Accompagnement et soins des personnes âgées en institution

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Accompagnement et soins des personnes âgées en institution"

Transcription

1 Accompagnement et soins des personnes âgées en institution L 'allongement de la vie génère de nouvelles pathologies, demandes et besoins en matière de gérontologie. Les professionnels confrontés à cette ultime période de la vie dont les questions renvoient aux craintes et angoisses de chacun, souhaitent une meilleure compréhension des processus à l'œuvre mais aussi des pistes d'amélioration pour la prise en compte au quotidien de la personne âgée et de sa famille. De même, interroger les établissements dans leur organisation et fonctionnement concourent à un accompagnement de qualité et de bientraitance. catalogue santé mentale Ceméa 65

2 L accompagnement au quotidien de la personne âgée stage n 62 Session de 3 jours (21 heures) 4 au 6 février 2015, à Nantes (Pays de la Loire) Tous les publics professionnels (écudatif ou soignant) en secteur gériatrique dans une approche interdisciplinaire. Responsables pédagogiques Pascale Guichet, psychologue, responsable du secteur santé psychiatrie et actions sociales (Ceméa Pays de la Loire). Marie-Claude Sécher, infirmière psychiatrique spécialisée en gérontopsychiatrie. Professionnels en gérontologie, médecin, infirmier. Connaître la psychopathologie de la personne âgée. Développer le sens de l'observation et de l'analyse en vue d'un accompagnement au plus près des besoins de la personne âgée. Réfléchir au sens et aux types d'activités proposées. Connaissance de la personne âgée et approche psychologique: apport théorique. Connaissance de la personne âgée et approche psychopathologique (symptomatologie des démences) Vie quotidienne et accompagnement de la personne âgée : - Prise en compte de l'histoire de vie, de la vie quotidienne au sein de l'institution ou à domicile ; - Analyse des différents rôles professionnels afin d'articuler vie quotidienne et accompagnement. Place et sens de l'activité dans la relation. Apports théoriques. Analyse de situations professionnelles. Documentations écrite et audiovisuelle. Pratiques d'activités. Bibliographie. NOUVEAUTÉ Accompagner les vieillissements difficiles stage n 63 Session de 5 jours (35 heures) 22 et 23 janvier février mars avril 2015 à xxx (Poitou-Charentes) Professionnels des établissements de santé et médicosociaux, accueillants des personnes âgées dépendantes ou en situation de handicap. Responsables pédagogiques Philippe Joseph-Reinette, responsable du pôle champ social et santé mentale (Ceméa Poitou- Charentes). 66 catalogue santé mentale Ceméa

3 Psychologue clinicienne, spécialiste du vieillissement pathologique ; formateur en animation sociale aux Ceméa Poitou-Charentes. Améliorer ses connaissances en matière de vieillissement pathologique et des risques qui lui sont associés. Améliorer sa compréhension des processus psychopathologiques chez la personne âgée dépendante. Développer une démarche réflexive orientée sur la relation avec la personne âgée en cas de vieillissement pathologique. Approche thématique du vieillissement pathologique (dépendance, démence, dépression, etc.) Analyse des modalités des relations avec la personne âgée dépendante ou malade Approche des aspects relationnels et des activités d accompagnement favorables à la prévention du vieillissement pathologique et à la préservation de l autonomie chez la personne âgée dépendante Eclairage théorique et méthodologique en fonction des problématiques émergeant des analyses. Elaboration commune d un guide thématique pour la construction d une posture d accompagnement «bientraitante». Maladie d Alzheimer et maladies apparentées stage n 64 Session de 4 jours (28 heures) 24 et 25 septembre 2015 et 8 et 9 octobre 2015, à Nancy (Lorraine) Toute personne travaillant auprès de personnes âgées dans des structures d'accueil, d'hébergement ou de soins, ainsi qu'à domicile. Responsables pédagogiques Valérie Ephritikhine, infirmière psychiatrique spécialisée en gérontopsychiatrie, titulaire d un master 2 Management des établissements médico-sociaux. Responsable de la formation professionnelle (Ceméa Lorraine). Des professionnels travaillant auprès des personnes âgées. Association de familles de malades d Alzheimer. Connaître le processus psychopathologique du sujet âgé. Savoir repérer le processus démentiel. Réfléchir à la relation et l organisation de la vie quotidienne avec la personne âgée présentant des troubles, fonctions cognitives supérieures. Modifier les relations avec la famille afin de lui apporter l aide dont elle a besoin et la placer comme partenaire dans l accompagnement de son proche. catalogue santé mentale Ceméa 67

4 - La psychopathologie du sujet âgé atteint au niveau des fonctions cognitives supérieures. - La symptomatologie des démences : la maladie d Alzheimer, la maladie de Pick, démences de corps de Levy, fronto-temporale. - La communication et la relation avec la personne malade. - Les conséquences de la maladie dans la vie quotidienne et les aménagements à effectuer au quotidien. - L'entourage du malade : du besoin d aide à la construction d une collaboration. - Le travail d'équipe face à l'épreuve de la pathologie. - L'approche de la fin de vie et sa perception de la mort pour le malade. La démarche pédagogique vise à une interaction permanente entre les participants, les formateurs et les contenus de formation : - Travail sur les représentations. - Apports de connaissance. - Documentations écrite et audiovisuelle. - Exercices et mises en situation. - Échanges avec des familles de malades. - Rencontres. - professionnels. Deuil en institution : un travail entre subjectif et collectif stage n 65 Session de 5 jours (35 heures) 21 au 25 septembre 2015, à Amiens (Picardie) Tout professionnel. Laurence Martin, coordinatrice secteur santé mentale et psychiatrie (Ceméa Picardie). Claude Nachin, psychiatre, psychanalyste et Mohamed Kadari, psychanlyste. Acquérir des repères théoriques sur le processus du travail de deuil et le deuil pathologique. Gérer les situations de deuil : personnes endeuillées, accompagnement des familles, des équipes, situer sa place et sa fonction. Verbaliser et échanger sur sa pratique, son questionnement, ses représentations. Apports théoriques : deuil, perte, narcissisme, processus de séparation La question du temps. La «mal-édiction» de la perte. Les représentations individuelles et collectives de la mort. Les rituels autour de la mort, Dispositifs de verbalisation et ressources institutionnelles. Place, fonction et travail en équipe pluridisciplinaire. 68 catalogue santé mentale Ceméa

5 Apports théoriques psychanalytiques et psychosociologiques, analyse de situation, études de cas. L intime en institution? Affectivité et sexualité des personnes âgées en lieu de vie stage n 66 Session de 4 jours (28 heures) 27 au 30 octobre 2015, à Amiens (Picardie) Tout professionnel. Laurence Martin, coordinatrice secteur santé mentale et psychiatrie (Ceméa Picardie). Isabelle Focjik, assistante sociale, coordinatrice gérontologie et Mohamed Kadari, psychanalyste. Afin d accompagner au mieux la personne âgée au sein de chaque structure, et améliorer sa qualité de vie affective et sexuelle, les participants à la formation pourront : S approprier des repères sur le développement du sujet vieillissant, la sexualité et la dimension affective en institution ; Echanger et identifier les représentations, les limites et difficultés individuelles et collectives ; Valoriser les savoir-faire et expériences acquises ; Repérer des améliorations sur les cadres de travail, la place et fonction des professionnels, améliorer la pratique auprès des résidents ; Etre des relais pour inscrire et réfléchir une dynamique d implication institutionnelle. Cadre institutionnel et repère juridique : - Textes et articles réglementaires sur : le secret professionnel, la confidentialité, le respect de l intégrité, de l intimité, de la vie privée, la responsabilité civile et pénale, le dommage et la mise en danger d autrui, le signalement ; - Positionnement : éthique, droit, déontologie et morale ; - Le légal et le légitime. La perception et connaissance de la personne résidente : - Les représentations sociales et personnelles de l affectivité et la sexualité des personnes âgées : tabou, idées préconçues ; - La sexualité et la construction du sujet ; - Sexualité, affectivité de la personne âgée : - Les différentes expressions ; - L identité, l image du corps et le rapport au corps vieillissant, les sens, la position sexuée. Les besoins, les demandes, les projets : - différence entre la demande et le besoin ; - Désir et fantasme ; - Frustration, privation, jouissance ; Associer la personne à son projet, comment aborder cette dimension. L attitude et positionnement des soignants : - Entre reconnaissance et méconnaissance ; catalogue santé mentale Ceméa 69

6 - Interdit et déni ; - Fonctionnement en miroir ; - Comprendre sans en savoir quelque chose ; - Empathie : la juste distance s en soucier sans s en mêler ; - Jugement de valeur. Les problématiques professionnelles rencontrées autour des questions telles que : - Concilier intérêt privé et intérêt collectif ; - La dimension sexuelle et le groupe: rivalité, jalousie, position sexuée, imaginaire ; - Valeurs morales et éthiques ; - Relation d aide et normalisation/contrôle ; - Secret et information partagée ; - Se positionner et évaluer les nécessités de protection et le maintien de l autonomie ; - Articuler le légal et le légitime ; - La prise en compte de l attitude de la famille. Apports théoriques et textes de référence. Réflexion sur des expériences vécues, de pratiques professionnelles et institutionnelles, supports textes et exemple de charte. Analyse de situation. Travail en intersession. Les projets d activités avec les personnes âgées stage n 67 Session de 3 jours (21 heures) 2 au 4 mars 2015, à Nancy (Lorraine) Personnels soignants, animateurs, travailleurs sociaux, ainsi que toute personne travaillant en Ephad, en service de gériatrie, en foyer d hébergement, en soins de suite, en service de rééducation et en SSR, SLD. Valérie Ephritikhine, infirmière psychiatrique spécialisée en gérontopsychiatrie, titulaire d un master 2. Management des établissements médico-sociaux, responsable de la formation professionnelle (Ceméa Lorraine). Animateurs professionnels. Formateurs spécialisés en gérontologie. Acquérir des éléments de connaissances relatives à l élaboration et la construction de projet d animation. Engager une réflexion sur le concept et la notion d animation. Connaître les différentes techniques possibles d activités au service de l animation. Envisager la mise en place de séances d activités. Pratiquer quelques activités simples. Connaissance de la personne âgée et approche psychologique La notion d animation en gérontologie 70 catalogue santé mentale Ceméa

7 Analyse de situation professionnelle sur le rôle de l animateur. Pratiques d activités courtes. Méthodologie de projet : projet d activité, projet d animation. Apports théoriques sous forme d exposés et d échanges prenant en compte les expériences de chaque participant. Analyse de situation professionnelle. Mise en situation d animation. Documentations écrite et audiovisuelle. Interventions de professionnels. Bibliographie. NOUVEAUTÉ Projet de vie pour les personnes handicapées vieillissantes stage n 68 Session de 3 jours (21 heures) 16 au 18 septembre 2015, à Nancy (Lorraine) Personnels soignants, animateurs, travailleurs sociaux, ainsi que toutes personnes travaillant auprès de personnes âgées, personnes handicapées ou vulnérables. Valérie Ephritkhine, infirmière psychiatrique spécialisée en gérontologie, titulaire d un master 2 Management des établissements médico-sociaux et responsable de la formation professionnelle (Ceméa Lorraine). Professionnel soignant ou éducatif. Comprendre les enjeux du vieillissement spécifiques des personnes porteuses de handicap. Prendre en compte les caractéristiques et les besoins des personnes handicapées vieillissantes. Soutenir l autonomie et la démarche participative de la personne. Permettre une réflexion sur le sens du projet de vie et les modalités de sa mise en place. Maitriser la méthodologie du projet. Les phénomènes de vieillissement ordinaires : aspects physiologiques, psychologiques et sociologiques. Les conséquences psychologiques d une hospitalisation ou d un changement de lieu de vie, en fonction de la présence ou non d antécédents, la notion de rupture et les fragilités. La prise en charge spécifique de la personne : quelle relation d aide adaptée? Quel maintien de l autonomie? L importance de l observation, de l écoute et d une compréhension de l évolution des symptômes afin d envisager un projet de vie adapté et cohérent. La place de l activité comme élément central du projet de vie. Les dispositifs locaux adaptés à ce public. catalogue santé mentale Ceméa 71

8 Apports théoriques Travaux individuels et collectifs Travail à partir des situations apportées par les participants La psychopathologie du sujet âgé stage n 69 Session de 5 jours (35 heures) 18 au 22 mai 2015, à Lille (Nord-Pas-de-Calais) Personnel soignant, travailleurs sociaux. Arnaud Calonne, responsable du secteur travail social, santé mentale et psychiatrie (Ceméa Nord-Pasde-Calais). Psychologue. Infirmiers. Compléter ses connaissances sur la psychopathologie du sujet âgé. Réfléchir aux modalités spécifiques de prise en charge de ces personnes. Comment bien vieillir? Généralités La souffrance morale du sujet âgé Les troubles de la mémoire du sujet âgé Les pathologies productives Les troubles névrotiques Agressivité/Agitation/Troubles du comportement Sommeil. Sexualité Place du secteur de psychiatrie Apports théoriques. Etudes de cas. Travaux de groupe. Pédagogie active et participative. Solliciter la mémoire par l animation stage n 70 Session de 6 jours (2 x 3 jours) - (42 heures) 19 au 21 mai 2015 et 3 au 5 juin 2015, à Nancy (Lorraine) Personnels soignants, animateurs, travailleurs sociaux, ainsi que toute personne travaillant auprès de personnes âgées. Valérie Ephritikhine, infirmière psychiatrique, titulaire d un master 2 Management des établissements médico-sociaux, responsable de la formation professionnelle (Ceméa Lorraine). 72 catalogue santé mentale Ceméa

9 Animateurs professionnels en gérontologie. Se former à la mise en place d une animation-mémoire. Permettre au personnel : - d acquérir des notions de base sur le fonctionnement de la mémoire ; - d apprendre un certain nombre de jeux de mémoire et d'activités faisant appel aux différentes mémoires ; - de savoir retransmettre afin de pouvoir mettre en place des séances d'animation-mémoire ; - d aborder la notion d'animation auprès des personnes âgées. Apports théoriques sur le fonctionnement de la mémoire : mémoire des faits anciens, mémorisation, moyens qui favorisent des acquisitions nouvelles, l'évocation des souvenirs. Exercices pratiques pour stimuler les capacités d'attention et d'organisation mentales, jeux de mémoire liés aux sens. Travail sur la retransmission : comment animer des séances? Méthodologie du projet : qu est-ce que l animation mémoire et comment la mettre en place? Apprentissage de jeux. Construction de jeux de mémoire adaptés au public "personnes âgées" : chaque participant repart avec un jeu élaboré durant les 6 jours, dans le cadre d un projet individuel. Mise en situation d'animation de séances. catalogue santé mentale Ceméa 73

10

La politique de santé mentale s est longtemps inscrite dans une logique

La politique de santé mentale s est longtemps inscrite dans une logique Le travail en institution : le secteur, le territoire, le réseau... La politique de santé mentale s est longtemps inscrite dans une logique de l enfermement. Ce n est qu à partir des années 60 qu une évolution

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

FORMATIONS CLIC 6 CLIC 6. Espace commun des solidarités 3 Rue du Béarn 94550 CHEVILLY-LARUE

FORMATIONS CLIC 6 CLIC 6. Espace commun des solidarités 3 Rue du Béarn 94550 CHEVILLY-LARUE FORMATIONS 2014 Espace commun des solidarités 3 Rue du Béarn 94550 CHEVILLY-LARUE Site Internet : www.clic6.org De la maltraitance à la bientraitance : Prévenir les risques de maltraitance pour assurer

Plus en détail

Des cours pour aider sans s épuiser

Des cours pour aider sans s épuiser Proches aidants FORUM SOCIAL DE LA COTE 2014 Des cours pour aider sans s épuiser Mme N. Droz & M. Vernaz - 6 Septembre 2014 Des cours accessibles pour tous La Croix-Rouge vaudoise accompagne les Proches

Plus en détail

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie La fonction d Assistant de Soins en Gérontologie consiste en une assistance dans les actes de la vie quotidienne des personnes fragilisées par

Plus en détail

Les études de Psychologie à l Université François-Rabelais de Tours

Les études de Psychologie à l Université François-Rabelais de Tours Les études de Psychologie à l Université François-Rabelais de Tours Sandrine VANNESTE (vanneste@univ-tours.fr) Maître de Conférences en Psychologie, Responsable pédagogique de la 1 ère année de Licence

Plus en détail

Dossier de demande de formation 2014 de Surveillants de nuit qualifiés Maîtresses de maison

Dossier de demande de formation 2014 de Surveillants de nuit qualifiés Maîtresses de maison Dossier de demande de formation 2014 de Surveillants de nuit qualifiés Maîtresses de maison 1 Vous sollicitez une formation de surveillant de nuit ou de maîtresse de maison et vous avez besoin de plusieurs

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014

CATALOGUE FORMATION 2014 CATALOGUE FORMATION 2014 AT-Talents 56, rue du Ruisseau 75018 Paris 01 42 52 35 35 www.at-talents.com AT-Talents est enregistré en tant qu Organisme de Développement Professionnel Continu auprès de l OGDPC

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE : DES FORMATIONS POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE - GROUPE SOFT FORMATION 84, Boulevard de la Corderie 13007 Marseille Tél : 04.91.15.71.03 Fax : 04.91.81.52.62 1 NOTRE OFFRE

Plus en détail

PROFIL DE POSTE DU PSYCHOLOGUE EN EHPAD

PROFIL DE POSTE DU PSYCHOLOGUE EN EHPAD PROFIL DE POSTE DU PSYCHOLOGUE EN EHPAD élaboré par un groupe de psychologues travaillant en EHPAD dans le Val-de-Marne Janvier 2010, réactualisé en janvier 2013 par l APG94. PROFIL DE POSTE DU PSYCHOLOGUE

Plus en détail

PLAN DE CLASSEMENT SOMMAIRE

PLAN DE CLASSEMENT SOMMAIRE PLAN DE CLASSEMENT SOMMAIRE 01. Généralités ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- p. 2 02. Politique générale ----------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

Association Autonomie Aquitaine

Association Autonomie Aquitaine M1 : le contexte législatif et réglementaire de la démarche qualité en secteur médico- social: o La Loi du 2 janvier 2002 : o ses fondements o La démarche de projet o Le règlement de fonctionnement o Le

Plus en détail

Catalogue des formations 2014

Catalogue des formations 2014 Catalogue des formations 2014 Institut de Formation en Soins Infirmiers du Centre Hospitalier de Compiègne Code NAF: 851 A - N SIRET 200 034 650 00040 - N existence: 22.60.02.715.60 Sommaire des formations

Plus en détail

Centre de Formation Mutualité Française Anjou-Mayenne

Centre de Formation Mutualité Française Anjou-Mayenne organisme gestionnaire du développement professionnel continu Membre de Mutualité Française Anjou-Mayenne DÉFICIENCE SENSORIELLE DÉFICIENCE AUDITIVE - DÉFICIENCE VISUELLE HANDICAP - ENFANCE FAMILLE LÉSION

Plus en détail

UN ATOUT POUR L ENTREPRISE

UN ATOUT POUR L ENTREPRISE 1 LE HANDICAP, UN ATOUT POUR L ENTREPRISE DÉMYSTIFIER LE HANDICAP ET FAVORISER LE MAINTIEN DANS L EMPLOI CONNAITRE LA PROCÉDURE DE RECONNAISSANCE ADMINISTRATIVE DU HANDICAP MIEUX CONNAÎTRE LE HANDICAP

Plus en détail

Présentation PLUS D'INFOS

Présentation PLUS D'INFOS MASTER 1 PSYCHOLOGIE CLINIQUE, PSYCHOPATHOLOGIE ET PSYCHOLOGIE DE LA SANTÉ PARCOURS NEUROPSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE, ADULTE ET PERSONNE ÂGÉE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme

Plus en détail

maintien de l autonomie

maintien de l autonomie M é t a F o r F o r m a t i o n Contribuer au maintien de l autonomie 2012/2014 Public ciblé : tout professionnel de l aide à domicile aux personnes âgées La formation «contribuer au maintien de l autonomie»

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

CARPE DIEM : UN REGARD DIFFERENT, UNE APPROCHE DIFFERENTE DE LA GESTION HUMAINE DES RESSOURCES

CARPE DIEM : UN REGARD DIFFERENT, UNE APPROCHE DIFFERENTE DE LA GESTION HUMAINE DES RESSOURCES 13 rue de l Aillerie B.P. 49 60240 CHAUMONT-en-VEXIN 03 44 49 53 10 contact@audit-asso.net www.audit-asso.net PROGRAMME D UN STAGE SUR LE THÈME : CARPE DIEM : UN REGARD DIFFERENT, UNE APPROCHE DIFFERENTE

Plus en détail

Le Projet de soins. c a l m e. Première formalisation dans le cadre du Projet d établissement. Fondements du Projet de Soins

Le Projet de soins. c a l m e. Première formalisation dans le cadre du Projet d établissement. Fondements du Projet de Soins Le Projet de soins c a l m e Première formalisation dans le cadre du Projet d établissement. L article L.6143-2 du CSP prévoit que le Projet d établissement «comporte un projet de prise en charge des patients

Plus en détail

Formations Sanitaires et Sociales. Petite enfance Gérontologie Aide à domicile

Formations Sanitaires et Sociales. Petite enfance Gérontologie Aide à domicile Formations Sanitaires et Sociales Petite enfance Gérontologie Aide à domicile SOMMAIRE Formations communes aux secteurs : petite enfance, gérontologie et aide à domicile Page 4 Formations relatives au

Plus en détail

Santé mentale. lien. créent du. Soins. Respect. Les Établissements MGEN. Quand. les soins. Aides. Psychiatrie. Dépistage.

Santé mentale. lien. créent du. Soins. Respect. Les Établissements MGEN. Quand. les soins. Aides. Psychiatrie. Dépistage. Dépistage Soins Respect Orientations Éducation thérapeutique Quand les soins créent du lien Aides Séjours personnalisés Santé mentale Les Établissements MGEN Relais Équipes soignantes Qualité de soins

Plus en détail

Edito. Guy LE CHARPENTIER & Nicolas ROUMAGNE Co-directeurs, ingénieurs en réadaptation, formateurs

Edito. Guy LE CHARPENTIER & Nicolas ROUMAGNE Co-directeurs, ingénieurs en réadaptation, formateurs Edito Depuis la création de notre organisme de formation en 2011, 350 personnes ont bénéficié de notre pédagogie innovante : Scènésens. Les stagiaires ont montré à la fois les besoins et les intérêts de

Plus en détail

Actu Formation - VAE

Actu Formation - VAE Réforme du diplôme d état d éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE) Référentiels Arrêté du 16/11/2005, JO du 25/11/05 Pour rappel le DEEJE réformé par le décret du 3 novembre 2005 est dorénavant considéré

Plus en détail

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite:

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite: CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure Ensuite: Majeures Développement : J11 (-1,-2, -3 pour options) et J12 pour profession Sociale : J21 (-1,-2, -3

Plus en détail

DEFINITION DE LA FONCTION INFIRMIER(E)

DEFINITION DE LA FONCTION INFIRMIER(E) Mai 2002 DEFINITION DE LA FONCTION INFIRMIER(E) Réalisation : Direction Département infirmier A. DESCRIPTION DU CONTENU DE LA FONCTION 1. Utilité de la fonction - Mission générale Participer à la prise

Plus en détail

PRÉSENTATION du SEMESTRE 2

PRÉSENTATION du SEMESTRE 2 PRÉSENTATION du SEMESTRE 2 INTRODUCTION Dans la poursuite de la pédagogie proposée dès le semestre 1, nous vous proposons, pour le semestre 2, de renforcer l apprentissage des savoirs et vous permettre

Plus en détail

Présentation PLUS D'INFOS. Crédits ECTS : 60

Présentation PLUS D'INFOS. Crédits ECTS : 60 LICENCE PROFESSIONNELLE INTERVENTION SOCIALE : ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS SPÉCIFIQUES PARCOURS GESTIONNAIRE EN INTERVENTION SANITAIRE ET SOCIALE EN GÉRONTOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme :

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu-

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Accompagnement de fin de vie: un travail d équipe Fin de vie en EHPAD Quel que soit le lieu de la «toute fin de vie» et du décès des résidents d Ehpad, l accompagnement

Plus en détail

En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF

En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF Tél. : 04 42 21 06 22 Fax : 04 42 21 27 04 Mail : if.conseil@wanadoo.fr Site : www.ifconseil.eu Un partenariat Basé sur la lecture attentive

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. Diplômes d Université et Formations Qualifiantes Année universitaire 2015-2016. Informations rentrée 2015-2016

FORMATION CONTINUE. Diplômes d Université et Formations Qualifiantes Année universitaire 2015-2016. Informations rentrée 2015-2016 Informations rentrée 2015-2016 UFR d Études psychanalytiques FORMATION CONTINUE Diplômes d Université et Formations Qualifiantes Année universitaire 2015-2016 L UFR d Études psychanalytiques de l Université

Plus en détail

IFIP Conseil. «Une formation opérationnelle des agents de terrain en relation sociale de proximité avec les habitants pour» :

IFIP Conseil. «Une formation opérationnelle des agents de terrain en relation sociale de proximité avec les habitants pour» : FORMATION : MIEUX GERER LES RELATIONS AUX HABITANTS Finalité de la formation : Réduire le stress. Communiquer et gérer les relations, anticiper. Agir de manière appropriée lors des situations délicates

Plus en détail

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles 1 La bientraitance : le socle du programme MobiQual La «trousse de bientraitance» est

Plus en détail

Les portes de la «professionnalisation» sont ouverte à ceux qui savent les pousser..

Les portes de la «professionnalisation» sont ouverte à ceux qui savent les pousser.. Les portes de la «professionnalisation» sont ouverte à ceux qui savent les pousser.. ÉDITO C est parce qu A.V.I CONSEIL se veut être «l Impulsion nécessaire à la concrétisation de votre projet», que nous

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Institut Régional du Travail Social Poitou-Charentes

Institut Régional du Travail Social Poitou-Charentes Maître/Maîtresse de Maison Modalités d inscription en situation d emploi ou demandeur d emploi Protocole d allègements ou de dispense Modalités de validation Recherche de stage pour les demandeurs d emploi

Plus en détail

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET Le médecin de prévention face aux RPS Docteur Isabelle THOMINET 1. Définition des RPS Les risques psychosociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de «stress». En réalité, ils recouvrent

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie

Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie 1 Le rôle infirmier en pédopsychiatrie Le rôle infirmier prend en compte l enfant et/ou l adolescent dans sa globalité et respecte ses différences

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

FORMATIONS Service aide à domicile

FORMATIONS Service aide à domicile catalogue FORMATIONS Service aide à domicile 2012 INSTITUT DE FORMATION, D ETUDES ET DE DOCUMENTATION Organisme de formation professionnelle déclaré sous le n 11753000375 53 rue Riquet - 75019 PARIS Tél.

Plus en détail

Formations IREPS POITOU-CHARENTES CATALOGUE 2015/2016. Incluant une présentation des formations des IREPS AQUITAINE LIMOUSIN

Formations IREPS POITOU-CHARENTES CATALOGUE 2015/2016. Incluant une présentation des formations des IREPS AQUITAINE LIMOUSIN Formations CATALOGUE 2015/2016 IREPS POITOU-CHARENTES Incluant une présentation des formations des IREPS AQUITAINE LIMOUSIN Organisme de formation déclaré sous le numéro : 54860049886. N SIRET. 781 564

Plus en détail

PROPOSITION DE FORMATIONS. Optimiser les pratiques professionnelles et Prendre en compte les questions liées à la vie intime, affective et sexuelle

PROPOSITION DE FORMATIONS. Optimiser les pratiques professionnelles et Prendre en compte les questions liées à la vie intime, affective et sexuelle 73 ter rue Francis de Pressensé 69100 Villeurbanne Tél. : 06 52 22 16 01 / 09 53 07 34 82 contact@cerhes.org N SIRET 537 993 644 00013 APE 9499Z Déclaration d activité enregistrée sous le N 82 69 11899

Plus en détail

ATELIER 2: Les «bénéfices psychologiques» de l ETP: psychothérapie, thérapie cognitivocomportementale. quels équilibres?

ATELIER 2: Les «bénéfices psychologiques» de l ETP: psychothérapie, thérapie cognitivocomportementale. quels équilibres? 12èmes Journées Régionales d échanges en Education du Patient EDUCATION DU PATIENT : «Entre bénéfices possibles et attendus.vers de nouveaux équilibres» jeudi 29 et vendredi 30 novembre 2012 ATELIER 2:

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap LIVRET D ACCUEIL POLE MEDICO-SOCIAL Services Accueil de Vie Services Habitat et Social Animation Socio-Culturelle POLE TRAVAIL PROTEGE Edition du 30 juin 2014 Solidarité Doubs Handicap SOLIDARITE DOUBS

Plus en détail

Hygiène de vie et prévention. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 31

Hygiène de vie et prévention. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 31 Hygiène de vie et prévention 2013 31 Gestion du sommeil et récupération chez le soignant de nuit Améliorer la qualité de la vie par une meilleure organisation de la jourée de récupération pour sauvegarder

Plus en détail

2016 formation. qualifiante

2016 formation. qualifiante 2016 formation qualifiante Surveillant(e)s de nuit qualifié(e)s Maître(sse)s de maison CREAI ChAmpAgnE-ARdEnnE : Cité Administrative Tirlet - Bât. 3-51036 ChAlons en ChAmpAgne Cedex tél. : 03 26 68 35

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

L Étudiant en Psychologie

L Étudiant en Psychologie L Étudiant en Psychologie Peu de débouchés, trop de candidats : la psychologie est l une des filières universitaires les plus embouteillées! Les études se déroulent généralement à l université, mais il

Plus en détail

GENER'ACTION Formation

GENER'ACTION Formation GENER'ACTION Formation Actions et formations dans le domaine de la gérontologie sociale GENER'ACTION Formation est une association loi 1901 à but non lucratif dont l'objet est de : Permettre de maintenir

Plus en détail

FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE

FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE La profession Intitulé du métier Musicothérapeute Définition de l'emploi/métier «La musicothérapie est une pratique de soin, d aide, de soutien ou de rééducation qui consiste

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

La qualité de vos services d aide à domicile passe par la formation de vos salariés

La qualité de vos services d aide à domicile passe par la formation de vos salariés INSTITUT DE FORMATION D ETUDES ET DE DOCUMENTATION Service aide à domicile La qualité de vos services d aide à domicile passe par la formation de vos salariés FORMATION CONTINUE 2014 Edito Grâce à sa proximité

Plus en détail

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG)

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Filière : SANTE MENTALE Carte d'identité Nom de l'institution : FONDATION DE NANT- SECTEUR PSYCHIATRIQUE DE L EST VAUDOIS Nom du service : UNITE

Plus en détail

Infirmieres libérales

Infirmieres libérales Détail des programmes- Feuillets complémentaires à la plaquette générale Infirmieres libérales Stages courts 2012 Durées et dates disponibles sur un calendrier en annexe Santé formation Formations gratuites

Plus en détail

Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com comptabilite@actif-online.

Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com comptabilite@actif-online. BON DE COMMANDE INTERNET Tarifs 2015 à retourner à : Actif 259, Avenue de Melgueil BP 3 34280 LA-GRANDE-MOTTE Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com

Plus en détail

Classifier le handicap épileptique avec ou sans autres déficiences associées. Réponses médico-sociales.

Classifier le handicap épileptique avec ou sans autres déficiences associées. Réponses médico-sociales. Classifier le handicap épileptique avec ou sans autres déficiences associées. Réponses médico-sociales. 1 Les outils de mesure existants et description du handicap épileptique Il ne s agit pas ici de mesurer

Plus en détail

Formation Educateur de Jeunes Enfants

Formation Educateur de Jeunes Enfants Formation Educateur de Jeunes Enfants 2015 Pôle Enfance Responsable Claire WEIL Responsable de la Assistante Formation ETSUP Awa FALL Pascale BLANC Tél : 01 44 16 85 81 pascale.blanc@etsup.com secretariat.eje@etsup.com

Plus en détail

FORMATIONS 2015-2016 «PARCOURS DE SOINS DES JEUNES EN ITEP»

FORMATIONS 2015-2016 «PARCOURS DE SOINS DES JEUNES EN ITEP» N activité : 23 76 04 966 76 Coordonnateur : D. BERTHELOT Secrétaire : M. DELHAIE FORMATIONS 2015-2016 «PARCOURS DE SOINS DES JEUNES EN ITEP» «Sensibilisation aux difficultés psychologiques des enfants,

Plus en détail

Quand l École va au domicile

Quand l École va au domicile Enfants malades ou accidentés Quand l École va au domicile Enfants malades ou accidentés Quand l École va au domicile Un essai d élucidation des problématiques sociale, familiale et scolaire autour de

Plus en détail

LICenCe En savoir + www.u-bordeaux.fr/formation Psychologie

LICenCe En savoir + www.u-bordeaux.fr/formation Psychologie Licence Psychologie Carte d identité de la formation Diplôme Licence Sciences humaines et sociales Mention Psychologie Conditions d accès Être titulaire d un baccalauréat Pour tout autre diplôme : admission

Plus en détail

LES FORMATIONS DU RAPeL

LES FORMATIONS DU RAPeL LES FORMATIONS DU RAPeL Cycle 2015 Cycle de formations autour de l accompagnement social en matière d habitat à destination des acteurs du secteur du logement social et logement social assimilé et tout

Plus en détail

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine O B J E C T I F S Programme llongiitudiinall : Introduction Personne, santé, société (PSS) Cours d introduction - Présentation du cours PSS. - Importance des dimensions psycho-sociales dans la pratique

Plus en détail

PROJET FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9. Année 2013-2014

PROJET FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9. Année 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9 Formation financée par la Région des Pays de La Loire Tél : 02 43 43 28 14 ou poste 32814 Fax : 02 43 43 29 30 - e-mail

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Référentiel de formation des aides-soignants

Référentiel de formation des aides-soignants Référentiel de formation des aides-soignants Documents de référence La formation Arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d aide-soignant Annexes I : référentiel

Plus en détail

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée.

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. L e r é s e a u d e s a n t é Symbiose : Léna Po u l a i n, P i e r r e Pitsaer, F r

Plus en détail

Aspects psychologiques et motivationnels de l observance à la Pression Positive Continue

Aspects psychologiques et motivationnels de l observance à la Pression Positive Continue Intitulé de la formation Aspects psychologiques et motivationnels de l observance à la Pression Positive Continue FICHE SIGNALETIQUE Présentiel /à distance Sur site 6 modules de 3h Théorie & Pratique Finalité

Plus en détail

Ifforthecc. Formation continue des médecins, des psychologues et du personnel para médical

Ifforthecc. Formation continue des médecins, des psychologues et du personnel para médical Ifforthecc Formation continue des médecins, des psychologues et du personnel para médical Ifforthecc -10 Avenue Gantin - 74150 Rumilly - France - Tel: 00 33 4 50 66 17 71 Fax : 00 33 4 50 64 58 46 - secretariat@ifforthecc.org

Plus en détail

IFSI QCM QROC SCHEMAS MINI-CAS. Réussissez toutes vos évaluations en SEMESTRE. Tous les corrigés détaillés UE 1.1 UE 2.1 UE 2.10 UE 2.

IFSI QCM QROC SCHEMAS MINI-CAS. Réussissez toutes vos évaluations en SEMESTRE. Tous les corrigés détaillés UE 1.1 UE 2.1 UE 2.10 UE 2. Réussissez toutes vos évaluations en IFSI SEMESTRE 1 UE 1.1 UE 2.1 UE 2.10 UE 1.3 UE 2.2 UE 2.11 UE 2.4 500 QCM QROC TOUS LES QCM EN LIGNE SCHEMAS MINI-CAS tous les QCM en ligne Tous les corrigés détaillés

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE DES HEURES POUR LE CURSUS ASPEA

TABLEAU SYNOPTIQUE DES HEURES POUR LE CURSUS ASPEA TABLEAU SYNOPTIQUE DES HEURES POUR LE CURSUS ASPEA INSTITUT FORMATION Nombre d heures (*) Contenu Remarque Accepté / Non accepté CERFASY CUSO Formation à l'approche systémique en milieu scolaire DESS en

Plus en détail

Diplôme d Université LE GENRE DANS LES PRATIQUES : EDUCATION, MEDECINE, PSYCHANALYSE ET CHAMP SOCIAL

Diplôme d Université LE GENRE DANS LES PRATIQUES : EDUCATION, MEDECINE, PSYCHANALYSE ET CHAMP SOCIAL UFR d Études psychanalytiques 2014-2015 Diplôme d Université LE GENRE DANS LES PRATIQUES : EDUCATION, MEDECINE, PSYCHANALYSE ET CHAMP SOCIAL Responsable : Laurie LAUFER Coordinateur : Vincent BOURSEUL

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP 1 CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION pour les organismes ÉDUCATION POPULAIRE Le catalogue des activités de formation

Plus en détail

Parinet Formation Pour Humaniser les Relations

Parinet Formation Pour Humaniser les Relations Parinet Formation Pour Humaniser les Relations Stages de développement personnel Formation à la relation d aide & Consultations individuelles Adultes, adolescents, enfants, couples Programme 2012-2013

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE PERMIS DE PSYCHOTHÉRAPEUTE

RÈGLEMENT SUR LE PERMIS DE PSYCHOTHÉRAPEUTE Code des professions (chapitre C-26, a. 187.1, 187.3.1 et 187.3.2) SECTION I DÉLIVRANCE DU PERMIS DE PSYCHOTHÉRAPEUTE 1. Le Conseil d'administration de l'ordre professionnel des psychologues du Québec

Plus en détail

Programme des formations

Programme des formations 2016 Programme des formations Formations pour le personnel des secteurs médico-sociaux et de santé Siège social : 9, Cours Aristide Briand 84100 ORANGE Tél. : 06 82 57 03 26 www.synergies-formation.com

Plus en détail

DEMO INTER-ENTREPRISES, SANS ENGAGEMENT LA RELATION INDIVIDU/CHEVAL, MIROIR DE SOI

DEMO INTER-ENTREPRISES, SANS ENGAGEMENT LA RELATION INDIVIDU/CHEVAL, MIROIR DE SOI DEMO INTER-ENTREPRISES, SANS ENGAGEMENT LA RELATION INDIVIDU/CHEVAL, MIROIR DE SOI METHODE DE FORMATION RH, D ACCOMPAGNEMENT D INDIVIDUS EN SOUFFRANCE PSYCHIQUE AU TRAVAIL, ETC. Durant cette demi-journée,

Plus en détail

CALENDRIER 2015 DES FORMATIONS MEDICO-SOCIALES

CALENDRIER 2015 DES FORMATIONS MEDICO-SOCIALES CALENDRIER 2015 DES FORMATIONS MEDICO-SOCIALES Des sessions seront ajoutées tout au long de l année. Afin d obtenir toutes les dates et le calendrier actualisé, n hésitez pas à nous contacter, à consulter

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Juillet 2011 Démarche diagnostique et d évaluation du fonctionnement chez l adulte Généralités Diagnostic

Plus en détail

Mention «Mandataire Judiciaire à la protection des majeurs»

Mention «Mandataire Judiciaire à la protection des majeurs» Certificat National de Compétence Mandataires Judiciaires à la Protection des Majeurs Mention «Mandataire Judiciaire à la protection des majeurs» Cette formation complémentaire est visée par la loi n 2007-308

Plus en détail

Formation Educateur de Jeunes Enfants

Formation Educateur de Jeunes Enfants Formation Educateur de Jeunes Enfants 2016 Pôle Intervention sociale et éducative Responsable Eric SANTAMARIA Responsable de la Assistante de Projet EJE Formation ETSUP Nadia AYARI Nieves GARCIA Tél :

Plus en détail

GIP Ecole Supérieure Montsouris

GIP Ecole Supérieure Montsouris > - ouverture et excellence GIP Ecole Supérieure Montsouris En 1988, la faculté de médecine de Créteil crée la première Maîtrise Sciences et Techniques (MST) Santé Mentale - Editorial - GIP Ecole Supérieure

Plus en détail

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES IED PARIS 8 A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES La procédure d équivalence permet de dispenser les étudiants de certains enseignements dans la mesure où ils peuvent justifier de l acquisition

Plus en détail

Eléments de cadrage pour la lettre de mission destinée aux membres du groupe de travail

Eléments de cadrage pour la lettre de mission destinée aux membres du groupe de travail Eléments de cadrage pour la lettre de mission destinée aux membres du groupe de travail Recommandation concernant «la bientraitance : définition et repères pour la mise en œuvre» L Anesm a pour mission

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon 2012-201 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Psychologie Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale M1 0 ES Volume horaire étudiant

Plus en détail

NOTE D INFORMATION sur la formation sociale préparatoire au Diplôme d Etat d AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE

NOTE D INFORMATION sur la formation sociale préparatoire au Diplôme d Etat d AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE Ce.F Centre de Formation au Travail Sanitaire et Social Place du Marché Couvert - BP 414-24104 BERGERAC CEDEX Tél : 05 53 22 23 00 Fax : 05 53 23 93 05 Email : cef@johnbost.fr Site : www.johnbost.org/cef

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Organisation Française des Psychologues spécialisés en Neuropsychologie (OFPN)

REGLEMENT INTERIEUR. Organisation Française des Psychologues spécialisés en Neuropsychologie (OFPN) REGLEMENT INTERIEUR Organisation Française des Psychologues spécialisés en Neuropsychologie (OFPN) TITRE Ier : Modalités d adhésion et droits des membres Article 1 er Il n est pas fixé de limite au nombre

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail