La Lettre Innovation, Nouveautés, Evènements, et Pratiques des TI N Lundi 7 Avril 2014 La pensée de la semaine Je n'écris que par aphorismes.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Lettre Innovation, Nouveautés, Evènements, et Pratiques des TI N 14-14 Lundi 7 Avril 2014 La pensée de la semaine Je n'écris que par aphorismes."

Transcription

1 La Lettre Innovation, Nouveautés, Evènements, et Pratiques des TI N Lundi 7 Avril 2014 La pensée de la semaine Je n'écris que par aphorismes. J'ai remarqué, en effet qu'on lisait rarement un article d'un bout à l'autre, une pensée toujours. Paul Masson CLUBIC LANCE DES PRODUITS HI-TECH HORS DU COMMUN... 2 Avec près de six ans d'expérience dans le domaine du Hi-Tech, l'équipe de CluBic a décidé de s'impliquer encore plus dans l'évolution du secteur en lançant aujourd'hui une toute nouvelle gamme de produits «hors du commun»...2 COMMENT ECONOMISER UN QUART DE SA FACTURE DE CARTOUCHES D'ENCRE... 2 C'est un Américain de 14 ans qui a trouvé la martingale. Son astuce: changer sa police d'écriture...2 INTEL AIME LES OBJETS CONNECTES DE BASIS SCIENCE... 2 Intel s offre un point d appui dans l Internet des objets en rachetant l Américain Basis Science et ses bracelets fitness connectés. Confronté à l évolution du paradigme informatique dans l ère du «post-pc», Intel a 2 boussoles pour 2014 : la mobilité et les objets connectés....2 MICROSOFT OFFICE FOR IPAD SETS THE GOLD STANDARD FOR TABLET PRODUCTIVITY... 2 It took 4 years, but Microsoft has finally released full-featured Office apps for the ipad. As expected, the new Word, Excel, and PowerPoint apps are free to install but require an Office 365 subscription to unlock full set of features. Here's what you can expect...2 MICROSOFT'S OFFICE FOR IPAD: A CLOUD REVENUE BOON... 3 No matter how you add it up, it appears that Microsoft has threaded the business model needle with Office on ipad and transitioned itself for cloud and mobile revenue going forward...3 GIZMAG VISITS "3D: PRINTING THE FUTURE" AT THE LONDON SCIENCE MUSEUM... 3 London's Science Museum is wildly popular, hosting over 2.9 million visitors a year. It's currently showing 3D: printing the future, an exhibition about 3D printing and how it will impact our lives. Gizmag payed the exhibition a visit....3 FACEBOOK ET GOOGLE CREENT UN MYSQL HAUTE PERFORMANCE... 3 Le projet est baptisé WebScaleSQL. Il vise à travailler sur un mode d'implémentation de MySQL répondant aux très hautes volumétries...3 INTERNET DES OBJETS : CISCO, IBM ET INTEL CREENT UN CONSORTIUM... 4 Plusieurs géants de l'informatique et du matériel viennent de s'unir afin de créer un consortium dans le domaine de l'internet des objets. Cisco, IBM mais également AT&T ou General Electrics en font partie....4 LE PAPIER ELECTRONIQUE DE SONY ANNONCE A $ Dévoilée pour la première fois il y a quatre ans, la feuille de papier électronique de Sony s'apprête à arriver dans le commerce. Destinée avant tout aux professionnels, elle n'est pas bon marché....4 GOOGLE STREETVIEW VOUS EMMENE DANS LES COULISSES DE L OPERA DE PARIS... 4 Le visiteur peut explorer les lieux les plus secrets du monument, de son toit à son lac sous-terrain...4 IBM ACCELERE SUR L INFORMATIQUE COGNITIVE AVEC L ECOSYSTEME WATSON... 4 En lançant la division Watson Business Group en janvier dernier ($1 Bn et employés fin 2014), IBM ouvrait la voie à l informatique cognitive. Que sait et peut faire cette nouvelle division, qui commence à s appuyer sur des partenariats?...4 IPHONE6 : 2 REFERENCES DONT UNE PHABLETTE?... 5 Alors que nous allons entrer dans cette période propice aux rumeurs concernant les nouveaux produits Apple, il est de plus en plus souvent fait cas de deux iphone différents qui sortiraient à la rentrée, dont l un avec une diagonale de 5,5 qui serait à ranger dans la catégorie phablette. L arrivée d un nouvel écran de cette taille mis au point par Japan Display renforce cette thèse...5 OFFICE POUR IPAD, UN COUP DUR POUR GOOGLE ET UN VRAI BONHEUR POUR LES UTILISATEURS!... 5 Microsoft vient de lancer Office pour ipad. PowerPoint, Word et Excel disponibles et pleinement opérationnels sur un simple ipad!...5 MICROSOFT OFFICE POUR ANDROID DISPONIBLE GRATUITEMENT... 6 L'application Microsoft Office pour Android est désormais disponible gratuitement au téléchargement, et ne nécessite plus de disposer d'un compte Office LE NUMERIQUE, UN ENJEU POUR LES MUNICIPALITES... 6 Si les municipalités veulent suivre le rythme des Français en terme d usages numériques, elles doivent encore fournir des efforts aussi bien pour les démarches administratives, les transports ou bien encore les équipements publics....6 THE LATEST CHAT APP FOR IPHONE NEEDS NO INTERNET CONNECTION... 6 A startup s software will let iphone apps connect phones without the Internet. Decentralized communication schemes can be more robust, and more private, than centralized ones...6 THE END OF WINDOWS XP IS ALSO THE END OF EVERYTHING WE THOUGHT WE KNEW ABOUT COMPUTING... 7 When we bury XP we also need to bid farewell to the old certainties about technology too...7 ATM OF THE FUTURE: NO CARDS, NO BUTTONS... 7 Diebold has deployed the first of a completely different kind of ATM. The device has a minimal user interface; instead the customer uses a smartphone app...7 VICENTERRA LUNA VOLUME 1 WATCH GIVES EARTH AND MOON THE 3D TREATMENT... 7 The Earth and Moon are, we re reliably informed, three-dimensional, so why should the Moon-phase dial on your upmarket wristwatch be flat? At Baselworld 2014, Swiss watchmaker Vicenterra took up the challenge to rectify this with its Luna volume 1, which shows the Earth and Moon as rotating three-dimensional spheres as part of its set of complications....7 WHAT MAKES BIG DATA PROJECTS SUCCEED... 7 In conversations with executives, many of the same misconceptions about big data projects and what makes them successful keep coming up. To help clear the air and foster a better understanding of what makes big data initiatives succeed, here are some of the key things I ve learned from companies that are realizing substantial business value with their big data initiatives....7 LE BREVET LOGICIEL REMIS EN QUESTION AUX ETATS-UNIS... 8 Les neuf juges de la Cour suprême des États-Unis vont entamer aujourd'hui une série d'auditions au sujet du brevet logiciel...8 ACCIDENTS ROUTIERS : LES PROFESSIONNELS PREPARENT UN E-CONSTAT SUR SMARTPHONES... 8 Il sera prochainement possible de dresser un constat, suite à un accident automobile, depuis son smartphone. Une application pour ios et Android sera disponible dès L'EUROPE CREE UN RESEAU DE MOOC POUR FORMER DES DEVELOPPEURS... 8 Pour aider à former des développeurs et répondre aux besoins des entreprises, la Commission européenne soutient la mise en place d'un réseau de MooC en Europe....8 INTEL RENFORCE LES FONCTIONNALITES DE SON MINIPC EDISON... 8 Intel va doter son plus petit ordinateur - de la taille d'une carte SD - de nouvelles fonctionnalités pour favoriser son usage dans les appareils portables...8 RED HAT S ALLIE AU CLOUD PUBLIC DE GOOGLE... 9 Les utilisateurs avec un contrat de maintenance Red Hat peuvent désormais porter leurs instances virtuelles RHEL sur le service IaaS de la Google Cloud Platform....9 UN CADRE SUR TROIS S'EST DEJA ENDORMI EN REUNION... 9 Soporifiques les réunions? Oui pour 1cadre/3. 95% trouvent qu'une meilleure organisation rendrait leur entreprise plus performante...9 ÉTUDE DE LA FONDATION LINUX, LES GRANDES ENTREPRISES HIGH-TECH RECOURENT DE PLUS EN PLUS A L'OPEN SOURCE... 9 Réalisée auprès de développeurs et de cadres dans des entreprises ou organismes membres de la fondation, cette étude qui inclut nombre de géants IT montre l'importance croissante qu'ils donnent au développement logiciel collaboratif....9 MESSAGERIE : GMAIL FETE SES 10 ANS... 9 Au 1er avril 2004, Google à la surprise générale lançait son service de messagerie Gmail en offrant gratuitement 1 Go de stockage...9 CONNECTEDEVICE BREAKS OUT COGITO SMARTWATCHES AT BASELWORLD...10 As so-called smartwatches become more smart and less watch, they run the risk of losing some of the latter's charm and style. Building on the success of its Cookoo "connected complication" that combined analog movement with a connected digital display, Hong Kong's ConnecteDevice has released two versions of a new Cogito model a Classic dress watch and a fun-loving design named Pop. Gizmag stopped by the company's booth at Baselworld in Switzerland for a closer look LES DERNIERES VERSIONS DE MARIADB ENTERPRISE MARIENT SQL ET NOSQL...10 Les solutions MariaDB Enterprise 2 et Enterprise Cluster 2 sont basées sur MariaDB 10, disponible partout depuis hier SI EDF FAISAIT BAISSER LE PRIX DE LA BAGUETTE...10 EDF a lancé une opération à l'intention des boulangers de la région lyonnaise pour réduire les coûts de fabrication du pain LE TRIOMPHE DES "APPS" SUR LES SMARTPHONES...10 Flurry Analytics vient de livrer la toute nouvelle édition de son étude sur l'usage des mobiles. Ses résultats sont particulièrement clairs. Les applications mobiles occupent l'essentiel du temps des possesseurs de smartphones BUILD 2014: MICROSOFT DEVOILE WINDOWS PHONE 8.1 ET WINDOWS 8.1 UPDATE Lors de sa conférence annuelle, Microsoft a présenté la mise à jour Windows Phone 8.1 qui est dotée d'un assistant vocal nommé Cortana. Quant à Windows 8.1, la mise à jour Update a été optimisée pour améliorer l usage clavier/souris. Disponible le 8 avril BUILD 2014 : MICROSOFT OFFICIALISE LA VERSION TACTILE D OFFICE POUR WINDOWS Microsoft a montré une préversion d Office pour Windows optimisé pour les écrans tactile qui fonctionnera sur toutes les versions de Windows, y compris Windows Phone. La date de lancement n a pas été annoncée...11 MICROSOFT OFFRE WINDOWS GRATUITEMENT POUR LES SMARTPHONES Pour concurrencer Android, Microsoft propose d'équiper gratuitement les tablettes et smartphones de Windows GOOGLE LAUNCHING ANDROMEDA NETWORKING STACK FOR CLOUD PLATFORM Google promises that the addition of Andromeda will provide better and faster network connections for Compute Engine customers...11 GALAXY S5 : COMMENT SAMSUNG COMPTE SEDUIRE LES DSI Fort de Knox 2.0 et de critères de fiabilité poussés, le Galaxy S5 s inscrit comme le smartphone taillé pour les besoins de l entreprise. Fort de ses succès dans le grand public, le Coréen ne cache plus ses ambitions dans le monde professionnel. Et compte bien y bousculer l iphone...11 TEMPS REEL ET COMPRESSION AU MENU DU NOYAU LINUX Avec Linux 3.14, un nouveau mode d ordonnancement des tâches permet de se rapprocher des systèmes temps réel. Dans le même temps, la compression de la mémoire est officialisée et le support de Xen PVH fait son entrée PAY WITH YOUR FINGERPRINT...12 Samsung s Galaxy S5 is the first smartphone that can use a fingerprint to authorize payments in stores and online NANO-ORDINATEUR NEWTON D INGENIC : L ARCHITECTURE MIPS À L ASSAUT DU «WEARABLE ELECTRONICS»...13 Après le nano-ordinateur Edison d Intel, voici venu le Newton d Ingenic. Basé sur un processeur à architecture MIPS, il peut faire tourner Linux ou Android et se destine au marché en plein boom du «Wearable electronics» A QUOI RESSEMBLERONT LES CONNECTEURS USB 3.1?...13 Des rendus réalisés par l'usb Implementers Forum (USB-IF) ont fuité sur la toile. Ils confirment la réversibilité du connecteur qui ne sera proposé qu'en version mini DELL ANNOUNCES NEW LATITUDE RUGGED EXTREME SERIES LAPTOPS...13 Dell has today announced 2 ruggedized additions to its Latitude series. Comprising a 12 laptop-tablet convertible and a 14 notebook, the Latitude Rugged Extreme series is built to withstand harsh outdoor conditions and geared towards professionals working in military, public safety and first response... 13

