Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif"

Transcription

1 Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif Conforme RT 2012

2 Découvrez la nouvelle offre «Vertuoz Habitat» de GDF SUEZ, une offre qui distingue et valorise votre programme. Les résidents bénéficient d un service innovant qui leur permet de suivre leurs consommations d énergie et d être facturés directement par GDF SUEZ sur la base de leurs consommations individuelles.

3 Sommaire Pages 4 et 5 1 Faites le choix de l expertise GDF SUEZ Pages 6 à 9 2 Qu est-ce que «Vertuoz Habitat»? Pages 10 à 13 3 Des avantages pour tous Pages 14 et 15 4 Le rôle de chacun 3

4 Faites le choix de l expertise GDF SUEZ GDF SUEZ, l un des leaders mondiaux de l énergie et des services associés propose des solutions associant les avantages d une chaufferie collective au gaz naturel avec la maîtrise individuelle du confort et de la consommation. GDF SUEZ propose depuis plus de vingt ans des services de répartition des frais d énergie dans les bâtiments résidentiels collectifs, permettant la répartition et l individualisation des charges pour leurs occupants. 1 Les atouts du gaz naturel Avec le gaz naturel, pas besoin de choisir entre confort et économies! Une énergie performante Savez-vous que la loi impose qu à chaque achat ou pour toute nouvelle location d un logement, un professionnel réalise un Diagnostic de Performance Énergétique (1)? Comme pour les voitures ou l électroménager, une étiquette énergie est attribuée à votre logement, indiquant la quantité d énergie estimée pour le chauffage, le refroidissement et la production d eau chaude. Un confort de vie au quotidien Les équipements fonctionnant au gaz naturel vous permettent de bénéficier d une chaleur homogène réglable au degré près (2), et d eau chaude disponible en continu. Un geste en faveur de l environnement Grâce au gaz naturel, vous disposez d une énergie dont la combustion dégage principalement de la vapeur d eau. Il peut être associé à une énergie renouvelable comme le solaire, faisant de lui une solution d avenir pour contribuer à la préservation de l environnement. (1) La réalisation du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) est obligatoire lors d une vente (depuis le 1 er novembre 2006) ou d une location (depuis le 1 er juillet 2007) de logement. L étiquette énergie est émise à la suite du diagnostic réalisé par des professionnels et classe les logements sur une échelle de A, pour les bâtiments les plus économes, à G pour les logements énergivores. Pour en savoir plus, ADEME : «Le Diagnostic de Performance énergétique» - Brochure Janvier GDF SUEZ ne propose pas le DPE. (2) Selon les matériels utilisés. 4

5 2 Des innovations qui font de GDF SUEZ l expert en offres de répartition. Aujourd hui, logements du secteur social ou en copropriété répartis sur toute la France ont déjà fait le choix d une offre GDF SUEZ DolceVita de répartition des frais de gaz naturel et de facturation directe à l occupant. L expertise Faites le choix de GDF de l expertise SUEZ dans de la GDF répartition SUEZ En Île-de-France, plus de logements sont équipés d une solution de répartition GDF SUEZ. Ils nous ont fait confiance! Et bien d autres encore... 5

6 Qu est-ce que «Vertuoz Habitat»? > Une offre en adéquation avec la réglementation thermique 2012 (RT 2012) Conformément à la loi Grenelle 1, la réglementation thermique 2012 a pour objectif de limiter la consommation d énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kwhep/(m².an) en moyenne, tout en suscitant : une évolution technologique et industrielle significative pour toutes les filières du bâti et des équipements, un très bon niveau de qualité énergétique du bâti, indépendamment du choix de système énergétique, un équilibre technique et économique entre les énergies utilisées pour le chauffage et la production d eau chaude sanitaire. La réglementation thermique 2012, qui entre en vigueur pour les nouvelles constructions au 1 er janvier 2013, est avant tout une réglementation d objectifs et comporte : 3 exigences de résultats : besoin bioclimatique, consommation d énergie primaire, confort en été. Des exigences de moyens avec notamment l article 23 (1) qui impose la mesure ou l estimation des consommations pour toutes les énergies (à l exception du bois-énergie individuel) et pour les usages chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, prises électriques et autres. L information est disponible dans le volume habitable et fournie a minima mensuellement. visuel non contractuel Vertuoz Habitat permet de répondre aux obligations de l article 23 (1) de la RT 2012 en matière de suivi et d information des occupants sur leurs consommations d énergie dans leur logement. Les occupants bénéficient d un afficheur dans leur logement et ont accès à une plateforme Internet pour le suivi de leurs consommations d énergie par usage (chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, prises électriques, autres). (1) Article 23 de l Arrêté du 26 octobre

