Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif"

Transcription

1 Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif Conforme RT 2012

2 Découvrez la nouvelle offre «Vertuoz Habitat» de GDF SUEZ, une offre qui distingue et valorise votre programme. Les résidents bénéficient d un service innovant qui leur permet de suivre leurs consommations d énergie et d être facturés directement par GDF SUEZ sur la base de leurs consommations individuelles.

3 Sommaire Pages 4 et 5 1 Faites le choix de l expertise GDF SUEZ Pages 6 à 9 2 Qu est-ce que «Vertuoz Habitat»? Pages 10 à 13 3 Des avantages pour tous Pages 14 et 15 4 Le rôle de chacun 3

4 Faites le choix de l expertise GDF SUEZ GDF SUEZ, l un des leaders mondiaux de l énergie et des services associés propose des solutions associant les avantages d une chaufferie collective au gaz naturel avec la maîtrise individuelle du confort et de la consommation. GDF SUEZ propose depuis plus de vingt ans des services de répartition des frais d énergie dans les bâtiments résidentiels collectifs, permettant la répartition et l individualisation des charges pour leurs occupants. 1 Les atouts du gaz naturel Avec le gaz naturel, pas besoin de choisir entre confort et économies! Une énergie performante Savez-vous que la loi impose qu à chaque achat ou pour toute nouvelle location d un logement, un professionnel réalise un Diagnostic de Performance Énergétique (1)? Comme pour les voitures ou l électroménager, une étiquette énergie est attribuée à votre logement, indiquant la quantité d énergie estimée pour le chauffage, le refroidissement et la production d eau chaude. Un confort de vie au quotidien Les équipements fonctionnant au gaz naturel vous permettent de bénéficier d une chaleur homogène réglable au degré près (2), et d eau chaude disponible en continu. Un geste en faveur de l environnement Grâce au gaz naturel, vous disposez d une énergie dont la combustion dégage principalement de la vapeur d eau. Il peut être associé à une énergie renouvelable comme le solaire, faisant de lui une solution d avenir pour contribuer à la préservation de l environnement. (1) La réalisation du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) est obligatoire lors d une vente (depuis le 1 er novembre 2006) ou d une location (depuis le 1 er juillet 2007) de logement. L étiquette énergie est émise à la suite du diagnostic réalisé par des professionnels et classe les logements sur une échelle de A, pour les bâtiments les plus économes, à G pour les logements énergivores. Pour en savoir plus, ADEME : «Le Diagnostic de Performance énergétique» - Brochure Janvier GDF SUEZ ne propose pas le DPE. (2) Selon les matériels utilisés. 4

5 2 Des innovations qui font de GDF SUEZ l expert en offres de répartition. Aujourd hui, logements du secteur social ou en copropriété répartis sur toute la France ont déjà fait le choix d une offre GDF SUEZ DolceVita de répartition des frais de gaz naturel et de facturation directe à l occupant. L expertise Faites le choix de GDF de l expertise SUEZ dans de la GDF répartition SUEZ En Île-de-France, plus de logements sont équipés d une solution de répartition GDF SUEZ. Ils nous ont fait confiance! Et bien d autres encore... 5

6 Qu est-ce que «Vertuoz Habitat»? > Une offre en adéquation avec la réglementation thermique 2012 (RT 2012) Conformément à la loi Grenelle 1, la réglementation thermique 2012 a pour objectif de limiter la consommation d énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kwhep/(m².an) en moyenne, tout en suscitant : une évolution technologique et industrielle significative pour toutes les filières du bâti et des équipements, un très bon niveau de qualité énergétique du bâti, indépendamment du choix de système énergétique, un équilibre technique et économique entre les énergies utilisées pour le chauffage et la production d eau chaude sanitaire. La réglementation thermique 2012, qui entre en vigueur pour les nouvelles constructions au 1 er janvier 2013, est avant tout une réglementation d objectifs et comporte : 3 exigences de résultats : besoin bioclimatique, consommation d énergie primaire, confort en été. Des exigences de moyens avec notamment l article 23 (1) qui impose la mesure ou l estimation des consommations pour toutes les énergies (à l exception du bois-énergie individuel) et pour les usages chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, prises électriques et autres. L information est disponible dans le volume habitable et fournie a minima mensuellement. visuel non contractuel Vertuoz Habitat permet de répondre aux obligations de l article 23 (1) de la RT 2012 en matière de suivi et d information des occupants sur leurs consommations d énergie dans leur logement. Les occupants bénéficient d un afficheur dans leur logement et ont accès à une plateforme Internet pour le suivi de leurs consommations d énergie par usage (chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, prises électriques, autres). (1) Article 23 de l Arrêté du 26 octobre

