Les métiers d une agence de Communication

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les métiers d une agence de Communication"

Transcription

1 Les métiers d une agence de Communication

2 Bienvenue dans le monde merveilleux de la publicité et des agences de communication. Un monde qui n est pas toujours apprécié à sa juste valeur... Pour faire une comparaison, la publicité c est un peu comme Dracula! Sa notoriété est très forte...mais son image est déplorable! Plus sérieusement, nous allons tenter aujourd hui de vous donner quelques clés pour entrer dans ce monde qui est, en fait, passionnant. Oui, car ici, on parle bien de passion. Et il en faut! Pour résoudre des conflits permanents. En effet la communication est un domaine très subjectif où l on doit travailler sur des données objectives. 2

3 Les publicitaires sont des professionnels, en principe, des experts aguerris dans ce genre d exercice. Vous reconnaîtrez un bon publicitaire à trois qualités : - la vocation La pub ne s apprend pas. Les techniques, oui, bien sûr, mais la pub il vaut mieux être tombé dedans quand on était petit! - la conviction Indispensable pour défendre ses idées, sans bien entendu être borné...mais s il est une chose de sûre c est que la communication molle n existe pas! - enfin la concentration Car les enjeux sont souvent importants et l on ne peut pas ou du moins on ne peut plus- se permettre des erreurs stratégiques. Quant aux défauts réels ou supposés des publicitaires, je vous laisse le soin de les lister. En vrac, en voici quelque uns: légèreté, arrogance, paresse intellectuelle, ignorance, filouterie, etc... Plus sérieusement, c est quoi, les agences de communication? 3

4 Les agences de communication Il est difficile de faire un classement exhaustif des types d agences car les choses évoluent de plus en plus vite. Tant sur le plan de la société, que de la mondialisation ou des technologies... Imaginez, par exemple, qu il y a une trentaine d années, le fax n existait pas... En France, on peut distinguer aujourd hui : - l agence de publicité à services complets - c est-à-dire le généraliste à 360, en voie de disparition, comme les dinosaures... - l agence de Marketing Services, qui propose aux annonceurs des expertises variées, souvent sous-traitées. C est un concept qui se développe mais qui rend plus floues les lignes entre agence et annonceur. - l agence interactive la Web Agency un modèle en plein essor, Internet oblige. - l agence Média ou plutôt la Centrale d Achats, qui répond à des attentes principalement quantitatives des annonceurs à gros budgets - l agence alternative qui joue un rôle de conseil et de chef d orchestre avec des effectifs ultra-réduits. Elle ne convient pas pour toutes les tailles de budget. Plus les agences spécialisées : Relations Publiques, événementiel, etc. 4

5 La première question qui vient à l esprit est : Pourquoi fait-on appel à une agence? - Pour chercher une compétence, un talent, une créativité dont on ne dispose pas en interne. - Parce que l on n a pas de temps, pas de moyens en personnel ou techniques pour mener à bien un projet. -...Ou bien les deux! Alors, quelle est la mission dont une agence est investie? Contrairement à ce que Marc-André Francart a présenté récemment dans l Atelier consacré au Brief, ce n est pas Mission Impossible! L annonceur a des projets et des attentes que l agence a pour mission, respectivement, de réaliser et de satisfaire de la façon la plus performante qui soit en réalisant la meilleure publicité au monde! C est donc là une très grande responsabilité qu elle doit prendre. D où l importance capitale du choix d agence (nous y reviendrons plus tard) 5

6 D ailleurs, cette responsabilité est largement partagée par l annonceur. Et cela, on l oublie trop souvent. En effet, face à une campagne qui ne fonctionne pas, on a trop souvent tendance à accuser l agence de tous les péchés. Mais, qui choisit l agence? Qui la «briefe»? Qui juge du travail qui est présenté? Qui décide de lancer une campagne? Cherchez l erreur... La valeur ajoutée d une agence, c est sa connaissance des lois et des mécanismes de la publicité, son savoir-faire marketing, artistique et technique, et - avant tout - sa capacité à créer et à innover. 6

7 Ainsi apparaît la notion de «conseil». L acte très impliquant du conseil est au cœur des stratégies de communication. Il est dispensé par ceux (l agence) que vous avez choisis pour leurs compétences et leur talent et qui vont vous guider pour mener à bien votre projet...avec votre argent! Toutefois, la publicité n est pas vraiment une science exacte et il y aura toujours une part de doute sur l efficacité d une campagne. Nous ne parlons pas ici de promotion où les choses sont différentes et mieux quantifiables. Nous sommes ici sur le plan de la réussite. On nous demande souvent : Est-ce que la campagne a marché? A moins d avoir de gros moyens pour faire des pré-tests et des post-tests et mesurer ainsi l efficacité d une campagne, on est plutôt dans une logique d acte de foi. Le publicitaire est souvent comparable à un avocat ou à un médecin : on les voit en one-to-one, on les paie...mais on n est pas sûr de gagner le procès ou de guérir! Heureusement, le professionnalisme des publicitaires atténue considérablement de tels risques. Aussi est-il intéressant de connaître les métiers des agences de com. 7

8 Les métiers des agences de commmunication Ces métiers sont divers et sous le vocable publicitaire on a des formations et des compétences qui s exercent dans des univers très différents. Dans une agence de type classique, qui fait quoi? - Le Commercial En charge du contact client et de la gestion du budget. Son rôle pivot est très important pour la bonne conduite interne et externe des projets. Il est la courroie de transmission entre le client et l agence. Sa connaissance des produits et/ou services que le client veut promouvoir et des cibles visées est primordiale. Mais il arrive que, dans les agences de grande taille, un annonceur puisse avoir affaire à la cascade infernale : directeur commercial (manager de l agence), directeur de clientèle, chef de groupe, chef de publicité, assistante et même stagiaire (cela s est vu!). - Le Service Etudes Il doit préparer le terrain pour donner toutes les informations utiles à la réflexion stratégique. Il peut sous-traiter des recherches pointues. - Le Planner stratégique Junior ou senior, il est chargé d établir la stratégie de communication pour le client en s appuyant sur les études, sur son expérience et sur son bon sens! 8

9 - Le Directeur Artistique (DA) C est l artiste, le magicien qui va traduire en concepts puis en images la communication qui a été définie plus haut. Très souvent sa forte personnalité va jusqu à intimider le client... C est lui qui va recevoir le brief du commercial, parfois avec le client lui-même. - Le Concepteur/Rédacteur Il ou elle travaille en équipe avec le DA. Son rôle est de mettre les mots justes, de trouver la formule choc qui va donner l impact tant attendu à la communication. - Le Média Planner C est lui ou elle qui va faire décoller une campagne en choisissant les vecteurs de la communication les plus pertinents en termes de ciblage et de budget. C est un domaine où les chiffres sont très importants mais où l astuce et la connaissance du paysage des médias compte pour beaucoup. - L Acheteur d espace Complément du planner, il /elle doit négocier, optimiser les investissements du client et orchestrer la campagne dans l espace et dans le temps. Son rôle est aussi de passer des commandes au service Trafic/Production. - Le Trafic/Production Respect de la création, respect des impératifs techniques, respect des délais, voilà le lot quotidien de ces aiguilleurs qui mettent en musique les campagnes et assurent leur réussite. 9

10 Cette liste n est en rien exhaustive mais elle situe les métiers principaux à leur place. Il existe également des métiers ou des compétences plus transversales que l on trouve dans les agences Corporate, c est-à-dire communicant globalement sur l entreprise ou la marque. On peut ainsi parler de : - Maîtrise d oeuvre multi-métiers Une fonction de chef d orchestre en prise directe avec le client et responsable du management des différents spécialistes en charge de la communication. - Réflexion stratégique Sa mission est d apporter sa connaissance ( expertise en franglais) d un secteur particulier afin d alimenter la réflexion en amont de la recommandation stratégique de communication. C est un travail confié à des consultants divers. Alors comment, vous, annonceur, allez-vous travailler avec un tel groupe? Et comment l agence va-t-elle travailler avec vous? Ces questions sont aussi anciennes que la réclame existe! 10

11 Les attentes des annonceurs et des agences. Pour simplifier, il suffit que chacun exprime ce qu il attend de l autre dans la relation de travail agence/annonceur. Ce que l annonceur doit attendre de son agence. Cela tient en une demi-douzaine de points principaux : 1/ Elle doit se préoccuper de vous en priorité (et pas uniquement de l augmentation de son chiffre d affaires) 2/ Elle doit répondre totalement à vos exigences de qualité : réflexion, création, gestion du budget, performance média, etc. 3/ Elle doit être une force de proposition que vous écouterez, tout comme elle-même doit tenir compte de vos suggestions. 4/ Elle doit croire en la publicité tout autant que vous, car c est l essence de la vente et des affaires. 5/ Elle doit être capable de sortir des sentiers battus. Sa créativité n étant d ailleurs pas réservée aux seuls créatifs. 6/ Elle doit avoir la capacité à s immerger dans votre type d activité, pas comme un non un simple fournisseur mais en véritable partenaire. Vous pourrez alors, ensemble, concevoir la meilleure communication qui soit, celle qui fonctionne! 11

