Activité du registre France Greffe de Moelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activité du registre France Greffe de Moelle"

Transcription

1 Activité du registre France Greffe de Moelle Résumé de l activité Au 31 décembre 21, on comptait : donneurs volontaires inscrits sur le registre national France Greffe de Moelle 1 15,1 millions de donneurs volontaires inscrits sur l ensemble des registres internationaux 1 96 unités de sang placentaire dans le réseau français de sang placentaire 472 unités de sang placentaire dans l ensemble des banques internationales Au cours de l année 21, nouveaux donneurs ont été inscrits sur le fichier de donneurs de moelle osseuse du Registre France Greffe de Moelle. Au 31 décembre 21, parmi les donneurs inscrits, étaient typés pour HLA ABDR générique (91,5% de l ensemble du fichier). Le Registre FGM s est accru, en nombre absolu, de nouveaux donneurs. Au 31 décembre 21 : patients pris en charge en France (patients nationaux) dont inscrits en pris en charge à l étranger (patients internationaux) 737 patients nationaux greffés avec des donneurs non apparentés 141 avec des donneurs nationaux 596 avec des donneurs internationaux 223 patients nationaux ayant bénéficié d un greffon de sang placentaire national ou international, constitué d une seule ou de 2 unités de sang placentaire 128 patients internationaux ayant bénéficié d un greffon de CSH national (77 donneurs et 51 ) Figure RFGM 1. Evolution du fichier national de donneurs de CSH de 1986 à AB ABDR DQ

2 Figure RFGM 2. Evolution du Réseau Français de sang placentaire de 1999 à Nombre total d'unités Figure RFGM 3. Activité de recherche de donneur ou de greffon pour les patients nationaux et internationaux : nombre d inscriptions de patients par année de 2 à Patients internationaux Patients nationaux 2

3 Tableau RFGM 1. Activité de prélèvement/cession : répartition des greffons nationaux/internationaux (pour les patients nationaux) NOMBRE DE GREFFONS ISSUS DE DONNEURS N = 456 N = 565 N = 63 N = 654 N = 737 Greffons nationaux 99 22% % % % % Moelle 45 45% 55 43% 56 41% 47 32% 5 35% CSP 54 55% 72 57% 8 59% 99 68% 91 65% Greffons internationaux % % % 58 78% % Moelle % 14 32% % 14 28% 17 29% CSP % % % % % NOMBRE DE GREFFONS DE SANG PLACENTAIRE N = 18 N = 218 N = 254 N= 254 N = 223 GREFFONS D SIMPLE % 44% 48% 46% 9 4% Greffon national 48 48% 41 42% 47 38% 39 34% 17 19% Greffon international 51 52% 56 58% 76 62% 77 66% 73 81% GREFFONS D DOUBLE % 56% 52% 54% 6% Greffon national / national 23 Greffon national / international Greffon international / international % 32% 4% % 3% 51% % 21% 55% % 27% 58% % 22% 63% 3

4 Niveau de résolution HLA des donneurs de CSH non apparentés inscrits Dans l ensemble des régions, près d un nouveau donneur sur deux apporte un nouveau phénotype HLA- ABDR, sauf dans les DOM où ce ratio est beaucoup plus élevé. Ceci témoigne de la diversité génétique et donc du polymorphisme HLA de la population française mais également de la possibilité de recruter les nouveaux donneurs sur l ensemble du territoire national (cf. tableau RFGM 2) Figure RFGM 4. Analyse du niveau de typage HLA des donneurs inscrits par âge au Généque (2 digits) N = Allélique (4 digits ou avec ambiguité) N = Non typé classe II N=

5 Tableau RFGM 2. Apport en nouveaux phénotypes HLA-ABDR des nouveaux donneurs inscrits en 21 par région REGIONS Phénotypes uniques fin 21 Donneurs typés HLA- ABDR fin 21 Phénotypes uniques / inscrits REGIONS Phénotypes uniques fin 21 Donneurs typés HLA- ABDR fin 21 Phénotypes uniques / inscrits Alsace ,1% La Martinique ,5% Aquitaine ,2% La Réunion ,7% Auvergne ,9% Languedoc- Roussillon ,7% Basse-Normandie ,1% Limousin ,9% Bourgogne ,2% Lorraine ,9% Bretagne ,8% Midi-Pyrénées ,3% Centre ,4% Nord-Pas-de-Calais - Picardie ,2% Champagne-Ardenne ,3% Pays de la Loire ,5% Franche-Comté ,7% Poitou-Charentes ,2% Haute-Normandie ,2% Provence-Alpes-CA ,8% Ile-de-France - Picardie ,6% Rhône-Alpes ,2% Total ,4% 5

6 Inscription des patients nationaux patients ont eu un dossier de recherche initié en 21. Parmi ces patients, on compte nouveaux patients (première inscription) et 98 patients qui, eux, ont eu une recherche réactivée en 21 (dossier clôturé sur le Registre FGM avant 21 et réinscription en 21). Sur les inscriptions enregistrées en 21 par le Registre FGM, 686 soit 39,8% concernaient des patients âgés de plus de 55 ans. Ce nombre est en augmentation constante depuis 5 ans. L accès à la greffe de CSH est en effet facilité pour ces patients, du fait de protocoles de préparation à la greffe d intensité atténuée et de l utilisation des cellules souches périphériques, comme source privilégiée de greffon. Le nombre d inscriptions de patients nationaux au cours de l année 21 s est accru de 12%. Pour tous ces patients, la recherche de donneurs potentiels (donneurs volontaires ou unités de sang placentaire non apparentés) s est : - soit limitée, dans une première étape, à l inscription sur le Registre France Greffe de Moelle quand le nombre de donneurs volontaires potentiels nationaux était important ( 1) ou qu il existait une/des unité(s) de sang placentaire dont le nombre total de cellules nucléées était compatible avec le poids du patient - soit d emblée étendue à l ensemble des registres internationaux, permettant ainsi l accès aux 15 millions de donneurs potentiels, quand le patient était porteur d un allèle rare ou qu il existait un déséquilibre de liaison inhabituel DR-DQ ou B-C, par exemple. Une recherche active de donneurs potentiels se traduit au minimum, par une demande d examens complémentaires : demande de typage HLA générique ou allélique ou demande d échantillons sanguins. Au total, au 31 décembre 21, patients étaient inscrits sur le Registre FGM. 425 d entre eux avaient une recherche temporairement suspendue. Le nombre de demandes de typages HLA classe II est en diminution constante du fait de la stratégie de typage élaborée par l Agence de la biomédecine en 28, visant non seulement à typer à un niveau de résolution allélique classe I et II tous les nouveaux donneurs mais aussi à typer rétrospectivement de la même manière les donneurs déjà inscrits, afin d identifier plus rapidement les donneurs compatibles (cf. Figure RFGM 5) 6