7 > La maîtrise individuelle du confort et des consommations d énergie associée à un chauffage collectif. Un confort sur mesure Les équipements de la résidence permettent aux occupants de bénéficier d une chaleur homogène réglable au degré près (1), et d une eau chaude disponible en continu. La maîtrise des consommations d énergie et d eau (2) Grâce au thermostat installé dans les logements, les occupants peuvent programmer et régler la température de leur appartement. Ils modulent leur confort et peuvent ainsi maîtriser leur consommation de gaz naturel. De la même manière, un compteur d eau froide (2) leur permet de suivre leur consommation mais également d être prévenu par en cas de suspicion de fuite d eau. Qu est-ce que «Vertuoz Habitat»? Le suivi des consommations Un site internet avec une interface intuitive permet aux occupants d avoir accès à de l information sur leur résidence mais surtout à leurs données de consommations individuelles (chauffage, eau chaude sanitaire, électricité, eau froide (2) ). Ces informations de suivi se retrouvent également sur l afficheur de leur logement. Un relevé à distance et une facturation individuelle de gaz naturel Chaque appartement dispose de compteurs individuels de chaleur et d eau chaude sanitaire. L occupant n est pas dérangé : grâce à la télé-relève, les index de consommations sont relevés à distance. Il reçoit une facture individualisée et détaillée correspondant à sa consommation de gaz naturel pour le chauffage et la production d eau chaude sanitaire. (1) Selon les équipements utilisés (2) Si le maître d ouvrage a choisi d équiper chaque logement d un compteur d eau froide avec télé-relève 7

8 > Les composants de l installation. La résidence dispose d une chaufferie collective fonctionnant au gaz naturel, qui produit la chaleur et l eau chaude sanitaire. Chaque appartement dispose de son propre réseau de distribution raccordé aux colonnes montantes, et est équipé de ses trois compteurs individuels : le compteur de chaleur mesurant les quantités de chaleur pour le chauffage, un compteur d eau chaude et un compteur d eau froide* mesurant les quantités d eau consommées. Ces équipements permettent à GDF SUEZ de facturer directement le gaz naturel en fonction des usages individuels de chauffage et d eau chaude sanitaire. Pour permettre le suivi des consommations d électricité par l occupant, chaque compteur électrique est équipé d un module de suivi. Le gestionnaire est en charge de l individualisation et de la facturation des consommations d eau. > En option Détecteur de fumée : Un système de protection incendie (détecteur de fumée) est installé dans chaque logement si le promoteur en fait le choix. * Si le maître d ouvrage a choisi d équiper chaque logement d un compteur d eau froide avec télé-relève ** Si le maître d ouvrage a choisi d en équiper les logements 8

9 > La régulation du chauffage au sein du logement. Un thermostat d ambiance Il est généralement placé dans l entrée ou dans le séjour. Il agit directement sur l ouverture du circuit de chauffage. Il permet de contrôler la température du logement. Des robinets thermostatiques Installés dans chaque logement sur les radiateurs, excepté dans la pièce où se trouve le thermostat d ambiance, ils permettent un réglage plus fin de la température et une adaptation différente dans chaque pièce. Qu est-ce que «Vertuoz Habitat»? > Le suivi de consommations sur un site internet. Il permet à l occupant de suivre ses consommations personnelles, de paramétrer des alertes et de gérer au mieux son budget. 9

10 Des avantages pour tous «Vertuoz Habitat», la solution qui répond aux besoins de chacun : Maître d ouvrage, Gestionnaire, Occupant du logement. 1 Des avantages pour tous, qui permettent de valoriser votre programme et de vous différencier. GDF SUEZ s engage aux côtés des maîtres d ouvrage : Pendant la construction du bâtiment : par un accompagnement pour la mise en œuvre technique de Vertuoz Habitat, permettant d assurer le bon fonctionnement des installations de télé-relève, par la fourniture d un contrat de préchauffage pour réaliser les essais de chaufferie. Après la construction du bâtiment : en option, la fourniture d un rapport annuel sur la consommation de gaz naturel du bâtiment (les trois premières années). Nouveau! Une réponse à l article 23 (1) de la RT 2012, constituée d un afficheur de consommation pour le suivi des consommations d énergies (chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, prises électriques, autres). La vente des compteurs individuels (chaleur, eau chaude et eau froide (2) ) et du système de télé-relève par GDF SUEZ au maître d ouvrage. Exemple d informations affichées dans le hall de l immeuble : - date prochaine Assemblée Générale - travaux prévus -... visuel non contractuel > En option Une réponse aux besoins des maîtres d ouvrage par la fourniture d un retour d expérience sur les consommations de gaz naturel de la résidence sur les 3 premières années après mise en service de Vertuoz Habitat. La mise en place d un panneau d affichage numérique dans le hall des résidences, pour une diffusion au quotidien d informations et une simplification des démarches auprès des occupants. Mise en place de compteurs d eau froide (2) télé-relevés permettant à l occupant et au gestionnaire de suivre les consommations individuelles d eau froide. (1) Article 23 de l Arrêté du 26 octobre 2010 (2) Si le maître d ouvrage a choisi d équiper chaque logement d un compteur d eau froide avec télé-relève 10

11 2 Pour les gestionnaires, une simplification des démarches. Des services et des nouveautés qui font de l offre «Vertuoz Habitat» l outil adapté aux gestionnaires : La facturation des consommations de gaz naturel pour le chauffage et l eau chaude sanitaire directement à l occupant sur la base de ses consommations individuelles. Le gestionnaire n a pas en charge la facturation des consommations de gaz naturel auprès des occupants. Le recouvrement des impayés par GDF SUEZ auprès des occupants des logements. La copropriété détient le matériel de comptage et de la télé-relève. Nouveau! L accès à une interface Web avec suivi global des consommations du bâtiment. La mise à disposition d un e-carnet permettant de donner les informations clés aux occupants (date de l Assemblée Générale, compte-rendu... ), les informations sur les équipements de la résidence, les interventions en cours (maintenance de la chaudière, ravalement de façade... ). Le gestionnaire peut mettre également en place un forum de discussion entre voisins, que pourront utiliser les occupants de la résidence. Des avantages pour tous 11

12 3 Pour les occupants La maitrise des consommations. GDF SUEZ permet aux occupants, grâce à l offre «Vertuoz Habitat», une gestion optimale de leurs consommations de gaz naturel : visibilité accrue de la consommation des équipements installés dans le logement. individualisation des consommations (chauffage et eau chaude) : chaque occupant ne paye que ce qu il consomme. pilotage de leur chauffage grâce à un thermostat d ambiance et des robinets thermostatiques. facturation par GDF SUEZ tous les 2 mois sur la base de leurs consommations. Cette consommation comprend la consommation individuelle de gaz naturel pour l eau chaude sanitaire et pour le chauffage ainsi que la part du chauffage des parties communes affectée à son logement. Nouveau! Des détecteurs de fumée (1) installés dans le logement. La possibilité de choisir un contrat électricité chez GDF SUEZ et d avoir un seul fournisseur pour ses deux énergies. > En option Un suivi des consommations d eau froide (2), via l Interface Web (payant) et des alertes par s en cas de suspicion de fuites. (1) Si le maître d ouvrage a choisi d en équiper les logements (2) Si le maître d ouvrage a choisi d équiper chaque logement d un compteur d eau froide avec télé-relève 12

13 Un suivi au quotidien des consommations individuelles d énergie grâce à une interface Web pédagogique et un afficheur au sein du logement. Des avantages pour tous Avec l interface Web disponible 24h sur 24, 7 jours sur 7, l occupant dispose : D un accès à ses consommations, à ses historiques, ainsi que la possibilité de mettre en place des alertes de sur-consommation, pour un meilleur suivi et une analyse de ses consommations d énergie. D un espace client pour consulter ses factures et son contrat de service. De conseils pour optimiser ses consommations : les bons gestes, les achats d équipement, des propositions de travaux, etc. D un accès aux informations clés sur sa résidence. 13

14 Le rôle de chacun construction LE PROMOTEUR GDF SUEZ A choisi l offre «Vertuoz Habitat» pour la résidence et a signé un contrat de prestations avec GDF SUEZ pour la mise en œuvre de l offre. Il définit les tantièmes des parties communes. Le promoteur remet à chaque propriétaire une brochure leur détaillant les avantages de l offre. Le promoteur inclut dans le règlement de copropriété de la résidence la propriété des équipements de comptage Vertuoz Habitat. Accompagne le maître d ouvrage pour la mise en œuvre de l offre. Fournit les équipements de comptage et de télérelève. Transfère la propriété de ces équipements à leur réception au maître d ouvrage. L OCCUPANT DU LOGEMENT * Si le maître d ouvrage a choisi d équiper chaque logement d un compteur d eau froide avec télé-relève. Signe le contrat individuel qui autorise GDF SUEZ à le facturer et à communiquer ses relevés de consommations de gaz naturel, de chauffage, d eau chaude sanitaire et d eau froide* à son gestionnaire. Accède au suivi de ses consommations par l interface Web et l afficheur local. 14

15 vie du service GDF SUEZ Assure la télérelève (1) des compteurs individuels de chaleur, d eau chaude sanitaire et d eau froide * ainsi que des compteurs généraux de la résidence. Garantit le matériel (compteurs individuels, centrale de télé-relève) (pièces, main d œuvre, déplacement) sur la durée du contrat de fourniture de gaz naturel. Met à disposition des occupants et du gestionnaire une interface web leur permettant un suivi de leurs consommations d énergie et d eau*. Edite une facture à l attention de chaque occupant comprenant ses consommations, ainsi que la part qui lui incombe pour les parties communes. Se charge du recouvrement des impayés auprès des occupants. Effectue auprès du promoteur, durant les 3 premières années du contrat, un rapport annuel sur la consommation du bâtiment (si le maître d ouvrage a retenu l option). LA COPROPRIETE, représentée par son Syndic Signe le contrat collectif de fourniture de gaz naturel, d individualisation et de facturation individuelle des consommations et de maintenance des équipements de comptage et de télé-relève avec GDF SUEZ (après décision de l assemblée générale dans le cas d une copropriété ) (2). Met à disposition des copropriétaires, une copie du contrat collectif de fourniture de gaz naturel, d individualisation et de facturation individuelle des consommations et de maintenance des équipements de comptage et de télé-relève. Délègue à GDF SUEZ la facturation à chaque occupant des consommations de gaz naturel. Il met à la disposition des copropriétaires le contrat individuel donnant délégation à GDF SUEZ pour facturer directement les occupants et recueillir leur accord express et préalable pour disposer de leurs relevés de consommations de gaz naturel, de chauffage, d eau chaude sanitaire et d eau froide*. Informe GDF SUEZ de tout changement de gestionnaire ainsi que de propriétaire. Permet à tout moment l accès à GDF SUEZ à tous les appareils de comptage et de télé-relève. Ces équipements appartiennent à la copropriété. LE CO-PROPRIETAIRE Lors de la première assemblée générale, les co-propriétaires approuvent la signature du contrat collectif de fourniture de gaz naturel, d individualisation et de facturation individuelle des consommations et de maintenance des équipements de comptage et de télé-relève. Le propriétaire qui loue son logement informe son locataire des conditions du contrat de fourniture de gaz naturel signé entre GDF SUEZ et la copropriété. Il fait signer à son locataire un contrat individuel donnant délégation à GDF SUEZ pour le facturer directement et recueillir son accord express et préalable pour que le syndic dispose de ses relevés de consommations de gaz naturel, de chauffage, d eau chaude sanitaire et d eau froide*. Il adresse ce contrat individuel à GDF SUEZ**. A défaut, il est facturé des consommations du logement. Le rôle de chacun (1) Relevés à distance grâce au boîtier de télé-relève. (2) Syndic représentant le syndicat des copropriétaires. * Si le maître d ouvrage a choisi d équiper chaque logement d un compteur d eau froide avec télé-relève. ** À l adresse mentionnée sur le contrat. 15

16 GDF SUEZ Logotype version Pantone 11/07/ , bd des Batignolles Paris - FRANCE Tél. : +33 (0) / Fax : +33 (0) Web : RÉFÉRENCES COULEUR PANTONE 425 C PANTONE 3285 C 1, place Samuel de Champlain Faubourg de l Arche Paris la Défense Cedex Tél.: +33 (0) GDF SUEZ - SA au capital de euros - RCS Nanterre Service Clients GDF SUEZ DolceVita - TSA 42108, ROUEN CEDEX 09 - Conception/réalisation : megalo&company Crédits photos : FOTOLIA : Gérard Lemaire / Ogerepus / Mariusz Blach / Infinite XX / Maurice Metzger / Steheap - GDF SUEZ : Cédric Helsy / Franck Dunouau / Michèle Bourgeois ARCHITECTE DPLG / ABACAPRESS / Agnès Janin - GETTY IMAGE : Flying Colours Ltd./ Alex Potemkin. Mars L énergie est notre avenir, économisons-la!

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

FideloConso. Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller. FideloConso. www.gdfsuez-dolcevita.

FideloConso. Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller. FideloConso. www.gdfsuez-dolcevita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fi xe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

Les chaudières au gaz naturel

Les chaudières au gaz naturel Les chaudières au gaz naturel Sommaire Les chaudières au gaz naturel avec Gaz de France DolceVita P.4 P.6 P.8 P.10 P.14 P.16 P.18 P.20 P.22 P.23 Comment ça fonctionne? Les chaudières à condensation Les

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs Fiche conseil Édition décembre 212 Sommaire P 2 : Obligations P 3 : Démarches volontaires P 4 : Les points clés d une rénovation réussie

Plus en détail

L individualisation des frais de chauffage

L individualisation des frais de chauffage L habitat collectif COMPRENDRE L individualisation des frais de chauffage Répartir les frais en fonction des consommations des logements Édition : février 2014 sommaire glossaire introduction Répartir

Plus en détail

Individualisation des frais de chauffage

Individualisation des frais de chauffage Individualisation des frais de chauffage Gérer l eau et l énergie en copropriété D après une étude menée conjointement par l Ademe, le Syndicat de la Mesure et le COSTIC, l individualisation des frais

Plus en détail

Obligations et points règlementaires

Obligations et points règlementaires Travaux d économie d énergie A quoi s attendre en copropriété? Obligations et points règlementaires Vendredi 15 novembre 2013 Vanessa BARO Obligation : Audit Energétique / Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques Copropriété du SENS UNIQUE Maintenance Exploitation Télégestion Etat des lieux : LE SENS UNIQUE 10 bâtiments - 137 logements Années de

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie un

Plus en détail

FICHE INFORMATION. Le Comptage comptage individuel. Votre partenaire en économie d énergie

FICHE INFORMATION. Le Comptage comptage individuel. Votre partenaire en économie d énergie FICHE INFORMATION Le Comptage comptage individuel de du l eau chauffage Votre partenaire en économie d énergie Le répartiteur de frais de chauffage Le répartiteur est un appareil de mesure du chauffage

