RH : villes, EPCI, départements, régions : quatre niveaux de territoire, une même fonction stratégique?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RH : villes, EPCI, départements, régions : quatre niveaux de territoire, une même fonction stratégique?"

Transcription

1 RH : villes, EPCI, départements, régions : quatre niveaux de territoire, une même fonction stratégique? Rencontre Professionnelle 5 Bernard RIPOCHE, directeur général adjoint ressources humaines, ville de Dijon Anne GRILLON, consultante Cabinet Light Consultants Patrick AYACHE, directeur général des services, ville de Besançon Jean-René MOREAU, directeur général des services du SAN Ouest France Estelle HAVARD, directeur des ressources humaines, Conseil général du Val-de-Marne Bruno PARTAIX, directeur du personnel et des ressources humaines, Conseil régional d Ile-de-France La rencontre est animée par Jean-Marie REYNAUD, directeur général adjoint ressources humaines, ville d Aix-en-Provence. I. Introduction (Jean-Marie REYNAUD) Les compétences des collectivités locales, tout comme leurs effectifs, ne cessent de croître. Les départements et régions connaissent par ailleurs à présent les mêmes difficultés que les villes et agglomérations, et doivent se préoccuper de la performance de la gestion des RH. En outre, les quatre niveaux de territoire subissent une même contrainte financière, et doivent faire face à la limitation des dépenses des fonctionnements associée à l augmentation des charges de financement. L effet de la pyramide des âges nécessitera d anticiper le renouvellement des effectifs. Enfin, l architecture statutaire est régulièrement revisitée. La gestion des RH par le statut évolue vers une gestion par métiers et compétences. II. Enjeux et opportunités des fonctions RH au sein des collectivités territoriales Bernard RIPOCHE : Les DRH doivent répondre au défi de poursuivre le développement des services territoriaux dans le contexte de la crise des ressources financières. Ce défi Strasbourg, les 3 et 4 décembre

2 sera d autant plus difficile à relever que les services territoriaux sont très consommateurs de ressources humaines. Un nouvel «effet ciseaux» apparaît, qui consiste en une baisse des contributions de l Etat aux collectivités et une hausse continue de leurs dépenses. On note au passage que les collectivités territoriales contribuent au déficit public par les investissements qu elles réalisent (73 % de l investissement public total). En outre, les effets de la crise mondiale s ajouteront à cette situation. La situation diffère de celle des années 90, où la croissance des ressources des collectivités devenait inférieure à celle de la masse salariale. La solution a consisté à resserrer quelque peu la masse salariale. Cette fois, il ne va plus s agir plus d une moindre hausse des ressources, mais d une diminution. La question de la masse salariale va à nouveau se poser de manière plus accrue. Mais on ne devra pas oublier que la masse salariale n est jamais un problème en soi : c'est son financement (donc les ressources) qui ne suffit plus et qui crée un déséquilibre dans le budget global. Si rien n'est fait, si aucune solution n est trouvée, la masse salariale devient de plus en plus importante dans le budget et il reste, si l'on ne veut pas augmenter les impôts, à réduire notamment les investissements. Or les élus locaux souhaitent développer leur territoire, et réclament davantage de réactivité et de transversalité dans les projets. Ils réclament des services plus proches des usagers. Ces demandes impliquent inévitablement une augmentation des coûts RH. Pour résoudre cette problématique, le management doit appeler à une modernisation des services territoriaux, avec d autres outils, et une approche plus systématique. Et cela autant à cause de la crise que malgré la crise. Si les questions de management territorial concernent en premier lieu les élus et les Directions générales, le DRH doit néanmoins participer activement à la définition de cette stratégie. Jean-René MOREAU : Les ressources financières se raréfiant, le rôle des RH s avère plus important que jamais. Il est indispensable que la DRH fasse partie du Comité de pilotage et de la Direction générale. En effet, la DRH constitue le socle pour la mise en œuvre des actions de politiques communes. Deux approches managériales prédominent : l une de gestion de projet et l autre de management stratégique. La masse salariale trouve sa crédibilité dans le rôle de partenaire et de support que joue la DRH dans les organisations politiques de Direction générale. Anne GRILLON : Les structures et les RH doivent répondre à quatre enjeux sociétaux majeurs. Strasbourg, les 3 et 4 décembre

3 Individualisation L individualisation est trop souvent perçue négativement, comme si elle s exerçait nécessairement au détriment du collectif. L individualisme ou la personnalisation sont négatifs, l individualisation représente en revanche véritable enjeu de management et de Grh. Les dispositifs RH intègrent aujourd hui cette notion : parcours de formation, coaching, DIF. Depuis 2003, les collectivités peuvent développer des politiques de rémunération, comportant éventuellement une part d individualisation. Cette rémunération peut également être attribuée en fonction du «mérite», sur la base de l atteinte des objectifs définis lors de l entretien annuel d évaluation peut être une réponse à une demande d équité et nécessite la définition par la collectivité de sa propre politique de rémunération. Toutefois, la rémunération individuelle se heurte à certains freins : les critères d évaluation de la performance, l aptitude (ou l inaptitude) du management à évaluer les collaborateurs, la difficulté de fixer des objectifs mesurables, l opposition des représentants du personnel. Enfin, le manager joue un rôle majeur dans le maintien du collectif. Reconnaissance Cette demande concerne toutes les catégories. La rémunération ne constitue pas l unique moyen d y répondre. La fonction publique dispose d atouts majeurs, car les agents sont attachés au service public et fiers de leur mission. La reconnaissance est traditionnellement analysée selon les 4 dimensions suivantes qui sont à apprécier individuellement en fonction des «moteurs internes» de chacun. la reconnaissance de la personne (marques de courtoisie, ) ; la reconnaissance des résultats (rémunération, primes) ; la reconnaissance de l engagement (parcours de formation, avancement) ; la reconnaissance des compétences (délégation, association à un projet). Le manager, comme les élus, contribuent à la reconnaissance des collaborateurs. Risques psychosociaux Si le secteur public a un temps été protégé, il doit faire face aujourd hui au stress, au malêtre, à la fatigue morale, à l absentéisme, etc. Il est essentiel d en identifier les causes : Strasbourg, les 3 et 4 décembre

4 la normalisation du changement ; l intensification du travail (réduction des pauses, culture/culte de l urgence) ; une exigence professionnelle accrue ; des solidarités plus faibles dans les équipes (individualisme) ; un management par objectif ; la gestion de projet ; une sphère familiale fragilisée ; une relation envers l usager plus conflictuelle. L organisation doit placer l agent au cœur de ses modes de fonctionnement. Des actions sont à engager dans le domaine de la santé et des conditions de travail avec le recrutement de préventeurs. Par ailleurs, l écoute est primordiale. Les baromètres d enquête sont un outil efficace pour mesurer les attentes des agents et évaluer le climat social. Le management constitue un exercice délicat. Les managers centralisent les attentes de chacun, et ne sont pas toujours préparés à assumer ce rôle. En outre, un management participatif requiert davantage de temps (réunions, groupes de travail, ) La réduction des lignes managériales accroît leur charge de travail. Les RH doivent accompagner ces managers. La diversité Si la diversité répond à une obligation légale, c est également un facteur de performance. La fonction publique gagnerait à s ouvrir. Ainsi, certaines collectivités ont mis en place des groupes de travail internes, des chartes, ou encore des diversity managers. Les indicateurs sont nécessaires, afin d évaluer les faiblesses et mesurer les évolutions. Bruno PARTAIX : La région Ile-de-France est passée de à agents après le transfert des TOS (agents techniques de l Education nationale). Les catégories A étaient majoritaires à 45 %. Il faudra donc adapter la gestion, puisque la région comportera, à terme, 85 % de catégories C. Paradoxalement, la décentralisation a engendré une recentralisation de la gestion. Quatre antennes territoriales ont donc été créées, afin de conserver une gestion de proximité. Cet élément de changement important a été peu perçu, même au sein des régions. Les RH ont néanmoins accompli un travail important d intégration des nouveaux agents. Par ailleurs, les marges de manœuvre concernant la rémunération individuelle sont larges. Néanmoins, l Etat considère que les collectivités territoriales ne sont pas encore mures pour assumer la gestion de ce budget. Strasbourg, les 3 et 4 décembre

5 De la salle (l ancien DRH du Conseil régional Rhône-Alpes, actuel DGAS de Villeurbanne) : Le DRH est extrêmement sollicité, et souvent perturbé par des réformes successives. Néanmoins, les DRH ont tendance à s autocensurer, trop d équipes de RH manquent de personnel, or la création d un poste de RH profite à tous. Par ailleurs, les systèmes d individualisation de rémunération perdent leur effet de motivation au bout de quelques années. En revanche, la reconnaissance est un outil-clé. Danielle MARECHAL (vice-présidente du Conseil Général du Val-de-Marne) Danielle MARECHAL (vice-présidente du Conseil Général du Val-de-Marne) : Il est essentiel de réfléchir, dans le cadre des ces ETS, à la relation entre élus et collectivités, afin que les élus puissent prendre leur place. L efficacité de la rémunération au mérite diminue rapidement. Il convient de mettre en place d autres dispositifs s appuyant sur la reconnaissance. S agissant de la masse salariale par rapport aux dépenses de fonctionnement, il n est pas opportun de parler de poids. Il s agit plutôt de déterminer l échelon territorial le plus pertinent pour répondre aux besoins de la population. C est sur cette base que le service public doit se construire. De la salle (le DGA de la Mairie de La Courneuve) : Un élément important dans la culture managériale est le sens, l utilité sociale de l action menée par les agents. Par ailleurs, l équité de traitement nécessite de la part des managers un contrôle pouvant aller jusqu à la sanction, nécessaire à la motivation. De la salle : Le vrai rôle des DRH est de partager leur tâche avec les managers. Jean-René MOREAU : Les enjeux sociétaux sont indispensables à la compréhension des problématiques actuelles. Il est également nécessaire de posséder une vision globale du territoire et de ses orientations. La notion d individuation est préférable à celle d individualisation, car elle est plus active et fait moins référence à l ego. Les régimes indemnitaires sont trop souvent considérés comme un complément de salaire. Or il convient de conserver une certaine part de flexibilité. Ainsi, la prime de présentéisme peut se révéler très efficace. Enfin, manager et DRH ont besoin l un de l autre. Strasbourg, les 3 et 4 décembre

6 III. Les chantiers de la fonction RH (Bernard RIPOCHE et Estelle HAVARD) Chantiers liés à la masse salariale Pour commencer, les DRH doivent mettre à plat l évolution technique (indiscutablement complexe) de la masse salariale, afin que leurs interlocuteurs l appréhendent correctement. Les Directeurs généraux doivent de leur côté fixer des objectifs pluriannuels quant à l évolution de la masse salariale. Le premier levier d action sur la masse salariale est celui des effectifs. Et l'actualité des départs massifs en retraite constituent là une opportunité. Certains exécutifs locaux adoptent une approche en termes de coûts salariaux. Ils suppriment des postes, sans se projeter. Cette stratégie procure des résultats financiers rapides, mais provoque des effets négatifs à long terme. Parce que la masse salariale ne doit pas se réduire à la seule approche financière. Il convient de réfléchir à l organisation des services, afin d obtenir une meilleur productivité. Une réflexion doit également être menée quant au management des services. Le second levier concerne l activité des agents. Les collectivités disposent de peu d instruments de mesure et de contrôle, car ce procédé demeure tabou. Par ailleurs, le non-management génère l absentéisme. Le troisième levier est lié à la carrière. La question de l avancement systématique d échelon devra être abordée. Le dernier levier repose sur le temps de travail. Il convient d analyser la mise en œuvre des 35 heures et se demander si les solutions mises en œuvre il y a bientôt 10 ans sont encore pertinentes, car elles peuvent parfois se révéler très consommatrices de RH. Chantier lié à la gestion des âges Les départs en retraite faciliteront la modernisation. Toutefois, il existe un risque de perte de compétences. L acquisition de compétences nouvelles pourra également se révéler problématique, compte tenu de la raréfaction des ressources et de la concurrence entre collectivités. Des outils de gestion de compétence devront être développés. Strasbourg, les 3 et 4 décembre

7 Chantier de la gestion intégrée Les collectivités ont travaillé sur l emploi, la rémunération, la carrière, la formation, mais de manière plus ou moins séparée. Ces dimensions demeurent souvent assez segmentées. Le chantier sera d'articuler fortement ces différentes dimensions dans la gestion. Chantier du dialogue social Il convient de réfléchir à la manière d associer les représentants du personnel aux processus de changement, et la méthode : avoir des discussions segmentées ou globales? Les responsabilités doivent être réparties entre Direction générale, RH et élus. Par ailleurs, quel espace de négociation sera laissé aux managers? Estelle HAVARD : La fonction RH travaille au service du projet de l exécutif. Il est essentiel de proposer en débat à l exécutif des orientations en matière de RH, qui constituent un fil conducteur. Par ailleurs, une organisation adaptée est nécessaire, au niveau de la collectivité comme au niveau de la DRH. Un travail de réflexion devrait aboutir à la mise en place de services intégrés de RH. L organisation doit également être adaptée aux partenariats entre la DRH et les «Directions partenaires». Différents outils existent. Ainsi, le renouvellement des générations passe par un projet de transmission des compétences. De plus, un dispositif de prévention des risques psychosociaux est testé, qui comporte un niveau d écoute, un niveau de traitement des difficultés et un niveau de saisie directe en cas de danger. Enfin, le dialogue social doit être renouvelé. Des pré-instances permettent de déminer certains problèmes. Pour conclure, trois principes majeurs sont à prendre en compte : cohérence, équité et transparence. De la salle (le DG adjoint du Mans Métropole) : Le véritable enjeu n est pas de faire reculer le service public, mais de l améliorer. La communauté urbaine du Mans a ainsi mutualisé les compétences. De la salle (le DRH du Conseil général du Rhône) : L évaluation de l activité des agents permettrait de redéployer les moyens dans les services où ils seraient plus utiles. Les Strasbourg, les 3 et 4 décembre

8 managers connaissent les réalités du terrain, mais il convient de les inciter à faire remonter ce type d information. Le Rhône vient de mettre en place une cellule de conseil en organisation. Toutefois, la DRH ne doit pas jouer un rôle de censeur. Bernard RIPOCHE : Il revient aux opérationnels et non à la DRH de construire ces outils. Elle ne doit cependant pas être absente du processus. Bruno PARTAIX : Dans la gestion partagée des RH, le manager est au cœur du système. C est à lui de connaître l état de l activité, et la charge supportée par chacun. La relation de confiance avec la DRH doit permettre d organiser des redéploiements internes, ainsi que des parcours professionnels pour les cadres. IV. La DRH dans l organisation et le fonctionnement de la collectivité (Anne GRILLON) La place de la DRH dans l organisation interne a évolué d une fonction administrative à un rôle de gestion des compétences et des ressources. Elle se rapproche de la Direction générale et le binôme DGS/DRH tend à devenir incontournable. La participation du Drh au Comité de Direction est une valeur ajoutée qui apporte une dimension RH aux projets. La DRH se dote ainsi d une fonction d accompagnement à la stratégie. Les DRH font part de leurs difficultés à mobiliser les élus sur la politique RH. Trois types de situation existent. Certains élus contractualisent leur relation avec l administration par le biais d un projet de service, ou d un schéma directeur. L ensemble des élus sont ainsi engagés sur la politique de gestion des RH. Sans qu un cadre soit défini, l Elu au personnel porte des points-clés, comme la gestion des avancements, le dialogue social D autres élus se révèlent relativement absents. Le rôle du Directeur des Ressources Humaines a évolué. Il est à la fois le garant du processus administratif, un partenaire stratégique, l accompagnateur du changement, le pilote du développement des compétences et, enfin, le porteur de la voix des collaborateurs. Par ailleurs, la DRH gère deux types d activités différentes qui parfois s opposent : les activités «régaliennes» (paie, formation ) et les activités de développement( gestion des compétences, formation, évaluation, ). Elle doit fédérer ses équipes autour de ces Strasbourg, les 3 et 4 décembre

9 missions, les associer à la conduite de projets structurants, et proposer une organisation fondée sur la lisibilité, la simplicité et la fluidité. La co-gestion de la fonction RH est un élément-clé. En effet, la DRH n est pas «propriétaire» de cette fonction : elle la gère et l accompagne. La gestion de la RH demeure internalisée. Certaines collectivités réfléchissent à l externalisation d activités dites de gestion telles que la paie. Les RH doivent s interroger sur cette question «comment Enfin, la mutualisation des RH progresse aujourd hui entre les villes et les EPCI. Elle est également nécessaire entre les villes et leurs CCAS. Jean-René MOREAU : Les DRH sont des partenaires incontournables. Il est essentiel que les Directeurs généraux, les élus et dans une moindre mesure les RH apprennent à gérer et prévenir les conflits d une part, et l art de la négociation d autre part. Par ailleurs, la communication interne constitue un outil fondamental. Le binôme DGS-DRH est essentiel, car complémentaire. De la salle : Les organisations évoluent vers le mode projet. Ne pourraient-elle pas se diriger vers la factorisation, c est-à-dire loger les primes au niveau des services? Jean-René MOREAU : Les primes collectives nécessitent la détermination de critères clairs, acceptés et connus de tous. Document rédigé par la société Ubiqus Strasbourg, les 3 et 4 décembre

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Consultant-Formateur Elu local Une question bien embarrassante! Parce qu elle renvoie à la capacité d une organisation

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2015

CATALOGUE FORMATION 2015 CATALOGUE FORMATION 2015 11/02/2015 Cabinet N. M. P. CONSEILS. Fondatrice & Dirigeante : Nathalie MONCLA 10 Avenue Georges POMPIDOU SIRET : 518 654 819 00011 31500 TOULOUSE APE : 7022z Tél : 06 78 98 78

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014 La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations Hélène Beaugrand juillet 2014 1 Sommaire 1 Qu entend-on par mobilité? 2 Les grands enjeux de la mobilité 3 La mobilité professionnelle en pratiques

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 La Formation Professionnelle Management Relationnel Les Fondamentaux du Management Animation d équipe, Manager Coach Développer son assertivité Communiquer efficacement avec

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

RP1 / Mutualisation, territorialisation, réforme territoriale : quelles opportunités pour une gestion innovante des ressources humaines?

RP1 / Mutualisation, territorialisation, réforme territoriale : quelles opportunités pour une gestion innovante des ressources humaines? RP1 / Mutualisation, territorialisation, réforme territoriale : quelles opportunités pour une gestion innovante des ressources humaines? Animatrice : Ancienne élève administrateur territorial INET-CNFPT,

Plus en détail

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu L entretien professionnel L avenant relatif à l entretien professionnel (extrait) Pour lui permettre

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

La décentralisation et l externalisation modifient-elles les frontières de l action territoriale?

La décentralisation et l externalisation modifient-elles les frontières de l action territoriale? La décentralisation et l externalisation modifient-elles les frontières de l action territoriale? Atelier n 20 Bernard FALCAND, CFTC, membre du bureau national d orientation du CNFPT, Jean-Charles GLATIGNY,

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE LA FONCTION «RESSOURCES HUMAINES» DU CADRE DE PROXIMITE (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel récapitule les éléments de la

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE COURRIER DU GROUPE LA POSTE? Alix LEGRAND ESG MANAGEMENT

Plus en détail

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Atelier Communication Managériale Entreprises

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE Mylène COULAUD cadre supérieur de santé Olivier RASTOUIL directeur des ressources humaines

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Dossier méthodologique DURANTON CONSULTANTS. L organisation d une Direction des Ressources Humaines

Dossier méthodologique DURANTON CONSULTANTS. L organisation d une Direction des Ressources Humaines Dossier méthodologique DURANTON CONSULTANTS L organisation d une Direction des Ressources Humaines Date d édition : 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers 3 principes fondamentaux pour un management efficace : A chaque objectif opérationnel un objectif managérial La motivation des collaborateurs : préoccupation centrale La relation Manager / collaborateur

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace!

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! 5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! Edition 2010 Des formations -s & -s Nouveauté rentrée 2010 : Réduction de l offre : Le socle + 4 déclinaisons spécifiques www.management-progression.fr

Plus en détail

Licence Gestion des ressources humaines

Licence Gestion des ressources humaines Licence Gestion des ressources humaines Objectif de la formation : La licence en Gestion des Ressources Humaines a pour objectif de former des collaborateurs en gestion des ressources humaines assurant

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

Le 360 T&I Evaluations

Le 360 T&I Evaluations Le 360 T&I Evaluations Du développement personnel à la cartographie managériale Qui sommes-nous? Options RH, un cabinet de conseil spécialisé en Management des Hommes et des Organisations Depuis 14 ans,

Plus en détail

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique Le dispositif d évaluation dans la fonction publique page 1 PLAN Présentation du dispositif d évaluation Enjeux de l évaluation en matière de management et de GRH page 2 L entretien professionnel en pratique

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

Nos propositions de coaching

Nos propositions de coaching 1 Nos propositions de coaching 1) Nous accompagnons nos clients sur des demandes opérationnelles très concrètes : Faire face à des difficultés personnelles et /ou professionnelles. Pour soi même, pour

Plus en détail

France Télécom Après la crise, la reconstruction. CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir?

France Télécom Après la crise, la reconstruction. CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir? France Télécom Après la crise, la reconstruction CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir?» Du constat vers un nouveau contrat social Donner & ouvrir la parole

Plus en détail

Fiche de décryptage. L évaluation, comme acte de management. De quoi parlons-nous? Pourquoi un entretien individuel d évaluation?

Fiche de décryptage. L évaluation, comme acte de management. De quoi parlons-nous? Pourquoi un entretien individuel d évaluation? L évaluation, comme acte de management De quoi parlons-nous? Il s agit de faire le point sur l un des principaux outils de management, l entretien annuel d évaluation : rappeler quels en sont les objectifs

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP 2014 / 2015 ACCOMPAGNEMENT DE LA GESTION DU HANDICAP EN ENTREPRISE Syn@pse Consultants 30 Avenue de la Paix 67000 STRASBOURG 03 88 35 10 14 Satisfaire l Obligation d

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

Atelier n 1 3ème session

Atelier n 1 3ème session Atelier n 1 3ème session Thématique : Mobilité Interne Synthèse Relevé de discussion 30 janv 2012 Ressources Humaines Groupe Co construction GPEC 2012 Retour sur le dispositif Espace Mobilité 2004 2005

Plus en détail

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 -

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - Avec un chiffre d affaires total de 3.5 Milliards d euros par an, la formation professionnelle est un secteur apparemment

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014

CATALOGUE FORMATION 2014 CATALOGUE FORMATION 2014 AT-Talents 56, rue du Ruisseau 75018 Paris 01 42 52 35 35 www.at-talents.com AT-Talents est enregistré en tant qu Organisme de Développement Professionnel Continu auprès de l OGDPC

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

CQPP Encadrement d équipe

CQPP Encadrement d équipe CQPP Encadrement d équipe OBJECTIFS ET PROGRAMME ASSOCIES (23 jours) COMPETENCE 1 (2 jours) Spécifique Organiser la production sur son périmètre d activité PROGRAMME : Contenu à finaliser (JCA) module

Plus en détail

L Accompagnement Durable

L Accompagnement Durable L Accompagnement Durable Notre objectif: contribuer à la performance de l entreprise créatrice de valeur 1 Sept 2012 L Accompagnement Durable Notre Offre Le coaching systémique global d une organisation

Plus en détail

Directeur du Département des Ressources Humaines. - Profil de poste -

Directeur du Département des Ressources Humaines. - Profil de poste - Directeur du Département des Ressources Humaines - Profil de poste - Cotation du poste : 2,7 1. Informations institutionnelles relatives au CHRU de Lille Etablissement : CHRU de Lille 2 avenue Oscar Lambret

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE www.parlonsentreprise.com Objectifs de l atelier Prendre conscience des besoins des clients Apporter un service supplementaire utile a nos clients Presenter une

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress

Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress GÉRER LE STRESS DANS L ENTREPRISE OBJECTIFS PEDAGOGIQUES DUREE : 1 JOUR Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress Identifier la notion de risques psychosociaux au titre de la Loi

Plus en détail

Les fondamentaux des Ressources Humaines

Les fondamentaux des Ressources Humaines Les fondamentaux des Ressources Humaines Référence GRH-01 JOUR 1 Les grands principes de la fonction RH Acquérir une vision globale de la gestion des ressources humaines dans l'entreprise. Maîtriser les

Plus en détail

Bâtir et améliorer son système d appréciation

Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et faire évoluer son système d'appréciation, Se doter de critères pertinents pour son entreprise, Se positionner en tant que conseil dans l'entretien

Plus en détail

Management development et mobilité

Management development et mobilité Daniel Held : Management development et mobilité Paru dans : Persorama, no 4, 1996 sous le titre «Devoir apprendre en permanence». Résumé Le Management development connaît aujourd hui des remises en question

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC)

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) Le contexte Dans le BTP, la valeur ajoutée est principalement générée par la main d œuvre. Dans le cadre d un projet de Gestion Prévisionnelle

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

PLAN INTERMINISTERIEL DE FORMATION 2013

PLAN INTERMINISTERIEL DE FORMATION 2013 PLAN INTERMINISTERIEL DE FORMATION 2013 Secrétariat Général pour les Affaires Régionales Plate-forme interministérielle d appui à la GRH Les orientations nationales de la DGAFP Une circulaire défini annuellement

Plus en détail

Etude de cas. Politique de communication interne. Master RH formation continue. Sophie BRIGNANO 31, rue Montcalm 75018 Paris 06.65.25.65.

Etude de cas. Politique de communication interne. Master RH formation continue. Sophie BRIGNANO 31, rue Montcalm 75018 Paris 06.65.25.65. Master RH formation continue Politique de communication interne Etude de cas Sophie BRIGNANO 31, rue Montcalm 75018 Paris 06.65.25.65.22 sophiebrignano-masterrh@yahoo.fr 1 Société T Vous venez d intégrer

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

Amiens Métropole. Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF. Restitution des travaux et propositions d orientation.

Amiens Métropole. Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF. Restitution des travaux et propositions d orientation. Extrait du document remis à la DG Amiens Métropole Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF Restitution des travaux et propositions d orientation 8 juin 2007 Sommaire 1.Existant et attentes SI

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Université Pierre et Marie Curie. www.upmc.fr

Université Pierre et Marie Curie. www.upmc.fr Université Pierre et Marie Curie www.upmc.fr La responsabilité RH du DU 1. La fonction RH est une fonction partagée : la place du Directeur d Unité dans les processus RH 2. Maîtriser la prise de risque

Plus en détail

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être COACHING PROFESSIONNEL Points de repères et démarche en entreprise Performance et Bien-être Le coaching professionnel vise à stimuler la performance et à dynamiser les changements dans des contextes à

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Le diagnostic d une association les grandes étapes»

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Le diagnostic d une association les grandes étapes» DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT «Le diagnostic d une association les grandes étapes» Points clés Le diagnostic, un outil incontournable! C est en prenant en compte ces éléments que l association peut

Plus en détail

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale?

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Atelier n 2 du 01 Juillet 2011 Les entreprises au cœur de la GPEC T Expérimentation MODEL 74 (bassin d Annecy) Extraits du bilan en cours Chantal

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

ORIENTATIONS POLITIQUES STRATEGIE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES : MIEUX ANTICIPER ET GERER LE CHANGEMENT 8 octobre 2013

ORIENTATIONS POLITIQUES STRATEGIE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES : MIEUX ANTICIPER ET GERER LE CHANGEMENT 8 octobre 2013 Introduction : ORIENTATIONS POLITIQUES STRATEGIE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES : MIEUX ANTICIPER ET GERER LE CHANGEMENT 8 octobre 2013 1. Dans sa réponse au Livre vert de la Commission européenne

Plus en détail

Finalités de l ouvrage

Finalités de l ouvrage Introduction Il est commun de souligner que la fonction ressources humaines a subi des évolutions rapides et profondes depuis les années qui ont suivi la seconde guerre mondiale. Le rôle du DRH n a cessé

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la

Plus en détail

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille Direction du réseau Paris, le 21 février 2014 Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille INC du 13 mars 2014 1 1. Contexte Les Prm ont été créés en 2002 et trouvent leur fondement dans

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 La sécurité ferroviaire demande de réinterroger périodiquement

Plus en détail

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés h fiche pratique des repères pour agir #10 Préparer un accord GPEC dans les entreprises de plus de 50 salariés Octobre 2008 Le souci de se mettre en conformité avec la loi pousse un certain nombre d entreprises

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

Le groupe IFCEP. Nos deux pôles majeurs d intervention

Le groupe IFCEP. Nos deux pôles majeurs d intervention Nos deux pôles majeurs d intervention Centre de bilans de compétences Centre de formation www.ifcep.com 1 Nous intervenons depuis plus de 10 ans auprès d entreprises privées et de structures publiques,

Plus en détail

Développer le potentiel de vos équipes

Développer le potentiel de vos équipes Développer le potentiel de vos équipes Notre mission : vous accompagner vers la réussite de vos objectifs Alter Ego RH vous aide à anticiper, développer et valoriser vos relations avec vos salariés et

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

Actualiser, développer et valoriser les compétences des seniors

Actualiser, développer et valoriser les compétences des seniors Actualiser, développer et valoriser les compétences des seniors Fiche 6 Enjeux Face aux changements importants que connaissent les entreprises : évolution du contenu des métiers, des technologies et des

Plus en détail

Un voyage de 1000 km commence toujours par un pas Lao Tseu

Un voyage de 1000 km commence toujours par un pas Lao Tseu Un voyage de 1000 km commence toujours par un pas Lao Tseu être générateur de transformation individuelle et collective dans les entreprises s appuyer sur la capacité de chacun à changer et à incarner

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

Mission d audit financier de début de mandat

Mission d audit financier de début de mandat Ville de Louveciennes Mission d audit financier de début de mandat Synthèse 23 octobre 2014 Vos interlocuteurs : MAZARS Secteur public 61, rue Henri Regnault 92075 La Défense Cedex Thierry GREGOIRE Senior

Plus en détail

Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access

Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access Par M. Tiss 19/06/2014 à 11h25 Après une première édition réussie et riche d enseignements en 2012, HR Access Solutions, expert international de services

Plus en détail

Gestion de projet : la rentabilité doit-elle tuer l innovation?

Gestion de projet : la rentabilité doit-elle tuer l innovation? Gestion de projet : la rentabilité doit-elle tuer l innovation? Introduction Dans la grande et célèbre Ephèse de la Grèce antique, il existe selon Vitruve (Livre X de l Architecture, 1 er siècle av. J.C.)

Plus en détail

Baromètre Défis RH 2014

Baromètre Défis RH 2014 5 ème édition depuis 2010 Baromètre Défis RH 2014 Etude Andrh Inergie pour Entreprise & Carrières Juin 2014 Pierre Havet Gina de Rosa Luc Vidal Président Rédactrice en chef Directeur général ANDRH Ile-de-France

Plus en détail