LES JEUX EN LIGNE Risques et enjeux 24 septembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES JEUX EN LIGNE Risques et enjeux 24 septembre 2013"

Transcription

1 LES JEUX EN LIGNE Risques et enjeux 24 septembre 2013 propriété Cabinet LANDREAU,

2 Bref historique Existence du jeu: l homme a toujours joué et le jeu est révélateur de l esprit humain Des os au départ, puis de belles pièces come des bijoux sculptés Jeu récréahf: diverhr ÉvoluHon: fonchon sociale et éducahve. Le jeu pour développer l esprit d équipe, Jeu thérapie: ex: le jeu pour lumer contre l alzheimer 2

3 Le jeu à l époque d Internet Homo Internetus: 1,5 millairds de personnes Internet devient le terrain de jeux : paris en ligne avec cartes bleues et paiement sécurisé? Risques du jeux: addichon et blanchiment d argent 3

4 Les chiffres du jeu en ligne 330 millions d euros aux caisses de l Etat en France en 2012 baisse des recemes des jeux en ligne pour 2013 Chute historique des sites de poker en ligne DispariHons de certaines sociétés: Iliad gaming 4

5 La réglementahon des jeux en ligne Ouverture à la concurrence du marché des jeux d argent et de hasard en ligne: loi du 12 mai 2010 ModificaHon de l arhcle 3 de la loi N du 12 mai 2010 Décret du 10 février 2011 modifiant l arhcle 3 de la loi n du 12 mai 2010 Loi N du 1 er février 2012 visant à renforcer l éthique du sport et les droits des sporhfs 5

6 Éthique et sport? Tandem efficace? Charte éthique à établir et faire respecter pour chaque fédérahon (art. L du code du sport). Rôle important des fédérahons: édictent des règles pour interdire aux acteurs des compéhhons sporhves de notamment engager des mises sur des paris et interdichon de communiquer des informahons privilégiées. 6

7 Éthique et sport? Difficile équilibre Paris en ligne et jeux truqués: Football: Europol a démantelé un vaste réseau de paris truqués en europe Paris suspects: trop grosse mise, Ajaccio- montpellier: parquet de BasHa a ouvert une enquête pour corruphon sporhve et escroquerie 27 avril 2013, constat de mises anormalement élevées par l ARJEL (FDJ et huit opérateurs agrées) Le gang de Singapour: dan tête du gang: Tan Seet Eng, homme d affaires, des arbitres soupçonnés: 425 personnes visées, décembre 2012 SancHon: radiahon par le FIFA: est- ce suffisant? 7

8 Panorama de la jurisprudence de la Cour de cassahon Les thèmes abordés: les jeux en ligne illicites Les conflits de marques et noms de domaines ConfirmaHon des pouvoirs de l ARJEL 8

9 Les jeux en ligne illicites Cass. Crim. 5 juin 2013, N : SCMF c/ FDJ: offre de paris sporhfs en dehors de tout cadre légal Faits: mise en place par la FDJ d un site de jeux en ligne: parions web qui selon le SCMF concurrencerait les casinos. ViolaHon de l arhcle 136 de la loi du 31 mai 1933, loterie non autorisée. Reconnaissance d une subshtualité entre les jeux de hasard pur et les jeux de pronoshcs. Pas de concurrence directe car la cour a juge que les casinos sont des jeux de hasard pur et que les paris sporhfs en ligne sont des jeux de hasard parhellement maitrisés. Cass. Crim, 20 juillet 2011, N : prise de paris clandeshns sur les courses de chevaux, complicité de loterie illicite 9

10 Conflits marques et noms de domaine de jeux en ligne Cass. Com. 26 juin 2012, N , ILIAD c/ RMS Network: contrefaçon de marques et concurrence déloyale. Contrefaçon de marques par RMS sur les marques d ILIAD pour annu et nom de domaine annu.com imitahon par site de rencontre loveannu.risque de confusion reconnu pour le consommatreur moyen, appréciahon globale des signes concernés. 10

11 ConfirmaHon des pouvoirs de l ARJEL Blocage de sites de jeux: arrêts 18 juin et 12 juillet 2013 (DARTY TELECOM): Faits: saisine de DARTY TÉLÉCOM sur art. 9 de la CEDH pour achon du Pdt de l ARJEL contraire à la conshtuhon. Décision: pas nécessaire de renvoyer à une QPC portant sur l arhcle 61 al.2 de la loi du 12mai 2010 pour solliciter de la part du Président de l ARJEL le blocage de sites illégaux en ligne: les FAI ont reçu une injonchon d interdire l accès à un site internet «le droit pour le président de l ARJEL de solliciter de l autorité judiciaire à l encontre des fournisseurs d accès à internet une injonc>on d avoir à interdire l accès à un site internet, dès lors que l éditeur de ce site n a pas déféré sous huit jours à la mise en demeure qui lui a été adressée, ne cons>tue ni une peine, ni une sanc>on ayant le caractère d une puni>on, de sorte que ni le principe de la présomp>on d innocence, ni le principe du contradictoire ne trouvent à s appliquer à la procédure qu ins>tue l ar>cle 61, alinéa 2, de la loi du 12 mai 2010». 11

12 ConfirmaHon des pouvoirs de l ARJEL Ordonnance TGI Paris, 6 août 2010 stanjames.com c/neustar Faits: stanjames.com propose des paris sporhfs, hippiques et des jeux de cercle en ligne en France mais ce site n est pas agrée par l ARJEL comme le prévoit la loi de Procédure: mise en demeure par l ARJEL de l éditeur maltais de cesser de proposer des services de paris en ligne, puis assignahon du prestataire technique. InjoncHon aux FAI: Numéricable, Orange,france Télecom, SFR, free, bouygues Télécom, Darty Télécom et Auchan Télécom de memre tout en oeuvre pour bloquer l accès à ce site sous astrainte de par jour de retard,dans un délai de deux mois. Surcoût pour les FAI de la mise en place de ces mesures SoluHon intéressante et novatrice par des juges et rendant les FAI responsables quelque soit l état de la technique. 12

13 Conclusion: une réponse internahonale Interview du Pdt de l ARJEL: M. VILOTTE dans l express 5 février ) constat: gang internahonal bien organisé 2) distance entre les preneurs de paris et les sites hébergeurs et le sintermédiaires (corruphon achve et passive) 3) réponse internahonale: CIO est sorh de la polihque de déni, échanges tranfrontaliers d informahons. LANDREAU,

14 Comment se protéger? Les mesures en France: Ø Système de cryptage Ø Alerte par ARJEL Ø Désintérêt du public pour les matchs truqués Ø Charte éthique ou code de bonnes prahques Ø Futur: prévoir des sanchons plus lourdes Les mesures à l internahonal: Ø CoopéraHon internahonale Ø AcHon du CIO: radiahon Ø Contrôle des flux financiers: TRACFIN? Ø LuMe contre la cybercriminalité 14

15 Brève bibliographie Rapport VILOTTE, mars 2011: Préserver l intégrité et la sincérite de compé>>ons spor>ves face au développement des paris spor>fs en ligne Conclusions de l ARJEL novembre 2012 Le jeu dans l Histoire, de l AnHquité à nos jours, conférence du centre de recherches interdisciplinaire Histoire, histoire de l art et Musicologie, Université de PoiHers, mars 2013 LANDREAU,

Réguler les jeux d'argent : Le rôle de l'autorité Bruxelles le 12 octobre 2010. Intervention de M. Jean-François VILOTTE, Président de l ARJEL

Réguler les jeux d'argent : Le rôle de l'autorité Bruxelles le 12 octobre 2010. Intervention de M. Jean-François VILOTTE, Président de l ARJEL Réguler les jeux d'argent : Le rôle de l'autorité Bruxelles le 12 octobre 2010 Intervention de M. Jean-François VILOTTE, Président de l ARJEL SOMMAIRE la loi n 2010-476 du 12 mai 2010 la régulation, point

Plus en détail

1 La base légale de l intervention de l ARJEL

1 La base légale de l intervention de l ARJEL Bilan de l action de l ARJEL en matière de lutte contre les sites illégaux de jeux en ligne au 1 er Mars 2013 1 1 La base légale de l intervention de l ARJEL La loi n 2010-476 du 12 mai 2010 impose l encadrement

Plus en détail

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS - 11 - SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS La recherche d un meilleur équilibre pour l activité des opérateurs légaux Proposition 1 : maintenir l interdiction des jeux de chance et de hasard en ligne et évaluer

Plus en détail

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009 Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne Jeudi 5 mars 2009 Pourquoi ouvrir le marché des jeux en ligne? La situation actuelle : Un marché légal

Plus en détail

Bilan 2011 du marché des jeux en ligne en France

Bilan 2011 du marché des jeux en ligne en France Bilan 2011 du marché des jeux en ligne en France Présentation des données du 4 ème trimestre 2011 Mardi 7 février 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne Rappel A ce jour, 46 agréments ont été délivrés

Plus en détail

Les aspects paiements de la loi sur l ouverture à la concurrence du marché des jeux d argent et de hasard en ligne

Les aspects paiements de la loi sur l ouverture à la concurrence du marché des jeux d argent et de hasard en ligne Making a Play in the French Online Gambling Market : Part II Gambling Application and Requirements 26/05/2010 - Le Méridien Etoile (France) Les aspects paiements de la loi sur l ouverture à la concurrence

Plus en détail

99-101, rue Leblanc 75015 Paris Tél. : +33 1 57 13 13 00 www.arjel.fr

99-101, rue Leblanc 75015 Paris Tél. : +33 1 57 13 13 00 www.arjel.fr 99-101, rue Leblanc 75015 Paris Tél. : +33 1 57 13 13 00 www.arjel.fr RAPPORT D ACTIvIté 2012 SOMMAIRe Éditorial : le mot du Président Page 4 Première partie : Données de marché : des différences entre

Plus en détail

MAI 2013 13_INT_100 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT

MAI 2013 13_INT_100 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT MAI 2013 13_INT_100 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l'interpellation Claude-Alain Voiblet - Paris sur les résultats sportifs et tricherie, l'etat ne doit pas soutenir les tricheurs! Rappel Une fois de plus,

Plus en détail

I SITUATION ET PERSPECTIVES DE LA LIBÉRALISATION DU SECTEUR DES JEUX D ARGENT EN LIGNE

I SITUATION ET PERSPECTIVES DE LA LIBÉRALISATION DU SECTEUR DES JEUX D ARGENT EN LIGNE Contribution de la Mission des organismes concourant aux recettes de l Etat I SITUATION ET PERSPECTIVES DE LA LIBÉRALISATION DU SECTEUR DES JEUX D ARGENT EN LIGNE 1. Les principales dispositions de la

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014 - (N 1395) Commission Gouvernement Non soutenu AMENDEMENT présenté par M. Lamour ---------- ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS L'ARTICLE 34,

Plus en détail

Avis n 11-A-02 du 20 janvier 2011 relatif au secteur des jeux d argent et de hasard en ligne

Avis n 11-A-02 du 20 janvier 2011 relatif au secteur des jeux d argent et de hasard en ligne RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 11-A-02 du 20 janvier 2011 relatif au secteur des jeux d argent et de hasard en ligne L Autorité de la concurrence (section V), Vu la lettre en date du 10 mars 2010 enregistrée

Plus en détail

THE EUROPEAN LOTTERIES CODE DE CONDUITE SUR LES PARIS SPORTIFS

THE EUROPEAN LOTTERIES CODE DE CONDUITE SUR LES PARIS SPORTIFS THE EUROPEAN LOTTERIES CODE DE CONDUITE SUR LES PARIS SPORTIFS LISBONNE, PORTUGAL 4 JUIN 2014 THE EUROPEAN LOTTERIES CODE DE CONDUITE SUR LES PARIS SPORTIFS Considérant qu EL a adopté une Charte du Sport

Plus en détail

JEUX EN LIGNE RISQUES ET ENJEUX

JEUX EN LIGNE RISQUES ET ENJEUX JEUX EN LIGNE RISQUES ET ENJEUX 1 CHRISTIAN KALB 24 SEPTEMBRE 2013 PREAMBULE : AVEC INTERNET, LE CRIME EST DEVENU UNE GRANDE PUISSANCE 1989 : Chute du «Mur» Des États perdent leur souveraineté Le Crime

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Arrêté du 27 mars 2015 portant approbation du cahier des charges applicable aux opérateurs de jeux en ligne NOR

Plus en détail

«Baromètre de l enregistrement des joueurs sur les sites agréés en France»

«Baromètre de l enregistrement des joueurs sur les sites agréés en France» «Baromètre de l enregistrement des joueurs sur les sites agréés en France» www.legigame.com QU EST-CE QUE LE BAROMETRE LEGIGAME? L ouverture du marché des jeux de hasard et d argent sur Internet s est

Plus en détail

Conclusions des travaux du groupe de travail sur l éthique du sport M. Dominique Bailly, sénateur du Nord

Conclusions des travaux du groupe de travail sur l éthique du sport M. Dominique Bailly, sénateur du Nord NOTE DE SYNTHÈSE R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E Conclusions des travaux du groupe de travail sur l éthique du sport M. Dominique Bailly, sénateur du Nord I. Éthique et sport : une association indispensable

Plus en détail

CONSULTATION LIVRE VERT DE LA COMMISSION EUROPEENNE. CONTRIBUTION DE WINAMAX Opérateur de Poker en ligne en France

CONSULTATION LIVRE VERT DE LA COMMISSION EUROPEENNE. CONTRIBUTION DE WINAMAX Opérateur de Poker en ligne en France CONSULTATION LIVRE VERT DE LA COMMISSION EUROPEENNE CONTRIBUTION DE WINAMAX Opérateur de Poker en ligne en France PROPOSITION REDIGEE PAR XS CONSEIL ID REGISTER XS CO137752272 31 JUILLET 2011 --------------------

Plus en détail

L'AGENT IMMOBILIER. Attention : les cartes professionnelles déjà délivrées restent valables jusqu à leur date d expiration.

L'AGENT IMMOBILIER. Attention : les cartes professionnelles déjà délivrées restent valables jusqu à leur date d expiration. L'AGENT IMMOBILIER L'agent immobilier est un intermédiaire intervenant dans les opérations d achat, de vente, d échange, de sous-location ou de location de maisons, appartements, fonds de commerce, terrains.

Plus en détail

Le taux de retour au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu

Le taux de retour au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu Le taux de au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu 1 JEAN-MICHEL COSTES OBSERVATOIRE DES JEUX 5èmes Assises nationales de la FFA Paris 27 septembre 2012 Plan 2 duction

Plus en détail

état des lieux et recommandations

état des lieux et recommandations L es é d i t eurs d e c o n t enus e t ser v i c e s en l i g n e Jeux d argent en ligne : état des lieux et recommandations Le contexte La loi n 2010-476 du 12 mai 2010 a créé les principes de l émergence

Plus en détail

Sociologie des joueurs en ligne

Sociologie des joueurs en ligne Mars 2013 Sociologie des joueurs en ligne Enquête ARJEL 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne 2 Propos introductifs à l enquête sur la sociologie des joueurs Au-delà de la publication trimestrielle

Plus en détail

LESPORT ÊTRE VIGILANT POUR PRÉSERVER

LESPORT ÊTRE VIGILANT POUR PRÉSERVER CNOSF/DPPI 1 ÊTRE VIGILANT POUR PRÉSERVER LESPORT LES PARIS SPORTIFS SUR INTERNET PEUVENT SERVIR DE SUPPORT AUX ORGANISATIONS CRIMINELLES POUR LE BLANCHIMENT D ARGENT. Le blanchiment consiste à injecter

Plus en détail

Ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne

Ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne Ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne rapport d évaluation du gouvernement loi n 2010-476 du 12 mai 2010 OCTOBRE 2011 Rapport d évaluation sur

Plus en détail

Jeux d argent en ligne. Quelques résultats

Jeux d argent en ligne. Quelques résultats Quelques résultats 10 juin 2010 Nobody s Unpredictable Rappel méthodologie 1 500 individus représentatifs de la population française internaute interrogés en ligne Terrain réalisé Mi mai 2010 2 L ouverture

Plus en détail

LOIS NOR : BCFX0904879L. CHAPITRE I er. Dispositions relatives à l ensemble du secteur des jeux d argent et de hasard. Article 1 er.

LOIS NOR : BCFX0904879L. CHAPITRE I er. Dispositions relatives à l ensemble du secteur des jeux d argent et de hasard. Article 1 er. LOIS LOI n o 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne (1) NOR : BCFX0904879L L Assemblée nationale et le Sénat

Plus en détail

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Préparé par EU Athletes, l association européenne des jeux et paris en ligne (EGBA), la Remote Gambling Association (RGA) et l association européenne

Plus en détail

Quel cadre juridique pour les mesures d investigation informatique?

Quel cadre juridique pour les mesures d investigation informatique? Quel cadre juridique pour les mesures d investigation informatique? Les Matinales IP&T Fabienne Panneau Avocat Counsel 12 mai 2011 Introduction Constat : la recherche d informations sur un serveur informatique

Plus en détail

COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE

COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE DECISION N 2012-083 EN DATE DU 24 SEPTEMBRE 2012 Le collège de l Autorité de régulation des jeux en ligne ; Vu la loi n 2010-476 du 12 mai 2010 relative

Plus en détail

Paris en ligne et risques de blanchiment et de financement du terrorisme. Jean-Claude DELEPIERE Président de la CTIF

Paris en ligne et risques de blanchiment et de financement du terrorisme. Jean-Claude DELEPIERE Président de la CTIF Paris en ligne et risques de blanchiment et de financement du terrorisme Jean-Claude DELEPIERE Président de la CTIF Particularités des paris et jeux en ligne et risques de BC et de FT o Secteur sensible

Plus en détail

Un logiciel de contrôle parental, c est quoi?

Un logiciel de contrôle parental, c est quoi? LES LOGICIELS DE CONTROLE PARENTAL Ces dispositifs de protection des mineurs sur Internet proposent des fonctionnalités de plus en plus évoluées. Mais ils ne remplaceront jamais l action pédagogique des

Plus en détail

EUROPEAN FOOTBALL UNITED FOR THE INTEGRITY OF THE GAME

EUROPEAN FOOTBALL UNITED FOR THE INTEGRITY OF THE GAME EUROPEAN FOOTBALL UNITED FOR THE INTEGRITY OF THE GAME Le football européen uni pour préserver l'intégrité des compétitions Les médias ont récemment mis en exergue le risque de manipulations de résultats

Plus en détail

Le jeu sur Internet : revue générale et synthèse de la littérature

Le jeu sur Internet : revue générale et synthèse de la littérature Résumé Le jeu sur Internet : revue générale et synthèse de la littérature Robert J. Williams, Ph.D. 1 Robert T. Wood, Ph.D. Ce projet de recherche a pris fin en juillet 2007. Sujet de la recherche Dépouillement

Plus en détail

QUEL CADRE JURIDIQUE EUROPÉEN POUR LES JEUX EN LIGNE?

QUEL CADRE JURIDIQUE EUROPÉEN POUR LES JEUX EN LIGNE? QUEL CADRE JURIDIQUE EUROPÉEN POUR LES JEUX EN LIGNE? JEUDI 13 février 9h00/10h00 ACCUEIL ET INTRODUCTION 9h Accueil : Pr. Xavier VANDENDRIESSCHE, Président de l Université Lille 2 Pr. Bernard BOSSU, Doyen

Plus en détail

Société PACIFICA / SociétéNationale des Chemins de fer Français. Conclusions du Commissaire du Gouvernement.

Société PACIFICA / SociétéNationale des Chemins de fer Français. Conclusions du Commissaire du Gouvernement. N 3945 - Conflit négatif Société PACIFICA / SociétéNationale des Chemins de fer Français Séance du 10 mars 2014. Conclusions du Commissaire du Gouvernement. Le 16 juin 2008 M. Joël L. était mortellement

Plus en détail

I. INTRODUCTION LUXEMBOURG

I. INTRODUCTION LUXEMBOURG Institut suisse de droit comparé Schweizerisches Institut für Rechtsvergleichung Istituto svizzero di diritto comparato Swiss Institute of Comparative Law LUXEMBOURG ISDC - Dorigny - CH-1015 Lausanne (Suisse)

Plus en détail

Jeux d argent en ligne

Jeux d argent en ligne Quelques résultats 10 juin 2010 Nobody s Unpredictable Rappel méthodologie 1 500 individus représentatifs de la population française internaute interrogés en ligne Terrain réalisé Mi mai 2010 2 L ouverture

Plus en détail

RAPPORT D INFORMATION

RAPPORT D INFORMATION N 17 SENAT SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 Enregistré à la Présidence du Sénat le 12 octobre 2011 RAPPORT D INFORMATION FAIT au nom de la commission des finances (1) sur l évaluation de la loi n 2010-476

Plus en détail

TD 1 Marque vs Nom de Domaine

TD 1 Marque vs Nom de Domaine TD 1 Marque vs Nom de Domaine 1 COUR DE CASSATION, chambre commerciale, 13 décembre 2005 Publié le 30 janvier 2006 SA Soficar c/ SA Le Tourisme moderne compagnie parisienne du tourisme N 04-10.143 Cassation

Plus en détail

Homologation ARJEL : Retour d expérience

Homologation ARJEL : Retour d expérience Homologation ARJEL : Retour d expérience Ossir Paris / Juin 2013 Thibaud Binétruy Consultant Sécurité Thibaud.Binetruy@intrinsec.com 1 Homologation ARJEL : Retour d expérience Intrinsec? Petite présentation!

Plus en détail

Intervention au Colloque de Bruxelles du jeudi 31 octobre 2013 (Mallorie Trannois)

Intervention au Colloque de Bruxelles du jeudi 31 octobre 2013 (Mallorie Trannois) Intervention au Colloque de Bruxelles du jeudi 31 octobre 2013 (Mallorie Trannois) Tout d abord, je voulais remercier Monsieur Marique de m avoir invité à donner mon point de vue lors de la table ronde

Plus en détail

Consultation de la Commission Européenne «Livre vert sur les jeux d argent et de hasard en ligne dans le marché intérieur» REPONSE DE LA FBF

Consultation de la Commission Européenne «Livre vert sur les jeux d argent et de hasard en ligne dans le marché intérieur» REPONSE DE LA FBF Numéro d identification : 09245221105-30 Paris, le 29/07/2011 Consultation de la Commission Européenne «Livre vert sur les jeux d argent et de hasard en ligne dans le marché intérieur» REPONSE DE LA FBF

Plus en détail

1. Types de jeux concours par SMS et légalité

1. Types de jeux concours par SMS et légalité Jeux concours au Luxembourg Cadre légal 12/08/2008 2 1. Types de jeux concours par SMS et légalité Type de jeu concours par SMS Situation Base légale Participation gratuite, objectif publicitaire Participation

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre Commentaire Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre (Renvoi au décret pour fixer certaines dispositions relatives à l exercice de la profession d avocat) Le Conseil constitutionnel

Plus en détail

L essentiel sur l Afnic

L essentiel sur l Afnic «Moyens d actions sous.fr, la procédure Syreli» Isabel Toutaud 1 L essentiel sur l Afnic Association loi 1901 fondée en 1998 ; Gestionnaire historique du.fr mais également du.re,.pm,.tf,.wf,.yt Désignée

Plus en détail

TERA Analytics FEVRIER 2010

TERA Analytics FEVRIER 2010 L ouverture à la concurrence des jeux en ligne en France : nouveaux marchés, nouveaux opérateurs, nouvelles Pr. Patrice Geoffron Expert - Directeur Associé TERA Consultants Professeur à l Université Paris

Plus en détail

Mémoire remis au Comité des affaires juridiques et constitutionnelles Paris sportifs

Mémoire remis au Comité des affaires juridiques et constitutionnelles Paris sportifs Mémoire remis au Comité des affaires juridiques et constitutionnelles Paris sportifs Sommaire Le présent mémoire décrit le fonctionnement des paris sportifs légaux en Australie et fait particulièrement

Plus en détail

Compte rendu. Mardi 30 mars 2010 Séance de 14 heures 30. Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire

Compte rendu. Mardi 30 mars 2010 Séance de 14 heures 30. Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire Compte rendu Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire Mardi 30 mars 2010 Séance de 14 heures 30 Compte rendu n 59 Examen, en application de l article 88, des amendements

Plus en détail

«Ethique et Paris sportifs»

«Ethique et Paris sportifs» Coprésidé par : Sophie AUCONIE Députée européenne Présidente de l intergroupe Sport et Jean-Jacques LOZACH Sénateur de la Creuse Président du groupe d étude Sport Avec François ARBAULT, Commission Européenne

Plus en détail

La lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

La lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme SEPTEMBRE 2015 HORS-SÉRIE LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent La lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme Ce

Plus en détail

«Les jeux en ligne, quelle influence en France?»

«Les jeux en ligne, quelle influence en France?» Les multiples facettes du jeu Québec, 30 mai 2012 «Les jeux en ligne, quelle influence en France?» M. Grall-Bronnec, G. Bouju, M. Lagadec J. Caillon, J.L. Vénisse Le contexte des jeux de hasard et d argent

Plus en détail

RÈGLEMENT. sur la collaboration avec les intermédiaires

RÈGLEMENT. sur la collaboration avec les intermédiaires RÈGLEMENT sur la collaboration avec les intermédiaires Fédération Internationale de Football Association Président : Joseph S. Blatter Secrétaire Général : Jérôme Valcke Adresse : FIFA FIFA-Strasse 20

Plus en détail

Obs. : Automaticité de la pénalité de l article L. 211-13 C. ass. : la victime n a aucune demande à formuler

Obs. : Automaticité de la pénalité de l article L. 211-13 C. ass. : la victime n a aucune demande à formuler Cass. crim., 18 mars 2014, n 12-83.274 Assurance automobile Offre d indemnité Pénalité en cas d offre tardive et insuffisante Doublement du taux de l intérêt légal Absence de demande d indemnisation de

Plus en détail

La loi a été déférée au Conseil constitutionnel, le 13 avril 2010, par plus de soixante députés.

La loi a été déférée au Conseil constitutionnel, le 13 avril 2010, par plus de soixante députés. Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 29 Commentaire de la décision n 2010-605 DC du 12 mai 2010 Loi relative à l'ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d'argent et

Plus en détail

Loi n 1.162 du 7 juillet 1993 relative à la participation des organismes financiers à la lutte contre le blanchiment de capitaux

Loi n 1.162 du 7 juillet 1993 relative à la participation des organismes financiers à la lutte contre le blanchiment de capitaux PRINCIPAUTÉ DE MONACO Loi n 1.162 du 7 juillet 1993 relative à la participation des organismes financiers à la lutte contre le blanchiment de capitaux RAINIER III PAR LA GRACE DE DIEU PRINCE SOUVERAIN

Plus en détail

Blanchiment et paris sportifs

Blanchiment et paris sportifs Le délit de blanchiment, un horizon pénal qui ne cesse de s'élargir Blanchiment et paris sportifs!.!idéal sportif commanderait de ne prendre en considération que le dépassement de soi, la participation

Plus en détail

CC, Décision n 2012-284 QPC du 23 novembre 2012

CC, Décision n 2012-284 QPC du 23 novembre 2012 Version pré-print pour citer cet article : «Les droits de celui qui décide de se défendre seul et le principe d égalité» (Cons. Const. 23 nov. 2012), Rev. Pén. Dr. Pén. 2012, p. 917, Les droits de celui

Plus en détail

Le problème de la neutralité du Net est-il réglé?

Le problème de la neutralité du Net est-il réglé? Le problème de la neutralité du Net est-il réglé? P. Maillé et B. Tuffin 22 mai 2014 Résumé Le 3 Avril 2014, le Parlement européen a apporté une définition «claire et sans ambiguïté» de la neutralité du

Plus en détail

SOS OPPOSITION SUITE A FRAUDE A CARTE BANCAIRE

SOS OPPOSITION SUITE A FRAUDE A CARTE BANCAIRE SOS OPPOSITION SUITE A FRAUDE A CARTE BANCAIRE Article juridique publié le 07/01/2014, vu 1842 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine I- Pourquoi faire opposition? L'ordonnance N 2009-866 du 15 juillet 2009

Plus en détail

Traitement des Données Personnelles 2012

Traitement des Données Personnelles 2012 5 ème Conférence Annuelle Traitement des Données Personnelles 2012 Paris, le 18 janvier 2012 Les enjeux de protection des données dans le CLOUD COMPUTING Xavier AUGUSTIN RSSI Patrick CHAMBET Architecte

Plus en détail

Le stationnement irrégulier de véhicules appartenant à la communauté des gens du voyage.

Le stationnement irrégulier de véhicules appartenant à la communauté des gens du voyage. Le stationnement irrégulier de véhicules appartenant à la communauté des gens du voyage. Une des problématiques récurrente pour les collectivités en matière d occupation illégale de son territoire tient

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2013 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

Le coût social du jeu excessif

Le coût social du jeu excessif Le coût social du jeu excessif Jeu et précarité Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu Claude Jeanrenaud Dimitri Kohler Institut de recherches économiques Université de Neuchâtel

Plus en détail

Dossier pratique n 6

Dossier pratique n 6 Dossier pratique n 6 Internet, mineurs et législation Contributeurs : Action Innocence France et Maître Ségolène Rouillé-Mirza, Avocate au Barreau de Paris - Mai 2010 www.actioninnocence.org france@actioninnocence.org

Plus en détail

INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CRÉDIT

INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CRÉDIT INSTRUMENTS DE PAIEMENT ET DE CRÉDIT MISE À JOUR OCTOBRE 2009 Christian Gavalda Jean Stoufflet Agrégé des facultés de droit Professeur émérite de l Université de Clermont-Ferrand I Doyen honoraire de

Plus en détail

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011 Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011 28 avril 2011 Agenda Observatoire 2010 des solutions de paiement sur facture opérateur Internet+ / MPME: une proposition de

Plus en détail

La surveillance Sid Noma Murielle Minougou

La surveillance Sid Noma Murielle Minougou La surveillance Sid Noma Murielle Minougou La lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, objectif phare de la 3 ème Directive de 2005 transposée en 2009, prévoit un certain nombre d obligations

Plus en détail

Sent: mercredi 27 juillet 2011 12:16 To: MARKT GAMBLING Subject: Mes remarques sur le livre vert des jeux en ligne

Sent: mercredi 27 juillet 2011 12:16 To: MARKT GAMBLING Subject: Mes remarques sur le livre vert des jeux en ligne Sent: mercredi 27 juillet 2011 12:16 To: MARKT GAMBLING Subject: Mes remarques sur le livre vert des jeux en ligne Je m'appelle Gaël Keller et je suis résident français. Je suis un joueur de paris sportif

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : FCPB1511507D Intitulé du texte : Décret modifiant les décrets n 2010-509 et n 2010-518 Ministère à l origine de la mesure : Finances et comptes publics

Plus en détail

----------------------------------------

---------------------------------------- REGULATION DU SECTEUR DES JEUX D ARGENT ET DE HASARD EN LIGNE COMMISSION DES SANCTIONS instituée par l article 35 de la loi n 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l'ouverture à la concurrence et à la régulation

Plus en détail

Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet?

Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet? > Accueil > Le Droit en pratique > Fiches pratiques Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet? Le site Internet est un vecteur d informations. Mais il en collecte également,

Plus en détail

L organisation d un jeu-concours en ligne

L organisation d un jeu-concours en ligne L organisation d un jeu-concours en ligne Le jeu-concours est devenu, comme le souligne Alexandra Bisset du JDNet, un outil marketing à part entière parce qu il stimule les ventes auprès des consommateurs

Plus en détail

MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE

MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE DIRECTION DES SPORTS Mission des affaires juridiques et contentieuses Sous-direction de l action territoriale, du

Plus en détail

Décision n 14-D-04 du 25 février 2014 relative à des pratiques mises en œuvre dans le secteur des paris hippiques en ligne

Décision n 14-D-04 du 25 février 2014 relative à des pratiques mises en œuvre dans le secteur des paris hippiques en ligne RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-D-04 du 25 février 2014 relative à des pratiques mises en œuvre dans le secteur des paris hippiques en ligne L Autorité de la concurrence, section V, Vu la lettre, enregistrée

Plus en détail

- d établir un panorama de la situation des jeux dans le marché intérieur, - de faciliter l échange de bonnes pratiques entre les États membres,

- d établir un panorama de la situation des jeux dans le marché intérieur, - de faciliter l échange de bonnes pratiques entre les États membres, Juillet 2011 NOTE POUR LA COMMISSION EUROPEENNE DG MARCHE INTERIEUR ET SERVICES OBJET : Réponse des Autorités françaises à la consultation publique de la Commission européenne sur le Livre vert sur les

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2013

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2013 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 3 ème trimestre 2013 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les

Plus en détail

Table ronde n 1. Paris sportifs: opportunités ou dangers pour le sport et son

Table ronde n 1. Paris sportifs: opportunités ou dangers pour le sport et son Table ronde n 1 Paris sportifs: opportunités ou dangers pour le sport et son financement? Table ronde n 1 Steve Roth Journaliste RTS Table ronde n 1 Christelle Correia Cheffe de projets éducatifs au bureau

Plus en détail

N 787 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 787 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 787 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 mars 2013. PROPOSITION DE LOI visant à mieux identifier les infractions

Plus en détail

Sujet n 2. Énoncé. Documents. Document 1 SESSION SEPTEMBRE 2012. «L argent doit être au service du sport et pas l inverse»

Sujet n 2. Énoncé. Documents. Document 1 SESSION SEPTEMBRE 2012. «L argent doit être au service du sport et pas l inverse» Sujet n 2 SESSION SEPTEMBRE 2012 Difficulté Durée 3 heures Énoncé «L argent doit être au service du sport et pas l inverse». D après vous, les valeurs traditionnellement véhiculées par le sport sont-elles

Plus en détail

PRESERVER L'INTEGRITE ET LA SINCERITE DES COMPETITIONS SPORTIVES FACE AU DEVELOPPEMENT DES PARIS SPORTIFS EN LIGNE

PRESERVER L'INTEGRITE ET LA SINCERITE DES COMPETITIONS SPORTIVES FACE AU DEVELOPPEMENT DES PARIS SPORTIFS EN LIGNE PRESERVER L'INTEGRITE ET LA SINCERITE DES COMPETITIONS SPORTIVES FACE AU DEVELOPPEMENT DES PARIS SPORTIFS EN LIGNE Prévention et lutte contre l'atteinte à l intégrité et à la sincérité des compétitions

Plus en détail

Internet mobile : Etat de l art - Février 2010 - Reproduction ou communication même partielle interdite sans autorisation écrite d ip-label.

Internet mobile : Etat de l art - Février 2010 - Reproduction ou communication même partielle interdite sans autorisation écrite d ip-label. Internet mobile : Etat de l art - Février 2010 - Reproduction ou communication même partielle interdite sans autorisation écrite d ip-label.newtest Sommaire 1 MARQUES DE TELEPHONES LES PLUS UTILISEES POUR

Plus en détail

Les autorités judiciaires françaises n ont pas mis en œuvre de politique nationale de prévention dans ce domaine.

Les autorités judiciaires françaises n ont pas mis en œuvre de politique nationale de prévention dans ce domaine. COMITE D EXPERTS SUR LE TERRORISME (CODEXTER) CYBERTERRORISME L UTILISATION DE L INTERNET A DES FINS TERRORISTES FRANCE Avril 2008 Kapitel 1 www.coe.int/gmt A. Politique Nationale 1. Existe-t-il une politique

Plus en détail

Stage Ini*ateur Club Comité Départemental 54 Nancy 11 et 12 octobre 2014. Les responsabilités des encadrants

Stage Ini*ateur Club Comité Départemental 54 Nancy 11 et 12 octobre 2014. Les responsabilités des encadrants Stage Ini*ateur Club Comité Départemental 54 Nancy 11 et 12 octobre 2014 Les responsabilités des encadrants Introduc)on De par ses préroga*ves et ses fonc*ons, l ini*ateur a des responsabilités et des

Plus en détail

Conscient de ces enjeux vitaux pour l entreprise, Vae Solis Corporate met tout en œuvre pour agir en conformité avec les plus hautes normes éthiques.

Conscient de ces enjeux vitaux pour l entreprise, Vae Solis Corporate met tout en œuvre pour agir en conformité avec les plus hautes normes éthiques. Charte éthique et anti-corruption 1. Préface d Arnaud Dupui-Castérès, président et fondateur de Vae Solis Corporate «L'intégrité est une condition essentielle dans la conduite des affaires et soutient

Plus en détail

PUBLICITÉ DES JEUX, PUBLICITÉ RESPONSABLE? LE CAS DU POKER EN LIGNE

PUBLICITÉ DES JEUX, PUBLICITÉ RESPONSABLE? LE CAS DU POKER EN LIGNE NOUVEAUX VECTEURS PUBLICITAIRES : QUEL IMPACT SOCIÉTAL? PUBLICITÉ DES JEUX, PUBLICITÉ RESPONSABLE? LE CAS DU POKER EN LIGNE «Les loteries de toute espèce sont interdites» : c est en ces termes laconiques

Plus en détail

Charte de bon usage du SI (Étudiants)

Charte de bon usage du SI (Étudiants) Charte de bon usage du Système d Information à l attention des étudiants de l Université Pierre et Marie Curie La présente charte définit les règles d usage et de sécurité du Système d Information (SI)

Plus en détail

GUIDE RÉFÉRENTS PARIS SPORTIFS

GUIDE RÉFÉRENTS PARIS SPORTIFS FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY LIGUE NATIONALE DE RUGBY GUIDE RÉFÉRENTS PARIS SPORTIFS 1 ACCOMPAGNER LES RÉF Photo I. PICAREL/FFR 2 ÉRENTS PARIS SPORTIFS UN GUIDE PRATIQUE POUR VOUS AIDER DANS VOTRE MISSION

Plus en détail

Articulation entre mesures sociales du casino et lieux d aide spécialisés lors des mesures de limitation et d exclusion Lisiane SCHÜRMANN

Articulation entre mesures sociales du casino et lieux d aide spécialisés lors des mesures de limitation et d exclusion Lisiane SCHÜRMANN Articulation entre mesures sociales du casino et lieux d aide spécialisés lors des mesures de limitation et d exclusion Lisiane SCHÜRMANN Neuchâtel, 17.01.2014 Introduction Vote populaire de 1993 sur les

Plus en détail

SOMMAIRE. v Synopsis. v Fiche technique. v Les intervenants. v Contact

SOMMAIRE. v Synopsis. v Fiche technique. v Les intervenants. v Contact SOMMAIRE v Synopsis v Fiche technique v Les intervenants v Contact 2 SYNOPSIS L année 2011 marque un tournant sans précédent dans l histoire mondiale du sport. L essor gigantesque des paris sportifs sur

Plus en détail

CONTENTIEUX JUDICIAIRE DU PERMIS DE CONSTRUIRE

CONTENTIEUX JUDICIAIRE DU PERMIS DE CONSTRUIRE II. CONTENTIEUX JUDICIAIRE DU PERMIS DE CONSTRUIRE Il convient de rappeler que le permis de construire est un acte administratif individuel. Il ne peut pas être apprécié ni interprété par un Tribunal civil.

Plus en détail

www.energie-mediateur.fr Paris, le 10 octobre 2012 Dossier suivi par : XXXX Tél. : 01.44.94.66.XX Courriel : recommandations@energie-mediateur.

www.energie-mediateur.fr Paris, le 10 octobre 2012 Dossier suivi par : XXXX Tél. : 01.44.94.66.XX Courriel : recommandations@energie-mediateur. Paris, le 10 octobre 2012 Dossier suivi par : XXXX Tél. : 01.44.94.66.XX Courriel : recommandations@energie-mediateur.fr N de saisine : XXXX N de recommandation : 2012-1805 Objet : Recommandation du médiateur

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T2 2013

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T2 2013 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 2 ème trimestre 2013 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les

Plus en détail

STUDY ON THE LIABILITY OF INTERNET INTERMEDIARIES. COUNTRY REPORT France Executive summary November 12th, 2007

STUDY ON THE LIABILITY OF INTERNET INTERMEDIARIES. COUNTRY REPORT France Executive summary November 12th, 2007 Markt/2006/09/E Service Contract ETD/2006/IM/E2/69 STUDY ON THE LIABILITY OF INTERNET INTERMEDIARIES COUNTRY REPORT France Executive summary November 12th, 2007 By Thibault Verbiest, ULYS Part 1: Legislation.

Plus en détail

Introduction au droit La responsabilité professionnelle

Introduction au droit La responsabilité professionnelle Introduction au droit La responsabilité professionnelle I. Introduction au droit 2 ordres de juridiction : Judiciaire : o Juridiction civiles : conflit entre particulier Tribunal de gde instance : litige

Plus en détail

LE STATIONNEMENT DES GENS DU VOYAGE DROITS ET DEVOIRS DES MAIRES. Etienne COLSON, avocat au barreau de Lille - Mars 2009 -

LE STATIONNEMENT DES GENS DU VOYAGE DROITS ET DEVOIRS DES MAIRES. Etienne COLSON, avocat au barreau de Lille - Mars 2009 - LE STATIONNEMENT DES GENS DU VOYAGE DROITS ET DEVOIRS DES MAIRES 1 INTRODUCTION Définition «gens du voyage» => une notion imprécise Seule définition légale = «personnes dont l habitat traditionnel est

Plus en détail

Aspects juridiques des tests d'intrusion

Aspects juridiques des tests d'intrusion HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI 2012 Aspects juridiques des tests d'intrusion Frédéric Connes

Plus en détail

Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 3 août 2015

Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 3 août 2015 Les paris sportifs en ligne La première grande enquête menée à 360 portant à la fois sur les perceptions des Français et des parieurs et sur une mesure statistique des meilleures cotes proposées par les

Plus en détail

Sommaire. Lutte contre les SMS indésirables : - présentation du dispositif d alerte «33700» - Schéma explicatif

Sommaire. Lutte contre les SMS indésirables : - présentation du dispositif d alerte «33700» - Schéma explicatif Sommaire Lutte contre les SMS indésirables : - présentation du dispositif d alerte «33700» - Schéma explicatif Prendre en charge les consommateurs en cas de changements de ligne non sollicités : - les

Plus en détail

L actualité de la jurisprudence de droit public et privé

L actualité de la jurisprudence de droit public et privé Fédération de la Santé et de l Action Sociale L actualité de la jurisprudence de droit public et privé Avril 2014 La Fédération CGT Santé Action Sociale met à votre disposition une sélection non exhaustive

Plus en détail

BULLETIN D ACTUALITES JURIDIQUES

BULLETIN D ACTUALITES JURIDIQUES BULLETIN D ACTUALITES JURIDIQUES N 30, 22 avril 2014 Promulgation de la loi relative à la géolocalisation Conseil constitutionnel, déc. n 2014-693 DC du 25 mars 2014 sur la loi relative à la géolocalisation

Plus en détail