2 CluBic lance des produits Hi-Tech hors du commun Avec près de six ans d'expérience dans le domaine du Hi-Tech, l'équipe de CluBic a décidé de s'impliquer encore plus dans l'évolution du secteur en lançant aujourd'hui une toute nouvelle gamme de produits «hors du commun». Des produits développés dans le plus grand secret, au sein de la «Sili cône Valley», connue pour ses verts pâturages, son herbe dense de qualité permettant de brouiller les satellites les plus pointus, conservant ainsi son existence secrète, y compris sur Google Earth. Le premier de ces produits qui deviendront à n'en pas douter, incontournables, se nomme «Rasoirator». Un rasoir aux lames tranchantes qui composent la tête magnéto-receptive des ondes WiFi. Il autorise ainsi la réception et l'affichage de flux RSS sur son écran LCD intégré. Placé sur un port USB, le rasoir télécharge et installe automatiquement les meilleures «stratégies d'attaques du poil» pour s'adapter au mieux à votre style de rasage et à votre barbe. Associé à la suite logicielle «Rasoirator 1.0», votre ordinateur doté d'une webcam peut transformer votre écran en véritable miroir, vous permettant ainsi de vous raser ou vous coiffer confortablement devant votre ordinateur. Le second se nomme «CluBrique», il s'agit d'un briquet très technologique. Il intègre un disque dur 0,85 et peut être utilisé comme clé USB grâce à son connecteur intégré. En outre, son «interrupteur deux positions» permet de l'utiliser en mode flamme ou en mode WiFi. Lorsque le mode WiFi est utilisé, la pierre à feu permet alors d'émettre les ondes et d'envoyer, toujours via WiFi, le fichier dont le nom apparaît sur l'écran de l'appareil. Le dernier produit Hi-Tech de cette gamme est un stylo nouvelle génération, dont l'idée s'est progressivement imposée à nous à la suite de messages récurrents dans le Courrier des lecteurs. Ce stylo pas comme les autres est le tout premier du genre capable de corriger automatiquement les fautes des rédacteurs. Connecté en USB et rechargeable, ce stylo sera accompagné d'une cartouche avec une autonomie de 500 fautes. Le «Rasoirator» sera disponible dans quelques jours, au même prix qu'un rasoir classique de 8 lames. Le «CluBrique», sera proposé au prix «lombric» de 150. Quant au «stylo magique USB», il est pour le moment réservé à notre rédaction, mais certains forumeurs pourraient le recevoir prochainement, sur simple demande des modérateurs. Comment économiser un quart de sa facture de cartouches d'encre C'est un Américain de 14 ans qui a trouvé la martingale. Son astuce: changer sa police d'écriture. C'est tout bête mais il fallait y penser! Un américain de 14 ans a eu l'idée de comparer les polices d'écriture les plus couramment utilisées (Times New Roman, Comic Sans, Century Gothic et Garamond) afin de savoir laquelle utilise le moins d'encre. Le but? Réduire l'impact environnemental de ses impressions et réaliser des économies sur l'achat de cartouches. Et le résultat est édifiant. Suvir Mirchandani montre ainsi qu'en systématisant l'usage du Garamond, il est possible de faire baisser de 24% sa consommation de cartouches d'encre sur un an. Sur son "district scolaire" de Pittsburgh, l'adolescent a calculé que cela représenterait une économie de dollars par an. Une économie majeure pour l'administration Poussé par ses professeurs, le jeune Américain a publié les conclusions de ses recherches dans la revue scientifique Journal for emerging investigators(jei) qui consacre un forum aux recherches de collégiens et lycéens. Impressionnés par l'étude, les membres du JEI ont ensuite invité Suvir Mirchandani à poursuivre ses travaux mais à plus grande échelle: au niveau du gouvernement fédéral des Etats-Unis. D'après le site Internet de CNN, qui a révélé cette histoire samedi 29 mars, $136 M pourraient être économisés sur un budget annuel total de $467 M réservés aux achats de cartouches d'encre. Le gouvernement, par l'intermédiaire de son service de presse, a salué cette initiative, la qualifiant de "remarquable" tout en estimant l'économie à seulement 30 millions de dollars. Mais il est probable qu'on en reste au stade des remerciements. "Je reconnais qu'il est difficile de changer le comportement de quelqu'un. C'est la partie la plus difficile", a confié Suvir Mirchandani à CNN. De toute façon, le gouvernement américain réduit chaque année le nombre de ses impressions du fait de la montée des démarches administratives réalisées sur internet. " En 1994, nous imprimions pages par jour. Vingt ans plus tard, c'est copies par jour", explique Gary Somerset, responsable des relations publique au Goverrment Printing Office. Intel aime les objets connectés de BASIS SCIENCE Intel s offre un point d appui dans l Internet des objets en rachetant l Américain Basis Science et ses bracelets fitness con nectés. Confronté à l évolution du paradigme informatique dans l ère du «post-pc», Intel a 2 boussoles pour 2014 : la mobilité et les objets connectés. Pour s ouvrir à ces nouveaux usages, terminaux et écosystèmes, la multinationale a récemment élargi son portefeuille technologique avec une plate-forme de communication LTE-Advanced ou encore de nouveaux SoC Atom pour tablettes et smartphones. Elle réalise aujourd hui une acquisition stratégique inscrite dans la tendance du «wearable computing», ces vêtements et accessoires «intelligents». Les sources «proches du dossier» qui se sont confiées à TechCrunch évaluent entre 100 et 150 M la somme investie dans le rachat de Basis Science. Basée à San Francisco depuis sa prise d exercice en 2010, cette start-up s est fait connaître en commercialisant, pour $199, un bracelet de fitness connecté. A la manière du Jawbone Up (qui est l un de ses principaux concurrents), le produit capte des données comme la tension et le rythme cardiaque, la qualité du sommeil, le nombre de pas, etc. Lié à un tableau de bord en ligne, il propose notamment à l utilisateur de se fixer des objectifs de performances ou d alimentation. Soutenu à hauteur de $32 M par des investisseurs privés dont les fonds américains de capital-investissement Norwest Partners et DCM, Basis Science entretenait déjà des liens capitalistiques avec Intel. Un représentant de la firme siégeait même à son conseil d administration depuis octobre Les activités et les effectifs de la jeune société seront intégrés dans la division «New Devices» d Intel, dont le nouveau directeur général n est autre que Jef Holove, CEO et fondateur de Basis Science. Le dirigeant assure que la commercialisation du bracelet baptisé Basis se poursuivra, tout comme le support utilisateur. Quant à la politique de protection de la vie privée, «elle n évoluera pas». Intel s offre là un tremplin supplémentaire vers le monde des objets connectés, avec l objectif d élaborer des plates-formes et composants de référence, à l image de cette gamme de puces basse consommation Quark présentée l été dernier. Portés par une vision large du marché des biens technologiques, les investissements stratégiques se multiplient. L un des derniers en date a été réalisé dans l entreprise canadienne Recon Instruments. Ce spécialiste de l affichage tête haute (HUD) développe des dispositifs comparables aux lunettes connectées Google Glass, mais plus avancés technologiquement et destinés à des applications plus précises, tout particulièrement dans le sport. Microsoft Office for ipad sets the gold standard for tablet productivity It took 4 years, but Microsoft has finally released full-featured Office apps for the ipad. As expected, the new Word, Excel, and PowerPoint apps are free to install but require an Office 365 subscription to unlock full set of features. Here's what you can expect. Microsoft today released native ipad apps for its flagship Office programs Word, Excel, and PowerPoint. The 3 new apps join the existing ios apps from the Office family: OneNote, Lync, OneDrive, OneDrive for Business, and an OWA app for Exchange . After 4 years worth of speculation and anticipation, today s releases are a welcome arrival for longtime Office users who ve had to deal with incompatibilities and unsatisfying alternatives every time they picked up an ipad. Make no mistake about it: These three apps are feature-rich, powerful tools for creating and editing Office documents. They look and act like their Office 2013 counterparts on Windows. And although these ipad apps obviously can t replicate every feature of the full desktop programs, they deliver an impressive subset of those features. Anyone who was expecting Office Lite or a rehash of the underwhelming Office for iphone will be pleasantly surprised. Technically, there s no such thing as Office for ipad. Each of the apps is a separate download from the App Store. They re all designed for use on ipads running ios 7 or later. (original ipad are out of luck, because that device won t run ios 7.) As I predicted a year ago, the apps themselves are free, but you ll need an Office 365 subscription (Home, Personal, Small Business, or Enterprise) to unlock their full potential. Unless you activate the app by signing in with your Office 365 credentials, you ll be limited to reading Word documents, working with Excel data, and presenting PowerPoint slide shows. Only Office 365 subscribers create new documents or use any of the rich editing tools.

3 You can create and save files directly on an ipad, but these apps are expressly designed for cloud storage, using Microsoft s OneDrive, OneDrive for Business, and SharePoint. The apps themselves are fast and extremely responsive. They also walk the delicate tightrope between observing ipad interface conventions and building on the muscle memory of anyone who s used the desktop apps included with an Office 365 subscription. Tap the button in the upper left corner, for example, just as in Office 2013 apps, to display a File menu that lets you create a new document, reopen a recently used file, or browse through local and cloud storage to find a specific file. (Using the OneDrive for Business app, you can mark files or folders to be cached for offline use.) Commands for each app are grouped on ribbons that are more compact than their desktop alternatives. (To save space, you can tap the commands on the ribbon to hide the options for that tab, then tap again to make them visible again.) The number of options available on each ribbon is, likewise, limited in comparison to the full desktop programs. What s most impressive about these apps is how faithfully they display Office documents. Virtually all of the Word documents, Excel workbooks, and PowerPoint presentations I opened displayed perfectly on the ipad s screen. The only exceptions involved documents with fonts that weren t available on the ipad and some features that aren t supported in the ipad app, such as Excel PivotTables. For Word documents, you can use the Home tab to assign styles, modify character formatting, adjust line spacing and indents, and apply bullets and numbers to lists. If you compare the ipad s Home ribbon to its desktop counterpart, you can spot some significant differences. You can t define custom bullets or numbering formats on a tablet, nor can you define styles. For that sort of work you need to go back to the desktop. Likewise, Word s Insert ribbon lets you add page breaks and section breaks, insert a table, add pictures and shapes and text boxes, and create or edit hyperlinks. You won t be able to create a table of contents or index from ipad, but you can quickly insert a simple footnote. Here, too, the goal of the ipad app is to enable a broad, but not deep, set of reading and editing options. The developers of Word for the ipad lavished special attention on features for reviewing and collaborating on documents, with full support for revision marks and comments, identical to what you ll see on the desktop. Excel for ipad offers similar fidelity with existing worksheets. One noteworthy innovation is a second custom keyboard that you can switch to in place of the standard ipad keyboard. Besides a numeric keypad, there s also a full selection of operators and symbols that you can use to enter formulas. As with the other two apps, the Insert tab includes a subset of options. Pictures are the weakest link, allowing access only to the ipad s Photos folder. But the charting capabilities in Excel on the ipad are first-rate, including the ability to select some data and then tap Recommended to insert just the right chart from a list of options that show previews using the live data. Entering formulas is another pleasant surprise. The Formulas ribbon includes an extensive selection of functions, arranged by category just as in the desktop app. Even obscure statistical and financial functions are available. Unlike its Office-mates, PowerPoint for ipad is less about creation and editing (although those tools are there) and much more about delivering the actual presentation. You can choose a theme when creating a new slide deck, for example, but you can t change that theme from the ipad app. You can, however, add transitions between slides and rearrange slides in a deck. If you can send the ipad display to a large screen or a projector, then you can drive the entire show from the ipad. What s fascinating about Office for the ipad is how it leapfrogs Microsoft s Windows tablets. On Windows 8 and Windows RT devices, Office is still a desktop app with some grudging interface tweaks designed to ease the pain of using an app without a mouse. Anyone who owns a Surface RT is likely to look enviously at these ipad apps, which for now are the gold standard for Office on a modern tablet. Microsoft's Office for ipad: A cloud revenue boon No matter how you add it up, it appears that Microsoft has threaded the business model needle with Office on ipad and transitioned itself for cloud and mobile revenue going forward. Microsoft's move to launch Office on Apple's ipad is expected to boost the company's total addressable cloud market, boost Office 365 subscriptions and position the company more as a services player. You could argue that Microsoft's move to put Office on the ipad is late. You could argue there are plenty of competitors that'll limit the Office appeal. You could even argue that Microsoft's freemium model could be construed as desperate. But one thing that's hard to argue is that Office for ipad makes a lot of sense on the business model front. Among the key moving business parts: The freemium model (Office docs are viewable only to non-office 365 subscribers) almost ensures upgrades to paid versions because the price point isn't a big hurdle. Given that freemium model, Microsoft will drive subscriptions even though the profit won't be great because Apple will get a cut of the revenue from the App Store. Mary Jo Foley said Office on the ipad may even be a loss leader in the grand scheme of things because it'll drive subscriptions. All the money is on the back-end anyway. Note that Office on ipad was just one part of Microsoft CEO Satya Nadella's coming out party. Microsoft launched and Enterprise Mobility Suite (EMS) for enterprise looking to manage Windows, Windows Phone, Android, ios, and Mac OS users. That bring-your-own-device play will bring in a ton of revenue for Microsoft's enterprise business, which carries the team anyway. The Office on ipad increases represents a $3 billion to $5 billion total addressable market, according to FBR analyst Daniel Ives. "Office for ipad (and eventually other devices) adds a long-awaited gateway to enterprise users, finally capitalizing on BYOD trends," said Ives in a research note. Microsoft can grab a piece of the mobile pie via software and services instead of a grand bet that consumers will run to Windows Phone and Nokia. A 15-% attach rate for consumer Office 365 would drive revenue growth. No matter how you add it up, it appears that Microsoft has threaded the business model needle with Office on ipad and transitioned itself for cloud and mobile revenue going forward. Gizmag visits "3D: printing the future" at the London Science Museum London's Science Museum is wildly popular, hosting over 2.9 million visitors a year. It's currently showing 3D: printing the future, an exhibition about 3D printing and how it will impact our lives. Gizmag payed the exhibition a visit. The first thing to say is that 3D: printing the future is not especially big or at least not in relation to some of the other vast exhibitions on display at the Science Museum. It comprises one large wall and a number of display cabinets. It's also not pitched at an especially tech-savvy audience as with all Science Museum exhibitions, it is aimed at families and kids. What the exhibition does provide is a clear and coherent introduction to the subject, illustrated with a broad variation of 3D printed examples. The exhibition (which has been running since October last year) was inspired by the increasing availability and decreasing cost of 3D printing. It recognizes that 3D printing is already taking off, from home enthusiasts all the way up to big business, and aims to explore what the impact of 3D printing will be on society. Exhibits are split into three main groups industry, medicine and small-scale projects and businesses. Amongst the items on display are 3Dprinted replacement body parts, personalized drugs and artworks. "3D printing enables engineers and designers to manufacture things they couldn t make with traditional methods," says Suzy Antoniw, Exhibition Leader. "Every day we learn about new ways in which people from across society are capitalizing on the technology to realize their ideas and enrich people s lives. Our exhibition aims to shine a light on the latest developments and discuss where the technology may take us in future." If you're in London and have half an hour to spare, then the exhibition is well worth a visit. Really though, if you're visiting the Science Museum you should book out a full afternoon the place, as ever, is just amazing to walk around. Current exhibitions look at the Large Hadron Collider, exploring the universe, and cutting-edge technologies. Hours of fun. 3D: printing the future runs until 7th February 2015 and is free to visit. If you can't make it, be sure to check out some of the highlights in our photo gallery. Facebook et Google créent un MySQL haute performance Le projet est baptisé WebScaleSQL. Il vise à travailler sur un mode d'implémentation de MySQL répondant aux très haute s volumétries. Facebook, Google, mais aussi LinkedIn et Twitter, viennent d'annoncer avoir lancé conjointement un projet pour créer une implémentation de MySQL répondant aux problématiques de très haute performance. Baptisé WebScaleSQL, il a pour but de résoudre les défis du traitement de données en masse en environnement transactionnel. Il s'agit donc bien en définitive d'un fork de MySQL. Les entreprises portant ce chantier vont chacune déléguer des ingénieurs pour œuvrer à son développement, l'objectif étant ensuite de reverser les sources en découlant à la communauté.

4 "Nous avons pour objectif de créer un dispositif de partage de connaissances pour aider les entreprises à tirer parti des possibilités de MySQL 5.6, en y ajoutant des mécanismes spécifiques au déploiement d'environnements massifs", explique Steaphan Greene, Software Engineer chez Facebook - qui dispose de la plateforme MySQL la plus importante du monde (puisqu'elle intègre ses 1,23 milliard d'utilisateurs). Au programme des questions ciblées par WebScaleSQL : celles du test et de l'optimisation des performances des requêtes et de la circulation de la mémoire tampon notamment. "Ce travail conjoint des grands utilisateurs de MySQL est une très bonne nouvelle", commente Patrik Sallner, CEO de SkySQL - prestataire spécialisé dans la base de données open source et son fork MariaDB. "Nous pourrons travailler sur une offre visant à repackager certaines fonctionnalités du projet WebScaleSQL pour une communauté plus large, tout en proposant un support." Et Patrik Sallner d'ajouter : "cette annonce contribue à recentrer l'attention sur la technologie SQL, qui a été trop souvent écartée des projecteurs dernièrement avec l'émergence de NoSQL. Les serveurs NoSQL ne peuvent pas tout faire. SQL demeure central pour le transactionnel. Internet des objets : Cisco, IBM et Intel créent un consortium Plusieurs géants de l'informatique et du matériel viennent de s'unir afin de créer un consortium dans le domaine de l'interne t des objets. Cisco, IBM mais également AT&T ou General Electrics en font partie. Plusieurs géants de l'industrie vont coopérer dans l'avenir dans le domaine de l'internet des objets. Un nouveau consortium va ainsi rassembler Cisco, IBM ou bien encore Intel au sein de cet ensemble dont l'objectif sera de promouvoir des standards pour les différents produits de ce secteur. L'initiative, soutenue par la Maison-Blanche, vise à permettre aux différents dispositifs de pouvoir éventuellement communiquer entre eux. Baptisé «Industrial Internet Consortium», le groupement sera en mesure d'agréger à l'avenir d'autres sociétés, pas uniquement américaines. Le manque de standardisation est l'un des points majeurs pouvant ralentir la croissance de ce secteur. Selon plusieurs professionnels du domaine, ces derniers tentaient jusqu'à présent de définir des standards chacun de leur côté. Ce consortium pourrait donc permettre d'accélérer ce processus. Toutefois, ces standards ne devront pas être trop lourds à supporter ou à mettre en œuvre. L'un des écueils de l'uniformisation à outrance est en effet son coût et son implémentation. Ces deux aspects devraient donc être regardés de près par le consortium. Toujours est-il que selon le New-York Times, les professionnels pourraient s'entendre à l'avenir sur des moyens d'uniformiser les technologies radio embarquées dans ces systèmes ou bien encore sur l'utilisation de protocoles communs dans les logiciels faisant communiquer les machines entre elles. Des guides techniques devraient par la suite être publiés par le consortium. Le papier électronique de Sony annoncé à $1100 Dévoilée pour la première fois il y a quatre ans, la feuille de papier électronique de Sony s'apprête à arriver dans le commerce. Destinée avant tout aux professionnels, elle n'est pas bon marché. Il faudra sans doute attendre encore un moment avant que le papier électronique ne soit accessible au grand public. La preuve en est avec le Digital Paper de Sony, un support de 13,3 qui accepte les fichiers PDF, sur lesquels l'utilisateur peut ajouter des annotations à volonté. Le dispositif sert aussi, tout simplement, de support d'écriture : les notes peuvent être stockées sur les 4 Go d'espace inclus dans l'appareil, ou sur une carte micro SD. Le Digital Paper affiche 16 niveaux de gris, dispose d'une connectique Wi-Fi, pèse 358 g et mesure 7 mm d'épaisseur. Ses dimensions totales sont de 233 x 310 mm et l'espace d'écriture et d'affichage fait la taille d'une feuille A4, pour une définition de 1200 x 1600 pixels. Sony vise les professionnels et le secteur de l'apprentissage avec cet appareil, annoncé au prix de $1100, ce qui ne le met clairement pas à la portée de toutes les bourses. Néanmoins, l'arrivée sur le marché d'un tel dispositif devrait ouvrir la porte à des innovations plus rapides dans le domaine, et on peut donc s'attendre à voir prochainement arriver du papier électronique à des tarifs plus accessibles au grand public. Google Streetview vous emmène dans les coulisses de l Opéra de Paris Le visiteur peut explorer les lieux les plus secrets du monument, de son toit à son lac sous-terrain Cinquième monument le plus visité de Paris, l Opéra de Paris a l ambition de s ouvrir encore un peu plus. Quelques jours après une vidéo prodigieuse où le hall et la salle de l opéra étaient filmés à l aide d un drone, l institution a dévoilé le contenu de son partenariat avec Google. Un site dédié permet de visiter l Opéra de Paris dans ses moindres recoins sur le mode de déplacement de Google Street View. Un an de travail a été nécessaire aux équipes techniques de Google pour réaliser ce site qui dépend de l Institut Culturel de Google De La Grande Vadrouille au Fantôme de l Opéra, «tout le monde connaît l Opéra de Paris, se félicite Christophe Tardieu, son directeur adjoint. Il véhicule rêves et fantasmes. Ce partenariat avec Google va permettre au plus grand nombre de visiter ses espaces les plus secrets.» Les coulisses, les réserves de costumes, les salles de répétition sont visitables. La vue sur Paris du toit de l Opéra est stupéfiante. Le visiteur peut également explorer le fameux lac sous-terrain de l Opéra, conçu pour répondre à un éventuel incendie. Sous l eau, on aperçoit quelques-uns des 120 poissons qui vivent dans cette eau à 12 C. Les couleurs de l exploit Le plafond peint par Marc Chagall est le clou de la visite virtuelle en même temps que le plus grand exploit technologique réalisé pour cette opération. «C est la plus grande œuvre disponible en megapixels sur le site, se félicite Amit Sood, directeur de l Institut Culturel Google qui détaille les difficultés rencontrées par ses techniciens. Il y a la hauteur de 80 mètres, la lumière, l incurvation du support et surtout cet énorme chandelier de plusieurs tonnes qu il était impossible d enlever.» Le résultat est époustouflant. Quiconque s est déjà cassé le cou à regarder cette œuvre in situ se réjouira de pouvoir observer en détail le chef-d œuvre de Chagall. «On peut même voir la signature de l artiste». En attendant le Panthéon Seul Opéra parmi les 450 partenaires internationaux (musées, pinacothèques, monuments historiques ) de l Institut Culturel de Google, l Opéra de Paris ne serait que le premier d une longue liste de monuments qu explorera bientôt Google Street View. «Depuis un an, la visite virtuelle de la Tour Eiffel a un grand succès, notamment aux Etats-Unis, constate Amit Sood. Je ne peux rien dire de précis mais il y aura très bientôt de nouvelles annonces très excitantes.» IBM accélère sur l informatique cognitive avec l écosystème Watson En lançant la division Watson Business Group en janvier dernier ($1 Bn et employés fin 2014), IBM ouvrait la voie à l informatique cognitive. Que sait et peut faire cette nouvelle division, qui commence à s appuyer sur des partenariats? Informatique cognitive Une usurpation linguistique au service du marketing? En fait, pas vraiment. Sinon, IBM n annoncerait pas $1 Bn sur sa nouvelle division «autonome» Watson Business Group. Tous les acteurs majeurs de l informatique travaillent sur ces concepts d informatique cognitive, neuronale, etc. Google affiche même clairement sa volonté de devenir l un des leaders de ces évolutions en rachetant de nombreuses entreprises dédiées à l intelligence artificielle. De la donnée à la connaissance «En 1900, les systèmes de tabulation (créés pour faciliter les calculs liés au recensement des populations) se basaient uniquement sur les nombres. Dès 1950, les nombres deviennent des données gérées par les systèmes programmables, qui apportent aussi la flexibilité. Après les révolutions du Web et de la mobilité, et l émergence de l Internet des objets, l informatique cognitive fait évoluer ces technologies du stade des données à celui de la connaissance», explique Patrick Albert, directeur du centre d études avancées chez IBM France (et membre du comité d administration de l Association française pour l intelligence artificielle Afia). De même que les données utilisent les nombres (généralement de façon transparente, et malgré les évolutions technologiques), l informatique cognitive utilise les données. Une des différences majeures tient dans la flexibilité et l adaptabilité de ces technologies favorisant la gestion active de la connaissance. Pour IBM, l informatique cognitive repose sur «des systèmes complexes de traitement de l information capables d acquérir, de mettre en œuvre et de transmettre des connaissances. Au carrefour de la perception, de l intelligence, du

5 langage, du calcul, du raisonnement et, in fine, de la conscience.» Sur ce dernier point, mieux vaut parler d intention «Traditionnellement, les ordinateurs font mieux ce que les humains ne savent pas faire, ou très mal, comme les grands calculs», affirme Patrick Albert. «Avec l informatique cognitive, les ordinateurs commencent à faire bien ce que les humains savent faire.» Au-delà d un simple système intelligent Sur une architecture informatique massivement parallèle, Watson utilise des algorithmes inspirés de la linguistique, de l anthropologie, de la psychologie, des neurosciences, de la philosophie ou de l intelligence artificielle. Cet ordinateur avait battu les deux meilleurs candidats du jeu de culture générale Jeopardy. Après analyse de la question, le système génère des hypothèses, collecte et met en corrélation divers types d information, il évalue alors les réponses (en fonction de preuves) apportant le meilleur degré de confiance, et propose un nombre réduit de réponses classées par ordre de pertinence. «Watson ne donne pas de réponse absolue», tempère Patrick Albert. «Le système comprend le langage naturel, génère et évalue des hypothèses qu il propose. Enfin, il s adapte et apprend en fonction des décisions prises par l utilisateur.» Des cas concrets déjà ou bientôt disponibles En quoi Watson, ou l informatique cognitive en général, peut-elle aider concrètement les entreprises? Au Memorial Sloan- Kettering Cancer Center à New-York, Watson joue pleinement son rôle d assistant à la décision. Pendant que l oncologue discute avec son patient, Watson écoute, enregistre et traite déjà les propos échangés (vocalement). «Watson ne fait pas le travail de l oncologue, et ne rédige pas non plus de prescription. Il génère des propositions. Et le spécialiste peut même examiner ce qui a amené Watson a mettre en avant chaque proposition», rapporte Patrice Poiraud, Watson trouve, filtre; corrèle, donne du sens directeur Big Data et analytics chez IBM France. Côté e-commerce, l enseigne North Face (vêtement de sport haut de gamme) s intéresse à Watson pour répondre à des requêtes du type «je souhaite faire une randonnée au pôle Nord dans trois mois, quels équipements me faut-il?». Beaucoup plus complexe à analyser qu il n y parait. Mais une interaction avec le client peut là aussi faciliter les choses et permettre à Watson d apprendre un peu plus à chaque échange. La DBS Bank de Singapour souhaite que ses clients (ou prospects) puissent poser des questions sur tout type de sujet bancaire et obtenir immédiatement des réponses, explications, et éventuellement des offres commerciales. Sur ce projet récent, le système est encore en cours d apprentissage et des équipes de la banque répondent à des centaines de questions chaque jour. Il faut alimenter le système pour l aider à apprendre le fonctionnement du secteur bancaire de ce pays. Il sera opérationnel dans quelques mois. Et déjà, on devine tout un écosystème autour de Watson. Ecosystème : alimentaire ce cher Watson? IBM n investit pas un $1 Bn, sans espérer légitimement des retombées économiques. Comme pour toute innovation, l écosystème incarne un élément clé de réussite. L éditeur a donc progressivement ouvert ses technologies Watson aux spécialistes. Alors que toutes ces solutions sont encore très jeunes, de nombreux partenaires potentiels se font connaître. «En premier lieu, nous souhaitons fournir des solutions à la demande pour traiter des sujets liés à des secteurs comme la médecine ou la banque, mais pour un client précis», précise Patrice Poiraud. «Puis nous devons créer des services et produits autour de Watson, avant de généraliser l accès à ces applications.» Big Blue définit trois types de partenaires. Les App Partners conçoivent des applications cognitives, grâce à leurs «Watson Developers Cloud» utilisant ces technologies et estampillés «Powered by Watson». IBM annonce déjà plus de 750 partenaires de ce type dans le monde. Avec ce programme Watson Developer Cloud, IBM entrouvre les portes de Watson (outils, technologies, API, formations, tests applicatifs ) à un nombre limité de partenair es (tentez votre chance ici). Comme expliqué plus haut, des contenus spécialisés et fiables sont indispensables pour alimenter une application Watson et tout son écosystème. Un rôle qui incombe aux Content Partners. Le Watson Content Store regroupe différents types de sources et de contenus sur de multiples secteurs ou expertises. Nouvelles technologies rimant avec nouvelles compétences, il est souvent difficile de trouver les compétences nécessaires. IBM a donc lancé le Watson Talent Hub, une place de marché de compétences où les partenaires Watson peuvent proposer leurs services. Et les diverses possibilités du Cloud ou des accès à distance permettent des modes d intervention multiples et variés, et des modes de tarifications innovants. En février, IBM a également annoncé la création d un fonds d investissement (ouvert aux investisseurs tiers) pour aider au dé veloppement de sociétés de l écosystème Watson, fonds auquel il a apporté $100 M. iphone6 : 2 références dont une phablette? Alors que nous allons entrer dans cette période propice aux rumeurs concernant les nouveaux produits Apple, il est de plus en plus souvent fait cas de deux iphone différents qui sortiraient à la rentrée, dont l un avec une diagonale de 5,5 qui serait à ranger dans la catégorie phablette. L arrivée d un nouvel écran de cette taille mis au point par Japan Display renforce cette thèse. Au milieu des rumeurs qui concernent Apple et ses nouveaux produits il est parfois difficile de trier le vrai du faux, mais lorsque celles-ci reviennent avec insistance chez des organismes sérieux, il y a souvent le début d une réalité, même si cela ne se concrétise pas toujours dès qu arrive septembre. Pourtant, on peut penser que le nouvel iphone qui sortira à la rentrée sera doté d un écran plus grand tant l écran de l iphone actuel paraît bien petit en comparaison de tous les autres smartphones qui lui font concurrence et dont la taille semble être plébiscitée par les consommateurs. Si l arrivée d un écran plus grand est quasiment acquise, la rumeur qui revient aussi régulièrement ces derniers jours est la sortie conjointe de deux références d iphone dont l un embarquerait une dalle de 5,5, à ranger dans la catégorie des phablettes (Le Galaxy Note 3 est un peu plus grand avec 5,7 ). Ainsi, si le téléphone d Apple devrait proposer par défaut une taille d écran de 4,7, un 5,5 viendrait compléter la gamme. C est le très sérieux, et bien informé, quotidien japonais Nikkei qui se fait l écho de cette rumeur et qui s appuie sur la présentation très récente d un nouvel écran 5,5 par Japan Display. Cet écran ne serait pas seulement plus grand, il serait aussi «super» Retina puisque sa résolution de 1440 x 2560 pixels permettrait d avoir du 538 ppi (contre 326 à l heure actuelle). N étant pas avare en information, sans jamais citer ses sources, le Nikkei nous informe que ce sont les usines Sharp de Kameyama et Japan Display de Mobara, toutes deux situées au Japon, qui lanceraient la production de cet écran dès le mois prochain. Le verre Gorilla Glass de son côté devrait être remplacé par du saphir de synthèse, réputé plus résistant encore et le processeur devrait être assemblé par le fabricant de semi-conducteurs taiwanais TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Co.). La sortie de ce nouveau modèle prévu pour être présenté à la rentrée prochaine (septembre ou octobre) serait donc une grande nouveauté pour Apple qui investirait ainsi un nouveau marché. Reste à voir si la firme de Cupertino va vraiment se lancer sur le marché des phablets ou si ces rumeurs sont les échos d une réflexion qui est menée chez Apple, mais qui ne se concrétisera pas cette année. Office pour ipad, un coup dur pour Google et un vrai bonheur pour les utilisateurs! Microsoft vient de lancer Office pour ipad. PowerPoint, Word et Excel disponibles et pleinement opérationnels sur un simple ipad! Et je suis bluffé par la qualité de ce que Microsoft vient de mettre en ligne! Nous venons de passer quelques heures à tester, et non seulement le produit est parfaitement stable, mais en plus les fonctionnalités d édition sont extrêmement riches, bien plus riches que ce que l on peut trouver chez leur concurrent Google Docs pour ipad (dont seuls Spreadsheet et Docs sont disponibles sur mobile, Presentation est toujours manquant). Google prend un train de retard d un coup et d un seul! Impressionnant retournement de situation! Je me rappelle quand Eric Schmidt annonçait début 2011 qu à la fin d année ils auraient rattrapé Office fonctionnellement parlant. Ce ne fût jamais le cas, mais c est surtout Microsoft qui reprend le flambeau une nouvelle fois et va creuser l écart de manière considérable avec un Office 100% opérationnel sur ios. Et le nouveau CEO de Microsoft, Satya Nadella, a Excel pour ipad annoncé aujourd hui qu une version Android verrait le jour prochainement! Je vous invite donc à tester par vous-même (chargez les trois applications ici : PowerPoint, Word et Excel), et surtout commencez à travailler sur ces version ipad d Office. Il faut bien entendu posséder un compte Office 365, soit privé, soit professionnel, pour pouvoir éditer les documents puisqu ils sont automatiquement sauvegardés dans le cloud. Gestions de versions, partage de document, modifications à plusieurs simultanément, édition riche, clavier personnalisé pour la saisie de formules et de chiffres, nombreuses librairies de formes pour les slides, 100% compatible Office Windows, tout ce qui est nécessaire à une vraie bureautique collaborative est au rendez-vous. Quels enjeux? Microsoft est peu à peu en train de saper tous les atouts que Google avait peu à peu construits ces dernières années. Le virage radical qu a pris Microsoft vers le cloud, va porter ses fruits sur le marché. Car qui dorénavant, avec une telle application mobile d Office, disponible bientôt sur tous les devices (ios, Android, Windows

6 mobile) ira encore chez Google pour créer des documents bureautiques avec des produits moins performants et moins riches fonctionnement? Pas grand monde Microsoft est en train de laisser sur place Google, concentré apparemment sur des enjeux bien différents que ceux de la bureautique collaborative Microsoft, fidèle à sa stratégie depuis 30 ans, prend le temps de prendre les virages, mais ne les rate au final jamais! Là où Google semble se concentrer ses dernières années sur des enjeux bien éloignés de la bureautique collaborative, et là où Google court derrière Facebook en refusant de séparer le Google+ professionnel du Google+ grand public, empêchant ainsi toute adoption par ses propres clients! Les grands gagnants du travail de Microsoft vont être les entreprises et leurs employés, car c est la garantie de pouvoir enfin changer les habitudes de travail, tout en gardant les mêmes outils et sans changer de formats de documents, tout le monde va pouvoir adopter progressivement les nouvelles pratiques de travail collaboratif, avec tous les atouts qu elles génèrent : productivité accrue, mobilité totale, universalité d accès, gains de temps, capitalisation de l information, innovation, compétitivité Microsoft Office pour Android disponible gratuitement L'application Microsoft Office pour Android est désormais disponible gratuitement au téléchargement, et ne nécessite plus de disposer d'un compte Office 365. L'utilisation de l'application Office pour Android requérait jusqu'à présent l'ouverture d'un compte Office 365, et donc d'avoir souscrit un abonnement payant : cette contrainte est désormais levée par Microsoft, dans le cadre d'un usage privé. Les utilisateurs pourront accéder aux documents créés via les applications de la suite bureautique (Word, Excel et PowerPoint) en utilisant simplement un compte Microsoft gratuit. Cette ouverture complète donc l'utilisation de l'espace de stockage OneDrive et des Office Web Apps sur PC : via leur smartphone, les utilisateurs peuvent donc consulter et éditer des documents, ouvrir des pièces-jointes comportant des documents Office. Pour un affichage optimal, ils bénéficient par ailleurs de la prise en charge des diagrammes, des animations, des graphiques SmartArt et des formes. Un plan d'abonnement Office 365 requis pour une utilisation professionnelle À noter que l'abonnement à Office 365 est requis pour pouvoir créer, modifier et enregistrer des documents à usage professionnel (compatibilité avec Sharepoint et OneDrive Entreprise). Les plans d'abonnement éligibles comprennent Office 365 Petite Entreprise Premium, Office 365 Moyenne Entreprise, Office 365 Entreprise E3 et E4, Office 365 Éducation A3 et A4 pour les enseignants et Office 365 ProPlus. La semaine dernière, Microsoft annonçait le lancement d'une version optimisée de Microsoft Office pour ipad, également disponible gratuitement pour un usage privé. Le numérique, un enjeu pour les municipalités Si les municipalités veulent suivre le rythme des Français en terme d usages numériques, elles doivent encore fournir des eff orts aussi bien pour les démarches administratives, les transports ou bien encore les équipements publics. Les Français déclarent à 90% que les services numériques (inscription sur listes électorales, accès aux dossiers d état civil, paiement des activités extra scolaires sur Internet...) ont contribué à améliorer leur quotidien au cours des dix dernières années. C'est en effet ce que dévoile une étude menée par Microsoft CityNext avec Ipsos auprès de Français sur leurs attentes et perceptions concernant les services numériques proposés par les municipalités et leur amélioration. Malgré cette satisfaction des Français, il en ressort toutefois que le numérique est globalement sous-utilisé par les municipalités qui pourraient en tirer parti pour mettre en place des services innovants favorisant le gain de temps et la réduction des coûts. Des villes insuffisamment impliquées dans le numérique Ainsi, les Français interrogés sont 46% à attendre une révolution numérique estimant que les plus grandes innovations n ont pas encore eu lieu. Globalement, les Français attendent plus de leur ville en matière de numérique puisque seuls 44% des sondés considèrent que leur municipalité utilise des services numériques pour améliorer les services aux habitants. 29% des sondés pensent ainsi que leur municipalité est en retard concernant l utilisation des nouvelles technologies. Cet avis est partagé surtout par les jeunes et les habitants des zones rurales. En outre, les habitants sont plus de la moitié à penser que leur équipe municipale agit peu, voire, n agit pas du tout pour améliorer leur quotidien au sujet des conditions de déplacement, du développement des services de santé et de la qualité de l air et le niveau de pollution. Priorité aux services administratifs et aux transports Les principaux atouts apportés par les nouvelles technologies sont le gain de temps, cité par 58% des sondés, et la réduction des coûts et factures pour 51% des habitants. C est notamment en effectuant leurs démarches administratives sur Internet que les Français estiment pouvoir gagner du temps. Ils jugent également très utile d avoir des systèmes d éclairage public tels que des lampadaires intelligents ou encore des feux tricolores dont la durée s adapte au trafic. Ils espèrent que de tels systèmes leur permettent de réaliser des économies sur leur facture d eau et d énergie. Toutefois, si l étude souligne les craintes des habitants liées à la protection des données, elle indique que les personnes interrogées font confiance aux services municipaux quant à l utilisation de leurs informations personnelles. The Latest Chat App for iphone Needs No Internet Connection A startup s software will let iphone apps connect phones without the Internet. Decentralized communication schemes can be more robust, and more private, than centralized ones. Just between us: Peer-to-peer schemes like FireChat s send information without involving distant servers or wireless carriers. Mobile app stores are stuffed with messaging apps from WhatsApp to Tango and their many imitators. But FireChat, released last week for the iphone, stands out. It s the only one that can be used without cell-phone reception. FireChat makes use of a feature Apple introduced in the latest version of its ios mobile software, ios7, called multipeer connectivity. This feature allows phones to connect to one another directly using Bluetooth or Wi-Fi as an alternative to the Internet. If you re using FireChat, its nearby chat room lets you exchange messages with other users within 100 feet without sending data via your cellular provider. Micha Benoliel, CEO and cofounder of startup Open Garden, which made FireChat, says the app shows how smartphones can be set free from cellular networks. He hopes to enable many more Internet-optional apps with the upcoming release of software tools that will help developers build FireChat-style apps for iphone, or for Android, Mac, and Windows devices. This approach is very interesting for multiplayer gaming and all kinds of communication apps, he says. Anthony DiPasquale, a developer with consultancythoughtbot, says FireChat is the only app he s aware of that s been built to make use of multipeer connectivity, perhaps because the feature remains unfamiliar to most Apple developers. I hope more people start to use it soon, he says. It s an awesome framework with a lot of potential. There is probably a great use for multipeer connectivity in every situation where there are people grouped together wanting to share some sort of information. DiPasquale has dabbled in using multipeer connectivity himself, creating an experimental app that streams music from one device to several others nearby. The new feature of ios7 currently only supports data moving directly from one device to another, and from one device to several others. However, Open Garden s forthcoming software will extend the feature so that data can hop between two iphones out of range of one another via intermediary devices. That approach, known as mesh networking, is at the heart of several existing projects to create disaster-proof or community-controlled communications networks (see Build Your Own Internet with Mobile Mesh Networking ). Apps built to exploit such device-to-device schemes can offer security and privacy benefits over those that rely on the Internet. For example, messages sent using FireChat to nearby devices don t pass through any systems operated by either Open Garden or a wireless carrier (although they are broadcast to all FireChat users nearby). That means the content of a message and metadata could not be harvested from a central communications hub by an attacker or government agency. This method of communication is immune to firewalls like the ones installed in China and North Korea, says Mattt Thompson, a software engineer who writes the ios and Mac development blog NSHipster. Recent revelations about large-scale surveillance of online services and the constant litany of data breaches make this a good time for apps that don t rely on central servers. As users become more mindful of the security and privacy of technologies they rely on, moving in the direction of local, ad-hoc networking makes a lot of sense. However, peer-to-peer and mesh networking apps also come with their own risks, since an eavesdropper could gain access to local traffic just by using a device within range. Open Garden s main product is an app that allows Android devices to share their Internet connections (see Could You Spare Some Internet Access? ). However, Benoliel says that won t be coming to the iphone anytime soon because the feature that FireChat relies on cannot be used to share data connectivity. Peer-to-peer mobile communications and mesh networks could prove especially important in countries with minimal communications infrastructure. You can see Google spending billions on fiber and balloons, but this is not going to solve the problem of ubiquitous mobile connectivity, Benoliel says. He argues that the spread of cheap Android phones across the world will make mesh networking feasible. We need to create small Internets that can function on their own and [then] connect them to the big Internet.

7 The end of Windows XP is also the end of everything we thought we knew about computing When we bury XP we also need to bid farewell to the old certainties about technology too. More than a dozen years after it first went on sale, the reign of Windows XP is finally coming to an end. XP was Microsoft's most popular operating system ever it was only recently overtaken by Windows 7 as the most used OS in the world and it's still running on somewhere around a quarter of all desktops. As of next week however, XP is no longer supported by Microsoft: no more software updates or security patches will be forthcoming from the company. XP's dozen-year lifespan is the equivalent of millennia in tech years, and so XP is a digital dinosaur still roaming the earth. Many will be mourning its passing, others will be grumbling as they scramble to update to a new operating system, and some will be cursing because they have to pay out for additional support after having left their migration too late. But the death of XP is more than just a headache (and the cause of some heartache) for IT: it also part of some profound changes in the tech landscape. As we lay XP is to rest, we're also saying goodbye to some of technology's old certainties: that the PC is the default hardware for the average user, that Windows is the standard operating system it will run. Both of those assumptions held true throughout the life of XP but no longer. The decline of the PC continues: it's already been overtaken by tablets and smartphones among consumers, and increasing in business. As well as the rise of new hardware form factors, new operating systems are grabbing market share too: in the case of tablets and smartphones, it's still pretty much a two horse race between Android cornering the mass market and ios at the premium end. Windows is still around of course, and still a strong presence (especially in business), but its dominance is being questioned: the upgrade from XP to Windows 8 is such a big leap that some may consider switching to an alternative platform altogether, such as ipads or Chromebooks. All of this means we're entering a new era of fragmented computing, a jumble of devices, operating systems and competing ecosystems. Neither Android nor ios are monoliths: there are many versions of Android in use (less than 10 % of devices are running KitKat, the latest iteration of the OS), and the older versions of Apple's iphone and ipad (only a few years old) cannot run the latest versions of ios. Build it once, run anywhere is just as much of a dream as it ever was. Competing ecosystems have led to a profusion of app stores and operating systems flavors (just compare Amazon's Fire OS to An droid) which can create strife for developers and users. Stifling walled gardens of content and apps are everywhere as tech companies seek to enforce the loyalty of their customers. Windows, of course, was just another walled garden (ask the Linux enthusiasts or the Mac fans) but for most it was such a big enclosure that most couldn't see the walls. None of this is bad, just different. It's unlikely that we'll see a platform as dominant as Windows again; Android is making a strong play but will probably never be the operating system of everything. The downside of all of this is uncertainty and fragmentation, at least for now. But it's also a bigger, more complicated and more exciting world with better devices, wider options and more opportunity. ATM of the future: No cards, no buttons Diebold has deployed the first of a completely different kind of ATM. The device has a minimal user interface; instead the customer uses a smartphone app. ATMs haven't changed all that much over the years. Bankers are a very conservative bunch. But now Diebold has deployed the first of a completely new kind of ATM designed to appeal to gadget-obsessed millennials. The machine has no physical buttons or card reader. You do nearly all your interactions with it through the cloud using a smartphone. This video demonstrates it : https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=jqnjqrilrew The new machine was announced in early 2013, but now there is one in operation at Diebold's own credit union, Diebold Federal Credit Union (DFCU). All kinds of cool applications become possible in this scenario. One example they show is how a user can authorize a third party to withdraw a specified amount of cash from his account. In the app, you pick a person from a list which the app populates from the phone's contacts list, then designate an account and an amount of money. The app sends an SMS to that person with a six-digit code. The other person goes to an ATM and enters this code, at which point it dispenses cash. Such ATMs should make skimming basically impossible. Customers conduct very little interaction directly with the ATM itself. New, stronger methods of authentication are possible: For instance, the user at the phone can prove that they are the one at the ATM by taking a photo of a QR code on the ATM display. This design also makes the ATM itself much simpler, more of a thin client. With as much of the logic in the process as possible in the cloud, the code in the ATM itself could be simpler and more hardened and heavily scrutinized. Another important part of this design is a mobile wallet provided by Paydiant that allows customers to pre-stage withdrawals. It also creates the possibility of using similar technologies for point of sale: Imagine the customer at the register paying by scanning a QR code generated by the point-of-sale system. The QR code, sent through the mobile wallet from the phone, authorizes payment which is confirmed to the register from the cloud. Or the other way around: The user could authorize payment of a certain amount in their app and generate a QR code which is scanned by the register, becoming the equivalent of a one-time credit card. The US is only beginning to implement the infrastructure necessary for EMV (Europay-Mastercard-VISA), a smart card system that will prevent most of the payment card fraud we experience today. But the smart phone and the cloud are an infinitely more sophisticated solution and a lower cost. No card or PIN are required at the ATM or point of sale. But that makes authentication for the app and phone all the more crucial, lest anyone who steals the phone could gain access to accounts. Take a close look at all this. It's the wave of the future. Vicenterra Luna volume 1 watch gives Earth and Moon the 3D treatment The Earth and Moon are, we re reliably informed, three-dimensional, so why should the Moon-phase dial on your upmarket wristwatch be flat? At Baselworld 2014, Swiss watchmaker Vicenterra took up the challenge to rectify this with its Luna volum e 1, which shows the Earth and Moon as rotating three-dimensional spheres as part of its set of complications. Vicenterra s second timepiece, the Luna has a polished steel case, water resistant to three atmospheres, with a black satin dial and sapphire crystal complemented by a black, hand-sewn, alligator leather strap. So far, that s all pretty standard, but the party piece of the Luna is the two spheres down at the bottom of the dial. On the left is a 6.5-mm Moon sphere showing the phases of the satellite, and on the right is a 7.5-mm Earth sphere showing the position of the Sun over the Earth s surface at that moment. That is, the point where the Sun is at its zenith or local noon. Meanwhile, the top of the dial shows the Sun during the day and a comet at night arcing across a starry sky made of black diamonds, so you ll know why it got dark outside. There s also a date window. The reverse of the watch shows off the automatic winding movement and has a window, so you can see the antipodes on the Earth globe. What makes all this go is the automatic, 45-jewel movement made by House Vaucher Manufacture Fleurier, powered by auto-winding white-gold weights with two barrels in series for a 42-hour power reserve. The movement is given a black rhodium surface treatment and has chamfered bridges that are also blasted and rhodied. There s a crown at 3 o clock for setting date and time, a button at 4 o clock for setting the Earth globe to one of 24 hour positions, and another button at 8 o clock for setting Moon phases. Available only on a pre-order basis in a limited run, the Vicenterra Luna volume 1 comes in a pink gold, yellow gold, white gold, or steel finish, with prices ranging from CHF 16,500 ( 13,500, US$18,600) to CHF 27,650 ( 22,490, US$31,000), depending on the finish. The video below introduces the Vicenterra Luna volume 1. https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ozejdtg5d2i What Makes Big Data Projects Succeed In conversations with executives, many of the same misconceptions about big data projects and what makes them successful keep coming up. To help clear the air and foster a better understanding of what makes big data initiatives succeed, here are some of the key things I ve learned from companies that are realizing substantial business value with their big data initiatives.

8 Technology: The most popular misconception many organizations have is that big data projects are all about technologies that are specific to big data Hadoop, Python, Pig, Hive, etc. It is certainly true that those tools are important and useful to big data projects. But unless your company is a start-up, you probably have some legacy technologies and skills that can come in handy as well. Ina recent study I did on big data projects involving data discovery platforms from companies like Teradata Aster, I found that companies can program big data applications with existing languages like SQL. I also learned that companies with existing data warehouse environments tend to create value faster with big data projects than those without them. Your existing analytical tools SAS, SPSS, R will also still be useful with big data. People: Just as you can hold onto some of your legacy technologies, you also don t need to bring in entirely new people. The large companies I interviewed about big data projects said they were not hiring Ph.D. level data scientists on a large scale. Instead they were forming teams of people with quantitative, computational, or business expertise backgrounds. They felt the need to educate some of the project team members on big data technologies such as Hadoop and scripting languages. But they were not in desperate straits from a big data talent perspective. Good change management: Change management is key to the success of projects. While one might think that technical challenges would outweigh human ones in big data work, it s not necessarily so. Many big data projects involve prescriptive analytics algorithms or automated systems that tell workers at the front lines of organizations how to do their jobs. In talking with companies that are using big data for these purposes UPS s Project ORION for real-time routing of delivery vehicles, or Schneider National s analysis of fuel tank sensor and GPS data to designate fuel stop locations to drivers the project managers emphasized how important change management is. Both applications involve substantial changes in how drivers do their work, and the recommendations they make have to be accurate and trustworthy or they may be ignored. A clear business objective: Popular wisdom suggests that big data projects are primarily about sifting through a big pile of data to find promising relationships. That is an essential task, but it will be an unproductive fishing expedition unless a company has a business problem in mind. For example, telecom companies including T-Mobile and Vodafone are using big data technologies to churn through customer and network data records. It would be an overwhelming project without a business objective in mind: preventing customer churn. With that goal in mind, Vodafone Australia was able to find and fix some network problems that were causing churn in just a few weeks. Good project management: Does it help to have executive sponsorship? Absolutely. Should the manager of the project communicate effectively with stakeholders? You betcha. These are hardly surprising, although the technical complexities of big data (and the technical focus of its practitioners) m ay make it somewhat more difficult to recruit sponsors and engage stakeholders. Of course, in addition to good project management, and the other factors above, you need some good fortune. Big data projects involve new technology and new development approaches, and are inherently risky. And if you re doing significant data exploration or discovery with big data, you will occasionally fail which is not really a problem if you learn from the failures. Big data projects are still more like R&D than production applications. But those organizations that combine conventional project management wisdom with some of the big data wrinkles I ve described will have a leg up on success. Le brevet logiciel remis en question aux Etats-Unis Les neuf juges de la Cour suprême des États-Unis vont entamer aujourd'hui une série d'auditions au sujet du brevet logiciel. Le principe même d'un dépôt de brevet sur un algorithme ou un processus logiciel n'est pas remis en cause. Par contre, la justice réfléchit à la façon dont elle pourrait clarifier les règles d'éligibilité d'un logiciel à un brevet. On se souvient notamment du débat qu'il y avait eu au début des années 2000 sur le brevet posé par Amazon.com sur l'achat en un clic. Un brevet considéré comme trivial par la Free Software Foundation qui avait alors appelé à un boycott du e-commerçant. Ces dernières années, les grands procès se sont multipliés aux Etats-Unis, tout particulièrement entre les géants du mobile. Pour Google, il faudrait clarifier et restreindre les règles d'éligibilité des brevets logiciels. De leurs côtés, les possesseurs de grands portefeuilles de brevets, comme IBM, souhaitent voir élargies les règles d'éligibilité. Google, Dell, Verizon, Microsoft, HP, mais aussi le constructeur de moteurs Cummings vont être auditionnés par la Cour suprême qui va revoir trancher. Plus que jamais la question est devenue urgente. En 1991, les États-Unis avaient accordé brevets sur du logiciel. Vingt ans plus tard, ce chiffre est monté à A lire sur Reuters Accidents routiers : les professionnels préparent un e-constat sur smartphones Il sera prochainement possible de dresser un constat, suite à un accident automobile, depuis son smartphone. Une application pour ios et Android sera disponible dès Les professionnels de l'assurance automobile devraient entamer la mise en place d'un moyen de dresser et d'envoyer des «e-constats» directement depuis un smartphone. Ils collaborent actuellement à l'édition d'une application permettant d'envoyer rapidement ce type de document, lors d'un accident ou un accrochage sur la route. Selon Les Echos, le Groupement des entreprises mutuelles d'assurance (Gema) ainsi que la Fédération française des sociétés d'assurance entendent proposer un tel service dès l'année prochaine. Toutes les compagnies d'assurance pourraient profiter et se «connecter» à cette application développée pour les terminaux sous ios et Android. Certaines informations comme le numéro d'assuré, la plaque d'immatriculation pourraient être préenregistrés par l'utilisateur. Sur le lieu de l'accident, il pourra joindre des photos, des croquis ou toutes informations utiles. Les personnes recevront un SMS leur permettant de s'authentifier et de valider le constat. Un de confirmation sera également envoyé aux parties concernées. Grâce à la dématérialisation, les assureurs promettent une prise en charge plus rapide des dossiers, et donc un remboursement plus prompt. Il n'est toutefois pas certain que l'application prenne en compte tous les scénarios envisageables lors d'un accident (fuite, absence de témoins ). L'Europe crée un réseau de MooC pour former des développeurs Pour aider à former des développeurs et répondre aux besoins des entreprises, la Commission européenne soutient la mise en pl ace d'un réseau de MooC en Europe. Créer une réponse entre deux besoins, voilà la volonté de Neelie Kroes, Commissaire européen en charge des nouvelles technologies. «En 2020, 90% des emplois nécessiteront des compétences dans le numérique», explique-t-elle dans un communiqué. Elle ajoute, «c'est très proche et nous ne sommes pas prêts». Il y a donc une forte demande des entreprises de disposer de compétences IT (développeurs web et mobile notamment) et des besoins de formation de la part des personnes. «Des centaines de milliers d'emplois autour du web ne sont pas pourvus en raison d'un manque de qualification», souligne l'exécutif bruxellois. La Commission européenne pense qu'une des réponses peut provenir des MooC (Massive Open Online Courses). L'idée de créer un réseau de cours européens dédiés au numérique et ouvert à l'ensemble des citoyens des Etats membres. Le site Iversity.org, en collaboration avec le portail Open Education Europa, sera la plateforme accueillant un ensemble de formations portant sur la création d'applications pour mobile. Cette initiative du programme «Startup Europe» veut d'identifier la demande en compétence numérique pour les jeunes entreprises. La Commission lance un appel aux entrepreneurs, aux Universités et aux prestataires de MooC de créer un écosystème afin d'aider à former des développeurs dans les domaines du web et de la mobilité. Intel renforce les fonctionnalités de son minipc Edison Intel va doter son plus petit ordinateur - de la taille d'une carte SD - de nouvelles fonctionnalités pour favoriser son usage dans les appareils portables. Pas plus grande qu'une carte SD, la première version de l'ordinateur Edison d'intel, disponible depuis le mois de janvier dernier, ne trouve pas sa place sur le marché des dispositifs portables à cause de ses capacités limitées. Mais, «avec cette mise à jour, en particulier ses capteurs et la connectivité sans fil, la solution d'intel pourra mieux répondre aux besoins des terminaux portables», a estimé Mike Bell, vice-président et directeur général du New Devices Group d'intel. «Des gens sont venus de partout pour nous dire ce qu'ils pourraient faire avec Edison, et nous avons décidé de la doter de plus de fonctionnalités», a ajouté le vice-président d'intel. Edison peut notamment équiper de petits appareils électroniques flexibles que l'on peut porter sur soi. Pour l'instant, ce sont les smartwatches et les capteurs dans le domaine du fitness et de la santé qui focalisent l'attention. Mais Intel espère qu'edison pourra servir de tremplin pour expérimenter de nouveaux types de produits portables. Le fondeur est déjà en train de développer avec sa carte des prototypes d'appareils portables que l'on peut porter sur la tête, au poignet ou à la cheville. Et, en début de semaine dernière, le fondeur a racheté Basis Science, une entreprise qui fabrique des capteurs pour le fitness. Plus de capteurs pour étendre les fonctionnalités «La nouvelle version d'edison est dotée d'un hub de capteurs, c'est-à-dire qu'il sera possible de connecter divers capteurs pour ajouter par exemple des fonctions pour la géolocalisation, des mesures environnementales ou pour contrôler l'éclairage», a expliqué Mike Bell. Ces ajouts

9 agrandissent la taille de la carte de 1 mm seulement sur chaque côté. Intel a dû greffer un circuit avec une série de connecteurs sur lesquels il est possible de brancher d'autres cartes ou d'autres capteurs. «Réduire la taille n'aurait pas apporté grand-chose de plus», a justifié le vice-président et directeur général du New Devices Group d'intel. Selon lui, sans ces connecteurs, il était difficile d'étendre les fonctionnalités de la puce. «Les smartwatches seront peut-être trop petites pour accueillir la carte d'intel, mais Edison pourra toujours équiper des produits portables comme des chemises avec puces intégrées ou des capteurs pour surveiller des indicateurs de santé», a déclaré Mike Bell, qui a même parlé d'un casque de football américain intelligent dans lequel la puce servirait à analyser en temps réel l'impact d'un coup. «On peut connecter n'importe quel genre de capteur». Plus de capteurs, cela signifie aussi une plus grande consommation d'énergie. «Mais la puce de la carte Edison réalisera chaque calcul en consommant le minimum d'énergie», a expliqué le dirigeant d'intel. Cette version d'edison permettra également de transférer des données vers le cloud grâce à la connectivité sans fil. Recharge sans fil chez Freescale La carte d'intel sera vendue l'été prochain aux US, mais Mike Bell n'a encore donné aucune indication quant à son prix. Actuellement, Galileo, l'autre ordinateur d'intel, plus grand et sans boitier, pour appareils portables est vendu entre 60 et $70 HT dans les circuits de distribution. Les kits d'intel sont construits autour du processeur Quark basse énergie basé sur l'architecture x86. D'autres fabricants comme Freescale vendent aussi des kits de développement pour produits portables, mais leurs cartes logiques sont au moins aussi grandes qu'une carte de crédit. Les kits de Freescale servent essentiellement à construire des prototypes et à développer des applications pour appareils portables. Ils offrent aussi d'autres fonctionnalités, comme des capacités de rechargement sans fil. «Ces améliorations doivent valider Edison pour de futures applications», a déclaré Mike Bell, ajoutant qu'intel surveillera l'évolution des appareils portables avant de travailler sur de futurs concepts de puces. Intel développe également des cartes que l'on pourra relier à Edison via le hub de capteurs. Celles-ci seront livrées ultérieurement. Red Hat s allie au Cloud public de Google Les utilisateurs avec un contrat de maintenance Red Hat peuvent désormais porter leurs instances virtuelles RHEL sur le service IaaS de la Google Cloud Platform. La Cloud Platform de Google compte un nouveau partenaire de premier plan : Red Hat. Le spécialiste de l open source a en effet annoncé que ses clients RHEL pouvaient désormais utiliser leurs droits sur le Cloud de Google via Red Hat Cloud Access. Ce partenariat s inscrit dans le cadre de la stratégie Cloud hybride de Red Hat avec des instances quipeuvent ainsi être migrées dans des environnements de Cloud privé ou public, c est-à-dire sur AWS et désormais aussi sur Cloud Platform. Google est seulement le second partenaire Red Hat à décrocher la certification Red Hat Cloud Access du programme Cloud Provider un programme lancé par l éditeur en 2009 et qui exige la conformité avec différents standards. «Aujourd hui, les utilisateurs entreprise demandent performance, scalabilité, flexibilité et sécurité dans le but d exécuter leurs applications. Désormais avec Cloud Access, les clients disposent de la flexibilité leur permettant d utiliser leurs abonnements RHEL sur l infrastructure Google. En travaillant avec Red Hat, nous sommes capables d offrir au client une utilisation compatible et performante de l Open Source avec Google Cloud Platform et Compute Engine» commente le responsable de Google, Chris Rimer. Un cadre sur trois s'est déjà endormi en réunion Soporifiques les réunions? Oui pour 1cadre/3. 95% trouvent qu'une meilleure organisation rendrait leur entreprise plus performante. La réunion : une perte de temps pour beaucoup, un moment pour lever le pied pour certains, un ennui profond pour d'autres. D'après un sondage Ifop publié mardi, un cadre sur trois s'est déjà endormi en réunion, et près de neuf sur dix s'y sentent complètement inutile. Plus précisément, l'enquête montre que 32% des personnes interrogées sont déjà tombées dans les bras de Morphée (dont 15% plus d'une fois) et que 88% des cadres ont déjà eu le sentiment de ne servir à rien en réunion (dont 70% plus d'une fois). Fuir au sens propre et au sens figuré 75% des cadres (avouent aussi avoir déjà fait autre chose pendant une réunion au lieu de se concentrer sur l'objet de la rencontre. Et près de la moitié (47%) ont déjà inventé une excuse pour échapper à un tel rendez-vous. Les hommes semblent aussi plus enclins à trouver des échappatoires pour se distraire (77%) que les femmes (73%) et à inventer des excuses pour éviter les réunions (48% contre 44% pour les femmes). Les jeunes hommes en première ligne Côté sieste, ce sont aussi les hommes qui y ont le plus recours (35% contre 29% pour les femmes). Et curieusement, les moins de 35 ans sont en tête avec 35% de dormeurs contre 32% chez les ans et 31% chez les 50 ans et plus. Les moins de 35 ans et les salariés des grands groupes de plus de personnes sont ceux qui se sentent les plus inutiles (plus de 90%). Pour une meilleure organisation des réunions Les cadres sont quasi unanimes (95%) à dire qu'une meilleure organisation des réunions (définition de l'ordre du jour, animation ou rédaction de compte-rendu) permettrait aux entreprises de gagner du temps et d'être plus performantes. Ils estiment aussi que cela permettrait d'économiser de l'argent (87%), d'être plus innovants (75%) et même de gagner de l'argent (70%). Étude de la fondation Linux, les grandes entreprises high-tech recourent de plus en plus à l'open source Réalisée auprès de développeurs et de cadres dans des entreprises ou organismes membres de la fondation, cette étude qui inclut nombre de géants IT montre l'importance croissante qu'ils donnent au développement logiciel collaboratif. La Linux Foundation a réalisé une étude auprès de ses membres début mars 2014 sur leurs pratiques et leurs attentes. De par son recrutement, reconnaît la fondation, «ce groupe aura un biais positif en faveur du développement logiciel collaboratif», mais on y trouve plusieurs géants de la high-tech comme Cisco, Fujitsu, HP, IBM, Intel, Google, NEC, Oracle, Qualcomm et Samsung. L'étude «The Collaborative Development Trends Report» s'appuie sur les réponses de 686 développeurs et dirigeants, dont la majorité (69%) travaille dans des entreprises de 500 millions de dollars ou plus de chiffre d'affaires annuel, et de plus de 500 employés (76%). Les résultats indiquent que pour ces professionnels, le développement logiciel collaboratif augmente dans leur organisation et dans les industries, il y prend une place centrale et cette tendance bénéficie aux entreprises comme aux développeurs qui participent. La fondation souligne que le modèle du développement collaboratif prolifère ces dernières années, citant les projets qu'elle héberge (AllSeen Alliance, Code Aurora Forum, OpenBEL, OpenDaylight, OpenMAMA, Open Virtualization Alliance, Tizen, Xen Project, et Yocto Project) et d'autres ailleurs selon une approche similaire, comme CloudStack, Hadoop et OpenStack. Pour les dirigeants et cadres supérieurs qui ont répondu, 59% considèrent que le développement collaboratif est très important pour leur entreprise, 32% qu'il l'est assez, 7% qu'il est neutre et 1,5% qu'il n'est pas important. Selon eux, les cinq technologies les plus susceptibles d'être bouleversées par le développement collaboratif dans les 12 prochains mois sont: 1. Le cloud computing. 2. Les appareils mobiles. 3. L'Internet des objets. 4. Le Software Defined Networking (si quelqu'un a une traduction en français, commentaires ci-dessous SVP) 5. Les systèmes d'exploitation. Les cadres et dirigeants interrogés sur leurs projets de financement de développement logiciel collaboratif dans les six mois répondent pour 44% qu'ils augmenteront leur investissement, 42% qu'ils le maintiendront au même niveau et 14% qu'ils ne savent pas (aucun ne répond qu'il le diminuera). 91% estiment que dans les cinq ans, leur organisation augmentera ses pratiques de développement logiciel collaboratif, 7% que ces pratiques resteront identiques et 2% qu'elles diminueront. Messagerie : Gmail fête ses 10 ans Au 1er avril 2004, Google à la surprise générale lançait son service de messagerie Gmail en offrant gratuitement 1 Go de stockage. En annonçant son service de courriers électroniques, Google chamboulait le marché de la messagerie dominé par Microsoft, Yahoo! ou encore AOL pour ne citer que les principaux acteurs. Ces derniers ne proposaient que 4 ou 6 Mo de stockage forçant les internautes à effacer régulièrement leurs messages. L'idée était de mettre en place des abonnements annuels afin d'étendre la capacité et les fonctionnalités de la boite mail. Google annonçait alors la mise à disposition de 1 Go Mo - gratuitement. Poisson d'avril? Et non! Autant dire que la concurrence a dû revoir progressivement son offre à la hausse. Dans un premier temps, Gmail fut disponible en bêta sous la forme d'invitations privées et, en plus d'une capacité de stockage généreuse, le service introduisait plusieurs nouveautés. Les échanges par s étaient agencés sous la forme de conversations, les traditionnelles bannières graphiques ont été remplacés par des liens contextuels moins criards tandis que l'accès au protocole POP3 était proposé gratuitement. Au fil des années, Gmail s'est enrichi de plusieurs fonctionnalités (IMAP, messagerie instantanée, Exchange ActiveSync, tri automatique des messages, envoi d'argent...) et a vu son interface graphique évoluer. Seule ombre au tableau qui colle à Google depuis 10 ans : le scan des messages permettant d'afficher de la publicité contextuelle. Le mécanisme fait encore débat aujourd'hui puisque les s entrants provenant d'un autre service sont également assujettis à ce scan. Alors que Microsoft pointe publiquement ces pratiques pour faire la promotion d'outlook.com, Yahoo! a adopté un système similaire. A titre de comparaison, Yahoo! a fêté ses 16 ans en octobre 2013 tandis que Hotmail - rebaptisé Outlook.com - aura

10 18 ans en juillet. Actuellement Gmail serait au coude à coude avec Outlook.com et détiendrait 425 millions d'utilisateurs contre 420 millions pour le service de Microsoft. Yahoo revendique de son coté 281 millions d'utilisateurs pour son webmail. Finalement, malgré plusieurs prédictions, le Web communautaire n'a pas eu raison de l' . Reste à savoir quelle sera sa prochaine évolution majeure. ConnecteDevice breaks out Cogito smartwatches at Baselworld As so-called smartwatches become more smart and less watch, they run the risk of losing some of the latter's charm and style. Building on the success of its Cookoo "connected complication" that combined analog movement with a connected digital display, Hong Kong's ConnecteDevice has released two versions of a new Cogito model a Classic dress watch and a fun-loving design named Pop. Gizmag stopped by the company's booth at Baselworld in Switzerland for a closer look. "Watches are different from other electronic devices," says CEO Henri-Nicolas Olivier. "Because they're so personal, so close to the body, consumers expect something that reflects their tastes and personality. For this reason, the look of a connected watch is just as important as its functions and features. Cogito is unique in this respect." The look of the Cogito Classic comes courtesy of award-winning French designer Xavier Houy, who has given it a high-end finish with a heart comprising a precision Japanese quartz movement. The device has been created as a smartphone extension, not as a Dick Tracy-like wrist communicator, and links to the company's ios/android Connected Watch smartphone or tablet app via Bluetooth 4.0/LE technology. Icons on a digital display embedded in the watch face only become visible when a notification is received from a paired smartphone. Users can customize which alerts are sent to the watch, and can see who is calling or texting before deciding to answer immediately, or not. The watch runs on a replaceable CR2032 button-cell battery, which negates the need to find a wall outlet that's not being used to top up smartphones, tablets or media players, and which is claimed to be good for a year of use before having to head to the electronics store at the mall for a new one. The Cogito is also reported water-resistant to 10 ATM. Prices start at US$179.95, and the Cogito Classic smartwatch is available now. Gizmag visited the company's booth at Baselworld and got a closer look at the Classic. Though we can confirm that it certainly looks the business, sadly we're unable to comment on its smartwatch capabilities due to pairing issues. You'll have to make do with the video below to see what's on offer. The Cogito Pop is similar to the Classic, but with a design that's aimed at maximum mainstream appeal. LED icons on the watch face light up when the user gets an incoming call, receives an or gets a message on supported Social Media sites. Like the earlier Cookoo, wearers can also use the watch to remotely fire a paired smartphone's camera, control music playback and locate a mislaid phone. The Pop is also available now, and is priced at $ Have a look at the promo video https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=g3r4r2joxnw Les dernières versions de MariaDB Enterprise marient SQL et NoSQL Les solutions MariaDB Enterprise 2 et Enterprise Cluster 2 sont basées sur MariaDB 10, disponible partout depuis hier. Les dernières versions de MariaDB Enterprise et MariaDB Enterprise Cluster livrées par SkySQL permettent l'intégration avec des bases de données NoSQL. Objectif : redonner aux gestionnaires et développeurs de base de données plus de flexibilité pour gérer les grandes quantités de données. Parce que les utilisateurs de terminaux mobiles sont toujours plus nombreux et qu'ils sont aussi de plus en plus nombreux à accéder à des services cloud, les entreprises doivent traiter toujours plus de données, et leur quantité augmente rapidement. L'attente à l'égard des bases de données a donc changé. Contrairement aux systèmes de gestion de bases de données relationnelles traditionnelles, les bases de données NoSQL, plus flexibles et plus facilement évolutives, ont prouvé leur utilité. Mais selon SkySQL, qui vend des produits commerciaux basés sur la solution Open Source MariaDB, la majorité des entreprises ne peut pas encore se passer des bases de données SQL, parce qu'elles garantissent la cohérence des données. MariaDB 10 pour remplacer MySQL 5.6 Les solutions à base SQL MariaDB Enterprise 2 et Enterprise Cluster 2 essayent de rapprocher les deux environnements en ajoutant l'intégration avec la base de données NoSQL Apache Cassandra. «L'intégration avec le NoSQL est unique, et elle arrive même un peu tard», a déclaré Dion Cornett, VP des ventes chez SkySQL. «En général, le SQL est réservé aux administrateurs de base de données et le NoSQL, aux développeurs. Cette version, et la flexibilité qu'elle apporte, vient vraiment rapprocher ces deux mondes», a ajouté le directeur des ventes. La fonction Cassandra SE (Storage Engine) permet d'accéder aux données d'un cluster Cassandra. Grâce à l'intégration, les colonnes de Cassandra apparaissent sous forme de tables dans MariaDB. Les utilisateurs peuvent ajouter des données dans ces tables et sélectionner des données existantes. Ils peuvent également associer des données stockées dans MariaDB à des données stockées dans Cassandra. L'annonce de SkySQL coïncide avec la sortie générale de la base de données MariaDB 10, qui remplace la base Open Source MySQL sur laquelle étaient construites Enterprise 2 et Enterprise Cluster 2. «MariaDB 10 est beaucoup plus rapide que les deux versions précédentes, et plus rapide que MySQL, du fait notamment de la réplication parallèle», fait remarquer la Fondation MariaDB dans un blog. Le moteur de stockage Spider, qui permet aux grandes tables de base de données d'être réparties sur plusieurs serveurs, améliorant au passage la performance et la mise à l'échelle, dote MariaDB 10 de fonctions de partage. Selon SkySQL, des entreprises et des institutions comme Google et Wikipedia utilisent déjà MariaDB 10 sur des milliers d'instances de base de données. La décision de sauter de la version 5.5 à la version 10 permet à MariaDB de prendre ses distances avec MySQL et de montrer que les bases MariaDB et MySQL, maintenant en version 5.6, sont différentes. Ce choix de ne plus faire coller les numérotations date de Il ne fait pas l'unanimité. Selon SkySQL, MariaDB comprend des fonctionnalités équivalentes à celles que l'on trouve dans MySQL, mais les implémentations sont différentes. Et MariaDB offre des fonctionnalités que l'on ne retrouve pas dans MySQL. Depuis la semaine dernière, on trouve sur le site web MariaDB de SkySQL un comparatif pointu entre MariaDB 10, MariaDB 5.5, MySQL 5.5 et MySQL 5.6. Ce n'est pas une coïncidence si les nouvelles versions de MariaDB Enterprise 2 et Enterprise Cluster 2, et celle de MariaDB 10 ont été annoncées cette semaine : en effet, la «Percona Live : MySQL Conference & Expo 2014», qui réunit vendeurs et utilisateurs de la base de données Open Source, se tient du 1er au 4 avril). Demain, les visiteurs qui souhaitent en savoir plus sur MariaDB 10 pourront assister à une session par Michael «Monty» Widenius, le créateur de la base de données. Si EDF faisait baisser le prix de la baguette EDF a lancé une opération à l'intention des boulangers de la région lyonnaise pour réduire les coûts de fabrication du pain. Va-t-on payer sa baguette moins chère grâce à EDF? La question ne renvoie nullement à un poisson d'avril mais bien à une opération que l'électricien a lancé auprès de boulangers des départements du Rhône et de la Loire. EDF veut les aider à réaliser des économies d'énergies, un effort qui n'a rien d'anodin: le poste énergie pèse pour 10 % dans le prix de vente des produits boulangers. Plusieurs maillons clés de la chaîne de fabrication, la cuisson ou la réfrigération, sont en effet énergivores et le groupe français affirme qu'il peut générer de 20 à 50 % d'économie sur ce poste. Avec à la clé la possibilité pour les boulangers d'économiser 5 % sur la fabrication d'une baguette. Vendre du gaz Comment se passe ce dialogue avec les professionnels du pain? «Nous avons innové dans notre façon de communiquer avec eux, explique EDF. Dans nos préconisations, les économies d'énergie ne sont plus seulement exprimés en kilowattheures mais aussi en retour d'investissement.» Avant toute chose, l'entreprise procède chez les boulangers à un diagnostic de maîtrise d'énergie qui sert de support à un éventail de solutions techniques: choix de l'éclairage, modèle du four, type d'isolation Plusieurs éléments entrent en ligne de compte, à la mesure des tâches variées du boulanger qui a besoin d'énergie aussi bien pour cuire son pain ou ses viennoiseries que pour les conserver ensuite dans de bonnes conditions, dans des vitrines réfrigérées. Si EDF se plonge ainsi dans la «boulange», ce n'est pas seulement pour le goût du pain frais ou pour les bonnes odeurs de viennoiseries. «Lorsqu'ils vendent ces diagnostics, nos commerciaux décrochent près d'une fois sur deux un contrat de gaz et, une fois sur quatre, des certificats d'économie d'énergie», note EDF. Depuis la libéralisation du marché de l'énergie, l'électricien est habilité à vendre du gaz et c'est un segment où il cherche aujourd'hui activement à se développer. Le triomphe des "Apps" sur les smartphones Flurry Analytics vient de livrer la toute nouvelle édition de son étude sur l'usage des mobiles. Ses résultats sont particuli èrement clairs. Les applications mobiles occupent l'essentiel du temps des possesseurs de smartphones. L'enquête, qui porte sur les utilisateurs de smartphones ios et Android, estime à 86% le temps passé par les mobinautes sur les applications mobiles, contre seulement 14% celui à surfer sur le Web. Sans surprise, les jeux mobilisent beaucoup l'attention des utilisateurs. Ils y consacrent 32% de leur temps. Facebook, pour sa part, occupe 17% du temps d'utilisation, Twitter 1,5% et les applications de messagerie instantanée 9,5%.

11 Face à cette domination des "apps", le Web fait bien pâle figure sur mobile. Les utilisateurs de smartphones utilisent Safari, le navigateur Web d'apple, 7% du temps et les navigateurs Google pour 5% du temps passé. Les entreprises qui orientent leur stratégie mobile à 100% sur le "Responsive Design", c'est-à-dire des sites Web qui s'adaptent automatiquement aux écrans mobiles, devraient garder ces chiffres en tête. Ils sont sans appel. Build 2014: Microsoft dévoile Windows Phone 8.1 et Windows 8.1 Update Lors de sa conférence annuelle, Microsoft a présenté la mise à jour Windows Phone 8.1 qui est dotée d'un assistant vocal nomm é Cortana. Quant à Windows 8.1, la mise à jour Update a été optimisée pour améliorer l usage clavier/souris. Disponible le 8 avril. Microsoft a débuté ses annonces de la conférence Build par la présentation de Windows Phone 8.1. La grande nouveauté est l arrivée de l assistant vocal Cortana pour doter l OS mobile d un service équivalent à ce qu Apple propose avec Siri. Doté d une voix féminine, Cortana peut comprendre des questions en langage naturel et se sert du moteur de recherche Bing pour apporter des réponses. Les utilisateurs pourront également l utiliser pour envoyer des messages, prendre des notes, demander un itinéraire ou créer un mémo dans le calendrier. Fonction VPN pour les entreprises Attendu par les utilisateurs, un vrai centre de notification (Action Center) que l on appellera depuis le haut de l écran. Il permettra d activer le WiFi et le Bluetooth et de voir les notifications des applications (SMS, courriels, réseaux sociaux ) de son choix. L écran d accueil supporte une rangée supplémentaire de tuiles dynamiques dans la largeur et propose un nouveau papier peint qui s étend sous toutes les tuiles. Pour les entreprises, Windows Phone 8.1 ajoute deux fonctionnalités importantes : une fonction VPN et la prise en charge S/MIME pour pouvoir lire les courriels chiffrés. La mise à jour sera disponible prochainement pour les terminaux Windows Phone 8 actuels, tandis que les nouveaux modèles lancés dès avril en disposeront d origine. Windows 8.1 Update : rééquilibrage usage souris/clavier Deuxième grande annonce de la conférence Build, la mise à jour de Windows 8.1. Déjà largement évoquée ces derniers mois, elle rééquilibre l ergonomie générale en mettant l accent sur l usage du clavier et de la souris. Au menu notamment, le démarrage par défaut sur le Bureau Windows pour tous les ordinateurs non tactiles, un Windows Store mieux adapté à l usage de la souris, de nouveaux menus contextuels pour les applications modernes, la possibilité de les épingler sur la barre des tâches. Cette dernière apparaîtra depuis toutes les applications modernes, en plaçant le curseur de la souris dans le bas de la fenêtre. Par ailleurs, Microsoft a profité de cette annonce pour confirmer que le menu Démarrer de Windows sera réintroduit lors d une prochaine mise à jour. Disponible le 8 avril Cette nouvelle mouture combinera l affichage des fonctions tel qu on le connaît dans Windows 7 sur la colonne de gauche avec des applications et tuiles dynamiques de l interface moderne sur la partie droite. Windows 8.1 sera diffusé sous forme de mise à jour via Windows Update le 8 avril. Enfin, Microsoft a annoncé que Windows serait désormais disponible sur les téléphones et les tablettes dont la diagonale d écran est inférieure à 9 pouces. La firme de Redmond n a pas précisé quelle version de son OS est concernée ni si cela implique également Windows Phone. Build 2014 : Microsoft officialise la version tactile d Office pour Windows Microsoft a montré une préversion d Office pour Windows optimisé pour les écrans tactile qui fonctionnera sur toutes les versions d e Windows, y compris Windows Phone. La date de lancement n a pas été annoncée. Une semaine après le lancement d Office pour ipad, Microsoft a profité de sa conférence Build pour lever le voile sur la version tactile d Office pour Windows. On découvre une interface épurée avec des boutons plus grands et plus espacés toujours agencés dans le menu en ruban. Comme pour la version ipad, on retrouve l option pincer pour zoomer ainsi qu un menu contextuel qui apparaît pour modifier un document. Cette version d Office semble offrir plus de fonctions que l édition pour l ipad, ce qui serait somme toute assez logique si Microsoft tient à maintenir une valeur ajoutée sur son écosystème Windows. Microsoft n a pas donné de date pour la sortie de cette édition tactile d Office, mais a précisé qu elle serait disponible sur toutes les versions de Windows pour ordinateur et tablettes ainsi que sur Windows Phone. Microsoft offre Windows gratuitement pour les smartphones Pour concurrencer Android, Microsoft propose d'équiper gratuitement les tablettes et smartphones de Windows. Microsoft annonce ce mercredi son intention de fournir son système d'exploitation Windows gratuitement aux fabricants de smartphones et de petites tablettes, l'éditeur de logiciels cherchant à s'introduire sur ces marchés en pleine expansion. La décision de l'éditeur américain, annoncée lors du Build à San Francisco, vise à élargir la clientèle pour les appareils mobiles utilisant l OS Windows, dans l'espoir d'attirer un nombre croissant de clients pour ses services dématérialisés (cloud) tels que Skype et Office. Pour concurrencer Android Jusqu'à présent, Microsoft a fait payer aux fabricants de téléphones et de tablettes pour l'utilisation de ses différentes versions de Windows sur leurs appareils, comme il l'a fait avec succès pendant de nombreuses années pour Windows sur les ordinateurs. Les fabricants intègrent ce coût dans leur prix. Mais ce modèle a été mis en cause ces dernières années par le système gratuit Android de Google pour les smartphones et les tablettes, que les fabricants ont adopté et qui équipait plus de 75% des smartphones vendus l'an dernier. A contrario, les téléphones fonctionnant avec Windows n'ont représenté que 3% du marché mondial des smartphones en 2013 et les tablettes Windows n'ont pesé qu'environ 2% du marché des tablettes, selon le cabinet d'études Gartner. Cette décision de Microsoft d'offrir gratuitement Windows pour certains appareils rompt avec l'un des grands principes de son fondateur Bill Gates, qui veut que les logiciels soient payants, ce qui a été extrêmement rentable au cours des quatre dernières décennies. Mais les analystes financiers estiment que cette intiative est malgré tout une réaction réaliste au succès sans égal du système d'exploitation gratuit Android. Google launching Andromeda networking stack for Cloud Platform Google promises that the addition of Andromeda will provide better and faster network connections for Compute Engine customers. Last week, slashed prices was all anyone could talk about in the cloud business. Google led that charge last Tuesday, and this week the Internet giant is turning the spotlight onto how it is bolstering the platform stack. First unveiled at the Open Networking Summit in Silicon Valley last month, the new asset is Andromeda, a network virtualization stack intended to provide faster, higher performing connections for Compute Engine customers. Amin Vahdat, a distinguished engineer on the Google Cloud Platform team, explained in a blog post on Wednesday how the software-defined networking approach of Andromeda is not actually a "not a Cloud Platform networking product." Rather, Vahdat continued, it is a revision of Google's network virtualization architecture. Here's more: Andromeda's goal is to expose the raw performance of the underlying network while simultaneously exposing network function virtualization (NFV). We expose the same in-network processing that enables our internal services to scale while remaining extensible and isolated to end users. This functionality includes distributed denial of service (DDoS) protection, transparent service load balancing, access control lists, and firewalls. We do this all while improving performance, with more enhancements coming. Andromeda will be deployed for at least two Google Compute Engine zones: us-central1-b and europe-west1-a. Galaxy S5 : comment Samsung compte séduire les DSI Fort de Knox 2.0 et de critères de fiabilité poussés, le Galaxy S5 s inscrit comme le smartphone taillé pour les besoins de l entreprise. Fort de ses succès dans le grand public, le Coréen ne cache plus ses ambitions dans le monde professionnel. Et compte bien y bousculer l iphone. Le 11 avril prochain, Samsung débutera la commercialisation de son nouveau smartphone, le Galaxy S5, présenté en février dernier à l occasion du Mobile World Congress 2014 de Barcelone. Un terminal à visée grand public que le constructeur a également taillé pour l entreprise en vue de renforcer sa présence sur le marché professionnel. Pour mieux répondre aux besoins spécifiques des entreprises, Samsung met en œuvre plusieurs éléments susceptibles d y répondre, notamment en matière de sécurité. Au-delà de ses caractéristiques basiques de terminal haut de gamme (écran 5,1 pouces, processeur quadri-cœur 2,5 GHz, 16 Go de stockage, 2 Go de RAM ) le S5 se distingue par sa fiabilité. Sa certification IP 67 autorise, par sa résistance à l eau (jusqu à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes) et à la poussière, son usage dans les environnements divers propres aux métiers de terrain (bâtiment, industrie ).

12 De même, la surcouche Android embarque les applications indispensables aux salariés mobiles tels un client compatible Exchange Activ Sync avec chiffrement des échanges et une suite Microsoft Office avec partage Sharepoint et Lync via un connecteur. Autres innovations notables, des technologies de performances comme l usage combiné du Wifi et de la 4G pour accélérer les échanges de données (jusqu à 1,8 fois selon le constructeur) ou un mode d économie d énergie extrêmequi bascule l écran (l élément le plus gourmand en énergie) en monochrome et donne accès aux services de base : téléphone, messagerie et . Un mode qui peut être enrichi, et qui permettrait au smartphone de tenir une semaine avec 30% de batterie (2800 mah), aux dires de Samsung. Enfin, le S5 aut orise l impression des documents par simple contact NFC avec une imprimante compatible. La sécurité avant tout Mais c est surtout sur la sécurisation du terminal que le constructeur porte ses efforts pour convaincre les DSI. Au-delà du lecteur d empreintes digitales pour l identification (et d autres applications dans le domaine du bien être comme la mesure des fréquences cardiaques), Samsung met l accent sur Knox, son offre de sécurisation de l environnement mobile professionnel. Présenté à Barcelone en V2, Knox propose aujourd hui la gestion de deux containers sécurisés, l installation directe (sous contrôle de l administrateur) des applications Cloud de l entreprise dans l environnement sécurisé (via un wrapping automatique) ou encore l arrivée d une Samsung Market Place pour enrichir, toujours sous le contrôle de l IT, l offre applicative professionnelle du smartphone. Dans le même temps, l utilisateur dispose toujours en parallèle de son environnement classique Android, complètement séparé du container d applications et de données sécurisées à vocation professionnelle. Présent sur 25 millions de terminaux Samsung (S4, Galaxy Tab Pro ) aujourd hui dans le monde, Knox apparaît donc comme une réponse aux problématiques du BYOD (Bring Your Own Device) dans les entreprises confrontées aux usages de terminaux personnels à des fins professionnelles. Objectif : faire du S5 (entre autres) une extension du bureau et augmenter la productivité du salarié par l usage mobile des applications métier (CRM, ERP ). Knox ne vient-il pas s inscrire comme un concurrent des solutions de MAM (mobile application management) de fournisseurs comme Airwatch, Good Technology ou, plus récemment, de la suite Oracle Mobile Security (dont la partie MAM est issue du rachat de Blitzer), voire de la Microsoft Enterprise Mobility Suite, même si l offre de Samsung est réservée aux terminaux Galaxy sous Android? Une concurrence dont se défend Olivier Savornin. Le directeur de la division B2B de Samsung France préfère se placer comme un partenaire avec une solution complémentaire propre aux terminaux Samsung. Rappelons, en effet, que lié aux chipsets des terminaux, Knox sécurise «en dur» l accès mémoire, gère les certificats et clés de chiffrement, et vérifie en temps réel l intégrité du système. La France, un marché en pointe En outre, Samsung fournit une API pour permettre aux éditeurs de MDM (gestion des parcs de terminaux mobiles) d intégrer Knox dans leur plateforme. Dans ce cadre, Samsung est partenaire de Microsoft, Good Technology, AirWatch, Absolute Software, notamment. Ce qui n empêchera pas Samsung de proposer prochainement sa propre solution de MDM, toujours dans l esprit de mettre à disposition une offre tout-en-un, mais ouverte aux partenariats. De par son modèle indirecte, Samsung a effectivement besoin des partenaires. A commencer parles opérateurs susceptibles de distribuer Knox avec le terminal. En France, le constructeur travaille aujourd hui avec Orange. «Nous sommes en discussion avec les autres opérateurs», assure Olivier Savornin. Et pour répondre aux clients qui ne souhaitent pas dépendre d un opérateur, Samsung travaille également avec les intégrateurs, dont Econocom. Pour l heure, Samsung ne communique pas les chiffres d adoption de sa solution, ni dans le monde ni en France. Le dirigeant considère néanmoins l iphone comme son seul concurrent sur le terrain de l entreprise. Quant au marché français professionnel, il s inscrit «parmi les trois premiers. La France est très avancée». Une avancée que Samsung espère accélérer, notamment avec l extension des périphériques du smartphone ou les montres Gear (2, Lite et Fit). Pour ces dernières, le Coréen a annoncé le mois dernier le lancement d un SDK permettant aujourd hui aux développeurs d imaginer des solutions dédiées aux besoins de l entreprise. Temps réel et compression au menu du noyau Linux Avec Linux 3.14, un nouveau mode d ordonnancement des tâches permet de se rapprocher des systèmes temps réel. Dans le même temps, la compression de la mémoire est officialisée et le support de Xen PVH fait son entrée. Une nouvelle version stable du noyau Linux vient de faire son apparition. Linux 3.14 apporte de multiples nouveautés, dont une qui intéressera tout particulièrement ceux devant construire des systèmes temps réel. Après quatre années de développement, l ordonnanceur SCHED_DEADLINE est en effet intégré au noyau Linux. Ce dernier abandonne le concept de priorité des tâches pour s appuyer sur la fixation d échéances. Les tâches sont assurées de disposer d un nombre précis de µs de temps de calcul pour chaque période de temps, avec la garantie que ces ressources seront livrées avant une échéance donnée. Des caractéristiques directement issues du monde du temps réel, et qui permettront d augmenter la prédictibilité de l exécution des tâches. Autre avancée importante, surtout dans le secteur de l embarqué, zram, un système de compression de la mémoire vive. Une des utilisations possibles de cette technologie est l augmentation de la mémoire vive disponible via l utilisation d un fichier d échange stocké dans un bloc de RAM compressé. Le retour de RAM Doubler sous Linux! Btrfs compresse les données Le système de fichiers Btrfs, soutenu par Oracle, propose diverses avancées qui lui permettront d offrir de meilleures performances, mais également de simplifier la compression des dossiers et fichiers. Voilà qui pourrait intéresser Facebook, qui envisage de déployer Btrfs sur une partie de son infrastructure de stockage. D autres nouveautés sont de la partie, comme le support de la partie graphique des composants Intel Broadwell et de l unité de chiffrement matérielle des puces AMD. À noter également, la décompression du noyau Linux dans un espace mémoire choisi au hasard. Une fonctionnalité qui limitera les risques de piratage. Enfin, les congestions sur les liens réseau devraient se montrer moins nombreuses, via l élimination d un problème connu sous le nom de «buffer bloat», qui a pris de l ampleur avec l arrivée d applications réseau gourmandes en ressources, comme la VOIP ou le streaming vidéo en temps réel. Le correctif proposé en limite l impact. Paravirtualisation de deuxième génération Signalons enfin l arrivée des extensions ParaVirtualized Hardware (PVH) au sein de noyau Linux Avec PVH, le mode paravirtualisé de Xen gagne en vitesse en exploitant le support de la virtualisation présent dans certains composants. PVH combine ainsi les avantages de la paravirtualisation et de la virtualisation hardware. Le support de PVH est présent en version expérimentale au sein de Xen 4.4. Pay with Your Fingerprint Samsung s Galaxy S5 is the first smartphone that can use a fingerprint to authorize payments in stores and online. Using fingerprints to authenticate payments could significantly improve security and ease of use. Anyone with an iphone 5 can use its fingerprint reader to unlock the device and pay for apps or music in Apple s itunes store. Owners of Samsung s latest flagship device, the Galaxy S5 smartphone, which launches on April 11, will be able to make much broader use of their fingerprints to pay for things. If they visit a website or app that accepts PayPal using the device, they can authorize payments by swiping a finger across the phone s home button. And PayPal s own mobile app can be used to pay for goods in some physical stores in the U.S. Fingerprint payments are likely to be offered on many more smartphones in the near future. The Galaxy S5 s payments system is the first commercial deployment of a new protocol developed by the FIDO Alliance, a group founded by tech companies to end our reliance on insecure passwords (see PayPal, Lenovo Launch Campaign to Kill the Password ). Indeed, fingerprint readers are expected to become commonplace on mobile devices over the next year or so (see A Technological Assault on the Password ). Today people are having to type in nine-digit passwords everywhere, including one-handed on the subway, says Joel Yarbrough, senior director of global product solutions at PayPal. This leads many people to use simple passwords and to reuse them across multiple services. This, in turn, makes it easier for criminals to take control of accounts. Building a smart biometric experience solves both usability and dramatically increases the security level, says Yarbrough. To start using your finger for payments on the new Samsung phone, you have to go through a short setup process that registers the identity of the device, based on its cryptographic chip, and links your fingerprint to a PayPal account. Afterward, PayPal s software asks for a fingerprint swipe anytime an app or site would usually show a log-in screen. Fingertip swipe: The fingerprint sensor in Samsung s upcoming flagship smartphone can be used to make PayPal payments online, in mobile apps, and in physical stores. The FIDO protocol is designed so that a record of your fingerprint never leaves your device. Instead, the fingerprint reader s output is used to generate cryptographic keys that are combined with those from the device s cryptographic chip to create a new key that can t be used to copy the fingerprint used to make it. The Galaxy S5 is so far the only device to support PayPal s new FIDO-based fingerprint system, and PayPal is cagey about how soon others might appear. But Yarbrough acknowledges that Samsung isn t the only gadget maker looking at fingerprint readers. It s our impression that a lot of manufacturers are investing time in this technology, he says. Brett McDowell, senior security advisor at PayPal and vice president of the FIDO alliance, says widespread adoption is core to the mission of the alliance. The FIDO Alliance was launched in early 2013, and now has over 100 members, including Microsoft, Google, device manufacturers such as Lenovo and LG, and representatives of the payments industry such as PayPal and Mastercard. Apple, which has its own fingerprint authentication technology, is not a member of the FIDO. Sebastien Taveau, formerly chief technology officer of Validity, a fingerprint sensor company acquired in October by Synaptics, says fingerprint sensors will soon be widespread. Apple and Samsung the two largest mobile device makers have now made fingerprint authentication major features of their flagship devices, he points out, and competitors will likely follow their lead. It is expected that other devices, like tablets, will be incorporating a sensor. Most of the core technology needed for biometric authentication has been around for years. Taveau says that cultural change means we are now ready to embrace the idea. With the transformation of user interactions with content from local to cloud-based and the collapse of trust in existing authentication mechanisms, a real change is happening, he says, pointing to the public awareness of security flaws heightened by the NSA leaks and the Target debit card breach. Trust in security and credentials need to be reëstablished.

13 Nano-ordinateur Newton d Ingenic : l architecture MIPS à l assaut du «wearable electronics» Après le nano-ordinateur Edison d Intel, voici venu le Newton d Ingenic. Basé sur un processeur à architecture MIPS, il peut faire tourner Linux ou Android et se destine au marché en plein boom du «Wearable electronics». Le marché des appareils dans la mouvance de l électronique à porter sur soi («wearable electronics») devrait atteindre 30,2 milliards de dollars en 2018, selon BCC Research. Ingenic entend bien être de la partie et répond présent avec son nano-ordinateur Newton. Premier nano-ordinateur MIPS De la taille d une carte mémoire SD (21,6 mm par 38,4 mm), il s agit du premier nano-ordinateur destiné au «wearable electronics» embarquant un processeur à architecture MIPS. Fondée en 2005 à Pékin, Ingenic Semiconductor produit ses propres processeurs MIPS avec les XBurst qui ont déjà été livrées à 40 millions d unités (pour des tablettes en g rande partie). Il s agit de processeurs à technologie MIPS licenciée par Imagination. Malgré sa taille, Newton est capable de faire tourner Android dans sa dernière version (4.4 Kitkat) ainsi que Linux 3.1. Tout est intégré sur la seule et unique carte dont est constitué le nano-ordinateur : le processeur JZ4775 cadencé à 1 GHz, le circuit pour une connectivité sans fil complète (Wifi a/b/g/n, Bluetooth 4.0, NFC et même FM), jusqu à 3 Go de mémoire vive DDR3, 256 Ko de cache de niveau L2, des capteurs et des ports d extension (GPIO, UART, USB et I2C). Accent mis sur la consommation d énergie Au-delà de la compacité et de l intégration, Ingenic a mis l accent sur la faible consommation d énergie. Le Newton ne consomme que 4 mw en veille et 100 mw pour la lecture de mp3 par exemple (Ingenic avance une consommation pic maximale de 260 mw). La société chinoise indique ainsi qu il offrira une autonomie d au moins 30 heures à des smartwatches qui en seront équipées. Reste la question de la compatibilité avec Android Wear, un sujet sur lequel Imagination Technologies (qui licencie les IP de processeurs MIPS) est actif. «Android Wear est encore en développement donc nous ne pouvons pas encore prétendre à une compatibilité complète», déclare Alexandru Voica porte-parole au sein d Imagination. Trois architectures à l assaut du wearable electronics Intel est également présent dans ce secteur avec son nano-ordinateur Edison dont la mise à jour a été annoncée ainsi qu une seconde version avec Atom Silvermont. Freescale a aussi une carte similaire avec le WaRP (Wearable Reference Platform) qui a la particularité d intégrer la recharge sans fil et beaucoup plus de capteurs que les autres modèles. Elle est proposée à $149 et supporte également Android. Freescale a opté pour son processeur i.mx 6SoloLite à architecture ARM Cortex-A9. Le Newton pourrait bien être le premier d une série de plates-formes basées sur l architecture MIPS prêtes à être utilisées dans des produits du wearable electronics. Il en va de même avec la carte WaRP de Freescale pour la technologie ARM. De son côté, l architecture x86 ne devrait pouvoir compter que sur Intel et sa carte Edison. La bataille pour l ultra faible consommation électrique s étend à un nouveau secteur après la mobilité. Une bataille qui devrait se jouer à trois avec ARM et x86 (Intel) mais aussi MIPS, donc. A quoi ressembleront les connecteurs USB 3.1? Des rendus réalisés par l'usb Implementers Forum (USB -IF) ont fuité sur la toile. Ils confirment la réversibilité du connecteur qui ne sera proposé qu'en version mini. L'évolution du très populaire format USB est connue depuis quelques mois déjà. L'USB Implementors Forum (UIF), le groupe de travail derrière ce standard, a décidé de s'attaquer au problème ergonomique du connecteur qui ne peut être branché que dans un seul sens, provoquant l'ire courte mais intense des utilisateurs. Le connecteur Type-C de l'usb 3.1 permettra donc de brancher son câble ou son périphérique dans n'importe quel sens, sans préjudice pour le connecteur. Une image de ce connecteur issue de l'uif a fuité dans la presse américaine. Elle confirme sa réversibilité mais aussi un format mini unique qui ressemble d'assez près au micro-usb très utilisé pour les téléphones mobiles. L'idée est bien sûr de permettre aux fabricants d'installer des ports toujours plus petits dans des terminaux et machines toujours plus fins. L'USB 3.1 Type-C n'est toujours pas finalisé, les images diffusées montrent donc un produit qui a encore vocation à évoluer. Alors que l'usb 3.0 peut théoriquement atteindre les 5 Gbps, la spécification de l'usb 3.1 prévoit un débit de 10 Gbps. Mais il faudra assurer la rétrocompatibilité avec l'usb 3.0 et 2.0, prise en charge par l'usb 3.1. Dell announces new Latitude Rugged Extreme series laptops Dell has today announced 2 ruggedized additions to its Latitude series. Comprising a 12 laptop-tablet convertible and a 14 notebook, the Latitude Rugged Extreme series is built to withstand harsh outdoor conditions and geared towards professionals working in military, public safety and first response. Both devices are constructed using impact-resistant ultra-polymers and magnesium alloy and are, according to Dell, drop-tested from a height of 6 ft (1.82 m). Sealed ports combine with Dell's fourth -generation QuadCool thermal management system to enable use in temperatures ranging from -20 to 145 degrees Fahrenheit (-29 to 63ºC). "These new rugged form factors have been developed with feedback from our user base in the field," Patrick Seidensticker, Director of Rugged Mobility Marketing at Dell tells Gizmag. "These devices are dust-proof and rated for use in wind and rain." Both devices are powered by Intel's Haswell CPU, with memory options ranging between 4 and 16 GB and up to 512 GB of storage. They both feature a Full HD webcam, while the 12-inch convertible sports an 8-megapixel bottom camera with flash. Dell hasn't been afraid to get imaginative with its convertible design in the past. The Latitude XT3 released back in 2011 used a bi-directional hinge to rotate the display and switch between tablet and laptop form. With the Latitude Rugged Extreme convertible, Dell is taking an equally unique, but perhaps a more straight-lined approach. The LCD display being held in a frame while a "turbine flip" side hinge inverts the screen as the notebook closes. The 12 display also features resistive multi-touch functionality, designed to recognize the user's gestures even when wearing thick gloves. Pricing for the Latitude 12 Rugged Extreme will start at US$3,649, with the device available from early May. The Latitude 14 will be available from mid-may with prices starting at $3,499.

XSORIES WEYE FEYE FAQ

XSORIES WEYE FEYE FAQ XSORIES WEYE FEYE FAQ ENGLISH FRANCAIS WEYE FEYE FAQ ENGLISH 1. COMPATIBILITY Weye Feye is compatible with the following cameras: CANON EOS 5DmII EOS 5DmIII EOS 6D EOS 7D EOS 40D EOS 50D EOS 60D EOS 70D

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Smile Mobile Dashboard

Smile Mobile Dashboard Smile Mobile Dashboard 1. Magento Extension The iphone and Android applications require access to data from your Magento store. This data is provided through an extension, available on Magento Connect

Plus en détail

ONLINE TIAMA CATALOGS USER GUIDE

ONLINE TIAMA CATALOGS USER GUIDE ONLINE TIAMA CATALOGS USER GUIDE Home page / Accueil 3 4 5 Ref. Description Description Home page Accueil Catalog access Accès catalogue Advanced search Recherche avancée Shopping basket Panier Log off

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator opyright 2007 IRAI Manual Manuel

Plus en détail

Guide d'installation rapide TE100-P1U

Guide d'installation rapide TE100-P1U Guide d'installation rapide TE100-P1U V2 Table of Contents Français 1 1. Avant de commencer 1 2. Procéder à l'installation 2 3. Configuration du serveur d'impression 3 4. Ajout de l'imprimante sur votre

Plus en détail

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing Audio and Web Conferencing services Orange Business Services Web Conferencing web conferencing completely integrated audio and web services conference availability 24hrs/7days up to 100 participants complete

Plus en détail

Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13

Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13 Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13 Table of Contents Français 1 1. Avant de commencer 1 2. Procéder à l'installation 2 Troubleshooting 6 Version 06.08.2011 16. Select Install the software automatically

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

Utilisation de la brique LEGO EV3 avec Automgen. Using EV3 brick with Automgen (C)2014 IRAI. Lego EV3, Automgen

Utilisation de la brique LEGO EV3 avec Automgen. Using EV3 brick with Automgen (C)2014 IRAI. Lego EV3, Automgen Utilisation de la brique LEGO EV3 avec Automgen Using EV3 brick with Automgen (C)2014 IRAI 1 Ce manuel décrit l'utilisation de la brique LEGO Ev3 avec Automgen. This manual describes the use of EV3 LEGO

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS Introduction Ce supplément vous informe de l utilisation de la fonction USB qui a été installée sur votre table de mixage. Disponible avec 2 ports USB

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Tâches et Buts. Date D échéance. Tâche Buts Remarques. www.financiallywiseonheels.com

Tâches et Buts. Date D échéance. Tâche Buts Remarques. www.financiallywiseonheels.com Tâches et Buts Date D échéance Tâche Buts Remarques Objectifs Annuels Trafic Web Inscriptions Email Produits à vendre Services à vendre Suiveurs Pinterest Suiveurs Facebook Suiveurs Twitter Suiveurs YouTube

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

Guide du programme pour les startups Tunisiennes

Guide du programme pour les startups Tunisiennes Sponsor officiel Guide du programme pour les startups Tunisiennes Les startups les plus prometteuses d aujourd hui deviendront les entreprises les plus réussies de demain Microsoft Tunisie - 2009 Qu est

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents)

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents) PODUM-INFO-ACTION (PIA) La «carte routière» pour les parents, sur l éducation en langue française en Ontario A «road map» for parents, on French-language education in Ontario (Programme de formation pour

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

Installing the SNMP Agent (continued) 2. Click Next to continue with the installation.

Installing the SNMP Agent (continued) 2. Click Next to continue with the installation. DGE-530T 32-bit Gigabit Network Adapter SNMP Agent Manual Use this guide to install and use the SNMP Agent on a PC equipped with the DGE-530T adapter. Installing the SNMP Agent Follow these steps to install

Plus en détail

Choose your language :

Choose your language : Choose your language : English : INSTRUCTIONS FOR UPDATING FOR WINDOWS 7 Français : NOTICE DE MISE À JOUR POUR WINDOWS 7 English : INSTRUCTIONS FOR UPDATING FOR WINDOWS 8 Français : NOTICE DE MISE À JOUR

Plus en détail

Logitech Tablet Keyboard for Windows 8, Windows RT and Android 3.0+ Setup Guide Guide d installation

Logitech Tablet Keyboard for Windows 8, Windows RT and Android 3.0+ Setup Guide Guide d installation Logitech Tablet Keyboard for Windows 8, Windows RT and Android 3.0+ Setup Guide Guide d installation English.......................................... 3 Français.........................................

Plus en détail

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 HFFv2 1. OBJET L accroissement de la taille de code sur la version 2.0.00 a nécessité une évolution du mapping de la flash. La conséquence de ce

Plus en détail

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files..

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files.. Sommaire Installation... 2 After the download... 2 From a CD... 2 Access codes... 2 DirectX Compatibility... 2 Using the program... 2 Structure... 4 Lier une structure à une autre... 4 Personnaliser une

Plus en détail

DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS?

DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS? DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS? Le DynDNS (Dynamic Domain Name Server) sert à attribuer un nom de domaine à une adresse ip dynamique. Chaque ordinateur utilise une adresse ip pour communiquer sur le réseau.

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

QUICK START GUIDE. for the LiftMaster Internet Gateway

QUICK START GUIDE. for the LiftMaster Internet Gateway QUICK START GUIDE for the LiftMaster Internet Gateway Before Starting Before starting STOP you MUST have: a router active internet connection internet gateway serial number Look at the label on the bottom

Plus en détail

HARMONY 950. Setup Guide Guide d installation

HARMONY 950. Setup Guide Guide d installation HARMONY 950 Setup Guide Guide d installation Languages English.................... 3 Français................... 9 3 Package contents 1 3 2 4 1. Remote 2. Charging cradle 3. USB cable 4. AC Adapter 4

Plus en détail

PC industriels et disques associés

PC industriels et disques associés Technical Service Bulletin PRODUIT DATE CREATION DATE MODIFICATION FICHIER PC INDUSTRIEL 23/03/2010 201005 REV A PC industriels et disques associés English version follows. SF01 (du 4 au 8 janvier 2010)

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

Installation et compilation de gnurbs sous Windows

Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation de l environnement de développement Code::Blocks (Environnement de développement) 1. Télécharger l installateur de Code::Blocks (version

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB AUTOMGEN 8.009 Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB version 2 : support de sources vidéo, support 3D, support de l ensemble des objets IRIS 2D WEB

Plus en détail

3615 SELFIE. http://graffitiresearchlab.fr HOW-TO / GUIDE D'UTILISATION

3615 SELFIE. http://graffitiresearchlab.fr HOW-TO / GUIDE D'UTILISATION 3615 SELFIE http://graffitiresearchlab.fr HOW-TO / GUIDE D'UTILISATION Hardware : Minitel Computer DIN FM545 45 connector (http://www.gotronic.fr/art-fiche-din-fm545-4747.htm) Cable Arduino compatible

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Comment IBM Connections peut enrichir l'expérience des utilisateurs de technologies Microsoft

Comment IBM Connections peut enrichir l'expérience des utilisateurs de technologies Microsoft Comment IBM Connections peut enrichir l'expérience des utilisateurs de technologies Microsoft Transformer MS Sharepoint avec IBM Connections pour construire une véritable solution collaborative Le Social

Plus en détail

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager IBM Workplace : permettre aux personnes de communiquer, de partager l information, quel que soit le terminal

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

lundi 3 août 2009 Choose your language What is Document Connection for Mac? Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public

lundi 3 août 2009 Choose your language What is Document Connection for Mac? Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public Initiation et perfectionnement à l utilisation de la micro-informatique Microsoft Document Connection pour Mac. Microsoft Document Connection

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

openoffice 40 manual

openoffice 40 manual openoffice 40 manual Print and Online Should you be particular with knowing everything concerning this openoffice 40 manual, you have to look for these details. OPENOFFICE 40 MANUAL Here are one of the

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule privée ne doit plus être utilisée. Elle est remplacée

Plus en détail

Déployer des tablettes en classe de LVE: les points clés. Rennes, le 26 août 2014

Déployer des tablettes en classe de LVE: les points clés. Rennes, le 26 août 2014 Déployer des tablettes en classe de LVE: les points clés Rennes, le 26 août 2014 Raisons de l engouement? APN et caméscope intégrés rapidité de mise en œuvre autonomie mobilisable à tout instant intégration

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com Version 2010 Manuel Utilisateur Access to M2Msoft customer support portal, mgl.m2msoft.com, 2010 release. User manual

Plus en détail

Une tablette, oui mais laquelle? avec. Les prix bas, la confiance en plus

Une tablette, oui mais laquelle? avec. Les prix bas, la confiance en plus Une tablette, mais laquelle? avec Les prix bas, la confiance en plus Six raisons pour choisir une tablette plutôt qu un PC ou un smartphone! INDEX LA TABLETTE : UNE HISTOIRE DE LA MOBILITÉ. ----- LA TABLETTE

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus Bien choisir son smartphone avec Les prix bas, la confiance en plus BIEN CHOISIR SON SMARTPHONE Comment bien choisir un Smartphone? Les systèmes d exploitation et les critères techniques à la loupe pour

Plus en détail

Le format P.D.F. (Portable Document Format) Mode d emploi et quelques exemples

Le format P.D.F. (Portable Document Format) Mode d emploi et quelques exemples Le format P.D.F. (Portable Document Format) Mode d emploi et quelques exemples 1 Le P.D.F., un format de visualisation Un format de lecture gratuit et universel Lire un document PDF A l aide de différents

Plus en détail

Wireless Activity and Sleep Tracker Quick Start Guide

Wireless Activity and Sleep Tracker Quick Start Guide EN Wireless Activity and Sleep Tracker Quick Start Guide WELCOME Welcome to your ihealth Wireless Activity and Sleep Tracker, a device that tracks your daily activity and sleep. This Tracker, along with

Plus en détail

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION 1 12 rue Denis Papin 37300 JOUE LES TOURS Tel: 02.47.68.34.00 Fax: 02.47.68.35.48 www.herve consultants.net contacts@herve consultants.net TABLE DES MATIERES A Objet...1 B Les équipements et pré-requis...2

Plus en détail

Coup d oeil sur la solution OpenScape Business

Coup d oeil sur la solution OpenScape Business Coup d oeil sur la solution OpenScape Business Transformez votre PME Pour que le travail soit accompli, il est essentiel de rester en contact avec les collègues et les clients, au bureau comme sur la route.

Plus en détail

Date: 09/11/15 www.crmconsult.com Version: 2.0

Date: 09/11/15 www.crmconsult.com Version: 2.0 Date: 9/11/2015 contact@crmconsult.fr Page 1 / 10 Table des matières 1 SUGARPSHOP : SCHEMA... 3 2 PRESENTATION... 4 3 SHOPFORCE WITH SCREENSHOTS... 5 3.1 CLIENTS... 5 3.2 ORDERS... 6 4 INSTALLATION...

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Sun ONE Application Server Platform Summary

Sun ONE Application Server Platform Summary Sun ONE Application Server Platform Summary Version 7, Update 3 Part Number 817-5602-10 February 2004 This document provides the specifics on supported platform components for the Sun Open Net Environment

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Comment installer PicturesToExe?

Comment installer PicturesToExe? Comment installer PicturesToExe? Téléchargement Le logiciel PicturesToExe est disponible sur le site www.wnsoft.com Dans le paragraphe PicturesToExe, cliquez sur le bouton Une fenêtre s ouvre et propose

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Technical Service Bulletin

Technical Service Bulletin Technical Service Bulletin FILE CONTROL CREATED DATE MODIFIED DATE FOLDER VP200 VP400 05/07/2006 662-02-26011 Rev. : A Amélioration Outil de Sauvegarde Opendrive English version follows. Afin d améliorer

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Atelier Ace the Case Local. National. Mondial.

Atelier Ace the Case Local. National. Mondial. Atelier Ace the Case Local. National. Mondial. Des représentants de KPMG se rendront bientôt sur votre campus pour présenter l atelier et le concours du programme Ace the Case, qui se tiendront le 30 et

Plus en détail

Bienvenue. #TwitterMobile

Bienvenue. #TwitterMobile Bienvenue #TwitterMobile #TwitterMobile Mobile App Promotion Agenda Panorama MAP Etudes de Cas Q&A 86 % du temps passé sur mobile se passe dans une app SOURCE Flurry Analytics, 2014 2M+ apps dans l'app

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Un évènement décentralisé : NICE (La Gaude) BORDEAUX PARIS Session Multiplex NANTES LYON LILLE Agenda 15:30

Plus en détail

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 Instructions: Directives : 1 Provide the information requested below Veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous

Plus en détail

Bluetooth Keyboard User s Guide

Bluetooth Keyboard User s Guide Fujitsu America, Inc. Bluetooth Keyboard User s Guide I N S T R U C T I O N S This Bluetooth keyboard is designed to allow you to interface with your Fujitsu mobile computer wirelessly and seamlessly.

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

WiFi Security Camera Quick Start Guide. Guide de départ rapide Caméra de surveillance Wi-Fi (P5)

WiFi Security Camera Quick Start Guide. Guide de départ rapide Caméra de surveillance Wi-Fi (P5) #45 #46 WiFi Security Camera Quick Start Guide Guide de départ rapide Caméra de surveillance Wi-Fi (P5) #47 Start Here 1 Is this you? TECH SUPPORT CTRL ALT DEL 2 If yes, turn to page three 1 3 If not,

Plus en détail

QUICK START GUIDE. for the LiftMaster Internet Gateway

QUICK START GUIDE. for the LiftMaster Internet Gateway QUICK START GUIDE for the LiftMaster Internet Gateway Before Starting Before starting STOP you MUST have: a router active internet connection internet gateway serial number Look at the label on the bottom

Plus en détail

Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal

Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal IBM 2015 App Days Amphithéatre Blaise Pascal Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal Appli Single Page : le concept du «Single Page App» Qu

Plus en détail

Ceci est un Chromebook, ton ordinateur!

Ceci est un Chromebook, ton ordinateur! Ceci est un Chromebook, ton ordinateur! CHROMEBOOK - Dans le royaume des ordinateurs personnels, il n'y a pas beaucoup de choix. Pour schématiser, soit vous avez un PC, soit vous avez un Mac. Et ce depuis

Plus en détail

VTP. LAN Switching and Wireless Chapitre 4

VTP. LAN Switching and Wireless Chapitre 4 VTP LAN Switching and Wireless Chapitre 4 ITE I Chapter 6 2006 Cisco Systems, Inc. All rights reserved. Cisco Public 1 Pourquoi VTP? Le défi de la gestion VLAN La complexité de gestion des VLANs et des

Plus en détail

How to? / Flash the ATMEGA32

How to? / Flash the ATMEGA32 How to? / Flash the ATMEGA32 Français La programmation du microcontrôleur n est pas très compliquée mais elle nécessite un minimum d attention. Elle peut se faire directement sur la platine du Monome grâce

Plus en détail

Lotus Connections 2.5

Lotus Connections 2.5 Lotus Connections 2.5 Donner sens au Web 2.0 Mash-ups Facebook bookmarking del.icio.us RSS Wiki LinkedIn REST AJAX ATOM Web 2.0 Digg Blogs Tags Social Networks Consumerization folksonomy Video Sharing

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE. editions2, Paris. micro-maison d édition micro-publishing house

DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE. editions2, Paris. micro-maison d édition micro-publishing house DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE editions2, Paris micro-maison d édition micro-publishing house Mai 2013 - May 2013 REF. E2-001 - CUISINE GRAPHIQUE / GRAPHIC COOKING - ALICE BARROIS / BERNARD VIRET sujet

Plus en détail

Le cloud conçu pour votre organisation.

Le cloud conçu pour votre organisation. Le cloud conçu pour votre organisation. C est le Cloud Microsoft. Chaque organisation est unique. De la santé à la grande distribution, de l industrie à la finance - il n y a pas deux organisations qui

Plus en détail

Our brand in action. 3.1 Corporate applications 3.2 Marketing applications 3.3 Merchandise 3.4 Events and tradeshows

Our brand in action. 3.1 Corporate applications 3.2 Marketing applications 3.3 Merchandise 3.4 Events and tradeshows Our brand in action 3.1 Corporate applications 3.2 Marketing applications 3.3 Merchandise 3.4 Events and tradeshows 58 3.1 Corporate applications If a communication does not directly address consumers

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

INTERNET GATEWAY QUICK START

INTERNET GATEWAY QUICK START INTERNET GATEWAY QUICK START Model CIGBU Thank you for purchasing a Chamberlain Internet Gateway enabled with MyQ technology. Once you have created your account and add your MyQ devices, you will be able

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General One of the pillars of my mandate as governor general of Canada is supporting families and children. This is just one of the reasons why my wife, Sharon, and I are delighted to extend greetings to everyone

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

Créer un blog ou un site e-commerce avec WordPress

Créer un blog ou un site e-commerce avec WordPress Créer un blog ou un site e-commerce avec WordPress OnBusinessPlan.fr Copyright 2015 OnBusinessPlan.fr On Business Plan Edition, License Notes This ebook is licensed for your personal enjoyment only. This

Plus en détail

Our recommendation engine has come up with some personalized suggestions for you.

Our recommendation engine has come up with some personalized suggestions for you. Purchase flow 1. 1. Product preview I want this! You'll get 10 files. Attribute Value 2. 2. Payment form Optimize for conversion (?) Require shipping information More information: Required Enter placeholder

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail