Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3"

Transcription

1 FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 DP1 et DP2 Juin /06/2014

2 Table des matières 1. Contexte 3 2. Méthodologie d élaboration du Plan Evaluation des besoins des OSC de niveaux 2 et 3 en formation Priorisation et validation participatives des besoins des OSC en formation Synthèse des thématiques de formation Etat des lieux des programmes de renforcement de capacités en cours et passés 6 3. Stratégie d intervention du PESCC en matière de renforcement des capacités Publics : une approche participative Approche différenciatrice Susciter et ou déceler une motivation chez les OSC : appel à candidature de formation Suivi post formation Transversalité Prestation de services et outils pédagogiques 8 4. Programmation Programme des formations sur les DP1 et DP2 (septembre 2014 à août 2016) Budgétisation 11 2

3 1. Contexte Le Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture (PESCC) a pour objectif spécifique, de contribuer à l amélioration du rôle de la société civile, y inclus les acteurs culturels, en tant qu acteur du développement et partenaire de dialogue. Les résultats attendus du Programme sont les suivants : R1 : Les organisations de base (OB), y compris les acteurs culturels et artisans sont renforcées, structurées et mobilisent leurs compétences pour participer pleinement au développement local. R2 : Les organisations de la société civile de niveaux 2 et 3, les acteurs culturels d envergure nationale et organisations socioprofessionnelles d artisans, sont renforcés, structurés et mobilisent leurs compétences pour participer au développement local et national. R3 : Les autorités mauritaniennes ont renforcé leurs capacités et mobilisent leurs compétences pour accompagner les OSC et les AC et contribuer à l harmonisation de l aide extérieure en la matière. Un dialogue structuré entre la société civile, y inclus les acteurs culturels, les autorités locales et nationales est mis en place. Afin d atteindre le résultat 2, le PESCC a prévu de concevoir un programme de renforcement de capacités des OSC de niveaux 2 et 3, y compris les acteurs culturels, en organisant des sessions de formation adaptées aux besoins des acteurs concernés. C est dans cette perspective qu a été conçu ce plan de formation destiné aux OSC de niveaux 2 et 3. La démarche a consisté à : - Rencontrer des personnes ressources pour définir les besoins des OSC en formation et les modes d apprentissage adaptés ; - Identifier et évaluer de manière inclusive, avec les OSC de niveaux 2 et 3, leurs besoins en formation, à travers l étude d identification des OB et d actualisation de la cartographie des OSC de niveaux 2 et 3, réalisée en juillet-août 2013 ; - Restituer au cours d un atelier participatif, les résultats de l étude, en ce qui concerne les besoins des OSC en matière de formation ; - Repréciser et valider de manière inclusive les priorités en matière de formation ; - Faire une synthèse des thématiques de formation retenues comme prioritaires, en les rassemblant par module ; - Collecter et analyser la documentation concernant les thématiques de formations dispensées par les programmes, projets et institutions passés et en cours ; - Rencontrer les différents partenaires intervenant dans le domaine du renforcement des capacités des OSC ; - Actualiser la stratégie d intervention du Programme, en matière de renforcement de capacités des OSC ; - Faire la programmation du plan des formations qui vont être organisées durant toute la période de mise en œuvre du Programme ; - Préparer les termes de référence des 5 premiers modules qui vont être dispensés sur le DP1. 3

4 2. Méthodologie d élaboration du Plan 2.1. Evaluation des besoins des OSC de niveaux 2 et 3 en formation Dans le cadre de la préparation des activités préalables à sa mise en œuvre, le PESCC avait lancé en juillet-août 2013, une étude d identification des organisations de base et d actualisation de la cartographie des OSC de niveaux 2 et 3, y compris les acteurs culturels. Cette étude avait entre autres objectifs d identifier de manière participative les besoins des OSC de niveaux 2 et 3 en matière de formation et de structuration. Les thématiques de formations identifiées vont de la planification stratégique et programmation, aux techniques de montage de projets et d élaboration de documents stratégiques, en passant par les techniques de plaidoyer et de négociation, la mise en réseau des OSC et les stratégies de mobilisation de fonds. Ces thématiques de formations allaient être présentées et validées au cours d un atelier participatif réunissant les représentants de grands réseaux d OSC mauritaniennes Priorisation et validation participative des besoins des OSC en formation Les besoins des OSC en formation ont été présentés le 19 mars 2014 à Nouakchott, au cours d un atelier participatif de validation des formations, ayant réuni principalement les représentants de grands réseaux d OSC. C est ainsi que vingt et une (21) thématiques de formations, dont six (6) générales et quinze (15) spécifiques, ont été retenues comme prioritaires par les participants. Tableau 1 : Thématiques retenues Thématiques générales 1. Organisation, structuration et vie associative/bonne gouvernance interne des OSC 2. Planification stratégique et programmation opérationnelle, y inclus la budgétisation 3. Montage, gestion, suivi et évaluation de projets, y compris la recherche et mobilisation de fonds 4. Gestion administrative et financière des OSC 5. NTIC/visibilité des OSC 6. Gestion des données et archives Thématiques spécifiques 1. Formation de formateurs en alphabétisation fonctionnelle. 2. Outils de planification, de suivi et d évaluation des plans de développement. 3. Suivi citoyen de l action publique. 4. Elaboration de documents de proposition stratégique sur les politiques publiques de développement. 5. Procédures FED. 6. Techniques de plaidoyer, de communication et de sensibilisation / Techniques de négociation. 7. Prévention et gestion de conflits. 8. Diffusion et vulgarisation des textes juridiques et réglementaires. 9. Formation de formateurs aux techniques maraîchères. 10. Approche basée sur les droits humains, genre et développement. 11. Structuration des réseaux et plateformes associatifs. 12. Gestion de bases de données. 13. Gestion durable des ressources naturelles. 14. Formation en leadership. 15. Vulgarisation et élaboration de budgets participatifs. 4

5 2.3. Synthèse des thématiques de formation Une synthèse des thématiques de formation a été faite par le PESCC en tenant compte des conclusions de l atelier de validation des formations des OSC de niveaux 2 et 3. Le regroupement de certaines thématiques de la même famille a aboutit au résultat suivant : dix (10) grands modules de formation à mettre en œuvre de septembre 2014 à juin Ces modules à l intérieur desquels il y a une ou plusieurs thématiques vont être à la base du plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3. Tableau 2 : Modules de formation retenus dans le cadre du plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 Module de formations Thématiques concernées Observations (PM) 1. Gestion associative et - Organisation, structuration et vie associative/bonne communication institutionnelle gouvernance interne des OSC, y compris le des OSC leadership associatif - Gestion administrative et financière des OSC - Structuration des réseaux et plateformes associatifs. - Planification stratégique et programmation opérationnelle, y inclus la budgétisation - Gestion des données et archives - Gestions de bases de données 2. Cycle de projet - Identification, montage, gestion, suivi et évaluation de projets, y compris la recherche et la mobilisation de fonds - Voir modules PASOC 3. Démocratie participative et suivi citoyen de l action publique 4. Communication et visibilité des OSC 5. Elaboration des formulaires de demande de subventions suivant AAP FED 6. Formation de formateurs en alphabétisation fonctionnelle 7. Formation des formateurs aux techniques maraîchères 8. Approche basée sur les droits humains, genre et développement 9. Gestion durable des ressources naturelles 10. Prévention et gestion des conflits - Outils de planification, de suivi et d évaluation des plans de développement. - Vulgarisation et élaboration de budgets participatifs. - Initiation à l élaboration de documents de propositions stratégiques sur les politiques publiques de développement - NTIC/Visibilité des OSC - Techniques de plaidoyer, de communication et de sensibilisation/négociation - Vulgarisation des textes juridiques et réglementaires PDC : voir modules PASOC, PERICLES (centres de ressource), GIZ Voir formations NS et FCD PESCC + Rapport consultant - - Voir module PASOC - - Voir module PASOC Le Programme de prévention de conflits n a pas encore démarré. Activités de formation non encore identifiée. Public ciblé : réseaux de jeunes Un accent particulier sera mis sur les thématiques de bonne gouvernance, genre, droits de l homme et environnement, dans le contenu des modules de formation. 5

6 2.4. Etat des lieux des programmes de renforcement de capacités en cours et passés : analyse documentaire et entretiens avec des personnes ressources et des partenaires travaillant dans le domaine du renforcement des capacités des OSC. Le travail de définition des modules de formation a été également enrichi par les entretiens menés auprès de personnes ressources travaillant avec la société civile, ainsi que par la lecture et l analyse de documents (rapports, modules de formation ) produits par le PASOC. En effet, la plupart des thématiques retenues comme prioritaires ont déjà fait l objet d une formation par le précédent Programme. Les TDR et modules de formation à notre disposition seront capitalisés et des améliorations/actualisations seront apportées par le PESCC. Parallèlement à l analyse documentaire, des entretiens ont été organisés avec des personnes ressources des partenaires travaillant dans le domaine du renforcement des capacités des OSC (la GIZ à travers son Programme Bonne Gouvernance-Formation en décentralisation ; la Direction des Relations avec la Société Civile à travers le Projet renforcement des capacités de la société civile en Mauritanie et dont le programme de formation est mis en œuvre avec l appui du PNUD ; le Programme de prévention des conflits et dialogue interculturel financé par l UE et qui est en cours de démarrage. Ces rencontres ont permis d avoir des informations sur les interventions des partenaires, d envisager des synergies possibles et de se procurer la documentation disponible dans le domaine (modules de formation, livrets, plan descriptif ). Tableau 3 : ce que font les partenaires Partenaires Formations Observations Coopération Allemande : GIZ. Techniques de plaidoyer, sensibilisation et accompagnement Elaboration des PDC/ Voir aussi les centres de ressources mis en place par PERICLES 66 modules de formation autour de la formation des acteurs de la décentralisation. Intégration de la société civile dans l ensemble des référentiels. Phase II ( ) : wilayas et moughatas : implication de la société civile. Documentation fournie au PESCC PNUD/DRSC Gestion administrative (Kiffa, Zoueirat, Rosso) Mauritanie perspective Formations sur le contrôle citoyen Voir site internet Planification stratégique et gestion administrative et financière des OSC. Projet prévention des conflits Processus de démarrage en cours. Pas encore de DP 6

7 3. Stratégie d intervention du PESCC en matière de renforcement de capacités (OSC de niveaux 2 et 3) 3.1. Public : une approche participative Les acteurs visés par ce plan de formation sont les OSC de niveaux 2 et 3, y compris les Acteurs Culturels. Afin de mieux atteindre cette cible, le Programme a adopté une approche participative : les besoins des OSC en formation ont été identifiés de manière participative, ceci pour permettre au programme de proposer des activités de formation adaptées. Ceci se traduit concrètement par la réalisation de l étude d identification des organisations de base en région et d actualisation de la cartographie des OSC de niveaux 2 et 3, y compris les acteurs culturels. Cette étude a permis de (d ) : - Répertorier et analyser les capacités institutionnelles des OSC (points forts, points faibles ) - Identifier les besoins des OSC en matière de formation - Repréciser ces besoins, les prioriser et les faire valider par les OSC au cours d un atelier participatif 3.2. Approche différenciatrice Pour que ses interventions puissent mieux répondre aux besoins exprimés par les potentiels bénéficiaires, le PESCC entend adapter les modules de formation au public visé. Un profil type pour chaque formation sera ainsi établi Susciter et ou déceler une motivation chez les OSC : appel à candidature de formation Un appel à candidature de formation sera publié par le PESCC à l intention des OSC de niveaux 2 et 3, l objectif étant d avoir des profils qui correspondent aux besoins de la formation et former des OSC exprimant un réel besoin d être formées dans un ou plusieurs domaines bien précis. Les candidats intéressés devront justifier leur désir de participer aux différentes sessions de formations sur des critères entre autres de réplicabilité et de durabilité. Le but est en effet, de former des organisations et non des individus. Pour les formations thématiques, la priorité sera donnée aux OSC intervenant principalement dans la thématique donnée Suivi post-formation Le suivi post-formation a pour objectif d évaluer les acquis et apporter des améliorations. Ceci permettra au PESCC de mieux recadrer les formations et mieux sélectionner les OSC futures bénéficiaires des formations qui vont être organisées par la suite, notamment sur le DP2. Une évaluation à chaud et à froid de chaque formation sera faite en partant notamment de la situation de référence. Les bénéfices générés par la formation devront être également capitalisés. 7

8 3.5. Transversalité Les thématiques transversales telles que le genre, les droits de l homme (égalité des chances, droits civiques ), la citoyenneté seront prises en compte dans les formations (modules et animations). Les OSC seront encouragées à présenter des femmes, des jeunes, des personnes vivant avec un handicap pour participer aux formations. Les capacités des OSC seront renforcées à travers les activités de formation dont elles vont bénéficier et la proximité des pairs qui vont échanger sur leurs expériences et partager leurs connaissances. Les OSC devront à travers les formations qu elles vont suivre, apprendre à bien assumer leur statut d organisations apolitiques capables de monitorer la situation des droits de l homme et promouvoir la bonne gouvernance Prestations de services et outils pédagogiques Un appel à manifestation d intérêt sera lancé en vue du recrutement d un pool d experts en renforcement de capacités pour préparer et animer les sessions de formation. Les spécifications techniques seront définies dans les termes de référence qui vont être élaborés par le PESCC. Il sera demandé aux prestataires de services (consultants indépendants, bureaux d études, consortium locaux) de préparer une note méthodologique comprenant aussi une offre financière. Ils devront élaborer le ou les modules de formation, concevoir un livret ou mémo à distribuer aux participants, animer les sessions de formation et faire un rapport contenant en annexe, l évaluation à chaud des participants, à remettre au PESCC à la fin de leur prestation. Les supports pédagogiques seront validés par l UGP avant la mise en œuvre des sessions de formation. 4. Programmation 4.1. Programmation des formations : septembre 2014 à août 2015 (voir tableau 4) 8

9 Tableau 4 : Programmation N Modules de formation Thématiques Nombre de sessions 1 Gestion associative et communication institutionnelle des OSC - Organisation, structuration et vie associative/bonne gouvernance interne des OSC, y compris le leadership associatif - Gestion administrative et financière des OSC - Structuration des réseaux et plateformes associatifs. - Planification stratégique et programmation opérationnelle, y inclus la budgétisation - Gestion des données et archives - Gestions de bases de données 2 Cycle de projet Identification, montage, gestion, suivi et évaluation de projets, y compris la recherche et la mobilisation de fonds 3 Démocratie participative et suivi citoyen de l action publique - Outils de planification, de suivi et d évaluation des plans de développement. - Vulgarisation et élaboration de budgets participatifs. - Initiation à l élaboration de documents de propositions Durée de chaque session Nombre de participants Période Type de prestataires de services recherchés 3 5 jours 30 DP1 Bureau d études ou consortium 3 5 jours 30 DP1 Consultant (voir modules PASOC) 3 5 jours 30 DP1 Bureau d études ou consortium (voir modules PASOC, PERICLES et GIZ) 9

10 4 Communication et visibilité des OSC 5 Elaboration des formulaires de demande de subventions suivant AAP FED 6 Approche basée sur les droits humains, genre et développement 7 Formation de formateurs en alphabétisation fonctionnelle 8 Formation des formateurs aux techniques maraîchères 9 Prévention et gestion des conflits 10 Gestion durable des ressources naturelles stratégiques sur les politiques publiques de développement - NTIC/Visibilité des OSC - Techniques de plaidoyer, de communication et de sensibilisation/négociation - Vulgarisation des textes juridiques et réglementaires 3 5 jours 30 DP1 Consultant ou bureau d études 3 5 jours 30 DP1 Consultant. Voir formations NS et FCD PESCC + Rapport consultant 3 5 jours 30 DP2 Voir module PASOC DP2 Prévisions modifiables DP2 Prévisions modifiables DP2 Voir PNUD DP2 Consultant. Voir module PASOC/prévisions modifiables Deux appels à manifestations d intérêt, l un pour la préparation et l animation des sessions de formation, l un pour les OSC désireuses de participer aux sessions de formation seront lancés par le PESCC en fin juin Cet appel concernera d abord les 5 premiers modules de formation. Les 5 autres seront mis en œuvre sur le DP2. Nombre total de bénéficiaires (prévision) : entre 600 et 750 représentants d OSC de niveaux 2 et 3 Lieux de déroulement des sessions de formation : Nouakchott et à l intérieur du pays 10

11 4.2. Budgétisation Voir budget DP1 11

12 12

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet»

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet» FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveaux

Plus en détail

Formation des OSC de niveau 3 sur «Techniques de montage de projets»

Formation des OSC de niveau 3 sur «Techniques de montage de projets» PROGRAMME DE L UNION EUROPEENNE POUR LA SOCIETE CIVILE ET LA CULTURE TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveau 3 sur «Techniques de montage de projets» Octobre 2015 1 I. Contexte et justification

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS Termes de références pour le recrutement des consultants formateurs Ce cycle de formation s inscrit dans le cadre du développement

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Date: 01/08/2014 Réf : IC 1-08/2014 INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Pays: Maroc Description de la mission:

Plus en détail

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU)

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Termes de références du consultant Objet : Appui à l élaboration de la suite

Plus en détail

L approche du cadre logique

L approche du cadre logique REPUBLIQUE DE GUINEE UNION EUROPEENNE Réunion d information sur l appel à propositions AUTORENFOR : initiatives concrètes des OSC en matière de gouvernance locale L approche du cadre logique (voir documents

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES TERMES DE REFERENCE Consultation pour l intégration du genre dans les programmes de la Direction Générale des Collectivités

Plus en détail

APPEL A CONSULTATIONS

APPEL A CONSULTATIONS APPEL A CONSULTATIONS DESCRIPTION DES FONCTIONS L UNESCO projette d élaborer un manuel pédagogique de référence pour la formation à la citoyenneté à destination des jeunes de 16 à 25 ans dans le cadre

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018.

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018. Termes de référence (TdRs) pour le recrutement d un formateur/mentor en genre sur la gestion des ressources naturelles dans le Paysage du Grand Virunga. 1. Contexte La Collaboration Transfrontalière du

Plus en détail

DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES. Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du pôle social. Termes de référence

DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES. Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du pôle social. Termes de référence PROGRAMME PROMOUVOIR ET RENFORCER L INSTITUTIONNALISATION DE L EQUITE ET DE L EGALITE DE GENRE DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA VILLE

PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA VILLE PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA VILLE Appel à candidatures pour recruter des experts en formation et appui conseil court terme Les candidatures sont ouvertes aux expertises internationales

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour Ministère de l Equipement, de l Aménagement territorial et du Développement Durable Direction Générale de l Environnement et de la qualité de la Vie Termes de Références Recrutement d un Bureau d étude

Plus en détail

Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III

Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Le concept Le projet EuroMed Justice III financé par l'ue avec un budget de 5 millions pour la période 2011-2014 entend poursuivre les succès

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement

Programme des Nations Unies pour le développement Programme des Nations Unies pour le développement Nouakchott DEMANDE DE COTATION POUR CONSULTANT/CONTRACTANT INDIVIDUEL (INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE) N ICN-025/2011 Date: 06/12/2011 Pays :

Plus en détail

Appel à candidatures pour le recrutement d un cadre de suivi et d un responsable de l information et de la communication

Appel à candidatures pour le recrutement d un cadre de suivi et d un responsable de l information et de la communication REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON UNION EUROPEENNE EUROPEAN UNION COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE CAMEROON EUROPEAN UNION COOPERATION Programme d Appui à la Société Civile Civil Society

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

Le diagnostic territorial participatif

Le diagnostic territorial participatif 1 Le diagnostic territorial participatif Eléments méthodologiques Le diagnostic territorial participatif de la situation des quartiers prioritaires au sein de l'intercommunalité est conjointement piloté

Plus en détail

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes DDCP-YD/JP- SOUTH (2013) 3 Budapest, 28 octobre 2013 Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes 29 novembre 6 décembre 2013 Centre européen de

Plus en détail

Plan de sensibilisation

Plan de sensibilisation Ministère de l Éducation Nationale / Handicap International Niger Projet Projet : Développer l offre éducative pour les enfants handicapés au Niger Plan de sensibilisation Financé par Union Européenne

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV)

Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV) CMA séminaire international - 21 juin 20011 Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV) 1- Contexte Contenu exposé Politique (intégrant les aspects organisationnels)

Plus en détail

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 ENDA ECOPOP Complexe Sicap POINT E - Immeuble B, 2ème Etage Avenue Cheikh Anta DIOP Téléphone : +221 33 859 64 11 - Fax : +221 33 860 51 33 Email : ecopop@endatiersmonde.org

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES 7 IGC CE/13/7.IGC/INF.4 Paris, 15 novembre 2013 Original : anglais COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES Septième session ordinaire Paris,

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

BONNE PRATIQUE 11 ESPAGNE - PROGRAMME ACCEDER POUR L EMPLOI DE LA POPULATION GITANE

BONNE PRATIQUE 11 ESPAGNE - PROGRAMME ACCEDER POUR L EMPLOI DE LA POPULATION GITANE BONNE PRATIQUE 11 ESPAGNE - PROGRAMME ACCEDER POUR L EMPLOI DE LA POPULATION GITANE TYPE D'ACTION Programme ACCEDER pour l emploi de la population gitane NIVEAU DE LA BONNE PRATIQUE reproduite Page 1/12

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Termes de Référence Recrutement d un bureau d études Assistance technique pour la formulation et la prise en compte dans le Budget

Plus en détail

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE 4 décembre 2015 Termes de Références : Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE I. RESUME : Avec le vieillissement des premières générations de MRE, le

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES GIP Massif central 13-15 avenue Fontmaure Boîte postale 60 63402 - CHAMALIÈRES CEDEX Tél: 04.73.31.85.46 Accompagner collectivement et favoriser la mise en

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA)

Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA) Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA) Le PNUD en tant que Récipiendaire Principal (RP) du Fond

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE FORMATIONS GESTION DES CONFLITS MEDIATION ET CITOYENNETE CONNAITRE LE DROIT MEDIATION SCOLAIRE www.amely.org AMELY : accès au droit - médiation Un accord est possible QUI SOMMES NOUS? AMELY est

Plus en détail

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Recherche et rédaction : Monica Jekovska, agente de recherche au CRDS 22 e Colloque du RQVVS,

Plus en détail

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e R é p u b l i q u e d u B é n i n M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e Direction des Pharmacies, du Médicament et des Explorations Diagnostiques

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

Gestion de projets artistiques et culturels

Gestion de projets artistiques et culturels Gestion de projets artistiques et culturels Méthodologie de projet : de l idée à l évaluation (réf. 101A) Philippe Fabre Consultant en ressources humaines Philippe Fabre Conseil 2 jours 16 et 23 mai 2014

Plus en détail

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles»

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» 1. Contexte de l étude 1.1. A propos de Search For Common Ground Search for Common Ground (SFCG) est une organisation

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement

4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement 4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement La mise en place des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement dans les communes contribue à

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL.

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL. CONSULTANT OU UNE CONSULTANTE APPUI TECHNIQUE POUR LA RÉVISION DU SCHÉMA ORGANISATIONNEL ET DES STATUTS ET RÈGLEMENTS DE LA COCAFEM/GL ET POUR L ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DES CHANGEMENTS ADOPTÉS

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 Optimiser la coopération au développement pour atteindre les ODD concernant la santé 1. Introduction Le programme de travail du Partenariat international pour

Plus en détail

IDB.42/9 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

IDB.42/9 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE M A I S O N S D E Q U A R T I E R Nos réf. : EC/SD/GRH-2016 La Roche-sur-Yon, le 19 janvier 2016 DE QUARTIER B ourg- s o u s - L a R o c h e OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE La Coordination des Maisons de

Plus en détail

"édition N 2" Préambule

édition N 2 Préambule Proposition de TDR pour le renforcement des capacités des associations de la province de Youssoufia/CYS "édition N 2" Préambule La, Association de Droit Marocain à but non lucratif, crée en 1994, et reconnue

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes)

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) COFOR SANTE Des interventions* en : - Communication - Management - Relation client - Qualité - Gestion Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) * cf. nos programmes

Plus en détail

Projet d Appui pour une Formation Technique. et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest

Projet d Appui pour une Formation Technique. et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest O.N.G.. accréditée auprès d Institutions de l Organisation des Nations Unies Projet d Appui pour une Formation Technique et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest Plan du Projet (Résumé) Introduction

Plus en détail

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI PLIE DE PARIS NORD-EST ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST «ATELIERS D EXPRESSION» Référence

Plus en détail

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN UTOPIA : MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN Projet à destination des classes de cycle 3 des écoles élémentaires de Strasbourg Les objectifs : Permettre aux enfants de : Découvrir «activement» le Strasbourg

Plus en détail

TDR : Etude sur l entrepreneuriat des jeunes et des femmes en Mauritanie

TDR : Etude sur l entrepreneuriat des jeunes et des femmes en Mauritanie République Islamique De Mauritanie Ministère des Affaires Economiques et du Développement Centre Mauritanien d Analyse de Politiques ----- CMAP ----- TDR : Etude sur l entrepreneuriat des jeunes et des

Plus en détail

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1. Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1.1. Formation professionnelle dans le cadre des politiques

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN COMMUNICATION SOCIALE ET POLITIQUE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE MALIENNE

RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN COMMUNICATION SOCIALE ET POLITIQUE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE MALIENNE RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN COMMUNICATION SOCIALE ET POLITIQUE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE MALIENNE RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN COMMUNICATION

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet»

Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet» Cahier des charges Prestataires Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet» 1. Le contexte : Pour la grande majorité des TPE/PME, la promotion sur un plan tant national qu international

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 25.3.2011 Journal officiel de l Union européenne C 93/17 V (Avis) PROCÉDURES ADMINISTRATIVES COMMISSION EUROPÉENNE APPEL À PROPOSITIONS EACEA/15/11 Dans le cadre du programme pour l éducation et la formation

Plus en détail

«Formation, insertion et emploi des jeunes en Afrique» Conférence des Ministres 2014 du PQIP/DCTP. Abidjan, 21, 22 et 23 juillet 2014 Hôtel NOVOTEL

«Formation, insertion et emploi des jeunes en Afrique» Conférence des Ministres 2014 du PQIP/DCTP. Abidjan, 21, 22 et 23 juillet 2014 Hôtel NOVOTEL REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ------------------------ MINISTERE D ETAT MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «Formation, insertion et emploi

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE MAYOTTE 2014-2020

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE MAYOTTE 2014-2020 PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE MAYOTTE 04-00 AXE 9 : Développer l adaptation au changement des travailleurs, des entreprises et des entrepreneurs OBJECTIF SPECIFIQUE 9. : Augmenter la qualification des

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant-maison pour la production et la diffusion radio & TV d une table ronde thématique

Termes de référence pour le recrutement d un consultant-maison pour la production et la diffusion radio & TV d une table ronde thématique Termes de référence pour le recrutement d un consultant-maison pour la production et la diffusion radio & TV d une table ronde thématique mars 2014 Plan de Communication Ligne budgétaire : DP3 Plan de

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

1. CONTEXTE 2. OBJECTIFS

1. CONTEXTE 2. OBJECTIFS Termes de référence pour l élaboration d un guide et des fiches de procédure sur la création, la gestion des entreprises et AGR dans les secteurs de la culture, du tourisme et de l artisanat 1. CONTEXTE

Plus en détail

RENCONTRE DE VALIDATION DU PLAN D ACTION DE PLAIDOYER POUR LA RRC 2015-2016

RENCONTRE DE VALIDATION DU PLAN D ACTION DE PLAIDOYER POUR LA RRC 2015-2016 RENCONTRE DE VALIDATION DU PLAN D ACTION DE PLAIDOYER POUR LA RRC 2015-2016 Rapport présenté par Brigitte KONKOBO Adama GNANOU Juin 2015 1 INTRODUCTION Depuis 2010, les partenaires de Christian Aid que

Plus en détail

ENVIRONNEMENT FAVORABLE

ENVIRONNEMENT FAVORABLE Feuille de route pour la mise à l échelle de la PCIMA au Tchad. Atelier pour la revue nationale de la PCIMA. Ndjamena, novembre 2015 ENVIRONNEMENT FAVORABLE LEADERSHIP INSTITUTIONNEL 1 r avec le processus

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS

APPEL À COMMUNICATIONS APPEL À COMMUNICATIONS 2ÈME EDITION DES RENCONTRES EUROPÉENNES DE L EDUCATION PAR LE SPORT «Vivre ensemble par le sport en Europe» 2 ème journée : Conférence européenne «Développer le sport comme outil

Plus en détail

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Chrétiens dans le Monde Rural Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Préambule Le concept d emploi type La fiche métier Animateur Permanent Fédéral décrit 5 grandes

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d une maison consultance pour la production des micro programmes vidéo

Termes de référence pour le recrutement d une maison consultance pour la production des micro programmes vidéo mai 2014 Termes de référence pour le recrutement d une maison consultance pour la production des micro programmes vidéo Plan de Communication Ligne budgétaire : DP 3 Plan de Communication, 4.2.4 1) Contexte

Plus en détail

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 l Europe se mobilise Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 L action de l Union européenne Une action commune... L Union européenne met en œuvre, depuis

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

PROJET : Arrêté ministériel du

PROJET : Arrêté ministériel du RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique PROJET : Arrêté ministériel du relatif à la formation obligatoire des assistants de prévention, des conseillers de prévention

Plus en détail

Tableau n 2 : Etat de mise en œuvre du plan d opération pour le second semestre 2001

Tableau n 2 : Etat de mise en œuvre du plan d opération pour le second semestre 2001 Tableau n 2 : Etat de mise en œuvre du plan d opération pour le second semestre 2001 Activités principales Sous-activités Activités détaillées Etat de mise en oeuvre Analyse/Observations Résultat 1 : Le

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 15 décembre 2008 pris pour l application du décret n o 2008-1013 du 1

Plus en détail

Qui sommes-nous? A qui s adresse notre programme de formation?

Qui sommes-nous? A qui s adresse notre programme de formation? Qui sommes-nous? Depuis plus de 10 ans, le Centre Universitaire de Charleroi ASBL (CUNIC) organise des formations pour formateurs tant à destination des demandeurs d emploi que des salariés des organisations

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE Recrutement d un expert en communication institutionnelle Page 1 TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE 1. CADRE GENERAL DU PROGRAMME Le Programme d Appui au Commerce

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

1er septembre 2014 à 13 h 00

1er septembre 2014 à 13 h 00 Appel à projets pour la définition d une stratégie d adaptation aux changements climatiques : Du diagnostic de vulnérabilité à l élaboration du plan d action et de son système de suiviévaluation La Direction

Plus en détail