Accompagnement et soins des personnes âgées en institution

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Accompagnement et soins des personnes âgées en institution"

Transcription

1 Accompagnement et soins des personnes âgées en institution L 'allongement de la vie génère de nouvelles pathologies, demandes et besoins en matière de gérontologie. Les professionnels confrontés à cette ultime période de la vie dont les questions renvoient aux craintes et angoisses de chacun, souhaitent une meilleure compréhension des processus à l'œuvre mais aussi des pistes d'amélioration pour la prise en compte au quotidien de la personne âgée et de sa famille. De même, interroger les établissements dans leur organisation et fonctionnement concourent à un accompagnement de qualité et de bientraitance. catalogue santé mentale Ceméa 65

2 L accompagnement au quotidien de la personne âgée stage n 62 Session de 3 jours (21 heures) 4 au 6 février 2015, à Nantes (Pays de la Loire) Tous les publics professionnels (écudatif ou soignant) en secteur gériatrique dans une approche interdisciplinaire. Responsables pédagogiques Pascale Guichet, psychologue, responsable du secteur santé psychiatrie et actions sociales (Ceméa Pays de la Loire). Marie-Claude Sécher, infirmière psychiatrique spécialisée en gérontopsychiatrie. Professionnels en gérontologie, médecin, infirmier. Connaître la psychopathologie de la personne âgée. Développer le sens de l'observation et de l'analyse en vue d'un accompagnement au plus près des besoins de la personne âgée. Réfléchir au sens et aux types d'activités proposées. Connaissance de la personne âgée et approche psychologique: apport théorique. Connaissance de la personne âgée et approche psychopathologique (symptomatologie des démences) Vie quotidienne et accompagnement de la personne âgée : - Prise en compte de l'histoire de vie, de la vie quotidienne au sein de l'institution ou à domicile ; - Analyse des différents rôles professionnels afin d'articuler vie quotidienne et accompagnement. Place et sens de l'activité dans la relation. Apports théoriques. Analyse de situations professionnelles. Documentations écrite et audiovisuelle. Pratiques d'activités. Bibliographie. NOUVEAUTÉ Accompagner les vieillissements difficiles stage n 63 Session de 5 jours (35 heures) 22 et 23 janvier février mars avril 2015 à xxx (Poitou-Charentes) Professionnels des établissements de santé et médicosociaux, accueillants des personnes âgées dépendantes ou en situation de handicap. Responsables pédagogiques Philippe Joseph-Reinette, responsable du pôle champ social et santé mentale (Ceméa Poitou- Charentes). 66 catalogue santé mentale Ceméa

3 Psychologue clinicienne, spécialiste du vieillissement pathologique ; formateur en animation sociale aux Ceméa Poitou-Charentes. Améliorer ses connaissances en matière de vieillissement pathologique et des risques qui lui sont associés. Améliorer sa compréhension des processus psychopathologiques chez la personne âgée dépendante. Développer une démarche réflexive orientée sur la relation avec la personne âgée en cas de vieillissement pathologique. Approche thématique du vieillissement pathologique (dépendance, démence, dépression, etc.) Analyse des modalités des relations avec la personne âgée dépendante ou malade Approche des aspects relationnels et des activités d accompagnement favorables à la prévention du vieillissement pathologique et à la préservation de l autonomie chez la personne âgée dépendante Eclairage théorique et méthodologique en fonction des problématiques émergeant des analyses. Elaboration commune d un guide thématique pour la construction d une posture d accompagnement «bientraitante». Maladie d Alzheimer et maladies apparentées stage n 64 Session de 4 jours (28 heures) 24 et 25 septembre 2015 et 8 et 9 octobre 2015, à Nancy (Lorraine) Toute personne travaillant auprès de personnes âgées dans des structures d'accueil, d'hébergement ou de soins, ainsi qu'à domicile. Responsables pédagogiques Valérie Ephritikhine, infirmière psychiatrique spécialisée en gérontopsychiatrie, titulaire d un master 2 Management des établissements médico-sociaux. Responsable de la formation professionnelle (Ceméa Lorraine). Des professionnels travaillant auprès des personnes âgées. Association de familles de malades d Alzheimer. Connaître le processus psychopathologique du sujet âgé. Savoir repérer le processus démentiel. Réfléchir à la relation et l organisation de la vie quotidienne avec la personne âgée présentant des troubles, fonctions cognitives supérieures. Modifier les relations avec la famille afin de lui apporter l aide dont elle a besoin et la placer comme partenaire dans l accompagnement de son proche. catalogue santé mentale Ceméa 67

4 - La psychopathologie du sujet âgé atteint au niveau des fonctions cognitives supérieures. - La symptomatologie des démences : la maladie d Alzheimer, la maladie de Pick, démences de corps de Levy, fronto-temporale. - La communication et la relation avec la personne malade. - Les conséquences de la maladie dans la vie quotidienne et les aménagements à effectuer au quotidien. - L'entourage du malade : du besoin d aide à la construction d une collaboration. - Le travail d'équipe face à l'épreuve de la pathologie. - L'approche de la fin de vie et sa perception de la mort pour le malade. La démarche pédagogique vise à une interaction permanente entre les participants, les formateurs et les contenus de formation : - Travail sur les représentations. - Apports de connaissance. - Documentations écrite et audiovisuelle. - Exercices et mises en situation. - Échanges avec des familles de malades. - Rencontres. - professionnels. Deuil en institution : un travail entre subjectif et collectif stage n 65 Session de 5 jours (35 heures) 21 au 25 septembre 2015, à Amiens (Picardie) Tout professionnel. Laurence Martin, coordinatrice secteur santé mentale et psychiatrie (Ceméa Picardie). Claude Nachin, psychiatre, psychanalyste et Mohamed Kadari, psychanlyste. Acquérir des repères théoriques sur le processus du travail de deuil et le deuil pathologique. Gérer les situations de deuil : personnes endeuillées, accompagnement des familles, des équipes, situer sa place et sa fonction. Verbaliser et échanger sur sa pratique, son questionnement, ses représentations. Apports théoriques : deuil, perte, narcissisme, processus de séparation La question du temps. La «mal-édiction» de la perte. Les représentations individuelles et collectives de la mort. Les rituels autour de la mort, Dispositifs de verbalisation et ressources institutionnelles. Place, fonction et travail en équipe pluridisciplinaire. 68 catalogue santé mentale Ceméa

5 Apports théoriques psychanalytiques et psychosociologiques, analyse de situation, études de cas. L intime en institution? Affectivité et sexualité des personnes âgées en lieu de vie stage n 66 Session de 4 jours (28 heures) 27 au 30 octobre 2015, à Amiens (Picardie) Tout professionnel. Laurence Martin, coordinatrice secteur santé mentale et psychiatrie (Ceméa Picardie). Isabelle Focjik, assistante sociale, coordinatrice gérontologie et Mohamed Kadari, psychanalyste. Afin d accompagner au mieux la personne âgée au sein de chaque structure, et améliorer sa qualité de vie affective et sexuelle, les participants à la formation pourront : S approprier des repères sur le développement du sujet vieillissant, la sexualité et la dimension affective en institution ; Echanger et identifier les représentations, les limites et difficultés individuelles et collectives ; Valoriser les savoir-faire et expériences acquises ; Repérer des améliorations sur les cadres de travail, la place et fonction des professionnels, améliorer la pratique auprès des résidents ; Etre des relais pour inscrire et réfléchir une dynamique d implication institutionnelle. Cadre institutionnel et repère juridique : - Textes et articles réglementaires sur : le secret professionnel, la confidentialité, le respect de l intégrité, de l intimité, de la vie privée, la responsabilité civile et pénale, le dommage et la mise en danger d autrui, le signalement ; - Positionnement : éthique, droit, déontologie et morale ; - Le légal et le légitime. La perception et connaissance de la personne résidente : - Les représentations sociales et personnelles de l affectivité et la sexualité des personnes âgées : tabou, idées préconçues ; - La sexualité et la construction du sujet ; - Sexualité, affectivité de la personne âgée : - Les différentes expressions ; - L identité, l image du corps et le rapport au corps vieillissant, les sens, la position sexuée. Les besoins, les demandes, les projets : - différence entre la demande et le besoin ; - Désir et fantasme ; - Frustration, privation, jouissance ; Associer la personne à son projet, comment aborder cette dimension. L attitude et positionnement des soignants : - Entre reconnaissance et méconnaissance ; catalogue santé mentale Ceméa 69

6 - Interdit et déni ; - Fonctionnement en miroir ; - Comprendre sans en savoir quelque chose ; - Empathie : la juste distance s en soucier sans s en mêler ; - Jugement de valeur. Les problématiques professionnelles rencontrées autour des questions telles que : - Concilier intérêt privé et intérêt collectif ; - La dimension sexuelle et le groupe: rivalité, jalousie, position sexuée, imaginaire ; - Valeurs morales et éthiques ; - Relation d aide et normalisation/contrôle ; - Secret et information partagée ; - Se positionner et évaluer les nécessités de protection et le maintien de l autonomie ; - Articuler le légal et le légitime ; - La prise en compte de l attitude de la famille. Apports théoriques et textes de référence. Réflexion sur des expériences vécues, de pratiques professionnelles et institutionnelles, supports textes et exemple de charte. Analyse de situation. Travail en intersession. Les projets d activités avec les personnes âgées stage n 67 Session de 3 jours (21 heures) 2 au 4 mars 2015, à Nancy (Lorraine) Personnels soignants, animateurs, travailleurs sociaux, ainsi que toute personne travaillant en Ephad, en service de gériatrie, en foyer d hébergement, en soins de suite, en service de rééducation et en SSR, SLD. Valérie Ephritikhine, infirmière psychiatrique spécialisée en gérontopsychiatrie, titulaire d un master 2. Management des établissements médico-sociaux, responsable de la formation professionnelle (Ceméa Lorraine). Animateurs professionnels. Formateurs spécialisés en gérontologie. Acquérir des éléments de connaissances relatives à l élaboration et la construction de projet d animation. Engager une réflexion sur le concept et la notion d animation. Connaître les différentes techniques possibles d activités au service de l animation. Envisager la mise en place de séances d activités. Pratiquer quelques activités simples. Connaissance de la personne âgée et approche psychologique La notion d animation en gérontologie 70 catalogue santé mentale Ceméa

7 Analyse de situation professionnelle sur le rôle de l animateur. Pratiques d activités courtes. Méthodologie de projet : projet d activité, projet d animation. Apports théoriques sous forme d exposés et d échanges prenant en compte les expériences de chaque participant. Analyse de situation professionnelle. Mise en situation d animation. Documentations écrite et audiovisuelle. Interventions de professionnels. Bibliographie. NOUVEAUTÉ Projet de vie pour les personnes handicapées vieillissantes stage n 68 Session de 3 jours (21 heures) 16 au 18 septembre 2015, à Nancy (Lorraine) Personnels soignants, animateurs, travailleurs sociaux, ainsi que toutes personnes travaillant auprès de personnes âgées, personnes handicapées ou vulnérables. Valérie Ephritkhine, infirmière psychiatrique spécialisée en gérontologie, titulaire d un master 2 Management des établissements médico-sociaux et responsable de la formation professionnelle (Ceméa Lorraine). Professionnel soignant ou éducatif. Comprendre les enjeux du vieillissement spécifiques des personnes porteuses de handicap. Prendre en compte les caractéristiques et les besoins des personnes handicapées vieillissantes. Soutenir l autonomie et la démarche participative de la personne. Permettre une réflexion sur le sens du projet de vie et les modalités de sa mise en place. Maitriser la méthodologie du projet. Les phénomènes de vieillissement ordinaires : aspects physiologiques, psychologiques et sociologiques. Les conséquences psychologiques d une hospitalisation ou d un changement de lieu de vie, en fonction de la présence ou non d antécédents, la notion de rupture et les fragilités. La prise en charge spécifique de la personne : quelle relation d aide adaptée? Quel maintien de l autonomie? L importance de l observation, de l écoute et d une compréhension de l évolution des symptômes afin d envisager un projet de vie adapté et cohérent. La place de l activité comme élément central du projet de vie. Les dispositifs locaux adaptés à ce public. catalogue santé mentale Ceméa 71

8 Apports théoriques Travaux individuels et collectifs Travail à partir des situations apportées par les participants La psychopathologie du sujet âgé stage n 69 Session de 5 jours (35 heures) 18 au 22 mai 2015, à Lille (Nord-Pas-de-Calais) Personnel soignant, travailleurs sociaux. Arnaud Calonne, responsable du secteur travail social, santé mentale et psychiatrie (Ceméa Nord-Pasde-Calais). Psychologue. Infirmiers. Compléter ses connaissances sur la psychopathologie du sujet âgé. Réfléchir aux modalités spécifiques de prise en charge de ces personnes. Comment bien vieillir? Généralités La souffrance morale du sujet âgé Les troubles de la mémoire du sujet âgé Les pathologies productives Les troubles névrotiques Agressivité/Agitation/Troubles du comportement Sommeil. Sexualité Place du secteur de psychiatrie Apports théoriques. Etudes de cas. Travaux de groupe. Pédagogie active et participative. Solliciter la mémoire par l animation stage n 70 Session de 6 jours (2 x 3 jours) - (42 heures) 19 au 21 mai 2015 et 3 au 5 juin 2015, à Nancy (Lorraine) Personnels soignants, animateurs, travailleurs sociaux, ainsi que toute personne travaillant auprès de personnes âgées. Valérie Ephritikhine, infirmière psychiatrique, titulaire d un master 2 Management des établissements médico-sociaux, responsable de la formation professionnelle (Ceméa Lorraine). 72 catalogue santé mentale Ceméa

9 Animateurs professionnels en gérontologie. Se former à la mise en place d une animation-mémoire. Permettre au personnel : - d acquérir des notions de base sur le fonctionnement de la mémoire ; - d apprendre un certain nombre de jeux de mémoire et d'activités faisant appel aux différentes mémoires ; - de savoir retransmettre afin de pouvoir mettre en place des séances d'animation-mémoire ; - d aborder la notion d'animation auprès des personnes âgées. Apports théoriques sur le fonctionnement de la mémoire : mémoire des faits anciens, mémorisation, moyens qui favorisent des acquisitions nouvelles, l'évocation des souvenirs. Exercices pratiques pour stimuler les capacités d'attention et d'organisation mentales, jeux de mémoire liés aux sens. Travail sur la retransmission : comment animer des séances? Méthodologie du projet : qu est-ce que l animation mémoire et comment la mettre en place? Apprentissage de jeux. Construction de jeux de mémoire adaptés au public "personnes âgées" : chaque participant repart avec un jeu élaboré durant les 6 jours, dans le cadre d un projet individuel. Mise en situation d'animation de séances. catalogue santé mentale Ceméa 73

10

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

«ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin»

«ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin» «ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin» Ce programme s inscrit dans une visée de formation professionnelle continue,

Plus en détail

Les domaines de compétences

Les domaines de compétences ACCOMPAGNEMENT ET AIDE individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Associer aux actes essentiels de la vie quotidienne des moments d échange privilégiés. Veiller au respect du rythme

Plus en détail

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Référentiel Fonction / Activités fonctions Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Accompagnement dans la relation à l environnement / Maintien de la vie

Plus en détail

CNFPT. Itinéraire : Aide à domicile, auxiliaire de vie

CNFPT. Itinéraire : Aide à domicile, auxiliaire de vie CNFPT Itinéraire : Aide à domicile, auxiliaire de vie ITINÉRAIRES OU CYCLES AIDE À DOMICILE, AUXILIAIRE DE VIE CODE 12KAD CONSEILLER FORMATION : PASCALE GEORGES - 03 83 18 46 00 - PASCALE.GEORGES@CNFPT.FR

Plus en détail

CNFPT - ALSACE-MOSELLE ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES

CNFPT - ALSACE-MOSELLE ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES CNFPT - ALSACE-MOSELLE ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES OFFRE 2016 FORMATION EHPAD L instant repas chez les personnes âgées La dépression et les risques de suicide chez la personne

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE NOVEMBRE 2015 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans

Plus en détail

Catalogue Formation Prévention et méthodologie Programme 2011 2012

Catalogue Formation Prévention et méthodologie Programme 2011 2012 GUIVARCH Claire et SEVIN Anne-Sophie Psychologues cliniciennes Diplômées d Etat en Cliniques Criminologiques et Victimologiques Catalogue Formation Prévention et méthodologie Programme 2011 2012 8, rue

Plus en détail

CNFPT. Itinéraire : Aide soignante

CNFPT. Itinéraire : Aide soignante CNFPT Itinéraire : Aide soignante ITINÉRAIRES OU CYCLES AIDE SOIGNANTE CODE 12KAS CONSEILLER FORMATION : PASCALE GEORGES - 03 83 18 46 00 - PASCALE.GEORGES@CNFPT.FR Aide soignant(e) - Contribuer au maintien

Plus en détail

LE TRAVAIL EN INSTITUTION : LE SECTEUR, LE TERRITOIRE, LE RESEAU

LE TRAVAIL EN INSTITUTION : LE SECTEUR, LE TERRITOIRE, LE RESEAU LE TRAVAIL EN INSTITUTION : LE SECTEUR, LE TERRITOIRE, LE RESEAU Conduite d entretien et conduite de groupe (n 15) 2 sessions de 3 jours (42 Heures) Prix 1110 Du 30 mars au 01 avril et du 11 au 13 mai

Plus en détail

UNA CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES DEUX-SEVRES FORMATIONS 2016

UNA CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES DEUX-SEVRES FORMATIONS 2016 UNA CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES DEUX-SEVRES FORMATIONS 2016 UNA CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES 05 46 27 96 96 Organisme de formation enregistré sous le n 541 701 203 17 UNA CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Programmation à étudier selon la demande Samedis 16 et 23 janvier 2016 Annecy Samedis 19 et 26 novembre 2016 - Annecy

Programmation à étudier selon la demande Samedis 16 et 23 janvier 2016 Annecy Samedis 19 et 26 novembre 2016 - Annecy 4, Passage de la cathédrale 74000 ANNECY Mail : formation@epe74.org Présentation des Modules de Formation continue Assistant maternel - Contenu pédagogique Année 2016 Liste des modules présentés par l

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

L. Rullier. 19h30) ; 28/11(15h30-19h30) Lundis 21/11(17h30-19h30) 19h30)

L. Rullier. 19h30) ; 28/11(15h30-19h30) Lundis 21/11(17h30-19h30) 19h30) L. Rullier Lundis 21/11(17h30-19h30) 19h30) ; 28/11(15h30-19h30) 19h30) I- Réflexions autour du vieillissement et de la vieillesse Quel âge avons-nous? Représentations de la vieillesse Le vieillissement

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

Coordonnées postale, téléphonique et courriel

Coordonnées postale, téléphonique et courriel Coordonnées postale, téléphonique et courriel Allée des tabacs 47200 MARMANDE Téléphone : 05.53.79.12.87 - Télécopie : 05.53.79.00.17. Courriel : contact@adesformations.fr Site : www.adesformations.fr

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Intitulé de la formation : Assistant de vie auprès d une personne atteinte de la maladie d Alzheimer Réf : PAMA Nbre d heures : 20

Intitulé de la formation : Assistant de vie auprès d une personne atteinte de la maladie d Alzheimer Réf : PAMA Nbre d heures : 20 Nom de l organisme : AXE PRO FORMATION Intitulé de la formation : Assistant de vie auprès d une personne atteinte de la maladie d Alzheimer Réf : PAMA Nbre d heures : 20 Nom du (des) intervenant(s) : BARBERO

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Alexandra CURT - Estelle GARCIA - Formatrices Sylvie CLARY - Directrice 1 - LE PROJET PEDAGOGIQUE...

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

SECTEURS DE LA PSYCHIATRIE, DU MÉDICO-SOCIAL ET DU TRAVAIL SOCIAL

SECTEURS DE LA PSYCHIATRIE, DU MÉDICO-SOCIAL ET DU TRAVAIL SOCIAL CATALOGUE 2014 SANTÉ MENTALE SECTEURS DE LA PSYCHIATRIE, DU MÉDICO-SOCIAL ET DU TRAVAIL SOCIAL Le travail en institution : le secteur, le territoire, le réseau... La politique de santé mentale s est longtemps

Plus en détail

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux L implantation et la conduite d une démarche efficace de prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Répertoire des formations. Handicap destinées aux SAD

Répertoire des formations. Handicap destinées aux SAD Répertoire des formations Handicap destinées aux SAD 01/01/2014 Sommaire : Préambule P 3 Handéo P 4 ACE P 5 Anaphores P 6 APF P 7 Auxilia P 9 Concept Formation Conseil P 10 CQFD P 11 DOFAS P 13 Elia P

Plus en détail

Formations personnalisées pour vos équipes soignantes et non soignantes Des formateurs de terrain expérimentés Des réponses concrètes

Formations personnalisées pour vos équipes soignantes et non soignantes Des formateurs de terrain expérimentés Des réponses concrètes Développez vos compétences Formations personnalisées pour vos équipes soignantes et non soignantes Des formateurs de terrain expérimentés Des réponses concrètes CATALOGUE DES FORMATIONS ÉDITION 2011 MOSAÏC

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D AIDE MÉDICO PSYCHOLOGIQUE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Plus en détail

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation Pôle Conseil & Formation Modules de formation Tout collaborateur Comité de Direction Personnel RH Référent Handicap Personnes en charge de la santé au travail * Encadrement de proximité Encadrement supérieur

Plus en détail

Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles

Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles 1 Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles En inter établissements à Montpellier plusieurs modules de formation à destination des travailleurs sociaux, éducateurs, psychologues,

Plus en détail

Senior Care. www.seniorcare.fr

Senior Care. www.seniorcare.fr Accompagnement et animations "Animer, c'est donner vie, prendre soin de..." Conjuguer Talents et créativités des équipes Projet de vie personnalisé'ehpad...p.14 Projet de vie personnalisé'dom...p.15 Initiation

Plus en détail

LE JUSTE TEMPS DU PLACEMENT

LE JUSTE TEMPS DU PLACEMENT Les limites du maintien à domicile M me Corine Ammar Scemama, médecin psychiatre. M lle Faustine Viailly, psychologue spécialisée en gérontologie. M Benoît Michel, étudiant en psychologie. Le maintien

Plus en détail

1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires du travail

1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires du travail INFIRMIER EN SANTE MENTALE Famille de métier : Soins Statut (métier/emploi type) : Infirmier en santé mentale Si emploi type, fiche métier source : 1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires

Plus en détail

Charte de partenariat du CLIC Métropole Nord Ouest Renseignements et informations : Monsieur Olivier MILOWSKI, Directeur, CLIC Métropole Nord Ouest, 100 rue du Général Leclerc 59350 SAINT ANDRE Téléphone

Plus en détail

Formations en gérontologie

Formations en gérontologie Formations en gérontologie www.oareil.org Bien-être Soins Bientraitance Écouter Encourager Soulager Travailler en équipe Observer Réfléchir Analyser Proposer 40 ans au service de la formation des professionnels

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants Formation Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants A qui s adressent ces formations? Cours de sensibilisation Ces cours s adressent à vous, proches aidants, qui consacrez temps et énergie

Plus en détail

FORMATION INFIRMIERE

FORMATION INFIRMIERE FORMATION INFIRMIERE UN NOUVEAU REFERENTIEL DE FORMATION Sources : documents de travail de la DHOS (de décembre 2008 à mars 2009) LE POURQUOI DE LA REINGENERIE DE LA FORMATION LMD ECTS Ministère de l enseignement

Plus en détail

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Définition de la profession et du contexte de l intervention Domaine de compétences Domaine de

Plus en détail

DISPOSITIFS DE FORMATION

DISPOSITIFS DE FORMATION DISPOSITIFS DE FORMATION Accompagner les personnes atteintes de démence en EMS Sensibilisation aux soins palliatifs Formation des personnes-ressources en ergomotricité Prévention des chutes et maintien

Plus en détail

La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement

La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement Formation animée par le Dr Pascale Molho, formatrice certifiée par le Centre pour la Communication

Plus en détail

Intime : L intime se définit comme ce qui est contenu au plus profond d un être ou comme ce qui lie étroitement par ce qu il y a de plus profond.

Intime : L intime se définit comme ce qui est contenu au plus profond d un être ou comme ce qui lie étroitement par ce qu il y a de plus profond. Présentation du travail fait par le comité éthique de l Association La Compassion sur «protection de l intimité et respect de l expression de la sexualité des Résidants» Mme Mérieau D., directrice adjointe

Plus en détail

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 Cahier des charges - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 R0 : Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l'éducation

Plus en détail

LA BIENTRAITANCE ET L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

LA BIENTRAITANCE ET L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Docteur Christian PETEL, Directeur FORMATIONS FRACTALE SUR SITE ANNÉES 2009-2010 LA BIENTRAITANCE ET L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES La bientraitance met au centre du travail la préoccupation

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE Vieillissement progressif et vieillesse harmonieuse Introduction... 25

PREMIÈRE PARTIE Vieillissement progressif et vieillesse harmonieuse Introduction... 25 SOMMAIRE Avant-propos... 15 Introduction générale. Présentation de la méthode de «causalité»... 19 PREMIÈRE PARTIE Vieillissement progressif et vieillesse harmonieuse Introduction... 25 CHAPITRE I Nous

Plus en détail

Référentiel de formation des études paramédicales 2009

Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Plan Contexte d émergence de la réforme des études Principes du référentiel de formation Organisation de la formation Unités d enseignement et stages

Plus en détail

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF ANNEXE III DOMAINES DE COMPETENCES VISES compétences 1 - Connaissance de la personne 1.1. Situer la personne aux différents stades de son développement 1.2. Situer la personne aidée dans son contexte social

Plus en détail

L éducation thérapeutique du patient définition, formation

L éducation thérapeutique du patient définition, formation L éducation thérapeutique du patient définition, formation Nos missions en Languedoc Roussillon 1/3 Formation initiale et continue Soutien méthodologique Recherche et action Accompagnement des politiques

Plus en détail

Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016

Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016 Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016 Catégorie Paramédicale Département Tournai/Mouscron Haute École Louvain en Hainaut ASBL Siège Sociall Chaussée de Binche

Plus en détail

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH Mercredi 7 Octobre 2015 NANTES JF. Souchon, M. Laprevotte, N. Edeb, A. Simon, O Benveniste Département de Médecine Interne Pôle

Plus en détail

MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE

MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines

Plus en détail

HES Travail social, HES Santé, Maturité Santé-Social, apprentissage ASE

HES Travail social, HES Santé, Maturité Santé-Social, apprentissage ASE INSTITUTION ET COORDONNEES (Y.C. SITE INTERNET + CONTACT) DIRECTION DU FOYER ECOLES CONCERNEES PRATICIENNES FORMATRICES ACCUEIL DE STAGIAIRES FRANCOPHONES ET ALEMANIQUES Formatrice en entreprise MODALITES

Plus en détail

FORMATIONS 2015/2016

FORMATIONS 2015/2016 FORMATIONS 2015/2016 LES COMPORTEMENTS DIFFICILES CHEZ L ENFANT (24H) - Décembre 2015/Janvier 2016 INITIATION AU JEU PEDAGOGIQUE «Chemin de Parents» (12h) - Décembre 2015/Janvier 2016 SOUTENIR LA PARENTALITE

Plus en détail

Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : annonce et accompagnement du diagnostic

Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : annonce et accompagnement du diagnostic Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : annonce et accompagnement du diagnostic Septembre 2009 Cadre juridique Accompagnement du diagnostic Prérequis à l annonce du diagnostic Cas particuliers Annonce

Plus en détail

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Contribuer à former des jeunes au métier d ambulancier Contact : Catherine Scordia - Direction des formations c.scordia@ordredemaltefrance.org

Plus en détail

Management, stress et risques psychosociaux

Management, stress et risques psychosociaux S. CHAMPION - 1 Management et RP Management, stress et risques psychosociaux Objectifs Cette action de formation propose de : Comprendre et d identifier les risques psychosociaux Acquérir une culture commune

Plus en détail

w w w. r e s a n t e v o u s. f r

w w w. r e s a n t e v o u s. f r www.resantevous.fr Édito Sommaire Henri Estienne (Humaniste Français) disait : «Si jeunesse savait et si vieillesse pouvait». Cette citation riche de sens évoque la méconnaissance du plus jeune à l égard

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

en dans sa tête à la retraite»

en dans sa tête à la retraite» Maison des Réseaux de Santé du pays Lunévillois Département de Prévention et Promotion de la Santé Mentale du CPN Service territorial Personnes Agées / Personnes Handicapées du Conseil Départemental Conseil

Plus en détail

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 De l infirmier du travail à l infirmier spécialisé en santé au travail : reconnaître l infirmier comme

Plus en détail

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 l AREF Fès-Boulmane et le CRMEF de Missour en partenariat avec l Institut Français du Maroc - site de Fès ORGANISENT L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE Du 14 au 16 avril 2014 CRMEF de

Plus en détail

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE UN AGRÉMENT «Les Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques accueillent les enfants adolescents ou jeunes

Plus en détail

La Charte Alzheimer, éthique et société 2011

La Charte Alzheimer, éthique et société 2011 Conseil général CIDPA CLIC départemental Centre d Information Départemental Personnes Agées 38 avenue Bollée - 72000 LE MANS 02.43.81.40.40 - Fax : 02.43.76.17.54 cidpa@cg72.fr - Site internet : www.cidpaclic.sarthe.org

Plus en détail

GUIDE DES ÉTUDES. MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation. Master 2. Mention Encadrement Éducatif

GUIDE DES ÉTUDES. MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation. Master 2. Mention Encadrement Éducatif École Supérieure du Professorat et de l Éducation Lille Nord de France GUIDE DES ÉTUDES Master 2 MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation Mention Encadrement Éducatif Année

Plus en détail

DEFINITION DE LA FONCTION (H/F) D INFIRMIER EN CHEF (IC)

DEFINITION DE LA FONCTION (H/F) D INFIRMIER EN CHEF (IC) OCTOBRE 2011 Réf. @13_03_2012@S@DD@CV@IC@Profil_de_fonction@31735 DEFINITION DE LA FONCTION (H/F) D INFIRMIER EN CHEF (IC) Réalisation : Marie-France AUZOU Mise en conformité avec l AR de juillet 2006

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2014

FORMATION CONTINUE 2014 ASSISTANTS MATERNELS FORMATION CONTINUE 2014 Financée par l AGEFOS PME ARIFTS Contact : 02 41 48 96 35 6 rue Georges Morel - 49045 Angers Cedex 01 Courriel : c.lamant@arifts.fr ACCOMPAGNEMENT A LA SEPARATION

Plus en détail

Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées

Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées 25 Chemin de villeneuve 69130 ECULLY Tél 04.78.33.71.00 Fax 04.78.33.71.09 lieudaccueil@adsea69.fr Depuis son renouvellement d habilitation

Plus en détail

PROGRAMME de FORMATION

PROGRAMME de FORMATION PROGRAMME de FORMATION 1 RENFORCEMENT DES COMPETENCES POUR ACCEDER PAR LE BIAIS DE LA VAE A L OBTENTION DU DIPLOME D ETAT AUXILIAIRE DE PUERICULTURE PUBLIC Professionnels des structures d accueil de la

Plus en détail

VIOLENCE A L HÔPITAL FORMATION DU PERSONNEL

VIOLENCE A L HÔPITAL FORMATION DU PERSONNEL VIOLENCE A L HÔPITAL FORMATION DU PERSONNEL Docteur Caquelard François Praticien Hospitalier Urgentiste Formateur en Gestion de la Violence Mulhouse le 8 octobre 2015 Groupe Régional VIOLENCE A L HÔPITAL

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

Retrouvez toute l actualité sur notre site internet : http://acepp-rhone.fr

Retrouvez toute l actualité sur notre site internet : http://acepp-rhone.fr Année 2015 L I V R E T D E F O R M A T I O N Assistantes Maternelles & Animatrices R.A.M. Retrouvez toute l actualité sur notre site internet : http://acepp-rhone.fr www.acepp.asso.fr (ACEPP National)

Plus en détail

Dossier de demande de formation 2014 de Surveillants de nuit qualifiés Maîtresses de maison

Dossier de demande de formation 2014 de Surveillants de nuit qualifiés Maîtresses de maison Dossier de demande de formation 2014 de Surveillants de nuit qualifiés Maîtresses de maison 1 Vous sollicitez une formation de surveillant de nuit ou de maîtresse de maison et vous avez besoin de plusieurs

Plus en détail

Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie

Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie Organisé par C. L. E. F. Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Jeudi 27 et vendredi 28 novembre 2014 Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie Programme DPC Conçue et animée par : Docteur Marie Pierre

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015 CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS Juin 2015 SOMMAIRE Catalogue des outils et publications de l Anesm LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 3 Les recommandations tous secteurs

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES CYCLE DE FORMATIONS 2012

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES CYCLE DE FORMATIONS 2012 VAR LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES CYCLE DE FORMATIONS 2012 MODULE 1 Violences faîtes aux femmes, violences au sein du couple Intitulé de la formation : Violences faîtes aux femmes, violences

Plus en détail

SURVEILLANCE DES TRAVAILLEURS ET RETOUR EN EMPLOI. Retour sur la pratique de la consultation de pathologie professionnelle

SURVEILLANCE DES TRAVAILLEURS ET RETOUR EN EMPLOI. Retour sur la pratique de la consultation de pathologie professionnelle SURVEILLANCE DES TRAVAILLEURS ET RETOUR EN EMPLOI Retour sur la pratique de la consultation de pathologie professionnelle Nathalie Gréard Psychologue en Santé au Travail CHU Bordeaux LA CONSULTATION DE

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod.

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013 Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. Des élèves qui sont «contre l école». Elle leur est un appui. Tout en ayant des capacités de

Plus en détail

DOMAINES DE COMPETENCES VISES 350 heures DC 1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé VOLUME HORAIRE CONTENU INDICATIF

DOMAINES DE COMPETENCES VISES 350 heures DC 1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé VOLUME HORAIRE CONTENU INDICATIF DF1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé La personne de la naissance à la fin de vie Approche pluridisciplinaire : physiologique, psychologique, sociologique, psychosociale, socio économique,

Plus en détail

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 :

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : Vous êtes en PFMP à l ESAT (Etablissement et Service d Aide par le Travail) l EPI sur Avignon. Vous êtes en relation avec des jeunes adultes handicapés provenant de structures

Plus en détail

M Dury A Chemorin, Offres aux aidants familiaux :

M Dury A Chemorin, Offres aux aidants familiaux : Offres d accompagnement et de soutien destinées aux aidants familiaux : L expérience d une consultation mémoire de proximité M. DURY 1 A. CHEMORIN 2 S. DEBATTY 3 L. AUFRERE 4 M. E. FILIPE 5 P. MENECIER

Plus en détail

Les soins palliatifs et d accompagnement. Mise en œuvre dans l établissement

Les soins palliatifs et d accompagnement. Mise en œuvre dans l établissement Mise en œuvre dans l établissement Une obligation légale La loi n 99-477 du 9 juin 1999 garantit, dans son premier article, le droit d accès aux soins palliatifs «Toute personne malade, dont l état le

Plus en détail

«COMMUNICATION NON VERBALE : GESTE ET TOUCHER EN RELATION DE SOIN» NIVEAU 1

«COMMUNICATION NON VERBALE : GESTE ET TOUCHER EN RELATION DE SOIN» NIVEAU 1 «COMMUNICATION NON VERBALE : GESTE ET TOUCHER EN RELATION DE SOIN» NIVEAU 1 Pour tout soignant le toucher est omniprésent, geste et toucher sont au centre de la relation avec la personne soignée : Sensibiliser

Plus en détail

MJPM. La santé du majeur protégé AVRIL 2015. www.cemea-npdc.org

MJPM. La santé du majeur protégé AVRIL 2015. www.cemea-npdc.org AVRIL 2015 MJPM La santé Soucieux d accompagner au mieux les différentes évolutions de l aide aux majeurs protégés, les CEMÉA Nord - Pas de Calais rééditent un Rendez-vous Juridiques sur la thématique

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AIDE A DOMICILE, AUXILIAIRE DE VIE

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AIDE A DOMICILE, AUXILIAIRE DE VIE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AIDE A DOMICILE, AUXILIAIRE DE VIE ITINÉRAIRES AIDE À DOMICILE, AUXILIAIRE DE VIE CODE ITINÉRAIRE 12KAD CONSEILLER FORMATION : PASCALE GEORGES - 03

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous»

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN SITUATION DE HANDICAP AU SEIN DES MODES D ACCUEIL PETITE ENFANCE LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» Introduction... P 3 1 Une place pour chacun,

Plus en détail

FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA FORMATEUR/TRICE PROFESSIONNEL/LE D ADULTES. Un engagement professionnel pour le développement des compétences des adultes

FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA FORMATEUR/TRICE PROFESSIONNEL/LE D ADULTES. Un engagement professionnel pour le développement des compétences des adultes FORMATEUR/TRICE PROFESSIONNEL/LE D ADULTES Un engagement professionnel pour le développement des compétences des adultes FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA 34 boulevard François Albert 86000 Poitiers Le métier

Plus en détail

Modalités d exercice en soins palliatifs

Modalités d exercice en soins palliatifs Modalités d exercice en soins palliatifs Dr Marie DELERUE DANEL Unité de soins palliatifs- Equipe mobile de soins palliatifs Hôpital Saint Vincent de Paul LILLE GHICL Diplôme universitaire de soins palliatifs

Plus en détail

Cadre de santé. Fiche formation Cadre de santé - N : 0078435 - Mise à jour : 29/10/2015

Cadre de santé. Fiche formation Cadre de santé - N : 0078435 - Mise à jour : 29/10/2015 Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 01/02/2016. Fiche formation Cadre de santé - N : 0078435 - Mise à jour : 29/10/2015 Cadre de santé Institut de Formation des Cadres de

Plus en détail

FORMATIONS ORGANISÉES SUR BORDEAUX

FORMATIONS ORGANISÉES SUR BORDEAUX 2016 OAREIL Office Aquitain de Recherches, d Études, d Information et de Liaison sur les problèmes des personnes âgées 40 ans au service de la formation des professionnels en gérontologie FORMATIONS ORGANISÉES

Plus en détail

Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail

Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail RÉF. : PS14 PRÉVENTION GÉNÉRALE Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail Définir les risques psychosociaux et comprendre leurs mécanismes Identifier l impact des RPS sur

Plus en détail

Djea SARAVANE, MSc, MD

Djea SARAVANE, MSc, MD SOINS PALLIATIFS EN PSYCHIATRIE, au-delà des préjugés LYON, 9 Octobre 2013 Djea SARAVANE, MSc, MD Chef de Service-Directeur de l Enseignement Membre Associé CHUS Sherbrooke-Canada CENTRE REGIONAL DOULEUR

Plus en détail

Ecole des Parents et des Educateurs de la Loire Tél : 04 77 92 67 48 15 rue Léon Lamaizière Fax : 09 57 36 04 21 42000 Saint-Etienne Mail :

Ecole des Parents et des Educateurs de la Loire Tél : 04 77 92 67 48 15 rue Léon Lamaizière Fax : 09 57 36 04 21 42000 Saint-Etienne Mail : Ecole des Parents et des Educateurs de la Loire Tél : 04 77 92 67 48 15 rue Léon Lamaizière Fax : 09 57 36 04 21 42000 Saint-Etienne Mail : contact@epe42.org Site Internet : www.epe42.org Connaître les

Plus en détail

afccc Le Kremlin Bicêtre, le 7 mars 2012

afccc Le Kremlin Bicêtre, le 7 mars 2012 afccc Association Française des Centres de Consultation Conjugale Reconnue d utilité publique Décret du 27 février 1968 Institut de formation Le Kremlin Bicêtre, le 7 mars 2012 Objet : Renseignements Formation

Plus en détail

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX ILE-DE-FRANCE 2016 Autisme : Se former pour mieux comprendre Contact : Pascaline RETIF - Tél. : 0783513968 - e-mail : formationaidant@craif.org Qu est-ce que l autisme?

Plus en détail

l humain au cœur de notre engagement

l humain au cœur de notre engagement l humain au cœur de notre engagement Qui sommes-nous? Créé en 2000 à l initiative de la GMF et de la RATP, l Institut d Accompagnement Psychologique et de Ressources est une association (loi de 1901) qui

Plus en détail

Définition, missions, fonctionnement des EHPAD Dr Sylvie HAULON Gériatre Chef de Service Hôpital Emile ROUX Hôpitaux universitaires Henri Mondor Problématiques Comment prendre en charge la dépendance de

Plus en détail