7 > La maîtrise individuelle du confort et des consommations d énergie associée à un chauffage collectif. Un confort sur mesure Les équipements de la résidence permettent aux occupants de bénéficier d une chaleur homogène réglable au degré près (1), et d une eau chaude disponible en continu. La maîtrise des consommations d énergie et d eau (2) Grâce au thermostat installé dans les logements, les occupants peuvent programmer et régler la température de leur appartement. Ils modulent leur confort et peuvent ainsi maîtriser leur consommation de gaz naturel. De la même manière, un compteur d eau froide (2) leur permet de suivre leur consommation mais également d être prévenu par en cas de suspicion de fuite d eau. Qu est-ce que «Vertuoz Habitat»? Le suivi des consommations Un site internet avec une interface intuitive permet aux occupants d avoir accès à de l information sur leur résidence mais surtout à leurs données de consommations individuelles (chauffage, eau chaude sanitaire, électricité, eau froide (2) ). Ces informations de suivi se retrouvent également sur l afficheur de leur logement. Un relevé à distance et une facturation individuelle de gaz naturel Chaque appartement dispose de compteurs individuels de chaleur et d eau chaude sanitaire. L occupant n est pas dérangé : grâce à la télé-relève, les index de consommations sont relevés à distance. Il reçoit une facture individualisée et détaillée correspondant à sa consommation de gaz naturel pour le chauffage et la production d eau chaude sanitaire. (1) Selon les équipements utilisés (2) Si le maître d ouvrage a choisi d équiper chaque logement d un compteur d eau froide avec télé-relève 7

8 > Les composants de l installation. La résidence dispose d une chaufferie collective fonctionnant au gaz naturel, qui produit la chaleur et l eau chaude sanitaire. Chaque appartement dispose de son propre réseau de distribution raccordé aux colonnes montantes, et est équipé de ses trois compteurs individuels : le compteur de chaleur mesurant les quantités de chaleur pour le chauffage, un compteur d eau chaude et un compteur d eau froide* mesurant les quantités d eau consommées. Ces équipements permettent à GDF SUEZ de facturer directement le gaz naturel en fonction des usages individuels de chauffage et d eau chaude sanitaire. Pour permettre le suivi des consommations d électricité par l occupant, chaque compteur électrique est équipé d un module de suivi. Le gestionnaire est en charge de l individualisation et de la facturation des consommations d eau. > En option Détecteur de fumée : Un système de protection incendie (détecteur de fumée) est installé dans chaque logement si le promoteur en fait le choix. * Si le maître d ouvrage a choisi d équiper chaque logement d un compteur d eau froide avec télé-relève ** Si le maître d ouvrage a choisi d en équiper les logements 8

9 > La régulation du chauffage au sein du logement. Un thermostat d ambiance Il est généralement placé dans l entrée ou dans le séjour. Il agit directement sur l ouverture du circuit de chauffage. Il permet de contrôler la température du logement. Des robinets thermostatiques Installés dans chaque logement sur les radiateurs, excepté dans la pièce où se trouve le thermostat d ambiance, ils permettent un réglage plus fin de la température et une adaptation différente dans chaque pièce. Qu est-ce que «Vertuoz Habitat»? > Le suivi de consommations sur un site internet. Il permet à l occupant de suivre ses consommations personnelles, de paramétrer des alertes et de gérer au mieux son budget. 9

10 Des avantages pour tous «Vertuoz Habitat», la solution qui répond aux besoins de chacun : Maître d ouvrage, Gestionnaire, Occupant du logement. 1 Des avantages pour tous, qui permettent de valoriser votre programme et de vous différencier. GDF SUEZ s engage aux côtés des maîtres d ouvrage : Pendant la construction du bâtiment : par un accompagnement pour la mise en œuvre technique de Vertuoz Habitat, permettant d assurer le bon fonctionnement des installations de télé-relève, par la fourniture d un contrat de préchauffage pour réaliser les essais de chaufferie. Après la construction du bâtiment : en option, la fourniture d un rapport annuel sur la consommation de gaz naturel du bâtiment (les trois premières années). Nouveau! Une réponse à l article 23 (1) de la RT 2012, constituée d un afficheur de consommation pour le suivi des consommations d énergies (chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, prises électriques, autres). La vente des compteurs individuels (chaleur, eau chaude et eau froide (2) ) et du système de télé-relève par GDF SUEZ au maître d ouvrage. Exemple d informations affichées dans le hall de l immeuble : - date prochaine Assemblée Générale - travaux prévus -... visuel non contractuel > En option Une réponse aux besoins des maîtres d ouvrage par la fourniture d un retour d expérience sur les consommations de gaz naturel de la résidence sur les 3 premières années après mise en service de Vertuoz Habitat. La mise en place d un panneau d affichage numérique dans le hall des résidences, pour une diffusion au quotidien d informations et une simplification des démarches auprès des occupants. Mise en place de compteurs d eau froide (2) télé-relevés permettant à l occupant et au gestionnaire de suivre les consommations individuelles d eau froide. (1) Article 23 de l Arrêté du 26 octobre 2010 (2) Si le maître d ouvrage a choisi d équiper chaque logement d un compteur d eau froide avec télé-relève 10

11 2 Pour les gestionnaires, une simplification des démarches. Des services et des nouveautés qui font de l offre «Vertuoz Habitat» l outil adapté aux gestionnaires : La facturation des consommations de gaz naturel pour le chauffage et l eau chaude sanitaire directement à l occupant sur la base de ses consommations individuelles. Le gestionnaire n a pas en charge la facturation des consommations de gaz naturel auprès des occupants. Le recouvrement des impayés par GDF SUEZ auprès des occupants des logements. La copropriété détient le matériel de comptage et de la télé-relève. Nouveau! L accès à une interface Web avec suivi global des consommations du bâtiment. La mise à disposition d un e-carnet permettant de donner les informations clés aux occupants (date de l Assemblée Générale, compte-rendu... ), les informations sur les équipements de la résidence, les interventions en cours (maintenance de la chaudière, ravalement de façade... ). Le gestionnaire peut mettre également en place un forum de discussion entre voisins, que pourront utiliser les occupants de la résidence. Des avantages pour tous 11

12 3 Pour les occupants La maitrise des consommations. GDF SUEZ permet aux occupants, grâce à l offre «Vertuoz Habitat», une gestion optimale de leurs consommations de gaz naturel : visibilité accrue de la consommation des équipements installés dans le logement. individualisation des consommations (chauffage et eau chaude) : chaque occupant ne paye que ce qu il consomme. pilotage de leur chauffage grâce à un thermostat d ambiance et des robinets thermostatiques. facturation par GDF SUEZ tous les 2 mois sur la base de leurs consommations. Cette consommation comprend la consommation individuelle de gaz naturel pour l eau chaude sanitaire et pour le chauffage ainsi que la part du chauffage des parties communes affectée à son logement. Nouveau! Des détecteurs de fumée (1) installés dans le logement. La possibilité de choisir un contrat électricité chez GDF SUEZ et d avoir un seul fournisseur pour ses deux énergies. > En option Un suivi des consommations d eau froide (2), via l Interface Web (payant) et des alertes par s en cas de suspicion de fuites. (1) Si le maître d ouvrage a choisi d en équiper les logements (2) Si le maître d ouvrage a choisi d équiper chaque logement d un compteur d eau froide avec télé-relève 12

13 Un suivi au quotidien des consommations individuelles d énergie grâce à une interface Web pédagogique et un afficheur au sein du logement. Des avantages pour tous Avec l interface Web disponible 24h sur 24, 7 jours sur 7, l occupant dispose : D un accès à ses consommations, à ses historiques, ainsi que la possibilité de mettre en place des alertes de sur-consommation, pour un meilleur suivi et une analyse de ses consommations d énergie. D un espace client pour consulter ses factures et son contrat de service. De conseils pour optimiser ses consommations : les bons gestes, les achats d équipement, des propositions de travaux, etc. D un accès aux informations clés sur sa résidence. 13

14 Le rôle de chacun construction LE PROMOTEUR GDF SUEZ A choisi l offre «Vertuoz Habitat» pour la résidence et a signé un contrat de prestations avec GDF SUEZ pour la mise en œuvre de l offre. Il définit les tantièmes des parties communes. Le promoteur remet à chaque propriétaire une brochure leur détaillant les avantages de l offre. Le promoteur inclut dans le règlement de copropriété de la résidence la propriété des équipements de comptage Vertuoz Habitat. Accompagne le maître d ouvrage pour la mise en œuvre de l offre. Fournit les équipements de comptage et de télérelève. Transfère la propriété de ces équipements à leur réception au maître d ouvrage. L OCCUPANT DU LOGEMENT * Si le maître d ouvrage a choisi d équiper chaque logement d un compteur d eau froide avec télé-relève. Signe le contrat individuel qui autorise GDF SUEZ à le facturer et à communiquer ses relevés de consommations de gaz naturel, de chauffage, d eau chaude sanitaire et d eau froide* à son gestionnaire. Accède au suivi de ses consommations par l interface Web et l afficheur local. 14

