Guide de l'administrateur Tableau Server

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de l'administrateur Tableau Server"

Transcription

1 Guide de l'administrateur Tableau Server Version 8.2; Last Updated in 2014 Copyright 2014 Tableau Software, Incorporated and its licensors. All rights reserved. This product is Client Software as defined in Tableau Software s End User Software License Agreement.

2

3 Avant l'installation... Assurez-vous que l'ordinateur sur lequel vous installez Tableau Server respecte la configuration système suivante : Systèmes d'exploitation pris en charge : Tableau Server est disponible en versions 32 bits et 64 bits. Vous pouvez installer Tableau Server sur Windows Server 2003 R2 SP2 ou version ultérieure, Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Server 2012, Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1. Il est recommandé d utiliser la version 64 bits de Tableau Server sur un système d'exploitation 64 bits. Il est possible d'installer Tableau Server sur des plates-formes virtuelles ou physiques. Recommandation mémoire, cœurs et espace disque : la configuration requise pour Tableau Server dépend de nombreux facteurs. Voici des recommandations minimales en fonction du nombre d'utilisateurs sur le serveur : Type de déploiement Évaluation/Preuve de concept (Tableau Server 64 bits) Évaluation/Preuve de concept (Tableau Server 32 bits) # Utilisateurs du serveur Processeur RAM Espace disque disponible cœurs 8 Go 1,5 Go cœurs 4 Go 1,5 Go Petit <25 4 cœurs 8 Go 5 Go Moyen <100 8 cœurs 32 Go 50 Go Entreprise > cœurs 32 Go ou plus 50 Go ou plus L'exécution de la version 64 bits de Tableau Server nécessite au minimum 4 cœurs et 8 Go de RAM. Compte d'administration : le compte sous lequel vous installez Tableau Server doit disposer des autorisations nécessaires pour installer des logiciels et des services. Facultatif : Compte d'exécution : un compte d'exécution en tant qu'utilisateur pour l'exécution du service Tableau Server est utile si vous utilisez l'authentification NT avec des sources de données ou si vous prévoyez d'effectuer une simulation de SQL Server. Pour plus d'informations, consultez Exécuter en tant qu'utilisateur Page 309 et Simulation de SQL Server Page 318. IIS et port 80 : la passerelle de Tableau Server écoute sur le port 80, également utilisé par les services IIS (Internet Information Services) par défaut. Si vous installez Tableau Server sur un ordinateur qui exécute également IIS, vous devez modifier le numéro du port de la passerelle de Tableau pour éviter tout conflit avec IIS. Pour plus - 3 -

4 d'informations, consultez Ports TCP/IP Page 324 et Modifier les ports par défaut Page 327. Informations sur la configuration Lors de l'installation et de la configuration de Tableau Server, les informations suivantes vous seront peut être demandées : Option Description Vos informations Compte du serveur Active Directory Ouverture du port dans le pare-feu Windows Le serveur doit disposer d'un compte utilisateur pouvant être utilisé par le service. Le paramètre par défaut est le compte Windows Network Service intégré. Si vous utilisez un compte utilisateur spécifique, vous aurez besoin du nom de domaine, du nom d'utilisateur et du mot de passe. Au lieu d'utiliser le système de gestion des utilisateurs intégré de Tableau, vous pouvez vous authentifier via Active Directory. Dans ce cas, vous aurez besoin du nom de domaine qualifié complet. Nom d'utilisateur : Mot de passe : Domaine : Domaine Active Directory : Lorsqu'il est sélectionné, Tableau Server ouvrira le - Oui port utilisé pour les requêtes http dans le logiciel de - Non pare-feu de Windows afin de permettre aux autres ordinateurs de votre réseau d'accéder au serveur. Ports Par défaut, Tableau Server requiert la disponibilité de plusieurs ports TCP/IP pour le serveur. Consultez la rubrique Ports TCP/IP Page 324 pour la liste complète, y compris les ports qui doivent être disponibles pour toutes les installations par rapport aux installations distribuées ou aux installations qui prennent en charge le basculement. Les ports par défaut peuvent être modifiés en cas de conflit. Pour plus d'informations, consultez Modifier les ports par défaut Page 327. Pilotes Vous devrez peut-être installer des pilotes de base de données supplémentaires. Téléchargez les pilotes à l'adresse

5 Installation et configuration Voici les principales étapes que vous devez suivre pour installer et configurer Tableau Server : Exécution de l installation du serveur Une fois que vous avez téléchargé le fichier d'installation de Tableau Server, suivez les instructions ci-dessous pour procéder à l'installation du serveur. 1. Double-cliquez sur le fichier d'installation. 2. Suivez les instructions à l écran pour effectuer la configuration et installer l'application. 3. Une fois l'installation terminée, cliquez sur Suivant pour ouvrir la fenêtre du gestionnaire de clés de produit. Si vous avez besoin de la prise en charge de caractères qui ne sont pas dans l'ensemble Latin-1, installez les packs de langues de Windows via Panneau de configuration > Options régionales et linguistiques. Les packs de langues devront être installés sur le serveur principal ainsi que sur les ordinateurs des utilisateurs. Activer Tableau Tableau Server nécessite au moins une clé de produit qui permet d'activer le serveur et qui indique le nombre de niveaux de licence que vous pouvez attribuer aux utilisateurs. Vous pouvez accéder à vos clés de produit à partir du Centre de compte client Tableau. Une fois le - 5 -

6 serveur installé et configuré, le gestionnaire des clés de produit s'ouvre automatiquement pour que vous puissiez saisir votre clé de produit et enregistrer le produit. Si vous avez besoin d'activer le produit sur un ordinateur qui est hors ligne, consultez Activation de Tableau hors ligne bas. 1. Sélectionnez Activer et collez votre clé produit : 2. Reportez-vous à la page d'aide pour le téléchargementsur le site Web pour obtenir des instructions détaillées. Activation de Tableau hors ligne Si vous travaillez hors ligne, vous pouvez suivre les étapes ci-dessous pour effectuer l'activation hors ligne. 1. Lorsque le gestionnaire de clés de produit s'ouvre, cliquez sur Activer le produit. Collez la clé de produit de votre serveur dans la zone de texte correspondante et cliquez sur Activer. Pour obtenir votre clé produit, accédez au Portail client Tableau. 2. Lorsque vous êtes hors ligne, l'activation va échouer et il vous est proposé d enregistrer un fichier utilisable pour l'activation hors ligne. Cliquez sur Enregistrer. 3. Sélectionnez l'emplacement du fichier, puis cliquez sur Enregistrer. Le fichier est enregistré sous le nom offline.tlq. 4. Retournez dans Tableau et cliquez sur Quitter pour fermer la boîte de dialogue - 6 -

7 Activation. 5. À partir d'un ordinateur disposant d'un accès Internet, ouvrez un navigateur Web et consultez la page Activations de produits sur le site Web de Tableau. Pour envoyer votre fichier offline.tlq, suivez les instructions. Après avoir envoyé votre fichier offline.tlq en ligne, pendant que votre ordinateur affiche toujours la page Activations de produits, un fichier nommé activation.tlf est créé et Tableau vous invite à l'enregistrer sur votre ordinateur. 6. Enregistrez le fichier activation.tlf et déplacez-le sur l'ordinateur sur lequel vous installez Tableau Server. Si Tableau Desktop est installé sur l'ordinateur, vous pouvez doublecliquer sur le nouveau fichier pour terminer l'activation. Si Tableau Desktop n'est pas installé, passez à l'étape Sur l'ordinateur sur lequel vous installez Tableau Server, ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et exécutez la commande suivante : cd "C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin" 8. Ensuite, saisissez la commande tabadmin activate --tlf <path>\activation.tlf, dans laquelle <path> correspond à l'emplacement du fichier de réponse enregistré à partir de la page Activations de produits. Par exemple : tabadmin activate --tlf \Desktop\activation.tlf Laissez la fenêtre de l'invite de commande ouverte. 9. Une fois la licence initialisée, vous êtes invité à activer le produit à nouveau.8.2sur Tableau Server, cliquez sur Démarrer > Tous les programmes > Tableau Server > Gérer les clés produit. 10. Cliquez sur Activer le produit. 11. Saisissez à nouveau votre clé produit (la même que celle saisie à l'étape 1). 12. Enregistrez le fichier.tlq. 13. À partir d'un ordinateur disposant d'un accès Internet, ouvrez un navigateur Web et consultez à nouveau la page Activations de produits sur le site Web de Tableau. Suivez les instructions. Tableau crée à nouveau un fichier appelé activation.tlf et vous invite à l'enregistrer. 14. Enregistrez le fichier et déplacez-le sur l'ordinateur sur lequel vous installez Tableau Server. 15. De retour dans le fenêtre de l'invite de commande sur Tableau Server, tapez tabadmin activate --tlf <path>\activation.tlf, où <path> correspond à l'emplacement du deuxième fichier de réponse enregistré à partir de la page Activations de produits. Par exemple : tabadmin activate --tlf \Desktop\activation.tlf - 7 -

8 Tableau Server est désormais activé. Si vous avez besoin d'assistance supplémentaire, contactez le service client Tableau. Configuration de Tableau Server La boîte de dialogue de configuration s affiche lors de l installation. Vous pouvez l'ouvrir après l'installation en sélectionnant Tous les programmes > Tableau Server 8.2 > Configurer Tableau Server dans le menu Démarrer de Windows. Avant de modifier la configuration, vous devez arrêter le serveur. Pour connaître les différentes étapes, reportez-vous à Reconfiguration de Tableau Server Page 24. Il y a deux éléments que vous devez garder à l esprit concernant les paramètres spécifiés dans la boîte de dialogue de configuration : Il s'agit de paramètres système : les paramètres entrés s appliquent à l ensemble du serveur. Si le serveur exécute plusieurs sites, ces paramètres affectent chaque site. L'authentification utilisateur est «définitive» : Il suffit d arrêter le serveur et de le reconfigurer. La seule exception concerne le paramètre Authentification utilisateur (onglet Général). Elle est «définitive» au sens où, pour changer l'option Utiliser l'authentification locale en Utiliser Active Directory, vous devez désinstaller puis réinstaller le serveur. Consultez les rubriques ci-dessous pour en savoir plus sur les différents onglets de la boîte de dialogue de configuration : Général Suivez les étapes ci-dessous pour configurer les options de l onglet Général : 1. Par défaut, Tableau Server s'exécute sous le compte Network Service (Service réseau). Pour utiliser un compte qui adaptera l'authentification NT aux sources de données, indiquez un nom d'utilisateur et un mot de passe. Le nom d'utilisateur doit inclure le nom de domaine. Reportez-vous à Exécuter en tant qu'utilisateur Page 309 pour en savoir plus sur l'utilisation d'un compte utilisateur spécifique. 2. Définissez si Active Directory doit être utilisé pour l'authentification des utilisateurs sur le serveur. Sélectionnez Utiliser l'authentification locale pour créer des utilisateurs et attribuer des mots de passe à l'aide du système de gestion des utilisateurs intégré de Tableau Server. Vous ne pourrez pas par la suite basculer entre Active Directory et l'authentification locale

9 3. Si vous utilisez Active Directory : Si vous le souhaitez, vous pouvez Activer l'ouverture de session automatique, qui utilise Microsoft SSPI pour connecter automatiquement vos utilisateurs en fonction de leur nom d'utilisateur et mot de passe Windows. Ceci crée une expérience semblable à une ouverte de session unique (SSO). Ne sélectionnez pas Activer l'ouverture de session automatique si vous envisagez de configurer Tableau Server pour SAML, pour l'authentification fiable ou pour un serveur proxy. Assurez-vous de saisir le surnom ou nom de domaine qualifié complet (FQDN). Pour déterminer le FQDN : Sélectionnez Démarrer > Exécuter puis saisissez sysdm.cpl dans la zone de texte Exécuter. Dans la boîte de dialogue Propriétés système, sélectionnez l'onglet Nom de l'ordinateur. Le FQDN est affiché au milieu de la boîte de dialogue. Lors de leur première ouverture de session, vos utilisateurs devront utiliser le nom de domaine qualifié complet (par exemple, myco.lan\jsmith). Par la suite, ils peuvent utiliser le surnom (myco\jsmith). 4. Le port par défaut pour l'accès Web à Tableau Server (via HTTP) est le port 80. Vous devrez peut-être modifier le numéro de port si un autre serveur est exécuté sur le port 80 ou pour d'autres besoins liés au réseau. Par exemple, vous pouvez disposer d'un parefeu ou d'un proxy matériel à l'avant de l'hôte Tableau Server, ce qui peut rendre l'exécution d'un logiciel d'exécution sur le port 80 non souhaitable. 5. Sélectionnez s'il est nécessaire d'ouvrir un port dans le pare-feu Windows. Si vous n'ouvrez pas ce port, les utilisateurs sur les autres ordinateurs ne pourront pas accéder au serveur

10 6. Sélectionnez si vous souhaitez inclure les exemples de données et d'utilisateurs. Les exemples de données peuvent vous aider à vous familiariser avec Tableau Server, en particulier lorsque vous installez une version d'essai du produit. À l'origine, l'exemple d'utilisateur utilise une licence «Interactor». Vous pouvez modifier cet utilisateur pour qu'il ne dispose pas de licence afin de récupérer les niveaux de licence. Reportez-vous à Licences et droits utilisateur Page 83 pour plus d'informations. Si vous choisissez d'inclure l'exemple d'utilisateur, un seul utilisateur est installé. Le nom d'utilisateur et le mot de passe sont affichés ci-dessous : Nom d'utilisateur Mot de passe Tableau Software test 7. Vous pouvez éventuellement passer à la page suivante pour configurer les options Mise en cache et SQL initial. Si vous ne souhaitez pas configurer ces options, cliquez sur OK. Domaines Lorsque vous utilisez l'authentification Active Directory pour le serveur, vous pouvez afficher la liste des domaines actuellement utilisés et modifier leurs noms et surnoms de domaines. Cette opération est utile, par exemple, pour s'assurer que Tableau Server utilise le surnom approprié pour l'authentification SSPI ou le nom de domaine correct. Modification de noms de domaines Pour modifier un nom de domaine : 1. Sélectionnez le lien Utilisateurs dans la zone Administration sur le côté gauche de la page. 2. Cliquez sur le lien Domaines en bas de la liste des utilisateurs. La liste de domaines indique le nombre d'utilisateurs et de groupes ayant été ajoutés au serveur à partir de chaque domaine. 3. Pour afficher la liste des utilisateurs appartenant à un domaine donné, cliquez sur le nom de ce dernier. 4. Pour modifier le nom ou le surnom du domaine, cliquez sur le lien Edition, entrez un nouveau nom ou surnom de domaine qualifié complet, puis cliquez sur Modifier. Vous pouvez modifier le surnom de tous les domaines que le serveur utilise. De manière générale, il est possible de modifier le nom de domaine complet de n'importe quel domaine excepté celui utilisé pour vous connecter. Toutefois, si le nom d'utilisateur

11 actuellement connecté existe à la fois dans le domaine actuel et dans le nouveau domaine, il est possible de modifier le nom complet du domaine actuel. Connexion de données Utilisez les options de l onglet Connexion de données pour configurer la mise en cache et spécifier comment gérer les instructions SQL initiales à partir des sources de données. Mise en cache Les vues publiées sur Tableau Server sont interactives et disposent parfois d'une connexion directe à une base de données. Lorsque les utilisateurs interagissent avec les vues dans un navigateur Web, les données qui sont demandées sont stockées dans une mémoire cache. Lors des visites suivantes, les données seront récupérées à partir de cette mémoire cache si elles sont disponibles. L'onglet Connexions de données vous permet de configurer les aspects de la mise en cache qui seront appliqués à l'ensemble des connexions de données : Pour configurer la mise en cache, sélectionnez l'une des options suivantes : :

12 Actualiser moins souvent : les données sont placées dans la mémoire cache et sont réutilisées à chaque fois qu'elles sont disponibles, quelle que soit la date de leur ajout dans la mémoire cache. Cette option permet de réduire le nombre des demandes envoyées à la base de données. Sélectionnez cette option lorsque les données ne changent pas souvent. Une actualisation moins fréquente permet souvent d'améliorer les performances. Équilibré : les données sont supprimées de la mémoire cache après un nombre défini de minutes. Si les données ont été ajoutées à la mémoire cache dans l'intervalle indiqué, les données mises en cache seront utilisées. Dans le cas contraire, de nouvelles données seront demandées à la base de données. Actualiser plus souvent : la base de données est interrogée à chaque fois que la page est chargée. Les données sont tout de même placées dans la mémoire cache et seront utilisées tant que l'utilisateur ne rechargera pas la page. Cette option permet aux utilisateurs de s'assurer que les données les plus récentes sont affichées, mais elle peut dégrader les performances. Quelle que soit la méthode de mise en cache configurée, l'utilisateur peut cliquer sur le bouton Actualiser les données de la barre d'outils pour forcer le serveur à envoyer une requête et à récupérer les nouvelles données. SQL initial Pour les vues qui se connectent à des sources de données Teradata, les créateurs de classeur peuvent indiquer une commande SQL qui sera exécutée une fois, lors du chargement du classeur dans le navigateur. Cette commande est appelée une instruction SQL initiale. Pour des raisons liées aux performances ou à la sécurité, certains administrateurs peuvent vouloir désactiver cette fonctionnalité. Pour ce faire, utilisez l'onglet Connexions de données :

13 Pour désactiver la fonctionnalité SQL initiale, cochez la case Ignorer les déclarations SQL initiales pour toutes les sources de données. Les classeurs créés avec des instructions SQL initiales s'ouvriront tout de même mais les commandes SQL initiales ne seront pas envoyées. Alertes et abonnements Tableau Server peut envoyer une alerte par en cas de panne du système et envoyer des abonnements par aux utilisateurs de Tableau Server, sous forme d instantanés de leurs vues favorites. L'onglet Alertes et abonnements sert à spécifier le serveur SMTP qu'utilise Tableau Server pour l'envoi de courriers électroniques. Que ce soit pour les alertes ou les abonnements, les connexions SMTP cryptées ne sont pas prises en charge. Configuration des alertes de messagerie Lors de la configuration des alertes, Tableau Server envoie un courrier électronique aux destinataires sous Envoyer un à à chaque fois que les processus du serveur du moteur, du référentiel ou de la passerelle de données s'arrêtent ou redémarrent ou à chaque fois que le serveur Tableau Server principal se comporte de même. Si vous exécutez une

14 installation sur un seul serveur (tous les processus sur le même ordinateur), les alertes DOWN signifient que le serveur entier s'est arrêté et les alertes UP qui suivent indiquent que le serveur est à nouveau en exécution. Si vous exécutez une installation distribuée configurée pour le basculement (consultez la rubrique Configurer le basculement et plusieurs passerelles Page 51), une alerte DOWN signifie que l'instance active du référentiel ou du moteur de données a échoué et les alertes UP qui suivent indiquent que l'instance inactive de ce processus a pris le relai et est désormais active. Pour configurer une alerte par 1. Sélectionnez Envoyer des alertes de messagerie pour les problèmes de santé du serveur. 2. Sous Serveur SMTP, entrez le nom de votre serveur SMTP. Entrez un nom d'utilisateur et un mot de passe pour votre compte serveur SMTP uniquement si celui-ci demande ces informations (dépend des configurations). La valeur par défaut du port SMTP est de 25. Sous Envoyer depuis, entrez l adresse de messagerie qui enverra une alerte en cas de panne du système. Si l adresse de messagerie entrée doit avoir une syntaxe valide (par exemple or elle ne doit pas nécessairement correspondre à une adresse de messagerie existante sur Tableau Server. Laissez la case Activer TLS décochée pour que la connexion à votre serveur de messagerie soit non crypté. 3. Sous Envoyer un à, entrez au moins une adresse de messagerie qui recevra les alertes. Si vous entrez plusieurs adresses , séparez-les par des virgules (pas

15 de points-virgules). 4. Cliquez sur OK. Au démarrage du serveur, une alerte de messagerie est déclenchée, confirmant que vous avez correctement configuré les alertes. Configuration des abonnements par Pour configurer un serveur SMTP pour l envoi des abonnements : 1. Sélectionnez Permettre les abonnements par messagerie électronique. 2. Sous Serveur SMTP, entrez le nom de votre serveur SMTP. Entrez un nom d'utilisateur et un mot de passe pour votre compte serveur SMTP uniquement si celui-ci demande ces informations (dépend des configurations). La valeur par défaut du port SMTP est de 25. Sous Envoyer depuis, entrez l adresse de messagerie qui enverra les abonnements aux utilisateurs de Tableau Server. Si l adresse de messagerie entrée doit avoir une syntaxe valide (comme par exemple ou elle ne doit pas nécessairement correspondre à une adresse de messagerie existante pour Tableau Server (certains serveurs SMTP peuvent néanmoins exiger qu elle corresponde à une adresse de messagerie réelle). Vous pouvez également ignorer le paramètre système Envoyer depuis pour les abonnements, au niveau de chaque site. Consultez Ajout ou modification de sites Page 119 pour en savoir plus. Laissez la case Activer TLS décochée pour que la connexion à votre serveur de messagerie soit non crypté. 3. Sous URL de Tableau Server, entrez ou https://, suivi du nom de

16 Tableau Server. Ce nom sera utilisé pour le pied de page de l d abonnement. 4. Cliquez sur OK. SSL Vous pouvez configurer Tableau Server pour qu'il utilise les communications SSL (Secure Sockets Layer) sur l'ensemble du trafic HTTP.Le paramétrage de SSL permet de garantir que l'accès à Tableau Server est sûr et que les informations sensibles passées entre le navigateur Web et le serveur ou entre Tableau Desktop et le serveur sont protégées. Les étapes permettant de configurer le serveur pour SSL sont décrites dans la rubrique ci-dessous ; toutefois, vous devez tout d'abord acquérir un certificat provenant d'une autorité de confiance et importer les fichiers du certificat dans Tableau Server. Si vous exécutez un cluster Tableau Server et que vous souhaitez utiliser SSL, consultez SSL haut ci-dessous pour consulter des recommandations. Configurer SSL Pour configurer Tableau Server en vue de l utilisation de SSL : 1. Obtenez un certificat Apache SSL provenant d'une autorité de confiance (par exemple, Verisign, Thawte, Comodo, GoDaddy, etc.). Vous pouvez également utiliser un certificat interne émis par votre société. Les certificats des caractères génériques, qui vous permettent d'utiliser SSL avec de nombreux noms d'hôtes dans le même domaine, sont pris en charge. Certains navigateurs nécessiteront qu'une configuration supplémentaire soit effectuée afin d'accepter des certificats provenant de certains fournisseurs. Reportez-vous à la documentation fournie par votre autorité de certification. 2. Placez les fichiers du certificat dans un dossier nommé SSL, situé au même niveau que le dossier Tableau Server 8.2. Par exemple : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\SSL Cet emplacement accorde au compte qui exécute Tableau Server les autorisations nécessaires pour les fichiers. 3. Ouvrez l utilitaire de configuration de Tableau Server en sélectionnant Démarrer >Tous les programmes > Tableau Server 8.2 > Configurer Tableau Server dans le menu Démarrer. 4. Dans la boîte de dialogue de configuration de Tableau Server, sélectionnez l'onglet SSL. 5. Sélectionnez Utiliser le SSL pour la communication serveur et fournissez l'emplacement de chacun des fichiers du certificat suivants : Fichier de certificat SSL : doit être un certificat x509 PEM valide dont l'extension est.crt

17 Fichier de clé de certificat SSL : doit être une clé RSA ou DSA valide non protégée par un mot de passe dont l'extension de fichier est.key Fichier de chaîne de certificat SSL (facultatif) : certains fournisseurs de certificats émettent deux certificats pour Apache. Le deuxième certificat est un fichier de chaîne, une concaténation de tous les certificats constituant la chaîne de certificats du certificat du serveur. Tous les certificats présents dans le fichier doivent être de type x509 PEM et l'extension du fichier doit être.crt (et non.pem). 6. Cliquez sur OK. Les modifications prendront effet lors du prochain redémarrage du serveur. Lorsque le serveur est configuré pour SSL, il accepte les requêtes vers le port non SSL (la valeur par défaut est le port 80) et les redirige automatiquement vers le port SSL 443. Les erreurs SSL sont consignées dans le répertoire d'installation à l'emplacement suivant. Utilisez ce journal pour dépanner les problèmes de validation et de cryptage. C:\ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs\httpd\error.log

18 Tableau Server prend uniquement en charge le port 443 en tant que port sécurisé. Il n'est pas possible de l'exécuter sur un ordinateur sur lequel une autre application utilise le port 443. Configurer SSL pour un cluster Il est possible de configurer un cluster Tableau Server pour qu'il utilise SSL. Si le serveur principal Tableau Server est le seul nœud qui exécute le processus de passerelle (ce qui est le cas par défaut), ce serveur est alors le seul endroit qui nécessite de configurer SSL. Pour connaître la procédure, voir ci-dessus. SLL et plusieurs passerelles Un cluster Tableau Server à disponibilité élevée peut intégrer plusieurs passerelles, derrière un équilibrage de charge (en savoir plus). Si vous configurez ce type de cluster pour SSL, deux possibilités s'offrent à vous : Configurez votre équilibrage de charge pour SSL.Le trafic est chiffré à partir des navigateurs Web clients vers l'équilibrage de charge. Le trafic entre l'équilibrage de charge et les processus des passerelles Tableau Server n'est pas chiffré. Aucune configuration SSL n'est requise dans Tableau Server, car c'est votre équilibrage de charge qui la gère. Configurer Tableau Server pour SSL : Le trafic est chiffré à partir des navigateurs Web clients vers l'équilibrage de charge, et à partir de ce dernier vers les processus des passerelles Tableau Server. Pour connaître la procédure, voyez ci-dessous. Configurer un cluster de serveurs pour SSL Lors de la configuration d'un cluster Tableau Server pour utiliser SSL, placez le certificat SSL et les fichiers clés sur chaque ordinateur exécutant un processus de passerelle. Pour configurer un cluster Tableau Server pour utiliser SSL : 1. Configurez l'équilibrage de charge pour l'interconnexion SSL. Pour obtenir de l'assistance, consultez la documentation de votre équilibrage de charge. 2. Assurez-vous que le certificat SSL que vous utilisé a été généré pour le nom d'hôte de l'équilibrage de charge. 3. Configurez le Tableau Server principal comme décrit dans la procédure cidessus. 4. Placez le certificat SSL et le fichier clé utilisé pour le principal sur chaque ordinateur Tableau Worker qui exécute un processus de passerelle. Utilisez le même emplacement de dossier sur les ordinateurs supplémentaires utilisés sur le principal. Les ordinateurs supplémentaires ne nécessitent aucune configuration supplémentaire. Prenons, par exemple, un cluster intégrant un Tableau Server principal et trois ordinateurs supplémentaires. Des processus de passerelle s'exécutent sur le

19 principal, sur le Worker 2 et sur le Worker 3. Dans cette situation, configurez le Tableau Server principal pour SSL, puis copiez le même certificat SSL et le même fichier clé sur Worker 2 et Worker 3. Ces fichiers se trouvant dans le dossier C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\SAML sur le principal, ils se trouvent à ce même emplacement sur Worker 2 et Worker 3. SAML Il est possible de configurer Tableau Server de sorte qu'il utilise un fournisseur d'identité externe (IdP) pour authentifier les utilisateurs de Tableau Server sur SAML. Toute authentification d'utilisateur est effectuée à l'extérieur de Tableau, que vous utilisiez une authentification Active Directory ou locale dans Tableau Server pour gérer vos comptes utilisateurs. Ceci vous permet de fournir une expérience ne nécessitant qu'une seule ouverture de session pour toutes les applications dans votre organisation. Avant de configurer Tableau Server pour SAML, assurez-vous de respecter la Exigences associées à l'authentification SAML Page 303. Configurer SAML Pour configurer Tableau Server pour SAML : 1. Placez les fichiers des certificats dans un dossier nommé SAML, parallèlement au dossier 8.2 de Tableau Server. Par exemple : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\SAML Cet emplacement accorde au compte qui exécute Tableau Server les autorisations nécessaires pour les fichiers. 2. La configuration de SAML est gérée sur l'onglet SAML, qui s'affiche pendant l'installation de Tableau Server. Si vous configurez SAML après l'installation, accédez à l'onglet SAML en ouvrant l'utilitaire de configuration de Tableau Server (Démarrer > Tous les programmes > Tableau Server 8.2 > Configurer Tableau Server) et en cliquant sur l'onglet SAML. 3. Sur l'onglet SAML, sélectionnez Utiliser SAML pour l'ouverture de session unique et indiquez l'emplacement de chaque élément suivant : URL de renvoi de Tableau Server : l'url à laquelle les utilisateurs de Tableau Server accèderont, par exemple Il n'est pas recommandé d'utiliser et une URL finissant par une barre oblique (par exemple, n'est pas prise en charge. ID d'entité SAML : l'id d'entité identifie votre installation Tableau Server sur l'idp de manière unique. Si vous le souhaitez, vous pouvez saisir l'url de votre Tableau Server ici, mais cela n'est pas indispensable. Fichier de certificat SAML : un certificat x509 encodé présentant l'extension.crt. Le fichier est utilisé par Tableau Server, pas par l'idp

20 Fichier de clé de certificat SAML : une clé RSA ou DSA non protégée par un mot de passe et présentant l'extension de fichier.key. Le fichier est utilisé par Tableau Server, pas par l'idp. 4. Laissez la zone de texte Fichier de métadonnées IdP SAML vide pour le moment et cliquez sur Exporter le fichier des métadonnées. 5. Une boîte de dialogue vous permettant d'enregistrer les paramètres SAML de Tableau Server en tant que fichier XML s'ouvre. À ce stade, les métadonnées issues de votre IdP ne sont pas incluses. Enregistrez le fichier XML en lui donnant le nom de votre choix. 6. Sur le site Web de votre IdP ou dans son application : Ajoutez Tableau Server en tant que fournisseur de service. Pour connaître la procédure permettant de le faire, consultez la documentation de votre IdP. Dans ce cadre, vous importerez le fichier que vous avez enregistré à l'étape 5. Confirmez que votre IdP utilise le nom d'utilisateur en tant qu'élément d'attribut à vérifier. 7. Toujours dans votre IdP, exportez le fichier XML des métadonnées de votre IdP. 8. Copiez le fichier XML de métadonnées de votre IdP vers le dossier suivant sur votre ordinateur Tableau Server : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\SAML 9. Sur l'onglet SAML dans la boîte de dialogue Configuration de Tableau Server, saisissez

21 l'emplacement du fichier dans la zone de texte Fichier de métadonnées IdP SAML : 10. Cliquez sur OK. Tableau Server est désormais configuré pour l'authentification SAML. Configurer un cluster de serveurs pour SAML Lors de la configuration d'un cluster Tableau Server pour utiliser SAML, placez le certificat SAML et les fichiers clés sur chaque ordinateur exécutant un processus de serveur d'applications Tableau (également connu sous l'appellation wgserver). Pour configurer Tableau Server pour utiliser SAML : 1. Configurez le Tableau Server principal comme décrit dans la procédure ci-dessus. 2. Placez le certificat SAML et le fichier clé utilisé pour le principal sur chaque ordinateur Tableau Worker qui exécute un processus de serveur d'applications. Utilisez le même emplacement de dossier sur les ordinateurs supplémentaires utilisés sur le principal. Les ordinateurs supplémentaires ne nécessitent aucune configuration supplémentaire. Prenons, par exemple, un cluster intégrant un Tableau Server principal et trois ordinateurs supplémentaires. Des processus de serveurs d'applications s'exécutent sur le principal, sur le Worker 2 et sur le Worker 3. Dans cette situation, configurez le Tableau Server principal pour SAML, puis copiez le même certificat SAML certificate et le même fichier clé sur Worker 2 et Worker 3. Ces fichiers se trouvant dans le dossier C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\SAML sur le principal, ils se trouvent à ce même emplacement sur Worker 2 et Worker 3. Test de votre configuration Testez votre configuration SAML en ouvrant une instance du navigateur Web et en saisissant le nom Tableau Server dans la fenêtre de l'url :

22 Remarquez que l'invite de connexion qui apparaît est issue de votre IdP et non de Tableau Server : Ajout d un compte Administrateur La dernière étape pour activer Tableau Server consiste à ajouter un compte Administrateur. L'administrateur pourra accéder librement au serveur ; il pourra notamment gérer les utilisateurs, les groupes et les projets. L'ajout d un compte Administrateur peut différer selon que vous utilisez Active Directory ou l'authentification locale. Active Directory Si vous utilisez Active Directory, entrez un nom d'utilisateur et un mot de passe pour l'utilisateur Active Directory existant qui occupera le rôle d'administrateur. Cliquez ensuite sur Ajouter un utilisateur

23 Remarque : Si le compte Administrateur se trouve dans le même domaine que le serveur, entrez simplement le nom d'utilisateur sans le domaine. Sinon, vous devez inclure le nom de domaine qualifié complet. Par exemple, test.lan\username. Authentification locale Si vous utilisez l'authentification locale, créez un compte Administrateur en entrant un nom d'utilisateur, un nom d'affichage et un mot de passe (deux fois) de votre choix. Cliquez ensuite sur Ajouter un utilisateur

24 Reconfiguration de Tableau Server La configuration de Tableau Server se fait en cours d'installation, mais vous pouvez ouvrir la boîte de dialogue Configuration après l'installation pour procéder à des modifications. Consultez les étapes ci-dessous pour en savoir plus. Vous pouvez également utiliser l'outil de ligne de commande tabadmin Page 352 pour modifier la configuration. Quelle que soit la procédure suivie, les nouveaux paramètres sont consignés dans le fichier tabsvc.yml, situé dans le répertoire config. Remarque : Vous ne pouvez pas basculer entre Active Directory et l'authentification locale. Ces options peuvent uniquement être configurées lors de l'installation. Pour modifier un paramètre dans la boîte de dialogue Configuration de Tableau Server, procédez comme suit : 1. Arrêtez le serveur en sélectionnant Tous les programmes > Tableau Server 8.2 > Arrêter Tableau Server dans le menu Démarrer de Windows. 2. Sélectionnez ensuite Configurer Tableau Server dans le menu Démarrer de Windows. 3. Si votre compte Exécuter en tant qu'utilisateur du serveur est un compte Active Directory, entrez le mot de passe dans l'onglet Général. 4. Procédez aux modifications de configuration voulues. 5. Cliquez sur OK. 6. Démarrez le serveur en sélectionnant Tous les programmes > Tableau Server 8.2 > Démarrer Tableau Server dans le menu Démarrer de Windows. Reconfiguration des processus Suivez les étapes ci-dessous pour modifier la façon dont les processus sont configurés pour une installation sur un seul serveur. Si vous modifiez la façon dont les processus sont configurés pour un serveur Worker, reportez-vous à Installer et configure des serveurs Worker Page Ouvrez la boîte de dialogue de configuration de Tableau Server dans le menu Démarrer en sélectionnant Tous les programmes > Tableau Server 8.2 > Configurer Tableau Server. 2. Saisissez votre mot de passe, si nécessaire, dans l'onglet Général, puis sélectionnez l'onglet Serveurs

25 3. Surlignez This Machine et cliquez sur Modifier : 4. La boîte de dialogue Modifier Tableau Server vous permet de modifier le nombre de processus :

26 5. Vous pouvez exécuter jusqu'à 8 instances des processus VizQL, serveur d'applications, serveur de données ou d'arrière-plan ; il est toutefois possible de modifier cette limite si nécessaire. Reportez-vous à À propos de la limite des processus du serveur Page 37 pour obtenir plus d'informations. En outre, pour que Tableau Server fonctionne, il est indispensable qu'une instance du moteur de données et du référentiel soit active. Pour connaître les étapes permettant de les déplacer vers un autre ordinateur, consultez Déplacer les processus du moteur de données et du référentiel Page 37. Pour connaître les étapes permettant de configurer les instances inactives, reportez-vous à Disponibilité élevée Page 46. Après avoir effectué les modifications, cliquez sur OK, puis cliquez de nouveau sur OK pour quitter la boîte de dialogue de configuration. Processus Tableau Server Vous pouvez modifier la configuration par défaut de six processus Tableau Server afin d'obtenir différents résultats. Les rubriques Amélioration des performances du serveur Page 237 et Disponibilité élevée Page 46 décrivent quelques approches à suivre. La page Maintenance du serveur affiche l'état de chaque processus et la rubrique Vues administratives Page 162 donne des informations supplémentaires sur quelques processus, tels que le processus d'arrière-plan. Sur le plan architectural, la version 64 bits de Tableau Server utilise des processus 64 bits natifs ; la version 32 bits de Tableau Server utilise des processus 32 bits. La seule exception concerne le moteur de données. Lorsque la version 32 bits de Tableau Server est installée sur un système d'exploitation 64 bits, c'est la version 64 bits du processus moteur de données qui est utilisée. Pour plus d'informations sur les fichiers journaux générés par ces processus, consultez Emplacements des fichiers journaux de serveur Page

27 Processus Nom de fichier Objectif Multithread? serveur wgserver.exe d'applications arrière-plan Gère l'application Web, prend en charge la navigation et la recherche. Oui backgrounder.exe Exécute des Non tâches du serveur, y compris les actualisations d'extraits, les tâches «Exécuter maintenant» et les tâches lancées depuis tabcmd. Caractéristique des performances Consomme uniquement des ressources visibles lors d'opérations occasionnelles comme la publication d'un classeur avec un extrait ou la génération d'une image statique pour une vue. Son chargement peut être créé par une interaction basée sur un navigateur et par tabcmd. Processus d'un seul thread où les différents processus peuvent s'exécuter sur n'importe quel ordinateur ou sur tous les ordinateurs du cluster afin d'accroître la capacité. En temps normal, le backgrounder consomme peu de mémoire de traitement mais il peut consommer des ressources processeur, E/S ou réseau, en fonction de la nature de la charge de travail qui lui est présentée. Par exemple, l'actualisation d'un extrait volumineux peut utiliser la bande passante réseau pour récupérer des données. Les ressources processeur peuvent être consommées par la récupération des données ou des tâches tabcmd complexes

28 Processus Nom de fichier Objectif Multithread? moteur de données serveur de données tdeserver64.exe tdeserver.exe dataserver.exe Stocke des extraits de données et répond aux requêtes. Gère les connexions aux sources de données Tableau Oui Oui Caractéristique des performances La charge de travail du moteur de données est générée par des requêtes du processus VizQL Server. Le composant charge les extraits dans la mémoire et effectue des requêtes sur ces derniers. La consommation de mémoire est principalement basée sur la taille des extraits de données chargés. Le binaire 64 bits est utilisé par défaut sur les systèmes d'exploitation 64 bits, même si Tableau Server est installé en version 32 bits. Le moteur de données est multithread, car il gère plusieurs requêtes à la fois. En cas de charge élevée, il peut consommer des ressources processeur, E/S et réseau. En charge, ces ressources peuvent constituer un goulot d'étranglement au niveau des performances. En charge élevée, une seule instance du moteur de données peut consommer toutes les ressources processeur pour traiter les requêtes. En tant que proxy, il est normalement lié par le réseau, mais il peut être

29 Processus Nom de fichier Objectif Multithread? Server. référentiel postgres.exe Base de données de Tableau Server, stocke les métadonnées classeur et utilisateur N/A VizQL Server vizqlserver.exe Charge et affiche des vues, calcule et exécute des requêtes. Oui Caractéristique des performances lié par le processeur avec un nombre suffisant de sessions utilisateurs simultanées. Son chargement est généré par l'interaction basée sur le navigateur et sur Tableau Desktop, ainsi que par l'actualisation d'extraits pour les sources de données Tableau Server. Consomme généralement peu de ressources. Il peut devenir un goulot d'étranglement, dans de rares cas, pour les déploiements très importants (des milliers d'utilisateurs) au cours d'opérations telles que l'affichage de tous les classeurs par utilisateur ou la modification des autorisations. Consomme des ressources significatives pendant le chargement des vues et l'utilisation interactive à partir d'un navigateur Web. Peut utiliser le processeur, l'e/s ou le réseau de manière intensive. Le chargement du processus peut être créé uniquement par l'interaction basée sur le navigateur. La mémoire de traitement peut devenir insuffisante

30 À propos de la limite des processus du serveur Les processes wgserver, du moteur de données, du serveurs de données et du serveur VizQL sont conçus de manière à être multithread et à traitement multiple. Il est possible d exécuter une seule instance de processus sur 16 threads. Par défaut, Tableau Server s installe avec au maximum deux instances de chaque processus du serveur. Si vous exécutez la version 64 bits de Tableau Server (disponible à partir de la version 8.1), il n'est possible d'exécuter qu'un maximum de deux instances d'un processus. Si vous exécutez la version 32 bits de Tableau Server et que les paramètres par défaut ne sont pas suffisants, il est possible de les modifier pour gérer jusqu'à huit instances pendant l'installation (valavle uniquement pour les mises à niveau) ou après l'installation. Pour ce faire, utilisez la boîte de dialogue Configuration. Huit instances de processus est la limite maximale par défaut. Si votre machine est dotée d'une mémoire RAM ou de cœurs de processeur en suffisance, vous pouvez modifier cette limite maximale à l'aide du paramètre tabadmin service.max_procs. Dans Tableau, il est recommandé que, pour chaque instance de processus, la machine exécutant le processus dispose d'au moins 1 Go de RAM et un cœur de processeur logique. Pour modifier le nombre maximal de processus autorisés : 1. Au terme de l'installation, arrêtez le serveur. 2. Toujours dans le répertoire de compartiment de Tableau Server, entrez la commande suivante, où number est le nombre maximal d'instances de processus à autoriser : tabadmin set service.max_procs number Par exemple : tabadmin set service.max_procs Démarrez le serveur pour que les modifications prennent effet

31 Mise à niveau vers 8.2 Utilisez les rubriques suivantes pour mettre à niveau votre logiciel Tableau Server vers la version 8.2. Si vous effectuez une mise à niveau d une version antérieure à la version 8.1, reportez-vous à la Base de connaissances Tableau. Liste de contrôle avant mise à niveau Voici les éléments que vous devez localiser et les étapes que vous devez effectuer avant de mettre à niveau Tableau Server vers la version 8.2.x. Données d'identification, fichiers d'installation et personnalisations Avant d'effectuer la mise à niveau, vérifiez que vous disposez des éléments suivants : Informations d'identification du compte utilisateur : Pour chaque ordinateur que vous mettez à niveau, vous avez besoin des informations d'identification d'un compte utilisateur disposant de permissions d'administration locales. Informations d'identification du compte Exécuter en tant que : Confirmez que vous disposez du nom d'utilisateur et du mot de passe pour le compte Exécuter en tant que de Tableau Server. Si vous utilisez NT AUTHORITY\NetworkService (valeur par défaut), aucun mot de passe n'est requis. Fichiers d'installation : En plus de disposer du fichier.exe pour la mise à niveau que vous allez effectuer, vous devez localiser ou retélécharger le fichier.exe d'installation de la version serveur que vous utilisez actuellement (consultez Downloading Tableau Products (Téléchargement des produits Tableau)). Si un événement inattendu se produit au cours de la mise à niveau, cette procédure peut vous aider à récupérer plus rapidement. Bien que Tableau conserve les paramètres de configuration au cours d'une mise à niveau, il est également conseillé de noter toutes les personnalisations que vous avez effectuées de façon à pouvoir les vérifier par la suite. Celles-ci comprennent la configuration de SSL, la modification des valeurs de port et de délai d'attente par défaut de Tableau, de même que l'utilisation des logos personnalisés. De plus, si vous avez ajouté votre session Tableau Server actuelle à votre environnement de variable PATH Windows, vous devrez mettre cette entrée à jour après la mise à niveau pour qu'elle renvoie à la version la plus récente de Tableau Server. Version en nombre de bits Depuis la version 8.1, Tableau Server est proposé sous forme d'application native 64 bits (ainsi que sous forme d'application 32 bits). Les versions précédentes de Tableau Server étaient disponibles uniquement en 32 bits. Si vous utilisiez précédemment la version 32 bits de Tableau Server sur un système d'exploitation 64 bits, nous vous recommandons de procéder à une mise à niveau vers la version 64 bits de Tableau Server. Consultez Avant l'installation... Page 3 pour connaître la configuration minimale requise

32 Si vous mettez à niveau une installation distribuée de Tableau Server, le cluster entier doit exécuter une version équivalente, 32 bits ou 64 bits, de Tableau Server. Lorsque vous mettez à niveau la version 32 bits de Tableau Server vers la version 64 bits, vous devez d'abord désinstaller la version 32 bits sur chaque serveur de travail avant d'installer la version 64 bits du logiciel du serveur de travail. Pour plus d'informations, consultez Mise à niveau d'une installation distribuée de Tableau Server version 32 bits vers une version 64 bits Page 36. Vérifier l'état de maintenance du produit Si vous tentez de mettre à niveau Tableau Server à partir d'un serveur dont le contrat de maintenance a expiré, vous disposerez d'une instance sans licence de Tableau Server. Pour vérifier si le contrat de maintenance de votre serveur a expiré : Sélectionnez Démarrer > Tous les programmes > Tableau Server > Gérer les clés de produits et regardez sous la colonne Expiration du contrat de maintenance. Si votre contrat de maintenance a expiré, sélectionnez la clé et cliquez sur Actualiser. Si la date de maintenance ne se met pas à jour, contactez le Service d'assistance à la clientèle Tableau. La réactivation de la clé du produit fait partie intégrante de la procédure d'installation. Consultez Activer Tableau Page 5 pour en savoir plus. Si votre serveur n'a pas accès à Internet, reportez-vous à Activation de Tableau hors ligne Page 6. Créer un fichier de sauvegarde «sain» En plus de vos sauvegardes habituelles de Tableau Server, il est conseillé de créer une copie de sauvegarde juste avant d'effectuer la mise à niveau. Avant de créer cette copie de sauvegarde, exécutez la commande tabadmin cleanup pour supprimer les fichiers non essentiels à votre sauvegarde. Consultez Exécution de Cleanup et Sauvegarder les données Tableau Page 381 pour connaître les différentes étapes. Installations distribuées uniquement : Il est possible de supprimer des utilisateurs avant de créer la sauvegarde. Le fichier de sauvegarde de Tableau (.tsbak) comprend les informations de configuration ainsi que les données. Ainsi, la sauvegarde d'une installation distribuée de Tableau Server contiendra des informations de configuration sur les travailleurs, y compris leurs adresses IP. Si vous ne souhaitez pas intégrer ces informations à votre sauvegarde (par exemple, parce

33 que vous migrez des serveurs de travail dans du nouveau matériel dans le cadre de votre sauvegarde), choisissez entre les deux solutions suivantes : Avant de créer la sauvegarde, supprimez les serveurs de travail de la configuration de Tableau Server. Prévoyez d'utiliser l'option --no-config lors de la restauration de votre fichier de sauvegarde vers votre nouvelle installation. Notez qu avec cette option, aucune information de configuration n est restaurée y compris le serveur principal Tableau Server. Si vous exécutez une installation distribuée de Tableau Server et qu'un poste utilisateur s'exécute sous Windows XP ou Windows Server 2003 SP1 ou ultérieur, vous devez la supprimer de la configuration avant de procéder à la mise à niveau. Ces systèmes d'exploitation ne sont pas des plates-formes prises en charge dans la version 8.2.Notez que Windows Server 2003 R2 SP2 ou ultérieur est pris en charge. Pour supprimer un poste utilisateur de votre configuration Tableau Server : 1. Arrêtez le serveur sur le Tableau Server principal. 2. Sur le serveur principal, ouvrez l'utilitaire de configuration en sélectionnant Tableau Server <version> > Configurer Tableau Server sur le menu Démarrer. 3. Dans la boîte de dialogue de configuration, sélectionnez l'onglet Serveurs. 4. Si l utilisateur héberge des extraits et/ou le référentiel, déplacez ces services vers une autre machine. Consultez Déplacer les processus du moteur de données et du référentiel Page 37 pour connaître les différentes étapes. 5. Ensuite, surlignez l utilisateur et cliquez sur Supprimer. 6. Cliquez sur OK. 7. Démarrez le serveur. Exécution de Cleanup L'exécution de la commande tabadmin cleanup permet de supprimer de votre système Tableau Server les fichiers dont vous n'avez pas besoin dans votre fichier de sauvegarde. Vous devez exécuter la commande cleanup pendant l'exécution du serveur, ce qui lui permet d'agir sur la base de données Tableau, et une fois le serveur arrêté, ce qui lui permet de supprimer les fichiers journaux. Pour exécuter tabadmin cleanup :

34 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur : 2. Accédez au répertoire bin de Tableau Server. Par exemple : cd C:\Program Files (x86)\tableau\tableau Server\8.1\bin 3. Confirmez que le serveur est en cours d'exécution. tabadmin status 4. Exécutez cleanup en entrant la commande suivante : tabadmin cleanup 5. Arrêtez le serveur : tabadmin stop 6. Réexécutez cleanup : tabadmin cleanup Laissez le serveur à l'arrêt pour créer une sauvegarde (suivante). Créer le fichier de sauvegarde La commande tabadmin backup crée un fichier.tsbak contenant les données de votre référentiel, les extraits de données et la configuration du serveur. Une fois le fichier créé, stockez-le sur un ordinateur distinct. Consultez Sauvegarder les données Tableau Page 381 pour connaître les différentes étapes. Notez que si vous créez une sauvegarde à l'aide de Tableau Server version 8.0 ou antérieure, vous devez arrêter le serveur avant de la créer. À partir de la version 8.1, il est possible de créer une sauvegarde sans arrêter le serveur. Installations distribuées uniquement : Si vous avez supprimé des serveurs de travail de la configuration de votre serveur avant de créer la sauvegarde et que vous effectuez une migration vers du nouveau matériel, vous pouvez maintenant ajouter les serveurs

35 de travail à votre configuration. Effectuez les étapes dans Mise à niveau 8.2 bas. Dans le cas où vous effectuez une migration vers du nouveau matériel dans le cadre de votre mise à jour, supprimez les serveurs de travail de la configuration. Pour plus d'informations, consultez Migration vers un nouveau matériel Page 38. Mise à niveau 8.2 Une fois que vous avez terminé les étapes décrites dans Liste de contrôle avant mise à niveau Page 31, mettez à niveau votre version existante de Tableau Server vers la version 8.2 en suivant l'une des procédures ci-dessous. Si, dans le cadre de votre mise à niveau, vous migrez vers un nouveau matériel, reportez-vous à Migration vers un nouveau matériel Page 38 au lieu de suivre les procédures ci-dessous. Lors de l'installation de la version la plus récente de Tableau Server, utilisez le même disque et le même répertoire que pour la version précédente. Ainsi, il est possible d'importer automatiquement des paramètres de données et de configuration issus de votre version précédente. Si vous effectuez une mise à niveau de la version 32 bits de Tableau Server vers la version 64 bits, vous devez désinstaller la version existante avant d'installer la nouvelle version. Installations sur un seul serveur Pour mettre à niveau une installation de serveur unique de Tableau Server à la version 8.2 ou 8.2.x : 1. Utilisez Ajout/Suppression de programmes sur Tableau Server pour désinstaller la version précédente. Le programme de désinstallation supprime le logiciel serveur mais laisse vos paramètres de données et de configuration intacts. 2. Installez Tableau Server. Le programme d'installation de Tableau Server gère l'importation des paramètres de données et de configuration de votre version antérieure. Installations distribuées Si vous déplacez votre cluster vers une version 64 bits de Tableau Server dans le cadre de votre mise à niveau vers la version 8.1, consultez les directives sur la «version en nombre de bits» dans la Liste de contrôle avant mise à niveau Page 31. Pour mettre à niveau une installation distribuée de Tableau Server de la version 8.1 à la version 8.2 ou 8.2.x : 1. Utilisez Ajout/Suppression de programmes sur le serveur principal Tableau Server pour désinstaller la version précédente. 2. Utilisez Ajout/Suppression de programmes sur les serveurs de travail pour désinstaller

36 la version précédente. Le programme de désinstallation supprime le logiciel serveur mais laisse vos paramètres de données et de configuration intacts. 3. Installez Tableau Worker Server sur les serveurs de travail. 4. Installez Tableau Serveur sur l'ordinateur principal. Le programme d'installation de Tableau Server gère l'importation des paramètres de données et de configuration de votre version antérieure. Pour mettre à niveau une installation distribuée de Tableau Server de la version 8.2.x à la version 8.2.x : 1. Utilisez Ajout/Suppression de programmes sur le serveur principal Tableau Server pour désinstaller la version précédente. Le programme de désinstallation supprime le logiciel serveur mais laisse vos paramètres de données et de configuration intacts. 2. Installez Tableau Serveur sur le serveur principal. Puisqu'il s'agit d'une mise à niveau de «même version» (version 8.2.x vers 8.2.x), il n'est pas nécessaire de désinstaller et de réinstaller le logiciel du serveur sur les serveurs de travail Tableau. Le serveur principal Tableau Server met à niveau les serveurs de travail. Remarque : Si vous effectuez une mise à niveau de la version 32 bits de Tableau Server vers la version 64 bits, vous devez désinstaller, puis réinstaller Tableau Server. Consultez Mise à niveau d'une installation distribuée de Tableau Server version 32 bits vers une version 64 bits. Le programme d'installation de Tableau Server gère l'importation des paramètres de données et de configuration de votre version antérieure. Mise à niveau d'une installation distribuée de Tableau Server version 32 bits vers une version 64 bits Si vous effectuez la mise à niveau d'une installation distribuée version 32 bits vers une version 64 bits, respectez la procédure suivante : 1. Utilisez Ajout/Suppression de programmes sur le serveur principal Tableau Server pour désinstaller la version 32 bits. 2. Utilisez Ajout/Suppression de programmes sur les serveurs de travail Tableau Server pour désinstaller la version 32 bits. 3. Installez la version 64 bits de Tableau Server sur chaque serveur de travail. 4. Installez la version 64 bits de Tableau Server sur le serveur principal

37 Déplacer les processus du moteur de données et du référentiel Si vous avez besoin de supprimer un utilisateur de la configuration de Tableau Server et que cet utilisateur héberge la seule instance du référentiel ou du moteur de données (qui héberge les extraits), vous devez tout d abord déplacer le processus vers une autre machine. Cela est dû au fait qu une instance des processus du référentiel et du moteur de données doit être active en permanence. Pour déplacer les processus du moteur de données ou du référentiel, procédez comme suit : 1. Si cela n a pas déjà été fait, arrêtez le Tableau Server principal et ouvrez la boîte de dialogue de configuration de Tableau Server (Démarrer > Tableau Server 8.2 > Configurer Tableau Server) dans le Tableau Server principal. 2. Sur l'onglet Serveurs, surlignez l'adresse IP ou le nom de l'ordinateur vers lequel vous souhaitez déplacer le processus. Il peut s'agir d'un autre serveur de travail ou du serveur principal (This Computer (Primary)). 3. Cliquez sur Modifier. 4. Dans la boîte de dialogue Modifier Tableau Server, sélectionnez la case à cocher du processus que vous déplacez : Moteur de données, Référentiel ou les deux, et cliquez sur OK. 5. Cliquez sur OK dans la boîte de dialogue de configuration de Tableau Server. 6. Démarrez le Tableau Server principal pour que les modifications prennent effet. 7. Arrêtez le serveur et ouvrez la boîte de dialogue de configuration de Tableau Server. 8. Sur l'onglet Serveurs, surlignez l'adresse IP ou le nom de l'ordinateur sur lequel se trouve le processus que vous supprimez et cliquez sur Modifier. 9. Décochez la case du processus que vous avez déplacé et cliquez sur OK. 10. Cliquez à nouveau sur OK et démarrez le serveur principal pour que les modifications prennent effet. Si vous effectuez cette procédure dans le cadre de la suppression d un utilisateur de la configuration de Tableau Server (comme décrit dans Liste de contrôle avant mise à niveau Page 31), arrêtez le serveur à nouveau avant de continuer. À propos de la limite des processus du serveur Les processes wgserver, du moteur de données, du serveurs de données et du serveur VizQL sont conçus de manière à être multithread et à traitement multiple. Il est possible d exécuter une seule instance de processus sur 16 threads. Par défaut, Tableau Server s installe avec au maximum deux instances de chaque processus du serveur. Si vous exécutez la version 64 bits de Tableau Server (disponible à partir de la version 8.1), il n'est possible d'exécuter qu'un maximum de deux instances d'un processus. Si vous exécutez la version 32 bits de Tableau Server et que les paramètres par défaut ne sont pas suffisants, il est possible de les modifier pour gérer jusqu'à huit instances pendant

38 l'installation (valavle uniquement pour les mises à niveau) ou après l'installation. Pour ce faire, utilisez la boîte de dialogue Configuration. Huit instances de processus est la limite maximale par défaut. Si votre machine est dotée d'une mémoire RAM ou de cœurs de processeur en suffisance, vous pouvez modifier cette limite maximale à l'aide du paramètre tabadmin service.max_procs. Dans Tableau, il est recommandé que, pour chaque instance de processus, la machine exécutant le processus dispose d'au moins 1 Go de RAM et un cœur de processeur logique. Pour modifier le nombre maximal de processus autorisés : 1. Au terme de l'installation, arrêtez le serveur. 2. Toujours dans le répertoire de compartiment de Tableau Server, entrez la commande suivante, où number est le nombre maximal d'instances de processus à autoriser : tabadmin set service.max_procs number Par exemple : tabadmin set service.max_procs Démarrez le serveur pour que les modifications prennent effet. Migration vers un nouveau matériel Utilisez la procédure suivante pour migrer Tableau Server vers un autre ordinateur. Plus spécifiquement, ces étapes indiquent comment déplacer les paramètres de données et de configuration de Tableau Server depuis votre ordinateur en production vers un nouvel ordinateur sur lequel la version 8.2 de Tableau Server est installée. Avant de commencer, assurez-vous d'avoir suivi les étapes décrites dans la Liste de contrôle avant mise à niveau Page 31, et notamment d'avoir créé un fichier.tsbak. 1. Installez Tableau Server sur le nouvel ordinateur. 2. Copiez votre fichier.tsbak dans le dossier bin de votre nouveau Tableau Server (par exemple, C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin). 3. Ensuite, arrêtez Tableau Server. 4. Restaurez les informations de données et de configuration en production vers la nouvelle installation Tableau Server en entrant tabadmin restore <filename>, où <filename>est le nom du fichier.tsbak. Par exemple : tabadmin restore mybackup.tsbak Pour restaurer uniquement vos données en production de Tableau Server, et non les informations de configuration, entrez la commande suivante : tabadmin restore --no-config mybackup.tsbak 5. Démarrez le serveur. 6. Installations distribuées uniquement : Exécutez le programme d'installation de

39 Tableau Worker sur tous les ordinateurs supplémentaires que vous souhaitez ajouter à votre cluster Tableau Server. Pour connaître la procédure, consultez la section Installer et configure des serveurs Worker Page Il est possible d'activer trois fois la même clé produit de Tableau Server : une pour l'environnement de production, une pour l'environnement de test et une pour un environnement QA. Après avoir testé votre nouvelle installation de Tableau Server et confirmé qu'elle est prête pour la production, vous devez désactiver votre version de production précédente de Tableau Server, puis la désinstaller. Pour désactiver la version précédente : - Sélectionnez Démarrer > Tous les programmes > Tableau Server > Gérer les clés produit. - Sélectionnez une clé produit et cliquez sur Désactiver. Faites de même pour chaque clé produit. Si vous ne disposez pas d'une connexion Internet, vous êtes invité à créer un fichier d'activation hors-ligne pour terminer le processus de désactivation. Pour connaître la procédure, consultez la section Activation de Tableau hors ligne Page

40 Environnements distribués La rubrique ci-dessous vous permet d'en apprendre davantage sur l'exécution d'une installation distribuée de Tableau Server : Configuration requise par les environnements distribués Avant de configurer un cluster Tableau Server, assurez-vous de respecter la configuration requise. Matériel Tandis que les ordinateurs de votre cluster doivent satisfaire la configuration requise décrite dans Avant l'installation... Page 3, il n'est pas nécessaire qu'ils soient identiques. Directives matérielles pour la disponibilité élevée Voici quelques directives pour les systèmes servant au basculement et à la disponibilité élevée : Basculement : deux ou trois ordinateurs : Pour configurer un cluster qui fournit la prise en charge du basculement pour les processus du moteur et du référentiel de données, il est nécessaire de disposer d'au moins deux ordinateurs ou VM : un pour le serveur Tableau Server principal et un pour le serveur Tableau de travail. Dans cette configuration, un site Web ou un ordinateur qui n'exécute pas Tableau peut être également nécessaire (en savoir plus). La configuration de basculement recommandée nécessite trois ordinateurs ou VM : un pour le serveur Tableau Server principal et deux pour les serveurs de travail. Prise en charge du basculement et de plusieurs passerelles : deux ou trois ordinateurs et un équilibreur de charge : Pour configurer un cluster qui fournit les éléments ci-dessus ainsi que la prise en charge de plusieurs passerelles, il est nécessaire de disposer d'au moins deux ordinateurs ou VM et d'un équilibreur de charge à l'avant du cluster. La configuration de basculement recommandée avec la prise en charge de plusieurs passerelles est de trois ordinateurs ou VM et d'un équilibreur de charge. Disponibilité élevée : quatre ordinateurs et un équilibreur de charge : Pour configurer la disponibilité élevée, il est nécessaire de disposer des ressources décrites ci-dessus ainsi que d'un ordinateur supplémentaire servant de serveur principal de sauvegarde pour votre serveur Tableau Server principal. Ordinateurs principaux : Si vous configurez la disponibilité élevée, le serveur Tableau Server principal et le serveur principal de sauvegarde peuvent exécuter peu ou pas de processus Tableau Server. Par conséquent, les ordinateurs qui exécutent le serveur principal et le serveur principal de sauvegarde n'ont pas besoin d'autant de cœurs que ceux qui exécutent les serveurs de travail. Vous devez cependant avoir suffisamment d'espace sur le disque pour effectuer des sauvegardes, car l'ordinateur principal est

41 utilisé lors de la sauvegarde et de la restauration de la base de données. En plus de l'espace nécessaire pour le fichier de sauvegarde, vous devez disposer d'un espace disque temporaire d'environ dix fois la taille du fichier de sauvegarde (si votre sauvegarde fait 4 Go, vous devez donc avoir à peu près 40 Go d'espace disque temporaire disponible). Logiciel Tableau Server est disponible en versions 32 et 64 bits. Si vous exécutez un cluster Tableau Server, tous les ordinateurs doivent exécuter la même version (soit 64 bits, soit 32 bits). Par exemple, si le serveur Tableau Server principal exécute la version 64 bits de Tableau Server, les serveurs de travail du cluster doivent exécuter la version 64 bits de Tableau Server Worker. Ils ne peuvent pas exécuter la version 32 bits de Tableau Server Worker. Réseau et ports Ports : Comme dans tout système distribué, les ordinateurs ou machines virtuelles utilisés doivent pouvoir communiquer entre eux. Consultez Ports TCP/IP Page 324 pour obtenir une liste des ports devant être disponibles sur les passerelles et postes utilisateurs. Domaine identique : Tous les ordinateurs d'un cluster doivent être membres du même domaine. Le compte Exécuter en tant qu'utilisateur Page 309 du serveur, spécifié sur le serveur Tableau Server principal, doit être un compte de domaine dans ce même domaine. Adresse IP statique : Tout ordinateur exécutant Tableau Server, qu'il s'agit d'une installation d'un serveur unique ou qu'il fasse partie d'un cluster, doit disposer d'une adresse IP statique (en savoir plus). Meilleures pratiques Voici quelques informations à garder à l'esprit avant de commencer l'installation et la configuration : Adresses IP ou noms d'ordinateurs : Notez les adresses IPv4 ou les noms d'ordinateur de chaque ordinateur ou VM que vous allez utiliser. Vous en aurez besoin lors de l'installation et de la configuration de Tableau Worker. Comme indiqué ci-dessus, chaque ordinateur du cluster doit utiliser une adresse IP statique, même si vous utilisez le nom de l'ordinateur pour l'identifier pendant la configuration. Enregistrement CNAME : Si vous configurez la disponibilité élevée et que vous n'utilisez pas d'équilibreur de charge, assurez-vous que votre serveur Tableau Server principal et que votre serveur principal de sauvegarde disposent du même enregistrement CNAME et configurez l'autre de sorte qu'il prenne le relais. Ainsi, les utilisateurs de Tableau Server seront sereins en cas de panne d'un serveur principal. Si vous utilisez un équilibreur de charge, les utilisateurs se serviront de son nom en tant qu'url de Tableau Server, quelle que soit la passerelle qui gère en fait la requête

42 SSL Informations d'identification du compte utilisateur : Pour chaque ordinateur,, vous avez besoin des informations d'identification d'un compte utilisateur disposant de droits d'administration locaux. Si vous configurez la disponibilité élevée, le compte Exécuter en tant que servant à votre serveur Tableau Server principal doit être le même que celui que vous utilisez pour votre serveur Tableau Server principal de sauvegarde. Sauvegarde : Il est conseillé de créer une sauvegarde avant d'apporter toute modification importante au système. Consultez Sauvegarder les données Tableau Page 381 pour connaître les différentes étapes. Si vous envisagez de configurer SSL pour un cluster Tableau Server à disponibilité élevée avec plusieurs passerelles et un équilibrage de charge (en savoir plus), assurez-vous que le certificat SSL utilisé a été émis pour le nom d'hôte de l'équilibrage de charge. Pour consulter d'autres informations, reportez-vous à Configurer SSL pour un cluster Page 18. Prise en charge des noms d'hôtes dans Tableau Server À partir de la version 8.1, Tableau Server prend en charge les noms d'hôtes. Cela signifie que lors de la configuration de Tableau Server de sorte qu'il fonctionne avec un autre ordinateur, il est possible d'utiliser le nom de ce dernier au lieu de son adresse IPv4 statique pour l'identifier. Toutefois, en interne, Tableau Server s'appuie toujours sur les adresses IP pour communiquer avec différents services, tels que les serveurs de travail Tableau ou les hôtes de confiance. Par conséquent, même si vous indiquez le nom d'un ordinateur au lieu de son adresse IP, l'adresse IP associée avec cet ordinateur ne peut être modifiée, ni être temporaire. Si un ordinateur exécutant Tableau Server obtient une nouvelle adresse IP (par exemple, après un réamorçage d'ordinateur virtuel ou dans un environnement réseau qui utilise DHCP), il est nécessaire d'exécuter tabadmin config pour mettre à jour la configuration de Tableau Server et y appliquer la modification. Pour connaître la procédure, voyez ci-dessous. En plus de DHCP, un autre élément peut entraîner une modification d'adresse IP après installation. Il s'agit d'une fonctionnalité du système d'exploitation Windows pour les adresses IPv6 appelée «adresses IPv6 temporaires». Pour obtenir des informations sur la procédure d'identification et de désactivation de cette fonctionnalité, consultez la Base de connaissances. Pour mettre à jour la configuration de Tableau Server : 1. Sur le serveur principal de Tableau Server, ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur. 2. Entrez la commande suivante : cd "C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin" 3. Arrêtez le serveur :

43 tabadmin stop 4. Mettez à jour la configuration du serveur en saisissant la commande suivante : tabadmin config 5. Démarrez le serveur : tabadmin start Installer et configure des serveurs Worker Après avoir terminé la configuration initiale, il est possible de configurer Tableau Server de sorte qu'il s'exécute sur plusieurs ordinateurs. On parle d'une installation distribuée, ou cluster. L'exécution d'une installation distribuée utilise des ports supplémentaires sur le serveur Tableau Server principal et nécessite la disponibilité de certains ports pour les liaisons pendant l'installation sur les serveurs Tableau Worker. Reportez-vous à Ports TCP/IP Page 324 pour obtenir plus d'informations. Il existe également des exigences supplémentaires dont il faut avoir conscience lors de l'exécution d'une installation distribuée. Pour plus d'informations, consultez Configuration requise par les environnements distribués Page 40. Pour installer et configurer un serveur Tableau Worker Server : 1. Assurez-vous d'avoir installé Tableau Server sur l'ordinateur principal. 2. Arrêtez le serveur sur le serveur principal (consultez la section Tableau Server Monitor Page 144 pour connaître la procédure). 3. Téléchargez le logiciel Tableau Server Worker à partir du Centre de compte client Tableau. 4. Exécutez l'installation de Tableau Server Worker sur tous les ordinateurs supplémentaires que vous souhaitez ajouter au cluster Tableau Server. 5. Pendant l'installation, vous devrez fournir les adresses IPv4 ou le nom de l'ordinateur du serveur principal. L'utilisation d'un nom d'ordinateur est recommandée. Si plusieurs fiches d'interface réseau sont activées sur le serveur principal et que vous choisissez d'entrer des adresses IPv4, indiquez toutes les adresses IPv4 du serveur principal en les séparant par des virgules. Les adresses IP de l'ordinateur exécutant le serveur principal doivent être statiques, même si un nom d'ordinateur identifie le serveur principal (en savoir plus). Si un poste d'utilisateur s'exécute sous Windows 7 lorsque le pare-feu Windows est activé, reportez-vous à la Base de connaissances Tableau avant de continuer. 6. Une fois le logiciel Worker installé sur les ordinateurs de travail et le serveur Tableau Server principal arrêté, revenez au serveur principal et ouvrez l'utilitaire de configuration en sélectionnant Tableau Server 8.2 > Configurer Tableau Server sur le menu Démarrer

44 7. Dans l'utilitaire de configuration, saisissez votre mot de passe dans l onglet Général, puis sélectionnez l'onglet Serveurs et cliquez sur Ajouter. 8. Dans la boîte de dialogue suivante, entrez l'adresse IPv4 ou le nom d'ordinateur de l'un des ordinateurs de travail et spécifiez le nombre de processusvizql, Serveur d'applications, Serveur de données, Arrière-plan et Moteur de données à attribuer à l'ordinateur. Avec la version 64 bits de Tableau Worker Server, il est possible d'exécuter jusqu'à deux instances de chaque processus. Dans de rares situations, et si le matériel du serveur le permet, il est possible de modifier cette limite. Pour plus d'informations, consultez À propos de la limite des processus du serveur Page 37 et Performances Page 235. Par défaut, le moteur et le référentiel de données, ainsi que la passerelle, sont hébergés sur le serveur principal. L'exécution de ces processus sur un serveur supplémentaire ou leur suppression du serveur principal font partie de la configuration de la disponibilité

45 élevée. Consultez la section Disponibilité élevée Page suivante pour obtenir plus d'informations. 9. Cliquez sur OK. Les mises à jour peuvent prendre plusieurs minutes. 10. Répétez cette procédure pour chaque ordinateur à ajouter à l'environnement réparti. Lorsque vous avez terminé d'ajouter des serveurs de travail, cliquez à nouveau sur OK pour enregistrer les modifications, puis démarrez le serveur Tableau Server principal. Pilotes de base de données Les programmes d'installation de Tableau Server et de Tableau Server Worker installent automatiquement des pilotes pour des bases de données Oracle et Oracle Essbase. Si vous envisagez de publier des classeurs et des sources de données qui se connectent à d'autres bases de données, assurez-vous que le serveur principal et celui de travail disposent des pilotes correspondants. Les utilisateurs exécutant des processus VizQL, de serveur d'application, de serveur de données ou d'arrière-plan ont besoin de ces pilotes de base de données. Par exemple, si vous disposez d'un serveur de travail dédié en tant que serveur VizQL et d'un autre ordinateur dédié au stockage des extractions, il ne sera nécessaire d'installer des pilotes que sur l'ordinateur exécutant le processus de serveur VizQL. Processus du serveur VizQL Serveur d'application Serveur de données Arrière-plan Moteur de données (stockage des extraits) Référentiel Passerelle Requiert un pilote de base de données? oui oui oui oui non non non Maintenance d'un environnement réparti Après avoir configuré un serveur principal et un ou plusieurs serveurs de travil pour une installation distribuée, il est possible d'effectuer toutes les configurations et mises à jour suivantes à partir du serveur principal. Pour ce faire, utilisez les outils de ligne de commande et l'utilitaire de configuration sur le serveur principal. Les mises à jour seront automatiquement portées à la connaissance des utilisateurs. Lors de l'installation de serveurs de travail, vous avez spécifié l'adresse IPv4 ou le nom d'ordinateur du serveur principal. Si cette adresse IP ou ce nom d'ordinateur change, il est nécessaire de réinstaller les serveurs de travail

46 Il est possible de surveiller l'état du cluster Tableau Server sur la page Maintenance du serveur. Consultez Maintenance du serveur Page 135 pour en savoir plus sur la gestion du serveur. Disponibilité élevée La rubrique ci-dessous vous permet d'en apprendre davantage sur la prise en charge de la disponibilité élevée de Tableau Server : Présentation de la disponibilité élevée Si vous configurez un système Tableau Server avec une disponibilité élevé (réduisant ainsi les temps morts potentiels de votre serveur), les étapes que vous effectuez consistent à créer de la redondance. Quatre zones nécessitent une redondance : les processus du moteur, du référentiel et des passerelles de données, ainsi que le serveur Tableau Server principal, qui exécute le composant d'octroi de licence du serveur. Étant donné qu'il est nécessaire de disposer d'au moins une instance des processus du moteur et du référentiel de données active, la configuration du cluster est une procédure en plusieurs étapes qui nécessite l'arrêt et le redémarrage du serveur Tableau Server principal à certains moments. Cela permet aux paramètres d'être appliqués. Consultez Configurer le basculement et plusieurs passerelles Page 51 et Configurer un serveur principal de sauvegarde Page 59 pour connaître les étapes exactes. Consultez également distrib_ha_requ.htm. Les rubriques ci-dessous résument la façon dont la topologie de votre serveur évolue quand vous le configurez en disponibilité élevée. La configuration minimum recommandée pour la disponibilité élevée est un système à trois nœuds. Cela inclut un serveur principal pour exécuter l'octroi de licence et deux serveurs de travail pour héberger les processus principaux. Pour améliorer la fiabilité du système, ajoutez un quatrième ordinateur en tant que serveur principal de sauvegarde. Si vous exécutez un processus de passerelle sur tous les nœuds, il est logique d'utiliser un équilibreur de charge pour les passerelles. Un système disposant d'un seul serveur Après avoir installé le Tableau Server principal, il exécute au moins une instance pour chaque processus. C'est l'outil de configuration de Tableau Server le plus basique. Il n'est pas redondant

47 Pour un système disposant d'un seul serveur, la table des états sur la page Maintenance devrait ressembler à ce qui suit : Pour créer de la redondance, vous avez besoin d'ajouter des serveurs supplémentaires pour héberger les processus actifs et en attente du moteur de données et de référentiel. En outre, pour réduire la vulnérabilité du système, il est possible d'exécuter plusieurs passerelles. Le serveur principal devrait être isolé et disposer de son propre mode, exécutant idéalement aussi peu de processus de serveurs que possible. Pour atteindre cet objectif, il faut disposer d'au moins trois ordinateur (consultez la section Système à trois nœuds Page suivante) ; toutefois, il est possible d'atteindre une certaine redondance avec deux ordinateurs. Un système à trois nœuds Si vous êtes soumis à des contraintes matérielles et que vous ne disposez pas d'un cluster à trois nœuds, il est possible de gagner en redondance en utilisant deux ordinateurs et un hôte externe à votre cluster Tableau Server

48 Dans le système ci-dessus, le serveur Tableau Server principal et un serveur de travail exécutent les instances actives et en veille du moteur et du référentiel de données, ainsi que les passerelles. Un troisième ordinateur, extérieur au cluster Tableau Server est utilisé en tant que troisième point de contact pour les deux passerelles. Voici pourquoi :Lorsqu'un serveur Tableau qui exécute le moteur ou le référentiel de données perd la connectivité avec les autres nœuds, il détermine, à l'aide d'un processus de passerelle extérieur (mais bien dans le cluster Tableau Server), le nœud qui a échoué et s'il est nécessaire de passer un processus de veille à actif. Dans un cluster à deux nœuds, si la connectivité est perdue, il n'est pas possible d'atteindre cet autre processus de passerelle Tableau. Dans ce cas-là, il est possible d'utiliser un site Web ou un ordinateur extérieur au cluster Tableau Server. Consultez la section Confirmer le basculement en externe Page 56 pour en savoir plus sur la configuration. Voici la table des états correspondant à la configuration ci-dessus. Le troisième ordinateur n'étant pas un serveur Tableau, il n'est pas répertorié dans la table. Système à trois nœuds Tandis que le système à deux nœuds décrit ci-dessus fournit une certaine prise en charge du basculement pour les processus du moteur et du référentiel de données, un système à trois

49 nœuds permettrait de réduire la vulnérabilité du serveur principal : La table des états sur la page Maintenance ressemble à ce qui suit : Dans un cluster à trois nœuds, les processus du moteur et du référentiel de données ont été déplacés du serveur principal vers un serveur de travail, le premier n'exécutant que le processus des passerelles. Les fonctionnalités de recherche et d'octroi de licence faisant partie intégrante du serveur principal et ne pouvant être supprimées, elles n'apparaissent pas dans la table État. Dans cette configuration, si votre serveur de travail actif échoue, le serveur de travail en veille devient automatiquement actif. Le fichier Configurer le basculement et plusieurs passerelles Page 51 décrit exactement la procédure de création de ce cluster à trois nœuds, y compris la procédure d'ajout des serveurs de travail et de suppression des processus du serveur principal. Pour améliorer ce cluster à trois nœuds, deux solutions s'offrent à vous : 1) ajoutez un équilibreur de charge à l'interface avec les trois passerelles actives et 2) créez une sauvegarde

50 pour traiter le seul point d'échec : le serveur principal. Consultez les rubriques ci-dessous pour en savoir plus. Ajouter un équilibreur de charge À ce stade, les trois nœuds disposent de passerelles qui servent à router des requêtes vers les processus du serveur disponibles. Contrairement au processus du référentiel, il ne s'agit pas de passerelles active et en veille. Toutes les passerelles sont actives. Pour réduire plus encore le risque de temps d'arrêt de votre cluster, configurez un équilibreur de charge. Ajouter un serveur principal de sauvegarde L'ajout d'un serveur principal de sauvegarde fournit une protection à votre système. Le serveur principal de sauvegarde est un serveur supplémentaire ajouté au système dont la tâche est de se tenir prêt en cas de panne du serveur principal. Bien qu'il ne soit pas un serveur actif, après avoir suivi ces étapes Configurer un serveur principal de sauvegarde Page 59, il est prêt à être activé. Tandis que le serveur principal de sauvegarde nécessite l'acquisition d'une licence pendant l'installation, il n'est pas comptabilisé comme faisant partie des trois environnements autorisés par le CLUF de Tableau. Voici à quoi ressemble le système avec un serveur principal de sauvegarde :

51 La table des états de la configuration ci-dessus ressemble exactement à celle d'un système à trois nœuds. Si le serveur principal échoue et que suivez la procédure pour que le serveur principal de sauvegarde prenne le relais, votre système est à nouveau en ligne à l'aide du nouveau serveur principal : Le serveur principal Tableau Server est le seul emplacement sur lequel un octroi de licence peut être exécuté. L'octroi de licence est vérifié toutes les 8 heures. Si le serveur principal exécute uniquement l'élément d'octroi de licence, et en fonction du moment auquel la dernière vérification de l'octroi de licence a été effectuée, vous disposez de 8 heures maximum pour mettre le serveur principal de sauvegarde en ligne. Pendant cette période, le cluster continue à fonctionner. Par exemple, si la vérification de l'octroi de licence a eu lieu il y a 7 heures et 50 minutes, vous disposez de 10 minutes. Si la vérification de l'octroi de licence a eu lieu il y a 1 minute, vous disposez de 7 heures et 59 minutes. Configurer le basculement et plusieurs passerelles Pour configurer un cluster à trois ordinateur qui fournit la prise en charge de plusieurs passerelles et du basculement, procédez comme suit. Notez que l'exécution de plusieurs passerelles n'a de sens que si vous envisagez d'utiliser aussi un équilibreur de charge. 1. Installez Tableau Serveur sur votre ordinateur principal. 2. Une fois l'installation terminée, vérifiez la table des états sur la page Maintenance. Tous les processus doivent avoir l'état «en attente d'une requête» indiqué en vert : 3. Arrêtez le serveur sur le poste principal. 4. Ensuite, exécutez l'installation de Tableau Worker sur les deux ordinateurs ou VM supplémentaires qui fourniront la prise en charge du basculement ou des passerelles supplémentaires. Au cours de l'installation, il vous sera demandé de fournir le nom de l'ordinateur (recommandé) ou les adresses IPv4 du serveur principal de Tableau Server. Si vous entrez plusieurs adresses IPv4, séparez-les par des virgules

52 Il est nécessaire d'attribuer une adresse IP statique au serveur principal, même si vous utilisez le nom de l'ordinateur du serveur principal pour l'identifier (en savoir plus). 5. Pendant que le serveur principal est à l'arrêt, ouvrez sa boîte de dialogue de configuration : Démarrer > Tous les programmes > Tableau Server > Configurer Tableau Server. Sur l'onglet Général, entrez le mot de passe Exécutez en tant que. 6. Sur l'onglet Serveurs, cliquez sur Ajouter pour ajouter un utilisateur. 7. Entrez l'adresse IPv4 ou le nom de l'ordinateur du serveur de travail, saisissez 1 comme Moteur de données et sélectionnez la case à cocher Référentiel. Pour l'instant, laissez la case Passerelle décochée. Vous l'ajouterez à l'ordinateur supplémentaire ultérieurement