12 Ce qu une agence attend de son client. 1/ Il doit la laisser travailler dans la sérénité et non pas lui faire planer la possibilité d une constante remise en compétition. 2/ Qu il ait choisi, avec elle, la bonne pointure. Ici, la taille a de l importance! 3/ Qu il soit un Roi du Brief. Sérieux, documenté et donné par les vrais décideurs. 4/ Qu il respecte sa création. Pas pour l ego mais pour une question de responsabilité. 5/ Qu il soit généreux. En délais, en budgets et...en rémunération. 6/ Qu il réduise au maximum les processus de décision. 7/ Qu il soit direct si cela ne va pas! 8/ Qu il soit exigeant et accepte le risque, afin qu elle puisse se dépasser! Voilà les attentes réciproques des protagonistes. Dans l absolu. On voit que la recherche de l excellence y est très présente. Mais, dans la réalité ce n est pas toujours le cas. Hélas! Nous allons donc examiner le processus à suivre pour que le client puisse trouver l agence qui lui convient. Sources : Club des Annonceurs/Limelight - AACC - David Ogilvy - Chiat/Day Agency. 12

13 Comment choisir son agence? Les appels d offre. La plupart des professionnels de la communication recommandent de procéder en deux temps : une première sélection ( Grand Périmètre ) sur dossier. Elle permet de déceler rapidement les affinités avec un style d agence, l expérience qu elle a dans des domaines proches mais aussi différents du vôtre, si sa structure vous correspond, etc... une seconde sélection ( Petit Périmètre ) avec mise en compétition formelle. Le nombre d or est de trois agences en concurrence. En dessous on peut être frustré ; au dessus cela risque de conduire à la confusion voire à l indécision, sans parler du gaspillage de temps et d argent! Point important : dans une très grande compétition, une rémunération est souhaitée par les agences (celles qui ne sont pas retenues, bien sûr) et souhaitable pour l annonceur. Question de montrer son sérieux et de donner de la motivation aux concurrents. 13

14 Intervient alors le fameux Brief Agence qui a déjà été abordé longuement et brillamment dans des Ateliers précédents. Nous n y reviendrons pas sauf pour insister sur un point : il doit être fait par la personne qui décide réellement ou qui a le plus d influence dans le choix final de l agence. Les présentations des différents concurrents doivent alors être planifiées dans le temps (avec des délais suffisants, cela a déjà été indiqué) puis se dérouler dans la sérénité. C est-à-dire sans urgence et sans agences se succédant comme chez le dentiste! Arrive l heure de l évaluation puis du choix. Le choix peut être fait de façon objective, en s appuyant sur une grille d évaluation (avec trois colonnes pour noter les concurrents) Critères Agence 1 Agence 2 Agence 3 Compréhension de la problématique Connaissance du marché et de sa spécificité Clarté et pertinence de la recommandation Qualité des créations proposées Qualité du dispositif opérationnel Capacité à obtenir et mesurer les résultats Pertinence de la rémunération demandée 14

15 Pour les budgets très importants et surtout dans le cas d un changement d agence, il existe des cabinets spécialisés qui prennent en charge - moyennant finance des deux côtés - la procédure de sélection, l organisation des présentations puis émettent une recommandation sur le choix d agence. Suivi ou pas par l annonceur. Mais tout ne peut pas se réduire à une approche technocratique du sujet! Les raisons objectives du choix sont souvent en balance avec des raisons parfaitement subjectives. Et c est peut être tant mieux! En effet, quand on va choisir un partenaire pour faire du chemin ensemble, il est bon qu intervienne le coefficient de sympathie. C est une notion qui ne s apprend pas, qui est indéfinissable, mais qui existe bel et bien. Et qui compte! On doit se sentir bien avec son agence et, de l autre côté, on doit être content d avoir son client au bout du fil...respect et appréciation sont des éléments très importants qui jouent beaucoup dans les relations client/agence. L harmonie dans ce type de relation est un facteur stimulant et permet de créer une communication décrispée et efficace. Et cela, malheureusement, ne s apprend pas dans les livres. 15

16 Une fois la séquence Emotion terminée, il va falloir passer à un chapitre plus terre-à-terre mais capital : la négociation pour la formalisation de la collaboration. En général, elle fait l objet d un contrat. Contrat qui définit avec précision : le périmètre d intervention de l agence, la nature de sa (ses) mission(s), les prestations qu elle s engage à assurer, son mode de rémunération (honoraires, commissions, respect d un barème, etc.) les détails administratifs (règlements, droits, etc.) Vous avez choisi votre agence, pour le meilleur, bien sûr! Il va falloir maintenant travailler avec elle au quotidien. Et, comme dans un couple, c est souvent le quotidien qui tue! Alors il faut l éviter... 16

17 Comment travailler avec son agence? C est à la fois un mélange de formalisme et de libre-arbitre. Réunions formelles ou informelles, mails, coups de fil, déjeuners, déplacements, ponctuent les relations client/agence. Tout devrait donc bien se dérouler entre adultes consentants. Mais, au quotidien, le vrai piège c est le laisser-aller. Des relations qui se distendent, qui ne répondent pas à des procédures qui sont depuis longtemps connues et reconnues, conduisent immanquablement à des mésententes, des incompréhensions et à des ressentiments. Certains peuvent les considérer comme des détails. Mais comme on dit : Le diable se niche dans les détails. Il existe donc des recettes simples et de bon sens pour ne pas tomber dans ce travers. En voici quelques unes : 17

18 La réunion mensuelle. C est tout bête, mais il faut dès le départ - et sur une durée annuelle - fixer des réunions de travail régulières - en général mensuelles - pour avancement des travaux en cours, lancements, etc... Elles sont toujours précédées d un ordre du jour précis qui devra être suivi de façon rigoureuse. Et les participants ne doivent pas y venir en spectateurs. Elles ne doivent pas durer trop longtemps - c est contre - productif. Elles sont suivies d un compte-rendu, expédié dans les 24H aux participants et à ceux impliqués dans des actions ou des décisions prises au cours de la réunion. Le compte-rendu - détail important doit comporter une colonne où figurent les noms (ou entités) qui vont exécuter les travaux ou projets décidés. Bien entendu, les relations au quotidien sont moins formelles mais, grâce à Internet, on dispose de traces écrites qui permettent d éviter bien des confusions qui trouvent leur source dans le recours systématique au téléphone - sans pour autant devenir des accros au mail, avec tous les excès que cela comporte. 18

19 La Brand Review. Une autre procédure - qui aurait tendance à tomber en désuétude est la Brand Review annuelle. Ce n est autre que la remise à plat de l information-client. L agence envoie quelques jours auparavant un questionnaire à son client avec des questions de base sur la société, les produits et/ou service, la concurrence,... Tout comme s il fallait lui faire le briefing initial. Cet exercice n est pas fastidieux et souvent apporte bien des surprises! Avantages? Le client se sent rassuré que son agence veuille se tenir si bien au courant. Il réalise parfois qu il ne l a pas tenue au courant de changements ou de projets susceptibles de modifier les actions en cours ou en préparation. L agence, de son côté, doit profiter de cet instant où son client va lui donner un maximum d informations dans un minimum de temps, pour se remettre à niveau, voire remettre en cause des options qui ont été prises. Cela permet d appuyer les stratégies sur des bases saines et donc de donner encore plus de pertinence aux actions de communication. C est donc surtout avec bonne volonté, constance et vigilance de part et d autre que les relations client/agence vont se développer. Si nous parlons ici de vigilance, c est pour évoquer un grand moment qui met à l épreuve la solidité de cette relation client/agence : le devis! Entrons dans le détail. 19

20 Décryptage d un devis. Il existe une règle simplissime : toute action entreprise à la demande du client (orale comme écrite) doit être précédée d un devis. C est le meilleur moyen connu d éviter des erreurs, sources de conflits. Mais un devis peut être plus ou moins bien présenté, plus ou moins étudié ou, n ayons pas peur de le dire, plus ou moins honnête! Voici deux devis préparés pour le même travail et présentés par deux agences différentes. 20

21 Devis Agence A Job # : Création et Production d une brochure originale La Business Class Brochure 12 pages, au format carré 210 x 210 mm + fiche volante 200 x 200 1/ Création graphique de la brochure Le Service Business Class, avec maquette de mise en page originale, forfait...800,00 ht 2/ Conception / Rédaction des textes, forfait sur 10 pages ,00 ht 3/ Exécution du document 12 pages, forfait sur 10 pages + fiche R V ,00 ht 4/ Brochure - Impression quadrichromie R V + vernis UV mat R V - Papier couché moderne ½ mat 2 faces, 250 g/m² - Façonnage : rainage 1 pli et deux piqûres métal Pour ex ,00 ht (le : 492,00 ht) 5/ Fiche (Cartes Europe R & Monde V ) - Impression quadrichromie R V + vernis UV mat R V - Papier couché moderne ½ mat 2 faces, 300 g/m² - Façonnage : coupe 4 côtés (200 x 200) Pour ex ,00 ht (le : 59,00 ht) 6/ Insertion de la fiche au centre de la brochure. Pour ex...175,00 ht 7/ Honoraires Agence A, pour supervision de la conception, de la rédaction, de l exécution et suivi de fabrication, estimés à 10 heures, soit ,00 ht * Prix unitaire ht : 3,80 Total hors taxes.9 503,00 * 21

22 Planning Prévisionnel de production. Semaine 37 (10/14 sept.) Lancement création graphique et rédaction (réunion des éléments et photos) Semaine 38 (17/21 sept.) Présentation client et finalisation projet Semaine 39 (24/28 sept.) Exécution et finalisation textes Semaine 40 (1er /5 oct.) Relectures et corrections - BàT Semaine 41 (8/12 oct.) Impression & façonnage - Livraison 22

23 Devis Agence B Réalisation d une brochure La Business Class Brochure 12 pages, au format carré 210 x 210 mm + fiche volante 200 x 200 1/ Création graphique de la brochure Le Service Business Class, avec maquette de mise en page originale, forfait ,00 ht 2/ Conception / Rédaction des textes, ,00 ht 3/ Exécution du document 12 pages et de la fiche R V ,00 ht 4/ Brochure - Impression quadrichromie R V + vernis UV mat R V - Papier couché moderne ½ mat 2 faces, 250 g/m² - Façonnage : rainage 1 pli et deux piqûres métal Pour ex ,40 ht (le : 640,00 ht) 5/ Fiche (Cartes Europe R & Monde V ) - Impression quadrichromie R V + vernis UV mat R V - Papier couché moderne ½ mat 2 faces, 300 g/m² - Façonnage : coupe 4 côtés (200 x 200) Pour ex ,00 ht (le : 77,00 ht) 6/Insertion de la fiche au centre de la brochure. Pour ex...350,00 ht 7/ Honoraires agence pour direction artistique et coordination de production ,00 ht Total hors taxes ,40 23

24 Au final, le différentiel est de 48% plus cher pour le second! Manque de transparence, prix gonflés, approximations...tout y est. Quelques remarques pour éviter les dérives : - Le taux horaire d exécution devrait être connu de l annonceur pour éviter la surfacturation. - Les prestations de l imprimeur devraient systématiquement être le résultat d un comparatif ou bien du recours au Vivier Imprimeurs de BNP Paribas. - Les honoraires agence s ajoutent sans véritable justification aux honoraires de création Il existe heureusement aujourd hui des moyens d information développés (Internet) pour éviter ce genre de mésaventure. Espérons donc que ces exemples appartiennent au passé... Car la publicité reste une activité vivante, bien dans son époque, toujours renouvelée. C est pour cela qu elle est si fascinante et qu on l aime! 24

25 Conférence animée par Jean-Marc Perrot - nextformation

La stratégie d action

La stratégie d action La Télé-Prospection Michel SOUFIR Directeur Général 0970 407 007 +216 21243787 La stratégie d action La réussite d une opération de téléprospection, réside dans l analyse du contexte de la mission pour

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Intérêt de l outil. La plateforme dédiée aux Etudes. Etudes Marketing par téléphone, Qualité avant tout, les règles. Michel SOUFIR

Intérêt de l outil. La plateforme dédiée aux Etudes. Etudes Marketing par téléphone, Qualité avant tout, les règles. Michel SOUFIR La plateforme dédiée aux Etudes Marketing par téléphone Intérêt de l outil Michel SOUFIR Directeur général datascopie France et Tunisie Il n'est point besoin de légitimer l'utilisation du téléphone en

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Spécial confrères. Terrain d étude multicanal. Qualité avant tout, les règles. Michel SOUFIR. michel.soufir@datascopie.com

Spécial confrères. Terrain d étude multicanal. Qualité avant tout, les règles. Michel SOUFIR. michel.soufir@datascopie.com Terrain d étude multicanal Spécial confrères Michel SOUFIR Directeur général datascopie France et Tunisie Une grande partie de notre activité passe par des confrères qui vont nous proposer d être leur

Plus en détail

DUT PUBLICITE. Présentation. «Le tremplin vers le monde de la publicité et des médias»

DUT PUBLICITE. Présentation. «Le tremplin vers le monde de la publicité et des médias» DUT PUBLICITE Présentation «Le tremplin vers le monde de la publicité et des médias» Pour répondre aux besoins des métiers de la communication, l IUT Publicité de Bordeaux 3 offre aux étudiants une formation

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

SPECIALISTE EN COMMUNICATION

SPECIALISTE EN COMMUNICATION Spécial: «Meilleures pratiques digitales» SPECIALISTE EN COMMUNICATION Formation professionnelle de Spécialiste en communication, préparant au Brevet fédéral de Planificateur/trice en communication. 1

Plus en détail

14 RUE DE SIAM 75016 PARIS TEL +33 (0)1 47 04 17 04 CONTACT@ADC-ASSO.COM

14 RUE DE SIAM 75016 PARIS TEL +33 (0)1 47 04 17 04 CONTACT@ADC-ASSO.COM 14 RUE DE SIAM 75016 PARIS TEL +33 (0)1 47 04 17 04 CONTACT@ADC-ASSO.COM Le design est engageant pour la marque, car il implique directement la stratégie de la marque. Le design s inscrit dans la pérennité

Plus en détail

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social.

