Qui crée la monnaie?

Partie 2 : Qui crée la monnaie? Partie 2 : Qui crée la monnaie? Marché monétaire Masse monétaire Banque centrale Prêteur en dernier ressort Notions clés I. La mesure de la création monétaire : la masse monétaire La masse monétaire n

Plus en détail

INDICATEURS TRIMESTRIELS D ACTIVITE

INDICATEURS TRIMESTRIELS D ACTIVITE INDICATEURS TRIMESTRIELS D ACTIVITE Mars 2014 L Arab Tunisian Bank publie ci-dessous ses indicateurs d activité relatifs au 1 er trimestre 2014 : 31/03/2014 31/03/2013 Evolution Mars 14- Mars 13 (En milliers

Plus en détail

STATISTIQUES MONETAIRES

STATISTIQUES MONETAIRES Sommaire Agrégats de monnaie (M1, M2, M3) Agrégats de placements liquides (PL1,PL2,PL3,PL4) Contreparties de M3 Tableaux des ressources et emplois de Bank Al-Maghrib et des Banques STATISTIQUES MONETAIRES

Plus en détail

IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle. La monnaie

IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle. La monnaie IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle La monnaie : INTRODUCTION 22.01.2010, Lausanne 8h45 12h 12h45 16h David Maradan, chargé de cours UNIGE et HEG-Genève; Directeur Ecosys

Plus en détail

Rappels de macro-économie. La monnaie et le crédit

Rappels de macro-économie. La monnaie et le crédit Rappels de macro-économie La monnaie et le crédit Les différents types de monnaie La monnaie fiduciaire : pièces et billets : M1 La monnaie scripturale : avoirs bancaires M2 La masse monétaire : M = M1

Plus en détail

BULLETIN TRIMESTRIEL Mars 2015 N 143

BULLETIN TRIMESTRIEL Mars 2015 N 143 BULLETIN TRIMESTRIEL Mars 2015 N 143 BULLETIN TRIMESTRIEL MARS 2015 N 143 Les études de la présente publication ne peuvent être reproduites totalement ou partiellement sans autorisation. Les renseignements

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE

CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE Objectif(s) : o Encaissements prévisionnels, o Décaissements prévisionnels, o Trésorerie prévisionnelle. Pré requis : o Connaissances

Plus en détail

CHAPITRE 5 : LA MONNAIE ET LE FINANCEMENT DE L ECONOMIE

CHAPITRE 5 : LA MONNAIE ET LE FINANCEMENT DE L ECONOMIE CHAPITRE 5 : LA MONNAIE ET LE FINANCEMENT DE L ECONOMIE I. Comment l'activité économique est-elle financée? A. Rôle et évolution du système financier 1. Il permet la circulation du capital financier entre

Plus en détail

Partie II. Economie monétaire

Partie II. Economie monétaire Partie II Economie monétaire Partie II - Chapitre 3 L offre de monnaie II-3.a) Introduction Structure d économie monétaire hiérarchisée II-3.a) Introduction Modes de création monétaire Modes de création

Plus en détail

Chapitre 5 Balance des paiements et Marché des changes I. La Balance des paiements et les déséquilibres externes

Chapitre 5 Balance des paiements et Marché des changes I. La Balance des paiements et les déséquilibres externes Chapitre 5 Balance des paiements et Marché des changes I. La Balance des paiements et les déséquilibres externes 1) Comptes et soldes de la balance des paiements A retenir. Compte des transactions courantes

Plus en détail

CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE

CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE PAR LES AUTORITES MONETAIRES SECTION 1 : LA CREATION MONETAIRE A Acteurs et modalités de création monétaire : La création monétaire consiste à accroître la quantité de

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE CHAPITRE 1 : PRÉSENTATION DE L INFORMATION FINANCIÈRE

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE CHAPITRE 1 : PRÉSENTATION DE L INFORMATION FINANCIÈRE TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE CHAPITRE 1 : PRÉSENTATION DE L INFORMATION FINANCIÈRE Introduction... 1-1 1. Présentation de l information financière... 1-1 2. Rapport financier... 1-2 2.1 Attestation du trésorier

Plus en détail

convention acceptée par tout le monde. Ce multiplication des biens et des acteurs de permet l échange de 2 produits.

convention acceptée par tout le monde. Ce multiplication des biens et des acteurs de permet l échange de 2 produits. Thème : Monnaie et création monétaire Le troc Pour que l échange se réalise, il faut une convention acceptée par tout le monde. Ce fut tout d abord le troc qui, devant la multiplication des biens et des

Plus en détail

I L ACTIVITE FINANCIERE II LES FLUX FINANCIERS III LE FINANCEMENT DU CYCLE D INVESTISSEMENT ET D EXPLOITATION

I L ACTIVITE FINANCIERE II LES FLUX FINANCIERS III LE FINANCEMENT DU CYCLE D INVESTISSEMENT ET D EXPLOITATION I L ACTIVITE FINANCIERE II LES FLUX FINANCIERS III LE FINANCEMENT DU CYCLE D INVESTISSEMENT ET D EXPLOITATION I L ACTIVITE FINANCIERE A/ COMMENT ASSURER LA RENTABILITE ET LA SOLVABILITE DE L ENTREPRISE?

Plus en détail

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Stéphane Gallon Caisse des Dépôts stephane.gallon@caissedesdepots.fr https://educnet.enpc.fr/course/view.php?id=2 Séance 11 1 Macroéconomie : fin

Plus en détail

Classe 1-Comptes de capitaux

Classe 1-Comptes de capitaux Classe 1-Comptes de capitaux 10 Capital et réserves 101 Capital 1 1011 Capital souscrit non versé 1012 Capital souscrit - versé 1015 Patrimoine des régies 1016 Patrimoine public 104 Primes liées au capital

Plus en détail

Les liaisons dangereuses de la monnaie et de la finance

Les liaisons dangereuses de la monnaie et de la finance Dominique Plihon Alternatives Economiques Hors-série n 105 - avril 2015 Les liaisons dangereuses de la monnaie et de la finance Depuis trois décennies, les marchés financiers connaissent une montée en

Plus en détail

CHAPITRE 2 LA MONNAIE

CHAPITRE 2 LA MONNAIE CHAPITRE 2 LA MONNAIE L économie de troc est une économie dont l échange est simple, elle montre vite ses limites car elle a du mal à donner une valeur à un bien, elle oblige le déplacement de deux échangistes

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

Macroéconomie dans une économie globalisée. Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau

Macroéconomie dans une économie globalisée. Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau Macroéconomie dans une économie globalisée Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau Chapitre 1 L ouverture des économies Introduction Tenir compte de la dimension «ouverte» de nos économies

Plus en détail

Financement du Commerce International

Financement du Commerce International Financement du Commerce International Examen : questions de cours, QCM de 20 questions, pratique : choix du moyen de paiement 19/09/14 Problématique : comment être payé quand on vend? Moyens de paiement

Plus en détail

Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus

Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus Date : Octobre 2006 Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus Arc-en-ciel inc. 1 Vincent Pagé, président de l entreprise Arc-en-Ciel inc., qui se spécialise dans la fabrication

Plus en détail

Qu est-ce qu une banque?

Qu est-ce qu une banque? Qu est-ce qu une banque? Nathalie Janson 1 Financement de l Activité économique Développement des entreprises nécessite apport de fonds Les entreprises peuvent se financer de façon interne ou externe Les

Plus en détail

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 0 J U I N 2014

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 0 J U I N 2014 I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 0 J U I N 2014 DU 1/04/2014 AU 30/06/2014 DU 1/04/2013 AU 30/06/2013 AU 30/06/2014 AU 30/06/2013

Plus en détail

Présentation du cours de trésorerie

Présentation du cours de trésorerie Présentation du cours de trésorerie Chapitres étudiés : 1. Budget de trésorerie et BFR normatif 2. Environnement financier et bancaire de l entreprise 3. Gestion des liquidités en date de valeur 4. Instruments

Plus en détail

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE 1 Qui cherche à prévoir? Les entreprises Les banques Les fonds d investissement Les investisseurs institutionnels Pourquoi chercher à prévoir? Créances et dettes en devises

Plus en détail

TD n 1 : la Balance des Paiements

TD n 1 : la Balance des Paiements TD n 1 : la Balance des Paiements 1 - Principes d enregistrement L objet de la Balance des Paiements est de comptabiliser les différentes transactions entre résidents et non-résidents au cours d une année.

Plus en détail

NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM

NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM Objectif 01. La Norme Comptable NC 01 - «Norme comptable Générale» définit les règles relatives à la présentation des états

Plus en détail

UBS BLOC/BLOC Plus Plus de rendement lors d un marché stable.

UBS BLOC/BLOC Plus Plus de rendement lors d un marché stable. ab UBS BLOC/BLOC Plus Plus de rendement lors d un marché stable. Optimisation En achetant un BLOC (Discount Certificate), vous acquérez indirectement un sous-jacent moyennant un escompte (discount). A

Plus en détail

3 fonctions principales : Tendance à l avarice. Les riches deviennent de plus en plus avares

3 fonctions principales : Tendance à l avarice. Les riches deviennent de plus en plus avares IMF 1 ER FEVRIER Monnaie métallique disparait avec la monnaie scripturale cette monnaie s est détacher de l or. Chèque commence a apparaitre en 1880 en France. Il apparait au moment de l expansion des

Plus en détail

Comptabilité Titre 1 : Le plan comptable français : Chapitre 1 : La comptabilité, définition et rôle :

Comptabilité Titre 1 : Le plan comptable français : Chapitre 1 : La comptabilité, définition et rôle : Comptabilité Titre 1 : Le plan comptable français : Chapitre 1 : La comptabilité, définition et rôle : Article 120 PCG : la comptabilité est un système d organisation de l information financière permettant

Plus en détail

ARAB TUNISIAN BANK Société Anonyme au capital de 100.000.000 de Dinars Siège social : 9, Rue Hédi Nouira 1001 Tunis

ARAB TUNISIAN BANK Société Anonyme au capital de 100.000.000 de Dinars Siège social : 9, Rue Hédi Nouira 1001 Tunis INDICATEURS D ACTIVITE TRIMESTRIELS ARAB TUNISIAN BANK Société Anonyme au capital de 100.000.000 de Dinars Siège social : 9, Rue Hédi Nouira 1001 Tunis L Arab Tunisian Bank publie ci-dessous ses indicateurs

Plus en détail

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 M A R S 2015

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 M A R S 2015 I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 M A R S 2015 AU 31/03/2015 AU 31/03/2014 VAR % AU 31/12/2014 Provisoire 1- Produits d'exploitation

Plus en détail

Chapitre 1 : La monnaie

Chapitre 1 : La monnaie Chapitre 1 : La monnaie - 60 - Dans ce chapitre vous allez : - Découvrir l histoire et le rôle de la monnaie. - Distinguer les différents acteurs et leurs comportements respectifs sur le marché de la monnaie.

Plus en détail

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON NB : Pour réussir cette APS il est indispensable de connaître (et d être capable de définir) les notions relatives à l analyse fonctionnelle du bilan et du compte

Plus en détail

Thème 1 : La monnaie et le financement de l'économie. Chapitre 1 : Les fonctions et les formes de la monnaie.

Thème 1 : La monnaie et le financement de l'économie. Chapitre 1 : Les fonctions et les formes de la monnaie. Cours Page 1 Thème 1 : La monnaie et le financement de l'économie. mardi 14 septembre 2010 13:02 Chapitre 1 : Les fonctions et les formes de la monnaie. Chapitre 2 : La création monétaire. Chapitre 3 :

Plus en détail

Chapitre 3. La répartition

Chapitre 3. La répartition Chapitre 3. La répartition 1. La répartition de la valeur ajoutée La valeur ajoutée (1) Valeur ajoutée : solde du compte de production = > VA = P CI = > Richesse effectivement créée par les organisations

Plus en détail

Cession-Restructuration-Acquisition. Quelle stratégie adopter en fonction de la rentabilité de mon outil de travail?

Cession-Restructuration-Acquisition. Quelle stratégie adopter en fonction de la rentabilité de mon outil de travail? Cession-Restructuration-Acquisition Quelle stratégie adopter en fonction de la rentabilité de mon outil de travail? Le CGP La force et la proximité d un réseau national PROGRAMME Première Partie: La rentabilité

Plus en détail

Prise de note des finances internationales

Prise de note des finances internationales Prise de note des finances internationales Séance de 13 novembre 2010 (SMI) CHAPITRE III : le système monétaire international Définition du SMI : le SMI est un ensemble des règles communes permettant un

Plus en détail

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER Chapitre 25 Mankiw 08/02/2015 B. Poirine 1 I. Le système financier A. Les marchés financiers B. Les intermédiaires financiers 08/02/2015 B. Poirine 2 Le système

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL RELATIF A LA DETTE DEPARTEMENTALE

RAPPORT ANNUEL RELATIF A LA DETTE DEPARTEMENTALE CONSEIL GENERAL DU JURA Réunion du : 4ème trimestre Type : BP 2015 Service : DMI/FINANCES Thème : FINANCES - GARANTIES D'EMPRUNT Commission : Affaires Générales, Finances et Dvpt Durable RAPPORT ANNUEL

Plus en détail

Calculer les échelles d'intérêts; Contrôler la facturation bancaire; Etablir la situation des comptes bancaires. C. Métiers

Calculer les échelles d'intérêts; Contrôler la facturation bancaire; Etablir la situation des comptes bancaires. C. Métiers A. s de la formation Cette formation fournira aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: D'être capables d assurer le bon fonctionnement des comptes clients Réaliser les opérations

Plus en détail

CHOIX DE PLACEMENTS. But de la brochure. L univers des placements. Dans cette brochure

CHOIX DE PLACEMENTS. But de la brochure. L univers des placements. Dans cette brochure CHOIX DE PLACEMENTS Service Education des Epargnants Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières CDVM http://www.cdvm.gov.ma/espace-epargnants But de la brochure Le but de la présente brochure est de

Plus en détail

3. Les placements à court terme Les critères de choix : Le risque de signature des placements Le risque de liquidité L existence d une politique de placement dans l entreprise 3.1. Les placements bancaires

Plus en détail

Communication externe. Qui sommes-nous?

Communication externe. Qui sommes-nous? Communication externe Qui sommes-nous? La Banque nationale de Belgique Partout dans le monde, les banques centrales ont pour missions principales de mettre les billets en circulation, de conduire la politique

Plus en détail

MAXULA INVESTISSEMENT SICAV

MAXULA INVESTISSEMENT SICAV MAXULA INVESTISSEMENT SICAV SITUATION TRIMESTRIELLE ARRETEE AU 31 MARS 2016 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES ETATS FINANCIERS TRIMESTRIELS ARRETES AU 31 MARS 2016 En exécution du mandat de commissariat

Plus en détail

Economie Générale & Statistique. Résumé du cours. Partie 1 : Les concepts économiques de base. 1- Le marché

Economie Générale & Statistique. Résumé du cours. Partie 1 : Les concepts économiques de base. 1- Le marché Résumé du cours Matière : Economie Générale et Statistique Filière : 2ème année bac Sciences Economiques Partie 1 : Les concepts économiques de base 1- Le marché Enseignant : Larbi TAMNINE, Professeur

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Jean-Michel DEGEORGE INTRODUCTION I- OBJECTIFS ET MOYENS DE LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE. La comptabilité générale est un système d information se présentant sous la forme d un ensemble

Plus en détail

PATRIMOINE MUTEX PLUS

PATRIMOINE MUTEX PLUS PATRIMOINE MUTEX PLUS Donnez du mouvement à votre épargne! Vos projets et vos priorités d aujourd hui ne seront pas forcément les mêmes demain. Voilà pourquoi votre Mutuelle vous propose Patrimoine Mutex

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL FNC 2008

RAPPORT ANNUEL FNC 2008 FNC 2008 Fonds national de compensation du supplément familial de traitement Caisse des dépôts - Direction des Retraites rue du vergne - 33059 Bordeaux cedex : 05 56 11 41 23 www.cdc.retraites.fr RETRAITES

Plus en détail

CHAPITRE 4 - Monnaie, financement de l économie et politique monétaire MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE

CHAPITRE 4 - Monnaie, financement de l économie et politique monétaire MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE Chapitre 4 MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE SECTION 1 : Qu'est ce que la monnaie? I Definition Deux definitions sont communement admises : - La monnaie est définie comme l ensemble

Plus en détail

Vendôme Régions SOCIÉTÉ CIVILE DE PLACEMENT IMMOBILIER. L investissement immobilier en région via une SCPI

Vendôme Régions SOCIÉTÉ CIVILE DE PLACEMENT IMMOBILIER. L investissement immobilier en région via une SCPI Vendôme Régions SOCIÉTÉ CIVILE DE PLACEMENT IMMOBILIER L investissement immobilier en région via une SCPI Vendôme Régions SCPI à capital variable AVERTISSEMENT L investissement en parts de la SCPI VENDÔME

Plus en détail

Le revenu et le pouvoir d achat

Le revenu et le pouvoir d achat Le revenu et le pouvoir d achat Le revenu & le pouvoir d achat Le revenu d une personne est la somme d argent perçue en contrepartie du travail fourni, de ses placements, d un service rendu ou d une situation

Plus en détail

12. Le système monétaire

12. Le système monétaire 12. Le système monétaire Le rôle de la monnaie est fondamental. Imaginez une situation où aucun moyen de paiement ne ferait l unanimité : - Economie de «troc». - On échange des biens et services contre

Plus en détail

un excédent des produits sur les charges (solde de fonds net); une subvention ou une contribution spécialement affectée à cette fin.

un excédent des produits sur les charges (solde de fonds net); une subvention ou une contribution spécialement affectée à cette fin. 2.3.3 L avoir investi en immobilisations L avoir investi en immobilisations correspond à des actifs nets qui ne peuvent servir à d'autres fins, puisqu'ils ont été investis dans des immobilisations. Selon

Plus en détail

Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques

Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques Introduction (1) 3 grands déséquilibres : inflation, chômage et croissance et fluctuations économiques Grands déséquilibres?! Écart entre l offre et la

Plus en détail

Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs?

Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs? SENSIBILISATION 1 Étape 1 contrôles corrigés 1. 2. Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs? D où vient l argent que vos parents dépensent chaque mois? Vos parents dépensent-ils

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme. Fiche N 2 : Banque et Monnaie

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme. Fiche N 2 : Banque et Monnaie Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 2 : Banque et Monnaie I)- Principes Généraux : 1)- Définition du Terme Monnaie

Plus en détail

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue.

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue. FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 4 heures. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment

Plus en détail

EXPOSE DE FINANCE D ENTREPRISE : SIMILITUDES ET DIFFERENCES ENTRE LE TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE DE L OEC ET CELUI DE LE BANQUE DE FRANCE

EXPOSE DE FINANCE D ENTREPRISE : SIMILITUDES ET DIFFERENCES ENTRE LE TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE DE L OEC ET CELUI DE LE BANQUE DE FRANCE EXPOSE DE FINANCE D ENTREPRISE : SIMILITUDES ET DIFFERENCES ENTRE LE TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE DE L OEC ET CELUI DE LE BANQUE DE FRANCE INTRODUTION Le tableau de l OEC tout comme le tableau de la banque

Plus en détail

SESSION 2015 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. Eléments indicatifs de corrigé

SESSION 2015 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. Eléments indicatifs de corrigé SESSION 2015 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Eléments indicatifs de corrigé DOSSIER 1 : DROIT COMPTABLE 1. Rappeler les objectifs et le contenu du Plan Comptable Général. Objectifs : Définir les normes

Plus en détail

HAPPY LIFE. Règlement de gestion du fonds d investissement interne happy life AB Global Strategy 60/40

HAPPY LIFE. Règlement de gestion du fonds d investissement interne happy life AB Global Strategy 60/40 1/8 DESCRIPTION Le fonds d investissement interne happy life AB Global (voir l annexe 1) est géré par AXA Belgium, appelée ci-après la compagnie d assurance, dans l intérêt exclusif des souscripteurs et

Plus en détail

CLASSE 1 OPÉRATIONS DE TRÉSORERIE ET OPÉRATIONS INTERBANCAIRES 10 CAISSE 101 Billets et monnaies 109 Autres valeurs 11 BANQUES CENTRALES ET OFFICES

CLASSE 1 OPÉRATIONS DE TRÉSORERIE ET OPÉRATIONS INTERBANCAIRES 10 CAISSE 101 Billets et monnaies 109 Autres valeurs 11 BANQUES CENTRALES ET OFFICES CLASSE 1 OPÉRATIONS DE TRÉSORERIE ET OPÉRATIONS INTERBANCAIRES 10 CAISSE 101 Billets et monnaies 109 Autres valeurs 11 BANQUES CENTRALES ET OFFICES DES CHÈQUES POSTAUX 111 Banques centrales 112 Offices

Plus en détail