Table des matières TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes)"

Transcription

1 Table des matières (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes) SOMMAIRE INTRODUCTION TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) SECTION 1 : LES CHARGES LOCATIVES (101) La nature des charges récupérables (102) A Les stipulations du bail (103) B Les clauses spéciales Le loyer «net de charges pour le bailleur» (105) La clause des «charges de copropriété» (108) Le loyer «toutes charges comprises» (109) C Les accords Delmon (110) D Les usages (112) E La TVA sur les charges (113) La répartition (115) A Le silence de la loi (116) B L immeuble en copropriété (118) C L immeuble collectif d un bailleur unique (120) D Les répartitions spéciales (125) SECTION 2 : L ENTRETIEN LOCATIF (150) La notion de réparation locative (151) A Une définition supplétive L énumération légale (152) La TVA sur les réparations locatives (154) B La force majeure et la vétusté (155) C Le caractère supplétif (159)

2 TABLE DES MATIÈRES 1673 D La charge des grosses réparations (160) La clause d exclusion (161) L imputation au locataire (162) E Les travaux imposés par l administration (165) L exécution des réparations (170) SECTION 3 : LES DÉGRADATIONS ET PERTES (175) La présomption de responsabilité (177) La matérialité des dégradations (180) Le fait des personnes de la maison (182) SECTION 4 : LA TRANSFORMATION DES LIEUX (190) Une prohibition générale (192) Les nuances jurisprudentielles (194) Le sort des améliorations (200) La loi du 12 juillet 1967 (210) A Le champ d application (211) B La nature des travaux (212) C L exécution par le locataire (215) D Les options du bailleur (220) SECTION 5 : L INCENDIE DES LIEUX LOUÉS (230) Les dommages des tiers (231) Le préjudice du bailleur (240) A Une responsabilité présumée (245) Les personnes présumées responsables (246) a) Le locataire en titre (247) b) La cotitularité légale (250) c) le logement de fonction (251) d) La sous-location (252) Les locaux visés (255) Les causes d exonération (260) a) Le cas fortuit ou la force majeure (261) b) Le vice de construction (263) c) La communication du feu voisin (264) La réparation (270) B L exonération par les autres occupants (275) Le propriétaire occupant partiel (276) Les autres locataires (277)

3 1674 GUIDE DES CHARGES ET RÉPARATIONS LOCATIVES TITRE II : LES BAUX D HABITATION ET MIXTES (300) (Loi n du 6 juillet 1989) SECTION 1 : LES CHARGES LOCATIVES (301) La définition légale (305) A La nature juridique des charges (306) L individualisation des frais (307) L accessoire au loyer (310) B Le caractère d ordre public (315) Un ordre public de direction (316) Les accords collectifs (318) L exclusion des frais d état des lieux (320) Les frais de quittance et de procédure (322) C La réalité de la prestation (325) Le bénéfice effectif du locataire (326) Le fournisseur payé d avance (327) Le stockage de consommable (328) L inexécution par la copropriété (329) D Les catégories de charges récupérables (330) Les services rendus par la chose louée (331) L entretien des parties communes (332) Les ascenseurs (335) Les impositions (336) E Les provisions et la régularisation (337) F Le contrat d entreprise (338) L énumération réglementaire (340) A La notion de charges récupérables (341) Le caractère limitatif (342) Les résidences services (347) B Régie ou contrat d entreprise (350) L encadrement technique en régie (351) Le contrat d entreprise (353) C Les dépenses de personnel Le salaire (355) Les indemnités (356) Les frais de remplacement (359)

4 TABLE DES MATIÈRES 1675 D Les gardiens et les concierges (360) Les trois-quarts forfaitaires (361) La nature des taches (362) a) L entretien et l élimination des rejets (363) b) Les taches administratives (364) c) La surveillance et la sécurité (365) Le salaire en nature du logement (366) E L employé d immeuble (370) Une récupération totale (371) Le salaire en nature (372) F Le remplacement d éléments d équipement (375) G L entretien des installations individuelles (380) H Application en Polynésie française (385) La liste annexée au décret (400) I : Ascenseurs et monte-charge (401) La distinction des contrats (402) La part récupérable (403) La télésurveillance (404) II : Eau froide, chaude et chauffage collectif (405) Le combustible et la fourniture d énergie (406) a) Le «P1» chauffage (407) b) Les investissements du fournisseur (409) c) La vente de chaleur aux locataires (411) d) La perte de combustible (413) e) Les déperditions de dysfonctionnement (417) f) L excès de température (420) g) Le minimum de température (423) L entretien à forfait (425) a) La distinction du menu entretien (426) b) La facturation linéaire (427) c) Les visites préventives (429) L eau froide et l eau chaude (430) a) La consommation (431) b) La fuite d eau (432) c) Le comptage (434) d) L entretien et les menues réparations (435) Le traitement d eau (437) L électricité (438)

5 1676 GUIDE DES CHARGES ET RÉPARATIONS LOCATIVES III : Installations individuelles : chauffage, eau ch. et fr. (439) Le combustible (440) L exploitation, l entretien et les menues réparations (441) a) La nature des interventions (442) b) Le contrat d entretien individuel (443) Les W.-C. (444) IV : Parties communes intérieures (445) La notion d intérieur du bâtiment (446) Les fournitures consommables (447) L entretien de propreté (449) V : Espaces extérieurs (450) La notion des extérieurs (451) Les fournitures (452) L entretien courant (453) VI : Hygiène (455) Le débouchage des vide-ordures (456) Le tracteur (460) Les sacs et poubelles (461) L élimination des rejets (463) Les fosses d aisances (466) Les pompes de relevage (468) La désinfection et la désinsectisation (470) VII : Equipements divers des bâtiments (480) Les ventilations (481) Les dispositifs d accès à l immeuble (482) Les nacelles de nettoyage des façades vitrées (483) Les contrôles réglementaires de sécurité (484) Le téléphone (486) VIII : Impositions et redevances (490) Le droit au bail (491) L enlèvement des ordures ménagères (495) a) La taxe d enlèvement «TEOM» (496) b) Les frais d établissement des rôles (498) c) La redevance d enlèvement «REOM» (500) d) Le financement par le budget général communal (502)

6 TABLE DES MATIÈRES La taxe de balayage (504) La taxe d habitation (505) a) L appel en garantie du bailleur (506) b) La récupération de la taxe (508) La TVA sur les charges (509) La régularisation des charges (510) A Les appels de provisions (511) Une prérogative du bailleur (512) La justification du montant (513) B La notification du décompte des charges (520) Le délai de régularisation (521) La liste des dépenses (523) C la justification des dépenses (530) Les modalités de la consultation (531) a) La formulation de la demande (532) b) Le caractère personnel (534) c) La justification tardive (535) Les associations de locataires (537) La nature des justificatifs (539) a) La preuve de la prestation (540) b) La justification par décomptage (541) c) Le compteur EDF commun (542) Les pièces de la copropriété (545) a) La consultation par le bailleur (546) b) l information du locataire (548) c) le rôle du syndic de la copropriété (550) D La répartition (555) La détermination des tantièmes (556) la révélation des autres appartements (558) SECTION 2 : L ENTRETIEN LOCATIF (580) La notion de réparation locative (581) A Une présomption légale de responsabilité (582) B Le caractère d ordre public (583) C Les exonérations de responsabilité (584) La vétusté (585) Les vices et malfaçons (586) Le cas fortuit et la force majeure (587)

7 1678 GUIDE DES CHARGES ET RÉPARATIONS LOCATIVES 2 La réparation par dommages et intérêts (589) A Le fondement contractuel (590) B Le droit aux dommages et intérêts (591) L imputabilité des dégradations (592) La justification des réparations (593) C Le quantum de la réparation (594) La liste des réparations locatives (595) A Les parties privatives (596) B Le caractère illustratif (597) C. Le remplacement récupérable (598) D L entretien et les menues réparations (599) E La TVA sur les réparations locatives (599-1) SECTION 3 : LES DÉGRADATIONS ET PERTES (600) Les dommages aux parties privatives (601) A Une responsabilité présumée (602) Une présomption simple (603) La limitation dans le temps (604) La limitation aux locaux privatifs (605) B Les exonérations légales de responsabilité (607) La force majeure (608) La faute du bailleur (609) Le fait d un tiers (610) La vétusté (612) C La réparation (615) La mise en œuvre (616) La justification du préjudice (618) Les dégradations aux parties communes (620) SECTION 4 : LA TRANSFORMATION DES LIEUX (625) Le principe de l interdiction (627) A Le simple aménagement (628) B Les travaux dérogatoires (630) L accord du bailleur (632) A Le formalisme de l écrit (633) B Le sort des travaux au terme du bail (635) L exécution de la convention (636)

8 TABLE DES MATIÈRES Le défaut de stipulation (637) Le défaut d autorisation (640) A L accession du bailleur (641) B La remise à terme en l état initial (643) C La remise immédiate en état (645) SECTION 5 : L INCENDIE DES LIEUX LOUÉS (650) Unique L éviction de la loi du 6 juillet 1989 (651) TITRE III LES BAUX SPECIAUX SECTION 1 : LES BAUX LOI DU 1 ER SEPTEMBRE 1948 (700) les charges de l immeuble (710) A La définition des charges récupérables (713) B Les appels de provisions (720) C La répartition (725) L entretien locatif (730) Les dégradations et pertes (730) La transformation des lieux (730) L incendie des lieux loués (730) SECTION 2 : LES BAUX HLM (750) Les charges de l immeuble (755) A La nature des charges récupérables (756) L application de L du CCH (757) La liste réglementaire (760) B Les appels de provisions (765) C La régularisation des charges réelles (770) Le décompte des charges (771) La répartition (773) L entretien de l immeuble (775) Les dégradations et pertes (780) La transformation des lieux (785) L incendie des lieux loués (790) SECTION 3 : LES LOGEMENTS CONVENTIONNÉS (800) Le conventionnement avec APL (805)

9 1680 GUIDE DES CHARGES ET RÉPARATIONS LOCATIVES 2 Les logements sociaux (810) A Le patrimoine des organismes d HLM (813) B Le patrimoine des collectivités locales (815) SECTION 4 : LES LOGEMENTS À PRIMES ET PRÊTS SPÉCIAUX (850) Les charges de l immeuble (852) L entretien locatif (855) Les dégradations et pertes (855) La transformation des lieux (855) L incendie des lieux (855) SECTION 5 : LE BAIL À RÉHABILITATION (900) Les charges de l immeuble (910) L entretien de l immeuble (915) Les dégradations et pertes (920) La transformation des lieux (925) L incendie des lieux loués (930) SECTION 6 : LE BAIL À CONSTRUCTION (950) Les charges de l immeuble (952) L entretien locatif (957) Les dégradations et pertes (960) La transformation des lieux (965) L incendie des lieux loués (970) SECTION 7 : LES BAUX PROFESSIONNELS (1000) Le champ d application (1011) A L activité professionnelle ou associative (1012) B Les statuts exclus (1015) Les baux ruraux (1016) Les baux commerciaux (1017) Les baux d habitation et mixtes (1018) C La stipulation d un autre statut (1020) La volonté des parties (1021) La protection consumériste (1023) Les charges et réparations locatives (1025) A L avantage de la durée (1026) B L application générale du droit commun (1028) C La TVA (1030)

10 TABLE DES MATIÈRES 1681 SECTION 8 : LES BAUX COMMERCIAUX (1050) Les charges de l immeuble (1055) A L application du droit commun (1056) B La TVA (1057) L assujettissement de la location (1058) L imposition des charges locatives (1059) L entretien locatif (1060) A L application du droit commun (1061) B La TVA (1062) C La charge des grosses réparations (1063) Les dégradations et pertes (1065) La transformation des lieux (1070) A L affectation commerciale d une habitation (1072) B Les améliorations du preneur (1075) L incendie des lieux loués (1080) SECTION 9 : LES BAUX RURAUX (1081) Les taxes au profit des associations syndicales autorisées (1052) Les redevances en nature (1083) Les réparations locatives (1084) TITRE IV : LES REPARTITIONS SPECIALES SECTION 1 : LE CHAUFFAGE COLLECTIF (1110) L obligation de décomptage (1112) A Le réglage individuel (1113) B Les immeubles antérieurs au 31 déc (1115) L assujettissement (1116) le relevé des consommations (1117) Les dérogations (1118) C Les immeubles postérieurs au 31 déc (1120) D La répartition chauffage-eau chaude (1122) D Les appareils de comptage (1124) L individualisation de la répartition (1130) A Les frais communs (1131) B Les frais individuels (1133) C Récapitulatif (1139)

11 1682 GUIDE DES CHARGES ET RÉPARATIONS LOCATIVES SECTION 2 : L EAU CHAUDE SANITAIRE (1150) L obligation du comptage individuel (1152) A Les immeubles antérieurs au 30 juin 1975 (1153) L obligation légale (1154) Les exonérations (1156) B Les immeubles postérieurs au 30 juin 1975 (1160) Les modalités de la répartition (1165) A Le combustible (1166) B Les autres frais (1170) Les immeubles dispensés de décompteurs (1175) SECTION 3 : L EAU FROIDE (1200) Le facturation forfaitaire (1205) Le comptage individuel en copropriété (1210) L abonnement souscrit du locataire (1215) A Une situation monopolistique (1216) B La garantie du bailleur (1218) L individualisation légale des abonnements (1220) A La demande d individualisation (1221) B Le délai de réponse (1223) C L accord du bailleur (1225) D La mise en œuvre (1230) SECTION 4 : LES ANTENNES (1250) L antenne individuelle (1251) A L installation par le locataire (1252) B L installation par le bailleur (1260) L antenne collective A Le conflit des textes (1270) B Le refus du locataire (1275) TITRE V : LE RECOUVREMENT (1500) SECTION 1 : L OBLIGATION AU PAIEMENT (1505) La détermination de la dette (1510) A Les sommes exigibles (1520) L exécution du contrat (1522) La clause pénale (1530) B L imputation des versements (1550)

12 TABLE DES MATIÈRES Les privilèges du bailleur (1560) A Le garnissement des lieux (1562) B La préférence des créances du bailleur (1565) SECTION 2 : LA CONTESTATION (1570) La commission départementale de conciliation (1571) A La saisine de la commission (1572) L extension de la compétence (1573) Le caractère facultatif (1575) Le formalisme (1578) La saisine irrégulière (1580) B L examen de l affaire (1582) La convocation des parties (1583) La représentation des parties (1584) L organisation de la séance (1387) L avis de la commission (1588) a) La conciliation (1589) b) L absence des parties (1590) c) L impossibilité de concilier (1592) C La procédure devant le tribunal (1595) La prescription des charges (1600) A L action en paiement (1610) L application aux charges locatives (1611) Les conditions de la créance (1615) B L action en répétition (1617) L exception d inexécution (1620) A L inexécution par le bailleur (1621) B L inexécution par la copropriété (1622) C La mise en demeure du bailleur (1624) D - L autorisation judiciaire (1626) La suppression unilatérale de prestations (1628) SECTION 3 : L EXPULSION (1630) La résiliation judiciaire (1631) La clause résolutoire (1635) A Une stipulation expresse (1637) B Un objet limité (1640) C Une réclamation détaillée (1642) D La disparition de la forclusion (1645) Le congé pour motif légitime et sérieux (1650)

13 1684 GUIDE DES CHARGES ET RÉPARATIONS LOCATIVES ANNEXES : - BOI 3 B-2-06, instruction n 51 du 21 mars Table alphabétique Table des textes cités Bibliographie sommaire Table des matières Numéro d impression au certificat de la commission Paritaire des Papiers de Presse N 0707 T Le Directeur de la publication : J. DEBEAURAIN N d impression : Dépôt légal : septembre 2006

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS : annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ CAS DE FIGURE Le propriétaire des locaux frappés d un arrêté de police tenu à l obligation

Plus en détail

LES CHARGES LOCATIVES : JURISPRUDENCE ET RÉPONSES MINISTÉRIELLES

LES CHARGES LOCATIVES : JURISPRUDENCE ET RÉPONSES MINISTÉRIELLES INC document FICHE PRATIQUE J. 252 Juillet 2011 LES CHARGES LOCATIVES : JURISPRUDENCE ET RÉPONSES MINISTÉRIELLES Le bailleur engage des dépenses au titre du logement qu il loue. Certaines resteront à sa

Plus en détail

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES ET DES PROPRIETAIRES

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES ET DES PROPRIETAIRES MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES ET DES PROPRIETAIRES Association Villeurbannaise pour le Droit au Logement 277, rue du 4 août 69 100 Villeurbanne Téléphone : 04 72 65 35 90 Télécopie : 04 78 85 40 53 avdl.asso@wanadoo.fr

Plus en détail

Droit des baux commerciaux

Droit des baux commerciaux SAS ECS Le droit des baux commerciaux - NA 49 - Chapitre 2 Paragraphe 2 Obligation relative à la chose louée L immeuble A USAGE DE LA CHOSE Le preneur doit user de la chose en bon père de famille. L abus

Plus en détail

LOI ALUR ET GESTION LOCATIVE. 28 mars 2014 commission gestion locative Emmanuelle Benhamou

LOI ALUR ET GESTION LOCATIVE. 28 mars 2014 commission gestion locative Emmanuelle Benhamou LOI ALUR ET GESTION LOCATIVE 28 mars 2014 commission gestion locative Emmanuelle Benhamou LOI n 2014-366 en date 24 mars 2014 POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE PUBLIEE AU JO LE 26 MARS 2014

Plus en détail

Les et les. charges réparations locatives 2009. 6, rue de Chantilly - 75009 Paris

Les et les. charges réparations locatives 2009. 6, rue de Chantilly - 75009 Paris Les et les charges réparations locatives 2009 6, rue de Chantilly - 75009 Paris Sommaire Introduction... 3 1 ère partie Les charges locatives... 5 I- Les principaux postes de dépenses... 6 1 les antennes

Plus en détail

A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15

A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15 Table des matières Sommaire... 7 Introduction... 11 I ère Partie Le bail à usage d habitation... 13 Titre I. Champ d application... 14 A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus

Plus en détail

COMPRENDRE. les charges. locatives

COMPRENDRE. les charges. locatives COMPRENDRE les charges locatives sommaire INTRODUCTION... 4 LA MAITRISE DES CHARGES GENERALES... 5 Le calcul de la régularisation des charges électricité... 7 EAU... 8 CHAUFFAGE... 10 Entretien des parties

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS D après la loi n 89-462 du 6 juillet 1989 (JO 08/07 /89) modifiée par la loi du 21 juillet 1994 (JO 24/07/94) Le présent contrat de location est composé: d'une première

Plus en détail

DEPENSE ET CHARGES PUR LE LOCATAIRE ET LE PROPRIÉTAIRE

DEPENSE ET CHARGES PUR LE LOCATAIRE ET LE PROPRIÉTAIRE DEPENSE ET CHARGES PUR LE LOCATAIRE ET LE PROPRIÉTAIRE http://droit-finances.commentcamarche.net/immobilier-location/l100-charges-et-reparationsqui-paie-quoi.php3 Ils ont Les contentieux sont fréquents

Plus en détail

CONTRAT DE BAIL DE RESIDENCE SECONDAIRE - PAGE 1/6

CONTRAT DE BAIL DE RESIDENCE SECONDAIRE - PAGE 1/6 CONTRAT DE BAIL DE RESIDENCE SECONDAIRE - PAGE 1/6 Bail de résidence autre que principale (pied à terre, résidence secondaire, ) Bail de résidence secondaire entre (nom(s), prénom(s), adresse, raison sociale,

Plus en détail

Gestion. Négocier son bail commercial

Gestion. Négocier son bail commercial Gestion Négocier son bail commercial Adie Conseil Gestion INTRODUCTION Le bail commercial fait l objet d un statut réglementé dont les textes sont codifiés aux articles L.145-1 et suivants et R.145-1 et

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS LA COPROPRIÉTÉ Quatrième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2006 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002, 2006 ISBN

Plus en détail

M... propriétaire, ... ..., ...

M... propriétaire, ... ..., ... Contrat de location I. Identification des parties Bailleur(s) M.... propriétaire, demeurant à... dénommé(s) au présent acte le(s) bailleur(s). Locataire(s) L association ou l organisme..., dont le siège

Plus en détail

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] :

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] : CONTRAT DE LOCATION (Soumis au titre Ier bis de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986) LOCAUX MEUBLES A USAGE

Plus en détail

Contrat de bail de bureau

Contrat de bail de bureau Contrat de bail de bureau CONTRAT DE BAIL DE BUREAU 2/8 Entre les soussignés : Madame... domiciliée à..... (adresse complète), Et/ou Monsieur..., domicilié à..... (adresse complète), agissant en qualité

Plus en détail

CHARGES RECUPERABLES ET NON RECUPERABLES date de mise à jour: juin-11

CHARGES RECUPERABLES ET NON RECUPERABLES date de mise à jour: juin-11 CHARGES RECUPERABLES ET NON RECUPERABLES date de mise à jour: juin-11 CLASSEMENT PAR ORDRE ALPHABETIQUE En matière de charges la règle est la suivante: ne sont récupérables que les charges énumérées dans

Plus en détail

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT PRESTATIONS DÉTAILS I. Assemblée générale I. 1 Préparation de l assemblée générale. a) Etablissement de l ordre

Plus en détail

guide du copropriétaire

guide du copropriétaire guide du copropriétaire 2 sommaire 6 Comment fonctionne la copropriété? 3 Edito 11 Vous êtes copropriétaires, vous devez... 14 Lexique 4 Qu est-ce que la copropriété? 12 Foire aux questions 10 La vie de

Plus en détail

Transaction, location et copropriété immobilière

Transaction, location et copropriété immobilière FORMINDIS est un établissement privé d enseignement à distance déclaré sous le N 52 44 05178 44 auprès du Préfet de région des Pays de la Loire, placé sous le contrôle pédagogique du ministère de l Education

Plus en détail

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit :

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit : www.grenecheimmo.fr Le Cabinet GRENECHE Immobilier est l une des plus anciennes agences de la ville d Evian et de la région, présente dans l ensemble des activités immobilières : - ventes : traditionnellement

Plus en détail

IMMEUBLE 9 / 11 AVENUE DE VILLARS PARIS

IMMEUBLE 9 / 11 AVENUE DE VILLARS PARIS PROJET BAIL IMMEUBLE 9 / 11 AVENUE DE VILLARS PARIS 7ème 1 Le présent contrat de bail est établi entre : Le Syndicat des Transports d'ile-de-france (STIF) Etablissement public à caractère administratif

Plus en détail

Bien comprendre votre décompte de charges

Bien comprendre votre décompte de charges Bien comprendre votre décompte de charges Les charges locatives L utilisation de votre logement nécessite un certain nombre de dépenses pour la fourniture de services (eau, électricité, chauffage, ) et

Plus en détail

GARANTIE DES LOYERS IMPAYES

GARANTIE DES LOYERS IMPAYES GARANTIE DES LOYERS IMPAYES Demande de souscription Dossier à compléter, à nous retourner accompagner des documents des locataires et des garants - Par Email : contact@leclubdesproprietaires.com - Par

Plus en détail

CONVENTION DE LOCATION

CONVENTION DE LOCATION CONVENTION DE LOCATION ANNEXE PROJET ENTRE LES SOUSSIGNES : HABITAT SUD DEUX SEVRES» dont le siège est à NIORT, 8 Rue François Viète, représenté par son Directeur Général, Monsieur Philippe VARENNE, Et,

Plus en détail

Comment sont prises les décisions?

Comment sont prises les décisions? Comprendre TRAVAUX EN COPROPRIETÉ Comment sont prises les décisions? Des règles différentes en fonction des travaux Entreprendre des travaux en copropriété nécessite souvent de suivre un processus assez

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT DE SYNDIC

CONTRAT DE MANDAT DE SYNDIC CONTRAT DE MANDAT DE SYNDIC ENTRE LES SOUSSIGNES : Le syndicat des copropriétaires de l immeuble sis : Spécialement représenté par Générale du Appelé ci-après «le syndicat» ET mandaté à cet effet par l

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION. La surface habitable est de xx m2, la surface corrigée de xxx m2. La convention n xxxxxx a été signée le xx/xx/xxxx.

CONTRAT DE LOCATION. La surface habitable est de xx m2, la surface corrigée de xxx m2. La convention n xxxxxx a été signée le xx/xx/xxxx. CONTRAT DE LOCATION ENTRE GIRONDE HABITAT, Office Public d'habitat de la Gironde, dont le siège est situé 40 rue d Armagnac 33074 BORDEAUX CEDEX, représenté par sa Directrice Générale en exercice, domicilié

Plus en détail

Guide simplifié de la déclaration des revenus fonciers

Guide simplifié de la déclaration des revenus fonciers logiciel de gestion locative mais assez complêt Guide simplifié de la déclaration des revenus fonciers POUR PARTICULIERS BAILLEURS Gérer seul son bien est la solution la plus économique et Rentila.com

Plus en détail

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE A QUI INCOMBE LE RECOUVREMENT DES CHARGES? Le rôle du syndic : Le non-paiement des charges par un ou plusieurs copropriétaires oblige

Plus en détail

dénommé ci-après le «propriétaire», dénommé ci-après le «gestionnaire», Vu l objet de la Résidence Sociale tel que défini à l annexe I ;

dénommé ci-après le «propriétaire», dénommé ci-après le «gestionnaire», Vu l objet de la Résidence Sociale tel que défini à l annexe I ; CONVENTION N...... CONCLUE ENTRE L ETAT, L ORGANISME PROPRIETAIRE, L ORGANISME GESTIONNAIRE EN APPLICATION DE L ARTICLE L.353.2 DU CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L HABITATION PORTANT SUR LES RESIDENCES

Plus en détail

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Delaporte, Briard et Trichet, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Delaporte, Briard et Trichet, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 23 mai 2012 N de pourvoi: 11-17183 Publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Delaporte, Briard

Plus en détail

Fiche conseil LE BAIL COMMERCIAL. Explications et conseils. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LE BAIL COMMERCIAL. Explications et conseils. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LE BAIL COMMERCIAL Explications et conseils Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales,

Plus en détail

Loyer, charges & charges illégales

Loyer, charges & charges illégales Loyer, charges & charges illégales Baux régis par la Loi 89-462 du 6 juillet 1989 Le paiement du loyer Vous devez payer votre loyer et vos charges aux conditions fixées dans votre contrat de bail (date,

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre 2007 et arrêté NOVELLI du 19 mars 2010

CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre 2007 et arrêté NOVELLI du 19 mars 2010 DIRECTION COPROPRIETE 51 rue Louis Blanc 92917 PARIS LA DEFENSE Cedex 01 46 91 25 25 ENTRE LES SOUSSIGNES : CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre

Plus en détail

Associations Accompagnez les propriétaires privés dans leur déclaration de revenus

Associations Accompagnez les propriétaires privés dans leur déclaration de revenus Associations Accompagnez les propriétaires privés dans leur déclaration de revenus Mode d emploi des formulaires de déclaration 2044 et 2044 Spéciale Mise à jour 2014 Chaque année, les propriétaires privés

Plus en détail

Une réponse à toutes tes questions JOB. Loisirs Projets V oyager. Notre permanence est ouverte : Lu, Ma, Je, Ve de 11h à 13h et de 15h à 18h

Une réponse à toutes tes questions JOB. Loisirs Projets V oyager. Notre permanence est ouverte : Lu, Ma, Je, Ve de 11h à 13h et de 15h à 18h Une réponse à toutes tes questions? KOT Bourses JOB S exprimer Loisirs Projets V oyager @ Stages Notre permanence est ouverte : Lu, Ma, Je, Ve de 11h à 13h et de 15h à 18h Mercredi de 11h à 18h Samedi

Plus en détail

Revenus fonciers : comment déclarer votre feuille d imposition en 2013

Revenus fonciers : comment déclarer votre feuille d imposition en 2013 Revenus fonciers : comment déclarer votre feuille d imposition en 2013 Vous devez remplir la déclaration N 2044 en plus de votre déclaration sur le revenu si : - Vos revenus fonciers bruts perçus en 2012

Plus en détail

Loi Alur. pour l Accès au logement et un urbanisme rénové. La loi n 2014-366 du 24 mars 2014

Loi Alur. pour l Accès au logement et un urbanisme rénové. La loi n 2014-366 du 24 mars 2014 Loi Alur Recherches et rédaction Ulrik Schreiber La loi n 2014-366 du 24 mars 2014 pour l Accès au logement et un urbanisme rénové 4 Le 20 février 2014, le Sénat a définitivement adopté, en commission

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

CONTRAT DE BAIL POUR UN APPARTEMENT Entre : 1. Monsieur... et Madame... domicilies a... ci-apres denomme bailleur - et 2. Monsieur... et madame...

CONTRAT DE BAIL POUR UN APPARTEMENT Entre : 1. Monsieur... et Madame... domicilies a... ci-apres denomme bailleur - et 2. Monsieur... et madame... CONTRAT DE BAIL POUR UN APPARTEMENT Entre : 1. Monsieur... et Madame... domicilies a... ci-apres denomme bailleur - et 2. Monsieur... et madame... domicilie actuellement a... ci-apres denomme locataire

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE (Remplir la partie 1. Disposition particulières, imprimer 2 exemplaires, les signer et les ramener le jour d entrée dans les lieux) Entre les soussignés, ci-après dénommés

Plus en détail

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES Association Villeurbannaise pour le Droit au Logement 277, rue du 4 août 69 100 Villeurbanne Téléphone : 04 72 65 35 90 Télécopie : 04 78 85 40 53 avdl.asso@wanadoo.fr www.avdl.fr

Plus en détail

LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés?

LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés? LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés? La loi du 24 Mars 2014 dite «loi ALUR», publiée au J.O. du 26/03/2014 a apporté quelques modifications notables dans le domaine du droit de la copropriété.

Plus en détail

L ACCÈS AU LOGEMENT À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE

L ACCÈS AU LOGEMENT À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE Pôle sanitaire social Ce livret a été élaboré afin de vous guider dans les démarches liées au logement. Vous pouvez vous y référer lors de l intervention. Vous trouverez

Plus en détail

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive.

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. Moderne et pratique, nous remplaçons définitivement l'envoi traditionnel

Plus en détail

Contrat (Compagnie) n. 1 an avec tacite reconduction annuelle.

Contrat (Compagnie) n. 1 an avec tacite reconduction annuelle. 1 Contrat (Compagnie) n Date d effet : 1 ER JANVIER 20 Date d échéance : 01/01 Durée : 1 an avec tacite reconduction annuelle. Indice à la souscription : 000.00 Le contrat est régi par le Code des Assurances

Plus en détail

Le bail commercial à l épreuve de la crise

Le bail commercial à l épreuve de la crise Le bail commercial à l épreuve de la crise A la recherche de flexibilité et de sécurité 29 janvier 2014 Journée de formation organisée par le Bureau des diplômés du Master de Management Immobilier de l

Plus en détail

PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME

PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME Décryptage : ce qui pourrait changer pour les propriétaires et les locataires Jean-François BUET Président de la FNAIM Etienne GINOT Président de l UNIS Point presse

Plus en détail

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014.

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Information Atelier PLH Grand Avignon 7 octobre 2014 Rappel chronologique Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Décision du Conseil constitutionnel

Plus en détail

Notice d Information Relative aux Droits et Obligations des Locataires et des Bailleurs

Notice d Information Relative aux Droits et Obligations des Locataires et des Bailleurs Notice d Information Relative aux Droits et Obligations des Locataires et des Bailleurs (Arrêté du 29 mai 2015 relatif au contenu de la notice d information annexée aux contrats de location de logement

Plus en détail

DUREE : MISSIONS : I. GESTION COURANTE

DUREE : MISSIONS : I. GESTION COURANTE CONTRAT DE SYNDIC Marseille, le ENTRE LES SOUSSIGNES : Le syndicat de Copropriété de l immeuble sis à : représenté par ayant été désigné par le vote de la résolution de l Assemblée Générale du : D UNE

Plus en détail

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété 1. Caractéristiques et champ d application d une Assurance Immeuble : Existe -t-il une obligation d assurance? Aucun texte

Plus en détail

Le loyer pour l intégralité du séjour est du à l arrivée dans l appartement.

Le loyer pour l intégralité du séjour est du à l arrivée dans l appartement. Nos Conditions Générales 1. Usage de l appartement L appartement est loué à usage exclusif d habitation et ce à titre provisoire. Le locataire, préalablement à sa réservation, déclare que la réservation

Plus en détail

GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT

GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT Juin 2015 Guide du logement étudiant Acteurs majeurs et incontournables pour trouver et louer votre logement en France Sommaire Préambule 1 Les résidences étudiantes 2 Choisir

Plus en détail

A la recherche d un logement

A la recherche d un logement A la recherche d un logement Pensez-y : Liste des journaux d annonces Liste des sites web Liste des bailleurs sociaux Le Lexique des petites annonces Le tableau d aide à la recherche Le plan de la ville

Plus en détail

CONDITION GENERALES DE VENTES V1.3 CONDITIONS MAINTENANCE V1.3 NOTE SUR LE PIRATAGE V1.2

CONDITION GENERALES DE VENTES V1.3 CONDITIONS MAINTENANCE V1.3 NOTE SUR LE PIRATAGE V1.2 CONDITION GENERALES DE VENTES V1.3 CONDITIONS MAINTENANCE V1.3 NOTE SUR LE PIRATAGE V1.2 ARTICLE 1 : Généralités Les installations téléphoniques et informatiques relevant des industries mécaniques et électriques

Plus en détail

Contrat de Location Saisonnière Meublée

Contrat de Location Saisonnière Meublée THIERRY COSTE 970 CHEMIN DE LA RIBIERE 84170 MONTEUX TEL : 06 23 92 64 64 Contrat de Location Saisonnière Meublée Conditions générales et particulières Page 1 sur 9 Conditions générales Article 1 : Prise

Plus en détail

Résidence des Badinières

Résidence des Badinières Résidence des Badinières Bienvenue à la 2 ème réunion d information et d échange «chauffage et eau chaude sanitaire» 22 janvier 2010 Réunion "chauffage" des Badinières 1 Sommaire Le contexte général (national)

Plus en détail

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES CUFR JF CHAMPOLLION Place de Verdun 81000 ALBI CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.A.P MARCHE DE SERVICE 2012 N 101-2012 PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES

Plus en détail

1.1 La comptabilité pour un syndicat de copropriétaires : qu est-ce que c est?

1.1 La comptabilité pour un syndicat de copropriétaires : qu est-ce que c est? On a souvent tendance à voir la comptabilité comme quelque chose d inaccessible ou d inutile «parce que çà marche bien dans sa copropriété jusqu à présent». Il est cependant nécessaire de plus de rigueur

Plus en détail

La Colocation mode d emploi

La Colocation mode d emploi 04-236 MCE 8 pages colocation V 26/04/06 10:42 Page 2 Dessins : Gérard Gautier - Création et réalisation : Esprit Graphique F. Fullenwarth - Impression : www.hautsdevilaine.com g La Colocation mode d emploi

Plus en détail

Le déroulement de l'enquête

Le déroulement de l'enquête Le déroulement de l'enquête Nous vous remercions de participer à notre enquête sur les charges de copropriété, dont nous publierons les résultats, dans notre mensuel et sur notre site, fin 2010, dès que

Plus en détail

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières PRESENTATION L hôtel d entreprises est une structure d accueil temporaire destiné aux entreprises en création ou en phase de croissance,

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

LOIS. LOI n o 2014-366 du 24 mars 2014 pour l accès au logement et un urbanisme rénové (1) NOR : ETLX1313501L. TITRE I er

LOIS. LOI n o 2014-366 du 24 mars 2014 pour l accès au logement et un urbanisme rénové (1) NOR : ETLX1313501L. TITRE I er LOIS LOI n o 2014-366 du 24 mars 2014 pour l accès au logement et un urbanisme rénové (1) NOR : ETLX1313501L L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Vu la décision du Conseil constitutionnel n o

Plus en détail

Frais accessoires. Travail de mémoire Droit du bail à loyer. Examen du diplôme supérieur de régisseur et courtier en immeubles - Session 2001-2002

Frais accessoires. Travail de mémoire Droit du bail à loyer. Examen du diplôme supérieur de régisseur et courtier en immeubles - Session 2001-2002 Examen du diplôme supérieur de régisseur et courtier en immeubles - Session 2001-2002 Travail de mémoire Droit du bail à loyer Frais accessoires Chemin Pierrefleur 31 1004 Lausanne Lausanne, mars 2002

Plus en détail

La taxe foncière est-elle une charge récupérable par le propriétaire immobilier?

La taxe foncière est-elle une charge récupérable par le propriétaire immobilier? La taxe foncière est-elle une charge récupérable par le propriétaire immobilier? par Maître Philippe Imbert Avocat à la Cour www.atelier-taxeslocales.fr Résumé : le bail d habitation (loi du 6 juillet

Plus en détail

Les conseils, les démarches. et les aides. pour louer. Mutuelle santé prévoyance

Les conseils, les démarches. et les aides. pour louer. Mutuelle santé prévoyance Les conseils, les démarches et les aides pour louer votre logement Mutuelle santé prévoyance AUTONOMIE retraite Comment trouver un logement et calculer son budget location? De quelles aides bénéf icier?

Plus en détail

COPROPRIETE LES CHARGES DE COPROPRIETE C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE

COPROPRIETE LES CHARGES DE COPROPRIETE C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE COPROPRIETE LES CHARGES DE COPROPRIETE COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE C.S.A.B L a crise économique a conduit les professionnels et les copropriétaires à se pencher

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE ETUDIANTS

CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE ETUDIANTS CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE ETUDIANTS Entre les soussignés, Madame Lucile D URSO, 54 Les Prés du Conis 74410 ST JORIOZ ; téléphone portable 06 03 59 49 68 Propriétaire Bailleur, Et M, né(e) le Adresse

Plus en détail

Guide. de la copropriété

Guide. de la copropriété Guide de la copropriété 3F acteur majeur de l'habitat social 3F construit et gère des logements sociaux. Son parc s élève à près de 190 000 logements dont plus de 100 000 en Île-de-France. 3F est composé

Plus en détail

Le cabinet est situé à Uccle à proximité de l Observatoire, au numéro 35 Avenue Houzeau.

Le cabinet est situé à Uccle à proximité de l Observatoire, au numéro 35 Avenue Houzeau. Syndic d immeuble Présentation : En tant que professionnel du chiffre et agrée comptable fiscaliste, notre société prend en charge la gestion administrative, financière et technique, de votre bien en privilégiant

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION STUDIO - 1er Etage - 6 RUE DES LINGOTS

CONTRAT DE LOCATION STUDIO - 1er Etage - 6 RUE DES LINGOTS CONTRAT DE LOCATION STUDIO - 1er Etage - 6 RUE DES LINGOTS ENTRE LES SOUSSIGNES, CDH Hosting Service 42 rue Washington 75008 PARIS ; ci-après dénommé(e) «Le Bailleur» ET Monsieur et/ou Madame «Vacancier»

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Décret n o 2015-342 du 26 mars 2015 définissant le contrat type de syndic de copropriété et les prestations particulières, prévus à

Plus en détail

Livret d accueil du locataire. Vous êtes chez vous, merci de votre confi ance

Livret d accueil du locataire. Vous êtes chez vous, merci de votre confi ance Livret d accueil du locataire Vous êtes chez vous, merci de votre confi ance Accueil La recherche d un logement est pour la plupart d entre nous une étape essentielle de notre vie, et nous sommes très

Plus en détail

Manuel d'utilisation des logiciels de gestion locative

Manuel d'utilisation des logiciels de gestion locative Manuel d'utilisation des logiciels de gestion locative 1 Sommaire Comment fonctionne LOCKimmo...3 Bien débuter avec LOCKimmo : votre 1er loyer...4 Annuler et supprimer dans LOCKimmo...14 Annuler un appel

Plus en détail

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003 DEP 302 - JUIN 2003 Copropriété et assurances Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax DEP : 01 465

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION D UNE CHAMBRE MEUBLEE Place Léopold, 10 à 5000 NAMUR

CONTRAT DE LOCATION D UNE CHAMBRE MEUBLEE Place Léopold, 10 à 5000 NAMUR CONTRAT DE LOCATION D UNE CHAMBRE MEUBLEE Place Léopold, 10 à 5000 NAMUR Entre les parties soussignées : Rhode Invest sa Avenue des Chalets, 16 BE-1180 Bruxelles BCE 0433 013 047 info@belkot.be Représentée

Plus en détail

COLLECTION LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier

COLLECTION LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier COLLECTION Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ Notre métier, c est votre garantie La crise économique a conduit les

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AUX DEGATS D EAU

CONVENTION RELATIVE AUX DEGATS D EAU 600 - C - 1 CONVENTION RELATIVE AUX DEGATS D EAU Considérant le souhait des assureurs dégâts d'eau «risques simples» et R.C. Vie privée ou R.C. exploitation de simplifier dans les conditions précisées

Plus en détail

BAIL DE BUREAUX. Page 1 sur 18. Entre les soussignés : Ci-après dénommé «LE BAILLEUR» Et : Ci-après dénommé «LE PRENEUR»

BAIL DE BUREAUX. Page 1 sur 18. Entre les soussignés : Ci-après dénommé «LE BAILLEUR» Et : Ci-après dénommé «LE PRENEUR» BAIL DE BUREAUX Entre les soussignés : Voltaire SAS, Société par Actions Simplifiées au capital de 31.262.500 Euros dont le siège social est à Bois- Colombes 92270, 80, avenue de l Europe, inscrite au

Plus en détail

Note sur les charges locatives

Note sur les charges locatives Note sur les charges locatives Base légale La gestion des charges locatives et des redevances est régie par la section 6 de l'arrêté locatif du 26 septembre 1996 Section 6. - Redevances et charges locatives

Plus en détail

Conditions générales de vente - individuel

Conditions générales de vente - individuel Conditions générales de vente - individuel Article 1 : Information préalable au contrat. Le présent document constitue l information préalable à l engagement du client. Des modifications peuvent toutefois

Plus en détail

revenus locatifs perçus au titre de conventions d occupation précaire (2).

revenus locatifs perçus au titre de conventions d occupation précaire (2). Secrétariat Général Direction des finances NOT99R315DFI Note à l'attention de Mesdames et Messieurs les Chefs des services financiers sous couvert de Mesdames et Messieurs les Délégués régionaux et Directeurs

Plus en détail

C est parti! Sommaire

C est parti! Sommaire C est parti! L aventure colocation vous tend les bras qu il s agisse d un choix de vie, ou d un choix financier, quelques points méritent éclaircissements avant de se lancer. Grâce à ce guide, découvrez

Plus en détail

Statut du fermage et Baux ruraux

Statut du fermage et Baux ruraux Dossiers numériques Statut du fermage et Baux ruraux présentation, analyse et commentaires textes et circulaires administratives formulaires et jurisprudences par Francis VARENNES Juriste-Fiscaliste Autres

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010)

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010) Département des finances, des institutions et de la sécurité Service cantonal des contributions Section des personnes physiques Departement für Finanzen, Institutionen und Sicherheit Kantonale Steuerverwaltung

Plus en détail

Contrat Syndic de Droit

Contrat Syndic de Droit Pour le Syndicat des copropriétaires de la Résidence.. Contrat Syndic de Droit XX février 2015 Office public de l habitat des communes de l Oise 4 rue du Général Leclerc CS 10105-60106 Creil Cedex 1 T.

Plus en détail

Locations saisonnières en France

Locations saisonnières en France Centre Européen des Consommateurs GIE Luxembourg 2009 Locations saisonnières en France Locations saisonnières en France Introduction La location saisonnière consiste à louer, pendant une durée limitée

Plus en détail

Commune de Saint André de Corcy Route de Monthieux Bp 29 01390 Saint André de Corcy

Commune de Saint André de Corcy Route de Monthieux Bp 29 01390 Saint André de Corcy CAHIER DES CHARGES ENTRETIEN DES SALLES DE SPORT Commune de Saint André de Corcy Route de Monthieux Bp 29 01390 Saint André de Corcy Tél : 04 72 26 10 30 Fax : 04 72 26 13 36 Objet du marché NETTOYAGE

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU LOCATAIRE

LIVRET D ACCUEIL DU LOCATAIRE LIVRET D ACCUEIL DU LOCATAIRE Vous venez ou vous allez réserver ou louer un appartement dont notre cabinet assure la gestion. Nous vous remercions de cette marque de confiance. Vous trouverez dans ce petit

Plus en détail

Contrat de bail pour appartements de vacances meublés/ maisons de vacances meublées à usage privé (3 mois max.)

Contrat de bail pour appartements de vacances meublés/ maisons de vacances meublées à usage privé (3 mois max.) Contrat de bail pour appartements de vacances meublés/ maisons de vacances meublées à usage privé (3 mois max.) Données sur le partie contractantes Bailleur Nom/prénom... Adresse... NPA/localité... Portable.

Plus en détail

Sous forme de tableau, nous revenons pas à pas, tant sur le contenu même de l arrêté, que sur celui de son Annexe.

Sous forme de tableau, nous revenons pas à pas, tant sur le contenu même de l arrêté, que sur celui de son Annexe. ARC / ABUS N 2247 / 24 03 10 / www.unarc.asso.fr ARRETE NOVELLI DU 19 MARS 2010 SUR LES CONTRATS DE SYNDIC UNE ANALYSE LIGNE A LIGNE NOS CONSEILS AUX COPROPRIETAIRES Comme nous l indiquons dans nos articles

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 3 A-2-03 N 79 du 30 AVRIL 2003 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE. CHAMP D APPLICATION EXONERATION. LOCATIONS DE LOGEMENTS MEUBLES OU GARNIS A USAGE D

Plus en détail

TERRES DE LOIRE HABITAT - OFFICE PUBLIC DE L HABITAT DE LOIR-ET-CHER 18 avenue de l'europe CS 4314 41043 BLOIS CEDEX CONTRAT DE LOCATION

TERRES DE LOIRE HABITAT - OFFICE PUBLIC DE L HABITAT DE LOIR-ET-CHER 18 avenue de l'europe CS 4314 41043 BLOIS CEDEX CONTRAT DE LOCATION TERRES DE LOIRE HABITAT - OFFICE PUBLIC DE L HABITAT DE LOIR-ET-CHER 18 avenue de l'europe CS 4314 41043 BLOIS CEDEX CONTRAT DE LOCATION LOGEMENT CONVENTIONNE ENTRE 1) Terres de Loire Habitat - Office

Plus en détail

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente L acte de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente LʼACTE DE VENTE Toute vente immobilière doit être constatée par acte notarié. Après la signature de l avant-contrat

Plus en détail

LES CHARGES LOCATIVES

LES CHARGES LOCATIVES LES CHARGES LOCATIVES Rapport à Monsieur Gilles de ROBIEN ministre de l Equipement, des Transports, du Logement, du Tourisme et de la Mer par Philippe PELLETIER, avocat au Barreau de Paris, président de

Plus en détail

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété.

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. LE PSLA Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. Le processus d accession se déroule en deux phases : Une phase locative qui dure de 6 mois à 2 ans

Plus en détail

Les avantages de la gestion locative chez Paris Gestion Immobilier

Les avantages de la gestion locative chez Paris Gestion Immobilier Les avantages de la gestion locative chez Paris Gestion Immobilier 53 boulevard Saint Marcel - 7503 Paris T : 0 75 77 05 75 F : 0 75 77 05 76 - Mail : contact@parisgestionimmo.com SARL CO&CO au Capital

Plus en détail