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social. Développement personnel Ressources humaines Management Bureautique Formations 2009 Vente Santé social Hygiène Linguistique professionnelle Langues vivantes étrangères Tél. : 03 85 42 44 98 www.ifpa-formation.com

Plus en détail

LE POSTE : Chargé(e) de mission en communication corporate Développement commercial Veille et Stratégie Gestion de projets

LE POSTE : Chargé(e) de mission en communication corporate Développement commercial Veille et Stratégie Gestion de projets Envie de rejoindre une belle agence à taille (et culture humaine) qui s ouvre au corporate et au monde? LE POSTE : Chargé(e) de mission en communication corporate Développement commercial Veille et Stratégie

Plus en détail

Projet Détail Formation

Projet Détail Formation Projet Détail Formation Programmation 2015-2016 des ateliers, formations et services-conseils pour les entreprises de détail, de services, de restauration, d alimentation et de tourisme. Partenaires du

Plus en détail

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment Votre Capital Humain Votre première richesse Conseil Coaching Formation Assessment Créé en 2009, le Cabinet Ellitis propose son accompagnement aux organisations publiques et privées, dans les domaines

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 -

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - Avec un chiffre d affaires total de 3.5 Milliards d euros par an, la formation professionnelle est un secteur apparemment

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

La méthode A.S.A.P.P. Actions socles pour des Achats Publics Performants. Michel Madar

La méthode A.S.A.P.P. Actions socles pour des Achats Publics Performants. Michel Madar La méthode A.S.A.P.P Actions socles pour des Achats Publics Performants Michel Madar Des problèmes persistent 1 Le manque de planification et prévision des achats fait qu une très grande partie des dossiers

Plus en détail

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER QUELS ENJEUX POUR NORAKER? UNE JEUNE ENTREPRISE DE POINTE EN QUÊTE DE DÉVELOPPEMENT Noraker est une entreprise scientifique :

Plus en détail

SOCIETE DE RECHERCHES, D ETUDES, DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION EN MARKETING ET EN MANAGEMENT

SOCIETE DE RECHERCHES, D ETUDES, DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION EN MARKETING ET EN MANAGEMENT 20002000 SOCIETE DE RECHERCHES, D ETUDES, DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION EN MARKETING ET EN MANAGEMENT SEMINAIRE DE FORMATION SUR LE THEME : Devenez un (e) véritable manager du Secrétariat et mettez les

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD COMMUNICATION - Directeur de la Communication - Responsable Social Média - Chargé de communication Web CREATION - Directeur Artistique - Directeur de la Création - Creative Technologist

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

tout se passe au premier contact...

tout se passe au premier contact... tout se passe au premier contact... présentation de l entreprise : Si la première impression est souvent décisive, tous les points de contacts clients comptent et jouent un rôle complémentaire dans une

Plus en détail

Hexasolutions des solutions métier pour : Papetier sur le thème de «la revalorisation des stocks dormants»

Hexasolutions des solutions métier pour : Papetier sur le thème de «la revalorisation des stocks dormants» Solutions métiers Hexasolutions a un réseau de contacts qui lui est propre. Quand nous avons du mal à écouler des surplus de stocks d un papier spécifique, Hexasolutions intervient et nous le rachète,

Plus en détail

L Efficacité est au coeur de nos actions!

L Efficacité est au coeur de nos actions! Agence Qui sommes-nous? Le monde, la société, les entreprises, l individu sont en mouvement! Nos expertises et nos prestations doivent l être également. L expérience, l observation et l anticipation sont

Plus en détail

COMPTE-RENDU UTILISATION JEU D ENTREPRISE BILBOKET ANNÉE 2012/2013

COMPTE-RENDU UTILISATION JEU D ENTREPRISE BILBOKET ANNÉE 2012/2013 COMPTE-RENDU UTILISATION JEU D ENTREPRISE BILBOKET ANNÉE 2012/2013 Contexte Jeu choisi Le synopsis 30 étudiants de DCG3 Jeu BILBOKET proposé par la société ARKHE. Chaque équipe gère une société qui fabrique

Plus en détail

Le Portefeuille d Etudes Yphise

Le Portefeuille d Etudes Yphise à l attention des décideurs, managers et cadres pour réfléchir, agir et se former Manager - Investir - Aligner - Produire Recherche indépendante en informatique d entreprise MOe et MOa depuis 1985 LE PORTEFEUILLE

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION 365

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION 365 M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION 365 MARCO DE LA FUENTE Vice Président BDDP & Fils A tous ceux qui se destinent à «travailler dans la com», il est peut-être utile de rappeler ce que «travailler dans la

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 11/09/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF

Plus en détail

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Référencement des prestataires Mode d emploi»

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Référencement des prestataires Mode d emploi» DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT «Référencement des prestataires Mode d emploi» Vous envisagez de participer au Dispositif Local d Accompagnement (DLA) en Région Champagne- Ardenne, sur des missions d

Plus en détail

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE 6 MODULES DE FORMATION MARKETING COMMUNICATION EXPERTS COMPTABLES 1 DÉFINISSEZ L IDENTITÉ & LE POSITIONNEMENT DE VOTRE CABINET 4 INITIEZ UNE COMMUNICATION ON-LINE PERFORMANTE (SITE WEB, E- NEWSLETTER )

Plus en détail

Konnect. Agence de communication globale www.agencekonnect.com

Konnect. Agence de communication globale www.agencekonnect.com Konnect Agence de communication globale www.agencekonnect.com Sommaire Présentation Notre offre Nos engagements L agence KONNECT est situé à Strasbourg, à seulement 2h30 de Paris. Grâce à son dynamisme

Plus en détail

Bien se faire conseiller

Bien se faire conseiller Bien se faire conseiller Comment choisir son cabinet d aide à la création Se faire accompagner surtout au début, est vraiment indispensable. Une boutique de gestion est le partenaire idéal pour vous aider

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008

Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008 Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008 Organisation de la soirée Faisons connaissance Le coaching professionnel : qu est ce que c est? Témoignage de Laurent BESSE Questions / réponses, partage

Plus en détail

la mutation de la fonction commerciale à l heure du digital méthode & outils

la mutation de la fonction commerciale à l heure du digital méthode & outils la mutation de la fonction commerciale à l heure du digital méthode & outils Le monde a changé, sachez vous adapter! 1. Laissez vos prospects s informer avant de les contacter. 2. Usez du digital pour

Plus en détail

French Entrée. J'adore! Marketing Services

French Entrée. J'adore! Marketing Services Votre partenaire privilégié pour la promotion de la France en tant que destination touristique sur le marché britannique et anglophone. FrenchEntrée Services Marketing Votre partenaire privilégié pour

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

à la source des talents, au coeur de leur intégration

à la source des talents, au coeur de leur intégration recrutement intégration coaching à la source des talents, au coeur de leur intégration LES ORIGINES Le cabinet Taylor River est né de notre souhait de proposer une prestation d accompagnement innovante

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

INTER-ENTREPRISES 2014

INTER-ENTREPRISES 2014 Votre prochaine formation MANAGEMENT COMMUNICATION ORALE EFFICACITÉ RELATIONNELLE COMMERCIAL RELATION CLIENT TÉLÉMARKETING... AGENDA FORMATION INTER-ENTREPRISES paris - Lyon MANAGEMENT A travailler, même

Plus en détail

Guide. pour le choix d une agence de communication

Guide. pour le choix d une agence de communication Guide pour le choix d une agence de communication Table des matières Généralités...3 I Choix d agence...4 II Evaluation d agence...5 La voie directe, sans processus d évaluation... 5 La voie de la présentation

Plus en détail

MODÈLE DE CONSULTATION OU D APPEL D OFFRES DANS LE SECTEUR DE LA COMMUNICATION

MODÈLE DE CONSULTATION OU D APPEL D OFFRES DANS LE SECTEUR DE LA COMMUNICATION MODÈLE DE CONSULTATION OU D APPEL D OFFRES DANS LE SECTEUR DE LA COMMUNICATION Une "consultation" est une compétition organisée par un organisme consultant. Elle permet de départager un nombre restreint

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Devenez manager coach!

Devenez manager coach! Laurent CAUDRON Devenez manager coach! Les meilleurs outils du coaching pour mieux manager vos collaborateurs, 2006 ISBN : 2-7081-3683-6 Chapitre 3 Décelez et dépassez les imprécisions de langage Sans

Plus en détail

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 2 : Les métiers commerciaux Plan du Chapitre 2 : Les métiers commerciaux 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 2. ANALYSE D'UNE OFFRE

Plus en détail

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr AGENCEUR D INTÉRIEUR un métier valorisant! Une équipe aux multiples savoir-faire www.deviensagenceur.fr L architecte, l architecte d intérieur, le décorateur, le designer et l agenceur d intérieur contribuent

Plus en détail

Formations en inter-entreprises

Formations en inter-entreprises Les INTERS de Mercuri International Formations en inter-entreprises Mercuri International en Bref Leader mondial dans le conseil et la formation en efficacité commerciale et développement personnel, notre

Plus en détail

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession La qualité n'est pas une notion nouvelle dans le monde de la santé. Depuis un certain temps, des actions ont été engagées pour améliorer la qualité des prestations proposées dans ce domaine. Dans l'environnement

Plus en détail

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise :

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise : FICHE MÉTIER CHEF D ENTERPRISE Il définit et pilote l activité de l entreprise sur le plan technique, économique, commercial et financier. Il manage le personnel de l entreprise. En fonction de la taille

Plus en détail

DEVELOPPEMENT COMMERCIAL AUX ETATS-UNIS : 10 ERREURS A NE PAS COMMETTRE. SOMMAIRE

DEVELOPPEMENT COMMERCIAL AUX ETATS-UNIS : 10 ERREURS A NE PAS COMMETTRE. SOMMAIRE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL AUX ETATS-UNIS : 10 ERREURS A NE PAS COMMETTRE. Nous souhaitons, avec ce document, vous faire partager les écueils que nous constatons chez les PME françaises qui abordent le marché

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

Le déroulement de l animation

Le déroulement de l animation 10020_GererAnimer_p076p087 Page 83 Vendredi, 12. août 2005 9:00 09 Le déroulement de l animation DOSSIER 15 Correspondance référentiel Dossier Page livre élève Compétences professionnelles Savoirs associés

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales Introduction! Dans un contexte de mondialisation croissante des affaires et de forte demande de création de valeur de la part des dirigeants, l acheteur doit non seulement parfaitement maîtriser ses techniques

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle Développer des compétences professionnelles du BTS Assistant de Manager en séance d Activités Professionnelles de Synthèse (APS) Par Elodie SERGENT (relecture Maguy Perea) Le BTS assistant de manager forme

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Conduire un projet d organisation Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance : La

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II:

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: Thème: Le Coaching Sommaire: Introduction général Partie I: 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: 1.Caractéristiques du coaching 2.Rôle et mission du coach 3.La

Plus en détail

Un expert comptable intervient pour l'établissement des comptes annuels et pour le conseil en gestion sociale, fiscale et juridique.

Un expert comptable intervient pour l'établissement des comptes annuels et pour le conseil en gestion sociale, fiscale et juridique. ACOMPTEA, en réponse à des questions diverses posées par ses clients, a pris l initiative de rédiger ce livre blanc. Le choix d un cabinet d expertise est déterminant car il va vous accompagner dans le

Plus en détail

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général.

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général. C est une section technologique dans un lycée général. En STG, les élèves découvrent l entreprise, son environnement économique et juridique, s initient au management des organisations, à l information

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

Modèle financier des prestations à engagement Restitution de la soirée thématique du 7 novembre 2013 12/12/2013

Modèle financier des prestations à engagement Restitution de la soirée thématique du 7 novembre 2013 12/12/2013 Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Modèle financier des prestations à engagement Restitution de la soirée thématique du 7 novembre 2013 12/12/2013 EXTRAIT de

Plus en détail

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 Management Valorisation Coûts Flux Planification w w w. c b a c o n s e i l. f r plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 La performance des flux dans la petite série et la production à la commande CBA Conseil

Plus en détail

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Cadre d approche Y. Gillette, 4tivity C. Leloup, consultant www.4tivity.com www.afai.fr Plan Historique Problématique Mesure de la valeur de l entreprise

Plus en détail

19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base.

19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base. Finance - Comptabilité Gestion Fiscalité Conseil 19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base.net Cadres supérieurs

Plus en détail

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Manuel qualité Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Création : Oct. 2012 Atelier Mécanique de l Ouest GOURDEL Z.A La verdure 85170 Belleville sur Vie Tél : 02 51 41 08

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

Grille d évaluation des forces et faiblesses de la PME

Grille d évaluation des forces et faiblesses de la PME Grille d évaluation des forces et faiblesses de la PME Attention! Seules les côtes + et ++ désignent des domaines satisfaisants de la gestion et les véritables points forts de l entreprise. La côte +/-

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL

INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL 28, rue de la Croix Rouge - 87000 - LIMOGES Tél. : 05-55-05-95-06 Fax : 05-55-77-60-24 contact@portage-ascom.fr www.portage-ascom.fr Le portage salarial est

Plus en détail

Agence de communication Evénementielle

Agence de communication Evénementielle Agence de communication Evénementielle L AGENCE Corp est née d un simple constat : nous ne sommes plus uniquement des consommateurs mais aussi des publics. Le brand content a réinventé le discours de la

Plus en détail

Robert Half : le partenaire de vos recrutements

Robert Half : le partenaire de vos recrutements Robert Half : le de vos recrutements Fondé en 1948, Robert Half, pionnier du recrutement spécialisé et, est aujourd hui leader mondial de ce secteur pour tous les métiers : de la finance de la comptabilité

Plus en détail

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe Amélioration de la performance des hommes et des organisations par le management et la motivation 4.0 20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe «Faire grandir mon équipe ou

Plus en détail

8 réponses indispensables sur la qualité des données. Experian QAS répond aux questions que vous vous posez au sujet de la qualité des données

8 réponses indispensables sur la qualité des données. Experian QAS répond aux questions que vous vous posez au sujet de la qualité des données 8 réponses indispensables sur la qualité des données Experian QAS répond aux questions que vous vous posez au sujet de la qualité des données 2010 Sommaire 1. Quels sont les services de mon entreprise

Plus en détail

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER SÉMINAIRES D EFFICIENCE 7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER LES PRISES DE DÉCISIONS DES DIRIGEANTS SOMMAIRE UTILITÉ DU SÉMINAIRE? FORMATEURS ET INTERVENANTS PROGRAMME EMPLOI DU TEMPS CONTACT & NOTES

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail