Activité du registre France Greffe de Moelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activité du registre France Greffe de Moelle"

Transcription

1 Activité du registre France Greffe de Moelle Résumé de l activité Au 31 décembre 21, on comptait : donneurs volontaires inscrits sur le registre national France Greffe de Moelle 1 15,1 millions de donneurs volontaires inscrits sur l ensemble des registres internationaux 1 96 unités de sang placentaire dans le réseau français de sang placentaire 472 unités de sang placentaire dans l ensemble des banques internationales Au cours de l année 21, nouveaux donneurs ont été inscrits sur le fichier de donneurs de moelle osseuse du Registre France Greffe de Moelle. Au 31 décembre 21, parmi les donneurs inscrits, étaient typés pour HLA ABDR générique (91,5% de l ensemble du fichier). Le Registre FGM s est accru, en nombre absolu, de nouveaux donneurs. Au 31 décembre 21 : patients pris en charge en France (patients nationaux) dont inscrits en pris en charge à l étranger (patients internationaux) 737 patients nationaux greffés avec des donneurs non apparentés 141 avec des donneurs nationaux 596 avec des donneurs internationaux 223 patients nationaux ayant bénéficié d un greffon de sang placentaire national ou international, constitué d une seule ou de 2 unités de sang placentaire 128 patients internationaux ayant bénéficié d un greffon de CSH national (77 donneurs et 51 ) Figure RFGM 1. Evolution du fichier national de donneurs de CSH de 1986 à AB ABDR DQ

2 Figure RFGM 2. Evolution du Réseau Français de sang placentaire de 1999 à Nombre total d'unités Figure RFGM 3. Activité de recherche de donneur ou de greffon pour les patients nationaux et internationaux : nombre d inscriptions de patients par année de 2 à Patients internationaux Patients nationaux 2

3 Tableau RFGM 1. Activité de prélèvement/cession : répartition des greffons nationaux/internationaux (pour les patients nationaux) NOMBRE DE GREFFONS ISSUS DE DONNEURS N = 456 N = 565 N = 63 N = 654 N = 737 Greffons nationaux 99 22% % % % % Moelle 45 45% 55 43% 56 41% 47 32% 5 35% CSP 54 55% 72 57% 8 59% 99 68% 91 65% Greffons internationaux % % % 58 78% % Moelle % 14 32% % 14 28% 17 29% CSP % % % % % NOMBRE DE GREFFONS DE SANG PLACENTAIRE N = 18 N = 218 N = 254 N= 254 N = 223 GREFFONS D SIMPLE % 44% 48% 46% 9 4% Greffon national 48 48% 41 42% 47 38% 39 34% 17 19% Greffon international 51 52% 56 58% 76 62% 77 66% 73 81% GREFFONS D DOUBLE % 56% 52% 54% 6% Greffon national / national 23 Greffon national / international Greffon international / international % 32% 4% % 3% 51% % 21% 55% % 27% 58% % 22% 63% 3

4 Niveau de résolution HLA des donneurs de CSH non apparentés inscrits Dans l ensemble des régions, près d un nouveau donneur sur deux apporte un nouveau phénotype HLA- ABDR, sauf dans les DOM où ce ratio est beaucoup plus élevé. Ceci témoigne de la diversité génétique et donc du polymorphisme HLA de la population française mais également de la possibilité de recruter les nouveaux donneurs sur l ensemble du territoire national (cf. tableau RFGM 2) Figure RFGM 4. Analyse du niveau de typage HLA des donneurs inscrits par âge au Généque (2 digits) N = Allélique (4 digits ou avec ambiguité) N = Non typé classe II N=

5 Tableau RFGM 2. Apport en nouveaux phénotypes HLA-ABDR des nouveaux donneurs inscrits en 21 par région REGIONS Phénotypes uniques fin 21 Donneurs typés HLA- ABDR fin 21 Phénotypes uniques / inscrits REGIONS Phénotypes uniques fin 21 Donneurs typés HLA- ABDR fin 21 Phénotypes uniques / inscrits Alsace ,1% La Martinique ,5% Aquitaine ,2% La Réunion ,7% Auvergne ,9% Languedoc- Roussillon ,7% Basse-Normandie ,1% Limousin ,9% Bourgogne ,2% Lorraine ,9% Bretagne ,8% Midi-Pyrénées ,3% Centre ,4% Nord-Pas-de-Calais - Picardie ,2% Champagne-Ardenne ,3% Pays de la Loire ,5% Franche-Comté ,7% Poitou-Charentes ,2% Haute-Normandie ,2% Provence-Alpes-CA ,8% Ile-de-France - Picardie ,6% Rhône-Alpes ,2% Total ,4% 5

6 Inscription des patients nationaux patients ont eu un dossier de recherche initié en 21. Parmi ces patients, on compte nouveaux patients (première inscription) et 98 patients qui, eux, ont eu une recherche réactivée en 21 (dossier clôturé sur le Registre FGM avant 21 et réinscription en 21). Sur les inscriptions enregistrées en 21 par le Registre FGM, 686 soit 39,8% concernaient des patients âgés de plus de 55 ans. Ce nombre est en augmentation constante depuis 5 ans. L accès à la greffe de CSH est en effet facilité pour ces patients, du fait de protocoles de préparation à la greffe d intensité atténuée et de l utilisation des cellules souches périphériques, comme source privilégiée de greffon. Le nombre d inscriptions de patients nationaux au cours de l année 21 s est accru de 12%. Pour tous ces patients, la recherche de donneurs potentiels (donneurs volontaires ou unités de sang placentaire non apparentés) s est : - soit limitée, dans une première étape, à l inscription sur le Registre France Greffe de Moelle quand le nombre de donneurs volontaires potentiels nationaux était important ( 1) ou qu il existait une/des unité(s) de sang placentaire dont le nombre total de cellules nucléées était compatible avec le poids du patient - soit d emblée étendue à l ensemble des registres internationaux, permettant ainsi l accès aux 15 millions de donneurs potentiels, quand le patient était porteur d un allèle rare ou qu il existait un déséquilibre de liaison inhabituel DR-DQ ou B-C, par exemple. Une recherche active de donneurs potentiels se traduit au minimum, par une demande d examens complémentaires : demande de typage HLA générique ou allélique ou demande d échantillons sanguins. Au total, au 31 décembre 21, patients étaient inscrits sur le Registre FGM. 425 d entre eux avaient une recherche temporairement suspendue. Le nombre de demandes de typages HLA classe II est en diminution constante du fait de la stratégie de typage élaborée par l Agence de la biomédecine en 28, visant non seulement à typer à un niveau de résolution allélique classe I et II tous les nouveaux donneurs mais aussi à typer rétrospectivement de la même manière les donneurs déjà inscrits, afin d identifier plus rapidement les donneurs compatibles (cf. Figure RFGM 5) 6