7 Tableau RFGM 3. Répartition des patients inscrits selon le centre receveur 21 CENTRES RECEVEURS / GREFFEURS Total patients inscrits en 28 Total patients inscrits en 29 Total Patients inscrits en 21 Nvx patients inscrits en 21 Patients inscrits au 1/1/1 Patients inscrits au 31/12/1 Patients en CIT au 1/1/1 Patients en CIT au 31/12/1 Angers Besançon Adultes Pédiatrie Bordeaux Brest Caen Clermont-Ferrand Adultes Pédiatrie Grenoble IDF Clamart IDF Créteil H. Mondor Saint-Antoine (jusqu'en juin 21) IDF Paris Saint-Antoine (depuis juin 21) IDF Paris Hôtel-Dieu (jusqu'en juin 21) IDF Paris La Pitié IDF Paris Necker Adultes Pédiatrie IDF Paris R. Debré IDF Paris Saint-Louis St Louis Institut Gustave Roussy Lille C Huriez (adultes)

8 J de Flandres (pédiatrie) Limoges Lyon E. Herriot (adultes) IHOP (pédiatrie) Marseille Institut P. Calmettes (adultes) La Timone (pédiatrie) Montpellier A. de Villeneuve (pédiatrie) St Eloi (adultes) Nancy Nantes Nice Poitiers Rennes Rouen C. Nicolle H. Becquerel Saint-Etienne Strasbourg Adultes Pédiatrie Toulouse TOTAL

9 Figure RFGM 5. Répartition des patients inscrits selon leur diagnostic et leur âge Pathologies malignes Adultes Pathologies malignes Enfants LAM Adultes LAM Enfants LAL Adultes LAL Enfants Pathologies non malignes Adultes Pathologies non malignes Enfants

10 Recherches Après avoir noté un nombre croissant de demandes de typage HLA-C générique en 26 et 27, témoignant de l importance accordée à ces antigènes dans l identification et la présélection d un donneur compatible, on observe une baisse de ces demandes du fait de la stratégie de typage mise en place depuis le 1er janvier 28 (cf. Figure RFGM 6). De la même manière, on note une diminution régulière du nombre de demandes de typage HLA-A, HLA-B et HLA-C allélique du fait de l augmentation du nombre de donneurs typés à un niveau de résolution ABCDRB1 allélique ou intermédiaire (codes NMDP) dès leur inscription ou rétrospectivement. La stratégie de typage, mise en place pour tous les nouveaux donneurs inscrits depuis 28 ainsi que pour tous les donneurs déjà inscrits (typages rétrospectifs CDRB1 allélique) facilite l identification et la sélection de donneurs volontaires compatibles à un niveau allélique pour 9, et si possible, 1 des 1 antigènes majeurs d histocompatibilité (HLA-A, B, C, DRB1, DQB1). Le nombre de demandes de typage HLA-DR générique décroît d année en année car le pourcentage de donneurs volontaires nationaux typés pour les molécules HLA de classe I et de classe II au minimum à un niveau générique, atteint en effet désormais 91,5% (cf Figure RFGM 7). Le nombre de demandes de typage HLA-DRB1 et DQB1 allélique a également décru en 29 et en 21. La raison est la même que celle énoncée pour les typages de classe I. Figure RFGM 6. Demandes de typage HLA classe I pour les patients nationaux. Etude comparative HLA-AB générique (split) HLA-A allélique HLA-B allélique 2 37 HLA-C générique HLA-C allélique

11 Figure RFGM 7. Demandes de typage HLA classe II pour les patients nationaux. Etude comparative HLA-DR générique HLA-DRB1 allélique HLA-DQB1 allélique HLA-DPB1 allélique Prélèvement de CSH Les sources de CSH privilégiées pour les enfants restent la moelle osseuse et le sang placentaire, alors que pour les patients adultes, et en particulier ceux âgés de plus de 55 ans, il s agit des cellules souches périphériques. Parmi les patients inscrits en 21, 36,6 % ont bénéficié d un greffon non apparenté dans leur année d inscription. Au total, 96 patients ont bénéficié d un greffon non apparenté (cf Tableau RFGM 5). 74% des patients greffés en 21 ont été inscrits depuis moins de 6 mois (cf Figure RFGM 8). Tableau RFGM 4. Répartition des sources de cellules souches hématopoïétiques selon l âge des patients Greffons Patients <18 ans Patients de 18 ans à 55 ans Moelle Patients >55 ans 1 er don nd don nde greffe 1 2 CSP er don nd don nde greffe ère greffe nde greffe TOTAL PATIENTS 737 TOTAL ,6% ,4% ,1%

12 Tableau RFGM 5. Répartition des greffons de cellules souches médullaires et périphériques et des cessions d en 21 selon l année d inscription des patients PATIENTS Année d'inscription. Patients inscrits au cours de l'année AYANT BENEFICIE D'UN GREFFON NON APPARENTE N + 1 N + 2 N + 3 N + 4 N + 5 Total ,7% 84 13,3% 11 1,7% 5,8% 6,9% 1,2% ,6% ,3% 13 14,7% 19 2,7% 3,4% 3,4% 2,3% ,9% ,% ,7% 24 3,% 3,4% 2,2% 1,1% ,4% ,7% 17 18,8% 2 2,2% 11 1,2% 5,6% 5,6% 38 42,1% ,1% ,6% 21 1,8% 12 1,% 4,3% 2,2% ,1% ,5% 265 2,1% 2 1,5% 12,9% 8,6% ,6% ,1% 35 21,7% 39 2,8% 7,5% 83 59,2% ,8% 315 2,3% 38 2,5% ,6% ,3% 34 19,8% 83 54,1% ,6% De plus, parmi les patients ayant bénéficié d un greffon en 21, 6 ont été inscrits en 1997, 21, 23, 24 et ,6% Figure RFGM 8. Délai entre l inscription et le prélèvement des patients ayant bénéficié d un greffon de CSH issu de donneur en 21 (N=737) de 9 à 12 mois 5% >12 mois 9% de 3 à 6 mois 5% de 6 à 9 mois 12% moins de 3 mois 24% 12

13 Tableau RFGM 6. Délai médian entre la date d inscription du patient, le recrutement du donneur (moelle ou CSP) et la greffe entre l'inscription et le recrutement entre le recrutement et la greffe entre l'inscription et la greffe entre l'inscription et le recrutement entre le recrutement et la greffe entre l'inscription et la greffe Aplasies 5, mois 2, mois 7,1 mois 5,7 mois 1,2 mois 4,8 mois LAL 2,1 mois 1,5 mois 3,8 mois 2, mois 1,4 mois 3,6 mois LAM 2,3 mois 1,4 mois 3,7 mois 2,1 mois 1,4 mois 3,7 mois LH 3,3 mois 1,4 mois 5,2 mois 3,3 mois 1,7 mois 4,8 mois LNH 2,5 mois 1,6 mois 4,6 mois 2,4 mois 1,4 mois 4,2 mois MDS 3,2 mois 1,5 mois 5,5 mois 3,2 mois 1,6 mois 5,3 mois LAL : Leucémie Aigüe Lymphoblastique LAM : Leucémie Aigüe Myéloblastique LH : Lymphome Hodgkinien LNH : Lymphome Non Hodgkinien MDS : Myélodysplasie Tableau RFGM 7. Répartition des greffons selon la source de CSH pour les patients nationaux Greffons MOELLE CSP 1 er don ,1% ,5% ,1% ,9% 29 21,8% 2 ème don 1,2% 1,1% 1,1% 2,2% 4,4% 2 nde greffe 2,3% 2,3% 2,2% 4,4% 7,7% 1 er don ,9% ,1% 43 47,% ,7% ,% 2 ème don 9 1,4% 1 1,3% 6,7% 8,9% 9,9% 2 nde greffe 5,8% 7,9% 2,2% 16 1,8% 9,9% simples 96 15,1% 95 12,1% 12 14,% 17 11,8% 83 8,6% simples 2 nde greffe 3,5% 2,3% 3,4% 9 1,% 7,7% doubles 72 11,3% ,6% ,8% ,9% ,9% doubles 2 nde greffe 9 1,4% 7,9% 4,5% 13 1,4% 9,9% TOTAL ,9% +23,1% +9,5% +7,% +5,% Tableau RFGM 8. Evolution du nombre de donneurs nationaux non apparentés prélevés NOMBRE DE GREFFONS (hors DLI) N = 154 N = 186 N = 24 N = 231 N = 218 PATIENTS NATIONAUX Moelle osseuse premier don second don seconde greffe CSP premier don

14 second don seconde greffe Lymphocytes PATIENTS INTERNATIONAUX Moelle osseuse premier don second don seconde greffe CSP premier don second don seconde greffe 77 Lymphocytes Type de greffons de CSH prélevés Le nombre total de prélèvements/cessions réalisés en 21 s'est accru de 4,7 % par rapport à l année précédente : 1 93 en 21 (dont 22 prélèvements de cellules souches d origine médullaire, 517 d origine périphérique et 356 cessions d unités de sang placentaire) contre 1 44 en 29 et 556 en 25. L'augmentation observée est surtout due au nombre de prélèvements de CSP : 517 en 21 contre 467 en 29 et 215 en 25. Le nombre de prélèvements de moelle osseuse conserve néanmoins toute sa place (22 en 21, 187 en 29 et 167 en 25). On observe une légère baisse du nombre d unités de sang placentaire cédées : 356 en 21 contre 39 en 29 (cf Figure RFGM 9). Il est à noter que cette figure dénombre le nombre de prélèvements de donneurs et cessions d et non le nombre de patients greffés, un même patient pouvant bénéficier d une ou de deux cessions d. 133 patients ont bénéficié au cours de l année 21 de deux unités de sang placentaire combinées, contre 138 en 27 et 3 en

15 Figure RFGM 9. Répartition des prélèvements/cessions par année et par source de CSH de 2 à 21 pour les patients nationaux Moelle osseuse CSP 15

16 Origine des greffons de CSH Le nombre de prélèvements de donneurs nationaux de CSH pour des patients nationaux a diminué de 3,4% en 21 alors que le nombre de prélèvements à partir de donneurs internationaux a lui, augmenté de 14%. Figure RFGM 1. Greffons nationaux ou internationaux de CSH pour patients nationaux ( et lymphocytes exclues) N = Donneurs nationaux Donneurs internationaux 16

17 Activité des banques du Réseau Français de Sang Placentaire Le nombre de greffons nationaux de sang placentaire cédés en 21 pour le compte de patients nationaux a diminué. L un des facteurs expliquant cette diminution est le nombre croissant de greffons de sang placentaire inscrits dans les Banques de sang placentaires internationales. De 1,26% des stockées par les banques du RFSP sont désormais cédées chaque année. Au total, depuis la création du RFSP en 1994, environ 1% du stock d nationales a été cédé à des patients nationaux ou internationaux. Tableau RFGM 9. Activité d inscription des banques du réseau français de sang placentaire de 1999 à 21 Nombre total d'unités Besançon Bordeaux Créteil Marseille Montpellier Paris Saint- Louis Anciennes Paris Saint- Louis Nouvelles Rhône-Alpes décembre (64%) 18 (2%) 283 (34%) 2 31 décembre (59%) 46 (23%) 312 (18%) décembre (53%) 69 (24%) 674 (23%) décembre (49%) 93 (25%) 949 (26%) décembre (49%) 139 (24%) (27%) décembre (46,9%) 1189 (24,8%) 19 (,4%) 1339 (27,9%) décembre (45,6%) 1482 (28%) 19 (,4%) 1381 (26%) décembre (45,9%) 177 (3,9%) 19 (,3%) 1316 (22,9%) décembre (48,8%) 1897 (3,8%) 17 (,3%) 1241 (2,1%) décembre (49,6%) 218 (3,9%) 16 (,2%) 1177 (16,7%) 178 (2,5%) 17

18 29 3 décembre (49,1%) 2575 (3,3%) 16 (,2%) 1118 (13,2%) 59 (6,%) 16 (1,2%) décembre (46,1%) 392 (28,4%) 26 (1,9%) 13 (,1%) 152 (1,4%) 191 (1%) 888 (8,1%) 438 (4%) Tableau RFGM 1. Nombre d cédées par rapport au nombre total d unités stockées (Patients nationaux et internationaux) au 31 décembre 26 au 31 décembre 27 au 31 décembre 28 au 31 décembre 29 au 31 décembre 21 Total Cédées BANQUES stockées cédées stockées cédées stockées cédées stockées cédées stockées cédées Besançon Bordeaux Créteil Marseille IPC Montpellier Paris Saint-Louis Rhône-Alpes Total Anciennes Nouvelles ,74% 2,39% 2,86% 1,39%,99% 1,5% ,43% 2,42% 2,2% 2,1% 1,36% 9,6% ,49%,5% % 12% 6% % 15% 38,5% 152 %,% ,94% 6,12% 5,35% 5,19% 2,47% 35,3% % 1% 1,7% % 1%,9% ,14% 3,18% 3,1% 2,5% 1,26% 18

19 19

20 2

Activité nationale de greffe de CSH

Activité nationale de greffe de CSH Activité nationale de greffe de CSH En 2013, 81 centres français ont réalisé des greffes de cellules souches hématopoïétiques (CSH). Cette activité est divisée en deux catégories : greffes allogéniques

Plus en détail

Activité nationale de greffe de CSH

Activité nationale de greffe de CSH Activité nationale de greffe de CSH En 2012, 77 centres français ont réalisé des greffes de cellules souches hématopoïétiques (CSH). Cette activité est divisée en deux catégories : greffes allogéniques

Plus en détail

Activité des centres de prélèvement de CSH

Activité des centres de prélèvement de CSH Activité des centres de prélèvement de CSH L arrêté du 14 septembre 2009 a fixé le contenu du dossier accompagnant la demande d autorisation ou de renouvellement d autorisation de tous les centres effectuant

Plus en détail

Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie

Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie Plateforme de génétique moléculaire des cancers de l Arc Alpin CHU de Grenoble Les incontournables

Plus en détail

LES 10 ANS DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE A L AGENCE DE LA BIOMEDECINE

LES 10 ANS DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE A L AGENCE DE LA BIOMEDECINE LES 10 ANS DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE A L AGENCE DE LA BIOMEDECINE Dr Evelyne MARRY Directrice DIRECTION PRELEVEMENT GREFFE - CSH Agence de la biomédecine 1 LE REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

LE DON DU VIVANT. aujourd hui? Quelle situation. Quelles économies de santé possibles? Greffe rénale à partir d un donneur vivant

LE DON DU VIVANT. aujourd hui? Quelle situation. Quelles économies de santé possibles? Greffe rénale à partir d un donneur vivant LE DON DU VIVANT Greffe rénale à partir d un donneur vivant Quelle situation aujourd hui? Quelles économies de santé possibles? DONNER UN REIN DE SON VIVANT PEUT CONCERNER CHACUN le don du vivant /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

! "# $# % & '( ) ** (

! # $# % & '( ) ** ( !"# $#% &'()**( LA LEUCÉMIE 1! "! " # $%&'( )*+, - -. LA DEMARCHE "#" & '() * %! " #" $ #$%% / +* + + 0 1 + &" " +0 1 + (2 3, % 4 56 %74 %7% +1 (. 1, + 8 9 ' :+ 1 8 ; + +0 (, ()

Plus en détail

Kit d aide FNEK. à l orientation des lycéen Edition 2014 * + d infos sur: www.fnek.fr

Kit d aide FNEK. à l orientation des lycéen Edition 2014 * + d infos sur: www.fnek.fr Publication Formation Représentation Solidarité FNEK Kit d aide à l orientation des lycéen Edition 2014 * + d infos sur: www.fnek.fr * Les informations sont susceptibles de changer d une année sur l autre

Plus en détail

DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS FRANÇAIS. Dossier de presse

DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS FRANÇAIS. Dossier de presse ATLAS DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS FRANÇAIS Mai 2011 L atlas des équipements sportifs, un outil au service de tous les acteurs du sport La base de données des équipements sportifs, espaces et sites de pratique

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Juillet 2015 - N 15.023 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Au cours du premier trimestre 2015, 888 400 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un emploi

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

6 741 6 883 7 199 7 194 7 328 2004 2005 2006 2007 2008 î î î BRUXELLES LILLE CAEN ROUEN COURBEVOIE METZ BREST SAINT-BRIEUC QUIMPER RENNES VANNES VERSAILLES PARIS CRÉTEIL STRASBOURG NANTES TOURS DIJON

Plus en détail

Tissue Bank Registry FRANCE

Tissue Bank Registry FRANCE Last updated: 9/1/08 Angers - EFS Pays de la Loire, Site d'angers - (Cod: FR0033) Parathyroide EFS Pays de la Loire 16, bd MIRAULT 49022 - Angers Phone: + 33 02 41724444 Fax: + 33 02 41724451 Berck sur

Plus en détail

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Un déficit important dû pour une large part aux migrations des familles Entre et, la Champagne-Ardenne a perdu beaucoup

Plus en détail

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique N 2 / mars 2006 De quelques données statistiques complémentaires sur l évolution passée, présente et à venir des effectifs d enseignants-chercheurs

Plus en détail

ZIPR1 - Nord-Ouest. Activités de prélèvement de cellules CSHMO ALLO, CSHMO AUTO. Etablissement 14 CAEN CHU COTE DE NACRE CAEN

ZIPR1 - Nord-Ouest. Activités de prélèvement de cellules CSHMO ALLO, CSHMO AUTO. Etablissement 14 CAEN CHU COTE DE NACRE CAEN ZIPR1 - Nord-Ouest 14 CAEN CHU COTE DE NACRE CAEN 59 ARMENTIERES CH ARMENTIERES 59 LILLE HOP CLAUDE HURIEZ CHR LILLE 59 LILLE HOP JEANNE DE FLANDRE CHR LILLE 59 LILLE CLCC OSCAR LAMBRET LILLE 59 ROUBAIX

Plus en détail

UNE BANQUE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PUBLIC LOCAL. Association des Maires Ruraux d Ille-et-Vilaine 27 septembre 2013

UNE BANQUE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PUBLIC LOCAL. Association des Maires Ruraux d Ille-et-Vilaine 27 septembre 2013 UNE BANQUE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PUBLIC LOCAL Association des Maires Ruraux d Ille-et-Vilaine 27 septembre 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe

Plus en détail

Annuaire des Cellules

Annuaire des Cellules Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction Annuaire des Cellules Economiques Régionales de la Construction Mise à jour le 29/01/2007 Annuaire des Cellules Economiques Régionales

Plus en détail

Bilan d activité 2007 des plates-formes hospitalières de génétique moléculaire des cancers.

Bilan d activité 2007 des plates-formes hospitalières de génétique moléculaire des cancers. Juillet 2008 Bilan d activité 2007 des plates-formes hospitalières de génétique moléculaire des cancers. I- Contexte L identification d altérations génétiques au sein des cellules cancéreuses a débouché

Plus en détail

L INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE EN FRANCE EN 2010

L INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE EN FRANCE EN 2010 2 L INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE EN FRANCE EN 2010 L industrie manufacturière en France métropolitaine employait 3,68 millions de salariés en 1993. Ils ne sont plus que 2,82 millions en 2010. La suppression

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports. (pour attribution) (pour information)

Ministère des sports. Le ministre des sports. (pour attribution) (pour information) Ministère des sports Direction des sports Sous-direction de l emploi et des formations Bureau de la coordination des certifications et du service public de formation (D.S.C2) Personne chargée du dossier

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013 Service émetteur : Direction de l efficience de l offre de soins Professionnels de santé, Bureau du comité régional de l ONDPS Affaire suivie par : Mireille ALONSO Amandine ROUSSEL Jean-Louis COTART Courriel

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGA/SDDPRS/N2004-1301 Date: 22 octobre 2004

NOTE DE SERVICE DGA/SDDPRS/N2004-1301 Date: 22 octobre 2004 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de l Administration Sous-direction du Développement Professionnel et des Relations sociales Bureau

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014 Sessions 2014 DCG 2014 s de 0 1 Contrôle de Anglais appliqué aux affaires 4 langue vivante Inscrits 5603 9956 9092 9913 5030 5565 8142 5085 8709 10613 9356 8480 2616 1350 Présents 4784 8484 7694 8405 4212

Plus en détail

Direction interrégionale Nord et Outre-Mer

Direction interrégionale Nord et Outre-Mer Direction interrégionale Nord et Outre-Mer NORD-PAS DE CALAIS (59/62) 99, boulevard de Mons CS80437 59658 Villeneuve-d Ascq Cedex Télécopie : 03 20 19 67 61 BASSE-NORMANDIE (14/50/61) Parc d activités

Plus en détail

SYNTHESE DE L ACTIVITÉ DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE EN 2012

SYNTHESE DE L ACTIVITÉ DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE EN 2012 SYNTHESE DE L ACTIVITÉ DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE EN La base de données du Registre France Greffe de Moelle est constituée de quatre fichiers : - le fichier des patients nationaux, - le fichier

Plus en détail

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI Situation du 1 er juillet 21 au soir Indicateurs de la cellule Nombre d optants: données issues des régions 12151 personnes ont opté au 1/7/21 (données

Plus en détail

Agence de la biomédecine an 1 Liens avec la SFGM-TC. Bernard Loty Directeur médical et scientifique

Agence de la biomédecine an 1 Liens avec la SFGM-TC. Bernard Loty Directeur médical et scientifique Agence de la biomédecine an 1 Liens avec la SFGM-TC Bernard Loty Directeur médical et scientifique L Agence de la biomédecine après l Établissement français des greffes Création par la loi de bio-éthique

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Très légère baisse des prix de l immobilier au niveau national au mois de décembre «Notre indice national est en très légère baisse de -2,67 points

Plus en détail

LISTE DES ETABLISSEMENTS PREPARANT AU DIPLOME D'ETAT DE MASSEUR-KINESITHERAPEUTE

LISTE DES ETABLISSEMENTS PREPARANT AU DIPLOME D'ETAT DE MASSEUR-KINESITHERAPEUTE LISTE DES ETABLISSEMENTS PREPARANT AU DIPLOME D'ETAT DE MASSEUR-KINESITHERAPEUTE Le sigle signifie que pour cette Äcole il faut suivre une 1 Åre annäe Ç la facultä de mädecine Le sigle signifie que pour

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 22/12/97 Origine : ACCG MMES et MM les Directeurs MMES et MM les Agents Comptables des Caisses

Plus en détail

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal!

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! J ai de 18 à 50 ans Le Don de Moelle Osseuse Ça m intéresse -1 je demande des infos, je réfléchis. -2 je contacte le centre EFS le plus proche de chez moi. 3- je suis

Plus en détail

Barres d entrée du mouvement inter 2014

Barres d entrée du mouvement inter 2014 Discipline : Allemand L 0421 Aix-Marseille 421.3 Besançon 21 Bordeaux 148 Caen 185.1 Clermont-Ferrand 121.1 Dijon 21 Grenoble 71.1 Guadeloupe 144 Guyane 121 Lille 71 Limoges 528.2 Lyon 221.3 Martinique

Plus en détail

France. Alsace. Strasbourg

France. Alsace. Strasbourg Alsace Strasbourg Centre d'information sur les Institutions Tel: (33-3) 88.15.70.80 Européennes 26 A, avenue de la Paix Fax: (33-3) 88.15.70.89 F 67000 Strasbourg ciie@strasbourg-europe.com Aquitaine Bordeaux

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier 45 40 35 30 25 20 15 10 milliers de logements par MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 120 110 100 90 80 70

Plus en détail

Les Salles Art et Essai

Les Salles Art et Essai Les Salles Art et Essai octobre 2006 Centre National de la Cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective 12, rue de Lübeck 75784 Paris cedex 16 Tél : 01.44.34.38.26 Fax : 01.44.34.34.55

Plus en détail

Analyse bibliométrique annuelle - ANNEXE Les publications de Paris Diderot pour les années 2005-2010

Analyse bibliométrique annuelle - ANNEXE Les publications de Paris Diderot pour les années 2005-2010 Direction d'appui à la Recherche et à l'innovation Nathalie REYMONET Chargée de productions scientifiques 7 septembre 2012 Analyse bibliométrique annuelle - ANNEXE Les publications de Paris Diderot pour

Plus en détail

Devenez Donneurs Sommaire

Devenez Donneurs Sommaire Devenez Donneurs Sommaire 1 Devenir donneur de moelle : informations générales 2 Formulaire de candidature 3 Questionnaire Médical 4 Liste des centres dʼinscription 1. Devenir Donneur de Moelle Osseuse.

Plus en détail

RÉHABILITATION DES LOGEMENTS SOCIAUX

RÉHABILITATION DES LOGEMENTS SOCIAUX RÉHABILITATION DES LOGEMENTS SOCIAUX L offre de prêts sur fonds d épargne de la Caisse des Dépôts Pour la réussite de tous les projets Une offre globale pour vos opérations de réhabilitation La Caisse

Plus en détail

ZIPR1 - Nord-Ouest. Activités de prélèvement de cellules CSHMO ALLO, CSHMO AUTO. Etablissement 14 CAEN CHU COTE DE NACRE CAEN

ZIPR1 - Nord-Ouest. Activités de prélèvement de cellules CSHMO ALLO, CSHMO AUTO. Etablissement 14 CAEN CHU COTE DE NACRE CAEN ZIPR1 - Nord-Ouest 14 CAEN CHU COTE DE NACRE CAEN 59 ARMENTIERES CH ARMENTIERES 59 LILLE HOP CLAUDE HURIEZ CHR LILLE 59 LILLE HOP JEANNE DE FLANDRE CHR LILLE 59 LILLE CLCC OSCAR LAMBRET LILLE 59 ROUBAIX

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 45 40 35 30 25 20 15 10 5 milliers de logements par trimestre 96 97 98

Plus en détail

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé Document destiné aux professionnels de santé 2 EDITION Etablissement relevant du ministère de la santé Le don de sang placentaire Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique

Plus en détail

Structuration de l offre de soins pour les patients adultes atteints de cancers rares

Structuration de l offre de soins pour les patients adultes atteints de cancers rares soins et vie des malades 2003 2009 2007 2013 Mesure 20 Mesure 23 SOINS et vie des malades Structuration de l offre de soins pour les patients adultes atteints de cancers rares 1 Février 2010 Cancers rares

Plus en détail

1. 2. NOTRE MISSION SERVIR L AVENIR NOTRE MÉTIER ACCOMPAGNER LES ENTREPRENEURS NOTRE STRATÉGIE ASSOCIER LE MEILLEUR DU PUBLIC ET DU PRIVE

1. 2. NOTRE MISSION SERVIR L AVENIR NOTRE MÉTIER ACCOMPAGNER LES ENTREPRENEURS NOTRE STRATÉGIE ASSOCIER LE MEILLEUR DU PUBLIC ET DU PRIVE 1. 2. 3. 4. NOTRE MISSION SERVIR L AVENIR NOTRE MÉTIER ACCOMPAGNER LES ENTREPRENEURS NOTRE STRATÉGIE ASSOCIER LE MEILLEUR DU PUBLIC ET DU PRIVE NOTRE RÉSEAU AU CŒUR DES RÉGIONS 3-5 6-8 9-10 11-13 1. NOTRE

Plus en détail

1980/1981 (Arrêté du 9 janvier 1980)

1980/1981 (Arrêté du 9 janvier 1980) 1980/1981 (Arrêté du 9 janvier 1980) «Dans chaque académie, la date de début des vacances d été de l année scolaire 1979/1980 ainsi que le calendrier de l année scolaire 1980/1981 pour les écoles maternelles

Plus en détail

Le financement. du secteur social et médico social. La Caisse des Dépôts, partenaire des acteurs de la solidarité

Le financement. du secteur social et médico social. La Caisse des Dépôts, partenaire des acteurs de la solidarité Le financement du secteur social et médico social La Caisse des Dépôts, partenaire des acteurs de la solidarité La Caisse des Dépôts accompagne les projets Les prêts de la Caisse des Dépôts sont les outils

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

Réseau Expert National Lymphomes Oculo-Cérébraux Primitifs de l Immuno-compétent

Réseau Expert National Lymphomes Oculo-Cérébraux Primitifs de l Immuno-compétent Réseau Expert National Lymphomes Oculo-Cérébraux Primitifs de l Immuno-compétent Organisation du Centre Expert National LOC GUYANE MARTINIQUE GUADELOUPE REUNION Lille Centre Expert National bi-site 20

Plus en détail

POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre

POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu

Plus en détail

DFMS DFMSA P r C h C ri r st s ophe e C h C ag a nau a d

DFMS DFMSA P r C h C ri r st s ophe e C h C ag a nau a d DFMS DFMSA Pr Christophe Chagnaud Service de Radiologie et Imagerie Médicale Marseille Objectifs affichés DFMS DFMSA Améliorer la qualité de la formation en réservant un contingent national de postes de

Plus en détail

Offre sport: simplification de la procédure et extension à l'aquagym et au yoga

Offre sport: simplification de la procédure et extension à l'aquagym et au yoga Direction Nationale des Activités Sociales Destinataires Tous services Contact QUACCHIA Eric Tél : 01.41.24.40.75 Fax : 01.41.24.40.05 E-mail : eric.quacchia@laposte.fr Date de validité A partir du 01.07.2010

Plus en détail

NOTE DE SERVICE. N 09-011-V3 du 23 février 2009 NOR : BUD R 09 00011 N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

NOTE DE SERVICE. N 09-011-V3 du 23 février 2009 NOR : BUD R 09 00011 N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique NOTE DE SERVICE N 09-011-V3 du 23 février 2009 NOR : BUD R 09 00011 N Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique LISTE D'APTITUDE À L'EMPLOI D'AGENT COMPTABLE D'ÉTABLISSEMENT PUBLIC

Plus en détail

DISPENSES ACCORDEES 08 - DIPLÔME DE SORTIE DES ECOLES SUPERIEURES DE COMMERCE

DISPENSES ACCORDEES 08 - DIPLÔME DE SORTIE DES ECOLES SUPERIEURES DE COMMERCE 08 - DIPLÔME DE SORTIE DES ECOLES SUPERIEURES DE COMMERCE Diplôme de sortie des ESCAE (Amiens, Bordeaux, Brest, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Le Havre, Lille, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice

Plus en détail

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : Le parc des immeubles en copropriété : un échantillon

Plus en détail

BILAN ADMISSION POST BAC - CAMPAGNE 2014 EN NOUVELLE CALEDONIE

BILAN ADMISSION POST BAC - CAMPAGNE 2014 EN NOUVELLE CALEDONIE BILAN ADMISSION POST BAC - CAMPAGNE 2014 EN NOUVELLE CALEDONIE www.admission-postbac.fr est le site Internet dédié à l admission en première année d études dans l enseignement supérieur. Il permet à la

Plus en détail

SYNTHESE DE L ACTIVITÉ DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE EN 2015

SYNTHESE DE L ACTIVITÉ DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE EN 2015 SYNTHESE DE L ACTIVITÉ DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE EN La base de données du Registre France Greffe de Moelle est constituée de quatre fichiers : - le fichier des patients nationaux, - le fichier

Plus en détail

Objet : formations des chefs de service et des chefs de bureau au management des ressources humaines.