Plus en détail

Résidence des Badinières

Résidence des Badinières Résidence des Badinières Bienvenue à la 2 ème réunion d information et d échange «chauffage et eau chaude sanitaire» 22 janvier 2010 Réunion "chauffage" des Badinières 1 Sommaire Le contexte général (national)

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

La maison gaz naturel basse consommation

La maison gaz naturel basse consommation La maison gaz naturel basse consommation Construction individuelle neuve Pourquoi opter pour une maison basse consommation au gaz naturel? Vous êtes au cœur d un projet important : la construction d une

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Septembre 2012 Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Immeubles collectifs (gérance et copropriété) Depuis une ordonnance n 2011-504 du 9 mai 2011, l article L 241-9 du Code

Plus en détail

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR :

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement Arrêté du XXXX relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : La ministre

Plus en détail

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie ÉNERGIE-CHAUFFAGE Référentiel des supports de communication existants énergie Le présent document recense l ensemble des outils de communication existants et disponibles, ainsi que les matériels disponibles

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Maîtrise de la consommation d énergie et protection de l habitation : GDF SUEZ innove avec la DolceVita ZenBox

Maîtrise de la consommation d énergie et protection de l habitation : GDF SUEZ innove avec la DolceVita ZenBox Dossier de Presse N 5 Janvier 2010 SOMMAIRE page 2 DolceVita ZenBox, Service Vigilance : tranquillité et maîtrise de la consommation d énergie et d eau en un seul boîtier page 4 DolceVita ZenBox, Service

Plus en détail

LA COUR DES BRASSEURS à Strasbourg- Cronenbourg

LA COUR DES BRASSEURS à Strasbourg- Cronenbourg LA COUR DES BRASSEURS à Strasbourg- Cronenbourg La vie de quartier aux portes de la Ville * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation,

Plus en détail

Copropriétaires, locataires, comment passer aux économies d'énergies?

Copropriétaires, locataires, comment passer aux économies d'énergies? Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France Copropriétaires, locataires, comment passer aux économies d'énergies?

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

PRÊT BONIFIÉ à partir de 1 %TEG. ANNUEL FIXE (a) de 1500 à 21 500 pour une installation éco-efficace au gaz naturel

PRÊT BONIFIÉ à partir de 1 %TEG. ANNUEL FIXE (a) de 1500 à 21 500 pour une installation éco-efficace au gaz naturel PRÊT BONIFIÉ 1 %TEG ANNUEL FIXE (a) CHAUDIERE GAZ NATUREL CHAUFFE-EAU SOLAIRE ISOLATION THERMIQUE de 1500 à 21 500 pour une installation éco-efficace au gaz naturel PRÊT BONIFIÉ 1 %TEG ANNUEL FIXE (a)

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 4% de la consommation d énergie

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

Guide. de la copropriété

Guide. de la copropriété Guide de la copropriété 3F acteur majeur de l'habitat social 3F construit et gère des logements sociaux. Son parc s élève à près de 190 000 logements dont plus de 100 000 en Île-de-France. 3F est composé

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement

Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement Fiche d application : Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 30 mai 2013 1 Préambule L article 23 de l arrêté

Plus en détail

Tout savoir sur le. gaz naturel. www.grdf.fr. L énergie est notre avenir, économisons-la!

Tout savoir sur le. gaz naturel. www.grdf.fr. L énergie est notre avenir, économisons-la! Tout savoir sur le gaz naturel L énergie est notre avenir, économisons-la! www.grdf.fr Tout savoir sur le gaz naturel Découvrez GrDF p. 1 Une énergie performante p. 8 Le gaz naturel, une énergie d avenir

Plus en détail

Guide de la répartition des frais de chauffage

Guide de la répartition des frais de chauffage Guide de la répartition des frais de chauffage 1 Sommaire 1 Pourquoi individualiser les frais de chauffage dans les immeubles chauffés collectivement? (p.3) 2 Quelles économies peut-on attendre de la répartition

Plus en détail

Un expert mondial. de l énergie bien ancré en France. Votre partenaire immobilier

Un expert mondial. de l énergie bien ancré en France. Votre partenaire immobilier Un expert mondial de l énergie bien ancré en France Votre partenaire immobilier Qui sommes-nous? E.ON dans le monde* Un leader mondial de l énergie, n 1 en Allemagne L un des plus grands importateurs

Plus en détail

FICHE INFORMATION. Répartition individuelle des frais de chauffage. Guide d'information à l'usage des occupants

FICHE INFORMATION. Répartition individuelle des frais de chauffage. Guide d'information à l'usage des occupants FICHE INFORMATION Répartition individuelle des frais de chauffage Guide d'information à l'usage des occupants LE RÉPARTITEUR ÉLECTRONIQUE TECHEM Compter une énergie précieuse Vos répartiteurs de chauffage

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

Vers le label BBC dans l habitat existant

Vers le label BBC dans l habitat existant Collection DolceVita Solutions 4 Rénovation Economies Collection DolceVita Vers le label BBC dans l habitat existant GDF SUEZ DolceVita Axelle Lima axelle.lima@gdfsuez.com Tél. : +33 (0)1 56 54 47 88 Les

Plus en détail

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc.

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc. Réduire sa facture énergétique, panorama complet Obligations réglementaires, aides, etc. VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS EN DIRECTION DES COPROPRIETES CONSTAT: 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 2278 / 1 Réf. Ademe : 1535V2001510H Référence du logiciel validé : Imm PACT DPE Version 7A Valable jusqu au : 01/05/2025 Type de bâtiment : Appartement (Lots 55,43) Année de construction : avant 1948

Plus en détail

... au confort du gaz en réseau!

... au confort du gaz en réseau! ... au confort du gaz en réseau! OUI, le gaz en réseau arrive près de chez vous! Suite à un appel d offre public, votre commune a choisi de confier l installation du réseau local de gaz propane à TOTALGAZ,

Plus en détail

Bâtiments existants. 1 - Définitions et principes. Réglementation. RT «globale» et «élément par élément» pour le bâtiment existant

Bâtiments existants. 1 - Définitions et principes. Réglementation. RT «globale» et «élément par élément» pour le bâtiment existant te c que hni Règlementation Thermique (RT) Fiche 1 - Définitions et principes Depuis 2007, la Réglementation Thermique touche aussi le parc immobilier existant. Elle concerne 31,5 millions de logements

Plus en détail

rénovation énergétique en copropriété

rénovation énergétique en copropriété Économies d énergie, confort, revalorisation du patrimoine : rénovation énergétique en copropriété PLAN L HABITAT COLLECTIF SOMMAIRE Économies d énergie, confort, revalorisation du patrimoine : rénovation

Plus en détail

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 1 Séminaire Bâtiment Durable: Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 21 octobre 2014 Bruxelles Environnement LA REGLEMENTATION CHAUFFAGE PEB Alain BEULLENS, DPT CHAUFFAGE ET CLIM

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2015 Être bien informés pour ÉCONOMISER L ÉNERGIE Vous

Plus en détail

Individualisation de votre contrat de fourniture d eau

Individualisation de votre contrat de fourniture d eau GUIDE PRATIQUE Individualisation de votre contrat de fourniture d eau Édition 2015 1 1 - L ESSENTIEL Vous souhaitez réaliser une demande d individualisation SOMMAIRE Bienvenue chez Eau de Paris! 1 L essentiel

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION DE L EAU POTABLE DE LILLE METROPOLE

CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION DE L EAU POTABLE DE LILLE METROPOLE CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION DE L EAU POTABLE DE LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE A ADAPTER POUR CHAQUE IMMEUBLE COLLECTIF D HABITATION

Plus en détail

Chaleur et confort sans gaspillage

Chaleur et confort sans gaspillage Chaleur et confort sans gaspillage ++ Régulation et programmation pilotent le chauffage. Sous leur contrôle, celui-ci fournit la bonne température quand il faut et où il faut, de façon constante et sans

Plus en détail

Les Champs Elysées. 80 Avenue Jean Jaurès - 30000 NÎMES

Les Champs Elysées. 80 Avenue Jean Jaurès - 30000 NÎMES Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) Bâtiment à usage principal de bureau, d'administration ou d'enseignement Valable jusqu au

Plus en détail

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF information produit édition 04/2011 Une source de chaleur nouvelle Les nouvelles normes énergétiques BBC (Bâtiment Basse

Plus en détail

Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps

Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps Isofast 21 Condens Isotwin Condens Isomax Condens condens Chaudières murales gaz condensation accumulées dynamiques Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps La gamme Iso à condensation est la

Plus en détail

guide du copropriétaire

guide du copropriétaire guide du copropriétaire 2 sommaire 6 Comment fonctionne la copropriété? 3 Edito 11 Vous êtes copropriétaires, vous devez... 14 Lexique 4 Qu est-ce que la copropriété? 12 Foire aux questions 10 La vie de

Plus en détail

Mener une rénovation énergétique en copropriété

Mener une rénovation énergétique en copropriété L habitat collectif AGIR! Mener une rénovation énergétique en copropriété Économies d énergie, confort, valorisation du patrimoine Édition : mars 2015 sommaire glossaire introduction Objectifs, difficultés

Plus en détail

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES ARCHITECTURE ET CREATION Rue Jules Antheunis n 44/1-7030 MONS - Tél. : 065/36.46.07 & Fax : 065/35.50.09 -

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Recommandation n 2010-300/PG en application de l article 43-1 de la loi n 2000-108 et du décret n 2007-1504

Recommandation n 2010-300/PG en application de l article 43-1 de la loi n 2000-108 et du décret n 2007-1504 N de saisine : 480718-170856752 / YM Date de la saisine : 11 juin 2008 Recommandation n 2010-300/PG en application de l article 43-1 de la loi n 2000-108 et du décret n 2007-1504 Consommateur: Mme H. Fournisseur(s)

Plus en détail

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout!

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! «Nous n héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l empruntons à nos enfants» Antoine de Saint-Exupéry

Plus en détail

Chauffage et eau chaude en copropriété

Chauffage et eau chaude en copropriété Chauffage et eau chaude en copropriété GrDF vous accompagne dans votre projet de conversion au gaz naturel Loi Grenelle, quels impacts sur les copropriétés? GrDF s engage à vos côtés, à toutes les étapes

Plus en détail

Mener une rénovation énergétique en copropriété

Mener une rénovation énergétique en copropriété L habitat collectif AGIR! Mener une rénovation énergétique en copropriété Économies d énergie, confort, valorisation du patrimoine Édition : novembre 2013 sommaire glossaire introduction Objectifs, difficultés

Plus en détail

Cahier des charges pour le diagnostic d un réseau de chaleur

Cahier des charges pour le diagnostic d un réseau de chaleur Union sociale pour l habitat - ADEME AMORCE HABITAT ET TERRITOIRES CONSEIL Cahier des charges pour le diagnostic d un réseau de chaleur CONTRAT N T266 01 887 HABITAT ET TERRITOIRES CONSEIL Affaire suivie

Plus en détail

Daikin. DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC, Solution pour le tertiaire et le résidentiel collectif. Pompes à chaleur Air / Eau. Inverter. » Economies d énergie

Daikin. DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC, Solution pour le tertiaire et le résidentiel collectif. Pompes à chaleur Air / Eau. Inverter. » Economies d énergie Pompes à chaleur Air / Eau DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC, Solution pour le tertiaire et le résidentiel collectif Inverter 1 ère MONDIALE Daikin» Economies d énergie» Faibles émissions de CO2» Flexible» Technologie

Plus en détail

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE Condensol Chaudière sol gaz à condensation CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE 3 MODÈLES DE 24, 28 ET 34 KW CHAUFFAGE AVEC EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE VERSION VENTOUSE/CHEMINÉE* CONDENSATION GARANTIE 3 ANS *

Plus en détail

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Christophe Bresson, CLCV Emilie Oddos, CNL 38 David Gonnelaz, ALE Christophe Weber, Maison de l Habitant Maison de l Habitant AU PROGRAMME

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 14/02/2011 N AFFAIRE : 003387/2255629/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 489.44 TYPE DE BATIMENT : IMMEUBLE D HABITATION + BUREAUX TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION - BUREAUX

Plus en détail

Mener une rénovation énergétique en copropriété

Mener une rénovation énergétique en copropriété L habitat collectif AGIR! Mener une rénovation énergétique en copropriété Économies d énergie, confort, valorisation du patrimoine Édition : janvier 2013 sommaire glossaire introduction Objectifs, difficultés

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

Wiser WISER, ma maison. ET JE FAIS DES ÉCONOMIES! Système de gestion de l énergie pour l habitat. et pilote simplement AVEC MON APPLICATION

Wiser WISER, ma maison. ET JE FAIS DES ÉCONOMIES! Système de gestion de l énergie pour l habitat. et pilote simplement AVEC MON APPLICATION Wiser Système de gestion de l énergie pour l habitat Je me sens zen ET JE FAIS DES ÉCONOMIES! je mesure mes consommations énergétiques et pilote simplement ma maison. AVEC MON APPLICATION WISER, > Connaissez-vous

Plus en détail

rénovation énergétique en copropriété

rénovation énergétique en copropriété Économies d énergie, confort, revalorisation du patrimoine : rénovation énergétique en copropriété PLAN L HABITAT COLLECTIF SOMMAIRE Économies d énergie, confort, revalorisation du patrimoine : rénovation

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

Comment sont prises les décisions?

Comment sont prises les décisions? Comprendre TRAVAUX EN COPROPRIETÉ Comment sont prises les décisions? Des règles différentes en fonction des travaux Entreprendre des travaux en copropriété nécessite souvent de suivre un processus assez

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

Copropriété ANONYME CARNET D ENTRETIEN DYNAMIQUE

Copropriété ANONYME CARNET D ENTRETIEN DYNAMIQUE Copropriété ANONYE place GPE 69000 GPE CARNET D ENTRETIEN DYNAIQUE Cécile BARNASSON Pierre OLIVIER Jean-Luc PAYNO 27/11/2013 COPRO+ SAS au capital de 100 000 - SIRET 511 383 242 00019 RCS Lyon 10 rue des

Plus en détail

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété Une copropriété doit être entretenue et nécessite parfois la réalisation de

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DPE

LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DPE LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DPE Mars 2008 Qu'est-ce qu'un DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE? P1 S o m m a i r e Quelles opérations nécessitent un DPE? Le contenu du DPE Validité et valeur

Plus en détail

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl bien plus que la chaleur VITODATA VITOCOM Internet TeleControl Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet Viessmann S.A. Z.I. - B.P. 59-57380 Faulquemont Tél. : 03 87 29

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure de GAZ

Etat de l Installation Intérieure de GAZ SCP Olivier CAZAUX Géomètre Expert Inscription au tableau de l'ordre sous le n 2007A10 0001 Lotissement VRD Projets d'urbanisme et d'aménagement de zone Copropriété Diagnostics immobiliers - Expertise

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2010

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2010 DOSSIER DE PRESSE Interclima 2010 EDITO Pierre-Henri AUDIDIER Directeur Division Saunier Duval Réduire de manière conséquente et rapidement la consommation énergétique dans le logement individuel, tel

Plus en détail

Association des Responsables de Copropriété

Association des Responsables de Copropriété Association des Responsables de Copropriété L ARC, Association des Responsables de Copropriété, est une association à but non lucratif (loi de 1901) créée en 1987. Elle est implantée, en 2015, sur plus

Plus en détail

Modes de chauffage. La chaudière à condensation. 1187-CHAUDIERE_COND.indd 1 17/09/12 18:42

Modes de chauffage. La chaudière à condensation. 1187-CHAUDIERE_COND.indd 1 17/09/12 18:42 Modes de chauffage La chaudière à condensation 1187-CHAUDIERE_COND.indd 1 17/09/12 18:42 2 1187-CHAUDIERE_COND.indd 2 17/09/12 18:42 L équipement en quelques mots Puissance : de 3 à 100 kw Rendement :

Plus en détail

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012 Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France Synthèse Juillet 2012 RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS Réalisation d une étude sur le solaire thermique (STH) en IdF

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre - des préfectures et des sous-préfectures de Basse-Normandie. Année 2012. Ministère de l Intérieur

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre - des préfectures et des sous-préfectures de Basse-Normandie. Année 2012. Ministère de l Intérieur Bilan des émissions de Gaz à effet de serre - des préfectures et des sous-préfectures de Basse-Normandie Année 2012 Ministère de l Intérieur 1 Sommaire Sommaire...2 Cadre général...3 1/ Description de

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

somfy.fr TaHoma, Une nouvelle histoire entre Somfy, ma maison et moi

somfy.fr TaHoma, Une nouvelle histoire entre Somfy, ma maison et moi somfy.fr TaHoma, Une nouvelle histoire entre Somfy, ma maison et moi Avec TaHoma, entre ma maison et moi, c est une histoire de...... confort Je gère toute ma maison depuis un ordinateur ou un smartphone.

Plus en détail

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 EAU CHAUDE SANITAIRE HABITAT CHAUFFAGE Espace INFO>ENERGIE 37 INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 L HABITAT L HABITAT DEPERDITION TOITURE: 30% Priorité

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ PMC-X CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION MICRO-ACCUMULÉE PROJECT L essentiel de la condensation >> Compacte et légère >> Installation rapide et simple

Plus en détail

Utilisation des mitigeurs thermostatiques T.Streiff 01/05/08

Utilisation des mitigeurs thermostatiques T.Streiff 01/05/08 Utilisation des mitigeurs thermostatiques T.Streiff 01/05/08 aractéristiques - Température de consigne réglable manuellement - Les sens des entrées et des sorties doivent être respectés sous peine de non

Plus en détail

BUREAUX D ÉTUDES & ENTREPRISES DE GÉNIE CLIMATIQUE

BUREAUX D ÉTUDES & ENTREPRISES DE GÉNIE CLIMATIQUE BUREAUX D ÉTUDES & ENTREPRISES DE GÉNIE CLIMATIQUE DEVENEZ EXPERTS DE LA POMPE À CHALEUR À ABSORPTION GAZ NATUREL La pompe à chaleur à absorption vous offre de nouvelles opportunités Une réponse aux nouveaux

Plus en détail

Chauffage collectif. comprendre et agir. Nous contacter. Réunion d information du vendredi 4 novembre 2011

Chauffage collectif. comprendre et agir. Nous contacter. Réunion d information du vendredi 4 novembre 2011 Chauffage collectif en copropriété : comprendre et agir Intervenant : Sylvain MOUYSSET Nous contacter METénergie 23, avenue de la Gineste Albi : 05 63 53 42 31 12 000 RODEZ Montpellier : 05 34 40 69 30

Plus en détail

Solutions de gestion des points de recharge des véhicules électriques

Solutions de gestion des points de recharge des véhicules électriques Solutions de gestion des points de recharge des véhicules électriques Décret du 25 juillet 2011 > Bâtiments concernés : - Logements collectifs - Bâtiments à usage tertiaire et immeubles de bureaux.dans

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

chauffage et eau chaude :

chauffage et eau chaude : En chauffage collectif, intervenez à bon escient, chauffage et eau chaude : l utilisation SYNDIC L H A B I T A T C O L L E C T I F En chauffage collectif, intervenez à bon escient Chauffage et eau chaude

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château Réseau de chaleur Cantagrelh Commune d Onet-le-Château Maître d ouvrage : Mairie d Onet-le-château 12, rue des Coquelicots BP 5-12850 Onet le Château Télécopie : 05 65 78 00 91 - www.onet-le-chateau.fr

Plus en détail