53 Si vous voulez voir le poste utilisateur exécuter d'autres processus du serveur, entrez le nombre d'instances que vous voulez exécuter (1 ou 2). 8. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Ajouter un serveur Tableau Server, puis cliquez à nouveau sur Ajouter sur l'onglet Serveurs pour ajouter un autre serveur de travail. 9. Entrez l'adresse IPv4 ou le nom de l'ordinateur du deuxième serveur de travail, saisissez au moins 1 pour chaque processus, excepté le Moteur de données (définissez celui-ci sur 0). Décochez la case Référentiel et sélectionnez Passerelle. Il n'est pas nécessaire de spécifier quel poste utilisateur est actif ou inactif pour le moteur de données et le référentiel. 10. Démarrez le serveur sur le poste principal. 11. Important : Patientez quelques minutes pendant que les processus de synchronisation du serveur copient les données. Ceci peut nécessiter entre 5 et 15 minutes (ou même plus longtemps) en fonction de la taille de votre installation et du nombre d'extraits. 12. Vérifiez que la synchronisation est terminée en comparant les dossiers suivants du principal avec ceux du premier serveur supplémentaire : Dossier du moteur de données : ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\dataengine Le contenu et la taille de ce dossier doit être identique sur le principal et sur le premier ordinateur supplémentaire. Dossier du référentiel :pprogramdata\tableau\tableau Server\data\tabsvc\gsql

54 La taille de ce dossier doit être identique (ou presque) sur le principal et sur le premier ordinateur supplémentaire. Le fait de ne pas confirmer ce qui précède avant d'arrêter le serveur à l'étape suivant peut entraîner une perte de données. 13. Après avoir confirmé que la synchronisation est terminée, arrêtez le serveur sur le poste principal. 14. Ouvrez à nouveau la boîte de dialogue Configuration sur l'onglet Serveurs, surlignez This Computer (Primary) et cliquez sur Modifier. 15. Dans la boîte de dialogue Modifier Tableau Server, définissez Moteur de données sur 0 et décochez la case Référentiel. Laissez Passerelle sélectionnée. Si vous voulez que le Tableau Serveur principal n'exécute que Apache (donc pas de processus Tableau Server), vous pouvez supprimer les processus restants en entrant 0 dans chaque zone de texte :

55 Cliquez sur OK. 16. Sur l'onglet Serveurs, sélectionnez le premier ordinateur supplémentaire, cliquez sur Modifier et cochez la case Passerelle. Laissez les autres paramètres tels quels. Cliquez sur OK. 17. Toujours sur l'onglet Serveurs, sélectionnez le deuxième serveur de travail et cliquez sur Modifier. 18. Définissez Moteur de données sur 1 et sélectionnez la case à cocher Référentiel. 19. Cliquez sur OK. L'onglet Serveurs devrait désormais se présenter comme suit : 20. Vous pouvez également paramétrer des Alertes de messagerie afin d'être mis au courant lors de pannes de serveur ou de changements d'état des processus de votre moteur de données et de votre référentiel. Pour ce faire, cliquez sur l'onglet Alertes et abonnements dans la boîte de dialogue Configuration et suivez la procédure dans la section Configuration des alertes de messagerie Page

56 21. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Configuration. 22. Démarrez le serveur sur le poste principal (les modifications peuvent mettre quelques minutes pour prendre effet). Votre serveur est maintenant configuré pour prendre en charge le basculement pour les processus du moteur de données et du référentiel. La configuration vaut également en cas de plusieurs passerelles. Vous pouvez désormais utiliser un équilibreur de charge pour vous assurer de la disponibilité du cluster en cas de panne d'une passerelle (et pour distribuer la charge de travail du cluster). La table des états sur la page Maintenance devrait ressembler à ce qui suit : Une marque de validation verte clair indique qu'un processus est en attente, prêt à prendre le relai si le processus actif (marque de validation vert foncé) venait à tomber en panne. Confirmer le basculement en externe Après avoir ajouté un deuxième serveur qui exécute le moteur ou le référentiel de données, utilisez la case à cocher Utiliser des hôtes externes pour confirmer le basculement sur l'onglet Serveurs. Cette option vous permet de répertorier un ou plusieurs ordinateurs ou sites Web extérieurs à votre cluster Tableau Server qui serviront à vérifier l'état de la connectivité du cluster en cas de basculement. L'utilisation d'un hôte ou d'un site Web externe pour confirmer le basculement est plus utile dans un système Tableau Server à deux nœuds, comme par exemple :

57 Dans le système ci-dessus, le serveur Tableau Server principal et un serveur de travail exécutent les instances actives et en veille du moteur et du référentiel de données, ainsi que les passerelles. Le troisième ordinateur, extérieur au cluster Tableau Server est utilisé en tant que troisième point de contact pour les deux passerelles. Voici pourquoi :Lorsqu'un serveur Tableau qui exécute le moteur ou le référentiel de données perd la connectivité avec les autres nœuds, il détermine, à l'aide d'un processus de passerelle extérieur (mais bien dans le cluster Tableau Server), le nœud qui a échoué et s'il est nécessaire de passer un processus de veille à actif. Dans un cluster à deux nœuds, si la connectivité est perdue, il n'est pas possible d'atteindre cet autre processus de passerelle Tableau. Dans pareille situation, un ordinateur qui n'exécute pas Tableau peut servir à effectuer une connexion TCP simple. Si le serveur de travail du diagramme ci-dessus perd la connectivité avec le serveur principal, mais qu'il peut toujours se connecter à l'hôte externe, il trouvera là un déclencheur pour commencer à exécuter les instances actives du moteur et du référentiel de données. Si l'hôte externe ou le site Web est inaccessible, ni le moteur de données actif, ni celui en attente, ne démarre et un message semblable au suivant apparaît dans le fichier tabspawnpg.log sur les serveurs qui hébergent les moteurs de données (qui se trouvent ici : ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs\pgsql) : :42: ERROR root: Not "Primary": No quorum. Cannot reach external failover confirmation host on myco.example.lan:80 from

58 :42: ERROR root: Not "Secondary": No quorum. Cannot reach external failover confirmation host on myco.example.lan:80 from Ajouter un équilibreur de charge Pour améliorer la fiabilité d'un cluster Tableau Server, exécutez plusieurs passerelles et configurez un équilibreur de charge pour distribuer les requêtes dans les passerelles. Contrairement au processus du référentiel, qui peut être actif ou en veille, tous les processus des passerelles sont actifs. Si l'un des passerelles d'un cluster devient non disponible, l'équilibreur de charge arrête de lui envoyer des requêtes. L'algorithme de l'équilibreur de charge choisi détermine la façon dont les passerelles routent les requêtes client. Si vous prévoyez de créer également un serveur principal de sauvegarde qui exécute un processus de passerelle, assurez-vous d'identifier cette passerelle sur votre équilibreur de charge avec toutes les autres passerelles. Directives Lorsque vous configurez votre équilibrage de charge pour utiliser Tableau Server, notez ce qui suit. Équilibrages de charge testés : Les clusters Tableau Server disposant de plusieurs passerelles ont été testés avec des équilibrages de charge Apache et F5. URL Tableau Server : Lorsqu'un équilibreur de charge est devant un cluster Tableau Server, l'url servant aux utilisateurs de Tableau Server appartient à l'équilibreur de charge et non au serveur Tableau Server principal. En-têtes X-Forwarded-For et X-Forwarded-Host : Entre autres informations, la vue d'administration Activité des utilisateurs de Tableau Server affiche des adresses IP des clients. Pour que cette vue affiche les adresses IP des clients au lieu de l'équilibrage de charge du cluster, les en-têtes X-Forwarded-For et X-Forwarded-Host peuvent nécessiter d'être activés de manière explicite sur l'équilibrage de charge (ces en-têtes sont activés par défaut sur certains équilibrages de charge, mais pas tous). Paramètres d'hôtes de confiance : L'ordinateur exécutant l'équilibrage de charge doit être identifié sur Tableau Server en tant qu'hôte de confiance. Pour savoir comment configurer Tableau Server, consultez la procédure ci-dessous. Configurations de serveurs proxy : Les paramètres servant à identifier un équilibrage de charge dans Tableau Server sont les mêmes que ceux utilisés pour identifier un serveur proxy. Si votre cluster Tableau Server nécessite à la fois un serveur proxy et un équilibrage de charge, les deux doivent être gérés par le même processus, sur le même ordinateur. Configurer Tableau Server pour qu'il utilise un équilibrage de charge Pour configurer Tableau Server pour qu'il utilise un équilibrage de charge, effectuez la procédure suivante

59 1. Arrêtez le serveur. 2. Dans le répertoire de compartiment de Tableau Server, entrez la commande suivante, où name est le nom canonique (visible en externe) de l'équilibrage de charge. tabadmin set gateway.public.host "name" 3. Tableau considère par défaut que l'équilibrage de charge écoute les communications externes sur le port 80. Pour utiliser un autre port, entrez la commande suivante, où port_number est le numéro de port : tabadmin set gateway.public.port "port_number" 4. Ensuite, entrez la commande suivante, où server désigne l'adresse IPv4 ou le nom d'ordinateur de l'équilibrage de charge : tabadmin set gateway.trusted "server" La valeur de server peut être une liste séparée par des virgules, comme dans : tabadmin set gateway.trusted " , , " ou tabadmin set gateway.trusted "proxy1, proxy2, proxy3" 5. Dans la commande suivante, d'éventuels noms alternatifs sont fournis pour l'équilibrage de charge, par exemple son nom de domaine qualifié complet, des noms qui ne sont pas un nom de domaine qualifié complet et des alias. Il s'agit des noms qu'un utilisateur peut saisir dans un navigateur. Séparez les différents noms par une virgule : tabadmin set gateway.trusted_hosts "name1, name2, name3" Par exemple : tabadmin set gateway.trusted_hosts "lb.example.com, lb, ftp.example.com, 6. Exécutez la commande config : tabadmin config 7. Démarrez le serveur pour que les modifications prennent effet. Configurer un serveur principal de sauvegarde Avant de suivre les procédures de cette rubrique, suivez les étapes de Configurer le basculement et plusieurs passerelles Page 51. Après avoir suivi cette procédure, vous disposez de deux serveurs de travail qui fournissent la prise en charge du basculement. Chaque serveur exécute également une passerelle, pour laquelle il est possible de configurer un équilibreur de charge. Le serveur Tableau Server principal exécute un processus de passerelle et un octroi de licence, qui n'est ni exposé ni attribuable en tant que processus. Maintenant que vous disposez de la redondance pour le moteur, le référentiel et la passerelle de données, vous devez intégrer une redondance à votre serveur Tableau Server principal

60 Pour ce faire, créez-en une sauvegarde. Tandis que le serveur principal de sauvegarde nécessite l'acquisition d'une licence pendant l'installation, il n'est pas comptabilisé comme faisant partie des trois environnements autorisés par le CLUF de Tableau. N'oubliez pas que l'octroi de licence est vérifié toutes les 8 heures. Si le serveur principal exécute uniquement l'élément d'octroi de licence, et en fonction du moment auquel la dernière vérification de l'octroi de licence a été effectuée, vous disposez de 8 heures maximum pour mettre le serveur principal de sauvegarde en ligne. Pendant cette période, le cluster continue à fonctionner. Par exemple, si la vérification de l'octroi de licence a eu lieu il y a 7 heures et 50 minutes, vous disposez de 10 minutes. Si la vérification de l'octroi de licence a eu lieu il y a 1 minute, vous disposez de 7 heures et 59 minutes. Pour déterminer l'heure de la dernière vérification, consultez le fichier checklicense_lic.log et d'autres fichiers journaux dans ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs\licensing folder. La première procédure ci-dessous décrit la création d'une sauvegarde de votre serveur principal. La deuxième procédure décrit la démarche en cas de panne de votre serveur principal actuel. Création d'un serveur principal de sauvegarde Pour créer un serveur principal de sauvegarde, procédez comme suit : 1. Arrêtez le serveur sur votre serveur Tableau Server principal. 2. Sur le serveur principal, ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et accédez au répertoire du compartiment de Tableau Server : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin 3. Version et versions antérieures : Entrez la commande suivant, dans laquelle <primary1> est l'adresse IPv4 ou le nom de l'ordinateur du serveur principal actuel et <primary2> est l'adresse IPv4 ou le nom de l'ordinateur du serveur principal de sauvegarde : ttabadmin failoverprimary --primary <primary1> --secondary <primary2> Version et versions ultérieures : Entrez la commande suivante, en utilisant soit les noms d'ordinateur des serveurs principaux actuels et de sauvegarde (recommandé), soit toutes les adresses IPv4 de ces serveurs. Si vous entrez des adresses IPv4, séparez-les par des virgules. tabadmin failoverprimary --primary "primary1_name,primary2_ name" ou tabadmin failoverprimary --primary "primary1_ip,primary2_ip"

61 Par exemple, si le nom d'ordinateur du serveur principal actuel est TABLEAU_SERVER et si celui du serveur principal de sauvegarde est TABLEAU_SERVER2, vous devez entrer la commande suivante : tabadmin failoverprimary --primary "TABLEAU_SERVER,TABLEAU_ SERVER2" Voici un exemple d'une commande utilisant les adresses IPv4. Cet exemple suppose que votre serveur principal (primary1_ip) possède une seule adresse IPv4, qui est , et que votre serveur principal de sauvegarde (primary2_ip) possède une seule adresse IPv4, qui est : tabadmin failoverprimary --primary " , " Si le serveur principal et le serveur principal de sauvegarde possèdent plusieurs adresses IPv4, vous devez toutes les entrer. Par exemple : tabadmin failoverprimary --primary " , , , " 4. Ensuite, créez une copie du fichier tabsvc.yml du serveur principal (situé dans ProgramData\Tableau\Tableau Server\config) et placez-la dans un emplacement temporaire sur l'ordinateur de votre serveur principal de sauvegarde. Le fichier tabsvc.yml contient les paramètres de configuration du serveur. Il est édité lorsque vous modifiez vos paramètres de configuration dans la boîte de dialogue de configuration Tableau Server ou via tabadmin. Si tabsvc.yml change, vous devrez mettre à jour la copie de celui-ci sur votre serveur principal de sauvegarde. 5. Sur votre serveur principal de sauvegarde, ouvrez le fichier tabsvc.yml et remplacez les adresses IP ou le nom de l'ordinateur du serveur principal par les adresses IP ou le nom de l'ordinateur du serveur principal de sauvegarde (l'ordinateur que vous utilisez actuellement). Si le serveur principal exécute uniquement la passerelle, comme cette procédure le décrit, seule la ligne worker.hosts a besoin d'être modifiée. Si le serveur principal exécute des processus supplémentaires, remplacez les adresses IP ou le nom du serveur principal par les adresses IP ou le nom du serveur principal de sauvegarde partout où il apparaît

62 6. Sur votre serveur principal de sauvegarde, installez Tableau Server. Utilisez le même compte Exécuter en tant que et les mêmes paramètres de configuration que ceux utilisés lors de l'exécution de l'installation de Tableau Server sur votre serveur principal. 7. Une fois l'installation terminée, arrêtez le serveur sur le serveur principal de sauvegarde. 8. Toujours sur votre serveur principal de sauvegarde, entrez la commande suivant pour désactiver son service Tableau Server :

63 sc config tabsvc start= disabled Vous avez terminé de créé un serveur principal de sauvegarde. Pour savoir quoi faire en cas de panne de votre serveur principal actuel, consultez la procédure suivante. Si vous travaillez dans un environnement de test, profitez-en pour tester votre configuration en mettant votre serveur principal actuel hors tension pour simuler une panne du système. Configuration du serveur principal de sauvegarde En cas de panne du serveur principal, effectuez la deuxième procédure. Chaque étape doit être réalisée sur l'ordinateur du serveur principal de sauvegarde. 1. Sur votre serveur principal de sauvegarde, utilisez le fichier tabsvc.yml que vous avez modifié à l'étape 5 du la procédure précédente pour écraser celui qui est installé en local dans ProgramData\Tableau\Tableau Server\config. 2. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et accédez au répertoire de compartiment Tableau Server : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin 3. Version et versions antérieures : Entrez la commande suivante, dans laquelle primary2 représente l'adresse IPv4 ou le nom de l'ordinateur de votre serveur principal de sauvegarde (qui sera bientôt votre nouveau serveur principal) et primary1 représente l'adresse IPv4 ou le nom de l'ordinateur de votre serveur principal précédent (qui sera bientôt votre serveur de sauvegarde) : tabadmin failoverprimary --primary <primary2> --secondary <primary1> Version et versions ultérieures : Entrez la commande suivante, en utilisant soit le nom d'ordinateur de votre serveur principal de sauvegarde (qui sera bientôt votre nouveau serveur principal), soit les adresses IPv4 du serveur principal de sauvegarde (qui sera bientôt votre nouveau serveur principal) et du serveur principal (qui sera bientôt votre serveur principal de sauvegarde). Si vous entrez des adresses IPv4, séparez-les par des virgules. tabadmin failoverprimary --primary "primary2_name,primary1_ name" ou tabadmin failoverprimary --primary "primary2_ip,primary1_ip" Par exemple, si le nom d'ordinateur du serveur principal de sauvegarde est TABLEAU_ SERVER2 et si celui de l'ancien serveur principal est TABLEAU_SERVER, vous devez entrer la commande suivante : tabadmin failoverprimary --primary "TABLEAU_SERVER2,TABLEAU_ SERVER"

64 Voici un exemple utilisant les adresses IPv4. Cet exemple suppose que votre serveur principal de sauvegarde (primary2_ip) possède une seule adresse IPv4, qui est , et que votre ancien serveur principal (primary1_ip) possède une seule adresse IPv4, qui est : tabadmin failoverprimary --primary " , " Si le serveur principal de sauvegarde et l'ancien serveur principal possèdent plusieurs adresses IPv4, vous devez toutes les entrer. Par exemple : tabadmin failoverprimary --primary " , , , " 4. Entrez la commande suivante : sc config tabsvc start= auto 5. Démarrez le serveur. Votre serveur principal de sauvegarde est désormais votre serveur principal. Si vous observez le tableau État sur la page Maintenance, vous devriez remarquer que l'adresse IP ou le nom de l'ordinateur du serveur principal a changé : 6. Pour que votre serveur principale précédent se comporte désormais comme un serveur principal de sauvegarde, effectuez la procédure suivante : Utilisez Ajouter/supprimer des programmes pour supprimer Tableau Server de votre serveur principal précédent. Vous recevrez une erreur de sauvegarde à la fin du programme de désinstallation, ignorez-là. Supprimez les dossiers Tableau de votre serveur principal précédent sous Program Files et ProgramData. Répétez les étapes de cette rubrique en commençant par l'étape 4 de la «Création d'un serveur principal de sauvegarde»

65 Utilisation du serveur Les rubriques suivantes vous guident lors de l'installation à l'aide de l'interface utilisateur Tableau Server. Utilisateurs et licences Toutes les personnes qui souhaitent accéder à Tableau Server, que ce soit pour publier, parcourir ou administrer, doivent être ajoutées en tant qu'utilisateurs. De plus, un niveau de licence doit être affecté à tous les utilisateurs. Utilisateurs Tous ceux qui doivent disposer d'un accès à Tableau Server que ce soit pour publier, naviguer ou administrer doivent être ajoutés en tant qu'utilisateurs. Si Tableau Server exécute plusieurs sites, les administrateurs système effectuent cette opération sur la page Tous les utilisateurs.. Dans le cas contraire, si Tableau Server exécute un seul site, les administrateurs système et les administrateurs de site peuvent ajouter des utilisateurs sur la page Utilisateurs. Utilisateur par défaut Tableau Server crée automatiquement le compte utilisateur «Tableau Software» et lui affecte l'une des licences Interactor disponibles. Ce compte est utilisé pour publier les exemples de classeur. Par défaut, ce compte ne possède pas de mot de passe et ne peut pas être utilisé pour se connecter. Vous avez la possibilité de modifier le niveau de licence de ce compte pour permettre à un autre utilisateur d'utiliser cette licence (consultez Changement des niveaux de licence Page 86). Si le serveur est configuré pour utiliser le système interne de gestion utilisateur (Authentication locale), vous pouvez ajouter un mot de passe au compte pour en autoriser l'accès (consultez Modification des utilisateurs Page 78) Une fois que vous avez ajouté des utilisateurs, vous pouvez les modifier et les supprimer, les ajouter ou les supprimer des sites, et leur attribuer des niveaux de licence et des droits utilisateur. Consultez les rubriques ci-dessous pour en savoir plus. Ajout d utilisateurs Tant les administrateurs système que les administrateurs de site, à condition qu'ils disposent des autorisations adéquates, peuvent ajouter des utilisateurs à partir de la page Utilisateurs :

66 Il existe deux manières différentes d'ajouter des utilisateurs à partir de la page Utilisateurs : De manière interactive (comme présenté ci-dessous), ou par lots en utilisant la commande Importer, qui s'appuie sur un fichier CSV (expliqué dans Importation d utilisateurs depuis un fichier CSV Page 70). Pour ajouter un utilisateur : 1. Dans la page Utilisateurs, cliquez sur le lien Ajouter au-dessus de la liste des utilisateurs : 2. Entrez un Nom d'utilisateur. Authentification locale : Si le serveur est configuré pour l'authentification locale, spécifier une adresse de messagerie en guise de Nom d'utilisateur est le meilleur moyen d'éviter les conflits de noms d'utilisateurs (par exemple, au lieu de jsmith). Après avoir saisi le Nom d utilisateur,

67 cliquez sur Ajouter un utilisateur. Active Directory : Si vous ajoutez un utilisateur provenant du même domaine Active Directory dans lequel s'exécute le serveur, il vous suffit d'entrer le Nom de l'utilisateur concerné sans le domaine. Le domaine du serveur sera supposé. En cas de définition de confiance réciproque entre le domaine du serveur et un autre domaine, vous pouvez ajouter des utilisateurs provenant de ces deux domaines. Lors du premier ajout d un utilisateur à partir du domaine n appartenant pas au serveur, utilisez le nom de domaine qualifié complet avec le nom d utilisateur. Les utilisateurs suivants peuvent être ajoutés à l aide du surnom de domaine. Par exemple, si mybiz.lan est un domaine n appartenant pas au serveur, nommez le premier utilisateur de ce domaine ou mybiz.lan\user1 L utilisateur suivant pourra également être saisi en utilisant le surnom de domaine, tel que ou mybiz\user2. Remarque : Assurez-vous de ne pas saisir le Nom complet de l utilisateur dans ce champ, cela peut générer des erreurs lors du processus d importation. 3. Pour l authentification locale uniquement, renseignez ce qui suit : Nom complet Entrez un nom d'affichage pour l'utilisateur (par exemple, John Smith). Mot de passe Entrez un mot de passe pour l'utilisateur. Confirmer Ressaisissez le mot de passe. 4. Niveau de licence : Sélectionnez un niveau de licence. Consultez Licences et droits utilisateur Page 83 et Référence d'autorisations Page 203 pour en savoir plus. 5. Droits utilisateur : Choisissez si l'utilisateur peut publier des classeurs et affecter des droits administrateur. Pour en savoir plus, reportez-vous à la rubrique Autorisation ou refus de droits utilisateur Page Cliquez sur Ajouter. Remarque relative aux serveurs multisite : Un administrateur de site peut modifier le compte d'un utilisateur existant à condition que ce dernier appartienne uniquement à des sites que l'administrateur contrôle. Prenons par exemple l'utilisateur Joe qui fait partie des sites A et B. Si l'administrateur de site n'administre que le site B, il ne peut ni modifier le nom complet de Joe ni réinitialiser son mot de passe. Ajout d'utilisateurs à un site Lorsque vous ajoutez un site à Tableau Server, le système devient multisite. Vous ne disposez plus d une page Utilisateurs mais de deux pages : Tous les utilisateurs et Utilisateurs du site. En tant qu administrateur système, vous seul pouvez accéder à la page Tous les utilisateurs, qui s applique à l ensemble du système serveur. C est uniquement à partir de celle-ci qu il est possible d ajouter des utilisateurs simultanément à plusieurs sites, de supprimer des utilisateurs et, si le serveur utilise l authentification locale, de réinitialiser les mots de passe des utilisateurs

68 La page Utilisateurs du site vous permet de voir rapidement quels sont les utilisateurs présents sur le site auquel vous êtes actuellement connecté. Vous pouvez ajouter des utilisateurs depuis cette page, mais ils seront uniquement ajoutés à ce site. La procédure suivante décrit comment ajouter des utilisateurs depuis la page Tous les utilisateurs. Il existe deux manières de procéder : Un par un (voir la procédure décrite cidessous) ou par lots au moyen de la commande Importer, qui s appuie sur un fichier CSV

69 (voir la procédure décrite dans Importation d utilisateurs depuis un fichier CSV Page suivante). Pour ajouter un utilisateur : 1. Dans la page Tous les utilisateurs, cliquez sur le lien Ajouter en haut de la liste des utilisateurs. 2. Entrez un nom d'utilisateur : Authentification locale Si le serveur utilise l'authentification locale, spécifier une adresse de messagerie en guise de nom d'utilisateur est le meilleur moyen d'éviter les conflits de noms d'utilisateurs (par exemple, au lieu de jsmith). Active Directory Si vous ajoutez un utilisateur provenant du même domaine Active Directory que celui dans lequel s exécute le serveur, il vous suffit d entrer le Nom de l utilisateur concerné sans le domaine. Le domaine du serveur sera supposé. En cas de définition de confiance réciproque entre le domaine du serveur et un autre domaine, vous pouvez ajouter des utilisateurs provenant de ces deux domaines. Lors du premier ajout d un utilisateur à partir du domaine n appartenant pas au serveur, utilisez le nom de domaine qualifié complet avec le nom d utilisateur. Les utilisateurs suivants peuvent être ajoutés à l aide du surnom de domaine. Par exemple, si mybiz.lan est un domaine n appartenant pas au serveur, nommez le premier utilisateur de ce domaine par ou mybiz.lan\user1 L utilisateur suivant pourra également être saisi en utilisant le surnom de domaine, tel que ou mybiz\user2. Remarque : Assurez-vous de ne pas saisir le Nom complet de l utilisateur dans ce champ, cela peut générer des erreurs lors du processus d importation. 3. Si le serveur utilise l'authentification locale, indiquez les informations suivantes : Nom complet Entrez un nom d'affichage pour l'utilisateur (par exemple, John Smith)

70 Mot de passe Entrez un mot de passe pour l'utilisateur. Confirmer Ressaisissez le mot de passe. 4. Adhésion au site Sélectionnez le ou les sites dont l'utilisateur doit faire partie. Par défaut, le site auquel vous êtes connecté est sélectionné. 5. Niveau de licence et droits utilisateur Choisissez un niveau de licence, un rôle d'administration et si l'utilisateur peut publier des classeurs et des sources de données. Un utilisateur qui appartient à plusieurs sites peut avoir différents niveaux de licence et droits utilisateur sur chaque site. Consultez À propos des niveaux de licence Page 83, Référence d'autorisations Page 203 et À propos des droits utilisateur Page 87 pour en savoir plus. 6. Cliquez sur Ajouter un utilisateur. Importation d utilisateurs depuis un fichier CSV Vous pouvez automatiser le processus d'ajout d'utilisateurs au moyen d'un fichier CSV. Exigences Le fichier CSV doit être enregistré au format UTF-8, avec l'indicateur d'ordre des octets (BOM). Les encodages de caractères autres que UTF-8, tels que BIG-5, doivent être convertis. Pour ce faire, cliquez sur «Enregistrer sous». N utilisez pas d en-têtes de colonne. Si vous utilisez des en-têtes de colonne (Username, Password, etc.), Tableau Server essaiera de les importer comme informations de connexion littérales pour le premier utilisateur dans le fichier. Les deux colonnes ci-dessous doivent toujours être remplies : Username Password: Si Tableau Server est configuré pour utiliser l authentification utilisateur Active Directory, il doit y avoir une colonne Password, mais la colonne elle-même doit être vide. Si le serveur utilise l'authentification locale, vous devez fournir des mots de passe pour les nouveaux utilisateurs. Pour plus d'informations, reportez-vous également à «Mode multisite et sources de l'importation». Le fichier CSV peut également comporter les colonnes facultatives suivantes, dans l'ordre affiché ci-dessous (après les colonnes Username et Password) : Full Name License Level (Interactor, Viewer ou Unlicensed) Administrator (System, Site ou None) Publisher (yes/true/1 ou no/false/0) Address

71 L'ordre des colonnes est pertinent. La première colonne est traitée comme Username, la seconde comme Password, la troisième comme Full Name, etc., indépendamment du contenu des colonnes. Mode multisite et sources de l'importation Si le serveur exécute plusieurs sites et que vous êtes un administrateur système, vous pouvez effectuer une importation d utilisateurs depuis un fichier CSV à partir de deux pages. À chaque page sont associées des fonctionnalités différentes concernant des comptes utilisateur du serveur existants. Page Tous les utilisateurs : Cette page indique si un serveur exécute plusieurs sites. Seuls les administrateurs système peuvent y accéder. Les importations à partir d'un fichier CSV effectuées depuis cette page vous permettent de mettre à jour des comptes utilisateur du serveur et d'en ajouter de nouveaux. Par exemple, si vous effectuez une importation depuis un fichier CSV où chaque utilisateur existant possède un nouveau mot de passe, les mots de passe existants seront réinitialisés. La page Utilisateurs du site :

72 Si un administrateur système utilise cette page, il a accès aux mêmes fonctionnalités qu un administrateur de site. En d'autres termes, lors de l'importation à partir d'un fichier CSV, il peut ajouter de nouveaux comptes utilisateur et, si celle-ci inclut des utilisateurs existants, les champs Mot de passe et Nom complet doivent soit correspondre, soit être vides. Si de nouveaux mots de passe ou noms complets sont utilisés, l'importation échouera. Si vous êtes un administrateur de site d un serveur exécutant plusieurs sites, vous devez effectuer une importation d utilisateurs depuis un fichier CSV à partir de la page Utilisateurs

73 Un utilisateur peut appartenir à plus d'un site sur le même serveur, mais il doit utiliser les mêmes informations de connexion sur chaque site. Cette condition est importante si vous ajoutez des utilisateurs qui n'existaient pas dans votre site mais qui étaient peut-être présents sur votre serveur (c'est-à-dire s'ils appartenaient à un autre site du serveur). Si vous pensez que ce peut être le cas, essayez de laisser la colonne Password vide (tout en conservant l'entête de colonne Password, qui est requis). Si le serveur est configuré pour utiliser l'authentification locale et qu'un nouvel utilisateur de site n'était pas présent sur le serveur, la fenêtre d'importation à partir d'un fichier CSV affiche un message vous invitant à fournir un mot de passe pour cet utilisateur. Ajout d'utilisateurs à partir d'un fichier CSV Pour ajouter des utilisateurs à partir d'un fichier CSV : 1. À partir de la page Utilisateurs ou Tous les utilisateurs, cliquez sur le lien Importer : 2. Cliquez sur Parcourir, accédez au fichier et cliquez sur Vérifier fichier : 3. Affichage des résultats préliminaires. Pour afficher des informations propres aux comptes, sélectionnez Afficher les détails :

74 4. Pour continuer, cliquez sur Importer les utilisateurs puis cliquez sur Quitter dans la boîte de dialogue finale. Ajout d utilisateurs à un groupe Assigner des utilisateurs à des groupes est une manière de les gérer plus simplement. De cette manière, vous pouvez affecter des autorisations à l'ensemble d'un groupe, et non à chaque utilisateur individuellement. Pour ajouter un utilisateur à un groupe, ce dernier doit déjà exister. Pour plus d'informations, consultez Créer des groupes Page 90. Pour ajouter un utilisateur à un groupe : 1. Dans l onglet Admin, sélectionnez la page Utilisateurs : Si vous êtes un administrateur système d un serveur multisite, vous devez effectuer cette action en fonction de chaque site, à partir de la page Utilisateurs du site :

75 2. Sélectionnez un ou plusieurs utilisateurs. 3. Cliquez sur le lien Groupe + au-dessus de la liste des utilisateurs, puis sélectionnez un groupe auquel vous souhaitez ajouter les utilisateurs : Affichage, modification et suppression d'utilisateurs Utilisez cette rubrique pour apprendre à afficher, modifier, et supprimer des utilisateurs Tableau Server. Affichage des utilisateurs Si Tableau Server exécute plusieurs sites, le lien Tous les utilisateurs répertorie tous les utilisateurs du serveur et le lien Utilisateurs du site affiche tous les utilisateurs du site auquel vous êtes actuellement connecté :

76 Remarque : Par défaut, cette liste d'utilisateurs est privée et peut uniquement être consultée par les administrateurs. Vous pouvez rendre la liste d'utilisateurs publique en sélectionnant Liste des utilisateurs publique, dans la zone Paramètres de la page Maintenance. Si le serveur exécute plusieurs sites, l'activation de ce paramètre permettra uniquement de montrer aux utilisateurs le nom des utilisateurs de leur site. La liste des utilisateurs peut s'étendre sur plusieurs pages. Lorsque vous sélectionnez des utilisateurs dans la liste, ils sont ajoutés à une liste rapide dans l angle supérieur gauche. La liste rapide vous permet de savoir combien d utilisateurs vous avez sélectionné et de les supprimer facilement de la sélection. Dans la liste rapide, cliquez sur le bouton "«x» en regard du nom de l'utilisateur pour supprimer une personne de la sélection

77 Vous pouvez également utiliser Rechercher sous Filtres à gauche pour trouver rapidement un utilisateur spécifique dans la liste. Saisissez une partie ou l intégralité du nom de l utilisateur et appuyez sur la touche Entrée. Vous pouvez utiliser l'astérisque comme caractère générique pour votre recherche. Par exemple, si vous entrez John*, tous les noms commençant par John s'afficheront. Le droit Publier Les administrateurs peuvent utiliser la liste des utilisateurs pour savoir qui peut publier et si les droits sont définis de manière explicite ou implicite. Si le droit Publier a été défini de manière explicite, une infobulle Autorisé (accordé) apparaît lorsque vous pointez le curseur de la souris sur la coche verte dans la colonne Publier :

78 Les utilisateurs qui peuvent publier, car ils sont administrateur ou chef de projet, disposent d'un droit implicite à publier. En d'autres termes, elle apparaît avec leur rôle. Une infobulle Autorisé (implicite) apparaît lorsque vous pointer le curseur de la souris sur la coche : Modification des utilisateurs Si le serveur est configuré pour utiliser le système interne de gestion des utilisateurs (Authentification locale), vous pouvez modifier le nom d'affichage et le mot de passe pour les utilisateurs après leur ajout. Si vous apportez beaucoup de modifications, il est plus simple de les importer à partir d'un fichier CSV. Pour en savoir plus, reportez-vous à Ajout d utilisateurs Page 65. Pour modifier les informations relatives aux utilisateurs : 1. Sélectionnez un utilisateur dans la liste des utilisateurs. 2. Cliquez sur le lien Modifier situé en haut de la liste. 3. Saisissez un nouveau Nom d'affichage et un nouveau Mot de passe dans les zones de texte correspondantes

79 4. Cliquez sur Envoyer. Remarque relative aux serveurs multisite : Un administrateur de site peut modifier le compte d'un utilisateur existant à condition que ce dernier appartienne uniquement à des sites que l'administrateur contrôle. Prenons par exemple l'utilisateur Joe qui fait partie des sites A et B. Si l'administrateur de site n'administre que le site B, il ne peut ni modifier le nom complet de Joe ni réinitialiser son mot de passe. Suppression des utilisateurs Pour supprimer des utilisateurs : 1. Sélectionnez un ou plusieurs utilisateurs à supprimer. 2. Cliquez sur Supprimer en haut de la liste. 3. Cliquez sur Oui dans la boîte de dialogue de confirmation. Vous pouvez uniquement supprimer un utilisateur Tableau Server si celui-ci ne possède aucun contenu (classeurs, sources de données, etc.). Si vous utilisez la procédure

80 précédente pour supprimer un utilisateur qui possède du contenu, l'utilisateur en question sera configuré comme Sans licence, mais ne sera pas supprimé. Votre page de préférences utilisateur Les options figurant sur votre page de préférences de l'utilisateur ont un impact sur vos sessions Web Tableau Server individuelles. Utilisez-les pour gérer vos paramètres d'abonnement, spécifier votre page de démarrage, changer la langue et les paramètres régionaux que vous voyez dans Tableau Server, effacer les cookies pour les mots de passe de connexion aux données ou changer votre mot de passe Tableau Server. Vous pouvez également utiliser cette page pour parcourir rapidement les éléments que vous avez publiés. Pour accéder à votre page de préférences utilisateur, cliquez sur votre nom d utilisateur en haut de la page et sélectionnez Préférences utilisateur dans le menu déroulant : Modification de votre adresse de messagerie Si vous disposez d'un abonnement pour une vue ou un classeur Tableau Server, le compte e- mail qui a reçu l'abonnement est mentionné dans la page des préférences de l'utilisateur : Pour saisir ou modifier l'adresse à laquelle Tableau Server envoie les abonnements, saisissez la nouvelle adresse dans la zone de texte , saisissez-la une seconde fois dans la zone Confirmer l' , puis sélectionnez Configurer :

81 Gestion de vos paramètres d abonnement Utilisez les options d abonnement pour modifier la programmation de vos abonnements. Pour modifier votre programmation d abonnement : 1. Sous Programmation, sélectionnez une programmation différente : 2. Cliquez sur Mettre à jour. C est également avec ces options que vous pouvez résilier l abonnement à une vue ou un classeur. Pour plus d'informations, consultez Résiliation de l'abonnement à une vue ou un classeur Page 115. Personnalisation de votre page de démarrage Tableau Servers'installe par défaut avec des Vues en tant que page de démarrage pour tous les utilisateurs. Cependant, l'administrateur peut spécifier une page de démarrage différente. Pour trouver quelle est votre page de démarrage, cliquez sur Accéder à la page d'accueil : Vous pouvez choisir une page de démarrage différente. Il vous suffit de naviguer jusqu à la page de serveur de votre choix, par exemple Classeurs, puis de sélectionner la commande Faire de cette page ma page de démarrage dans le menu déroulant situé dans l angle supérieur droit : Pour rétablir la page de démarrage désignée par votre administrateur, cliquez sur Réinitialiser la valeur par défaut sur votre page de préférences utilisateur :

82 Paramètres de langue et locaux Les contrôles du réglage de la langue qui concernent l'interface utilisateur Tableau Server et les paramètres régionaux ont un impact sur les éléments des vues, comme le format des nombres ou la devise utilisée. Votre administrateur peut configurer ces paramètres pour l ensemble des utilisateurs du serveur, mais il vous est possible de les modifier pour votre propre utilisation. Si vous modifiez les paramètres, notez que ces changements prendront effet uniquement s'il s'agit d'une langue prise en charge. Pour plus d informations, consultez Paramètres de langue et locaux Page 161. Après avoir effectué les sélections Langue et Paramètres locaux, cliquez sur Définir. La prochaine fois que vous vous connecterez, les réglages s'appliqueront à vos sessions serveur. Modifier votre mot de passe Tableau Server Si le serveur est configuré pour utiliser le système de gestion de l'utilisateur interne (Authentification locale) au lieu d'active Directory, vous pouvez modifier votre mot de passe Tableau Server en cliquant sur Modifier mot de passe. Lorsque vous cliquez sur ce lien, vous devez entrer votre Mot de passe actuel et le Nouveau mot de passe (deux fois). Après avoir entré les informations requises, cliquez sur Modifier pour enregistrer les changements

83 Suppression de vos mots de passe de connexion de données enregistrés Si vous accédez à une vue ou un classeur qui dispose d une connexion à une base de données en direct et requiert votre authentification, Tableau propose d enregistrer votre mot de passe pour vous. Si vous acceptez, Tableau stocke vos informations de connexion dans un cookie. Cliquez sur Tout supprimer sous Mots de passe de connexion de données enregistrés pour supprimer le cookie de Tableau Server : Accès à vos éléments publiés Votre page de compte utilisateur répertorie tous les classeurs, balises et commentaires que vous avez publiés. Utilisez cette page pour accéder rapidement à vos propres activités sur le serveur. Licences et droits utilisateur Le niveau de licence et les droits que vous attribuez aux utilisateurs déterminent leurs marges de manœuvre dans Tableau Server. À propos des niveaux de licence Pour ouvrir la page Licences, cliquez sur le lien Licences dans l onglet Admin :

84 Tous les utilisateurs de Tableau Server bénéficient d'un niveau de licence, même si le niveau en question est Sans licence. Les niveaux de licence Tableau Server ne correspondent pas aux licences utilisateur Tableau Server que vous avez achetées auprès de Tableau (si vous utilisez une licence serveur basée sur l utilisateur au lieu d une licence basée sur les principaux composants). Ces licences vous permettent d autoriser un certain nombre d utilisateurs à utiliser le serveur. Les niveaux de licence permettent aux administrateurs d'avoir le contrôle sur les restrictions des utilisateurs sur le site. Voici les niveaux de licence disponibles : Niveau de licence Sans licence Visualiseur Description L'utilisateur ne peut pas se connecter au serveur. Par défaut, tous les utilisateurs sont ajoutés comme étant sans licence. L'utilisateur peut se connecter et voir les vues publiées sur le serveur, mais ne peut pas interagir avec les vues. Les utilisateurs disposant de ce niveau ne peuvent être autorisés qu'à procéder à un affichage, ainsi qu'à ajouter et afficher des commentaires. Ils ne

85 Niveau de licence Interaction Invité Description peuvent ni utiliser de filtres rapides, ni trier de données pour un affichage. L'utilisateur peut se connecter, naviguer sur le serveur et interagir avec les vues publiées. Il est important de noter que des vues, des classeurs et des projets spécifiques peuvent avoir été ajoutés avec des autorisations limitant les fonctionnalités d un utilisateur. Les paramètres d autorisation peuvent être modifiés par l auteur du classeur ou un administrateur. Le niveau de licence Invité permet aux utilisateurs ne disposant d'aucun compte sur le serveur de voir et d'interagir avec une vue intégrée. En cas d'activation, l'utilisateur peut charger une page Web contenant une visualisation intégrée sans devoir se connecter. Cette option est uniquement disponible avec un serveur basé sur les principaux composants. Si vous disposez d'une licence basée sur l'utilisateur de Tableau Server, la page Licences vous permet d'examiner la manière dont ces niveaux ont été distribués : Si vous disposez d'une licence basée sur le nombre de cœurs de Tableau Server, la page Licences vous permet d'afficher si les invités sont autorisés à se connecter :

86 Elle indique également le nombre de cœurs sous licence dont vous disposez et combien d'entre eux sont utilisés : Changement des niveaux de licence Lorsque vous créez un nouvel utilisateur, vous devez généralement lui attribuer un niveau de licence. Afin de changer le niveau de licence d'un ou plusieurs utilisateurs, veuillez suivre les étapes suivantes : 1. Dans l onglet Admin, cliquez sur Utilisateurs. 2. Sélectionnez un ou plusieurs utilisateurs. 3. Cliquez sur Utilisateur de la licence en haut de la liste. 4. Pour ces utilisateurs, sélectionnez Sans licence, Visualiseur, ou Interaction

87 La colonne Niveau de licence de la liste des utilisateurs est mise à jour pour afficher les modifications. À propos des droits utilisateur Outre les niveaux de licence, les privilèges des utilisateurs de Tableau Server sont également affectés en fonction des droits dont ils bénéficient : Droit utilisateur Publier Admin Description Permet aux utilisateurs de se connecter à Tableau Server depuis Tableau Desktop afin de publier et de télécharger des sources de données et de classeurs. Transforme l'utilisateur en administrateur. Il existe deux types d'administrateurs :les administrateurs de site et les administrateurs système. Les administrateurs de site peuvent gérer des groupes, des projets, des classeurs et des connexions de données. Par défaut, les administrateurs de site peuvent également ajouter des utilisateurs et attribuer des droits utilisateur ainsi que des niveaux de licence, mais un administrateur système peut désactiver cette autorisation (reportez-vous à Ajout ou modification de sites Page 119)

88 Droit utilisateur Description Les administrateurs système possèdent tous les droits d un administrateur de site. En plus de cela, ils peuvent ajouter une licence aux utilisateurs sans licence, déterminer si les administrateurs de site sont autorisés ou non à ajouter des utilisateurs, créer d autres administrateurs système et administrer le serveur. Cela inclut la gestion de la maintenance, des paramètres, des programmations et de l'index de recherche. Le droit Admin peut uniquement être attribué aux utilisateurs qui bénéficient du niveau de licence Interaction et du droit de publication. Autorisation ou refus de droits utilisateur Lorsque vous créez un utilisateur, vous devez généralement lui attribuer des droits utilisateur. Afin de changer les droits d'un ou plusieurs utilisateurs existants, veuillez suivre les étapes suivantes :

89 1. Dans l onglet Admin, cliquez sur Utilisateurs. 2. Sélectionnez un ou plusieurs utilisateurs. 3. En haut de la liste, cliquez sur Publication ou sur Admin. 4. Sélectionnez Autoriser ou Refuser pour modifier le droit Publication pour le ou les utilisateurs sélectionnés. 5. Dans Admin, sélectionnez Système, Site ou Aucun pour modifier le droit Admin pour les utilisateurs sélectionnés. Les colonnes Admin et Publier de la liste des utilisateurs sont mises à jour pour afficher les modifications. Groupes et projets Les Groupes et les Projets vous aident à organiser vos classeurs et vos utilisateurs sur Tableau Server

90 Groupes Vous pouvez classer les utilisateurs de Tableau Server en groupes afin de faciliter la gestion de plusieurs utilisateurs. Vous pouvez créer des groupes en local sur le serveur ou procéder à une importation à partir d'active Directory. Vous pouvez créer et gérer des groupes sur la page Groupes, qui recense l'ensemble des groupes sur le serveur ou le site, si le serveur héberge plusieurs sites. Créer des groupes Selon la configuration du serveur, vous pouvez ajouter des groupes à l'aide du système interne de gestion des utilisateurs (authentification locale) ou encore procéder à une importation à partir d'active Directory. Création d un groupe local Un groupe local désigne un groupe créé dans Tableau Server à l'aide du système interne de gestion des utilisateurs. Une fois que vous avez créé un groupe, vous pouvez ajouter et supprimer des utilisateurs. Pour créer un groupe local : 1. Cliquez sur Nouveau en haut de la liste des groupes. 2. Entrez le nom du groupe, puis cliquez sur Ajouter le groupe : 3. Cliquez sur Revenir aux groupes pour revenir à la liste des groupes

91 Création d un groupe via Active Directory Les groupes peuvent également être importés à partir d'active Directory. Lorsque vous importez des groupes Active Directory, un groupe correspondant est créé sur le serveur et un utilisateur l'est également pour chaque membre du groupe. Aucun utilisateur ne dispose d'une licence et n'est autorisé à procéder à une publication. Si l'utilisateur existe déjà sur le serveur, il est ajouté au nouveau groupe et ses autorisations restent inchangées. Consultez Licences et droits utilisateur Page 83 pour en savoir plus sur les niveaux de licence et les droits utilisateur 1. Cliquez sur Importer un groupe Active Directory au bas de la liste de groupes. 2. Entrez le nom du groupe Active Directory à importer, puis cliquez sur Importer 3. Si vous ne connaissez pas le nom exact de ce groupe, vous pouvez le rechercher en entrant la totalité ou une partie du nom dans la zone de texte Rechercher. Cliquez ensuite sur Rechercher. Vous pouvez utiliser l'astérisque (*) comme caractère générique. 4. Sélectionnez le groupe de votre choix dans la liste des résultats de la recherche

92 5. Le nom du groupe est automatiquement ajouté à la zone de texte Importer. Cliquez sur Importer pour ajouter le groupe dans Tableau Server. Vous ne pouvez pas modifier le nom des groupes importés à partir d'active Directory. En effet, vous ne pouvez effectuer cette opération que dans Active Directory. Synchronisation d'un groupe Active Directory Vous pouvez à tout moment synchroniser un groupe Active Directory avec Tableau Server de sorte que tous les nouveaux utilisateurs d'active Directory soient également ajoutés au serveur. Vous pouvez synchroniser des groupes individuels ou plusieurs groupes simultanément. 1. Dans la page Groupes, sélectionnez un ou plusieurs groupes. 2. Cliquez sur Synchroniser

93 Si vous ajoutez un groupe provenant du même domaine Active Directory dans lequel s'exécute le serveur, il vous suffit d'entrer le nom du groupe concerné. De plus, en cas de définition de confiance réciproque entre le domaine qu'utilise le serveur et un autre domaine, vous pouvez ajouter des groupes provenant de ces deux domaines. Lorsque vous ajoutez pour la première fois un groupe provenant d'un domaine différent de celui qu'utilise le serveur, vous devez inclure le nom de domaine qualifié complet avec le nom du groupe. Par exemple, domain.lan\group ou Tous les groupes suivants peuvent être ajoutés à l'aide du surnom du domaine. Reportez-vous à Modification de noms de domaines Page 10 pour en savoir plus sur la gestion des noms de domaines. Suppression des utilisateurs Lorsque vous supprimez un utilisateur d'active Directory et que vous le synchronisez avec le groupe de cet utilisateur sur Tableau Server, l'utilisateur est : supprimé du groupe Tableau Server que vous avez synchronisé ; placé dans le groupe Tous les utilisateurs dans Tableau Server ; dans l'incapacité de se connecter à Tableau Server Dans la mesure où l'utilisateur reste sur le serveur, vous pouvez, en tant qu'administrateur, vérifier et réattribuer le contenu qui lui est propre avant de supprimer complètement son compte. L'utilisateur ne parviendra pas à se connecter au serveur. Pour supprimer totalement l'utilisateur de Tableau Server, vous devez procéder comme suit : retirer la licence du compte de l'utilisateur (si Tableau Server utilise les licences basées sur l'utilisateur) ; supprimer l'utilisateur de la page Tous les utilisateurs de Tableau Server Suppression de groupes Vous pouvez supprimer n'importe quel groupe du serveur. Lorsque vous supprimez un groupe, les utilisateurs sont supprimés de celui-ci mais pas du serveur

94 1. Dans la page Groupes, sélectionnez un ou plusieurs groupes à supprimer. 2. Cliquez sur Supprimer au-dessus de la liste des groupes : Projets Un projet est constitué d une liste de classeurs associés. En tant qu administrateur, vous pouvez voir la liste des Projets à deux emplacements : dans l onglet Contenu et dans l onglet Admin. Si vous voulez créer de nouveaux projets, attribuer des autorisations ou supprimer des projets, utilisez la page Projets dans l onglet Admin : Seuls les administrateurs peuvent créer des projets, mais il est possible d'affecter l'autorisation Chef de projet aux utilisateurs et aux groupes. Cette autorisation permet à un utilisateur ou un groupe de spécifier des autorisations de projet et de déplacer des classeurs dans des projets. Consultez les rubriques suivantes pour obtenir des procédures et des informations supplémentaires sur l'utilisation des projets :

95 Ajout de projets Pour ajouter un ou plusieurs projets : 1. Cliquez sur le lien Ajouter. 2. Saisissez un nom et une description pour le projet et cliquez sur Ajouter. Vous pouvez inclure des mises en forme et des hyperliens dans la description du projet. Déplacement de classeurs dans des projets Tous les classeurs doivent faire partie d'un projet. Par défaut, les classeurs sont ajoutés au projet Default. Une fois que vous avez créé vos propres projets, vous pouvez déplacer les classeurs d'un projet à l'autre. Vous pouvez déplacer des classeurs dans des projets si vous disposez du niveau de licence «Interactor» et que l'une des conditions suivantes au moins est vérifiée :

96 L'autorisation nécessaire pour écrire dans le projet vous a été accordée. L'autorisation Chef de projet vous a été accordée. Vous disposez des droits administrateur. Pour déplacer un classeur dans un projet : 1. Sélectionnez un ou plusieurs classeurs et cliquez sur le lien Déplacer en haut de la liste des classeurs. 2. Sélectionnez un projet dans lequel déplacer le classeur. Tous les classeurs doivent appartenir à un projet. Ainsi, si vous souhaitez supprimer le classeur d'un projet, vous pouvez le déplacer dans le projet Default. Chaque classeur ne peut appartenir qu'à un seul projet

97 Suppression de projets Seuls les administrateurs peuvent supprimer des projets. Lorsque vous supprimez un projet, l'ensemble des classeurs et des vues qui appartiennent au projet sont également supprimés du serveur. Pour supprimer un projet : 1. Sélectionnez le projet dans la liste des projets. 2. Cliquez sur Supprimer au-dessus de la liste des projets. 3. Cliquez sur Oui dans la boîte de dialogue de confirmation. Impossible de supprimer le projet Défaut. Programmation des actualisations et des abonnements L'actualisation des extraits et les enregistrements des abonnements sont des tâches exécutées par Tableau Server, et les programmations permettent de contrôler le moment de leur exécution. En tant qu'administrateur du serveur, vous bénéficiez du plus haut niveau de contrôle sur les tâches et les programmations du serveur. Toutefois, il existe deux types de tâches que les utilisateurs Tableau Server peuvent programmer. Les auteurs des classeurs peuvent programmer les actualisations des extraits au moment où ils publient un classeur ou une source de données, et les utilisateurs de Tableau Server peuvent s'abonner à des vues qui leurs sont livrées en fonction d'un programme défini. En tant qu administrateur, vous pouvez modifier la programmation d un extrait ou d un abonnement, créer des programmations et tâches d actualisation et les supprimer. Vous pouvez également contrôler si les auteurs de classeur sont autorisés à programmer (consultez Activation de la programmation Page 99) et si le serveur est configuré pour envoyer des abonnements (consultez Gestion des abonnements Page 107). Toutes les modifications apportées à la programmation d'un extrait apparaîtront dans la boîte de dialogue Programmation de Tableau Desktop la prochaine fois

98 qu'un auteur effectuera une publication. De même, si vous créez une programmation d abonnement ou si vous en supprimez une, cette action se reflète dans les choix de programmation qu un utilisateur de Tableau Server peut voir lorsqu il s abonne à une vue. Consultez les rubriques ci-dessous pour en savoir plus : À propos des extraits et des programmations Tableau Desktop permet aux auteurs de créer un extrait de données, lequel est une copie ou un sous-ensemble de données issu de la source de données d'origine. Les classeurs utilisant des extraits de données sont généralement plus rapides que ceux utilisant des connexions de base de données en direct car les données extraites sont importées dans le moteur de données rapide et intégré de Tableau. Les extraits peuvent également améliorer la fonctionnalité. Une fois qu'un classeur ou une source de données a été publié(e) avec un extrait, cet extrait fait partie de Tableau Server. Actualiser directement les extraits avec Tableau Server : Navigateur Web : En tant qu'administrateur, vous pouvez peuvent utiliser les options présentes sur l'interface utilisateur afin de modifier ou de réattribuer des programmations d'actualisation des extraits ; même si une programmation d'actualisation avait été définie au moment de la publication du classeur ou de la source de donnée qui contient l'extrait. Toutes les modifications qui sont effectuées par l'administrateur dans Tableau Server apparaissent dans la boîte de dialogue Programmation de Tableau Desktop lorsque le classeur ou la source de données est publié(e) une nouvelle fois. Vous pouvez également actualiser immédiatement un extrait grâce à l'option Exécuter maintenant. Pour en savoir plus, consultez les rubriques Gestion des tâches d'actualisation Page 103 et Création ou modification d une programmation Page suivante. Notez que vous devez activer la programmation sur le serveur avant de pouvoir créer des actualisations programmées. Consultez Activation de la programmation Page suivante pour en savoir plus. Utilitaire de ligne de commande tabcmd : L'utilitaire de ligne de commande tabcmd propose une commande refreshextracts que vous pouvez utiliser à partir de la ligne de commande ou incorporer dans votre propre script. Consultez la rubrique Automatiser les tâches d'actualisation Page 104 pour en savoir plus. Actualiser des extraits avec Tableau Desktop : Au moment de la publication : Lorsqu'un auteur publie un classeur ou une source de données qui utilise un extrait, il peut lui attribuer une programmation d'actualisation dans Tableau Server. L'actualisation peut être complète ou incrémentielle. L'actualisation incrémentielle fait référence à une colonne de l'extrait qui possède des données de type date, date/heure ou un nombre entier, comme un horodatage. Tableau utilise cette colonne pour identifier de nouvelles lignes à ajouter à votre extrait. Pour plus d'informations, consultez les rubriques Actualisation des extraits et Programmations

99 dans l'aide de Tableau Desktop. Interface utilisateur : vous pouvez utiliser les options Actualiser depuis la source, Ajouter des données à partir du fichier et Ajouter des données depuis la source de données dans Tableau Desktop pour télécharger un complément d'extrait ou pour l'actualiser dans Tableau Server. Procédez ainsi si Tableau Server ne dispose pas des informations d'identification suffisantes pour actualiser les données à partir de la source de données d origine. Consultez Mise à jour d extraits dans Tableau Server dans l aide en ligne de Tableau Desktop pour en savoir plus sur le téléchargement. Utilitaire de ligne de commande Extrait de données : L'utilitaire de ligne de commande Extrait de données s'installe avec Tableau Desktop. Vous pouvez l'utiliser afin de télécharger un complément d'extrait dans Tableau Server ou pour l'actualiser. Pour en savoir plus sur les téléchargements, consultez la rubrique Utilitaire de ligne de commande d extrait de données Tableau dans l'aide en ligne de Tableau Desktop. Activation de la programmation Vous devez activer la programmation sur le serveur avant de pouvoir planifier l'actualisation d'un extrait. Une fois que vous avez activé la planification, vous pouvez ajouter des classeurs et des sources de données aux programmations, créer et modifier des programmations, gérer des tâches planifiées et modifier des paramètres de programmation afin de permettre aux éditeurs d'affecter des classeurs à des programmations. Ce paramètre n affecte pas la programmation pour les abonnements. Pour activer la planification, cochez la case Planification sous Paramètres sur la page Maintenance du serveur : Étant donné que les mots de passe de base de données peuvent être nécessaires pour actualiser l'extrait, vous devez activer les Informations de connexion intégrées afin de permettre la planification. Création ou modification d une programmation La page Programmations affiche une liste des programmations, notamment leur nom, type, but (objet), nombre de tâches, comportement (traitement simultané ou en série), ainsi que le moment planifié de leur exécution

100 1. Pour créer une programmation, cliquez sur Nouveau : 2. Pour modifier une programmation existante, sélectionnez-la puis cliquez sur Modifier : 3. Indiquez un Nom descriptif pour la programmation (par exemple, Tous les samedis matin, Fin du mois). 4. Choisissez un Objet de programmation, c est-à-dire ce que la programmation va traiter : une actualisation d extrait ou un envoi d abonnements. 5. Vous pouvez également définir une Priorité par défaut allant de 0 à 100. Il s'agit de la priorité qui sera affectée aux tâches par défaut. Lorsque deux tâches se trouvent dans la file d'attente, celle ayant la priorité la plus élevée sera exécutée en premier. Reportezvous à Gestion des tâches d'actualisation Page 103 pour en savoir plus sur la modification de la priorité d'une tâche. 6. Choisissez si les tâches de la programmation seront exécutées au même moment (simultanément, valeur par défaut) ou l'une après l'autre (consécutivement). 7. Terminez la définition ou la modification de la programmation. Vous pouvez définir une

101 programmation horaire, quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle. 8. Cliquez sur Créer la programmation s il s agit d une nouvelle programmation ou sur Enregistrer la programmation si vous en avez modifié une. Ajout d une source de données ou d un classeur à une programmation Une fois que vous avez activé la programmation vous pouvez ajouter un classeur à une programmation à partir de la liste des classeurs. Vous pouvez aussi ajouter une source de données à une programmation à partir de la liste des sources de données. Par défaut, Tableau Server dispose de trois programmations prédéfinies pour l'actualisation des extraits. Vous pouvez également créer la vôtre. Consultez Création ou modification d une programmation Page 99 pour en savoir plus. 1. Si vous programmez un classeur pour une actualisation d extrait, sélectionnez-en un ou plusieurs dans la page Classeurs et cliquez sur Tâches programmées :

102 Si vous programmez une source de données pour une actualisation d extrait, sélectionnez-en une ou plusieurs dans la page Sources de données et cliquez sur Tâches programmées : 2. Sélectionnez Ajouter une actualisation complète ou Ajouter une actualisation incrémentielle, puis choisissez une programmation dans la liste : L'option Ajouter une actualisation complète est disponible uniquement lorsque la source de données sélectionnée se connecte à un extrait. Ajouter une actualisation incrémentielle est disponible uniquement si la source de données sélectionnée se connecte à la source d'extraits de données pour laquelle vous avez défini une actualisation incrémentielle. Tableau Server ne peut pas actualiser les sources de données qui se connectent à un fichier de source de données local sur un lecteur mappé. Mettez à jour la connexion afin d'utiliser le chemin complet de la source de données

103 Gestion des tâches d'actualisation La page Tâches contient toutes les tâches d actualisation d extrait complète et incrémentielle gérées par le serveur. Administrateurs système et de site peuvent utiliser cette page pour modifier la priorité d'une tâche, la déplacer dans une autre programmation, l'exécuter ou la supprimer. Vous pouvez ouvrir la page Tâches en cliquant sur Tâches dans l onglet Admin : Modification d une programmation de tâche Pour déplacer une tâche d actualisation d extrait d une programmation vers une autre, procédez comme suit : 1. Sur la page Tâches, sélectionnez une ou plusieurs tâches à modifier. 2. Cliquez sur Modifier la programmation. Sélectionnez une nouvelle programmation dans la liste des programmations : Vous pouvez supprimer et exécuter des tâches en sélectionnant une ou plusieurs tâches dans la liste et en choisissant une option dans la barre d'outils

104 Exécuter une tâche maintenant Il est possible de forcer l'actualisation immédiate d'une tâche, comme une tâche d'actualisation d'extrait, à l'aide de l'option Exécuter maintenant. 1. Sur la page Tâches, sélectionnez-en une à exécuter. 2. Cliquez sur Exécuter maintenant. Modification de la priorité d une tâche Pour modifier la priorité d une tâche d actualisation d extrait : 1. Sur la page Tâches, sélectionnez une ou plusieurs tâches à modifier. 2. Cliquez sur Modifier la priorité. 3. Indiquez une nouvelle priorité, comprise entre 0 et 100, puis cliquez sur Envoyer. Automatiser les tâches d'actualisation Vous pouvez associer des tâches d'actualisation d'extraits avec des tâches de programmations dans Tableau Server afin d'automatiser l'actualisation des extraits de données. Il est également possible d'automatiser les actualisations d'extraits à l'aide de tabcmd, un utilitaire de ligne de commande livré avec Tableau Server qu'il est possible d'installer sur un autre ordinateur que celui hébergeant Tableau Server. En particulier, vous pouvez utiliser la commande refreshextracts en association avec d'autres commandes dans votre propre script. Par exemple : tabcmd login - -u jsmith -p refreshextracts --datasource salesq

105 Gestion des alertes d'actualisation des extraits Si des actualisations d'extraits programmées échouent, Tableau affiche un menu Alertes dans le coin supérieur droit : Le menu Alertes ne s'affiche que si une actualisation d'extrait échoue et que êtes l'auteur : un administrateur système ou site. du classeur ou de la source de données qui n'a pas pu être actualisé ; du classeur qui se connecte à une source de données qui n'a pas pu être actualisée. L'ouverture du menu Alertes permet de consulter plus d'informations sur les échecs d'actualisation :

106 Lorsqu'une Source de données est répertoriée en tant qu' Intégrée, cela signifie que la définition de la source de données (qui inclut des éléments tels que les informations d'identification de la source de données ou le nom de la base de données) est intgrée ou réside dans le classeur lui-même, créé à l'origine dans Tableau Desktop. Lorsque le nom d'une source de données ou d'un classeur est répertorié en tant que Source de données (par exemple, Source de données : sales_data), cela signifie que la source de données est une Source de données Tableau Server. La définition de la source de données réside sur Tableau Server. Dans la fenêtre Données, il est possible d'identifier des classeurs ou des sources de données créés à l'origine dans Tableau Desktop.À la place d'une icône de base de données, une icône de Tableau s'affiche en regard du nom de la source de données : Résolution des problèmes d'actualisation d'extraits Il est possible de résoudre certains problèmes d'actualisation d'extrait en cliquant sur Modifier les infos de connexion, en saisissant les informations manquantes et en cliquant sur Enregistrer : S'il est impossible de résoudre le problème en modifiant la connexion de données, il sera nécessaire de le faire dans Tableau Desktop et de publier à nouveau le classeur. Astuce : Les administrateurs peuvent modifier les connexions de données à tout moment sur la page Connexions de données, accessible à partir de l'onglet Admin

107 Gestion des abonnements Un abonnement est un courrier électronique, dont l'envoi aux utilisateur est programmé régulièrement, pour une vue ou un classeur Tableau Server. Lorsque les abonnés cliquent sur l'instantané de la vue ou du classeur dans leur courrier électronique, Tableau Server l'ouvre. Pour accéder aux informations sur chaque abonnement, telles que l'adresse de messagerie et le nom de l'abonné, le nom de la vue et la programmation d'envoi, cliquez sur Abonnements sur l'onglet Admin. Exigences Les éléments ci-après doivent être en place pour que les utilisateurs de Tableau Server reçoivent leurs abonnements : Configuration des paramètres de messagerie électronique : En tant qu'administrateur du système, vous pouvez configurer les paramètres SMTP de base du serveur en matière d'abonnements sur l'onglet Alertes et abonnements dans la boîte de dialogue Configuration qui s'affiche lors de l'installation. Il s'agit du compte "de" que Tableau Server utilise pour envoyer les abonnements par courrier électronique aux utilisateurs du serveur. Vous pouvez accéder à cet onglet après l'installation. Consultez Reconfiguration de Tableau Server Page 24 et Configuration des abonnements par Page 15 pour connaître les différentes étapes. Informations de connexion intégrées ou non requises : En ce qui concerne Tableau Server, un abonnement inclut un classeur, des données et une programmation. Afin d'être en mesure d'expédier des données, Tableau Server doit pouvoir accéder aux données sans avoir à passer par l'utilisateur final. Il est possible d'y parvenir en utilisant un classeur avec des informations de connexion intégrées à la base de données ou une source de données Tableau Server, ou encore en utilisant des données qui ne nécessitent pas d'informations de connexion, comme un fichier inclus avec le classeur au moment de sa publication. Il est impossible de s'abonner aux classeurs qui vous demandent vos informations de connexion afin de vous connecter à une base de données en direct. Conditions requises pour les utilisateurs : Si un utilisateur peut voir une vue ou un classeur sur Tableau Server et que cet élément est lié à une icône d'abonnement ( ) en haut à droite, il peut s'y abonner. La possibilité de voir ou non une vue ou un classeur dépend des autorisations de Vue. Tout utilisateur doit également disposer d'une adresse de messagerie électronique. Si Tableau Server ne connait pas déjà l'adresse de messagerie électronique de l'utilisateur qui souhaite souscrire à un abonnement, ce dernier est invité à fournir cette information au moment de sa demande. Depuis la page Préférences utilisateur, les utilisateurs peuvent modifier leurs options de livraison, se désabonner ou mettre à jour leur adresse de messagerie électronique. Bloquer l'authentification fiable : Les abonnements sont désactivés si Tableau Server est configuré en authentification fiable. En ce qui concerne l'authentification locale de Tableau, l'authentification fiable permet à l'utilisateur final de se connecter automatiquement sans avoir à retenir ses informations de connexion. Pour que les

108 abonnements soient possibles tout en profitant de cet avantage, utilisez Active Directory (avec l'option Activer la connexion automatique ) comme type d'authentification utilisateur. Vous pouvez choisir le type d'authentification utilisateur au moment de l'installation. Consultez la rubrique Configuration de Tableau Server Page 8 pour en savoir plus. Paramètres d'abonnement supplémentaires Dans la mesure où les abonnements sont configurés dans l onglet Alertes et abonnements et où Tableau Server utilise ses paramètres par défaut, les utilisateurs peuvent s abonner aux vues et aux classeurs qui sont affichés. Pour empêcher les utilisateurs de s'abonner ou de personnaliser leurs modalités d'abonnement, vous trouverez les informations nécessaires ciaprès : page Sites : Les abonnements sont activés par défaut pour tous les sites. Vous pouvez toutefois désactiver les abonnements ou les personnaliser site par site en allant sur la Page des sites. Entrez par exemple une adresse personnalisée pour l option Depuis l adresse pour les abonnements, au lieu de celle que vous avez spécifiée dans la boîte de dialogue de configuration. Vous pouvez également créer votre propre pied de page pour les s d abonnement adressés à vos utilisateurs. Page des programmations : Vos utilisateurs devront choisir au moins un type de programmation au moment de leur abonnement. Tableau en propose deux par défaut. En tant qu administrateur système, vous pouvez créer des programmations supplémentaires ou supprimer celles par défaut. Consultez Création ou modification d une programmation Page 99 pour en savoir plus. page Abonnements : Cette page répertorie tous les abonnements existants sur le serveur ou, si vous êtes un administrateur de site, sur le site. Les administrateurs système peuvent utiliser cette page pour supprimer l'abonnement d'un utilisateur du serveur ou pour modifier la programmation relative à son abonnement. Consultez les rubriques ci-dessous pour en savoir plus. Si vous souhaitez connaître la procédure à suivre afin de tester la qualité de la configuration de vos abonnements, consultez la rubrique Testez la configuration de votre abonnement Page suivante. Si vous rencontrez des problèmes au moment de la souscription à un abonnement, consultez la rubrique Résolution des problèmes liés aux abonnements Page 408. Suppression d un abonnement Pour supprimer un abonnement, sélectionnez l abonnement concerné puis cliquez sur Supprimer :

109 Modification d une programmation d abonnement Pour modifier la programmation d un abonnement, sélectionnez ce dernier, puis cliquez sur Modifier la programmation et sélectionnez une programmation. Testez la configuration de votre abonnement En tant qu'administrateur, vous pouvez tester la qualité de la configuration de vos abonnements comme suit : 1. Abonnez-vous à une vue. 2. Depuis la page Programmations, sélectionnez la programmation de votre abonnement. 3. Cliquez sur Exécuter maintenant :

110 4. Vous devez recevoir rapidement un courrier électronique dans la boîte de réception de votre messagerie. Résolution des problèmes liés aux abonnements "L'instantané de la vue reçu dans ce courrier électronique ne fonctionne pas normalement". Plusieurs raisons peuvent expliquer la réception d'un abonnement avec ce message d'erreur : Données d'identification manquantes : Certaines vues sont publiés avec des données d'identification intégrées. Le message d'erreur ci-dessus peut vous être envoyé si les données d'identification intégrées sont obsolètes ou si la vue a été publiée sans les données d'identification. Base de données temporairement inactive : Si la vue dispose d'une connexion à la base de données en direct et que cette dernière était temporairement inactive lors de la génération de l'abonnement, il est possible que vous receviez l'erreur ci-dessus. Expiration du processus d'arrière-plan : Par défaut, le processus d'arrière-plan qui gère les abonnements expire après 30 minutes. Dans la plupart des cas, cette durée est largement suffisante. Toutefois, si le processus d'arrière-plan gère un tableau de bord particulièrement grand et complexe, cela peut ne pas être suffisant. Pour vérifier si c'est le cas, vérifiez la vue d'administrateur Tâches d'arrière-plan Page 166. Pour augmenter la temporisation d'expiration, utilisez l'option tabadmin subscriptions.timeout. Impossible de s'abonner Si vous visualisez une vue sur Tableau Server et que celle-ci dispose d'une icône d'abonnement ( ) dans le coin supérieur droit, vous pouvez vous y abonner. Deux éléments doivent être en place avant que vous puissiez vous abonner à une vue : Tableau Server doit être configuré correctement (voir Gestion des abonnements Page 107) et la vue à laquelle vous souhaitez vous abonner doit disposer de données d'identification intégrées pour sa source de données, ou ne pas avoir de données d'identification du tout. Un classeur qui se connecte à un extrait qui n'a pas été actualisé, par exemple, ou un classeur dont les données sont dans un fichier qui lui a été incorporé au moment de sa publication. L'intégration des données se passe au niveau de Tableau Desktop (consultez l'aide de Tableau Desktop pour en savoir plus). Aucune icône d'abonnement Il est possible de voir une vue dans Tableau Server sans pouvoir s'y abonner. C'est le cas des vues avec connexions aux bases de données en direct, où vos informations d'identification vous sont demandées lorsque vous cliquez sur la vue. Tout abonnement inclut une vue (ou un classeur), des données et une programmation. Afin d'être en mesure d'expédier des données, Tableau Server doit disposer de leurs données d'identification, sauf si elles n'en exigent pas. Tableau Server ne dispose pas de données d'identification pour les connexions de base de données en direct, seuls les utilisateurs en ont. C'est pour cette raison que vous pouvez vous abonner uniquement aux vues qui ne demandent pas de données d'identification ou qui les ont intégrées

111 Si Tableau Server est configuré en authentification fiable, il est également possible qu'une vue soit visible sans que vous puissiez vous y abonner (pas d'icône d'abonnement). Pour plus d'informations, consultez la rubrique Exigences d'abonnement. Réception d'abonnements invalides ou «brisés» Si vous avez configuré des abonnements sur des instances de test ou de développement de Tableau Server en plus de votre instance en cours de production, désactivez les abonnements sur vos instances de non production. Le fait de conserver des abonnements activés sur toutes les instances peut entraîner la réception d'abonnements en apparence valides, mais qui ne fonctionnent pas, ou la réception d'un abonnement même si l'utilisateur s'est désabonné de la vue ou du classeur. Abonnements non remis («Erreur d'envoi de l' . Impossible d'envoyer la commande à l'hôte SMTP.») L'Observateur d'événements Windows peut afficher le message ci-dessus si vous avez bien envoyé votre demande d'abonnement (selon la vue d'administrateur Tâches d'arrière-plan Page 166), que vos abonnements n'arrivent pas, et que votre serveur SMTP utilise des sessions cryptées (SSL). Les abonnements sont uniquement pris en charge par les connexions SMTP non cryptées. La solution est d'utiliser un serveur SMTP non crypté. Scripts personnalisés inutilisables suite à la mise à jour vers la version 8.1 Pour prendre en charge une meilleure gestion de session, à commencer par la version 8.1, un hashtag (#) a été ajouté à la fin des URL de vue. Si vous aviez des scripts d'abonnements personnalisés qui généraient des vues sous forme de fichiers PDF ou PNG, vous devez peutêtre mettre à jour vos scripts pour autoriser le hashtag. Par exemple, avant la version 8.1, les URL de vue ressemblaient à ça : et il était possible de générer une vue sous forme de fichier PNG en ajoutant.png à la fin de l'url, de cette façon : À compter de la version 8.1,les URL de vue ressemblent à celle-ci : Pour générer un fichier PNG, ajoutez.png avant le hashtag. Par exemple : Abonnement à des vues Si vous pouvez voir une vue dans Tableau Server et que cette vue a une icône d'abonnement ( ) en haut à droite, cela signifie que votre administrateur a configuré les abonnements de votre site de telle sorte que vous pouvez vous abonner à cette vue. En d'autres termes, vous recevrez un instantané de cette vue dans votre messagerie électronique, automatiquement et à intervalles réguliers, sans avoir à vous connecter à Tableau Server. Vous pouvez aussi vous abonner à des classeurs. Au lieu de recevoir une seule vue, vous recevez toutes les vue dans un classeur, dans un seul . Vous pouvez vous désabonner des abonnements que vous ne souhaitez plus recevoir. Voir ci-dessous pour en savoir plus

112 Vous pouvez modifier vos paramètres d'abonnement sur la page de vos préférences utilisateur. Pour plus d'informations, consultez Gestion de vos paramètres d abonnement Page 81. Abonnement à une vue Pour s abonner à une vue ou un classeur : 1. Sélectionnez la page Vues ou Classeurs : 2. Cliquez sur une vue ou un classeur. 3. Cliquez sur l icône d abonnement dans l angle supérieur droit :

113 4. Si vous n avez pas encore d adresse de messagerie associée à votre compte Tableau Server, vous êtes invité à en fournir une. Entrez votre adresse de messagerie et cliquez sur Suivant. Vous pouvez modifier l'adresse de messagerie à laquelle un abonnement est envoyé. Pour plus d'informations, consultez Modification de votre adresse de messagerie Page Dans la boîte de dialogue suivante, sélectionnez une programmation d abonnement. Par défaut, Tableau Server propose une programmation pour tous les matins de la semaine et une pour les lundis matin. L administrateur Tableau Server peut également créer des programmations d abonnement personnalisées

114 6. Choisissez ensuite un abonnement à une vue unique (Cette feuille) ou un classeur entier (Feuilles du classeur), puis cliquez sur S abonner. 7. Ensuite, lorsque vous recevez votre abonnement par courrier électronique, cliquez sur l'instantané pour qu'il s'ouvre dans Tableau Server:

115 Résiliation de l'abonnement à une vue ou un classeur Pour résilier l abonnement à une vue ou un classeur : 1. Cliquez sur le lien qui se trouve à la fin de votre d'abonnement pour ouvrir votre page de préférences utilisateur de Tableau Server :

116 Vous pouvez également accéder à cette page via le menu déroulant de Tableau Server : 2. Sélectionnez l option Désabonner en regard de la vue concernée

117 Vous pouvez également modifier vos abonnements sur cette page. Pour plus d'informations, consultez Gestion de vos paramètres d abonnement Page Cliquez sur Mettre à jour. Sites Utilisez la page Sites pour créer des sites indépendants pour différents groupes ou entreprises sur un système disposant d'un seul serveur. Les classeurs, données et listes utilisateur de chaque site sont isolés de ceux des autres sites. En tant qu'administrateur système, vous êtes le seul à pouvoir voir tous les sites et réaliser des actions telles que la création de sites ou les modifications à l'échelle du système. Consultez les rubriques ci-dessous pour en savoir plus : Utilisation des sites Les rubriques ci-dessous décrivent les aspects de l'utilisation multisite, tels que le type d'authentification utilisé, mais également les informations que vous devriez connaître sur les licences utilisateur et les rôles administrateur. Authentification et informations de connexion Tous les sites d'un serveur utilisent les mêmes compte Serveur exécuté en tant que et mode d'authentification utilisateur. La sélection de ces deux paramètres se fait lors de l'installation de Tableau Server. Pour plus d informations, reportez-vous à Général Page 8. Les utilisateurs appartenant à plus d'un site sur le même serveur utilisent les mêmes informations de connexion sur chaque site. Par exemple, si le nom d'utilisateur de Jane Smith est jsmith et si son mot de passe est «MonMotdepasse» sur le site A, elle utilise ces mêmes informations de connexion sur le site B. Lorsqu'elle se connecte à Tableau Server, elle peut choisir le site auquel elle souhaite accéder. Le site par défaut Pour vous aider à passer en douceur d'un serveur à site unique à un serveur multisite, Tableau Server est installé avec un site nommé Par défaut. Si vous êtes en mode site unique, il n'est pas nécessaire d'utiliser de manière explicite le site Par défaut ; cela se fait automatiquement

118 En revanche, si vous ajoutez un ou plusieurs sites, le site Par défaut devient l'un des sites auxquels vous pouvez vous connecter lorsque vous vous connectez à Tableau Server. Le site Par défaut diffère des sites que vous ajoutez au système, et ce, de la manière suivante : Il n'est pas possible de le supprimer. Il est toutefois possible de le renommer, à l'instar des sites que vous ajoutez. Il enregistre les exemples et connexions de données fournis avec Tableau Server. L'URL utilisée pour le site Par défaut ne possède pas de dossier Web correspondant nommé «par défaut». Par exemple, l'url d'une vue nommée Profits sur un site appelé Sales est L'URL pour cette même vue sur le site Par défaut serait Rôles des administrateurs de site et des administrateurs système Il existe deux types d administrateurs dans Tableau Server : les administrateurs système et les administrateurs de site. Les administrateurs système peuvent décider si les administrateurs de site sont autorisés à ajouter ou à supprimer des utilisateurs à l aide de la boîte de dialogue Ajouter un nouveau site (ou Modifier le site) : Si l option Administrateurs système uniquement est sélectionnée, les administrateurs de site ne peuvent ni ajouter ni supprimer des utilisateurs. Toutefois, ils ont toujours la possibilité de gérer des groupes, des projets, des classeurs et des connexions de données au sein de leur site. Si l option Administrateurs système et de site est sélectionnée (paramètre par défaut), ils peuvent effectuer toutes les opérations précitées, ainsi qu ajouter et supprimer des utilisateurs

119 Licence et limites en termes d'utilisateurs Les utilisateurs peuvent appartenir à plusieurs sites, avec différents droits utilisateur et niveaux de licence sur chaque site. Toutefois, un utilisateur appartenant à plusieurs sites n'a pas besoin de licence pour chaque site. Chaque utilisateur a besoin d'une licence uniquement. Les administrateurs système peuvent recourir au paramètre Nombre maximum d utilisateurs du site<n> pour spécifier le nombre limite d utilisateurs pour un site. Seuls les utilisateurs avec licence sont pris en compte ; les administrateurs système sont exclus. Ainsi, si un site compte 90 utilisateurs avec licence, 20 utilisateurs sans licence et un administrateur système, le nombre d'utilisateurs est de 90. Si Nombre maximum d'utilisateurs du site a pour valeur 100, il est possible d'ajouter 10 autres utilisateurs avec licence. Ajout ou modification de sites Si vous êtes un administrateur système, vous pouvez ajouter un site à Tableau Server ou en modifier un, en procédant comme suit : 1. Ouvrez la page Sites en cliquant sur Sites sous Admin, puis cliquez sur Ajouter : Si vous modifiez un site, sélectionnez celui de votre choix et cliquez sur Modifier. Si vous n avez pas ajouté de site à Tableau Server, un seul site est disponible pour la sélection : Default (le site par défaut). 2. Entrez un Nom de site et un ID de site pour le site (si vous modifiez le site par défaut, vous ne pouvez pas modifier l ID de site) :

120 Le «t» dans l'url (par exemple, ne peut pas être modifié. Sur les serveurs multisite, il apparaît dans les URL des sites différents du site par défaut. 3. Les classeurs, extraits et sources de données consomment tous de l espace de stockage sur le serveur. Sélectionnez Aucune limite ou Quota, et entrez le nombre de Go de votre choix. Si vous définissez un quota et que le site dépasse ce quota, les éditeurs ne pourront pas télécharger de nouveau contenu tant que le site ne sera pas repassé sous cette limite. Les administrateurs système peuvent contrôler où en est le site par rapport au quota fixé, en utilisant les colonnes Quota de stockage et % du quota utilisé sur la page Sites 4. Indiquez si vous seul, en tant qu administrateur système, pouvez ajouter ou supprimer des utilisateurs (Administrateurs système uniquement) ou si les deux types d'administrateurs (Administrateurs système et de site) y sont autorisés. Si vous autorisez les administrateurs de site à ajouter des utilisateurs, précisez le nombre d utilisateurs qu ils peuvent ajouter au site en sélectionnant l une des options suivantes : Jusqu'au maximum de la capacité du serveur : Pour un serveur utilisant un modèle de licence basée sur l'utilisateur, la limite correspond au nombre de licences serveur disponibles. Pour un serveur utilisant un modèle de licence concernant les principaux composants, le nombre d'utilisateurs pouvant être ajoutés n'est pas limité. Nombre maximum d'utilisateurs du site <n> : Cette option permet d autoriser les administrateurs de site à ajouter des utilisateurs jusqu à la limite que vous spécifiez. Pour plus d informations sur le mode de licence et le nombre limite d utilisateurs, reportez-vous à Utilisation de sites. 5. Sélectionnez Autoriser l enregistrement des performances pour permettre aux

121 utilisateurs du site de collecter des mesures sur la performance des classeurs, par exemple la rapidité de chargement, etc. Outre la sélection de cette option pour le site, les utilisateurs doivent ajouter un paramètre à l URL du classeur pour lancer l enregistrement. Consultez Création d un enregistrement de performances Page 251 pour plus d informations. 6. Ne décochez pas l'option Autoriser la création Web pour ce site sélectionnée ou décochez-la pour désactiver complètement la création sur le serveur. Lorsque vous désactivez la création Web, les utilisateurs ne peuvent plus modifier des classeurs publiés depuis l'environnement de serveur Web. Pour mettre à jour un classeur publié vers le serveur, un utilisateur de Tableau Desktop doit le publier à nouveau. Pour plus d'informations, consultez Exemple : Désactiver la création Web Page Dans les paramètres d abonnement au site, l option Permettre les abonnements doit être cochée pour permettre aux utilisateurs du site de s abonner à des vues. Cette option est visible uniquement si vous avez également des paramètres d abonnement configurés dans la boîte de dialogue Configuration. Vous pouvez également entrer une adresse personnalisée pour l option Depuis l adresse, pour l envoi des abonnements. Si l adresse de messagerie que vous entrez doit avoir une syntaxe valide (comme ou elle ne doit pas nécessairement correspondre à une adresse de messagerie existante pour Tableau Server (certains serveurs SMTP peuvent néanmoins exiger qu elle corresponde à une adresse de messagerie existante). 8. Pour Pied de page de l , sélectionnez Personnalisé et entrez le texte que vous souhaitez voir apparaître au-dessus de l URL de Tableau Server dans les pieds de page de l abonnement. Par exemple, si vous entrez ce texte : Le pied de page l qui s'affiche est similaire à celui-ci :

122 9. Cliquez sur OK. Si vous ajoutez votre premier site à Tableau Server, l onglet Admin est modifié. Utilisateurs devient Tous les utilisateurs, car la page concerne tous les utilisateurs du serveur, et une catégorie Utilisateurs du site apparaît. Ajout d'utilisateurs à un site Lorsque vous ajoutez un site à Tableau Server, le système devient multisite. Vous ne disposez plus d une page Utilisateurs mais de deux pages : Tous les utilisateurs et Utilisateurs du site. En tant qu administrateur système, vous seul pouvez accéder à la page Tous les utilisateurs, qui s applique à l ensemble du système serveur. C est uniquement à partir de celle-ci qu il est possible d ajouter des utilisateurs simultanément à plusieurs sites, de supprimer des utilisateurs et, si le serveur utilise l authentification locale, de réinitialiser les mots de passe des utilisateurs

123 La page Utilisateurs du site vous permet de voir rapidement quels sont les utilisateurs présents sur le site auquel vous êtes actuellement connecté. Vous pouvez ajouter des utilisateurs depuis cette page, mais ils seront uniquement ajoutés à ce site. La procédure suivante décrit comment ajouter des utilisateurs depuis la page Tous les utilisateurs. Il existe deux manières de procéder : Un par un (voir la procédure décrite ci

124 dessous) ou par lots au moyen de la commande Importer, qui s appuie sur un fichier CSV (voir la procédure décrite dans Importation d utilisateurs depuis un fichier CSV Page 70). Pour ajouter un utilisateur : 1. Dans la page Tous les utilisateurs, cliquez sur le lien Ajouter en haut de la liste des utilisateurs. 2. Entrez un nom d'utilisateur : Authentification locale Si le serveur utilise l'authentification locale, spécifier une adresse de messagerie en guise de nom d'utilisateur est le meilleur moyen d'éviter les conflits de noms d'utilisateurs (par exemple, au lieu de jsmith). Active Directory Si vous ajoutez un utilisateur provenant du même domaine Active Directory que celui dans lequel s exécute le serveur, il vous suffit d entrer le Nom de l utilisateur concerné sans le domaine. Le domaine du serveur sera supposé. En cas de définition de confiance réciproque entre le domaine du serveur et un autre domaine, vous pouvez ajouter des utilisateurs provenant de ces deux domaines. Lors du premier ajout d un utilisateur à partir du domaine n appartenant pas au serveur, utilisez le nom de domaine qualifié complet avec le nom d utilisateur. Les utilisateurs suivants peuvent être ajoutés à l aide du surnom de domaine. Par exemple, si mybiz.lan est un domaine n appartenant pas au serveur, nommez le premier utilisateur de ce domaine par ou mybiz.lan\user1 L utilisateur suivant pourra également être saisi en utilisant le surnom de domaine, tel que ou mybiz\user2. Remarque : Assurez-vous de ne pas saisir le Nom complet de l utilisateur dans ce champ, cela peut générer des erreurs lors du processus d importation. 3. Si le serveur utilise l'authentification locale, indiquez les informations suivantes : Nom complet Entrez un nom d'affichage pour l'utilisateur (par exemple, John Smith)

125 Mot de passe Entrez un mot de passe pour l'utilisateur. Confirmer Ressaisissez le mot de passe. 4. Adhésion au site Sélectionnez le ou les sites dont l'utilisateur doit faire partie. Par défaut, le site auquel vous êtes connecté est sélectionné. 5. Niveau de licence et droits utilisateur Choisissez un niveau de licence, un rôle d'administration et si l'utilisateur peut publier des classeurs et des sources de données. Un utilisateur qui appartient à plusieurs sites peut avoir différents niveaux de licence et droits utilisateur sur chaque site. Consultez À propos des niveaux de licence Page 83, Référence d'autorisations Page 203 et À propos des droits utilisateur Page 87 pour en savoir plus. 6. Cliquez sur Ajouter un utilisateur. Suppression de sites Les administrateurs système peuvent supprimer des sites ajoutés à Tableau Server. La suppression d'un site supprime également les classeurs et sources de données publiés sur le site, ainsi que les utilisateurs. Si un utilisateur appartient à d'autres sites, il n'est pas supprimé. Afin de supprimer définitivement un utilisateur, vous devez utiliser la page Tous les utilisateurs. Pour supprimer un site : 1. Ouvrez la page Sites située sous Serveur : 2. Sélectionnez le site que vous souhaitez supprimer et cliquez sur Supprimer :

126 3. Cliquez sur Oui dans la boîte de dialogue de confirmation qui s affiche. Importation ou exportation d'un site Vous pouvez mettre à disposition un nouveau site Tableau Server en exportant un site existant vers un fichier et en important le fichier sur un nouveau site. Le site que vous exportez est appelé site source. Le site vers lequel vous importez est appelé site cible. Le site source peut provenir de Tableau Online, qui est une installation de Tableau Server basée sur le Cloud et hébergée par Tableau, ou d'un déploiement de Tableau Server que vous administrez. Lors de l'importation d'un site, toutes les ressources qui le composent (y compris les classeurs, les projets, les sources de données et les utilisateurs) sont également importées. L'importation intègre également les autorisations, les abonnements et les listes des favoris des utilisateurs que vous avez créées. Avant d'exporter... Avant d'exporter un site, lisez les points suivants : Supprimer les éléments non utilisés : Assurez-vous que le site source contient uniquement ce que vous souhaitez importer. Supprimez tous les classeurs, projets ou sources de données non utilisées. Supprimer les utilisateurs non utilisés : Confirmez que tous les utilisateurs possèdent une licence et supprimez toute personne qui ne représente plus un utilisateur réel. Tout utilisateur exporté depuis le site source doit être importé vers le site cible. Vous ne pouvez pas supprimer d'utilisateurs pendant l'importation. Créer des comptes utilisateur sur le serveur cible : Le processus d'importation du site attribue des utilisateurs à un site cible. Les utilisateurs doivent déjà posséder des comptes utilisateur sur le système serveur cible. Si vous exportez un site vers un autre site sur le même Tableau Server, vous disposez de tous les comptes utilisateur dont vous avez besoin. Si vous exportez un site depuis Tableau Online ou depuis un serveur Tableau différent, vous devez créer des comptes utilisateur sur le serveur cible avant de pouvoir effectuer l'importation. Vérifier l'authentification utilisateur : L'authentification utilisateur est un paramètre à

127 l'échelle du serveur et tous les sites d'un même serveur doivent utiliser le même paramètre. Vous pouvez exporter depuis et importer vers des serveurs qui utilisent différentes méthodes d'authentification utilisateur, mais vous devrez modifier les fichiers de cartographie utilisés pour l'importation. Cette étape est intégrée au processus d'importation et décrite dans Vérifier les cartographies du site Page 129. Dans la mesure où les sites Tableau Online utilisent une méthode d'authentification utilisateur personnalisée, l'exportation depuis un site Tableau Online nécessite d'apporter des modifications aux fichiers de cartographie spécifiques à l'utilisateur. Ceci garantit une importation propre, quelle que soit la configuration du serveur cible. Vérifier les programmations : La page Programmations de Tableau Server répertorie les programmations par défaut que vous pouvez utiliser pour extraire les actualisations et les programmations : Les actualisations et les abonnements attribués aux programmations par défaut du site source seront automatiquement mappées aux mêmes programmations sur le site cible. Si le site source possède des programmations personnalisées, elles sont importées sur le site cible. Il est possible de les renommer lorsque vous modifiez les fichiers de cartographie. Configurer le serveur cible pour envoyer des abonnements : Les abonnements seront importés vers le nouveau site, mais vous devez configurer le serveur cible pour envoyer les abonnements, s'il n'est pas déjà configuré. Pour plus d'informations, consultez Alertes et abonnements Page 13. Créer ou identifier le site cible : Avant de pouvoir importer un fichier de site, vous devez d'abord disposer d'un site cible sur Tableau Server. Tous les éléments du site cible qui n'existent pas dans le site source seront supprimés lors de l'importation. C'est pourquoi il est recommandé d'utiliser un site vide. Pour plus d'informations sur la création ou l'apport de modifications aux sites, consultez Ajout ou modification de sites. Localiser les ID de site : Les commandes que vous utilisez pour exporter ou importer un site requièrent un ID de site comme paramètre. Un ID de site permet d'identifier un site de manière unique pour Tableau Server. Lorsque vous êtes connecté à un site, l'id de site apparaît immédiatement après le t/ dans l'url :

128 Exporter un site Il n'est pas nécessaire d'arrêter Tableau Server pendant le processus d'exportation ou d'importation. Pour exporter un site : 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et accédez au répertoire du compartiment de Tableau Server. Par exemple : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin 2. Entrez la commande suivante : tabadmin exportsite <site ID> --file <filename or path>. Par exemple, pour exporter un site dont l'id de site est wsales vers le fichier C:\sites\exported_sites\sales_export.zip, entrez les éléments suivants : tabadmin exportsite wsales --file C:\sites\exported_sites\- sales_export.zip Pour consulter des exemples d'autres options que vous pouvez utiliser avec la commande exportsite, consultez exportsite Page 361. Pendant l'exportation, Tableau Server verrouille le site. Importer un site Si vous ne possédez pas déjà un site cible pour l'importation, créez-en un. Pour connaître la procédure, consultez Ajout ou modification de sites. L'importation d'un site s'effectue en trois étapes. Tout d'abord, vous exécutez la commande tabadmin importsite pour générer les fichiers qui seront importés ; ensuite, vous vérifiez les fichiers qui montrent la manière dont le site sera importé ; enfin, vous exécutez la commande tabadmin importsite_verified pour terminer l'importation. Avant de commencer, vous devrez disposer du fichier de site importé et de l'id de site pour le site cible. L'ID de site du site par défaut de Tableau Server est ""(doubles guillemets droits, pas d'espace). Si vous exécutez les commandes dans Windows PowerShell, délimitez les doubles guillemets droits du site par défaut avec des guillemets simples ('""'). Même s'il n'est pas nécessaire d'arrêter Tableau Server pendant le processus d'importation, le site qui reçoit l'importation sera verrouillé jusqu'à la fin du processus. Démarrer l'importation d'un site Pour démarrer l'importation d'un site : 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et accédez au répertoire du compartiment de Tableau Server. Par exemple : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin 2. Entrez la commande suivante :

129 tabadmin importsite <site ID> --file <filename or path> où <site ID> est l'id de site du site cible et <filename or path> est le chemin complet du fichier de site exporté. Par exemple, pour importer le fichier C:\sites\exported_sites\sales_export.zip vers un site dont l'id de site est esales, entrez les éléments suivants : tabadmin importsite esales --file C:\sites\exported_sites\- sales_export.zip Pour consulter des exemples d'autres options que vous pouvez utiliser avec la commande importsite, consultez importsite Page Après que vous avez entré la commande, les fichiers de cartographie que vous devez vérifier sont placés dans ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\temp\import_<site ID>_<datetime>\mappings. Notez cet emplacement pour la procédure suivante. Vérifier les cartographies du site Les fichiers de cartographie générés après que vous avez lancé l'importation d'un site grâce à la commande importsite vous indiquent comment les ressources du site seront attribuées une fois l'importation terminée. Les éléments que Tableau Server n'est pas parvenu à mapper, et qui requièrent des modifications, sont marqués par des points d'interrogations (???) dans les fichiers CSV. Avant de pouvoir exécuter la commande importsite_verified finale, vous devez modifier les points d'interrogation de manière à ce qu'ils représentent des attributions valides sur le site cible. Vous ne pouvez pas ajouter ou supprimer des utilisateurs dans le cadre de vos modifications. Tous les noms d'utilisateurs des utilisateurs que vous importez doivent déjà exister sur le serveur cible. Pour vérifier les fichiers de cartographie d'un site : 1. Accédez au répertoire affiché après avoir entré la commande importsite :

130 2. À l'aide de Microsoft Excel (recommandé) ou d'un éditeur de texte, ouvrez chaque fichier CSV dans le dossier des cartographies. Chaque fichier indique la manière dont les éléments du site source seront mappés, ou gérés, une fois que l'importation sur le site cible est terminée. 3. Vérifiez que les cartographies sont correctes. Remplacez toutes les entrées composées de points d'exclamation (???) par une valeur valide. Utilisez ce tableau comme guide : Nom du fichier CSV mappingsdomainmapperforgroups Titre de la colonne source_ name source_ domain_ name target_ domain_ name Modifiable? Non Non Oui* Description Le nom d'un groupe d'utilisateurs sur le site source. Le type d'authentification utilisateur sur le site source : soit local (pour Authentification locale), soit le nom de domaine (pour Active Directory). Le type d'authentification utilisateur sur le site source : soit local pour Authentification locale, soit le nom de domaine (comme exemple.com ou exemple.lan) pour Active Directory. *Ne modifiez pas la valeur target_domain_name pour Tous les utilisateurs. Conservez la valeur local, même si votre serveur cible est configuré pour une authentification utilisateur Active Directory. Le groupe Tous les utilisateurs est un groupe d'utilisateurs par défaut spécial qui doit exister sur chaque Tableau Server. mappingsschedulemapper source_ Non Les noms des pro

131 name source_ scheduled_ action_ type target_ name target_ scheduled_ action_ type Non Oui Non* grammations d'abonnement ou de l'extrait personnalisés et par défaut sur le site source. Le type de programmation, soit Extrait, pour les actualisations des extraits, ou Abonnement, pour les enregistrements des abonnements sur le site source. Les noms des programmations personnalisées sur le site cible. Vous pouvez modifier cette valeur. Par exemple, si la programmation est nommée Mise à jour du vendredi sur le site source, vous pouvez la renommer Actualisation du vendredi sur le site cible. Le type de programmation, soit Extrait, pour les actualisations des extraits, soit Abonnement, pour les enregistrements des abonnements sur le site cible. *Dans de rares situations, cette colonne peut contenir des points d'interrogation (???). Si c'est le cas, remplacezles soit par Extrait, soit par Abonnement, en fonction de l'entrée affichée sous source_ scheduled_action_ type

132 mappingssitemapper source_ Non url_namespace target_ Non url_namespace source_ Non name mappingssystemusernamemapper source_ domain_ name target_ name Non Oui L'ID de site du site source. L'ID de site du site cible. Le nom d'utilisateur d'un utilisateur sur le site source. Le type d'authentification utilisateur sur le site source : soit local, pour Authentification locale, un nom de domaine (comme exemple.com ou exemple.lan) pour Active Directory, ou externe (pour un site Tableau Online). Les noms d'utilisateurs des utilisateurs qui seront attribués au site cible lors de l'importation. Confirmez que tous les noms d'utilisateurs répertoriés existent sur le système serveur cible et remplacez tous les points d'interrogation (???) par un nom d'utilisateur valide issu du serveur cible. Vous ne pouvez pas créer de noms d'utilisateurs en ajoutant des lignes au fichier CSV. De la même manière, vous ne pouvez pas supprimer de noms d'utilisateurs en effaçant des lignes. Vous pouvez modifier un nom d'utilisateur dans la colonne target_name

133 target_ domain_ name Oui pour le différencier de son nom d'utilisateur source tant qu'il existe sur le système serveur cible en utilisant ce nom différent. Par exemple, un utilisateur peut avoir une valeur source_name et une valeur target_name om tant que le nom d'utilisateur om existe sur le serveur cible. Vous ne pouvez pas mapper un utilisateur du site source à plusieurs noms d'utilisateurs du site cible. Le type d'authentification utilisateur sur le site cible : soit local pour Authentification locale, soit un nom de domaine (comme exemple.com ou exemple.lan) pour Active Directory. 4. Si vous apportez des modifications, enregistrez-les et conservez le formatage des fichiers CSV. Conservez les fichiers de cartographie à leur emplacement actuel. Terminer l'importation du site Pour terminer l'importation du site : 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et accédez au répertoire du compartiment de Tableau Server. Par exemple : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin 2. Entrez la commande suivante : tabadmin importsite_verified <site ID> --importjobdir <PATH>

134 où <site ID> est l'id de site du site cible et <PATH> est le répertoire supérieur par rapport au répertoire des cartographies que vous avez utilisé dans Vérifier les cartographies du site Page 129. Par exemple : tabadmin importsite_verified esales --importjobdir C:\ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\temp\import_esales_ Pour consulter des exemples d'autres options que vous pouvez utiliser avec la commande importsite_verified, consultez importsite_verified Page Ouvrez le nouveau site que vous venez d'importer et confirmez que tout s'est passé comme prévu. Navigation multisite Voici quelques conseils sur la façon de naviguer d un site à l autre et d identifier le site que vous utilisez. Connexion à un site Si vous êtes membre de plusieurs sites, vous êtes invité à en sélectionner un lors de votre connexion au serveur : Navigation sur d'autres sites Si vous appartenez à plusieurs sites, un menu Site s affiche en haut de la page :

135 Pour vous connecter à un autre site, cliquez sur le menu Site, puis sélectionnez le site de votre choix : Identification de votre site Si le serveur exécute plusieurs sites mais que vous n appartenez qu à un seul site, vous n êtes pas invité à choisir votre site lors de la connexion au serveur. Après la connexion, vous ne voyez pas le menu Site s afficher en haut de la page : Toutefois, l URL de votre navigateur Web affiche un t suivi de l ID de site de votre site : Si le serveur n exécute pas plusieurs sites, l URL de votre navigateur Web ressemble à ce qui suit (pas de t ni d ID de site). Dans ce cas là, vous utilisez le site intégré de Tableau, nommé «Default». Maintenance du serveur En tant qu'administrateur système, vous souhaiterez vérifier l'état du serveur, analyser et contrôler l'activité sur le serveur, gérer les tâches planifiées ou effectuer certaines activités de maintenance, telles que la reconstitution de l'index de recherche. En outre, il existe de nombreux paramètres que vous souhaiterez définir afin de personnaliser l'expérience des utilisateurs du serveur. Vous pouvez effectuer l'ensemble de ces tâches sur la page Maintenance. Afficher l'état des processus du serveur Vous pouvez utiliser la table des états sur la page Maintenance pour afficher l'état des processus Tableau sur chaque serveur Tableau :

136 Pour plus d'informations sur l état sans licence d un processus VizQL Server, reportezvous à Gérer un processus VizQL Server sans licence Page 405. Pour afficher une version lisible par les ordinateurs des informations ci-dessus, accédez à la page Maintenance, remplacez le mot «status» dans votre adresse URL par «systeminfo» (par exemple, Une page Web identique à la page suivante s'affiche : Les états possibles pour le service Tableau sont OK, Occupé, Eteint et Veille. Accès aux états à distance En tant qu'administrateur Tableau, vous seul pouvez voir les outils sur la page Maintenance, notamment la table des états. Vous pouvez toutefois rendre disponible la version lisible par les ordinateurs de la table des états pour les utilisateurs non administrateurs et les ordinateurs

137 autres que celui qui héberge Tableau Server, par exemple dans le cadre du processus de surveillance à distance. Pour accorder l'accès distant aux états de Tableau Service : 1. Depuis l'ordinateur qui héberge Tableau Server, ouvrez le fichier de configuration Tableau Server : ProgramData\Tableau\Tableau Server\config\tabsvc.yml 2. Ajoutez la ligne wgserver.systeminfo.allow_referrer_ips: <IP address or name> au fichier tabsvc. yml, où <IP address or name> désigne l'adresse IPv4 ou le nom de l'ordinateur que vous souhaitez ajouter. Si vous accordez l'accès à l'état du service à plusieurs ordinateurs, utilisez des virgules (sans espaces) pour séparer chacune des entrées. Par exemple : 3. Enregistrez et fermez le fichier tabsvc.yml. 4. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et tapez : cd "C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin" 5. Utilisez ensuite la commande suivante pour redémarrer les processus de Tableau Server : tabadmin restart Désormais, les utilisateurs des ordinateurs dont l'adresse IP ou le nom d'ordinateur a été ajouté(e) à tabsvc.yml peuvent afficher les états de processus de Tableau en entrant l'adresse URL dans un navigateur ou à partir d'une ligne de commande (par exemple, curl Cette fonctionnalité peut également être utilisée dans le cadre d'un processus de surveillance à distance automatisé. Reconstituer l'index de recherche Si, pour une raison quelconque, l'index de recherche cesse de renvoyer des résultats corrects ou que des résultats sont absents, il est possible que vous deviez reconstituer l'index de recherche. Vous devez également reconstituer l'index de recherche si l'indexeur reste inactif sur une longue période

138 1. Pour reconstituer l'index de recherche, cliquez sur le lien Maintenance sur l'onglet Admin. 2. Cliquez sur Reconstituer l'index de recherche pour lancer le processus. Suppression de mots de passe de connexion de données enregistrés En tant qu'administrateur, si vous activez le paramètre Mots de passe enregistrés, les utilisateurs du serveur peuvent enregistrer les mots de passe des sources de données pour les prochaines visites et sur différents navigateurs. Vous pouvez réinitialiser tous les mots de passe pour l'ensemble des utilisateurs de Tableau Server, ce qui les obligera à se connecter aux sources de données la prochaine fois qu'ils visiteront une vue nécessitant l'authentification de la base de données. Les utilisateurs du serveur peuvent également supprimer leurs mots de passe de connexion de données enregistrés à l'aide de leur page Préférences utilisateurs. Pour supprimer les mots de passe de connexion de données enregistrés de tous les utilisateurs du serveur : 1. Cliquez sur le lien Maintenance dans la section Administration sur le côté gauche de la page :

139 2. Sous Activités, cliquez sur Supprimer tous les mots de passe de connexion de données enregistrés de tous les utilisateurs. Archiver des journaux sur la page Maintenance (instantané) Vous pouvez générer et télécharger un instantané (archive) des fichiers journaux de Tableau Server depuis un navigateur Web, sans avoir à ouvrir une invite de commande. Cet instantané compressé contient une copie des données de fichier journal de Tableau Server et de tous les serveurs d'employé (si vous avez un environnement réparti). Ces données peuvent remonter jusqu'à sept jours. Le processus d'instantané ne modifie ni ne supprime les fichiers journaux de Tableau Server ou les archives de journaux créées avec tabadmin. Remarque : pour spécifier le volume de données que vous souhaitez collecter ou le nom du fichier compressé que vous créez, utilisez tabadmin pour créer une archive des journaux de serveur. Pour plus d'informations, consultez Archiver les fichiers journaux Page 394. Pour générer un instantané des fichiers journaux de serveur :

140 1. Dans l onglet Admin, cliquez sur Maintenance : 2. Sous Activités, cliquez sur Générer et télécharger un instantané des fichiers journaux pour ouvrir les options d'instantané : 3. Cliquez sur Générer un instantané pour créer un instantané des journaux Tableau Server. Le bouton Générer un instantané n'est disponible que s'il n'existe aucun instantané. Les archives de journaux créées avec tabadmin n'ont aucune incidence sur la disponibilité de cette option. 4. Cliquez sur Télécharger un instantané pour télécharger l'instantané du fichier journal

141 à l'emplacement de téléchargement par défaut de votre navigateur Web. Cette option est disponible une fois que vous avez créé un instantané. Google Chrome affiche le téléchargement en bas de la fenêtre : 5. Cliquez sur la flèche, puis cliquez sur Ouvrir pour décompresser l'instantané ou sur Ouvrir le dossier de destination pour voir où il a été téléchargé : 6. (Facultatif) Cliquez sur Supprimer un instantané pour supprimer un instantané de journal. Cette option est disponible une fois que vous avez créé un instantané. Vous devez supprimer l'instantané existant avant de pouvoir en créer un nouveau

142 Par exemple, il se peut que vous souhaitiez supprimer l'instantané que vous avez créé avant la survenue d'un événement afin d'examiner ce dernier. Paramètres de maintenance Les paramètres suivants sont disponibles dans la section Paramètres de la page Maintenance du serveur : Paramètre Données d'identification intégrées Description Permet aux éditeurs de joindre les mots de passe aux classeurs publiés de sorte que les utilisateurs Web soient automatiquement authentifiés lors de la connexion aux sources de données. Les mots de passe sont joints aux classeurs et ne sont accessibles que sur le serveur. Cela signifie que les utilisateurs devront toujours entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe afin de se connecter à la source de données lors de l'ouverture du classeur dans Tableau Desktop. Lorsque ce paramètre est désactivé, tous les mots de passe intégrés existants sont enregistrés, mais ils ne sont pas utilisés pour l'authentification. De cette manière, si vous activez à nouveau ce paramètre, les utilisateurs n'auront pas à réintégrer les mots de passe. Programmation Permet aux éditeurs d'affecter des classeurs à des programmations. Cette option est uniquement disponible si l'option Informations de connexion intégrées est activée. Lorsque ce paramètre est activé, les éditeurs pourront accéder aux options de programmation dans la boîte de dialogue Publication. Mots de passe enregistrés Permet aux utilisateurs d'enregistrer des mots de passe de sources de données pour plusieurs visites et navigateurs. Par défaut, les utilisateurs peuvent choisir l'option «Mémoriser mon mot de passe jusqu'à ce que je me déconnecte», ce qui leur permet d'enregistrer leur mot de passe lors d'une session unique du navigateur. Lorsque le paramètre Mots de passe enregistrés est sélectionné, un utilisateur peut choisir de mémoriser le mot de passe, ce qui permet d'enregistrer le mot de passe pour les prochaines visites et sur différents navigateurs de sorte que les utilisateurs seront automatiquement authentifiés quel que soit l'ordinateur utilisé. En tant qu'administrateur, vous pouvez à tout moment supprimer tous les mots de passe enregistrés. De plus, les utilisateurs peuvent supprimer leurs propres mots de passe enregistrés

143 Activer Invité Page de démarrage par défaut Paramètres de langue et locaux par défaut Rétablir la valeur par défaut de tous les paramètres Permet aux utilisateurs d'afficher et d'interagir avec des vues intégrées sans devoir se connecter à un compte Tableau Server. Des autorisations peuvent être attribuées au compte utilisateur Invité afin de contrôler l'interactivité autorisée pour chaque vue. Cette option est uniquement disponible si vous disposez d'une licence serveur concernant les principaux composants de l'application. Elle peut être utilisée avec l'option Activer la connexion automatique, que vous pouvez sélectionner lors de la configuration. Affiche la page de démarrage par défaut actuelle du serveur pour tous les utilisateurs. Pour connaître la procédure de modification, consultez la rubrique Définir la page de démarrage par défaut pour tous les utilisateurs bas. Chaque utilisateur pourra remplacer ce paramètre (pour plus d'informations, consultez la rubrique Votre page de préférences utilisateur Page 80). Contrôle le choix de la langue utilisée pour l'interface utilisateur du serveur, et les paramètres locaux utilisés pour les vues. Chaque utilisateur peut ignorer ce paramètre sur sa page Préférences utilisateur. De plus, les paramètres du navigateur Web sont les premiers éléments utilisés pour déterminer quelle langue et quels paramètres locaux sont utilisés. Reportez-vous à Paramètres de langue et locaux Page 161 pour obtenir plus d'informations. Tous les paramètres du serveur qui ont été modifiés depuis l'installation retrouvent leur état initial. Définir la page de démarrage par défaut pour tous les utilisateurs Par défaut, Tableau Server s installe avec Vues comme page de démarrage par défaut pour tous les utilisateurs. En tant qu administrateur système, vous pouvez la modifier et choisir une autre page à laquelle tous les utilisateurs ont accès, comme la page Classeurs. Chaque utilisateur pourra remplacer votre paramètre (pour plus d'informations, consultez la rubrique Votre page de préférences utilisateur Page 80). Pour définir la page de démarrage par défaut pour tous les utilisateurs, procédez comme suit : 1. Accédez à la page que vous souhaitez définir comme page par défaut. 2. Cliquez sur votre nom dans le coin supérieur droit de la page

144 3. Sélectionnez Définir comme page de démarrage pour tous les utilisateurs. Tableau Server Monitor Tableau Server Monitor est installé en même temps que Tableau Server. Vous pouvez y accéder à partir de la barre d'état système de Windows. Grâce à cet outil, vous pouvez démarrer et arrêter le serveur, ouvrir Tableau Server et afficher l'état du serveur. Ouvrir le serveur Cette commande permet de lancer Tableau Server dans votre navigateur Web. Vous pouvez ainsi facilement accéder à l'application Web et aux outils de maintenance associés. Démarrer/Arrêter le serveur Ces commandes vous permettent de démarrer et d'arrêter le serveur. Lorsque vous arrêtez le serveur, il devient indisponible pour l'ensemble des utilisateurs et les sessions en cours sont arrêtées. Si un utilisateur est en train de publier un classeur lors de l'arrêt du serveur, le processus est abandonné. C'est pourquoi, il est possible que seules certaines feuilles de calcul du classeur soient publiées sur le serveur. Il est possible que l'arrêt du serveur perturbe vos utilisateurs, c'est pourquoi vous devez vous assurer de les prévenir avant cette opération ou planifier la maintenance pendant les heures de fermeture

145 Redémarrer le serveur Cette commande permet de redémarrer le serveur. Aucun utilisateur n'a accès au serveur pendant son redémarrage. Assurez-vous de prévenir vos utilisateurs de l'arrêt du fonctionnement avant d'effectuer cette opération. Vous devrez redémarrer le serveur si vous apportez des modifications à la configuration de Tableau Server. Afficher l'état Cette commande permet d'ouvrir une info-bulle contenant l'état de chaque processus. Pour obtenir des états plus détaillés, utilisez la page Maintenance. Gérer les clés de produits Cette commande ouvre le gestionnaire des clés de produits, qui vous permet d'ajouter et de supprimer des clés de produits. Quitter Cette commande ferme Tableau Server Monitor. Elle n'arrête pas Tableau Server. Vous pouvez rouvrir l application en sélectionnant Tous les programmes > Tableau Server 8.2 > Tableau Server Monitor dans le menu Démarrer de Windows. Sources de données Une source de données Tableau Server consiste en une connexion de données réutilisable. Elle peut inclure un extrait de données ou des informations pour un passage direct à une base de données directe et relationnelle. Elle inclut également une couche de personnalisations, comme des calculs, des groupes ou des ensembles. (Les sources de données Cube ont des limitations spécifiques. Pour plus d'informations, consultez Sources de données multidimensionnelles (Cube) Page 149.) Tableau Server les sources de données sont créées dans Tableau Desktop, puis publiées sur le serveur. Pour plus d'informations sur la création, le téléchargement et la modification des sources de données Tableau Server, consultez l'aide de Tableau Desktop. Après que la source de données a été publiée, les utilisateurs de Tableau Server disposant des autorisations appropriées peuvent l'utiliser pour créer un classeur sur le serveur. Consultez Création d'un classeur et création d'une vue Page 172 pour en savoir plus. Les administrateurs peuvent effectuer les tâches suivantes avec des sources de données Tableau Server : Modifier et consulter les autorisations des sources de données :Utilisez les autorisations pour spécifier quels utilisateurs ou quels groupes peuvent se connecter aux sources de données, les modifier et les télécharger. Reportez-vous à la rubrique Définition d'autorisations pour une source de données pour en savoir plus. Programmer l'actualisation des extraits de sources de données : Si la source de

146 données comprend un extrait, vous pouvez le programmer pour actualisation. Reportezvous à la rubrique Programmation de tâches pour en savoir plus. Bien que la personne ayant publié la source de données puisse également effectuer ces tâches dans Tableau Desktop, la gestion de ces tâches sur le serveur par des administrateurs constitue une bonne pratique. Les administrateurs peuvent également supprimer une source de données ou y ajouter des balises. Gestion des sources de données Pour que les utilisateurs puissent travailler avec des sources de données Tableau Server, ils doivent disposer des autorisations appropriées pour la source de données. Les sources de données utilisées comme connexions proxy requièrent une méthode d'authentification spécifique auprès de la base de données ainsi que l'installation des pilotes appropriés sur Tableau Server. Pour obtenir plus d'informations, consultez ce qui suit. Définir des autorisations pour une source de données Page 198 Pilotes de base de données Page 45 Sécurité des données Page 229 À propos de Tableau Data Server Le serveur de données de Tableau est un composant du serveur qui vous permet de gérer et stocker de manière centralisée vos sources de données Tableau Server.Une source de données consiste en une connexion de données réutilisable. Les données sont disponibles dans le moteur de données Tableau, sous forme d'extrait ou dans une base de données relationnelle directe. Pour les connexions de bases de données relationnelles, les informations stockées dans la source de données sont utilisées via une connexion directe. La source de données peut également comporter des personnalisations effectuées au niveau des champs de Tableau Desktop, telles que des calculs, des alias de dimensions, des groupes ou des ensembles. Pour les administrateurs, il existe de nombreux avantages à utiliser des sources de données Tableau Server.Parce que vous pouvez utiliser un extrait de source de données avec plusieurs classeurs, vous pouvez faire des économies en termes d'espace serveur et de temps de traitement. Les actualisations d'extrait peuvent être programmées par extrait plutôt que par classeur et lorsqu'un classeur utilisant une source de données Tableau Server est téléchargé, l'extrait de données reste sur le serveur, ce qui permet de réduire le trafic réseau. Enfin, si une connexion requiert un pilote de base de données, il vous suffit alors d'installer ce dernier une seule et unique fois sur Tableau Server, au lieu de plusieurs sur tous les Bureaux de l'utilisateur. Pour utiliser le serveur de données, les auteurs n'ont qu'à se connecter aux données dans Tableau Desktop, soit en créant un extrait ou une connexion à une base relationnelle en direct et en la publiant dans Tableau Server.Une fois publiées, ces sources de données réutilisables ainsi que le serveur contiennent tout ce dont les auteurs de classeur ont besoin pour se connecter rapidement aux données et commencer à créer des éléments. Pour modifier une

147 source de données publiée, téléchargez-la dans Tableau Desktop, effectuez vos changements, puis republiez-la en écrasant votre source de données originale. Notez que tous les nouveaux membres ajoutés à un paramètre ou les changements apportés à l'ordre de tri par défaut ne font pas partie de la source de données (ils appartiennent au classeur). Si vous exécutez une installation distribuée de Tableau Server et pensez utiliser fréquemment les sources de données, vous pouvez optimiser le déploiement de votre serveur de différentes façons. Reportez-vous à la rubrique Environnements distribués Page 40 pour en savoir plus. Remarque : Pour utiliser des sources de données multidimensionnelles (cubes) publiées, vous devez les télécharger sur Tableau Desktop. Ainsi, de nombreux avantages ci-dessus ne s'appliquent pas. Pour plus d'informations, consultez Sources de données multidimensionnelles (Cube) Page 149. Utilisation des sources de données Si vous avez le statut d'auteur de classeur, vous pouvez utiliser une source de données Tableau Server pour créer un nouveau classeur ou modifier un classeur existant. Vous pouvez utiliser des sources de données de Tableau Desktop ou de l'environnement de création Web Tableau Server. Utiliser des sources de données Tableau Desktop Dans Tableau Desktop, sur la page Se connecter aux données, cliquez sur Tableau Server, puis entrez vos informations de connexion :

148 Une fois connecté à Tableau Server, les sources de données disponibles sont répertoriée à droite. Remarque : Pour connaître les éléments spécifiques aux sources de données de type cube, consultez Sources de données multidimensionnelles (Cube) Page suivante. La personne publiant la source de données doit définir l'autorisation Connexion pour vous Autoriser à y accéder en tant qu'utilisateur. Par défaut, tous les utilisateurs disposent de cette autorisation. Sélectionnez une source de données que vous souhaitez utiliser. La source de données est chargée dans la fenêtre Données du classeur. Tableau Server les sources de données possèdent une icône Tableau au lieu d'une icône base de données :

149 Utiliser une source de données dans l'environnement de création web Une fois connecté à Tableau Server, sélectionnez Sources de données dans la colonne de navigation de gauche. Si vous avez le statut d'administrateur, placez-vous sur l'onglet Contenu. Dans la liste des sources de données, cochez la case située devant celle que vous souhaitez utiliser, puis sélectionnez Nouveau classeur. Pour plus d'informations, consultez Création d'un classeur et création d'une vue Page 172. Pour plus d'informations sur la publication de sources de données à partir de Tableau Desktop, consultez Publier des sources de données dans l'aide de Tableau Desktop. Sources de données multidimensionnelles (Cube) Les sources de données multidimensionnelles (cubes) possèdent certaines caractéristiques qui les rendent uniques dans Tableau. Les sources de données de type cube ne prennent pas en charge les passages directs. Cela signifie que lors de la publication d'une source de données de type cube, vous ne pouvez pas établir de connexion à partir de Tableau Server en utilisant la source de données. Cela signifie également que vous ne pouvez pas créer de classeur en utilisant la source de données dans Tableau Server. La publication d'une source de données de type cube dans Tableau Server vous donne la possibilité de stocker la source de données sur le serveur. Toutefois, pour utiliser la source de données, vous devez télécharger la source de données dans Tableau Desktop et l'utiliser en local. Pour télécharger une source de données publiée, vous avez besoin des éléments suivants : L'autorisation Télécharger/Enregistrer sous sur le Web pour la source de données. Pour plus d'informations, reportez-vous aux rubriques Utiliser des autorisations

150 Page 194 et Définir des autorisations pour une source de données Page 198. Les bons pilotes et les ports ouverts sur un ordinateur exécutant Tableau Desktop. Résolution des problèmes liés aux sources de données Jusqu'à trois conditions sont nécessaires pour pouvoir travailler avec une source de données Tableau Server. Autorisations affectées à une source de données : Tout utilisateur se connectant à une source de données doit obtenir les autorisations Connexion et Afficher correspondantes. Cela s'applique également aux utilisateurs accédant à des vues qui se connectent à des sources de données. Toute personne publiant et modifiant des sources de données doit être en possession d'une licence de publication et des autorisations Écrire/Enregistrer sous et Télécharger/Enregistrer sur le Web sous. Reportez-vous aux rubriques Utiliser des autorisations Page 194 et Définir des autorisations pour une source de données Page 198 pour en savoir plus. Les sources de données multidimensionnelles (cubes) doivent être téléchargées et utilisées dans Tableau Desktop, c'est pourquoi elles requièrent l'autorisation Télécharger/Enregistrer sous sur le Web. Pour plus d'informations sur les cubes dans Tableau, consultez Sources de données multidimensionnelles (Cube) Page précédente. Authentification à la base de données : il existe différentes façons de se connecter aux données Tableau et d'en contrôler l'accès. Toute entité qui se connecte à la base de données doit pouvoir s'authentifier. L'entité Tableau Server peut par exemple procéder à l'actualisation d'un extrait. Ou un utilisateur Tableau Desktop peut se connecter à une source de données qui à son tour se connecte à une base de données en direct. Ou encore, un utilisateur Tableau Server peut accéder à une vue qui elle se connecte à une base de données en direct. Reportez-vous à la rubrique Sécurité des données Page 229 pour en savoir plus sur les options disponibles. Pilotes de base de données : si la création et la publication de la source de données dans Tableau Desktop requièrent l'installation de pilotes de base de données supplémentaires, il se peut que vous deviez également les installer sur Tableau Server. Si vous exécutez une installation distribuée de Tableau Server sur laquelle le processus de serveur de données est en cours d'exécution sur un serveur Worker, vous devrez alors installer les pilotes de base de données requis sur ce serveur ainsi que sur le serveur principal. D'autres processus requièrent également l'installation de pilotes. Reportez-vous à la rubrique Pilotes de base de données Page 45 pour en savoir plus. Messages d'erreur liés aux sources de données Les auteurs de classeur et autres utilisateurs peuvent être confrontés à ces erreurs lorsqu'ils utilisent des sources de données et des vues :

151 Vous n'êtes pas autorisé à accéder à cette source de données Tableau Server : La connexion à une source de données requiert une autorisation Connexion. Reportez-vous aux rubriques Utiliser des autorisations Page 194 et Définir des autorisations pour une source de données Page 198 pour en savoir plus. Source de données introuvable :toute personne utilisant une vue peut voir cette erreur si une source de données est supprimée de Tableau Server ou si la page Se connecter aux données nécessite une mise à jour. Pour mettre à jour la page Se connecter aux données dans Tableau Desktop, cliquez sur l'icône Actualiser : Impossible de se connecter à cette source de données Tableau Server :cette erreur peut s'afficher en cas de modification des informations de connexion à la source de données, comme c'est le cas par exemple lorsque le nom du serveur de base de données est modifié. Vérifiez les informations de connexion de données associées à la source de données et confirmez les paramètres. Impossible de répertorier les sources de données Tableau Server : cette erreur se produit lorsqu'un utilisateur tente d'accéder aux sources de données Tableau Server et en cas de problèmes de connectivité entre Tableau Server et Tableau Desktop. Impossible de se connecter à une source de données de type cube : Pour utiliser une source de données multidimensionnelle (cube), vous devez la télécharger et l'utiliser dans Tableau Desktop. Vérifiez que vous disposez de l'autorisation Télécharger/Enregistrer sous sur le Web pour la source de données. Pour plus d'informations sur les cubes dans Tableau, consultez Sources de données multidimensionnelles (Cube) Page 149. Connexion de données Chaque classeur publié dans Tableau Server contient une ou plusieurs connexions. Ces connexions sont répertoriées sur la page Connexions de données de l onglet Admin :

152 Différence entre connexions de données et sources de données Les connexions de données sont différentes des sources de données dans la mesure où chaque connexion est associée à un classeur unique et décrit les attributs requis pour la connexion à une source de données (c'est-à-dire, le nom du serveur, le nom de la base de données, etc.). Cela signifie que si vous disposez de trois classeurs qui se connectent à la même source de données, trois connexions seront tout de même répertoriées sur la page des connexions. Recherche des connexions de données La zone de recherche, située en haut de la page Connexions de données, vous permet de trouver des connexions par nom de serveur de base de données, nom d utilisateur, port, type de connexion général et en fonction de l intégration ou non des informations de connexion de la base de données. Pour utiliser cette zone afin de rechercher une connexion, renseignez une ou plusieurs zones, puis cliquez sur Rechercher : Quelles connexions puis-je modifier? Vous pouvez modifier les informations de connexion pour les connexions à la base de données en direct et pour les extraits qui ont besoin d'être actualisés par Tableau Server. Par exemple,

153 vous disposez peut-être d un grand nombre de classeurs qui se connectent à une base de données sur un serveur de base de données spécifique. Si le nom du serveur change, vous pouvez mettre à jour l'ensemble des classeurs en une seule fois pour qu'ils fassent référence au nouveau nom du serveur. Un autre exemple est la connexion d un classeur à une base de données à l aide d un nom d utilisateur et d un mot de passe spécifiques. Vous pouvez rapidement mettre à jour tous les classeurs pour qu'ils utilisent un ensemble différent d'informations d'identification. Pour obtenir des informations supplémentaires sur la modification des connexions de données, consultez le lien vers la rubrique associée ci-dessous. Modification des connexions de données Sur la page Connexions de données, les administrateurs de serveur peuvent gérer les informations de connexion des classeurs publiés. Vous pouvez modifier le type de connexion pour stocker un compte utilisateur différent ou un type d'authentification avec une source de données, ou supprimer des mots de passe intégrés et demander aux utilisateurs de se connecter chaque fois. Par exemple, pour certaines sources de données sur le cloud, la connexion peut utiliser un jeton d'accès OAuth prédéfini au lieu d'informations d'identification. Pour obtenir des informations sur les connexions OAuth, consultez Protéger les informations d'identification des données du Cloud Page 291. Remarque Si vous n'êtes pas administrateur de serveur mais que vous possédez des autorisations de modification pour une source de données, vous pouvez accéder aux paramètres de connexion de données sur la page Sources de données. 1. Connectez-vous au site qui possède les connexions de données que vous souhaitez modifier, puis cliquez sur Connexions de données pour afficher la page Connexions de données

154 2. Parcourez la liste des connexions ou utilisez les filtres de recherche en haut de la liste pour réduire le nombre de résultats. Vous pouvez lancer des recherches par nom et port du serveur de données, type de connexion et nom d'utilisateur de la base de données. Vous pouvez également exclure ou inclure des sources de données avec des mots de passe intégrés. Les valeurs que vous saisissez dans les champs Serveur et Nom d'utilisateur de la base de données sont traitées comme des expressions régulières. 3. Cochez les cases des connexions que vous voulez modifier, puis cliquez sur le lien Modifier en haut de la liste

155 4. Saisissez une nouvelle valeur pour un ou plusieurs des attributs de connexion. Pour les options de connexion des sources de données Google et Salesforce.com, consultez la section Options d'authentification pour Google et Salesforce.com bas présentée plus loin dans cette rubrique. Si une base de données ou un pilote de base de données ne prend pas en charge la connexion par adresse IP, vous devez saisir le nom de la base de données comme valeur pour le champ Serveur. Tous les attributs sélectionnés dans la colonne Modifier? seront mis à jour lorsque vous cliquez sur Soumettre. Si vous cochez la case pour un attribut et que vous laissez vide le champ Nouvelle valeur, l'attribut sera également vide. 5. Cliquez sur Envoyer. 6. Actualisez la page Connexions de données (appuyez sur la touche F5) pour que les modifications soient prises en compte. Options d'authentification pour Google et Salesforce.com Google BigQuery, Google Analytics, et Salesforce.com proposent une option d'authentification protégée. Lorsque vous sélectionnez cette option, la connexion est créée via un jeton d'accès OAuth. Les informations d'identification de la base de données n'ont pas besoin d'être stockées dans Tableau. Tous les utilisateurs se connectent via ce jeton d'accès, y compris les utilisateurs de Tableau Desktop qui souhaitent créer ou modifier des classeurs en utilisant cette connexion. Pour obtenir un aperçu du processus OAuth, consultez Protéger les informations d'identification des données du Cloud Page 291. Options d'authentification Google Lorsque vous modifiez des connexions Google BigQuery ou Google Analytics, choisissez l'une des options suivantes dans la boîte de dialogue Modifier la connexion de données :

156 Pour vous authentifier via un compte désigné, sélectionnez Toujours accéder, puis sélectionnez un compte existant dans la liste. Pour ajouter un nouveau compte, sélectionnez Authentifier un compte. Lorsque vous ajoutez un nouveau compte, la page de connexion de Google apparaît. Une fois que vous avez fourni vos informations d'identification de la base de données, Google vous invite à confirmer l'accès de Tableau aux données. Lorsque vous cliquez sur Accepter, Google renvoie un jeton d'accès à utiliser pour vous connecter aux données. Lorsque vous créez des extraits de votre source de données Google, sélectionnez cette première option afin de pouvoir programmer des tâches d'actualisation. Sélectionnez Demander aux utilisateurs pour obliger les utilisateurs à se connecter via leurs propres jetons d'accès ou à ouvrir une session chaque fois qu'ils se connectent. Options d'authentification Salesforce.com Lorsque vous modifiez des connexions Salesforce.com, choisissez l'une des options suivantes dans la boîte de dialogue Modifier la connexion de données : Pour utiliser une connexion OAuth protégée et programmer des tâches d'actualisation, sélectionnez Activer les actualisations d'extraits programmées en utilisant, puis sélectionnez un compte existant dans la liste ou cliquez sur Authentifier un compte sur Salesforce pour ajouter un nouveau compte. Lorsque vous ajoutez un nouveau compte, la page de connexion de Salesforce.com apparaît. Une fois que vous avez fourni vos informations d'identification de la base de données, Salesforce.com vous invite à confirmer l'accès de Tableau aux données

157 Lorsque vous autorisez l'accès à Tableau, Salesforce.com crée un jeton d'accès par lequel il se connecte aux données. Pour utiliser une méthode d'authentification traditionnelle, sélectionnez Intégrer un nom d'utilisateur et un mot de passe. Pour demander aux utilisateurs de se connecter à Salesforce.com, sélectionnez Aucune actualisation programmée. Contrôler l'avancement Lorsque vous enregistrez vos modifications dans la boîte de dialogue Modifier la connexion de données, l'avancement s'affiche à l'écran. Si vous fermez la boîte de dialogue, les modifications s'effectueront en arrière-plan jusqu'à ce qu'elles soient terminées. Tableau Servereffectuera autant de changements que possible. Les erreurs seront ignorées, mais elles n'empêcheront pas les autres modifications. Par exemple, si vous essayez de modifier le nom du serveur et que vous ajoutez un mot de passe à plusieurs connexions, les noms de serveur et les mots de passe sur les classeurs seront modifiés. Toutefois, comme il est impossible d'ajouter un mot de passe à une source de données, les mots de passe des sources de données ne seront pas modifiés. Pour plus d'informations sur la progression de ces tâches, consultez Tâches d'arrière-plan Page

158 Personnalisation de Tableau Server Vous pouvez personnaliser l'apparence de Tableau Server afin de l'adapter à votre société ou groupe. Vous pouvez, par exemple, modifier le nom qui apparaît dans les messages et les infobulles, ainsi que le logo qui apparaît sur la plupart des pages du serveur. Vous pouvez également personnaliser l'interaction des utilisateurs avec le serveur. Vous pouvez, par exemple, autoriser les éditeurs de classeur à intégrer les informations d'authentification de leurs sources de données de sorte que les utilisateurs qui cliquent sur une vue publiée et qui disposent d'une connexion à une source de données en direct accèdent immédiatement à la vue sans avoir besoin de fournir au préalable les informations d'authentification de leur base de données. Vous pouvez également contrôler quelle langue est utilisée pour l'interface utilisateur du serveur, et quels paramètres locaux sont utilisés pour les vues. Consultez les rubriques suivantes pour obtenir des informations supplémentaires relatives à la personnalisation de Tableau Server : Modification du nom ou du logo Vous pouvez personnaliser les aspects suivants de l'apparence et de la convivialité de Tableau Server : Modification du nom Vous pouvez personnaliser l'expérience utilisateur de Tableau Server en personnalisant le nom qui apparaît dans les infobulles et les messages. Par exemple, si vous remplacez le nom par MyCo, le texte qui apparaît sur la page Connexion devient «Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe MyCo pour vous connecter» et l'infobulle de l'icône de navigation d'accueil indique Accueil MyCo en lieu et place d'accueil Tableau Server : Les informations de copyright en bas de chaque page du serveur incluront toujours Tableau (par exemple, 2013, Tableau Software, Incorporated et ses concédants. Tous droits réservés.) Si vous utilisez Active Directory pour l'authentification, vous ne pouvez pas personnaliser le nom de l'entreprise sur la page Connexion. Pour modifier le nom qui apparaît dans les infobulles et les messages, procédez comme suit : 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et entrez les éléments suivants : cd "C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin"

159 2. Modifiez le nom en entrant la commande suivante : tabadmin customize name "new_name" Dans la ligne ci-dessus, remplacez "new_name" par le texte que vous souhaitez voir apparaître en tant que nom sur le serveur. Exemple : tabadmin customize name "Company Server" 3. Redémarrez le serveur pour appliquer les modifications en entrant la commande suivante : tabadmin restart Modification du logo Vous pouvez personnaliser l'expérience utilisateur de Tableau Server en personnalisant le grand logo qui apparaît sur la page de connexion Tableau Server et dans la colonne de gauche des principales pages du serveur (comme la page Projets, la page Classeurs, la page Maintenance, etc.). La taille maximale supportée du grand logo est de 160 x 160 px. Ce dernier peut être appliqué en exécutant la commande tabadmin customize logo. Vous pouvez également personnaliser le petit logo qui apparaît dans la partie supérieure gauche de chaque classeur et chaque vue. La taille maximale supportée du petit logo est de 32 x 32 px. Ce dernier peut être appliqué en exécutant la commande tabadmin customize smalllogo. Si une image est supérieure à 160 x 160 px (grand logo) ou 32 x 32 px (petit logo), elle apparaîtra déformée. Le fichier image que vous utilisez doit être au format GIF, JPEG, ou

160 PNG. Il est impossible de modifier le logo Tableau qui apparaît sur l'onglet du navigateur Web du serveur et à gauche de l'adresse URL. Pour modifier le logo : 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et entrez les éléments suivants : cd "C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin" 2. Modifiez le logo en entrant la commande suivante pour un logo de grande taille (au moins 32 x 32 px et jusqu'à 160 x 160 px) : tabadmin customize logo "C:\My Pictures\logo.png" Si la dimension de votre logo est de 32 x 32 px maximum, utilisez la commande suivante : tabadmin customize smalllogo "C:\My Pictures\logo.png" 3. Redémarrez le serveur pour appliquer les modifications en entrant la commande suivante : tabadmin restart Restauration du nom ou logo par défaut Pour restaurer l'apparence et la convivialité par défaut de Tableau Server, procédez comme suit : 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et entrez les éléments suivants : cd "C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin" 2. Modifiez le logo en entrant la commande suivante : tabadmin customize <parameter> -d

161 Dans la ligne ci-dessus, remplacez <parameter> par l'élément que vous souhaitez restaurer (name ou logo). 3. Redémarrez le serveur pour appliquer les modifications en entrant la commande suivante : tabadmin restart Paramètres de langue et locaux Tableau Server est localisé dans plusieurs langues et comporte des paramètres locaux et de langue que vous pouvez configurer selon l utilisateur (consultez Votre page de préférences utilisateur Page 80) et les exigences du système (consultez Paramètres de maintenance Page 142). Le paramètre Langue commande les éléments de l'interface utilisateur tels que les menus et les messages. Le paramètre Local commande les éléments des vues tels que la mise en forme des nombres et la devise. Paramètres par défaut Tableau Server reçoit son paramètre de langue par défaut lors de l'installation. Si l'ordinateur hôte est défini sur une langue prise en charge par Tableau Server, l'installation s'effectue dans cette langue. Dans le cas contraire, l'installation s'effectue en anglais. Mode de détermination des paramètres locaux et de langue Le navigateur Web influence également l'affichage de ces paramètres lorsque l'utilisateur clique sur une vue. Si l'utilisateur d'un serveur n'a pas spécifié de paramètre Langue sur sa page de compte utilisateur et que son navigateur Web est défini sur une langue prise en charge par Tableau Server, c'est la langue du navigateur qui est utilisée, même si Tableau Server est lui-même défini sur une langue différente. En voici un exemple : Supposez que Tableau Server soit paramétré sur l'anglais à l'échelle du système, qui sera alors utilisé comme la langue de tous les utilisateurs. Claude, utilisateur du serveur, n'a pas spécifié de langue sur sa page de compte utilisateur Tableau Server. Le navigateur de Claude utilise l'allemand (Allemagne) comme paramètre de langue/local. Lorsque Claude se connecte à Tableau Server, l'interface utilisateur du serveur s'affiche en allemand, et lorsqu'il clique sur la vue A, elle utilise les paramètres locaux allemands pour les nombres et la devise. Si Claude avait défini la langue et les paramètres locaux de son compte utilisateur sur Français (France ), l'interface utilisateur et la vue se seraient affichées en français. Le paramètre de son compte utilisateur est prioritaire sur celui de son navigateur, et ces deux paramètres l'emportent sur le paramètre système de Tableau Server. Il faut également prendre en compte les paramètres locaux dans Tableau Desktop (Fichier > Paramètres locaux du classeur). Ce paramètre permet de déterminer les paramètres locaux des données de la vue, tels que la nature de la devise ou la mise en forme des nombres. Par défaut, les paramètres locaux de Tableau Desktop sont définis sur Automatique. Cependant, un auteur peut ignorer ce paramètre et sélectionner un paramètre local spécifique. En reprenant l'exemple ci-dessus, si l'auteur de la vue A définit les paramètres locaux sur

162 Grec (Grèce), certains aspects des données de la vue A vont s'afficher avec les paramètres locaux grecs (Grèce). Les paramètres utilisés par Tableau pour déterminer la langue et les paramètres locaux sont les suivants, par ordre de priorité : 1. Paramètres locaux du classeur (définis dans Tableau Desktop) 2. Paramètres locaux/de langue de l'utilisateur de Tableau Server 3. Paramètres locaux/de langue du navigateur Web 4. Paramètres locaux/de langue de la page Maintenance de Tableau Server 5. Paramètres locaux/de langue de l'ordinateur hôte Vues administratives Tableau Server est équipé de plusieurs vues destinées aux administrateurs, afin de les aider à surveiller l'activité sur Tableau Server.Les vues administratives sont situées dans le tableau Analyse de la page Maintenance : Pour obtenir davantage d'informations, consultez ce qui suit : Activité du site du La vue administrative Activité du site du donne un instantané de l'activité de Tableau Server au cours des 30 derniers jours. Dans Total des vues sur la période, vous pouvez déplacer votre souris sur n'importe quel point de la ligne et consulter une infobulle qui indique le nombre de vues ouvertes ce jour là, ainsi que d'autres informations

163 Cliquez sur un point de la ligne pour mettre à jour les graphiques à barres en dessous et afficher les classeurs consultés ce jour-là, ainsi que les utilisateurs qui les ont le plus consultés : Le fait de sélectionner un repère dans Total des vues sur la période permet également de filtrer le Modèle de visualisation total sur 24 heures afin d'afficher le modèle de visualisation pour un jour particulier. Si aucun repère n'est sélectionné dans Total des vues sur la période, le Modèle de visualisation total sur 24 heures additionne les données dans le Total des vues sur la période et affiche le résultat sur une période de 24 heures. Vous pouvez ainsi voir des modèles typiques sur une journée :

164 Activité de l'utilisateur La vue Activité de l'utilisateur peut vous aider à déterminer le degré d'exploitation de votre installation Tableau Server et s'il est préférable que vous achetiez des licences supplémentaires. De manière spécifique, cette vue montre les utilisateurs connectés à Tableau Server, leur localisation et indique le moment de leur dernière interaction avec le serveur. Si un utilisateur est connecté à partir de plusieurs navigateurs, l'information apparaît également. Par exemple, si un utilisateur se connecte à partir d'internet Explorer, puis de Mozilla Firefox, son nom apparaît deux fois. Si un utilisateur se connecte deux fois à partir de Mozilla Firefox, son nom n'apparaît qu'une seule fois. Actuellement actif signifie que l'utilisateur a interagi avec le serveur au cours des cinq dernières minutes. Récemment actif indique que l'utilisateur était actif lors des dernières 5-15 minutes, tandis qu'inactif signifie qu'aucune activité n'a été recensée de la part de l'utilisateur au cours des 15 dernières minutes. Par défaut, après quatre d'inactivité, les

165 utilisateurs sont déconnectés de Tableau Server. Options de la commande tabadmin set Page 372Vous pouvez modifier ce paramètre à l'aide de l'option tabadmin Définir les options avec tabadmin. Dans la vue Activé détaillée de l'utilisateur, les ronds indiquent une action, telle qu'une connexion ou l'utilisation de filtres sur une vue. Les barres s'étendent sur la période totale au cours de laquelle une activité a été détectée. Pour en savoir plus, il vous suffit de passer la souris sur une zone afin d'afficher une infobulle : Historique des performances Utilisez Afficher l'historique des performances pour afficher les vues qui sont les plus gourmandes en termes de performances du serveur. Deux types de demandes différentes sont associés aux vues :les demandes de chargement initial, en orange, et les demandes de calcul, en bleu. Ces dernières ont pour conséquence de Tableau Server recalculer ce que voit l'utilisateur. Ces éléments incluent les requêtes d'actualisation, ainsi que la sélection et le filtrage des éléments dans une vue. Les repères des

166 données atypiques représentent les requêtes ayant le plus grand impact sur les performances du serveur Tâches d'arrière-plan La vue Tâches d'arrière-plan affiche les tâches exécutées par le serveur. Les tâches les plus courantes sont celles associées aux actions de l'utilisateur. Celles-ci sont sélectionnées par défaut sous Type de tâche : Les statuts des tâches peuvent être terminée avec succès, erreur, en cours et en attente : Icône Description Erreur : le serveur n'a pas réussi à terminer la tâche

167 Icône Description Réussite : le serveur a terminé la tâche. En cours : le serveur exécute actuellement la tâche. En attente : tâche que le serveur n'a pas encore commencée. Pour en savoir plus sur une tâche, pointez la souris sur son icône : Tableau Server peut exécuter plusieurs processus d'arrière-plan en parallèle. Les adresses IP sous ID d'arrière-plan dans la vue Tâches d'arrière-plan vous indiquent les ordinateurs qui sont chargés d'exécuter les processus d'arrière-plan : Un ordinateur multicœur exécutant plusieurs processus d'arrière-plan est répertorié avec <IP address>:0 pour le premier processus, <IP address>:1 pour le deuxième, etc

168 Utilisation de l'espace La vue Utilisation de l'espace peut vous aider à identifier quels sont les classeurs et les sources de données qui requièrent le plus d'espace disque sur le serveur. Les données relatives à l'utilisation de l'espace disque sont affichées par utilisateur, projet et taille du classeur ou de la source de données. Le chiffre est arrondi : Déplacez votre curseur sur une barre de taille pour afficher les détails d'utilisation : Vous pouvez également naviguer entre les liens dans l'infobulle. Par exemple, vous pouvez accéder aux détails de l'utilisateur ou voir le classeur

169 Vues personnalisées Les personnes travaillant avec des vues peuvent utiliser l'option Se souvenir de mes modifications pour enregistrer leurs vues personnalisées et les éditeurs peuvent autoriser ou empêcher le partage des vues personnalisées. La vue d'administration Vues personnalisées répertorie toutes les vues sur le serveur qui ont été personnalisées avec l'option Se souvenir de mes modifications. Elle peut être utilisée comme un indicateur de la popularité ou de l'importance d'une vue : Création de vues administratives personnalisées Outre les vues administratives intégrées disponibles sur la page Maintenance du serveur, vous pouvez également utiliser Tableau Desktop pour interroger ou créer vos propres analyses de l'activité du serveur. Le référentiel Tableau Server dispose de plusieurs vues de base de données définies auxquelles vous pouvez vous connecter et que vous pouvez interroger. L'option tabadmin auditing.enabled contrôle la collecte de l'activité historique de l'utilisateur et d'autres informations dans le référentiel par Tableau Server. Elle est activée par défaut. L'option tabadmin wgserver.audit_history_expiration_days contrôle le nombre de jours pendant lesquels l'historique des événements est conservé dans le référentiel. Par défaut, elle est définir sur 183 jours. Il faut noter que la collecte des événements de l'historique n'a pas de conséquences sur la taille du fichier de sauvegarde de Tableau Server (.tsbak). Pour accéder à ces vues, vous devez tout d'abord utiliser l'outil de ligne de commande pour activer l'accès externe à la base de données Tableau Server. Ensuite, vous devez vous connecter à la base de données Tableau Server et l'interroger

170 Activation de l'accès externe à la base de données Tableau Server Le référentiel Tableau Server dispose de plusieurs vues de base de données définies auxquelles vous pouvez vous connecter et que vous pouvez interroger dans le cadre de la création de vos propres analyses de l'activité de Tableau Server. Pour accéder à ces vues, vous devez tout d'abord utiliser l'utilitaire de ligne de commande tabadmin pour activer l'accès externe à la base de données. 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et tapez : cd "C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin" 2. Utilisez ensuite la commande suivante pour activer l'accès externe à la base de données pour l'utilisateur «tableau» avec un mot de passe que vous indiquez. tabadmin dbpass [password] Remplacer l'option [password] par votre propre mot de passe. Par exemple : tabadmin dbpass 3. Redémarrer Tableau Server. Après que vous avez activé l'accès externe à la base de données, Tableau autorise toutes les adresses IP à accéder à la base de données, sous réserve que le bon mot de passe soit fourni. Suivez les étapes de la rubrique Connexion à la base de données Tableau Server bas pour vous connecter. Pour désactiver ultérieurement l'accès externe à la base de données, exécutez tabadmin dbpass --disable, puis redémarrez le serveur. Connexion à la base de données Tableau Server Une fois que vous avez activé l'accès externe à la base de données Tableau Server, suivez les étapes ci-dessous pour vous y connecter et l'interroger. 1. Dans Tableau Desktop, sélectionnez Données > Se connecter aux données, puis PostgreSQL comme base de données à laquelle se connecter. Vous devrez peut-être installer les pilotes de la base de données PostgreSQL. Vous pouvez télécharger les pilotes à l'adresse 2. Dans la boîte de dialogue Connexion PostgreSQL, tapez le nom ou l'url de Tableau Server. Si vous disposez d'une installation de serveur distribuée et qu'un poste utilisateur héberge le référentiel, entrez le nom du poste à la place. Vous devez vous connecter à l'aide du port que vous avez défini pour pgsql.port, qui est 8060 par défaut. Pour plus d informations sur les ports, consultez Ports TCP/IP Page Saisissez workgroup comme base de données à laquelle vous connecter. 4. Connectez-vous à l'aide du nom d'utilisateur et du mot de passe suivants : Nom d'utilisateur : tableau

171 Mot de passe : Le mot de passe que vous avez spécifié au moment d'activer l'accès à la base de données Tableau Server. 5. Cliquez sur Se connecter. 6. Sélectionnez une ou plusieurs tables auxquelles vous connecter. L'utilisateur «tableau» a accès à toutes les tables dont le nom commence par un trait de soulignement (_) et hist_. Par exemple, vous pouvez vous connecter à _background_tasks et _ datasources. Les tables qui commencent par historical_ pointent vers les tables hist_. Les tables hist_ incluent des informations sur les utilisateurs du serveur qui ne sont actuellement pas présentées dans la vue Activité de l'utilisateur Page Cliquez sur OK

172 Modification et création de vues Les utilisateurs disposant des autorisations adaptées à l'environnement de création Web peuvent modifier les classeurs existants et en créer de nouveaux. Lorsque vous vous connectez à Tableau Server, la section Vues apparaît par défaut. Les vues auxquelles vous avez accès apparaissent ici dans les cas suivants : Un utilisateur Tableau Desktop publie le classeur qui contient la vue sur Tableau Server. Un utilisateur crée la vue et enregistre directement le classeur dans l'environnement de modification Web Tableau Server. Création d'un classeur et création d'une vue Pour créer une nouvelle vue, créez une nouvelle feuille dans un classeur existant ou créez un nouveau classeur. Cette rubrique vous indique comment créer une vue dans un nouveau classeur. La procédure suivante utilise l'exemple de source de données Superstore fournie avec Tableau Desktop. Elle est publiée dans Tableau Server, de manière à créer une vue qui incorpore des informations sur les ventes par catégorie et par région. Si vous avez accès à l'exemple de source de données Superstore, vous pouvez effectuer les actions de la procédure. 1. Dans l'onglet Contenu, sélectionnez Sources de données. 2. Dans la liste des sources de données, cochez la case située à côté de la source de données que vous souhaitez visualiser, puis sélectionnez Nouveau classeur

173 Une nouvelle vue, vide, s'ouvre dans l'environnement de création Tableau Server. Remarque : L'option Nouveau classeur est indisponible si la source de données est destinée à une base de données de type cube. Pour plus d'informations, consultez Sources de données multidimensionnelles (Cube) Page Faites glisser Ventes depuis le volet Mesures et déposez-le sur l'étagère Colonnes

174 4. Depuis le volet Dimensions, développez Produit pour afficher ses sous-catégories, puis faites glisser Catégorie sur l'étagère Lignes. Tableau dispose désormais de suffisamment d'informations pour convertir les données en visualisation (vue). Dans ce cas, il s'agit d'un graphique à barres horizontales. 5. Faites glisser Région depuis le volet Dimensions sur l'étagère Lignes. La vue contient désormais une autre couche de données : les catégories sont réparties par région. Supposons désormais que vous souhaitiez afficher et comparer les ventes par catégorie dans une région unique. Vous pouvez y parvenir en utilisant un filtre

175 6. Faites glisser Région depuis le volet Dimensions sur l'étagère Filtres. Lorsque vous pointez la souris sur l'étagère Filtres, un petit triangle apparaît à la gauche du champ. Il indique que vous pouvez faire glisser Région sur l'étagère. Une commande Filtre apparaît sur le bord droit de la page. 7. Décochez les cases de toutes les régions, sauf pour celle que vous souhaitez analyser, puis sélectionnez-les à nouveau. 8. Vous pouvez améliorer la visualisation à l'aide des couleurs. Faites glisser Région sur la propriété Couleurs de la fiche Repères

176 Vous disposez désormais d'une vue utile qui vous permet de comparer les ventes de différentes catégories de produits selon les régions : Astuce : Pour en savoir plus sur la sélection d'une palette de couleurs différente pour les barres ou pour les redimensionner, consultez Fiche Repères Page Plutôt que de vous concentrer sur les ventes régionales pour chaque produit, vous pouvez opter pour une vue qui vous permette d'analyser plus facilement les ventes de produit globales dans une région. Faites glisser Région à gauche de Catégorie sur l'étagère Lignes

177 La vue est actualisée de manière à afficher les ventes de tous les produits par région. 10. Si vous décidez que vous préférez la version précédente de la vue, vous pouvez cliquer sur Annuler dans la barre d'outils. 11. Si vous souhaitez créer une seconde feuille de calcul, sélectionnez l'onglet Nouvelle feuille de calcul situé en bas de la vue. Sélectionnez l'onglet de la feuille de calcul, puis sélectionnez Renommer la feuille de calcul afin de lui attribuer un nom plus descriptif

178 12. Cliquez sur Enregistrer pour enregistrer le classeur. Dans la boîte de dialogue Enregistrer la feuille de calcul, procédez de la manière suivante : Spécifiez le nom du classeur et laissez Projet défini sur Par Défaut. Sélectionnez Afficher les feuilles sous forme d'onglets si vous avez créé plusieurs feuilles et que vous souhaitez que leurs onglets apparaissent en bas de la vue. Sélectionnez Incorporer mot de passe pour source de données si vous souhaitez que les utilisateurs qui ne possèdent pas de compte sur la base de données puissent visualiser la vue. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Enregistrer. Modification d une vue Dans la section Vues, vous pouvez ouvrir une vue pour la modifier de l'une des manières suivantes : Cliquez sur Modifier dans l'infobulle qui apparaît lorsque vous passez la souris sur une vue en miniature. Sélectionnez une vue pour l'afficher, puis cliquez sur Modifier en haut de la vue

179 Si l'éditeur du classeur n'a pas intégré les informations d'identification de la base de données, vous êtes invité à les fournir. Enregistrer ou effacer les modifications Lorsque vous modifiez une vue, vous pouvez enregistrer ou effacer les modifications à tout moment, en utilisant les liens situés au-dessus de la zone d'affichage. Lorsque vous enregistrez votre travail, même si vous êtes entré dans l'environnement de création à partir d'une vue unique, l'ensemble du classeur est enregistré, y compris les autres vues, qu'elles aient été modifiées ou non. Enregistrer remplace le classeur d'origine. Enregistrer sous crée un nouveau classeur dans le même projet. Pour conserver à la fois la version d'origine et votre version modifiée d'une vue, utilisez Enregistrer sous pour créer un nouveau classeur. Si vous sélectionnez Afficher les feuilles sous forme d'onglets les autorisations du classeur remplacent les autorisations de chaque vue dans le classeur, jusqu'à ce celui-ci soit à nouveau enregistré sans onglets. Rétablir permet d'effacer les modifications et renvoie à la dernière version enregistrée du classeur. Terminé permet de quitter l'environnement de création. Si des modifications n'ont pas été enregistrées, vous êtes invité à le faire. Si vous décidez de ne pas enregistrer les modifications, les modifications non enregistrées

180 demeurent présentes aussi longtemps que vous restez connecté à la session actuelle du serveur. Vous les retrouverez en retournant dans le mode création de cette vue. La façon dont vous enregistrez les classeurs dépend des autorisations accordées par votre administrateur. Pour plus d'informations, consultez Exemple : Accorder des autorisations de modification et d'enregistrement Page 217. L' environnement de création Tableau Server L'environnement de création Web est similaire à celui de Tableau Desktop. La fenêtre Données apparaît à gauche, indiquant le nom des sources de données incluses dans le classeur, ainsi que les champs, paramètres et ensembles inclus dans la source de données active. De même, dans la zone principale, une barre d'outils apparaît en haut, une fiche Repères et des étagères Pages et Filtres apparaissent à gauche de la vue et des étagères Colonnes et Lignes apparaissent au-dessus de la vue. Chaque onglet de vue inclus dans le classeur apparaît en bas de la vue

181 Lorsque vous ouvrez une vue pour la modifier, vous pouvez modifier d'autres vues du même classeur, mais pas les tableaux de bord ou les reportages. Vous pouvez également sélectionner l'onglet Nouvelle feuille pour commencer à créer une nouvelle vue. Barre d'outils Lorsque vous modifiez une vue, vous pouvez utiliser la barre d'outils située en haut de la vue pour effectuer des actions communes. Annuler/Rétablir Annuler et rétablir une action ou une série d'actions. Vous pouvez annuler et rétablir n'importe quel type de modification apporté à la vue en sélectionnant les boutons de cette barre d'outils. Suspendre les mises à jour Lorsque vous placez un champ sur une étagère, Tableau génère la vue en envoyant une requête à la source de données. Si les mises à jour vous paraissent lentes lorsque vous modifiez la vue, vous pouvez les suspendre puis les réactiver après avoir effectué une série de modifications

182 Permuter Cette action permet de déplacer les champs de l étagère Lignes vers l étagère Colonnes, et inversement. Elle est généralement utilisée avec des types de vue basés sur les axes x et y. Totaux Vous pouvez calculer automatiquement des totaux généraux et sous-totaux pour les données d'une vue. Sélectionnez Totaux pour afficher quatre options : Afficher les totaux généraux des colonnes Ajoute une ligne affichant les totaux de toutes les colonnes de la vue. Afficher les totaux généraux des lignes Ajoute une colonne affichant les totaux de toutes les lignes de la vue. Ajouter tous les sous-totaux Insère des lignes et/ou colonnes de sous-totaux dans la vue, si une ligne ou une colonne contient plusieurs dimensions. Supprimer tous les sous-totaux Supprime les lignes ou les colonnes de sous-totaux. Afficher/Masquer les étiquettes Sélectionnez cette option pour afficher ou masquer des étiquettes de la vue. Taille de la vue Utilisez les options sous Taille de la vue pour modifier les proportions de votre vue dans la fenêtre du navigateur, puis faites des allers-retours entre la vue détaillée et l'intégralité de l'image. Les commandes Taille de cellule ont différents effets, en fonction du type de visualisation. Feuille de calcul Contient des options permettant d'apporter des modifications au niveau de la feuille de calcul. Créez des feuilles de calcul, modifiez le nom des feuilles, effacez la mise en forme, voire l'intégralité de la feuille. Exporter Utilisez les options sous Exporter pour récupérer certaines parties de votre vue afin de les réutiliser dans d autres applications. Image : Affiche la vue, le tableau de bord ou le reportage en tant qu image dans un nouvel onglet de navigateur. Données : Affiche les données de la vue dans une nouvelle fenêtre de navigateur composée de deux onglets : Résumé, qui montre les données agrégées pour les champs affichés dans la vue, et Sous-jacentes, qui montre les données sous-jacentes pour les repères sélectionnés dans la visualisation. Si la nouvelle fenêtre ne s ouvre pas, désactivez le bloqueur de fenêtres publicitaires de votre navigateur. Tableau à double entrée : Enregistre les données sous-jacentes pour les repères sélectionnés de la visualisation dans un fichier CSV (valeurs séparées par des virgules), que vous pouvez ensuite ouvrir dans Microsoft Excel. PDF : Ouvre la vue actuelle au format PDF dans une nouvelle fenêtre de navigateur. Vous pouvez l enregistrer dans un fichier à partir de cette fenêtre. Si la nouvelle fenêtre ne s ouvre pas, désactivez le bloqueur de fenêtres publicitaires de votre navigateur

183 Montre-moi Ouvre une commande montrant une plage de types de visualisation que vous pouvez utiliser dans Tableau. Lorsque vous affichez la liste Montre-moi, Tableau utilise les données dans la vue actuelle pour déterminer les types de visualisation que vous pouvez sélectionner. Parmi les types différents, ceux qui correspondent le mieux à vos données sont entourés d'une ligne de couleur. Vous pouvez également passer votre souris sur un type de visualisation pour afficher les types de champ requis pour rendre ce type de visualisation disponible. Fenêtre Données La partie supérieure de la fenêtre Données contient une liste de toutes les sources de données disponibles pour le classeur. Si vous modifiez un classeur existant, plusieurs sources de données peuvent être disponibles. Sélectionnez une source de données pour voir les dimensions et mesures associées à cette source de données. Si vous créez un nouveau classeur, vous voyez uniquement la source de données à partir de laquelle vous l avez créé. Toutes les sources de données contiennent des champs. Ces champs apparaissent sous la liste des sources de données dans la fenêtre Données. Les champs Dimensions et Mesures sont toujours affichés. D autres types de champ apparaissent s ils sont présents dans la source de données. Les Dimensions sont des champs qui contiennent des données qualitatives discrètes. Il peut s'agir de dates, de noms de clients ou de segments clients. Les Mesures sont des champs qui contiennent des données numériques pouvant être agrégées. Il peut s'agir de ventes, d'un profit, d'un nombre d'employés, d'une température, d'une fréquence ou d'une pression. Les ensembles sont des champs personnalisés qui définissent un sous-ensemble de données sur la base de certaines conditions. Un ensemble peut être basé sur une condition calculée, qui est mise à jour lorsque les données sont modifiées, ou sur une liste constante de valeurs. Des ensembles peuvent être présents dans les classeurs que vous modifiez, mais vous ne pouvez pas créer d ensembles. Les Paramètressont des valeurs dynamiques qui peuvent remplacer des valeurs constantes dans les calculs, les filtres et les lignes de référence. Les paramètres peuvent être présents dans les classeurs que vous modifiez, mais vous ne pouvez pas créer de paramètres. Pour créer des visualisations, faites glisser des champs de la fenêtre Données vers les étagères Lignes et Colonnes, la fiche Repères ou l une des autres étagères disponibles. Pour voir une démonstration, consulter la section Création d'un classeur et création d'une vue Page 172. Étagères des colonnes et des lignes Faites glisser des champs vers l étagère Colonnes pour créer les colonnes d une table, ou vers l étagère Lignes pour créer les lignes d une table. Vous pouvez faire glisser plusieurs champs

184 vers l une ou l autre des étagères. Les valeurs discrètes (généralement, les dimensions) s affichent en bleu sur les étagères Colonnes et Lignes, tandis que les valeurs continues (généralement, les mesures) s affichent en vert. Un menu déroulant apparaît à l extrémité droite du champ que vous placez sur l étagère Colonnes ou Lignes. Il sert à configurer la dimension ou la mesure : Les options disponibles dépendent du type de champ. La liste complète des options est la suivante : Inclure dans l'infobulle Par défaut, tous les champs des étagères Colonnes et Lignes sont inclus dans les infobulles qui apparaissent lorsque vous faites passer le curseur de la souris sur un ou plusieurs repères de la vue. Décochez cette option pour supprimer un champ des infobulles. Afficher le filtre Choisissez cette option afin d ajouter un filtre pour ce champ dans la vue. Les utilisateurs pourront alors indiquer quelles données inclure et exclure pour cette dimension ou mesure. Discret/Continu Utilisez ces options pour convertir une plage continue de valeurs en ensemble de valeurs discrètes, ou inversement. Dimension/Attribut/Mesure Utilisez ces options pour convertir une dimension en mesure, ou inversement

185 Vous pouvez également définir l option en tant qu attribut, qui renvoie la valeur de l expression donnée si elle comporte une seule valeur pour toutes les lignes du groupe. Dans le cas contraire, un astérisque (*) s affiche. Les valeurs nulles sont ignorées. Calcul de table rapide Fournit un ensemble d options permettant de redéfinir la signification des repères pour la valeur. Supprimer Supprime la valeur de l étagère Colonnes ou Lignes. Options de dimension de date Un ensemble d options supplémentaire est disponible pour les dimensions de date : Choisissez l une des options du groupe ci-dessus pour définir la granularité des données en tant que valeurs discrètes. Par exemple, si vous choisissez Mois, votre vue combinera les données pour chaque mois apparaissant dans vos données sur l ensemble des années :

186 Il y a exactement douze repères dans les données, un pour chaque mois. Le repère novembre combine les données de novembre 2008, novembre 2009, etc. Choisissez l une des options du groupe ci-dessous pour définir la granularité des données en tant que valeurs continues. Par exemple, si vous choisissez Mois, votre vue affichera les données de manière consécutive, pour l ensemble des mois disponibles. Dans ce cas, il y a 48 repères dans les données, un pour chaque mois depuis novembre

187 Fiche Repères Lorsque vous faites glisser des champs vers la vue, les données sont affichées à l'aide de repères. Chaque repère représente l'intersection de toutes les dimensions de la vue. Par exemple, dans une vue disposant de dimensions Region et Year, il existe un repère pour chaque combinaison de ces deux champs (East 2011, East 2012, West 2011, West 2012, etc.). Il est possible d'afficher les repères de nombreuses manières : avec des lignes, des formes, des barres, des cartes, etc. Pour afficher des informations supplémentaires sur les données, utilisez des propriétés de repères telles que la couleur, la taille, la forme, les étiquettes, etc. Le type de repère utilisé et les propriétés de repères sont contrôlés par la fiche Repères. Faites glisser des champs vers la fiche Repères pour afficher plus de données. Par exemple, la vue précédente est présentée de nouveau ci-dessous avec Profit sur l'étagère Couleur. Ces informations supplémentaires permettent facilement de voir que la région Southern n'était pas rentable en Servez-vous de la fiche Repères pour contrôler les repères dans la vue. Utilisez le menu déroulant pour préciser le type de repères à afficher. Faites glisser des champs vers la fiche Repères et utilisez les menus déroulants pour ajouter plus d'informations à la vue et pour contrôler la couleur, la forme, la taille, les étiquettes et le nombre de repères dans la vue

188 Types de repères Les types de repères sont disponibles dans le menu déroulant de la fiche Repères. Propriétés des repères Vous pouvez déterminer les couleurs, la taille, la forme ainsi que diverses autres propriétés des repères de la vue. Faites glisser un champ vers une propriété sur la fiche Repères pour encoder les repères en utilisant vos données. Les propriétés disponibles varient selon les types de repères. Par exemple, la propriété Forme est disponible uniquement pour le type de repère Forme. De même, la propriété Angle n'est disponible que pour le type de repère Camembert. Les propriétés sont les suivantes : Propriété Couleur Description Encode les données en attribuant différentes couleurs aux repères d'une vue de données en fonction des valeurs d'un champ. Les palettes de couleurs quantitatives s'appliquent aux champs continus, comme une mesure Profit. Les palettes catégoriques

189 s'appliquent aux champs discrets (par ex. : un champ représentant des régions géographiques). Modifiez la palette de couleurs ou la transparence en sélectionnant Couleur, puis utilisez la commande palette et le curseur. Taille Distingue les repères en fonction des membres d'une dimension, puis affecte une taille unique à chaque membre. Dans la mesure où la taille possède un ordre inhérent (du plus petit au plus grand), les tailles de catégorie sont plus adaptées à des données telles que les années ou les trimestres. Pour modifier la taille générale des repères de la vue, sélectionnez Taille, puis faites glisser le curseur. Étiquette/Texte Encode des données en affectant des étiquettes de texte aux repères. Lorsque vous travaillez avec un tableau texte, cette propriété est appelée Texte. Elle affiche les nombres associés à une vue de données

190 Pour afficher ou masquer les étiquettes sur les repères, sélectionnez Étiquette, puis sélectionnez ou désélectionnez la case. Détail Infobulle Chemin Forme Lorsque vous placez une dimension sur l'étagère Lignes ou Colonnes, les membres de catégorie créent des en-têtes de table. Les en-têtes représentent les niveaux de détail car ils classent les lignes des sources de données dans des catégories spécifiques. Vous pouvez identifier chaque catégorie grâce au nom de membre. La propriété Détail vous permet de distinguer les repères dans une vue de données en fonction des membres (niveau de détail) d'une dimension. Toutefois, contrairement aux étagères Lignes et Colonnes, cette propriété ne modifie pas la structure de la table. Ajoute le nom de champ et la valeur à l'infobulle de chaque repère. Permet d'encoder des données en reliant des repères dans un ordre de tracé spécifique. Vous pouvez attribuer un code de chemin à vos données à l'aide d'une dimension ou d'une mesure. Lorsque vous placez une dimension sur Chemin, Tableau relie les repères en fonction des membres de la dimension. Si la dimension est une date, l'ordre de tracé est défini par l'ordre des dates. Si la dimension contient des mots (noms de clients ou types de produits, par exemple), l'ordre de tracé est défini en fonction de l'ordre des membres dans la source de données. Lorsque vous placez une mesure sur Chemin, Tableau relie les repères en fonction des valeurs de la mesure. La propriété Chemin est disponible uniquement lorsque vous sélectionnez le type de repère de ligne ou de polygone dans le menu Repère. Distingue les repères en fonction des membres de la dimension, puis affecte une forme unique à chaque membre. Étagère des filtres Utilisez l étagère Filtres pour indiquer quelles données inclure et exclure pour une dimension ou une mesure. Par exemple, vous souhaiterez peut-être analyser le profit pour chaque segment client, mais uniquement pour certains conteneurs d'expédition et certains délais de livraison. Vous pouvez placer la dimension Conteneur sur l étagère Filtres pour spécifier les conteneurs à inclure. De même, vous pouvez placer le champ Date de livraison sur l étagère Filtres pour définir les délais de livraison à inclure

191 Lorsque vous faites glisser une dimension ou une mesure sur l étagère Filtres, Tableau insère automatiquement une commande de filtre dans la vue pour sélectionner les valeurs à afficher. Par exemple : Pour les dimensions, la commande de filtre affiche des valeurs discrètes, comme ci-dessus. Pour les mesures, la commande affiche une plage continue : Pointez votre souris vers la droite du titre pour que la commande de filtre indique le mode d affichage des valeurs dans la commande. Étagère des pages Faites glisser une dimension ou une mesure vers l étagère Pages pour diviser une vue en une série de pages, de façon que vous puissiez mieux analyser la manière dont un champ spécifique affecte le reste des données de la vue. Le déplacement d une dimension vers l étagère Pages s apparente à l ajout d une nouvelle ligne pour chaque membre de la dimension. Le déplacement d une mesure vers l étagère Pages convertit automatiquement la mesure en une mesure discrète qui peut être divisée en plusieurs pages. Lorsque vous faites glisser une dimension ou une mesure sur l étagère Pages, Tableau insère automatiquement une commande dans la vue pour vous permettre d accéder aux pages de votre vue. Par exemple :

192 Vous pouvez parcourir manuellement la série de pages en procédant de l une des manières suivantes : Utilisez le menu déroulant pour sélectionner une valeur. Utilisez les boutons Suivant et Précédent situés de chaque côté de la liste déroulante pour parcourir les pages une par une. Utilisez le curseur de la page pour faire défiler rapidement la série de pages vers l avant ou l arrière. Sélectionnez Afficher l historique pour afficher les repères des pages précédentes en plus de ceux de la page actuelle. Infobulles Placez votre curseur sur un repère de la vue pour afficher l infobulle correspondante. Les infobulles fournissent des informations sur les valeurs des dimensions et mesures du repère sélectionné : Les infobulles fournissent aussi les options suivantes : Conserver uniquement Excluez tous les repères de la vue, à l exception de celui-ci. Exclure Excluez uniquement ce repère. Grouper les membres Sélectionnez l icône en forme de papier pour créer un nouveau groupe (une dimension) à partir du repère sélectionné. En règle générale, vous sélectionnez plusieurs repères pour créer un groupe. Par exemple, si vous avez la dimension Région et les valeurs Nord, Sud, Est et Ouest, vous pouvez sélectionner Sud et Ouest et créer un groupe à partir de ces valeurs. Afficher les données

193 Sélectionnez l icône en forme de tableau pour ouvrir une nouvelle fenêtre de navigateur afin d afficher deux onglets : Résumé, qui affiche uniquement les données du repère actuel, et Sous-jacentes, qui affiche les données pour l ensemble de la vue

194 Utiliser des autorisations Votre marge de manœuvre sur les vues, les classeurs, les projets et les sources de données de Tableau Server dépend à la fois de votre niveau de licence (attribué par un administrateur) et des autorisations qui ont été définies par l'auteur de la vue ou de la source de données. Vous pouvez modifier les autorisations pour un élément si vous disposez du niveau de licence «Interactor» et qu'au moins l'une des conditions suivantes est vérifiée : Vous êtes le propriétaire du classeur ou de la source de données (vous l'avez publié(e) sur le serveur). Vous disposez de l'autorisation Définir des autorisations. Vous disposez de l'autorisation Chef de projet sur le projet contenant l'élément. Vous disposez des droits administrateur. Consultez les rubriques suivantes pour en savoir plus : Définition des autorisations La figure ci-dessous illustre le mode d'évaluation des autorisations

195 Si un classeur est configuré pour afficher les feuilles sous forme d'onglets, toutes les vues héritent des autorisations du classeur concerné même si des autorisations différentes sont spécifiées chaque vue. Définir les autorisations pour les classeurs et les vues Procédez comme suit pour définir les autorisations affectées à un classeur ou à une vue : 1. Sur une page affichant un ou plusieurs classeurs ou une ou plusieurs vues, sélectionnez des classeurs ou des vues, puis cliquez sur Autorisations :

196 2. Dans Autorisations, cliquez sur Ajouter/Modifier des autorisations. Classeur ou autorisations : Page Vue : L'option Attribuer des autorisations au contenu est affiché pour les classeurs mais pas pour les vues. 3. Dans la fenêtre Ajouter/Modifier des autorisations, sélectionnez un utilisateur ou un groupe dans la liste de gauche :

197 Il est possible de configurer cette liste de sorte qu'elle répertorie les utilisateurs, les groupes ou les deux. 4. Dans le menu déroulant Rôle, sélectionnez un rôle prédéfini ou spécifiez chaque autorisation dans la zone ci-dessous. La liste des autorisations et les rôles prédéfinis varient légèrement selon que la configuration des autorisations concerne un classeur ou une vue. Pour voir un tableau qui définit les différentes autorisations et les éléments auxquels elles s'appliquent, consultez la rubrique Référence d'autorisations Page 203. Les rôles disponibles pour les classeurs et les vues sont les suivants : Rôle Visualiseur Interaction Editeur S'applique à classeurs vues classeurs vues classeurs vues Description Permet à l'utilisateur ou au groupe de voir le classeur ou la vue sur le serveur. Permet à l'utilisateur ou au groupe de consulter le classeur ou la vue sur le serveur, d'appliquer des filtres, de consulter les données sous-jacentes, d'exporter l'image et d'exporter les données. Les autres autorisations proviennent des autorisations du projet de l'utilisateur ou du groupe. Permet à l'utilisateur ou au groupe de disposer de toutes les autorisations. Connecteur de vues Permet à l'utilisateur ou au groupe de se connec

198 source de données Editeur de source de données vues ter à la source de données du serveur. Cette autorisation est pertinente pour des vues qui accèdent à une vue qui se connecte à une source de données. Permet à l'utilisateur ou au groupe de se connecter aux sources de données du serveur. Permet également de publier, modifier, télécharger, supprimer et définir des autorisations pour une source de données, ainsi que de programmer des actualisations pour les sources de données à publier. Cette autorisation est pertinente pour des vues qui accèdent à une vue qui se connecte à une source de données. 5. Il est possible de configurer des autorisations pour un ou plusieurs utilisateurs ou groupes. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Envoyer. Définir des autorisations pour une source de données Procédez comme suit pour définir les autorisations affectées à une source de données : 1. Sur la page Sources de données, sélectionnez une ou plusieurs sources de données, puis cliquez sur Autorisations. 2. Dans Autorisations, cliquez sur Ajouter/Modifier des autorisations. Page Source de données :

199 3. Dans la fenêtre Ajouter/Modifier des autorisations, sélectionnez un utilisateur ou un groupe dans la liste de gauche : 4. Dans le menu déroulant Rôle, sélectionnez un rôle prédéfini ou spécifiez chaque autorisation dans la zone ci-dessous. Pour voir un tableau qui définit les différentes autorisations et les éléments auxquels elles s'appliquent, consultez la rubrique Référence d'autorisations Page 203. Pour les sources de données, les rôles disponibles sont les suivants : Rôle Connecteur de source de données Editeur de source de données Description Permet à l'utilisateur ou au groupe de se connecter à la source de données du serveur. Permet à l'utilisateur ou au groupe de se connecter aux sources de données du serveur. Permet également de publier, modifier, télécharger, supprimer et définir des autorisations pour une source de données, ainsi que de programmer des actualisations pour les sources de données à

200 publier. Remarque : Les sources de données de type cube, comme celles des connexions Microsoft Analysis Services ou Oracle Essbase, doivent être utilisées en local. Pour télécharger la source de données publiée sur Tableau Desktop, vous devez disposer des autorisations Télécharger/Enregistrer sous sur le Web. Vous devez accorder les autorisations Télécharger/Enregistrer sous sur le Web de manière explicite car le rôle Connecteur de source de données ne permet pas d'en disposer. Pour plus d'informations, consultez Sources de données multidimensionnelles (Cube) Page Il est possible de configurer des autorisations pour un ou plusieurs utilisateurs ou groupes. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Envoyer. Définir les autorisations pour un projet Les administrateurs et les chefs de projet peuvent définir des autorisations pour un projet. Lorsque vous créez un projet, il dispose des mêmes autorisations que le projet Par défaut. Vous pouvez définir des autorisations pour le projet afin de permettre ou de refuser à des groupes ou à des utilisateurs l'accès au projet. Pour définir des autorisations de projets : 1. Cliquez sur Admin > Projets. 2. Sélectionnez un ou plusieurs projets, puis cliquez sur Autorisations : 3. Dans Autorisations, cliquez sur Ajouter/Modifier des autorisations. Page Projet :

201 4. Dans la fenêtre Ajouter/Modifier des autorisations, sélectionnez un utilisateur ou un groupe dans la liste de gauche : Il est possible de configurer cette liste de sorte qu'elle répertorie les utilisateurs, les groupes ou les deux. 5. Dans le menu déroulant Rôle, sélectionnez un rôle prédéfini ou spécifiez chaque

202 autorisation dans la zone ci-dessous. Pour voir un tableau qui définit les différentes autorisations et les éléments auxquels elles s'appliquent, consultez la rubrique Référence d'autorisations Page suivante. Pour les projets, les rôles disponibles sont les suivants : Rôle Visualiseur Interaction Editeur Connecteur de source de données Editeur de source de données Responsable du projet Editeur Description Permet à l'utilisateur ou au groupe de voir les classeurs et les vues dans le projet. Permet à l'utilisateur ou au groupe de consulter les classeurs et les vues dans le projet, d'appliquer des filtres, de consulter les données sous-jacentes, d'exporter l'image et d'exporter les données. Permet à l'utilisateur ou au groupe de disposer de toutes les autorisations. Permet à l'utilisateur ou au groupe de se connecter aux sources de données dans le projet. Permet à l'utilisateur ou au groupe de se connecter aux sources de données dans le projet. Permet également de publier, modifier, télécharger, supprimer et définir des autorisations pour une source de données, ainsi que de programmer des actualisations pour les sources de données à publier. Cette autorisation est pertinente pour des vues qui accèdent à une vue qui se connecte à une source de données. Permet à l'utilisateur ou au groupe de définir des autorisations pour tous les éléments dans un projet. Permet à l'utilisateur ou au groupe de disposer de toutes les autorisations nécessaires à la publication de classeurs sur le serveur. Les autorisations que vous définissez s'appliquent au projet lui-même. Les autorisations explicites définies sur les classeurs, les vues et les sources de données contenus dans le projet ne sont pas affectées. Toutefois, vous avez la possibilité d'affecter des autorisations du projet à l'ensemble des classeurs, des vues et des sources de données contenus dans le projet. Dans ce cas, ces autorisations remplacent les autorisations existantes au niveau des classeurs et des vues. Par exemple, supposons que vous disposez de plusieurs classeurs qui ont été publiés avec des autorisations personnalisées et que vous regroupez ces classeurs dans un nouveau projet avec un nouvel ensemble d'autorisations. Vous pouvez appliquer les nouvelles autorisations à chacun des classeurs en cliquant sur Affecter des autorisations au contenu. sur la page Autorisations. Vérifier les autorisations utilisateur Vous pouvez à tout moment consulter les autorisations affectées à un utilisateur pour un classeur, projet, vue ou source de données spécifique. À partir de n'importe quelle page

203 permettant de définir des autorisations, sélectionnez un utilisateur dans la liste déroulante Vérifier les autorisations de l'utilisateur. Les autorisations affichées sont spécifiques à la vue, au classeur, à la source de données ou au projet que vous avez sélectionné. Référence d'autorisations Les administrateurs et les autres utilisateurs autorisés peuvent accorder ou refuser l'autorisation d'effectuer certaines actions aux utilisateurs dans Tableau Server. Les autorisations peuvent également être définies au moment de la publication d'un classeur ou d'une source de données sur Tableau Server. Les administrateurs ont toujours un contrôle total de tous les actifs sur Tableau Server. Il en est de même pour les administrateurs de sites sur les actifs d'un site. Si vous publiez un classeur ou une source de données sur Tableau Server, vous êtes l'éditeur de cet actif et vous avez sur lui un contrôle complet. Le tableau suivant présente les autorisations qui s'appliquent à chaque élément de Tableau Server et décrit les actions que les utilisateurs sont autorisés à effectuer. Autorisation Effets Les utilisateurs autorisés peuvent... Afficher classeurs sources de données vues projets Consulter l'élément sur Tableau Server.Un utilisateur ayant accès à une vue qui se connecte à une source de données doit disposer à la fois des autorisations Vue pour le classeur et Connexion pour la source de données

204 Autorisation Effets Les utilisateurs autorisés peuvent... Modification sur le Web Écrire/Enregistrer sur le Web classeurs vues projets classeurs sources de données vues projets Modifier des vues dans des classeurs. Consultez la rubrique Exemple : Accorder des autorisations de modification et d'enregistrement Page 217. Les autorisations pour les feuilles de calcul (vues) dans un classeur sont copiées (remplacées) à partir des autorisations du classeur lorsque vous le publiez à partir de Tableau Desktop. Elles sont également copiées lorsque vous cliquez sur Affecter des autorisations au contenu sur la page Autorisations : Classeur. Si vous sélectionnez Afficher les feuilles sous forme d'onglets lors de l'enregistrement d'un classeur, les autorisations pour toutes les feuilles de calcul (vues) du classeur sont remplacées par celles du classeur, mais uniquement jusqu'à la prochaine désactivation des onglets. Attention particulière sur le groupe Tous les utilisateurs : Afin d'éviter que le contenu d'un rédacteur soit écrasé par un autre utilisateur (que ce soit en générant une publication depuis Tableau Desktop ou en enregistrant un classeur modifié sur le Web viatableau Server), chaque fois que l'utilisateur génère une publication dans un projet pour lequel le groupe Tous les utilisateurs est autorisé en édition, l'autorisation Ecrire/Enregistrer sur le Web sous pour le groupe Tous les utilisateurs est modifiée de Autoriser à Hériter par défaut. Vous pouvez modifier manuellement cette autorisation de Hériter à Autoriser en suivant les instructions de la rubrique Définir les autorisations pour les classeurs et les vues Page 195. Remplacer l'élément sur le serveur. Lorsqu'il y est autorisé, l'utilisateur peut republier un classeur ou une source de données à partir de Tableau Desktop, devenant ainsi l'éditeur et obtenant toutes les autorisations. De même, l'accès au classeur de l'éditeur d'origine est déterminé par les autorisations de groupe de cet utilisateur (ainsi que toute autorisation ultérieure que le nouvel éditeur décide de définir)

205 Autorisation Effets Les utilisateurs autorisés peuvent... Télécharger/Enregistrer sur le Web sous Supprimer Filtre Ajouter des commentaires Afficher les commentaires Afficher les données récapitulatives Afficher les données sous-jacentes Exporter image classeurs sources de données projets classeurs sources de données vues projets classeurs vues projets classeurs vues projets classeurs vues projets classeurs vues projets classeurs vues projets classeurs vues Cette autorisation détermine également si l'utilisateur ou le groupe peut remplacer un classeur après l'avoir modifié sur le serveur. Consultez la rubrique Exemple : Accorder des autorisations de modification et d'enregistrement Page 217. Lorsqu'il y est autorisé, un utilisateur peut télécharger l'élément à partir du serveur, ainsi qu'enregistrer un classeur modifié en tant que nouveau classeur sur le serveur. Consultez les sections Téléchargement de classeurs Page 210 et Exemple : Accorder des autorisations de modification et d'enregistrement Page 217. Supprimer l'élément. Modifier les filtres rapides, conserver uniquement les filtres et exclure des données. Consultez la rubrique Commentaires sur les vues Page 209. Ajouter des commentaires à des vues dans un classeur. Afficher les commentaires associés aux vues dans un classeur. Affichez les données agrégées dans la vue ou dans la sélection de l utilisateur au sein de la vue, et téléchargez ces données sous forme de fichier texte. Affichez toutes les données brutes derrière chaque ligne dans une vue, limitée par n importe quel repère sélectionné par l utilisateur, puis téléchargez les données sous forme de fichier texte. Exporter chaque vue en tant qu'image. Consultez la rubrique Exportation de vues Page suivante

206 Autorisation Effets Les utilisateurs autorisés peuvent... Partager une vue personnalisée Déplacer Définir les autorisations Connexion projets classeurs vues projets classeurs vues projets classeurs sources de données vues projets sources de données vues projets Permettre aux autres de voir les personnalisations d'une vue enregistrées. Les utilisateurs peuvent personnaliser leurs classeurs grâce à l'option Se souvenir de mes modifications dans Tableau Server. Consultez la rubrique Vues personnalisées Page 169. Déplacer les classeurs dans d'autres projets. Spécifier des autorisations pour l'élément. Pour les classeurs, cette autorisation s'étend aux vues présentes dans un classeur. Se connecter à la source de données. Un utilisateur ayant accès à une vue qui se connecte à une source de données doit disposer à la fois des autorisations Vue pour la vue et Connexion pour la source de données. Responsable du projet projets Définir des autorisations pour tous les éléments d'un projet et pour le projet lui-même. Exportation de vues Vous pouvez exporter la vue en tant qu Image ou document PDF. Vous pouvez également exporter les données en tant que Tableau à double entrée ou en tant que fichier CSV dont les valeurs sont séparées par des virgules (Données). Sélectionnez une option dans le menu Exporter de la barre d outils située en haut de la vue. Si vous exportez un tableau de bord en PDF et que le tableau de bord inclut un objet de page Web, celui-ci n'est pas inclus. De plus, lorsque vous sélectionnez une option d'export, le fichier image, PDF ou de données doit être généré. Un message vous

207 indiquant que la génération est terminée et que vous pouvez poursuivre le téléchargement du fichier s affiche. Pour exporter une vue au format PDF: 1. Ouvrez une vue et sélectionnez PDF à partir du bouton Exporter de la barre d'outils : 2. Sélectionnez l'orientation Portrait ou Paysage et un Format papier : 3. Choisissez d'imprimer le classeur entier, le tableau de bord ou l'histoire sélectionné, ou seulement certaines feuilles. Le fait de cliquer sur la miniature mise en surbrillance d'une feuille exclut cette dernière de l'exportation

208 4. Cliquez sur OK, puis, dans la boîte de dialogue Exporter en PDF, sur Télécharger. Le fichier PDF s'affiche, prêt à être imprimé :

209 Commentaires sur les vues Vous pouvez ajouter des commentaires à n'importe quelle vue à laquelle vous avez accès dans Tableau Server.Vous pouvez également afficher tous les commentaires associés à une vue donnée. Saisissez votre texte dans la zone de texte Commentaire située sous la vue, puis cliquez surajouter

210 Vous pouvez ajouter une mise en forme à votre commentaire à l aide des options d hyperliens, de mise en gras et en italique et de soulignement. La table ci-dessous illustre des exemples indiquant comment ajouter chacune de ces mises en forme. Mettre en forme Hyperlien Élément à saisir «Mon lien» : tableausoftware.com Exemple Mon lien Gras *Texte en gras* Texte en gras Italique _Texte en italique_ Texte en italique Souligner +Texte souligné+ Texte souligné Téléchargement de classeurs Il est possible de télécharger des classeurs via le lien Télécharger situé dans l'angle supérieur droit de la vue. Le classeur téléchargé peut être ouvert avec Tableau Desktop. Le processus de téléchargement du classeur depuis le serveur permet d obtenir le même résultat qu avec la sélection de Serveur > Ouvrir un classeur dans l application Desktop. Le classeur peut être ouvert uniquement s il est toujours publié sur le serveur. Cette option est disponible uniquement si l auteur du classeur ou un administrateur vous a autorisé à Télécharger/Enregistrer sur le Web sous. Consultez Utiliser des autorisations Page 194 pour en savoir plus

211 Actualisation des données Si la source de données est modifiée (ajout de nouveaux champs, modification des valeurs de données ou de noms de champs), la vue répercutera ces modifications au prochain chargement de la page. Toutefois, vous devrez peut-être mettre la vue à jour manuellement à l aide du bouton Actualiser les données de la barre d outils. Lorsque vous actualisez les données, tout cache existant est effacé et les données les plus récentes sont récupérées dans la source de données. Cette option est différente de l option Suspension des mises à jour automatiques bas, qui continue de charger la vue d après les données mises en cache. En fonction de la taille de votre source de données et de la vue, l actualisation des données peut prendre plus de temps que les autres requêtes exécutées sur les données mises en cache. Suspension des mises à jour automatiques Étant donné que vous interagissez avec une vue sur le serveur, ce dernier doit parfois interroger la source de données pour pouvoir mettre à jour les données affichées dans la vue. Si vous travaillez sur une vue très dense comportant de nombreuses données ou associée à une source de données particulièrement volumineuse, les mises à jour automatiques risquent de prendre un certain temps. Pour éviter d avoir à patienter lorsque vous effectuez plusieurs modifications, cliquez sur l option Suspendre mises à jour automatiques dans la barre d outils. Lorsque vous appuyez sur le bouton Poursuivre la mise à jour automatique de la barre d outils, une seule requête est envoyée à la source de données, pendant laquelle vous devrez patienter. Enregistrement de mots de passe Pour certaines vues, vous êtes invité à entrer un nom d utilisateur et un mot de passe de base de données. Si vous avez accès à la base de données, saisissez les nom d utilisateur et mot de passe dans les zones de texte appropriées. Si vous sélectionnez l option Mémoriser mon mot de passe, vous serez automatiquement connecté chaque fois que vous consulterez la vue. Vos informations de connexion sont enregistrées sous forme cryptée sur le serveur. C est pourquoi vous serez automatiquement connecté même entre deux sessions de navigateur et même si vous accédez à la vue à partir d ordinateurs différents. Cette connexion automatique peut s avérer pratique lorsque vous accédez fréquemment à certaines vues spécifiques

212 Remarque : Cette fonction de mémorisation des mots de passe de base de données peut être restreinte par les administrateurs. Si vous avez le statut d administrateur, consultez Paramètres de maintenance Page 142 pour en savoir plus. Suppression et réinitialisation des mots de passe enregistrés Si vos mots de passe sont enregistrés (option Mots de passe enregistrés activée sur la page de maintenance), vous pouvez supprimer vos mots de passe enregistrés. Si vous procédez à cette suppression, vous serez invité à saisir vos nom d utilisateur et mot de passe lors de la prochaine connexion au serveur. Cette opération est utile si vos nom d utilisateur et mot de passe changent. Vous pouvez ainsi commencer à utiliser vos nouvelles informations d identification. 1. Ouvrez la page de préférences utilisateur à l aide du menu déroulant situé dans l angle supérieur droit : 2. Sous Mots de passe de connexion de données enregistrés, cliquez sur Tout supprimer

213 Les administrateurs peuvent utiliser le lien Supprimer tous les mots de passe enregistrés de la page de maintenance pour supprimer tous les mots de passe enregistrés sur le serveur pour l ensemble des utilisateurs. Enregistrement de votre vue personnalisée Lorsque vous filtrez, triez et interagissez avec une vue, un point gris apparaît à proximité du menu Se souvenir de mes modifications ou du nom de la vue. Le point indique que des modifications ont été effectuées. Ce menu vous permet d'enregistrer vos modifications en tant que vue personnalisée. Toute vue personnalisée que vous ou une autre personne aurez créée, restera toujours liée à la vue d'origine. Si la vue d origine est mise à jour ou republiée, les versions personnalisées de la vue sont également mises à jour. Si la vue d origine est supprimée du serveur, les vues personnalisées qui lui sont liées le sont également. Si des filtres d'une vue d'origine sont supprimés et que celle-ci est republiée, les filtres ne seront plus disponibles dans les versions personnalisées de la vue. Si les filtres sont restaurés et que la vue est republiée, les versions personnalisées de la vue sont restaurées. Voici plus de détails sur l'enregistrement d'une vue personnalisée : 1. Ouvrez la vue individuelle que vous voulez modifier. 2. Filtrez les données, modifiez les ordres de tri, effectuez un zoom avant ou arrière, etc. 3. Cliquez sur le lien Se souvenir de mes modifications ou sur le nom de la vue personnalisée. Saisissez ensuite un nom pour la vue personnalisée, puis cliquez sur

214 Mémoriser. Pour faire en sorte que votre vue personnalisée soit celle qui s'affiche par défaut lors de la première ouverture de la vue, sélectionnez Changer la valeur par défaut en <nom de la vue personnalisée>. L'expression (Par défaut) est affichée à droite du nom de la vue personnalisée, indiquant que c'est la version de la vue utilisée par défaut. Partage de vues Tous les classeurs et les vues publiés peuvent être partagés par ou intégrés à une autre page Web, un wiki ou une application Web. Quiconque souhaite accéder à une vue partagée

215 doit disposer d'un compte Tableau Server et des autorisations nécessaires. Envoi d une vue par Vous pouvez facilement envoyer un contenant un lien vers une vue en cliquant sur le lien Partager situé dans l angle supérieur gauche de la vue. Copiez-collez ensuite le lien fourni dans votre . Vues intégrées Vous pouvez partager une vue en l intégrant dans une autre page Web, par exemple votre wiki, votre blog, ou une application Web. Cliquez sur le lien Partager situé dans l angle supérieur gauche de la vue, puis copiez-collez le code HTML fourni

216 Réglage de l apparence d une vue intégrée Vous pouvez modifier l apparence d une vue intégrée en réglant les Options d affichage. Vous pouvez alors spécifier une largeur et une hauteur fixes, et indiquer si la barre d outils ou les onglets doivent être affichés

217 Exemple : Accorder des autorisations de modification et d'enregistrement Les administrateurs sont toujours autorisés à modifier et enregistrer les classeurs existants, ou à en créer de nouveaux. Ils peuvent également accorder aux autres utilisateurs et groupes l'autorisation de modifier et d'enregistrer des vues dans l'environnement de création Web du serveur, ainsi que d'exécuter d'autres actions sur le serveur. Définition des niveaux de licence utilisateur et de publication Les administrateurs attribuent un niveau de licence et des droits utilisateur lorsqu ils créent ou modifient des utilisateurs. Pour permettre aux utilisateurs de modifier les classeurs, commencez par attribuer les autorisations de la manière suivante aux utilisateurs : L'utilisateur doit disposer du niveau de licence Interactor. L'utilisateur doit disposer du droit utilisateur Publish. Pour plus d'informations, reportez-vous à Utilisateurs Page 65 et Licences et droits utilisateur Page 83. Autoriser la modification et l'enregistrement de classeurs Après avoir configuré les utilisateurs ou les groupes, défini les niveaux de licence et attribué les droits de publication, vous devez définir les autorisations aux niveaux projet et classeur, en fonction du type de modification que vous souhaitez autoriser. Voici les principales autorisations de modification et d'enregistrement des vues pouvant être accordées ou interdites par les administrateurs au niveau de la tâche :

218 Modification sur le Web détermine si l'utilisateur peut modifier les vues des classeurs via création Web. Télécharger/Enregistrer sur le Web sous détermine si l'utilisateur a accès aux commandes Enregistrer et Enregistrer sous lorsqu'il modifie une vue, ou s'il peut enregistrer ses modifications dans un nouveau classeur. Cette option permet également de déterminer si les utilisateurs peuvent ouvrir un classeur sur le serveur en utilisant Tableau Desktop. Enregistrer/Écrire sur le Web détermine si les utilisateurs peuvent enregistrer leurs modifications dans un classeur existant sur le serveur (écraser un classeur). Pour autoriser un utilisateur ou un groupe à enregistrer ses modifications dans des classeurs existants ou dans des nouveaux classeurs, définissez ces trois autorisations au niveau de la tâche en fonction des tableaux présents dans les sections suivantes. Autoriser les utilisateurs à enregistrer leurs modifications dans des classeurs existants et des nouveaux classeurs Autorisation Modification sur le Web Télécharger/Enregistrer sous Écrire/Enregistrer Pour le projet Autoriser Autoriser Autoriser Autoriser Autoriser Autoriser Pour les classeurs appropriés dans le projet Dans ce scénario, les autorisations sont définies de la même façon pour les projets et les classeurs. Si vous souhaitez appliquer des modifications aux autorisations au niveau du projet à l'ensemble des classeurs du projet, vous pouvez sélectionner Attribuer des autorisations aux contenus lorsque vous vous trouvez sur la page Autorisations : Projet. Autoriser les utilisateurs à enregistrer de nouveaux classeurs, mais pas à écraser les classeurs existants Autorisation Modification sur le Web Télécharger/Enregistrer sous Écrire/Enregistrer Pour le projet Autoriser Autoriser Autoriser Autoriser Autoriser Refuser Pour les classeurs appropriés dans le projet

219 Important : Dans ce scénario, les autorisations doivent être définies manuellement sur chaque classeur. Si vous sélectionnez Attribuer les autorisations aux contenus comme décrit dans Autoriser les utilisateurs à enregistrer leurs modifications dans des classeurs existants et des nouveaux classeurs Page précédente, les autorisations au niveau du projet écrasent les autorisations au niveau du classeur et par conséquent, les utilisateurs peuvent enregistrer leurs modifications dans les classeurs existants. Autorisations des vues dans les classeurs Les autorisations pour les vues dans les classeurs sont héritées des autorisations du classeur lorsqu'un utilisateur publie un classeur à partir de Tableau Desktop. Si un utilisateur sélectionne Afficher les feuilles sous forme d'onglets lors de la publication d'un classeur à partir de Tableau Desktop ou de l'enregistrement sur Tableau Server, les autorisations du classeur remplacent les autorisations des vues individuelles, jusqu'à ce que le classeur soit réenregistré sans onglets. Pour plus d'informations, consultez Référence d'autorisations Page 203, ainsi que l'article de la base de connaissances Création d'autorisations basées sur le projet. Exemple : Désactiver la création Web Si vous souhaitez que les utilisateurs puissent voir les classeurs publiés sur Tableau Server sans pouvoir accéder à l'environnement de création du serveur, vous pouvez utiliser un paramètre au niveau du site pour désactiver la création. Prenons un exemple : vous avez un groupe restreint d'analystes de données qui utilise Tableau Desktop pour créer et publier des classeurs, et un groupe de responsables des ventes travaillant sur le terrain qui n'utilise pas Tableau Desktop, ou qui a besoin de voir et de partager les tableaux de bord publiés dans l'environnement Web. Pour désactiver la création, procédez comme suit : 1. Dans un navigateur, connectez-vous à l'environnement de serveur en tant qu'administrateur. 2. Dans l'onglet Admin, sélectionnez Sites. 3. Sur la page Sites, cochez la case du site dont vous souhaitez désactiver la fonction création, puis cliquez sur Modifier

220 4. Dans la boîte de dialogue Modifier le site, décochez la case Autoriser la création Web pour ce site, puis cliquez sur OK. Sur la page Sites, confirmez que la création Web est désactivée. 5. Si vous utilisez déjà votre site et si vous souhaitez que la modification prenne effet immédiatement, redémarrez le serveur. Vous pouvez également attendre l'expiration de la mise en cache de la session serveur. Pendant ce temps, les utilisateurs ont toujours accès à la création Web s'ils voient un lien

221 Modifier sur une vue ou s'ils saisissent l'url du mode d'édition de la vue, notamment s'ils ont ajouté l'url à leurs favoris alors que ce mode était ouvert. Si vous désactivez le création Web pendant la création d'un site, aucune session n'est mise en cache : le paramètre prend donc effet immédiatement

222 Gérer la propriété Lorsque vous publiez une source de données ou un classeur sur Tableau Server ou lorsque vous créez un projet, vous en devenez le propriétaire, La propriété peut changer. Ainsi, si un employé quitte la société et qu'il est le propriétaire d'origine, l'administrateur peut réattribuer la propriété à un autre utilisateur. Une fois que vous avez modifié la propriété, le propriétaire d'origine n'a plus de lien particulier avec l'élément en question et ses droits d'accès dépendent de ses autorisations Tableau Server. Il est impossible de supprimer un utilisateur Tableau Server s'il détient des éléments. Lorsque vous tentez de supprimer un utilisateur, son niveau de licence est défini sur Unlicensed. Vous devez d'abord modifier la propriété des éléments avant de supprimer l'utilisateur. Pour plus d'informations, consultez Suppression d'un utilisateur de Tableau Server. Vous pouvez devenir propriétaire ou modifier la propriété en fonction de vos autorisations et de votre relation par rapport à l'élément : Type d'élément Projets Classeurs et sources de données Qui peut modifier la propriété administrateur système administrateur de site administrateur système administrateur de site chef de projet sur le projet contenant l'élément propriétaire de l'élément Qui peut devenir propriétaire administrateur système administrateur de site administrateur système administrateur de site membre du site qui contient l'élément, avec une licence qui ne soit pas une licence Guest Consultez les rubriques suivantes pour en savoir plus : Modifier le propriétaire de classeurs Par défaut, l'éditeur d'un classeur est le propriétaire. Les administrateurs, les chefs de projet et le propriétaire actuel du classeur peuvent modifier la propriété du classeur. Le nouveau propriétaire doit être administrateur système ou administrateur de site ou détenir un niveau de licence autre que Guest sur le même site que celui du classeur. Pour modifier le propriétaire d'un classeur : 1. Dans l'onglet Contenu, sélectionnez Classeurs. 2. Sur la page Classeurs, sélectionnez un ou plusieurs classeurs, puis cliquez sur Modifier le propriétaire :

223 3. Saisissez le nom d'un utilisateur ou sélectionnez-en un dans la liste : 4. Cliquez sur OK pour modifier le propriétaire. Modifier le propriétaire d'une source de données Par défaut, l'éditeur d'une source de données est le propriétaire. Les administrateurs, les chefs de projet et le propriétaire actuel de la source de données peuvent modifier la propriété. Le nouveau propriétaire doit être administrateur système ou administrateur de site ou détenir un niveau de licence autre que Guest sur le même site que celui de la source de données. Pour modifier le propriétaire d'une source de données : 1. Dans l'onglet Contenu, sélectionnez Sources de données. 2. Sélectionnez une ou plusieurs sources de données, puis cliquez sur Modifier le propriétaire

224 3. Saisissez le nom d'un utilisateur ou sélectionnez-en un dans la liste : 4. Cliquez sur OK pour modifier le propriétaire. Modifier le propriétaire d'un projet Par défaut, l'auteur d'un projet est le propriétaire. Les administrateurs peuvent modifier le propriétaire d'un projet. Le nouveau propriétaire doit être administrateur système ou administrateur du site du projet. Pour modifier le propriétaire d'un projet : 1. Dans l'onglet Admin, sélectionnez Projets. 2. Sélectionnez un ou plusieurs projets, puis cliquez sur Modifier le propriétaire :

225 3. Saisissez le nom d'un utilisateur ou sélectionnez-en un dans la liste : 4. Cliquez sur OK pour modifier le propriétaire

226 Sécurité Dans Tableau Server, il existe quatre composants de sécurité principaux : Authentification L'authentification établit l'identité d'un utilisateur. Cela permet d'empêcher tout accès non autorisé à Tableau Server ainsi que la mise en place d'une expérience utilisateur personnalisée. Tableau Server prend en charge quatre types d'authentification : Active Directory :authentifie les utilisateurs de Tableau Server grâce à leurs informations de connexion Windows. Authentification locale : utilise le mécanisme d'authentification interne fourni avec Tableau Server. SAML : utilise un fournisseur d'identité externe (IdP) pour authentifier les utilisateurs de Tableau Server. Authentification de confiance : gère l'authentification à travers une relation de confiance entre Tableau Server et un ou plusieurs serveurs Web. Le choix entre une authentification Active Directory ou locale se fait lors de la configuration Tableau Server. Une fois la configuration effectuée, vous ne pouvez pas basculer entre les deux. Pour changer de type d'authentification, désinstallez Tableau Server (vos données seront conservées) et relancez l'installation. Vous pouvez également choisir de configurer l'authentification SAML lors de l'installation, même si cette configuration peut aussi intervenir ultérieurement. Lorsque SAML gère l'authentification des utilisateurs, Active Directory ou l'authentification locale devient l'outil que vous utilisez pour gérer, et non authentifier, vos utilisateurs Tableau Server. L'authentification SAML peut être activée ou désactivée sans qu'il soit nécessaire de désinstaller et de réinstaller Tableau Server. Active Directory En cas d'authentification Active Directory, tous les noms d'utilisateurs et mots de passe sont gérés par Active Directory. Lorsqu'un utilisateur saisit ses informations de connexion pour se connecter à Tableau Server, Tableau les transmet au serveur Active Directory. Tableau ne participe pas au processus d'authentification, bien qu'il enregistre les noms d'utilisateurs (et non les mots de passe) dans son référentiel. Avec l'authentification Active Directory, les administrateurs peuvent également connecter automatiquement les utilisateurs grâce à leurs informations de connexion Windows actuelles (Activer la connexion automatique). En d'autres termes, les informations de connexion de l'utilisateur sont transférées à partir de son ordinateur local, et non depuis un autre système ou portail sur lequel il a pu se connecter. Par exemple, si l'utilisateur se connecte à son ordinateur local en tant que «MSmith», puis se connecte sur un portail SharePoint sous le nom de «Mary», les informations de connexion

227 transmises à Tableau Server seront celles de «MSmith». Afin de pouvoir utiliser les informations de connexion automatique du site SharePoint («Mary»), le portail SharePoint doit utiliser la partie Web de Tableau avec une authentification fiable. Les administrateurs peuvent synchroniser manuellement ou informatiquement des groupes avec Active Directory, et ce, à l'aide de tabcmd. Reportez-vous à Synchronisation d'un groupe Active Directory Page 92 et syncgroup group-name dans Commandes de tabcmd Page 334 pour plus d'informations. Authentification locale En cas d'authentification locale, Tableau Server gère les utilisateurs, les groupes, les mots de passe et tout le processus d'authentification. Les listes utilisateur peuvent facilement être importées dans Tableau Server, et il est possible d'effectuer de manière informatique la plupart des fonctions de gestion des utilisateurs via tabcmd Page 331. Les utilisateurs peuvent se connecter manuellement en entrant leurs informations de connexion lorsqu'ils sont invités à le faire, ou lorsqu'ils accèdent à du contenu sur un portail, et ce, via une authentification fiable transparente. SAML Lorsque l'authentification SAML est utilisée, un fournisseur d'identité externe (IdP) se charge d'authentifier les utilisateurs de Tableau Server. Vous continuez à utiliser Active Directory ou l'authentification locale pour gérer vos utilisateurs Tableau Server, par exemple pour les ajouter à Tableau Server, mais le volet authentification est géré par l'idp. Lorsque les utilisateurs se connectent à Tableau Server en utilisant SAML, l'invite de connexion qu'ils voient est celle de l'idp, et non celle de Tableau Server. Pour plus d'informations sur la façon de configurer SAML sur votre site. consultez SAML Page 302. Authentification fiable L'authentification fiable signifie que vous avez établi une relation de confiance entre Tableau Server et un ou plusieurs serveurs Web. Par exemple, la page Wikipédia de votre entreprise peut utiliser une authentification fiable afin de montrer des tableaux de bord aux employés déjà inscrits sur la page, et ce, sans qu'une autre connexion ne soit nécessaire. Lorsque Tableau Server reçoit des demandes d'un serveur Web de confiance, il suppose que le serveur Web a vérifié toutes les authentifications nécessaires. Tableau Server reçoit la demande avec un jeton ou ticket échangeable, et offre à l'utilisateur une vue personnalisée qui prend en compte son rôle et ses autorisations. Pour plus d'informations sur la configuration d'une authentification fiable pour votre site, reportez-vous à Authentification fiable Page 281. Autorisation Une autorisation correspond à ce à quoi un utilisateur peut avoir accès et à ce qu'il peut faire une fois authentifié. Dans Tableau, l'autorisation est gérée par ce qui suit :

228 Rôles et autorisations : définit les fonctionnalités spécifiques que les utilisateurs peuvent effectuer ou non sur certains objets dans Tableau. Un rôle correspond à un ensemble d'autorisations que les administrateurs peuvent personnaliser ou utiliser telles quelles. Consultez Utiliser des autorisations Page 194 pour en savoir plus. Licence et droits d'utilisateurs : contrôle le nombre maximal d'autorisations qu'un utilisateur peut posséder. Consultez Licences et droits utilisateur Page 83Licences et droits utilisateur Page 83 et Autorisation ou refus de droits utilisateur Page 88. Bien que les éléments ci-dessus contrôlent les actions qu'un utilisateur peut réaliser et à quel niveau, ils ne contrôlent pas les données qui s'afficheront dans une vue. Les données visibles par un utilisateur sont contrôlées par vos choix en matière de sécurité des données. Autorisations initiales Les autorisations initiales d'un projet sont copiées à partir du projet par défaut. Les autorisations initiales d'un classeur sont copiées à partir des autorisations de son projet. Les autorisations initiales d'une vue sont copiées à partir des autorisations de son classeur. Il s'agit d'une copie unique des autorisations du parent. Les modifications apportées aux autorisations du parent ne sont pas automatiquement appliquées aux enfants, sauf si les nouvelles autorisations sont attribuées de manière active aux contenus. Un élément peut avoir des autorisations qui diffèrent de celles du parent. Par exemple, un groupe peut ne pas être autorisé à voir le projet X, mais peut être autorisé à voir une vue publiée dans ce projet. Tableau Server ne prend pas en charge les autorisations d'objets hiérarchiques. Toutefois, il offre un modèle d'héritage aux utilisateurs et groupes. Si un utilisateur n'a pas d'autorisation définie de manière explicite sur Autoriser ou Refuser, le paramètre proviendra des groupes de l'utilisateur. Autorisations et projet par défaut Si Tableau Server est déployé dans un environnement ouvert dans lequel les connaissances et le partage d'informations sont essentiels, envisagez de configurer les autorisations du projet par défaut de manière à inclure le groupe Tous les utilisateurs et de définir son rôle sur Interactor. Les utilisateurs pourront automatiquement publier et utiliser le contenu de nouveaux projets. Si Tableau Server est déployé dans un environnement contraignant dans lequel la sécurité des données et le contrôle de l'accès sont essentiels, envisagez de supprimer les autorisations du projet par défaut : supprimez les autorisations de tous les utilisateurs et groupes. Supprimer les autorisations de tous les utilisateurs et groupes. Il sera nécessaire d'accorder de manière explicite une autorisation aux utilisateurs et groupes afin qu'ils puissent publier et utiliser le contenu de nouveaux projets

229 Sécurité des données Il existe plusieurs façons de contrôler la visibilité des données dans Tableau. Vous pouvez contrôler, dans le cadre des sources de données qui se connectent à des bases de données directes, si les utilisateurs sont invités à spécifier leurs informations de connexion à la base de données lorsqu'ils cliquent sur une vue publiée. Les trois éléments suivants fonctionnent conjointement et permettent d'obtenir différents résultats : Compte de connexion à la base de données : lors de la création d'une source de données qui se connecte à une base de données en direct, vous devez choisir entre l'authentification auprès de la base de données via Windows NT et l'authentification via le mécanisme de sécurité intégré de la base de données. Mode d'authentification : lors de la publication d'une source de données ou d'un classeur avec une connexion à une base de données en direct, vous pouvez choisir le Mode d'authentification. La disponibilité de tel ou tel mode dépend de votre sélection (voir ci-dessus). Filtres utilisateur : il est possible de définir des filtres dans un classeur ou une source de données contrôlant les données visibles à une personne dans une vue publiée, en fonction du compte de connexion Tableau Server. Le tableau ci-dessous décrit certaines des dépendances inhérentes aux options ci-dessus : Options de connexion à la base de données Le compte de connexion à la base de données utilise... Sécurité intégrée de Windows NT (authentification Windows) Mode d'authentification Serveur exécuté en tant que compte Simulation par serveur exécuté en tant que compte Inviter l'utilisateur : les utilisateurs sont invités à spécifier leurs informations de connexion à Questions liées à la sécurité des données Est-il possible de garantir la sécurité des bases de données par utilisateur Tableau Server? Les filtres utilisateur sont-ils le seul moyen de limiter l'accès aux données? Non Oui Oui Oui Non* Non Oui Non Non Les utilisateurs partagentils les caches Web?

230 Options de connexion à la base de données Le compte de connexion à la base de données utilise... Nom d utilisateur et mot de passe Mode d'authentification la base de données lorsqu'ils cliquent sur une vue. Celles-ci peuvent être gardées en mémoire. Données d'identification intégrées : l'éditeur du classeur ou de la source de données peut intégrer ses informations de connexion à la base de données. Simulation par mot de passe intégré : les informations de connexion à la base de données avec autorisation de simulation sont intégrées. Questions liées à la sécurité des données Est-il possible de garantir la sécurité des bases de données par utilisateur Tableau Server? Les filtres utilisateur sont-ils le seul moyen de limiter l'accès aux données? Non Oui Oui Oui Non* Non Les utilisateurs partagentils les caches Web? * L'utilisation de ce mode d'authentification pouvant entraîner des résultats inattendus, Tableau recommande de ne pas l'utiliser avec les filtres utilisateur. Les filtres utilisateur, l'option de connexions intégrées et les modes de simulation ont des effets similaires : lorsque l'utilisateur clique sur une vue, il ne lui est pas demandé de spécifier ses informations de connexion à la base de données et il ne voit que les seules données qui lui sont propres. Toutefois, les filtres utilisateur sont appliqués dans le classeur par les auteurs, et les modes d'authentification par simulation dépendent des stratégies de sécurité définies par les administrateurs au sein même de la base de données. Pour certaines des options décrites ci-dessus, il est nécessaire de procéder à la configuration au cours de la configuration Tableau Server ou préalablement à la publication d'un classeur ou d'une source de données. Consultez les rubriques suivantes pour en savoir plus :

231 Exécuter en tant qu'utilisateur Page 309 Simulation de SQL Server Page 318 Informations de connexion intégrées Mots de passe enregistrés Sécurité du réseau Il existe trois interfaces réseau principales dans Tableau Server : Client vers Tableau Server : le client peut être un navigateur Web, Tableau Desktop, ou l'utilitaire tabcmd. Tableau Server vers votre ou vos bases de données : pour actualiser les extraits de données ou gérer les connexions aux bases de données en direct, Tableau Server doit communiquer avec votre ou vos bases de données. Communication du composant serveur : cela ne s'applique qu'aux déploiements distribués. Client vers Tableau Server Un client Tableau Server peut être un navigateur Web, Tableau Desktop, ou tabcmd. Les communications entre Tableau Server et ses clients utilisent des requêtes et réponses HTTP standard. Il est également possible de configurer Tableau Server pour les protocoles HTTPS (reportez-vous à SSL Page 16). Lorsque Tableau Server est configuré pour SSL, tout le contenu et les communications entre les clients sont cryptés et utilisent le protocole HTTPS. Les mots de passe sont communiqués à partir des navigateurs et de tabcmd à Tableau Server, à l'aide d'un cryptage à clé publique/privée. Tableau Server envoie une clé publique au navigateur, qui utilise cette dernière afin de crypter le mot de passe pour la transmission. Chaque transmission cryptée utilise une clé une fois avant d'être effacée. Cela signifie que les mots de passe sont toujours sécurisés, et ce, que le SSL soit utilisé ou non. Tableau Server vers votre base de données Tableau Server effectue des connexions dynamiques vers les bases de données pour traiter des ensembles de résultats et actualiser les extraits. Il utilise des pilotes natifs pour se connecter aux bases de données dès que cela est possible, et s'appuie sur un adaptateur ODBC générique lorsque les pilotes natifs sont indisponibles. Toutes les communications vers la base de données sont acheminées via ces pilotes. Ainsi, la configuration du pilote pour communiquer sur des ports non standard ou pour fournir un cryptage transport fait partie de l'installation du pilote natif. Ce type de configuration est transparent au niveau de Tableau

232 Communication du composant serveur La communication entre les composants Tableau Server dans l'installation d'un serveur distribué comprend deux aspects : la confiance et la transmission. Chaque serveur dans un cluster Tableau utilise un modèle de confiance rigoureux afin de s'assurer qu'il reçoit des requêtes valides des autres serveurs du cluster. Les ordinateurs du cluster exécutant un processus de passerelle acceptent les requêtes des parties tierces (clients), sauf si un équilibreur de charge les précède, auquel cas les requêtes sont réceptionnées par l'équilibreur de charge. Les serveurs qui n'exécutent pas de processus de passerelle n'acceptent que les requêtes provenant des autres membres de confiance du cluster. La confiance est établie par une liste blanche d'adresse IP, de port et de protocole. Si l'un des éléments précédents est invalide, la requête est ignorée. Tous les membres du cluster peuvent communiquer entre eux. A l'exception de la validation de licence et de l'accès au référentiel, la transmission de l'ensemble des communications internes se fait via HTTP. Lors de la transmission des mots de passe au sein du cluster, une clé est utilisée pour crypter les mots de passe transmis entre les composants Tableau Server (par exemple, entre le serveur d'applications et les processus VizQL Server). Chaque transmission cryptée utilise une clé une fois avant d'être effacée. Protéger les informations d'identification des données du Cloud Pour certaines sources de données basées sur le cloud, il existe une alternative au stockage des informations d'identification de la base de données sensibles dans Tableau Server qui consiste à établir une relation de confiance à but restreint entre Tableau et le fournisseur de sources de données. Grâce à cette relation, vous pouvez accéder à vos données tout en sécurisant vos informations d'identification auprès du fournisseur de la source de données. Pour établir ce type de relation, vous devez autoriser Tableau à accéder à vos données sur le cloud. Le fournisseur de données sur le cloud envoie alors à Tableau un jeton d'accès à but restreint, qui identifie de manière unique les demandes émanant de Tableau et permet à Tableau d'accéder aux données en votre nom. Tableau traite ces connexions protégées comme spécifié dans la norme Open Authorization OAuth 2.0. L'utilisation de connexions OAuth vous permet de bénéficier des avantages suivants : Sécurité : vos informations d'identification de base de données sensibles ne sont jamais connues de Tableau Server ni stockées dans Tableau Server, et le jeton d'accès ne peut être utilisé que par Tableau. Commodité : au lieu d'avoir à intégrer votre ID et votre mot de passe de source de données à plusieurs endroits, vous pouvez utiliser le jeton fourni pour une source de données particulière pour tous les classeurs et sources de données qui accèdent à ce fournisseur de données. En outre, pour les connexions en direct aux données Google BigQuery, chaque visionneuse de classeur peut posséder un jeton d'accès unique qui identifie l'utilisateur, ce qui évite de partager un nom d'utilisateur et un mot de passe uniques

233 L'authentification protégée est disponible pour les sources de données Google Big Query, Google Analytics et Salesforce.com. Présentation du processus d'authentification protégée Les étapes suivantes décrivent un flux de travail dans l'environnement Tableau qui appelle le processus OAuth. 1. Vous effectuez une action qui demande un accès à une source de données sur le cloud. Vous ouvrez par exemple un classeur publié sur Tableau Server. 2. Tableau vous dirige vers la page de connexion du fournisseur des données hébergées. Les informations transmises au fournisseur des données hébergées identifient Tableau comme étant le site à l'origine de la requête. 3. Lorsque vous vous connectez à la source de données hébergées, le système vous invite à confirmer que vous autorisez Tableau Server à accéder aux données. 4. Après confirmation, le fournisseur de la source de données renvoie un jeton d'accès à Tableau Server. 5. Tableau Server vous présente le classeur et les données. Les flux de travail suivants peuvent également utiliser le processus OAuth : Création de classeur et connexion à des sources de données de Tableau Desktop ou de Tableau Server. Publication d'une source de données de Tableau Desktop

234 Gestion des informations d'identification Les utilisateurs peuvent gérer leurs propres jetons d'accès dans les préférences de l'utilisateur. Vous pouvez également choisir d'autoriser uniquement les administrateurs et les utilisateurs auxquels le rôle Connecteur de source de données a été attribué à gérer les jetons d'accès entre les sources de données et les connexions. Les informations suivantes s'appliquent dans le cas où un jeton d'accès est utilisé comme données d'identification intégrées à une source de données publiée ou pour se connecter les connexion en direct aux données Google BigQuery : Lorsque Tableau Server demande des données via une connexion représentée par un jeton d'accès, le fournisseur de la source de données confirme que Tableau est autorisé à accéder aux données via le jeton, puis renvoie les données demandées. Vous n'avez pas besoin de fournir des informations d'identification chaque fois que vous vous connectez. Si le jeton est utilisé en guise d'informations de connexion intégrées avec une source de données publiée, vous avez la possibilité de créer de nouveaux classeurs qui se connectent à ces données à partir de Tableau Desktop ou de Tableau Server, sans avoir à vous connecter à chaque fois pour accéder aux données. Les jetons d'accès sont valides jusqu'à ce qu'un utilisateur ou un fournisseur de données les révoque. Remarque : il est possible de dépasser le nombre de jetons d'accès autorisé par un fournisseur de sources de données. Dans ce cas, lors de la création d'un nouveau jeton, le fournisseur de données prend en compte la durée écoulée depuis le dernier accès pour décider du jeton à invalider afin de faire de la place au nouveau. Le fournisseur de données peut également invalider un jeton pour d'autres raisons. Un administrateur peut, par exemple, révoquer tous les accès à l'application

235 Performances Chaque environnement de serveur est unique et de nombreuses variables affectent les performances. Les variables incluent les informations sur le matériel (vitesse du disque, mémoire, cœurs), le nombre de serveurs dans votre déploiement, le trafic réseau, les facteurs d'utilisation (complexité du classeur, activité utilisateur simultanée, mise en cache des données), les paramètres de configuration de Tableau Server (nombre d exécutions de chaque processus serveur) et les informations de données (volume de données, type et configuration de bases de données). Ces variables sont si complexes qu'il n'existe pas de formule universelle pour améliorer les performances du serveur. En revanche, vous pouvez suivre quelques directives de base. Consultez les rubriques ci-dessous pour en savoir plus : Directives générales de performances Matériel et logiciel Utiliser un système d'exploitation 64 bits et la version 64 bits du produit : Bien que Tableau Server fonctionne sur les systèmes d'exploitation Microsoft 32 bits, faites le choix d'un système d'exploitation 64 bits et utilisez la version 64 bits de Tableau Server pour obtenir des performances optimales. Ajouter plus de cœurs et de la mémoire : en règle générale, vous obtiendrez de meilleures performances avec davantage de cœurs de processeurs et une mémoire RAM plus importante, que vous exécutiez Tableau Server sur un ou plusieurs ordinateurs. Assurez-vous de satisfaire les exigences matérielles et logicielles recommandées pour Tableau Server et consultez Quand ajouter des postes utilisateurs et reconfigurer Page suivante pour savoir si vous devez ajouter des ordinateurs supplémentaires. Si vous exécutez Tableau Server dans un environnement virtuel, utilisez les meilleures pratiques des machines virtuelles pour l'allocation de vcpu in relation avec le nombre de cœurs de processeurs physiques sur l'hôte de la machine virtuelle. Configuration La programmation est actualisée pendant les heures creuses : Les tâches de sauvegarde ont tendance à bloquer les autres tâches d'arrière-plan jusqu'à la fin de la sauvegarde. Pour consulter vos programmations d'actualisation et de sauvegarde, utilisez la vue administrative Tâches d'arrière-plan Page 166. Vos tâches d'actualisation doivent être programmées durant les heures creuses qui ne se chevauchent pas avec votre sauvegarde Windows. Vérifier la mise en cache : La mise en cache permet à Tableau Server de répondre rapidement aux requêtes client, principalement dans le cadre des vues qui se connectent à des bases de données en direct. Confirmez que l'option Actualiser moins souvent sur l'onglet Connexions de données de la boîte de dialogue Configuration est sélectionnée. Envisager de modifier deux paramètres de mémoire de session :

236 Durée limite de la session VizQL : La durée limite par défaut de la session VizQL est 30 minutes. La session VizQL consomme des cycles mémoire et processeur même si elle est inactive. Si une limite inférieure suffit, utilisez tabadmin Page 352 pour modifier le paramètre vizqlserver.session.expiry.timeout. Effacer session VizQL : Par défaut, les sessions VizQL sont stockées en mémoire même lorsqu un utilisateur quitte une vue. Cela consomme une grande quantité de mémoire de session. Lorsque les utilisateurs quittent une vue, vous pouvez arrêter la session en définissant la valeur du paramètre vizqlserver.clear_session_on_ unload sur true (la valeur par défaut est false). Évaluer la configuration du processus : Tableau Server est divisé en six composants différents appelés processus serveur. Leur configuration par défaut est conçue pour fonctionner avec de nombreux scénarios mais vous pouvez également les reconfigurer pour atteindre différents objectifs de performances. Vous pouvez notamment contrôler sur quels ordinateurs les processus s'exécutent et le nombre de processus qui sont exécutés. Consultez Amélioration des performances du serveur Page suivante pour obtenir des instructions concernant les déploiements à un, deux ou trois nœuds. Quand ajouter des postes utilisateurs et reconfigurer Vous pouvez augmenter la puissance et améliorer la capacité de Tableau Server en fonction de vos besoins et de vos exigences. Voici quelques directives qui vous permettront de déterminer si vous pouvez désormais ajouter des nœuds à votre système, reconfigurer le serveur, ou les deux : Plus de 100 utilisateurs simultanés : Si votre déploiement est utilisateur intensif (>100 utilisateurs simultanés), les processus VizQL doivent être suffisamment nombreux mais ils ne doivent pas dépasser la capacité de votre matériel pour que ce dernier puisse les gérer. En outre, l'activation du compte Utilisateur invité Tableau Server peut augmenter le nombre d'utilisateurs simultanés potentiels qui se trouvent dans la liste des utilisateurs. La vue administrative Activité de l'utilisateur Page 164 peut vous aider à évaluer cela. Pour obtenir des conseils sur la façon de configurer ou d'optimiser votre déploiement, consultez Amélioration des performances du serveur Page suivante. Usage intensif des extraits : Les extraits peuvent consommer beaucoup de ressources mémoire et processeur. Aucune mesure ne peut qualifier un site comme étant extrait intensif. Si vous avez simplement quelques extraits très volumineux ou de très nombreux petits extraits, votre site peut entrer dans cette catégorie. Les sites qui utilisent les extraits de façon intensive ont tout intérêt à isoler le processus du moteur de données sur un ordinateur spécifique. Reportez-vous à Amélioration des performances du serveur Page suivante pour les directives. Actualisations d'extraits fréquentes : L'actualisation d'un extrait sollicite énormément le processeur. En général, le processus d'arrière-plan gère les tâches d'actualisation pour les sites dont les extraits sont fréquemment actualisés (par exemple plusieurs fois par jour). Utilisez la vue d administration Tâches d'arrière-plan Page

237 pour afficher votre taux d'actualisation actuel, puis consultez Amélioration des performances du serveur bas pour en savoir plus sur l'optimisation. Résolution des problèmes de performances : Si le chargement des vues est lent ou si les performances du serveur sont souvent faibles, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Consultez Directives générales de performances Page 235 et Amélioration des performances du serveur bas. Potentiels temps morts : Si votre système de serveurs est considéré comme essentiel à la mission et nécessite un degré élevé de disponibilité, il est possible de le configurer pour obtenir la redondance pour les processus du serveur qui gèrent les extraits, le référentiel et la passerelle. Reportez-vous à Disponibilité élevée Page 46 pour en savoir plus. Amélioration des performances du serveur Consultez les rubriques ci-dessous pour savoir comment améliorer les performances des déploiements intensivement exploités par les utilisateurs, par les extraits ou par les deux : Quel est votre objectif? Combien de processus à exécuter Où configurer les processus Optimisation des extraits et des classeurs Évaluation du degré de réponse d'une vue Page 239 Exemple sur un ordinateur : Extraits Exemple sur deux ordinateurs : Extraits Exemple sur deux ordinateurs : Affichage Exemple sur trois ordinateurs : Extraits et affichage Quel est votre objectif? Optimisation pour les extraits Le processus du moteur de données stocke les extraits et répond aux requêtes ; le processus d'arrière-plan actualise les extraits. Ces deux processus sont exigeants en termes de ressources processeur. Par conséquent, si vous souhaitez améliorer les performances d'un déploiement exploitant énormément les extraits, la meilleure solution consiste à isoler ces deux processus l'un de l'autre et également des autres processus serveur. Trois ordinateurs peuvent être nécessaires pour réaliser cette opération. Si vous ne disposez pas de

238 trois ordinateurs, vous pouvez utiliser quelques stratégies (consultez les exemples de déploiement ci-dessous). Optimisation pour les utilisateurs et l'affichage Le processus VizQL Server gère le chargement et le rendu des vues pour les utilisateurs de Tableau Server. Si vous essayez d'optimiser votre déploiement pour un grand nombre d'utilisateurs et d'interaction de vues, vous devez vous concentrer sur ce processus. Combien de processus à exécuter Cette rubrique prend pour hypothèse que vous utilisez la version 64 bits de Tableau Server sur un système d'exploitation 64 bits. Dans cette situation, deux instances de chaque processus doivent normalement couvrir vos besoins. Si votre machine ne dispose que 8 Go de RAM, à savoir la configuration minimale requise pour Tableau Server, il est préférable de vous limiter à une seule de chaque processus. Processus d'arrière-plan Un processus d'arrière-plan peut consommer jusqu'à 100 % d'un cœur de processeur, voire davantage parfois selon les tâches exécutées. Par conséquent, le nombre total d'instances à exécuter dépend des cœurs disponibles de l'ordinateur ainsi que des améliorations que vous essayez d'y apporter. Les exemples de déploiement ci-dessous utilisent N pour représenter le nombre total de cœurs de l'ordinateur, et proposent une stratégie différente en fonction du processus d'arrière-plan. En cas de doute, commencez par l'extrémité inférieure de la plage proposée et évaluez les performances avant d'augmenter le nombre. Processus du moteur de données et du référentiel Pour certains scénarios, le processus de moteur de données doit être isolé de son propre nœud. C'est le cas lorsque vous essayez d'améliorer un déploiement qui utilise intensivement les extraits et que vous souhaitez mettre l'accent davantage sur les requêtes plutôt que sur l'actualisation des extraits. Les exemples de déploiement fournissent des spécificités. Le transfert de données est une procédure à plusieurs phases, car le moteur de données stocke les données en temps réel. Déplacer les processus du moteur de données et du référentiel Page 37 décrit la procédure à suivre. Le moteur de données (et/ou le référentiel) doit également être isolé afin de minimiser le potentiel de votre déploiement pendant les temps morts. Consultez Disponibilité élevée Page 46 pour en savoir plus. Le référentiel peut généralement rester sur le Tableau Server principal sauf si vous configurez la disponibilité élevée. Où configurer les processus Vous configurez le type et le nombre de processus qui s'exécutent sur l'ordinateur à l'aide de la boîte de dialogue Configuration de Tableau Server. Si vous ajoutez des ordinateurs supplémentaires dans le cadre de votre reconfiguration, ceux-ci doivent être équipés du logiciel Tableau Worker. Reportez-vous à Installer et configure des serveurs Worker Page 43 pour connaître les différentes étapes

239 Si vous reconfigurez les processus sur votre Tableau Server principal ou autonome, consultez Reconfiguration des processus Page 24. Optimisation des extraits et des classeurs Les performances du serveur avec des extraits dépendent en partie des extraits et des classeurs. Les auteurs de classeurs peuvent participer à l'amélioration des performances du serveur en réduisant l'ensemble des données de l'extrait, grâce au filtrage ou à l'agrégation, ou encore au masquage des champs inutilisés. Pour ce faire, utilisez les options de Tableau Desktop Masquer tous les champs inutilisés et Agréger les données pour les dimensions visibles. Pour connaître les différentes étapes, consultez Création d'un extrait (aide de Tableau Desktop). Pour obtenir des conseils sur la création de classeur fonctionnant correctement, recherchez «performance» dans l'aide de Tableau Desktop. Pour savoir comment un classeur fonctionne après sa publication sur Tableau Server, vous pouvez créer un enregistrement des performances. Consultez Création d un enregistrement de performances Page 251 pour plus d informations. Évaluation du degré de réponse d'une vue Lorsqu'un utilisateur ouvre une vue, les composants de celle-ci sont d'abord récupérés et interprétés, puis affichées dans le navigateur Web de l'utilisateur. Pour la plupart des vues, la phase de rendu d'affichage se produit dans le navigateur Web de l'utilisateur et, dans la plupart des cas, cela donne les résultats les plus rapides et le niveau de degré de réponse interactive le plus élevé. La gestion de la plupart des interactions dans le navigateur Web du client réduit la bande passante et élimine les latences de requêtes. Si un vue est très complexe, Tableau Server gère la phase de rendu sur le serveur au lieu de le faire dans le navigateur Web du client (car cela permet généralement d'atteindre de meilleures performances). Si vous vous rendez compte que le degré de réponse des vues n'est pas aussi élevé que vous le souhaitez, vous pouvez tester et modifier le seuil qui entraîne le rendu des vues par le serveur au lieu que cela soit fait dans le navigateur Web du client. Pour plus d'informations, consultez la section À propos du rendu côté client Page 245. Exemple sur un ordinateur : Extraits Une installation de Tableau Server 64 bits avec une utilisation intensive des extraits peut s'exécuter sur un ordinateur 64 bits configuré comme suit :

240 La configuration ci-dessus devrait ressembler à ce qui suit sur la page Maintenance de Tableau Server : Remarques sur la configuration : Exécutez 2 processus VizQL Server. Calculez le nombre minimal de processus d'arrière-plan à exécuter en divisant par 4 le nombre total de cœurs de l'ordinateur. Pour déterminer le nombre maximal, divisez par 2. Les processus du moteur de données et d'arrière-plan sollicitent énormément le processeur. La configuration ci-dessus permet de les équilibrer. Si vous planifiez des actualisations d'extraits pendant les heures creuses, les processus d'arrière-plan et de moteur de données auront chacun suffisamment de ressources système

241 Exemple sur deux ordinateurs : Extraits Voici comment vous pouvez configurer un déploiement de Tableau Server sur deux ordinateurs pour gérer l'utilisation intensive des extraits. Il est important de souligner que dans cet exemple le processus de moteur de données est isolé des processus d'arrière-plan. Avec la configuration ci-dessus, la table des états sur la page Maintenance devrait ressembler à ce qui suit : Remarques sur la configuration : Votre premier serveur devient le Tableau Server principal dès que vous passez à un déploiement de un à deux ordinateurs. La table des états donne une valeur de passerelle. Exécutez 2 processus VizQL Server sur chaque machine. Pour déterminer le nombre minimal de processus d'arrière-plan à exécuter sur le Tableau Server principal, divisez par 4 le nombre total de cœurs de l'ordinateur. Pour déterminer le nombre maximal, divisez par 2. Le déplacement du moteur de données depuis le Tableau Server principal vers le poste

242 utilisateur est une procédure à plusieurs phases. Consultez Déplacer les processus du moteur de données et du référentiel Page 37 pour connaître les différentes étapes. Exemple sur deux ordinateurs : Affichage Le déploiement sur deux ordinateurs avec une utilisation faible des extraits et des affichages plus importants peut être configuré comme suit : La table des états pour la configuration ci-dessus devrait ressembler à ce qui suit : Remarques sur la configuration : Exécutez 2 processus VizQL Server sur chaque machine. Au moins 2 processus d'arrière-plan doivent s'exécuter sur le Tableau Server principal. Le nombre maximal à exécuter est égal au nombre total de cœurs de l'ordinateur. Les processus d'arrière-plan et du moteur de données peuvent être sur le même ordinateur que les autres processus dans un déploiement où les extraits ne sont pas fréquemment actualisés

243 Si les extraits sont actualisés uniquement pendant les heures creuses, de nombreux processus d'arrière-plan peuvent être placés sur chaque ordinateur pour maximiser leur parallélisme. Le nombre de machines dans le cluster est uniquement déterminé par le nombre total de cœurs et la mémoire principale disponible. Exemple sur trois ordinateurs : Extraits et affichage Si vous actualisez et utilisez énormément les extraits, et si le nombre d'utilisateurs simultanés est élevé, vous devez effectuer une configuration au moins sur trois ordinateurs afin d'atteindre les meilleures performances

244 Voici la table des états correspondant à la configuration ci-dessus :

245 Remarques sur la configuration : Exécutez 2 processus VizQL Server. Les processus d'arrière-plan disposent d'un ordinateur spécifique afin qu'ils puissent fonctionner sans interférer avec les autres processus. L'extrémité inférieure de la plage proposée est égale au nombre total de cœurs, car l'ordinateur est dédié aux processus d'arrière-plan qui peuvent consommer 100 % des ressources processeur. Selon la taille des données en cours d'actualisation, certains déploiements peuvent exécuter jusqu'à deux fois plus de processus d'arrière-plan que de cœurs et obtenir une vitesse comparable. Le processus du moteur de données est isolé sur un ordinateur, car il peut consommer toutes les ressources processeur d'un ordinateur. Les chargements de l'utilisateur concernant les processus de serveur d'applications et de serveur de données peuvent être chacun gérés par 1 processus mais ils sont définis sur 2 pour fournir de la redondance. Le Tableau Server principal et le moteur de données ne diminuent généralement pas la capacité du système tant que les cycles processeur sont suffisants. Pour augmenter la capacité d'affichage, ajoutez des ordinateurs dédiés au processus VizQL Server. Pour augmenter la capacité pour l'actualisation d'extraits, ajoutez des ordinateurs dédiés au processus d'arrière-plan. À propos du rendu côté client Avant leur affichage dans le navigateur Web d'un client, les repères et les données d'une vue sont récupérés, interprétés et rendus. Tableau Server peut effectuer ce processus dans le navigateur Web du client ou sur le serveur. Le rendu côté client est le mode par défaut, car la gestion du rendu et de toutes les interactions sur le serveur peut entraîner plus de transfert de données réseau et des retards. Grâce au rendu côté client, la plupart des interactions de vues sont plus rapides, car elles sont interprétées et rendues directement dans le client. Toutefois, certaines vues sont rendues plus efficacement sur le serveur disposant de plus de puissance de calcul. Le rendu côté client est pertinent pour une vue complexe, dans la mesure où des fichiers images occupent beaucoup moins de bande passante que les données utilisées pour créer les images. Les performances des tablettes étant habituellement beaucoup plus faibles que celles des PC, celles-ci peuvent gérer moins de complexité au niveau des vues. Dans certains cas, une même vue peut être rendue côté client si elle est ouverte sur le navigateur Web d'un PC et côté serveur si elle est ouverte sur une tablette. Tableau Server est configuré de manière à gérer automatiquement ces situations à l'aide d'un Calcul du seuil Page suivante comme déclencheur du rendu d'une vue sur le serveur au lieu

246 du navigateur Web. En tant qu'administrateur, vous pouvez tester ou régler finement ce paramètre pour les PC et les tablettes. Consultez les rubriques ci-dessous pour en savoir plus. Exigences Navigateurs pris en charge : Le rendu côté client est pris en charge dans Internet Explorer version 9.0 ou ultérieures, Firefox, Chrome et Safari. Tous ces navigateurs Web intègre l'élément <canvas> de HTML 5, qui est utilisé par le rendu côté client. Les polygones, les formes personnalisées et la fonctionnalité historique de page : Si une vue utilise des polygones, des formes personnalisées ou la fonctionnalité historique de page, le rendu côté serveur est réalisé, même s'il est désactivé. Calcul du seuil Lorsque le rendu côté client est activé, Tableau Server utilise un calcul pour déterminer la complexité de la vue. Si la valeur de la complexité dépasse 100 (pour les navigateurs des PC) ou 20 (pour ceux des tablettes), la vue est rendue sur le serveur au lieu de l'être sur le navigateur Web. Voici le calcul : (# of marks) + 3(# of headers) + 3(# of annotations) + 3(# of reference lines) = view complexity Par exemple, si votre vue présente repères, 150 en-têtes (il est parfois possible de déterminer ceci en ajoutant le nombre de lignes et de colonnes dans une vue), 1 annotation et 1 ligne de référence, l'équation est la suivante : 2, (150) + 3(1) + 3(1) = 2,456 Prenez maintenant la valeur du seuil actuel, divisez-la par 100, puis multipliez le résultat par (le fait de diviser le seuil par 100 est une normalisation et est le facteur de mise à l'échelle de Tableau). En imaginant que la valeur du seuil actuel est de 100, l'équation est la suivante : 100/100 * 5,000 = 5,000 Comparez les deux sommes. Sachant que représente une complexité de 100, vous pouvez voir que représente environ la moitié de la complexité (49). Par conséquent, pour forcer un rendu côté serveur pour cette vue en particulier sur le navigateur d'un PC, il faut définir ce seuil sur 48. Gardez à l'esprit que des interactions telles que le filtrage peuvent modifier la complexité de la vue et qu'une session peut basculer d'un mode de rendu à l'autre lorsque des modifications sont appliquées à la complexité de la vue. Consultez les rubriques ci-dessous pour en savoir plus sur le test et la configuration du rendu côté client. Tester avec le paramètre URL Par défaut, Tableau Server est configuré pour effectuer des rendus côté client, du moment que les exigences sont respectées. Pour tester un rendu côté serveur sur une session, tapez

247 ?:render=false à la fin de l'url de la vue. Par exemple : Si le rendu côté client est désactivé sur Tableau Server, saisissez?:render=true pour l'activer pour la session : Il est également possible de tester des seuils de complexité particulière sur chaque vue pour voir s'il convient d'ajuster le seuil du serveur en fonction des conditions d'utilisation de votre serveur et de votre réseau. Par exemple, vous pouvez vous rendre compte que des points de basculement de complexité plus faible (comme 80) ou plus élevée (comme 120) entraînent un degré de réponse plus important envers les interactions de l'utilisateur. Pour tester un seuil, vous pouvez conserver la configuration par défaut du serveur (compatible rendu côté client) et saisir le numéro du seuil de test à la fin de l'url de la vue. Par exemple : Configuration à l'aide de Définir les options avec tabadmin Vous pouvez utiliser les options vizqlserver.browser.render de tabadmin pour désactiver ou activer le rendu côté client et vizqlserver.browser.render_ threshold_mobile et vizqlserver.browser.render_threshold pour modifier les seuils du rendu côté client. Pour plus d'informations, consultez la section Options de la commande tabadmin set Page 372. Processus Tableau Server Vous pouvez modifier la configuration par défaut de six processus Tableau Server afin d'obtenir différents résultats. Les rubriques Amélioration des performances du serveur Page 237 et Disponibilité élevée Page 46 décrivent quelques approches à suivre. La page Maintenance du serveur affiche l'état de chaque processus et la rubrique Vues administratives Page 162 donne des informations supplémentaires sur quelques processus, tels que le processus d'arrière-plan. Sur le plan architectural, la version 64 bits de Tableau Server utilise des processus 64 bits natifs ; la version 32 bits de Tableau Server utilise des processus 32 bits. La seule exception concerne le moteur de données. Lorsque la version 32 bits de Tableau Server est installée sur un système d'exploitation 64 bits, c'est la version 64 bits du processus moteur de données qui est utilisée. Pour plus d'informations sur les fichiers journaux générés par ces processus, consultez Emplacements des fichiers journaux de serveur Page 395. Processus Nom de fichier Objectif Multithread? Caractéristique des performances serveur wgserver.exe Gère l'application Oui Consomme uniquement d'applications

248 Processus Nom de fichier Objectif Multithread? arrière-plan Web, prend en charge la navigation et la recherche. backgrounder.exe Exécute des Non tâches du serveur, y compris les actualisations d'extraits, les tâches «Exécuter maintenant» et les tâches lancées depuis tabcmd. Caractéristique des performances des ressources visibles lors d'opérations occasionnelles comme la publication d'un classeur avec un extrait ou la génération d'une image statique pour une vue. Son chargement peut être créé par une interaction basée sur un navigateur et par tabcmd. Processus d'un seul thread où les différents processus peuvent s'exécuter sur n'importe quel ordinateur ou sur tous les ordinateurs du cluster afin d'accroître la capacité. En temps normal, le backgrounder consomme peu de mémoire de traitement mais il peut consommer des ressources processeur, E/S ou réseau, en fonction de la nature de la charge de travail qui lui est présentée. Par exemple, l'actualisation d'un extrait volumineux peut utiliser la bande passante réseau pour récupérer des données. Les ressources processeur peuvent être consommées par la récupération des données ou des tâches tabcmd complexes

249 Processus Nom de fichier Objectif Multithread? moteur de données serveur de données tdeserver64.exe tdeserver.exe dataserver.exe Stocke des extraits de données et répond aux requêtes. Gère les connexions aux sources de données Tableau Oui Oui Caractéristique des performances La charge de travail du moteur de données est générée par des requêtes du processus VizQL Server. Le composant charge les extraits dans la mémoire et effectue des requêtes sur ces derniers. La consommation de mémoire est principalement basée sur la taille des extraits de données chargés. Le binaire 64 bits est utilisé par défaut sur les systèmes d'exploitation 64 bits, même si Tableau Server est installé en version 32 bits. Le moteur de données est multithread, car il gère plusieurs requêtes à la fois. En cas de charge élevée, il peut consommer des ressources processeur, E/S et réseau. En charge, ces ressources peuvent constituer un goulot d'étranglement au niveau des performances. En charge élevée, une seule instance du moteur de données peut consommer toutes les ressources processeur pour traiter les requêtes. En tant que proxy, il est normalement lié par le réseau, mais il peut être

250 Processus Nom de fichier Objectif Multithread? Server. référentiel postgres.exe Base de données de Tableau Server, stocke les métadonnées classeur et utilisateur N/A VizQL Server vizqlserver.exe Charge et affiche des vues, calcule et exécute des requêtes. Oui Caractéristique des performances lié par le processeur avec un nombre suffisant de sessions utilisateurs simultanées. Son chargement est généré par l'interaction basée sur le navigateur et sur Tableau Desktop, ainsi que par l'actualisation d'extraits pour les sources de données Tableau Server. Consomme généralement peu de ressources. Il peut devenir un goulot d'étranglement, dans de rares cas, pour les déploiements très importants (des milliers d'utilisateurs) au cours d'opérations telles que l'affichage de tous les classeurs par utilisateur ou la modification des autorisations. Consomme des ressources significatives pendant le chargement des vues et l'utilisation interactive à partir d'un navigateur Web. Peut utiliser le processeur, l'e/s ou le réseau de manière intensive. Le chargement du processus peut être créé uniquement par l'interaction basée sur le navigateur. La mémoire de traitement peut devenir insuffisante

251 Création d un enregistrement de performances Lorsque la fonction d enregistrement des performances est activée dans Tableau, vous pouvez enregistrer les informations de performances concernant des événements clés tout en manipulant vos classeurs. Vous pouvez ensuite afficher des mesures de performance dans un classeur dédié que Tableau crée automatiquement. Les étapes à suivre pour créer et consulter les enregistrements de performance varient quelque peu entre Tableau Desktop et Tableau Server. Cependant, les classeurs de performance obtenus possèdent le même format dans Tableau Desktop et Tableau Server. Utilisez les classeurs de performance pour analyser et résoudre les problèmes de performance associés à différents événements identifiés comme étant perturbateurs, notamment : Exécution de requête Géocodage Connexion aux sources de données Calcul des dispositions Génération d'extrait Fusion de données Fusion de serveurs (Tableau Server uniquement) L équipe d assistance Tableau peut vous demander de générer des classeurs de performances pour vous aider à diagnostiquer des problèmes de performances. Pour créer un enregistrement de performances dans Tableau Server L administrateur serveur détermine si l enregistrement des performances doit être activé au niveau du site. Par défaut, l enregistrement des performances n est pas activé pour le site par défaut ou le site que vous créez. Pour activer l enregistrement des performances pour un site, procédez comme suit : 1. Cliquez sur le bouton Admin dans Tableau Server. 2. Choisissez Sites. 3. Choisissez un site. 4. Sélectionnez Modifier. 5. Dans la boîte de dialogue Modifier le site, sélectionnez Autoriser l enregistrement des performances. 6. Cliquez sur OK. Si vous voulez démarrer l enregistrement des performances pour une vue spécifique, ajoutez?:record_performance=yes à l URL. Par exemple : La commande Afficher l enregistrement des performances qui apparaît dans la barre d outils confirme que l enregistrement a démarré :

252 Pour ouvrir un classeur de performances, qui est un instantané pris à chaque minute des données de performances, choisissez Afficher l'enregistrement des performances. Vous pouvez réaliser d autres instantanés pendant que vous travaillez sur la vue, les données de performances étant cumulées. L enregistrement s arrête dès que vous quittez la vue ou supprimez?:record_performance=yes de l url. Interprétation d un enregistrement de performances Un classeur d enregistrement des performances est un tableau de bord Tableau contenant trois vues : Chronologie, Événements et Requête. Consultez Création d un enregistrement de performances Page précédente pour en savoir plus sur la création d un enregistrement de performances dans Tableau Server. Chronologie La vue supérieure d un tableau de bord d enregistrement des performances affiche les événements qui se sont produits au cours de l enregistrement, triés chronologiquement de gauche à droite. L'axe inférieur affiche le temps écoulé, en secondes, depuis que Tableau a démarré. Dans la vue Chronologie, les colonnes Classeur, Tableau de bord et Feuille de calcul identifient le contexte des événements. La colonne Événement identifie la nature de l événement, et la dernière colonne affiche la durée de chaque événement ainsi que sa comparaison chronologique par rapport aux autres événements enregistrés : Événements La vue intermédiaire d un classeur d enregistrement de performance affiche les événements, triés par durée (ordre décroissant). Elle vous permet d identifier les premiers éléments à considérer pour accélérer votre classeur

253 Les différents types d événements sont identifiés au moyen de diverses couleurs. La plage des événements qu'il est possible d'enregistrer est la suivante : Calcul des dispositions. Si les dispositions prennent trop de temps, envisagez de simplifier votre classeur. Connexion à la source de données. La lenteur des connexions peut être imputable à des incidents réseau ou à des problèmes au niveau du serveur de la base de données. Exécution de la requête en cours. Si les requêtes prennent trop de temps, consultez la documentation de votre serveur de base de données. Génération d'extrait. Pour accélérer la génération de l extrait, importez uniquement un volume limité de données depuis la source de données originale. Vous pouvez, par exemple, effectuer un filtrage sur des champs de données spécifiques, ou créer un échantillon établi sur un nombre donné de lignes ou un pourcentage des données. Géocoder. Pour accélérer les performances du géocodage, utilisez moins de données ou filtrez-les. Fusion de données. Pour accélérer la fusion de données, utilisez moins de données ou filtrez-les. Rendu du serveur. Requête Vous pouvez accélérer le rendu du serveur en exécutant des processus VizQL Server supplémentaires sur d'autres ordinateurs. Si vous cliquez sur un événement Exécution de la requête dans la section Chronologie ou Événements d un tableau de bord d enregistrement des performances, le texte de la requête s affiche dans la section Requête. Par exemple :

254 Il arrive parfois que la requête soit tronquée. Le cas échéant, consultez le fichier journal Tableau pour trouver la requête complète. Les serveurs de base de données, pour la plupart, peuvent donner des conseils quant à la façon d optimiser une requête via l ajout d index ou au moyen d autres techniques. Pour plus d informations, reportez-vous à la documentation de votre serveur de base de données

255 Vues intégrées Depuis Tableau Server, vous pouvez intégrer des vues dans des pages Web, des blogs, des wikis, des applications Web et des portails intranet. Les vues intégrées fusionnent de manière transparente dans vos pages Web et sont interactives. Les vues sont mises à jour au fur et à mesure que les données de base sont modifiées ou que les classeurs sont mis à jour sur le serveur. Les vues intégrées suivent les mêmes restrictions de licences et d'autorisations utilisées sur le serveur. Généralement, les personnes qui chargent une page Web avec une vue intégrée doivent également posséder un compte sur Tableau Server. Si vous disposez d'une licence basée sur le nombre de cœurs, une autre solution consiste à sélectionner Activer l'invité, ce qui permet aux utilisateurs de charger la vue sans se connecter. Il existe trois façons d'intégrer des vues : Utiliser le code intégré Partager tel quel : Le lien Partager situé dans l'angle supérieur gauche de chaque vue fournit un code intégré automatiquement généré. Il vous suffit de copier le code et de le coller dans votre page Web. Écrire son propre code intégré : Vous pouvez améliorer le code intégré par défaut fourni par Tableau ou créer votre propre code. Dans tous les cas, vous pouvez ajouter des paramètres permettant de contrôler la barre d'outils, les onglets, etc. Utiliser l'api JavaScript Tableau : Vous pouvez utiliser les objets JavaScript Tableau dans votre propre code d'application Web. Pour plus d'informations, consultez la rubrique API JavaScript Page 413. Pour que les utilisateurs puissent être correctement authentifiés lorsqu'ils cliquent sur une vue intégrée, leurs navigateurs doivent être configurés de manière à autoriser les cookies tiers. Consultez les rubriques suivantes pour en savoir plus sur l'intégration de vues : Écriture du code intégré Si vous écrivez votre propre code intégré, vous pouvez suivre l une des deux approches suivantes : Utiliser JavaScript Tableau : Il s'agit de l'approche à privilégier. Utilisez le code intégré Partager comme point de départ pour votre propre code, tout en ajoutant ou modifiant les paramètres d'objets permettant de contrôler les barres d'outils, les onglets, etc. Le code intégré par défaut, qui repose sur un fichier JavaScript Tableau, constitue également l'unique manière de contrôler l'ordre de charge de plusieurs vues intégrées. Spécifier l'url de la vue : À l'instar des versions antérieures de Tableau, vous pouvez intégrer une vue à l'aide d une balise Iframe ou Image, où la source est l'url brute de la vue. Cette opération est utile si vous ne pouvez pas utiliser JavaScript sur votre site Web. Il peut également exister des cas où vous pouvez spécifier uniquement

256 une URL (comme si vous intégriez une vue à l'aide du visualiseur WebPart de la page de SharePoint). Quelle que soit l'approche que vous avez retenue, vous devez définir une largeur et une hauteur si vous intégrez une vue. JavaScript Tableau Voici un exemple du code intégré que vous obtenez par défaut après avoir cliqué sur Partager : <script type="text/javascript" srcc="http://myserver/javascripts/api/viz_v1.js"></script> <div class="tableauplaceholder" style="width:800; height:600;"> <object class="tableauviz" width="800" height="600" style="display:none;"> <param name="host_url" value="http://myserver/" /> <param name="site_root" value="/t/sales" /> <param name="name" /> <param name="tabs" value="yes" /> <param name="toolbar" value="yes" /></object></div> La source de la balise <script> correspond à l'url du fichier JavaScript Tableau Server, viz_v1.js. Le fichier JavaScript gère l'assemblage de l'url entière de la vue affichée à l'intention de vos utilisateurs. Les paramètres d'objets name et site_root constituent les seuls paramètres requis. En effet, tous les autres sont facultatifs. Pour obtenir des exemples, voir Liste de paramètres intégrés Page suivante et «Exemples de balises Script»dans la section Exemples Page 263. URL de la vue en tant que source Voici un exemple d'intégration de la même vue à l aide d une balise IFrame, où la source correspond à l'url de la vue : <iframe src- ="http:/- /myserver/t/sales/mycosales/salesscorecard?:embed=yes&:tabs=yes&:toolbar=yes" width="800" height="600"></iframe> Vous devez spécifier le paramètre d'url embed et pouvez éventuellement inclure des paramètres permettant de contrôler, entre autres, les options de rétablissement et de la barre d'outils. Vous pouvez également ajouter des filtres à l'url permettant de contrôler l'affichage des données spécifiques lors du chargement d'une vue. Pour obtenir des exemples, voir Liste de paramètres intégrés Page suivante et «Exemples de balises Iframe»dans la section Exemples Page

257 Puisque vous utilisez l'url brute pour créer votre balise Iframe, n'utilisez ni le symbole dièse (#) ni le chiffre à la fin de l'url. Par exemple, utilisez MyCoSales/SalesScoreCard et pas MyCoSales/SalesScoreCard#2 dans votre source. Liste de paramètres intégrés Vous pouvez intégrer une vue au moyen soit d'une balise Iframe, qui utilise les paramètres de l'url, soit d'une balise Javascript, qui utilise les paramètres de l'objet. Le tableau suivant répertorie à la fois des ensembles de paramètres et leur utilisation. Paramètre d'objet Paramètre d'url Valeurs cus- :cus- no tomvie- ws tomvie- ws Description Masque l'option «Se souvenir de mes modifications-». - :embed yes Requis pour le paramètre d'url. Masque la zone supérieure de navigation, ce qui permet de fusionner encore mieux la vue dans votre page Web. filter - la chaîne Personnalise les éléments affichés à l'ouverture de la vue. Il est également possible de filtrer par paramètres d'url. Exemples <param name="customviews" value- e="no"/>http://- tabserver/views/date- Time/DateCalcs?:embed=yes&:customViews=no Time/DateCalcs?:embed=yes <param name="filter" valuee="team=blue"/>

258 Paramètre d'objet host_ url Paramètre d'url - :format loadorder <param name="host_url" valuee="http://myserver.bigco.com/"> linktarget :linktarget pdf; png - :highdpi false - la chaîne la chaîne - le nombre Description Valeurs Reportezvous aux exemples de balises Iframe dans Ajouter des filtres Page 263 et Application d'un filtre sur plusieurs champs Page 264. Affiche une vue au format PDF ou.png. Exemples tabserver/views/sales/q2?:format=pdf Rend une vue à l'aide tableauserver/views/sales/q2?:highdpi=false des PPP standard pour les affichages et les périphériques à résolution élevée. Nom du serveur tel qu'il apparaît dans l'url. Nom de fenêtre cible pour hyperliens externes. Lorsque plusieurs vues sont inté- <param name="host_url" value="http://localhost/"> <param name="linktarget" value="_ blank"/> Time/DateCalcs?:embed=yes&:linkta rget=_blank <param name="load-order" valuee="2"/>

259 Paramètre d'objet Paramètre d'url Valeurs name - la chaîne Description grées, l'ordre de charge par défaut est l'ordre dans lequel les vues sont répertoriées. Utilisez ce paramètre pour ignorer cet ordre. Les nombres négatifs sont autorisés. Requis pour le paramètre d'objet. Nom du classeur et de la feuille ainsi qu'une vue personnalisée éventuellement user- domain/ [custom view name] (nom [nom de la vue personnalisée]). Si vous faites référence à l'url de Tableau Server pour confirmer la valeur de Exemples <param name="name" value="mycosales/sales"/> <param name="name" o.com/eastcoastsales"/>

260 Paramètre d'objet Paramètre d'url Valeurs path - la chaîne - :refresh Time/DateCalcs?:embed=yes&:refresh :render Description name, omettez le symbole dièse (#) et le chiffre à la fin de l'url. Pour l'authentification fiable uniquement, ne peut pas être utilisé avec le paramètre «ticket». Ignore la valeur du paramètre «name»et est utilisé en tant qu'url. Consultez Exemples d'authentifications de confiance. Réactualise la page. Pour plus de détails, consultez la rubrique Actualisation des données Page 211. true; Si le rendu false; activé (ce qui côté client est number est le cas par Exemples <param name="path" value="trusted/etdpsm_ew6rjy- 9kRrALjauU/views/workbookQ4/Sales Q4"/> sm_ew6rjy- 9kRrALjauU/views/workbookQ4/Sales Q4?:embed=yes&:tabs=yes Time/DateCalcs?:render=false

261 Paramètre d'objet site_ root Paramètre d'url - :revert Valeurs Description défaut), définir false force le rendu côté serveur pour la session. Si le rendu côté client est désactivé sur Tableau Server, définir true l'active pour la session. Il est possible d'utiliser un chiffre pour tester un seuil de complexité. Consultez À propos du rendu côté client Page 245. all; Rétablit l'état fil- initial de l'élémentters; sorts; axes; shelves - la chaîne Requis. Le nom du site. La valeur du site par défaut est nulle Exemples Time/DateCalcs?:embed=yes&:revert=all <param name="site_root" value="/t/sales"/> <param name="site_root" value=""/>

262 Paramètre d'objet Paramètre d'url Valeurs tabs :tabs yes; no ticket - le nombre Description ( value=""). Si vous disposez d'un serveur multisite et que vous souhaitez utiliser une authentification fiable, reportez-vous à Exemples d'authentifications de confiance. Affiche ou masque les onglets. Pour l'authentification fiable uniquement, ne peut pas être utilisé avec le paramètre «path». Doit être utilisé avec l'objet «name»pour créer l'url de rédemption de tickets de confiance. Consultez Exemples d'authentifications de confiance. Exemples <param name="tabs" value="yes"/> <param name="ticket" value="etdpsm_ew6rjy- 9kRrALjauU"/> sm_ew6rjy- 9kRrALjauU/views/workbookQ4/Sales Q4?:embed=yes&:tabs=yes

263 Paramètre d'objet toolbar Paramètre d'url :toolbar Valeurs yes; no; top Description Par défaut, la barre d'outils est affichée en bas lorsque ce paramètre n'est pas défini. Lorsque no est défini, la barre d'outils est exclue à la vue intégrée. Lorsque top est défini, la barre d'outils est placée au-dessus de la vue. Exemples <param name="toolbar" value="top"/> Time/DateCalcs?:embed=yes&:toolba r=no Exemples Voici quelques exemples de méthodes de personnalisation ou d'utilisation de votre code intégré : Ajouter des filtres Vous pouvez inclure des valeurs de filtre afin que la vue s'ouvre pour n'indiquer que les données souhaitées. Par exemple, il se peut que vous souhaitiez inclure l'hyperlien d'une autre partie de votre application Web dans une vue intégrée de performances de vente ne présentant les résultats que d'une région spécifique. Si vous utilisez une URL brute pour indiquer la valeur du paramètre name our pour créer votre source Iframe, omettez le symbole dièse (#) et le chiffre à la fin de l'url. Par exemple, utilisez Sales/Sales-Performance et pas Sales/Sales-Performance#1. Exemple de balise Script <script type="text/javascript" srcc="http://myserver/javascripts/api/viz_v1.js"> </script> <object class="tableauviz" width="800" height="600"

264 style="display:none;"> <param name="host_url" value="http://myserver/" /> <param name="site_root" value="" /> <param name="name" value="sales/sales-performance" /> <param name="filter" value="region=east" /> </object> Pour appliquer plusieurs filtres, séparez chaque valeur à l'aide d une virgule. Par exemple : <param name="filter" value="region=east,west" /> Exemples de balises Iframe <iframe src- ="http:/- /myserver/views/calculatedfields?:embed=yes&region=east"width="800" height="600"></iframe> <iframe src="http://myserver/views/sales/sales-performance?:embed=yes&region=east,west" width="900px" heightt="700px"></iframe> Application d'un filtre sur plusieurs champs Vous pouvez appliquer des filtres sur autant de champs que vous le souhaitez, y compris ceux qui ne figurent pas dans la vue d'origine. Exemple de balise Script <script type="text/javascript" srcc="http://myserver/javascripts/api/viz_v1.js">

265 </script> <object class="tableauviz" width="800" height="600" style="display:none;"> <param name="host_url" value="http://myserver/" /> <param name="site_root" value="" /> <param name="name" value="sales/sales-performance" /> <param name="filter" value="region=east,west&customer Segment=Consumer,HomeOffice" /> </object> Exemple de balise Iframe <iframe src- ="http:/- /myserver/views/calculatedfields?:embed=yes&region=east,west&customer Segment=Consumer,Home Office" width="800" height="600"></iframe> Si une valeur de filtre contient un caractère spécial, comme une virgule, remplacez-le par la séquence d'encodage de l'url pour \ (barre oblique inverse, %5c) suivie de la séquence d'encodage de l'url pour le caractère spécial. La barre oblique inverse est nécessaire pour l'échappement du caractère spécial. Par exemple, la séquence d'encodage de l'url pour \, (barre oblique, virgule) est %5c%2c.Si vous utilisez une URL brute pour indiquer la valeur du paramètre name our pour créer votre source Iframe, omettez le symbole dièse (#) et le chiffre à la fin de l'url. Par exemple, utilisez Sales/Sales-Performance et pas Sales/Sales-Performance#

266 Filtrer des dates et des heures Si vous souhaitez appliquer un filtre sur un champ Date/heure, insérez la valeur à l'aide du format Tableau par défaut présenté ci-dessous : yyyy-mm-dd hh:mm:ss La partie concernant l'heure utilise le format 24 heures. De nombreuses bases de données stockent toutes les valeurs de dates sous la forme de champs Date et heure. Il est donc possible que vous deviez inclure une valeur d'heure en même temps que votre date. Exemple de balise Script <script type="text/javascript" srcc="http://myserver/javascripts/api/viz_v1.js"></script> <object class="tableauviz" width="800" height="600" style="display:none;"> <param name="host_url" value="http://myserver/" /> <param name="site_root" value="" /> <param name="name" value="sales/sales-performance" /> <param name="filter" value="date= " /> </object> Cet exemple applique un filtre sur un champ de date et un champ de date/heure : <param name="filter" value=" %2022:18:00" /> Exemple de balise Iframe <iframe src="http://myserver/sales/sales-performance?:embed=yes&date= %2022:18:00" width="800" height="600"></iframe> Pour appliquer un filtre sur plusieurs dates, séparez-les à l'aide d une virgule. Si vous utilisez une URL brute pour indiquer la valeur du paramètre name our pour créer votre source Iframe, omettez le symbole dièse (#) et le chiffre à la fin de l'url. Par exemple, utilisez Sales/Sales-Performance et pas Sales/Sales-Performance#1. Filtrer des mesures Pour filtrer des mesures, vous pouvez inclure une ou plusieurs valeurs. Les plages greater than, less than et or ne sont pas prises en charge. L'exemple ci-dessous applique un filtre pour n'afficher que les ventes d'un montant de 100 et 200 dollars. Exemple de balise Script <script type="text/javascript" srcc="http://myserver/javascripts/api/viz_v1.js"> </script> <object class="tableauviz" width="800" height="

267 "style="display:none;"> <param name="host_url" value="http://myserver/" /> <param name="site_root" value="" /> <param name="name" value="sales/sales-performance" /> <param name="filter" value="profit=100, 200" /> </object> Exemple de balise Iframe <iframe src="http://myserver/sales/sales-performance?:embed=yes&profit=100,200" width="800" heightt="600"></iframe> Si vous utilisez une URL brute pour indiquer la valeur du paramètre name our pour créer votre source Iframe, omettez le symbole dièse (#) et le chiffre à la fin de l'url. Par exemple, utilisez Sales/Sales-Performance et pas Sales/Sales-Performance#1. Contrôler l'ordre de chargement de plusieurs vues Vous pouvez contrôler l'ordre dans lequel plusieurs vues sont chargées à l'intention des utilisateurs de vos vues. Pour accéder à cette fonctionnalité, il convient d'utiliser un code intégré reposant sur un fichier JavaScript Tableau. Dans l'exemple suivant, deux vues sont intégrées. La seconde vue est chargée en premier, suivie par la vue supérieure. Si vous intégrez plusieurs vues et que vous leur attribuez à toutes la même valeur d'ordre de charge, ou encore si vous ne spécifiez aucun paramètre d'ordre de charge, ces vues sont chargées dans l'ordre dans lequel elles apparaissent dans la page. Exemple de balise Script <script type="text/javascript" srcc="http://myserver/javascripts/api/viz_v1.js"> </script> <object class="tableauviz" width="600" height="400" style="display:none;"> <param name="host_url" value="http://myserver/" /> <param name="site_root" value="" /> <param name ="name" value="mycosales/topperformers" /> <param name="tabs" value="yes" /> <param name="toolbar" value="yes" /> <param name="filter" value="salesperson=top 5" /> <param name="load-order" value="0" /> </object> <script type="text/javascript" srcc="http://myserver/javascripts/api/viz_v1.js"> </script> <object class="tableauviz" width="600" height="400"

268 style="display:none;"> <param name="host_url" value="http://myserver/" /> <param name="site_root" value="" /> <param name="name" value="mycosales/salesscorecard" /> <param name="tabs" value="yes" /> <param name="toolbar" value="yes" /> <param name="load-order" value="-1" /> </object> Intégrer des vues dans SharePoint (Microsoft SSPI) Vous pouvez intégrer une vue Tableau Server dans une page SharePoint. Pour authentifier automatiquement les utilisateurs Tableau Server qui accèdent à la vue intégrée, deux choix s'offrent à vous, en fonction de la méthode d'authentification de l'utilisateur sélectionnée lors de la Configuration Tableau Server. Vous avez le choix entre utiliser Active Directory avec l'option Activer l'ouverture de session automatique pour authentifier les utilisateurs Tableau Server (connu aussi comme l'utilisation de Microsoft SSPI) et utiliser l'authentification locale (et ensuite configurer également Tableau Server pour l'authentification fiable. Cette rubrique s'applique à la première option, dans laquelle Tableau Server et SharePoint utilisent Microsoft SSPI. Si votre Tableau Server utilise l'authentification locale, consultez Vues intégrées dans SharePoint (Authentification locale) Page 272 pour connaître les différentes étapes. Exigences Utilisateurs autorisés : Toutes les personnes qui accèdent à une vue intégrée doivent disposer d'une licence Tableau Server. Version de SharePoint : Pour intégrer des vues Tableau Server dans des pages SharePoint, vous devez disposer de SharePoint Cette version utilise Microsoft.NET Framework 4.5, une version qui répond aux exigences de sécurité de Tableau Server. Intégration d'une vue dans SharePoint Suivez les étapes ci-dessous pour utiliser la page Intégrer une vue dans une page SharePoint de la WebPart du visualiseur de la page SharePoint. 1. Accédez à la page SharePoint dans laquelle vous souhaitez intégrer une vue (le type de page doit être Page WebPart). 2. Dans le menu Actions du site, en haut à gauche de l'écran, sélectionnez Modifier la page. 3. Cliquez sur Ajouter une WebPart dans la section de la page dans laquelle vous souhaitez intégrer la vue. 4. Dans Catégories, sélectionnez TableauEmbeddedView situé dans le dossier Divers

269 ou Personnalisé et cliquez sur Ajouter. 5. De retour sur la page SharePoint, sélectionnez Modifier WebPart dans le menu Modifier de la nouvelle WebPart. 6. Dans la partie droite de la page, vous pouvez spécifier les attributs de la partie Web de la Visionneuse de pages. Saisissez l'url pour la vue à intégrer, en omettant le symbole dièse (#) et le chiffre situés à la fin de l'url. Utilisez le format indiqué dans Vues intégrées Page 255. Par exemple, vous pouvez entrer :

270 7. Dans la section Apparence, vous pouvez spécifier le titre, la hauteur et la largeur de la WebPart. En règle générale, vous devez spécifier une hauteur fixe (par exemple, 700 pixels) et ajuster la largeur pour s'adapter à la zone. 8. Cliquez sur OK pour appliquer les modifications et quitter le mode d'édition. La vue sera intégrée dans la partie Web que vous venez de créer. Vos utilisateurs n'auront pas à se connecter à Tableau Server pour voir la vue intégrée. De plus, ils seront automatiquement authentifiés via Microsoft SSPI

271 Intégrer des vues dans des wikis Vous pouvez facilement intégrer une vue dans un wiki ou une autre page Web. Pour ce faire, il vous suffit d'insérer la vue dans une balise <iframe>. 1. Accédez à la page wiki dans laquelle vous souhaitez intégrer une vue. 2. Modifiez la page et ajoutez une balise<iframe> où la source correspond à l'url de la vue, en omettant le symbole dièse (#) et le chiffre à la fin de l'url. Par exemple : <iframe src="http://tableauserver/views/date-time/datecalcs?:embed=yes&:toolbar=no" width="800" heightt="600"></iframe> 3. Enregistrez vos modifications. La vue est ainsi intégrée dans la page Wikipédia. Si Tableau Server et le wiki sont configurés de sorte qu'ils utilisent Microsoft SSPI, les utilisateurs accédant à une vue intégrée sur le wiki sont automatiquement connectés et peuvent voir la vue. Si le serveur et le wiki n'utilisent pas la même méthode d'authentification, les utilisateurs sont invités à se connecter au serveur avant de pouvoir voir la vue. Intégrer des images En plus d'intégrer une vue dans une balise <script> ou <iframe>, vous pouvez intégrer la vue en tant qu'image. Lorsque vous intégrez une image, la vue n'est pas interactive. Toutefois, elle est mise à jour lors de chaque rechargement intégral de la page. De cette manière, l'image affiche les dernières données même si les données de base sont modifiées. 1. Accédez à la page dans laquelle vous souhaitez intégrer l'image. 2. Modifiez la page et ajoutez une balise <img> où la source correspond à l'url de la vue,

272 en plus de l'extension de fichier.png (mais sans le symbole dièse et le chiffre). Par exemple : <img src="http://tableauserver/views/date-time/datecalcs.png" width="900" height="700"> Remarque : En raison de limites temporaires du produit, l'approche ci-dessous ne fonctionne que si l'utilisateur accédant à l'image incorporée dispose également d'une session de navigateur Web active avec Tableau Server et qu'il est connecté à Tableau Server à l'aide de Microsoft SSPI. Vues intégrées dans SharePoint (Authentification locale) Vous pouvez intégrer une vue Tableau Server dans une page SharePoint. Si Authentification locale est la méthode d'authentification de l'utilisateur de Tableau Server, vous devez respecter quelques étapes supplémentaires avant de commencer à intégrer des vues. Les étapes permettent, entre autres, d'identifier les utilisateurs Tableau Server sur SharePoint. Tableau propose cette fonctionnalité par l'intermédiaire des fichiers supplémentaires TableauEmbeddedView.dll et TableauEmbeddedView.wsp. Cette rubrique indique comment installer et fournir ces fichiers, tester votre configuration, puis intégrer une vue en utilisant une WebPart SharePoint. Si votre méthode d'authentification de l'utilisateur est Active Directory, vous n'avez pas besoin de respecter ces étapes supplémentaires, car Active Directory et SharePoint utilisent tous les deux Microsoft SSPI. Vous pouvez commencer l'intégration dès maintenant. Pour connaître ces étapes, consultez la rubrique Intégrer des vues dans SharePoint (Microsoft SSPI) Page 268. Exigences Utilisateurs autorisés et noms d'utilisateur correspondants : Toutes les personnes qui accèdent à une vue intégrée doivent disposer d'une licence Tableau Server et leur nom d'utilisateur SharePoint doit être identique à leur nom d'utilisateur Tableau Server. Version de SharePoint : Pour intégrer des vues Tableau Server dans des pages SharePoint, vous devez disposer de SharePoint Cette version utilise Microsoft.NET Framework 4.5, une version qui répond aux exigences de sécurité de Tableau Server. Modifier les autorisations de sécurité pour le DLL La première étape est de modifier les autorisations de sécurité du fichier.dll afin de la rendre utilisable par tous les utilisateurs du système d'exploitation. 1. Repérez l'emplacement des fichiers TableauEmbeddedView.dll et TableauEmbeddedView.wsp qui sont installés en même temps que Tableau Server : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\extras\embedding\sharepoint\ 2. Copiez les fichiers dans le répertoire racine de votre serveur SharePoint. Le répertoire

273 racine est généralement situé à l'emplacement C:\Inetpub\wwwroot\wss\VirtualDirectories\<port>\bin, par exemple : C:\Inetpub\wwwroot\wss\VirtualDirectories\80\bin Le reste de cette procédure et de ce qui suit se concentre uniquement sur le fichier.dll. 3. Modifiez les autorisations de sécurité sur TableauEmbeddedView.dll en cliquant dessus avec le bouton droit de la souris, puis en sélectionnant Propriétés > Sécurité. 4. Dans Noms de groupe ou d'utilisateur, sélectionnez Tout le monde, puis cliquez sur Modifier. 5. Dans Autorisations pour tous, sélectionnez Autoriser pour une autorisation Contrôle total

274 6. Cliquez sur OK. Installer et déployer le fichier WSP La procédure ci-dessus permet à tous les utilisateurs du système d'exploitation d'utiliser le fichier.dll. Dans la procédure suivante, vous donnerez davantage d'informations à SharePoint à propos de l'utilisation du fichier.dll. Cette procédure est gérée par le fichier TableauEmbeddedView.wsp. Vous avez copié ce fichier dans le cadre de l'étape 2 de Modifier les autorisations de sécurité pour le DLL Page 272. Pour installer et déployer le fichier.wsp : 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur. 2. Accédez au dossier suivant : C:\Program Files (x86)\common Files\Microsoft Shared\Web Server Extensions\14\BIN 3. Exécutez la commande suivante pour ajouter le fichier.wsp :

275 stsadm -o addsolution -filename "C:\Inetpub\wwwroot\wss\VirtualDirectories\80\bin\TableauEmbe ddedview.wsp" 4. Ensuite, exécutez la commande suivante pour le déployer. Dans la commande, SharePoint site>/ doit être le répertoire racine de votre site SharePoint, comme stsadm -o deploysolution -name TableauEmbeddedView.wsp SharePoint Site>/ -local -force -allowgacdeployment -url 5. Enfin, activez la fonction WebPart en exécutant la commande suivante : stsadm -o activatefeature -name TableauEmbeddedView_Feature1 -url SharePoint Site>/ Vérifier le déploiement de la WebPart Après avoir installé et déployé le fichier TableauEmbeddedView.wsp, procédez comme suit pour vérifier vos paramètres : 1. Ouvrez votre site SharePoint dans un navigateur Web. Le site peut prendre un peu de temps pour apparaître. 2. Dans la liste Actions du site, sélectionnez Paramètres du site. 3. Dans Galeries, sélectionnez WebParts

276 4. Confirmez que TableauEmbeddedView se trouve dans la liste. 5. Retournez aux Paramètres du site et dans Administration de collection du site, sélectionnez Fonctions de collection du site. Confirmez que l'état de la Fonction TableauEmbeddedView est Actif. Intégrer une vue en utilisant la WebPart Vous êtes désormais prêt à intégrer une vue dans une page SharePoint : 1. Accédez à la page SharePoint dans laquelle vous souhaitez intégrer une vue (le type de page doit être Page WebPart). 2. Dans le menu Actions du site, en haut à gauche de l'écran, sélectionnez Modifier page. 3. Cliquez sur Ajouter une WebPart dans la section de la page dans laquelle vous souhaitez intégrer la vue. 4. Dans Catégories, sélectionnez TableauEmbeddedView situé dans le dossier Divers ou Personnalisé et cliquez sur Ajouter. 5. De retour sur la page SharePoint, sélectionnez Modifier WebPart dans le menu Modifier de la nouvelle WebPart

277 6. Dans la partie droite de la page, vous pouvez spécifier les attributs de la partie Web TableauEmbeddedView. Entrez le nom de votre serveur Tableau, puis le chemin vers la vue que vous souhaitez intégrer. Par exemple, vous pouvez taper /views/date- Time/DateCalcs (omettez le symbole dièse (#) et le chiffre à la fin de l'url). 7. Spécifiez d'autres attributs indiquant si vous souhaitez afficher la barre d'outils, ou encore si vous voulez intégrer la vue en tant qu'image (et non comme vue interactive). 8. Dans la section Apparence, vous pouvez spécifier le titre, la hauteur et la largeur de la WebPart. En règle générale, vous devez spécifier une hauteur fixe (par exemple, 700 pixels) et ajuster la largeur pour s'adapter à la zone

278 9. Cliquez sur OK pour appliquer les modifications et quitter le mode d'édition. La vue est désormais intégrée à la page et les utilisateurs qui y accèdent sont automatiquement connectés en fonction de leur nom d'utilisateur et de leur mot de passe SharePoint. Tous les utilisateurs accédant à une vue intégrée doivent disposer d'une licence Tableau Server et leur nom d'utilisateur SharePoint doit être identique à leur nom d'utilisateur Tableau Server. Il s agit d'un exemple d'intégration de vues dans SharePoint à l'aide du fichier.dll fourni. Vous pouvez également intégrer des vues dans d'autres types d'applications Web. API JavaScript Page 413Reportez-vous à JavaScript API pour obtenir plus d'informations

279 Serveurs proxy Il est possible de configurer Tableau Server pour qu'il utilise un serveur proxy. Dans ce type d'environnement, le serveur proxy joue le rôle d'intermédiaire entre Tableau Server et les clients qui envoient des demandes de ressources à Tableau Server. Les serveurs proxy peuvent être configurés de plusieurs façons, par exemple en tant que proxy direct ou proxy inverse. Ces rubriques supposent que vous avez déjà configuré votre serveur proxy et que vous devez à présent l'identifier auprès de Tableau Server. Consultez les rubriques ci-dessous pour en savoir plus : Préparer la configuration pour environnement de proxy Pour configurer Tableau Server afin qu'il utilise un serveur proxy, vous aurez besoin des informations suivantes au sujet du serveur proxy : Adresse IP : adresse IP du serveur proxy. Cette adresse doit être au format IPv4, par exemple , et elle doit être statique. FQDN : nom de domaine qualifié complet du serveur proxy. Par exemple, bigbox.myco.com. Non-FQDN : éventuels noms qui ne représentent pas le nom de domaine qualifié complet du serveur proxy. Dans l'exemple ci-dessus, il pourrait s'agir de bigbox. Alias : éventuels alias du serveur proxy. Les alias sont désignés à l'aide d'enregistrements CNAME (Canonical Name). Un serveur proxy peut par exemple avoir pour CNAME bigbox.myco.com et pour alias ftp.myco.com et Les serveurs proxy inversés Apache ne sont pas pris en charge si Tableau Server utilise SSPI (Active Directory avec Activer la connexion automatique) pour l'authentification des utilisateurs de Tableau Server. Les serveurs proxy inversés Apache sont pris en charge si Tableau Server authentifie les utilisateurs des serveurs uniquement avec Active Directory (sans Activer la connexion automatique), l'authentification locale ou SAML. Configurer Tableau pour qu'il utilise un serveur proxy Après avoir collecté les informations décrites dans Préparer la configuration pour environnement de proxy haut, vous pouvez configurer Tableau Server afin qu'il utilise un serveur proxy. Pour cela, vous devez effectuer les procédures suivantes. Pour plus d'informations sur les paramètres ci-dessous, reportez-vous à Options de la commande tabadmin set Page Arrêtez le serveur. 2. Toujours dans le répertoire de compartiment de Tableau Server, entrez la commande

280 suivante, où name est le nom canonique (visible en externe) du serveur proxy. tabadmin set gateway.public.host "name" 3. Tableau considère par défaut que le serveur proxy écoute les communications externes sur le port 80. Pour spécifier un autre port, entrez la commande suivante, où port_ number est le numéro de port : tabadmin set gateway.public.port "port_number" 4. Ensuite, entrez la commande suivante, où server désigne l'adresse IPv4 ou le nom d'ordinateur du serveur proxy : tabadmin set gateway.trusted "server" La valeur de server peut être une liste séparée par des virgules, comme dans : tabadmin set gateway.trusted " , , " ou tabadmin set gateway.trusted "proxy1, proxy2, proxy3" 5. Dans la commande suivante, d'éventuels noms alternatifs sont fournis pour le serveur proxy, par exemple son nom de domaine qualifié complet, des noms qui ne sont pas un nom de domaine qualifié complet et des alias. Il s'agit des noms qu'un utilisateur peut saisir dans un navigateur. Séparez les différents noms par une virgule : tabadmin set gateway.trusted_hosts "name1, name2, name3" Par exemple : tabadmin set gateway.trusted_hosts "proxy1.example.com, proxy1, ftp.example.com, 6. Démarrez le serveur pour que les modifications prennent effet

281 Authentification fiable Lorsque vous intégrez des vues Tableau Server à des pages Web, toutes les personnes qui consultent la page doivent posséder une licence Tableau Server. Lorsque des utilisateurs visitent la page, ils sont invités à se connecter à Tableau Server avant de pouvoir afficher la vue. Si vous possédez déjà un moyen d'authentifier les utilisateurs sur la page Web ou dans votre application Web, vous pouvez ignorer cette invite et éviter à vos utilisateurs de se connecter deux fois en configurant l'authentification fiable. L'authentification fiable signifie simplement que vous avez établi une relation de confiance entre Tableau Server et un ou plusieurs serveurs Web. Lorsque Tableau Server reçoit des demandes de ces serveurs Web de confiance, il suppose que votre serveur Web a vérifié toutes les authentifications nécessaires. Si votre serveur Web utilise SSPI (Security Support Provider Interface), vous n'avez pas besoin de configurer une authentification fiable. Vous pouvez intégrer des vues et vos utilisateurs y auront accès sécurisé, car ils possèdent une licence Tableau Server et sont membres de votre Active Directory. L'utilisation de Activer la connexion automatique (option configurée lors de l'installation qui utilise Microsoft SSPI) et de l'authentification fiable n'est pas prise en charge. Si vous n'utilisez pas SSPI avec Active Directory et que vous souhaitez que vos utilisateurs puissent avoir accès aux vues de Tableau Server sans avoir à fournir d'informations d'identification, vous pouvez configurer l'authentification fiable. Pour que les utilisateurs puissent être authentifiés lorsqu'ils cliquent sur une vue incorporée, leurs navigateurs doivent également être configurés de sorte à autoriser les cookies tiers. Fonctionnement de l'authentification fiable La figure ci-dessous décrit le fonctionnement de l'authentification fiable entre le navigateur Web du client, vos serveurs Web et Tableau Server

282 L'utilisateur visite la page Web : Lorsqu'un utilisateur visite la page Web avec la vue Tableau Server intégrée, il envoie une requête GET à votre serveur Web pour le HTML de cette page. Le serveur Web envoie des requêtes POST à Tableau Server : Le serveur Web envoie une requête POST au serveur de confiance de Tableau Server (par exemple, sted et non Cette requête POST doit posséder un paramètre username. La valeur username doit correspondre au nom d'un utilisateur détenant une licence Tableau Server. Si le serveur exécute plusieurs sites et que la vue est publiée sur un site autre que le site Par défaut, la requête POST doit Le serveur Web transmet l'url au navigateur : Le serveur Web définit une URL pour la vue en utilisant soit l'url de la vue, soit sa balise objet (si la vue est intégrée) et l'insère dans le HTML de la page. L'URL inclut le ticket (par exemple, ewname). Le serveur Web transmet tout le HTML de la page au navigateur Web du client. Le navigateur demande la vue à Tableau Server : Le navigateur Web du client envoie une requête GET à Tableau Server, en incluant l'url avec le ticket

283 également contenir un paramètre target_site. Tableau Server crée un ticket : Tableau Server vérifie l'adresse IP ou le nom d'hôte du serveur Web ( XXX dans la figure ci-dessus) qui a envoyé la requête POST. S'il est défini comme hôte de confiance, Tableau Server crée alors un ticket sous la forme d'une chaîne unique de 24 caractères (sécurité URL, codage en base64). Tableau Server répond à la requête POST avec ce ticket. S'il y a une erreur et que le ticket ne peut être créé, Tableau Server répond avec la valeur -1. Tableau Server échange le ticket : Tableau Server voit que le navigateur Web a requis une URL avec un ticket et échange ce ticket. Les tickets doivent être échangés dans les trois minutes suivant leur émission. Une fois que le ticket est échangé, Tableau Server connecte l'utilisateur, supprime le ticket de l'url et envoie l'url finale pour la vue intégrée. Ajout d'adresses IP ou de noms d'hôte de confiance à Tableau Server Pour configurer l'authentification fiable, vous devez d'abord configurer Tableau Server pour qu'il reconnaisse et qu'il fasse confiance aux requêtes provenant d'un ou de plusieurs serveurs Web : 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et accédez au répertoire bin de Tableau Server (par exemple, C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin). 2. Entrez ensuite la commande suivante : tabadmin set wgserver.trusted_hosts "<trusted IP addresses or host names>" Dans la commande ci-dessus, <trusted IP addresses> doit correspondre à une liste séparée par des virgules des adresses IPv4 ou des noms d'hôte de vos serveurs Web. Par exemple : tabadmin set wgserver.trusted_hosts " , , " ou

284 tabadmin set wgserver.trusted_hosts "webserv1, webserv2, webserv3" Remarques : La liste séparée par des virgules doit être indiquée entre guillemets avec un espace après chaque virgule. Les serveurs Web que vous spécifiez doivent utiliser des adresses IP statiques, même si vous utilisez des noms d'hôte (en savoir plus). 3. Si vous disposez d'un ou de plusieurs serveurs proxy entre l'ordinateur qui demande le ticket de confiance (l'un de ceux configurés à l'étape 2, ci-dessus) et Tableau Server, vous devez aussi les ajouter en tant que passerelles de confiance. Consultez Configurer Tableau pour qu'il utilise un serveur proxy Page 279 pour connaître les différentes étapes. 4. Enfin, entrez la commande suivante pour redémarrer le serveur : tabadmin restart Vous devez ensuite configurer votre serveur Web pour qu'il reçoive les tickets de Tableau Server. Obtenir un ticket de Tableau Server Après avoir ajouté des adresses IP de confiance à Tableau Server, vous êtes prêt à configurer votre serveur Web pour obtenir des tickets de Tableau Server via les requêtes POST (étape 3 de la figure). La requête POST doit être envoyée à name>/trusted (par exemple et non Pour obtenir des exemples de codes que vous pouvez utiliser pour créer la requête POST dans Java, Ruby et PHP, reportez-vous à : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\extras\embedding Voici les données que vous pouvez utiliser dans une requête POST à Tableau Server. username=<username> (requis) : Le nom d'un utilisateur possédant une licence Tableau Server. Si vous utilisez l'authentification locale, le nom d'utilisateur peut être une chaîne simple (par exemple, username=jsmith). Si vous utilisez Active Directory avec plusieurs domaines, vous devez inclure le nom de domaine en plus du nom d'utilisateur (par exemple, username=myco\jsmith). target_site=<site id> (requis si la vue n'est pas sur le site par défaut) : Spécifie le site contenant la vue si Tableau Server exécute plusieurs sites et que la vue se trouve sur un site autre que le site Par défaut (par exemple, target_site=sales). La valeur utilisée pour <site id> doit être l'id du site fournie lors de la création du site. Cette valeur est sensible à la casse. Si Site ID est SAles, alors target_ site=sales

285 client_ip=<ip address> (facultatif) : utilisé pour spécifier l'adresse IP de l'ordinateur dont le navigateur Web accède à la vue (par exemple, client_ ip= ). Il ne s'agit pas de l'adresse IP du serveur Web effectuant la requête POST de Tableau Server. Si vous décidez d'utiliser ce paramètre, reportezvous à Facultatif : Configurer la mise en correspondance des adresses IP client Page 287 pour plus d'informations. La réponse de Tableau Server à la requête POST est une chaîne unique à 24 caractères (le ticket). Si Tableau Server n'est pas capable de traiter la requête, la valeur renvoyée est -1. Reportez-vous à Renvoi de la valeur de ticket -1 depuis Tableau Server Page 287 pour obtenir des conseils sur la façon de corriger ce problème. Pour que les utilisateurs réussissent à s'authentifier lorsqu'ils cliquent sur une vue incorporée, leurs navigateurs doivent également être configurés de sorte à autoriser les cookies tiers. Vous devez ensuite ajouter le code qui permet au serveur Web de créer une URL pour la vue incluant l'emplacement de la vue et le ticket. Afficher la vue à l'aide du ticket Une fois que vous avez créé la requête POST, vous devez écrire le code fournissant au serveur Web l'emplacement de la vue et le ticket à partir de Tableau Server. Ces informations sont utilisées pour afficher la vue. La façon dont vous spécifiez ces informations varie si la vue est intégrée et si Tableau Server exécute plusieurs sites. Exemples de vues de Tableau Server Voici un exemple illustrant la façon de spécifier une vue accessible aux utilisateurs seulement via Tableau Server (la vue n'est pas intégrée) : Si Tableau Server exécute plusieurs sites et que la vue se trouve sur un site autre que le site Par défaut, vous devez ajouter t/<site ID> au chemin d'accès. Par exemple : Respectez les majuscules présentes dans l'url de Tableau Server. Exemples de vues intégrées Voici quelques exemples illustrant la façon de spécifier des vues intégrées. Étant donné que vous pouvez suivre deux approches différentes en matière de code intégré, celles-ci sont décrites ci-dessous. Quelle que soit celle que vous reteniez, vous devez fournir des informations propres à l'authentification fiable. Exemples de balises Script Cet exemple utilise le paramètre d'objet ticket :

286 <script type="text/javascript" srcc="http://myserver/javascripts/api/viz_v1.js"></script> <object class="tableauviz" width="800" height="600" style="display:none;"> <param name="name" value="mycosales/salesscorecard" /> <param name="ticket" value="etdpsm_ew6rjy-9krraljauu" /> </object> Voici à quoi ressemble l'exemple ci-dessus lorsque Tableau Server exécute plusieurs sites et que la vue est publiée sur le site Sales : <script type="text/javascript" srcc="http://myserver/javascripts/api/viz_v1.js"></script> <object class="tableauviz" width="800" height="600" style="display:none;"> <param name="site_root" value="/t/sales" /> <param name="name" value="mycosales/salesscorecard" /> <param name="ticket" value="etdpsm_ew6rjy-9krraljauu" /> </object> Au lieu d'utiliser ticket, vous pouvez utiliser le paramètre path pour indiquer explicitement le chemin complet de la vue. Lorsque path est utilisé, vous n'avez pas besoin du paramètre name, qui est généralement obligatoire dans le code intégré JavaScript Tableau. <script type="text/javascript" srcc="http://myserver/javascripts/api/viz_v1.js"></script> <object class="tableauviz" width="900" height="700" style="display:none;"> <param name="path" value="trusted/etdpsm_ew6rjy-9krraljauu/views/mycosales/salesscorecard" /> </object> Voici le même exemple, mais pour un serveur multi-site. Notez que /t/<site ID> est utilisé ici : <script type="text/javascript" srcc="http://myserver/javascripts/api/viz_v1.js"></script> <object class="tableauviz" width="900" height="700" style="display:none;"> <param name="path" value="trusted/etdpsm_ew6rjy-9krraljauu/t/sales/views/mycosales/salesscorecard" /> </object> Exemple de balise Iframe

287 <iframe src="http://tabserver/trusted/etdpsm_ew6rjy-9krraljauu/views/workbookq4/salesq4?:embed=yes" width="800" heightt="600"></iframe> Facultatif : Configurer la mise en correspondance des adresses IP client Par défaut, Tableau Server ne prend pas en compte l'adresse IP du navigateur Web du client lorsqu'il crée ou échange des tickets. Pour modifier cela, vous devez effectuer deux opérations : spécifier une adresse IP en utilisant le paramètre client_ip dans la requête POST qui obtient le ticket, et suivre les étapes ci-dessous pour configurer Tableau Server de sorte à appliquer la mise en correspondance des adresses IP client. 1. Ouvrez une invite de commande et modifiez les répertoires vers l'emplacement du répertoire de compartiment de Tableau Server. L'emplacement par défaut est C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin 2. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et entrez la commande suivante : tabadmin set wgserver.extended_trusted_ip_checking true 3. Entrez ensuite la commande suivante : tabadmin configure 4. Enfin, redémarrez le serveur en entrant la commande suivante : tabadmin restart Dépannage de l'authentification fiable Ci-dessous, vous trouverez une liste des erreurs et des problèmes courants que vous pourriez rencontrer lors de la configuration de l'authentification fiable. Les informations d'authentification fiable sont enregistrées dans ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs\vizqlserver\vizql-*.log. Pour augmenter le niveau d'enregistrement de info à debug, utilisez le paramètre tabadmin vizqlserver.trustedticket.log_level. Pour obtenir des astuces sur le test de l'authentification fiable, reportez-vous à la Base de connaissances Tableau. Renvoi de la valeur de ticket -1 depuis Tableau Server Tableau Server renvoie une valeur de ticket de -1 s'il ne parvient pas à émettre le ticket lors du processus d'authentification fiable. La raison exacte de ce message est enregistrée dans le fichier production*.log qui se trouve dans le dossier suivant :

288 ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs\wgserver et vers le fichier vizql*.log dans le dossier suivant : ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs\vizqlserver Voici quelques informations à confirmer : L'ensemble des noms d'hôte et adresses IP de serveur Web sont ajoutés aux hôtes de confiance L'adresse IP ou le nom d'hôte de l'ordinateur qui envoie la requête POST doit figurer dans la liste des hôtes de confiance de Tableau Server. Consultez Ajout d'adresses IP ou de noms d'hôte de confiance à Tableau Server Page 283 pour en savoir plus sur l'ajout d'adresses IP ou de noms d'hôte à cette liste. La valeur de wgserver.trusted_hosts est correctement formatée La liste des hôtes de confiance que vous avez spécifiés avec le paramètre wgserver.trusted_hosts doit utiliser des virgules comme séparateurs, avec un espace après chaque virgule. Par exemple, la liste doit ressembler à la suivante : , , , or bigbox1.example.lan, bixbox2.example.lan, bigbox3.example.lan. Les adresses IP sont au format IPv4 Si vous utilisez des adresses IP pour spécifier les hôtes de confiance, elles doivent être au format Internet Protocol version 4 (IPv4). Voici à quoi ressemble une adresse IPv4 : Les adresses IPv6 (par exemple, fe12::3c4a:5eab:6789:01c%34) ne sont pas prises en charge pour la spécification d'hôtes de confiance. Le nom d'utilisateur dans la requête POST est un utilisateur Tableau Server valide Le nom d'utilisateur que vous envoyez dans la requête POST doit correspondre à un utilisateur possédant une licence Tableau Server avec un niveau de licence Viewer ou Interactor. Vous pouvez afficher une liste des utilisateurs et de leurs niveaux de licence en vous connectant à Tableau Server en tant qu'administrateur et en cliquant sur le lien Licence dans la partie gauche de la page. Le nom d utilisateur dans la requête POST inclut le domaine Si Tableau Server est configuré de sorte à utiliser l'authentification locale, le nom d'utilisateur que vous envoyez dans la requête POST peut être une chaîne simple. Toutefois, si le serveur est configuré pour Active Directory, vous devez inclure le nom de domaine en plus du nom d'utilisateur (domain\username). Par exemple, le paramètre username peut être : username=dev\jsmith Le type de contenu est spécifié Si vous concevez une application ASP.NET ou C#, vous devez déclarer le type de contenu dans votre requête HTTP, comme http.setrequestheader("content

289 Type","application/x-www-form-urlencoded;charset=UTF-8"). Si vous ne spécifiez pas le type de contenu et si Tableau Server renvoie le chiffre -1, les fichiers journaux contiennent l'erreur "nom d'utilisateur et/ou client_ip manquant(s)". HTTP Non autorisé Si vous recevez une erreur Non autorisé, il se peut que vous ayez configuré Tableau Server pour utiliser Active Directory avec SSPI. (voir Activer la connexion automatique). Si votre serveur Web utilise SSPI, vous n'avez pas besoin de configurer une authentification fiable. Vous pouvez intégrer des vues et vos utilisateurs y auront accès car ils possèdent une licence Tableau Server et sont membres de votre Active Directory. L'utilisation simultanée de Activer la connexion automatique et de l'authentification fiable n'est pas prise en charge. HTTP Fichier introuvable Vous pouvez recevoir cette erreur si votre code de programme référence une URL Tableau Server qui n'existe pas. Par exemple, votre serveur Web peut créer une URL non valide qui est introuvable lorsque la page Web tente de la récupérer. Utilisateur non valide (SharePoint ou C#) Vous pouvez rencontrer cette erreur si vous avez configuré Tableau Server pour l'authentification fiable. L'exemple de code pour le fichier.dll SharePoint référence la requête GET suivante : SPContext.Current.Web.CurrentUser.Name La requête ci-dessus renvoie le nom d'affichage de l'utilisateur Windows Active Directory actuel. Si vous souhaitez utiliser l'identifiant de connexion, vous devez modifier le code comme suit : SPContext.Current.Web.CurrentUser.LoginName Après avoir effectué la modification, recompilez le fichier.dll SharePoint. Tentative de récupération du ticket à partir d'une adresse IP incorrecte Vous pouvez rencontrer cette erreur si vous avez configuré Tableau Server pour l'authentification fiable. L'adresse IP du navigateur Web du client n'est pas définie par défaut lors de l'échange du ticket. Si Tableau Server est configuré de sorte à exiger la correspondance de l'adresse IP du client, assurez-vous que l'adresse IP du navigateur Web du client envoyée à Tableau Server via la requête POST est identique à celle définie lorsque le navigateur tente de récupérer la vue intégrée. Par exemple, dans la figure de l'authentification fiable, si la requête POST de

290 l étape 3 envoie le paramètre client_ip= , alors la requête GET de l'étape 5 doit provenir de la même adresse IP. Reportez-vous à Facultatif : Configurer la mise en correspondance des adresses IP client Page 287 pour en savoir plus sur la configuration de Tableau Server de sorte à appliquer la correspondance de l'adresse IP du client. Erreur de restriction de cookie Lorsqu'un utilisateur se connecte à Tableau Server, un cookie de session est stocké dans son navigateur local. Le cookie stocké concerne la façon dont Tableau Server conserve l'authentification de l'utilisateur connecté et son accès au serveur. Le cookie étant défini à l'aide du même domaine ou sous-domaine que la barre d'adresse du navigateur, il est considéré comme un cookie non tiers. Si le navigateur de l'utilisateur est configuré de manière à bloquer les cookies non tiers, il ne pourra pas se connecter à Tableau Server. Lorsqu'un utilisateur se connecte à Tableau Server par l'intermédiaire d'une vue intégrée ou dans un environnement dans lequel l'authentification fiable a été configurée, la même chose se produit : un cookie est stocké. Toutefois, dans ce cas, le navigateur traite le cookie comme un cookie tiers. Cela s'explique par le fait que le cookie est défini à l'aide d'un domaine différent de celui affiché dans la barre d'adresse du navigateur. Si le navigateur Web d'un utilisateur est configuré de manière à bloquer les cookies tiers, l'authentification à Tableau Server échoue. Pour éviter pareille situation, il est nécessaire de configurer les navigateurs Web de manière à autoriser les cookies tiers. Une erreur est survenue lors de la communication avec le serveur (403) Si Tableau Server est configuré en protocole d'authentification fiable, vous pouvez recevoir cette erreur après avoir ouvert une nouvelle vue dans un navigateur et avoir essayé de revenir aux vues que vous aviez ouvertes plus tôt. Tableau Server fournit une protection contre la réutilisation non autorisée de sessions VizQL à travers l'option tabadmin set vizqlserver.protect_sessions, qui est définie sur true par défaut. Parce que Tableau Server est configuré en protocole d'authentification fiable, vous n'avez peut-être pas besoin d'activer vizqlserver.protect_sessions. Pour la désactiver, utilisez set Page 367 pour changer la valeur en false

291 Protéger les informations d'identification des données du Cloud Pour certaines sources de données basées sur le cloud, il existe une alternative au stockage des informations d'identification de la base de données sensibles dans Tableau Server qui consiste à établir une relation de confiance à but restreint entre Tableau et le fournisseur de sources de données. Grâce à cette relation, vous pouvez accéder à vos données tout en sécurisant vos informations d'identification auprès du fournisseur de la source de données. Pour établir ce type de relation, vous devez autoriser Tableau à accéder à vos données sur le cloud. Le fournisseur de données sur le cloud envoie alors à Tableau un jeton d'accès à but restreint, qui identifie de manière unique les demandes émanant de Tableau et permet à Tableau d'accéder aux données en votre nom. Tableau traite ces connexions protégées comme spécifié dans la norme Open Authorization OAuth 2.0. L'utilisation de connexions OAuth vous permet de bénéficier des avantages suivants : Sécurité : vos informations d'identification de base de données sensibles ne sont jamais connues de Tableau Server ni stockées dans Tableau Server, et le jeton d'accès ne peut être utilisé que par Tableau. Commodité : au lieu d'avoir à intégrer votre ID et votre mot de passe de source de données à plusieurs endroits, vous pouvez utiliser le jeton fourni pour une source de données particulière pour tous les classeurs et sources de données qui accèdent à ce fournisseur de données. En outre, pour les connexions en direct aux données Google BigQuery, chaque visionneuse de classeur peut posséder un jeton d'accès unique qui identifie l'utilisateur, ce qui évite de partager un nom d'utilisateur et un mot de passe uniques. L'authentification protégée est disponible pour les sources de données Google Big Query, Google Analytics et Salesforce.com. Présentation du processus d'authentification protégée Les étapes suivantes décrivent un flux de travail dans l'environnement Tableau qui appelle le processus OAuth. 1. Vous effectuez une action qui demande un accès à une source de données sur le cloud. Vous ouvrez par exemple un classeur publié sur Tableau Server. 2. Tableau vous dirige vers la page de connexion du fournisseur des données hébergées. Les informations transmises au fournisseur des données hébergées identifient Tableau comme étant le site à l'origine de la requête. 3. Lorsque vous vous connectez à la source de données hébergées, le système vous invite à confirmer que vous autorisez Tableau Server à accéder aux données. 4. Après confirmation, le fournisseur de la source de données renvoie un jeton d'accès à

292 Tableau Server. 5. Tableau Server vous présente le classeur et les données. Les flux de travail suivants peuvent également utiliser le processus OAuth : Création de classeur et connexion à des sources de données de Tableau Desktop ou de Tableau Server. Publication d'une source de données de Tableau Desktop. Gestion des informations d'identification Les utilisateurs peuvent gérer leurs propres jetons d'accès dans les préférences de l'utilisateur. Vous pouvez également choisir d'autoriser uniquement les administrateurs et les utilisateurs auxquels le rôle Connecteur de source de données a été attribué à gérer les jetons d'accès entre les sources de données et les connexions. Les informations suivantes s'appliquent dans le cas où un jeton d'accès est utilisé comme données d'identification intégrées à une source de données publiée ou pour se connecter les connexion en direct aux données Google BigQuery : Lorsque Tableau Server demande des données via une connexion représentée par un jeton d'accès, le fournisseur de la source de données confirme que Tableau est autorisé à accéder aux données via le jeton, puis renvoie les données demandées. Vous n'avez pas besoin de fournir des informations d'identification chaque fois que vous vous connectez. Si le jeton est utilisé en guise d'informations de connexion intégrées avec une source de données publiée, vous avez la possibilité de créer de nouveaux classeurs qui se connectent à ces données à partir de Tableau Desktop ou de Tableau Server, sans avoir à vous connecter à chaque fois pour accéder aux données

293 Les jetons d'accès sont valides jusqu'à ce qu'un utilisateur ou un fournisseur de données les révoque. Remarque : il est possible de dépasser le nombre de jetons d'accès autorisé par un fournisseur de sources de données. Dans ce cas, lors de la création d'un nouveau jeton, le fournisseur de données prend en compte la durée écoulée depuis le dernier accès pour décider du jeton à invalider afin de faire de la place au nouveau. Le fournisseur de données peut également invalider un jeton pour d'autres raisons. Un administrateur peut, par exemple, révoquer tous les accès à l'application. Configurer le serveur pour l'assistance OAuth Le protocole OAuth utilise des jetons d'accès à but restreint au lieu des noms d'utilisateur et des mots de passe individuels. Avant de pouvoir obtenir les jetons d'accès nécessaires à la création d'une connexion OAuth dans Tableau, vous devez configurer le serveur afin que le fournisseur de données qui envoie le jeton puisse reconnaître Tableau Server comme une destination fiable. La section suivante décrit comment se préparer à configurer OAuth quel que soit votre fournisseur de données. Les rubriques qui s'y trouvent contiennent les étapes nécessaires à la configuration de votre serveur pour des fournisseurs de données spécifiques. Préparation à la configuration de l'assistance OAuth Avant de suivre la procédure de configuration spécifique à votre fournisseur de données, vous devez remplir les prérequis suivants : Obtenez le nom de domaine qualifié complet de chaque Tableau Server nœud qui hébergera les vues connectées à cette source de données. Par exemple : https://sales.your_domain.com Si vous utilisez Salesforce.com, vous devrez fournir une adresse https. Assurez-vous qu'au moins un compte de votre fournisseur de données soit activé pour l'accès API. Pour Google BigQuery et Google Analytics, vous devez avoir accès à la console des développeurs sur la Plate-forme Google Cloud. Pour Salesforce.com, vous devez avoir accès à la plate-forme Force.com. Assurez-vous que les pilotes de la source de données sont mis à jour. Pour Google BigQuery, utilisez la version 32 bits. Vous pouvez télécharger les mises à jour des pilotes sur la page Pilotes et activation du site Web de Tableau

294 Configurer les paramètres pour votre fournisseur de données Une fois que vous avez effectué la procédure de préparation OAuth-, vous pouvez configurer les paramètres appropriés à votre fournisseur de données. Configurer OAuth pour Google bas Configurer OAuth pour Salesforce.com Page 297 Configurer OAuth pour Google Cette rubrique décrit la façon de configurer vos sources de données Google BigQuery et Google Analytics pour OAuth. Réalisez cette procédure pour chaque instance Tableau Server. Remarque Avant de réaliser cette procédure, assurez-vous d'avoir terminé les prérequis décrits dans Préparation à la configuration de l'assistance OAuth Page précédente. Vous pouvez configurer OAuth en réalisant les deux procédures suivantes : Obtenez les informations nécessaires auprès de Google et activez l'accès API. Utilisez les informations obtenues pour configurer votre serveur. Obtenir un ID Client et activer les API Google Remarque Cette procédure reflète les paramètres de la console de la plate-forme Google Cloud au moment de la rédaction de ce document. Pour plus d'informations, consultez la page Using OAuth 2.0 for Web Server Applications (Utilisation de OAuth 2.0 pour les applications de serveur Web) de l'assistance Google Developers Console. 1. Connectez-vous à Plate-forme Google Cloud, puis cliquez sur Accéder à ma console. 2. Sélectionnez Projets, puis cliquez sur Créer un projet sur la page Projet

295 3. Dans le formulaire du nouveau projet qui apparaît, complétez les informations suivantes : Donnez au projet un nom explicite reflétant l'instancetableau Server pour laquelle vous utiliserez ce projet. Déterminez si vous souhaitez modifier l'id du projet. Remarque Une fois le projet créé, vous ne pourrez pas modifier l'id du projet. Pour plus d'informations, cliquez sur les points d'interrogation. 4. Ouvrez le nouveau projet, puis accédez à API et authentification > Informations d'identification. 5. Cliquez sur Création d'un nouvel ID client, puis remplissez les informations suivantes sur la page Création d'un ID client : Sélectionnez Application Web. Dans le champ Authorized JavaScript Origins (Origines JavaScript autorisées), saisissez le nom de l'ordinateur local de votre Tableau Server. Dans le champ Authorized Redirect URI (URI de redirection autorisées), remplacez le texte existant par l'adresse Web de votre serveur, puis ajoutez le texte suivant à la fin : oauth/add_oauth_token. Par exemple : https://data.your_server.com/auth/add_oauth_token 6. Cliquez sur Créer un ID client

296 7. Copiez les valeurs renvoyées par Google, puis collez-les à un emplacement accessible depuis votre ordinateur Tableau Server : ID client Code secret client Rediriger les URI 8. Dans Google Developer Console, avec votre nouveau projet ouvert, sélectionnez API et authentification > API, puis définissez le statut de BigQuery API ou Analytics API sur Activé. Configurer Tableau Server pour Google OAuth En utilisant les informations obtenues en effectuant la procédure Obtenir un ID Client et activer les API Google Page 294 et activer les API Google, vous pouvez configurer votre Tableau Server : 1. Sur votre ordinateur Tableau Server, ouvrez l'invite de commande en tant qu'administrateur et modifiez le répertoire de compartiment Tableau Server. cd C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\<version>\bin 2. Entrez la commande suivante pour arrêter le serveur : tabadmin stop 3. Entrez les commandes suivantes pour configurer le serveur avec l'id client et le code secret client que vous avez obtenu de la part de Google, ainsi que votre URI de serveur. Appuyez sur Entrée après chaque commande. tabadmin set oauth.google.client_id <your_client_id> tabadmin set oauth.google.client_secret <your_client_secret> tabadmin set oauth.google.redirect_uri <your_server_uri> 4. Entrez les commandes suivantes pour terminer la configuration et redémarrer le serveur : tabadmin config tabadmin start

297 Autoriser les utilisateurs à enregistrer des jetons d'accès Les connexions OAuth utilisent des jetons d'accès au lieu des noms d'utilisateur et des mots de passe individuels. Les administrateurs Server peuvent utiliser l'interface Admin (A) pour autoriser les utilisateurs à gérer leurs propres jetons d'accès sur leur page Préférences utilisateur (B). Pour activer ces paramètres : 1. Ouvrez un navigateur et connectez-vous au serveur. 2. Dans l'onglet Admin, affichez la page Maintenance, puis dans la section Paramètres, sélectionnez les éléments suivants : Enregistrer les mots de passe pour autoriser les utilisateurs à enregistrer leurs informations d'identification individuelles avec les sources de données. Enregistrer les jetons d'accès pour autoriser les utilisateurs à enregistrer des jetons OAuth. Les administrateurs serveurs peuvent également gérer les informations d'identification OAuth de façon centralisée en décochant ces cases, puis en modifiant les connexions de données au fur et à mesure de la publication des sources de données. Lorsque les paramètres d'enregistrement des mots de passe et des jetons d'accès ne sont pas activés, la section Gérer les informations d'identification est exclue de la page Préférences utilisateur. Configurer OAuth pour Salesforce.com Cette rubrique décrit la façon de configurer vos sources de données Salesforce.com pour OAuth. Réalisez cette procédure pour chaque instance Tableau Server

298 Remarque : Avant de réaliser cette procédure, assurez-vous d'avoir terminé les prérequis décrits dans Préparation à la configuration de l'assistance OAuth Page 293. Vous pouvez configurer OAuth en réalisant les deux procédures suivantes : Créez une application connectée dans Salesforce Utilisez les informations obtenues pour configurer votre serveur. Créer une application Salesforce connectée 1. Connectez-vous à votre compte développeur Salesforce.com, cliquez sur votre nom d'utilisateur dans le coin supérieur droit, puis sélectionnez Configurer. 2. Dans la colonne de navigation de gauche, sous Configuration de l'application, sélectionnez Créer > Applications. 3. Dans la section Applications connectées, cliquez sur Nouveau. 4. Remplissez les Informations de base, puis sélectionnez Activer les paramètres OAuth dans la section API. 5. Dans les nouveaux paramètres OAuth qui apparaissent, entrez le nom de domaine qualifié complet de votre serveur comme URL de rappel à l'aide du protocole https, puis ajoutez le texte suivant à l'url : auth/add_oauth_token

299 Par exemple : https://www.your_server.com/auth/add_oauth_token 6. Déplacez les éléments suivants de Plages OAuth disponibles vers Plages OAuth sélectionnées : Accéder à et gérer vos données (api) Accéder à vos informations de base (id) Exécuter des demandes en votre nom à n'importe quel moment (refresh_ token) 7. Cliquez sur Enregistrer. Après avoir enregistré l'application, Salesforce remplit la section API avec les ID suivantes que vous utiliserez pour configurer Tableau Server: Clé client Code secret client URL de rappel Configurer Tableau Server pour Salesforce.com OAuth 1. Sur votre ordinateur Tableau Server, ouvrez l'invite de commande en tant qu'administrateur et modifier le répertoire de compartiment Tableau Server : cd C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\<version>\bin 2. Entrez la commande suivante pour arrêter le serveur : tabadmin stop 3. Entrez les commandes suivantes pour configurer le serveur avec l'id client et le code secret que vous avez obtenu à partir de Salesforce et l'url de rappel. Appuyez sur Entrée après chaque commande : tabadmin set oauth.salesforce.client_id <your_consumer_id> tabadmin set oauth.salesforce.client_secret <your_consumer_ secret> tabadmin set oauth.salesforce.redirect_uri <your_callback_ URL_>

300 4. (Facultatif) Pour modifier le serveur de connexion par défaut, entrez la commande suivante : tabadmin set oauth.salesforce.server_base_url <URL> Par défaut, elle est définie sur https://login.salesforce.com. 5. Entrez les commandes suivantes pour terminer la configuration et redémarrer le serveur : tabadmin config tabadmin start Autoriser les utilisateurs à enregistrer des jetons d'accès Les connexions OAuth utilisent des jetons d'accès au lieu des noms d'utilisateur et des mots de passe individuels. Les administrateurs Server peuvent utiliser l'interface Admin (A) pour autoriser les utilisateurs à gérer leurs propres jetons d'accès sur leur page Préférences utilisateur (B). Pour activer ces paramètres : 1. Ouvrez un navigateur et connectez-vous au serveur. 2. Dans l'onglet Admin, affichez la page Maintenance, puis dans la section Paramètres, sélectionnez les éléments suivants : Enregistrer les mots de passe pour autoriser les utilisateurs à enregistrer leurs informations d'identification individuelles avec les sources de données. Enregistrer les jetons d'accès pour autoriser les utilisateurs à enregistrer des jetons OAuth. Les administrateurs serveurs peuvent également gérer les informations d'identification OAuth de façon centralisée en décochant ces cases, puis en modifiant les connexions de données au fur et à mesure de la publication des sources de données. Lorsque les paramètres

301 d'enregistrement des mots de passe et des jetons d'accès ne sont pas activés, la section Gérer les informations d'identification est exclue de la page Préférences utilisateur

302 SAML Il est possible de configurer Tableau Server de sorte qu'il utilise un fournisseur d'identité externe (IdP) pour authentifier les utilisateurs de Tableau Server sur SAML. Toute authentification d'utilisateur est effectuée à l'extérieur de Tableau, que vous utilisiez une authentification Active Directory ou locale dans Tableau Server pour gérer vos comptes utilisateurs. Ceci vous permet de fournir une expérience ne nécessitant qu'une seule ouverture de session pour toutes les applications dans votre organisation. Remarque : l'authentification IdP est un jeton à usage unique et à durée limitée. Visitez les liens ci-dessous pour plus d'informations sur l'authentification SAML : Fonctionnement de l'authentification SAML SAML est une norme ouverte basée sur XML pour l'échange d'informations d'authentification entre deux parties, un fournisseur de services (ici, Tableau Server) et un fournisseur d'identités (IdP). Lorsque vous configurez Tableau Server pour SAML, un IdP tiers est utilisé pour authentifier les utilisateurs et transmettre les informations d'identité pertinentes à Tableau Server sous la forme d'un document XML signé numériquement. L'utilisateur tente d'accéder à un lien de classeur Tableau Server ou une autre ressource. Tableau Server démarre le processus d'authentification et redirige l'utilisateur vers l'idp. L'IdP authentifie l'utilisateur. L'IdP envoie une réponse de succès SAML à Tableau Server. L'utilisateur ouvre le classeur sur Tableau Server. Compte utilisateur Tableau Server. Ce nom d'utilisateur doit cor

303 respondre à ce que l'idp a enregistré comme nom d'utilisateur ( ). Compte utilisateur côté IdP. Exigences associées à l'authentification SAML La configuration de Tableau Server pour SAML nécessite le respect des conditions suivantes : Fichier de certificat : Certificat x509 encodé PEM avec l'extension de fichier.crt. Ce fichier est utilisé par Tableau Server et pas par l'idp. Fichier de clé de certificat : Fichier de clé RSA ou DSA non protégé par mot de passe et possédant une extension de fichier.key. Le fichier est utilisé par Tableau Server, pas par l'idp. Compte IdP : vous avez besoin d'un compte auprès d'un fournisseur d'identité externe. (PingFederate, SiteMinder ou Open AM, par exemple). Attribut nommé username : vous devez configurer votre fournisseur d'identité pour qu'il renvoie un attribut nommé username dans la réponse SAML. Pour remplacer cet attribut par défaut, utilisez le paramètres tabadmin wgserver.saml.idpattribute.username. Noms d'utilisateur concordants : les noms d'utilisateur Tableau Server et les noms d'utilisateurs stockés dans l'idp doivent correspondre. Par exemple, si le nom d'utilisateur de Jane Smith est stocké dans PingFederate sous la forme jsmith, il doit également être stocké dans Tableau Server sous la forme jsmith. Par ailleurs, si vous configurez l'authentification SAML dans le cadre de l'installation de Tableau Server, notez que le programme d'installation prévoit la création du compte administrateur de Tableau Server. Avant d'exécuter le programme d'installation, assurez-vous que le compte que vous envisagez d'utiliser existe dans votre IdP. Pas de connexion automatique à Active Directory : si vous utilisez l'authentification SAML et que Tableau Server est également configuré pour utiliser Active Directory pour la gestion des utilisateurs, veillez à ne pas sélectionner l'option Activer la connexion automatique. Installations distribuées uniquement : Les clusters configurés pour SAML doivent disposer d'un certificat SAML et d'un fichier clé sur chaque ordinateur Tableau Server qui exécute un processus de serveur d'applications. Pour obtenir des informations, consultez Configurer un cluster de serveurs pour SAML

304 SAML Il est possible de configurer Tableau Server de sorte qu'il utilise un fournisseur d'identité externe (IdP) pour authentifier les utilisateurs de Tableau Server sur SAML. Toute authentification d'utilisateur est effectuée à l'extérieur de Tableau, que vous utilisiez une authentification Active Directory ou locale dans Tableau Server pour gérer vos comptes utilisateurs. Ceci vous permet de fournir une expérience ne nécessitant qu'une seule ouverture de session pour toutes les applications dans votre organisation. Avant de configurer Tableau Server pour SAML, assurez-vous de respecter la Exigences associées à l'authentification SAML Page précédente. Configurer SAML Pour configurer Tableau Server pour SAML : 1. Placez les fichiers des certificats dans un dossier nommé SAML, parallèlement au dossier 8.2 de Tableau Server. Par exemple : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\SAML Cet emplacement accorde au compte qui exécute Tableau Server les autorisations nécessaires pour les fichiers. 2. La configuration de SAML est gérée sur l'onglet SAML, qui s'affiche pendant l'installation de Tableau Server. Si vous configurez SAML après l'installation, accédez à l'onglet SAML en ouvrant l'utilitaire de configuration de Tableau Server (Démarrer > Tous les programmes > Tableau Server 8.2 > Configurer Tableau Server) et en cliquant sur l'onglet SAML. 3. Sur l'onglet SAML, sélectionnez Utiliser SAML pour l'ouverture de session unique et indiquez l'emplacement de chaque élément suivant : URL de renvoi de Tableau Server : l'url à laquelle les utilisateurs de Tableau Server accèderont, par exemple Il n'est pas recommandé d'utiliser et une URL finissant par une barre oblique (par exemple, n'est pas prise en charge. ID d'entité SAML : l'id d'entité identifie votre installation Tableau Server sur l'idp de manière unique. Si vous le souhaitez, vous pouvez saisir l'url de votre Tableau Server ici, mais cela n'est pas indispensable. Fichier de certificat SAML : un certificat x509 encodé présentant l'extension.crt. Le fichier est utilisé par Tableau Server, pas par l'idp. Fichier de clé de certificat SAML : une clé RSA ou DSA non protégée par un mot de passe et présentant l'extension de fichier.key. Le fichier est utilisé par Tableau Server, pas par l'idp. 4. Laissez la zone de texte Fichier de métadonnées IdP SAML vide pour le moment et cliquez sur Exporter le fichier des métadonnées

305 5. Une boîte de dialogue vous permettant d'enregistrer les paramètres SAML de Tableau Server en tant que fichier XML s'ouvre. À ce stade, les métadonnées issues de votre IdP ne sont pas incluses. Enregistrez le fichier XML en lui donnant le nom de votre choix. 6. Sur le site Web de votre IdP ou dans son application : Ajoutez Tableau Server en tant que fournisseur de service. Pour connaître la procédure permettant de le faire, consultez la documentation de votre IdP. Dans ce cadre, vous importerez le fichier que vous avez enregistré à l'étape 5. Confirmez que votre IdP utilise le nom d'utilisateur en tant qu'élément d'attribut à vérifier. 7. Toujours dans votre IdP, exportez le fichier XML des métadonnées de votre IdP. 8. Copiez le fichier XML de métadonnées de votre IdP vers le dossier suivant sur votre ordinateur Tableau Server : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\SAML 9. Sur l'onglet SAML dans la boîte de dialogue Configuration de Tableau Server, saisissez l'emplacement du fichier dans la zone de texte Fichier de métadonnées IdP SAML :

306 10. Cliquez sur OK. Tableau Server est désormais configuré pour l'authentification SAML. Configurer un cluster de serveurs pour SAML Lors de la configuration d'un cluster Tableau Server pour utiliser SAML, placez le certificat SAML et les fichiers clés sur chaque ordinateur exécutant un processus de serveur d'applications Tableau (également connu sous l'appellation wgserver). Pour configurer Tableau Server pour utiliser SAML : 1. Configurez le Tableau Server principal comme décrit dans la procédure ci-dessus. 2. Placez le certificat SAML et le fichier clé utilisé pour le principal sur chaque ordinateur Tableau Worker qui exécute un processus de serveur d'applications. Utilisez le même emplacement de dossier sur les ordinateurs supplémentaires utilisés sur le principal. Les ordinateurs supplémentaires ne nécessitent aucune configuration supplémentaire. Prenons, par exemple, un cluster intégrant un Tableau Server principal et trois ordinateurs supplémentaires. Des processus de serveurs d'applications s'exécutent sur le principal, sur le Worker 2 et sur le Worker 3. Dans cette situation, configurez le Tableau Server principal pour SAML, puis copiez le même certificat SAML certificate et le même fichier clé sur Worker 2 et Worker 3. Ces fichiers se trouvant dans le dossier C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\SAML sur le principal, ils se trouvent à ce même emplacement sur Worker 2 et Worker 3. Test de votre configuration Testez votre configuration SAML en ouvrant une instance du navigateur Web et en saisissant le nom Tableau Server dans la fenêtre de l'url :

307 Remarquez que l'invite de connexion qui apparaît est issue de votre IdP et non de Tableau Server : Résolution des problèmes liés à l'authentification SAML Utilisez les rubriques suivantes pour résoudre les problèmes que vous rencontrez en rapport avec l'authentification SAML. SAML et Activer la connexion automatique Si vous utilisez l'authentification SAML et que Tableau Server est également configuré pour utiliser Active Directory, veillez à ne pas sélectionner l'option Activer la connexion automatique. L'option Activer la connexion automatique et l'authentification SAML ne peuvent pas utilisées conjointement. Connexion à partir de la ligne de commande Même si Tableau Server est configuré de sorte à utiliser SAML, ce dernier n'est pas utilisé si vous vous connectez à Tableau Server à l'aide des outils de ligne de commande tabcmd Page 331 ou de l'utilitaire de ligne de commande Tableau Data Extract (fourni avec Tableau Desktop)

308 Échec de la connexion Si vous recevez le message «Échec de la connexion : authentification du fournisseur d'identité réussie pour <nom d'utilisateur dans l'idp>. Impossible de trouver l'utilisateur dans Tableau Server.», cela signifie que les noms d'utilisateur stockés dans Tableau Server ne sont pas identiques à ceux enregistrés dans votre IdP. Pour résoudre ce problème, veillez à ce qu'ils correspondent. Par exemple, si le nom d'utilisateur de Jane Smith est stocké dans votre IdP sous la forme jsmith, il doit également l'être dans Tableau Server sous la forme jsmith. Journal des erreurs SAML Les erreurs de connexion SAML sont consignées à l'emplacement ci-après. Vous pouvez utiliser ce journal pour résoudre les problèmes rencontrés. C:\ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs\wgserver\error.log

309 Exécuter en tant qu'utilisateur Vous pouvez utiliser un compte utilisateur Active Directory (AD) dédié pour l'exécution du service Tableau Server ; il s agit d'un «compte Exécuter en tant qu'utilisateur». Certains administrateurs choisissent de le faire lorsque des classeurs publiés dans Tableau Server se connectent à des sources de données en direct. Le compte Network Service (Service réseau) par défaut du serveur (NT AUTHORITY\NetworkService) ne dispose pas des autorisations appropriées pour se connecter à des sources de données d'autres ordinateurs. Ce qui est, en revanche, le cas d un compte AD correctement configuré. Pour les sources de données nécessitant une authentification NT, le compte AD peut aussi gérer automatiquement le processus d'authentification, évitant ainsi aux utilisateurs de devoir préciser des informations d'authentification lors de la connexion du classeur à la source de données en direct. Enfin, un compte AD Exécuter en tant qu'utilisateur dédié à une ressource spécifique est souvent plus facile à gérer qu un compte AD associé à une personne. Pour configurer Tableau Server afin qu'il utilise un compte Exécuter en tant qu'utilisateur, procédez comme suit. Si vous exécutez une installation distribuée de Tableau Server, ces étapes doivent être effectuées à la fois sur les postes utilisateurs et sur le serveur principal. À noter également que les étapes décrites à la rubrique Paramètres du compte Exécuter en tant que à vérifier Page 312 peuvent être différentes d'un site à l'autre. Remarque : Si vous installez Tableau Server en possession de votre compte Exécuter en tant qu'utilisateur, avant de lancer le programme d'installation, vérifiez que le service Connexion secondaire de Windows dispose des valeurs correctes pour Connexion et Démarrage. Reportez-vous à Vérifier les paramètres de Tableau Service Page suivante pour obtenir plus d'informations. Identifier le compte La première étape consiste à identifier ou à créer un compte Active Directory pour l'exécution du service Tableau Server. Il s'agit du compte Exécuter en tant qu'utilisateur de Tableau Server. Il doit disposer des éléments suivants : Autorisations de connexion à la source de données avec au moins un accès en lecture. Informations d'authentification permettant à Tableau Server de satisfaire le processus d'authentification NT avec la source de données. Les sources de données Microsoft exécutant l'authentification NT incluent Microsoft SQL Server et Microsoft Analytical Services (MSAS), mais pas Access ni Excel. Autorisations de requête du contrôleur de domaine de votre Active Directory pour les utilisateurs et les groupes. Un compte utilisateur créé sur l'ordinateur local sur lequel Tableau Server s'exécute ne disposera probablement pas de ces autorisations

310 Vérifier l'existence d'une confiance réciproque entre les domaines Vérifiez l'existence d'une confiance réciproque entre les domaines si l'une des affirmations suivantes est vraie : Les ordinateurs hébergeant Tableau Server et la source de données se trouvent dans des domaines distincts. Les utilisateurs Tableau Server se trouvent dans un domaine distinct de Tableau Server ou de la source de données. Vérifier les paramètres de Tableau Service Permet de vérifier si les bonnes valeurs de Connexion et de Démarrage ont été attribuées aux services de Tableau. Si vous exécutez une installation distribuée de Tableau Server, appliquez ces étapes sur les postes utilisateurs et sur le serveur principal. 1. Connectez-vous en tant qu'administrateur à l'ordinateur exécutant Tableau Server. 2. Depuis l'ordinateur qui héberge Tableau Server, sélectionnez Démarre > Panneau de configuration > Outils d'administration > Gestion de l'ordinateur > Services et applications > Services. 3. Ouvrez Services et applications, puis cliquez sur Services. Vérifiez que les services suivants sont définis sur les paramètres appropriés : Nom de service Valeur Connexion Valeur Démarrage FLEXnet Licensing Système local &Manuel Service Connexion Système local Automatique secondaire Tableau Server <domain>\<username> Il s'agit du compte Automatique (tabsvc) Exécuter en tant qu'utilisateur. Voir ci-dessous. Tablicsrv Système local Automatique Modification de la valeur Connexion Pour remplacer la valeur Connexion pour Tableau Server (tabsvc) par le compte Exécuter en tant qu utilisateur : 1. Dans la fenêtre Services, arrêtez le service Tableau Server en cliquant avec le bouton droit de la souris sur Tableau Server (tabsvc) et en sélectionnant Arrêter. 2. Sélectionnez Démarrer > Tous les programmes > Tableau Server > Configurer Tableau Server. 3. Dans l'onglet Général, entrez le domaine, le nom d'utilisateur et le mot de passe pour le

311 compte Exécuter en tant qu'utilisateur de Tableau Server. 4. Cliquez sur OK, puis redémarrez Tableau Server (tabsvc). Préparer la stratégie de sécurité locale Si votre compte Exécuter en tant qu'utilisateur n'est pas administrateur sur la machine Tableau Server (serveur principal et utilisateur si vous exécutez une installation distribuée), vous devez élaborer la stratégie de sécurité de votre machine de façon à ce que le compte Exécuter en tant qu'utilisateur Tableau Server puisse se connecter à la machine en tant que service et puisse apporter des modifications de configuration. Pour ce faire, procédez comme suit : 1. Sélectionnez Démarrer > Panneau de configuration > Outils d'administration > Stratégie de sécurité locale. 2. Dans la fenêtre Paramètres de sécurité locaux, ouvrez Stratégies locales, surlignez Attribution des droits utilisateur, cliquez avec le bouton droit de la souris sur Ouvrir une session en tant que service, puis sélectionnez Propriétés. 3. Dans la fenêtre Propriétés d'ouverture de session en tant que service, cliquez sur Ajouter un utilisateur ou un groupe. 4. Entrez <domain>\<username> pour le compte Exécuter en tant qu'utilisateur de

312 Tableau Server (par exemple : MYCO\tableau_server), puis cliquez sur Vérifier les noms. 5. Une fois correctement résolu, le compte est souligné. Cliquez sur OK. 6. Répétez ces étapes afin d'ajouter le compte Exécuter en tant que à la stratégie Connexion locale. 7. Répétez ces étapes afin de supprimer le compte Exécuter en tant que de la stratégie Refuser l'ouverture de session. 8. Cliquez sur OK pour fermer les fenêtres Paramètres de sécurité locaux. Configurer des paramètres de connexion à des sources de données Pour authentifier automatiquement vos utilisateurs lorsque le classeur auquel ils accèdent se connecte à une source de données en direct authentifiée par NT, configurez votre connexion de données Tableau avec l'option Utiliser la sécurité intégrée de Windows NT sélectionnée : Sécurité intégrée de Windows NT S'authentifie à l'aide du compte Exécuter en tant qu'utilisateur du serveur. Nom d utilisateur et mot de passe Tous les utilisateurs Tableau Server sont invités à spécifier des informations d'authentification de base de données. Paramètres du compte Exécuter en tant que à vérifier Le compte Exécuter en tant qu'utilisateur nécessite des autorisations lui permettant de lire, d'exécuter et, parfois, de modifier des fichiers. En fonction du compte que vous avez utilisé comme point de départ, il est possible qu'il dispose déjà des autorisations appropriées. Chaque fois que vous changez le compte "Exécuter en tant que" du serveur, vous devez vous assurer qu'il est conforme aux exigences suivantes. Si vous exécutez une installation distribuée, cela s'applique aux postes utilisateurs ainsi qu'au serveur principal

313 Attribuer des autorisations Lire et Exécuter Le compte sur lequel s'exécute le service Tableau Server doit disposer d'autorisations pour lire et exécuter des fichiers. Lors de chaque modification du compte Exécuter en tant qu'utilisateur du serveur, vérifiez ou configurez ce qui suit : 1. Depuis la machine qui héberge Tableau Server (et Tableau Worker, en cas d'installation distribuée), cliquez avec le bouton droit de la souris sur le lecteur où est installé Tableau (par exemple, Disque local (C:)) dans l'explorateur Windows, puis sélectionnez Propriétés. 2. Dans la fenêtre Propriétés du disque local, sélectionnez l'onglet Sécurité. 3. Cliquez sur Edition, puis sur Ajouter. 4. Dans la boîte de dialogue Sélectionner les utilisateurs, Ordinateurs, Comptes de service ou Groupes, saisissez le <domain>\<username> pour le compte Exécuter en tant qu'utilisateur Tableau Server. N'utilisez pas le compte d'un groupe. 5. Cliquez sur Vérifier les noms pour résoudre le compte, puis sur OK pour confirmer. 6. Une fois le compte Exécuter en tant qu'utilisateur de Tableau Server surligné, vérifiez qu'il dispose d'autorisations Lire & exécuter. La sélection de Lire & exécuter entraîne automatiquement celle de Répertorier le contenu des dossiers et de Lire. 7. Cliquez sur OK pour quitter. Attribuer des autorisations Modifier Le compte doit également pouvoir effectuer des opérations telles que la création de fichiers journaux. Vérifiez ou configurez ce qui suit : 1. Accédez aux dossiers suivants : C:\Program Files\Tableau C:\ProgramData\Tableau\ Si vous utilisez la version 32 bits de Tableau Server sur un système d'exploitation 64 bits, en lieu et place du dossier C:\Program Files\Tableau, accédez au dossier C:\Program Files (x86)\tableau. En outre, le lecteur et les chemins ci-dessus peuvent varier selon l'endroit où Tableau Server est installé. 2. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le dossier, sélectionnez Propriétés, puis cliquez sur l onglet Sécurité : Cliquez sur Edition, puis sur Ajouter. Entrez <domain>\<username> pour le compte Exécuter en tant qu'utilisateur de Tableau Server

314 Cliquez sur Vérifier les noms pour résoudre le compte, puis sur OK pour confirmer. Une fois le compte Exécuter en tant qu'utilisateur de Tableau Server surligné, vérifiez qu'il dispose d'autorisations Modifier. La sélection de Modifier entraîne l'attribution automatique de toutes les autorisations, à l'exception de Contrôle total et de Autorisations spéciales : 3. Pour chaque dossier de l'étape 1 ci-dessus, dans l'onglet Sécurité des propriétés Tableau, cliquez sur Avancé :

315 4. Dans la fenêtre Paramètres de sécurité avancés pour Tableau, cliquez sur Modifier les autorisations. 5. Dans la boîte de dialogue Paramètres de sécurité avancés pour Tableau, surlignez le compte Exécuter en tant qu'utilisateur et cochez la case Remplacer toutes les autorisations d'objets enfants par des autorisations héritables de cet objet :

316 6. Cliquez sur OK pour appliquer les modifications à l'ensemble des sous-dossiers et des fichiers. Cette opération peut prendre quelques minutes. Ne vous étonnez pas de recevoir plusieurs messages d'erreur de Windows lorsque vous appliquez ces modifications. N'annulez pas le processus et cliquez sur Continuer. 7. Cliquez sur OK pour confirmer les modifications, puis cliquez sur OK dans la boîte de dialogue Tableau Properties. Modifier les paramètres de registre Les étapes suivantes sont optionnelles et ne se retrouvent pas dans la plupart des environnements. Si le niveau de sécurité du registre est trop restrictif, accordez au compte utilisateur Exécuter en tant qu'utilisateur de Tableau Server les autorisations vers les branches de registre suivantes :Les clés de registre diffèrent selon que la version de Tableau Server installée est en 32 ou en 64 bits et, en cas d'utilisation de Tableau Server 32 bits, selon que le système d'exploitation installé est en 32 ou en 64 bits. Il n'est possible d'installer Tableau Server 64 bits que sur un système d'exploitation 64 bits. Installations de Tableau Server 64 bits HKEY_CURRENT_USER\Software\Tableau HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Tableau Installations de Tableau Server 32 bits HKEY_CURRENT_USER\Software\Tableau

317 and Systèmes d'exploitation 32 bits :HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Tableau Systèmes d'exploitation 64 bits :HKEY_LOCAL_ MACHINE\Software\Wow6432Node\Tableau

318 Simulation de SQL Server Il y a «simulation» lorsqu'un compte utilisateur agit au nom d'un autre. Vous pouvez configurer Tableau et Microsoft SQL Server pour qu'ils effectuent une simulation pour les utilisateurs de base de données, de sorte que le compte de base de données SQL Server utilisé par Tableau Server effectue des requêtes au nom des utilisateurs de base de données SQL Server, lesquels sont également des utilisateurs Tableau. Le principal avantage de cette fonctionnalité est qu'elle permet aux administrateurs de mettre en place et de contrôler leur stratégie de sécurité des données dans un endroit spécifique : leurs bases de données. Lorsque les utilisateurs de Tableau accèdent à une vue avec une connexion en direct à une base de données SQL Server, la vue affiche uniquement ce que les utilisateurs sont autorisés à voir. Autre avantage : les utilisateurs n'ont plus besoin de passer par l'invite de connexion pour accéder à la vue. De plus, les éditeurs de classeur n'ont plus besoin de dépendre de filtres spécifiques à l'utilisateur pour limiter le contenu affiché dans les vues. Utilisez les rubriques suivantes pour obtenir plus d'informations sur les éléments dont vous devez disposer pour utiliser cette fonctionnalité. Exigences de simulation Pour utiliser la fonctionnalité, vous devez disposer des éléments suivants : Connexions en direct à SQL Server uniquement : La simulation ne peut être utilisée que pour des vues disposant d'une connexion en direct à une base de données SQL Server (version 2005 ou ultérieure). Comptes de base de données individuels : Toutes les personnes appelées à accéder à la vue doivent disposer d'un compte individuel explicite dans la base de données SQL Server à laquelle la vue est connectée. Les membres d'un groupe Active Directory (AD) ne peuvent pas être simulés. Par exemple, si Jane Smith est membre du groupe AD Ventes et que son administrateur de base de données ajoute ce groupe à la base de données SQL Server, Jane ne peut faire l'objet d une simulation. Informations d'identification et type d'authentification correspondants : Les informations d'authentification de tous les comptes d'utilisateurs de Tableau ainsi que leur type d'authentification doivent correspondre aux éléments présents dans la base de données SQL Server. En d autres termes, si le compte utilisateur Tableau Server de Jane Smith est associé à un nom d'utilisateur MyCo\jsmith et que Tableau Server utilise Active Directory pour authentifier les utilisateurs, son nom d'utilisateur dans la base de données SQL Server doit également être MyCo\jsmith. De plus, SQL Server doit utiliser Windows Integrated Authentication. Prérequis SQL Server : Dans SQL Server, vous devez disposer d une table de sécurité de données (vue appliquant la sécurité des données) et exiger que vos utilisateurs de base de données utilisent la vue. Compte SQL SIMULATION : Vous devez disposer d un compte de base de données

319 SQL Server associé à une autorisation SIMULATION pour les utilisateurs de base de données ci-dessus. Il s'agit d un compte associé au rôle sysadmin ou d'un compte disposant d une autorisation SIMULATION pour chaque compte utilisateur individuel (voir l'article MSDN sur EXECUTE AS). Ce compte SQL Server doit également être l'un des deux comptes concernant Tableau : Compte Exécuter en tant qu'utilisateur de Tableau Server (consultez Simulation avec un compte Exécuter en tant qu'utilisateur Page suivante). Compte de l'éditeur de classeurs (consultez Simulation avec des informations d'identification SQL intégrées Page 322). Fonctionnement de la simulation Voici une illustration du fonctionnement de la simulation pour les utilisateurs de base de données : Dans l'illustration ci-dessus, Jane Smith (MyCo\jsmith) est une représentante commerciale de la côte ouest et Henry Wilson (MyCo\hwilson) est chargé de la zone Est. Dans la base de données SQL Server, les autorisations concernant le compte de Jane (MyCo\jsmith) ne lui permettent d'accéder qu'aux données de la côte ouest. Le compte d'henry (MyCo\hwilson) ne permet d'accéder qu'aux données de la côte est. Une vue affichant des données concernant l'ensemble du pays a été créée. Elle dispose d'une connexion en direct à une base de données SQL Server. Les utilisateurs se connectent à Tableau Server et cliquent sur la vue. Tableau Server se connecte à SQL Server via un compte de base de données avec une autorisation SIMULATION pour le compte de base de données de chaque utilisateur. Ce compte agit au nom du compte de base de données de chaque utilisateur. Lorsque la vue s'affiche, elle est régie par les autorisations de bases de données individuelles de chacun des utilisateurs : Jane ne visualise que les données de vente de la côte ouest alors qu'henry ne voit que celles de la côte est

320 Simulation avec un compte Exécuter en tant qu'utilisateur La simulation via un compte Exécuter en tant qu'utilisateur correspond à la méthode recommandée pour effectuer une simulation. Le compte Exécuter en tant qu'utilisateur est un compte AD que le service Tableau Server peut exécuter sur l'ordinateur hébergeant Tableau Server (consultez Exécuter en tant qu'utilisateur Page 309). Ce même compte doit être associé à une autorisation SIMULATION pour les comptes utilisateur de base de données de SQL Server. Du point de vue de la sécurité des données, l'utilisation du compte Exécuter en tant que de Tableau Server pour la simulation confère à l'administrateur la majeure partie du contrôle. Pour définir la simulation avec un compte Exécuter en tant qu'utilisateur : 1. Lorsque vous configurez Tableau Server dans le cadre de l'installation, sous Serveur exécuté en tant qu'utilisateur, entrez le compte AD Exécuter en tant qu'utilisateur associé à l'autorisation SIMULATION pour les comptes utilisateur. Sous Authentification utilisateur, sélectionnez Utiliser Active Directory : 2. Cliquez sur OK pour terminer la configuration. 3. Créez un classeur dans Tableau Desktop. Lors de la création de la connexion de données, sélectionnez Utiliser la sécurité intégrée de Windows NT pour la

321 connexion en direct du classeur à une base de données SQL Server : 4. Dans Tableau Desktop, publiez le classeur dans Tableau Server (Serveur > Publier un classeur). 5. Dans la boîte de dialogue Publier, cliquez sur Authentification puis, dans la boîte de dialogue Authentification, sélectionnez Simulation par compte Exécuter en tant que du serveur dans la liste déroulante : 6. Cliquez sur OK. 7. Pour tester la connexion, connectez-vous à Tableau Server en tant qu'utilisateur. Lorsque vous cliquez sur une vue, vous ne devez pas être invité à spécifier d'informations d'authentification de base de données et ne devez voir que les données

322 que l'utilisateur est autorisé à visualiser. Simulation avec des informations d'identification SQL intégrées Vous pouvez également effectuer une simulation en invitant la personne publiant une vue à intégrer les informations d'authentification de son compte SQL Server dans cette vue. Tableau Server peut s'exécuter sous n'importe quel type de compte. Cependant, il utilise ces informations de connexion fournies par l'éditeur pour se connecter à la base de données. Cela peut se révéler être un choix approprié pour votre site si le compte gérant la simulation ne peut pas être un compte AD et si vous êtes enclin à octroyer aux éditeurs de classeur un compte associé à un niveau d'autorisation potentiellement élevé sur SQL Server. Remarque : Pour utiliser cette approche, Informations de connexion intégrées doit être activé dans Tableau Server : Pour effectuer une simulation avec le compte SQL d'un éditeur de classeur : 1. Dans Tableau Desktop, créez un classeur. Lors de la création de la connexion de données, sélectionnez Utiliser un nom d'utilisateur et un mot de passe spécifiques pour la connexion en direct du classeur à une base de données SQL Server : 2. Publiez le classeur dans Tableau Server (Serveur > Publier un classeur). 3. Dans la boîte de dialogue Publier, cliquez sur Authentification puis, dans la boîte de dialogue Authentification, sélectionnez Simulation par mot de passe intégré dans la liste déroulante :

323 4. Cliquez sur OK. 5. Pour tester la connexion, connectez-vous à Tableau Server en tant qu'utilisateur. Lorsque vous cliquez sur une vue, vous ne devez pas être invité à spécifier d'informations d'authentification de base de données et ne devez voir que les données que l'utilisateur est autorisé à visualiser

324 Ports TCP/IP Le tableau suivant répertorie les ports utilisés par défaut par Tableau Server et ceux qui doivent être disponibles pour la liaison. Si le pare-feu Windows est activé, Tableau Server ouvre les ports nécessaires à votre place (pour les installations distribuées avec un poste utilisateur s'exécutant sous Windows 7, reportez-vous à la Base de connaissances Tableau). Port Utilisé par ce processus serveur... Tout 80 Passerelle. X SSL Lorsque Tableau Server est configuré pour SSL, le serveur d'applications redirige les requêtes directement sur ce port. Installation de Tableau Server. Les serveurs Worker Tableau dans des environnements distribués et à disponibilité élevée (le Tableau Server principal n'écoute pas sur ces ports). Serveur d'applications (port de base 8000). Les ports successifs après 8000, jusqu'au nombre de processus, sont utilisés. Par défaut, Tableau Server s'installe avec deux processus de serveur d'applications (ports 8000 et 8001). Base de données PostgreSQL. TYPE D'INSTALLATION Distribuée Disponibilité élevée X -- X -- X X X X -- Paramètre gateway.public.port, worker0.gateway.port wgserver.port pgsql.port 8061 Firebird. X firebird.port 8062 Processus qui effectue une exploration dans un X pgsql.initport

325 Port Utilisé par ce processus serveur... environnement réparti configuré pour une disponibilité élevée. Tout 8080 Solr et Tomcat HTTP. X TYPE D'INSTALLATION Distribuée Disponibilité élevée Paramètre solr.port, tomcat.http.port Tâches d'arrière-plan. X backgrounder.port Processus d'administration de Tableau. Processus qui effectue une réplication dans un environnement réparti configuré pour une disponibilité élevée. Serveur VizQL Server (port de base 9100). Les ports successifs après 9100, jusqu'au nombre de processus, sont également utilisés. Par défaut, Tableau Server s'installe avec deux processus VizQL Server (ports 9100 et 9101). Serveur de données (port de base 9700). Les ports successifs après 9700, jusqu'au nombre de processus, sont également utilisés. Par défaut, Tableau Server s'installe avec deux processus serveur de données (ports 9700 et 9701). X X X X tabadminservice.port rsync.port vizqlserver.port dataserver.port 1 Ces paramètres doivent être définis sur la même valeur

326 Port Utilisé par ce processus serveur... Communication des informations de licence entre le serveur utilisateur et principal dans des environnements distribués et à disponibilité élevée. Un port supplémentaire est choisi de manière dynamique pour la communication des informations de licence entre le serveur utilisateur et le serveur principal dans des environnements distribués et à disponibilité élevée. Vous pouvez également spécifier un port fixe (27010 recommandé). Consultez la Base de connaissances Tableau pour en savoir plus. Les installations intégrant le serveur principal dans une DMZ doivent utiliser ces indications. Moteur de données. Tableau Server s'installe avec un processus de moteur de données. Il est possible de mettre en œuvre jusqu'à deux processus moteur de données par nœud, sur un maximum de deux nœuds au sein d'un cluster. Initialisation du moteur de données dans un Tout X TYPE D'INSTALLATION Distribuée Disponibilité élevée X X -- X X -- X Paramètre dataengine.port

327 TYPE D'INSTALLATION Port Utilisé par ce processus serveur... Tout Distribuée Disponibilité élevée Paramètre environnement réparti configuré pour une disponibilité élevée. Modifier les ports par défaut Vous pouvez modifier les ports par défaut utilisés par les processus Tableau Server à l'aide de l'outil d'administration en ligne de commande, tabadmin Page 352. Par exemple, le port par défaut pour le processus de serveur d'applications (wgserver) est Vous pouvez utiliser le paramètre tabadmin workerx.wgserver.port pour le remplacer par un autre port. Suivez les étapes ci-dessous pour modifier la configuration des ports Tableau Server. Si vous activez les ports JMX du serveur, consultez Activer les ports JMX Page suivante 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et entrez les éléments suivants : cd C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin 2. Modifiez une valeur de port en entrant la commande suivante : tabadmin set <workerx>.<parameter> <new port value> Dans la commande ci-dessus, <workerx> fait référence à la machine dont vous voulez modifier le port, <parameter> est l'une des valeurs figurant dans le tableau ci-dessous (le port d'un processus de serveur, comme wgserver.port) et <new port value> est le nouveau numéro de port que vous souhaitez voir utiliser par le processus de serveur. Si Tableau Server s'exécute sur une machine, <workerx> est worker0. Si vous exécutez un cluster, worker0 est le serveur principal, worker1 est votre premier serveur utilisateur, worker2 est votre deuxième, et ainsi de suite. Dans ce dernier cas, il vous faudrait exécuter la commande (à partir d'une invite de commande sur le serveur principal) une fois pour chaque machine du cluster. Voici un exemple qui définit le port sur le serveur principal ou un serveur autonome sur 8020 pour le processus de serveur d'applications (wgserver) : tabadmin set worker0.wgserver.port 8020 L'exemple suivant définit le port pour un cluster de 3 machines (un serveur principal et deux postes utilisateur) sur 9200 pour le processus VizQL Server. tabadmin set worker0.vizqlserver.port 9200 tabadmin set worker1.vizqlserver.port

328 tabadmin set worker2.vizqlserver.port 9200 Vous pouvez utiliser les paramètres suivants pour modifier les ports correspondants. Reportez-vous à Ports TCP/IP Page 324 pour obtenir une liste complète des paramètres tabadmin pouvant être définis : Port à modifier Paramètre 80 gateway.public.port, worker0.gateway.port 8000 wgserver.port 8060 pgsql.port 8080 solr.port, tomcat.http.port vizqlserver.port 9700 dataserver.port 3. Une fois que vous avez apporté les modifications nécessaires à la configuration du port, redémarrez Tableau Server en entrant la commande suivante : tabadmin restart Aucun utilisateur n'a accès au serveur pendant son redémarrage. Assurez-vous de prévenir vos utilisateurs de l'arrêt de fonctionnement avant d'effectuer cette opération ou planifiez la maintenance pendant les heures de fermeture. Activer les ports JMX Pour vous aider à résoudre un problème sur Tableau Server, le support technique Tableau peut vous demander d activer les ports JMX. Ces ports peuvent être utiles pour la surveillance et la résolution des problèmes, généralement avec un outil comme JConsole. Pour activer les ports JMX sur Tableau Server : 1. Arrêtez le serveur. 2. Entrez la commande suivante : tabadmin set service.jmx_enabled true 3. Entrez la commande configure : tabadmin configure 4. Démarrez le serveur. 1 Ces paramètres doivent être définis sur la même valeur

329 Liste des ports JMX Voici la liste des ports JMX. Par défaut, ils sont tous désactivés. Une fois activés, ces ports peuvent être utilisés pour tout type d installation : un seul serveur, environnement distribué, disponibilité élevée : Port Utilisé par ce processus serveur... Paramètre Serveur d applications JMX. Déterminé par le(s) port(s) du serveur d'applications Moniteur d'arrière-plan JMX. Déterminé par le port d'arrière-plan de Moniteur de service JMX. svcmonitor.jmx.port Serveur VizQL JMX. Déterminé par le(s) port(s) du serveur VizQL Serveur de données JMX. Déterminé par le(s) port(s) du serveur de données Détermination des ports JMX Les ports JMX pour le serveur d applications ( ), le backgrounder (8550), VizQL Server ( ) et le serveur de données ( ) sont attribués à l aide de la formule «port de base + 300» (consultez Ports TCP/IP Page 324 pour obtenir la liste des ports de base par défaut). En outre, s'il existe plusieurs instances d'un même processus, chacune aura un port JMX. Par exemple, si vous configurez Tableau Server pour qu'il exécute quatre instances du processus de serveur d'applications, les ports 8000 (port de base par défaut), 8001, 8002 et 8003 sont utilisés. Les ports JMX du serveur d'applications 8300 (port de base + 300), 8301, 8302 et 8303 sont alors liés à leurs instances de processus respectives. Même s'ils ne sont pas directement utilisés par Tableau Server, si un port JMX est en cours d'utilisation par une autre application, les processus Tableau Server ne fonctionneront pas. De plus, il n'est pas possible de modifier directement les ports JMX à l'aide de tabadmin. Pour modifier un port JMX, il faut modifier le port de base correspondant à son processus. En d'autres termes, si le port n'est pas disponible pour le processus JMX du serveur de données, utilisez la commande tabadmin (comme décrite dans Modifier les ports par défaut Page 327) pour modifier le port de base du serveur de données de 9700 à Cela déplacera le port JMX du serveur de données sur Pour réduire les risques de sécurité, il est conseillé de configurer votre pare-feu pour bloquer le trafic extérieur vers les ports JMX. Restaurer la valeur par défaut d'un port Pour restaurer la valeur par défaut d'un port, suivez la procédure suivante :

330 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et entrez les éléments suivants : cd C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin 2. Restaurez la valeur de port par défaut en entrant la commande suivante : tabadmin set <workerx>.<parameter> --default Si Tableau Server s'exécute sur une machine, <workerx> est worker0. Si vous exécutez un cluster, worker0 est le serveur principal, worker1 est votre premier serveur utilisateur, worker2 est votre deuxième, et ainsi de suite. En voici un exemple : tabadmin set worker0.wgserver.port --default 3. Redémarrez Tableau Server en entrant la commande : tabadmin restart

331 tabcmd L'utilitaire tabcmd est l'un des deux outils de ligne de commande qui s'installent avec Tableau Server (l'autre est tabadmin Page 352). Les commandes fournies avec tabcmd peuvent vous aider à automatiser les tâches récurrentes, telles que la publication de classeurs en lots ou l'administration des utilisateurs et des groupes. L'utilitaire tabcmd s'installe dans le dossier Bin de Tableau Server (C:\Program Files\Tableau Server\8.2\bin), mais vous pouvez également installer et utiliser tabcmd depuis une autre machine. Consultez les rubriques ci-dessous pour en savoir plus : Installation de tabcmd Par défaut, l'utilitaire de ligne de commande tabcmd s'installe avec Tableau Server sur le répertoire du compartiment du serveur (par exemple, C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin). Vous pouvez l'exécuter à partir d'ici. Pour une meilleure flexibilité d'administration, vous pouvez également l'installer sur une autre machine. Pour installer tabcmd sur une autre machine : 1. Accédez au répertoire extras dans Tableau Server : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\extras\TabcmdInstaller.exe 2. Copiez TabcmdInstaller.exe sur votre ordinateur, à l'emplacement où vous souhaitez l'installer. 3. Double-cliquez sur le fichier TabcmdInstaller.exe pour l'exécuter. 4. Suivez les instructions pour installer tabcmd. Parce que tabcmd est un outil de ligne de commande, et en raison de certaines restrictions posées par le système d'exploitation Windows, Tableau recommande d'installer tabcmd dans un répertoire nommé tabcmd à la racine du disque C:\ drive (C:\tabcmd). Le fait d'exécuter le programme d'installation de tabcmd n'ajoute pas automatiquement celui-ci à la variable PATH de Windows. Vous devez soit appeler explicitement tabcmd en utilisant son chemin complet, soit ajouter son répertoire à la variable PATH. Utilisation de tabcmd La première étape pour utiliser tabcmd est d'ouvrir l'invite de commande en tant qu'administrateur. Ensuite, vous devez accéder au répertoire bin de Tableau Server (par

332 exemple, C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin) ou inclure cet emplacement dans vos commandes. Pour utiliser tabcmd afin de réaliser des tâches dans Tableau Server, vous devez établir une session serveur authentifiée. La session identifie le Tableau Server,, et l'utilisateurtableau Server qui exécute la session. Vous pouvez tout d'abord démarrer une session, puis spécifier votre commande, ou vous pouvez démarrer une session et exécuter une commande en même temps. Si vous utilisez tabcmd pour effectuer plusieurs tâches, il est nécessaire de les exécuter une à une (en série), et non en parallèle. La commande suivante présente le démarrage d'une session avec une instance de Tableau Server nommée tabserver.myco.com : tabcmd login -s -u admin -p Lorsque vous utilisez des commandes tabcmd (telles que login) notez que les commandes et les options (telles que -s, -u, etc.) ne sont pas sensibles à la casse, contrairement aux valeurs que vous fournissez (telles que ou Cette commande permet de supprimer un classeur nommé Sales_Workbook situé dans le même répertoire que tabcmd : tabcmd delete "Sales_Workbook" Voici comment réussir toute la procédure expliquée ci-dessus en une seule commande-notez que vous n'aurez pas besoin de login : tabcmd delete "Sales_Workbook" -s -u admin -p Une instance Tableau Server peut héberger plusieurs sites. Lorsqu'un classeur se trouve sur le site par défaut d'un serveur multisite, vous n'avez pas besoin de préciser qu'il s'agit du site par défaut, la commande ci-dessus est suffisante. Cependant, si la commande s'applique à un élément d'un site autre que celui par défaut, vous devez spécifier l'id du site concerné (reportez-vous à la rubrique login Page 346). Voici la même commande pour un classeur se trouvant sur le site des ventes de la côte Ouest (ID du site wsales) : tabcmd delete "Sales_Workbook" -s -t wsales -u admin -p Les options -s, -t, -u et -p figurent parmi les variables globales de tabcmd, ce qui signifie qu'elles peuvent être employées avec n'importe quelle commande. Lorsque la commande s'exécute correctement, tabcmd renvoie un code d'état égal à zéro. Un message d'erreur complet pour les codes d'état non égaux à zéro est imprimé sur stderr. De plus, des messages informatifs ou de progression peuvent être imprimés sur stdout. Un journal

333 complet nommé tabcmd.log (incluant les messages de débogage, de progression et d'erreur) est enregistré dans : Windows Server 2012, Windows Server 2008 R2, Windows Vista, Windows 7, Windows 8 : C:\Users\<username>\AppData\Roaming\Tableau Windows Server 2003 : C:\Documents and Settings\<username>\Application Data\Tableau Options générales de tabcmd Le tableau ci-dessous répertorie les options utilisées par toutes les commandes. Les options - -server, --user et --password sont requises au moins une fois pour démarrer une session. Un jeton d authentification est enregistré de sorte que les commandes suivantes puissent être exécutées sans inclure ces options. Ce jeton reste valide pendant cinq minutes après la dernière commande qui l'utilise. Option (forme courte) Option (forme longue) Argument Description -h --help Affiche l'aide de la commande. -s --server Tableau Server URL -u --user Tableau Server nom d'utilisateur -p --password --password-file Tableau Server mot de passe -t --site Tableau ServerID du site Requis au moins une fois pour démarrer une session. Requis au moins une fois pour démarrer une session. Requis au moins une fois pour démarrer une session. Vous pouvez également utiliser l'option -P. nomfichier.txt Permet d'enregistrer le mot de passe dans le fichier donné au lieu de la ligne de commande pour une plus grande sécurité. Indique que la commande s'applique au site spécifié par l'id du site. Si aucun site n'est précisé, c'est le site par défaut qui prime. S'applique uniquement à des serveurs comportant plusieurs sites. -x --proxy Hôte:Port Utilise le proxy HTTP spécifié. --noprompt --no- Lorsque cette option est spécifiée, la commande ne demande pas de mot de passe. Si aucun mot de passe valide n'est fourni, la commande échoue. Lorsque cette option est spécifiée, aucun

334 Option (forme courte) Option (forme longue) proxy --no-certcheck --[no-] cookie Argument --timeout secondes Description proxy HTTP n'est utilisé. Lorsque cette option est spécifiée, le certificat SSL n'est pas validé. Lorsque cette option est spécifiée, l'identifiant de la session est enregistré lors de la connexion afin que les commandes suivantes n'aient pas à se connecter. Utilisez le préfixe no- pour ne pas enregistrer l'identifiant de session. Par défaut, la session est enregistrée. Permet d'attendre le nombre spécifié de secondes afin que le serveur termine le traitement de la commande. Par défaut, le processus s'interrompt au bout de 30 secondes. Commandes de tabcmd Cette section présente les différentes commandes pouvant être utilisées par l'outil de ligne de commande tabcmd : addusers nom-groupe creategroup nom-groupe createproject nom-projet createsite nom-site createsiteusers nomfichier.csv createusers nomfichier.csv delete nom-classeur ou nom-sourcedonnées deletegroup nom-groupe deleteproject project-name export get url listsites login logout publish nom- fichier.twb(x),- nomfichier.tds(x), ou nomfichier.tde refreshextracts nom-classeur ou nom-sourcedonnées removeusers nom-groupe runschedule nom-programmation

335 deletesite nom-site deleteusers nomfichier.csv editsite nom-site set paramètre syncgroup nomgroupe version addusers nom-groupe Ajoute les utilisateurs répertoriés dans l'argument --users au groupe portant le nom-groupe donné. Exemple tabcmd addusers "Development" --users "users.csv" Option (forme courte) Option (forme longue) --users --[no-]complete creategroup nom-groupe Argument Description nomfichier.csv Ajoute les utilisateurs du fichier donné au groupe spécifié. Le fichier doit se composer d'une simple liste avec un nom d'utilisateur par ligne. Les utilisateurs devraient déjà avoir été créés sur Tableau Server. Voir également Importation d utilisateurs depuis un fichier CSV Page 70. Lorsqu'elle est définie sur complete, cette option requiert que toutes les lignes soient valides pour que les modifications prennent effet. Sinon, --complete est utilisé. Crée un groupe portant le nom donné. Utilisez les commandes addusers (groupes locaux) et syncgroup (groupes Active Directory) pour ajouter des utilisateurs après la création du groupe.u Exemple tabcmd creategroup "Development" createproject nom-projet Crée un projet portant le nom donné. Exemple tabcmd createproject -n "Quarterly_Reports" -d "Workbooks showing

336 quarterly sales reports." Option (forme courte) Option (forme longue) Argument Description -n --name nom Spécifiez le nom du projet que vous souhaitez créer. Crée un site portant le nom donné. Exemples description Indiquez une description pour le projet. Créez un site nommé West Coast Sales. Cela entraîne la création automatique d'un ID de site de WestCoastSales, un espace de stockage illimité pour le site, et la possibilité pour les administrateurs d'ajouter et de supprimer des utilisateurs : tabcmd createsite "West Coast Sales" Créez un site nommé West Coast Sales avec un ID de site de wsales : tabcmd createsite "West Coast Sales" -r "wcoast" Empêchez les administrateurs du site d'y ajouter des utilisateurs : tabcmd createsite "West Coast Sales" --no-site-mode Définissez un quota de stockage, en Mo : tabcmd createsite "West Coast Sales" --storage-quota 100 Option (forme courte) Option (forme longue) Argument Description -r --url ID du site Utilisé dans les URL pour spécifier le site. Différent du nom du site. -d --description createsite nom-site --userquota --[no-] sitemode -- storagequota nombre d'utilisateurs nombre de Mo Nombre maximum d'utilisateurs pouvant être ajoutés au site. Autorise ou refuse le droit aux administrateurs de site d'ajouter des utilisateurs au site ou d'en supprimer. En Mo, le volume de classeurs, extraits et sources de données pouvant être stockés sur le site

337 createsiteusers nomfichier.csv Cette commande permet d autoriser les administrateurs de site à ajouter des utilisateurs à un site. Cela permet de créer des utilisateurs pour le site actuel en utilisant le fichier CSV (valeurs séparées par des virgules) donné. Le fichier peut contenir les colonnes suivantes, dans l'ordre indiqué ci-dessous : 1. Username 2. Password 3. Full Name 4. License Level (interactor/viewer/unlicensed) 5. Administrator (site/none) 6. Publisher (yes/true/1 ou no/false/0) 7. Address Le fichier peut contenir moins de colonnes. Par exemple, il peut se composer d'une simple liste avec un nom d'utilisateur par ligne. Lorsque le serveur utilise l'authentification Active Directory, la colonne Password est ignorée. Des guillemets droits peuvent être utilisés si une valeur contient des virgules. Pour plus d'informations, reportez-vous à Importation d utilisateurs depuis un fichier CSV Page 70. Exemple tabcmd createsiteusers "users.csv" --license "Interactor" -- publisher Option (forme courte) Option (forme longue) --nowait --silentprogress Argument --license Interactor, Viewer ou Unlicensed Permet de ne pas afficher les messages de progression pour les tâches asynchrones. --admintype Site ou None Description Permet de ne pas attendre que les tâches asynchrones soient terminées. Définit le niveau de licence par défaut pour tous les utilisateurs. Ce paramètre peut être remplacé par la valeur du fichier CSV. Attribue ou retire les droits d'administration du site à tous les utilisateurs dans le fichier CSV. Ce paramètre peut être remplacé par la valeur du fichier CSV. Pour les nouveaux utilisateurs, la valeur par défaut est None et pour les

338 Option (forme courte) Option (forme longue) --[no-] publisher --[no-] complete Argument Description utilisateurs existants, elle reste inchangée. Vous ne pouvez pas créer un administrateur système ou modifier les droits d'un administrateur système avec la commande createsiteusers (utilisez plutôt createusers). Affecte ou supprime le droit de publication pour tous les utilisateurs du fichier CSV par défaut. Ce paramètre peut être remplacé par la valeur du fichier CSV. Pour les nouveaux utilisateurs, la valeur par défaut est no et pour les utilisateurs existants, elle reste inchangée. Ce paramètre définit si toutes les lignes doivent être valides pour que les modifications prennent effet. L'option --complete est utilisée par défaut. createusers nomfichier.csv Crée les utilisateurs répertoriés dans le fichier CSV (valeurs séparées par des virgules) donné. Seuls les administrateurs système peuvent utiliser cette commande. Le fichier peut contenir les colonnes suivantes, dans l'ordre indiqué ci-dessous : 1. Username 2. Password 3. Full Name 4. License Level (interactor/viewer/unlicensed) 5. Administrator (system/site/none) 6. Publisher (yes/true/1 ou no/false/0) 7. Address Le fichier peut contenir moins de colonnes. Par exemple, il peut se composer d'une simple liste avec un nom d'utilisateur par ligne. Lorsque le serveur utilise l'authentification Active Directory, la colonne Password doit être vide. Des guillemets droits peuvent être utilisés si une valeur contient des virgules. Pour plus d'informations, reportez-vous à Importation d utilisateurs depuis un fichier CSV Page 70. Exemple tabcmd createusers "users.csv" --license "Interactor" --publisher

339 Option (forme courte) Option (forme longue) --nowait --silentprogress Argument --license Interactor, Viewer ou Unlicensed Permet de ne pas afficher les messages de progression pour les tâches asynchrones. --admintype --[no-] publisher --[no-] complete System, Site ou None Description delete nom-classeur ou nom-sourcedonnées Permet de ne pas attendre que les tâches asynchrones soient terminées. Définit le niveau de licence par défaut pour tous les utilisateurs. Ce paramètre peut être remplacé par la valeur du fichier CSV. Affecte ou supprime le droit Admin pour tous les utilisateurs du fichier CSV par défaut. Ce paramètre peut être remplacé par la valeur du fichier CSV. Pour les nouveaux utilisateurs, la valeur par défaut est None et pour les utilisateurs existants, elle reste inchangée. Affecte le droit de publication à tous les utilisateurs du fichier CSV par défaut. Ce paramètre peut être remplacé par la valeur du fichier CSV. Pour les nouveaux utilisateurs, la valeur par défaut est no et pour les utilisateurs existants, elle reste inchangée. Requiert que toutes les lignes soient valides pour que les modifications prennent effet. L'option --complete est utilisée par défaut. Supprime le classeur ou la source de données spécifié du serveur. Cette commande utilise le nom du classeur ou de la source de données tel qu'il est spécifié sur le serveur, et non le nom du fichier lors de sa publication. Exemple tabcmd delete "Sales_Analysis" Option (forme courte) Option (forme longue) -r --project Nom du projet Argument Description Nom du projet contenant le classeur ou la source de données que vous souhaitez

340 Option (forme courte) Option (forme longue) --workbook Nom de classeur Nom du classeur que vous souhaitez supprimer. --datasource deletegroup nom-groupe Argument Description Nom de la source de données supprimer. Si aucun nom n'est spécifié, le projet «Par défaut» est utilisé. Nom de la source de données que vous souhaitez supprimer. Supprime le groupe portant le nom-groupe donné sur le serveur. Exemple tabcmd deletegroup "Development" deleteproject project-name Supprime le projet portant le nom-projet donné du serveur. Exemple tabcmd deleteproject "Designs" deletesite nom-site Supprime le site portant le nom-site donné sur le serveur. Exemple tabcmd deletesite "Development" deleteusers nomfichier.csv Supprime les utilisateurs répertoriés dans le fichier CSV (valeurs séparées par des virgules) donné. Le fichier doit se composer d'une simple liste avec un nom d'utilisateur par ligne. Exemple tabcmd deleteusers "users.csv" Option (forme courte) Option (forme longue) --[no-] complete Argument Description Lorsqu'elle est définie sur --complete, cette option requiert que toutes les lignes soient valides pour que les modifications

341 Option (forme courte) Option (forme longue) Argument Description editsite nom-site Cette commande permet de changer le nom d'un site ou le nom de son dossier Web. Elle permet également d'autoriser ou de refuser le droit aux administrateurs de site d'ajouter et supprimer des utilisateurs. Si les administrateurs de site disposent des droits de gestion des utilisateurs, vous pouvez définir le nombre d'utilisateurs qu'ils peuvent ajouter à un site. Exemples tabcmd editsite wc_sales --site-name "West Coast Sales" tabcmd editsite wc_sales --site-id "wsales" tabcmd editsite wsales --status ACTIVE tabcmd editsite wsales --user-quota 50 prennent effet. Sinon, --complete est utilisé. Option (forme longue) --sitename --siteid --userquota --status --[no-] sitemode --storagequota export Argument Nouveau nom du site L'ID de site vers lequel modifier le site Nombre d'utilisateurs ACTIF ou SUSPENDU Nombre de Mo Description Le nom du site qui s'affiche. Utilisé dans l'url pour identifier le site de manière unique. Nombre maximum d'utilisateurs pouvant être membres du site. Autorisez ou empêchez les administrateurs du site d'y ajouter des utilisateurs. Active ou suspend un site. En Mo, le volume de classeurs, extraits et sources de données pouvant être stockés sur le site. Exporte une vue ou un classeur à partir de Tableau Server et l'enregistre dans un fichier. Lisez les points suivants avant d'utiliser cette commande :

342 Autorisations : Pour pouvoir exporter, vous devez bénéficier de l'autorisation d'exportation d'une image. Par défaut, la valeur de cette autorisation est définie sur Autorisée ou Héritée pour tous les rôles, mais elle peut être définie par classeur ou par vue. La vue, le classeur ou les données à exporter : Pour spécifier ces éléments, utilisez la chaîne "workbook/view" telle qu'elle apparaît dans l'url du classeur ou de la vue, sans utiliser son nom d'usage, et en omettant le symbole dièse (#) et le chiffre à la fin de l'url. Par exemple, pour exporter l'exemple de la vue Investment Growth de Tableau à partir du classeur Finance, utilisez la chaîne Finance/InvestmentGrowth, et pas Finance/Investment Growth, ou Finance/InvestmentGrowth#1. Utilisez -t <site_id> si le serveur exécute plusieurs sites et que la vue ou le classeur se trouvent sur un autre site que celui par défaut. Pour exporter un classeur, vous devez également inclure un nom de vue valide à la chaîne. Pour exporter le classeur Finance de l'exemple précédent, vous devez utiliser la chaîne Finance/InvestmentGrowth. Enfin, pour exporter un classeur, l'option Afficher les feuilles sous forme d'onglets doit être sélectionnée dans la boîte de dialogue Publier de Tableau Desktop au moment de sa publication. Format du fichier sauvegardé: Les formats proposés dépendent du contenu exporté. Un classeur ne peut être exporté qu'en PDF, en utilisant l'argument --fullpdf. Une vue peut être exportée au format PDF (--pdf) et PNG (--png). Vous pouvez également exporter les données qu'elle contient dans un fichier CSV (--csv). Nom et emplacement du fichier sauvegardé (facultatif) : Si vous ne définissez pas de nom pour le fichier, celui-ci sera nommé automatiquement à partir du nom de la vue ou du classeur. Si vous ne définissez pas d'emplacement, le fichier sera sauvegardé dans le répertoire de travail courant. Vous pouvez également spécifier un chemin absolu ou relatif au répertoire de travail courant. Objets de page Web du tableau de bord non inclus dans les exports PDF : Un tableau de bord peut inclure, au choix, un objet de page Web. Si vous réalisez l'export en PDF d'un tableau de bord qui contient un objet de page Web, celui-ci ne sera pas inclus dans le fichier PDF. Effacement du cache pour utiliser des données en temps réel Vous pouvez éventuellement ajouter le paramètre URL?:refresh=yes pour forcer une requête de rafraîchissement des données au lieu de demander les résultats du cache. Si vous utilisez tabcmd avec votre propre script et que le paramètre URL refresh est très utilisé, cela peut avoir un impact négatif sur les performances. Il est recommandé d'utiliser la commande refresh uniquement lorsque vous avez besoin des données en temps réel par exemple, sur un tableau de bord unique au lieu d'un classeur entier. Exemples Vues tabcmd export "Q1Sales/Sales_Report" --csv -f "Weekly-Report"

343 tabcmd export -t Sales "Sales/Sales_Analysis" --pdf -f "C:\Tableau_Workbooks\Weekly-Reports" tabcmd export "Finance/InvestmentGrowth" --png tabcmd export "Finance/InvestmentGrowth?:refresh=yes" --png Classeurs tabcmd export "Q1Sales/Sales_Report" --fullpdf tabcmd export -t Sales "Sales/Sales_Analysis" --fullpdf -- pagesize tabloid -f "C:\Tableau_Workbooks\Weekly-Reports" Option (forme courte) Option (forme longue) Argument -f --filename Nom du fichier enregistré --csv --pdf --png --fullpdf --pagelayout landscape, portrait --pagesize unspecified, letter, legal, Description Enregistre le fichier avec le nom donné. Disponible pour les vues uniquement. Exportez les données de la vue au format CSV. Disponible pour les vues uniquement. Permet d'exporter au format PDF. Disponible pour les vues uniquement. Permet d'exporter en tant qu'image au format PNG. Disponible pour les classeurs uniquement. Permet d'exporter au format PDF. L'option Afficher les feuilles sous forme d'onglets doit être activée au moment de la publication du classeur. Définit l'orientation de page du PDF exporté. Si cette option n'est pas définie, les paramètres Tableau Desktop seront utilisés. Définit la taille de page du PDF exporté. La valeur par

344 Option (forme courte) get url Option (forme longue) Argument note folio, tabloid, ledger, statement, executive, a3, a4, a5, b4, b5, quatro Description défaut est letter. --width Nombre de pixels Définit la largeur. La valeur par défaut est 800 px. --height Nombre de pixels Définit la hauteur. La valeur par défaut est 600 px. Le fait d'utiliser une chaîne URL en tant qu'un de ses paramètres crée une requête HTTP de type GET pour Tableau Server. Un fichier contenant le résultat de la requête est généré. Lisez les points suivants avant d'utiliser cette commande : Autorisations : Pour récupérer un fichier, vous devez disposer de l'autorisation Télécharger/Enregistrer sur le Web sous. Par défaut, la valeur de cette autorisation est définie sur Autorisée ou Héritée pour tous les rôles, mais elle peut être définie par classeur ou par vue. Extension du fichier : La chaîne URL du fichier que vous souhaitez récupérer doit préciser l'extension du fichier ("/views/finance/investmentgrowth.pdf", par exemple). L'extension (.pdf par exemple) détermine la nature du fichier généré. Pour une vue, vous pouvez utiliser les formats PDF, PNG, CSV (données uniquement), ou XML (informations uniquement). Un classeur peut être enregistré au format TWB ou TWBX. Pour trouver quelle extension utiliser, vous pouvez ouvrir un navigateur Web pour chercher l'élément qui vous intéresse sur Tableau Server et ajouter l'extension du fichier à la fin de l'url. Puisque vous utilisez l'url pour GET, n'utilisez ni le symbole dièse (#), ni le chiffre à la fin de l'url. Par exemple, utilisez "/views/finance/investmentgrowth.pdf" au lieu de "/views/finance/investmentgrowth#3.pdf". Nom et emplacement du fichier sauvegardé (facultatif) : Le nom spécifié pour l'option --filename doit inclure une extension. Si vous ne fournissez pas de nom ni d'extension de fichier, ceux-ci seront obtenus à partir de la chaîne URL. Si vous ne définissez pas d'emplacement, le fichier sera sauvegardé dans le répertoire de travail courant. Vous pouvez également spécifier un chemin absolu ou relatif au répertoire de travail courant. taille PNG (facultatif) : Si le fichier enregistré est au format PNG, vous pouvez en spécifier la taille, en pixels, dans l'url. Effacement du cache pour utiliser des données en temps réel

345 Vous pouvez éventuellement ajouter le paramètre URL?:refresh=yes pour forcer une requête de rafraîchissement des données au lieu de demander les résultats du cache. Si vous utilisez tabcmd avec votre propre script et que le paramètre URL refresh est très utilisé, cela peut avoir un impact négatif sur les performances. Il est recommandé d'utiliser uniquement le paramètre refresh lorsque vous avez besoin des données en temps réel (par exemple, sur un tableau de bord unique au lieu d'un classeur entier). Exemples Vues tabcmd get "/views/sales_analysis/sales_report.png" --filename "Weekly-Report.png" tabcmd get "/views/finance/investmentgrowth.pdf" -f "Q1Growth.pdf" tabcmd get "/views/finance/investmentgrowth.csv" tabcmd get "/views/finance/investmentgrowth.png?:size=640,480" -f growth.png tabcmd get "/views/finance/investmentgrowth.png?:refresh=yes" -f growth.png Classeurs tabcmd get "/workbooks/sales_analysis.twb" -f "C:\Tableau_ Workbooks\Weekly-Reports.twb" tabcmd get "/workbooks/sales.xml" Autre tabcmd get "/users.xml" --filename "UserList.xml" Option (forme courte) Option (forme longue) Argument -f --filename Nom du fichier enregistré listsites Description Enregistre le fichier avec le nom donné. Renvoie une liste des sites auxquels appartient l'utilisateur connecté. Exemple tabcmd listsites -u corman -pw

346 login Connecte un utilisateur Tableau Server. Utilisez les options générales --server, --site, - -username et --password pour créer une session. Si vous souhaitez vous connecter à l'aide des mêmes informations que celles utilisées pour créer une session, spécifiez simplement l'option --password. Le serveur et le nom d'utilisateur stockés dans le cookie seront utilisés. Si le serveur utilise un port autre qu'un port 80 (par défaut), il faudra indiquer le port. Vous n'avez besoin de l'option --site (-t) que si le serveur exécute plusieurs sites et que vous êtes connecté à un site autre que le site Par défaut. Si vous n'en fournissez pas, un mot de passe vous sera demandé. Si l'option --no-prompt est spécifiée et qu'aucun mot de passe n'est fourni, la commande échoue. Une fois connecté, la session reste ouverte jusqu'à son expiration sur le serveur ou jusqu'à l'exécution de la commande logout. Exemple Permet de vous connecter à Tableau Server en cours d'exécution sur votre machine en local : tabcmd login -s -u jsmith -p Permet de vous connecter au site Sales sur un serveur sales-server : tabcmd login -s -t Sales -u administrator -p tabcmd login -s -t Sales -u administrator -p Permet de vous connecter au site Sales sur un serveur sales-server au moyen de SSL : tabcmd login -s https://sales-server -t Sales -u administrator -p Établit un proxy et un port direct pour localhost : tabcmd login --proxy myfwdproxyserver:8888 -s -u jsmith -p Vous connecte au proxy inverse à l'aide de SSL : tabcmd login -s https://myreverseproxy -u jsmith -p Option (forme courte) Option (forme longue) Argument Description -s --server URL du serveur Si vous exécutez la commande depuis un ordinateur Tableau Server sur site, vous pouvez utiliser Dans le cas contraire,

347 Option (forme courte) Option (forme longue) Argument Description spécifiez l'url de l'ordinateur, telle que ou Pour Tableau Online, spécifiez https://online.tableausoftware.co m. -t --site ID du site Utilisez cette option si le serveur dispose de plusieurs sites et que vous êtes connecté à un site autre que le site Par défaut. -u -- username -p -- password username L'ID de site est utilisé dans l'url pour identifier le site de manière unique.par exemple, un site nommé West Coast Sales peut disposer d'un ID de site west-coast-sales. Nom d'utilisateur de l'utilisateur qui se connecte. Pour Tableau Online, le nom d'utilisateur est l'adresse de messagerie de l'utilisateur. mot de passe Mot de passe de l'utilisateur spécifié pour -- username. Si vous n'en fournissez pas, un mot de passe vous sera demandé. filename.txt Permet d'enregistrer le mot de passe dans le fichier donné au lieu de la ligne de commande pour une plus grande sécurité. -x --proxy Hôte:Port Utilisez-le pour spécifier le serveur et le port du proxy HTTP pour la requête tabcmd. logout -- passwordfile --noprompt --noproxy --[no-] cookie --timeout SECONDS Nombre de secondes Permet de se déconnecter du serveur. Exemple Pas de demande de mot de passe. Si aucun mot de passe n est spécifié, la commande login échoue. N'utilisez pas de serveur proxy HTTP. Enregistre l ID de session lors de la connexion. Les commandes suivantes ne requièrent pas de connexion. Les cookies sont activés (--cookie) par défaut. Le nombre de secondes d attente du serveur avant le traitement de la commande login. Par défaut : 30 secondes

348 tabcmd logout publish nomfichier.twb(x), nomfichier.tds(x), ou nomfichier.tde Publie le classeur donné (.twb(x)), la source de données (.tds(x)), ou l'extrait de données (.tde) dans Tableau Server. Par défaut, toutes les feuilles du classeur sont publiées sans nom d'utilisateur ou mot de passe de base de données. Si le classeur contient des filtres utilisateur, l'une des options de miniatures doit être spécifiée. Exemple tabcmd publish "analysis.twbx" -n "Sales_Analysis" --db-username "jsmith" --db-password Si le fichier ne se trouve pas dans le même répertoire que tabcmd, indiquez le chemin complet du fichier. Exemple tabcmd publish "C:\Tableau Workbooks\analysis.twbx" -n "Sales_ Analysis" --db-username "jsmith" --db-password Option (forme courte) Option (forme longue) -n --name Nom du classeur ou de la source de données sur le serveur Argument Description Par défaut, le classeur, la source de données ou l'extrait de données portera le même nom que le fichier dont il est tiré. -r --project Nom du projet -o --overwrite Ecrase le classeur, la source de données ou l'extrait de données si ceux-ci existent déjà sur le serveur. --db-username --db-pass- Publie le classeur, la source de données ou l'extrait de données dans le projet spécifié. Si aucun projet n'est spécifié, le classeur est publié dans le projet «Par défaut». Utilisez cette option pour publier un nom d'utilisateur de base de données avec le classeur, la source de données ou l'extrait de données. Utilisez cette option pour publier

349 Option (forme courte) Option (forme longue) word --save-dbpassword Enregistre le mot de passe de base de données fourni sur le serveur. --thumbnail-username --thumbnail-group --tabbed --append --replace --disableuploader Désactivez l'outil de téléchargement de fichier incrémentiel. --disabletde-compression --restart Argument Description un mot de passe de base de données avec le classeur, la source de données ou l'extrait de données. Si le classeur contient des filtres utilisateur, les miniatures seront générées en fonction de ce que peut voir l'utilisateur spécifié. Ne peut être spécifié lorsque l'option - -thumbnail-group est définie. Si le classeur contient des filtres utilisateur, les miniatures seront générées en fonction de ce que peut voir le groupe spécifié. Ne peut être spécifié lorsque l'option - -thumbnail-username est définie. Lorsqu'un classeur avec des vues présentant des onglets est publié, chaque feuille devient un onglet dont les utilisateurs peuvent se servir pour naviguer dans le classeur. Notez que ce paramètre remplace la sécurité au niveau des feuilles. Ajoutez le fichier de l'extrait à la source de données existante. Utilisez le fichier de l'extrait pour remplacer la source de données existante. Arrêtez la compression du fichier de l'extrait avant son téléchargement. Redémarrez le téléchargement du fichier

350 refreshextracts nom-classeur ou nom-sourcedonnées Effectue une actualisation complète ou incrémentielle d'extraits appartenant au classeur ou à la source de données spécifié. Cette commande utilise le nom du classeur ou de la source de données tel qu'il est apparaît sur le serveur, et non le nom du fichier lors de sa publication. Exemples tabcmd refreshextracts --datasource sales_ds tabcmd refreshextracts --workbook "My Workbook" tabcmd refreshextracts --url SalesAnalysis Option (forme courte) Option (forme longue) --incremental Exécute l'opération d'actualisation incrémentielle. --synchronous --workbook Nom du classeur contenant les extraits à actualiser. Si le nom du classeur comporte des espaces, placez-le entre guillemets. --datasource --project --url Argument Description Nom du classeur Nom d'une source de données Nom du projet removeusers nom-groupe Nom URL d'un classeur Effectue immédiatement une actualisation complète au premier plan. Nom de la source de données contenant les extraits à actualiser. Utilisez cette option avec --workbook ou --datasource afin d'identifier un classeur ou une source de données dans un projet autre que Par défaut. Si aucun nom n'est spécifié, le projet Par défaut est utilisé. Nom du classeur tel qu'il apparaît dans l'url. Le nom URL d'un classeur publié en tant que «Sales Analysis» est «SalesAnalysis». Supprime les utilisateurs répertoriés dans l'argument --users du groupe portant le nomgroupe donné. Exemple tabcmd removeusers "Development" --users "users.csv"

351 Option (forme courte) Option (forme longue) --users --[no-] complete Argument runschedule nom-programmation Description nomfichier.csv Supprime du groupe spécifié les utilisateurs du fichier donné. Le fichier doit se composer d'une simple liste avec un nom d'utilisateur par ligne. Requiert que toutes les lignes soient valides pour que les modifications prennent effet. Sinon, --complete est utilisé. Exécute la programmation spécifiée. Cette commande utilise le nom de la programmation tel qu'il est spécifié sur le serveur. Exemple tabcmd runschedule "5AM Sales Refresh" set paramètre Active le paramètre spécifié sur le serveur. Vous trouverez des détails sur chaque paramètre sur la page Maintenance du serveur. Pour désactiver un paramètre, placez un point d'exclamation devant son nom. Vous pouvez activer ou désactiver les paramètres suivants : embedded_credentials remember_passwords_forever Exemple tabcmd set embedded_credentials syncgroup nom-groupe Synchronise avec Active Directory le groupe portant le nom-groupe donné. Cette commande peut également permettre de créer un autre groupe sur le serveur, basé sur un groupe Active Directory existant. Exemple tabcmd syncgroup "Development" Option (forme courte) Option (forme longue) --license Argument viewer interactor unlicensed Description Définit le niveau de licence pour tous les utilisateurs du groupe

352 Option (forme courte) version Option (forme longue) --administrator --[no-]publisher --[no-]complete --silent-progress Argument system site none Description Affecte ou supprime les droits Administrateur de tous les utilisateurs du groupe. Il existe plusieurs types d administrateur : les administrateurs système, les administrateurs de site ou les non administrateurs. La valeur par défaut est non administrateur (les nouveaux utilisateurs ne disposent d'aucun droit administrateur) et les droits des utilisateurs existants sont inchangés. Attribue ou retire les droits de publication à tous les utilisateurs du groupe. Si rien n'est spécifié, ce droit n'est pas affecté aux nouveaux utilisateurs et les utilisateurs existants restent inchangés. Requiert que toutes les lignes soient valides pour que les modifications prennent effet. Sinon, -- complete est utilisé. Supprime les messages de progression. Imprime les informations de version pour l'installation actuelle de l'utilitaire tabcmd. Exemple tabcmd version tabadmin Vous pouvez effectuer certaines tâches administratives et modifier les paramètres de configuration de Tableau Server à l'aide de l'outil de ligne de commande tabadmin. Par défaut, son installation est réalisée conjointement à celle de Tableau Server et il est impossible de l'installer sur d'autres ordinateurs. Consultez les rubriques ci-dessous pour en savoir plus : Utilisation de tabadmin tabadmin vous permet d'effectuer des tâches d'administration à partir de la ligne de commande de Tableau Server. Par défaut, son installation est réalisée conjointement à celle de Tableau

353 Server et il est impossible de l'installer sur d'autres ordinateurs. La première étape pour utiliser tabadmin est d'ouvrir l'invite de commande en tant qu'administrateur : Ensuite, accédez au répertoire du compartiment de Tableau Server en saisissant ce qui suit : cd "C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin" Vous êtes désormais prêt à entrer des commandes tabadmin. Si vous entez une commande qui modifie la configuration du serveur, telle que tabadmin set, vous devez arrêter le serveur avant d'exécuter la commande. Après avoir modifié la configuration, exécutez tabadmin config pour appliquer la modification dans tous les fichiers de configuration du serveur. Enfin, démarrez le serveur. Affichage de l'aide de la ligne de commande Pour obtenir une courte description d'une commande, utilisez l'aide intégrée de tabadmin. Pour afficher l'aide pour toutes les commandes tabadmin : tabadmin help commands Pour consulter l'aide d'une commande donnée, saisissez tabadmin help <command>. Par exemple : tabadmin help set Commandes tabadmin Voici les commandes pouvant être utilisées par l'outil de ligne de commande tabadmin : activate Page suivante licenses Page 365 administrator Page 355 passwd Page

354 assetkeys Page suivante regenerate_internal_tokens Page 366 autostart Page 357 restart Page 366 backup Page 358 restore Page 367 cleanup Page 358 set Page 367 configure Page 359 sitestate Page 368 customize Page 360 start Page 368 dbpass Page 360 status Page 369 exportsite Page 361 stop Page 370 failoverprimary Page 362 validate Page 371 importsite Page 363 warmup Page 371 importsite_verified Page 365 ziplogs Page 371 activate Activer ou renvoyer une licence de Tableau Server en ligne ou hors ligne. Exemples Activation d'une licence hors ligne : tabadmin activate --tlf <file.tlf> Renvoi d'une licence hors ligne : tabadmin activate --tlr <file.tlr> Activation d'une licence en ligne : tabadmin activate --activate <license> Renvoi d'une licence en ligne : tabadmin activate --return <license> Option (forme courte) Option Argument Description (forme longue) --tlf FILE Pour l'activation hors ligne. Si vous êtes hors ligne pendant la configuration, vous êtes invité à enregistrer le fichier.tlq, que vous envoyez à Tableau. Tableau vous envoie un fichier.tlf. Utilisez

355 Option (forme courte) Option (forme longue) Argument Description ce fichier.tlf pour activer Tableau Server. --tlr FILE Pour l'activation en ligne. Le fichier utilisé en tant qu'argument est le fichier.tlr que Tableau vous envoie. --activate Activer la licence spécifiée. --return Renvoyer la licence spécifiée. Consultez également Activation de Tableau hors ligne Page 6 administrator Accorde ou supprime l'autorisation d'administrateur système à l'utilisateur donné. Cette commande ne s'applique pas aux administrateurs de sites. Exemples Supprime l'autorisation d'administrateur système à l'utilisateur hwilson : tabadmin administrator hwilson false Accorde l'autorisation d'administrateur système à l'utilisateur jsmith : tabadmin administrator jsmith true assetkeys Permet de créer une nouvelle clé pour chiffrer les informations sensibles, comme les informations d'identification pour les bases de données externes, stockées dans le référentiel Tableau, une base de données PostgreSQL que Tableau Server utilise en interne. La clé créée avec cette commande peut contenir une phrase secrète que vous spécifiez ou générée de manière aléatoire. Si vous spécifiez la phrase secrète de votre clé, celle-ci doit comporter au moins huit caractères. Il est aussi conseillé de prendre en compte les jeux de caractères. Une phrase secrète efficace doit comporter au moins trois caractères des jeux de caractères suivants : Minuscules de a à z Majuscules de A à Z

356 Chiffres de 0 à 9 Caractères non alphabétiques La nouvelle clé est chiffrée et stockée sur le fichier clé suivante : asset_keys.yml (ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\config). Si le fichier clé est perdu ou corrompu, vous pouvez utiliser la commande assetkeys --validate pour le recréer. Si vous utilisez la commande assetkeys et que vous créez et restaurez ensuite un fichier de sauvegarde(.tsbak), vous devrez exécuter la commande tabadmin assetkeys -- validate après avoir restauré le fichier de sauvegarde. Les fichiers de sauvegarde n'ont pas été conçus pour contenir des clés de chiffrement personnalisées, même s'ils peuvent contenir certaines données chiffrées. Ainsi, si le fichier de sauvegarde se retrouve entre de mauvaises mains, les valeurs chiffrées sont protégées. Lorsque vous exécutez la commande tabadmin assetkeys --validate après avoir restauré un fichier de sauvegarde, vous êtes invité à saisir la phrase secrète de la clé. Exemples Autoriser Tableau Server à générer une clé et une phrase secrète pour vous : tabadmin assetkeys --auto_create Générez une clé en utilisant une phrase secrète que vous spécifiez. Vous êtes invité à saisir une phrase secrète qui ne s'affiche pas à l'écran lorsque vous l'entrez : tabadmin assetkeys --create Utiliser les contenus d'un fichier comme phrase secrète : tabadmin assetkeys --create_from_file C:\test\key\password.txt Confirmez que le fichier clé asset_keys.yml dans ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\config est valide et cohérent avec les métadonnées du référentiel Tableau : tabadmin assetkeys --validate Recréez le fichier asset_keys.yml, désormais corrompu ou manquant sur ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\config : tabadmin assetkeys --validate Vous serez invité à saisir la phrase secrète. Option (forme courte) Option (forme longue) --auto_ create Argument [longueur] Description Permet de générer une phrase secrète aléatoire pour générer la clé. Utilise un argument facultatif pour la longueur de la phrase secrète. Vous

357 Option (forme courte) Option (forme longue) --create --create_ from_file --validate Argument PHRASE SECRÈTE FILE Description devez enregistrer la phrase secrète et la conserver en lieu sûr, étant donné qu'elle sera requise par la commande --validate si le fichier assetkeys.yml est perdu ou corrompu. Permet de créer une phrase secrète de votre choix qui sera utilisée en tant que clé. Votre phrase secrète doit être composée au minimum de 10 caractères et ne doit pas être basée sur des mots trouvés dans le dictionnaire. Génère une clé à l'aide du contenu d'un fichier que vous fournissez comme phrase secrète. Permet de confirmer que toutes les clés d'actifs utilisées en interne par Tableau Server sont à jour. Si vous perdez le fichier asset_keys.yml (par exemple, en cas de corruption du fichier), vous pouvez utiliser l'option --validate pour le recréer. Pour recréer le fichier clé avec succès, vous devez fournir la phrase secrète utilisée pour générer toutes les clés actuellement utilisées. Consultez également Sécurité Page 226 autostart Par défaut, Tableau Server démarre au moment du démarrage système. Utilisez cette commande pour modifier ce comportement par défaut. Si autostart est défini sur off,, il est nécessaire de démarrer Tableau Server soit en utilisant tabadmin start, soit à l'aide du menu Démarrer. Exemple Afficher l'état de démarrage automatique de Tableau Server : tabadmin autostart Démarrer Tableau Server en même temps que le système d'exploitation : tabadmin autostart on Ne pas démarrer Tableau Server en même temps que le système d'exploitation :

358 tabadmin autostart off backup Créer une sauvegarde des données gérées par Tableau Server. Ces données incluent la propre base de données PostgreSQL de Tableau, qui contient les métadonnées du classeur et de l'utilisateur, les fichiers d'extraits de données (.tde) et les données de configuration. Il n'est pas nécessaire d'arrêter le Tableau Server avant de créer le fichier de sauvegarde. Exemples Créer un fichier de sauvegarde dans le répertoire du compartiment de Tableau Server nommé tabserv.tsbak : tabadmin backup tabserv Créer un fichier de sauvegarde dans le dossier C:\backups\tableau nommé tabserv.tsbak : tabadmin backup C:\backups\tableau\tabserv Ajouter la date en cours au nom du fichier de sauvegarde et placer les fichiers temporaires créés pendant le processus de sauvegarde dans C:\mytemp\tableau. Le fichier de sauvegarde tabserv.tsbak va être créé dans le répertoire du compartiment de Tableau Server : tabadmin backup tabserv -d -t C:\mytemp\tableau Option (forme courte) Option (forme longue) Argument Description -d --date Ajoute la date en cours au nom du fichier de sauvegarde -u --userdir Place le fichier de sauvegarde dans le dossier ProgramData\Tableau\Tableau Server. -t --tempdir PATH Emplacement des fichiers temporaires créés pendant le processus de sauvegarde. Consultez également Sauvegarder les données Tableau Page 381 cleanup Utilisez ces commande pour réduire l'espace disque général consommé par Tableau Server. L'exécution de tabadmin cleanup entraîne la suppression des fichiers journaux et des

359 fichiers temporaires et sélectionne des lignes dans la base de données PostgreSQL de Tableau Server. Exemples Supprimer les fichiers journaux et les entrées http_requests qui datent de plus de sept jours : tabadmin cleanup Supprimer tous les fichiers journaux et temporaires (sans toucher aux entrées http_ requests) : tabadmin cleanup --restart Option (forme courte) Option (forme longue) -r --restart Argument Description Arrête Tableau Server, exécute la commande cleanup, puis redémarre le serveur. Consultez également Suppression de fichiers superflus Page 384 configure Met à jour la configuration de Tableau Server en forçant la mise à jour de tous les fichiers présents dans le répertoire ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\<area>. Cette mise à jour inclut l'actualisation du fichier maître de configuration de service, workgroup.yml (ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\config). Lorsque vous modifiez la configuration, l'exécution de tabadmin configure (ou de tabadmin config) constitue une meilleure pratique pour s'assurer de la totale mise à jour de tous les fichiers qui concernent la configuration du serveur. Exemples tabadmin configure tabadmin config Consultez également Reconfiguration de Tableau Server Page 24 set Page 367 Options de la commande tabadmin set Page

360 customize Personnaliser le nom et le logo utilisés par Tableau Server. Notez que même si vous utilisez cette commande, les informations de copyright situées en bas de chaque page du serveur répertories celles de Tableau. Exemple Remplacer le nom Tableau Server par MyCo Server : tabadmin customize name "MyCo Server" Remplacer le logo par défaut par un logo de "logo de grande taille" (au moins 32 x 32 px et jusqu'à 160 x 160 px) : tabadmin customize logo "C:\My Pictures\example.png" Remplacer le logo par défaut par un logo de petite taille (inférieur ou égal à 32 x 32 px) : tabadmin customize smalllogo "C:\My Pictures\example_small.png" Personnaliser le nom du produit par défaut qui est utilisé, par exemple, sur la page de connexion de Tableau Server : tabadmin customize name -d Option (forme courte) Option (forme longue) Argument Description -d --default Réinitialise le nom ou le logo selon les valeurs par défaut. Consultez également Modification du nom ou du logo Page 158 dbpass Active l'accès externe à la base de données PostgreSQL de Tableau (le référentiel). Après avoir utilisé la commande dbpass pour permettre l'accès à la base de données, vous pouvez vous y connecter et l'interroger à l'aide de Tableau Desktop, ainsi que créer vos propres vues administratives. Exemples Activer l'accès et définir le mot de passe sur :

361 tabadmin dbpass Désactiver l'accès externe : tabadmin dbpass --disable Option (forme longue) --disable Argument Description Désactiver l'accès externe à la base de données PostgreSQL de Tableau Consultez également Création de vues administratives personnalisées Page 169 Activation de l'accès externe à la base de données Tableau Server Page 170 exportsite Exporte un site Tableau Server, qui inclue ses utilisateurs, ses classeurs, ses projets, ses extraits et ses connexions de données, et le place dans un fichier avec une extension.zip. Vous pouvez ensuite utiliser le fichier de site exporté pour configurer un nouveau site en utilisant les commandes importsite Page 363 et importsite_verified Page 365. Il n'est pas nécessaire d'arrêter Tableau Server avant d'utiliser la commande exportsite. Tableau Server verrouillera le site à exporter pendant le processus d'exportation. Exemples tabadmin exportsite <site ID> --file <PATH> ou tabadmin exportsite <site ID> --file <FILE> Exporter le site dont l'id de site est finance vers un fichier nommé finance_export.zip et le placer dans Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin : tabadmin exportsite finance --file finance_export Exportez le site Par défaut. L'ID de site du site Par défaut est "" (doubles guillemets droits, pas d'espace). tabadmin exportsite "" --file finance_export Si vous exécutez la commande à l'aide de Windows PowerShell, placez les doubles guillemets droits du site par défaut entre guillemets simples ('""'). Par exemple : tabadmin exportsite '""' --file finance_export

362 Exportez le site Par défaut vers un fichier nommé finance_export.zip et placez-le dans les sites C:\temp\exported plutôt que dans le répertoire du compartiment Tableau Server. Comme le chemin contient un espace, il est entouré par des guillemets : tabadmin exportsite "" --file "C:\temp\exported sites\finance_ export" Exporter le site dont l'id de site est finance, renommer le fichier du site d'export financesite.zip, placer le fichier dans C:\sites\exported, et écrire dans les fichiers d'exécution temporaires dans C:\temp_files : tabadmin exportsite finance --file C:\sites\exported\financesite --tempdir C:\temp_files Option (forme courte) Option (forme longue) --file --tempdir Argument FICHIER ou PATH Description Le nom ou le nom et l'emplacement (chemin) du fichier de site exporté à créer. Si vous ne spécifiez pas de chemin, le répertoire du compartiment de Tableau Server est considéré comme emplacement par défaut (Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin). L'emplacement des fichiers temporaires créés lors de l'exportation. Utilisez cette option si vous n'avez pas accès en écriture au répertoire d'installation Tableau Server. Cette option ne détermine pas l'emplacement de création du fichier de site d'export. Consultez également Importation ou exportation d'un site Page 126 failoverprimary Identifiez une deuxième installation du serveur principal Tableau Server en tant que serveur principal de sauvegarde. Si le serveur principal a échoué, identifiez le serveur principal de sauvegarde comme nouveau serveur principal et l'ancien serveur principal comme nouveau serveur de sauvegarde. Exemple tabadmin failoverprimary --primary <computer name(s) or IPv4 address(es)>

363 Option (forme courte) Option (forme longue) --primary Argument Nom(s) d'ordinateurs ou adresse(s) IPv4 Description L'ordinateur Tableau Server qui agit comme serveur principal du cluster. Consultez également Présentation de la disponibilité élevée Page 46 Configurer le basculement et plusieurs passerelles Page 51 Configurer un serveur principal de sauvegarde Page 59 importsite La commande importsite est la première des deux commandes utilisées pour importer un site dans Tableau Server. Pour exécuter cette commande, vous avez besoin des éléments suivants : Un fichier de site exporté. Les administrateurs Tableau Server créent ce fichier en utilisant la commande exportsite Page 361. Si vous possédez un site sur Tableau Online et que vous souhaitez l'importer dans votre propre installation sur site de Tableau Server, demandez un fichier de site exporté au service d'assistance à la clientèle Tableau. L'ID de site du site cible. Le site cible est le site Tableau Server dans lequel vous effectuez l'importation. Le site cible doit déjà exister lorsque vous exécutez la commande importsite, vous ne pouvez pas le créer dans le cadre de la commande. L'ID de site du site par défaut de Tableau Server est ""(doubles guillemets droits, pas d'espace). Les contenus du site que vous importez vont remplacer les contenus du site cible. Par exemple, si votre site cible possède un classeur nommé MonTableauDeBord.twbx et que le site que vous importez ne possède pas ce classeur, le processus d'importation va supprimer MonTableauDeBord.twbx du site cible. L'exécution de la commande importsite crée un répertoire temporaire contenant les fichiers CSV indiquant la manière dont les actifs du site exporté (utilisateurs, classeurs, projets, extraits et sources de données) seront mappés une fois l'importation terminée. La vérification des informations utilisateur, telles que l'authentification, est importante. Utilisez un éditeur de texte ou Microsoft Excel pour ouvrir les fichiers de cartographie et procéder à des modifications. Toutes les entrées comportant des??? (points d'interrogation) représentent des cartographies qui ne peuvent pas être gérées et qui doivent être modifiées. Après avoir vérifié les cartographies, terminez le processus d'importation à l'aide de la commande importsite_verified Page 365. Exemples tabadmin importsite <site ID> --file <PATH>

364 ou tabadmin importsite <site ID> --file <FILE> Importer le fichier sales_site.zip situé à l'emplacement C:\tableau\exported vers un site dont l'id de site est wsales : tabadmin importsite wsales --file C:\tableau\exported\sales_ site.zip Importez le fichier sales_site.zip, situé à l'emplacement C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin, vers le site Par défaut. L'ID de site du site Par défaut est "" (doubles guillemets droits, pas d'espace). tabadmin importsite "" --file sales_site.zip The mapping files for you to verify are placed in ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\temp\import_<site ID>_<datetime>\mappings. Pour spécifier un répertoire différent, utilisez l'option --tempdir. Placer les fichiers à vérifier dans C:\temp\site_to_import : tabadmin importsite wsales --file "C:\tableau\exported\sales_ site.zip" --tempdir "C:\temp\site_to_import" Ignorer l'étape de vérification (non recommandé) : tabadmin importsite wsales --file "C:\tableau\exported\sales_ site.zip" -no-verify Option (forme courte) Option (forme longue) Argument Description --file PATH Le nom et l'emplacement du fichier de site exporté que vous importez. Si vous ne spécifiez pas de chemin, le répertoire du compartiment de Tableau Server est considéré comme emplacement par défaut (Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin). --noverify Ignore l'étape de vérification et importe directement le fichier de site exporté vers son nouvel emplacement dans votre installation Tableau Server. Il n'est pas nécessaire d'utiliser également la commande importsite_verified. --tempdir PATH Le répertoire dans lequel vous vérifierez que les cartographies des fichiers du site sont correctes. Si vous ne spécifiez pas cette option, les fichiers sont placés dans un répertoire sous ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\temp. Consultez également Importation ou exportation d'un site Page

365 importsite_verified La deuxième commande utilisée pour importer un site dans Tableau Server. Pour pouvoir utiliser la commande importsite_verified, vous devez d'abord utiliser la commande importsite Page 363. La commande importsite_verified lit à partir d'un répertoire contenant les fichiers CSV que vous avez vérifiés et importe un nouveau site dans Tableau Server en fonction de la manière dont les actifs du site sont mappés dans les fichiers CSV. Le site qui reçoit l'importation (le site cible) doit déjà exister sur Tableau Server. Pendant le processus d'importation, Tableau Server verrouille le site qui reçoit l'importation. Exemples tabadmin importsite_verified <target site ID> --importjobdir <PATH> Importez les fichiers depuis le répertoire C:\temp\site_to_import vers le site dont l'id de site est esale : tabadmin importsite_verified esales --importjobdir C:\temp\site_ to_import Option (forme courte) Option (forme longue) --importjobdir Argument Description PATH Le répertoire contenant les fichiers CSV dont vous avez vérifié les cartographies. Consultez également Importation ou exportation d'un site Page 126 licenses Afficher les informations de licence pour Tableau Server. Exemples tabadmin licenses tabadmin licenses -p

366 Option (forme courte) Option (forme longue) -p --processor_ cores Argument Description Afficher le total des cœurs physiques de l'ordinateur actuel. passwd Réinitialiser le mot de passe d'un compte Tableau Server. Il est possible d'utiliser cette commande si l'authentification utilisateur de Tableau Server est définie sur Authentification locale. Lorsque l'authentification est définie sur Active Directory, les mots de passe sont gérés par ce dernier et pas par Tableau Server Exemples tabadmin passwd <username> Réinitialiser le mot de passe pour l'utilisateur du serveur jsmith : tabadmin passwd jsmith Consultez également Général Page 8 regenerate_internal_tokens Crée de nouvelles versions des jetons de sécurité que Tableau Server utilise en interne. Exemple tabadmin regenerate_internal_tokens Consultez également Sécurité Page 226 restart Arrête et démarre tous les processus de Tableau Server. Exemple tabadmin restart

367 restore Restaure un fichier de sauvegarde (.tsbak) de Tableau Server sur une installation de Tableau Server. Lorsque vous procédez à la restauration d'un fichier.tsbak, le contenu de la base de données PostgreSQL de Tableau, les extraits de données et les fichiers de configuration sont remplacés par le contenu du fichier de sauvegarde. L'utilisation de l'option --no-config entraîne la restauration de tout, sauf de la configuration du serveur. Exemples tabadmin restore tabadmin restore --no-config Option (forme courte) Option (forme longue) --noconfig Argument Description Restaurer le fichier de sauvegarde de Tableau Server, y compris les données, mais en excluant la configuration du serveur. Consultez également Restaurer à partir d'une sauvegarde Page 382 Restaurer des extraits à partir d'une sauvegarde Page 383 set Vous permet de modifier la valeur des options de configuration de Tableau Server. Si le paramètre que vous configurez commence par un tiret, mettez des guillemets (doubles et simples) au début et à la fin de la valeur du paramètre. Exemples tabadmin set [option-name value] Définir la limite de requête du backgrounder sur 2,5 heures (9 000 secondes) : tabadmin set backgrounder.querylimit 9000 Définir le paramètre wgserver de la mémoire virtuelle sur -Xmx512m : tabadmin set wgserver.vmopts "'-Xmx512m'"

368 Définir le paramètre wgserver de la mémoire virtuelle sur une plage allant de -Xmx512m à - Xss2048k : tabadmin set wgserver.vmopts "'-Xmx512m -Xss2048k'" Option (forme courte) Option (forme longue) -d -- default Argument Description Réinitialise le paramètre selon sa valeur par défaut. Consultez également Options de la commande tabadmin set Page 372 sitestate Sert à activer un site verrouillé suite à un échec d'importation de site, ou à suspendre un site. Lorsqu'un site est suspendu, le seul utilisateur Tableau Server qui peut y accéder est l'administrateur système. Exemples tabadmin sitestatus <site ID> --status <active suspended> Déverrouiller ou activer un site dont l'id de site est wsales : tabadmin sitestatus wsales --status active Option (forme courte) Option (forme longue) --status Argument active ou suspended Description Permet d'activer ou de suspendre le site spécifié par <site ID>. start Démarre tous les processus de Tableau Server. Pour utiliser tabadmin start :

369 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur : 2. Entrez la commande suivante : cd "C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin" 3. Démarrez le serveur en entrant la commande suivante : tabadmin start Exemples tabadmin start tabadmin start --wait 1200 Option (forme courte) Option (forme longue) --wait Argument Description nombre de secondes Nombre de secondes suivant le redémarrage après lesquelles Tableau Server est prêt à accepter des requêtes client. La valeur par défaut est de 600 secondes. status Indique si Tableau Server est en cours d'exécution et, si vous utilisez l'option --verbose, donne des informations sur l'état de chaque processus du serveur, y compris si un processus est prêt à être exécuté et informe sur le port qu'il utilise. La commande tabadmin status obtient ses informations en se connectant au fichier tabsvc.exe du service Windows, qui en

370 retour interroge les fichiers exécutables tabspawn pour chaque processus. Par conséquent, il arrive parfois que les informations affichées pour les processus du serveur soient différentes de celles fournies par la table Status sur la page Maintenance, qui interroge directement les processus. Exemples tabadmin status tabadmin status --verbose Option (forme courte) Option (forme longue) Argument Description -v --verbose Renvoie la liste de tous les processus Tableau Server, leurs numéros de ports et leur état. Consultez également Paramètres de maintenance Page 142 Processus Tableau Server Page 387 stop Arrête tous les processus de Tableau Server. Pour utiliser tabadmin stop : 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur : 2. Entrez la commande suivante :

371 cd "C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin" 3. Arrêtez le serveur en entrant la commande suivante : tabadmin stop validate Vérifie si votre environnement Tableau Server satisfait la configuration minimale requise pour l'exécution de la version 64 bits de Tableau Server. Si vous exécutez actuellement la version 32 bits de Tableau Server, l'exécution de cette commande avant la mise à niveau vers la version 64 bits peut vous aider à vérifier si le matériel, l'espace disque et la mémoire RAM dont vous disposez suffisent. Exemple tabadmin validate warmup Entraîne le chargement du fichier DLL vizql par chaque processus du serveur VizQL, ce qui entraîne des temps de chargement plus courts lorsque les utilisateurs du serveur chargent des vues pour la première fois. Les administrateurs peuvent exécuter cette commande ou créer un script pour l'exécuter après que Tableau Server a redémarré. Exemple tabadmin warmup ziplogs Créer une archive (.zip) contenant les fichiers journaux de Tableau Server, sans les supprimer. Si vous exécutez un cluster Tableau Server, les fichiers journaux issus de serveurs de travail sont inclus dans l'archive créée. Exemples Créer une archive logs.zip dans le répertoire du compartiment de Tableau Server : tabadmin ziplogs Créer une archive mylogs.zip dans le répertoire du compartiment de Tableau Server : tabadmin ziplogs mylogs.zip

372 Créer une archive mylogs.zip dans le répertoire du compartiment de Tableau Server qui intègre les journaux datés du 31 janvier 2014 à ce jour, en excluant les plus anciens : tabadmin ziplogs -d 01/31/2014 mylogs.zip Option (forme courte) Option (forme longue) -n --with-netstatinfo -p --with-postgresql-data -l --with-latestdump Argument Description Intégrer des informations sur l'environnement du serveur dans le fichier.zip. Intégrer des données issues de la base de données PostgreSQL de Tableau Server. Limiter les fichiers journaux inclus uniquement aux plus récents afin de réduire la taille du fichier. Par défaut, les 10 fichiers journaux les plus récents sont inclus. -f --force Écrase le fichier journal existant qui porte le même nom. -d --minimumdate [mm/dd/yyyy] Les fichiers journaux de cette date à ce jour sont inclus au fichier.zip. Les journaux antécédents sont exclus du fichier. Sans aucune indication, jusqu'à sept jours de données sont inclus. -a --all Intégrer tous les fichiers journaux dans le fichier.zip. Les données issues de la base de données PostgreSQL de Tableau Server demeurent exclues. Consultez également Travailler avec des fichiers journaux Page 386 Archiver les fichiers journaux Page 394 Options de la commande tabadmin set Utilisez le tableau ci-dessous pour en savoir plus sur les options Tableau Server que vous pouvez configurer en utilisant la commande set Page 367. Reportez-vous à Ports TCP/IP Page 324 pour consulter la liste complète des ports

373 Option Valeur par défaut Description api.server.enabled faux Autorise l'accès à l'rest API Page 461. Par défaut, cette fonctionnalité est désactivée. auditing.enabled true Autorise l'accès aux tables d'audit de l'historique de PostgreSQL (la propre base de données de Tableau Server). Pour plus d'informations, consultez la rubrique Création de vues administratives personnalisées Page 169. backgrounder.querylimit 7200 Plus longue durée autorisée pour l'actualisation d'un extrait, en secondes (7 200 secondes = 2 heures). backgrounder.reset_schedules_on_startup true Contrôle l'exécution des tâches d'arrière-plan qui étaient programmées de façon à être exécutées lors de l'arrêt du serveur. Lorsque la valeur est définie sur true (par défaut), les tâches sont exécutées à l'heure de la prochaine programmation. Lorsque la valeur est définie sur false, toutes les tâches programmées de sorte à s'exécuter lorsque le serveur est arrêté sont exécutées simultanément au démarrage du serveur, y compris aux heures de restauration du fichier de sauvegarde de Tableau Server (.tsbak). dataengine.port Port sur lequel s'exécute le moteur de données. dataserver.port 9700 Port sur lequel s'exécute le serveur de données. gateway.public.host Nom de l'ordinateur Nom principal du serveur, utilisé pour obtenir un accès externe à Tableau Server. Si Tableau Server est configuré pour utiliser un serveur proxy, il s'agit du nom principal du serveur proxy et non de Tableau Server). gateway.public.port 80 (443 si SSL) S'applique aux environnements de serveur proxy uniquement. Port externe utilisé pour l'écoute par le serveur proxy. gateway.timeout 1800 Temps d'attente maximal, en secondes, au terme duquel la passerelle, après avoir attendu certains événements, affiche une erreur (1800 secondes = 30 minutes)

374 Option gateway.trusted gateway.trusted_hosts Valeur par défaut Adresse IP de l'ordinateur hébergeant le serveur proxy Nom(s) alternatif(s) du serveur proxy Description S'applique aux environnements de serveur proxy uniquement. Adresse(s) IP ou nom(s) d'hôte du serveur proxy. S'applique aux environnements de serveur proxy uniquement. Nom(s) d'hôte alternatif(s) pour le serveur proxy. java.heap.size 128m Taille de la pile pour Tomcat (référentiel et solr). En général, cette option n'a pas besoin d être modifiée, sauf indication contraire de la part de Tableau. pgsql.port 8060 Port sur lequel PostgreSQL écoute. rsync.timeout 600 Plus longue durée autorisée pour la synchronisation de fichiers, en secondes (600 secondes = 10 minutes). La synchronisation des fichiers se déroule dans le cadre d'une configuration à disponibilité élevée, ou lors de la modification des processus afférents au référentiel et au moteur de données. server.log.level info Le niveau d'enregistrement nécessaire aux journaux est spécifié dans ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs\vizqlser ver\logs\*.txt. Pour plus d'informations, consultez debug. Lorsque l'enregistrement est défini sur debug, cela signifie qu'il est défini sur le mode détaillé antérieur à la version 8.2. Le niveau de débogage peut affecter vos performances et il est conseillé de ne l'utiliser que lorsque Tableau Support vous demande de le faire. Pour plus d'informations, consultez Modifier les niveaux d'enregistrement Page 402. service.jmx_enabled faux En choisissant la valeur true, vous activez les ports JMX en option pour la surveillance et la résolution des problèmes. Consultez Activer les ports JMX Page 328 pour en savoir plus. service.max_procs Nombre de processus Nombre maximal de processus du serveur

375 Option solr.rebuild_index_timeout 3600 Valeur par défaut Description Lors de la mise à niveau de Tableau Server ou de la restauration d'un fichier.tsbak, la tâche d'arrière-plan crée à nouveau l'index de recherche. Ce paramètre contrôle le délai d'expiration de cette tâche (3 600 secondes = 60 minutes). subscriptions.enabled faux Contrôle le caractère configurable ou non des abonnements à l'échelle du système. Consultez la rubrique Gestion des abonnements Page 107. subscriptions.timeout 1800 Nombre de secondes avant expiration du processus d'arrière-plan gérant un abonnement. solr.port 8080 Port sur lequel solr écoute. Cette valeur doit être identique à celle de tomcat.http.port. tomcat.http.port 8080 Port sur lequel s'exécute Tomcat. tomcat.https.port 8443 Port SSL pour Tomcat (non utilisé). tomcat.server.port 8085 Port sur lequel Tomcat écoute pour les messages de fermeture. vizqlserver.browser.render vizqlserver.browser.render_ threshold vizqlserver.browser.render_ threshold_mobile true Les vues se situant sous le seuil défini par vizqlserver.browser.render_threshold ou vizqlserver.browser.render_threshold_mobile sont rendues par le navigateur Web du client au lieu du serveur. Pour plus d'informations, consultez la rubrique À propos du rendu côté client Page La valeur par défaut (100) représente un niveau de complexité élevé pour une vue affichée sur un PC. Les facteurs de complexité intègrent le nombre de repères, d'en-têtes, de lignes de référence et d'annotations. Les vues qui dépassent ce niveau de complexité sont rendues par le serveur au lieu du navigateur Web du PC. 20 La valeur par défaut (20) représente un niveau de complexité élevé pour une vue affichée sur une tablette. Les facteurs de complexité intègrent le nombre de repères, d'en-têtes, de

376 Option Valeur par défaut Description lignes de référence et d'annotations. Les vues qui dépassent ce niveau de complexité sont rendues par le serveur au lieu du navigateur Web de la tablette. vizqlserver.log.level info Le niveau d'enregistrement des composants java vizqlserver. Les journaux sont enregistrés dans ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs\vizqlser ver\*.log. Pour plus d'informations, consultez debug. Le niveau de débogage peut affecter vos performances et il est conseillé de ne l'utiliser que lorsque Tableau Support vous demande de le faire. Pour plus d'informations, consultez Modifier les niveaux d'enregistrement Page 402. vizqlserver.port 9100 Port de base pour les serveurs VizQL. vizqlserver.protect_sessions true Lorsque la valeur true est affectée (par défaut), elle empêche la réutilisation de sessions VizQL après que l'utilisateur d'origine s'est déconnecté. vizqlserver.querylimit 1800 Plus longue durée autorisée pour la mise à jour d'une vue (en secondes). vizqlserver.rserve.host Spécifie un hôte Rserve. Ce paramètre, ainsi que les trois suivants, est destiné à la prise en charge des fonctionnalités R dans les classeurs. R est un langage de programmation et un environnement logiciel open source pour les calculs statistiques et la représentation graphique. Dans Tableau Desktop, quatre fonctions sont disponibles pour passer des expressions R à un serveur Rserve et obtenir un résultat. Si vous souhaitez télécharger un classeur qui utilise ces fonctions, vous devez configurer Tableau Server pour qu'il dispose d'une connexion Rserve, en configurant cette option ainsi que les trois suivantes. À défaut, les feuilles de calcul utilisant des fonctionnalités R ne seront pas disponibles. Pour plus de

377 Option Valeur par défaut Description détails, consultez Connexion à R dans l'aide de Tableau Desktop. vizqlserver.rserve.port 6311 Spécifie un port Rserve. Ce paramètre est destiné à la prise en charge des fonctionnalités R dans les classeurs. vizqlserver.rserve.username vizqlserver.rserve.password Spécifie un nom d'utilisateur Rserve. Ce paramètre est destiné à la prise en charge des fonctionnalités R dans les classeurs. Tous les hôtes Rserve n'exigent pas un nom d'utilisateur et un mot de passe. Spécifie un mot de passe Rserve. Ce paramètre est destiné à la prise en charge des fonctionnalités R dans les classeurs. Tous les hôtes Rserve n'exigent pas un nom d'utilisateur et un mot de passe. vizqlserver.session.expiry.minimum 5 Nombre de minutes d'inactivité avant la possible suppression d'une session VizQL si la mémoire du processus VizQL devient insuf- fisante. vizqlserver.session.expiry.timeout vizqlserver.showdownload 30 Nombre de minutes d'inactivité après la suppression d'une session VizQL. true Contrôle l'affichage du bouton Télécharger audessus des vues. vizqlserver.showshare true Contrôle l'affichage du bouton Partager au-dessus des vues. vizqlserver.trustedticket.log_ level info Le niveau de connexion nécessaire à une authentification fiable, spécifié dans le fichier ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs\vizqlser ver\vizql-*.log. Pour plus d'informations, consultez debug. Le niveau de débogage peut affecter vos performances et il est conseillé de ne l'utiliser que lorsque Tableau Support vous demande de le faire. Pour plus d'informations, consultez Modifier les niveaux d'enregistrement Page

378 Option vizqlserver.trustedticket.token_ length vizqlserver.trustedticket.use_ deprecated_9digit_token vizqlserver.url_scheme_ whitelist wgserver.audit_history_ expiration_days wgserver.change_ owner.enabled wgserver.domain.fqdn Valeur par défaut Description 24 Détermine le nombre de caractères de chaque ticket de confiance. La valeur par défaut de 24 caractères fournit 144 bits d'aléatoirité. Elle peut être remplacée par un nombre entier compris entre 9 et 255 inclus. faux Lorsque la valeur configurée est true, la longueur des tickets est de 9 chiffres (comme dans les versions 8.0 et antérieures) et le paramètre vizqlserver.trustedticket.token_ length est ignoré. Ajoute les protocoles à la liste blanche lors de l'utilisation d'actions d'url sur les vues et tableaux de bord. http, https, gopher, news, ftp, et mailto sont placés sur liste blanche par défaut. 183 Nombre de jours avant suppression des enregistrements des événements de l'historique de la base de données PostgreSQL (la propre base de données de Tableau Server). Pour plus d'informations, consultez la rubrique Création de vues administratives personnalisées Page 169. true valeur de%userdo- MAIN% Permet de contrôler si la propriété d'un classeur, d'une source de données ou d'un projet peut être modifiée. D'autres options comprennent "false" et "adminonly". Pour plus d'informations, consultez Gérer la propriété Page 222. Nom de domaine qualifié complet du serveur Active Directory à utiliser. wgserver.log.level info Le niveau d'enregistrement des composants java wgserver. Les journaux sont enregistrés dans ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs\wgserver \*.log. Pour plus d'informations, consultez debug. Le niveau de débogage peut affecter vos

379 Option Valeur par défaut faux wgserver.password_autocomplete.enabled wgser- username ver.- saml.idpattribute.username Spécifie l'attribut utilisé par l'idp pour l'authentification SAML. Par défaut, la valeur est username. wgser- ver.- saml.maxassertiontime Description performances et il est conseillé de ne l'utiliser que lorsque Tableau Support vous demande de le faire. Pour plus d'informations, consultez Modifier les niveaux d'enregistrement Page 402. Contrôle l'autorisation ou non des navigateurs Web à remplir automatiquement les champs de mots de passe Précise le nombre maximal de secondes pendant lesquelles une assertion est utilisable (à partir de sa création). wgser Précise le nombre maximal de secondes autorisées ver.- entre l'authentification de l'utilisateur et saml.maxauthenticationage le traitement du message AuthNResponse. wgserver.saml.responseskew wgserver.session.idle_ limit 180 Définit la différence maximale (en secondes) entre l'heure de Tableau Server et l'heure de création de l'assertion (en fonction de l'heure du serveur IdP) pendant laquelle le message peut encore être traité. 240 Nombre de minutes d'inactivité avant l'expiration de la connexion à l'application Web. workerx.gateway.port 80 (443 si SSL) Le port externe utilisé pour l'écoute par Apache pour workerx. worker0.gateway.port est le port externe de Tableau Server. Dans un environnement réparti, worker0 est le Tableau Server principal. workerx.vizqlserver.procs Nombre de processus Nombre de serveurs VizQL. workerx.vizqlserver.port 9100 Port de base pour le serveur VizQL sur workerx. workerx.wgserver.port 8000 Port de base pour le serveur d'applications Web sur workerx. workerx.wgserver.procs Nombre de processeurs Nombre de processus du serveur d'applications Web

380 Restaurer la valeur par défaut d'un paramètre Pour restaurer la valeur par défaut d'un paramètre de configuration Tableau Server, suivez la procédure suivante : 1. Arrêtez le serveur. 2. Toujours dans le répertoire de compartiment, restaurez la valeur par défaut d'un paramètre spécifique en entrant la commande suivante : tabadmin set option-name --default Par exemple, pour restaurer la valeur par défaut de 30 minutes de l'option tabadmin vizqlserver.session.expiry.timeout, saisissez la commande suivante : tabadmin set vizqlserver.session.expiry.timeout --default Vous pouvez également utiliser la commande -d, qui est plus courte. Par exemple : tabadmin set vizqlserver.querylimit -d 3. Exécutez ensuite la commande suivante : tabadmin configure 4. Démarrez le serveur

381 Maintenance de la base de données Un administrateur Tableau Server doit effectuer régulièrement la maintenance de la base de données, surveiller l'utilisation du disque et supprimer les fichiers inutiles pour libérer de l'espace sur le serveur. Grâce à ces étapes, vous assurez l'efficacité maximale de Tableau Server. Vous pouvez utiliser l'outil de ligne de commande tabadmin pour enregistrer une copie de sauvegarde de vos données Tableau et les restaurer, et pour supprimer les fichiers journaux et temporaires inutiles. Les données Tableau incluent la propre base de données PostgreSQL de Tableau Server, qui stocke les métadonnées du classeur et de l'utilisateur, les fichiers d'extraits de données (.tde) et les données de configuration du serveur. Les fichiers journaux de Tableau Server capturent l'activité et peuvent vous aider à diagnostiquer les problèmes. Vous pouvez archiver et supprimer les journaux, écrits dans des dossiers sur le serveur, afin de libérer de l'espace sur le disque. Pour sauvegarder les données et supprimer les fichiers inutiles automatiquement, utilisez les commandes décrites dans les rubriques ci-après ainsi que le planificateur de tâches de Windows intégré. Sauvegarder les données Tableau Il est important de sauvegarder vos données Tableau de manière à pouvoir restaurer les vues publiées et les autres informations en cas de défaillance du système. Les données gérées par Tableau Server sont constituées de la propre base de données PostgreSQL de Tableau, qui contient les métadonnées du classeur et de l'utilisateur, des fichiers d'extraits de données (.tde) et des données de configuration. Lorsque vous créez une sauvegarde, tous ces éléments sont placés dans un fichier unique portant une extension.tsbak.si vous exécutez une installation distribuée de Tableau Server cette étape est réalisée sur le serveur principal, même si le moteur de données, qui gère les fichiers.tde, se trouve sur un serveur de travail. Pour vous assurer une sauvegarde efficace, assurez-vous de stocker le fichier.tsbak sur un autre ordinateur que votre hôte Tableau Server. Vous pouvez créer un fichier.tsbak en suivant la procédure ci-dessous. Tableau Uninstall, première étape de la mise à niveau vers la nouvelle version, permet également de créer un fichier.tsbak.ce même fichier.tsbak est utilisé pour migrer automatiquement vos données vers votre version la plus récente. L'exécution de la commande backup permet également de supprimer les fichiers journaux de Tableau Server antérieurs à sept jours ainsi que certaines informations affichées dans certains Vues administratives Page 162 de Tableau Server. 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et entrez les éléments suivants : cd "C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin" 2. Pour créer un fichier de sauvegarde, tapez tabadmin backup <filename>, où

382 <filename> est le nom ou l'emplacement et le nom de votre fichier de sauvegarde. À partir de la version 8.1, il n'est pas nécessaire d'arrêter le serveur avant de créer la sauvegarde. Par exemple : tabadmin backup tabserver ou tabadmin backup C:\backups\tableau\tabserver Vous pouvez également utiliser -d pour ajouter la date du jour au nom de fichier et -t, suivi d un chemin, pour spécifier un emplacement pour les fichiers temporaires qui sont créés au cours du processus de sauvegarde. Par exemple : tabadmin backup tabserver -d -t C:\mytemp\tableau Dans l'exemple ci-dessus, le fichier de sauvegarde tabserver.tsbak est créé dans le répertoire du compartiment de Tableau Server (C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin) et pas dans C:\mytemp\tableau. Restaurer à partir d'une sauvegarde Lorsque vous procédez à la restauration, les contenus de la base de données PostgreSQL Tableau, les extraits de données et les fichiers de configuration sont remplacés par le contenu du fichier de sauvegarde (.tsbak).si vous exécutez une installation distribuée de Tableau Server, cette étape est réalisée sur le serveur principal. Pour effectuer une restauration à partir d'un fichier de sauvegarde de base de données : 1. Arrêtez le serveur en entrant la commande : tabadmin stop 2. Restaurez la base de données à partir d un fichier de sauvegarde en entrant la commande : tabadmin restore <filename> Dans la ligne ci-dessus, remplacez <filename> par le nom du fichier de sauvegarde à partir duquel vous souhaitez effectuer la restauration. Pour restaurer uniquement les données et non les paramètres de configuration, entrez la commande suivante : tabadmin restore --no-config <filename> 3. Si vous avez exécuté la commande tabadmin assetkeys avant d'avoir créé le fichier de sauvegarde que vous êtes en train de restaurer, exécutez la commande suivante : tabadmin assetkeys --validate

383 Vous êtes invité à entrer la phrase secrète nécessaire pour recréer les clés de cryptage personnalisées utilisées dans le fichier de sauvegarde. 4. Redémarrez les processus Tableau Server en entrant : tabadmin start Lorsque vous restaurez un fichier.tsbak, Tableau Server crée automatiquement une copie du dossier data actuel. Ce dossier se nomme tabsvc.bak-* et se trouve à l'emplacement ProgramData\Tableau\Tableau Server\data. Le support technique Tableau peut utiliser cette sauvegarde de secours des données Tableau Server en cas de problème lors de la restauration de la sauvegarde. Lorsque la restauration est terminée, il est recommandé de supprimer tous les dossiers tabsvc.bak-* qui se trouvent dans ProgramData\Tableau\Tableau Server\data pour libérer de l'espace supplémentaire sur le disque. Dans les clusters Tableau Server, les dossiers tabsvc.bak-* sont créés sur chaque ordinateur exécutant Tableau Server. Ne supprimez pas le dossier tabsvc, qui se trouve également dans ProgramData\Tableau\Tableau Server\data, car il contient les données Tableau Server. Supprimez uniquement les dossiers tabsvc.bak-*. Restaurer des extraits à partir d'une sauvegarde Le fichier uninstall-<version>.tsbak (par exemple, uninstall-8.1.tsbak) est créé dans le cadre du processus de désinstallation. Suite à la mise à niveau vers la version 8.2, ce fichier vous permet de restaurer des extraits de données, par exemple lorsque vous avez malencontreusement supprimé le dossier dataengine lors de la mise à niveau. Pour utiliser la commande uninstall-<version>.tsbak afin de restaurer des extraits de données : 1. Arrêtez le serveur. 2. Accédez au répertoire de compartiment Tableau Server 8.2 et entrez la commande suivante : Windows Server 2012, Windows Server 2008, Windows Vista, Windows 7, Windows 8 : tabadmin restore \ProgramData\Tableau\Tableau Server\uninstall-8.1.tsbak Tableau Server 32 bits installé surwindows Server bits : tabadmin restore \Program Files (x86)\tableau\tableau Server\uninstall-8.1.tsbak Tableau Server 32 bits installé sur Windows Server bits : tabadmin restore \Program Files\Tableau\Tableau Server\uninstall- 8.1.tsbak

384 Suppression de fichiers superflus Il est conseillé de surveiller l'utilisation de l'espace sur le serveur. Si vous avez besoin de plus d'espace, vous pouvez supprimer les fichiers journaux, certaines entrées de la base de données PostgreSQL ainsi que les archives de fichiers journaux. Si vous pensez avoir besoin des anciens journaux pour résoudre un problème, créez une archive de fichiers journaux avant d'effectuer le nettoyage. Pour plus d'informations, consultez Archiver les fichiers journaux Page 394. Il n'est pas nécessaire d'arrêter Tableau Server avant d'effectuer un nettoyage. Cependant, la commande tabadmin cleanup se comporte différemment si Tableau Server est en cours d'exécution ou arrêté. Les raisons pour lesquelles vous effectuez un nettoyage des fichiers journaux et temporaires doivent déterminer la méthode d'exécution de la commande tabadmin cleanup. État du serveur et commande tabadmin cleanup Pour nettoyer toutes les entrées de fichiers et de bases de données possibles, vous devez exécuter la commande tabadmin cleanup deux fois : une première fois lorsque Tableau Server est en cours d'exécution et une seconde fois lorsqu'il est arrêté. Les résultats de la commande tabadmin cleanup diffèrent si Tableau Server est en cours d'exécution ou non. Voici un récapitulatif des éléments supprimés par la commande tabadmin cleanup lorsque le serveur est en cours d'exécution et lorsqu'il est arrêté : Si vous exécutez tabadmin cleanup alors que Tableau Server est arrêté : Tous les fichiers journaux sont supprimés du dossier ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs (les fichiers journaux du dossier ProgramData\Tableau\Tableau Server\logs ne sont pas supprimés). Le contenu des dossiers temporaires de Tableau Server (ProgramData\Tableau\Tableau Server\temp et ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\temp) est supprimé. Les entrées de table http_requests ne sont pas modifiées, car la base de données PostgreSQL est inaccessible. Si vous exécutez tabadmin cleanup alors que Tableau Server est en cours d'exécution : Les fichiers journaux qui datent de plus de sept jours sont supprimés du dossier ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs (les journaux et les fichiers journaux actifs du dossier ProgramData\Tableau\Tableau Server\logs ne sont pas supprimés). Les entrées de table http_requests qui datent de plus de sept jours sont supprimées

385 de la base de données Tableau Server PostgreSQL. Voici l'une des tables qu'il est possible d'utiliser lorsque vous créez des vues administratives personnalisées. Pour plus d'informations, consultez Création de vues administratives personnalisées Page 169. Les lignes de la table http_requests qui datent de plus de sept jours sont également supprimées lorsque vous sauvegardez les données Tableau. Pour plus d'informations, consultez Sauvegarder les données Tableau Page 381. Le contenu des dossiers temporaires de Tableau Server n'est pas modifié. Suppression de fichiers superflus Pour supprimer les fichiers journaux et les entrées http_requests qui datent de plus de sept jours : Dans une invite de commande, pendant que Tableau Server est en cours d'exécution, entrez tabadmin cleanup. Pour supprimer tous les fichiers journaux et les temporaires sans toucher aux entrées http_ requests : Dans une invite de commande, pendant que Tableau Server est en cours d'exécution, entrez tabadmin cleanup --restart L'option --restart interrompt Tableau Server avant l'exécution de la commande cleanup, puis, redémarre Tableau Server une fois la commande exécutée. Cela équivaut à exécuter la commande tabadmin trois fois : tabadmin start, tabadmin cleanup, puis tabadmin start. Pour obtenir des conseils sur l'automatisation de l'exécution des commandes cleanup et backup, consultez l'article de la base de connaissances suivant :Automatisation de la sauvegarde et de la maintenance du serveur Nettoyer les archives de fichiers journaux Si vous n'avez plus besoin d'une archive de fichiers journaux que vous avez créée, vous pouvez la supprimer de votre serveur à l'aide de l'option Supprimer un instantané sur la page Maintenance. Pour plus d'informations, consultez Archiver des journaux sur la page Maintenance (instantané) Page

386 Résolution des problèmes Reportez-vous aux rubriques suivantes pour résoudre les éventuels problèmes rencontrés avec Tableau Server. Pour obtenir des astuces sur la résolution de problèmes d'authentification fiable, reportez-vous à la Dépannage de l'authentification fiable Page 287 : Travailler avec des fichiers journaux Tableau Server crée automatiquement des fichiers journaux. Vous pouvez être amené à utiliser ces fichiers journaux lorsque vous rencontrez des problèmes avec Tableau Server ou si l'équipe d'assistance Tableau vous demande des journaux afin de vous aider à résoudre un problème. Vous pouvez créer une archive de fichiers journaux compressée (instantané) à partir de la ligne de commande sur le serveur ou en utilisant l'option Générer un instantané sur la page Maintenance. L'archive compressée contient des copies des journaux que vous pouvez copier ou télécharger via un navigateur Web et envoyer à l'équipe d'assistance Tableau. Une fois que vous avez copié l'archive, vous pouvez la supprimer de votre serveur. Pour plus d'informations sur la création, le téléchargement et la suppression d'archives de fichiers journaux, consultez Archiver des journaux sur la page Maintenance (instantané) Page 391. Vous trouverez ci-après des informations sur la façon de créer des archives de fichiers journaux, les contenus de fichiers journaux spécifiques, ainsi que des conseils concernant l'utilisation de ces journaux. Recherche de solutions aux problèmes de Tableau Server En raison de la diversité et de la complexité des problèmes susceptibles de survenir sur Tableau Server, il n'existe pas de processus unique à suivre pour résoudre tous les problèmes. Toutefois, les étapes suivantes peuvent de manière générale vous aider à trouver des solutions : 1. Nettoyez les fichiers du journal existant pour réduire leur taille. Pour plus d'informations, consultez Suppression de fichiers superflus Page Définissez le niveau d'enregistrement approprié. L'équipe d'assistance Tableau vous fournira les instructions relatives à cette étape. Pour plus d'informations, consultez Modifier les niveaux d'enregistrement Page Reproduisez le problème que vous êtes en train de résoudre afin que les journaux capturent les événements associés aux problèmes. 4. Créez une archive des journaux. Pour plus d'informations, consultez Archiver les fichiers journaux Page Consultez les fichiers de configuration (en particulier le fichier \config\workgroup.yml) afin d'obtenir un aperçu de l'environnement du serveur. 6. Consultez le fichier \logs\tabadmin.log pour prendre connaissance de la maintenance ayant été effectuée sur le serveur

387 Recherchez pour exécuter en tant que : <script> pour trouver des entrées spécifiques aux activités liées à tabadmin. 7. Recherchez dans les journaux Apache (\httpd\access.####_##_##_##_ ##_##.log et \httpd\error.log) des requêtes pouvant être liées au problème que vous cherchez à résoudre. Les journaux Apache contiennent une grande quantité de «bruit» qui n'a aucun lien avec les problèmes que vous rencontrez. Si vous trouvez une requête qui semble être liée à votre problème, recherchez dans \wgserver et \vizqlserver des entrées contenant l'id de requête unique obtenu dans les journaux Apache. Recherchez le code de réponse et le message associés à l'id de la requête. 8. Si le problème est lié aux sources de données, vous trouverez certainement davantage d'informations dans le fichier \vizqlserver\logs. Recherchez le nom du classeur et l'id de session vizql. 9. Contactez l'équipe d'assistance et envoyez leur votre archive de journaux compressée. Si vous n'êtes pas en mesure de résoudre le problème vous-même ou si l'équipe d'assistance de Tableau vous le demande, envoyez l'archive compressée à Tableau. Consultez les rubriques suivantes pour en savoir plus : Processus Tableau Server Vous pouvez modifier la configuration par défaut de six processus Tableau Server afin d'obtenir différents résultats. Les rubriques Amélioration des performances du serveur Page 237 et Disponibilité élevée Page 46 décrivent quelques approches à suivre. La page Maintenance du serveur affiche l'état de chaque processus et la rubrique Vues administratives Page 162 donne des informations supplémentaires sur quelques processus, tels que le processus d'arrière-plan. Sur le plan architectural, la version 64 bits de Tableau Server utilise des processus 64 bits natifs ; la version 32 bits de Tableau Server utilise des processus 32 bits. La seule exception concerne le moteur de données. Lorsque la version 32 bits de Tableau Server est installée sur un système d'exploitation 64 bits, c'est la version 64 bits du processus moteur de données qui est utilisée. Pour plus d'informations sur les fichiers journaux générés par ces processus, consultez Emplacements des fichiers journaux de serveur Page 395. Processus Nom de fichier Objectif Multithread? serveur wgserver.exe d'applications Gère l'application Web, prend en charge la navigation et la recherche. Oui Caractéristique des performances Consomme uniquement des ressources visibles lors d'opérations occasionnelles comme la publication d'un classeur

388 Processus Nom de fichier Objectif Multithread? arrière-plan moteur de données backgrounder.exe Exécute des Non tâches du serveur, y compris les actualisations d'extraits, les tâches «Exécuter maintenant» et les tâches lancées depuis tabcmd. tdeserver64.exe tdeserver.exe Stocke des extraits de données et répond aux requêtes. Oui Caractéristique des performances avec un extrait ou la génération d'une image statique pour une vue. Son chargement peut être créé par une interaction basée sur un navigateur et par tabcmd. Processus d'un seul thread où les différents processus peuvent s'exécuter sur n'importe quel ordinateur ou sur tous les ordinateurs du cluster afin d'accroître la capacité. En temps normal, le backgrounder consomme peu de mémoire de traitement mais il peut consommer des ressources processeur, E/S ou réseau, en fonction de la nature de la charge de travail qui lui est présentée. Par exemple, l'actualisation d'un extrait volumineux peut utiliser la bande passante réseau pour récupérer des données. Les ressources processeur peuvent être consommées par la récupération des données ou des tâches tabcmd complexes. La charge de travail du moteur de données est générée par des requêtes du processus

389 Processus Nom de fichier Objectif Multithread? serveur de données dataserver.exe Gère les connexions aux sources de données Tableau Server. Oui Caractéristique des performances VizQL Server. Le composant charge les extraits dans la mémoire et effectue des requêtes sur ces derniers. La consommation de mémoire est principalement basée sur la taille des extraits de données chargés. Le binaire 64 bits est utilisé par défaut sur les systèmes d'exploitation 64 bits, même si Tableau Server est installé en version 32 bits. Le moteur de données est multithread, car il gère plusieurs requêtes à la fois. En cas de charge élevée, il peut consommer des ressources processeur, E/S et réseau. En charge, ces ressources peuvent constituer un goulot d'étranglement au niveau des performances. En charge élevée, une seule instance du moteur de données peut consommer toutes les ressources processeur pour traiter les requêtes. En tant que proxy, il est normalement lié par le réseau, mais il peut être lié par le processeur avec un nombre suffisant de sessions utilisateurs simultanées. Son

390 Processus Nom de fichier Objectif Multithread? référentiel postgres.exe Base de données de Tableau Server, stocke les métadonnées classeur et utilisateur N/A VizQL Server vizqlserver.exe Charge et affiche des vues, calcule et exécute des requêtes. Oui Caractéristique des performances chargement est généré par l'interaction basée sur le navigateur et sur Tableau Desktop, ainsi que par l'actualisation d'extraits pour les sources de données Tableau Server. Consomme généralement peu de ressources. Il peut devenir un goulot d'étranglement, dans de rares cas, pour les déploiements très importants (des milliers d'utilisateurs) au cours d'opérations telles que l'affichage de tous les classeurs par utilisateur ou la modification des autorisations. Consomme des ressources significatives pendant le chargement des vues et l'utilisation interactive à partir d'un navigateur Web. Peut utiliser le processeur, l'e/s ou le réseau de manière intensive. Le chargement du processus peut être créé uniquement par l'interaction basée sur le navigateur. La mémoire de traitement peut devenir insuffisante

391 Archiver les fichiers journaux Vous pouvez créer des archives (instantanés) de fichiers journaux de deux manières différentes : à partir de la page Maintenance en utilisant un navigateur ou depuis une invite de commande en utilisant tabadmin sur Tableau Server. La création d'une archive de fichiers journaux permet de générer un instantané zippé de fichiers journaux que vous pouvez utiliser ou envoyer à l'équipe d'assistance Tableau pour résoudre des problèmes. Archiver des journaux sur la page Maintenance (instantané) Vous pouvez générer et télécharger un instantané (archive) des fichiers journaux de Tableau Server depuis un navigateur Web, sans avoir à ouvrir une invite de commande. Cet instantané compressé contient une copie des données de fichier journal de Tableau Server et de tous les serveurs d'employé (si vous avez un environnement réparti). Ces données peuvent remonter jusqu'à sept jours. Le processus d'instantané ne modifie ni ne supprime les fichiers journaux de Tableau Server ou les archives de journaux créées avec tabadmin. Remarque : pour spécifier le volume de données que vous souhaitez collecter ou le nom du fichier compressé que vous créez, utilisez tabadmin pour créer une archive des journaux de serveur. Pour plus d'informations, consultez Archiver les fichiers journaux Page 394. Pour générer un instantané des fichiers journaux de serveur : 1. Dans l onglet Admin, cliquez sur Maintenance : 2. Sous Activités, cliquez sur Générer et télécharger un instantané des fichiers journaux pour ouvrir les options d'instantané :

392 3. Cliquez sur Générer un instantané pour créer un instantané des journaux Tableau Server. Le bouton Générer un instantané n'est disponible que s'il n'existe aucun instantané. Les archives de journaux créées avec tabadmin n'ont aucune incidence sur la disponibilité de cette option. 4. Cliquez sur Télécharger un instantané pour télécharger l'instantané du fichier journal à l'emplacement de téléchargement par défaut de votre navigateur Web. Cette option est disponible une fois que vous avez créé un instantané. Google Chrome affiche le téléchargement en bas de la fenêtre :

393 5. Cliquez sur la flèche, puis cliquez sur Ouvrir pour décompresser l'instantané ou sur Ouvrir le dossier de destination pour voir où il a été téléchargé : 6. (Facultatif) Cliquez sur Supprimer un instantané pour supprimer un instantané de journal. Cette option est disponible une fois que vous avez créé un instantané. Vous devez supprimer l'instantané existant avant de pouvoir en créer un nouveau

394 Par exemple, il se peut que vous souhaitiez supprimer l'instantané que vous avez créé avant la survenue d'un événement afin d'examiner ce dernier. Archiver les fichiers journaux Vous pouvez archiver des fichiers journaux Tableau Server à l'aide de la commande tabadmin ziplogs. Cette commande crée un fichier compressé contenant tous les fichiers journaux et se révèle particulièrement utile lorsque vous utilisez le support technique Tableau. La commande ziplogs ne supprime pas les fichiers journaux, mais les copie dans un fichier compressé. Si vous exécutez une installation distribuée de Tableau Server, cette étape est réalisée à partir du serveur principal. Tous les journaux de l'utilisateur seront inclus au fichier zip. Remarque : la commande tabadmin ziplogs peut générer des messages tels que «erreur de compression : rien à faire!» Ils sont généralement liés à des étapes spécifiques du processus de compression mais ne signifient pas que l'archive de fichiers journaux est vide ou que le processus d'archive a échoué. Pour créer des archives de fichiers journaux : 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et accédez au répertoire de compartiment Tableau Server. Par exemple : cd "C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin" 2. Pour arrêter Tableau Server, entrez ce qui suit : tabadmin stop 3. Pour créer le fichier compressé, entrez tabadmin ziplogs -l -n <filename> où <filename> correspond au nom du fichier compressé que vous souhaitez créer. Choisissez un nom unique ne contenant pas d'espace. Tableau ne remplace pas de fichier existant. Par exemple : tabadmin ziplogs -l -n my_logs Si vous ne spécifiez aucun nom de fichier, le fichier en question est nommé logs.zip. Vous pouvez également utiliser -d mm/dd/yyyy pour n'inclure que les journaux générés depuis une date précise. Par exemple : tabadmin ziplogs -l -n -d 02/14/2014 La commande ci-dessus crée un fichier compressé nommé logs.zip qui inclut les journaux dont la date est comprise entre le 14 février 2014 et aujourd'hui ; les journaux antérieurs sont quant à eux exclus. L'option -n permet de récupérer des informations sur l'environnement du serveur, dont les ports utilisés. Pour obtenir la liste de toutes les options ziplogs, entrez tabadmin ziplogs -h. 4. Pour redémarrer Tableau Server, entrez ce qui suit :

395 tabadmin restart Vous pouvez rechercher le fichier journal compressé dans le répertoire de compartiment Tableau Server. Emplacements des fichiers journaux de serveur Par défaut, les archives de fichiers journaux de Tableau Server sont enregistrées dans un fichier compressé nommé logs.zip (vous pouvez spécifier un nom différent si vous créez l'archive à l'aide de tabadmin). Vous pouvez enregistrer et ouvrir l'archive sur un ordinateur local, ou l'envoyer à l'équipe d'assistance Tableau. Lorsque vous dézippez l'archive, divers dossiers sont créés accueillant les fichiers journaux connexes. Le tableau suivant présente le contenu que vous pouvez trouver dans chaque dossier, l'emplacement d'origine des fichiers sur Tableau Server, le processus de création des fichiers journaux, ainsi que des détails sur les fichiers. Le répertoire des journaux de Tableau Server est C:\ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs si Tableau Server est installé sur le disque C, sauf indication contraire dans le tableau ci-dessous. Emplacements du fichier archive de journaux Fichiers/- dossiers dans logs.zip buildversion.txt tabsvc.yml Description Fichiers Généré par Emplacement sur Tableau Server Version de Tableau Server. \config wgser- Journaux liés au chiffrement du référentiel. Journaux liés aux abonnements et aux activités programmées telles que les actualisations d'extraits, les tâches de type «Exécuter maintenant» et les tâches assetkeyencryption. log backgrounder-#.log spawn.####.log tomcat-#.####-##- ##.log tabadmin assetkeys backgrounder.exe ver.checksum assetkeyencryption backgrounder \logs\assetkeyencryption \logs\backgrounder

396 tabcmd. config Fichiers de configuration. Il est judicieux de commencer par récolter des informations à cet endroit lorsque vous tentez de résoudre un problème. Cela vous permet de vérifier que les paramètres de configuration sont définis comme vous le souhaitez. connections.yml workgroup.yml Configuration de Tableau Server \config datacollector \logs\datacollector dataengine Un fichier journal tdeserver contenant des informations sur les requêtes, les extraits de données, ainsi que les réponses aux requêtes du processus VizQL Server généré pour chaque journée. tdeserver_####_ ##_##_##_##_ ##.log tdeserver.exe tdeserver64.e xe \logs\dataengine dataserver Informations sur les connexions dataserver-#.log dataserver.exe \logs\dataserver

397 aux sources de données Tableau Server. httpd Journaux Apache. C'est ici que se trouvent les entrées d'authentificat ion. Un ID de requête est associé à chaque requête dans le journal Apache. Cet ID de requête est utilisé dans les journaux de serveur. Vous pouvez l'utiliser pour associer des entrées de journal à une requête. access.####-##- ##.##-##-##log error.log startup.log Apache daemon \logs\httpd licensing \logs\licensing logs Les journaux les plus utiles et les plus importants se trouvent ici. Consultez-les après avoir consulté les fichiers de configuration. tabadmin.log tabconfig.log tablicsrv.log tabsrvlic.log wgserver.war.deplo y.log \logs tabadmin.log n'est jamais remplacé ni tronqué, de

398 pgsql sorte qu'il contient tous les détails. notifytabadmin.log contient les erreurs de tabadmin.log (ces erreurs sont également présentes dans tabadmin.log). tablicsrv.log et tabsrvlic.log contiennent des informations sur les licences. Journaux de la base de données PostgreSQL, contenant les fichiers liés au lancement des processus du serveur. Les extraits de données Tableau sont stockés dans la base de données PostgreSQL. tabspawn \logs\pgsql référentiel postgres.exe \logs\repository rsync Concerne la synchronisation du référentiel \logs\rsync

399 principal et la mise en veille des environnements à haute disponibilité. Cela ne s'applique qu'aux installations à haute disponibilité. service notify-tabsvc.log \logs\service tabsvc.log solr svcmonitor Concerne l'indexation de la recherche. \logs\solr \logs\svcmonitor Concerne les archives de journaux créées à l'aide de l'option Générer un instantané des fichiers journaux de serveur. tabadminservice tabadmwrk \logs\tabadminservice \logs\tabadmwrk vizportal \logs\vizportal vizqlserver Concerne l'affichage et l'interaction avec les vues. vizql-0.log.####-##- ## spawn.####.log vizqlserver.exe \logs\vizqlserver Lorsque vous exécutez plusieurs instances de VizQL Server, un numéro de port différent est attribué à

400 chacune d'entre elles. Les journaux notifyproduction contiennent les événements spéciaux. vizqlserver\logs La plupart des fichiers sont au format JSON. Le fichier tabprotosrv.txt est créé lorsque vous ouvrez des données ou que vous vous connectez à des données. backgrounder_ ####_####_##_##_ ##_##_##.txt dataserver_####_ ####_##_##_##_ ##_##.txt tabadmin_####_ ##_##_##_##_ ##.txt tabprotosrv.txt vizqlserver_####_ ####_##_##_##_ ##_##.txt \vizqlserver\logs wgserver_####_ ####_##_##_##_ ##_##.txt tdserver_ vizqlserver_####_ ####_##_##_##_ ##_##.txt wgserver Informations relatives aux tâches administrative s, à la gestion des autorisations et des classeurs, à l'authentificati on, aux connexions et db-migrate_####_ ##_##_##_##_ ##.log migrate.log notifyproduction.####_ ####_##_##_##_ ##_##.log production.####.log production.####_ ####_##_##_##_ wgserver.exe \logs\wgserver

401 aux requêtes de vue initiale et de publication. Navigation et recherche. Un numéro de port est attribué à chaque instance de wgserver, directement après «production» ou «notifyproduction». Les journaux notifyproduction contiennent les événements spéciaux. Chaque jour, un nouveau fichier production.n_ ### est créé pour chaque processus du backgrounde r. Le fichier notifyproduction.n_ ### est similaire au fichier production.n_ ### mais ne contient que les erreurs. ##_##.log spawn.####.log tomcat-#.####_##_ ##.log wgserver-#.log

402 Les fichiers journaux Tableau Server sont disponibles dans les dossiers suivants sur le serveur : Journaux de service Tableau Les fichiers journaux suivants suivent les activités relatives à l'application Web, à la base de données et à l'index : C:\ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc Journaux VizQL Ces fichiers journaux suivent les activités relatives à l'affichage des vues, telles que l'interrogation de la base de données et la génération d'images. C:\ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\vizqlserver\Logs Fichiers temporaires Tous les fichiers commençant par exe_ dans le dossier ci-dessous sont des fichiers Tableau Server et peuvent être supprimés. C:\ProgramData\Tableau\Tableau Server\temp Modifier les niveaux d'enregistrement Par défaut, Tableau Server enregistre les événements au niveau Info. Vous pouvez modifier le niveau d'enregistrement si vous souhaitez collecter davantage d'informations (par exemple, si vous travaillez avec l'équipe d'assistance Tableau). Cependant, il est recommandé de ne pas augmenter les niveaux d'enregistrement sauf lorsque vous résolvez un problème. Niveaux d'enregistrement Les niveaux d'enregistrement suivants sont classés par ordre croissant selon la quantité d'informations enregistrées : off fatal error warn info (par défaut) debug trace Remarque : le fait de faire passer le niveau d'enregistrement à «debug» ou «trace» permet d'augmenter la quantité d'informations pouvant être enregistrées. Cela peut avoir un impact important sur les performances du logiciel. Nous vous recommandons d'utiliser le niveau «debug» uniquement lorsque vous souhaitez régler un problème particulier. Une fois le problème réglé, redéfinissez le niveau d'enregistrement sur«info»

403 Modifier les niveaux d'enregistrement Vous pouvez définir des niveaux d'enregistrement pour Tableau Server à l'aide de l'une des commandes tabadmin set. Choisissez la commande à utiliser en fonction du composant de Tableau Server pour lequel vous souhaitez changer le niveau d'enregistrement. Commande server.log.level vizqlserver.log.level wgserver.log.level Emplacement des fichiers journaux affectés (chemin commençant par \ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc) \vizqlserver\logs\*.txt \vizqlserver\*.log \wgserver\*.log Pour plus d'informations, consultez Options de la commande tabadmin set Page 372. Vous devez arrêter Tableau Server avant de changer le niveau d'enregistrement, puis le redémarrer. Si vous utilisez une installation distribuée de Tableau Server, définissez les niveaux d'enregistrement depuis le serveur principal. Pour changer le niveau d'enregistrement : 1. Ouvrez une invite de commande en tant qu'administrateur et accédez au répertoire de compartiment Tableau Server. Si Tableau Server est installé sur le disque C : C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin ou C:\Program Files (x86)\tableau\tableau Server\8.2\bin 2. Pour arrêter Tableau Server, entrez ce qui suit : tabadmin stop 3. Définissez le niveau d'enregistrement en entrant tabadmin set [command] [option] où [command] représente server.log.level, vizqlserver.log.level ou wgserver.log.level et [option] représente un niveau d'enregistrement valide. Exemples : tabadmin set server.log.level debug tabadmin set vizqlserver.log.level warn tabadmin set wgserver.log.level off

404 4. Pour redémarrer Tableau Server, entrez ce qui suit : tabadmin restart Réinitialiser les niveaux d'enregistrement Une fois que vous avez collecté les informations concernant le problème que vous souhaitez résoudre, réinitialisez les niveaux d'enregistrement afin d'éviter toute baisse de performance. Vous pouvez réinitialiser le niveau d'enregistrement par défaut (info) à l'aide de la commande appropriée et d'une option -d. Exemples : tabadmin server.log.level -d tabadmin vizqlserver.log.level -d tabadmin wgserver.log.level -d Gérer un serveur sans licence Tableau propose deux modèles de licences : l'une basée sur l'utilisateur et l'autre sur les principaux composants. Les licences basées sur l'utilisateur exigent que tous les comptes utilisateur actifs soient couverts par une licence. Les licences basées sur l'utilisateur présentent une capacité ou un nombre d'utilisateurs défini qu'elles sont à même de contenir. Chaque utilisateur dispose d'un nom d'utilisateur unique qui lui est attribué sur le serveur. De plus, il doit s'identifier lors de la connexion au serveur. Le logiciel peut être installé sur un ordinateur unique ou distribué sur un nombre infini d'ordinateurs dans un environnement serveur distribué. Les licences concernant les principaux composants ne présentent pas de contrainte quant au nombre de comptes utilisateur dans le système. Elles déterminent cependant une restriction concernant le nombre maximal de composants principaux de processeurs que Tableau Server peut utiliser. Vous pouvez installer le serveur sur un ou plusieurs ordinateurs pour créer un cluster, dans le respect des restrictions suivantes : le nombre total de composants principaux sur tous les ordinateurs ne doit pas dépasser le nombre de composants principaux auxquels vous avez accordé une licence ET tous les composants principaux d'un ordinateur spécifique doivent être couverts par la licence. Serveur sans licence basé sur l'utilisateur Le plus souvent, si un serveur possédant une licence basée sur l'utilisateur devient un serveur sans licence, c est qu'une clé produit ou un contrat de maintenance est arrivé à expiration. Vous pouvez consulter vos clés produits et en ajouter de nouvelles en sélectionnant Démarrer > Tous les programmes > Tableau Server > Gérer les clés de produits

405 Serveur sans licence basé sur les principaux composants Un serveur basé sur les principaux composants peut devenir un serveur sans licence pour un certain nombre de raisons. L'un des problèmes récurrents est que l'ordinateur principal ou l'ordinateur d'un utilisateur possède plus de composants principaux que la licence ne le permet. Lorsque le serveur perd sa licence, vous ne pouvez plus le démarrer ou l'administrer. Vous pouvez toutefois gérer vos licences à l'aide de l'outil de ligne de commande tabadmin. Pour obtenir une liste de vos licences et du nombre de composants principaux par ordinateur, procédez comme suit : 1. Ouvrez une invite de commande et saisissez : cd C:\Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\bin 2. Entrez la commande suivante : tabadmin licenses. Gérer un processus VizQL Server sans licence La page Maintenance de Tableau Server comporte plusieurs indicateurs d'état qui vous permettent de comprendre l'état des processus de Tableau Server. Une zone en orange, «sans licence», indique que l'un des processus du serveur VizQL ne peut pas récupérer les informations de licence Tableau Server. Plusieurs raisons peuvent expliquer le fait que le processus ne parvienne pas à accéder à ces informations. Il peut, par exemple, s'agir de problèmes réseau qui empêchent un processus VizQL, s'exécutant sur une machine utilisateur, de communiquer avec la machine principale. Ou bien, le processus envoie plus de demandes qu'il ne peut en être accepté à ce moment-là et la demande de licence ne peut pas être gérée. En conséquence, il est possible que certains utilisateurs soient en mesure d'accéder à des vues tandis que d'autres ne le peuvent pas. Pour résoudre le problème, arrêtez, puis démarrez Tableau Server. Erreur «Mémoire insuffisante» de VizQL Dans les versions 32 bits de Tableau Server, si un processus de VizQL atteint ses limites en termes de sessions d'affichage simultanées, il est possible qu'une erreur «Mémoire insuffisante» s'affiche et s'inscrive dans les journaux vizqlserver*.txt situés ici : C:\ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\vizqlserver\Logs Lorsque cette erreur se produit, le processus VizQL ne se termine pas, mais il n'acceptera aucune connexion supplémentaire. Il est possible de gérer ce problème comme suit :

406 en mettant à niveau vers la version 64 bits de Tableau Server : Pour plus d'informations, consultez Mise à niveau vers 8.2 Page 31. en augmentant le nombre de processus VizQL : ceci peut signifier qu'il est nécessaire d'ajouter un ou plusieurs postes. Reportez-vous à Installer et configure des serveurs Worker Page 43 pour obtenir des conseils sur la marche à suivre. Modifier vizqlserver.session.expiry.timeout : Utilisez tabadmin pour réduire le paramètre vizqlserver.session.expiry.timeout par défaut (30 minutes) sur une période plus courte telle que 10 ou 5 minutes. Cette démarche permettra aux sessions inactives d'expirer plus tôt et, ce faisant, de libérer de la mémoire pour de nouvelles sessions. Erreur de restriction de cookie Lorsqu'un utilisateur se connecte à Tableau Server, un cookie de session est stocké dans son navigateur local. Le cookie stocké concerne la façon dont Tableau Server conserve l'authentification de l'utilisateur connecté et son accès au serveur. Le cookie étant défini à l'aide du même domaine ou sous-domaine que la barre d'adresse du navigateur, il est considéré comme un cookie non tiers. Si le navigateur de l'utilisateur est configuré de manière à bloquer les cookies non tiers, il ne pourra pas se connecter à Tableau Server. Lorsqu'un utilisateur se connecte à Tableau Server par l'intermédiaire d'une vue intégrée ou dans un environnement dans lequel l'authentification fiable a été configurée, la même chose se produit : un cookie est stocké. Toutefois, dans ce cas, le navigateur traite le cookie comme un cookie tiers. Cela s'explique par le fait que le cookie est défini à l'aide d'un domaine différent de celui affiché dans la barre d'adresse du navigateur. Si le navigateur Web d'un utilisateur est configuré de manière à bloquer les cookies tiers, l'authentification à Tableau Server échoue. Pour éviter pareille situation, il est nécessaire de configurer les navigateurs Web de manière à autoriser les cookies tiers. Résolution des problèmes liés aux sources de données Jusqu'à trois conditions sont nécessaires pour pouvoir travailler avec une source de données Tableau Server. Autorisations affectées à une source de données : Tout utilisateur se connectant à une source de données doit obtenir les autorisations Connexion et Afficher correspondantes. Cela s'applique également aux utilisateurs accédant à des vues qui se connectent à des sources de données. Toute personne publiant et modifiant des sources de données doit être en possession d'une licence de publication et des autorisations Écrire/Enregistrer sous et Télécharger/Enregistrer sur le Web sous. Reportez-vous aux rubriques Utiliser des autorisations Page 194 et Définir des autorisations pour une source de données Page 198 pour en savoir plus. Les sources de données multidimensionnelles (cubes) doivent être téléchargées et utilisées dans Tableau Desktop, c'est pourquoi elles requièrent l'autorisation Télécharger/Enregistrer sous sur le Web. Pour plus d'informations sur les cubes

407 dans Tableau, consultez Sources de données multidimensionnelles (Cube) Page 149. Authentification à la base de données : il existe différentes façons de se connecter aux données Tableau et d'en contrôler l'accès. Toute entité qui se connecte à la base de données doit pouvoir s'authentifier. L'entité Tableau Server peut par exemple procéder à l'actualisation d'un extrait. Ou un utilisateur Tableau Desktop peut se connecter à une source de données qui à son tour se connecte à une base de données en direct. Ou encore, un utilisateur Tableau Server peut accéder à une vue qui elle se connecte à une base de données en direct. Reportez-vous à la rubrique Sécurité des données Page 229 pour en savoir plus sur les options disponibles. Pilotes de base de données : si la création et la publication de la source de données dans Tableau Desktop requièrent l'installation de pilotes de base de données supplémentaires, il se peut que vous deviez également les installer sur Tableau Server. Si vous exécutez une installation distribuée de Tableau Server sur laquelle le processus de serveur de données est en cours d'exécution sur un serveur Worker, vous devrez alors installer les pilotes de base de données requis sur ce serveur ainsi que sur le serveur principal. D'autres processus requièrent également l'installation de pilotes. Reportez-vous à la rubrique Pilotes de base de données Page 45 pour en savoir plus. Messages d'erreur liés aux sources de données Les auteurs de classeur et autres utilisateurs peuvent être confrontés à ces erreurs lorsqu'ils utilisent des sources de données et des vues : Vous n'êtes pas autorisé à accéder à cette source de données Tableau Server : La connexion à une source de données requiert une autorisation Connexion. Reportez-vous aux rubriques Utiliser des autorisations Page 194 et Définir des autorisations pour une source de données Page 198 pour en savoir plus. Source de données introuvable :toute personne utilisant une vue peut voir cette erreur si une source de données est supprimée de Tableau Server ou si la page Se connecter aux données nécessite une mise à jour. Pour mettre à jour la page Se connecter aux données dans Tableau Desktop, cliquez sur l'icône Actualiser : Impossible de se connecter à cette source de données Tableau Server :cette erreur peut s'afficher en cas de modification des informations de connexion à la source de données,

408 comme c'est le cas par exemple lorsque le nom du serveur de base de données est modifié. Vérifiez les informations de connexion de données associées à la source de données et confirmez les paramètres. Impossible de répertorier les sources de données Tableau Server : cette erreur se produit lorsqu'un utilisateur tente d'accéder aux sources de données Tableau Server et en cas de problèmes de connectivité entre Tableau Server et Tableau Desktop. Impossible de se connecter à une source de données de type cube : Pour utiliser une source de données multidimensionnelle (cube), vous devez la télécharger et l'utiliser dans Tableau Desktop. Vérifiez que vous disposez de l'autorisation Télécharger/Enregistrer sous sur le Web pour la source de données. Pour plus d'informations sur les cubes dans Tableau, consultez Sources de données multidimensionnelles (Cube) Page 149. Résolution des problèmes liés aux abonnements "L'instantané de la vue reçu dans ce courrier électronique ne fonctionne pas normalement". Plusieurs raisons peuvent expliquer la réception d'un abonnement avec ce message d'erreur : Données d'identification manquantes : Certaines vues sont publiés avec des données d'identification intégrées. Le message d'erreur ci-dessus peut vous être envoyé si les données d'identification intégrées sont obsolètes ou si la vue a été publiée sans les données d'identification. Base de données temporairement inactive : Si la vue dispose d'une connexion à la base de données en direct et que cette dernière était temporairement inactive lors de la génération de l'abonnement, il est possible que vous receviez l'erreur ci-dessus. Expiration du processus d'arrière-plan : Par défaut, le processus d'arrière-plan qui gère les abonnements expire après 30 minutes. Dans la plupart des cas, cette durée est largement suffisante. Toutefois, si le processus d'arrière-plan gère un tableau de bord particulièrement grand et complexe, cela peut ne pas être suffisant. Pour vérifier si c'est le cas, vérifiez la vue d'administrateur Tâches d'arrière-plan Page 166. Pour augmenter la temporisation d'expiration, utilisez l'option tabadmin subscriptions.timeout. Impossible de s'abonner Si vous visualisez une vue sur Tableau Server et que celle-ci dispose d'une icône d'abonnement ( ) dans le coin supérieur droit, vous pouvez vous y abonner. Deux éléments doivent être en place avant que vous puissiez vous abonner à une vue : Tableau Server doit être configuré correctement (voir Gestion des abonnements Page 107) et la vue à laquelle vous souhaitez vous abonner doit disposer de données d'identification intégrées pour sa source de données, ou ne pas avoir de données d'identification du tout. Un classeur qui se connecte à un extrait qui n'a pas été actualisé, par exemple, ou un classeur dont les données sont dans un fichier qui lui a été incorporé au moment de sa publication

409 L'intégration des données se passe au niveau de Tableau Desktop (consultez l'aide de Tableau Desktop pour en savoir plus). Aucune icône d'abonnement Il est possible de voir une vue dans Tableau Server sans pouvoir s'y abonner. C'est le cas des vues avec connexions aux bases de données en direct, où vos informations d'identification vous sont demandées lorsque vous cliquez sur la vue. Tout abonnement inclut une vue (ou un classeur), des données et une programmation. Afin d'être en mesure d'expédier des données, Tableau Server doit disposer de leurs données d'identification, sauf si elles n'en exigent pas. Tableau Server ne dispose pas de données d'identification pour les connexions de base de données en direct, seuls les utilisateurs en ont. C'est pour cette raison que vous pouvez vous abonner uniquement aux vues qui ne demandent pas de données d'identification ou qui les ont intégrées. Si Tableau Server est configuré en authentification fiable, il est également possible qu'une vue soit visible sans que vous puissiez vous y abonner (pas d'icône d'abonnement). Pour plus d'informations, consultez la rubrique Exigences d'abonnement. Réception d'abonnements invalides ou «brisés» Si vous avez configuré des abonnements sur des instances de test ou de développement de Tableau Server en plus de votre instance en cours de production, désactivez les abonnements sur vos instances de non production. Le fait de conserver des abonnements activés sur toutes les instances peut entraîner la réception d'abonnements en apparence valides, mais qui ne fonctionnent pas, ou la réception d'un abonnement même si l'utilisateur s'est désabonné de la vue ou du classeur. Abonnements non remis («Erreur d'envoi de l' . Impossible d'envoyer la commande à l'hôte SMTP.») L'Observateur d'événements Windows peut afficher le message ci-dessus si vous avez bien envoyé votre demande d'abonnement (selon la vue d'administrateur Tâches d'arrière-plan Page 166), que vos abonnements n'arrivent pas, et que votre serveur SMTP utilise des sessions cryptées (SSL). Les abonnements sont uniquement pris en charge par les connexions SMTP non cryptées. La solution est d'utiliser un serveur SMTP non crypté. Scripts personnalisés inutilisables suite à la mise à jour vers la version 8.1 Pour prendre en charge une meilleure gestion de session, à commencer par la version 8.1, un hashtag (#) a été ajouté à la fin des URL de vue. Si vous aviez des scripts d'abonnements personnalisés qui généraient des vues sous forme de fichiers PDF ou PNG, vous devez peutêtre mettre à jour vos scripts pour autoriser le hashtag. Par exemple, avant la version 8.1, les URL de vue ressemblaient à ça : et il était possible de générer une vue sous forme de fichier PNG en ajoutant.png à la fin de l'url, de cette façon : À compter de la

410 version 8.1,les URL de vue ressemblent à celle-ci : Pour générer un fichier PNG, ajoutez.png avant le hashtag. Par exemple : Résolution des problèmes liés à l'authentification SAML Utilisez les rubriques suivantes pour résoudre les problèmes que vous rencontrez en rapport avec l'authentification SAML. SAML et Activer la connexion automatique Si vous utilisez l'authentification SAML et que Tableau Server est également configuré pour utiliser Active Directory, veillez à ne pas sélectionner l'option Activer la connexion automatique. L'option Activer la connexion automatique et l'authentification SAML ne peuvent pas utilisées conjointement. Connexion à partir de la ligne de commande Même si Tableau Server est configuré de sorte à utiliser SAML, ce dernier n'est pas utilisé si vous vous connectez à Tableau Server à l'aide des outils de ligne de commande tabcmd Page 331 ou de l'utilitaire de ligne de commande Tableau Data Extract (fourni avec Tableau Desktop). Échec de la connexion Si vous recevez le message «Échec de la connexion : authentification du fournisseur d'identité réussie pour <nom d'utilisateur dans l'idp>. Impossible de trouver l'utilisateur dans Tableau Server.», cela signifie que les noms d'utilisateur stockés dans Tableau Server ne sont pas identiques à ceux enregistrés dans votre IdP. Pour résoudre ce problème, veillez à ce qu'ils correspondent. Par exemple, si le nom d'utilisateur de Jane Smith est stocké dans votre IdP sous la forme jsmith, il doit également l'être dans Tableau Server sous la forme jsmith. Journal des erreurs SAML Les erreurs de connexion SAML sont consignées à l'emplacement ci-après. Vous pouvez utiliser ce journal pour résoudre les problèmes rencontrés. C:\ProgramData\Tableau\Tableau Server\data\tabsvc\logs\wgserver\error.log Gestion des alertes d'actualisation des extraits Si des actualisations d'extraits programmées échouent, Tableau affiche un menu Alertes dans le coin supérieur droit :

411 Le menu Alertes ne s'affiche que si une actualisation d'extrait échoue et que êtes l'auteur : un administrateur système ou site. du classeur ou de la source de données qui n'a pas pu être actualisé ; du classeur qui se connecte à une source de données qui n'a pas pu être actualisée. L'ouverture du menu Alertes permet de consulter plus d'informations sur les échecs d'actualisation : Lorsqu'une Source de données est répertoriée en tant qu' Intégrée, cela signifie que la définition de la source de données (qui inclut des éléments tels que les informations d'identification de la source de données ou le nom de la base de données) est intgrée ou réside dans le classeur lui-même, créé à l'origine dans Tableau Desktop

412 Lorsque le nom d'une source de données ou d'un classeur est répertorié en tant que Source de données (par exemple, Source de données : sales_data), cela signifie que la source de données est une Source de données Tableau Server. La définition de la source de données réside sur Tableau Server. Dans la fenêtre Données, il est possible d'identifier des classeurs ou des sources de données créés à l'origine dans Tableau Desktop.À la place d'une icône de base de données, une icône de Tableau s'affiche en regard du nom de la source de données : Résolution des problèmes d'actualisation d'extraits Il est possible de résoudre certains problèmes d'actualisation d'extrait en cliquant sur Modifier les infos de connexion, en saisissant les informations manquantes et en cliquant sur Enregistrer : S'il est impossible de résoudre le problème en modifiant la connexion de données, il sera nécessaire de le faire dans Tableau Desktop et de publier à nouveau le classeur. Astuce : Les administrateurs peuvent modifier les connexions de données à tout moment sur la page Connexions de données, accessible à partir de l'onglet Admin

413 API JavaScript L'API JavaScript de Tableau permet d'intégrer des visualisations Tableau à vos propres applications Web. L'API vous permet de contrôler de près les interactions de vos utilisateurs et de réaliser des associations de fonctionnalités impossibles à réaliser sans elle. Par exemple, il est possible de coder une commande unique qui filtre un groupe de repères, sélectionne certains d'entre eux et permet le téléchargement des données. Consultez les rubriques cidessous pour obtenir plus d'informations : Exigences Concepts Tutoriel Référence de l'api Exigences La configuration requise pour l'api JavaScript de Tableau est la suivante : Tableau Server : pour programmer avec l'api JavaScript de Tableau, il est nécessaire de disposer de Tableau Server. L'API est alimentée par le fichier tableau_v8.js, qui se situe dans le dossier suivant : Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\wgserver\public\javascripts\api. Votre application Web ne doit pas se trouver sur le même ordinateur que Tableau Server, mais doit pouvoir y accéder. Navigateurs pris en charge : Vos utilisateurs finaux peuvent utiliser l'application Web créée à partir de la plupart des navigateurs Web pris en charge, en particulier :Chrome, Firefox, Safari et versions ultérieures, ainsi qu'internet Explorer 8.0 et versions ultérieures. Si vous utilisez Internet Explorer 8.0, le mode compatibilité doit être activé. De plus, votre navigateur doit être configuré pour autoriser l'utilisation de la méthode window.postmessage dans le code JavaScript. Cette fonctionnalité est désactivée par des packages de sécurité. Concepts Cette rubrique s'adresse aux personnes familiarisées avec JavaScript et les concepts de programmation orientée objets. Du point de vue de l'utilisateur, il est nécessaire d'être également familiarisé avec les visualisations Tableau. Si vous êtes débutant, il est recommandé de commencer par le Tutoriel. Approche de la programmation L'API JavaScript de Tableau utilise un modèle d'objets. Le point d'entrée dans un modèle d'objets consiste à instancier un nouvel objet Viz comme suit : var viz = new tableausoftware.viz(/* params omitted */); Presque tous les objets Tableau permettent de revenir à leurs objets Viz parents à l'aide de la propriété «parent» sur l'objet

414 Accès à l'api L'API concerne le contrôle des vues intégrées publiées sur Tableau Server par l'intermédiaire de la programmation sur site ou sur un serveur hébergé Tableau. Pour l'utiliser, il est nécessaire d'accéder à un serveur exécutant la version 8.0 ou ultérieure et à un classeur publié sur celui-ci. L'API est fournie par l'intermédiaire des fichiers tableau_v8.js (condensé) ou tableau_ v8.debug.js. Dans les pages Web qui contiennent votre code JavaScript pour le rendu des vues Tableau, vous pouvez faire référence aux fichiers API en utilisant l'adresse suivante : Par exemple, si le nom de votre serveur est localhost, vous ajouterez le code suivant dans l'entête de page : <script type="text/javascript" src="http://localhost/javascripts/api/tableau_ v8.js"></script> L'emplacement du système de fichiers de ces fichiers est : Program Files\Tableau\Tableau Server\8.2\wgserver\public\javascripts\api. Utilisation des serveurs hébergés par Tableau Si vous publiez des classeurs sur Tableau Online ou Tableau Public, vous pouvez accéder à l'api qui correspond au serveur que vous utilisez. Pour Tableau Online, utilisez l'emplacement suivant : https://online.tableausoftware.com/javascripts/api/ Pour Tableau Public, utilisez l'emplacement suivant : https://public.tableausoftware.com/javascripts/api/ Pour l'url, ajoutez le nom de champ de l'api que vous souhaitez utiliser (tableau_v8.js ou tableau_v8.debug.js), comme illustré dans l'exemple de code ci-avant dans la section Concepts Page précédente. Important : pour une meilleure stabilité du code, utilisez l'emplacement de l'api du produit du serveur sur lequel vous travaillez. Par exemple, si vous publiez des classeurs sur un Tableau Server sur site, utilisez la locale JavaScript API sur votre serveur. Auto-amorçage L'API ne présente qu'un seul point d'entrée : l'instanciation d'un nouvel objet Viz, qui crée le fichier HTML nécessaire à l'intégration d'une visualisation Tableau. Pour instancier un nouvel objet Viz, il suffit d'appeler le constructeur Viz par l'intermédiaire de new, en passant

415 l'élément parentelement et les paramètres d'url nécessaires, ainsi qu'un ensemble facultatif d'options. Le paramètre d'url permet de spécifier le nom du serveur Tableau : var placeholderdiv = document.getelementbyid("tableauviz"); var url = "http://tabserver/views/workbookname/viewname"; var options = { hidetabs: true, width: "800px", height: "700px" }; var viz = new tableausoftware.viz(placeholderdiv, url, options); Authentification fiable Si Tableau Server utilise l'authentification fiable, spécifiez le ticket dans l'url en commençant par ajouter trusted à la fin du nom du serveur, puis le nom du ticket. Par exemple : var placeholderdiv = document.getelementbyid("tableauviz"); var url = "http://tabserver/trusted/etdpsm_ew6rjy- 9kRrALjauU/views/workbookname/viewname"; var options = { hidetabs: true, width: "800px", height: "700px" }; var viz = new tableausoftware.viz(placeholderdiv, url, options); Fonctions d'obtention (getters) et de définition (setters) des propriétés Les getters et les setters sont des fonctions commençant toujours par get ou par set. Il est possible de les appeler plusieurs fois sans que cela n'ait de conséquences importantes sur les performances (en d'autres termes, ils doivent simplement renvoyer des champs mis en cache ou effectuer des calculs très simples). Les propriétés sont toujours synchrones et sont renvoyées immédiatement avec la valeur, plutôt que de présenter une fonction callback. Comportement d'appel : asynchrone Par défaut, les appels sont asynchrones, car nombre d'entre eux peuvent nécessiter un allezretour vers le serveur. Les méthodes utilisent la convention d'attribution de nom suivante : Les appels asynchrones sont indiqués par un suffixe Async sur le nom de la méthode, par exemple Worksheet.applyFilterAsync(). Les appels asynchrones renvoient un objet Promise qui autorise la création de chaînes. L'API JavaScript de Tableau utilise la norme CommonJS Promises/A. L'implémentation de Tableau s'appuie sur le fait que les méthodes asynchrones renvoient un objet disposant d'une méthode then sous la forme suivante :

416 then(fulfilledhandler, errorhandler) fulfilledhandler est appelée lorsque la promesse est satisfaite (au moment de la réussite). errorhandler est appelée lorsqu'une promesse échoue. Tous les arguments sont facultatifs et les valeurs qui ne sont pas de type fonction sont ignorées. Création de chaînes de promesses Le résultat promis d'une méthode asynchrone est passé en tant que paramètre à la méthode then() suivante. Par exemple : var activesheet; viz.getworkbook().activatesheetasync("sheet 1").then(selectLemon).then(filterToLemonAndMint); function selectlemon(sheet) { activesheet = sheet; return sheet.selectmarksasync("product", "Lemon", "replace"); } function filtertolemonandmint() { return activesheet.applyfilterasync("product", ["Lemon", "Mint"], "replace"); } Le résultat de activatesheetasync() est une promesse de renvoi de l'objet Sheet activé, qui est passé en tant que premier paramètre à la méthode selectlemon(). Notez que la méthode selectlemon() renvoie l'objet Promise (la valeur de renvoi de la méthode selectmarksasync()) et pas le résultat obtenu suite à la sélection des repères. Toutefois, puisqu'il s'agit d'un objet Promise, la méthode then() suivante n'est pas appelée tant que la promesse n'est pas satisfaite. Si un lien de la chaîne est ajouté après que la promesse est satisfaite,le callback est immédiatement appelé dans la valeur préalablement renvoyée. En tant que programmeur, il n'est pas nécessaire de déterminer si la réponse a déjà été reçue du serveur. Les méthodes asynchrones sont toujours appelées, immédiatement ou ultérieurement. var promise = viz.getworkbook().activatesheetasync("sheet 1"); // Pretend that activatsheeteasync() has already returned from the server. promise.then(callback); // callback will be called immediately using the Sheet object // returned from activatesheetasync()

417 Valeurs de renvoi des méthodes Then() Quel que soit le renvoi obtenu dans une méthode then(), il est passé en tant que premier paramètre à la méthode then() suivante. Il peut s'agir d'une valeur scalaire (Number, Boolean, String, etc.), d'un objet ou d'une autre Promise. L'infrastructure enveloppe automatiquement les valeurs non Promise dans une valeur Promise de sorte qu'il est possible de les chaîner. viz.getworkbook().activatesheetasync("sheet 1").then(function (sheet) { return "First link"; }).then(function (message) { if (message === "First link") { alert("expected"); } // no return value here means nothing is passed to the next link }).then(function () { }); Rupture d'une chaîne Techniquement, il est impossible de rompre une chaîne, car cela entraînerait l'invalidation de la garantie que les liens suivants de la chaîne seront appelés. Si une partie de la chaîne présente une exception, le reste de la chaîne est exécutée, mais errorhandler est appelée en lieu et place de fulfilledhandler. Si un lien de la chaîne dépend des résultats des liens précédents, rédigez une instruction if de manière à vérifier votre condition. En voici un exemple : viz.getworkbook().activatesheetasync("sheet 1").then(function (sheet) { // I m returning a Promise return sheet.selectmarksasync("product", "NoProduct", "replace"); }).then(function () { return viz.getworkbook().getactivesheet().getselectedmarksasync (); }).then(function (marks) {

418 // The getselectedmarksasync call succeeded, but no marks were selected // because there are not any marks corresponding to "NoProduct". if (marks.length === 0) { throw new Error("No marks selected"); } var firstmarkvalue = marks[0].getpairs().get("product").value; return sheet.applyfilterasync("product", firstmarkvalue, "replace"); }).then(function (filtername) { // applyfilterasync succeeded }, function(err) { if (err.message === "No marks selected") { alert("this was caused by the first link above"); } }).otherwise(function (err) { alert("we handled the error above, so it s not propagated to this handler."); }); Si un callback n'est pas fourni (ou qu'il est nul ou non défini), les résultats sont alors passés au lien suivant dans la chaîne : viz.getworkbook().activatesheetasync("sheet 1").then().then(function (sheet) { // this is called }); De cette manière, il est possible de spécifier une seule fonction otherwise pour gérer toutes les erreurs présentes dans la chaîne. La fonction always fonctionne de la même manière, mais elle est appelée quel que soit le niveau de réussite ou d'échec. Les fonctions then/otherwise/always fonctionnent de manière semblable à un bloc try/catch/finally. viz.getworkbook().activatesheetasync("sheet 1").then(function () { return sheet.selectmarksasync(...);

419 }).then(function (marks) { // Do something with the marks. }).otherwise(function (err) { // I m handling all errors in one place. console.log(err.message); }).always(function () { // Do some cleanup or logging }); Collectes De nombreuses classes présentent des collectes d'éléments, dans lesquels chaque élément dispose d'une clé (généralement un ID ou un nom). Par exemple, il peut s'agir d'une collecte de feuille présentant une clé par nom ou de la liste des paramètres présents sur une feuille disposant d'une clé par nom. Les collectes ne sont pas modifiables et peuvent entraîner des fonctionnalités en lecture seule. Chaque groupe de collecte est déterminé par une clé à l'aide des identifiants des éléments qui le composent. Par exemple, le résultat de Workbook.getPublishedSheetsInfo() est un groupe dont l'index correspond à la position de la feuille dans le classeur. Il est également déterminé par une clé par nom de feuille, ce qui vous permet d'y accéder comme suit : var sheet = workbook.getpublishedsheetsinfo()[0]; var samesheet = workbook.getpublishedsheetsinfo().get("sheet 1"); Interface de collecte Nom Type de renvoi Description get(key : string) Type d'élément de collecte Obtient l'élément de la collecte associée à la clé. Si rien n'y est associé, il est indéfini. has(key : string) bool Renvoie true si un élément de la collecte est associé à la clé, sinon il renvoie false. Événements La classe Viz se comporte comme pivot central des événements. De cette manière, un seul emplacement suffit pour connaître tous les événements. Cela signifie également qu'il est possible de soulever des événements sur un objet qui n'a pas encore été créé. Par exemple, il est possible de soulever l'événement marksselection pour une feuille donnée, même si l'objet Sheet n'est pas encore créé. Chaque événement contient un objet anonyme présentant des informations liées à cet événement, telles que la feuille sur laquelle l'événement s'est produit

420 L'écoute d'un événement est réalisée est appelant Viz.addEventListener(type, callback) et en passant par un callback de fonction. Voici un exemple d'écoute d'événement : viz.addeventlistener("marksselection", function (marks) { changemyselectionui(marks); }); La suppression d'un écouteur se fait par l'appel de Viz.removeEventListener(type, listener) et en passant par la même fonction callback que celle passée à Viz.addEventListener(). Par exemple : function changemyselectionui(marks) { viz.removeeventlistener("marksselection", changemyselectionui); } viz.addeventlistener("marksselection", changemyselectionui); Les événements sont des délégués multicast, ce qui signifie la prise en charge de plusieurs écouteurs. L'ordre dans lequel les notifications sont appelées n'est pas précisé. Chaque callback d'événement utilise un seul objet contenant un pointeur vers la fonction Viz qui a soulevé l'événement. Chaque événement ajoute également des champs supplémentaires à l'événement, comme spécifié dans la Référence de l'api Page 425. Filtrage Lors de la programmation de filtres, vous imitez le comportement de l'utilisateur qui clique sur un filtre dans une vue pour étudier certaines données affichées. Voici un exemple de filtre sur une seule donnée : worksheet.applyfilterasync("container", "Jumbo Box", tableausoftware.filterupdatetype.replace); L'interrogation d'un état de filtre existant diffère du paramétrage de filtres existants ou nouveaux. L'interrogation de filtres se fait par l'intermédiaire de Worksheet.getFiltersAsync() qui renvoie une collecte de classes Filter. La configuration de filtres se fait par l'intermédiaire de Worksheet.applyFilterAsync (et de ses variantes) et repose sur un appel de fonction qui ne nécessite pas d'instancier une classe Filter. Lorsque vous spécifier des champs dans un filtre, utilisez la légende telle qu'elle apparaît dans l'interface utilisateur plutôt que le nom du champ de la base de données. Par exemple, utilisez Container (la légende) plutôt que Product Container (le véritable nom du champ). Dans certains cas, Tableau Desktop renomme des champs après qu'ils ont été déposés sur une étagère. Par exemple, le champ Date peut être renommé YEAR(Date) après qu'il a été déposé sur l'étagère des lignes. Dans ce cas, utilisez YEAR(Date) en tant que paramètre. Les filtres hiérarchiques, qui font exception, utilisent le nom hiérarchique complet (par exemple,

421 [Product].[All Product].[Espresso]). Les légendes peuvent utiliser les délimiteurs facultatifs [] avant et après les noms. Voici des exemples de plusieurs types de filtres : var worksheet; viz.getworkbook().activatesheetasync("sheet 4").then(function (sheet) { worksheet = sheet; }) // Single value.then(function () { return worksheet.applyfilterasync("product Type", "Coffee", tableausoftware.filterupdatetype.replace); }) // Multiple values.then(function () { return worksheet.applyfilterasync( "Product Type", ["Coffee", "Tea"], tableausoftware.filterupdatetype.replace); }) // Multiple Values - adding and removing.then(function () { return worksheet.applyfilterasync("product", ["Lemon", "Mint"], tableausoftware.filterupdatetype.add); }).then(function () { return worksheet.applyfilterasync("product", ["Caffe Latte", "Green Tea"], tableausoftware.filterupdatetype.remove); }) // All values.then(function () { return worksheet.applyfilterasync("product Type", "", tableausoftware.filterupdatetype.all); }) // Date Range.then(function () { return; worksheet.applyrangefilterasync("date", { min: new Date(Date.UTC(2010, 3, 1)),

422 max: new Date(Date.UTC(2010, 12, 31)) }); }) // Clearing a Filter.then(function () { return worksheet.clearfilterasync("date"); }) // Relative Date.then(function () { return worksheet.applyrelativedatefilterasync("date", { anchordate: new Date(Date.UTC(2011, 5, 1)), periodtype: tableausoftware.periodtype.year, rangetype: tableausoftware.daterangetype.lastn, rangen: 1 }); }) // Quantitative Filters // SUM(Sales) > 2000 and SUM(Sales) < 4000.then(function () { return worksheet.applyrangefilterasync("sum(sales)", { min: 2000, max: 4000 }); }) // SUM(Sales) > 1000.then(function () { return worksheet.applyrangefilterasync("sum(sales)", { min: 1000 }); }) // Hierarchical Filters - selecting all on a level.then(function () { return worksheet.applyhierarchicalfilterasync("[product].[product Categories]", { levels: [0, 1] }, tableausoftware.filterupdatetype.add); }, function (err) { /* ignore errors */ })

423 // Hierarchical Filters - adding one item.then(function () { return worksheet.applyhierarchicalfilterasync( "[Product].[Product Categories].[Product Name]", "Accessories.Bike Racks.Hitch Rack - 4-Bike", tableausoftware.filterupdatetype.replace); }, function (err) { /* ignore errors */ }) // Hierarchical Filters - adding multiple items.then(function () { return worksheet.applyhierarchicalfilterasync( "[Product].[Product Categories].[Product Name]", [ "Accessories.Bike Racks.Hitch Rack - 4-Bike", "Accessories.Bike Stands.All-Purpose Bike Stand" ], tableausoftware.filterupdatetype.replace); }, function (err) { /* ignore errors */ }).otherwise(function (err) { console.log(err); }); Sélection de repères La sélection de repères est presque identique à la création de filtres. Pour créer une filtre, utilisez l'une des méthodes Worksheet.applyFilterAsync(). Pour la sélection de repères, utilisez Worksheet.selectMarksAsync(). Les paramètres se sélection de repères sont presque identique à ceux utilisés dans le cadre d'une création de filtre. worksheet.selectmarksasync("product", "Caffe Latte", tableausoftware.selectionupdatetype.replace); Voici des exemples d'autres types de sélections qu'il est possible d'utiliser : var worksheet; viz.getworkbook().activatesheetasync("sheet 4").then(function (sheet) { worksheet = sheet; }) // Single dimensions work just like filtering // Single dimension - single value.then(function () { return worksheet.selectmarksasync("product", "Mint",

424 }) tableausoftware.selectionupdatetype.replace); // Single dimension - Multiple values.then(function () { return worksheet.selectmarksasync( "Product", ["Chamomile", "Mint"], tableausoftware.selectionupdatetype.replace); }) // Single dimension - Multiple values (delta).then(function () { return worksheet.selectmarksasync("product", ["Lemon", "Earl Grey"], tableausoftware.selectionupdatetype.add); }).then(function () { return worksheet.selectmarksasync( "Product", ["Chamomile", "Earl Grey"], tableausoftware.selectionupdatetype.remove); }) // Quantitative selection.then(function () { return worksheet.selectmarksasync({ "State": ["Florida", "Missouri"], "SUM(Sales)": { min: 3000, max: 4000 } }, tableausoftware.selectionupdatetype.replace); }) // Hierarchical dimensions.then(function () { return worksheet.selectmarksasync( "[Product].[Product Categories].[Category]", "Bikes", tableausoftware.selectionupdatetype.replace); }, function (err) { /* ignore errors */ }) // Multiple dimensions - multiple values // ((State = Washington OR Oregon) AND Product = Lemon) // OR // (State = Oregon AND Product = Chamomile).then(function () { return worksheet.selectmarksasync({

425 "State": ["Washington", "Oregon"], "Product": "Lemon" }, tableausoftware.selectionupdatetype.replace); }).then(function () { return worksheet.selectmarksasync({ "State": "Oregon", "Product": "Chamomile" }, tableausoftware.selectionupdatetype.add); }) // Round-tripping selection.then(function () { return worksheet.selectmarksasync( "Product", "Lemon", tableausoftware.selectionupdatetype.replace); }).then(function () { return worksheet.getselectedmarksasync(); }).then(function (marks) { // filter out only the Washington and Oregon marks var onlywashingtonandoregon = []; for (var i = 0, len = marks.length; i < len; i++) { var m = marks[i]; var pair = m.getpairs().get("state"); if (pair && (pair.value === "Washington" pair.value === "Oregon")) { onlywashingtonandoregon.push(m); } } return worksheet.selectmarksasync( onlywashingtonandoregon, tableausoftware.selectionupdatetype.replace); }).otherwise(function (err) { console.log(err); }); Référence de l'api Style et conventions L'API JavaScript de Tableau suit les normes JavaScript suivantes :

426 les classes sont écrites en casse Pascal (PascalCase) (la première lettre du nom et la première lettre de chaque mot concaténé suivant sont en majuscules) ; les espaces de noms, méthodes, paramètres et variables sont écrits en casse mixte (camelcase) (la première lettre du nom est en minuscules et la première lettre de chaque mot concaténé suivant est en majuscules) ; les constantes et valeurs d'énumération sont écrites tout en majuscules, chacun des mots concaténés étant séparés par un trait de soulignement (UPPERCASE_ UNDERSCORE_DELIMITED) ; les variables ou méthodes protégées commencent par un trait de soulignement («_»), ce qui indique qu'elles ne doivent pas être référencées par le programmeur. Diagramme de classes de niveau supérieur Le diagramme de classes suivant montre les relations entre les classes de niveau supérieur, ainsi que la hiérarchie d'héritage pour les classes Sheet, Dashboard, Story et Worksheet. Notez qu'il existe toujours un moyen de remonter dans la hiérarchie de contenance grâce aux pointeurs parent, sauf pour VizManager, dans la mesure où il s'agit d'une classe statique et toujours accessible. Classes d'erreur et asynchrones Classe Promise Représente une promesse de renvoyer une valeur à partir d'une méthode asynchrone à l'avenir. L'API JavaScript de Tableau implémente la spécification Promises/A

427 Méthodes Nom then (callback: Function, errback: Function) always (callback: Function) otherwise (errback: Function) Type de renvoi Promise Promise Promise Description Crée un lien dans la chaîne appelable asynchrone. La fonction callback est appelée en cas de succès. La fonction errback est appelée en cas d'erreur. Les deux paramètres sont facultatifs. Enregistre un rappel qui sera appelé lorsqu'une promesse sera résolue ou rejetée. Raccourci pour then (callback, callback). Enregistre un gestionnaire des rejets. Raccourci pour then (null, errback). Classe TableauException La classe TableauException n'est pas une classe à proprement parler. Elle ajoute simplement un champ id à l'objet Error JavaScript standard lorsqu'une exception est levée à partir de l'api, ce qui vous permet, en tant que programmeur, d'identifier l'erreur de manière unique sans avoir à analyser la chaîne d'erreur. Cela vous permet également d'ajouter des messages localisés. Constructeur Il n'y a pas de constructeur public. Seuls les blocs catch permettent d'obtenir une référence à une classe TableauException. Champs Nom Type Description tableausoftwareerrorcode ErrorCode Représente une valeur d'énumération ErrorCode. message string Ce champ est déjà défini sur l'objet Error standard, mais le message contiendra une description de l'exception spécifiée par le code de l'api. Énumération ErrorCode Voici la liste des différentes exceptions que l'api peut lever : Nom Valeur Description BROWSER_ NOT_ CAPABLE browsernotcapable DOWNLOAD_ WORKBOOK_ downloadworkbooknotallowed Le navigateur n'est pas capable de prendre en charge l'api JavaScript de Tableau. Les autorisations accordées sur un classeur ou une vue ne

428 NOT_ ALLOWED FILTER_ CANNOT_BE_ PERFORMED INDEX_OUT_ OF_RANGE INTERNAL_ ERROR INVALID_ AGGREGATIO- N_FIELD_ NAME INVALID_ CUSTOM_ VIEW_NAME INVALID_ DATE_ PARAMETER INVALID_ FILTER_ FIELDNAME INVALID_ FILTER_ FIELDNAME_ OR_VALUE INVALID_ FILTER_ FIELDVALUE INVALID_ PARAMETER INVALID_ SELECTION_ filtercannotbeperformed indexoutofrange internalerror invalidaggregationfieldname invalidcustomviewname invaliddateparameter invalidfilterfieldname invalidfilterfieldnameorvalue invalidfilterfieldvalue invalidparameter invalidselectiondate permettent pas de télécharger le classeur. Une erreur s'est produite lors de la tentative de filtrage. Tentative de passer à une feuille par un index qui n'existe pas dans le classeur. Une erreur s'est produite dans l'api JavaScript de Tableau. Contactez les équipes d'assistance technique de Tableau. Une agrégation non valide a été spécifiée pour le filtre (par exemple, l'ajout d'un filtre de plage à "SUM(Sales)" au lieu de "Sales". Une opération a été tentée sur une vue personnalisée qui n'existe pas. Une date non valide a été spécifiée dans une méthode qui exigeait un paramètre de date. Une opération de filtrage a été tentée sur un champ qui n'existe pas dans la source de données. Une opération de filtrage a été tentée sur un champ qui n'existe pas dans la source de données, ou bien le type ou le format de données de la valeur utilisée pour cette opération n'est pas approprié. Une opération de filtrage a été tentée en utilisant une valeur dont le type ou le format de données n'est pas approprié. Le type ou le format de données d'un paramètre n'est pas correct. Le nom du paramètre est spécifié dans le champ Error.message. Une valeur de date non valide a été spécifiée dans un appel

429 DATE INVALID_ SELECTION_ FIELDNAME INVALID_ SELECTION_ VALUE invalidselectionfieldname invalidselectionvalue Sheet.selectMarksAsync () pour un champ de date. Un champ a été spécifié dans un appel Sheet.selectMarksAsync () qui n'existe pas dans la source de données. Une valeur non valide a été spécifiée dans un appel Sheet.selectMarksAsync (). INVALID_SIZE invalidsize Une taille négative a été spécifiée ou la valeur de maxsize est inférieure à celle de minsize dans Sheet.changeSizeAsync (). INVALID_ SIZE_ BEHAVIOR_ ON_ WORKSHEET invalidsizebehavioronworkshe et Un comportement autre que SheetSizeBehavior.AUTO MATIC a été spécifié dans Sheet.changeSizeAsync () lorsque la feuille est une instance de Worksheet. INVALID_URL invalidurl L'URL spécifiée dans le constructeur de la classe Viz n'est pas valide. MISSING_ MAX_SIZE MISSING_ MIN_SIZE MISSING_ MINMAX_SIZE missingmaxsize missingminsize missingminmaxsize Le champ maxsize est manquant dans Sheet.changeSizeAsync () lors de la spécification de SheetSizeBehavior.ATMO ST. Le champ minsize est manquant dans Sheet.changeSizeAsync () lors de la spécification de SheetSizeBehavior.ATLE AST. L'un et/ou l'autre des champs minsize ou maxsize sont manquants dans Sheet.changeSizeAsync () lors de la spécification de SheetSizeBehavior.RANG E

430 MISSING_ RANGEN_ FOR_ RELATIVE_ DATE_ FILTERS NO_URL_ FOR_ HIDDEN_ WORKSHEET NO_URL_OR_ PARENT_ ELEMENT_ NOT_FOUND NOT_ ACTIVE_ SHEET NULL_OR_ EMPTY_ PARAMETER SERVER_ ERROR SHEET_NOT_ IN_ WORKBOOK STALE_ DATA_ REFERENCE UNSUPPORT ED_EVENT_ NAME VIZ_ ALREADY_ IN_MANAGER missingrangenforrelativedat efilters nourlforhiddenworksheet nourlorparentelementnotfoun d notactivesheet nulloremptyparameter servererror sheetnotinworkbook staledatareference unsupportedeventname vizalreadyinmanager Le champ rangen est manquant pour un filtre de date relative de type LASTN ou NEXTN. Tentative d'accès à Sheet.getUrl() dans une feuille masquée. Les feuilles masquées n'ont pas d'url. L'un et/ou l'autre des éléments parentelement ou les paramètres d'url ne sont pas spécifiés dans le constructeur Viz. Une opération a été tentée sur une feuille qui n'est pas active ou intégrée dans le tableau de bord actif. Un paramètre obligatoire n'a pas été spécifié, est nul, ou est une chaîne ou un tableau vide. Une erreur de serveur générique s'est produite. Les détails sont contenus dans l'objet Error. Une opération a été tentée sur une feuille qui n'existe pas dans le classeur. Une opération est effectuée sur un objet CustomView qui n'est plus valide (il a été supprimé). Un nom d'événement inconnu a été spécifié dans l'appel à Viz.addEventListener ou Viz.removeEventListene r. Un objet Viz a déjà été créé en tant qu'enfant de l'élément parentelement spécifié dans le constructeur Viz. Classes Viz

431 Classe VizManager Gère toutes les instances Viz de la page mais ne gère pas les vizzes (vues) antérieures à la version 8.0. Il s'agit d'une classe statique, ce qui veut dire que toutes les propriétés et méthodes sont statiques et qu'il n'existe qu'une seule instance de la classe. Propriétés Nom Type Description getvizs() Viz[] Collection de vues sur la page d'hébergement. Classe Viz Encapsule un <iframe> montrant une ou plusieurs feuilles dans un classeur Tableau. Contient l'ensemble de l'interface utilisateur graphique entourant la vue. Constructeur Signature Viz (parentelement: domnode, url: string, options: VizCreateOptions) Propriétés Description Crée un nouveau Viz Tableau dans le conteneur HTML donné, lequel est généralement un élément <div>. Chacune des options ainsi que le paramètre options sont facultatifs. Si un Viz est déjà associé au parentelement, une exception est levée. Avant de réutiliser le parentelement, vous devez d'abord appeler dispose(). Nom Type Description getaretabshidden() bool Indique si les onglets sont affichés dans l'interface utilisateur. Cette propriété ne masque pas les différents onglets. getistoolbarhidden() bool Indique si la barre d'outils est affichée. getishidden() bool Indique si le viz est affiché sur la page d'hébergement. getparentelement() domnode Renvoie le nœud spécifié dans le constructeur. geturl() string URL du viz, telle que spécifiée dans le constructeur getworkbook() Workbook Un Workbook est pris en charge par viz. getareautomaticupdatespaused () Événements bool Indique si les mises à jour automatiques sont actuellement suspendues. Des événements sont ajoutés ou supprimés via les deux appels suivants. Nom Type de Description

432 addeventlistener( type: TableauEventName, listener: Function) removeeventlistener ( type: TableauEventName, listener: Function) Méthodes renvoi Aucun Aucun Ajoute un détecteur d événements à l'événement spécifié. Supprime un détecteur d événements de l'événement spécifié. Nom Type Description show() hide() Aucun Affiche ou masque le <iframe> hébergeant le viz. dispose() Aucun Nettoie toutes les ressources associées au viz, supprime le viz de la classe VizManager et supprime tous les éléments DOM de parentelement. En gros, cette méthode rétablit l'état dans lequel la page se trouvait avant l'instanciation d'un nouvel objet Viz. pauseautomaticupdatesasync() resumeautomaticupdatesasync () toggleautomaticupdatesasync () Aucun Suspend ou reprend les mises à jour de disposition. Cette méthode est utile si vous redimensionnez le viz ou effectuez plusieurs appels susceptibles d'avoir un impact sur la disposition. revertallasync() Promise Équivaut à cliquer sur le bouton Rétablir tout de la barre d'outils, lequel rétablit l'état de départ du classeur. refreshdataasync () Aucun Équivaut à cliquer sur le bouton Actualiser les données de la barre d'outils. showdownloadworkbookdialog () Aucun Équivaut à cliquer sur le bouton Télécharger de la barre d'outils, lequel télécharge une copie du classeur d'origine. showexportimagedialog() Aucun Équivaut à cliquer sur le bouton Exporter image de la barre d'outils, lequel crée un fichier PNG du viz actuel. showexportpdfdialog() Aucun Équivaut à cliquer sur le bouton

433 showexportdatadialog( worksheetindashboard: Sheet ou SheetInfo ou string) showexportcrosstabdialog( worksheetindashboard: Sheet ou SheetInfo ou string) Aucun Aucun Exporter PDFde la barre d'outils, lequel affiche une boîte de dialogue permettant à l'utilisateur de sélectionner des options d'exportation. Affiche la boîte de dialogue Exporter les données, qui est actuellement une fenêtre contextuelle. Le paramètre worksheetindashboard est facultatif. S'il n'est pas spécifié, le Worksheet actuellement actif est utilisé. Affiche la boîte de dialogue Exporter tableau à double entrée. Le paramètre worksheetindashboard est facultatif. S'il n'est pas spécifié, le Worksheet actuellement actif est utilisé. showsharedialog() Aucun Équivaut à cliquer sur le bouton Partager de la barre d'outils, lequel affiche une boîte de dialogue permettant à l'utilisateur de partager le viz par ou en intégrant son code HTML dans une page Web. setframesize(width: int, height: int) Enregistrement VizCreateOptions Aucun Voici les options spécifiées dans le constructeur Viz. Champs Définit la taille de l'iframe. Si la taille de la feuille active du viz est définie sur AUTOMATIC, le viz est alors développé ou réduit. Nom Type Description hidetabs bool Indique si les onglets sont masqués ou affichés. hidetoolbar bool Indique si la barre d'outils est masquée ou affichée. toolbarposition ToolbarPosition Indique où la barre d'outils doit être placée si la valeur de hidetoolbar est false. height string Peut être tout spécificateur de taille CSS valide. Si aucune valeur n'est spécifiée, ce champ a la valeur par défaut 600px. width string Peut être tout spécificateur de taille CSS valide. Si aucune valeur n'est spécifiée, ce

434 onfirstinteractive callback(e: TableauEvent) champ a la valeur par défaut 800px. Rappel lorsque le viz devient interactif. L'appel n'est effectué qu'une seule fois, mais il est assuré. Si le viz est déjà interactif, l'appel sera immédiat, mais il sera effectué sur un «thread» distinct. ToolbarPosition Enum Énumération Nom TOP BOTTOM Description Positionne la barre d'outils en haut du viz. Positionne la barre d'outils en bas du viz. Classes d'événements Viz Énumération TableauEventName Il s'agit des chaînes passées à Viz.addEventListener/removeEventListener. Notez que les valeurs des énumérations sont écrites tout en minuscules, sans trait de soulignement. Par exemple, CUSTOM_VIEW_LOAD s'écrit customviewload. Soit l'énumération complète (tableausoftware.tableaueventname.filter_change) soit la chaîne brute (filterchange) est acceptable. Nom CUSTOM_ VIEW_LOAD CUSTOM_ VIEW_ REMOVE CUSTOM_ VIEW_SAVE CUSTOM_ VIEW_SET_ DEFAULT FILTER_ CHANGE MARKS_ SELECTION PARAMETER_ VALUE_ CHANGE Classe d'événement passée dans le rappel CustomViewEvent CustomViewEvent CustomViewEvent CustomViewEvent FilterEvent MarksEvent ParameterEvent Description Déclenchée lorsque le chargement d'une vue personnalisée est terminé. Déclenchée lorsque l'utilisateur supprime une vue personnalisée. Déclenchée lorsque l'utilisateur enregistre une vue personnalisée nouvelle ou existante. Déclenchée lorsqu'une vue personnalisée est devenue la vue par défaut pour ce viz. Déclenchée lorsque l'état d'un filtre a changé. Il est possible que le viz ne soit pas encore interactif. Déclenchée lorsque des repères sont sélectionnés ou désélectionnés. Déclenchée lorsque l'état d'un paramètre a changé

435 STORY_ POINT_ SWITCH StoryPointSwitchEvent Déclenchée après l'activation d'un plan du reportage. TAB_SWITCH TabSwitchEvent Déclenchée après l'activation de l'onglet, mais il est possible que le viz ne soit pas encore interactif. Classe TableauEvent Propriétés Nom Type Description getviz() Viz Obtient l'objet Viz associé à l'événement. geteventname () TableauEventName Obtient le nom de l'événement qui est une chaîne, mais aussi l'un des éléments de l'énumération TableauEventName. Classe CustomViewEvent Propriétés Nom Type Description getviz() Viz Obtient l'objet Viz associé à l'événement. geteventname () TableauEventName Obtient le nom de l'événement qui est une chaîne, mais aussi l'un des éléments de l'énumération TableauEventName. Méthodes Nom Type de renvoi Description getcustomviewasync Promise<CustomView> Obtient l'objet CustomView () associé à l'événement. Classe FilterEvent Propriétés Nom Type Description getviz() Viz Obtient l'objet Viz associé à l'événement. getworksheet () Worksheet Obtient l'objet Worksheet associé à l'événement. geteventname () TableauEventName Obtient le nom de l'événement qui est une chaîne, mais aussi l'un des éléments de getfieldname () Méthodes string l'énumération TableauEventName. Obtient le nom du champ. Nom Type de renvoi Description getfilterasync() Promise<Filter> Obtient l'objet Filter associé à l'événement

436 Classe MarksEvent Propriétés Nom Type Description getviz() Viz Obtient l'objet Viz associé à l'événement. getworksheet () Worksheet Obtient l'objet Worksheet associé à l'événement. geteventname () TableauEventName Obtient le nom de l'événement qui est une chaîne, mais aussi l'un des éléments de l'énumération TableauEventName. Méthodes Nom getmarksasync () Type de renvoi Promise<Mark []> Description Obtient les repères sélectionnés sur le Worksheet qui a déclenché l'événement. Classe ParameterEvent Propriétés Nom Type Description getviz() Viz Obtient l'objet Viz associé à l'événement. geteventname() TableauEventName Obtient le nom de l'événement qui est une chaîne, mais aussi l'un des éléments de l'énumération TableauEventName. getparametername () Méthodes string Obtient le nom du paramètre qui a été modifié. Nom Type de renvoi Description getparameterasync Promise<Parameter> Obtient l'objet Parameter qui a () déclenché l'événement. Classe StoryPointSwitchEvent Renvoyé dans le rappel pour l'événement STORY_POINT_SWITCH. Propriétés Nom Type Description getviz() Viz Obtient l'objet Viz associé à l'événement. geteventname() TableauEventName Obtient le nom de l'événement qui est une chaîne, mais aussi l'un des éléments de l'énumération TableauEventName. Dans ce cas, il s'agit de

437 getoldstorypointinfo () StoryPointInfo STORY_POINT_SWITCH. Obtient le StoryPointInfo qui était actif avant que l'événement d'activation du plan du reportage ne se produise. L'objet renvoyé correspond à l'état du plan du reportage avant le changement. Par exemple, getisactive() sera encore vrai. getnewstorypoint() StoryPoint Obtient le StoryPoint qui est actuellement actif. Classe TabSwitchEvent Propriétés Nom Type Description getviz() Viz Obtient l'objet Viz associé à l'événement. geteventname() TableauEventName Obtient le nom de l'événement qui est une chaîne, mais aussi l'un des éléments de l'énumération TableauEventName. getoldsheetname () getnewsheetname () string string Obtient le nom de la feuille qui était active avant que l'événement d'activation de l'onglet ne se produise. Obtient le nom de la feuille qui est actuellement active

438 Classes de classeur Diagramme de classes Classe Workbook Un classeur possède une collection de feuilles représentées sous la forme d'onglets. Des objets, comme les objets DataSources et CustomViews, lui sont également associés. Propriétés Nom Type Description getviz() Viz Obtient l'objet Viz contenant le classeur. getactivesheet() Sheet Obtient la feuille actuellement active (l'onglet actif). getactivecustomview() CustomView Obtient la vue personnalisée actuellement active, ou nulle si aucune vue personnalisée n'est active. getpublishedsheetsinfo () SheetInfo[] Notez qu'il s'agit d'une propriété synchrone, c'est-à-dire que toutes les feuilles sont attendues lors du chargement. getname() string Obtient le nom du classeur enregistré sur le serveur. Notez qu'il ne s'agit pas nécessairement du nom du fichier. Méthodes Nom Type de renvoi Description activatesheetasync(sheetnameorindex: object) Promise<Sheet> Active la feuille, par nom ou par index, et renvoie une promesse de la

439 feuille qui a été activée. revertallasync() Promise Rétablit le classeur tel qu'il était lors de son dernier enregistrement. getparametersasync() Promise<Paramete Récupère les changeparametervalueasync( name: string, value: object) getcustomviewsasync() showcustomviewasync( customviewname: string) removecustomviewasync( customviewname: string) remembercustomviewasync( customviewname: string) setactivecustomviewasdefault Async() r[]> Promise<Paramete r> Promise<CustomVi ew[]> Promise<CustomVi ew> Promise<CustomVi ew> Promise<CustomView> Aucun Informations supplémentaires changeparametervalueasync() Le paramètre de valeur doit remplir les conditions suivantes : paramètres du classeur. Remplace la valeur du paramètre par le nom donné et renvoie le nouveau Parameter. La valeur doit être du même type de données que le paramètre et comprise dans les plages de valeurs autorisées. Il doit également s'agir de la valeur aliasée et non de la valeur brute. Pour plus d'informations, consultez Informations supplémentaires changeparametervalue Async() Obtient la collection d'objets CustomView associés à ce classeur. Change le viz pour montrer l'état enregistré nommé. Supprime la vue personnalisée nommée. Se souvient de l'état actuel du classeur en lui attribuant un nom de vue personnalisée. Définit la vue personnalisée active comme vue par défaut. 1. Le type de données doit correspondre au type JavaScript sous-jacent renvoyé dans Parameter.getCurrentValue(). Par exemple, si Parameter.getDataType () est FLOAT ou INTEGER, le paramètre de valeur doit être un nombre JavaScript natif. La table suivante mappe les valeurs ParameterDataType aux types JavaScript natifs

440 ParameterDataType FLOAT INTEGER STRING BOOLEAN DATE DATETIME Type JavaScript natif Number Number Chaîne Booléen Date Date 2. Si le paramètre est limité à une liste de valeurs autorisées, il doit correspondre à l'une de ces valeurs. La requête Parameter.getAllowableValuesType() indiquera si les valeurs de paramètre sont limitées en renvoyant tableausoftware.parameterallowablevaluestype.list. 3. Si le paramètre est limité à une plage de valeurs, la valeur doit être comprise entre les valeurs minimum et maximum (incluses). La requête Parameter.getAllowableValuesType() indiquera si les valeurs de paramètre sont limitées en renvoyant tableausoftware.parameterallowablevaluestype.range. Les valeurs minimum et maximum sont renvoyées via Parameter.getMinValue() et Parameter.getMaxValue(). 4. Il doit s'agir de la valeur aliasée et non de la valeur brute. Pour afficher les valeurs brutes et aliasées, accédez à la boîte de dialogue Modifier le paramètre dans Tableau Desktop. Dans cette boîte de dialogue, utilisez les valeurs répertoriées dans la colonne Afficher comme et non celles de la colonne Valeur, comme indiqué ci-après

441 Exemples Les exemples suivants vont permettre d'illustrer ces concepts. // Change a parameter called "Prouct Type" to "Coffee" when the parameter is // restricted to the following allowable values: // "Coffee", "Espresso", "Tea" workbook.changeparametervalueasync("product Type", "Coffee"); // Change a parameter called "Measure" to a value that is aliased, "Sale". This // example corresponds to the screen shot above. workbook.changeparametervalueasync("measure", "Sale"); // Change a date parameter named "DateParam" to January 1, 2014 (UTC): workbook.changeparametervalueasync("dateparam", new Date (Date.UTC(2014, 0, 1)));

442 Classe DataSource Le Workbook contient une ou plusieurs sources de données. Chaque Worksheet possède une source de données principale et peut posséder plusieurs sources de données secondaires. Propriétés Nom Type Description getname() string Nom du DataSource tel qu'il apparaît dans l'interface utilisateur. getisprimary bool Indique si ce DataSource est une source de données () getfields() Classe Field Field [] principale ou secondaire. Obtient un tableau de Fields associés au DataSource. Un champ contient des informations sur la source de données auquel il appartient, son rôle, et la capacité de récupérer des valeurs de domaine. Propriétés Nom Type Description getname() string Obtient le nom du champ (c'est-à-dire la légende). getaggregation () FieldAggregationType Obtient le type de l'agrégation, qui est l'une des valeurs suivantes : SUM, AVG, MIN, MAX, STDEV, STDEVP, VAR, VARP, COUNT, COUNTD, MEDIAN, ATTR, NONE, YEAR, QTR, MONTH, DAY, HOUR, MINUTE, SECOND, WEEK, WEEKDAY, MONTHYEAR, MDY, END, TRUNC_YEAR, TRUNC_QTR, TRUNC_ MONTH, TRUNC_WEEK, TRUNC_DAY, TRUNC_HOUR, TRUNC_MINUTE, TRUNC_SECOND, QUART1, QUART3, SKEWNESS, KURTOSIS, INOUT, USER getdatasource () DataSource Obtient la source de données à laquelle ce champ appartient. getrole() FieldRoleType L'une des valeurs suivantes : DIMENSION, MEASURE, UKNOWN Classe CustomView Représente un instantané nommé du classeur à un moment donné. Propriétés Nom Type Description getname() string Nom convivial de la vue personnalisée

443 setname() getadvertised bool Indique si la vue personnalisée est publique ou privée. () setadvertised() getdefault() bool Obtient ou définit l information qui indique s'il s'agit de la vue personnalisée par défaut. getownername string Obtient l'utilisateur ayant créé la vue personnalisée. () geturl() string URL unique permettant de charger de nouveau cette vue. getworkbook() Workbook Obtient le Workbook auquel ce CustomView appartient. Méthodes Nom Type de renvoi Description saveasync () Promise<CustomView> Une fois que saveasync() est appelé, le résultat de la méthode geturl n'est plus vierge. Classes de feuille Diagramme de classes Classe SheetInfo Contient des informations sur un WORKSHEET, un DASHBOARD, ou un STORY et ne contient aucune méthode. Renvoyé dans le cadre de Workbook.getPublishedSheetsInfo(). Constructeur Il n'y a pas de constructeur public. Vous ne pouvez obtenir des instances de cette classe qu'à partir de Workbook.getPublishedSheetsInfo(). Propriétés Nom Type Description

444 getname() string Obtient le nom de la feuille. getindex() int Obtient l'index de la feuille dans les onglets publiés. Notez que les onglets masqués sont toujours pris en compte, à condition qu'ils soient publiés. getisactive() bool Obtient une valeur indiquant si la feuille est la feuille actuellement active. En raison de contraintes techniques, cette propriété renverra toujours false si l'objet est une instance Worksheet faisant partie d'un Dashboard. getishidden() bool Obtient une valeur indiquant si la feuille est masquée dans l'interface utilisateur. Notez que si l'ensemble du contrôle onglet est masqué, cela n'a pas d'incidence sur l'état de cet indicateur. Cette feuille peut encore indiquer qu'elle est visible même lorsque le contrôle onglets est masqué. getsheettype () SheetType Obtient le type de la feuille. SheetType est une énumération ayant les valeurs suivantes : WORKSHEET, DASHBOARD et STORY. getsize() SheetSize Obtient les informations relatives à la taille que l'auteur a spécifiées lors de la publication du classeur. geturl() string Obtient l'url de cette feuille. getworkbook () Classe Sheet Constructeur Workbook Obtient le Workbook auquel ce Sheet appartient. Il n'y a pas de constructeur public. Vous ne pouvez obtenir des instances de cette classe qu'à partir de Workbook.getActiveSheet() ou Dashboard.getObjects(). Propriétés Nom Type Description getname() string Obtient le nom de la feuille. getindex() int Obtient l'index de la feuille dans les onglets publiés. Notez que les onglets masqués sont toujours pris en compte, à condition qu'ils soient publiés. getisactive() bool Obtient une valeur indiquant si la feuille est la feuille actuellement active. getishidden() bool Obtient une valeur indiquant si la feuille est masquée dans l'interface utilisateur. Notez que si l'ensemble du contrôle onglet est masqué, cela n'a pas d'incidence sur l'état de cet indicateur. Cette feuille peut encore indiquer qu'elle est visible même lorsque le contrôle onglets est masqué. getsheettype () SheetType Obtient le type de la feuille. SheetType est une énumération ayant les valeurs suivantes : WORKSHEET

445 , DASHBOARD et STORY. getsize() SheetSize Obtient les informations relatives à la taille que l'auteur a spécifiées lors de la publication du classeur. geturl() string Obtient l'url de cette feuille. getworkbook () Workbook Obtient le Workbook auquel ce Sheet appartient. Méthodes Nom Type de renvoi Description changesizeasync (size: SheetSize) Promise<SheetSize> Définit les informations relatives à la taille sur une feuille. Notez que si la feuille est un Worksheet, seul SheetSizeBehavior.AUTOMATIC est autorisé, dans la mesure où vous ne pouvez pas définir une taille fixe pour un Worksheet. Enregistrement SheetSize Décrit la façon dont une feuille doit être dimensionnée. Champs Nom Type Description behavior SheetSizeBehavior Contient l'une des valeurs d'énumération suivantes : AUTOMATIC, EXACTLY, RANGE, ATLEAST et ATMOST. maxsize int Ce champ n'est défini que si la valeur de behavior est EXACTLY, RANGE ou ATMOST. minsize int Ce champ n'est défini que si la valeur de behavior est EXACTLY, RANGE ou ATLEAST. Classe Worksheet Représente un onglet de feuille de calcul dans le classeur ou un objet de tableau de bord. Il s'agit là de deux concepts distincts : une feuille de calcul et une instance de feuille de calcul. Toutefois, pour plus de simplicité dans l'api, ils sont tous deux combinés dans la classe Worksheet. Constructeur Il n'y a pas de constructeur public. Vous ne pouvez obtenir des instances de cette classe qu'à partir de Workbook.getPublishedSheets() ou Dashboard.getObjects(). Propriétés Nom Type Description getparentdashboard () Dashboard Renvoie l'objet Dashboard auquel ce Worksheet appartient (s'il est sur un tableau de bord). Dans le cas contraire, la valeur renvoyée est nulle

446 getparentstorypoint () Méthodes StoryPoint Renvoie l'objet StoryPoint auquel ce Worksheet appartient (s'il est sur un tableau de bord). Dans le cas contraire, la valeur renvoyée est nulle. Nom Type de renvoi Description getdatasourcesasync () Promise<DataSource []> Obtient la source de données principale et toutes les sources de données secondaires de cette feuille de calcul. Notez que par convention la source de données principale doit toujours constituer le premier élément. Les méthodes de filtrage sont décrites dans Référence de l'api Page 425. Les méthodes de sélection de repères sont décrites dans Classe Worksheet (sélection de repères). Classe Dashboard Contient une collection d'instances de DashboardObject et une notion de l'objet actif. Constructeur Il n'y a pas de constructeur. Vous en obtenez une instance à partir de Workbook.getPublishedSheets(). Propriétés Nom Type Description getobjects() DashboardO Obtient la collection d'objets. bject[] getworksheets () Worksheet[] Obtient la collection de feuilles de calcul contenues dans le tableau de bord. Il s'agit d'une méthode d'assistance, qui équivaut à effectuer une boucle dans getobjects() et à collecter tous les pointeurs DashboardObject.Worksheet lorsque DashboardObject.getType() === tableausoftware.dashboardobjecttype getparentstorypoint () StoryPoint Classe DashboardObject.WORKSHEET. Renvoie l'objet StoryPoint auquel ce Dashboard appartient (s'il est sur un tableau de bord). Dans le cas contraire, la valeur renvoyée est nulle. Représente une série de différentes zones du tableau de bord

447 Constructeur Il n'y a pas de constructeur. Vous en obtenez une instance à partir de Dashboard.getObjects(). Propriétés Nom Type Description getobjecttype () DashboardObjectType Obtient ce que l'objet représente, à savoir un enum avec les valeurs suivantes : BLANK, WORKSHEET, QUICK_FILTER, PARAMETER_CONTROL, PAGE_ FILTER, LEGEND, TITLE, TEXT, IMAGE, WEB_PAGE. getdashboard Dashboard Obtient l'objet Dashboard contenant cet () getworksheet () Worksheet objet. Si gettype() renvoie WORKSHEET, cette propriété contient un pointeur vers l'objet Worksheet. getposition() Point Obtient les coordonnées par rapport au coin supérieur gauche du tableau de bord de l'objet. getsize() Size Obtient la taille de l'objet. Classe Story Contient un ensemble d'instances de StoryPoint et permet de basculer entre elles. Dérivée de la classe Sheet. Constructeur Il n'y a pas de constructeur. Vous en obtenez une instance à partir de Workbook.getActiveSheet(). Propriétés (à partir de Feuille) Nom Type Description getname() string Obtient le nom de la feuille. getindex() int Obtient l'index de la feuille dans les onglets publiés. Notez que les onglets masqués sont toujours pris en compte, à condition qu'ils soient publiés. getisactive() bool Obtient une valeur indiquant si la feuille est la feuille actuellement active. getishidden() bool Obtient une valeur indiquant si la feuille est masquée dans l'interface utilisateur. Notez que si l'ensemble du contrôle onglet est masqué, cela n'a pas d'incidence sur l'état de cet indicateur. Cette feuille peut encore indiquer qu'elle est visible même lorsque le contrôle onglets est masqué. getsheettype () SheetType Obtient le type de la feuille, qui doit toujours être tableausoftware.sheettype.story

448 getsize() SheetSize Obtient les informations relatives à la taille que l'auteur a spécifiées lors de la publication du classeur. geturl() string Obtient l'url de cette feuille. getworkbook () Classeur Obtient le Workbook auquel ce Sheet appartient. Propriétés Nom Type Description getstorypointsinfo () StoryPointInfo [] Obtient un tableau (et non un ensemble) d'objets StoryPointInfo. Notez qu'il ne s'agit pas d'un ensemble, car nous ne disposons pas d'une clé de chaîne unique pour un plan du reportage. Nous avons uniquement besoin d'un accès ordinal aux getactivestorypoint () Méthodes (à partir de Feuille) StoryPoint plans du reportage (par index). Obtient le plan du reportage actuellement actif. Nom Type Description changesizeasync Promise<SheetSize> Définit les informations relatives à (size: SheetSize) la taille sur une feuille. Méthodes Nom Type Description activatestorypointasync (index: int) Promise<Story Point> Active le plan du reportage à l'index spécifié et renvoie une promesse du plan du reportage activé. Génère une erreur tableausoftware.errorcod e.index_out_of_range si l'index est inférieur à zéro ou supérieur ou égal au nombre de activatenextstorypointasync () revertstorypointasync (index: int) Promise<StoryPoint> activatepreviousstorypointasync() Promise<StoryPoint> Promise<StoryPoint> plans du reportage dans le tableau. Active le plan du reportage suivant s'il y en a un. Si le plan du reportage actuel est le dernier, alors il reste actif. Active le plan du reportage précédent s'il y en a un. Si le plan du reportage actuel est le premier, alors il reste actif. Rétablit le plan du reportage pour l'index spécifié et renvoie une promesse du plan du reportage rétabli. Génère une erreur de type

449 Classe StoryPointInfo tableausoftware.errorcode.index_ OUT_OF_RANGE si l'index est inférieur à zéro ou supérieur ou égal au nombre de plans du reportage dans le tableau. Contient des informations sur un StoryPoint qui ne contient aucune méthode. Renvoyé dans le cadre de Story.getStoryPointsInfo(). Propriétés Nom Type Description getindex() int Obtient l'index basé sur zéro du plan du reportage dans la feuille Story associée. getcaption() string Obtient le contenu de la description textuelle pour ce plan du reportage. getisactive() Booléen Obtient une valeur indiquant si le plan du reportage est le plan du reportage actuellement actif. getisupdated() Booléen Obtient une valeur indiquant si le plan du reportage est à jour, ce qui signifie qu'aucune modification n'a été effectuée depuis la dernière fois où le plan a été «capturé». getparentstory () Article Obtient l'objet Story contenant le plan du reportage. Classe StoryPoint Un StoryPoint est un instantané distinct dans une feuille Story. Propriétés Nom Type Description getindex() int Obtient l'index basé sur zéro de ce plan du reportage dans la feuille Story associée. getcaption() string Obtient le contenu de la description textuelle pour ce plan du reportage. getisactive() Booléen Obtient une valeur indiquant si le plan du reportage est le plan du reportage actuellement actif. getisupdated() Booléen Obtient une valeur indiquant si le plan du reportage est à jour, ce qui signifie qu'aucune modification n'a été effectuée depuis la dernière fois où le plan a été «capturé». getcontainedsheet () Sheet Obtient la feuille contenue par ce plan du reportage. Il s'agit d'une valeur nulle si le plan du reportage ne contient aucune feuille. getparentstory() Article Obtient l'objet Story contenant ce plan du reportage

450 Classes de paramètre Classe Parameter Contient des informations sur un paramètre de classeur. Pour définir la valeur d'un paramètre, appelez workbook.changeparametervalueasync(). Propriétés Nom Type Description getname() string Identifiant unique du paramètre, tel qu'il a été spécifié par l'utilisateur. getcurrentvalue() DataValue Valeur actuelle du paramètre. getdatatype() ParameterDataType Le type de données du paramètre peut être l'un des suivants : FLOAT, INTEGER, STRING, BOOLEAN, DATE, DATETIME. getallowablevaluest ype() ParameterAllowableValues Type Type des valeurs autorisées que le paramètre peut accepter. Il peut s'agir de l'un des éléments d'énumération suivants : ALL, LIST, RANGE. getallowablevalues() DataValue[] Si le paramètre est limité à une liste de valeurs autorisées, cette propriété contient le tableau de ces valeurs. Notez qu'il ne s'agit pas d'une collection standard, mais d'un tableau JavaScript. getminvalue() DataValue Si la valeur de getallowablevaluest ype est RANGE, cette propriété définit la valeur autorisée minimale inclusivement. Dans le cas contraire, la valeur renvoyée est non définie ou nulle. getmaxvalue() DataValue Si la valeur de

451 getallowablevaluest ype est RANGE, cette propriété définit la valeur autorisée maximale inclusivement. Dans le cas contraire, la valeur renvoyée est non définie ou nulle. getstepsize() Number Si la valeur de getallowablevaluest ype est RANGE, cette propriété définit la taille de pas utilisée dans le curseur de commande de l'interface utilisateur du paramètre. Dans le cas contraire, la valeur renvoyée est non définie ou nulle. getdatestepperiod() PeriodType Si la valeur de getallowablevaluest ype est RANGE et si la valeur de getdatatype est DATE ou DATETIME, cette propriété définit la période de pas utilisée dans le curseur de commande de l'interface utilisateur du paramètre. Dans le cas contraire, la valeur renvoyée est non définie ou nulle. Filtrage L'interrogation d'un état de filtre existant diffère du paramétrage de filtres existants ou nouveaux. L'interrogation de filtres se fait par l'intermédiaire de Worksheet.getFiltersAsync() qui renvoie une collection de classes Filter. La configuration de filtres se fait par l'intermédiaire de Worksheet.applyFilterAsync de ses variantes) et repose sur un appel de fonction qui ne nécessite pas d'instancier une classe Filter. Lorsque vous spécifiez les champs d'un filtre, utilisez la légende telle qu'elle apparaît dans l'interface utilisateur, plutôt que le nom du champ de la base de données. Par exemple, utilisez Container (la légende) plutôt que Product Container (le véritable nom du champ). Les filtres hiérarchiques, qui font exception, utilisent le nom hiérarchique complet (par exemple, (et

452 [Product].[All Product].[Espresso]). Les légendes peuvent utiliser les délimiteurs facultatifs [] avant et après les noms. Diagramme de classes Classe Worksheet (filtrage) Ces méthodes se trouvent dans la classe Worksheet et sont répertoriées ici pour des raisons pratiques. Méthodes Nom Type de renvoi Description getfiltersasync() Promise<Filter[] > Récupère la collection de filtres utilisés sur la feuille. applyfilterasync( fieldname: string, values: object[] ou object, updatetype: FilterUpdateType, options?: FilterOptions) Promise<strin g> Applique un filtre de catégorie simple (autre qu'une date). Consultez les exemples de filtrage pour en savoir plus sur ces fonctions. Renvoie le fieldname qui a été filtré. applyrangefilterasync( fieldname: string, range: RangeFilterOptions) Promise<strin g> Applique un filtre quantitatif. Si la plage spécifiée est en dehors des valeurs minimale/maximale du domaine, aucune erreur n'est générée et la commande est autorisée. Les appels suivants à getfiltersasync[]

Guide de l'administrateur Tableau Server. Version8.1.x

Guide de l'administrateur Tableau Server. Version8.1.x Guide de l'administrateur Tableau Server Version8.1.x Dernière mise à jour :1 octobre 2013 Avant l'installation... Assurez-vous que l'ordinateur sur lequel vous installez Tableau Server respecte la configuration

Plus en détail

Tableau Server Guide de l'administrateur. Version 8.0.x

Tableau Server Guide de l'administrateur. Version 8.0.x Tableau Server Guide de l'administrateur Version 8.0.x Last updated: July 19, 2013 Avant l'installation... Assurez-vous que l'ordinateur sur lequel vous installez Tableau Server respecte la configuration

Plus en détail

Version 7.0.8 Last updated: September 6, 2012. Tableau Server Guide de l'administrateur

Version 7.0.8 Last updated: September 6, 2012. Tableau Server Guide de l'administrateur Version 7.0.8 Last updated: September 6, 2012 Tableau Server Guide de l'administrateur Table of Contents Avant l'installation......1 Installation et configuration...5 Mise à niveau...29 Environnements

Plus en détail

Guide de déploiement

Guide de déploiement Guide de déploiement Installation du logiciel - Table des matières Présentation du déploiement du logiciel CommNet Server Windows Cluster Windows - Serveur virtuel CommNet Agent Windows Cluster Windows

Plus en détail

Microsoft Windows Server Update Services. Microsoft Internet Information Services (IIS) 6.0. Pour des

Microsoft Windows Server Update Services. Microsoft Internet Information Services (IIS) 6.0. Pour des Microsoft Windows Server Update Services Conditions requises pour l'installation de WSUS Microsoft Internet Information Services (IIS) 6.0. Pour des instructions sur le mode d'installation des services

Plus en détail

Guide de déploiement Version du logiciel 7.0

Guide de déploiement Version du logiciel 7.0 Guide de déploiement Version du logiciel 7.0 Installation du logiciel - Table des matières Présentation du déploiement du logiciel CommNet Server Windows Cluster Windows - Serveur virtuel SNMP Enabler

Plus en détail

SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook. Guide d'installation Outlook 2002

SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook. Guide d'installation Outlook 2002 SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook Guide d'installation Outlook 2002 Rév 1.1 4 décembre 2002 SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook Guide d'installation - Outlook XP Introduction Ce

Plus en détail

Licence et activation de MapInfo Professional 12.0

Licence et activation de MapInfo Professional 12.0 Licence et activation de Asie-Pacifique / Australie : Téléphone : +61 2 9437 6255 pbsoftware.australia@pb.com pbsoftware.singapore@pb.com www.pitneybowes.com.au/software Canada : Téléphone : +1 416 594

Plus en détail

Instructions d'installation de IBM SPSS Modeler Server 16 for Windows

Instructions d'installation de IBM SPSS Modeler Server 16 for Windows Instructions d'installation de IBM SPSS Modeler Server 16 for Windows Table des matières Avis aux lecteurs canadiens...... v Instructions d'installation....... 1 Configuration requise........... 1 Installation...............

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation STATISTICA en Réseau Classique avec Validation du Nom de Domaine Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux

Plus en détail

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés.

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik Sense Desktop Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik, QlikTech, Qlik Sense,

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) Remarques 1. L'installation de STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) s'effectue en deux temps

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Entreprise Server Remarques : 1. L'installation de STATISTICA Entreprise Server s'effectue en deux temps : a) l'installation du serveur et

Plus en détail

Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers. Guide d'installation rapide

Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers. Guide d'installation rapide Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers Guide d'installation rapide 13897290 Installation de Backup Exec Ce document traite des sujets suivants: Configuration requise Conditions préalables à l'installation

Plus en détail

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs Tec Local 4.0 Manuel d'installation : Mode acheteur & multi-utilisateurs (client) TecLocal 4.0 Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs (client) Version: 1.0 Auteur: TecCom Solution Management

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide 1. À propos de ce guide Ce guide vous aide à installer et à commencer à utiliser BitDefender Security for Mail Servers. Pour des instructions détaillées, veuillez vous référer

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

WEBSTATISTICA - Version 10

WEBSTATISTICA - Version 10 WEBSTATISTICA - Version 10 Instructions d'installation WEBSTATISTICA Serveur Unique pour utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous

Plus en détail

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur Serveur de Licences Acronis Guide Utilisateur TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3 1.1 Présentation... 3 1.2 Politique de Licence... 3 2. SYSTEMES D'EXPLOITATION COMPATIBLES... 4 3. INSTALLATION DU

Plus en détail

Microsoft Dynamics. Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP

Microsoft Dynamics. Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP Microsoft Dynamics Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP Date : mai 2010 Table des matières Introduction... 3 Présentation... 3 Configuration requise... 3 Installation de Management

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition. Guide de démarrage rapide

Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition. Guide de démarrage rapide Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition Guide de démarrage rapide Ce document explique comment installer et utiliser Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition. Copyright

Plus en détail

STATISTICA Réseau Concurrent (licences flottantes) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix (Version 8)

STATISTICA Réseau Concurrent (licences flottantes) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix (Version 8) STATISTICA Réseau Concurrent (licences flottantes) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix (Version 8) Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation

Plus en détail

Backup Exec 2012. Guide d'installation rapide

Backup Exec 2012. Guide d'installation rapide Backup Exec 2012 Guide d'installation rapide Installation Ce document traite des sujets suivants: Configuration système requise Liste de contrôle de préinstallation de Backup Exec Installation standard

Plus en détail

Guide d'installation. Release Management pour Visual Studio 2013

Guide d'installation. Release Management pour Visual Studio 2013 1 Guide d'installation Release Management pour Visual Studio 2013 Le contenu de ce document est fourni «en l'état». Les informations et les points de vue contenus dans ce document, y compris les URL et

Plus en détail

LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2)

LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2) LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2) Avril 2014 Installation de l application Pré-requis (page 2) Mise en place de la base de données Base de données SQL Express (page 2) Base de données

Plus en détail

Déclaration d'exportation Canadienne Automatisée (DECA) 2015 Version 15.00 Guide d installation

Déclaration d'exportation Canadienne Automatisée (DECA) 2015 Version 15.00 Guide d installation Déclaration d'exportation Canadienne Automatisée (DECA) 2015 Version 15.00 Guide d installation Exportations canadiennes qui ne sont pas destinées à la consommation aux É.-U. TABLE DES MATIÈRES Section

Plus en détail

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server / NT4 (SP6) Guide de démarrage rapide

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server / NT4 (SP6) Guide de démarrage rapide Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server / NT4 (SP6) Guide de démarrage rapide ESET NOD32 Antivirus apport à votre ordinateur une excellente protection contre les codes malveillants. Fondé

Plus en détail

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server. Guide de démarrage rapide

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server. Guide de démarrage rapide Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server Guide de démarrage rapide ESET Smart Security apporte à votre ordinateur une excellente protection contre les codes malveillants. Fondé sur la technologie

Plus en détail

Avaya Modular Messaging Microsoft Outlook Client version 5.0

Avaya Modular Messaging Microsoft Outlook Client version 5.0 Avaya Modular Messaging Microsoft Outlook Client version 5.0 Important : les instructions figurant dans ce guide s'appliquent uniquement si votre banque d'informations est Avaya Message Storage Server

Plus en détail

FileMaker Server 13. Guide de démarrage

FileMaker Server 13. Guide de démarrage FileMaker Server 13 Guide de démarrage 2007-2013 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054 FileMaker et Bento sont des marques commerciales

Plus en détail

CA ARCserve Backup Patch Manager pour Windows

CA ARCserve Backup Patch Manager pour Windows CA ARCserve Backup Patch Manager pour Windows Manuel de l'utilisateur r16 La présente documentation, qui inclut des systèmes d'aide et du matériel distribués électroniquement (ci-après nommés "Documentation"),

Plus en détail

Serveur de gestion d'équipement SIP Manuel d'installation. Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System

Serveur de gestion d'équipement SIP Manuel d'installation. Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System AlcatelLucent OmniVista 4760 Network Management System Serveur de gestion d'équipement SIP Manuel d'installation AlcatelLucent OmniVista 4760 Network Management System All Rights Reserved AlcatelLucent

Plus en détail

Online Help StruxureWare Data Center Expert

Online Help StruxureWare Data Center Expert Online Help StruxureWare Data Center Expert Version 7.2.7 Système virtuel StruxureWare Data Center Expert Le serveur StruxureWare Data Center Expert 7.2 est disponible comme système virtuel pris en charge

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. AXIS Camera Station

GUIDE D'INSTALLATION. AXIS Camera Station GUIDE D'INSTALLATION AXIS Camera Station À propos de ce guide Ce guide est destiné aux administrateurs et utilisateurs AXIS Camera Station. Il s'applique à la version logicielle 3.31 et ultérieure. Il

Plus en détail

DIASER Pôle Assistance Rectorat http://www.ac-montpellier.fr/sections/personnelsen/intranet/assistanceinformatique

DIASER Pôle Assistance Rectorat http://www.ac-montpellier.fr/sections/personnelsen/intranet/assistanceinformatique Mars 2009 DIASER Pôle Assistance Rectorat http://www.ac-montpellier.fr/sections/personnelsen/intranet/assistanceinformatique Tel : 48.00 Sécurisation de la messagerie Académique L'accès à votre courrier

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation Réseau Classique en Licences Flottantes Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux temps : a) l'installation

Plus en détail

Comment utiliser mon compte alumni?

Comment utiliser mon compte alumni? Ce document dispose d une version PDF sur le site public du CI Comment utiliser mon compte alumni? Elena Fascilla, le 23/06/2010 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avant de commencer... 2 2.1 Connexion...

Plus en détail

Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Server

Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Server Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Server Version 4.10 PDF-SERVER-D-Rev1_FR Copyright 2011 Avigilon. Tous droits réservés. Les informations présentées sont sujettes à modification sans avis

Plus en détail

LIAISON-GESTION. Guide de démarrage. version 1.0.x. DT Soutien: 800-663-7829 DT Ventes: 800-663-7829 drtax.cs

LIAISON-GESTION. Guide de démarrage. version 1.0.x. DT Soutien: 800-663-7829 DT Ventes: 800-663-7829 drtax.cs LIAISON-GESTION Guide de démarrage version 1.0.x DT Soutien: 800-663-7829 DT Ventes: 800-663-7829 drtax.cs TL 28614 (17-11-14) Informations sur les droits d'auteur Droits d'auteur des textes 2010 2014

Plus en détail

Guide détaillé pour Microsoft Windows Server Update Services 3.0 SP2

Guide détaillé pour Microsoft Windows Server Update Services 3.0 SP2 Guide détaillé pour Microsoft Windows Server Update Services 3.0 SP2 Microsoft Corporation Auteur : Anita Taylor Rédacteur : Theresa Haynie Résumé Ce guide fournit des instructions détaillées pour l'installation

Plus en détail

IBM SPSS Statistics Version 22. Instructions d'installation sous Windows (licence nominative)

IBM SPSS Statistics Version 22. Instructions d'installation sous Windows (licence nominative) IBM SPSS Statistics Version 22 Instructions d'installation sous Windows (licence nominative) Table des matières Instructions d'installation....... 1 Configuration requise........... 1 Code d'autorisation...........

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation Réseau en Licences Flottantes avec Nomadisme Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux temps : a) l'installation

Plus en détail

ESET NOD32 Antivirus 4 pour Linux Desktop. Guide de démarrage rapide

ESET NOD32 Antivirus 4 pour Linux Desktop. Guide de démarrage rapide ESET NOD32 Antivirus 4 pour Linux Desktop Guide de démarrage rapide ESET NOD32 Antivirus 4 assure une protection de pointe de votre ordinateur contre les codes malveillants. Basé sur le moteur d'analyse

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs installations

Plus en détail

Guide d'administration. BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino. Version: 4.1 Service Pack: 4

Guide d'administration. BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino. Version: 4.1 Service Pack: 4 BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino Version: 4.1 Service Pack: 4 SWD-311541-0911043520-002 Table des matières 1 Gestion des comptes d'utilisateur... 7 Ajouter un compte utilisateur...

Plus en détail

PARTIE A : Installation

PARTIE A : Installation PARTIE A : Installation A.1. CONFIGURATION MINIMALE REQUISE ET PRE-REQUIS... 3 A.1.1. Pré-requis pour l installation de Foxta v3... 3 A.1.2. Pré-requis pour l utilisation de Foxta v3... 3 A.2. INSTALLATION

Plus en détail

Sage CRM. 7.2 Guide de Portail Client

Sage CRM. 7.2 Guide de Portail Client Sage CRM 7.2 Guide de Portail Client Copyright 2013 Sage Technologies Limited, éditeur de ce produit. Tous droits réservés. Il est interdit de copier, photocopier, reproduire, traduire, copier sur microfilm,

Plus en détail

guide de l'utilisateur Business Everywhere Outil d'administration pour Windows Version 9

guide de l'utilisateur Business Everywhere Outil d'administration pour Windows Version 9 guide de l'utilisateur Business Everywhere Outil d'administration pour Windows Version 9 Table des matières 1. Introduction 2. Configuration requise 3. Installation et lancement de l'outil 4. Configurez

Plus en détail

Guide d'utilisation rapide de Polycom RealPresence Content Sharing Suite

Guide d'utilisation rapide de Polycom RealPresence Content Sharing Suite Guide d'utilisation rapide de Polycom RealPresence Content Sharing Suite Version 1.2 3725-69871-001 Rév. A Novembre 2013 Ce guide vous apprend à partager et à visualiser des contenus pendant une téléconférence

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Sauvegardes Hyper-V avec BackupAssist... 2. Avantages... 2. Fonctionnalités... 2. Technologie granulaire...

1. Introduction... 2. 2. Sauvegardes Hyper-V avec BackupAssist... 2. Avantages... 2. Fonctionnalités... 2. Technologie granulaire... Guide de démarrage rapide : console de restauration granulaire Hyper-V Sommaire 1. Introduction... 2 2. Sauvegardes Hyper-V avec BackupAssist... 2 Avantages... 2 Fonctionnalités... 2 Technologie granulaire...

Plus en détail

Serveur de licences. Version 4.1. Guide de l'utilisateur

Serveur de licences. Version 4.1. Guide de l'utilisateur Serveur de licences Version 4.1 Guide de l'utilisateur Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune manière engager le distributeur

Plus en détail

COMMENT INSTALLER LE SERVEUR QIPAIE

COMMENT INSTALLER LE SERVEUR QIPAIE COMMENT INSTALLER LE SERVEUR QIPAIE A. INSTALLEZ LE SERVEUR QIPAIE...2 B. VÉRIFIEZ LE PARTAGE DU RÉPETOIRE DES COPIES DE SÉCURITÉ QIPAIE....12 C. COMMENT REFAIRE LE PARTAGE DBQIPAIEBACKUPS DANS WINDOWS

Plus en détail

MANUEL DE L ADMINISTRATEUR ÉDITION BUSINESS. Version 7.6

MANUEL DE L ADMINISTRATEUR ÉDITION BUSINESS. Version 7.6 MANUEL DE L ADMINISTRATEUR ÉDITION BUSINESS Version 7.6 MANUEL DE L ADMINISTRATEUR ÉDITION BUSINESS Version 7.6 OBJECTIF LUNE Inc. 2030 Pie-IX, Suite 500 Montréal, QC, Canada, H1V 2C8 +1 (514) 875-5863

Plus en détail

Boîte à outils OfficeScan

Boîte à outils OfficeScan Boîte à outils OfficeScan Manuel de l'administrateur Sécurité des points finaux Protection ti en ligne Sécurité Web Trend Micro Incorporated se réserve le droit de modifier sans préavis ce document et

Plus en détail

SMART Sync 2010 Guide de l administrateur système

SMART Sync 2010 Guide de l administrateur système MERCI DE RÉFLÉCHIR À DEUX FOIS AVANT D'IMPRIMER SMART Sync 2010 Guide de l administrateur système Systèmes d exploitation Windows Extraodinaire, très simplement Avis relatif aux marques de commerce SMART

Plus en détail

Extension WebEx pour la téléphonie IP Cisco Unified

Extension WebEx pour la téléphonie IP Cisco Unified Extension WebEx pour la téléphonie IP Cisco Unified Guide d utilisation Version 2.7 Copyright 1997 2010 Cisco et/ou ses affiliés. Tous droits réservés. Cisco, WebEx et Cisco WebEx sont des marques déposées

Plus en détail

FileMaker Server 9. Guide de démarrage

FileMaker Server 9. Guide de démarrage FileMaker Server 9 Guide de démarrage 2007 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, California 95054 FileMaker est une marque de FileMaker, Inc., déposée

Plus en détail

FileMaker Server 11. Guide de démarrage

FileMaker Server 11. Guide de démarrage FileMaker Server 11 Guide de démarrage 2004-2010 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, California 95054, Etats-Unis FileMaker et Bento sont des marques

Plus en détail

Mise en œuvre d'une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier

Mise en œuvre d'une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier Mise en œuvre d'une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier janvier 17 2014 Rodrigue Marie 913 G2 TP5 : Mise en œuvre d'une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier

Plus en détail

Documentation Cobian

Documentation Cobian SOFT-AND-COM Documentation Cobian Installation et Utilisation Jérémy Cadot 04/06/2010 PRESENTATION : Cobian Backup est un programme multi-threads que vous pouvez utiliser pour planifier et sauvegarder

Plus en détail

INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade

INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade SOMMAIRE 1 Introduction...2 1.1 Vue d ensemble...2 1.2 Configuration recommandée...2 2 Guide d installation...3 2.1 Sélection du répertoire d installation de l

Plus en détail

Guide de l'utilisateur de Crystal Reports. Installation de Crystal Reports XI

Guide de l'utilisateur de Crystal Reports. Installation de Crystal Reports XI Guide de l'utilisateur de Crystal Reports Installation de Crystal Reports XI Installation de Crystal Reports XI Installation de Crystal Reports XI L'Assistant d'installation de Crystal Reports fonctionne

Plus en détail

SafeGuard Enterprise Guide de mise à niveau. Version du produit : 7

SafeGuard Enterprise Guide de mise à niveau. Version du produit : 7 SafeGuard Enterprise Guide de mise à niveau Version du produit : 7 Date du document : décembre 2014 Table des matières 1 À propos de ce guide...3 2 Vérification de la configuration système requise...4

Plus en détail

2010 Ing. Punzenberger COPA-DATA GmbH. Tous droits réservés.

2010 Ing. Punzenberger COPA-DATA GmbH. Tous droits réservés. 2010 Ing. Punzenberger COPA-DATA GmbH Tous droits réservés. La distribution et/ou reproduction de ce document ou partie de ce document sous n'importe quelle forme n'est autorisée qu'avec la permission

Plus en détail

TecGo Online Local. Votre accès à TecCom. Installation et configuration du logiciel client version 3.0

TecGo Online Local. Votre accès à TecCom. Installation et configuration du logiciel client version 3.0 TecGo Online Local Votre accès à TecCom Installation et configuration du logiciel client version 3.0 SOMMAIRE I. Type d'installation II. III. Installation de TecLocal Configuration de la liaison en ligne

Plus en détail

Guide d'installation. Version 4.0

Guide d'installation. Version 4.0 Guide d'installation Version 4.0 2013 Pitney Bowes Software Inc. Tous droits réservés. Ce document peut contenir des informations confidentielles et exclusives appartenant à Pitney Bowes Inc et/ou ses

Plus en détail

Installation de GFI FAXmaker

Installation de GFI FAXmaker Installation de GFI FAXmaker Systèmes Requis Avant d installer FAXmaker, vérifiez que vous remplissez bien les conditions suivantes : Serveur FAX GFI FAXmaker : Serveur sous Windows 2000 ou 2003 avec au

Plus en détail

StreamServe Persuasion SP3

StreamServe Persuasion SP3 StreamServe Persuasion SP3 Manuel d installation Rév. PA1 StreamServe Persuasion SP3 - Manuel d installation Rév. PA1 2008 StreamServe, Inc. StreamServe est une marque commerciale de StreamServe, Inc.

Plus en détail

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS MICROSOFT OUTLOOK 2007

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS MICROSOFT OUTLOOK 2007 PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS MICROSOFT OUTLOOK 2007 Ref : FP. P88 V 8.0 Résumé Ce document vous indique comment paramétrer votre messagerie sous Microsoft Outlook 2007. Vous pourrez notamment, créer,

Plus en détail

Guide d'installation Stellar OST to PST Converter 5.0

Guide d'installation Stellar OST to PST Converter 5.0 Guide d'installation Stellar OST to PST Converter 5.0 1 Présentation Stellar OST to PST Converter constitue une solution complète pour convertir des fichiers OST en fichiers Microsoft Outlook Personnel

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery 11

Acronis Backup & Recovery 11 Acronis Backup & Recovery 11 Guide de démarrage rapide S'applique aux éditions suivantes : Advanced Server Virtual Edition Advanced Server SBS Edition Advanced Workstation Serveur pour Linux Serveur pour

Plus en détail

StreamServe Persuasion SP4 Control Center

StreamServe Persuasion SP4 Control Center StreamServe Persuasion SP4 Control Center Manuel utilisateur Rév. PA23 StreamServe Persuasion SP4 Control Center - Manuel utilisateur Rév. PA23 2001-2009 STREAMSERVE, INC. TOUS DROITS RESERVES Brevet américain

Plus en détail

Guide d'installation du token

Guide d'installation du token Connectivity 3SKey Guide d'installation du token Ce document contient les instructions d'installation du logiciel du token 3SKey. 19 octobre 2012 3SKey Table des matières.préambule...3 1 Introduction...

Plus en détail

Lisez-moi d abord. Nouveautés de la version 10.5. Présentation de Symantec pcanywhere 10.5

Lisez-moi d abord. Nouveautés de la version 10.5. Présentation de Symantec pcanywhere 10.5 Lisez-moi d abord Nouveautés de la version 10.5 Symantec Corporation 2001. Tous droits réservés. Imprimé en Irlande. 10/01 07-70-01298-FR Présentation de Symantec pcanywhere 10.5 Symantec pcanywhere, vous

Plus en détail

Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Server

Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Server Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Server Version 4.12 PDF-SERVER-E-Rev1_FR Copyright 2012 Avigilon. Tous droits réservés. Les informations présentées sont sujettes à modification sans avis

Plus en détail

VIII. Création d'une bibliothèque de disques avec déduplication activée à l'aide de l'assistant des opérations EZ

VIII. Création d'une bibliothèque de disques avec déduplication activée à l'aide de l'assistant des opérations EZ Page 1 of 10 Guide de démarrage rapide Express Les sections suivantes fournissent des instructions pour l'installation et l'utilisation du logiciel Express. Table des matières I. Configuration requise

Plus en détail

Guide d intégration. Protection de classeurs Microsoft EXCEL avec CopyMinder. Contact commercial : Tél. : 02 47 35 70 35 Email : com@aplika.

Guide d intégration. Protection de classeurs Microsoft EXCEL avec CopyMinder. Contact commercial : Tél. : 02 47 35 70 35 Email : com@aplika. Guide d intégration Protection de classeurs Microsoft EXCEL avec CopyMinder Contact commercial : Tél. : 02 47 35 70 35 Email : com@aplika.fr Contact Technique : Tél. : 02 47 35 53 36 Email : support@aplika.fr

Plus en détail

Sophos Enterprise Console Guide de démarrage avancé

Sophos Enterprise Console Guide de démarrage avancé Sophos Enterprise Console Guide de démarrage avancé Pour installations distribuées Version du produit : 5.2 Date du document : mars 2015 Table des matières 1 À propos de ce guide...4 2 Planification de

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs

Plus en détail

Préparer la synchronisation d'annuaires

Préparer la synchronisation d'annuaires 1 sur 6 16/02/2015 14:24 En utilisant ce site, vous autorisez les cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité En savoir plus France (Français) Se connecter Rechercher sur TechNet avec Bing

Plus en détail

Guide d'installation et de configuration d'ibm SPSS Modeler Social Network Analysis 16

Guide d'installation et de configuration d'ibm SPSS Modeler Social Network Analysis 16 Guide d'installation et de configuration d'ibm SPSS Modeler Social Network Analysis 16 Remarque Certaines illustrations de ce manuel ne sont pas disponibles en français à la date d'édition. Table des matières

Plus en détail

Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Gateway. Version 5.6

Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Gateway. Version 5.6 Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Gateway Version 5.6 2006-2015 Avigilon Corporation. Tous droits réservés. Sauf stipulation expresse écrite à cet effet, aucune licence n'est octroyée vis-à-vis

Plus en détail

Symantec Backup Exec TM 11d for Windows Servers. Guide d'installation rapide

Symantec Backup Exec TM 11d for Windows Servers. Guide d'installation rapide Symantec Backup Exec TM 11d for Windows Servers Guide d'installation rapide Juillet 2006 Avis légal Symantec Copyright 2006 Symantec Corporation. Tous droits réservés. Symantec, Backup Exec et le logo

Plus en détail

Guide d'installation Stellar Phoenix Outlook PST Repair 5.0

Guide d'installation Stellar Phoenix Outlook PST Repair 5.0 Guide d'installation Stellar Phoenix Outlook PST Repair 5.0 1 Présentation Stellar Phoenix Outlook PST Repair offre une solution complète pour la récupération de données à partir de fichiers de stockage

Plus en détail

Installation de TeamLab sur un serveur local Ce guide est destiné aux utilisateurs ayant des connaissances de base en administration Windows

Installation de TeamLab sur un serveur local Ce guide est destiné aux utilisateurs ayant des connaissances de base en administration Windows Information sur la version serveur TeamLab Serveur TeamLab est une version du portail destinée à ceux qui ont décidé d'installer et de configurer TeamLab sur leur propre serveur. A partir de la version

Plus en détail

TP RPV DE NIVEAU APPLICATION EXTRANET

TP RPV DE NIVEAU APPLICATION EXTRANET TP RPV DE NIVEAU APPLICATION EXTRANET Étudions le cas de l entreprise MAROQ. L entreprise a décidé d ouvrir une partie de son SI (Système d information) à ses partenaires. Cette ouverture s effectue par

Plus en détail

Manuel d'utilisation Microsoft Apps

Manuel d'utilisation Microsoft Apps Manuel d'utilisation Microsoft Apps Édition 1 2 À propos de Microsoft Apps À propos de Microsoft Apps Avec Microsoft Apps, vous disposez des applications professionnelles Microsoft sur votre téléphone

Plus en détail

TrueCrypt. Procédure d'installation 15/11/2012. TrueCrypt Procédure d'installation 15 novembre 2012 1/33

TrueCrypt. Procédure d'installation 15/11/2012. TrueCrypt Procédure d'installation 15 novembre 2012 1/33 Secrétariat Général Service des Politiques Support et des Systèmes d'information TrueCrypt Procédure d'installation 15/11/2012 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server. Guide de démarrage rapide

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server. Guide de démarrage rapide Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server Guide de démarrage rapide ESET Smart Security assure une protection de pointe de votre ordinateur contre les codes malveillants. Basé sur le moteur

Plus en détail

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 1.1 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés.

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 1.1 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik Sense Desktop Qlik Sense 1.1 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik, QlikTech, Qlik Sense, QlikView,

Plus en détail

NetSupport Notify (v2.01) Guide de démarrage. Tous droits réservés. 2009 NetSupport Ltd

NetSupport Notify (v2.01) Guide de démarrage. Tous droits réservés. 2009 NetSupport Ltd NetSupport Notify (v2.01) Guide de démarrage Tous droits réservés 2009 NetSupport Ltd NETSUPPORT NOTIFY : PRÉSENTATION GÉNÉRALE NetSupport Notify est une solution mise au point spécifiquement pour permettre

Plus en détail

Symantec Backup Exec 2010. Guide d'installation rapide

Symantec Backup Exec 2010. Guide d'installation rapide Symantec Backup Exec 2010 Guide d'installation rapide 20047221 Installation de Backup Exec Ce document traite des sujets suivants: Configuration système requise Conditions préalables à l'installation

Plus en détail

Comment faire pour récupérer Windows XP à partir d'un Registre endommagé qui empêche le démarrage du système

Comment faire pour récupérer Windows XP à partir d'un Registre endommagé qui empêche le démarrage du système Comment faire pour récupérer Windows XP à partir d'un Registre endommagé qui empêche le démarrage du système Voir les produits auxquels s'applique cet article Ancien nº de publication de cet article :

Plus en détail

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS OUTLOOK 2010

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS OUTLOOK 2010 PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS OUTLOOK 2010 Ref : FP. P894 V 5.0 Résumé Ce document vous indique comment paramétrer votre messagerie sous Microsoft Outlook 2010. Vous pourrez notamment, créer, modifier

Plus en détail

Guide installation d Itium Administration Services

Guide installation d Itium Administration Services Guide installation d Itium Administration Services 10/10/2007 Copyright 2006-2007 IMPACT TECHNOLOGIES IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le droit de modifier à tout moment le contenu de ce document. Bien que

Plus en détail

1. Comment accéder à mon panneau de configuration VPS?

1. Comment accéder à mon panneau de configuration VPS? FAQ VPS Business Section 1: Installation...2 1. Comment accéder à mon panneau de configuration VPS?...2 2. Comment accéder à mon VPS Windows?...6 3. Comment accéder à mon VPS Linux?...8 Section 2: utilisation...9

Plus en détail

Fiche pratique. Les outils systèmes. Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder

Fiche pratique. Les outils systèmes. Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder 1 Fiche pratique Les outils systèmes Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder Les outils système Proposés dans Windows Vista vous permettent de défragmenter, nettoyer, sauvegarder, restaurer...

Plus en détail

Printer Administration Utility 4.2

Printer Administration Utility 4.2 Printer Administration Utility 4.2 PRINTER ADMINISTRATION UTILITY (PAU) MANUEL D'INSTALLATION Version 2.2 Garantie Bien que l'entreprise se soit efforcée au maximum de rendre ce document aussi précis et

Plus en détail