Objet : formations des chefs de service et des chefs de bureau au management des ressources humaines. MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de l Administration Sous-direction du Développement Professionnel et des Relations sociales Bureau

Plus en détail

Herbergement et accueil des personnes âgées

Herbergement et accueil des personnes âgées Mise à jour CNH du 13/01/2016 LISTE DES ORGANISMES DE FORMATION HABILITÉS PAR LE RESEAU ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS/INRS ORGANISMES DE FORMATION NATIONAUX DISPOSITIF DE FORMATION HAPA Herbergement

Plus en détail

RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT

RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT LE QUATRE PAGES INSEE AQUITAINE RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT EN AQUITAINE INSEE AQUITAINE INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES Souvent située à la 6 e place des régions métropolitaines,

Plus en détail

N 129-2012 - Rédaction Contact :drorennes@onisep.fr ONISEP BRETAGNE 1A Quai Dujardin CS11116 35011 RENNES TEL : 02 99 25 18 00

N 129-2012 - Rédaction Contact :drorennes@onisep.fr ONISEP BRETAGNE 1A Quai Dujardin CS11116 35011 RENNES TEL : 02 99 25 18 00 Info Eclair N 129-2012 - Rédaction Contact :drorennes@onisep.fr ONISEP BRETAGNE 1A Quai Dujardin CS11116 35011 RENNES TEL : 02 99 25 18 00 ETUDES MEDICALES ET PARAMEDICALES Formations accessibles par concours

Plus en détail

MODULES D INITIATION À L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Module M1 : Module de préparation au concours ACCES Du 15 au 19 février 2010

MODULES D INITIATION À L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Module M1 : Module de préparation au concours ACCES Du 15 au 19 février 2010 MODULES D INITIATION À L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Module M1 : Module de préparation au concours ACCES Du 15 au 19 février 2010 Le devenir des Etudiants la 1ère année après le Bac en %. Ensemble étudiants

Plus en détail

ANNEXE. Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises. Ile de France

ANNEXE. Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises. Ile de France ANNEXE Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises Code Rome Domaine professionnel 32321 Informaticien d'étude (dont chef de projet) Ile de France 29 métiers 32321 Informaticien d'étude

Plus en détail

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme 4 janvier 2012 Principe Cette étude relative au dynamisme des régions repose sur un modèle explicatif

Plus en détail

29 mai 2015. Projet ECNi. Calendrier des rendez-vous CNG et SOLUCOM avec les universités et facultés de médecine & Démarche de labellisation

29 mai 2015. Projet ECNi. Calendrier des rendez-vous CNG et SOLUCOM avec les universités et facultés de médecine & Démarche de labellisation 29 mai Projet ECNi Calendrier des rendez-vous CNG et SOLUCOM avec les universités et facultés de médecine & Démarche de labellisation Agenda définitif des visites CNG dans les universités / facultés Dates

Plus en détail

NOR: SANH0520681A. Version consolidée au 21 août 2009

NOR: SANH0520681A. Version consolidée au 21 août 2009 Le 3 février 2010 ARRETE Arrêté du 24 février 2005 relatif à l organisation des épreuves classantes nationales anonymes donnant accès au troisième cycle des études médicales NOR: SANH0520681A Version consolidée

Plus en détail

ZIPR1 - Nord-Ouest. Etablissement autorisé: 14 CAEN CHRU CAEN Site géographique : CHU COTE DE NACRE CAEN

ZIPR1 - Nord-Ouest. Etablissement autorisé: 14 CAEN CHRU CAEN Site géographique : CHU COTE DE NACRE CAEN ZIPR1 - Nord-Ouest 14 CAEN CHRU CAEN Site géographique : CHU COTE DE NACRE CAEN 14 CAEN ETABLISSEMENT FRANCAIS DU SANG Site géographique : EFS NORMANDIE CAEN 59 ARMENTIERES CH ARMENTIERES Site géographique

Plus en détail

Info Eclair. Enquête effectuée en novembre 2013 ETUDES MEDICALES ET PARAMEDICALES

Info Eclair. Enquête effectuée en novembre 2013 ETUDES MEDICALES ET PARAMEDICALES Info Eclair N 142 25 novembre 2013 - Contact : drorennes@onisep.fr ONISEP BRETAGNE 1A Quai Dujardin CS11116 35011 RENNES Tél. : 02 99 25 18 00 ETUDES MEDICALES ET PARAMEDICALES Formations accessibles par

Plus en détail

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 4 points à retenir 1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 2 Réduction du risque de rupture systémique 3 La zone Euro sera en croissance lente, la France aussi. Peu de tensions

Plus en détail

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse Nous avons tous un don qui peut sauver une vie D e v e n i r donneur de moelle osseuse Pourquoi s inscrire comme donneur de moelle osseuse? Pour des personnes atteintes de maladies graves du sang, la greffe

Plus en détail

Syndicats Protection Sociale

Syndicats Protection Sociale Syndicats Protection Sociale Région ALSACE Syndicat CFDT Protection Sociale - SYPS Alsace Maison des syndicats 1 rue Sédillot 67000 Strasbourg 03.88.36.07.76 03.88.24.72.53 cfdtpste.alsace@wanadoo.fr Secrétaire

Plus en détail

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Bourg en Bresse, Lyon et Saint Etienne Les charges de l année 2005 L Observatoire National de Charges de Copropriété de la CNAB s est assigné trois

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

Liste des organisations sportives universitaires

Liste des organisations sportives universitaires LISTE DES ORGANISATIONS SPORTIVES UNIVERSITAIRES SIUAPS, SUAPS, DAPSE Classement des universités par académie ACADEMIE D AIX-MARSEILLE - Avignon : http://www.univ-avignon.fr/fr/presentation/organisation/servicescommuns/strservcom/structure/suaps.html

Plus en détail

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 8 décembre 2015 - N 15.043 L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 Fin octobre 2015, le nombre d intérimaires s établit à 640 600 en valeur corrigée des variations saisonnières (donnée provisoire). Il connaît

Plus en détail

Retrieval Centres for HPC-M and HPC-A

Retrieval Centres for HPC-M and HPC-A BESANCON CEDEX - EFS BOURGOGNE FRANCHE COMTE(Cod: FR0046) Unité de Thérapie tissulaire, cellulaire et génique 1, boulevard A. Fleming BP 1937-25020 BOBIGNY CEDEX - (Cod: FR0048) HOPITAL AVICENNE Unité

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE Le 16 février

Plus en détail

Concours de recrutement de professeurs des écoles Session 2006

Concours de recrutement de professeurs des écoles Session 2006 note d information 07.28 MAI www.education.gouv.fr En 2006, 14 172 postes ont été ouverts aux concours de recrutement de professeurs des écoles publiques. Ce nombre de postes correspond à 4 de l ensemble

Plus en détail

ANDRÉ ROSSINOT, président du CNFPT

ANDRÉ ROSSINOT, président du CNFPT À la veille d un mouvement de décentralisation important et alors que la Fonction publique territoriale a fait la preuve de son adaptation aux incessantes mutations des collectivités depuis deux décennies,

Plus en détail

I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE

I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE L analyse statistique qui suit a été réalisée par Séverine Penaud-Roux à partir des données brutes issues de la base CLAP

Plus en détail

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 7 janvier 2013 Sommaire Que s est-il passé au 1 er semestre 2013? 1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 2. Tableaux synthétiques 08 3. France 14

Plus en détail

Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil

Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil Cette liste n est pas exhaustive. Le classement est effectué par ordre alphabétique de région (Alsace,

Plus en détail

Liste des gares dites «structurantes»

Liste des gares dites «structurantes» Document d application Version 1 du 15/11/2014 Applicable dès réception RFF (CG TR 1 B n 7) RFN-CG-TR 01 B-07-n 900 Sommaire Article 1. Préambule... 4 Article 2. Définition et critères d éligibilité...

Plus en détail

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE Photographie Nationale de la Branche Plasturgie Année 2013 PREAMBULE L Observatoire National Paritaire Prospectif des Métiers, des Emplois et des Qualifications de la Plasturgie remercie OPCA DEFI, Organisme

Plus en détail

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES ANNEXES 2D - A D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - (2013-2014) (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES 1ère partie Anatomie et cytologie pathologiques Cardiologie et maladies vasculaires Dermatologie et

Plus en détail

Le baptême et les catholiques de France

Le baptême et les catholiques de France Le baptême et les catholiques de France La France métropolitaine de 2014 compte 41 Millions de baptisés : Situation au 1er janvier 2014 en métropole Population 64 millions Dont catholiques 41 millions

Plus en détail

JORF n 0017 du 20 janvier 2008 texte n 9 ARRÊTÉ

JORF n 0017 du 20 janvier 2008 texte n 9 ARRÊTÉ JORF n 0017 du 20 janvier 2008 texte n 9 ARRÊTÉ Arrêté du 18 janvier 2008 relatif à la délivrance, sans opposition de la situation de l emploi, des autorisations de travail aux étrangers non ressortissants

Plus en détail

目 錄 依 字 母 排 序 之 所 有 語 言 中 心 全 覽... 第 3 頁 實 用 資 料... 第 12 頁 法 語 測 驗 與 文 憑... 第 13 頁 四 個 法 語 教 學 團 體... 第 17 頁 法 國 地 區... 第 19 頁 一 覽 圖...

目 錄 依 字 母 排 序 之 所 有 語 言 中 心 全 覽... 第 3 頁 實 用 資 料... 第 12 頁 法 語 測 驗 與 文 憑... 第 13 頁 四 個 法 語 教 學 團 體... 第 17 頁 法 國 地 區... 第 19 頁 一 覽 圖... 目 錄 依 字 母 排 序 之 所 有 語 言 中 心 全 覽... 第 3 頁 實 用 資 料... 第 12 頁 法 語 測 驗 與 文 憑... 第 13 頁 四 個 法 語 教 學 團 體... 第 17 頁 法 國 地 區... 第 19 頁 一 覽 圖... 第 20 頁 各 中 心 資 料... 第 32 頁 2 依 字 母 排 序 之 所 有 語 言 中 心 全 覽 Accent français

Plus en détail

Année académique 2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 2014-2015

Année académique 2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 2014-2015 N 62 Janvier 2016 Introduction La Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche a publié au mois d octobre dernier

Plus en détail

L activité de la formation continue universitaire fléchit en 2005

L activité de la formation continue universitaire fléchit en 2005 note d informationjanvier 08.07 Au total, en 2005, 47 000 diplômes ont été délivrés par les universités, dont plus de la moitié sont des diplômes nationaux. Un tiers de ces diplômes sont des licences et

Plus en détail

RESEAUX EN ONCOLOGIE THORACIQUE : EXEMPLES CONCRETS

RESEAUX EN ONCOLOGIE THORACIQUE : EXEMPLES CONCRETS RESEAUX EN ONCOLOGIE THORACIQUE : EXEMPLES CONCRETS Pr. Arnaud SCHERPEREEL Pneumologie et Oncologie Thoracique Hôpital Calmette - CHRU de Lille et Unité INSERM 1019 Institut Pasteur de Lille Francophones

Plus en détail

L'évolution des consommations finales d'énergie

L'évolution des consommations finales d'énergie Thème : Changement climatique et maîtrise de l'énergie Orientation : Maîtriser la consommation d'énergie et développer les énergies renouvelables L'évolution des consommations finales d'énergie par région

Plus en détail

information culturelles et

information culturelles et note d information Enseignement & Recherche Un étudiant sur quinze, en France métropolitaine et dans les départements d outre-mer, suit une formation artistique, culturelle ou de, soit 155 000 étudiants

Plus en détail

L OBSERVATOIRE NUMÉRIQUE DES CAMPAGNES MUNICIPALES. La grande enquête du

L OBSERVATOIRE NUMÉRIQUE DES CAMPAGNES MUNICIPALES. La grande enquête du L OBSERVATOIRE NUMÉRIQUE DES CAMPAGNES MUNICIPALES La grande enquête du + de 200 villes passées en revue 527 candidats examinés Une enquête crowdsourcée 161 candidats parlent de numérique dans leur programme

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ PROFESSIONS DE SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ PROFESSIONS DE SANTÉ SANTÉ PROFESSIONS DE SANTÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 14 novembre 2011 fixant, pour l année universitaire 2012-2013,

Plus en détail

MARCHES IMMOBILIERS :

MARCHES IMMOBILIERS : MARCHES IMMOBILIERS : CONTRASTE DES TENDANCES ET EVOLUTIONS 4EME TRIMESTRE 2008 1 Carte des évolutions des prix : T42008/T42007 Supérieure à 5% De + 1% à + 5% De - 1% à + 1% De - 5% à - 1% De - 10% à -

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Le marché locatif privé s est ressaisi durant l

Plus en détail