ÉNERGIES NON RENOUVELABLES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉNERGIES NON RENOUVELABLES"

Transcription

1 ÉNERGIES FOSSILES ÉNERGIE FISSILE ÉNERGIES FOSSILES Les énergies fossiles proviennent, comme leur nom l indique, de la fossilisation de grandes quantités de matière organique, provenant de la décomposition de végétaux et d animaux ayant vécu lors de la préhistoire. Au cours des ères géologiques, selon un processus s étalant sur plusieurs millions d années, la fossilisation a créé des gisements de charbon, de pétrole, ou de gaz naturel, qui se sont accumulés dans le sous-sol terrestre, à plus ou moins grande profondeur. Chimiquement, les énergies fossiles appartiennent à la famille des hydrocarbures (= constitués d hydrogène et de carbone). Le carbone, puisé dans l atmosphère par les plantes, via la photosynthèse, s est concentré en grande quantité dans ces énergies fossiles. Les hydrocarbures se sont formés au sein de roches-mères. En fonction de la profondeur, des conditions de température et de pression régnant au sein de la roche, la décomposition de la matière organique a abouti à des hydrocarbures solides (charbon), liquides (pétrole, huile de schiste), ou gazeux (gaz de schiste). Les stocks souterrains, qui ont mis des milliers d années à se former, ne peuvent donc pas se renouveler à l échelle humaine. Au contraire, ils s épuisent à mesure de leur exploitation. Exploitation Les énergies fossiles sont des énergies de stock. Elles représentent un concentré d énergie, stockée sous forme d énergie chimique. Pour libérer l énergie, il suffit d une réaction chimique, la combustion, pour transformer l énergie chimique en chaleur. Cette énergie thermique pourra être utilisée directement (chauffage), ou convertie en une autre forme d énergie (électricité). Conventionnels et non conventionnels L extraction de ces combustibles fossiles est plus ou moins aisée. Au fil des ères géologiques, les hydrocarbures ont eu tendance à migrer, en remontant vers la surface, et se sont accumulés dans des réservoirs, à partir desquels on les exploite aujourd hui. Ils sont dans ce cas faciles à extraire, et sont dits conventionnels. Cependant, lorsque la roche-mère est peu perméable, ils restent piégés dans la roche à des profondeurs importantes. On les appelle alors «hydrocarbures de roche-mère», ce qui désigne : le pétrole ou huile de schiste le gaz de schiste le gaz de houille 1/6

2 Du fait de la profondeur, ils sont moins accessibles, et leur extraction nécessite des techniques spécifiques, ils sont dits non conventionnels. Les gisements en off-shore profond ou en conditions polaires (pétrole, hydrates de gaz), et les sables bitumeux font aussi partie des hydrocarbures non-conventionnels. L extraction des non-conventionnels est d une part plus coûteuse, les moyens d extraction et de transformation pour les rendre utilisables étant plus complexes, et, d autre part, présentent plus de risques pour l environnement (exploitation du pétrole en arctique, techniques actuelles de fracturation hydraulique). Le charbon : formation Le charbon est une roche organique sédimentaire, qui s est formée sur plusieurs millions d années, lors de la période géologique du Carbonifère (de 350 à 290 millions d années). Le charbon résulte de l enfouissement et de la sédimentation de grandes quantités de bois et de débris végétaux, accumulés dans les marais et les tourbières. Les gisements de charbon peuvent se situer près de la surface du sol, ou être enfouis à des kilomètres de profondeur. Les larges couches de charbon ont pu se constituer grâce à l apparition, à cette époque, de vastes forêts luxuriantes, composées notamment de grandes fougères arborescentes et d arbres à écorces ligneuses d une part, et d immenses marécages d autre part. Les qualités de charbon qui se forment dépendent des conditions de température et de pression, croissantes avec la profondeur, ainsi que de la durée de maturation. Elles conduisent, par carbonisation, à la formation de charbons de plus en plus riches en carbone, au pouvoir calorifique de plus en plus élevé. La tourbe (50% à 55% de carbone) se forme en premier, puis se transforme en lignite, d un aspect terreux, brun, ne contenant que 55 à 75% de carbone. Au cours des millions d années qui suivent, sous l effet de la température et de la pression, le lignite se transforme en houille (75 à 90% de carbone), puis enfin en anthracite (plus de 95%), plus dure, de couleur noire et brillante. L anthracite se forme à plus de 10 km de profondeur. A l origine de la 1ère révolution industrielle, le charbon reste aujourd hui, au niveau mondial, la première source d énergie utilisée pour produire de l électricité (près de 40% de l électricité produite). Le pétrole : formation Le pétrole (du latin petra et oleum, soit «huile de roche») est une huile minérale naturelle utilisée comme source d énergie. Sa formation résulte de la décomposition extrêmement lente de débris végétaux et animaux (plancton), à l abri de l air, il y a des millions d années. A raison de quelques mètres par million d années, la roche-mère contenant la matière sédimentée s est enfouie progressivement, jusqu à atteindre des profondeurs de 4000 m. Plus elle s enfonce, plus la température et la pression augmentent. Le pétrole et le gaz naturel se sont formés sous l action de bactéries d abord, puis sous l effet de ces températures croissantes. En fonction des conditions géologiques, d autres composants se mélangent aux hydrocarbures, tels que soufre, azote, oxygène, sous forme solide, liquide ou gazeuse. C est pour cette raison que l apparence du pétrole brut (pétrole à l état naturel) varie d un liquide clair à un produit quasi solide et noir. Selon les gisements, les pétroles bruts sont plus ou moins liquides, plus ou moins denses (léger, lourd), plus ou moins purs (soufre). 2/6

3 Le gaz naturel : formation La formation du gaz naturel résulte de la décomposition extrêmement lente de débris végétaux et animaux microscopiques (le plancton), il y a des millions d années. Ces organismes se sont déposés au fond des mers, puis se sont mêlés aux sédiments (argile, vase) qui les ont recouverts, à l abri de l air, ce qui a constitué la roche-mère. Recouverte par de nouveaux dépôts, la roche-mère s est enfoncée dans la terre de plus en plus profondément. Sous l action des bactéries, puis des températures croissantes, la métamorphose s est poursuivie jusqu à la transformation en hydrocarbures liquides ou gazeux. Sous l effet de la pression régnant à ces profondeurs, les hydrocarbures ont été expulsés de la roche-mère, et sont remontés vers la surface, à travers des roches à plus forte porosité et perméabilité, appelées roches-réservoirs (grès, sables, calcaires). Lorsque cette migration a été arrêtée par la rencontre d une couche imperméable surmontant la roche-réservoir, les hydrocarbures ont été piégés et se sont accumulés, formant un gisement. Le gaz et le pétrole se sont ainsi formés au cours du même processus. C est pourquoi on peut les trouver associés dans les mêmes gisements. Le gaz naturel : exploitation Tous les gaz naturels n ont pas la même composition ni le même pouvoir calorifique, et, en fonction des conditions géologiques de leur formation, ils sont différents d un gisement à l autre. De fait, tous les gisements ne sont pas exploitables de la même façon : il faut savoir que les hydrocarbures ne s accumulent pas dans une poche vide du sous-sol, mais plutôt à l image de l eau dans du sable ou dans une éponge. De ce fait, il y a deux conditions qui rendent un gisement exploitable : la porosité et la perméabilité de la roche dans laquelle ils se sont accumulés. Il faut que la roche-réservoir soit poreuse, qu il s y soit créé des vides dans lesquels les hydrocarbures peuvent s accumuler. C est donc la porosité qui détermine le volume de réserves contenues dans la roche-réservoir. Il faut aussi, pour que le gaz puisse être extrait, que les pores de la roche communiquent entre eux, autrement dit qu elle soit perméable. La perméabilité définit la possibilité d exploitation. Ainsi par exemple, le gaz de schiste, aussi appelé gaz de roche-mère, est piégé dans les porosités de la roche où il s est formé, le schiste étant à la fois la roche-mère et la roche-réservoir. Cette roche étant poreuse, mais peu perméable, l extraction de ce gaz est plus difficile : elle nécessite une fissuration artificielle de la roche, pour en augmenter la perméabilité, afin d augmenter le taux de récupération du gaz. 3/6

4 Impacts environnementaux Le gaz naturel est principalement constitué de méthane (CH4), pour 70 à 95%. Pour un même dégagement d énergie, sa combustion émet 30% de CO2 de moins que la combustion du fioul, et 45% de moins que celle du charbon. Cela s explique par la faible teneur en carbone du méthane, à la différence des hydrocarbures plus lourds. De plus, sa combustion émet nettement moins d oxydes d azote (Nox) et de dioxyde de soufre (SO2) que la combustion du fioul et du charbon. Elle ne produit pas de résidus solides tels que cendres ou poussières. Bien que le méthane soit aussi un gaz à effet de serre, la contribution de l industrie gazière aux émissions de CH4 est très faible, du fait de la modernisation des réseaux de distribution, qui limite les fuites dues aux canalisations vétustes. Pour ces raisons, le gaz naturel est la plus propre des énergies fossiles. ÉNERGIE FISSILE L énergie nucléaire (du latin nucleus = noyau) est l énergie libérée par la transformation de certains noyaux atomiques radioactifs, lors de deux types de réaction nucléaire, la fusion et la fission des atomes. On appelle énergie fissile l énergie qui résulte de la fission du noyau atomique (essentiellement du noyau d uranium, qui est le seul isotope fissile naturel, les autres étant produits artificiellement). L uranium est une ressource non renouvelable. Les noyaux radioactifs lourds, tels l uranium et le thorium, proviennent des supernovae (explosions d étoiles), dont les débris se sont incorporés à la Terre lors de sa formation. 4/6

5 De l atome à l énergie nucléaire Il y a environ cent ans que l homme sait maîtriser et exploiter l énergie très puissante de l atome. Il y a deux façons de libérer l énergie nucléaire contenue dans les atomes radioactifs. On produit une réaction nucléaire : en cassant des noyaux atomiques lourds (uranium, plutonium), c est la fission en fusionnant des noyaux légers (hydrogène et hélium par exemple), c est la fusion La fission spontanée est extrêmement rare. Le réacteur nucléaire permet de la provoquer, et de la multiplier en entretenant une réaction en chaîne : la fission d un atome entraîne la fission des atomes voisins, ce qui dégage une énorme quantité d énergie. La fission de 1 gramme d uranium 235 produit autant d énergie thermique que la combustion de 1,6 tonne de fuel ou de 2,8 tonnes de charbon. La fusion, c est ce qui se passe naturellement dans les étoiles, et notamment dans le Soleil. Elle lui permet d atteindre plusieurs millions de degrés. Le projet de recherche ITER, en cours actuellement, vise à développer l utilisation des réactions de fusion pour produire de l électricité. Cette technologie ne sera vraisemblablement pas maîtrisée avant 50 à 100 ans. La radioactivité La radioactivité est naturelle. Elle a été découverte par Henri Becquerel en 1896 (d où le nom donné à l unité de mesure de l activité radioactive, le becquerel, noté Bq). C est un phénomène physique, au cours duquel certains noyaux atomiques instables, dits radioactifs, se désintègrent, ce qui dégage une énergie de rayonnement très importante. Ces atomes radioactifs sont présents dans les roches de l écorce terrestre depuis la formation de la Terre. Leur désintégration procure l énergie thermique au noyau terrestre, elle est aussi à l origine de la lave en fusion sous la croûte terrestre, des volcans, ou de l énergie géothermique. La radioactivité naturelle est aussi générée en permanence par le rayonnement cosmique, à faible dose. 5/6

6 Ressources Bien que l uranium soit très abondant dans la nature, l exploitation des gisements n est pas toujours économiquement rentable, ni socialement et/ou écologiquement acceptable. Le minerai d uranium est extrait de mines souterraines ou à ciel ouvert. La teneur du minerai en uranium est très variable, il contient de 0,1 à 20% d uranium par tonne. Une mine d uranium produit de nombreux déchets, car le minerai est traité sur place, afin d en dégager l uranium. Elle produit des rejets atmosphériques (gaz radon très toxique), ainsi que des rejets liquides et solides qui peuvent contaminer l environnement (eaux souterraines) et présenter un risque pour les populations. Une fois séparé du minerai, l uranium à l état naturel ne contient que très peu d uranium fissile : il se compose à 99,3% d uranium stable (U 238) et à 0,7% d uranium fissile (U 235). Pour être utilisé dans les réacteurs de type REP, ceux actuellement utilisés en France, l uranium naturel doit enfin être enrichi, pour porter le taux d uranium 235 à 4 ou 5%. Les réserves connues sont d environ 70 ans, à consommation constante, et sur la base des réacteurs actuels. Avec les réacteurs de 4ème génération (surgénération), qui permettront d extraire beaucoup plus d énergie de l uranium (uranium 238), ou d exploiter le thorium, les réserves seraient suffisantes pour des milliers d années. Mais il faut prévoir 40 ans de développements technologiques avant que cette technologie ne soit vraiment prête 6/6

Bilan TP11 : La formation des combustibles fossiles.

Bilan TP11 : La formation des combustibles fossiles. Bilan TP11 : La formation des combustibles fossiles. Atelier 1 : La formation d'un gisement de charbon L'origine biologique du charbon est montrée par la présence de fossiles de végétaux dans les roches

Plus en détail

1 Quel est le principe d une centrale thermique?

1 Quel est le principe d une centrale thermique? Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique Chapitre 4 Conversions et gestion de l énergie (suite) Séance 9 Chapitre 4 Conversions et gestion de l énergie (suite) (correspond au chapitre 10 du

Plus en détail

Le gaz de schistes : sa genèse Une vieille histoire géologique

Le gaz de schistes : sa genèse Une vieille histoire géologique Le gaz de schistes : sa genèse Une vieille histoire géologique La genèse du gaz de schistes se confond avec la genèse du pétrole, du gaz naturel et du charbon. Dans tous ce cas, ces matériaux se sont formés

Plus en détail

Poste 3: L environnement et le gaz naturel

Poste 3: L environnement et le gaz naturel instructions élèves Poste 3: L environnement et le gaz naturel Objectif: Tu connais les différentes formes de pollution de l environnement causés par des sources d énergies diverses et tu connais les avantages

Plus en détail

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT.

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT. L ÉNERGIE L énergie n est ni visible ni palpable. C est une grandeur mesurable qui désigne ce que possède un système (capital) pour fournir un travail en vue de produire un effet. La transformation peut

Plus en détail

Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE

Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE 1) a) Qu est-ce que l atmosphère? L atmosphère c est l enveloppe gazeuse qui entoure la Terre. b) Quelles sont les 4 couches de l atmosphère? 1 ) La troposphère qui se situe de

Plus en détail

Utilisation des ressources d énergie disponibles

Utilisation des ressources d énergie disponibles Utilisation des ressources d énergie disponibles 1 Energies fossiles Les énergies fossiles sont issues de la matière vivante, végétale ou animale. Elles comprennent le charbon, le pétrole et le gaz naturel.

Plus en détail

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace.

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace. L énergie L énergie se trouve partout et sous différentes formes. On la trouve dans les maisons principalement sous forme d'électricité et de gaz. Energie vient du mot grec "energeia" qui veut dire force

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

Retenons: Colorie en fonction de la source d énergie utilisée :

Retenons: Colorie en fonction de la source d énergie utilisée : Objectifs : Recueil des conceptions et des connaissances initiales des élèves sur l énergie. Identifier différentes sources d énergie. Définir une énergie Comprendre leur nécessité pour chauffer, éclairer,

Plus en détail

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209)

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) THÈME 4 : LE DÉFI ÉNERGÉTIQUE Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) Savoir-faire : Exploiter des documents et/ou des illustrations expérimentales pour mettre en évidence différentes formes

Plus en détail

Activité documentaire n 7 : Bilan carbone d une habitation.

Activité documentaire n 7 : Bilan carbone d une habitation. Noms : Prénoms : Classe : Sujet à rendre obligatoirement avec la copie Activité documentaire n 7 : Bilan carbone d une habitation. Barème S approprier Analyser Valider Questions Capacités attendues Compétence

Plus en détail

Gaz de schistes Gaz de roche mère Gaz de Shale Gaz non conventionnels Bruno Goffé

Gaz de schistes Gaz de roche mère Gaz de Shale Gaz non conventionnels Bruno Goffé Gaz de schistes Gaz de roche mère Gaz de Shale Gaz non conventionnels Bruno Goffé Affleurement de couches contenant du gaz de schiste (Fontaine ardente de Gua dans le Dauphiné) Terminologie Schiste, shale,

Plus en détail

Production d électricité

Production d électricité énergie 1. Quelques rappels : puissance = durée Unité de la puissance : W (watt) Unité de l énergie : J (joule) Unité de la durée : s (seconde) Autres unités possibles : Production d électricité - la puissance

Plus en détail

Les avantages. Les inconvénients

Les avantages. Les inconvénients Les sources d énergies fossiles sont représentées par le pétrole, le gaz et le charbon. Avec le nucléaire, elles sont considérées comme des énergies de stock. En d'autres termes, elles sont épuisables.

Plus en détail

Les énergies fossiles

Les énergies fossiles texte : Dan Strikowski énergies disponibles Les énergies fossiles Mazout, gaz, électricité, charbon La source d énergie joue un rôle prépondérant dans le choix du système de chauffage. Les trois sources

Plus en détail

La production industrielle de l énergie électrique

La production industrielle de l énergie électrique Chapitre 3 La production industrielle de l énergie électrique Ch 3 p 1 Objectifs : Trouver l élément commun aux différents types de centrales électriques. Savoir comment mettre une turbine en rotation.

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable énergie renouvelable 15 M Ha, c est = 25 % du territoire feuillus = 64 % résineux = 36 % Le stère (unité commerciale principale) est le volume de 1 m3 de bois Suivant le coefficient d empilage, le volume

Plus en détail

OLYMPIADES DES GEOSCIENCES

OLYMPIADES DES GEOSCIENCES SESSION 2009 OLYMPIADES DES GEOSCIENCES ACADEMIES DE CRETEIL, LILLE, ORLEANS-TOURS, PARIS & VERSAILLES Proposition de corrigé et barème. Exercice : Hydrates de méthane Saisie d informations Interprétations

Plus en détail

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke BIOMASSE Marcel Lacroix Université de Sherbrooke LA BIOMASSE 1. Matière animale ou végétale qui peut être convertie en énergie. 2. Pendant la presque totalité de l histoire humaine, la biomasse a été la

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation THEME du programme : Le défi énergétique Sous-thème : Utilisation des ressources énergétiques disponibles Optimisation de la gestion et de l'utilisation de l'énergie Les rêves de

Plus en détail

PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE

PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE Séance n 2 : PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE A. POURQUOI ET COMMENT PRODUIRE DE L ELECTRICITE? Activité documentaire et de questionnement : Document n 1 : A notre époque, et sans électricité,

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Proposition de résolution pour un moratoire sur l importation de gaz de schiste par les SIG

Proposition de résolution pour un moratoire sur l importation de gaz de schiste par les SIG Secrétariat du Grand Conseil R 796 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Roger Deneys, Jean-Charles Rielle, Christian Frey, Thomas Wenger, Lydia Schneider Hausser, Cyril Mizrahi, Marc Falquet,

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Guy Favand, Les Energies Solaires et les Energies Renouvelables (EnR) Professeur et Vice-Président de l'o.n.g COEDADE RUP

Guy Favand, Les Energies Solaires et les Energies Renouvelables (EnR) Professeur et Vice-Président de l'o.n.g COEDADE RUP Guy Favand, Les Energies Solaires et les Energies Renouvelables (EnR) Professeur et Vice-Président de l'o.n.g COEDADE RUP Pour mieux comprendre toutes les formes d Energies Solaires, et celles qui sont

Plus en détail

LE FIOUL DOMESTIQUE Une énergie en évolution. Fiche technique

LE FIOUL DOMESTIQUE Une énergie en évolution. Fiche technique Une énergie en évolution Fiche technique Edition mars 2011 sommaire Un fioul domestique p.2-3 plus respectueux de l environnement L élaboration p.4 La combustion p.5 Les caractéristiques p.6 La qualité

Plus en détail

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie PROBLEME:Comment trouver ou produire TOUTE l énergie

Plus en détail

L énergie, un défi pour tous!

L énergie, un défi pour tous! L énergie, un défi pour tous! Se nourrir, se déplacer, chauffer, éclairer, téléphoner, tout est question d énergie! Ou plutôt, de consommation d énergie. Les hommes consomment de plus en plus d énergie

Plus en détail

Contraintes environnementales

Contraintes environnementales Contraintes environnementales 6ème Chacune s étapes transformation d'un matériau engendre l'utilisation d'énergie et amène donc s rejets chaleur ou matières polluantes plus ou moins nocifs pour l'environnement.

Plus en détail

Chap 2- Les combustibles fossiles

Chap 2- Les combustibles fossiles Chap 2- Les combustibles fossiles Les organismes chlorophylliens fabriquent leur matière organique à partir de l énergie lumineuse et d éléments minéraux. Quand ils meurent, cette matière est décomposée

Plus en détail

2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme

2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme L 2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme Lors de sa formation, il y a 4,6 milliards d années, la terre ne possédait pas d atmosphère. Il a fallu plusieurs millions d années pour

Plus en détail

1. Les oxydes d'azote (NO x )

1. Les oxydes d'azote (NO x ) 1. Les oxydes d'azote (NO x ) Les NO x regroupent le monoxyde d azote (NO) et le dioxyde d azote (NO 2 ), ils sont formés dans toutes les combustions fossiles, à haute température et par association de

Plus en détail

Responsabilité. Leçon d'approfondissement sur l'énergie suite à la visite du Train école et découverte CFF.

Responsabilité. Leçon d'approfondissement sur l'énergie suite à la visite du Train école et découverte CFF. Responsabilité. Leçon d'approfondissement sur l' suite à la visite du Train école et découverte CFF. Commentaire pour les enseignants. ENS 1 Leçon d approfondissement sur l. Contenu. Sources et formes

Plus en détail

CI-2/S4- La maison Bioclimatique et ses solutions techniques

CI-2/S4- La maison Bioclimatique et ses solutions techniques LA BIOMASSE : Qu'est-ce que la biomasse? Des matières végétales uniquement Des matières végétales et animales Des matières animales uniquement Peut-on transformer les déchets organiques en énergie? Oui

Plus en détail

1/6. Cycle de vie des matériaux: élimination-recyclage

1/6. Cycle de vie des matériaux: élimination-recyclage 1/6 Les matériaux Un matériau est une matière que l homme façonne pour en faire des objets. L usage des matériaux est extrêmement diversifié : construction, textile, objets techniques, décoration, emballages...

Plus en détail

Énergie, économie et environnement

Énergie, économie et environnement Énergie, économie et environnement Johann Collot professeur à l'université Grenoble Alpes et chercheur au Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble (LPSC) université Grenoble Alpes,

Plus en détail

LA SEQUESTRATION DU CO 2

LA SEQUESTRATION DU CO 2 LA SEQUESTRATION DU CO 2 La séquestration géologique du CO 2 est l une des solutions pour réduire les émissions de CO 2 énergétiques et industrielles. C est un enjeu significatif notamment face au développement

Plus en détail

Les formations aux ENERGIES RENOUVELABLES au lycée Déodat de Séverac et ailleurs

Les formations aux ENERGIES RENOUVELABLES au lycée Déodat de Séverac et ailleurs 1- L énergie primaire* dans le monde pour comprendre la place des énergies renouvelables : Une grande partie de l énergie utilisée aujourd hui dans le monde (plus de 80%) provient de gisements de combustibles

Plus en détail

Production mondiale d énergie

Production mondiale d énergie Chapitre 14: Autres sources d énergie Énergie nucléaire Énergie solaire Énergie géothermale Hydro-électricité Énergie éolienne Production mondiale d énergie 23% 39% 27% Coal Nuclear Hydro Geothermal Petroleum

Plus en détail

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie La transition énergétique concerne l avenir de la planète et se joue en partie dans les villes où vit la majorité de la population Table des matières

Plus en détail

L énergie : un défi majeur. Evolution de la demande énergétique mondiale.

L énergie : un défi majeur. Evolution de la demande énergétique mondiale. Niveau : première L Thème : Le défi énergétique Sous-thème : Utilisation des ressources énergétiques disponibles L énergie : un défi majeur. Evolution de la demande énergétique mondiale. Durée du thème

Plus en détail

BAC BLANC n 1. PARTIE 1 : Défi énergétique (45min)

BAC BLANC n 1. PARTIE 1 : Défi énergétique (45min) 90 min 4 décembre 2015 BAC BLANC n 1 Nom :. Note : /20 Remarque : la calculatrice est interdite. Vous avez le droit à votre feuille de résumé pour le commentaire argumenté sans annotation. PARTIE 1 : Défi

Plus en détail

La géothermie Fiche 1 (1/2)

La géothermie Fiche 1 (1/2) La géothermie Fiche 1 (1/2) 1. Complète le schéma avec les mots suivants : noyau liquide croûte terrestre noyau solide manteau La structure interne du globe ADEME 2. Relie chaque type de géothermie à son

Plus en détail

FAIRE LE PLEIN D ÉNERGIE VERTE

FAIRE LE PLEIN D ÉNERGIE VERTE Rencontres des Nouveaux Mondes 2006 APRÈS LE PÉTROLE : UN MONDE À INVENTER FAIRE LE PLEIN D ÉNERGIE VERTE usages agriculture énergie usage domestique industrie commerce, services transport usages éclairer

Plus en détail

Chapitre 1 : L air qui nous entoure

Chapitre 1 : L air qui nous entoure Version élèves Chapitre 1 : L air qui nous entoure. L atmosphère terrestre Document A p14 Réponses aux questions en cours, sauf la numéro 5 : 1/ Qu est ce que l atmosphère terrestre? Où se situe t-elle?

Plus en détail

Bois énergie : évaluation environnementale. 1) Biomasse, bois énergie : Un bilan positif sans conséquence sur l'effet de serre

Bois énergie : évaluation environnementale. 1) Biomasse, bois énergie : Un bilan positif sans conséquence sur l'effet de serre Bois énergie : évaluation environnementale 1) Biomasse, bois énergie : Un bilan positif sans conséquence sur l'effet de serre A la différence des combustibles fossiles (gaz, fioul, charbon, tourbe), le

Plus en détail

Electricité 1. Cours. Production d énergie électrique. Troisièmes. 3 ème. Comment fabrique-t-on le courant qui arrive chez nous?

Electricité 1. Cours. Production d énergie électrique. Troisièmes. 3 ème. Comment fabrique-t-on le courant qui arrive chez nous? 3 ème Electricité1 Electricité 1 Production d énergie électrique Comment fabrique-t-on le courant qui arrive chez nous? Objectifs 1 Etablir une chaîne énergétique 2 Identifier l alternateur 3 Comparer

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES

PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES (1) Chapitre 4 : Radioactivité, décroissance radioactive Pré requis : La structure de l atome et de son noyau vue en nde et en 1 ère S (composition, ordre de grandeur

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Risque de stockage des déchets nucléaires

Risque de stockage des déchets nucléaires Risque de stockage des déchets nucléaires Jean-Raynald de Dreuzy, chargé de recherche h CNRS UMR 6118 Géosciences Rennes / IFR CAREN Problématique: Durée de vie longue, Toxicité importante Gestion et enjeux

Plus en détail

Le gaz carbonique (CO 2 ) Ami ou ennemi pour la planète?

Le gaz carbonique (CO 2 ) Ami ou ennemi pour la planète? U3A 2014 Le gaz carbonique (CO 2 ) Ami ou ennemi pour la planète? Eric P. Verrecchia Faculté Géosciences et Environnement Laboratoire Biogéosciences Pourquoi parle-t-on autant du gaz carbonique? Alors,

Plus en détail

COMPARATIF ENTRE UN FORAGE DE GAZ DE SCHISTE ET UNE UNITE DE METHANISATION. (à production égale de méthane)

COMPARATIF ENTRE UN FORAGE DE GAZ DE SCHISTE ET UNE UNITE DE METHANISATION. (à production égale de méthane) COMPARATIF ENTRE UN FORAGE DE GAZ DE SCHISTE ET UNE UNITE DE 1) Points communs entre les filières : METHANISATION (à production égale de méthane) Il s agit dans les deux cas d une transformation biologique

Plus en détail

La g éothermie. démystifiée. master.ca/geo. Chauffez et climatisez votre maison grâce à l énergie renouvelable de votre terrain.

La g éothermie. démystifiée. master.ca/geo. Chauffez et climatisez votre maison grâce à l énergie renouvelable de votre terrain. La g éothermie démystifiée Chauffez et climatisez votre maison grâce à l énergie renouvelable de votre terrain. La géothermie est une solution ingénieuse et efficace en vue de la réduction du réchauffement

Plus en détail

20. Projet de lecture

20. Projet de lecture 20. Projet de lecture Texte explicatif : Qu est-ce que le gaz naturel? Français 10-2 Cahier de l élève Nom : Qu est-ce que le gaz naturel? DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire un texte explicatif sur le

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)?

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Dans une Déclaration Environnementale de Produit ou EPD, 11 catégories d impact sur l environnement sont exprimées en chiffres. Il s agit d

Plus en détail

Union Régionale Vie et Nature

Union Régionale Vie et Nature LES GAZ DE SCHISTES Note succincte d information MESSAGES CLES Les gaz de schistes représentent une source d énergie fossile non conventionnelle, diffuse, à de fortes profondeurs et difficile à extraire.

Plus en détail

UNICITE ET DIVERSITE DES COMBUSTIBLES FOSSILES CARBONES

UNICITE ET DIVERSITE DES COMBUSTIBLES FOSSILES CARBONES Formaterre 2013 : "La Terre : un système global" vendredi 15 novembre 2013 UNICITE ET DIVERSITE DES COMBUSTIBLES FOSSILES CARBONES François Baudin (francois.baudin@upmc.fr) CYCLE DU C ORGANIQUE 10 12 t

Plus en détail

PARTIE 1. Dans la vidéo «géothermie en Islande», ❿ Pourquoi l'islande est-elle un pays où on peut implanter des centrales géothermiques?

PARTIE 1. Dans la vidéo «géothermie en Islande», ❿ Pourquoi l'islande est-elle un pays où on peut implanter des centrales géothermiques? PARTIE 1 Planche 1 : 1. Quelles sont les différentes sources d'énergie dans le monde? 2. Comment évolue la consommation d'énergie mondiale? Pourquoi? Planche 2 : 1. Qu'est qu'une énergie fossile? Donnez

Plus en détail

Les gaz à effet de serre en Ile-de-France : par qui sont-ils émis?

Les gaz à effet de serre en Ile-de-France : par qui sont-ils émis? Les gaz à effet de serre en Ile-de-France : par qui sont-ils émis? L inventaire et le cadastre des émissions franciliennes, réalisés par AIRPARIF (et actualisés dans le cadre du Plan de protection de l

Plus en détail

LE CLIMAT et nous. Photo : ThinkStock

LE CLIMAT et nous. Photo : ThinkStock LE CLIMAT et nous Le climat de notre planète a toujours évolué. Mais depuis 150 ans environ l être humain joue un rôle de plus en plus important dans ces variations Photo : ThinkStock / Le climat et nous

Plus en détail

La combustion du bois ou du charbon provoque de la chaleur. Les poêles à bois ou à charbon sont utilisés comme moyen de chauffage.

La combustion du bois ou du charbon provoque de la chaleur. Les poêles à bois ou à charbon sont utilisés comme moyen de chauffage. QUE SAIS-TU? Sur ton cahier, cite des sources d énergie que nous utilisons. L énergie Quelles sont les sources d énergie que nous utilisons? À quoi servent-elles? Documentation Observe les documents ci-dessous.

Plus en détail

FISSION ET SECURITE NUCLEAIRE

FISSION ET SECURITE NUCLEAIRE Séance n 4 : FISSION ET SECURITE NUCLEAIRE A. QUE SE PASSE-T-IL AU CŒUR DU REACTEUR D UNE CENTRALE NUCLEAIRE? 1. LA REACTION DE FISSION C est grâce à l uranium, un métal relativement abondant dans l écorce

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR (ER 10)

LA POMPE A CHALEUR (ER 10) LA POMPE A CHALEUR (ER 10) Réchauffer l intérieur d une pièce en captant la chaleur naturelle de l extérieur. 1 INTRODUCTION Depuis quelques années dans notre pays, la pompe à chaleur bénéficie d un regain

Plus en détail

d énergie dans le monde

d énergie dans le monde L énergie, la vie Sur la Terre, le soleil est la source fondamentale d énergie : toutes les autres sources d énergie en découlent, directement ou indirectement. L énergie est indispensable à la plupart

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

COMMENT LES EAUX USEES SONT-ELLES TRAITEES DANS UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF?

COMMENT LES EAUX USEES SONT-ELLES TRAITEES DANS UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF? COMMENT LES EAUX USEES SONT-ELLES TRAITEES DANS UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF? I LA POLLUTION QUE NOUS PRODUISONS ET SON IMPACT SUR LE MILIEU NATUREL Pollution = Introduction d éléments extérieurs non

Plus en détail

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques Le ciment 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques 1. Fabrication du ciment Le ciment est obtenu à partir du calcaire (CaCO 3 ) et de l argile

Plus en détail

CH3 : UNE GESTION OBLIGATOIRE DES NAPPES D EAU

CH3 : UNE GESTION OBLIGATOIRE DES NAPPES D EAU CH3 : UNE GESTION OBLIGATOIRE DES NAPPES D EAU INTRODUCTION L'eau est une ressource finie, recyclable et inégalement répartie. Elle est une ressource indispensable aux êtres vivants et aux activités humaines.

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

première S 1S7 Géothermie

première S 1S7 Géothermie FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de première S Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. Lois de conservation

Plus en détail

TARIF DES DOUANES - ANNEXE V - 1

TARIF DES DOUANES - ANNEXE V - 1 TARIF DES DOUANES - ANNEXE V - 1 Section V PRODUITS MINÉRAUX TARIF DES DOUANES - ANNEXE 27 - i Chapitre 27 COMBUSTIBLES MINÉRAUX, HUILES MINÉRALES ET PRODUITS DE LEUR DISTILLATION; MATIÈRES BITUMINEUSES;

Plus en détail

Fiche d activité : Les énergies appliquées aux transports

Fiche d activité : Les énergies appliquées aux transports Fiche d activité : Les énergies appliquées aux transports PREAMBULE Liaison avec le programme de technologie 6 ème : 6 heures environ doivent être consacrées à la partie «Energies». Ce questionnaire associé

Plus en détail

THERMIQUE ET PHOTOVOLTAÏQUE

THERMIQUE ET PHOTOVOLTAÏQUE Michel Tissot L ÉNERGIE SOLAIRE THERMIQUE ET PHOTOVOLTAÏQUE Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13320-2 2 E ÉDITION SOMMAIRE Z SOMMAIRE Avant-propos GÉNÉRALITÉS 2 Chapitre 1 Le solaire : l énergie

Plus en détail

L'industrie pétrolière : du produit naturel au carburant avancé

L'industrie pétrolière : du produit naturel au carburant avancé Laurent Zorzi et Georges eyen Chimie Industrielle et LASSC L'industrie pétrolière : du produit naturel au carburant avancé Le pétrole Tout comme le charbon, le pétrole brut est un produit naturel qui résulte

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

Tout savoir des différentes qualités de mazout

Tout savoir des différentes qualités de mazout Informations sur le chauffage au mazout Tout savoir des différentes qualités de mazout Qualités de mazout Ce qu il faut savoir sur son origine et sa production Le mazout de chauffage est un produit de

Plus en détail

Notions simplifiées sur la nature des réservoirs pétroliers conventionnels et non-conventionnels. Collectif 07

Notions simplifiées sur la nature des réservoirs pétroliers conventionnels et non-conventionnels. Collectif 07 Notions simplifiées sur la nature des réservoirs pétroliers conventionnels et non-conventionnels 1 Au commencement, il y a 2 La roche-mère La roche-mère désigne la roche où se forment des hydrocarbures.

Plus en détail

CHAPITRE 27 COMBUSTIBLES MINERAUX, HUILES MINERALES ET PRODUITS DE LEUR DISTILLATION ; MATIERES BITUMINEUSES ; CIRES MINERALES

CHAPITRE 27 COMBUSTIBLES MINERAUX, HUILES MINERALES ET PRODUITS DE LEUR DISTILLATION ; MATIERES BITUMINEUSES ; CIRES MINERALES C27/1 CHAPITRE 27 COMBUSTIBLES MINERAUX, HUILES MINERALES ET PRODUITS DE LEUR DISTILLATION ; MATIERES BITUMINEUSES ; CIRES MINERALES Notes : 1. Le présent chapitre ne comprend pas : a) les produits organiques

Plus en détail

CENTRALES THERMIQUES RENOUVELABLES

CENTRALES THERMIQUES RENOUVELABLES CENTRALES THERMIQUES RENOUVELABLES FONCTIONNEMENT Pour produire de l électricité, les centrales thermiques renouvelables utilisent l énergie thermique provenant de la combustion d une énergie primaire

Plus en détail

Fontenay-aux-Roses, le 20 décembre 2011. Monsieur le Président de l Autorité de sûreté nucléaire

Fontenay-aux-Roses, le 20 décembre 2011. Monsieur le Président de l Autorité de sûreté nucléaire Fontenay-aux-Roses, le 20 décembre 2011 Direction de la sûreté des usines, des laboratoires, des transports et des déchets Monsieur le Président de l Autorité de sûreté nucléaire Avis IRSN N 2011-515 Objet

Plus en détail

Pourquoi faire moins de déchets?

Pourquoi faire moins de déchets? ANNEXE 1 a Pourquoi faire moins de déchets? 1. Parce qu il y en a trop! En Wallonie, la production annuelle de déchets ménagers a atteint un peu moins de 2 millions de tonnes (1 819 452T) en 2008 + ratio

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

TRANSITION ENERGETIQUE

TRANSITION ENERGETIQUE TRANSITION ENERGETIQUE La transition énergétique concerne au plus haut point les ingénieurs et scientifiques de France (un million), tant ils sont impliqués dans la recherche, l innovation, le développement,

Plus en détail

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus.

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus. les chaudières performantes Depuis 20 ans... hier... ++ Des chiffres révélateurs Le chauffage et la production d eau chaude représentent les deux tiers de la facture d énergie des ménages. Par ailleurs,

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE BOUILLOT Nicolas Novembre 2008 Le développement durable Le développement durable est un modèle de développement qui répond aux besoins d aujourd hui sans compromettre

Plus en détail

Et les «réserves» en énergies renouvelables?

Et les «réserves» en énergies renouvelables? Et les «réserves» en énergies renouvelables? La principale énergie renouvelable utilisée aujourd hui dans le monde est la biomasse, et plus principalement le bois. Ce dernier représente 10% de la production

Plus en détail

1. Présentation de l entreprise 2. Microémulsion et Turbotransducteur (Turbotransducer ) 3. Principe physique 4. Méthodes d application 5.

1. Présentation de l entreprise 2. Microémulsion et Turbotransducteur (Turbotransducer ) 3. Principe physique 4. Méthodes d application 5. 1. Présentation de l entreprise 2. Microémulsion et Turbotransducteur (Turbotransducer ) 3. Principe physique 4. Méthodes d application 5. Secteurs d application 6. Dernière génération: le Bio-végétal

Plus en détail

Qu est-ce que la biomasse

Qu est-ce que la biomasse Introduction Exploitation de la biomasse forestière Photo Colloque biomasse énergie Canada Qu est-ce que la biomasse Serge Degueil La biomasse est l ensemble des matières organiques non fossiles, issues

Plus en détail

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

L'industrie de l'énergie, G. Chauveteau, Commission Energie Attac Toulouse

L'industrie de l'énergie, G. Chauveteau, Commission Energie Attac Toulouse L'industrie de l'énergie, G. Chauveteau, Commission Energie Attac Toulouse 1 I La richesse grâce aux énergies fossiles! II Pic du pétrole et économie de marché III Les ressources non-conventionnelles IV

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

Accident nucléaire de FUKUSHIMA Daiichi Point de la situation en mars 2015

Accident nucléaire de FUKUSHIMA Daiichi Point de la situation en mars 2015 Mars 2015 Accident nucléaire de FUKUSHIMA Daiichi Point de la situation en mars 2015 Ce document est basé sur les informations rendues publiques sur la situation de la centrale de Fukushima Daiichi. I.

Plus en détail