7 Tableau RFGM 3. Répartition des patients inscrits selon le centre receveur 21 CENTRES RECEVEURS / GREFFEURS Total patients inscrits en 28 Total patients inscrits en 29 Total Patients inscrits en 21 Nvx patients inscrits en 21 Patients inscrits au 1/1/1 Patients inscrits au 31/12/1 Patients en CIT au 1/1/1 Patients en CIT au 31/12/1 Angers Besançon Adultes Pédiatrie Bordeaux Brest Caen Clermont-Ferrand Adultes Pédiatrie Grenoble IDF Clamart IDF Créteil H. Mondor Saint-Antoine (jusqu'en juin 21) IDF Paris Saint-Antoine (depuis juin 21) IDF Paris Hôtel-Dieu (jusqu'en juin 21) IDF Paris La Pitié IDF Paris Necker Adultes Pédiatrie IDF Paris R. Debré IDF Paris Saint-Louis St Louis Institut Gustave Roussy Lille C Huriez (adultes)

8 J de Flandres (pédiatrie) Limoges Lyon E. Herriot (adultes) IHOP (pédiatrie) Marseille Institut P. Calmettes (adultes) La Timone (pédiatrie) Montpellier A. de Villeneuve (pédiatrie) St Eloi (adultes) Nancy Nantes Nice Poitiers Rennes Rouen C. Nicolle H. Becquerel Saint-Etienne Strasbourg Adultes Pédiatrie Toulouse TOTAL

9 Figure RFGM 5. Répartition des patients inscrits selon leur diagnostic et leur âge Pathologies malignes Adultes Pathologies malignes Enfants LAM Adultes LAM Enfants LAL Adultes LAL Enfants Pathologies non malignes Adultes Pathologies non malignes Enfants

10 Recherches Après avoir noté un nombre croissant de demandes de typage HLA-C générique en 26 et 27, témoignant de l importance accordée à ces antigènes dans l identification et la présélection d un donneur compatible, on observe une baisse de ces demandes du fait de la stratégie de typage mise en place depuis le 1er janvier 28 (cf. Figure RFGM 6). De la même manière, on note une diminution régulière du nombre de demandes de typage HLA-A, HLA-B et HLA-C allélique du fait de l augmentation du nombre de donneurs typés à un niveau de résolution ABCDRB1 allélique ou intermédiaire (codes NMDP) dès leur inscription ou rétrospectivement. La stratégie de typage, mise en place pour tous les nouveaux donneurs inscrits depuis 28 ainsi que pour tous les donneurs déjà inscrits (typages rétrospectifs CDRB1 allélique) facilite l identification et la sélection de donneurs volontaires compatibles à un niveau allélique pour 9, et si possible, 1 des 1 antigènes majeurs d histocompatibilité (HLA-A, B, C, DRB1, DQB1). Le nombre de demandes de typage HLA-DR générique décroît d année en année car le pourcentage de donneurs volontaires nationaux typés pour les molécules HLA de classe I et de classe II au minimum à un niveau générique, atteint en effet désormais 91,5% (cf Figure RFGM 7). Le nombre de demandes de typage HLA-DRB1 et DQB1 allélique a également décru en 29 et en 21. La raison est la même que celle énoncée pour les typages de classe I. Figure RFGM 6. Demandes de typage HLA classe I pour les patients nationaux. Etude comparative HLA-AB générique (split) HLA-A allélique HLA-B allélique 2 37 HLA-C générique HLA-C allélique

11 Figure RFGM 7. Demandes de typage HLA classe II pour les patients nationaux. Etude comparative HLA-DR générique HLA-DRB1 allélique HLA-DQB1 allélique HLA-DPB1 allélique Prélèvement de CSH Les sources de CSH privilégiées pour les enfants restent la moelle osseuse et le sang placentaire, alors que pour les patients adultes, et en particulier ceux âgés de plus de 55 ans, il s agit des cellules souches périphériques. Parmi les patients inscrits en 21, 36,6 % ont bénéficié d un greffon non apparenté dans leur année d inscription. Au total, 96 patients ont bénéficié d un greffon non apparenté (cf Tableau RFGM 5). 74% des patients greffés en 21 ont été inscrits depuis moins de 6 mois (cf Figure RFGM 8). Tableau RFGM 4. Répartition des sources de cellules souches hématopoïétiques selon l âge des patients Greffons Patients <18 ans Patients de 18 ans à 55 ans Moelle Patients >55 ans 1 er don nd don nde greffe 1 2 CSP er don nd don nde greffe ère greffe nde greffe TOTAL PATIENTS 737 TOTAL ,6% ,4% ,1%

12 Tableau RFGM 5. Répartition des greffons de cellules souches médullaires et périphériques et des cessions d en 21 selon l année d inscription des patients PATIENTS Année d'inscription. Patients inscrits au cours de l'année AYANT BENEFICIE D'UN GREFFON NON APPARENTE N + 1 N + 2 N + 3 N + 4 N + 5 Total ,7% 84 13,3% 11 1,7% 5,8% 6,9% 1,2% ,6% ,3% 13 14,7% 19 2,7% 3,4% 3,4% 2,3% ,9% ,% ,7% 24 3,% 3,4% 2,2% 1,1% ,4% ,7% 17 18,8% 2 2,2% 11 1,2% 5,6% 5,6% 38 42,1% ,1% ,6% 21 1,8% 12 1,% 4,3% 2,2% ,1% ,5% 265 2,1% 2 1,5% 12,9% 8,6% ,6% ,1% 35 21,7% 39 2,8% 7,5% 83 59,2% ,8% 315 2,3% 38 2,5% ,6% ,3% 34 19,8% 83 54,1% ,6% De plus, parmi les patients ayant bénéficié d un greffon en 21, 6 ont été inscrits en 1997, 21, 23, 24 et ,6% Figure RFGM 8. Délai entre l inscription et le prélèvement des patients ayant bénéficié d un greffon de CSH issu de donneur en 21 (N=737) de 9 à 12 mois 5% >12 mois 9% de 3 à 6 mois 5% de 6 à 9 mois 12% moins de 3 mois 24% 12

13 Tableau RFGM 6. Délai médian entre la date d inscription du patient, le recrutement du donneur (moelle ou CSP) et la greffe entre l'inscription et le recrutement entre le recrutement et la greffe entre l'inscription et la greffe entre l'inscription et le recrutement entre le recrutement et la greffe entre l'inscription et la greffe Aplasies 5, mois 2, mois 7,1 mois 5,7 mois 1,2 mois 4,8 mois LAL 2,1 mois 1,5 mois 3,8 mois 2, mois 1,4 mois 3,6 mois LAM 2,3 mois 1,4 mois 3,7 mois 2,1 mois 1,4 mois 3,7 mois LH 3,3 mois 1,4 mois 5,2 mois 3,3 mois 1,7 mois 4,8 mois LNH 2,5 mois 1,6 mois 4,6 mois 2,4 mois 1,4 mois 4,2 mois MDS 3,2 mois 1,5 mois 5,5 mois 3,2 mois 1,6 mois 5,3 mois LAL : Leucémie Aigüe Lymphoblastique LAM : Leucémie Aigüe Myéloblastique LH : Lymphome Hodgkinien LNH : Lymphome Non Hodgkinien MDS : Myélodysplasie Tableau RFGM 7. Répartition des greffons selon la source de CSH pour les patients nationaux Greffons MOELLE CSP 1 er don ,1% ,5% ,1% ,9% 29 21,8% 2 ème don 1,2% 1,1% 1,1% 2,2% 4,4% 2 nde greffe 2,3% 2,3% 2,2% 4,4% 7,7% 1 er don ,9% ,1% 43 47,% ,7% ,% 2 ème don 9 1,4% 1 1,3% 6,7% 8,9% 9,9% 2 nde greffe 5,8% 7,9% 2,2% 16 1,8% 9,9% simples 96 15,1% 95 12,1% 12 14,% 17 11,8% 83 8,6% simples 2 nde greffe 3,5% 2,3% 3,4% 9 1,% 7,7% doubles 72 11,3% ,6% ,8% ,9% ,9% doubles 2 nde greffe 9 1,4% 7,9% 4,5% 13 1,4% 9,9% TOTAL ,9% +23,1% +9,5% +7,% +5,% Tableau RFGM 8. Evolution du nombre de donneurs nationaux non apparentés prélevés NOMBRE DE GREFFONS (hors DLI) N = 154 N = 186 N = 24 N = 231 N = 218 PATIENTS NATIONAUX Moelle osseuse premier don second don seconde greffe CSP premier don

14 second don seconde greffe Lymphocytes PATIENTS INTERNATIONAUX Moelle osseuse premier don second don seconde greffe CSP premier don second don seconde greffe 77 Lymphocytes Type de greffons de CSH prélevés Le nombre total de prélèvements/cessions réalisés en 21 s'est accru de 4,7 % par rapport à l année précédente : 1 93 en 21 (dont 22 prélèvements de cellules souches d origine médullaire, 517 d origine périphérique et 356 cessions d unités de sang placentaire) contre 1 44 en 29 et 556 en 25. L'augmentation observée est surtout due au nombre de prélèvements de CSP : 517 en 21 contre 467 en 29 et 215 en 25. Le nombre de prélèvements de moelle osseuse conserve néanmoins toute sa place (22 en 21, 187 en 29 et 167 en 25). On observe une légère baisse du nombre d unités de sang placentaire cédées : 356 en 21 contre 39 en 29 (cf Figure RFGM 9). Il est à noter que cette figure dénombre le nombre de prélèvements de donneurs et cessions d et non le nombre de patients greffés, un même patient pouvant bénéficier d une ou de deux cessions d. 133 patients ont bénéficié au cours de l année 21 de deux unités de sang placentaire combinées, contre 138 en 27 et 3 en

15 Figure RFGM 9. Répartition des prélèvements/cessions par année et par source de CSH de 2 à 21 pour les patients nationaux Moelle osseuse CSP 15

16 Origine des greffons de CSH Le nombre de prélèvements de donneurs nationaux de CSH pour des patients nationaux a diminué de 3,4% en 21 alors que le nombre de prélèvements à partir de donneurs internationaux a lui, augmenté de 14%. Figure RFGM 1. Greffons nationaux ou internationaux de CSH pour patients nationaux ( et lymphocytes exclues) N = Donneurs nationaux Donneurs internationaux 16

17 Activité des banques du Réseau Français de Sang Placentaire Le nombre de greffons nationaux de sang placentaire cédés en 21 pour le compte de patients nationaux a diminué. L un des facteurs expliquant cette diminution est le nombre croissant de greffons de sang placentaire inscrits dans les Banques de sang placentaires internationales. De 1,26% des stockées par les banques du RFSP sont désormais cédées chaque année. Au total, depuis la création du RFSP en 1994, environ 1% du stock d nationales a été cédé à des patients nationaux ou internationaux. Tableau RFGM 9. Activité d inscription des banques du réseau français de sang placentaire de 1999 à 21 Nombre total d'unités Besançon Bordeaux Créteil Marseille Montpellier Paris Saint- Louis Anciennes Paris Saint- Louis Nouvelles Rhône-Alpes décembre (64%) 18 (2%) 283 (34%) 2 31 décembre (59%) 46 (23%) 312 (18%) décembre (53%) 69 (24%) 674 (23%) décembre (49%) 93 (25%) 949 (26%) décembre (49%) 139 (24%) (27%) décembre (46,9%) 1189 (24,8%) 19 (,4%) 1339 (27,9%) décembre (45,6%) 1482 (28%) 19 (,4%) 1381 (26%) décembre (45,9%) 177 (3,9%) 19 (,3%) 1316 (22,9%) décembre (48,8%) 1897 (3,8%) 17 (,3%) 1241 (2,1%) décembre (49,6%) 218 (3,9%) 16 (,2%) 1177 (16,7%) 178 (2,5%) 17

18 29 3 décembre (49,1%) 2575 (3,3%) 16 (,2%) 1118 (13,2%) 59 (6,%) 16 (1,2%) décembre (46,1%) 392 (28,4%) 26 (1,9%) 13 (,1%) 152 (1,4%) 191 (1%) 888 (8,1%) 438 (4%) Tableau RFGM 1. Nombre d cédées par rapport au nombre total d unités stockées (Patients nationaux et internationaux) au 31 décembre 26 au 31 décembre 27 au 31 décembre 28 au 31 décembre 29 au 31 décembre 21 Total Cédées BANQUES stockées cédées stockées cédées stockées cédées stockées cédées stockées cédées Besançon Bordeaux Créteil Marseille IPC Montpellier Paris Saint-Louis Rhône-Alpes Total Anciennes Nouvelles ,74% 2,39% 2,86% 1,39%,99% 1,5% ,43% 2,42% 2,2% 2,1% 1,36% 9,6% ,49%,5% % 12% 6% % 15% 38,5% 152 %,% ,94% 6,12% 5,35% 5,19% 2,47% 35,3% % 1% 1,7% % 1%,9% ,14% 3,18% 3,1% 2,5% 1,26% 18

19 19

20 2

LES 10 ANS DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE A L AGENCE DE LA BIOMEDECINE

LES 10 ANS DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE A L AGENCE DE LA BIOMEDECINE LES 10 ANS DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE A L AGENCE DE LA BIOMEDECINE Dr Evelyne MARRY Directrice DIRECTION PRELEVEMENT GREFFE - CSH Agence de la biomédecine 1 LE REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE

Plus en détail

! "# $# % & '( ) ** (

! # $# % & '( ) ** ( !"# $#% &'()**( LA LEUCÉMIE 1! "! " # $%&'( )*+, - -. LA DEMARCHE "#" & '() * %! " #" $ #$%% / +* + + 0 1 + &" " +0 1 + (2 3, % 4 56 %74 %7% +1 (. 1, + 8 9 ' :+ 1 8 ; + +0 (, ()

Plus en détail

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse Nous avons tous un don qui peut sauver une vie D e v e n i r donneur de moelle osseuse Pourquoi s inscrire comme donneur de moelle osseuse? Pour des personnes atteintes de maladies graves du sang, la greffe

Plus en détail

Devenez Donneurs Sommaire

Devenez Donneurs Sommaire Devenez Donneurs Sommaire 1 Devenir donneur de moelle : informations générales 2 Formulaire de candidature 3 Questionnaire Médical 4 Liste des centres dʼinscription 1. Devenir Donneur de Moelle Osseuse.

Plus en détail

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé Document destiné aux professionnels de santé 2 EDITION Etablissement relevant du ministère de la santé Le don de sang placentaire Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique

Plus en détail

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Un déficit important dû pour une large part aux migrations des familles Entre et, la Champagne-Ardenne a perdu beaucoup

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

Tissue Bank Registry FRANCE

Tissue Bank Registry FRANCE Last updated: 9/1/08 Angers - EFS Pays de la Loire, Site d'angers - (Cod: FR0033) Parathyroide EFS Pays de la Loire 16, bd MIRAULT 49022 - Angers Phone: + 33 02 41724444 Fax: + 33 02 41724451 Berck sur

Plus en détail

Annuaire des Cellules

Annuaire des Cellules Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction Annuaire des Cellules Economiques Régionales de la Construction Mise à jour le 29/01/2007 Annuaire des Cellules Economiques Régionales

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier 45 40 35 30 25 20 15 10 milliers de logements par MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 120 110 100 90 80 70

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 22/12/97 Origine : ACCG MMES et MM les Directeurs MMES et MM les Agents Comptables des Caisses

Plus en détail

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014 Sessions 2014 DCG 2014 s de 0 1 Contrôle de Anglais appliqué aux affaires 4 langue vivante Inscrits 5603 9956 9092 9913 5030 5565 8142 5085 8709 10613 9356 8480 2616 1350 Présents 4784 8484 7694 8405 4212

Plus en détail

Réseau Expert National Lymphomes Oculo-Cérébraux Primitifs de l Immuno-compétent

Réseau Expert National Lymphomes Oculo-Cérébraux Primitifs de l Immuno-compétent Réseau Expert National Lymphomes Oculo-Cérébraux Primitifs de l Immuno-compétent Organisation du Centre Expert National LOC GUYANE MARTINIQUE GUADELOUPE REUNION Lille Centre Expert National bi-site 20

Plus en détail

ZIPR1 - Nord-Ouest. Activités de prélèvement de cellules CSHMO ALLO, CSHMO AUTO. Etablissement 14 CAEN CHU COTE DE NACRE CAEN

ZIPR1 - Nord-Ouest. Activités de prélèvement de cellules CSHMO ALLO, CSHMO AUTO. Etablissement 14 CAEN CHU COTE DE NACRE CAEN ZIPR1 - Nord-Ouest 14 CAEN CHU COTE DE NACRE CAEN 59 ARMENTIERES CH ARMENTIERES 59 LILLE HOP CLAUDE HURIEZ CHR LILLE 59 LILLE HOP JEANNE DE FLANDRE CHR LILLE 59 LILLE CLCC OSCAR LAMBRET LILLE 59 ROUBAIX

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Cartographie régionale des risques

Cartographie régionale des risques Direction des Etudes et de l Observatoire Immobilier L investissement en immobilier résidentiel neuf Cartographie régionale des risques Synthèse Juillet 2009 Direction Etudes & Observatoire Immobilier

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

LA CARTE DE PROFESSIONNEL DE SANTE LA CPS

LA CARTE DE PROFESSIONNEL DE SANTE LA CPS LA CARTE DE PROFESSIONNEL DE SANTE LA CPS QU EST-CE QUE LA CARTE CPS? La carte CPS est une carte d identité professionnelle électronique qui contient : - les données d identification de son porteur (identité,

Plus en détail

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal!

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! J ai de 18 à 50 ans Le Don de Moelle Osseuse Ça m intéresse -1 je demande des infos, je réfléchis. -2 je contacte le centre EFS le plus proche de chez moi. 3- je suis

Plus en détail

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE Le 16 février

Plus en détail

Le don de moelle osseuse :

Le don de moelle osseuse : DON DE MOELLE OSSEUSE Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps LA MOELLE OSSEUSE ET SA GREFFE La moelle osseuse C est le tissu mou dans le centre du corps des os qui

Plus en détail

Arrêté du portant création et organisation d'un service à compétence nationale dénommé " centre ministériel de valorisation des ressources humaines "

Arrêté du portant création et organisation d'un service à compétence nationale dénommé  centre ministériel de valorisation des ressources humaines Arrêté du portant création et organisation d'un service à compétence nationale dénommé " centre ministériel de valorisation des ressources humaines " Le ministre de l'écologie, du développement durable,

Plus en détail

Avec la. Croix-Rouge française, formez vos jeunes. en service civique. au PSC 1!

Avec la. Croix-Rouge française, formez vos jeunes. en service civique. au PSC 1! Avec la Croix-Rouge française, formez vos jeunes en service civique au PSC 1! Vous accueillez au sein de votre structure des jeunes en service civique pour une mission d intérêt général de 6 à 12 mois?

Plus en détail

目 錄 依 字 母 排 序 之 所 有 語 言 中 心 全 覽... 第 3 頁 實 用 資 料... 第 12 頁 法 語 測 驗 與 文 憑... 第 13 頁 四 個 法 語 教 學 團 體... 第 17 頁 法 國 地 區... 第 19 頁 一 覽 圖...

目 錄 依 字 母 排 序 之 所 有 語 言 中 心 全 覽... 第 3 頁 實 用 資 料... 第 12 頁 法 語 測 驗 與 文 憑... 第 13 頁 四 個 法 語 教 學 團 體... 第 17 頁 法 國 地 區... 第 19 頁 一 覽 圖... 目 錄 依 字 母 排 序 之 所 有 語 言 中 心 全 覽... 第 3 頁 實 用 資 料... 第 12 頁 法 語 測 驗 與 文 憑... 第 13 頁 四 個 法 語 教 學 團 體... 第 17 頁 法 國 地 區... 第 19 頁 一 覽 圖... 第 20 頁 各 中 心 資 料... 第 32 頁 2 依 字 母 排 序 之 所 有 語 言 中 心 全 覽 Accent français

Plus en détail

Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil

Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil Cette liste n est pas exhaustive. Le classement est effectué par ordre alphabétique de région (Alsace,

Plus en détail

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage DEVENIR PARTENAIRE Courtage L EXPERTISE Depuis 2006, AG2R LA MONDIALE a signé la charte de déontologie du courtage avec la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances (C.S.C.A.) Selon l évolution de la

Plus en détail

ACTIVITE DE GREFFE DES CENTRES affiliés à la SFGM-TC

ACTIVITE DE GREFFE DES CENTRES affiliés à la SFGM-TC 2013 ACTIVITE DE GREFFE DES CENTRES affiliés à la SFGM-TC CENTRES AFFILIES À LA SFGM-TC INTER-REGION NORD-OUEST Centre Ville Dépa Région Responsable N EBMT Allo/ Adulte/ Activité Hôpital Côte de Nacre

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 13 du 14 mars 2014. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 3

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 13 du 14 mars 2014. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 3 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 13 du 14 mars 2014 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 3 PROTOCOLE D'ACCORD portant sur la mise en œuvre d une information générale sur

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2014 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2014... 3 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...3

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel

Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel LES NOTES STATISTIQUES DU DEPS Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel dépendant du Ministère de la culture et de la communication Effectifs et diplômes Année scolaire 2005-2006

Plus en détail

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques Professeur Ibrahim Yakoub-Agha CHRU de LILLE (Illustration de J. Cloup, extraite du CD-Rom «greffe de Moelle» réalisé par la société K Noë) La moelle osseuse

Plus en détail

Liste des organisations sportives universitaires

Liste des organisations sportives universitaires LISTE DES ORGANISATIONS SPORTIVES UNIVERSITAIRES SIUAPS, SUAPS, DAPSE Classement des universités par académie ACADEMIE D AIX-MARSEILLE - Avignon : http://www.univ-avignon.fr/fr/presentation/organisation/servicescommuns/strservcom/structure/suaps.html

Plus en détail

Branche du Négoce et Prestations de Services dans les domaines Médico-Techniques

Branche du Négoce et Prestations de Services dans les domaines Médico-Techniques pour la mise en œuvre de formations préparant à la fonction de prestataire de services et distributeur de matériels (Conformément à l arrêté du 23 décembre 2011) Branche du Négoce et Prestations de Services

Plus en détail

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir Extrait Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 avril 2012 Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir La dynamique du plan greffe 2000-2003 a généré un essor sans précédent de près de 50 % de

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches Le don de cellules souches Jean VIVIN 04/2013 1-Nature du problème : 2- Technique Les leucémies représentent

Plus en détail

La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe. 2 Octobre 2015

La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe. 2 Octobre 2015 La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe 2 Octobre 2015 8 place Charles de Gaulle 05130 TALLARD Tél : 04.92.43.50.81 / Fax : 04.92.43.51.07 Email : contact@maires05.com /

Plus en détail

Démographie de la chirurgie pédiatrique en France en 2012

Démographie de la chirurgie pédiatrique en France en 2012 OBSERVATOIRE NATIONAL DES POSTES DE FORMATION EN CHIRURGIE PEDIATRIQUE Démographie de la chirurgie pédiatrique en France en 2012 J.Lechevallier (Rouen) Rapport sur la démographie de la chirurgie pédiatrique

Plus en détail

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 3. ACCES RACCORDEMENT D Identification : -NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 Version Date Nature de la modification Annule et remplace V.1.0 17/10/2013 Version initiale -NOI-RAC-02E V.2.7

Plus en détail

1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES AVEC : DE DEMAIN AVEC : le financement et la garantie 10-15 16-23 24-29

1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES AVEC : DE DEMAIN AVEC : le financement et la garantie 10-15 16-23 24-29 1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES AVEC : 10-15 le financement et la garantie l investissement 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DE DEMAIN AVEC : 16-23 l innovation les secteurs d avenir l export 3Développer

Plus en détail

Mise à jour du dossier de presse du 2 février 1999 «Organisation d un réseau de sang placentaire en France»

Mise à jour du dossier de presse du 2 février 1999 «Organisation d un réseau de sang placentaire en France» Mise à jour du dossier de presse du 2 février 1999 «Organisation d un réseau de sang placentaire en France» MISE AU POINT DE L ORGANISATION DU RESEAU EN FRANCE, EN 2003 : Aujourd hui, cinq établissements

Plus en détail

Unité d onco-hématologie pédiatrique. Procédure de recueil de consentements du donneur. Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer

Unité d onco-hématologie pédiatrique. Procédure de recueil de consentements du donneur. Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer PO 3.2.2 version n 1 page1/5 Unité d onco-hématologie pédiatrique Procédure de recueil de consentements du donneur Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer Date d application : 1/12/2007

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014. Département Télécom et Equipement Novembre 2014

Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014. Département Télécom et Equipement Novembre 2014 Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014 Département Télécom et Equipement Novembre 2014 Rappel Méthodologique Modes de réception TV À partir de 2014 : Niveau national et régional Enquête

Plus en détail

Coordonnées des Centres d Evaluation et d Information sur les Pharmacodépendances (CEIP)

Coordonnées des Centres d Evaluation et d Information sur les Pharmacodépendances (CEIP) Coordonnées des Centres d Evaluation et d Information sur les Pharmacodépendances (CEIP) Bordeaux - Caen - Clermont-Ferrand - Grenoble - Lille - Lyon - Marseille - Montpellier - Nancy - Nantes - Paris

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité

Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité NOM : Prénom : Exercice 1 : Elections régionales 1999 Le tableau ci-dessous donne les pourcentages des voix obtenues par le

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

COLLECTIVITÉS TERRITORIALES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES L offre de prêts sur fonds d épargne de la Caisse des Dépôts Pour la réussite de tous les projets La Caisse des Dépôts, financeur de long terme des territoires Partager vos

Plus en détail

Réunion d information plaques régionales DAEP/DESL. Le 20 Novembre 2012

Réunion d information plaques régionales DAEP/DESL. Le 20 Novembre 2012 Réunion d information plaques régionales DAEP/DESL Le 20 Novembre 2012 Sommaire 1 Point sur l année écoulée 2 Nos ambitions pour demain 3 Pistes de réflexion sur l organisation 2 Bilan 2012 Une dynamique

Plus en détail

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne 1 - Recettes réelles de fonctionnement/population Recettes réelles de fonctionnement : total des recettes de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. Evaluation

Plus en détail

Région Ile-de-France PARIS : Hôpital Saint-Antoine 184, rue du Faubourg Saint-Antoine 75012 Paris Tél. : 01.49.28.30.00

Région Ile-de-France PARIS : Hôpital Saint-Antoine 184, rue du Faubourg Saint-Antoine 75012 Paris Tél. : 01.49.28.30.00 Région Ile-de-France PARIS : Hôpital Saint-Antoine 184, rue du Faubourg Saint-Antoine 75012 Paris Tél. : 01.49.28.30.00 Hôpital Robert Debré (SOS MAIN ENFANTS) 48, boulevard Sérurier 75019 Tél. : 01 40

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 584 Novembre 214 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Troisième trimestre 214 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La puissance du parc éolien français s

Plus en détail

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche»

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» 7 juillet 2014 L infrastructure de données scientifiques: un système qui combine contenu, services et infrastructures

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 26 septembre 2014 relatif au comité technique ministériel de l

Plus en détail

Irez-vous manifester le 10 décembre à Paris?

Irez-vous manifester le 10 décembre à Paris? SONDAGE NATIONAL DES AVOCATS : JOURNEE DE MOBILISATION DU 10 DECEMBRE Administré aux 31 406 avocats membres du réseau Hub Avocat 10 203 répondants Irez-vous manifester le 10 décembre à Paris? FRANCE ENTIERE

Plus en détail

Le supérieur : moteur de la croissance de l apprentissage en 2010 et 2011

Le supérieur : moteur de la croissance de l apprentissage en 2010 et 2011 note d informationoctobre 13.22 Au 31 décembre 2011, les centres de formation d apprentis accueillent 436 300 apprentis, soit une hausse de 2,4 % par rapport à 2010. Cette évolution est la résultante de

Plus en détail

UE 13 Relations professionnelles. Les dispenses avant LMD

UE 13 Relations professionnelles. Les dispenses avant LMD UE 13 Relations professionnelles Les dispenses avant LMD CERTIFICATS D EXPERTISE COMPTABLE (ancien régime) Bac +2 BTS DUT Certificat supérieur d organisation et de gestion des entreprises Certificat supérieur

Plus en détail

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 64 ÈME CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LES CENTRES D INFORMATION SUR LA PRÉVENTION DES DIFFICULTÉS DES ENTREPRISES ENTREPRISE EN DIFFICULTÉS : ANTICIPATION, ACCOMPAGNEMENT ET FINANCEMENT CE ET

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 396 Février 2013 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Quatrième trimestre 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Le parc éolien atteint une de 7 562 MW

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse 1. La moelle osseuse : un rôle vital pour le corps humain Page 2/23 1.1. Qu est ce que la moelle osseuse? La moelle osseuse est indispensable à la

Plus en détail

FLASH RAS. J-L. Merlin (A), A. Lièvre (B), P. Laurent-Puig (C), M. Ducreux (D), P. Artru (E), J. Fuchs (F), C. Gicquel (F), J-C.

FLASH RAS. J-L. Merlin (A), A. Lièvre (B), P. Laurent-Puig (C), M. Ducreux (D), P. Artru (E), J. Fuchs (F), C. Gicquel (F), J-C. FLASH RAS Etude observationnelle rétrospective faisant un état des lieux des tests KRAS et NRAS en 2014 chez les patients atteints d un cancer colorectal métastatique (CCRm) J-L. Merlin (A), A. Lièvre

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Un dispositif d appui aux très petites entreprises

Un dispositif d appui aux très petites entreprises Spectacle vivant Un dispositif d appui aux très petites entreprises DA TPE-SV Votre entreprise a besoin de se développer? Elle emploie moins de cinq salariés? Vous pouvez bénéficier d un accompagnement

Plus en détail

8.4. Les accidents. La santé observée dans les régions de France

8.4. Les accidents. La santé observée dans les régions de France La santé observée dans les régions de France Les accidents 8.4 Le contexte Les accidents, souvent générateurs de handicaps sévères et de décès ont un coût à la fois humain, économique et social très lourd.

Plus en détail

Compte-rendu AUDIT 2013

Compte-rendu AUDIT 2013 Compte-rendu AUDIT 2013 Sandra Le Floch ITUN - Institut de Transplantation Urologie Néphrologie 29 Janvier 2014 1 / 13 Plan 1. 2. 3. 4. 2 / 13 (1) Proposition dernière réunion figer certains obligatoires.

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2013 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2013... 3 Agents qualifiés de laboratoire (techniciens, ouvriers

Plus en détail

PRIME D INTERESSEMENT 2007 CPAM

PRIME D INTERESSEMENT 2007 CPAM Branche maladie PRIME D INTERESSEMENT 2007 CPAM Bourg en Bresse 65,19% 86,38% 75,79% 170,75 226,25 397,00 Laon 85,39% 86,38% 85,89% 223,66 226,25 449,91 St Quentin 91,73% 86,38% 89,06% 240,27 226,25 466,52

Plus en détail

Titulaires de la marque NF Logement et NF Logement démarche HQE au 1er Avril 2012

Titulaires de la marque NF Logement et NF Logement démarche HQE au 1er Avril 2012 Titulaires de la marque NF Logement et NF Logement démarche HQE au 1er Avril 2012 Au 1er Avril 2012 : 44 Promoteurs sont titulaires de la marque NF Logement dont 21 Promoteurs sont titulaires de la marque

Plus en détail

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers Biomarqueurs et cancers o Identification d altérations génétiques au sein des cellules cancéreuses => nouveaux biomarqueurs moléculaires diagnostic

Plus en détail

Offre sport de La Poste

Offre sport de La Poste Direction Nationale des Activités Sociales Direction Offres et Prestations Contact Eric Quacchia Tél : 01 41 24 40 75 Fax : 01 41 24 40 05 E-mail : eric.quacchia@laposte.fr Destinataires Tous services

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 1 du 28 janvier 2010

Bulletin officiel spécial n 1 du 28 janvier 2010 2. Liste des diplômes des établissements d'enseignement supérieur technique privés et consulaires visés par le ministre chargé de l'enseignement supérieur et conférant à leurs titulaires le grade de master

Plus en détail

industrie Une journée pour comprendre et agir 1 er semestre 2015 Chef d établissement Responsable Achat Responsable Formation

industrie Une journée pour comprendre et agir 1 er semestre 2015 Chef d établissement Responsable Achat Responsable Formation Une journée pour comprendre et agir 1 er semestre 2015 industrie Chef d établissement Responsable Achat Responsable Formation Responsable QHSE Responsable Ressources Humaines Responsable Sécurité industrie

Plus en détail

Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel

Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel STATISTIQUES Les Notes Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel dépendant du Ministère de la culture et de la communication Effectifs et diplômes Année scolaire 2002-2003 Ministère

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE)

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) TOUT SAVOIR SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LA VAE? > La Validation

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 TABLEAU REPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 Préconisation du Ministère (Guillaume BOUDY secrétaire général du MCC) dans ses modèles de statuts types : article 8.6 dans sa note aux préfets et aux DRAC

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2013 autorisant au titre de l année 2013 l ouverture de concours externes et internes

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est :

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est : 1 En complément de la publication des informations routières sur le site internet Bison Futé, un service gratuit de diffusion par messagerie électronique est ouvert aux professionnels. Pour recevoir l'information

Plus en détail

Formations 2012-2013

Formations 2012-2013 Formations 2012-2013 Coach Facelooking, un métier d avenir Professionnels de la beauté et du bien-être Particuliers et indépendants Vous souhaitez diversifier votre activité actuelle en proposant à vos

Plus en détail

Communiqué de presse. Saint-Denis, le 16 novembre 2005

Communiqué de presse. Saint-Denis, le 16 novembre 2005 FRANCE GREFFE DE MOELLE FICHIER NATIONAL DE DONNEURS DE CELLULES SOUCHES HÉMATOPOÏÉTIQUES Communiqué de presse Saint-Denis, le 16 novembre 2005 16 novembre 2005. Dans le monde et pour tous les patients

Plus en détail

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Lundi 11 février (9h-13h30) ENS Cognitique (diplôme d ingénieur CTI, Management des connaissances, Bordeaux) ISTHIA (Université Toulouse

Plus en détail

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 I TAUX AU PLUS BAS : et si ça continuait? II RENEGOCIATION DE CREDITS : les règles du jeu changent

Plus en détail

Journalistes de l audiovisuel rémunérés à la pige : le point sur vos droits à la formation

Journalistes de l audiovisuel rémunérés à la pige : le point sur vos droits à la formation . Culture Communication Médias Loisirs Journalistes de l audiovisuel rémunérés à la pige : le point sur vos droits à la formation Le saviez-vous? Les journalistes de l audiovisuel rémunérés à la pige bénéficient

Plus en détail

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 29 Février 212 Les prélèvements d eau en France en 29 et leurs évolutions depuis dix ans OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT En 29, 33,4 milliards

Plus en détail

Cristal. L application internet au service du prélèvement et de la greffe d organes

Cristal. L application internet au service du prélèvement et de la greffe d organes Cristal L application internet au service du prélèvement et de la greffe d organes 1 2 Cristal est un outil de travail informatique développé par l Agence de la biomédecine et mis à la disposition de tous

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise 50 salariés et plus / groupes de distribution (GDSA) dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Le classement des villes les plus gay-friendly de France

Le classement des villes les plus gay-friendly de France Le classement des villes les plus gay-friendly de France TÊTU publie le classement de 23 grandes agglomérations françaises, de la plus gay-friendly à la plus froide à l égard de ses habitants homos. 6.000

Plus en détail

L'évolution récente des prix des logements anciens

L'évolution récente des prix des logements anciens L'évolution récente des prix des logements anciens Claude Taffin (DINAMIC) Les Journées de l Economie 14 Décembre 2013 Evolution 1998-2013 des prix des logements anciens (Source : bases notariales) 2 Premiers

Plus en détail

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 -

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 - La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région - Juillet 2010 - Votre besoin en Capital Vous êtes dirigeant (ou futur dirigeant) d entreprise et vous souhaitez : Créer ou

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

www.dondemoelleosseuse.fr

www.dondemoelleosseuse.fr Agence relevant du ministère de la santé www.dondemoelleosseuse.fr 01 Pourquoi devenir Veilleur de Vie? Le don de moelle osseuse peut sauver des vies. Chaque année, des milliers de personnes - enfants

Plus en détail

L'Ile-de-France, Amour et désamour.

L'Ile-de-France, Amour et désamour. L'Ile-de-France, Amour et désamour. 1 Dans quelles régions souhaite-t-on rester? Dans quelles régions souhaite-t-on partir? Lille Nantes Lyon Strasbourg Parmi les régions où l on souhaite rester le plus,

Plus en détail

l'institut Paoli-Calmettes (IPC) réunit à la Villa Méditerranée les 29 et 30 mai 2015

l'institut Paoli-Calmettes (IPC) réunit à la Villa Méditerranée les 29 et 30 mai 2015 ANNONCE PRESSE Un donneur pour chaque patient en attente d'une greffe de moelle osseuse, de la chimère à la réalité grâce à la révolution de la greffe haplo mismatch Marseille, le 26 mai 2015. L'Institut

Plus en détail

TITRES ET DIPLÔMES FRANCAIS OUVRANT DROIT A DISPENSES D'EPREUVES DU DCG ET DU DSCG - SESSION 2010

TITRES ET DIPLÔMES FRANCAIS OUVRANT DROIT A DISPENSES D'EPREUVES DU DCG ET DU DSCG - SESSION 2010 1 - CERTIFICATS D'EXPERTISE COMPTABLE (ancien régime) 2 - DEUG, DEUST, LICENCES, MAITRISES HORS LMD 3 - CAPET, AGREGATION 4 - CERTIFICAT ET DIPLÔMES DU CNAM 5 - BTS, DUT 6 - DIPLÔME NATIONAL DE MASTER

Plus en détail

ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE

ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE FÉVRIER 2014 Parité Diversité & Maires & adjoint.e.s ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE AVANT PROPOS À l occasion des élections municipales de mars, République & Diversité et le CRAN ont

Plus en détail

Douanes : Commerce Extérieur

Douanes : Commerce Extérieur Données commentées Année 2015 SOMMAIRE ❶ Evolution des balances par zone d import/export :... 2 ❷ Evolution des balances par région administrative :... 3 ❸ Importations et exportations par région administrative.

Plus en détail