15 vie du service GDF SUEZ Assure la télérelève (1) des compteurs individuels de chaleur, d eau chaude sanitaire et d eau froide * ainsi que des compteurs généraux de la résidence. Garantit le matériel (compteurs individuels, centrale de télé-relève) (pièces, main d œuvre, déplacement) sur la durée du contrat de fourniture de gaz naturel. Met à disposition des occupants et du gestionnaire une interface web leur permettant un suivi de leurs consommations d énergie et d eau*. Edite une facture à l attention de chaque occupant comprenant ses consommations, ainsi que la part qui lui incombe pour les parties communes. Se charge du recouvrement des impayés auprès des occupants. Effectue auprès du promoteur, durant les 3 premières années du contrat, un rapport annuel sur la consommation du bâtiment (si le maître d ouvrage a retenu l option). LA COPROPRIETE, représentée par son Syndic Signe le contrat collectif de fourniture de gaz naturel, d individualisation et de facturation individuelle des consommations et de maintenance des équipements de comptage et de télé-relève avec GDF SUEZ (après décision de l assemblée générale dans le cas d une copropriété ) (2). Met à disposition des copropriétaires, une copie du contrat collectif de fourniture de gaz naturel, d individualisation et de facturation individuelle des consommations et de maintenance des équipements de comptage et de télé-relève. Délègue à GDF SUEZ la facturation à chaque occupant des consommations de gaz naturel. Il met à la disposition des copropriétaires le contrat individuel donnant délégation à GDF SUEZ pour facturer directement les occupants et recueillir leur accord express et préalable pour disposer de leurs relevés de consommations de gaz naturel, de chauffage, d eau chaude sanitaire et d eau froide*. Informe GDF SUEZ de tout changement de gestionnaire ainsi que de propriétaire. Permet à tout moment l accès à GDF SUEZ à tous les appareils de comptage et de télé-relève. Ces équipements appartiennent à la copropriété. LE CO-PROPRIETAIRE Lors de la première assemblée générale, les co-propriétaires approuvent la signature du contrat collectif de fourniture de gaz naturel, d individualisation et de facturation individuelle des consommations et de maintenance des équipements de comptage et de télé-relève. Le propriétaire qui loue son logement informe son locataire des conditions du contrat de fourniture de gaz naturel signé entre GDF SUEZ et la copropriété. Il fait signer à son locataire un contrat individuel donnant délégation à GDF SUEZ pour le facturer directement et recueillir son accord express et préalable pour que le syndic dispose de ses relevés de consommations de gaz naturel, de chauffage, d eau chaude sanitaire et d eau froide*. Il adresse ce contrat individuel à GDF SUEZ**. A défaut, il est facturé des consommations du logement. Le rôle de chacun (1) Relevés à distance grâce au boîtier de télé-relève. (2) Syndic représentant le syndicat des copropriétaires. * Si le maître d ouvrage a choisi d équiper chaque logement d un compteur d eau froide avec télé-relève. ** À l adresse mentionnée sur le contrat. 15

16 GDF SUEZ Logotype version Pantone 11/07/ , bd des Batignolles Paris - FRANCE Tél. : +33 (0) / Fax : +33 (0) Web : RÉFÉRENCES COULEUR PANTONE 425 C PANTONE 3285 C 1, place Samuel de Champlain Faubourg de l Arche Paris la Défense Cedex Tél.: +33 (0) GDF SUEZ - SA au capital de euros - RCS Nanterre Service Clients GDF SUEZ DolceVita - TSA 42108, ROUEN CEDEX 09 - Conception/réalisation : megalo&company Crédits photos : FOTOLIA : Gérard Lemaire / Ogerepus / Mariusz Blach / Infinite XX / Maurice Metzger / Steheap - GDF SUEZ : Cédric Helsy / Franck Dunouau / Michèle Bourgeois ARCHITECTE DPLG / ABACAPRESS / Agnès Janin - GETTY IMAGE : Flying Colours Ltd./ Alex Potemkin. Mars L énergie est notre avenir, économisons-la!

à votre écoute! 09 77 40 10 62 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 GDF Suez DolceVita

à votre écoute! 09 77 40 10 62 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 GDF Suez DolceVita Logements neufs en Copropriété GDF Suez DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller 09 77 40 10 62 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Tout savoir

Plus en détail

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

FideloConso. Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller. FideloConso. www.gdfsuez-dolcevita.

FideloConso. Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller. FideloConso. www.gdfsuez-dolcevita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fi xe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

Nos solutions RT 2012

Nos solutions RT 2012 Nos solutions RT 2012 RT 2012 : un enjeu majeur pour les professionnels de la construction Issue du Grenelle de l environnement, la RT2012 est applicable depuis le 1er janvier 2013 pour les bâtiments neufs

Plus en détail

Les chaudières au gaz naturel

Les chaudières au gaz naturel Les chaudières au gaz naturel Sommaire Les chaudières au gaz naturel avec Gaz de France DolceVita P.4 P.6 P.8 P.10 P.14 P.16 P.18 P.20 P.22 P.23 Comment ça fonctionne? Les chaudières à condensation Les

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

L individualisation des frais de chauffage

L individualisation des frais de chauffage L habitat collectif Comprendre L individualisation des frais de chauffage Répartir les frais en fonction des consommations des logements Édition : février 2013 sommaire glossaire introduction Répartir

Plus en détail

Modules thermiques individuels. La performance au service du confort thermique INGENIERIE

Modules thermiques individuels. La performance au service du confort thermique INGENIERIE Modules thermiques individuels La performance au service du confort thermique INGENIERIE Réseau primaire chauffage urbain Tubes pré-isolés Solutions thermiques au service du chauffage collectif EFFICAL

Plus en détail

L individualisation des frais de chauffage

L individualisation des frais de chauffage L habitat collectif COMPRENDRE L individualisation des frais de chauffage Répartir les frais en fonction des consommations des logements Édition : février 2014 sommaire glossaire introduction Répartir

Plus en détail

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Les Services d Efficacité Energétique et Environnementale Leader européen des services en efficacité énergétique et environnementale, Cofely conçoit,

Plus en détail

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs Fiche conseil Édition décembre 212 Sommaire P 2 : Obligations P 3 : Démarches volontaires P 4 : Les points clés d une rénovation réussie

Plus en détail

Individualisation des frais de chauffage

Individualisation des frais de chauffage Individualisation des frais de chauffage Gérer l eau et l énergie en copropriété D après une étude menée conjointement par l Ademe, le Syndicat de la Mesure et le COSTIC, l individualisation des frais

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 28 février 2013 relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR

Plus en détail

FICHE INFORMATION. Le Comptage comptage individuel. Votre partenaire en économie d énergie

FICHE INFORMATION. Le Comptage comptage individuel. Votre partenaire en économie d énergie FICHE INFORMATION Le Comptage comptage individuel de du l eau chauffage Votre partenaire en économie d énergie Le répartiteur de frais de chauffage Le répartiteur est un appareil de mesure du chauffage

Plus en détail

Résidence des Badinières

Résidence des Badinières Résidence des Badinières Bienvenue à la 2 ème réunion d information et d échange «chauffage et eau chaude sanitaire» 22 janvier 2010 Réunion "chauffage" des Badinières 1 Sommaire Le contexte général (national)

Plus en détail

RT 2012 L essentiel des solutions Delta Dore

RT 2012 L essentiel des solutions Delta Dore L essentiel des solutions Delta Dore Affichage des s Gestion du chauffage Ce qu il faut retenir un nouveau challenge pour toute la filière du bâtiment La RT (réglementation thermique) 2012 vise à limiter

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques Copropriété du SENS UNIQUE Maintenance Exploitation Télégestion Etat des lieux : LE SENS UNIQUE 10 bâtiments - 137 logements Années de

Plus en détail

Chauffage : où en est-on?

Chauffage : où en est-on? Domaine des Hocquettes commission chauffage Chauffage : où en est-on? Restitution de l étude thermique Saunier & Associés (+ compléments de l étude infrarouge) 1 Rappel 2008 : sondage copropriétaires Février

Plus en détail

guide du locataire en copropriété

guide du locataire en copropriété guide du locataire en copropriété 2 sommaire édito 3 3 Edito 6 Comment fonctionne juridiquement la copropriété? 10 Qui fait quoi dans la copropriété? 12 Foire aux questions 14 Lexique 4 Qu est-ce qu une

Plus en détail

Obligations et points règlementaires

Obligations et points règlementaires Travaux d économie d énergie A quoi s attendre en copropriété? Obligations et points règlementaires Vendredi 15 novembre 2013 Vanessa BARO Obligation : Audit Energétique / Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie un

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC 24 Juin 2015 TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC Afin de répondre aux attentes des locataires et aux enjeux de l environnement, en collaboration avec les membres du Conseil de Concertation

Plus en détail

GUIDE DES PARTENAIRES DÉVELOPPEZ VOS VENTES AVEC LES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ! L énergie est notre avenir, économisons-la!

GUIDE DES PARTENAIRES DÉVELOPPEZ VOS VENTES AVEC LES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ! L énergie est notre avenir, économisons-la! GUIDE DES PARTENAIRES DÉVELOPPEZ VOS VENTES AVEC LES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ! L énergie est notre avenir, économisons-la! LA PERFORMANCE ÉNERGETIQUE : UN DÉFI AU QUOTIDIEN 2 Chers partenaires, La maîtrise

Plus en détail

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux L Association des Responsables de Copropriété 14 000 copropriétés adhérentes Une association indépendante Une association représentative

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

BILAN ENERGIE FONCIA

BILAN ENERGIE FONCIA BILAN ENERGIE FONCIA (Immeuble collectif) Ce document vous présente le résultat du bilan énergie réalisé sur votre immeuble. Il a pour objectif de vous faire connaître simplement le comportement énergétique

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Septembre 2012 Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Immeubles collectifs (gérance et copropriété) Depuis une ordonnance n 2011-504 du 9 mai 2011, l article L 241-9 du Code

Plus en détail

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur Introduction En Europe, le secteur «bâtiment» consomme plus du tiers de l énergie globale. De ce fait, les logements représentent le plus grand gisement d économies d énergie. Ainsi, l amélioration de

Plus en détail

LES ENJEUX DU COMPTAGE ET DES SERVICES ASSOCIES DANS LE LOGEMENT SOCIAL

LES ENJEUX DU COMPTAGE ET DES SERVICES ASSOCIES DANS LE LOGEMENT SOCIAL LES ENJEUX DU COMPTAGE ET DES SERVICES ASSOCIES DANS LE LOGEMENT SOCIAL SOMMAIRE Décryptage du contexte réglementaire actuel et à venir Enjeux du comptage Principaux questionnements 1 Expérimentations

Plus en détail

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE JORF n 0301 du 28 décembre 2007 texte n 5 ARRETE Arrêté du 21 septembre 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments neufs en France métropolitaine NOR: DEVU0763823A Le ministre

Plus en détail

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES?

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? PRÊT COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? L éco-prêt à taux zéro copropriétés permet de financer l une des 3 catégories de travaux non cumulables figurant ci-dessous : > BOUQUET DE TRAVAUX

Plus en détail

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR :

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement Arrêté du XXXX relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : La ministre

Plus en détail

Atelier AUAT 28 mai 2015 Précarité énergétique dans l habitat

Atelier AUAT 28 mai 2015 Précarité énergétique dans l habitat Atelier AUAT 28 mai 2015 Précarité énergétique dans l habitat Plan maîtrise de l énergie Les enjeux Les leviers Travaux sur le bâti Réduire la facture et lutter contre la précarité énergétique Réduire

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

Audit Energétique des Bâtiments

Audit Energétique des Bâtiments Audit Energétique des Bâtiments Introduction Le Grenelle Environnement La règlementation L Audit Energétique Exemples de rénovation Conclusion 2 Le Grenelle Environnement 3 Le Grenelle Environnement 2009

Plus en détail

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie ÉNERGIE-CHAUFFAGE Référentiel des supports de communication existants énergie Le présent document recense l ensemble des outils de communication existants et disponibles, ainsi que les matériels disponibles

Plus en détail

Copropriétaires, locataires, comment passer aux économies d'énergies?

Copropriétaires, locataires, comment passer aux économies d'énergies? Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France Copropriétaires, locataires, comment passer aux économies d'énergies?

Plus en détail

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 Liste récapitulative des pièces justificatives Label de conception globale des bâtiments Etabli suivant l arrêté du 29 septembre 2009 relatif au contenu et aux conditions d attribution

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

La maison gaz naturel basse consommation

La maison gaz naturel basse consommation La maison gaz naturel basse consommation Construction individuelle neuve Pourquoi opter pour une maison basse consommation au gaz naturel? Vous êtes au cœur d un projet important : la construction d une

Plus en détail

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec le Diagnostic de Performance Energétique L HABITAT être bien informés pour économiser l énergie En France, les bâtiments

Plus en détail

Construire des logements abordables en RT 2012

Construire des logements abordables en RT 2012 Construire des logements abordables en Confort, performance énergétique et coût d investissement limité avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des maîtres d ouvrage

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

La mesure des consommations d énergie électrique dans le bâtiment

La mesure des consommations d énergie électrique dans le bâtiment La mesure des consommations d énergie électrique dans le bâtiment Documentations ressources: HAGER; KONNEX; G.LEROY LPO G BAUMONT Sommaire Problématique; Les exigences de l électricien envers la RT 2012

Plus en détail

Rénovation énergétique

Rénovation énergétique Rénovation énergétique Vers des feuilles de route pragmatiques pour les logements équipés de chauffage collectif Une étude confiée par Fedene à Cardonnel Ingénierie Conférence de presse 2 avril 2014 Flora

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Textes réglementaires concernés : Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Les solutions RT 2012 Habitats individuel et collectif

Les solutions RT 2012 Habitats individuel et collectif Les solutions RT 2012 s individuel et RT 2012 Ce qu il faut retenir un nouveau challenge pour toute la filière du bâtiment La RT (réglementation thermique) 2012 vise à limiter de manière globale les consommations

Plus en détail

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE THEME : 3 EME «CLUB COPRO» 20 mai 2015 Salle des Mariages Contact Catherine LAFEUILLE, directrice de l Agenda 21 local Mairie de Massy 1, av. du Général De Gaulle BP 20101-91305

Plus en détail

LE GAZ EN RéSEAU. www.finagaz.fr

LE GAZ EN RéSEAU. www.finagaz.fr LE GAZ EN RéSEAU l énergie qui fait grandir votre confort www.finagaz.fr faites grandir votre confort grâce au gaz en réseau Votre commune a décidé de s équiper d un réseau de gaz et a confié l installation

Plus en détail

Economies d'énergie dans les réseaux fluidiques: transformer les obligations et incitations réglementaires en vraies économies.

Economies d'énergie dans les réseaux fluidiques: transformer les obligations et incitations réglementaires en vraies économies. Economies d'énergie dans les réseaux fluidiques: transformer les obligations et incitations réglementaires en vraies économies Membre de la FIM Qui sommes-nous? 140 adhérents 4 marchés Un réseau de partenaires

Plus en détail

Copropriété : Décryptage du volet réglementaire. Hicham LAHMIDI

Copropriété : Décryptage du volet réglementaire. Hicham LAHMIDI Copropriété : Décryptage du volet réglementaire Hicham LAHMIDI Audit énergétique d un immeuble ou d un groupe d immeubles en copropriété Décryptage du décret du 27 janvier 2012 et de l arrêté du 28 février

Plus en détail

Entre terre et mer, Toulon s affirme comme la

Entre terre et mer, Toulon s affirme comme la Harmonia Toulon T O U L O N Une métropole dynamique entre Provence et Côte d Azur Entre terre et mer, Toulon s affirme comme la capitale économique du Var. Sa renommée repose avant tout sur son arsenal,

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 4% de la consommation d énergie

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

l Efficacité énergétique dans l'habitation

l Efficacité énergétique dans l'habitation l Efficacité énergétique dans l'habitation AIDELEC / Lyon Building Technologies / Cps Page L Efficacité énergétique dans l'habitation 2 3 4 5 La Norme Efficacité Energétique EN NF 523 Les certifications

Plus en détail

LA COUR DES BRASSEURS à Strasbourg- Cronenbourg

LA COUR DES BRASSEURS à Strasbourg- Cronenbourg LA COUR DES BRASSEURS à Strasbourg- Cronenbourg La vie de quartier aux portes de la Ville * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation,

Plus en détail

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe Avant-propos Le Grenelle de l Environnement et la loi sur la Transition Energétique pour la croissance verte ont confirmé le caractère incontournable des réseaux de chaleur. Un objectif de quintuplement

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 15 septembre 2006 relatif au

Plus en détail

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Aujourd hui, face aux problèmes climatiques et environnementaux, les réglementations, notamment suite au Grenelle de l environnement, se multiplient. Elles

Plus en détail

Notions sur les différents systèmes de chauffage

Notions sur les différents systèmes de chauffage TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Les réseaux de chauffage Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différents systèmes de chauffage On donne : Un dossier ressource

Plus en détail

«Efficacité Energétique» Agir maintenant, pourquoi!

«Efficacité Energétique» Agir maintenant, pourquoi! «Efficacité Energétique» Agir maintenant, pourquoi! Vos enjeux Valoriser le patrimoine Rechercher un équilibre budgétaire Respecter le Grenelle Les obligations des copropriétés dans le cadre du Grenelle

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

L individualisation des charges locatives en logement social Une expérimentation un développement.

L individualisation des charges locatives en logement social Une expérimentation un développement. L individualisation des charges locatives en logement social Une expérimentation un développement. 1 Présentation de la société. La SEM Habitat du Pays Châtelleraudais. Bailleur social -1747 logements

Plus en détail

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil Aspects réglementaires : RT Eléments par éléments, RT Existant, Décret 2012-111 : Réalisation audit énergétique pour les grandes

Plus en détail

>> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte

>> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Twineo CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION EASYLIFE La condensation pour tous >> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement

Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement Fiche d application : Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 30 mai 2013 1 Préambule L article 23 de l arrêté

Plus en détail

SAULNY RÉUNION D INFORMATION DU 08 SEPTEMBRE 2011. Avec le GAZ NATUREL, découvrez un nouveau BIEN ETRE. L'énergie et notre avenir, économisons-la!

SAULNY RÉUNION D INFORMATION DU 08 SEPTEMBRE 2011. Avec le GAZ NATUREL, découvrez un nouveau BIEN ETRE. L'énergie et notre avenir, économisons-la! SAULNY RÉUNION D INFORMATION DU 08 SEPTEMBRE 2011 Avec le GAZ NATUREL, découvrez un nouveau BIEN ETRE Gaz réseau Distribution France à votre service Gaz réseau Distribution France qui sommes nous? Une

Plus en détail

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère Conférence sur le thème 27de septembre 2010 l'étanchéité à l'air des bâtiments Ministère de l'écologie, du Développement Durable,

Plus en détail

AIX-en-provence Campagne Mirabeau

AIX-en-provence Campagne Mirabeau AIX-en-provence Campagne Mirabeau Nature, Lumière, Confort... * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Aix-en-Provence

Plus en détail

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Énergie et productivité pour un monde meilleur RT 2012 Principes et objectifs La Réglementation Thermique 2012, connue sous le nom de RT 2012,

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements 14 / 34 Comment fonctionne l éco-prêt à taux zéro? Le programme de réduction des consommations énergétiques et des émissions de gaz à

Plus en détail

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 novembre 2012 Qu est-ce que la copropriété? avant-propos

Plus en détail

Révolution dans le domaine du chauffage et de la régulation

Révolution dans le domaine du chauffage et de la régulation MAKING MODERN LIVING POSSIBLE Révolution dans le domaine du chauffage et de la régulation Gamme de modules d appartements Danfoss EvoFlat. Le chauffage en pleine évolution. 10 fois plus vite Avec les raccords

Plus en détail

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE le DPE, par qui le faire réaliser? Le diagnostiqueur C est un professionnel du bâtiment dont les compétences doivent être certifiées par un organisme accrédité par le COFRAC (Comité français d Accréditation).

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

* Programme réalisé en conformité avec les niveaux de performance énergétique fixés par la norme Réglementation Thermique 2012 (RT 2012).

* Programme réalisé en conformité avec les niveaux de performance énergétique fixés par la norme Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). * Programme réalisé en conformité avec les niveaux de performance énergétique fixés par la norme Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). INGRÉ Le centre-ville La mairie et l église Le parc de Bel Air

Plus en détail

BIC. les GUIDES DE PLANéte copropriété. de Copropriété. Tous les questionnaires. Fiche téléchargeable sur www.planetecopropriete.

BIC. les GUIDES DE PLANéte copropriété. de Copropriété. Tous les questionnaires. Fiche téléchargeable sur www.planetecopropriete. les GUIDES DE PLANéte copropriété LE Bilan Initial de Copropriété BIC Tous les questionnaires 2 LE GUIDE DU BIC Des questionnaires pour mieux comprendre sa copropriété Les données de base permettant de

Plus en détail

Assemblée Générale AICVF Région Ile de France Le mercredi 18 décembre 2013

Assemblée Générale AICVF Région Ile de France Le mercredi 18 décembre 2013 Assemblée Générale AICVF Région Ile de France Le mercredi 18 décembre 2013 Rapport moral présenté par Jean-Pascal CHIRAT Président de région Effectifs de l AICVF IDF par catégories Bilan des Réunions thématiques

Plus en détail

LES PACT BÂTISSEURS DE SOLIDARITÉS PAR L HABITAT

LES PACT BÂTISSEURS DE SOLIDARITÉS PAR L HABITAT COPROPRIETES ACCOMPAGNER AMELIORER ECOUTER AGIR REHABILITER CORDONNER ETUDER MOBILISER INVESTIR ANIMER ADAPTER INSERER ANTICIPER CONSEILLER INNOVER AUDIT 360 PACT Hauts de Seine ı "Bâtisseurs de solidarités

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

Diagnostic de Performance Energétique

Diagnostic de Performance Energétique Diagnostic de Performance Energétique Technicien : Michel Le Dû Certification de compétence délivrée par : Bureau Veritas Certification Numéro du certificat : N 1725858 Date de validité : 17 octobre 2012

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif du l audit énergétique de NOGENT SUR OISE 1 Sommaire I. Introduction... 3 II.

Plus en détail

Cahier des charges pour le diagnostic d un réseau de chaleur

Cahier des charges pour le diagnostic d un réseau de chaleur Union sociale pour l habitat - ADEME AMORCE HABITAT ET TERRITOIRES CONSEIL Cahier des charges pour le diagnostic d un réseau de chaleur CONTRAT N T266 01 887 HABITAT ET TERRITOIRES CONSEIL Affaire suivie

Plus en détail

Décret n 2012-545 du 23 avril 2012 relatif à la répartition des frais de chauffage dans les immeubles collectifs :

Décret n 2012-545 du 23 avril 2012 relatif à la répartition des frais de chauffage dans les immeubles collectifs : Décret n 2012-545 du 23 avril 2012 relatif à la répartition des frais de chauffage dans les immeubles collectifs : Publics concernés : propriétaires et locataires de logements ou de locaux situés dans

Plus en détail

Avant-propos. Sommaire

Avant-propos. Sommaire Avant-propos En devenant propriétaire de votre logement, vous êtes entré dans le «Syndicat des copropriétaires». Vous avez ainsi acquis le droit d exprimer votre avis et de contribuer aux décisions communes

Plus en détail

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers E X P E R T D U D. P. E L O C A T I F Diagnostic de Performance Energétique Pour la location Appartement N 1 T2 DOCUMENT LOCATAIRE Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers Rapport N 5215022008 réalisée

Plus en détail

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission AG spéciales des immeubles Rappel des objectifs et méthodes Pour les immeubles Faire un point du potentiel des techniques

Plus en détail

Maîtrise de la consommation d énergie et protection de l habitation : GDF SUEZ innove avec la DolceVita ZenBox

Maîtrise de la consommation d énergie et protection de l habitation : GDF SUEZ innove avec la DolceVita ZenBox Dossier de Presse N 5 Janvier 2010 SOMMAIRE page 2 DolceVita ZenBox, Service Vigilance : tranquillité et maîtrise de la consommation d énergie et d eau en un seul boîtier page 4 DolceVita ZenBox, Service

Plus en détail

Le BBC et son Label ZAC du Centre Ville Ilot Stalingrad Résidence Mosaïque Samedi 22 juin 2013 Le Label BBC - effinergie Pour les constructions neuves : c est concevoir et réaliser des bâtiments dont la

Plus en détail