responsabilité engagements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "responsabilité engagements"

Transcription

1 Charte Jeu responsable responsabilité Notre Nos engagements

2 Introduction Sommaire Acteur majeur du marché des jeux en France, le PMU est aujourd hui devenu un opérateur global. En complément de son cœur de métier, le pari hippique, l entreprise propose une offre de paris sportifs et de poker sur Internet. Dans le même temps, elle réaffirme ses engagements éthiques et affiche une double ambition. La première est d assurer la pérennité de la filière cheval en lui apportant les revenus financiers nécessaires. La seconde est de faire partager au plus grand nombre le plaisir du jeu et du pari, par une offre attractive et responsable. Ce plaisir, tous les collaborateurs et les partenaires commerciaux du PMU s engagent à l offrir, en respectant les valeurs qui régissent son activité et en menant une démarche Jeu responsable. Une mission et des pratiques responsables Partager les mêmes règles du jeu p. 6 Être au service du sport p. 8 Nos engagements pour faire vivre notre responsabilité 1 Garantir une offre sécurisée p Assurer la protection des mineurs p Promouvoir le Jeu responsable p Prévenir le risque de dépendance p Donner les moyens de maîtriser son budget jeu p Orienter et soutenir quand la prévention ne suffit pas p. 22 1

3 Éditorial La charte «Notre responsabilité, nos engagements» témoigne de la démarche menée pour faire vivre notre responsabilité aujourd hui comme demain. Le PMU occupe une place à part au cœur de la vie des Français. Cette proximité historique se conjugue avec un sens fort de la responsabilité : vis-à-vis de la filière cheval, financée à 80% par le PMU, et de nos 6,5 millions de clients qu ils jouent dans nos points de vente ou sur Internet. La responsabilité est une valeur forte au PMU. C est pourquoi nous avons inscrit depuis plusieurs années déjà le Jeu responsable comme un élément de notre stratégie de développement. Cette démarche dynamique, ouverte, conduit le PMU à définir les moyens de mieux jouer ensemble. Car aujourd hui comme hier, le gain n est pas tout : le plaisir de se divertir, d assister à des manifestations sportives de haut niveau et le partage d une même passion sont tout aussi importants. Philippe Germond Président-directeur général 2 3

4 Mission et pratiques La convivialité et la proximité ont toujours été deux valeurs importantes pour le PMU. L entreprise anime la communauté des parieurs, sur Internet et dans les points de vente. Elle apporte du divertissement par le jeu et la possibilité de suivre des spectacles sportifs de haut niveau. Le PMU s est imposé comme une référence pour les joueurs à qui il assure une grande transparence du jeu et comme un garant de la vitalité du secteur sportif. Une mission et des pratiques responsables Partager les mêmes règles du jeu Être au service du sport 4 5

5 Mission et pratiques Protéger les consommateurs impose de leur garantir un traitement équitable et transparent. Pour cela, le PMU s appuie sur des fondamentaux qui structurent son activité. Le pari mutuel pour l activité hippique En pari mutuel, l opérateur n a pas d intérêt financier aux résultats des courses. Il est totalement neutre. Les enjeux sont répartis entre les gagnants selon des règles définies à l avance qui assurent une égalité entre les parieurs. L expertise de partenaires reconnus Le PMU a choisi des partenaires de référence, dont l expérience est solidement établie, pour développer ses nouvelles offres : Paddy Power pour les paris sportifs : leader dans son activité, cet opérateur propose des paris à cote fixe depuis plus de 20 ans et développe une offre Internet depuis PartyGaming, première société de jeu en ligne cotée à la bourse de Londres, est le partenaire du PMU pour le poker. Ces deux partenaires veillent à protéger le client par un contrôle permanent des transactions enregistrées. Le PMU garde en propre la gestion de la base clients, renforçant ainsi la sécurisation du compte client, unique pour les trois activités de jeux. Une information complète et accessible Les clients bénéficient d une information exhaustive sur le montant de leurs gains potentiels par le biais : Des cotes, rapports et résultats dans les points de vente, sur les hippodromes et sur la chaîne Equidia pour le pari hippique; Des cotes, conseils d experts et statistiques sur Internet pour le pari sportif; Des conseils de l École de poker. Partager les mêmes règles du jeu 6 7

6 Mission et pratiques Acteur historique du monde du sport, le PMU nourrit l ambition d être au service du sport en général et de la filière cheval en particulier. Agir dans un cadre régulé Le PMU déploie son offre de jeu uniquement sur des types de paris et des disciplines autorisés par l ARJEL, l autorité de régulation qui encadre le secteur des jeux et paris en ligne. Bénéficiant des agréments requis pour ses activités, le PMU est, par ailleurs, contrôlé à différents niveaux par les pouvoirs publics. L entreprise exerce son activité sous la tutelle du ministère du Budget et du ministère de l Agriculture. Soutenir, par le pari, le développement du sport Le PMU est un acteur engagé de l univers du sport, par le biais de son soutien aux disciplines supports de paris. Ainsi, pour tout pari proposé sur une compétition sportive en France, le PMU reverse un pourcentage des enjeux à la fédération organisatrice : c est le principe du droit au pari. Par ailleurs, un prélèvement fiscal en faveur du CNDS (Comité National de Développement du Sport) est effectué sur les mises sportives. Le sport hippique et les 247 hippodromes que compte la France vivent en grande partie du pari. C est grâce au financement assuré par le produit des paris vendus par le PMU et à la mutualisation des ressources que toutes les sociétés organisatrices de courses, locales ou nationales, peuvent développer leur activité. Ce système original permet de pérenniser la tradition équestre sur l ensemble du territoire. Maintenir le financement de la filière cheval Le PMU place la diversification de son activité au service du financement de la filière cheval. L intégralité de son résultat net, généré par ses activités pari hippique, pari sportif et poker, est reversée à la filière équine. Le PMU la finance à 80% emplois directs, une centaine de métiers et de spécialités, et plus de établissements équestres en dépendent. Cette responsabilité économique primordiale est la vocation même de l entreprise PMU. Être au service du sport 8 9

7 Engagements Avec l enrichissement des offres de jeu, la démarche Jeu responsable prend encore plus d importance pour le PMU et son réseau de partenaires. Sur la base de valeurs communes, le PMU, ses collaborateurs et ses partenaires s impliquent à promouvoir des comportements de jeu récréatifs et à empêcher l accès au jeu des mineurs. Cette conception du service que le PMU propose à ses clients a permis d établir avec eux une véritable relation de confiance. Pour que jouer et gagner restent un divertissement et un plaisir. Nos engagements pour faire vivre notre responsabilité 1 Garantir une offre sécurisée 2 Assurer la protection des mineurs 3 Promouvoir le Jeu responsable 4 Prévenir le risque de dépendance 5 Donner les moyens de maîtriser son budget jeu 6 Orienter et soutenir quand la prévention ne suffit pas 10 11

8 Engagement 1 Fort de son expertise technologique, le PMU propose à ses clients une offre de qualité et sécurisée. Une offre sécurisée et contrôlée Les transactions à distance comme celles effectuées dans les points de vente sont contrôlées en permanence de façon à éviter toute tentative de fraude. Sur Internet, les opérations d enregistrement de paris, de versement et de paiement sont cryptées et hautement sécurisées. Un code confidentiel, choisi par le parieur lors de l ouverture de son compte, lui est systématiquement demandé pour y accéder. Le PMU et ses partenaires peuvent suspendre la prise de paris s ils détectent des mises atypiques. Des contrôles automatiques spécifiques au poker sont effectués afin d éviter toute collusion entre joueurs d une même table et le compte du joueur peut être bloqué pour vérification. Dans les points de vente, de fréquents contrôles de caisse sont effectués (environ chaque année, dont les 3/4 réalisés de façon aléatoire). Tous les gains significatifs sont assortis d un suivi particulier. Des données personnelles protégées L ensemble des traitements automatisés d informations nominatives fait l objet d une déclaration auprès de la CNIL. En application des dispositions légales, le joueur est informé de son droit d accès et de rectification des données personnelles le concernant. Les données clients ne sont ni cédées, ni commercialisées à des tiers non autorisés. Le client doit accepter au préalable de recevoir des informations commerciales de partenaires du PMU. De même, la confidentialité du paiement des gains protège le client. Le parieur gagnant n est médiatisé que s il l accepte. Dans le cas contraire, son anonymat est garanti. 1 Garantir une offre sécurisée 12 13

9 Engagement 2 L interdiction de jeu aux mineurs a été instaurée au PMU dès La protection des mineurs repose sur 3 principaux piliers : prévention, information et contrôle. La prévention La protection des mineurs est un principe fondamental du code de communication élaboré par le PMU. L entreprise s impose un certain nombre de règles pour sa communication. Par exemple, et conformément aux recommandations du CSA, toute campagne publicitaire et promotionnelle ne s adresse jamais spécifiquement aux mineurs et évite de faire référence aux codes de l enfance. Le magazine des responsables de points de vente, Cheval Rouge, et les éditions clients intègrent eux aussi ces principes de prévention. L information Le pictogramme «Parier, c est à partir de 18 ans» rappelle, sur les différents vecteurs de vente, l interdiction de jeu aux mineurs. Il est présent sur toutes les pages du site pmu.fr, sur les supports d information commerciale destinés au grand public et sur les tickets de jeu, en complément du logo «Jouons responsable» stickers sont apposés chaque année sur les guichets de prise de paris, les terminaux d enregistrement et les bornes interactives de paris. Depuis 2010, le pictogramme est affiché sur le kiosque d information dans tous les points de vente. Le contrôle Concernant le jeu en ligne, le PMU collabore avec l Association des Fournisseurs d Accès et de Services Internet (AFA). Ainsi, tous les sites du PMU sont référencés sur les logiciels de contrôle parental. De plus, un justificatif d identité attestant de l âge du parieur est obligatoire pour disposer d un compte. La saisie de la date de naissance est demandée lors de chaque connexion au compte jeu. Pour compléter ce dispositif, le PMU, en collaboration avec l association e-enfance, donne à ses clients Internet des informations et des conseils sur le contrôle parental. Les responsables de points de vente et les préposés sur les hippodromes sont particulièrement sensibilisés au respect de cette interdiction qui figure également dans les contrats de licence des points de vente. 2 Assurer la protection des mineurs 14 15

10 Engagement 3 Dans le cadre de ses prises de parole, le PMU met l accent sur la démarche Jeu responsable, élément fédérateur partagé par ses collaborateurs et ses partenaires. Une communication responsable Le PMU a élaboré un code de communication publicitaire qui donne un cadre de référence pour les messages diffusés, les publics visés et les mécanismes promotionnels mis en place. Tous les collaborateurs concernés sont formés à ce code, qui est partagé avec les partenaires du PMU impliqués dans sa communication. Les opérations commerciales et les mécaniques de bonus pour les clients Internet sont limitées dans leur durée et leur montant. Les campagnes publicitaires mettent en valeur l espérance de gains mais aussi l aspect sportif et le caractère convivial du pari. Elles ne suggèrent jamais qu il suffit de jouer pour gagner et le pari n est en aucun cas présenté comme une façon de faire face à des difficultés d ordre financier. Dans le cadre de ses actions de fidélisation ou d acquisition clients, le PMU évite de cibler les individus recensés comme fragiles. Aucune relance commerciale n est effectuée auprès de clients qui ont demandé une suspension de leur compte. Le PMU a, en outre, adhéré à la charte de l Union des Annonceurs (UDA) pour une communication responsable. Des collaborateurs impliqués L ensemble des salariés du PMU est sensibilisé à la démarche Jeu responsable, que ce soit lors de séminaires d intégration pour les nouveaux collaborateurs ou de formations spécifiques. Annuellement, plus de la moitié des collaborateurs est formée. Une information régulière sur le sujet est diffusée aux collaborateurs en contact direct avec les clients et le réseau de points de vente. Elle est complétée par une rubrique dédiée au Jeu responsable sur l Intranet. Un réseau responsable Le PMU sensibilise et forme l ensemble des responsables de points de vente à une conception du jeu maîtrisé. Leur contrat de licence en témoigne, en intégrant une clause de responsabilité. La campagne «Jouons responsable! Le jeu responsable est l affaire de tous» est menée tout au long de l année auprès des titulaires. 3 Promouvoir le Jeu responsable 16 17

11 Engagement 4 En sensibilisant l ensemble de ses publics par des campagnes d information, le PMU contribue à prévenir les risques de dépendance. Cela constitue une vraie posture de service partagée par l ensemble des collaborateurs et les partenaires. L identification de la démarche «Jouons responsable» est l identifiant de la démarche Jeu responsable. Cette mention est notamment présente sur tous les tickets de jeu, les sites Internet, les documents d information et les programmes de courses des hippodromes. La sensibilisation du grand public Chaque année, plus d un million d exemplaires de la brochure «Jouons responsable!» est diffusé auprès de la clientèle, qu elle parie sur Internet, dans les points de vente ou sur les hippodromes. Ce document propose au parieur de s évaluer et de s orienter vers les structures d aide spécialisées. Chaque client sur Internet reçoit une information sur le Jeu responsable lors de l ouverture de son compte jeu. Et toutes les pages de pmu.fr renvoient vers le mini-site Jouons responsable. La chaîne câble et satellite Equidia, diffusée dans les points de vente, intègre le logo Jouons responsable dans son émission quotidienne du Direct des courses. Enfin, les bornes interactives de prise de paris sont obligatoirement sous la surveillance d une personne physique, ce qui prévient toute dérive dans leur utilisation. Conformément à la législation, des messages de mise en garde sur les risques liés au jeu excessif sont insérés sur pmu.fr et dans toutes les communications commerciales. Les joueurs sont également informés des procédures d inscription sur le fichier national des interdits de jeu sur la page d accueil du site. 4 Prévenir le risque de dépendance 18 19

12 Engagement 5 Le pari est avant tout une activité ludique et un loisir. Pour cela, le budget des parieurs doit rester sous contrôle. L entreprise entend encourager l implication du joueur dans une logique de co-responsabilité. L auto-limitation grâce à des modérateurs de jeu Dès l ouverture de son compte sur Internet, le PMU demande au joueur d encadrer sa capacité de jeu par le paramétrage de limites d approvisionnement et d engagement des mises. Si le client dépasse le montant qu il s est fixé, il est alors bloqué dans ses approvisionnements et/ou ses mises jusqu à la fin d une période de 7 jours. Pour le poker, des services spécifiques sont proposés. Le joueur peut s interdire l accès au jeu pendant la durée de son choix. Le virement automatique des gains vers le compte bancaire Le joueur détermine un montant au-delà duquel les gains disponibles sur son compte jeu sont automatiquement reversés sur son compte bancaire. La fermeture du compte Le parieur peut, à tout moment, de manière temporaire demander son exclusion du jeu. Pour cela, il bloque l utilisation de son compte (approvisionnement et prise de paris). Il peut également suspendre définitivement son compte, ce dernier est alors fermé immédiatement, sans possibilité d en ouvrir un nouveau avant un délai de 3 ans. L accompagnement des grands gagnants Le PMU a mis en place un dispositif d accompagnement des gagnants de plus de euros. Un coffret leur est remis afin de les guider dans la gestion des sommes importantes, les relations avec l entourage et tous les changements engendrés par cet événement. Ils peuvent également, s ils le souhaitent, rencontrer sur ce sujet le directeur d agence PMU de leur région. 5 Donner les moyens de maîtriser son budget jeu 20 21

13 Engagement 6 Malgré ces mesures d information et de prévention, certains joueurs peuvent manifester un comportement de jeu excessif. Le PMU soutient et oriente les joueurs qui le souhaitent vers des structures adaptées. Le partenariat avec SOS Joueurs Depuis 2003, le PMU soutient SOS Joueurs, association indépendante qui a pour objectif d aider les joueurs en difficulté ainsi que leur famille. Les coordonnées de cette association sont présentes sur tous les documents d information Jeu responsable destinés aux parieurs ainsi que sur pmu.fr. Dans le respect de la réglementation en vigueur, les communications commerciales du PMU indiquent également le numéro d aide national géré par l INPES ou renvoient vers le site d accueil et d orientation des joueurs en difficulté : Le soutien à la recherche médicale Le PMU agit pour favoriser la prévention du jeu excessif, en soutenant des projets de recherche ou d infrastructures d accueil développés par les professionnels de santé. Le PMU est partenaire fondateur du Centre de référence sur le jeu excessif, toute première structure française consacrée à l addiction au jeu. Créé à l initiative du CHU de Nantes en 2008, ce centre développe la recherche mais aussi la formation des médecins, des personnels socio-éducatifs, des psychologues et des infirmiers sur la dépendance au jeu. Une collaboration avec l Université de Paris X Nanterre et le CHU de Colombes est également engagée depuis 2008 pour un projet de recherche sur les facteurs impliqués dans les comportements de jeu excessif. 6 Orienter et soutenir quand la prévention ne suffit pas 22 23

14 conclusion Le Jeu responsable constitue une démarche volontaire. Elle a notamment pour objectif de perpétuer la relation de confiance entre le PMU, ses partenaires, les parieurs et leur entourage, dans un contexte d évolution permanente des loisirs offerts au public. Le PMU entend poursuivre cette démarche afin de renforcer sa vigilance et agir pour la protection des parieurs. Il s agit bien d un engagement profond, fondé sur une vision partagée de la responsabilité et qui s inscrit dans la durée. PMU Direction de la Communication 2 rue du Professeur Florian Delbarre Paris cedex 15 Tél : Septembre 2010 PMU - GIE SIREN RCS Paris Crédits Photos : Page 4 : PMU / Christel Sasso Pages 6, 8, 16/17 et 18: PMU / Scoop Dyga Pages 6/7, 16 et 23 : PMU / Xavier Pierre Pages 8/9 : PMU / ASO Page 10 : Getty Images Pages 12/13, 18/19, 20/21 et 22/23 : PMU / DR / Visual Press Agency Pages 13 et 21 : PMU / DR Page 14/15 : PMU / DPPI Press / Jean-Marie Hervio Conception : 24 25

15 Garantir une offre sécurisée Assurer la protection des mineurs Promouvoir le Jeu responsable Prévenir le risque de dépendance Donner les moyens de maîtriser son budget jeu Orienter et soutenir quand la prévention ne suffit pas PMU 2 rue du Professeur Florian Delbarre Paris cedex 15

LE PMU à la Réunion Jeu responsable

LE PMU à la Réunion Jeu responsable LE PMU à la Réunion Jeu responsable La démarche Jeu responsable 05/05/2011 1 L agence PMU de la Réunion en chiffres Un réseau de 160 points de ventes (11 000 au national) CA 2010 de 165,3 millions (2%

Plus en détail

JORF n 0115 du 20 mai 2010. Texte n 51

JORF n 0115 du 20 mai 2010. Texte n 51 JORF n 0115 du 20 mai 2010 Texte n 51 DECRET Décret n 2010-518 du 19 mai 2010 relatif à la mise à disposition de l offre de jeux et de paris par les opérateurs agréés de jeux ou de paris en ligne NOR:

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014 - (N 1395) Commission Gouvernement Non soutenu AMENDEMENT présenté par M. Lamour ---------- ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS L'ARTICLE 34,

Plus en détail

Site de poker en ligne agréé par l ARJEL Agrément n : 0009-PO-2010-06-25 Site Internet : www.acf-poker

Site de poker en ligne agréé par l ARJEL Agrément n : 0009-PO-2010-06-25 Site Internet : www.acf-poker Site de poker en ligne agréé par l ARJEL Agrément n : 0009PO20100625 Site Internet : www.acfpoker SOMMAIRE ACFPoker.fr, le site de Poker en ligne partenaire de l Aviation Club de France et de PartyGaming...3

Plus en détail

Dossier de Presse 3 juillet 2009. Publicité et Jeux d argent

Dossier de Presse 3 juillet 2009. Publicité et Jeux d argent Dossier de Presse 3 juillet 2009 Publicité et Jeux d argent 1 Sommaire Le marché des jeux en France p.3 Le dispositif de régulation professionnelle de la publicité p.4 Elaboration de la nouvelle Recommandation

Plus en détail

Quelles mesures seraient susceptibles d inspirer le législateur européen afin de protéger plus efficacement le joueur contre les risques d addiction?

Quelles mesures seraient susceptibles d inspirer le législateur européen afin de protéger plus efficacement le joueur contre les risques d addiction? Université de Cergy- pontoise Colloque du 28 janvier 2014 Quelles mesures seraient susceptibles d inspirer le législateur européen afin de protéger plus efficacement le joueur contre les risques d addiction?

Plus en détail

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009 Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne Jeudi 5 mars 2009 Pourquoi ouvrir le marché des jeux en ligne? La situation actuelle : Un marché légal

Plus en détail

COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE

COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE DECISION N 2013-039 EN DATE DU 15 MAI 2013 PORTANT APPROBATION D UNE CONVENTION DE PARTENARIAT Le collège de l Autorité de régulation des jeux en ligne

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail

Organisation du monde sportif

Organisation du monde sportif Organisation du monde sportif Pratique sportive au cours de l année Les Sportifs licenciés Français Organisation du sport en France Problèmes de compétences ETAT Mouvement (para)olympique Fédérations

Plus en détail

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations Vitaminez votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations Notre cocktail pour un parcours professionnel stimulant Audioprothésiste Une intégration sans pépin Responsable

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est :

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est : Délibération n 2010-23 du 18 mai 2010 relative aux conditions de diffusion, par les services de télévision et de radio, des communications commerciales en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

Réforme de la loi sur les crédits à la consommation. (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010)

Réforme de la loi sur les crédits à la consommation. (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010) Réforme de la loi sur les crédits à la consommation (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010) Introduction Le crédit est utile et nécessaire à la vie des ménages. Ce

Plus en détail

La charte AUDIPOG. 1/ Propriété des données et responsabilité des bases de données communes

La charte AUDIPOG. 1/ Propriété des données et responsabilité des bases de données communes La charte AUDIPOG Association des Utilisateurs de Dossiers Informatisés en Pédiatrie, Obstétrique et Gynécologie Informatisation, communication, dossiers médicaux, banque de données, évaluation en santé,

Plus en détail

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR

LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR Essilor International 147, rue de Paris 94220 Charenton-le-Pont, France www.essilor.com Conception et réalisation : lilcreative les PrInCIPes et Valeurs essilor 2 FACILITER

Plus en détail

KIT FORMATION FACTURATION RAPIDE

KIT FORMATION FACTURATION RAPIDE M O D E D E M P L O I KIT FORMATION FACTURATION RAPIDE Communaute des experts en gestion Par RCA sommaire ASPECTS CONTRACTUELS : EXPLOITATION DU... page 1 INTRODUCTION : L EDITION DE FACTURES N EST PAS

Plus en détail

1 La base légale de l intervention de l ARJEL

1 La base légale de l intervention de l ARJEL Bilan de l action de l ARJEL en matière de lutte contre les sites illégaux de jeux en ligne au 1 er Mars 2013 1 1 La base légale de l intervention de l ARJEL La loi n 2010-476 du 12 mai 2010 impose l encadrement

Plus en détail

VIE PRIVEE CIRCUS BELGIUM

VIE PRIVEE CIRCUS BELGIUM VIE PRIVEE CIRCUS BELGIUM CIRCUS BELGIUM reconnaît l'importance de la protection des informations et données à caractère personnel. C'est pourquoi nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger

Plus en détail

3. Relations clientèle et solidarité

3. Relations clientèle et solidarité 3. Relations clientèle et solidarité Maintenir une proximité forte avec ses clients via un dispositif d accueil animé par plus de 6 000 conseillers, construire des partenariats de médiation sociale pour

Plus en détail

Un taux qui suscite l intérêt 3,50 %* annuel brut jusqu à 50 000. pendant 3 mois puis 1,80 %*annuel brut

Un taux qui suscite l intérêt 3,50 %* annuel brut jusqu à 50 000. pendant 3 mois puis 1,80 %*annuel brut Un taux qui suscite l intérêt 3,50 %* annuel brut jusqu à 50 000 pendant 3 mois puis 1,80 %*annuel brut Avec le Compte Épargne Rémunéré GE Money Bank, votre épargne bénéficie d un taux de 3,50 %* pendant

Plus en détail

Présentation du nouveau site internet de l Assistance Publique-Hopitaux de Marseille

Présentation du nouveau site internet de l Assistance Publique-Hopitaux de Marseille Présentation du nouveau site internet de l Assistance Publique-Hopitaux de Marseille L hôpital à portée de clics des patients et des professionnels de santé 9 novembre 2011 à 11h00 Hôpital de la Timone

Plus en détail

Allianz Retraite Entreprise

Allianz Retraite Entreprise Allianz Retraite Entreprise Un supplément de retraite grâce à l entreprise. www.allianz.fr Avec vous de A à Z Vous souhaitez motiver vos salariés tout en bénéficiant d un cadre fiscal et social avantageux?

Plus en détail

N 864 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 864 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 20 mai 2008 N 864 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 7 mai 2008. PROPOSITION

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS dmp.gouv.fr Le Dossier Médical Personnel (DMP) est une réalité. Il est entré dans sa phase de déploiement. Pour

Plus en détail

CHARTE QUALITE PROXIM SERVICES

CHARTE QUALITE PROXIM SERVICES CHARTE QUALITE PROXIM SERVICES 1. Principes généraux La marque Proxim Services, dans ses conditions d octroi et d utilisation, est garante de ses trois piliers : la qualité des services rendus au client

Plus en détail

Conférence de Presse Groupama Banque

Conférence de Presse Groupama Banque Conférence de Presse Groupama Banque 22 mai 2014 Intervenants 2 Michel Lungart, Directeur Assurances, Banque et Services de Groupama Bernard Pouy, Directeur général de Groupama Banque Sommaire 3 Introduction

Plus en détail

SITES INTERNET CREATION ET FONCTIONNEMENT D UN SITE INTERNET POUR UN LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE

SITES INTERNET CREATION ET FONCTIONNEMENT D UN SITE INTERNET POUR UN LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE SECTION G CREATION ET FONCTIONNEMENT D UN SITE INTERNET POUR UN LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE SITES INTERNET Recommandations du Conseil central de la section G ONP/CCG Janvier 2012 A l heure où les

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

«Quelle solution paie pour votre organisation?»

«Quelle solution paie pour votre organisation?» «Quelle solution paie pour votre organisation?» Internalisée, externalisée, assistée Choisir sa solution paie en fonction de son organisation ou Adapter son organisation à sa solution paie? Quels sont

Plus en détail

Mentions légales et conditions générales d'utilisation du site web www.vivens.fr

Mentions légales et conditions générales d'utilisation du site web www.vivens.fr Mentions légales et conditions générales d'utilisation du site web www.vivens.fr Préambule Les présentes conditions générales définissent les conditions d'utilisation par les Utilisateurs du site www.vivens.fr

Plus en détail

En ligne avec votre gestion financière

En ligne avec votre gestion financière En ligne avec votre gestion financière Finance active Leader des services technologiques et financiers Une présence internationale Une croissance régulière et un leadership reconnu Une entreprise au service

Plus en détail

«Baromètre de l enregistrement des joueurs sur les sites agréés en France»

«Baromètre de l enregistrement des joueurs sur les sites agréés en France» «Baromètre de l enregistrement des joueurs sur les sites agréés en France» www.legigame.com QU EST-CE QUE LE BAROMETRE LEGIGAME? L ouverture du marché des jeux de hasard et d argent sur Internet s est

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire CONCOURS PHOTOS Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Partenaires historiques du secteur de l économie sociale en protection

Plus en détail

Présentation du dispositif Permis à 1euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale. Septembre 2010

Présentation du dispositif Permis à 1euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale. Septembre 2010 Présentation du dispositif Permis à 1euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale Septembre 2010 1 Introduction Le permis : une nécessité Les jeunes salariés sont toujours plus nombreux à travailler

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom. Dossier de Presse ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.fr sommaire Société 3 Services 3 Expertise 4 Conseil 5 Formation

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale

Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale 1 Introduction Le permis : une nécessité Les jeunes salariés sont toujours plus nombreux à travailler dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

Conditions générales de vente en ligne des contrats d entretien de PROXITHERM

Conditions générales de vente en ligne des contrats d entretien de PROXITHERM Conditions générales de vente en ligne des contrats d entretien de PROXITHERM Ces conditions générales de vente sont conclues entre PROXITHERM SAS, Société par actions simplifiée au capital de 1.118.352

Plus en détail

Moins d espèces. Plus de paris. Votre mémo pratique. Les Chèques. rendu. monnaie. Le paiement. des. gains

Moins d espèces. Plus de paris. Votre mémo pratique. Les Chèques. rendu. monnaie. Le paiement. des. gains Moins d espèces Votre mémo pratique s Plus de paris s s achetés ne sont pas remboursables en espèces...... quel que soit leur mode d achat, quel que soit leur montant Une durée de validité de 60 jours

Plus en détail

conduites addictives en entreprise

conduites addictives en entreprise PRÉVENTION conduites addictives en entreprise GUIDE D INFORMATION ET DE PRÉVENTION Anticiper pour mieux vous protéger La prévention, un enjeu pour votre entreprise Parce que les comportements addictifs

Plus en détail

Chèque-Vacances : de vrais atouts pour développer votre clientèle ou booster votre activité! Présentation Professionnels du tourisme et des loisirs

Chèque-Vacances : de vrais atouts pour développer votre clientèle ou booster votre activité! Présentation Professionnels du tourisme et des loisirs Chèque-Vacances : de vrais atouts pour développer votre clientèle ou booster votre activité! 2013 Présentation Professionnels du tourisme et des loisirs l ANCV - Agence Nationale pour les Chèques-Vacances

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

CODE DES RELATIONS BANQUES TPE/PME

CODE DES RELATIONS BANQUES TPE/PME CODE DES RELATIONS BANQUES TPE/PME MAI 2006 LES ARTICLES > ARTICLE 1 ER périmètre et objectifs page 2 > ARTICLE 2 soutien de l esprit d entreprise en favorisant la création ou la reprise d entreprises

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE CODE DE BONNE CONDUITE CONCERNANT LES INTERACTIONS AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ Déclaration de l ensemble des membres du COCIR Le COCIR se consacre à l avancement de la science médicale et à l amélioration

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

MASSERAN PATRIMOINE INNOVATION 2014

MASSERAN PATRIMOINE INNOVATION 2014 MASSERAN PATRIMOINE INNOVATION 2014 INVESTISSEZ DANS DES PME EUROPÉENNES INNOVANTES FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL POURQUOI INVESTIR DANS MASSERAN

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

CHARTE d utilisation d INTERNET et du MULTIMEDIA

CHARTE d utilisation d INTERNET et du MULTIMEDIA CHARTE d utilisation d INTERNET et du MULTIMEDIA Dans le respect de ses missions de service public, la médiathèque de Séez met à disposition du public des outils et des moyens d accès aux technologies

Plus en détail

Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique?

Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique? Conseillers en gestion de patrimoine Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique? sommaire Pourquoi recommander la Fondation de France à vos clients? Pour son expertise Pour son offre

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DU GSR-15 RELATIVES AUX BONNES PRATIQUES VISANT À FACILITER L ADOPTION ET L UTILISATION GÉNÉRALISÉE DES APPLICATIONS ET SERVICES

LIGNES DIRECTRICES DU GSR-15 RELATIVES AUX BONNES PRATIQUES VISANT À FACILITER L ADOPTION ET L UTILISATION GÉNÉRALISÉE DES APPLICATIONS ET SERVICES LIGNES DIRECTRICES DU GSR-15 RELATIVES AUX BONNES PRATIQUES VISANT À FACILITER L ADOPTION ET L UTILISATION GÉNÉRALISÉE DES APPLICATIONS ET SERVICES SUR MOBILE AU MOYEN D UNE RÉGLEMENTATION CIBLÉE Organisé

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Rapport de transparence Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux chiffres...

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité

AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité INTRODUCTION Dans le débat sur la publicité qui oppose adversaires et partisans, il est une question essentielle, celle de son contrôle.

Plus en détail

PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT À L ATTENTION DES USAGERS DU SERVICE PROJ AIDE

PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT À L ATTENTION DES USAGERS DU SERVICE PROJ AIDE PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT À L ATTENTION DES USAGERS DU SERVICE PROJ AIDE Service Proj aide / Direction des Relations à la Population / 2015 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE... 3 CHAPITRE 1. DISPOSITIONS COMMUNES

Plus en détail

DONNEZ UN COUP DE POUCE À VOS PETITS-ENFANTS MON ÉPARGNE PETITS-ENFANTS

DONNEZ UN COUP DE POUCE À VOS PETITS-ENFANTS MON ÉPARGNE PETITS-ENFANTS DONNEZ UN COUP DE POUCE À VOS PETITS-ENFANTS MON ÉPARGNE PETITS-ENFANTS DONNEZ UN COUP DE POUCE À VOS PETITS-ENFANTS Comme de nombreux grands-parents, vous souhaitez accompagner votre famille et vos petits-enfants

Plus en détail

la solution innovante pour la gestion et la performance commerciale

la solution innovante pour la gestion et la performance commerciale la solution innovante pour la gestion et la performance commerciale Fastmag est une entreprise française spécialisée dans l édition de logiciels de gestion en temps réel des points de vente, le e-commerce

Plus en détail

Charte de Partenariat Cigale

Charte de Partenariat Cigale Charte de Partenariat Cigale Entre : L association Pôle Numérique Le Rhovalparc Alixan 1, avenue de la Gare Allée B B.P. 15155 26958 VALENCE CEDEX 9 (Ci-après appelée «PÔLE NUMÉRIQUE») Et : (Ci-après appelé

Plus en détail

Epargne. 18-25 ans. www.creditmutuel.fr

Epargne. 18-25 ans. www.creditmutuel.fr guide clarté Epargne 18-25 ans ÉPARGNEZ À PARTIR DE 15 PAR MOIS. www.creditmutuel.fr une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne. Comme toutes les banques, le Crédit Mutuel vous parle d épargne

Plus en détail

s o l u t i o n s * * *

s o l u t i o n s * * * Sommaire Qui sommes nous? Notre métier Notre positionnement Une solution complète Notre champ d intervention Notre process Cas clients Nos références Contacts Qui sommes nous? Un éditeur de logiciels spécialisé

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

Le Crédit Agricole Toulouse 31 présente sa monnaie associative et solidaire

Le Crédit Agricole Toulouse 31 présente sa monnaie associative et solidaire I COMMUNIQUE DE PRESSE I Innovation sociale et solidaire Toulouse, le 1 er octobre 2013 Le Crédit Agricole Toulouse 31 présente sa monnaie associative et solidaire Les Tookets permettent à ses clients

Plus en détail

CHARTE DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION DE L INSA ROUEN

CHARTE DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION DE L INSA ROUEN CHARTE DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION DE L INSA ROUEN Diffusion Référence Accès non restreint Charte_SSI_INSAR.doc Version Propriétaire 1 Responsable Qualité Date Jean- Louis Billoët Directeur,

Plus en détail

Améliorer, simplifier et consolider la protection sociale des indépendants

Améliorer, simplifier et consolider la protection sociale des indépendants DOSSIER DE PRESSE Point presse du 2 juillet 2013 LES AVANCÉES DU RSI EN FAVEUR DES CHEFS D ENTREPRISE INDÉPENDANTS Améliorer, simplifier et consolider la protection sociale des indépendants Par Gérard

Plus en détail

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE INANCER CONSEILLER FACILITER SIMPLIFIER ASSURER ARANTIR INFORMER PRÊTER PROTÉGER ADAPTER PARGNER FIDÉLISER DÉVELOPPER ACCOMPAGNER INANCER CONSEILLER FACILITER SIMPLIFIER ASSURER

Plus en détail

Charte nationale Qualité des services à la personne Guide d adhésion

Charte nationale Qualité des services à la personne Guide d adhésion Ce document a été réalisé par l Agence nationale des services à la personne, dont les missions ont vocation à être reprises par l État (DGCIS / MISAP). Charte nationale Qualité des services à la personne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

ANNEXE 4 CHARTE DE CONCEPTION DES SERVICES SMS+ / MMS+

ANNEXE 4 CHARTE DE CONCEPTION DES SERVICES SMS+ / MMS+ ANNEXE 4 CHARTE DE CONCEPTION DES SERVICES SMS+ / MMS+ L Editeur s engage à n adresser de SMS-MT ou MMS-MT surtaxés dans le cadre de son Service qu en réponse à une requête d un Utilisateur, formulée par

Plus en détail

Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce. Le Président de la République,

Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce. Le Président de la République, Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce Le Président de la République, Sur Vu Vu Vu Vu rapport du Ministre du Commerce la Constitution; le décret n 2010-01 du

Plus en détail

Intranet des Clubs GUIDE PRATIQUE

Intranet des Clubs GUIDE PRATIQUE Intranet des Clubs GUIDE PRATIQUE Qu est-ce que l Intranet? La mise en ligne du nouveau site Internet de la FFR, le 1er juillet 2006 s est accompagnée de l ouverture de l Intranet, véritable pierre angulaire

Plus en détail

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Vous accompagner pour bien vivre votre retraite Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Sommaire Pour Audiens, votre groupe de protection sociale,

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet Analyse d impact réglementaire FILTRATION DES SITES ILLÉGAUX DE JEUX EN

Plus en détail

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts.

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. une expertise issue de l union des deux leaders de la protection des professionnels de la santé

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ Adopté par le conseil d administration de l ASPQ Le 11 octobre 2013, et amendée le 12 avril 2014, version finale Dans le

Plus en détail

ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS

ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS Fédération Internationale des Logis VOUS SOUHAITEZ conserver votre identité et votre indépendance en vous appuyant sur une marque puissante?, c est 3 000 restaurateurs-hôteliers,

Plus en détail

Mission Hippique Mission Sport Mission Poker

Mission Hippique Mission Sport Mission Poker Règles du jeu Mission Hippique Mission Sport Mission Poker Destination Brésil PRINCIPE DU JEU : Du 31 mars au 13 avril 2014, le PMU, Groupement d'intérêt Economique immatriculé au Registre du Commerce

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Compte rendu. Mardi 30 mars 2010 Séance de 14 heures 30. Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire

Compte rendu. Mardi 30 mars 2010 Séance de 14 heures 30. Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire Compte rendu Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire Mardi 30 mars 2010 Séance de 14 heures 30 Compte rendu n 59 Examen, en application de l article 88, des amendements

Plus en détail

Réguler les jeux d'argent : Le rôle de l'autorité Bruxelles le 12 octobre 2010. Intervention de M. Jean-François VILOTTE, Président de l ARJEL

Réguler les jeux d'argent : Le rôle de l'autorité Bruxelles le 12 octobre 2010. Intervention de M. Jean-François VILOTTE, Président de l ARJEL Réguler les jeux d'argent : Le rôle de l'autorité Bruxelles le 12 octobre 2010 Intervention de M. Jean-François VILOTTE, Président de l ARJEL SOMMAIRE la loi n 2010-476 du 12 mai 2010 la régulation, point

Plus en détail

Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants

Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants INTRODUCTION Cette charte s inscrit dans le cadre du Schéma Départemental d Accueil du Jeune Enfant de la Corrèze, qui réunit le Conseil général,

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT 1. MISSION ET PHILOSOPHIE D INTERVENTION DU SLCVC En vue de l amélioration de la qualité de vie de tous les Bromontois

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE AVANT PROPOS 3 I. POURQUOI UNE? 4 II. LES VALEURS COMMUNES ET REGLES 5 III GUIDES DE BONNE CONDUITE 7 IV. MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE 9 Mis à jour le 27/06/2013 2 AVANT PROPOS QUALITROPIC

Plus en détail

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 DOSSIER DE PRESSE Le Service Formation Continue de l Université de Strasbourg, ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 LE

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

Liste ARJEL des catégories de compétitions et résultats

Liste ARJEL des catégories de compétitions et résultats Cadre légal des paris sportifs en France - Principes Loi n 2010-476 du 12 mai 2010 Encadrement de la forme des paris (mutuelle, à cote, live betting) Détermination des supports de paris par l ARJEL (compétitions

Plus en détail

Dossier de presse. Et si nous décidions individuellement d agir ensemble!

Dossier de presse. Et si nous décidions individuellement d agir ensemble! Dossier de presse 2013 Et si nous décidions individuellement d agir ensemble! Sommaire ProVeAc, une structure solide Au cœur de ProVeAc : les professionnels de l immobilier Les 5 clés de la réussite Ensemble

Plus en détail

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Rejoignez la 1 ère fédération de proximité d entreprises de Services à la Personne Dans les pas de Richard Binier qui a su

Plus en détail

Livret aide-mémoire LE DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL (DMP) EN PICARDIE

Livret aide-mémoire LE DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL (DMP) EN PICARDIE Livret aide-mémoire Secrétaires médicales LE DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL (DMP) EN PICARDIE 1 Le présent livret vise à : Former les secrétaires médicales à l information et la promotion du DMP auprès des

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012»

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Objectifs Aider les athlètes d élites désignés par leurs CNO respectifs à se préparer et à se qualifier pour les Jeux de la XXXème Olympiade à Londres 2012,

Plus en détail

Comment réduire ma cotisation Santé?

Comment réduire ma cotisation Santé? Santé Comment réduire ma cotisation Santé? Chèque Complémentaire Santé Une contribution significative à votre cotisation et un accès facilité à la plupart des solutions Santé d AXA Chèque Complémentaire

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

N 2758 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2758 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2758 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 juillet 2010. PROPOSITION DE LOI visant à donner un statut à la

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail