- PROBLEME D ELECTRONIQUE 1 -

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- PROBLEME D ELECTRONIQUE 1 -"

Transcription

1 hyiqu ROBLEE - ROBLEE D ELETRONQUE - ENONE : «Etud d un ocilltur inuoïdl à qurtz». Etud d un critl iézoélctriqu n régi inuoïdl forcé Un l d qurtz tillé d fçon à utilir l roriété iézoélctriqu d c tériu (rlon qu un tl tériu rt d trnforr d vibrtion élctriqu n vibrtion écniqu t réciroqunt), t lcé ntr dux élctrod étlliqu ln contitunt l born A t B du ytè. i l on néglig tout hénoèn d ortint, l critl ut êtr rrénté du oint d vu élctriqu r l ché équivlnt d l figur. L E = A B R - figur - - figur -.) lculr l iédnc rénté r l qurtz ntr born A t B ; ontrr qu l on ut ttr ctt iédnc ou l for :.) On o = jx = j ( ) Exlicitr = ; xrir n fonction d t..) On donn : L= H; =,5 F; = 5F ; clculr t.) Rréntr grhiqunt X t fréqunc où l qurtz rént un coortnt inductif.. rinci d un ocilltur à réction t =. X n fonction d ; indiqur l doin d L ché équivlnt n «boucl ouvrt» d un ocilltur à réction t rrénté r l circuit d l figur ; l ourc d cournt i () t t «condé» r l tnion v () t rént ntr l born E t du ontg. g hritin ARE EduKlub.A. Tou droit d l utur d œuvr rérvé. uf utorition, l rroduction ini qu tout utilition d œuvr utr qu l conulttion individull t rivé ont intrdit.

2 hyiqu ROBLEE cournt t rlié à l grndur d cond r l rltion : i () t = v () t ou = (lorqu l grndur ont hroniqu) vc = ct! ; t lé «nt» d l élént ctif d l ocilltur..) lculr l fonction d trnfrt n boucl ouvrt d l ocilltur, oit : T =.,, t ont d réctnc ur corrondnt à d bobin.) L iédnc idél (non réitiv) ou d condntur rfit. A qull condition l tnion v () t t v () t ont-ll ê litud t ê h? On xrir c dux condition ou l for : d un rltion ntr l iédnc,, t rttnt d déduir l fréqunc d ocilltion. d un rltion connu ou l no d «condition d ccrochg d ocilltion» donnnt l vlur du roduit R n fonction d t..) Qull doivnt êtr l ntur rctiv d iédnc t coré à our qu l ocilltur ui fonctionnr?. L ocilltur l On nvig d étudir l c d l ocilltur «l» dn lqul t ont d iédnc contitué r dux condntur rfit d ccité rctiv t, t où l iédnc t contitué r l ocition n éri d un condntur rfit d ccité t d un bobin non réitiv d cofficint d utoinductnc L..) Exrir l ultion d l ocilltur n fonction d L t d, où t défini r : = + +.) lculr n fonction d, t, l vlur qu doit voir l réitnc R our qu l condition d ccrochg d ocilltion oit tifit.. L ocilltur irc L ocilltur «irc» t obtnu n rlçnt, dn l ontg d l ocilltur l, l bobin idél d l iédnc r l critl iézoélctriqu étudié dn l rièr rti ; l condntur t conrvé t rtrouv ini ocié n éri vc l qurtz..) Ecrir l xrion d l ultion.) Exrir n fonction d d ccrochg d ocilltion oit tifit. d l ocilltur n fonction d,, t., t, l vlur qu doit voir R our qu l condition g hritin ARE EduKlub.A. Tou droit d l utur d œuvr rérvé. uf utorition, l rroduction ini qu tout utilition d œuvr utr qu l conulttion individull t rivé ont intrdit.

3 hyiqu ROBLEE. lcul d l litud d ocilltion Dn l rélité, à cu d l évolution d crctéritiqu d élént qui contitunt l ocilltur, l condition d ocilltion xrié r l rltion T = n ut êtr intnu dn l t, t l ocilltur ut «décrochr» d fçon inttiv. our obtnir un fonctionnnt tbl, l fonction d trnfrt n boucl ouvrt doit tifir ux rltion : { T} = t R { T} " 5.) En rlçnt dn l c générl d l rti. Où l ntur xct d réctnc ur,, t notnt n t récié, xrir : l rltion ntr,, t rttnt d déduir l fréqunc d ocilltion. L inéglité à lqull tifit l quntité R. 5.) L rélition d l condition R { T} " n boucl ouvrt, èn l élént ctif d l ocilltur à fonctionnr dn l zon non linéir d crctéritiqu lorqu l on «boucl» l ytè. ndnt, i l fonction d trnfrt n boucl ouvrt T rt voiin d, t i l oint d fonctionnnt d l élént ctif t corrctnt choii, l cournt i () t t tnion d cond v () t ont lor lié r l rltion : i i () t = v() t + α v() t v () t co( t) v () t, t i l on néglig l utr hroniqu, clculr, n fonction d, t = rrént l rir hroniqu (ou fondntl) d l tnion l litud du rir hroniqu d i () t. α, 5.) On définit l «nt oynn» d l élént ctif our l rir hroniqu, r l rltion : = ; clculr n fonction d, α t. 5.) On dt, our clculr l litud d ocilltion, qu l ocilltur n boucl ouvrt ut êtr rrénté «our l rir hroniqu» d l tnion v () t, r l circuit linéir d l figur, dn lqul l génértur délivr un cournt : i () t = co( t) On dt, n outr, qu lorqu l ocilltur fonctionn, l vlur d l nt oynn jut d fçon à c qu l fonction d trnfrt n boucl ouvrt our c rir hroniqu vérifi l rltion : T = = En déduir l vlur d l litud qui réli ctt condition. 5.5) Qul doit êtr l ign d α our qu l ocilltur ui ffctivnt fonctionnr? D rè l concour ENA - ngéniur 9, éruv otionnll g hritin ARE EduKlub.A. Tou droit d l utur d œuvr rérvé. uf utorition, l rroduction ini qu tout utilition d œuvr utr qu l conulttion individull t rivé ont intrdit.

4 hyiqu ROBLEE ORRGE : «Etud d un ocilltur inuoïdl à qurtz».) L iédnc du qurtz écrit : c qui donn :.) En ont = +, vc jl + j L = = + j jl + + j j j L = j = jx ( ) =, il vint :.) L liction nuériqu donn : vc : = ( + ) = t L 6 = Hz ; r illur, = # = = jl + t j ; on écrit lor : = + L =. = j + #.) Un étud oir d fonction X t X rt d obtnir l courb : X X rrént l fréqunc d réonnc éri du qurtz : ll corrond à un iédnc null. rrént l fréqunc d réonnc rllèl du qurtz : ll corrond à un iédnc infini. L qurtz rént un coortnt inductif our l fréqunc tll qu : X " Rq : cot tnu du fibl écrt ntr t, on contt qu l iédnc rénté r l qurtz vri trè ridnt utour d l fréqunc l qurtz contitu un filtr bnd xtrênt élctif. g hritin ARE EduKlub.A. Tou droit d l utur d œuvr rérvé. uf utorition, l rroduction ini qu tout utilition d œuvr utr qu l conulttion individull t rivé ont intrdit.

5 hyiqu ROBLEE.) r un trnfortion Norton Thévnin, on rlc l génértur d cournt, d cournt élctrootur = t d iédnc intrn tnion d forc élctrootric R R = R+ R E = = t d iédnc intrn + on obtint lor l circuit à un ill du ché ci-dou :, r un génértur d R = R+ ; E R /( + R) R + R A rtir d c ché, l forul du «diviur d tnion» rt d écrir : + + =.) En introduint l dittnc T = + + h, il fut qu : T = R T = = R + ( R+ )( + ) i i où : =, on ut récrir l fonction d trnfrt: R = R+ our qu l tnion v () t t v () t int ê litud t ê + + = vc = R R = +, il vint : R, t étnt d réctnc ur, + + t un nobr iginir, lor + t un nobr rél n idntifint l rti réll t iginir d dux R R qu br d l rltion récédnt, on obtint : + + = n divint r, on : + + = () + = R ; or :.) L rort doivnt êtr d ê ntur. + = = R = " () dvnt êtr un rél oitif, cl ignifi qu l iédnc t L rltion () ontr lor qu l iédnc t d ntur ooé à cll d t. g 5 hritin ARE EduKlub.A. Tou droit d l utur d œuvr rérvé. uf utorition, l rroduction ini qu tout utilition d œuvr utr qu l conulttion individull t rivé ont intrdit.

6 hyiqu ROBLEE =, = t = jl + j j j.) Dn l c d l ocilltur «l», on : l rltion () écrit : jl = j = vc : L on n déduit l fréqunc d ocilltion : = + +.) En rortnt l vlur d t dn l rltion (), on obtint : R =.) i l on rlc, dn l circuit d l ocilltur, l bobin d iédnc jl r un qurtz d iédnc jx = j = jl ( ), il uffit d rlcr l xrion d l fréqunc d ocilltion ; on ut lor écrir : = L = = ( ) + = + = ( + ) + finlnt : L r on n déduit : = + + X ( ) dn Rq : l ocilltur ocill donc à un fréqunc trè voiin d l fréqunc d réonnc éri du qurtz. Rq : l quntité qu : + + tifint à l doubl inéglité + + +, il n réult.) L condition d ccrochg d ocilltion t idntiqu à l récédnt, oit : 5.) our obtnir un ocilltur tbl (qui n «décroch» ), on doit voir : T! t T " T = + + ", c qui fournit dux rltion : { + + } = () t R + + " () R = l rltion () fournit : + + = (c qui détrin l fréqunc) l rltion () conduit à : R " (5) g 6 hritin ARE EduKlub.A. Tou droit d l utur d œuvr rérvé. uf utorition, l rroduction ini qu tout utilition d œuvr utr qu l conulttion individull t rivé ont intrdit.

7 hyiqu ROBLEE 5.) Lorqu l inéglité (5) t rélié n boucl ouvrt t qu l on boucl l ytè n rlint t E, l ytè t l ièg d ocilltion dont l litud ugnt juqu à c qu l élént ctif ntr dn un zon d fonctionnnt non linéir ; l rltion qui rli l cournt élctrootur i () t à l tnion d cond v () t n t lu linéir, i écrit : i t v t v t () = () + α () En n tnnt cot qu du rir hroniqu cournt élctrootur t donné r : Arè linérition, on trouv : v () t = co( t) d l tnion v () t, l i () t = co( t) + α co( t) (6) co ( t) co( t) + co( t) = n rortnt ctt xrion dn l rltion (6), t n n rtnnt qu l tr n α i() t = + co( t) t, on obtint : l litud du r hroniqu vut : α = + 5.) L nt oynn d l élént ctif t défini r l rltion 5.) L hyothè d l énoncé rttnt d écrir : = α = + T (r hroniqu) = 5.5) o on R α R R= = R+ α = αr R ", l rltion récédnt n d n t l ocilltur n ut donc fonctionnr qu i : *************** g 7 hritin ARE EduKlub.A. Tou droit d l utur d œuvr rérvé. uf utorition, l rroduction ini qu tout utilition d œuvr utr qu l conulttion individull t rivé ont intrdit.

Tour de refroidissement

Tour de refroidissement TP N7 Tour d rfroidimnt ENSEEIHT 2, ru Chrl CAMICHEL B.P. 7122 31071 TOULOUSE Cdx 7 FRANCE (33) 05 61 58 82 00 (33) 05 61 62 09 76 Tour d rfroidimnt Dn l cycl d l pur, l fluid à l étt d pur n orti d l

Plus en détail

Thème 5. Corps purs et changements d état physique

Thème 5. Corps purs et changements d état physique hè 5 Cors urs t changnts d état hysiqu Qustionnair On chauff un élang d au t d glac à C : la tératur du élang augnt la tératur diinu la tératur n vari as On cori un élang d au t d vaur d au initialnt à

Plus en détail

ANALYSE NUMERIQUE DES PROFILS DE TEMPERATURE ET DE FLUX : APPLICATION AU CONTROLE NON DESTRUCTIF

ANALYSE NUMERIQUE DES PROFILS DE TEMPERATURE ET DE FLUX : APPLICATION AU CONTROLE NON DESTRUCTIF Jun 21 Phy. Chm. w 2 (21) 49-53 AALYS UMRIQU DS PROFILS D TMPRATUR T D FLUX : APPLICATIO AU COTROL O DSTRUCTIF A. Obbdi, S. Blttr *, S. Shnoun, A. Tmiri Lbortoir nrgétiqu t tritmnt du ignl U.F.R Intrumnttion

Plus en détail

SUR LE GAIN DU MONTAGE JFET SOURCE COMMUNE AUX BASSES FREQUENCES

SUR LE GAIN DU MONTAGE JFET SOURCE COMMUNE AUX BASSES FREQUENCES INFLUENCE DU CONDENTEUE DECOUPLGE ET DE LIION UR LE GIN DU MONTGE JFET OURCE COMMUNE UX BE FREQUENCE On conidèr l onta apliicatur ourc coun d la iur qui utili un VG tranitor JFET canal N tl qu : ID = ID(

Plus en détail

SERIE D EXERCICES 25 : THERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE

SERIE D EXERCICES 25 : THERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE Séri d xrcics 5 SERIE D EXERCICES 5 : HERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE ravail mécaniqu ds forcs xtériurs d rssion. Exrcic : cas d un gaz. Soit un mol d gaz subissant un comrssion quasi statiqu t isothrm

Plus en détail

Cadre de la Méthode Complexe

Cadre de la Méthode Complexe Supplént XS 5 / M5 égi Sinusoïdal Forcé Fuill /3 adr d la Méthod oplx xrcic : ircuit n Sinus Forcé Soit l circuit séri suivant :. tud tporll n régi continu : On sout l circuit à un sourc d tnsion constant..

Plus en détail

Transistor Bipolaire en Régime Variable: Les principaux montages

Transistor Bipolaire en Régime Variable: Les principaux montages CU n : lctronqu Général Captr 6 Trantor polar n égm Varabl: L prncpaux montag Nombr d ur/captr : 8 Cour ntégré Sytèm d éaluaton : Contnu OJCTIFS D L NSIGNMNT : - Connaîtr l compoant élémntar d l élctronqu

Plus en détail

Vision et images -12,0-15,0-18,0-20,0-25,0-30,0-40,0-50,0 61,0 30,5 22,5 20,0 16,5 15,5 13,5 12,5

Vision et images -12,0-15,0-18,0-20,0-25,0-30,0-40,0-50,0 61,0 30,5 22,5 20,0 16,5 15,5 13,5 12,5 Séanc n 2 Vision t iags Exrcic n Rlation d conjugaison Un objt AB st placé dvant un lntill convrgnt d cntr optiqu O. L point A st situé sur l ax optiqu d la lntill. L iag A B st foré sur un écran. On donn

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

Feuille d exercices : Amplificateur linéaire intégré

Feuille d exercices : Amplificateur linéaire intégré Fuill d xrcic : Amplificatur linéair intégré P Colin 2017/2018 1 Intérêt du montag uivur 1. Détrminr la tnion v t l courant d intnité i dan chacun d montag rprénté ur la figur 1. 50 Ω 50 Ω i 12 V i 100

Plus en détail

LIGNES A RETARD. avec ϕ = - ωτ = - 2.π.f.τ

LIGNES A RETARD. avec ϕ = - ωτ = - 2.π.f.τ LIGNES A RETARD. DEFINITION L ignal d orti (t d'un lign à rtard parfait t lié au ignal d'ntré par la rlation : (t (t - τ. τ : rtard apporté par la lign.. ETUDE EN REGIME HARMONIQUE Si v (t V M.in(ωt v

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE Sssion 200 Brvt d Tchnicin Supériur CONTRÔLE INDUSTRIEL t RÉGULATION AUTOMATIQUE U4 Instrumntation t Régulation Duré : 3 hurs Cofficint : 4 L utilisation d un calculatric réglmntair st autorisé. Calculatric

Plus en détail

CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES

CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES Christoph Brtult Mthémtiqus n MPSI CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES C chpitr vis à rnforcr votr prtiqu du clcul intégrl u moyn d révisions ciblés t grâc à du nouvutés, l intégrtion pr prtis t l chngmnt

Plus en détail

Les intégrales. f(x) dx. f(x) dx est appelée intégrale définie, c est un nombre. La variable x ne sert qu à décrire la fonction f, on a b

Les intégrales. f(x) dx. f(x) dx est appelée intégrale définie, c est un nombre. La variable x ne sert qu à décrire la fonction f, on a b Les intégrles Introduction Etnt donnée une fonction positive f définie sur un intervlle borné [, b], on veut évluer l ire comprise entre l e des bscisses, l courbe représentnt f et les verticles = et =

Plus en détail

Corrigé de CCP PC 2008 Mathématiques 2

Corrigé de CCP PC 2008 Mathématiques 2 Corrigé d CCP PC 8 Mathématiqus PARTIE I (E s ) st un équation di érntill linéair d ordr dux, à co cints continus sur l intrvall ] [ l co cint d y" n ayant. qas d racin. D arès l théorèm d Cauchy Lischitz,

Plus en détail

PLANCHE DE PRÉSENTATION LANCIA...

PLANCHE DE PRÉSENTATION LANCIA... PLANCHE DE PRÉSENTATION LANCIA... LA VITESSE ET SON EXPRESSION... LA KIA!!! LA 4L!!! ynthè LE CROQUIS AUTOMOBILE 1- REDESSINER UNE VOITURE EN 2D D APRÈS MODÈLE : d ign z c 1. T o. n ig z c 6. T

Plus en détail

4 (9) +1 (2) (2) h i. u0 38

4 (9) +1 (2) (2) h i. u0 38 L rolèm u lot mximl xri orrié I Détrminr ur l réu uivnt,...(rrnr l rh ur l'énoné) On roè uivmnt ux mrqu uivnt : ('utr uit ont oil, ii on rn ytémtiqumnt l rmir ommt util 'êtr mrqué) Prmièr itértion l'lorithm

Plus en détail

Chapitre VIII: Les Coniques

Chapitre VIII: Les Coniques Chitr VIII: Ls Coniqus d : Arès un étud ttntiv d c chitr, vous srz cl donnr l éqution olir vc origin u for d un coniqu idntifir un coniqu connissnt son cntricité. trouvr ls crctéristiqus mnqunts d un coniqu

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

Etude du circuit RLC. (5,5 points) de plus i = ; on obtient donc : = 0 (1) m /T 2 *cos(2πt/t) Q m* cos(2πt/ T 0 ) = 0 (2)

Etude du circuit RLC. (5,5 points) de plus i = ; on obtient donc : = 0 (1) m /T 2 *cos(2πt/t) Q m* cos(2πt/ T 0 ) = 0 (2) Exrcic I (7 points) Parti A Étud comparativ ds dipôls RL, RC t RLC séri. (1,5 point) Q1 a) Captur + Intrfac + ordinatur ou oscillo à mémoir. Pour visualisr la tnsion u R aux borns du conductur ohmiqu,

Plus en détail

Technique des filtres Chapitre 02 Les filtres du premier ordre

Technique des filtres Chapitre 02 Les filtres du premier ordre Schéma Tchniqu d filtr hapitr 02 filtr du prmir ordr ( z ( ( z ( Filtr Filtr alcul d valur d filtr : Avant d tracr l caractéritiqu d no dux filtr, nou pouvon calculr l différnt valur prént dan l circuit.

Plus en détail

CHAPITRE 3 : AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL

CHAPITRE 3 : AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL Unirité d Saoi DEUG Scinc t Tchnologi r mtr Elctroniqu t ntrumntation CHPTE 3 : MPLFCTEU OPETONNEL PEMBULE 24 2 DESCPTON 24 2 PESENTTON 24 22 LMENTTON 24 3 MODELE DE L O DEL 25 3 DEFNTON 25 32 EGMES DE

Plus en détail

1 Limite et continuité

1 Limite et continuité Limit t ontinuité. Préliminirs. Consiérons l fontion ont l grph st illustré issous.. Détrminr prmi ls rltions illustrés i-ssous lls qui rprésntnt s fontions. ) ) - - - - ) f) Détrminr, si lls istnt, ls

Plus en détail

Masterclass. Mardi 11 février 2014. Miraphone Tuba Quartett

Masterclass. Mardi 11 février 2014. Miraphone Tuba Quartett nt m n é v É k W b Tu y t r P l c M tr t r c n o C Rnignmnt 03 88 43 68 21 www.conrvtoir.trbourg.u Entré libr dn l limit d plc diponibl Du mrdi 11 févrir 2014 u vndrdi 14 févrir 2014 Cité d l muiqu t d

Plus en détail

Travaux Pratiques de Thermodynamique Module LA 200 Turbine à Réaction

Travaux Pratiques de Thermodynamique Module LA 200 Turbine à Réaction Tavaux Patqu d Thodynaqu Modul LA 00 Tubn à Réacton Péntaton L objctf d c tavaux atqu t d llut l t cond nc d thodynaqu. L ntallaton t alnté a d l a ou on qu lo d a détnt dan un tubn fat toun l ab d ot

Plus en détail

Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse.

Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse. Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus Trminl S Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus. Objctifs Svoir qu st l constnt d uilibr ssocié à l ution d l réction d utoprotolys d l u. Connissnt l

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013 Baccalauréat S Métropol 0 juin 0 EXERCICE Commun à tous ls candidats 4 points Puisqu l choix d l arbr s fait au hasard dans l stock d la jardinri, on assimil ls proportions donnés à ds probabilités.. a.

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

1914 Av. de l Aéroport - 83400 Hyères www.kiddyparc.com - 04 94 57 68 93

1914 Av. de l Aéroport - 83400 Hyères www.kiddyparc.com - 04 94 57 68 93 Nouvuté 016 Mnèg qutiqu A c p E rqu i C d Spctc n Animtio 1914 Av. d Aéroport - 8400 Hyèr www.kiddyprc.com - 04 94 57 68 9 Binvnu! i m f à tout n ig nt.k Kiddy Prc + ACCRO AVENTURES d 5 à 77 n ( prcour

Plus en détail

On voit que même pour les nombres premiers la situation n est pas claire, néanmoins c est le cas le plus simple et donc on va l étudier en premier.

On voit que même pour les nombres premiers la situation n est pas claire, néanmoins c est le cas le plus simple et donc on va l étudier en premier. Chitre 3 : Résidus qudrtiques Dns ce chitre on v essyer d extrire des rcines crrés dns ZnZ. Dns le cors des nombres réels tous les nombres ositifs sont des crrés et les nombres négtifs ne le sont s, dns

Plus en détail

Stock-options et gestion de patrimoine Professeur Didier MAILLARD Mars 2008

Stock-options et gestion de patrimoine Professeur Didier MAILLARD Mars 2008 Convatoi National d At t Méti Chai d BANQ Docunt d chch n Stock-option t gtion d patioin Pofu Didi MAILLARD Ma 8 Avtint La chai d Banqu du Convatoi National d At t Méti t à la dipoition du public, u on

Plus en détail

avec τ = 1. A la fermeture du circuit, on visualise à l aide d un oscilloscope à mémoire la tension UBA

avec τ = 1. A la fermeture du circuit, on visualise à l aide d un oscilloscope à mémoire la tension UBA Classe: 4 ème ath.s. : 2015/2016 ycée de Cebbala Sidi Bouzid Prof : Barhoumi zzedine e dipôle xercice n 1: e circuit de la figure 1 comporte en série : un générateur de tension idéal de fém, un résistor

Plus en détail

Bruit dans les quadripôles

Bruit dans les quadripôles CHAITRE 6 Bruit dan l quadripôl 6. - Introduction factur d bruit t la tmpératur d bruit ont l caractéritiqu l plu utilié pour donnr un dcription xtrn du bruit dan un quadripôl. Dan c chapitr, nou définion

Plus en détail

. Ces deux circuits produisent donc chacun un champ magnétique, noté B r 1. . Le terme entre parenthèse étant indépendant de I

. Ces deux circuits produisent donc chacun un champ magnétique, noté B r 1. . Le terme entre parenthèse étant indépendant de I LP 9 Systè d dux circuits fiifors dns 'pproxition ds régis qusi sttionnirs: Inductnc propr, inductnc utu Aspcts énrgétiqus Introduction: Nous vons étué précédnt phénoèn d'induction, t nous vons vu qu cui-ci

Plus en détail

CONDUITE DE PROJET WEB

CONDUITE DE PROJET WEB Introduction L crétion d un it Wb doit uivr un métodologi bin défini, vc d p clirmnt idntifié. L projt Wb décompo n 4 p ucciv : Définition du projt Concption Rélition Mi n lign Crtin p ont trè tcniqu,

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2011 ÉPREUVE E4.1. Étude d un système technique industriel. Pré-étude et modélisation

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2011 ÉPREUVE E4.1. Étude d un système technique industriel. Pré-étude et modélisation BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 20 ÉPREUVE E4. Étud d un systèm tchniqu industril Duré : 4 Hurs Cofficint : 3 CORRIGÉ ET BARÈME Calculatric à fonctionnmnt autonom autorisé conformémnt

Plus en détail

c d e f g p IUT de TROYES TP M4209C G. MILLON & S. MOUTOU Département GEII Compteur de passage S3-2014 2015

c d e f g p IUT de TROYES TP M4209C G. MILLON & S. MOUTOU Département GEII Compteur de passage S3-2014 2015 IUT TROYES TP M209C G. MILLON & S. MOUTOU Déprtnt GEII Cptr p S3-201 2015 Prénttin TP : L'bjtif TP t ttr n vr l liq prrbl t pl préiént l FPGA. Cl fit l nté l M1102 tr 1. Cpnt, n érir éri l fntin liq à

Plus en détail

UNIVERSITE D ELOUED DEPARTEMENT D'ELECTROTECHNIQUE

UNIVERSITE D ELOUED DEPARTEMENT D'ELECTROTECHNIQUE tranformateur 1- Contitution Un tranformateur comprend un circuit magnétique contitué de pluieur tôle ferromagnétique en forme de "E" et de "I" aemblée «tête-bêche». Ce tôle ont recouverte d un verni iolant

Plus en détail

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes.

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes. EXERIES 3 La duré T, n minuts, d un convrsation téléphoniqu suit un loi xponntill d moynn 4 minuts. ) alculr P(T>5) ) alculr P( < T < 8). Pour un variabl T, xprimé n minuts, qui rprésnt un duré d vi t

Plus en détail

Les systèmes asservis linéaires. échantillonnés. Mohamed AKKARI

Les systèmes asservis linéaires. échantillonnés. Mohamed AKKARI Ministèr d l Ensignmnt Supériur, d la Rchrch Scintifiqu Univrsité Virtull d Tunis Ls systèms assrvis linéairs échantillonnés Echantillonnag instantané d un signal Mohamd AKKARI Attntion! C produit pédagogiqu

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01 INTÉGRALES I Définition Définition Soit f un fonction continu t positiv sur un intrvll [ ; ]. Soit (C) s cour rprésnttiv dns un rpèr orthogonl (O ; i, j). On ppll intégrl d à d l fonction f, t on not l'ir,

Plus en détail

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé ycé François Arago Prpignan M.P.S.I. 2012-2013 TD d élctrocinétiqu n o 4 ircuits linéairs n régim sinusoïdal forcé Exrcic 1 - Détrmination ds modèls d Thévnin t d Norton. A Détrminr l modèl d Thévnin t

Plus en détail

Nom du prescripteur :... Adresse :... Code postal :... Ville :... Tel :... Fax :... Mesures prises par :... Service :... Tel :...

Nom du prescripteur :... Adresse :... Code postal :... Ville :... Tel :... Fax :... Mesures prises par :... Service :... Tel :... DATE :... Arss :... Tl :... x :... Srv :... Tl :... u tnt :... Prén :... Dt ssn :... Sx : M Séurté sl :... Vullz trr sur l ssn ls nturs u vêtnt ésré t hhurr l lnt s trs. Tut utr nsn jugé nsnsbl à l rélstn

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 20 Les transferts thermiques dans un bâtiment

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 20 Les transferts thermiques dans un bâtiment FICHE Fich à dtination d nignant T 0 L tranfrt thrmiqu dan un bâtimnt Typ d'activité Activité avc étud documntair Notion t contnu du programm d T rm Compétnc xigibl du programm d T rm Tranfrt d énrgi ntr

Plus en détail

AP24 : NUMERISATION DE L INFORMATION.

AP24 : NUMERISATION DE L INFORMATION. 24 : NUMERISTION DE L INFORMTION. Donné : octt = 8 bit ; Ko = 24 octt ; Mo = 24 Ko L atténuation d un tranmiion t :.log avc t n watt (W), n décibl (db) L cofficint d atténuation d un câbl t : L avc L n

Plus en détail

Laissez-vous conduire jusqu à minuit!

Laissez-vous conduire jusqu à minuit! Laiz-vou conduir juqu à minuit! A partir du 2 juillt 2010, la Communauté d Agglomération du Pay Ajaccin t l Tranport Collctif Ajaccin (TCA) propont à lur uagr un drt d oiré tardiv juqu à MINUIT ur un majorité

Plus en détail

I B. avec β= = gain en courant en émetteur commun 1 α. 7 V (silicium) Université Mohammed Khider Biskra A.U. : 2010/2011. Sciences et Techniques

I B. avec β= = gain en courant en émetteur commun 1 α. 7 V (silicium) Université Mohammed Khider Biskra A.U. : 2010/2011. Sciences et Techniques Unirité Moammd Kidr Bikra A.U. : 200/20 Scinc t Tcniqu lctroniqu fondamntal Bkouc K. L TANSSTO BPOLA (BJT) - Définition : L tranitor ipolair t un ourc d courant commandé n courant. Un tranitor rt à amplifir

Plus en détail

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS Automat d états finis (vu dans d autr nsignmnt? ) Spécification très utilisé n Informatiqu (Circuits, Résaux, Pruv...) Réalisation matérill d un automat à l aid d circuits

Plus en détail

Catégorie P3 13 e, 14 e et 15 e championnats

Catégorie P3 13 e, 14 e et 15 e championnats Catégori P3 13, 14 t 15 championnats Considération pour la résolution ds problèms 9 à 11 Pour qu'un problèm soit complètmnt résolu, vous dvz donnr l nombr d ss solutions t donnr la solution s'il n'n a

Plus en détail

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction Chapitre 8 Transformateur 8.1 Introduction Le transformateur permet de transférer de l énergie (sous forme alternative) d une source à une charge, tout en modifiant la valeur de la tension. La tension

Plus en détail

Pour leur projet final, les élèves vont formuler une idée de coopérative

Pour leur projet final, les élèves vont formuler une idée de coopérative R u ç g C g à l d «CR m r ul juqu à u r ulm m l r, à lqull u d rr ujurd hu, mm là ù l m rrê.» (rd. lbr) Frkl D. Rl Pur lur rj fl, l lè frmulr u d d r d. E m rqu u qu l r, lur rj u r u r d u ul g u u l

Plus en détail

Imprimante de découpe 615mm. Machine et consommables associés 2009. Systèmes de découpe, adhésifs et dérivés LE PARTENAIRE. Prise de commande :

Imprimante de découpe 615mm. Machine et consommables associés 2009. Systèmes de découpe, adhésifs et dérivés LE PARTENAIRE. Prise de commande : Imrimn d décou 615mm Mchin conommbl ocié 2009 Syèm d décou, dhéif dérivé LE PARTENAIRE Pri d commnd : Chz FLOCOLLA (D d Prohilm rl) - 31, ru d l Fondri - 59200 Tourcoing Pr éléhon u 0033 (0)3 2036 2004

Plus en détail

Etude Power Splitter Combiner (Adder).

Etude Power Splitter Combiner (Adder). Etud plttr Combnr (ddr) Etud Powr plttr Combnr (ddr). chéma d prncp d un splttr d pussanc (Fg.) : port plttr / Combnr port port Fg. plttr Combnr. plttr résstf. Crcut passf consttué d résstancs dntqus montés

Plus en détail

Equations d'état, travail et chaleur

Equations d'état, travail et chaleur Equtions d'étt, trvil et chleur Exercice On donne R 8, SI. ) Quelle est l'éqution d'étt de n moles d'un gz prfit dns l'étt,,? En déduire l'unité de R. ) Clculer numériquement l vleur du volume molire d'un

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

Calculs d aires, encadrements

Calculs d aires, encadrements Clculs d irs, ncdrmnts pg d 5 Clculs d irs, ncdrmnts I Clculs d irs. Soit f( = t g( =. On not A l ir d l région R du pln compris ntr l courb d f t l ds bscisss sur [; ]. Clculr g( d n fonction d A. On

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Introduction à la fonction exponentielle

Introduction à la fonction exponentielle CHAPITRE 6 FONCTIONS EXPONENTIELLES ET PUISSANCES Introduction à l fonction ponntill. Éqution différntill On ppll éqution différntill un églité dns lqull figurnt un fonction t ss dérivés succssivs. Ls

Plus en détail

Gaines et pièces moulées rectangulaires

Gaines et pièces moulées rectangulaires Gins t piès oués rtnguirs Gins t piès oués rtnguirs QUER IFORMATIO TECHIQUE Désripti systè Vuir trouvr notr or rtion s onuits t piès oués à proi rtnguir. L togu présnt s gins rtnguirs t piès oués v ss

Plus en détail

Résumé sur les Intégrales Impropres & exercices supplémentaires

Résumé sur les Intégrales Impropres & exercices supplémentaires L-MATH II-(25-26). Résumé sur les Intégrles Impropres & eercices supplémentires Une fonction définie sur un intervlle I est dite loclement intégrble sur I si f est Riemnnintégrble sur tout intervlle [,

Plus en détail

Contrôle de session 2 et/ou de rattrapage UF1 Physique Electricité et électrostatique, 9 mars 2011

Contrôle de session 2 et/ou de rattrapage UF1 Physique Electricité et électrostatique, 9 mars 2011 Nom : Prénom : Groupe : Session 2 Rattrapage Cocher SVP Contrôle de session 2 et/ou de rattrapage UF1 Physique Electricité et électrostatique, 9 mars 2011 Durée 3h00. Tous les documents sont interdits.

Plus en détail

Possibilité pratique du concept

Possibilité pratique du concept Possblté prtqu du concpt Consdérons un crcut d bobns nduts onté sur un crcss sblbl à un énértur élctrqu clssqu vc l prtculrté qu ls xs édns ds bobns nt ntr ux un nl α d 72 (360 / 5 = 72 ), donc 5 bobns

Plus en détail

Indiquer les coordonnées complètes de l'établissement dans les cellules vides ci-dessous :

Indiquer les coordonnées complètes de l'établissement dans les cellules vides ci-dessous : onign : - Annx A : Précir 'orgnition mi n pc dn 'étbimnt pour 'nné 2015/2016, indiqunt hur d'rrivé t d déprt d éèv ini qu pu, à rtournr vnt 14 vri 2015. -Annx B : Précir réprtition d 24 hur d'nignmnt d

Plus en détail

UV Commande numérique. Transformée en Z. Limites du continu, besoin du discret. Plan du cours

UV Commande numérique. Transformée en Z. Limites du continu, besoin du discret. Plan du cours UV cours sur l trnsformé n Z (E. Chnthry) Ds sur l trnsformé n Z (L. Hdji) 8 cours/ds sur MALAB (V. Mhout) cours d présnttion ds Ps (V. Mhout) 5 Ps vc MALAB t XPC rgt xmn rnsformé n Z 3 èm nné MIC E. Chnthry

Plus en détail

Problèmes de courant continu

Problèmes de courant continu Captur résistif d tmpératur Probèms d courant continu Variation d a résistanc d un thrmistanc n fonction d a tmpératur a résistanc R d un thrmistanc, formé d un matériau smi-conductur, vari avc a tmpératur

Plus en détail

Extraits de récents DS

Extraits de récents DS 1 Extraits de récents DS Chap. 3 : Magnétostatique 2 UT MARSELLE GE 1 Année D.S. d'électricité n 3 avec Corrigé 29 Mars 1997 2 ème exercice. Circuit avec mutuelle. M i 1 (t) Le primaire du circuit ci-contre

Plus en détail

Correction du bac blanc de mathématiques

Correction du bac blanc de mathématiques Corrction du bac blanc d mathématiqus Exrcic (commun à tous ls candidats, point) Rstitution organisé d connaissancs :. Démontrr par récurrnc l inégalité d Brnoulli : pour tout x >, pour n N, (+x) n +nx.

Plus en détail

Biostatistiques et statistiques appliquées aux sciences expérimentales

Biostatistiques et statistiques appliquées aux sciences expérimentales Biosttistiques et sttistiques liquées ux sciences exérimentles ANOVA à deux fcteurs Pscl Bessonneu, Christohe Llnne et Jérémie Mttout* Cogmster A4 2006-2007 * jeremiemttout@yhoo.fr. 1/16 Progrmme de l

Plus en détail

GUIDE DE L ENSEIGNANT

GUIDE DE L ENSEIGNANT té l d t x E d L lning g GUIDE DE L ENSEIGNANT LE JEU QUI TRANSFORME LES CONNAISSANCES EN COMPÉTENCES LE JEU Micb CLn t un diitif lud-édggiqu gtuit dtiné ux cl d SEGPA HAS. Il été iginé u fcilit l tvil

Plus en détail

Terrasses sur terre plein

Terrasses sur terre plein B Trrsss sur trr pln Conpts struturs 04-2012 TERRASSES SUR TERRE PLEIN Ds solutons nés l prtqu Dpus 1983, l nom Slütr-Systms st synonym struturs ntllnts pour l rélston rvêtmnts lons t trrsss. C st à tt

Plus en détail

le transformateur i 2 u 2

le transformateur i 2 u 2 le tranforateur TRASFORMATER MOOPHASE FOCTO D TRASFORMATER Le tranforateur et un convertieur tatique d énergie électrique réverible l tranfère, en alternatif, une puiance électrique d une ource à une charge,

Plus en détail

Les machines électriques à pôles lisses 1. I n t r o d u c t i o n 10 1 L ' i n t e r a c t i o n e n t r e u n c o u r a n t é l e c t r i q u e e t u n c h a m p m a g n é t i q u e e s t à l ' o r i

Plus en détail

Conversion électromécanique. Machine Asynchrone 1 INTRODUCTION, DOMAINES D EMPLOI... 2 2 CONSTITUTION ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT...

Conversion électromécanique. Machine Asynchrone 1 INTRODUCTION, DOMAINES D EMPLOI... 2 2 CONSTITUTION ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... CI Machines électriques alternatives et leur contrôle Conversion électromécanique Machine Asynchrone 1 INTRODUCTION, DOMAINES D EMLOI... CONSTITUTION ET RINCIE DE FONCTIONNEMENT....1 VUE D ENSEMBLE ECLATEE

Plus en détail

Oscilloscope à mémoire, décharge dʼun condensateur

Oscilloscope à mémoire, décharge dʼun condensateur Thomas SICARD Aurélien DUMAINE Séance du 8 juin 00 Rapport de Travaux Pratiques Manipulation Oscilloscope à mémoire, décharge dʼun condensateur I. Exercice préparatoire On sait que En effet on a : T =

Plus en détail

TP DE VIBRATIONS TP n 4 Etude du Haut Parleur Electrodynamique

TP DE VIBRATIONS TP n 4 Etude du Haut Parleur Electrodynamique TP DE VIBRATIONS TP n 4 Etud du Haut Parlur Elctrodynaiqu L but d la anipulation st la odélisation t la sur ds différnts paraètrs du H-P. 0 Généralités : Vu d profil, un haut-parlur st ainsi constitué

Plus en détail

LES CONDENSATEURS 1. DESCRIPTION 2. PROPRIÉTÉS DES CONDENSATEURS

LES CONDENSATEURS 1. DESCRIPTION 2. PROPRIÉTÉS DES CONDENSATEURS LES CONDENSATERS. DESCRIPTION n condnsatur st consttué d dux surfacs conductrcs (armaturs) séparés par un solant (délctrqu). La constructon t la form du condnsatur dépndnt d sa tchnolog t d son applcaton.

Plus en détail

Théorie des machines thermiques

Théorie des machines thermiques héori ds machins thrmiqus I 7 éfrigératur trithrm, d'après concours Icar 997 ) Définir la notion d machin thrmiqu dans l langag d la thrmodynamiqu ) applr sans démonstration l théorèm d arnot régissant

Plus en détail

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE MPÉDNCE D ENTÉE ET DE OTE. DÉFNTON On s plac n régim sinusoïdal forcé. oit Q un quadripôl. Nous allons modélisr c quadripôl n utilisant ls impédancs d ntré t d sorti. quadripôl Q V V. Point d vu du génératur

Plus en détail

11.1 Cinématique de rotation

11.1 Cinématique de rotation 11.1 Cinémtiqu d ottion Roulmnt : Cs ticuli d ottion Qulls équtions ndons-nous ou tit l mouvmnt d un ou qui oul sns gliss? Autmnt dit, qui ffctu à l fois un mouvmnt d tnsltion t d ottion soit un oulmnt

Plus en détail

L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL

L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL L PLIFICTEU OPÉTIONNEL I. L PLIFICTEU OPÉTIONNEL IDÉL I. Circuit intégré rpèr Un mplificatur Opérationnl (.O.) st un circuit intégré accssibl par V t V 3 + t un born d 8 borns. Il y a dux borns d ntré

Plus en détail

26 REPORTAGE l m p il li u l oi à lu déi pou di u v é, ou î l mè Fçoi, l f m lui O joi pu pè ppl fi ii cho il pouoi féu S vi c choli holi, c è ill «Mm éi d ê o fç c é ll ui im» x c ix cho l, ccompgé d

Plus en détail

Association d opérateurs logiques Date : (+ commentaires prof. à partir d une rédaction élève envoi n 2 ) BEP MEL 1 / 5

Association d opérateurs logiques Date : (+ commentaires prof. à partir d une rédaction élève envoi n 2 ) BEP MEL 1 / 5 Dt : (+ commntirs prof. à prtir d un rédction élèv nvoi n 2 ) BEP MEL / 5 I LOGIGRAMME : Assocition d'opérturs logiqus : L tritmnt logiqu ds informtions put nécssitr l mis n œuvr d'un nomr importnt d'opérturs

Plus en détail

Cours transmission de puissance par engrenages

Cours transmission de puissance par engrenages Cour tranmiion d puianc par ngrnag CI : La tranformation mécaniqu du mouvmnt 1. PRESENTATION (Powrpoint hitoriqu) 1.1 But : Tranmttr un puianc ntr 2 arbr avc poibilité d modifir pluiur caractéritiqu du

Plus en détail

Oral 1 : Leçon 63 Transformée de Laplace. CAPES externe

Oral 1 : Leçon 63 Transformée de Laplace. CAPES externe Oral : Leçon 63 Transformée de Lalace. CAPES externe. Subi Nicolas Année 2 Plan Définition. Définition.....................................................2 Transformées usuelles.............................................

Plus en détail

Fiche sur les capteurs de courant à zéro de flux (application de l effet Hall et des systèmes asservis)

Fiche sur les capteurs de courant à zéro de flux (application de l effet Hall et des systèmes asservis) Fiche sur les capteurs de courant à zéro de flux (application de l effet Hall et des systèmes asservis) Bibliographie. «Les capteurs en instrumentation industrielle», G. Asch & collaborateurs, DUNOD «Capteurs

Plus en détail

Dynamique des systèmes et automates à états

Dynamique des systèmes et automates à états Chpitre 8 Dynmique des systèmes et utomtes à étts L modélistion sttique s intéresse à ce qu il y dns le système, à s structure, etc. L modélistion de l dynmique trite de l évolution du système dns le temps.

Plus en détail

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états Rffinmnt d modèls comportmntux UML, vérifiction ds rltions d implnttion t d xtnsion sur ls mchins d étts Thoms Lmolis Ann-Lis Couris Hong-Vit Luong févrir 2009 1 Motivtions L dévloppmnt d SLP (SIS ---

Plus en détail

COMPORTEMENT ET PERFORMANCES DES SYSTEMES ASSERVIS

COMPORTEMENT ET PERFORMANCES DES SYSTEMES ASSERVIS COMPORTEMENT ET PERFORMANCES DES SYSTEMES ASSERVIS - CARACTERISTIQUES D UN SYSTEME ASSERVI On conidère un ytème ervi, reréentble r le chém-bloc globl uivnt : H( S( ortie entrée Soumi, r exemle, à une entrée

Plus en détail

Arbres CSI2510 1. Arbres. Terminologie Arbre. Arbres

Arbres CSI2510 1. Arbres. Terminologie Arbre. Arbres rrs rrs rrs nrs Proprétés s rrs nrs rvrsés rrs Struturs onnés pour rrs rrs Un rp = (V,) onsst n un sér V SOMMS t un sér lns, v = {(u,v): u,v V, u v} Un rr st un rp onnté ylqu (sns yls) un mn ntr qu pr

Plus en détail

Christos. Présentation d un nouveau parcours vers la Confirmation

Christos. Présentation d un nouveau parcours vers la Confirmation Christos Présnttion d n nov prcors vrs l Confirmtion oi? q r o P? i q r Po C docmnt s drss à ds jns à prtir d 13 ns, n collèg, lycé qi s préprnt à rcvoir l scrmnt d l Confirmtion. Ls confirmnds sont invités

Plus en détail

-Fiche sur un exemple d'oscillateur à Quartz

-Fiche sur un exemple d'oscillateur à Quartz -Fiche ur un exele d'ocillateur à Quartz Nou avon vu dan une fiche récédente, la tructure de ocillateur quai-inuoïdaux Nou avon notaent étudié l ocillateur à ont de Wien, qui était trè édagogique, ai qui

Plus en détail

Propagation d une onde dans un câble coaxial.

Propagation d une onde dans un câble coaxial. 1 Présentation Propagation d une onde dans un câble coaxial. Comme nous l avons vu précédemment, c est la circulation des électrons dans un conducteur qui est à la base des lois régissant l étude des circuits

Plus en détail

correction du concours blanc de physique-chimie

correction du concours blanc de physique-chimie MPSI1 le 16/11/1 correction concours blanc de physique-chimie PARTIE I : étude de quelques instruments d optique exercice 1 : téléscope à deux miroirs A. Téléscope à deux miroirs concaves M 1. a. A 1 M

Plus en détail

Clemenceau. Présentation de l AOP. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.Granier)

Clemenceau. Présentation de l AOP. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.Granier) Lycée Clemenceau PCSI 1 (O.Granier) Présentation de l AOP Liens vers : TP-Cours AOP n 1 TP-Cours AOP n 2 TP-Cours AOP n 3 I Présentation et propriétés de l AOP : 1 Description de l AOP : Aspects historiques

Plus en détail

Réseaux linéaires en régime sinusoïdal forcé

Réseaux linéaires en régime sinusoïdal forcé Résaux lnéars n rég snusoïdal forcé Vdéoprojcton I Rég snusoïdal forcé ) Défnton Nous étudons l coportnt d un systè lnéar n présnc d un xctaton snusoïdal d pulsaton ω (génératur d tnson snusoïdal). Avc

Plus en détail

Degwert, Hartmut contractants. et al, c/o des.gnes: CH

Degwert, Hartmut contractants. et al, c/o des.gnes: CH natentamt Jcuropaiscnes ê European Patent Office Numéro de publication: 0 002 6 6 3 Office européen des brevets A2!2> Ub MANDE DE BREVET EUROPEEN jj) Numéro de dépôt: 78101330.5 @ Int. Cl.2: G 02 C 7/04,

Plus en détail

04 > Évaluation du personnel

04 > Évaluation du personnel 04vlut prl 10/12/08 16:54 Pg 1 04 l t u l r v É > du p 04 > Évlut du prl E plu du rpct d l blgt légl d vr u m u trt ul vc lré, l trt put êtr, l t b ft t prépré, urc d mtvt t d prfrmc tt pur l lré qu pur

Plus en détail

Généralités sur les fonctions numériques

Généralités sur les fonctions numériques 7 Généralités sur les fonctions numériques Une fonction numérique est, de manière générale, une fonction d une variable réelle et à valeurs réelles. 7.1 Notions de base sur les fonctions Si I, J sont deux

Plus en détail

1.1. Remplacer le début des phrases suivantes par : «La tension aux bornes d un(e)» ou «L intensité du courant dans un(e)».

1.1. Remplacer le début des phrases suivantes par : «La tension aux bornes d un(e)» ou «L intensité du courant dans un(e)». BTS 2003 Le problème porte sur l impression de tickets de caisse du système de distribution de cartes d entrée de piscine. Dans la première partie, on étudiera l impression thermique de tickets de caisse,

Plus en détail