Diagnostic de performance énergétique logement (6.A)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diagnostic de performance énergétique logement (6.A)"

Transcription

1 Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : /10216 Valable jusqu au : 13/01/2019 Type de bâtiment : Appartement T5G Année de construction : Surface habitable : 94 m² 5-7 rue du 3ème Régiment d Artillerie CASTRES Date : 13/01/2009 Diagnostiqueur : DARRAMON Nicole BUREAU VERITAS 12 rue Michel Labrousse Bât 15, BP TOULOUSE Cedex Signature : Propriétaire : Nom : Office Public de l Habitat de CASTRES 28 bis rue d Empare BP CASTRES Propriét. des installations communes (s il y a lieu) : Nom : Consommations annuelles par énergie obtenues par la méthode 3CL, version 15C, estimé à l immeuble, prix des énergies indexés au 15/08/2006 Consommations en énergies finales Consommations en énergie primaire détail par énergie et par usage en kwh EF détail par usage en kwh EP Frais annuels d énergie (TTC) Chauffage Gaz : kwhef kwhep 1095 Eau chaude sanitaire Gaz : 3059 kwhef 3059 kwhep 133 Refroidissement CONSOMMATION D'ENERGIE POUR LES USAGES RECENSES kwhef kwhep 1228 Consommations énergétiques (en énergie primaire) Pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement Émissions de gaz à effet de serre (GES) Pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement Consommation conventionnelle : 301 kwh EP /m².an Estimation des émissions : 70 kg CO2 /m².an sur la base d estimations à l immeuble/au logement* pour le logement/pour un logement représentatif* * rayer la mention inutile Page 1 sur 4

2 Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) Descriptif du logement et de ses équipements Logement Chauffage Eau chaude sanitaire Murs : Briques creuses non isolé(e)(s) Mur simple en briques pleines isolé(s) Toiture : Système : chaudière individuelle gaz installée entre 1988 et 1999 Emetteurs : Radiateurs à eau chaude Système : Chaudière individuelle gaz entre 1988 et 1999 Plafond bois sur solives bois isolé(s) Menuiseries : Porte avec 30-60% de vitrage simple Fenêtres simple vitrage avec volets -menuiserie bois Plancher bas : Plancher inconnu sur vide sanitaire Energies renouvelables Quantité d énergie d origine renouvelable 0 kwh EP/m².an Type d'équipements présents utilisant des énergies renouvelables : Pourquoi un diagnostic - Pour informer le futur locataire ; - Pour comparer différents logements entre eux ; - Pour inciter à effectuer des travaux d économie d énergie et contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Consommation conventionnelle Ces consommations sont dites conventionnelles car calculées pour des conditions d usage fixées (on considère que les occupants les utilisent suivant des conditions standard), et pour des conditions climatiques moyennes du lieu. Il peut donc apparaître des divergences importantes entre les factures d'énergie que vous payez et la consommation conventionnelle pour plusieurs raisons : suivant la rigueur de l hiver ou le comportement réellement constaté des occupants, qui peuvent s écarter fortement de celui choisi dans les conditions standard. Conditions standard Les conditions standard portent sur le mode de chauffage (températures de chauffe respectives de jour et de nuit, périodes de vacance du logement), le nombre d occupants et leur consommation d eau chaude, la rigueur du climat local (température de l air et de l eau potable à l extérieur, durée et intensité de l ensoleillement). Ces conditions standard servent d hypothèses de base aux méthodes de calcul. Certains de ces paramètres font l objet de conventions unifiées entre les méthodes de calcul. Constitution des étiquettes La consommation conventionnelle indiquée sur l étiquette énergie est obtenue en déduisant de la consommation d énergie calculée, la consommation d énergie issue éventuellement d installations solaires thermiques ou pour le solaire photovoltaïque, la partie d énergie photovoltaïque utilisée dans la partie privative du lot. Énergie finale et énergie primaire L énergie finale est l énergie que vous utilisez chez vous (gaz, électricité, fioul domestique, bois, etc.). Pour que vous disposiez de ces énergies, il aura fallu les extraire, les distribuer, les stocker, les produire, et donc dépenser plus d énergie que celle que vous utilisez en bout de course. L énergie primaire est le total de toutes ces énergies consommées. Usages recensés Dans les cas où une méthode de calcul est utilisée, elle ne relève pas l ensemble des consommations d énergie, mais seulement celles nécessaires pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement du logement. Certaines consommations comme l éclairage, la cuisson ou l électroménager ne sont pas comptabilisées dans les étiquettes énergie et climat des bâtiments Variations des conventions de calcul et des prix de l énergie Le calcul des consommations et des frais d énergie fait intervenir des valeurs qui varient sensiblement dans le temps. La mention «prix de l énergie en date du» indique la date de l arrêté en vigueur au moment de l établissement du diagnostic. Elle reflète les prix moyens des énergies que l Observatoire de l Énergie constate au niveau national. Énergies renouvelables Elles figurent sur cette page de manière séparée. Seules sont estimées les quantités d énergie renouvelable produite par les équipements installés à demeure. Page 2 sur 4

3 Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) CONSEILS POUR UN BON USAGE En complément de l amélioration de son logement (voir page suivante), il existe une multitude de mesures non coûteuses ou très peu coûteuses permettant d économiser de l énergie et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ces mesures concernent le chauffage, l eau chaude sanitaire et le confort d été. Chauffage Régulez et programmez : La régulation vise à maintenir la température à une valeur constante, réglez le thermostat à 19 C ; quant à la programmation, e lle permet de faire varier cette température de consigne en fonction des besoins et de l occupation du logement. On recommande ainsi de couper le chauffage durant l inoccupation des pièces ou lorsque les besoins de confort sont limités. Toutefois, pour assurer une remontée rapide en température, on dispose d un contrôle de la température réduite que l on règle généralement à quelques 3 à 4 degrés inférieurs à la température de confort pour les absences courtes. Lorsque l absence est prolongée, on conseille une température hors-gel fixée aux environs de 8 C. L e programmateur assure automatiquement cette tâche. Réduisez le chauffage d un degré, vous économiserez de 5 à 10 % d énergie. Éteignez le chauffage quand les fenêtres sont ouvertes. Fermez les volets et/ou tirez les rideaux dans chaque pièce pendant la nuit. Ne placez pas de meubles devant les émetteurs de chaleur (radiateurs, convecteurs, ), cela nuit à la bonne diffusion de la chaleur. Eau chaude sanitaire Arrêtez le chauffe-eau pendant les périodes d'inoccupation (départs en congés, ) pour limiter les pertes inutiles. Préférez les mitigeurs thermostatiques aux mélangeurs. Aération Si votre logement fonctionne en ventilation naturelle : Une bonne aération permet de renouveler l air intérieur et d éviter la dégradation du bâti par l humidité. Il est conseillé d aérer quotidiennement le logement en ouvrant les fenêtres en grand sur une courte durée et de nettoyez régulièrement les grilles d entrée d air et les bouches d extraction s il y a lieu. Ne bouchez pas les entrées d air, sinon vous pourriez mettre votre santé en danger. Si elles vous gênent, faites appel à un professionnel. Si votre logement fonctionne avec une ventilation mécanique contrôlée : Aérez périodiquement le logement. Confort d été Utilisez les stores et les volets pour limiter les apports solaires dans la maison le jour. Ouvrez les fenêtres en créant un courant d air, la nuit pour rafraîchir. Autres usages Eclairage : Optez pour des lampes basse consommation (fluocompactes ou fluorescentes). Évitez les lampes qui consomment beaucoup trop d énergie, comme les lampes à incandescence ou les lampes halogènes. Nettoyez les lampes et les luminaires (abat-jour, vasques ) ; poussiéreux, ils peuvent perdre jusqu'à 40 % de leur efficacité lumineuse. Bureautique / audiovisuel : Éteignez ou débranchez les appareils ne fonctionnant que quelques heures par jour (téléviseurs, magnétoscopes, ). En mode veille, ils consomment inutilement et augmentent votre facture d électricité. Électroménager (cuisson, réfrigération, ) : Optez pour les appareils de classe A ou supérieure (A+, A++, ). Page 3 sur 4

4 Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) RECOMMANDATIONS D AMELIORATION ENERGETIQUE Sont présentées dans le tableau suivant quelques travaux d amélioration visant à réduire les consommations d énergie du lot loué. Mesures d amélioration Commentaires Envisager une isolation des murs par l'extérieur (notamment en cas de ravalement de façade). Sinon, isoler les murs par l'intérieur. Commentaires : Pour bénéficier du crédit d'impôts, il faut atteindre une résistance thermique (performance de l'isolation) supérieure à 2,4 m².k/w. Remplacement du simple vitrage par du double vitrage peu émissif. Commentaires : Pour bénéficier du crédit d'impôts, il faut une performance thermique Uw < 2 W/m².K. Lors du changement des fenêtres et s'il n'y a pas d'entrées d'air par ailleurs, prévoir des fenêtres avec des entrées d'air intégrées pour assurer le renouvellement de l'air. Lors du remplacement de la chaudière, opter pour chaudière à condensation (ou à défaut basse température). Commentaires : La chaudière à condensation consommera moins d'énergie pour fournir la même quantité de chaleur. Vous réduirez ainsi votre facture d'énergie ainsi que les émissions de gaz à effet de serre. Penser à mettre en place des robinets thermostatiques sur les radiateurs. L'installation d'un programmateur pour piloter le système de chauffage permettrait de réduire les consommations de chauffage. Commentaires : Choisir un programmateur simple d'utilisation! COMMENTAIRES : Les travaux sont à réaliser par un professionnel qualifié. Pour aller plus loin, il existe des points info-énergie : Pour plus d informations : ou Page 4 sur 4

5 Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.1.public) bureaux, services administratifs, enseignement N : DPE Date : 29/02/2008 Valable jusqu au : 11/03/2018 Accompagnateur : Nicolas GAYET Type de bâtiment : Immeuble non résidentiel Signature : Année de construction : , rue de Tivoli, TOULOUSE CEDEX Bâtiment entier Partie de bâtiment (à préciser) : SHON : m² Surface utile : Propriétaire : Nom : Région Midi-Pyrénées 22 BD Maréchal JUIN TOULOUSE CEDEX 9 Consommations annuelles d énergie Période de relevés de consommations considérée : Consommations en énergies finales détail par énergie en kwh EF Gestionnaire (s il y a lieu) : Nom : Consommations en énergies primaires détail par usage en kwh EP Frais annuels d énergie Bois / / / Electricité kwh EF kwh EP TTC Gaz / / / Autres / / / énergies Production d électricité à / / / demeure Abonnements TTC TOTAL kwh EP TTC Consommations énergétiques (en énergie primaire) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire, le refroidissement, l éclairage et les autres usages, déduction faite de la production d électricité à demeure Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire, le refroidissement, l éclairage et les autres usages Estimation du montant annuel des frais inhérents à la consommation : Consommation réelle : kwhep/m².an Estimation des émissions : kg éqco2/m².an Bâtiment économe Bâtiment Faible émission de GES Bâtiment 50 kwh A kwh kwh kwh kwh kwh kwh kwh > 750 kwh B C Bâtiment énergivore D E F G H I kg A 6-10 kg B kg C kg D kg E kg F kg G kg H > 145 kg Forte émission de GES I POUR LES BATIMENTS A USAGE AUTRE QUE D HABITATION (TERTIAIRE, BUREAUX, COMMERCES...) Page 1/4

6 Diagnostic de performance énergétique (6.1.public) Descriptif du bâtiment (ou de la partie de bâtiment) et de ses équipements Bâtiment Chauffage et refroidissement Eau chaude sanitaire, éclairage, ventilation Murs : Système de chauffage : RdC, R+1 et R+2 : Murs en moellons de 25 cm isolés par 9 cm de mousse de polyuréthane, R+3 (composition du mur de l intérieur vers l extérieur) : Plaques de bois aggloméré + isolation par 4cm de laine de verre + plaques en fibre de ciment. RdC : Système gainable double flux, appoint à l aide de résistances électriques, R+1 et R+2 : Convecteurs électriques de puissances unitaires 750 W et W, R+3 : Quatre systèmes de climatisation réversibles de type mono-split. Toiture : Système de refroidissement : Système d éclairage : R+3 : Plafond sous rampant isolé par RdC, R+1, R+2 : Néant 15 cm de laine de verre déroulée. R+3 : Quatre systèmes de R+2 :Toiture terrasse isolée par du polystyrène extrudé (Lambda = climatisation réversibles de type mono-split. W/m.K) + revêtement assurant l étanchéité. Système de production d eau chaude sanitaire : Production d ECS à l aide de trois cumulus électriques : o Un au RdC installé en position horizontale (V = 250 L, P = 2000 W), o Un au R+1 en position verticale (V = 100 L et P = 2000 W), o Un au R+2 en position verticale (V = 100 L et P = 2000 W). Eclairages de type incandescent ( P = 75 W), fluorescent (P = 36 W et 58 W), fluocompact (P = 18 W) et halogènes (P = 50 W). Menuiseries ou parois vitrées : Système de ventilation : Fenêtres aluminium simple vitrage, Fenêtres aluminium double vitrage 4/6/4, remplissage air, Portes-fenêtres bois double vitrage 4/6/4, remplissage air, Portes-fenêtres PVC double vitrage 4/12/4, remplissage air, Porte simple en bois sur extérieur opaque pleine. Plancher bas : Plancher bas sur terre plein, sans isolation, Plancher porche, isolé par des plaques de fibrastyrène (polystyrène + parement en fibralith gris). Nombre d occupants : Autres équipements consommant de l énergie : Matériel de bureautique (ordinateurs, imprimantes, photocopieuses, ) et électroménager (réfrigérateur, cafetière, ). Energies renouvelables Quantité d énergie d origine renouvelable Type d équipements présents utilisant des énergies renouvelables : Néant Pourquoi un diagnostic dans les bâtiments publics. Pour informer le futur locataire ou acheteur ;. Pour comparer différents logements entre eux ;. Pour inciter à effectuer des travaux d économie d énergie et contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Factures et performance energetique La consommation est estimée sur la base de factures d énergie et des relevés de compteurs d énergie. La consommation ci-dessus traduit un niveau de consommation constaté. Ces niveaux de consommations peuvent varier de manière importante suivant la qualité du bâtiment, les équipements installés et le mode de gestion et d utilisation adoptés sur la période de mesure. Énergie finale et énergie primaire L énergie finale est l énergie que vous utilisez chez vous (gaz, électricité, fioul domestique, bois, etc.). Pour que vous disposiez de ces énergies, il aura fallu les extraire, les distribuer, les stocker, les produire, et donc dépenser plus d énergie que celle que vous utilisez en bout de course. L énergie primaire est le total de toutes ces énergies consommées. Ventilation mécanique contrôlée pour les sanitaires, Ventilation mécanique spécifique à la salle de réunion du R+3 (mise en marche manuelle). / kwh EP /m².an Constitution de l étiquette énergie La consommation d énergie indiquée sur l étiquette énergie est le résultat de la conversion en énergie primaire des consommations d énergie du bien indiquée par les compteurs ou relevés. Energies renouvelables Elles figurent sur cette page de manière séparée. Seules sont estimées les quantités d énergie renouvelable produite par les équipements installés à demeure et utilisées dans la partie privative du lot. Commentaires : En l absence de compteur divisionnaire, les consommations par poste n ont pas pu être obtenues. Une décomposition (estimative) réalisée à partir de l analyse des factures est communiquée à titre indicatif : - Chauffage : kwh ef - Eclairage, ECS, Bureautique, Divers : kwh ef POUR LES BATIMENTS A USAGE AUTRE QUE D HABITATION (TERTIAIRE, BUREAUX, COMMERCES...) Page 2/4

7 Diagnostic de performance énergétique (6.1.public) Conseils pour un bon usage La gestion des intermittences constitue un enjeu capital dans les bâtiments publics de bureaux ou d enseignement : les principaux conseils portent sur la gestion des interruptions ou des ralentis des systèmes pour tous les usages (chauffage, ventilation, climatisation, éclairage et autres). Gestionnaire d énergie Mettre en place une planification énergétique adaptée à la collectivité ou à l établissement. Chauffage Opter pour le regroupement des moyens d impression (imprimantes centralisées par étage) ; les petites imprimantes individuelles sont très consommatrices. Sensibilisation des occupants et du personnel Vérifier la programmation hebdomadaire jour/nuit et celle du week-end. Vérifier la température intérieure de consigne en période d occupation et en période d inoccupation. Réguler les pompes de circulation de chauffage : asservissement à la régulation du chauffage, arrêt en dehors des relances. Ventilation Si le bâtiment possède une ventilation mécanique, la programmer de manière à l arrêter ou la ralentir en période d inoccupation. Eau chaude sanitaire Sensibiliser le personnel à la détection de fuites d eau afin de les signaler rapidement. Veiller au nettoyage régulier des lampes et des luminaires, et à leur remplacement en cas de dysfonctionnement. Veiller à éteindre l éclairage dans les pièces inoccupées, ainsi que le midi et le soir en quittant les locaux. Sensibiliser les utilisateurs de petit électroménager : extinction des appareils après usage (bouilloires, cafetières), dégivrage régulier des frigos, priorité aux appareils de classa A ou supérieure. En été, utiliser les occultations (stores, volets) pour limiter les apports solaires dans les bureaux ou les salles de classes. Compléments Arrêter les chauffe eau pendant les périodes d inoccupation. Changer la robinetterie traditionnelle au profit de mitigeurs. Confort d été Installer des occultations mobiles sur les fenêtres ou les parois vitrées s il n en existe pas. Eclairage Profiter au maximum de l éclairage naturel. Eviter d installer les salles de réunion en second jour ou dans les locaux sans fenêtre. Remplacer les lampes à incandescence par des lampes basse consommation. Installer des minuteurs et/ou des détecteurs de présence, notamment dans les circulations et les sanitaires. Optimiser le pilotage de l éclairage avec par exemple une extinction automatique des locaux la nuit avec possibilité de relance. Bureautique Opter pour la mise en veille automatique des écrans d ordinateurs et pour le mode économie d énergie des écrans lors d une inactivité prolongée (extinction de l écran et non écran de veille). Veiller à l extinction totales des appareils de bureautique (imprimantes, photocopieurs) en période de non utilisation (la nuit par exemple) ; ils consomment beaucoup d électricité en mode veille. POUR LES BATIMENTS A USAGE AUTRE QUE D HABITATION (TERTIAIRE, BUREAUX, COMMERCES...) Page 3/4

8 Diagnostic de performance énergétique (6.1.public) Recommandations d amélioration énergétique Sont présentées dans le tableau suivant quelques mesures visant à réduire les consommations d énergie du bâtiment ou de la partie de bâtiment Mesures d amélioration Commentaires La régulation de chauffage du rez-de-chaussée présente des consignes respectives de température de réduit et de confort de 22 C et 20 C. Les plages de confort sont actuellement réglées de 6h00 à 20h00 en semaine et de 6h30 à 19h30 pendant le week-end. Le reste du temps, la consigne est en réduit. Nous conseillons d optimiser les réglages : - En diminuant la température de réduit à 16 C, - En optimisant les plages de réduit en fonction des occupations : Diminuer les plages de confort pendant les week-end : par exemple de 7h00 à 18h00 le samedi et réguler entièrement en réduit le dimanche. Une régulation est présente au niveau du deuxième étage. Elle permet normalement de piloter le chauffage des deuxième et troisième étages mais cette régulation est hors service. Nous préconisons de réhabiliter cette régulation et de la paramétrer au mieux en fonction des occupations. Optimisation de la liaison régulateur / émetteur Pose d une régulation hebdomadaire globale avec dérogation automatique Pose de relais heures creuses Pose d un compteur d énergie divisionnaire Vérification du bon fonctionnement du chauffage du rez-de-chaussée Vérification de la ventilation du R+3 Entretien des bouches d extraction Remplacement des convecteurs Pose d un système de climatisation réversible Remplacement des éclairages Remplacement des postes informatiques Entretien des équipements Ventilation mécanique contrôlée hygroréglable Production d eau chaude solaire Calfeutrage des menuiseries Surventilation des locaux pendant la saison Isolation des coffres de volets roulants Détalonnage des portes intérieures COMMENTAIRES : D après les premières investigations menées sur site, une majeure partie des émetteurs de chauffage ne peuvent pas être pilotés à distance (absence d entrée fil pilote et ou fil pilote distribué). Deux possibilités s offre a vous : - installer un module de pilotage (comprenant le régulateur existant, un transformateur 230/24V et un ou plusieurs contacteurs de puissance avec bobine de commande associée) permettant de piloter les émetteurs de chauffage par simple coupure d alimentation électrique. Cette solution est moins fine qu une gestion par fil pilote mais elle reste la moins coûteuse,. Sa mise en œuvre est conditionnée à la qualité de l installation électrique (l ensemble des départs chauffage doivent être regroupés au sein d une seule armoire électrique). Nous vous recommandons de programmer l intervention d un électricien pour établir la faisabilité de cette solution - installer un système de pilotage des émetteurs par radio fréquence ou courant porteur (en cas de non distribution des fils pilotes). Bien que le coût de mise en œuvre de cette solution soit plus important (elle nécessite le remplacement de l ensemble des émetteurs par des panneaux rayonnant avec entrée fil pilote) elle à l avantage de garantir une gestion du climat intérieur optimale. Pour une utilisation plus souple, nous pouvons envisager la pose d un unique régulateur multi-zones au rezde-chaussée qui permettrait de réguler le chauffage dans la globalité du bâtiment. Sa communication avec l alarme peut être intéressante car permettrait de garantir une coupure du chauffage lorsque les bureaux ne sont plus occupés. De plus, lors d occupation exceptionnelle pendant les week-end, une dérogation de température peut être envisagée. Un relais heures creuses (en commande des équipement de production d ECS) permettrait la production d eau chaude sanitaire en période ou le coût de l électricité deux fois moins élevé. Il permettrait de dissocier les consommations des différents postes de consommation (chauffage, éclairage, eau chaude sanitaire, bureautique, divers, ) et donc de localiser les éventuels dysfonctionnements plus facilement. Lors de notre visite une centrale de traitement d air sur deux fonctionnait, nous conseillons de faire intervenir un professionnel afin : - de vérifier que l ensemble des équipements est en état de fonctionner, - de localiser l admission d air et de reprendre le système aéraulique dans le cas où il serait de type tout air neuf (fonctionnement en recyclage partiel préconisé). La salle de réunion du niveau R+3 est pourvue d une ventilation spécifique. Hors le caisson d extraction est hors service, nous vous conseillons de le remplacer par un caisson basse consommation. Nous conseillons de nettoyer les bouches d extraction ainsi que les entrées d air afin de préserver le bon fonctionnement de la VMC. Le remplacement des convecteurs par des panneaux rayonnants permettrait à la fois d améliorer le confort des occupants et d économiser de la consommation électrique. La suppression des convecteurs au profit d un système de climatisation réversible de type VRV (Variable Volume Refrigerant) permettrait de réduire par plus de deux la consommation électrique actuelle. Le remplacement des éclairages fluorescents actuels T8 et les ballasts ferromagnétiques par des éclairages fluorescents de nouvelle génération de type T5 équipés de ballasts électroniques. Une part de la consommation électrique est liée à l informatique. Dans le cadre du renouvellement du parc, tenez compte de l aspect énergie en utilisant des ordinateurs portables qui sont en moyenne trois fois moins énergivores qu un poste fixe. Vous devez souscrire un contrat d entretien annuel auprès d un professionnel pour les systèmes de chauffage (centrale de traitement d air du gainable) et de climatisation réversibles. Ce type de ventilation permettrait de réguler le débit d extraction en fonction de l humidité présente dans l air. Le bâtiment est occupé de façon régulière sur la quasi-totalité de l année, nous conseillons de supprimer les ballons d ECS actuels au profit d un seul ballon à production solaire équipé d une résistance électrique d appoint en cas de manque d apports solaires. Calfeutrer les défauts d étanchéité constatés sur les menuiseries extérieures. Nous conseillons la pose d une régulation sur la ventilation qui permettrait de réaliser une surventilation des locaux pendant les nuits d été afin d évacuer la chaleur accumulée dans les locaux pendant la journée. Nous conseillons d isoler les coffres de volets roulants en veillant de ne pas obstruer les entrées d air existantes. Le détalonnage des portes intérieures n est pas suffisant, l espace libre doit être au minimum de 20 mm. LES TRAVAUX SONT A REALISER PAR UN PROFESSIONNEL QUALIFIE. POUR PLUS D INFORMATIONS : RUBRIQUE PERFORMANCE ENERGETIQUE POUR LES BATIMENTS A USAGE AUTRE QUE D HABITATION (TERTIAIRE, BUREAUX, COMMERCES...) Page 4/4

9 Diagnostic pour les locations saisonnières Diagnostic de performance énergétique logement (6.C) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Date : Diagnostiqueur : Signature : Propriétaire : Nom : Consommations énergétiques (en énergie primaire) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement Logement économe 50 A 51 à à à à à 450 > 450 B C D E Logement énergivore Énergie finale et énergie primaire L énergie finale est l énergie que vous utilisez chez vous (gaz, électricité, fioul domestique, bois, etc.). Pour que vous disposiez de ces énergies, il aura fallu les extraire, les distribuer, les stocker, les produire, et donc dépenser plus d énergie que celle que vous utilisez en bout de course. L énergie primaire est le total de toutes ces énergies consommées. Conseils pour un bon usage Chauffage Fermez les volets et/ou tirez les rideaux dans chaque pièce pendant la nuit. Ne placez pas de meubles devant les émetteurs de chaleur (radiateurs, convecteurs, ), cela nuit à la bonne diffusion de la chaleur. Si possible, régulez et programmez : La régulation vise à maintenir la température à une valeur constante. Si vous disposez d un thermostat, réglez le à 19 C ; quant à la programmation, elle permet de faire varier cette température de consigne en fonction des besoins et de l occupation du logement. On recommande généralement de régler à quelques 3 à 4 degrés inférieurs à la température de confort pour les absences courtes. Lorsque l absence est prolongée, on conseille une température hors-gel fixée aux environs de 8 C. Le programmateur assure automatiquement cette tâche. Éteignez le chauffage quand les fenêtres sont ouvertes. F G Logement XXX kwh EP /m².an Faible émission de GES 5 6 à à à à à 80 > 80 A B C D Forte émission de GES Aération : Une bonne aération permet de renouveler l air intérieur et d éviter la dégradation du bâti par l humidité. Si votre logement fonctionne en ventilation naturelle : Il est conseillé d aérer quotidiennement le logement en ouvrant les fenêtres en grand sur une courte durée. Ne bouchez pas les entrées d air, sinon vous pourriez mettre votre santé en danger. Si elles vous gênent, faites appel à un professionnel. Si votre logement fonctionne avec une ventilation mécanique contrôlée : Aérez périodiquement le logement. Confort d été Utilisez les stores et les volets pour limiter les apports solaires dans la maison le jour. Ouvrez les fenêtres en créant un courant d air, la nuit pour rafraîchir. Pour plus d informations : E F G Logement XX kg é qco2 /m².an

10 Diagnostic pour les logements à chauffage individuel Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Date : Diagnostiqueur : Signature : Propriétaire : Nom : Propriét. des installations communes (s il y a lieu) : Nom : Consommations annuelles par énergie obtenus par la méthode., version.., estimé à l immeuble /au logement*, prix moyens des énergies indexés au Consommations en énergies finales détail par énergie et par usage en kwh EF Consommations en énergie primaire détail par usage en kwh EP Frais annuels d énergie Chauffage kwh EF kwh EP TTC Eau chaude sanitaire kwh EF kwh EP TTC Refroidissement kwh EF kwh EP TTC CONSOMMATIONS D ÉNERGIE POUR LES USAGES RECENSÉS Consommations énergétiques (en énergie primaire) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement Consommation conventionnelle : kwh EF kwh EP TTC kwh EP /m².an sur la base d estimations à l immeuble / au logement* pour le logement / pour un logement représentatif* Logement économe 50 A 51 à à à à à 450 > 450 B C D E Logement énergivore F G Logement XXX kwh EP /m².an * rayer la mention inutile Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement Estimation des émissions : Faible émission de GES 5 6 à à à à à 80 > 80 A B C D E Forte émission de GES F G kg éqco2 /m².an Logement kg éqco2 /m ².an XX

11 Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) Descriptif du logement et de ses équipements Logement Chauffage Eau chaude sanitaire Murs : Système : Système : Toiture : Emetteurs : Menuiseries : Inspection > 15 ans : Plancher bas : Énergies renouvelables Type d équipements présents utilisant des énergies renouvelables : Quantité d énergie d origine renouvelable kwh EP /m².an. Pourquoi un diagnostic Pour informer le futur locataire ; Pour comparer différents logements entre eux ; Pour inciter à effectuer des travaux d économie d énergie et contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Consommation conventionnelle Ces consommations sont dites conventionnelles car calculées pour des conditions d usage fixées (on considère que les occupants les utilisent suivant des conditions standard), et pour des conditions climatiques moyennes du lieu. Il peut donc apparaître des divergences importantes entre les factures d'énergie que vous payez et la consommation conventionnelle pour plusieurs raisons : suivant la rigueur de l hiver ou le comportement réellement constaté des occupants, qui peuvent s écarter fortement de celui choisi dans les conditions standard. Conditions standard Les conditions standard portent sur le mode de chauffage (températures de chauffe respectives de jour et de nuit, périodes de vacance du logement), le nombre d occupants et leur consommation d eau chaude, la rigueur du climat local (température de l air et de l eau potable à l extérieur, durée et intensité de l ensoleillement). Ces conditions standard servent d hypothèses de base aux méthodes de calcul. Certains de ces paramètres font l objet de conventions unifiées entre les méthodes de calcul. Constitution des étiquettes La consommation conventionnelle indiquée sur l étiquette énergie est obtenue en déduisant de la consommation d énergie calculée, la consommation d énergie issue éventuellement d installations solaires thermiques ou pour le solaire photovoltaïque, la partie d énergie photovoltaïque utilisée dans la partie privative du lot. Énergie finale et énergie primaire L énergie finale est l énergie que vous utilisez chez vous (gaz, électricité, fioul domestique, bois, etc.). Pour que vous disposiez de ces énergies, il aura fallu les extraire, les distribuer, les stocker, les produire, et donc dépenser plus d énergie que celle que vous utilisez en bout de course. L énergie primaire est le total de toutes ces énergies consommées. Usages recensés Dans les cas où une méthode de calcul est utilisée, elle ne relève pas l ensemble des consommations d énergie, mais seulement celles nécessaires pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement du logement. Certaines consommations comme l éclairage, la cuisson ou l électroménager ne sont pas comptabilisées dans les étiquettes énergie et climat des bâtiments. Variations des conventions de calcul et des prix de l énergie Le calcul des consommations et des frais d énergie fait intervenir des valeurs qui varient sensiblement dans le temps. La mention «prix de l énergie en date du» indique la date de l arrêté en vigueur au moment de l établissement du diagnostic. Elle reflète les prix moyens des énergies que l Observatoire de l Énergie constate au niveau national. Énergies renouvelables Elles figurent sur cette page de manière séparée. Seules sont estimées les quantités d énergie renouvelable produite par les équipements installés à demeure.

12 Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) Conseils pour un bon usage En complément de l amélioration de son logement (voir page suivante), il existe une multitude de mesures non coûteuses ou très peu coûteuses permettant d économiser de l énergie et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ces mesures concernent le chauffage, l eau chaude sanitaire et le confort d été. Chauffage Régulez et programmez : La régulation vise à maintenir la température à une valeur constante, réglez le thermostat à 19 C ; quant à la programmation, elle permet de faire varier cette température de consigne en fonction des besoins et de l occupation du logement. On recommande ainsi de couper le chauffage durant l inoccupation des pièces ou lorsque les besoins de confort sont limités. Toutefois, pour assurer une remontée rapide en température, on dispose d un contrôle de la température réduite que l on règle généralement à quelques 3 à 4 degrés inférieurs à la température de confort pour les absences courtes. Lorsque l absence est prolongée, on conseille une température horsgel fixée aux environs de 8 C. Le programmateur assure automatiquement cette tâche. Réduisez le chauffage d un degré, vous économiserez de 5 à 10 % d énergie. Éteignez le chauffage quand les fenêtres sont ouvertes. Fermez les volets et/ou tirez les rideaux dans chaque pièce pendant la nuit. Ne placez pas de meubles devant les émetteurs de chaleur (radiateurs, convecteurs, ), cela nuit à la bonne diffusion de la chaleur. Eau chaude sanitaire Arrêtez le chauffe-eau pendant les périodes d'inoccupation (départs en congés, ) pour limiter les pertes inutiles. Préférez les mitigeurs thermostatiques aux mélangeurs.locataires Confort d été Utilisez les stores et les volets pour limiter les apports solaires dans la maison le jour. Ouvrez les fenêtres en créant un courant d air, la nuit pour rafraîchir. Autres usages Eclairage : Optez pour des lampes basse consommation (fluocompactes ou fluorescentes). Évitez les lampes qui consomment beaucoup trop d énergie, comme les lampes à incandescence ou les lampes halogènes. Nettoyez les lampes et les luminaires (abat-jour, vasques ) ; poussiéreux, ils peuvent perdre jusqu'à 40 % de leur efficacité lumineuse. Bureautique / audiovisuel : Éteignez ou débranchez les appareils ne fonctionnant que quelques heures par jour (téléviseurs, magnétoscopes, ). En mode veille, ils consomment inutilement et augmentent votre facture d électricité. Électroménager (cuisson, réfrigération, ) : Optez pour les appareils de classe A ou supérieure (A+, A++, ). Aération Si votre logement fonctionne en ventilation naturelle : Une bonne aération permet de renouveler l air intérieur et d éviter la dégradation du bâti par l humidité. Il est conseillé d aérer quotidiennement le logement en ouvrant les fenêtres en grand sur une courte durée et nettoyez régulièrement les grilles d entrée d air et les bouches d extraction s il y a lieu. Ne bouchez pas les entrées d air, sinon vous pourriez mettre votre santé en danger. Si elles vous gênent, faites appel à un professionnel. Si votre logement fonctionne avec une ventilation mécanique contrôlée : Aérez périodiquement le logement.

13 Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) Recommandations d amélioration énergétique Sont présentées dans le tableau suivant quelques travaux d amélioration visant à réduire less consommations d énergie du lot loué. Mesures d amélioration Commentaires Commentaires : Les travaux sont à réaliser par un professionnel qualifié. Pour aller plus loin, il existe des points info-énergie : Pour plus d informations : ou

14 Diagnostic pour les logements à chauffage collectif Les consommations sont établies sur la base de factures d énergie, de décomptes de charges ou de relevés de comptages Diagnostic de performance énergétique logement (6.B) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Date : Diagnostiqueur : Signature : Propriétaire : Nom : Propriét. des installations communes (s il y a lieu) : Nom : Consommations annuelles par énergie obtenues au moyen des factures d énergie du logement sur la période.., prix des énergies indexés au Moyenne annuelle des consommations Consommations en énergies finales Consommations en énergie primaire Frais annuels d énergie détail par énergie dans l unité d origine détail par énergie et par usage en kwh EF détail par usage en kwh EP Chauffage kwh EF kwh EP TTC Eau chaude sanitaire kwh EF kwh EP TTC Refroidissement kwh EF kwh EP TTC CONSOMMATIONS D ÉNERGIE POUR LES USAGES RECENSÉS Consommations énergétiques (en énergie primaire) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement kwh EF kwh EP TTC Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement Consommation réelle : kwh EP /m².an Estimation des émissions : kg éqco2 /m².an Logement économe 50 A Logement Faible émission de GES 5 A Logement 51 à 90 B 6 à 10 B 91 à 150 C 11 à 20 C 151 à à 330 D E XXX kwh EP /m².an 21 à à 55 D E XX 331 à 450 F 56 à 80 F kg é qco2 /m².an > 450 G > 80 G Logement énergivore Forte émission de GES

15 Diagnostic de performance énergétique logement (6.B) Descriptif du logement et de ses équipements Logement Chauffage Eau chaude sanitaire Murs : Système : Système : Toiture : Emetteurs : Menuiseries : Inspection > 15 ans : Plancher bas : Énergies renouvelables Type d équipements présents utilisant des énergies renouvelables : Quantité d énergie d origine renouvelable kwh EP /m².an. Pourquoi un diagnostic - Pour informer le futur locataire ou acheteur ; - Pour comparer différents logements entre eux ; - Pour inciter à effectuer des travaux d économie d énergie et contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Usages recensés Le diagnostic ne relève pas l ensemble des consommations d énergie, mais seulement celles nécessaires pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement du logement. Certaines consommations comme l éclairage, les procédés industriels ou spécifiques (cuisson, informatique, etc.) ne sont pas comptabilisées dans les étiquettes énergie et climat des bâtiments. Constitution de l étiquette énergie La consommation d énergie indiquée sur l étiquette énergie est le résultat de la conversion en énergie primaire des consommations d énergie du logement indiquée par les compteurs ou les relevés. Énergie finale et énergie primaire L énergie finale est l énergie que vous utilisez chez vous (gaz, électricité, fioul domestique, bois, etc.). Pour que vous disposiez de ces énergies, il aura fallu les extraire, les distribuer, les stocker, les produire, et donc dépenser plus d énergie que celle que vous utilisez en bout de course. L énergie primaire est le total de toutes ces énergies consommées. Variations des prix de l énergie et des conventions de calcul Le calcul des consommations et des frais d énergie fait intervenir des valeurs qui varient sensiblement dans le temps. La mention «prix de l énergie en date du» indique la date de l arrêté en vigueur au moment de l établissement du diagnostic. Elle reflète les prix moyens des énergies que l Observatoire de l Énergie constate au niveau national. Énergies renouvelables Elles figurent sur cette page de manière séparée. Seules sont estimées les quantités d énergie renouvelable produite par les équipements installés à demeure

16 Diagnostic de performance énergétique logement (6.B) Conseils pour un bon usage En complément de l amélioration de son logement (voir page suivante), il existe une multitude de mesures non coûteuses ou très peu coûteuses permettant d économiser de l énergie et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ces mesures concernent le chauffage, l eau chaude sanitaire et le confort d été. Chauffage Fermez les volets et/ou tirez les rideaux dans chaque pièce pendant la nuit. Ne placez pas de meubles devant les émetteurs de chaleur (radiateurs, convecteurs, ), cela nuit à la bonne diffusion de la chaleur. Si possible, régulez et programmez : La régulation vise à maintenir la température à une valeur constante. Si vous disposez d un thermostat, réglez le à 19 C ; quant à la programmation, elle permet de faire varier cette température de consigne en fonction des besoins et de l occupation du logement. On recommande ainsi de couper le chauffage durant l inoccupation des pièces ou lorsque les besoins de confort sont limités. Toutefois, pour assurer une remontée rapide en température, on dispose d un contrôle de la température réduite que l on règle généralement à quelques 3 à 4 degrés inférieurs à la température de confort pour les absences courtes. Lorsque l absence est prolongée, on conseille une température horsgel fixée aux environs de 8 C. Le programmateur assure automatiquement cette tâche. Réduisez le chauffage d un degré, vous économiserez de 5 à 10 % d énergie. Éteignez le chauffage quand les fenêtres sont ouvertes. Eau chaude sanitaire Arrêtez le chauffe-eau pendant les périodes d'inoccupation (départs en congés, ) pour limiter les pertes inutiles. Préférez les mitigeurs thermostatiques aux mélangeurs. Ne bouchez pas les entrées d air, sinon vous pourriez mettre votre santé en danger. Si elles vous gênent, faites appel à un professionnel. Si votre logement fonctionne avec une ventilation mécanique contrôlée : Aérez périodiquement le logement. Confort d été Utilisez les stores et les volets pour limiter les apports solaires dans la maison le jour. Ouvrez les fenêtres en créant un courant d air, la nuit pour rafraîchir. Autres usages Eclairage : Optez pour des lampes basse consommation (fluocompactes ou fluorescentes). Évitez les lampes qui consomment beaucoup trop d énergie, comme les lampes à incandescence ou les lampes halogènes. Nettoyez les lampes et les luminaires (abat-jour, vasques ) ; poussiéreux, ils peuvent perdre jusqu'à 40 % de leur efficacité lumineuse. Bureautique / audiovisuel : Éteignez ou débranchez les appareils ne fonctionnant que quelques heures par jour (téléviseurs, magnétoscopes, ). En mode veille, ils consomment inutilement et augmentent votre facture d électricité. Électroménager (cuisson, réfrigération, ) : Optez pour les appareils de classe A ou supérieure (A+, A++, ). Aération Si votre logement fonctionne en ventilation naturelle : Une bonne aération permet de renouveler l air intérieur et d éviter la dégradation du bâti par l humidité. Il est conseillé d aérer quotidiennement le logement en ouvrant les fenêtres en grand sur une courte durée et nettoyez régulièrement les grilles d entrée d air et les bouches d extraction s il y a lieu.

17 Diagnostic de performance énergétique logement (6.B) Recommandations d amélioration énergétique Sont présentées dans le tableau suivant quelques travaux d amélioration visant à réduire less consommations d énergie du lot loué. Mesures d amélioration Commentaires Commentaires : Les travaux sont à réaliser par un professionnel qualifié. Pour aller plus loin, il existe des points info-énergie : Pour plus d informations : ou

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 Rennes : 02 janvier 2008 4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 APPARTEMENT T2 Dans la cour sur la gauche 1er ETAGE 1447_ARPA_DPE21 1 / 6 N : 1447 Valable jusqu au : 01/01/2018 Type de bâtiment :

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail.

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. www.nlazur-hlm.fr Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. 1 - Objectif du DPE Ce document

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement type : Logement T3 Année de construction : 2011 Surface habitable : 60 m 2 Adresse : T3 no M02 Résidence HELCIA ILOT 2 - Bâtiment M / 11100 NARBONNE Propriétaire Nom : SA DOMICIL Adresse : 2595

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf) N : 1725791/E301 Valable jusqu au : 19/01/2022 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : à partir de 2000 surface habitable : 45,5

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Valable jusqu au : 27/01/2026 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : Non renseignée Surface habitable : 49 m 2 Adresse : 58 CHEMIN DE GIBBES Propriétaire : Nom : DIR REG FIP PACA ET BOUCHES

Plus en détail

Nom du diagnostiqueur : Olivier Sauner N de certification : CPDI1623 Délivré par : ICERT Signature :

Nom du diagnostiqueur : Olivier Sauner N de certification : CPDI1623 Délivré par : ICERT Signature : DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAG AZUR PERICHAULT 6 impasse Lou Pénéqué 13950 CADOLIVE Tél : 04 42 32 46 39 Cel : 06 20 76 89 36 EMAIL : jean-louis.perichaut@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A) DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A) Ordonnance 2005-655 du 8 juin 2005, Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006, Arrêté du 3 mai 2007 A INFORMATIONS GENERALES

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE SARL 12 Lot le Vignaud 1 30980 LANGLADE Tel/Fax : 04 66 01 18 19 Mobile : 06 84 66 90 70 Email : g-diatic@orange.fr D P E DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.2)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.2) Logement (6.2) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 15 septembre 2006, Arrêté du 27 janvier 2012 modifiant l arrêté

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5 19, avenue du Maréchal Foch BP 200 77508 Chelles CEDEX : 06 35 50 23 93 : njcdiagimmo@hotmail.fr Dossier N 1411111638NOULETMILOUDI- DPEELECERNT Date 14/11/2011 Page 1/5 RAPPORT DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1 neuf)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1 neuf) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1 neuf) N :... GRAIS/IMO/0130 Valable jusqu au :... 20/02/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. 1948-1974

Plus en détail

ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr

ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre

Plus en détail

Estimation des émissions :

Estimation des émissions : Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : 13815DPE loc (#ADEME 1377L1000313J) Valable jusqu au : 06/08/2023 Type de bâtiment : Logement collectif Année de construction : 2011 Surface habitable

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre AGENCE de DIJON Parc Technologique 1, rue Louis de Broglie 21000 - DIJON Tél : 03.80.78.70.50 Fax : 03.80.74.26.63 Nature de l ERP : Services administratifs Année de construction : 1963 Adresse : 1.02

Plus en détail

Cabinet Pascal BEAUCAMP "ExpertiZimmo" 7 rue des Bonnes Gens 67000 STRASBOURG - Tel : 03 88 69 37 53 - Fax : 03 88 69 49 06

Cabinet Pascal BEAUCAMP ExpertiZimmo 7 rue des Bonnes Gens 67000 STRASBOURG - Tel : 03 88 69 37 53 - Fax : 03 88 69 49 06 Une information au service de la lutte contre l'effet de serre Anciennes Archives Départementales Valable jusqu au : 20/05/2023 Le cas échéant, nature de l'erp : administration Année de construction :

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : M121426 Réf. Ademe : Valable jusqu au : 14/07/2023 Type de bâtiment : Maison Année de construction : 1960 Surface habitable : 120 m² environ Adresse

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a) bureaux, services administratifs, enseignement Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Article L271-4 du Code de la Construction et de l Habitation

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Article L271-4 du Code de la Construction et de l Habitation DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Article L271-4 du Code de la Construction et de l Habitation Numéro de dossier : Date du repérage : 121030FA00_BOURLON-NENEZ_VAUHALLAN 30/10/2012 Désignation du ou des bâtiments

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

20412-14 17/09/2014. Référence : Etude DPEV4

20412-14 17/09/2014. Référence : Etude DPEV4 20412-14 17/09/2014 Référence : Etude DPEV4 Diagnostiqueur : ANDREANI DAVID 90, rue Auguste Aucour 69400 VILLEFRANCHE SUR SAONE 0474025155 Propriétaire : Mme COILLARD Janina Chez Me RASSION 60, Avenue

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 180002884/AMD Valable jusqu au :... 11/03/2024 Type de bâtiment :... Habitation (parties privatives d immeuble collectif) Année de construction :.. 1948-1974 Surface habitable :... 58.02 m² Adresse

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES SYNTHESE DES CONCLUSIONS

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES SYNTHESE DES CONCLUSIONS DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES PHOTO DU BIEN BIEN IMMOBILIER EXPERTISE : Lot(s) : Références Cadastrales : Appartenant à : 13 15 RUE DU PONT DES HALLES Sté MARIE 94150 RUNGIS Étage : 1 er Bât A Demandé

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A) DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A) Ordonnance 2005-655 du 8 juin 2005, Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006, Arrêté du 3 mai 2007 A INFORMATIONS GENERALES

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) bureaux, services administratifs, enseignement N : DG15.0771-01 Réf. Ademe : 1562V4000089T

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre N : DG15.0771-02 Réf. Ademe : 1562V8000156S Valable jusqu au : 29/06/2025 Le cas échéant, nature de

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : RA5504 Bâtiment C Valable jusqu au : 14/02/2022 Type de bâtiment : immeuble collectif Année de construction : Avant 1975 Surface habitable : 2045,70 m² (info propriétaire) N Lot : Bâtiment C Adresse

Plus en détail

Obtenues par la méthode 3CL - DPE, version 1.3, estimé à l immeuble / au logement*, prix moyen des énergies indexés au 15/08/2011

Obtenues par la méthode 3CL - DPE, version 1.3, estimé à l immeuble / au logement*, prix moyen des énergies indexés au 15/08/2011 DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 15 septembre 2006, Arrêté

Plus en détail

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers E X P E R T D U D. P. E L O C A T I F Diagnostic de Performance Energétique Pour la location Appartement N 1 T2 DOCUMENT LOCATAIRE Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers Rapport N 5215022008 réalisée

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.c bis) DPE cession Ville de Tours Réf. Ademe : 1637V8000064T Référence du logiciel validé : Imm

Plus en détail

Page 1/6 Les quantités d énergie sont évaluées sur la base de consommations estimées (consommation conventionnelle).

Page 1/6 Les quantités d énergie sont évaluées sur la base de consommations estimées (consommation conventionnelle). DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE logement (6.1) Directive 2002/91/CE du Parlement européen et du Conseil en date du 16 décembre 2002 sur la performance énergétique des bâtiments. Directive 98/34/CE

Plus en détail

D.P.E. Diagnostic de performances énergétiques. Rapport de 3 feuilles 6 faces, avec celle de garde. Page 1 sur 6

D.P.E. Diagnostic de performances énergétiques. Rapport de 3 feuilles 6 faces, avec celle de garde. Page 1 sur 6 PERFORMANCES 24 28 Avenue Thiers 24200 SARLAT LA CANEDA Tél. : 05 53 28 53 22 - Fax : 05 53 28 59 33 N SIREN : 503371643 Compagnie d assurance : DE CLARENS n 3639350704 Diagnostic de performances énergétiques

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Amiante - Plomb - Loi Carrez - Diagnostic technique (selon Loi SRU) - Certificat d habitabilité - Décence du logement - Etat des lieux - Loi de Robien - Certificat de performance énergétique - Diagnostic

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 120862 Valable jusqu au : 11/12/2022 Type de bâtiment : Immeuble Type d activités: Bureaux Année de construction : < 1949 Surface utile : 417,06 m² Adresse : 66, rue du Général Leclerc 14800 DEAUVILLE

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 41114.653 Valable jusqu au : 3/11/224 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : Entre 21 et 25 Surface habitable : 48.5 m² N Lot: 5

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQLTE LOGEMENT (6.2)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQLTE LOGEMENT (6.2) Immobilier Environnement 27, Avenue du Stade 74000 Annecy Tél./Fax: 04-50-10-12-91 Mob. : 06-24-12-03-74 M@il:immoenvircewanadoo,fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQLTE LOGEMENT (6.2) Désignation du

Plus en détail

G E O P E R S P E C T I V E S T E C H N I Q U E F O N C I E R E & I M M O B I L I E R E

G E O P E R S P E C T I V E S T E C H N I Q U E F O N C I E R E & I M M O B I L I E R E G E O P E R S P E C T I V E S T E C H N I Q U E F O N C I E R E & I M M O B I L I E R E GEOMETRES-EXPERTS ASSOCIES PARIS VAL DE MARNE Société inscrite au Tableau de l Ordre des Géomètres-Experts n 2007

Plus en détail

94, rue de Courcelles 51100 REIMS. Appartement Rez-de-chaussée gauche REIMS METROPOLE. Auteur du rapport : GUILLAUMET Yannick

94, rue de Courcelles 51100 REIMS. Appartement Rez-de-chaussée gauche REIMS METROPOLE. Auteur du rapport : GUILLAUMET Yannick Agence de REIMS Centre d Affaire Colbert 34, rue des Moulins CS 20001 51725 REIMS Cedex Immeuble Demandeur 94, rue de Courcelles 51100 REIMS Appartement Rez-de-chaussée gauche REIMS METROPOLE Référence

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES SYNTHESE DES CONCLUSIONS

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES SYNTHESE DES CONCLUSIONS DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES PHOTO DU BIEN BIEN IMMOBILIER EXPERTISE : Lot(s) : Références Cadastrales : Appartenant à : 26 RUE MARCEAU 44260 SAVENAY Demandé - Non communiqué à ce jour Demandé - Non

Plus en détail

Diagnostic de Performance Energétique

Diagnostic de Performance Energétique Diagnostic de Performance Energétique Technicien : Michel Le Dû Certification de compétence délivrée par : Bureau Veritas Certification Numéro du certificat : N 1725858 Date de validité : 17 octobre 2012

Plus en détail

29, rue du Grand Cerf 51100 REIMS REIMS METROPOLE. Auteur du rapport : GUILLAUMET Yannick

29, rue du Grand Cerf 51100 REIMS REIMS METROPOLE. Auteur du rapport : GUILLAUMET Yannick Agence de REIMS Centre d Affaire Colbert 34, rue des Moulins CS 20001 51725 REIMS Cedex Immeuble Demandeur 29, rue du Grand Cerf 51100 REIMS REIMS METROPOLE Référence Socotec : 150913200000002 N du DPE

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N :... 140693 Valable jusqu au :... 24/06/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. 1948-1974 Surface habitable :... 118 m² Adresse :... 18, rue de la Carottière

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.1.bis.public) bureaux, services administratifs, enseignement N : 08 06 2142 / 1 Valable jusqu au : 26/08/2018 Année de construction :

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N :... 14/IMO/0237 Valable jusqu au :... 11/09/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. 1948-1974 Surface habitable :... 71.9 m² Adresse :... 4, Allée des

Plus en détail

5 kg A B C D E. 6-10 kg. 11-20 kg C. 21-35 kg. 36-55 kg E. 56-80 kg F. Mur en blocs de béton creux sur extérieur / isolé /de 20 cm d'épaisseur

5 kg A B C D E. 6-10 kg. 11-20 kg C. 21-35 kg. 36-55 kg E. 56-80 kg F. Mur en blocs de béton creux sur extérieur / isolé /de 20 cm d'épaisseur Bureau de contrôle & diagnostic immobilier Audit & analyse environnement Expertise DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE logement (6.1) Directive 2002/91/CE du Parlement européen et du Conseil en date

Plus en détail

RAPPORT N 46732 Commande du 04/03/2016 Visite des lieux du 18/03/2016

RAPPORT N 46732 Commande du 04/03/2016 Visite des lieux du 18/03/2016 Cabinet Thierry GINGEMBRE GEOMETRE Parc Industriel Sud / ZI Edison 6, rue Louis Verdet 57200 SARREGUEMINES N siret 340 637 131 00053 Tél : 03 87 98 11 30 Fax : 03 87 95 03 70 Email : sge@gingembre-geometre-expert.com

Plus en détail

Diagnostic de Performance Energétique

Diagnostic de Performance Energétique Parc CADERA Sud 34 avenue Ariane 33706 MERIGNAC CEDEX Tel : 05.56.13.61.67 - Fax : 05.56.13.37.55 DEKRA Inspection SAS au capital de 7 925 600 - SIREN 433 250 834 RCS Limoges - NAF 7120B - N TVA FR 44

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N :... 15 MENOURY GDU Valable jusqu au :... 29/03/2025 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. 1973 Surface

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 12/VB/13357 Valable 10 ans à partir du : 07/07/2012 Type de bâtiment : Habitation Année de construction : Avant 1975 Surface indicative DPE : 40,9 m² Adresse : 54 Boulevard Exelmans 75016 PARIS Propriétaire

Plus en détail

Les Champs Elysées. 80 Avenue Jean Jaurès - 30000 NÎMES

Les Champs Elysées. 80 Avenue Jean Jaurès - 30000 NÎMES Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) Bâtiment à usage principal de bureau, d'administration ou d'enseignement Valable jusqu au

Plus en détail

Date : Diagnostiqueur : Consommations en énergie primaire détail par usage en kwh EF détail par usage en kwh EP

Date : Diagnostiqueur : Consommations en énergie primaire détail par usage en kwh EF détail par usage en kwh EP Une information au service de la lutte contre l effet de serre bureaux, services administratifs, enseignement N : Valable jusqu au : Nature de l RP : Année de construction : ate : iagnostiqueur : Signature

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N :... 2015/09/03/02 Valable jusqu au :... 08/03/2025 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. 1978-1982 Surface habitable :... 200 m² Adresse :... 4 Treguguet

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : DPE01230-0002 Valable jusqu au : 27/12/2021 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : 2002 Surface habitable : 50 m² Numéro appartement

Plus en détail

58, rue Bacquenois 51100 REIMS. Auteur du rapport : GUILLAUMET Yannick

58, rue Bacquenois 51100 REIMS. Auteur du rapport : GUILLAUMET Yannick Agence de REIMS Centre d Affaire Colbert 34, rue des Moulins CS 20001 51725 REIMS Cedex Immeuble Demandeur 58, rue Bacquenois 51100 REIMS VILLE DE REIMS Référence Socotec : 150913200000004 N du DPE : 1551V2002141G

Plus en détail

CERTIFICATION DE LA SUPERFICIE PRIVATIVE

CERTIFICATION DE LA SUPERFICIE PRIVATIVE ALAIN DE QUENETAIN GEOMETRE-EXPERT D.P.L.G. EXPERT PRES LA COUR D'APPEL DE PARIS 1 RUE TIPHAINE 75015 PARIS TEL:01.45.75.59.69 FAX:01.45.75.59.49 Dossier 1222789E4 Levé en : déc.-12 CERTIFICATION DE LA

Plus en détail

Signature : Consommation en énergies finales Détail par énergie et par usage en kwh EF 5 918 kwh EF. 3 202 kwh EF. kwh EF.

Signature : Consommation en énergies finales Détail par énergie et par usage en kwh EF 5 918 kwh EF. 3 202 kwh EF. kwh EF. N : 604 Valable jusqu au : 22/03/2023 Type de bâtiment : Logement collectif. Lot 167 Année de construction : < 1975 Surface habitable Adresse : 72 m 2 environ : 13 Rue Charles Linné 78180 Montigny-le-Bretonneux

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N :... 15/IMO/1129/VAB Valable jusqu au :... 02/04/2025 Type de bâtiment :... Habitation (parties privatives d immeuble collectif) Année de construction

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 3112 Valable jusqu au : 15/02/2025 Type de bâtiment : Immeuble collectif Année de construction : Avant 1975 Surface habitable : 92,04 m² Adresse : 6, Rue Francisque Sarcey 75116 PARIS 16 Date : 16/02/2015

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique - Logement ( 6

Diagnostic de performance énergétique - Logement ( 6 Diagnostic de performance énergétique N : 12.08.094 Valable jusqu au : 29/08/2022 Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : >2001 Surface habitable : 240,00 m² - Logement ( 66-1 )

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N :... 15/08/03/729/CHABRE Valable jusqu au :... 03/08/2025 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. 2008 Surface habitable :... 190 m² Adresse :... lieu-dit

Plus en détail

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE 120113DLPLB RAPPORT DE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ETABLI LE VENDREDI 10 FEVRIER 2012 - SELON ANNEXE 6.A DE L ARRETE DE REFERENCE Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique,

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 20111012-01 / DPE Valable jusqu au : 11/10/2021 Type de bâtiment : Bureaux Type d activités: Bureaux Année de construction : Partiellement < 1948 et > 1975 Surface utile : 1755 m² Adresse : 73 chemin

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 105.867.371 Valable jusqu au : 20/05/2021 Type de bâtiment : Bâtiment Type d activités: Autres Année de construction : 1989-2000 Surface utile

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE SARL Marc LAROCHE Géomètre Expert Foncier 3 RUE LABOURET 92707 COLOMBES Cedex Tél : 01 41 11 25 47 - Fax: 01 56 04 18 30 Courriel : laroche1@club-internet.fr membre du groupe Règlement de copropriété Modificatif

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif à l affichage du diagnostic de performance énergétique dans les bâtiments publics en France métropolitaine.

ARRÊTÉ du. relatif à l affichage du diagnostic de performance énergétique dans les bâtiments publics en France métropolitaine. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement et de l aménagement durables NOR : DEVU0771404A ARRÊTÉ du relatif à l affichage du diagnostic de performance énergétique dans les bâtiments

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a) bureaux, services administratifs, enseignement Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret

Plus en détail

A 58 Diagnostics Immobiliers

A 58 Diagnostics Immobiliers A 58 Diagnostics Immobiliers rue de la Teurlée 58190 La Maison Dieu Téléphone : 09 60 35 05 36 - Portable : 06 87 17 57 80 DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 10/11/2009 N AFFAIRE : 003387/2100252/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 436 m2 TYPE DE BATIMENT : BATIMENT ANCIEN EN PIERRE TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION ADRESSE DU

Plus en détail

DOSSIER N : C53-12-10-016

DOSSIER N : C53-12-10-016 RAPPORT DE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ETABLI LE LUNDI 8 OCTOBRE 2012 - SELON ANNEXE 6.A DE L ARRETE DE REFERENCE Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique, pour les

Plus en détail

Dossier Technique Immobilier

Dossier Technique Immobilier Dossier Technique Immobilier Numéro de dossier : Date du repérage : 15/ACM/2212/DRO 20/01/2015 Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Département :... Charente-Maritime Adresse

Plus en détail

Diagnostic de Performance Energétique (DPE)

Diagnostic de Performance Energétique (DPE) AB2CDI 7, allée du Pignon vert 78860 Saint-Nom-la-Bretèche Tél. 01 30 80 20 44 ou 06 75 86 62 78 ab2cdi@gmail.com Analyses, Bilans, Contrôles, Conseils et Diagnostics Immobiliers Réf. Mission Technicien

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A) LOGEMENT (6.A) Ordonnance 2005-655 du 8 juin 2005, Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006, Arrêté du 3 mai 2007 A INFORMATIONS GENERALES N de rapport : LAMBERTINI 1296 08.04.09

Plus en détail

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50 A DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.2) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006 INFORMATIONS GENERALES N de rapport

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 14/02/2011 N AFFAIRE : 003387/2255629/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 489.44 TYPE DE BATIMENT : IMMEUBLE D HABITATION + BUREAUX TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION - BUREAUX

Plus en détail

Diagnostic de Performance Énergétique

Diagnostic de Performance Énergétique Diagnostic de Performance Énergétique Articles L134-1 à L134-5 et R134-1 à R134-5-6 du Code de la Construction et de l Habitation Arrêtés du 15/09/2006, du 09/11/2006, du 06/05/2008 et du 24/12/2012 OBJECTIF

Plus en détail

Diagnostic de Performance Energétique

Diagnostic de Performance Energétique Diagnostic de Performance Energétique N dossier : 110329-4 Technicien : Erwan PENIN Situation de l immeuble Les Jardins de Karrikel C 06 56190 AMBON Existant DPE - 110329-4 - POCREAU 56190 - AMBON 1 bis

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N :...130523-0132 Valable jusqu au :... 21/04/2023 Type de bâtiment :...Habitation Lot N 164 (T2-2 ème ) (parties privatives d immeuble collectif) Année de construction :.. Avant 1975 Surface habitable

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 1408064 Réf. Ademe : Référence du logiciel validé : Imm PACT DPE Version 7A Valable jusqu au : 20/08/2024 Type de bâtiment : Maison individuelle

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.2)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.2) CIEL Expertises Siège : Z.A. de la Koehl 57670 FRANCALTROFF Bureau : 29 Rue de Sarre 57070 METZ Tel : 03 87 86 34 91 Fax : 03 87 01 88 47 E-mail : contact@cielexpertises.com www.cielexpertises.com DIAGNOSTIC

Plus en détail

lieu) : Nom : Estimation des émissions :

lieu) : Nom : Estimation des émissions : N : D2013 Douffet Bois d Amont Valable jusqu au : 30/07/2023 Type de bâtiment : Maison individuelle des années 1900 ; Travaux de réhabilitation à partir de 2003 Surface habitable : environ 110 m 2 Adresse

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1) Logement (6.1) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 15 septembre 2006, Arrêté du 27 janvier 2012 modifiant l arrêté

Plus en détail

2 000 Litres de Fioul 19 940 kwh EF de Fioul 19 940 kwh EP/an 1 350 TTC (1)

2 000 Litres de Fioul 19 940 kwh EF de Fioul 19 940 kwh EP/an 1 350 TTC (1) N : 15408N Valable jusqu au : 17/12/2025 Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : < 1970 Surface habitable : 293 m 2 Adresse : 03250 NIZEROLLES Date : 18/12/2015 Diagnostiqueur :

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES. SYNTHESE DES CONCLUSIONS Cette page de synthèse ne peut être utilisée indépendamment du rapport d expertise complet

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES. SYNTHESE DES CONCLUSIONS Cette page de synthèse ne peut être utilisée indépendamment du rapport d expertise complet DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES PHOTO DU BIEN BIEN IMMOBILIER EXPERTISE : Lot(s) : Références Cadastrales : Appartenant à : Expertise demandée par : 4 RUE DU GORLHER 56400 LE BONO Visite effectuée le

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : DG15.1221 Réf. Ademe : 1562V1007672V Référence du logiciel validé : Imm PACT DPE Version 7A Valable jusqu au : 18/11/2025 Type de bâtiment : Maison

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique -DPE logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique -DPE logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique -DPE logement (6.1) N : DIA-MCH11-1412-011 N ADEME : 1467I1000248N Valable jusqu au : 10/12/2024 Date : 11/12/2014 Type de bâtiment : Appartement T4 Diagnostiqueur

Plus en détail

Diagnostic de Performance Energétique

Diagnostic de Performance Energétique Diagnostic de Performance Energétique N dossier : 201401PK50 SCI BASSUS MARSYAS NORD D PE C 101 Date de visite : 14 janvier 2014 Date du rapport : 14 janvier 2014 23 boulevard Gambetta 11100 NARBONNE Tél

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 101053 / 1 Valable jusqu au : 21/10/2020 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : < 1948 Surface habitable : 44 m² Adresse : 5 rue Saint Marc 29200 BREST Date de visite: 20/10/2010 Date

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N :... 10607 Valable jusqu au :...17/07/2023 Type de bâtiment :...Habitation (en maison individuelle) Année de construction :..1989-2000 Surface habitable :...168 m² Adresse :...104 Avenue du Sénateur

Plus en détail

BAT CDE VOLTAIRE DPE 04/11/2015. Référence : Diagnostiqueur : WELTI Hugues 27 avenue Aumont 60500 Chantilly tel : fax :

BAT CDE VOLTAIRE DPE 04/11/2015. Référence : Diagnostiqueur : WELTI Hugues 27 avenue Aumont 60500 Chantilly tel : fax : BAT CDE VOLTAIRE DPE 04/11/2015 Référence : Diagnostiqueur : WELTI Hugues 27 avenue Aumont 60500 Chantilly tel : fax : Propriétaire : Copropriété 2 rue du général de Gaulle 92290 Chatenay Malabry tel :

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Cabinet JG. LAMBERT et Associés Géomètres-Experts D.P.L.G. Pôle diagnostics et Immobilier www.lambert-geometre.fr E-mail : diagnostics@lambert-geometre.fr SIRET 494 318 702 00011 APE 7112A Capital 82 000

Plus en détail

1 boulevard Charles Arnould. Auteur du rapport : GUILLAUMET Yannick

1 boulevard Charles Arnould. Auteur du rapport : GUILLAUMET Yannick Agence de REIMS Centre d Affaire Colbert 34, rue des Moulins CS 20001 51725 REIMS Cedex Immeuble Demandeur 1 boulevard Charles Arnould 51100 REIMS Ville de REIMS Référence Socotec : Dossier CAJ0342/102

Plus en détail

21413-15 10/03/2015. Référence : Etude DPEV4

21413-15 10/03/2015. Référence : Etude DPEV4 21413-15 10/03/2015 Référence : Etude DPEV4 Diagnostiqueur : ANDREANI DAVID 90, rue Auguste Aucour 69400 VILLEFRANCHE SUR SAONE 0474025155 Propriétaire : M. GOUILLON MATRAY Régie BERTRAND DEPAGNEUX 22,

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :...10958_PONTHUS_14 Valable jusqu au :...15/12/2024 Type de bâtiment :...Habitation (parties privatives d immeuble collectif) Année de construction :..1948-1974 Surface habitable :...76,62 m² Adresse

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 14/IMO/0338 Valable jusqu au :... 15/10/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. Avant 1948 Surface habitable :... environ 124.57 m² Adresse :...

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : BE-NI-15-01-0034-lot 222 Réf. Ademe : 1506V1000415H Référence du logiciel validé : Imm PACT DPE Version 7A Valable jusqu au : 21/01/2025 Type de

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Coordonnées Destinataire Agence de CHAMBERY ZI DU PONT - "LA LEVA" 42300 VILLEREST Tel : 0825800221 Fax :0825800954 JACOB IMMOBILIER 574 Avenue de la Gare 38530 PONTCHARRA Référence : 002NN002635 A communiquer

Plus en détail